En tant que spécialistes du marketing PPC, nous exécutons toujours certains tests A/B.

Les tests de page de destination, d’annonce et d’audience sont tous importants.

Mais si vous testez régulièrement ces éléments et recherchez de nouvelles fonctionnalités et des idées de test, ne cherchez pas plus loin !

Vous trouverez ci-dessous une liste de tests PPC moins évidents que vous devriez essayer.

Entrons.

1. Testez l’augmentation de la notoriété de la marque avec les enchères sur le taux d’impressions cible

Les stratégies d’enchères intelligentes sont un moyen d’intégrer une certaine automatisation sans renoncer au contrôle total de vos campagnes.

Google propose un type d’enchères intelligentes, parfait pour accroître la notoriété de la marque : le taux d’impressions cible.

En utilisant ce modèle d’enchères intelligent, vous pouvez choisir le montant que vos annonces apparaîtront dans l’enchère en conjonction avec la position de la page et un CPC maximum que vous êtes prêt à payer.

5 idées de test PPC moins évidentes que vous devriez tester |  SEJ

Comment commencer

Cette stratégie d’enchères fonctionne mieux lorsque vous souhaitez augmenter ou stabiliser la visibilité et la notoriété de la marque.

Si vos concurrents empiètent sur les termes de votre marque, c’est le moment idéal pour tester les enchères IS.

Si vous constatez que le coût par prospect a une tendance trop élevée et que vous souhaitez réduire le taux d’impressions que vos annonces reçoivent, vous pouvez définir l’IS sur un pourcentage inférieur pour être moins compétitif.

Nous avons effectué un test pour un client qui souhaitait également augmenter les prospects tout en diminuant les coûts en diminuant l’IS, ce que nous avons trouvé être un équilibre délicat.

Si vous avez une nouvelle marque qui a un groupe de base de termes hautement compétitifs, cela pourrait également être un modèle d’enchère utile, mais vous devriez être prudent et ne tester potentiellement que quelques termes de base pour commencer.

2. Testez les campagnes de mots-clés des concurrents

5 idées de test PPC moins évidentes que vous devriez essayer

Certains annonceurs sont opposés aux campagnes concurrentes et certains sont tout à fait d’accord. Dans le paysage actuel, je recommande toujours de tester au moins les campagnes des concurrents.

Les campagnes des concurrents sont un équilibre délicat, car elles peuvent gonfler les CPC et finalement les CPA, mais lorsqu’elles sont bien faites, elles peuvent également vous permettre de gagner en notoriété auprès d’un public qui a montré son intention.

Comment commencer

Rendez-vous sur Auction Insights dans les canaux de recherche pour découvrir qui sont actuellement vos principaux concurrents.

Lors de la rédaction d’annonces, assurez-vous de ne pas utiliser le nom du concurrent dans les annonces – ces annonces seront refusées. Au lieu de cela, utilisez-le comme point de départ pour mettre en valeur votre marque, indiquer ce qui est différent et comment vous vous démarquez.

Commencer avec une portée plus petite peut vous permettre de tester les eaux avant de vous lancer et de dépenser potentiellement beaucoup pour les personnes qui recherchent vos concurrents.

Il existe plusieurs façons de procéder :

Vous pouvez commencer avec un ensemble limité de mots-clés, peut-être des mots-clés à longue traine comme «chewy.com dog food» au lieu de simplement «chewy.com».

Testez une zone géographique limitée. Au lieu de cibler l’ensemble de l’État de Californie, essayez de tester 1 DMA (zone de marché désignée) pour commencer.

Maintenir des enchères basses mais compétitives peut également être utile pour le succès à long terme.

3. Testez les annonces dynamiques du Réseau de Recherche

5 idées de test PPC moins évidentes que vous devriez tester |  SEJ

Vous avez l’impression d’avoir atteint un plateau avec le trafic et vous n’arrivez pas à trouver d’autres moyens de vous développer ?

Les annonces dynamiques du Réseau de Recherche (DSA) peuvent vous aider à découvrir des mots clés et des tendances de recherche supplémentaires.

DSA a eu une mauvaise réputation dans le passé. Mais ce type de campagne a connu de nombreuses améliorations depuis sa sortie initiale.

Comment commencer

Je recommande toujours d’avoir un flux de page en place. Cela vous permettra d’avoir le plus de contrôle sur une campagne qui a le potentiel de faire des ravages.

Assurez-vous toujours d’ajouter chaque mot-clé de recherche sur lequel vous enchérissez dans d’autres campagnes en tant que négatif pour DSA.

