Accueil Tags AdTech

Tag: AdTech

Google propose de diviser l’activité Ad-Tech pour empêcher les poursuites antitrust

0

Selon le Wall Street Journal, Google a proposé de séparer certaines parties de son activité de technologie publicitaire pour empêcher une action en justice antitrust par le ministère américain de la Justice.

Google propose de restructurer la division de la société qui vend aux enchères et place la publicité sur le Web dans une société distincte sous Alphabet, Inc, la société mère du moteur de recherche. Selon les actifs inclus, cela pourrait valoir des milliards de dollars.

La proposition suggère que l’enquête touche à sa fin

Le ministère de la Justice enquête depuis un certain temps sur des allégations selon lesquelles Google aurait abusé de son pouvoir en tant que courtier en publicité numérique et commissaire-priseur. Pas plus tard qu’en octobre 2020, il a poursuivi la société pour avoir prétendu qu’elle utilisait illégalement son pouvoir pour paralyser ses concurrents.

Actuellement, le ministère prépare une plainte alléguant des pratiques anticoncurrentielles, qui pourrait être déposée dans le courant de l’été.

Google sous le feu de plusieurs directions

Cette dernière accusation fait suite à trois poursuites antitrust de l’Union européenne, dans lesquelles Google a été condamné à une amende de 1,6 milliard de dollars pour avoir abusé de sa position de moteur de recherche dominant entre 2006 et 2016.

Le moteur de recherche fait également face à une action en justice de plusieurs États, qui accuse la société de gérer un monopole. Google, cependant, a demandé le rejet de l’affaire, affirmant qu’elle est inexacte et sans fondement.

De plus, un projet de loi bipartisan a été présenté au Congrès en mai, qui vise à démanteler les activités de publicité numérique de l’entreprise. La loi sur la concurrence et la transparence dans la publicité numérique interdirait aux entreprises qui traitent plus de 20 milliards de dollars de transactions publicitaires numériques par an de participer à plus d’une partie du processus de publicité numérique.

Dans un communiqué, un porte-parole de Google a reconnu la concurrence croissante dans la technologie publicitaire en ligne tout en insistant sur le fait qu’il n’y avait « aucun projet de vendre ou de quitter cette activité ».

La division pourrait changer le processus d’enchères publicitaires, réduire les coûts

Que le ministère de la Justice accepte cette proposition ou que l’affaire soit jugée, cette dernière allégation pourrait largement affecter les spécialistes du marketing numérique.

Si la division ad-tech de Google était scindée, cela pourrait ouvrir la porte à d’autres sociétés de publicité numérique pour revendiquer une part plus importante du marché. Cette concurrence accrue pourrait entraîner une baisse des prix, chaque entreprise cherchant à sous-coter ses concurrents pour sa part des revenus publicitaires.

L’année dernière, les revenus publicitaires de Google s’élevaient à plus de 209 milliards de dollars.


La source: Le journal Wall Street

Image en vedette : ByEmo/Shutterstock