Accueil Tags 42meilleurs

Tag: 42meilleurs

Rédaction SEO : 42 meilleurs conseils pour maîtriser un art combiné

0

Le véritable succès numérique – pour les classements des moteurs de recherche, l’expérience utilisateur et la marque dans son ensemble, qu’elle soit personnelle ou professionnelle – se produit lorsque l’art du référencement et l’art de l’écriture sont combinés.

La meilleure rédaction SEO provient du mélange parfait de :

  • Connaissance/expertise thématique.
  • Connaissance approfondie de la bonne écriture
  • Meilleures pratiques de référencement.

Le référencement est un must pour toute rédaction en ligne, en particulier du point de vue des mots clés, et pour mapper correctement ces mots clés sur des pages/publications.

Les lecteurs peuvent reconnaître immédiatement une voix faisant autorité et une fausse voix encore plus rapidement.

Que vous souhaitiez des conversions, la notoriété de la marque ou autre chose, votre écriture doit avoir de l’autorité (et de l’authenticité).

Cela dit, voici les 42 meilleurs conseils d’écriture pour tout rédacteur de contenu dans tout type d’entreprise, des concepteurs de logiciels d’un milliard de dollars aux entreprises locales de lutte antiparasitaire.

L’accent est davantage mis sur l’art d’écrire lui-même, ce qui conduira naturellement à la création d’un contenu de qualité exigé par les moteurs de recherche.

Rédiger pour le SEO : les essentiels

1. Pensez d’abord aux mots clés

Votre écriture doit être trouvée avant d’avoir un impact sur votre public cible. C’est pourquoi la recherche de mots clés doit toujours précéder toute recherche ou écriture proprement dite.

Cette recherche de mots clés influencera également massivement votre recherche, car vous découvrirez d’autres façons dont votre public cible recherche votre sujet.

Peu importe à quel point ils deviennent intelligents, les algorithmes des moteurs de recherche ne peuvent pas reconnaître la meilleure voix dans un texte. Mais si les mots clés sont là, vous avez la possibilité de vous faire entendre.

Nouveau sur les mots clés ? Consultez ce guide du débutant pour la recherche de mots clés.

2. Abordez la recherche de mots-clés comme un art

Il existe des milliers d’articles de recherche de mots clés disponibles. Recherchez, découvrez et testez ce qui vous convient le mieux.

Tel que…

Rendre ce processus cyclique. Je crée des calendriers de contenu par segments de trois mois, en effectuant de nouvelles recherches de mots clés au début de chaque cycle.

Les industries changent et les nouveaux mots clés évoluent plus rapidement que vous ne le pensez.

3. Étudiez la concurrence pour les mots-clés

Il existe de nombreux outils disponibles pour vous aider à trouver des mots-clés concurrents.

Avertissement: Ne prenez que des mots clés – n’étudiez pas l’écriture réelle de vos concurrents. Une fois que vous avez fait cela, vous leur ressemblez et vous avez du mal à créer quelque chose d’original. Créez une voix originale et vous serez entendu.

4. Ciblez 1 ou 2 mots-clés pour chaque page ou blog (sauf la page d’accueil)

Concentrez-vous toujours sur des termes plus larges pour vos principales pages « parentes » et sur des termes plus longs pour les pages « enfants » ci-dessous.

Cibler d’abord l’intention du chercheur, puis le volume vous aidera à comprendre ce que veut votre client cible.

5. Utilisez des mots-clés là où ils comptent le plus

Utilisez votre mot-clé dans les éléments suivants (par ordre de priorité) pour envoyer aux moteurs de recherche des signaux forts sur l’intention du contenu :

  • Balise de titre.
  • Liens internes dans le contenu.
  • Attribut Alt de l’image.
  • Balises de titre (ayez toujours un H1 !).
  • Meta Description.

6. Utilisez des points en gras et des puces dans la mesure du possible

Google y prête attention, y compris lors de l’attribution d’extraits optimisés.

Assurez-vous d’utiliser des mots-clés cibles en gras et en puces lorsque cela est possible.

7. La balise de titre : toujours l’élément le plus puissant

Assurez-vous que votre mot-clé cible fait partie de la balise de titre, idéalement vers l’avant.

N’oubliez pas non plus que les balises de titre doivent comporter environ 60 caractères, alors consacrez-y autant de temps que votre création de contenu réelle.

Pour la balise de titre de la page d’accueil, ciblez trois des mots-clés les plus importants qui décrivent l’entreprise/le site Web.

Pensez toujours à la narration. Rester simple. Parlez la langue de votre public cible. Et écrivez pour influencer ce clic.

8. Ajouter des mots-clés associés

Ne vous contentez pas de bourrer les mots-clés après avoir écrit.

Si vous êtes bien préparé pour la recherche de mots-clés, ayez la liste des mots-clés liés à l’actualité à portée de main pendant que vous écrivez.

Si vous restez sur le sujet, vous insérerez naturellement des mots-clés connexes.

9. Utilisez votre mot clé cible dans votre méta description

Google dit qu’il n’utilise pas la méta description comme facteur de classement.

Cependant, si quelqu’un recherche ce mot-clé ou cette expression cible, ces mots seront en gras.

L’audace attire les yeux – et peut inciter un chercheur à cliquer plutôt qu’à faire défiler.

Aussi, écrivez votre méta description comme un texte publicitaire. L’objectif est d’inciter le public à influencer davantage un clic (votre balise de titre doit être le premier influenceur, immédiatement soutenu par votre méta description).

Rédaction pour le référencement : artisanat et routine

10. Écrivez. Récrire. Puis réécrire à nouveau. Jusqu’à ce que ce soit juste.

Tout est une question de routine et de processus.

Comme le dit William Zinsser dans « Écrire pour apprendre : »

« Ce n’est que par des applications répétées du processus – écriture et réécriture et élagage et mise en forme – que nous pouvons élaborer un produit clair et simple. »

11. Aperçu et plan

Il est beaucoup plus facile pour un esprit de penser (et pour un moteur de recherche de lire) en morceaux, et de voir ces morceaux de manière cohérente.

La plupart des esprits veulent naturellement écrire dans un style courant de conscience comme Jack Kerouac – mais ce n’est pas une écriture de roman. La plupart d’entre nous écrivons pour une entreprise, afin de favoriser le succès de cette entreprise.

Organisez les titres (pour le référencement avec des mots-clés !) et comblez les lacunes.

Parfois, ces titres sont plus importants que les mots en dessous. Faites en sorte que ces titres crient des pensées, et que les mots crient pour soutenir ces cris.

12. Écrivez phrase par phrase

Configurez Word ou Google Docs en mode paysage pour le premier brouillon et écrivez phrase par phrase.

N’écrivez aucun paragraphe tant que vous n’avez pas effectué vos premières modifications.

J’ai appris cette astuce de Charles Euchner, auteur de « The Elements of Writing ».

Les phrases d’une seule ligne gardent l’esprit frais. Ils vous aideront à rassembler vos pensées lorsque vous commencerez à éditer.

Pensez court pour chaque phrase – comme un tweet de 140 caractères – et adoptez une écriture courte et concise.

13. Écrire quotidiennement

Un muscle se développe lorsqu’il a une entrée combinée à des points de relaxation corrélés.

Votre esprit fonctionne de la même manière ; embrasse le.

Encore une fois, écrivez quotidiennement pour travailler les muscles de l’écriture, suivi d’un peu de détente.

N’arrêtez jamais la croissance des muscles de l’écriture.

14. Éteignez votre Wi-Fi

Cette astuce vient de Tim Ferriss, auteur de « La semaine de travail de 4 heures ».

Cette pratique simple maintient la concentration en place et empêche l’esprit de répondre à quoi que ce soit en dehors de votre concentration.

Les distractions déplacent une humeur. Faites en sorte que ces distractions soient inexistantes.

15. Vous avez des questions ? Demandez à votre assistant numérique

Le Wi-Fi peut être désactivé, mais parfois vous avez besoin de réponses immédiates à des questions qui vous harcèlent. Certains ne peuvent pas travailler sans répondre aux questions.

La solution est simple : demandez à Alexa, Siri ou à votre assistant Google.

Je garde un Amazon Echo Dot à côté de mon bureau et je l’utilise pour une recherche rapide.

J’ai un Echo Show, mais il n’appartient pas au bureau où il peut rapidement attirer votre attention en raison du facteur vidéo. Celui-là reste en bas, hors du bureau.

16. Lisez tout ce que vous pouvez

Lisez surtout les écrivains qui simplifient tout.

Les gens n’aiment peut-être pas Hunter S. Thompson en raison de sa politique ou de son style de vie fou, mais sa prose est claire et simple. J’ai lu « Fear and Loathing in Las Vegas » en une seule séance.

(Et pas une fois, mais peut-être 10 fois quand j’avais besoin d’un coup de pouce dans quelque chose que je ne pouvais pas finir et que j’avais besoin d’un souffle mental.)

Si vous avez l’esprit d’entreprise, « The E-Myth » de Michael Gerber est également une lecture unique. C’est simple et informatif.

17. Arrêtez d’attendre l’inspiration

C’est inutile.

Il n’y a pas d’inspiration à moins que vous n’aimiez parler d’écrire au lieu de le faire réellement.

Les vrais écrivains écrivent tous les jours et en font un style de vie qui aide à développer «l’art». La pratique fait bouger les choses et demande de la discipline.

Les mots coulent simplement mieux et plus facilement après la pratique et la discipline. Rien ne se passe sans la simplicité de la pratique.

18. Lisez l’essentiel

Pour l’écriture traditionnelle, lisez « On Writing Well » de William Zinsser. Ne le lisez pas une seule fois. Relisez-le une fois par an.

Pour l’ère numérique de l’écriture « courte » qui a un impact, lisez « How to Write Short » de Roy Peter Clark.

Ne vous arrêtez pas là. Lisez « The Essential Don Murray: Lessons from America’s Greatest Writing Teacher » et « Ernest Hemingway On Writing ».

19. Essayez d’écrire à la main

Cet article est basé sur des notes que j’ai prises en survolant l’océan Atlantique en route vers Valence, en Espagne.

Voler est un moment idéal pour réfléchir et utiliser la main longue. De plus, cela vous évite de penser au passager qui ronfle à côté de vous.

Écrivez à la main dans les taxis, les bus, au milieu des réunions, etc. Essayez-le et revoyez ces notes avant de vous mettre au travail.

20. Écrivez sur ce que vous aimez

Pour vraiment maîtriser l’art de l’écrit, adoptez une écriture qui vous rend heureux, peu importe si cela vous rapportera de l’argent. Plus vous écrivez, meilleur vous deviendrez.

L’écriture courte fournit de l’inspiration (indépendamment de l’absurdité qu’elle ressent ou lit parfois !).

21. Posez des questions quotidiennement

Amis, famille, femme, enfants, peu importe. Posez continuellement des questions.

Plus vous en apprendrez, plus vous pourrez fournir de lecteurs (prospects possibles en entreprise), quel que soit votre secteur d’activité.

Les questions sont les temps forts de l’apprentissage. Laissez parler les gens.

Pensez 80/20 – laissez les autres parler 80 % du temps pendant que vous écoutezet vous pouvez parler les 20 % restants du temps.

Vos lecteurs vous remercieront un jour.

22. Connaissez votre public et écrivez pour lui

N’oubliez pas de garder votre voix et votre style identiques.

C’est ainsi que vous vous démarquez des millions d’autres rédacteurs de contenu.

23. Travailler mieux dans les délais ?

Pour certaines personnes, la pression d’un délai force votre créativité.

Si cela est vrai pour vous, demandez aux chefs de projet d’augmenter vos dates d’échéance.

Je le fais avec mes équipes, parfois jusqu’à quatre semaines à l’avance.

24. Construisez votre travail autour de questions

Demandez toujours : « Quel est le problème et comment puis-je fournir clairement une solution ? »

Il est tout aussi important de se demander : « Est-ce que les lecteurs s’en soucieront ? »

Cela aide à garder votre voix digne de confiance et faisant autorité, ce qui rend les moteurs de recherche et les lecteurs heureux.

25. Divisez les projets longs en tâches courtes

Écrivez d’abord tous les titres (n’oubliez pas d’utiliser des mots-clés cibles) et remplissez chaque partie.

Cela fonctionne aussi bien que vous écriviez un article de 2 500 mots sur l’art de l’écriture ou un article de 750 mots pour un client discutant des aspects techniques d’un produit.

26. Ayez toujours une fin en tête

Savoir où mène votre contenu vous permettra de rester concentré sur votre écriture et vous aidera plus souvent à atteindre l’objectif ultime de la plupart des écrits en ligne – une conversion.

27. Vérifiez votre orthographe et votre grammaire

Mal orthographier un nom et l’article perd immédiatement sa crédibilité.

Créez votre contenu avec une grammaire bâclée et le lecteur doute de votre autorité.

Après avoir vérifié les fautes d’orthographe et de grammaire, vérifiez à nouveau.

28. Viser la crédibilité

Sans crédibilité, vous perdrez toute chance de capter l’attention d’un public.

Les situations empirent si vous diffusez de faux faits.

Prenez plus de temps pour la recherche et la vérification des faits.

29. Modifier avec la règle des 10 secondes à l’esprit

Cela vaut pour chaque paragraphe, en particulier pour le premier paragraphe et la méta description.

Vous voulez immédiatement attirer l’attention du lecteur et la conserver.

L’article mérite-t-il une conversation supplémentaire ? Si c’est le cas, et que vous avez des CTA appropriés, cela peut aider les lecteurs à se rapprocher de la conversion.

Ecrire pour le SEO : Formulaire

30. Écrivez des phrases et des paragraphes forts

Les mots les plus forts doivent commencer et terminer une phrase.

Les phrases les plus fortes doivent apparaître à la fin et au début d’un paragraphe.

Cela aide à garder le matériel le plus lent et le plus approfondi au milieu et les pensées les plus importantes devant le lecteur.

31. Devenir obsédé par la clarté de la voix

Une écriture propre reflète un état d’esprit clair – quelque chose dont les gens (les clients !) ont besoin.

Par exemple, Starbucks utilise un langage à la fois fonctionnel et expressif pour clarifier sa voix dans son marketing.

Exemple de site Web de clarté de la voix.

Ou la voix de Mailchimp est claire avec une pointe d’humour sec.

Un exemple de clarté de voix.

32. Gardez l’écriture sans encombrement

Rester simple.

Allez directement à ce que vous dites.

Débarrassez-vous de tous les mots inutiles.

Mettez les phrases dans leur forme la plus simple.

33. Méfiez-vous des adverbes et des adjectifs en excès

Si le verbe ou le nom ne peut pas exécuter l’explication, ce verbe ou ce nom n’est pas assez fort. Vous pouvez en savoir plus sur l’écriture avec des adverbes et des adjectifs ici.

34. Utilisez une variété de phrases longues et courtes

Une variété de longueurs de phrases aide votre contenu à créer du rythme.

Les lecteurs apprécient cela.

35. Les paragraphes courts permettent à l’esprit de respirer

Utilisez souvent des paragraphes courts.

L’espace entre les paragraphes prend psychologiquement moins d’énergie à lire, ce qui permet d’économiser l’énergie de ce prospect pour la vente/le lead.

36. Utilisez toujours des verbes actifs

Dans cette phrase, le verbe actif est « Utiliser ».

Sans verbes actifs, l’esprit change. Il erre.

Vous perdez une audience… ou une vente.

Soyez clair sur l’action que le lecteur peut entreprendre ensuite.

37. Évitez les clichés

Comme la peste.

Vous me sentez?

Écrire pour le référencement : Hacks préférés

38. Écoutez votre musique préférée

Pourquoi ne pas lui écrire ? Certaines formes de musique apporteront des émotions radicalement différentes sur la page avant que vous ne vous en rendiez compte, donc plus il y en a, mieux c’est.

En écrivant ceci, je suis passé de Coltrane à Infected Mushroom à Hendrix à SRV à Dimmu Borgir à Breaking Benjamin à Chopin.

Pour le montage, Wes Montgomery était ma référence.

La musique peut aider les mots à circuler, alors embrassez-la.

39. Engagez-vous dans l’écriture la plus sérieuse du matin

Je suis généralement debout à 5 h 30. C’est à ce moment-là que mon cerveau est le plus frais.

Je bloque toujours quelques heures chaque matin pour mes écrits les plus sérieux.

40. Emportez une tablette pour noter des idées

Si vous pensez plus clairement à la main, emportez une petite tablette pour noter des idées en utilisant trop votre téléphone.

Les comprimés Moleskine sont mes préférés car ils sont fins et tiennent dans les livres, que j’ai toujours avec moi lorsque je voyage.

Il n’y a pas beaucoup d’espace marginal dans un livre pour les idées ; une tablette s’en charge et vous évite de téléphoner.

41. Pour les clients : Pensez 80/20 pour les premiers engagements

Concentrez-vous sur les 20 % de votre écriture qui produiront 80 % de résultats pour les ventes du client. Comment?

Simple : commencez toujours une stratégie de contenu autour des meilleurs produits ROI. Cela montre de la valeur et contribuera à l’ensemble des mots-clés qualifiés pour lesquels vous souhaitez qu’ils se classent.

42. N’oubliez pas de vous éloigner de tout

Les écrivains qui ont le vrai esprit pour créer et apporter de la valeur aux clients ont toujours besoin d’une pause.

L’une de mes tactiques hebdomadaires pour me reposer et me ressourcer est le « mercredi d’une demi-journée ». Je me déconnecte et je joue de la guitare, je fais de la randonnée ou de la moto… en gros, tout ce dont j’ai besoin.

Cette pause en milieu de semaine garde l’esprit frais et clair, ce qui se traduit par un flux de travail positif et, finalement, par des clients satisfaits.

Conclusion

La création de contenu qui mène à la conversion implique non seulement l’art du référencement, mais aussi l’art de l’écriture.

Adoptez les deux si vous voulez vraiment offrir le plus de valeur à vos lecteurs ou aux lecteurs de vos clients, que vous souhaitez naturellement transformer de prospects en clients.

N’oubliez pas non plus que l’attrait et la popularité d’un contenu fort ne feront que s’aggraver en ligne avec le temps.

Considérez l’écriture SEO d’une entreprise comme un intérêt composé pour un investisseur – ayez la patience et la discipline nécessaires pour le faire correctement, et les résultats devraient continuellement parler d’eux-mêmes.


Image en vedette : Paulo Bobita/SearchEngineJournal