Le but ultime de DSA est de le rendre inutile dans le sens où vous êtes soit :

  • Rassembler de nouveaux mots-clés qui ne figurent pas dans votre liste actuelle et qui correspondent au contenu de votre site.
  • Ou niez les termes parce qu’ils sont en dehors de votre champ d’application.

En utilisant ces deux techniques, votre DSA peut (et très probablement) produire éventuellement si peu de trafic que vous suspendez la campagne.

Gardez un œil attentif sur les requêtes et le trafic : il ne s’agit pas d’une campagne de type « configurez-la et oubliez-la ! »

Google a déployé de nouvelles fonctionnalités intéressantes à la fin de 2018 et Bing a récemment introduit des flux de pages, de sorte que ces deux canaux constituent un excellent point de départ.

4. Testez les mots clés en requête large (Haleter!)

Si vous avez des performances exceptionnelles avec des mots clés et de l’argent à tester, essayez les mots clés en requête large (surveillés) !

Comment commencer

Répartissez vos mots clés dans leurs propres campagnes afin qu’ils n’entravent pas les autres types de correspondance.

Comme avec DSA, ne laissez pas cette campagne se dérouler sans supervision.

Créez une liste de mots clés à exclure distincte qui inclut les éléments à exclure que vous avez déjà identifiés ainsi que les modificateurs de mots clés à longue traine qui sont inclus ailleurs dans votre compte.

Commencez par des enchères de mots clés faibles pour commencer au cas où les choses tourneraient mal.

Je recommanderais également de désactiver l’eCPC, qui est la valeur par défaut pour les nouvelles campagnes, car Google peut désormais augmenter les enchères eCPC autant qu’il le juge nécessaire pour générer une conversion.

Définissez votre budget quotidien initial à la moitié de ce que vous êtes d’accord pour dépenser pendant les tests.

Étant donné que Google peut doubler votre budget quotidien afin que vous « ne manquiez pas de clics précieux » (je sais, je sais, il sera probablement moyen – à moins que vous ne fassiez que tester et que vous le désactiviez, auquel cas vous aurez probablement être en colère contre les dépenses excessives).

5. Testez le ciblage d’audience + les données démographiques

On a beaucoup parlé de la superposition d’audiences sur le marché et d’audiences d’affinité personnalisées dans vos campagnes d’observation.

Vous pouvez pousser le ciblage d’audience un peu plus loin et l’associer à un ciblage démographique de base pour un test d’audience de niveau supérieur.

5 idées de test PPC moins évidentes que vous devriez tester |  SEJ

Comment commencer

Effectuez quelques tests initiaux sur le ciblage d’audience et affinez les données démographiques de votre public souhaité.

Assurez-vous d’exclure toutes les données démographiques que vous ne souhaitez pas cibler.

Pour les groupes démographiques les plus recherchés, par exemple la tranche d’âge des 65 ans et plus, envisagez de définir un modificateur d’enchères afin d’augmenter les enchères pour ces utilisateurs. Cibler un public plus large pour commencer peut aider à éviter que le trafic ne soit trop faible pour collecter des données de performances.

Gardez à l’esprit que les couches de ciblage et d’observation ont des fonctions et des limites différentes selon le type de campagne. Afin de limiter la portée des groupes d’annonces dans la recherche aux seuls utilisateurs de cette audience, vous devez activer le ciblage.

Créez une campagne ou un groupe d’annonces distinct qui cherche à cibler vos critères souhaités indépendamment de vos groupes d’annonces de recherche normaux.

Regroupez par thèmes d’audience. En créant ces divisions, cela vous permet de personnaliser le contenu publicitaire et les pages de destination sans limiter le trafic des groupes d’annonces de recherche normaux.

De plus, en ce qui concerne la démographie, j’exclus rarement les catégories « inconnues ».

Ces catégories font souvent partie de mes meilleurs interprètes, ce qui me porte à croire qu’il y a probablement une bonne partie de mon public cible qui traîne dans l’ombre.

Conclusion

Il peut être facile de se lancer dans une ornière de test après avoir exécuté de nombreux tests de page de destination A/B et de copie publicitaire, mais il existe de nombreuses idées de test intéressantes !

Davantage de ressources:

  • 10 meilleures pratiques de recherche payante et de PPC pour 2019
  • Vous faites mal les tests publicitaires PPC – Ce script vous aidera
  • PPC 101 : Un guide complet des bases du marketing au paiement par clic

Crédits image

Captures d’écran prises par l’auteur, avril 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici