Avoir un budget PPC plus petit et obtenir des résultats optimaux est un défi pour de nombreux annonceurs.

Ça peut être fait! Vous pouvez en tirer le meilleur parti avec une planification pratique et une concentration laser sur vos objectifs.

Lisez la suite pour obtenir des conseils pour démarrer ou optimiser davantage les budgets de votre programme PPC.

1. Préparez le terrain pour le compte

Avec un budget plus petit, la gestion des attentes concernant la taille et la portée du compte vous permettra de rester concentré.

Tout d’abord, déterminez votre budget quotidien. Par exemple, si le budget mensuel est de 2 000 $ par mois, le budget quotidien sera fixé à 66 $ par jour pour l’ensemble du compte.

Le budget quotidien déterminera également le nombre de campagnes que vous pouvez exécuter en même temps dans le compte, car ces 66 $ seront répartis entre toutes les campagnes.

Sachez que Google Ads et d’autres canaux peuvent parfois dépasser le budget quotidien pour optimiser les résultats. Le mensuel global, cependant, ne doit pas dépasser le Quotidien x le nombre de jours dans le mois.

Maintenant que nous connaissons notre budget quotidien, nous pouvons nous concentrer sur la priorisation de nos objectifs.

2. Prioriser les objectifs

Souvent, les annonceurs auront plusieurs objectifs par compte. Un petit budget limite le nombre de campagnes – et le nombre d’objectifs – que vous pouvez poursuivre.

Certains objectifs communs incluent :

  • Notoriété de la marque.
  • Considération du produit et de la marque.
  • Pistes.
  • Ventes.
  • Répéter les ventes.

Dans l’exemple ci-dessous, l’annonceur utilise un petit budget pour promouvoir un programme de bourses.

Ils utilisent une combinaison de prospects (campagne sur le Réseau de Recherche) et de notoriété (campagne display) pour répartir un budget quotidien de 82 €.

Exemple de budget quotidien.

Les prochaines fonctionnalités peuvent vous aider à cibler vos campagnes au laser pour allouer votre budget là où vous en avez le plus besoin.

N’oubliez pas que ces paramètres limiteront le trafic vers la campagne. Si vous n’obtenez pas assez de trafic, assouplissez/développez les paramètres.

3. Géociblage

Le ciblage géographique n’est pas seulement un élément essentiel de votre stratégie marketing, il joue également un rôle dans la gestion d’un petit budget publicitaire.

Un bon moyen de maximiser un budget limité est de se concentrer uniquement sur les emplacements cibles essentiels. Devriez-vous cibler des états, des villes, des codes postaux ou des combinaisons ?

Plus la zone géographique est petite, moins vous obtiendrez de trafic, alors équilibrez la pertinence avec le budget.

Envisagez d’ajouter des emplacements à exclure où vous ne faites pas affaire pour empêcher les retardataires de voir des publicités.

4. Planification des annonces

La planification des annonces permet également de contrôler le budget en ne diffusant des annonces que certains jours et à certaines heures de la journée.

Si votre entreprise est ouverte à certaines heures, il peut être judicieux de configurer les annonces pour qu’elles ne soient diffusées que lorsque vous êtes ouvert.

Si vous vendez en ligne, vous êtes toujours ouvert, mais il peut être judicieux d’examiner les rapports pour déterminer s’il y a des moments de la journée où il y a un retour sur investissement négatif.

Si les rapports révèlent des heures de la journée où les campagnes sont moins efficaces, envisagez de supprimer le ciblage de ces zones ou d’utiliser un modificateur d’enchères géographique pour réduire la diffusion d’annonces dans ces zones.

5. Types de correspondance

Les types de correspondance sont essentiels pour contrôler le budget, surtout si les fonds sont limités.

Étudiez les types de correspondance et comment chacun déclenche des annonces.

Combiné avec la planification des annonces et le ciblage géographique, vous devrez peut-être tester différents types de correspondance pour obtenir le bon équilibre.

Travailler avec un budget limité signifie que vous devrez faire preuve de créativité pour tirer le meilleur parti du budget.

Ces quelques points suivants vous aideront.

6. Appel uniquement

Certaines entreprises disposant de petits budgets auront également des difficultés à créer des pages de destination et à tester différentes versions.

Si les appels téléphoniques sont importants pour votre entreprise, envisagez de lancer une campagne Appel uniquement.

Campagnes Appel uniquement.

7. Essayez le Réseau Display

Faites en sorte que votre entreprise apparaisse « partout » en utilisant le remarketing auprès des visiteurs du site Web et de plusieurs publics différents sur votre marché cible.

Si vous payez au clic, les impressions ne vous coûtent rien.

Ces campagnes peuvent offrir une portée plus large et accroître la notoriété de la marque.

8. Viser la compétition

Utilisez les paramètres des stratégies de portefeuille d’enchères pour prendre l’avantage sur vos concurrents grâce aux Taux de surclassement cible option.

Vous créez une règle en ajoutant le domaine à surclasser, le pourcentage de temps de surclassement et l’enchère maximale.

Choisissez les meilleurs concurrents dans votre région. Le rapport d’analyse des enchères indiquera quels concurrents sont également en concurrence pour les mêmes mots clés de recherche.

Surclassement de la cible d'enchères.

Enfin, appliquez ces quelques conseils tactiques suivants à vos campagnes.

9. Configurer le suivi

Assurez-vous que le suivi est mis en place via la plate-forme PPC et l’analyse du site Web pour mesurer les performances.

Les données collectées seront essentielles pour éclairer vos décisions sur l’endroit où optimiser le compte.

10. Cibler les mots-clés plus longs

Le coût par clic des mots clés généraux à volume élevé peut être très élevé. Recherchez des mots clés uniques et plus longs pour rivaliser efficacement avec un budget réduit.

Trouvez des mots clés efficaces à longue traine à l’aide de votre compte d’analyse pour voir les recherches organiques menant à votre site Web, la saisie semi-automatique de Google et des outils tels que le planificateur de mots clés de Google.

11. Gérer les mots-clés à volume élevé

Les mots-clés à volume élevé et compétitifs peuvent coûter cher et réduire considérablement le budget.

Si le mot clé est un volume/coût élevé, envisagez d’organiser ces mots clés dans sa propre campagne et d’utiliser une correspondance exacte pour les mots clés. Cela vous permettra de surveiller de plus près les dépenses de ce groupe.

Envisagez de fixer un plafond (enchère maximale) à ce que vous êtes prêt à payer.

En d’autres termes, acceptez un rang d’annonce inférieur pour payer moins par clic, en fonction de vos objectifs.

12. Reconsidérez les annonces dynamiques du Réseau de Recherche

Envisagez d’éviter les annonces dynamiques du Réseau de Recherche.

Ces annonces ne sont pas déclenchées par des mots clés spécifiques choisis par vous. Au lieu de cela, ils sont affichés en fonction de mots-clés dans le contenu de votre page de destination.

Bien que cela semble pratique, cela se traduit souvent par des impressions et des clics non pertinents, ce qui peut entraîner une augmentation des dépenses quotidiennes.

13. Utilisez les extensions publicitaires

Les extensions d’annonce peuvent attirer l’attention sur l’annonce et fournir des informations supplémentaires qui ne peuvent pas tenir dans le corps de l’annonce.

Ces détails pourraient inclure :

  • Adresse locale.
  • Liens annexes.
  • Appels.
  • Numéro de téléphone.
  • Extraits de site structurés.
  • Avis des clients.
  • Images.

Google fournit également des extensions d’annonces dynamiques, qui sont des extensions automatisées qui affichent les détails de votre site Web ajoutés au texte de votre annonce principale.

14. Définir des mots-clés négatifs

Tout comme les types de correspondance, une longue liste de mots clés négatifs est essentielle pour contrôler les budgets.

  • Générez des mots clés négatifs de manière proactive en réfléchissant aux concepts de mots clés susceptibles de déclencher des annonces par erreur.
  • Examinez les rapports de requête pour trouver des recherches non pertinentes qui ont déjà conduit à un clic.
  • Créez des listes et postulez.
  • Répéter.

Mettez-le à jour régulièrement si les mots clés de la campagne sont de type requête large et expression exacte.

15. Perfectionnez vos pages de destination

Enfin, des pages de destination ciblées et optimisées pour la conversion peuvent être essentielles.

Google juge la qualité de la page de destination en fonction des paramètres de pertinence, d’originalité du contenu, de transparence et de navigabilité. Il est difficile de convertir à partir de pages de destination mal structurées ou obsolètes.

Cela peut être un problème pour certaines petites entreprises qui n’ont pas accès à du personnel de développement Web. Si le développement de pages de destination est un obstacle pour vous, considérez le conseil de campagne d’appel uniquement dans cet article.

Conclusion

Les comptes à petit budget peuvent être efficaces s’ils sont correctement gérés.

J’espère que vous avez maintenant beaucoup d’idées pour lancer vos propres campagnes PPC à petit budget.

Davantage de ressources:

  • Meilleures pratiques en matière de structure : comment créer vos campagnes et vos groupes d’annonces
  • La manière la plus courante de gaspiller le budget publicitaire PPC
  • PPC 101 : Un guide complet des bases du marketing PPC

Image en vedette : Jirapong Manustrong/Shutterstock

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici