Avec toutes les autres stars d’Instagram étant un gourou des médias sociaux ces jours-ci, il est courant que les entreprises se demandent si elles devraient envisager d’externaliser leurs efforts sur les médias sociaux.

Les tâches quotidiennes de gestion d’une entreprise sont généralement suffisantes pour le PDG moyen, ce qui fait que le marketing des médias sociaux ne respecte pas le calendrier des priorités.

Le marketing des médias sociaux est sa propre bête et nécessite une attention particulière et un niveau de créativité. Franchement, ce n’est pas pour tout le monde.

Si vous vous demandez si vous souhaitez externaliser votre marketing sur les réseaux sociaux, posez-vous d’abord les questions suivantes.

1. Combien de temps dois-je consacrer à la gestion des médias sociaux ?

Le temps est la principale raison pour laquelle les entreprises envisagent d’externaliser leurs médias sociaux.

Les médias sociaux ne consistent pas seulement à programmer des publications.

En fait, vous devez investir du temps dans :

  • Suivi des mentions de votre marque sur les réseaux sociaux.
  • Surveiller les conversations en cours.
  • Essayer de nouvelles méthodes de piratage de croissance.
  • Répondre immédiatement à toute demande de renseignements.

Tout cela doit également se produire 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Dire que la gestion des médias sociaux peut se faire en réservant 1 à 2 heures par semaine est vraiment assez hilarant.

Le temps que vous investissez dans la gestion des pages sociales et de l’image de votre marque ne peut pas être catégorisé en une période d’une ou quelques heures. C’est quelque chose qui demande une attention constante et généralement à intervalles rapprochés.

Cela est particulièrement vrai pour les marques qui ont un large public et qui reçoivent question après question via leurs pages sociales.

Pour les petites et moyennes entreprises qui soutiennent, « Eh bien, je n’ai pas des tonnes de followers, donc je poste juste et je vais bien,« Je déteste te le dire, mais cela ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité.

Au contraire, les marques qui ont moins d’abonnés ont encore plus de travail à faire alors qu’elles essaient de développer leurs abonnés de manière organique et par le biais de méthodes payantes. Parlez des heures supplémentaires.

Il existe des tonnes d’excellentes méthodes de piratage de la croissance pour que votre nombre d’abonnés soit aussi élevé que Nike, mais pour exécuter ces méthodes, il faut beaucoup de temps et d’énergie.

Les médias sociaux ne sont pas un type de stratégie unique. Vous devez continuellement optimiser vos abonnés et être social en ligne.

2. Est-ce que je sais comment être social en ligne ?

Les médias sociaux ne sont pas une excuse pour se cacher derrière un ordinateur et ne parler à personne. Vous devez toujours parler à vos abonnés.

C’est vraiment un art d’être un papillon social en ligne, et tout le monde n’a pas le talent. Soyons honnêtes avec nous-mêmes.

Si vous n’avez vraiment pas l’énergie, la créativité ou la volonté d’être un papillon social virtuel, ne le soyez pas.

Si vous avez le temps, il existe des tonnes de ressources pour vous apprendre à vous connecter virtuellement avec les gens et à devenir ce type de papillon pour votre marque.

Peut-être que vous avez le temps et que vous voulez apprendre à vous connecter socialement avec votre groupe démographique, allez-y !

L’un des plus grands conseils que je puisse vous donner est de connaître votre public.

Si votre public est aussi introverti que vous, il continuera très probablement à être introverti dans sa façon de communiquer en ligne.

Au lieu d’être sur des pages de médias sociaux flashy comme Instagram ou Snapchat, ils peuvent se cacher dans des forums ou parcourir Pinterest avec désinvolture.

Où qu’ils se trouvent, imitez votre client, allez là où il se trouve, parlez comme il parle, créez du contenu avec lequel il se sent à l’aise. Ne soyez pas un extraverti dans un monde d’introvertis.

Si l’idée de cela vous fait grincer des dents, il serait préférable que vous externalisiez vos médias sociaux à une agence qui a travaillé pour une autre entreprise de votre secteur.

C’est quelqu’un qui sait parler pour être un papillon social virtuel à ton spectateurs.

3. Ai-je établi ma voix de marque ? Si oui, à quel point est-il unique ?

La voix de la marque est tout sur les réseaux sociaux.

Encore une fois, connaissez votre public mais connaissez également votre marque avant même d’essayer de vous connecter avec votre public.

  • Vos messages sont-ils drôles et sarcastiques ?
  • Ont-ils seulement des appels à l’action et des demandes ?
  • Tirez-vous parti de chaque grande nouvelle ?
  • Ou êtes-vous plutôt une maman bricoleuse qui a un blog vieux de 10 ans ?

Toutes ces voix sont totalement différentes. Bien que la plupart des agences le fassent, toutes les agences ne sont pas douées pour imiter ton voix de la marque.

La première étape consiste à faire entendre la voix de votre marque. Une fois que vous l’avez, ne le perdez jamais !

Ensuite, documentez tout ce que vous pouvez sur cette voix.

  • Quels mots cette voix doit-elle utiliser ?
  • Lesquels doit-il éviter à tout prix et ne jamais utiliser ?
  • Quelles sont les autres entreprises qui ont une voix de marque similaire ?

Plus vous documentez, plus vous verrez si c’est quelque chose que vous pouvez faire confiance aux mains d’une autre marque pour vous aider à gérer ou si vous devez garder ce bébé vous-même.

Après tout, c’est vous qui l’avez créé.

Bref:

  • Si vous avez une voix de marque bien documentée, une bonne agence de médias sociaux pourra vous envoyer des exemples de copies pour votre approbation jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise. ils l’obtiennent.
  • Si vous essayez toujours de trouver la voix de votre marque et que vous en êtes aux premières étapes de cette stratégie, ce n’est pas exactement le meilleur moment pour externaliser la gestion de vos médias sociaux.
  • Si vous envisagez d’externaliser quoi que ce soit, engagez un consultant en médias sociaux pour vous aider à définir la voix de votre marque pour les médias sociaux, puis partez de là.

4. Ai-je du contenu ou ai-je besoin de contenu ?

Une façon de faire des médias sociaux est d’être complètement autonome et de laisser une agence de médias sociaux faire tout le travail pour vous, ce qui peut même inclure la création du contenu à partager.

Si vous avez votre propre contenu à partager, je ne dis pas que c’est une rupture de contrat et vous devriez simplement l’aspirer et gérer vous-même les médias sociaux.

Ce que je dis, c’est que si vous avez du mal à déterminer quel type de contenu produire, ou si vous devez partager cet ebook d’il y a trois ans, cela vaut la peine de sous-traiter votre production de contenu à un professionnel.

Ce professionnel aura besoin d’un bon débriefing sur votre entreprise, comment et pourquoi elle fonctionne, qui sont ses clients idéaux et réels, et quel type de contenu vous avez déjà.

À partir de là, l’externalisation du contenu peut être la meilleure solution pour votre entreprise.

Vous pouvez toujours gérer les médias sociaux en interne, mais sans vous soucier d’essayer de déterminer quel type de contenu vos abonnés veulent réellement voir.

5. Puis-je me permettre d’externaliser ?

Les agences de médias sociaux, les entrepreneurs indépendants et les créateurs de contenu ont tous des gammes de prix entièrement différentes.

Parfois, leurs gammes de prix sont moins chères que votre gestionnaire de médias sociaux interne. D’autres fois, pas beaucoup.

L’externalisation des médias sociaux peut coûter entre 500 $ et des dizaines de milliers de dollars par mois, tout dépend des facteurs suivants :

  • Quel type d’externalisation : Indépendant (le moins cher), agence (moyen) ou entreprise (le plus élevé)
  • Quels sont les livrables mensuels : Plus de publications et de création de contenu = prix plus élevé
  • Quelle est la durée du contrat : Contrats plus longs = baisses de prix
  • Abonnements aux outils de médias sociaux : Parfois, les agences exigent que vous ayez votre propre compte
  • Publicité sur les réseaux sociaux : Parce que le bio ne suffit plus

N’oublions pas le temps qu’il vous faut pour envoyer et recevoir des e-mails, modifier, approuver et réviser les rapports.

Voici un aperçu de tout ce qui vient avec les coûts internes de la gestion des médias sociaux :

  • Employés (salaire, avantages sociaux, etc.).
  • Abonnements aux outils de médias sociaux.
  • Création de contenu.
  • Publicité sur les réseaux sociaux.
  • Élaboration et mesure de la stratégie (temps et outils).

Si vous choisissez la voie des pigistes, vous économisez certainement de l’argent sur ces couvertures d’avantages sociaux, mais ce n’est peut-être pas toujours la bonne voie. Vous envisagez toujours d’investir :

  • Votre temps de gestion.
  • Votre temps de communication.
  • Création de contenu.
  • Publicité sur les réseaux sociaux.

6. Que dois-je faire ?

Alors, lequel vous convient le mieux ?

Cela dépend de tonnes d’objectifs et de facteurs différents, dont la plupart ont été évoqués ci-dessus.

Pour le dire simplement, si vous êtes déjà fou de listes de choses à faire et que l’idée de réserver du temps supplémentaire pour accomplir une autre tâche fait trembler votre autre œil, faites-vous une faveur et sous-traitez. Ce sera la ressource la moins investie en temps.

Cependant, n’oubliez pas que cela nécessitera encore un peu de temps et de mouvement dans votre budget.

  • Free-lance = Beaucoup de communication, d’édition, d’approbations, puis de contre-vérification du retour sur investissement.
  • Agence = Un peu de temps au début, puis surtout sans intervention.
  • Entreprise = Lisez nos rapports mensuels et dites « Oh » et « Ah ».

Si vous avez le temps, le budget et l’expérience nécessaires pour créer une équipe interne ou en devenir une, faites-le.

Gérer la présence de votre marque sur les réseaux sociaux en interne présente bien plus d’avantages que d’inconvénients.

Plus de ressources sur les médias sociaux :

  • 6 conseils pour tirer le meilleur parti de votre recherche d’audience sur les réseaux sociaux
  • Comment mesurer le retour sur investissement de vos efforts de marketing sur les réseaux sociaux
  • 12 étapes pour mener à bien un audit des médias sociaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici