Accueil Tags Aider

Tag: aider

La nouvelle fonctionnalité de Google peut vous aider à trouver des résultats plus pertinents

0

Google déploie une nouvelle fonctionnalité dans les résultats de recherche qui peut aider les internautes à trouver un contenu plus pertinent.

La qualité des résultats de recherche de Google est un sujet très débattu, beaucoup disent qu’elle s’aggrave.

Les jeunes internautes se tournent même vers des alternatives non conventionnelles, comme TikTok, pour trouver les informations dont ils ont besoin.

Est-il possible que les internautes aient du mal à découvrir du contenu pertinent dans Google parce qu’ils ne saisissent pas les bonnes requêtes ?

C’est une question à laquelle la nouvelle fonctionnalité de recherche de Google répondra.

Améliorations de la recherche dans Google

Google facilite la transformation instantanée de termes de recherche courts en mots clés plus spécifiques à longue traîne.

Avec la quantité de contenu disponible sur le Web aujourd’hui, il peut être difficile pour Google de vous renvoyer ce que vous recherchez si vous ne fournissez pas suffisamment de détails.

Une requête comme « idées de dîners », par exemple, renverra un ensemble de résultats beaucoup plus générique par rapport à une requête comme « idées de dîners sains pour les enfants ».

Maintenant, Google vous proposera des moyens d’affiner vos résultats en modifiant la requête initiale.

La nouvelle fonctionnalité de Google peut vous aider à trouver des résultats plus pertinents

Dans l’exemple ci-dessus, les suggestions apparaissent sous la barre de recherche.

Appuyez sur un ou plusieurs des raffinements de recherche de Google pour ajuster votre requête.

Les sujets sont dynamiques et changeront au fur et à mesure que vous appuyez, vous permettant d’explorer de nouvelles sélections de contenu.

Dans un article de blog, Google explique comment il choisit les sujets :

«Lorsque vous effectuez une recherche, nos systèmes affichent automatiquement les sujets pertinents pour vous en fonction de ce que nous comprenons de la façon dont les gens recherchent et de l’analyse du contenu sur le Web.

Les rubriques et les filtres sont affichés dans l’ordre que nos systèmes déterminent automatiquement comme étant le plus utile pour votre requête spécifique. Si vous ne voyez pas un filtre particulier que vous souhaitez, vous pouvez en trouver plus en utilisant l’option « Tous les filtres », qui est disponible à la fin de la ligne.

Google a présenté cette fonctionnalité en avant-première lors de sa conférence annuelle Search On en septembre. Il est désormais déployé pour les requêtes en anglais dans les résultats de recherche mobile aux États-Unis.

Que signifie ce changement pour les éditeurs et les spécialistes du marketing ?

Les améliorations de recherche de Google peuvent potentiellement augmenter le volume de recherche pour les requêtes détaillées.

Cela signifie que vous pouvez commencer à voir une augmentation du trafic et des impressions pour les pages ciblant des mots-clés à longue traîne.

Des mots clés plus longs avec un faible volume de recherche mensuel peuvent devenir plus attrayants, ce qui entraîne une plus grande concurrence.

À partir de maintenant, si vous ciblez des requêtes de longue traine, il sera utile de les surveiller de la manière suivante :

  • SERP: Surveillez les résultats de recherche et surveillez les nouveaux concurrents qui se présentent pour prendre vos positions.
  • Planificateur de mots clés: surveillez le volume de recherche mensuel et voyez s’il y a des changements significatifs d’un mois à l’autre.
  • Analytique et console de recherche: Surveillez les changements de trafic et d’impressions pour les pages ciblant des requêtes plus longues.
  • Contenu sur la page: passez en revue les pages ciblant les longues requêtes pour vous assurer que votre contenu est à jour et prêt à être découvert par de nouveaux internautes.

Des changements dans le trafic et les classements à partir du 5 décembre environ peuvent également résulter de la mise à jour de contenu utile de décembre 2022.


La source: Google

Image en vedette : Koshiro K/Shutterstock

YouTube lance les poignées @username pour aider à générer du trafic

0

YouTube offre aux utilisateurs une nouvelle façon de trouver et d’interagir directement avec les créateurs de contenu en marquant leurs identifiants. Annoncé via la page News and Events de la plateforme de partage de vidéos, il permet aux chaînes d’utiliser des identifiants uniques au format @username.

Ces poignées apparaîtront, entre autres, dans les commentaires, les descriptions de vidéos et sur les pages de chaîne, permettant aux utilisateurs de taguer rapidement les autres.

« Il sera bientôt plus simple et plus rapide de se mentionner dans les commentaires, les publications de la communauté, les descriptions de vidéos et plus encore », a déclaré YouTube via l’annonce. « Par exemple, les créateurs peuvent être cités dans une mention dans les commentaires ou tagués dans le titre d’une collaboration récente, ce qui les aide à accroître leur visibilité et à atteindre de nouveaux publics. »

Les poignées seront déployées au cours du mois prochain et les créateurs seront informés lorsqu’ils pourront choisir leur poignée. Si une chaîne a déjà une URL personnalisée, celle-ci deviendra le descripteur par défaut, bien que cela puisse être modifié pendant une courte période après la réception de la notification.

« Le moment auquel un créateur aura accès au processus de sélection des poignées dépend d’un certain nombre de facteurs, y compris la présence globale sur YouTube, le nombre d’abonnés et si la chaîne est active ou inactive », a déclaré YouTube dans l’annonce.

Les poignées rejoignent les noms de canaux en tant qu’identifiant unique

Début 2022, YouTube a commencé à autoriser les créateurs de contenu à modifier à la fois le nom et l’URL de leurs chaînes. Celles-ci offraient des opportunités de branding pour aider les chaînes à s’identifier et à se distinguer.

Cependant, contrairement aux noms de chaînes, chaque identifiant sera unique, permettant aux créateurs de distinguer davantage leur marque distincte. Ceci est similaire aux identifiants et noms d’utilisateur couramment utilisés sur d’autres sites de médias sociaux tels que Facebook, Twitter et Instagram.

Avant cette mise à jour, YouTube n’offrait qu’un support limité pour l’utilisation du format. Les utilisateurs peuvent l’utiliser dans les chats YouTube Live pour mentionner d’autres personnes, ou les créateurs peuvent utiliser le format @ pour mentionner des chaînes et des titres de vidéos, mais ne peuvent marquer un autre utilisateur qu’en répondant à leurs commentaires.

@Username Format cherche à rivaliser avec TikTok

Avec plus d’un milliard d’utilisateurs dans le monde, la plateforme de vidéos courtes TikTok est devenue un acteur majeur dans le monde des réseaux sociaux. En tant que telles, d’autres plateformes de médias sociaux ont cherché des moyens de rivaliser avec Facebook en lançant Reels et YouTube en se développant dans Shorts.

L’une des fonctionnalités offertes par TikTok est la possibilité pour les utilisateurs d’engager des conversations via des publications et les discussions et résultats qui en résultent. En ajoutant des poignées @username aux pages de chaîne et aux shorts, YouTube espère générer une utilisation similaire.


Image en vedette : Shutterstock/PixieMe

5 outils qui peuvent vous aider dans vos efforts de curation de contenu

0

Imaginez que vous conduisez à l’épicerie un samedi matin, vous voyez un panneau orange vif qui se lit, « Yard Sale » le long de la route, alors vous décidez de vous arrêter et de vérifier. Une fois que vous sortez et que vous commencez à vous promener, vous réalisez que non seulement cette personne a beaucoup de choses, mais que leurs affaires sont jetées partout dans leur jardin. Des vêtements d’adultes sont mélangés avec des jouets pour bébés, des images décoratives sont disposées autour de la vaisselle de cuisine, etc. C’est un gâchis géant et extrêmement difficile de trouver quelque chose qui pourrait vous intéresser.

Vous repartez frustré et les mains vides. Une fois que vous arrivez enfin à votre épicerie locale, vous commencez à marcher dans les allées et poussez un soupir de soulagement parce que c’est ainsi que le shopping devrait être. Tout est organisé et les éléments sont regroupés par catégorie, ce qui facilite la recherche de ce dont vous avez besoin.

Lorsque la curation de contenu est bien faite, c’est comme marcher dans les allées ordonnées de votre épicerie.

La curation de contenu consiste à trouver et à sélectionner le contenu le plus pertinent et de la plus haute qualité qui répond aux besoins de votre public cible sur un sujet particulier. Le processus de curation implique de rassembler et d’organiser le contenu, de fournir votre point de vue unique sur le contenu que vous sélectionnez et de partager cette information avec votre public cible.

Alors, comment la curation de contenu vous aide-t-elle dans votre stratégie de contenu ? Et comment votre entreprise en bénéficie-t-elle ?

Fournir constamment un contenu de qualité est un défi pour la plupart des entreprises et leurs équipes marketing. La curation de contenu prend en charge votre stratégie de contenu actuelle. Il vous permet de publier du contenu de manière plus cohérente, ainsi que de garder une trace de certaines de vos sources d’informations préférées. Bien qu’il faille du temps et un œil attentif pour passer au crible des tonnes de contenu et sélectionner les meilleurs éléments, ce processus prend généralement moins de temps que le brainstorming, la création et l’édition de vos propres éléments de contenu.

Le contenu organisé est considéré comme un contenu nécessitant moins d’efforts que vous pouvez envoyer plus fréquemment, c’est pourquoi il constitue le fondement de la pyramide du marketing de contenu. Le contenu organisé comprend les Tweets ou les publications Facebook qui renvoient à un contenu informatif et intéressant avec vos propres idées ajoutées avant le lien.

La curation de contenu vous aide également à établir une relation de confiance avec vos clients et à devenir un leader d’opinion dans votre secteur. Au fur et à mesure que vous partagez les informations nécessaires, des informations qui répondent aux problèmes de votre public, ils commencent à vous faire confiance. Lorsqu’ils vous font confiance et font confiance à vos idées, ils s’adressent à vous, le leader d’opinion, pour obtenir des réponses à leurs questions et des solutions à leurs problèmes.

Aujourd’hui, les spécialistes du marketing de contenu utilisent un mix de contenu qui intègre 25 % de contenu organisé. Les deux autres parties de contenu sont à 65 % créées et à 10 % syndiquées. Donc, si vous n’organisez pas de contenu actuellement, vous ne faites que 75 % de ce que font vos concurrents. Et vous devriez en faire plus, pas moins, que vos concurrents.

Tout d’abord, examinons deux entreprises qui savent organiser le contenu – et en font un excellent travail – Intel et Buzzfeed. Ensuite, je vous montrerai les outils dont vous avez besoin pour mener à bien vos propres efforts de création de contenu.

Obtenir la bonne curation – Intel et Buzzfeed

Les employés d’Intel ont décidé de créer leur propre plateforme de curation de contenu social, Intel IQ. Cette plate-forme recueille les dernières tendances technologiques, dispose d’un flux de contenu qui rassemble les Tweets avec le hashtag #IQ, affiche les dernières nouvelles liées à la technologie et présente des histoires produites par des employés d’Intel ou provenant d’autres sources. Le contenu organisé d’Intel IQ peut être visualisé et partagé par les employés et toute personne visitant le site.

5 outils qui peuvent vous aider dans vos efforts de curation de contenu

Buzzfeed est un site extrêmement connu. Pourquoi? Parce que leur équipe créative (et hilarante) de conservateurs et d’éditeurs crée et organise constamment du contenu avec des faits et des opinions uniques que leur public trouve intéressants et divertissants. Buzzfeed partage une quantité infinie de contenu captivant avec son public, qui partage ensuite ce contenu et revient sur le site pour en savoir plus.

5 outils qui peuvent vous aider dans vos efforts de curation de contenu

5 excellents outils de curation de contenu

Pour bien faire la curation de contenu, vous avez besoin des bons outils. Voici une liste de cinq outils et comment chacun peut vous aider dans vos efforts de curation de contenu.

Intel droit

Right Intel aide votre entreprise à identifier le contenu qui a de la valeur pour vous et votre public, puis ajoutez vos propres opinions audit contenu avec leur Intel It! fonction. Vous publiez du contenu et vos idées ajoutées en interne pour les membres de votre équipe, mais vous avez également la possibilité de le publier en externe via des histoires, des e-mails, des médias sociaux, etc., ce qui vous aide à créer de la crédibilité et un leadership éclairé auprès de votre public.

5 outils qui peuvent vous aider dans vos efforts de curation de contenu

Curata

Curata est un logiciel de curation pour les entreprises. Il permet aux spécialistes du marketing de contenu de trouver, organiser et partager facilement et de manière cohérente un contenu pertinent et de haute qualité pour leur marché cible sur des sujets particuliers.

5 outils qui peuvent vous aider dans vos efforts de curation de contenu

Curata analyse également vos efforts de curation et de marketing de contenu global afin que vous puissiez apporter les améliorations nécessaires à votre stratégie de contenu.

Trapit

Trapit est un outil de découverte de contenu que vous personnalisez en fonction de vos envies et de vos besoins. Vous configurez des « pièges » en fonction de ce que vous recherchez en termes de collections de contenu, et vous pouvez en configurer autant que vous le souhaitez.

5 outils qui peuvent vous aider dans vos efforts de curation de contenu

Trapit fournit un contenu pertinent à votre façon en fonction de vos préférences – en donnant un coup de pouce au contenu que vous aimez ou en bas au contenu que vous n’aimez pas et en appliquant des filtres – à partir de centaines de milliers de sources de contenu différentes. Vous ajoutez des commentaires au contenu utile que Trapit trouve pour vous, puis vous le publiez et le partagez sur n’importe quel canal en ligne de votre choix.

Papier.li

Paper.li est un instrument de curation de contenu qui fournit un contenu pertinent à votre public via un journal en ligne, que beaucoup personnalisent et envoient sous forme de newsletter hebdomadaire ou mensuelle. Vous trouvez et sélectionnez du contenu qui s’applique à votre public depuis n’importe où sur le Web, puis vous l’envoyez directement à vos lecteurs.

5 outils qui peuvent vous aider dans vos efforts de curation de contenu

Paper.li vous aide à établir des relations avec vos clients actuels et à attirer de nouveaux visiteurs vers votre marque. Il écoute également plusieurs sources pour vous tenir au courant de vos concurrents.

Klout

Vous connaissez peut-être Klout Scores, mais saviez-vous que Klout propose également une fonction de curation ? Avec cette fonctionnalité, Klout vous recommande du contenu en fonction de la personne avec laquelle vous êtes connecté.

5 outils qui peuvent vous aider dans vos efforts de curation de contenu

Vous pouvez donner votre avis sur la pertinence de l’article avec un pouce levé ou un pouce vers le bas, et l’algorithme de Klout apprendra quel contenu vous aimez le plus partager. L’avantage d’utiliser la fonction de curation de Klout est qu’elle vous donne un aperçu du contenu qui a un impact positif sur votre voix dans votre secteur.

La curation de contenu est cruciale pour votre marque. Votre public est avide de contenu intéressant, informatif et de résolution de problèmes chaque jour. Pendant les périodes où vous ne pouvez pas créer votre propre contenu, vous pouvez toujours fournir des informations utiles à votre public grâce à un contenu organisé. Maintenant, utilisez ces outils, sortez et organisez-vous !

L’image sélectionnée: Lyza sur Flickr

Comment les avis vidéo peuvent vous aider à acquérir plus de clients : une entrevue avec Nate Kelly

0

Un grand merci à notre sponsor Pubcon 2014, LinkResearchTools, votre boîte à outils SEO hors page. Link Detox : Récupérer – Protéger – Construire.

Au Pubcon 2014 à Las Vegas, j’ai eu l’occasion de m’asseoir et de discuter avec Nate Kelly de Vertical Measures de la puissance des critiques vidéo et de la manière dont elles peuvent vous aider à acquérir des clients.

Nate est un grand partisan des critiques de vidéos, ayant beaucoup écrit sur la façon dont elles peuvent être bonnes pour les affaires. Pourquoi les entreprises devraient-elles s’intéresser à la production de critiques vidéo ? Qu’est-ce que les entreprises peuvent en retirer pour améliorer leur résultat net ?

Voici quelques-unes des questions sur lesquelles je reçois la vision unique de Nate dans la vidéo ci-dessous :

Entrevues vidéo et critiques pour les entreprises : une entrevue avec Nate Kelly

Voici quelques points clés de la vidéo :

  • Si vous cherchez un produit en ligne, quel est le premier endroit où aller ? Ce n’est pas à la description du produit, dit Nate, que vous allez chercher les critiques.
  • Lorsqu’il s’agit de tout produit que vous pouvez acheter en ligne, le type d’examen le plus avantageux est l’examen vidéo. Il vous donne des commentaires pratiques de quelqu’un qui a personnellement utilisé le produit.
  • Nate dit qu’il a rencontré des situations alors qu’il travaillait avec des clients où ils ne savaient même pas qu’il y avait des critiques sur YouTube des produits qu’ils vendaient.
  • Une autre grande chose à propos de la critique vidéo est que c’est plus qu’une simple critique. Les gens commentent l’examen avec leurs réflexions sur le produit, fournissant souvent des commentaires très passionnés. Les personnes commentant la vidéo peuvent même insérer des liens vers le site Web où vous pouvez acheter le produit, ce qui aide au référencement.
  • Les critiques vidéo offrent une preuve tangible et la confiance dans un produit. En termes d’acquisition de clients, il n’y a pas de meilleur moyen de légitimer un produit que par le biais d’une critique vidéo.

Veuillez visiter la page YouTube de SEJ pour plus d’interviews vidéo.

Nouveau podcast #MarketingNerds : comment le contenu peut aider une présence SEO d’entreprise avec Julia McCoy

0

Visitez nos archives Marketing Nerds pour écouter d’autres podcasts Marketing Nerds !

Dans ce podcast enregistré au Pubcon Las Vegas 2014, j’ai eu la chance de m’asseoir avec Julia McCoy. Elle raconte comment elle a créé son entreprise, Express Writers, en raison d’un besoin qu’elle a constaté pour les sites Web et les entreprises ayant besoin d’un contenu de qualité.

Dans cet épisode de Marketing Nerds, nous couvrons :

  • Pourquoi le contenu est crucial pour le référencement, l’expérience utilisateur, etc.
  • Comment Julia gère une équipe qui travaille à distance
  • Stratégies de marketing de contenu et de référencement
  • Changements et stratégies de création de contenu en 2015 et au-delà

Pour écouter Marketing Nerds avec Julia McCoy :

  • Téléchargez ou écoutez l’épisode complet au bas de cet article
  • Abonnez-vous via iTunes
  • Inscrivez-vous sur IFTTT pour recevoir un e-mail chaque fois que le flux RSS du podcast Marketing Nerds a un nouvel épisode
  • Écouter sur Stitcher

Vous pensez avoir ce qu’il faut pour être un nerd du marketing ? Si oui, envoyez-moi un message sur Twitter ou écrivez-moi à kelsey [at] searchenginejournal.com.

Visitez nos archives Marketing Nerds pour écouter d’autres podcasts Marketing Nerds !

Les nouvelles options de flux de Twitter cherchent à aider les utilisateurs à en découvrir plus

0

Twitter travaille sur de nouvelles options de chronologie qui intégreront des Tweets et d’autres médias autour d’événements ou de thèmes spécifiques.

Initialement annoncé le 11 juin 2022 par le responsable du développement de produits de la plate-forme de médias sociaux, Amir Shevat, il a été mis en ligne pour la première fois le 24 août avec une chronologie sur ABC « La bachelorette.”

Ce programme d’essai de 10 semaines sera disponible pour un petit groupe d’utilisateurs aux États-Unis et au Canada.

Des chronologies thématiques permettront aux utilisateurs de suivre les conversations autour des sujets

Les utilisateurs pourront suivre des chronologies personnalisées via une invite intégrée à l’application. Après avoir cliqué, les utilisateurs verront des messages sur des sujets spécifiques, leur permettant de faire défiler les conversations autour d’eux. Ceci est similaire aux listes, mais permet aux utilisateurs de suivre les sujets en moins de clics.

Ces nouvelles chronologies seront pilotées par des algorithmes personnalisés qui baseront la pertinence sur le thème en utilisant des informations telles que les termes de recherche, les noms d’utilisateur, les sujets et la conservation manuelle.

Cette nouvelle fonctionnalité ne remplacera pas les fils d’actualité des utilisateurs. Au lieu de cela, ils apparaîtront comme un ajout à la page d’accueil.

Des délais personnalisés permettront potentiellement la conservation par des tiers

Bien que la version finale complète reste encore à voir, un spécialiste de la technologie et chercheur en cybersécurité basé à Hong Kong Jane Manchun Wong a suggéré cela « pourrait permettre aux utilisateurs de choisir leur propre » algorithme « , pas seulement l’algorithme de la chronologie d’accueil de Twitter. »

Par exemple, un utilisateur peut avoir un flux dans lequel il suit son équipe de baseball préférée et un autre dédié aux optimisations pour les moteurs de recherche. Des calendriers personnalisés leur permettront de suivre les deux, tout en se concentrant uniquement sur un à la fois.

En permettant aux outils tiers de créer des expériences au sein de Twitter, cela pourrait permettre aux utilisateurs de créer différents flux pour différentes utilisations. Les développeurs pourront organiser ce qui apparaît dans les chronologies qu’ils créent.

Cela devrait offrir aux spécialistes du marketing numérique et aux marques de nouvelles opportunités de raconter des histoires et d’accroître la visibilité de choses telles que les lancements de nouveaux produits.


Image en vedette : Shutterstock/Jirapong Manustrong

Comment aider votre nouveau site Web à être indexé sur Google

0

Imagine ça. Vous êtes un entrepreneur avec un nouveau produit en vogue. Vous êtes sur le point de lancer votre site Web, de vendre votre produit et de changer le monde.

Tout ce que vous avez à faire est de rendre votre site Web opérationnel. Oh, et vous devez également le classer.

Alors, comment allez-vous faire ?

Est-il possible de créer un nouveau site Web et de commencer à se classer sur la première page de Google en quelques semaines seulement ?

Les sociétés de référencement de la vieille école affirmaient qu’elles pouvaient obtenir un classement de « première position » pour votre entreprise. Aujourd’hui, le jeu SEO est bien différent. Vous ne pouvez pas garantir ou obtenir un classement en première page avec le même sac de trucs du chapeau noir. Aujourd’hui, il existe une nouvelle approche du référencement axée sur le contenu et l’utilisateur.

Le processus est différent, mais il est toujours possible de classer rapidement votre site Web. Je vais vous expliquer comment.

Sachez ce que vous ciblez

Tout d’abord, vous devez définir ce pour quoi vous essayez de vous classer. Il n’y a pas de simple classement. Vous devez vous classer pour un mot-clé donné.

Lorsque vous préparez votre site pour le succès de la première page, décidez pour quels mots-clés vous essayez de vous classer. Je recommande de sélectionner quelques mots-clés organiques à longue traîne. Les mots-clés de longue traîne se composent de plus de quatre mots-clés. Ils offrent le meilleur niveau de concentration pour le référencement de votre site.

Marketing Hub a écrit un article succinct qui définit les mots-clés à longue traîne et les facteurs qui prouvent sa puissance.

Selon les recherches de Moz, les requêtes longue traîne représentent plus de 80 % de tout le trafic organique sur Internet.

Voici pourquoi c’est important. Si vous souhaitez vous classer pour un terme principal, vous n’avez pratiquement aucune chance de vous classer, et encore moins dans les premières semaines de l’existence de votre site. Par exemple, supposons que vous vouliez vous classer pour le terme « téléphone mobile ».

Basé sur une analyse de classement des mots clés de Moz, il s’agit d’un terme très contesté.

Les sites sur la première page de Google ont une autorité de domaine extraordinairement élevée – jusqu’à 100 (Wikipedia) et 95 (Samsung). Vous n’avez aucune chance.

Mais pourquoi voudriez-vous cibler un mot comme ça de toute façon ? Selon les recherches, les mots clés à longue traîne ont plus d’impressions, plus de clics et plus de conversions.

C’est ce que vous voulez, n’est-ce pas : plus d’impressions, de clics et de conversions ?

Si tel est le cas, il est dans votre intérêt de choisir un terme longtail.

Si vous souhaitez vous classer sur Google, définissez d’abord les mots-clés que vous ciblez, puis vous pourrez passer aux méthodes tactiques décrites dans cet article.

Assurez-vous d’avoir une fondation optimisée pour la recherche

La base d’un bon référencement commence par un bon CMS (système de gestion de contenu) et un bon site Web.

Je vous recommande de construire votre site en utilisant WordPress. WordPress est le CMS le plus populaire au monde pour une bonne raison. Il est intuitif, puissant, personnalisable et fournit une excellente plateforme pour le référencement.

Cependant, WordPress en lui-même ne signifie pas que votre site sera optimisé. Vous devez sélectionner un thème WordPress. Un thème est l’apparence de votre site Web et son fonctionnement.

Conseils pour sélectionner un thème :

  • Utilisez un thème qui a un bon support. Vous pouvez probablement trouver un tas de thèmes gratuits, mais ils peuvent ne pas avoir le niveau de support dont vous avez besoin.
  • Sélectionnez un thème léger et rapide. La vitesse du site est un facteur SEO critique, vous devez donc choisir un thème qui n’a pas de code gonflé. J’ai trouvé que le Genesis Framework de StudioPress avait l’un des codages les meilleurs et les plus puissants.
  • Choisissez un thème optimisé pour les mobiles. Un site mobile et responsive est désormais une exigence pour l’optimisation de la recherche. Selon l’algorithme mobile de Google, un site qui n’est pas adapté aux mobiles n’apparaîtra pas aussi probablement dans les résultats de recherche mobiles.

Une fois que vous avez le bon thème, je vous recommande de passer à l’étape suivante : installer un plugin SEO. Un plugin SEO comme Yoast ne fait pas le SEO pour vous. Cela vous permet simplement de faire du référencement plus facilement.

Yoast est mon choix pour le plugin SEO, car il fournit toutes les fonctionnalités pour la plupart des éléments SEO critiques (à l’exception de SSL et de la mise en cache, qui sont gérés par d’autres plugins).

Je considère que ces trois fonctionnalités – le bon CMS (WordPress), le bon thème (votre choix) et le bon plugin (Yoast) sont fondamentales pour un site optimisé pour la recherche. Vous n’êtes pas obligé de suivre mes recommandations concernant les CMS ou les plugins. Si vous suivez les étapes ci-dessous, vous pourrez toujours vous classer sur la première page de Google.

N’autorisez pas l’indexation de votre site tant qu’il n’est pas prêt

Votre nouveau site Web est comme un cadeau de Noël. Vous voulez qu’il soit enveloppé et mis sous l’arbre jusqu’à ce qu’il soit temps de l’ouvrir.

Comme un bon cadeau de Noël, vous ne voulez pas que quelqu’un le voie jusqu’à ce qu’il soit temps de l’ouvrir.

Pour ce faire pour votre site Web, vous pouvez créer un robots.txt qui indique aux moteurs de recherche de ne pas explorer votre site. Vous pouvez également ajouter une balise noindex et nofollow à l’en-tête du site. Dans WordPress, vous pouvez le faire en ajustant les paramètres de confidentialité du site. Votre fournisseur d’hébergement de site Web peut même autoriser une protection par mot de passe cPanel si vous souhaitez ajouter une autre couche de sécurité d’accès à votre site.

Au moment où vous voulez que votre site soit en ligne, vous devez supprimer ces balises (et le mot de passe) et laisser l’indexation commencer.

Créez une tonne de contenu

C’est là que se trouve le véritable pouvoir du référencement : la création de contenu. Le contenu est ce qui fait tourner le monde de la recherche.

Le moyen le plus puissant de propulser votre site au sommet des SERP consiste à développer beaucoup de contenu avant de laisser votre site être exploré et indexé.

Je recommande de créer du contenu long. La définition exacte de « long » est débattue. La plupart des gens s’accordent à dire qu’un contenu long est un article ou une page contenant 2 000 mots ou plus. Ce qui est incontestable, cependant, c’est l’impact que la forme longue a sur les résultats de recherche.

  • SerpIQ a découvert que le contenu long est corrélé avec des résultats de recherche plus élevés. En d’autres termes, plus il y a de contenu sur une page, plus ce site est bien classé dans les moteurs de recherche.
  • Lorsque Moz a mesuré le nombre de mots et le classement de recherche, ils ont trouvé une tendance similaire. Un contenu plus long a reçu une meilleure indexation, un meilleur classement et plus de backlinks – tous les ingrédients d’un site Web réussi.
  • Mes recherches et mes tests ont corroboré ces résultats. Un contenu long comme celui que je publie sur mon blog obtient des classements stellaires, par rapport à un contenu équivalent et de haute qualité d’une longueur plus courte.

Pour aider votre site Web à se classer rapidement, voici ce que vous devez faire :

  • Créez au moins 25 pages longues.
  • Faites en sorte que chaque page soit ciblée, de haute qualité et pertinente pour votre public cible.
  • Utilisez des mots clés ou des variantes sémantiques dans les titres des pages.
  • Faites ces pages 2000 mots ou plus.

Une fois que votre site sera mis en ligne, il fera un grand plongeon dans l’indexation et commencera à monter en flèche dans les SERP. Même si de nombreux référenceurs sachez que le contenu long fonctionneil est difficile de réellement faire le dur labeur de le créer.

Si vous effectuez le travail de création du contenu, les moteurs de recherche vous trouveront et vous classeront en conséquence.

Continuez à créer du contenu

Ne vous contentez pas de créer le contenu et de vous arrêter. Persévère.

Les moteurs de recherche récompensent les sites Web qui ont une sortie régulière de contenu de haute qualité. D’après les recherches de Moz, la fraîcheur de votre contenu influence son classement.

L’une des choses qui jouent en faveur d’un nouveau site Web est le fait qu’il est nouveau. En raison de l’algorithme de Google, les nouveaux sites Web – ou les sites Web récemment mis à jour, pour être plus précis – sont susceptibles d’éliminer les sites plus faisant autorité qui publient du contenu moins fréquemment.

À titre d’exemple, consultez le SERP suivant (avec les scores de Moz). La page la mieux classée pour le « score de carte de crédit » est une page sur CreditKarma.com. Notez que cette page surclasse à la fois CreditCards.com et Credit.com. pourquoi est-ce le cas?

Obtenez le classement de votre nouveau site Web en quatre semaines ou moins |  SEJ

L’une des raisons est que CreditKarma.com a été mis à jour au cours des deux dernières semaines. Les deux autres sites n’ont pas été mis à jour récemment. Même s’ils ont des centaines de milliers de backlinks supplémentaires, le double de l’autorité de la page et plus de classement, CreditKarma vole la vedette. Même s’il s’agit du nouveau venu, il obtient un classement plus élevé grâce à une mise à jour régulière.

La vente à emporter est simple. Même si vous pouvez obtenir un excellent classement, vous ne pouvez pas vous reposer sur votre succès. Vous devez continuer à créer un excellent contenu si vous comptez maintenir votre position.

Faites la promotion de votre contenu

Enfin, vous devez amener les gens à lire votre contenu.

Souvent, un site ne sera pas reconnu par les moteurs de recherche tant qu’il ne sera pas reconnu par les utilisateurs. pourquoi est-ce le cas? Cela a à voir avec l’impact des mesures des utilisateurs sur le classement de recherche.

Lorsque Google classe un site, il le fait sur la base de plus de 200 facteurs. L’un de ces facteurs est le nombre de personnes qui cliquent sur le site dans les SERP. Le nombre de personnes qui cliquent sur votre site à partir des SERP n’est pas un secret. Vous pouvez le découvrir vous-même en utilisant les outils Google pour les webmasters.

Moz considère qu’il s’agit de l’une des dix premières catégories de l’algorithme de Google.

Plus vous avez de personnes qui recherchent et cliquent sur votre site, meilleur est votre classement.

Cela introduit un peu de circularité dans le problème. Afin d’obtenir un classement élevé, vous devez avoir beaucoup de recherches et de visiteurs. Mais pour obtenir beaucoup de recherches et de visiteurs, vous devez avoir un classement élevé. Lequel vient en premier ? Comment sautez-vous dans le cycle?

La réponse réside dans promotion. Ne vous contentez pas de publier du contenu et de vous attendre à ce qu’il devienne comme par magie une sensation du jour au lendemain. C’est à vous d’en faire la promotion.

Comment vous la promouvez? Le but de la promotion est d’attirer l’attention sur votre contenu. Les gens ont besoin de le voir, de le lire, de cliquer dessus, de le partager, d’interagir avec lui, de le commenter, de le copier, de l’envoyer par e-mail, etc.

Voici ce que vous pouvez faire :

  • Publicités Facebook/messages sponsorisés
  • Newsletters par e-mail
  • Le partager avec les influenceurs et leur demander de le partager sur leurs réseaux sociaux
  • Le publier sur Facebook
  • Le publier sur Twitter
  • Publiez-le sur Google+
  • Publiez-le sur LinkedIn
  • Publier des images sur Pinterest
  • Publier sur les forums de l’industrie
  • Le poster en commentaire
  • Faites-en la promotion à l’aide de PPC
  • Le syndiquer

Ne faites rien de stupide comme acheter des liens sur Fiverr. Au lieu de cela, passez par les canaux sociaux et de partage typiques.

Remarquez à nouveau, les facteurs algorithmiques analysés par Moz. Directement sous « l’utilisation de l’utilisateur » se trouve la catégorie « Métriques sociales au niveau de la page ».

Les mesures sociales au niveau de la page sont des choses comme les partages Twitter et Facebook. Plus il y a de signaux sociaux qui circulent autour de votre page, mieux elle sera classée. Vous pouvez avoir un impact sur cette fonctionnalité algorithmique importante en promouvant votre contenu aussi dur que possible.

Conclusion

Le classement sur Google n’est pas compliqué. Le fait est que peu de gens sont prêts à travailler dur pour créer une tonne de contenu de haute qualité. C’est exigeant, mais réussi. Commencez avec les bonnes bases et commencez à diffuser le meilleur contenu possible.

Avez-vous aidé un nouveau site Web à se classer rapidement? Si oui, comment avez-vous fait?

Crédits image

Image en vedette : nito/Shutterstock.com
Capture d’écran de Neil Patel. Prise en novembre 2015.

Ces 7 outils peuvent vous aider à développer un meilleur contenu

0

Les spécialistes du marketing créent en permanence du contenu qui, selon eux, a le potentiel de devenir viral, pour ensuite le voir mourir rapidement. Nous regardons les spécialistes du marketing de contenu créer du contenu pour le référencement ou du contenu pour les médias sociaux, mais nous voyons rarement du contenu créé qui peut bénéficier aux deux. Pourquoi? La réponse est simple : de nombreux spécialistes du marketing de contenu ne font pas leurs recherches ou ne disposent pas des outils nécessaires pour effectuer efficacement les recherches nécessaires à un meilleur contenu.

Si nous voulons un contenu qui peut bien fonctionner dans la recherche, qui est pertinent dans les médias sociaux et qui peut parler à notre public cible, nous devons affiner l’objectif de notre contenu et cibler toutes ces options à la fois. Cela peut se faire de différentes manières, mais il est essentiel de disposer d’outils appropriés pour vous aider à organiser votre stratégie.

Il existe également plusieurs autres conseils SEO tactiques pour augmenter le trafic organique et créer du contenu, mais ici, nous nous concentrerons sur l’idéation et la recherche de contenu.

Commencez par la recherche de concurrents

L’une des premières choses à faire lors de la recherche de contenu est d’identifier les concurrents les plus pertinents pour votre site Web. L’un de mes outils préférés pour cela est Serpstat. Serpstat vous permet d’entrer votre site Web dans leur champ de recherche, puis vous amène à une liste de tous vos concurrents.

Capture d'écran Serpstat

La liste des concurrents qu’ils vous donneront aura leur score de pertinence, leurs mots-clés communs, leurs mots-clés manquants et leur score de visibilité. Ils vous permettent également d’exporter facilement la liste entière. Dans la barre de navigation de gauche, vous pourrez cliquer sur « Domaine contre domaine » et Serpstat vous donnera une liste de vos concurrents et vous permettra de comparer jusqu’à trois sites Web à la fois.

SerpStat-Domain-Comparison - Capture d'écran

Une fois que vous avez choisi vos trois sites à comparer, vous êtes redirigé vers une page qui vous montrera les mots clés communs entre les trois sites.

Serpstat-Domain-Research-Capture d'écran

Si vous faites défiler la page, vous pourrez voir la position de chaque site Web pour les différents mots-clés, le volume, et vous pourrez également l’exporter facilement.

Serpstat-Mots-clés-Comparaison-Capture d'écran

Une fois que vous avez toutes ces informations pour les différents sites concurrents, vous voudrez trouver les mots-clés sur lesquels vous souhaitez concentrer votre contenu.

Utilisez vos mots-clés pour trouver des sujets

Savoir quels mots-clés vous souhaitez cibler pour votre site est formidable, mais comme nous le savons tous, il ne s’agit plus d’utiliser des mots-clés dans le référencement et d’utiliser des sujets. L’un de mes outils préférés pour cela est Nuvi. Nuvi vous permet d’utiliser les mots-clés que vous utilisez pour trouver des sujets pour votre contenu afin de trouver le contenu pertinent le plus partagé, les concepts de tendance, les catégories de tendance, les termes positifs de tendance, les termes négatifs de tendance et les catégories émotionnelles.

Nuvi utilise son accès à Facebook et à la lance à incendie de Twitter pour rassembler les données en un seul endroit.

Nuvi-Tendance-Concepts-Capture d'écran

Nuvi vous permet également d’exporter facilement les différents sujets entourant vos mots-clés. Une fois que vous avez vos sujets, vous pouvez les trier pour trouver quelques sujets potentiels pour votre contenu.

Testez la pertinence de votre sujet

Maintenant que vous avez vos sujets en tête, utilisez un outil comme Buzzsumo pour tester la pertinence de votre sujet. Buzzsumo vous permet de rechercher par sujet, plage de dates, type d’article, partages et même type de contenu.

Buzzsumo-Contenu-Recherche-Résultats-Capture d'écran

Vous pouvez rechercher chacun des sujets que vous choisissez pour votre contenu. Triez le contenu pertinent par partage, affichez les backlinks et voyez même qui a partagé le contenu. Une fois que vous savez qui a partagé le contenu, vous pouvez également exporter ces informations et les enregistrer pour commencer à créer votre contenu.

Buzzsumo-Tendances-Sujet-Résultats-Capture d'écran

La raison pour laquelle vous souhaitez conserver cette liste de « partageurs » est que vous pouvez contacter et obtenir des citations de certaines des personnes les plus influentes de la liste pour votre propre contenu. Cela garantira que ces personnes partageront également votre contenu lors de sa publication et contribuera à établir une relation entre vous et l’influenceur.

Créez un excellent contenu et suivez son succès

Une fois que vous avez créé votre contenu, cité vos influenceurs et en avez fait la promotion auprès de votre public, vous devez suivre son succès. Des outils comme Cyfe sont parfaits pour suivre le classement des mots clés, les backlinks, les partages sociaux et le tout en un seul endroit. Cyfe vous permet de construire vos propres tableaux de bord et à un coût minime. Si vous ne suivez pas le succès de votre contenu, il ne sert à rien de perdre du temps et des ressources pour le créer en premier lieu.

Cyfe-Social-Media-Dashboard-Capture d'écran

N’oubliez pas que lorsque vous créez du contenu, il est impératif que vous ayez un objectif et une stratégie pour atteindre ces objectifs. Concentrez-vous sur votre objectif, puis créez le plan. Tant que vous faites cela et que vous vous souvenez de penser à des sujets et non à des mots-clés autour de votre contenu, vous vous dirigez vers le succès.

Crédits image

Image en vedette : garagestock.com/depositphotos.com
Toutes les captures d’écran par Cynthia Johnson. Prise juin 2016.

Kraft Heinz : Personne ne va aider cette pauvre marque ?

0

Selon Mark Ritson de Marketing Week, « Kraft Heinz est dans 57 variétés de problèmes » – ce qui est vraiment dommage.

L’entreprise alimentaire américaine formée il y a quatre ans par la fusion de Kraft Foods et HJ Heinz est la cinquième plus grande entreprise alimentaire et de boissons au monde avec des ventes nettes en 2018 d’environ 26 milliards de dollars.

Ritson, chroniqueur marketing primé, professeur et consultant au Royaume-Uni, pense que Kraft Heinz souffre d’un certain nombre de blessures auto-infligées, du sous-investissement dans ses marques à l’incapacité d’adapter son portefeuille aux goûts modernes.

Cependant, aucune entreprise ne vise à s’infliger des blessures, de sorte que cette explication est à moitié trop intelligente.

Cela me rappelle la scène de « Blazing Saddles » lorsque le shérif Bart se prend en otage en appuyant son arme contre sa propre tête, ce qui incite Harriet Johnson à crier : « Est-ce que personne ne va aider ce pauvre homme ? »

YouTube et Kraft Heinz : une menace et une opportunité stratégiques

Même s’il est peut-être trop tard, je vais aider cette pauvre marque. Encore.

Oui, j’ai déjà essayé d’aider.

En mars 2015, j’ai jeté un coup d’œil aux chaînes YouTube combinées de la société Kraft Heinz pour Tubular Insights et j’ai été surpris de voir «un archipel de petites îles isolées. Compte tenu du pourcentage élevé de Millennials qui consomment des vidéos culinaires sur YouTube, cela représentait à la fois une menace stratégique ET une opportunité stratégique pour le géant de l’alimentation.

Alors, ont-ils suivi mes conseils ? Jugez par vous-même.

Au premier trimestre 2015, les vidéos YouTube téléchargées par les marques de Kraft Heinz Company ont enregistré un total de 8,4 millions de vues, selon les données de Tubular Labs.

Mais ce n’était qu’un pourcentage infime des 2,7 milliards de vues accumulées par toutes les marques du secteur de l’alimentation et des boissons au cours de ce trimestre.

Au premier trimestre 2019, les marques de la société Kraft Heinz ont enregistré un total de 57,2 millions de vues sur YouTube. À première vue, cela semble être un progrès significatif.

Mais, toutes les marques de l’industrie alimentaire et des boissons ont obtenu 10,2 milliards de vues au cours de ce trimestre, de sorte que tout gain ressemble à une erreur d’arrondi.

Ainsi, quatre ans plus tard, YouTube reste à la fois une menace stratégique et une opportunité stratégique pour Kraft Heinz.

Récemment, j’ai été expert en la matière pour un programme de formation numérique en ligne sur mesure pour une entreprise du Fortune 500 dans les secteurs des biens de consommation à rotation rapide (FMCG) et des biens de consommation emballés (CPG).

Et je peux dire sans violer mon accord de non-divulgation que les grandes entreprises de ces secteurs des deux côtés de l’étang ont eu du mal à faire une transition en douceur de l’ancien monde de la publicité télévisée au XXe siècle au nouveau monde du marketing numérique au 21e siècle.

Qu’est ce qui ne s’est pas bien passé?

Alors, pourquoi Kraft Heinz et d’autres entreprises FMCG et CPG ont-elles continué à lutter plus longtemps et plus tard que de nombreuses autres entreprises dans la plupart des autres industries ?

Eh bien, ils utilisaient probablement les mauvaises métriques comme KPI. En d’autres termes, ils mesuraient les mauvaises choses.

Et lorsque vous mesurez les mauvaises choses, vous pensez à tort que vous atteignez vos objectifs commerciaux et vos objectifs marketing. Mais, le plus souvent, vous rencontrez 57 variétés de problèmes.

Permettez-moi de partager ma supposition scientifique sur la métrique exacte qui a causé Kraft Heinz et bien trop d’autres sociétés FMCG et CPG dans 57 variétés de problèmes.

Ils ont continué à mesurer le succès en utilisant une métrique qui a été créée dans les années 1950 à l’ère de la télévision : les points de notation bruts (GRP).

Désormais, les GRP mesurent la taille d’une campagne publicitaire en nombre d’impressions potentielles à l’aide d’une formule problématique qui multiplie la portée estimée par la fréquence.

Par exemple, si vous diffusez 5 fois une publicité dans une émission télévisée qui touche 7 % de votre public cible, vous obtenez 35 GRP.

Cela semble être une mesure qui compte parce qu’elle est utilisée depuis des décennies. Mais dans la vraie vie, la plupart des personnes de ce petit segment de votre public cible ont probablement ignoré votre spot télévisé la quatrième et la cinquième fois qu’il est apparu.

Certains ont peut-être même été ennuyés que la même putain de publicité apparaisse autant de fois au cours de la même émission sanglante. Et cela suppose que voir votre publicité les trois premières fois a augmenté vos ventes dans une certaine mesure.

Peut-être que oui.

Mais peut-être que non.

Comme David Ogilvy l’a écrit dans son livre classique, « Ogilvy on Advertising »:

« La mauvaise publicité peut en fait réduire les ventes d’un produit. Il a ensuite cité deux études pour étayer sa conclusion provocatrice. Dans le premier, la recherche marketing de Ford a révélé que «les personnes qui avaient ne pas exposés à (leur) publicité avaient acheté plus de Ford que ceux qui en avaient acheté. Dans le second, la consommation d’une marque de bière sans nom « était plus faible chez les personnes qui se souvenaient de sa publicité que chez celles qui ne s’en souvenaient pas. Le brasseur avait dépensé des millions de dollars en publicité qui invendu sa bière.

Ainsi, les GRP mesurent le nombre d’impressions que vous avez achetées, et non la façon dont votre public cible réagit à votre publicité.

En d’autres termes, les GRP mesurent les intrants, pas les résultats.

C’est pourquoi, malgré le fait qu’ils soient utilisés depuis les années 1950 comme mesures pour la publicité télévisée, les GRP ne devraient pas être utilisés aujourd’hui comme vos indicateurs de performance clés (KPI) pour le marketing numérique.

Quels indicateurs Kraft Heinz devrait-il utiliser comme KPI ?

Cela soulève la question : quelles mesures Kraft Heinz devrait-il utiliser comme KPI ?

Selon eMarketer, le commerce électronique mondial augmentera de 20,7 % en 2019 pour atteindre 3,5 billions de dollars. Mais cela ne représente que 14 % du marché mondial de la vente au détail, qui devrait atteindre 25 000 milliards de dollars cette année.

L’épicerie est l’une des catégories les plus sous-exploitées du commerce électronique. eMarketer affirme que seulement 2,8 % des ventes d’aliments et de boissons ont eu lieu en ligne l’année dernière.

Ainsi, la grande majorité des biens de consommation les plus rapides et des biens de consommation emballés continueront d’être vendus dans des magasins physiques dans un avenir prévisible.

Cela explique pourquoi il a fallu plus de temps à Kraft Heinz et à d’autres entreprises qui s’appuient encore sur les canaux de distribution au détail pour adopter le marketing numérique.

Mais cela explique en quelque sorte pourquoi ils n’ont pas remis en question certaines des hypothèses que leurs professeurs d’université, leurs prédécesseurs en marketing et leurs agences de publicité avaient faites à l’ère analogique lorsqu’est venu le temps pour eux de décider quelles mesures utiliser comme KPI dans le l’ère numérique.

Rehaussement de la marque

Par exemple, davantage de spécialistes du marketing dans les sociétés FMCG et CPG auraient dû remarquer un discours en février 2013 de Susan Wojcicki, qui était alors vice-présidente principale de la publicité chez Google.

Dans son discours, elle a annoncé que Google lançait des enquêtes Brand Lift.

Cela a permis aux spécialistes du marketing de mesurer l’impact de leurs annonces YouTube sur des statistiques telles que :

  • Notoriété de la marque.
  • Rappel publicitaire.
  • Considération.
  • Favorabilité.
  • L’intention d’achat.

Cela est possible en utilisant des enquêtes auprès d’un groupe de contrôle aléatoire auquel votre annonce n’a pas été diffusée et d’un groupe exposé qui a vu votre annonce.

De plus, la solution Brand Lift de Google a également mesuré l’impact de votre campagne sur la création d’intérêt pour votre marque en utilisant des recherches organiques sur Google et YouTube.

Et on pourrait penser que certains des spécialistes du marketing de Kraft Foods auraient repéré l’étude de cas de Mondelēz International publiée dans Think with Google en octobre 2014.

Pourquoi?

Parce que les marques de snacks de Mondelēz faisaient autrefois partie de Kraft Foods jusqu’à leur création en octobre 2012.

Et l’étude de cas a expliqué comment Mondelēz a utilisé la solution Brand Lift de Google pour mesurer l’efficacité marketing des lancements de ses marques belVita et Trident Unlimited au Brésil.

Et voici l’histoire derrière cette réussite : Brand Lift a révélé des informations précieuses sur les taux de fidélisation des spectateurs, les audiences cibles et les limites de fréquence des campagnes.

Sur la base de ces résultats, les spécialistes du marketing de Mondelez ont rapidement ajusté son ciblage et ses créations en quelques jours et ont vu leurs campagnes YouTube augmenter la notoriété de leur biscuit pour le petit-déjeuner à la pomme et à la cannelle de 26 % et leur marque de chewing-gum de 36 %.

Maintenant, Brand Lift est un KPI infiniment meilleur qu’un nombre aléatoire de GRP.

Si vous avez le moindre doute sur cette affirmation, demandez à votre professeur d’université, à votre prédécesseur en marketing ou à votre agence de publicité : « De combien de GRP avons-nous besoin pour augmenter la notoriété de notre marque de 26 % ou 36 % ? »

Comme vous l’avez déjà compris, il s’agit d’une question piège, car il n’existe aucune corrélation connue entre les GRP et l’augmentation de la notoriété de la marque.

Amélioration de la marque + augmentation des ventes

Mais attendez, il y a plus !

En janvier 2019, YouTube et Nielsen Catalina Solutions ont annoncé une nouvelle façon de mesurer l’augmentation des ventes. Ainsi, les spécialistes du marketing de Kraft Heinz peuvent désormais mesurer, de manière globale, l’efficacité de leurs campagnes YouTube pour retirer les produits des rayons des magasins aux États-Unis.

C’est à la fois une opportunité stratégique ET une menace stratégique.

Avec près de 2 milliards d’utilisateurs connectés visitant YouTube chaque mois, l’opportunité stratégique est évidente.

Mais la menace stratégique est également évidente.

Les spécialistes du marketing d’autres sociétés FMCG et CPG utilisent déjà la combinaison d’études d’amélioration de la marque et d’amélioration des ventes pour mesurer leurs campagnes publicitaires en ligne.

Ils utilisent également des outils tels que YouTube Director Mix pour créer des publicités vidéo personnalisées et les diffuser en fonction des intérêts et des intentions de différents segments d’audience.

Cela signifie que les spécialistes du marketing peuvent personnaliser un élément vidéo de base avec des éléments créatifs pertinents :

  • Titres.
  • Images.
  • Des prix.
  • Traductions.
  • Et plus.

Ensuite, la vidéo et ces éléments sont assemblés, produits rapidement et à grande échelle, réduisant ainsi le besoin d’éditions sans fin.

Cela se traduit par des centaines de variations vidéo en relativement peu de temps avec relativement peu d’effort.

Par exemple, les spécialistes du marketing de Kellogg’s ont utilisé ces mesures comme indicateurs de performance clés pour une campagne qui a réintroduit les friandises Rice Krispies aux parents à travers les États-Unis pendant la saison chargée et émotionnelle de la rentrée scolaire.

Ils ont utilisé YouTube Director Mix pour donner vie à leur nouvel emballage en ligne avec plus de 100 vidéos personnalisées.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, leur campagne a généré une amélioration de la marque et des ventes parmi les meilleures de sa catégorie, malgré le nombre réduit de présentoirs de vente au détail.

Sélectionner les bons KPI est la clé

Désormais, le fait de pouvoir mesurer l’impact sur la marque et l’amélioration des ventes ne signifie pas que les spécialistes du marketing de Kraft Heinz seront en mesure de créer la campagne publicitaire parfaite dès leur première sortie.

Cependant, s’ils ont sélectionné les bonnes métriques comme KPI et qu’ils mesurent enfin les bonnes choses, ils apprendront ce qu’ils doivent faire pour améliorer leurs résultats en quelques jours, et non des années.

Ou, comme Avinash Kaushik, auteur, blogueur et évangéliste du marketing numérique pour Google, l’a écrit sur LinkedIn en mai 2018 :

« Les entreprises se fixent des objectifs inspirants. Ils ont tendance à vouloir constamment dépasser les attentes (souvent mal informées) des analystes de Wall Street. Ils ont tendance à inviter des conférenciers motivateurs pour amener les employés à penser différemment, à franchir de nouvelles frontières, à CHANGER LE MONDE !!!! »

Il ajouta:

« Je comprends parfaitement ce modèle. Qui ne veut pas viser la lune ou dépasser massivement les attentes de sa maman ? (Mais,) j’ai appris que ce désir de dépassement a également un coût très élevé – il entraîne un comportement sous-optimal. Au lieu de cela, je recommande ceci comme objectif n ° 1 pour votre entreprise : sucer moins, tous les jours. Quoi que vous fassiez aujourd’hui, faites consciemment moins d’efforts. »

Bien que j’ai eu le souffle coupé quand j’ai lu son article pour la première fois, j’aurais aimé l’avoir écrit moi-même. C’est le conseil parfait pour une mauvaise marque qui a 57 variétés de problèmes.

Davantage de ressources:

  • 15 idées de vidéos YouTube inspirantes pour développer votre marque
  • Les 7 signifiants : vidéos et publicités YouTube les plus populaires de 2018
  • 6 leçons de narration vidéo que vous pouvez apprendre des marques indiennes

Instagram pour aider les entreprises à vendre des produits en rappelant aux clients le jour du lancement

0

Instagram teste un moyen pour les clients de définir des rappels sur les lancements de produits, ce qui peut aider les entreprises à vendre plus de produits le jour du lancement.

Les clients peuvent définir manuellement des rappels sur les produits qui les intéressent et les acheter directement sur Instagram dès qu’ils sont disponibles.

« Avec plus de ces moments de shopping se déroulant sur Instagram, nous voulions permettre aux gens de découvrir et de suivre plus facilement les lancements de produits à venir des marques et des créateurs qu’ils aiment. »

Les entreprises peuvent donner aux clients la possibilité de définir des rappels concernant le lancement d’un produit en incluant l’autocollant de lancement du nouveau produit dans les histoires ou la balise de lancement du produit dans les publications de flux.

Cette fonctionnalité est lancée aujourd’hui avec certaines marques qui font partie de la version bêta de paiement fermé d’Instagram.

Les marques qui ont accès à cette fonctionnalité incluent :

  • Adidas @adidasoriginals
  • Anastasia Beverly Hills @anastasiabeverlyhills
  • Balmain @balmain
  • Avantage @benefitcosmetics
  • Marché de Chinatown @chinatownmarket
  • Prince frais @freshprince
  • HM hm
  • Highsnobiety @highsnobiety
  • Huda Beauté @hudabeautyshop
  • JE11 @je11shop
  • Levi’s @levis
  • MAC @maccosmetics
  • Michael Kors @michaelkors
  • M. Porter @mrporter
  • NARS @narsissist
  • Net-A-Porter @netaporter
  • NYX @nyxcosmetics
  • Voix extérieures @outdoorvoices
  • Tourner @tourner
  • Cycle de l’âme @soulcycle
  • Warby Parker @warbyparker

Comme il ne s’agit que d’un test, il est trop tôt pour dire s’il sera éventuellement étendu à d’autres marques. Si les rappels de lancement de produit finissent par être un succès retentissant, il serait logique que la fonctionnalité devienne plus largement disponible.

Donc, si vous suivez l’une des marques répertoriées ci-dessus, essayez de définir des rappels de produits lorsque vous voyez l’option devenir disponible. À tout le moins, si Instagram voit des utilisateurs s’engager avec la fonctionnalité, cela peut donner à l’entreprise une raison de la déployer dans plus d’entreprises.

Facebook lance de nouveaux outils pour aider au marketing des fêtes

0

Facebook a publié plusieurs nouveaux outils pour aider les entreprises dans leurs efforts de marketing des fêtes.

Selon une étude Ipsos commandée par Facebook, près de la moitié des acheteurs américains commencent leurs achats pour les vacances en novembre ou plus tôt. Il est donc temps d’atteindre les acheteurs sur les réseaux sociaux.

Voici un aperçu des nouvelles fonctionnalités que Facebook lance aujourd’hui.

Modèles d’histoires personnalisables

Facebook introduit des modèles d’histoires personnalisables pour aider les entreprises à créer des ressources verticales en plein écran pour les campagnes publicitaires.

Facebook lance de nouveaux outils pour aider au marketing des fêtes

Ces modèles d’histoires peuvent également être utilisés sur Instagram et Facebook Messenger.

Améliorations apportées à Messenger et Instagram Direct

Pendant la période des fêtes, Facebook annonce qu’il introduira de nouvelles fonctionnalités dans Instagram Direct pour aider les entreprises à gérer les communications avec les clients.

« De l’exécution des commandes au suivi des demandes des clients, nous savons qu’il est important de rester au courant des communications avec les clients. Nous avons donc également créé de nouveaux outils de messagerie comme les étiquettes, la recherche et les dossiers pour aider les entreprises à rester organisées. »

De plus, dans les semaines à venir, Facebook déploiera un outil de « réponses instantanées » qui permet aux entreprises de répondre automatiquement aux messages lorsqu’ils ne sont pas immédiatement disponibles.

Facebook lance de nouveaux outils pour aider au marketing des fêtes

Les entreprises pourront également configurer un message d’absence pour les jours où elles sont fermées ou en vacances. Enfin, une nouvelle fonctionnalité de réponses enregistrées permettra aux entreprises de répondre aux questions courantes avec des réponses pré-écrites.

Conseils marketing pour les fêtes

Facebook partagera continuellement des conseils, comme ceux-ci, pour aider les entreprises à utiliser ses services pour atteindre leurs objectifs de marketing de vacances.

Davantage de ressources

  • Stratégie PPC pour les fêtes : 11 étapes pour générer plus de bénéfices cette année
  • Comment faire du référencement local pendant les vacances
  • Un guide complet du marketing des fêtes

Facebook annonce un programme pour aider les sites d’actualités

0

Facebook a annoncé une nouvelle fonctionnalité appelée Facebook News. Facebook News a été créé en partenariat avec l’industrie du journalisme. Compte tenu de la popularité de Facebook, Facebook News pourrait devenir une source importante de croissance de l’audience pour les éditeurs.

Facebook News a cinq fonctionnalités

Facebook rendra l’actualité accessible via un onglet Actualités. Dans cet onglet, les utilisateurs pourront accéder aux actualités via quatre fonctionnalités et pourront personnaliser les actualités avec une cinquième fonctionnalité Facebook News.

L’une des fonctionnalités est la section « Histoires d’aujourd’hui » qui met en évidence les meilleures histoires de la journée. Les journalistes ne faisaient pas confiance aux algorithmes de Facebook pour sélectionner l’actualité du jour. Ainsi, les principales actualités seront sélectionnées manuellement par une équipe de journalistes dédiée.

Facebook permettra également aux utilisateurs payant des abonnements d’accéder plus facilement à leurs actualités directement depuis Facebook.

Voici les cinq fonctionnalités :

« Les histoires d’aujourd’hui

choisis par une équipe de journalistes pour suivre l’actualité tout au long de la journée

Personnalisation

basé sur les nouvelles que vous lisez, partagez et suivez, afin que vous puissiez trouver de nouveaux intérêts et sujets et Facebook News est frais et intéressant chaque fois que vous l’ouvrez

Rubriques thématiques

pour plonger plus profondément dans les affaires, le divertissement, la santé, la science et la technologie et le sport

Vos abonnements

une section pour les personnes qui ont lié leurs abonnements payants à leur compte Facebook

Les contrôles

pour masquer les articles, les sujets et les éditeurs que vous ne souhaitez pas voir « 

Quels types d’éditeurs de nouvelles seront affichés ?

Facebook News a créé quatre catégories d’éditeurs :

  1. Les nouvelles générales
  2. Nouvelles d’actualité
  3. Nouvelles diverses
  4. Nouvelles locales

Les nouvelles générales

sont des éditeurs qui abordent le large éventail de l’actualité sportive, politique, etc.

Nouvelles d’actualité

sont des éditeurs spécifiques à une verticale. Les utilisateurs auront accès à des secteurs d’information tels que la science, le sport, le divertissement et recevront des nouvelles spécifiques à ces secteurs.

Divers (?)

Cette catégorie fournit des informations sur les divisions raciales et ethniques. La diversité ne se limite pas à l’ethnicité et à la couleur de peau.

Avec curiosité, Facebook exclut les actualités LGBT. Peut-être suivent-ils l’exemple de Google en excluant l’orientation sexuelle, mais il semble étrange d’exclure ce qui est généralement estimé à 4,5 % de la population et plus.

Non seulement Facebook exclut les nouvelles LGBT, mais Facebook a été critiqué pour avoir inclus Breitbart, une organisation qui, selon The Guardian, promeut « les récits d’extrême droite et les théories du complot.

Quels éditeurs sont éligibles pour Facebook News

Facebook a des lignes directrices pour l’inclusion https://www.facebook.com/help/publisher/270254993785210 En plus de ces lignes directrices, Facebook demande aux éditeurs de ne pas violer les normes de la communauté comme le clickbait, le contenu gratté et la désinformation.

Nouvelles locales sur Facebook

Facebook commencera par un groupe test de fournisseurs de nouvelles locales dans dix régions.

Les dix premières villes incluses dans Facebook Local News sont :

  1. New York
  2. Los Angeles
  3. Chicago
  4. Dallas-Fort Worth
  5. crême Philadelphia
  6. Houston
  7. Washington DC
  8. Miami
  9. Atlanta
  10. Boston

Les nouvelles locales de Facebook finiront par s’étendre à plus de 6 000 villes américaines.

Emporter

Facebook News représente une opportunité d’élargir leur audience à partir d’une toute nouvelle source. Il permet aux organes de presse d’obtenir des abonnés et de maintenir ce modèle d’abonnement sur Facebook. Facebook News, développé en consultation avec l’industrie de l’information, semble être une approche équilibrée entre les besoins du journalisme et ceux qui souhaitent lire l’actualité.

Lire l’annonce ici
https://newsroom.fb.com/news/2019/10/introducing-facebook-news/

Découvrez comment Facebook News fonctionnera :
https://www.facebook.com/news/howitworks

Présentation de l’inscription à la page d’actualités :
https://www.facebook.com/help/publisher/377680816096171

Enregistrez votre site d’actualités avec Facebook News
https://www.facebook.com/help/publisher/316333835842972

3 façons dont des données de qualité peuvent vous aider à réussir votre SEM

0

Qualité contre quantité. Nulle part les compromis ne sont plus importants que dans le monde du marketing des moteurs de recherche.

Nous utilisons les données pour mesurer les performances, fixer des objectifs et guider la prise de décision pour nos programmes de recherche payante.

En tant que collègue professionnel du SEM, vous savez que les données sont primordiales. Ce:

  • Mesure notre valeur.
  • Permet de définir des stratégies et de booster nos performances.
  • Est le moteur de notre travail.

Mais les données en elles-mêmes ne sont pas une clé automatique pour une plus grande valeur et de meilleures performances. La pièce opératoire est en fait données de qualité.

Considère ceci:

Un athlète dépend d’une alimentation de qualité pour créer de l’énergie et développer sa force. Si cet athlète s’adonne trop longtemps ou trop à des aliments riches en sucre ou contenant des glucides simples et d’autres additifs, ses performances en souffriront. Il y a de fortes chances qu’ils soient plus lents et plus faibles. Même des micro-secondes de temps perdu profiteront inévitablement à leurs concurrents.

Il en va de même pour la façon dont vous prenez des décisions clés lors de l’exécution d’un programme SEM à grande échelle.

Aucune décision n’est plus importante que la définition et l’exécution d’une stratégie d’enchères. Des données de qualité sont la clé.

Stratégies d’optimisation avancées ; alimenter des prévisions précises ; activer les informations clés ; ceux-ci ont tous besoin de données. Tout cela contribue à fournir une expérience client plus pertinente et plus précieuse et stimule les techniques d’optimisation qui augmentent les revenus et le retour sur investissement.

Quelles sont les causes des objectifs de performance manqués ? En règle générale, cela se résume à des données incomplètes qui entraînent des décisions incorrectes.

En termes simples : sans bonnes données, peu importe la sophistication des algorithmes ou des techniques d’optimisation que vous appliquez à votre programme. Votre performance sera en deçà de son potentiel de pointe.

La grande image? L’absence d’un ensemble de données complet et unifié est un défi important pour la plupart des programmes SEM.

Cependant, les solutions qui peuvent capturer et exploiter les bonnes données peuvent avoir un impact significatif sur le succès d’un programme SEM.

Voici quelques-unes des façons.

1. Revenus et retour sur investissement plus élevés

Aujourd’hui plus que jamais, les données ont la capacité d’augmenter les performances de l’entreprise.

En mesurant, suivant et analysant les données sur les performances passées, vous pouvez prendre des décisions plus judicieuses. Ceux-ci offrent des résultats améliorés.

En fait, certaines catégories de données de base que la plupart des entreprises possèdent déjà peuvent être directement appliquées pour augmenter le retour sur investissement du SEM.

Les équipes de recherche peuvent prendre des décisions d’enchères plus intelligentes et plus rentables en liant :

  • Données d’analyse provenant de solutions de suivi Web et mobiles.
  • Données hors ligne des centres d’appels ou des plateformes CRM.
  • Des systèmes d’inventaire et/ou de capacité qui suivent les contraintes d’approvisionnement en temps réel.
  • Retour des données contextuelles aux données SEM.

Les grands programmes SEM ne peuvent pas atteindre des performances optimales sans tirer parti de ce type de données.

Un ensemble de données unifié offrira également des informations sur la profondeur de vos prospects dans l’entonnoir. De plus, il peut illustrer les étapes importantes du parcours client.

De nombreux clics ne génèrent aucune conversion pendant au moins 30 jours. Mais un ensemble de données unifié peut donner un aperçu des autres étapes de l’acheteur qui prédisent la valeur.

Inversement, les programmes SEM manquant de performances de pointe doivent vérifier les mécanismes de données SEM pour les opportunités.

Demandez d’abord si votre solution actuelle capture et exploite toutes les données qui mesurent et influencent votre entonnoir.

Un problème typique : vous ne pouvez pas intégrer de données provenant d’emplacements d’entonnoir tiers, hors ligne ou plus profonds.

Le résultat : vous êtes obligé d’utiliser une stratégie sous-optimale d’optimisation des enchères. Vous enchérissez sur des métriques qui ne mesurent pas réellement les performances de votre entreprise.

Voici quelques autres questions que vous devriez poser pour évaluer vos mécanismes de données :

  • Plate-forme de gestion des enchères nouvellement achetée. Intègre-t-il et applique-t-il immédiatement suffisamment de données historiques pour prendre des décisions intelligentes ?
  • Clic long vers les entonnoirs de conversion. Votre solution d’enchères résout-elle le décalage ? Prend-il des décisions éclairées et proactives basées sur les performances prévues ?
  • Chaque métrique signalée peut-elle être un objectif de performances ? Souvent, les outils présentent une métrique commerciale pertinente dans un rapport. Rares sont ceux qui proposent cette même métrique critique comme objectif d’optimisation.

Atteindre des performances optimales est difficile. Mais la base pour y arriver nécessite d’investir dans une plateforme qui fait deux choses :

  • Ce collecte les bonnes données de qualité.
  • Alors vous permet d’appliquer ces données à des algorithmes sophistiqués pour automatiser l’optimisation des enchères à grande échelle.

2. Contexte historique pour une meilleure prise de décision

Et si vous veniez de déployer une nouvelle plateforme d’enchères ?

Minimisez la « période d’apprentissage des enchères » trop courante et coûteuse. La qualité des données que vous alimentez dans la nouvelle plate-forme est d’une importance primordiale.

Si vous n’intégrez pas les données historiques, votre équipe peut avoir du mal à voir les modèles qui conduisent à des décisions stratégiques rentables. Alors quand viendra le temps d’établir des budgets et de donner des prévisions pour le prochain Q2, ils seront plus difficiles à préparer et moins informés.

Sinon, pourquoi les données historiques pourraient-elles avoir de l’importance ?

Dans le monde du SEM, presque toutes les entreprises connaissent une sorte de saisonnalité. Événements promotionnels, périodes de vacances ou tendances mensuelles.

Idéalement, vos futures promotions et votre stratégie saisonnière s’inspireront des succès et des échecs passés. De même, votre stratégie d’enchères doit exploiter les données des périodes saisonnières passées pour orienter les enchères futures.

Des données historiques solides peuvent fournir le contexte requis pour obtenir les meilleurs résultats. Mais vous aurez besoin de la bonne plate-forme.

Il est non seulement important de capturer vos données historiques, mais également d’être sûr que l’ensemble de données alimente les décisions. Si votre plate-forme n’utilise que 30 à 60 jours de données historiques pour les enchères, par exemple, comment peut-elle tenir compte d’un événement annuel comme le Black Friday ?

Les professionnels du référencement payant sont souvent obligés de passer outre leur plateforme d’enchères pour contrôler eux-mêmes les enchères. La vraie confiance vient de bonnes données mises à profit.

Bien qu’il s’agisse d’un objectif noble d’atteindre une « automatisation complète », les spécialistes du marketing de recherche payante d’aujourd’hui ont besoin d’une solution qui fournit des intégrations de données robustes et la capacité d’utiliser ces données de manière proactive pour gagner dans un écosystème concurrentiel et atteindre des performances optimales.

3. Différenciez-vous de la concurrence

Nous avons établi des aliments de qualité pour les athlètes de performance. Les données de qualité fonctionnent de la même manière. Il alimente des techniques et des fonctionnalités avancées dans votre solution d’enchères. Ces fonctionnalités permettent aux annonceurs d’atteindre des performances optimales et de battre la concurrence.

Prenez la prévision et la modélisation de scénarios. Bien que prédire l’avenir ne soit pas nouveau dans l’industrie, il est beaucoup plus précis lorsqu’il est alimenté par des données fiables et complètes.

La sortie algorithmique est renforcée (ou limitée) directement par la profondeur des données. La capture de tous les points de données disponibles fournira une meilleure compréhension d’un clic à un moment donné du processus.

Cela permet de modéliser l’avenir de ce clic. (Même en tenant compte d’un délai de jours ou de semaines pour se transformer en une vente en entonnoir plus profonde.)

De même, l’automatisation des ajustements d’enchères d’audience est un autre exemple de technique d’enchères avancée. Le statu quo signifie compter sur les humains pour définir les segments, rassembler et analyser les données. Ensuite, ils doivent essayer d’appliquer les bons ajustements d’enchères d’audience.

D’autre part, en suivant automatiquement tous les attributs d’audience de chaque clic et en comprenant l’impact de ces attributs sur le taux de conversion et la monétisation, une plateforme d’enchères consomme avec le carburant brut pour pouvoir conduire une approche automatisée.

Des méthodologies de science des données appropriées doivent être utilisées pour modéliser ces données. Ainsi, il est possible de débloquer des performances plus élevées et de tirer le meilleur parti des données d’audience des clients. C’est une exigence clé pour atteindre des performances optimales.

Sommaire

Humains contre machines. C’est une question séculaire.

Historiquement, les équipes SEM étaient responsables à la fois des performances et des tactiques.

Aujourd’hui, la technologie offre désormais la possibilité d’aller bien au-delà de ce que les humains peuvent accomplir par eux-mêmes.

Cela signifie le meilleur de tous les mondes : les humains plus les machines.

Quelle est l’alternative ?

À grande échelle, il n’y a pas assez d’humains pour examiner toutes les données pertinentes et exécuter toutes les décisions nécessaires pour gérer un grand programme SEM. Vous ne pouvez tout simplement pas faire évoluer votre équipe pour accueillir des centaines de milliers (voire des millions) de mots clés ou de produits. Si vous essayez, vous n’obtiendrez certainement pas des performances optimales.

Entrez la technologie, qui peut faire tant de choses aujourd’hui. Il peut exécuter le « blocage et la lutte » des enchères au niveau des mots clés. Il peut déployer des stratégies plus avancées telles que l’appareil, l’emplacement, le calendrier des annonces ou les ajustements des enchères d’audience.

Mais cette automatisation ne peut commencer qu’avec des données de qualité solides et fiables.

Les plates-formes SEM de grande puissance ont la capacité de fournir un lien critique. Ils créent une compréhension de la source de valeur de votre entreprise, puis l’utilisent pour augmenter directement le retour sur investissement.

La bonne plateforme fournit également un contexte historique qui vous aide, vous et votre équipe, à identifier les modèles. Cela peut éclairer les décisions stratégiques trimestrielles, hebdomadaires, horaires et même minute par minute.

Mais, comme le carburant qui fait rouler une voiture de sport ou la nourriture qui alimente un athlète professionnel, la performance ne vient pas sans les bons intrants.

Dans SEM, vous ne pouvez pas atteindre des performances optimales sans données fiables et de qualité.

Davantage de ressources:

  • PPC 101 : Un guide complet des bases du marketing au paiement par clic
  • 10 meilleures pratiques de recherche payante et de PPC pour 2019
  • Comment configurer Google Tag Manager pour un meilleur suivi PPC

Facebook s’engage à aider les petites entreprises pendant la pandémie de COVID-19

0

Facebook s’efforce d’aider les petites entreprises à traverser la pandémie de COVID-19 avec plusieurs initiatives lancées cette semaine.

En plus de créer un hub dédié aux entreprises touchées par l’épidémie de coronavirus, Facebook prévoit de déployer un programme de subventions de 100 millions de dollars.

Voici plus d’informations sur chacune de ces initiatives.

Programme de subventions aux petites entreprises

Facebook investit 100 millions de dollars pour aider 30 000 petites entreprises éligibles dans plus de 30 pays où Facebook opère.

Les détails sont limités à ce stade et les candidatures ne sont pas encore ouvertes, mais voici comment le programme de subventions de Facebook devrait aider :

  • Maintenir la force de travail de l’entreprise
  • Aide aux charges locatives
  • Connecter les entreprises avec plus de clients
  • Couvrir les frais de fonctionnement

Les candidatures seront disponibles dans les prochaines semaines. Si vous souhaitez être averti dès l’ouverture des candidatures, vous pouvez vous inscrire ici.

Ressources pour les petites entreprises

Facebook a lancé un centre de ressources pour les entreprises en réponse directe aux perturbations causées par COVID-19.

Facebook s'engage à aider les petites entreprises pendant la pandémie de COVID-19

Le centre de ressources pour les entreprises comprend des conseils sur les mesures immédiates à prendre, une boîte à outils de 30 pages sur la résilience des entreprises et un bref guide d’action rapide.

Il existe également des guides pour utiliser les produits de Facebook pendant cette période, comme la vente de produits sur Facebook et Instagram, et l’hébergement de sessions virtuelles via Messenger et WhatsApp.

Facebook indique certains cours gratuits que les entreprises peuvent suivre pour s’assurer qu’elles tirent le meilleur parti de sa suite de produits.

En fin de compte, Facebook recommande de continuer à développer votre marque en publiant régulièrement et en encourageant l’interaction avec les clients.

Attendez-vous à plus de ressources comme celles-ci à l’horizon, car la directrice de l’exploitation de Facebook, Sheryl Sandberg, a déclaré que l’entreprise dispose d’équipes dédiées à trouver plus de moyens d’aider les gens.

« Nous voulons faire plus. Les équipes de notre entreprise travaillent chaque jour pour aider les entreprises. Nous recherchons d’autres moyens d’héberger des formations virtuelles – et nous en aurons plus à partager dans les semaines à venir… »

Source : Facebook pour les entreprises

Google teste la fonctionnalité pour aider les utilisateurs à cliquer des sites Web vers les concurrents

0

Google a annoncé qu’il expérimente une nouvelle fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de voir les résultats de recherche sur une page Web, sans avoir à cliquer pour revenir aux résultats de recherche. L’objectif est d’aider les utilisateurs à comparer les résultats de recherche et de leur permettre de quitter rapidement une page Web et de visiter une page Web concurrente.

La nouvelle fonctionnalité expérimentale de Google est une recherche de panneau latéral qui est l’une des deux expériences qui rend les pages de résultats de recherche (SERP) de Google persistantes.

Lorsque la présence de quelque chose dure plus longtemps que la normale ou ce qui est normalement attendu, on dit qu’elle est persistante.

Les deux expériences montrent que Google évolue vers un style d’expérience de recherche plus persistant qui rend les pages de résultats de recherche visibles plus longtemps et accessibles même lorsqu’un utilisateur se trouve sur une page Web.

Les résultats de recherche du panneau latéral expérimental permettent aux internautes de naviguer plus facilement d’une page Web à une page Web concurrente.

Deux nouvelles expériences de recherche Google

Deux expériences de recherche ont été annoncées :

  1. Voyages
  2. Recherche de panneau latéral

Google Voyages

La première expérience s’appelle Journeys. La fonctionnalité collecte les recherches passées sur un sujet connexe et les regroupe. La fonctionnalité est comme une archive historique des recherches passées, mais elles sont regroupées par sujet, ce qui facilite la recherche de recherches spécifiques liées à un sujet.

L’objectif est de permettre aux utilisateurs de Google d’utiliser facilement Google pour rechercher des sujets.

Google décrit la fonctionnalité comme un moyen de regrouper les pages Web :

« Si vous avez recherché un voyage à Yosemite au cours des dernières semaines, Journeys regroupera toutes les pages que vous avez visitées liées à Yosemite afin que vous puissiez les visualiser facilement sans avoir à parcourir votre historique de navigation.

Vous verrez également des suggestions de recherche associées afin que vous puissiez continuer à planifier votre voyage sur place.

Les données Chrome Journeys ne sont pas renvoyées à Google, ce sont des informations qui sont stockées localement.

Google dit qu’ils pourraient envisager de l’étendre dans les futures versions afin que les parcours soient accessibles sur différents appareils.

Capture d’écran Google Chrome Journeys

Google Voyages

Recherche dans le panneau latéral Google

La deuxième fonctionnalité expérimentale est un processus en trois étapes qui commence par une recherche Google normale, puis un clic vers un site Web.

La troisième partie est un panneau latéral qui s’ouvre sur le côté gauche pour révéler les résultats de recherche que l’utilisateur a quitté il y a quelques instants.

À partir du panneau latéral du navigateur Chrome, un utilisateur peut faire défiler les résultats de la recherche de haut en bas tout en restant simultanément sur le site Web.

Si l’utilisateur trouve un autre résultat de recherche plus attrayant, il peut cliquer dans la barre latérale et quitter rapidement le site Web sur lequel il avait précédemment navigué à partir de la recherche.

Un moyen simple de revenir à la recherche Google

Le résultat de recherche du panneau latéral expérimental supprime le besoin de cliquer sur un bouton de retour pour revenir aux résultats de recherche de Google.

La recherche dans le panneau latéral permet à un utilisateur de comparer plus facilement la page sur laquelle il se trouve à d’autres pages dans les résultats de la recherche et de cliquer entre elles.

Panneau latéral Google pour les résultats de recherche persistants

Google décrit la nouvelle fonctionnalité expérimentale comme aidant les utilisateurs à comparer les pages de recherche :

« Pour faciliter la comparaison des résultats de recherche et trouver plus rapidement ce que vous recherchez dans Chrome, nous testons un nouveau panneau latéral dans le canal Chrome OS Dev, afin que vous puissiez afficher une page et les résultats de la recherche sur le en même temps.

Cela vous permet d’afficher une page directement dans la fenêtre principale de votre navigateur sans avoir à naviguer d’avant en arrière ni à perdre vos résultats de recherche. L’objectif de cette expérience est d’explorer comment Chrome peut mieux aider les utilisateurs à comparer facilement les résultats… »

Captures d’écran de la recherche dans le panneau latéral

Capture d’écran d’un résultat de recherche normal

Vous trouverez ci-dessous une capture d’écran d’un résultat de recherche normal à partir duquel un utilisateur sélectionne une page Web à visiter.

Capture d'écran d'un résultat de recherche normal

Fonctionnement de la recherche persistante dans le panneau latéral

Ci-dessous, une capture d’écran illustrant la visite d’un utilisateur sur une page Web. Dans la recherche persistante de Google, le logo « G » de Google sert à activer les résultats de recherche du panneau latéral.

Fonctionnement de la recherche persistante dans le panneau latéral

Capture d’écran du résultat de la recherche dans le panneau latéral

Vous trouverez ci-dessous à quoi ressemblent les résultats de recherche du panneau latéral. Comme vous pouvez le voir, le site Web se trouve sur le côté droit et les résultats de recherche persistants de Google sont sur la gauche.

Capture d'écran des résultats de recherche persistants

Quand et où sont les nouvelles fonctionnalités ?

Journeys est en cours de déploiement sur la version expérimentale de Chrome, appelée Canary.

La recherche du panneau latéral est en cours de déploiement sur le canal de développement de Chrome OS.

L’annonce indique que s’il est déployé sur davantage de plates-formes de système d’exploitation, il sera indépendant du moteur de recherche, ce qui signifie qu’il fonctionnera avec le moteur de recherche par défaut des utilisateurs.

Résultats de recherche Google persistants

La recherche persistante modifie la façon dont les utilisateurs interagissent traditionnellement avec la recherche. Plutôt que de quitter les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP) de Google après avoir cliqué sur un site Web, les résultats de recherche Google restent accessibles dans un panneau latéral ou sont regroupés par sujet dans un panneau Journeys.

La recherche dans le panneau latéral peut être une bonne nouvelle pour les sites classés en dessous de la première position et pourrait aider à répartir le trafic de recherche.

Il reste à voir si cela rend les utilisateurs moins susceptibles de rester sur un site Web et d’explorer, car il s’agit d’une nouvelle expérience et il n’y a probablement aucune donnée pour comprendre comment cela peut affecter le comportement des utilisateurs sur les sites Web.

Citation

Lire l’annonce de Google sur les fonctionnalités de recherche expérimentales

Aider les utilisateurs à explorer le Web et à poursuivre les tâches précédentes

12 conseils pour vous aider à prospérer dans la recherche vocale, visuelle et verticale

0

La recherche est une industrie beaucoup plus ambiante, complexe et multiforme qu’elle ne l’a jamais été.

2018 a été une année de transformation pour l’industrie, les technologies basées sur l’IA créant de nouvelles possibilités d’interagir avec notre public grâce à la recherche sur une variété d’appareils.

Voici quelques-uns des changements que l’industrie a constatés :

  • L’avènement du mobile-first index,
  • Mises à jour de l’algorithme de base de Google.
  • La popularité croissante des appareils domestiques connectés.

Alors, où se dirige l’industrie de la recherche au cours de l’année à venir ?

Au milieu de tant de flux, les principes centraux de la stratégie de Google sont de plus en plus clairs comme ils ne l’ont jamais été auparavant.

En particulier, il y a eu une consolidation autour de trois domaines d’activité essentiels : la recherche vocale, visuelle et verticale.

En jetant les bases dans ces domaines, les spécialistes du marketing peuvent se préparer non seulement pour 2019, mais également pour les années suivantes.

Alors que les principaux acteurs de la technologie intègrent leurs produits dans nos maisons, nos voitures et nos bureaux, c’est par la recherche vocale, visuelle et verticale que les marques seront connectées à leur public.

C’est une excellente nouvelle pour les spécialistes du marketing de tous bords, mais plus particulièrement pour les spécialistes techniques du référencement et les spécialistes du marketing de contenu.

Alors que de nouveaux comportements s’installent chez les consommateurs, les spécialistes techniques du référencement sont idéalement placés pour s’assurer que la présence en ligne d’une marque est adaptée à ses objectifs sur les applications, les sites Web et les appareils.

Avec cette plate-forme, les spécialistes du marketing de contenu doivent créer les actifs dont leur public a besoin.

Selon une étude de BrightEdge, seuls 3 % des 250 spécialistes du marketing interrogés pensent que le référencement et le contenu sont des disciplines distinctes.

Les cadres supérieurs peuvent désormais envisager de rechercher pour former le pivot d’une stratégie numérique centrée sur le client si les spécialistes de la recherche saisissent l’opportunité.

Dans cet esprit, vous trouverez ci-dessous 12 conseils techniques de référencement et de marketing de contenu pour aider les spécialistes du marketing de recherche à faire de leur mieux en 2019 pour la recherche vocale, visuelle et verticale.

Conseils de recherche vocale pour 2019

Le battage médiatique initial autour de la recherche vocale a commencé à s’estomper et, à sa place, il y a un optimisme plus raisonné quant aux opportunités qu’elle apportera.

Les spécialistes du marketing peuvent voir que la voix permet la recherche conversationnelle, mais en 2018, peu ont vraiment profité de cette opportunité.

Voici quatre conseils qui vous aideront à développer une excellente stratégie de recherche vocale pour 2019.

1. Exploitez pleinement les données structurées

Le conseil numéro un pour tirer le meilleur parti de la recherche vocale consiste à utiliser des données structurées sur tous les éléments pertinents de votre contenu.

Deloitte rapporte que 54 % des utilisateurs de la recherche vocale utilisent le plus souvent ce support pour « rechercher des informations générales ».

Cela aidera les moteurs de recherche à la fois à identifier des actifs spécifiques et à les afficher correctement dans les résultats.

Google a récemment ouvert des résultats riches à toutes les pages de questions-réponses, ce qui est une énorme opportunité de gagner plus d’espace SERP – d’autant plus que les utilisateurs de la recherche vocale sont plus susceptibles de faire des requêtes d’information.

2. Optimisation de la recherche locale

Les clients ne sont plus qu’à une courte commande vocale de trouver votre entreprise. Ou pas, si vous n’avez pas mis en place les meilleures pratiques essentielles.

Assurez-vous que votre entreprise est répertoriée dans les annuaires locaux, avec le nom, l’adresse et le numéro de téléphone corrects.

3. Allez droit au but

La commodité est un facteur clé de l’utilisation de la recherche vocale. Votre contenu doit donc permettre aux consommateurs d’accéder directement à ce dont ils ont besoin.

Le cadre des micro-moments est ici particulièrement important ; les gens parlent à leurs appareils quand ils veulent savoir, faire ou partir.

Basez votre contenu sur ces besoins et vous verrez l’amélioration grâce aux signaux d’engagement des utilisateurs sur votre site Web et votre application.

4. Développez la voix de votre marque

Lorsque les consommateurs parlent à leurs appareils, ils attendent une réponse claire à leur requête.

Parfois, cela formera un échange direct et pragmatique, mais d’autres requêtes ouvrent des opportunités plus conversationnelles.

Par exemple, Google rapporte que [what car insurance is best for me?] et [which dog should i get?] font partie de ses recherches personnelles qui connaissent la croissance la plus rapide.

Le «contenu SEO» typique rempli de mots-clés permet une écoute guindée en réponse ici.

Chaque marque devrait avoir une voix – et cela devient une exigence assez littérale à l’ère de la recherche conversationnelle.

L’annonce récente de Google sur les actualités vocales est un marqueur clair de la direction que prend cette pratique.

Conseils de recherche visuelle pour 2019

Avec plus de 600 millions de recherches visuelles désormais effectuées chaque mois sur Pinterest uniquement, il est clair que cette technologie a atteint son point de basculement.

La recherche visuelle transforme le smartphone d’un utilisateur en outil de découverte, en utilisant des images pour formuler des requêtes de recherche.

Il a été popularisé comme moyen de recherche d’idées par Pinterest, mais aussi par Google, Amazon et une foule de détaillants.

Il y a quelques conseils techniques et de contenu que chaque marque devrait garder à l’esprit pour tirer le meilleur parti de cette opportunité émergente :

5. Suivez les meilleures pratiques d’optimisation d’image

Le processus de récupération d’informations pour la recherche visuelle est similaire à celui de la recherche d’images. La première étape consiste donc à s’assurer que vos images peuvent être diffusées pour les bonnes requêtes.

Une fois de plus, les données structurées, la vitesse de chargement et les métadonnées descriptives sont essentielles. Google a publié des directives de recherche d’images plus tôt cette année, rédigées dans un article sur SEJ ici.

6. Téléchargez un plan de site XML d’image

Plus vous pouvez fournir d’informations aux moteurs de recherche sur vos images, mieux c’est.

Une excellente façon de le faire est de soumettre un plan de site XML d’image ou d’en ajouter un à un plan de site existant.

Vous pouvez trouver plus d’informations sur la façon de créer et de soumettre un ici.

7. Placer les images au centre de la présence en ligne de votre marque

Dans un article publié fin septembre de cette année, Google a été transparent sur la façon dont il a modifié l’algorithme de recherche d’images :

« Au cours de l’année dernière, nous avons révisé l’algorithme Google Images pour classer les résultats qui ont à la fois de superbes images et un excellent contenu sur la page. Pour commencer, l’autorité d’une page Web est désormais un signal plus important dans le classement. Si vous recherchez des étagères de bricolage, le site derrière l’image est désormais plus susceptible d’être un site lié à des projets de bricolage. Nous donnons également la priorité au contenu plus récent, de sorte que vous êtes plus susceptible de visiter un site qui a été mis à jour récemment. »

Qu’est-ce que cela signifie pour les marques ?

  • La construction d’une réputation à l’ancienne est toujours importante. Même les meilleures images doivent être hébergées sur un site réputé avec des signaux d’autorité tels que des liens externes toujours importants.
  • Les images ne peuvent pas être placées n’importe où sur le site, ni même sur la page. Si vous êtes sérieux au sujet de la recherche visuelle, vous placerez les images au cœur de votre expérience de consommateur en ligne.

8. Construire une identité visuelle

Les moteurs de recherche visuels peuvent dire à quelle entreprise appartient une image en fonction de ses qualités esthétiques.

Pour les grandes marques, cela peut sembler plus facile à réaliser car elles disposent d’énormes budgets pour les vidéos et les images de haute qualité.

Cependant, la même règle peut s’appliquer tout aussi facilement aux petites entreprises.

Même si vous utilisez des images d’archives pour vos comptes de médias sociaux ou vos articles de blog, celles-ci peuvent toujours être adaptées pour leur donner un aspect unique.

L’important est d’être cohérent (pour avoir une véritable identité visuelle) et d’éviter d’utiliser des images d’archives sans les adapter au moins un peu.

Sinon, un moteur de recherche visuel n’aura aucun moyen de dire quelles images sont les vôtres et lesquelles appartiennent aux nombreux autres sites utilisant les mêmes ressources visuelles.

Conseils de recherche verticale pour 2019

Alors que la recherche évolue vers le phénomène ambiant que les principaux acteurs veulent qu’elle devienne, elle s’intègre également dans de multiples nouvelles industries.

Au sein de chacune de ces industries (ou verticales), les consommateurs visitent des sites spécifiques adaptés à leurs besoins spécifiques.

Pensez à Amazon, TripAdvisor ou Airbnb.

Alors que de plus en plus de ces moteurs de recherche verticaux s’installent, les marques ont besoin d’une stratégie.

Ces quatre conseils techniques et de contenu constituent un excellent point de départ :

9. Analyse approfondie des données

Les consommateurs visitent différents sites pour différentes raisons.

Cela signifie que leurs attentes varient; si elles sont remplies, elles seront révélées dans vos données d’analyse.

Analysez toutes les données disponibles sur chaque plate-forme pour identifier les besoins de votre public, afin que votre marque puisse répondre de manière appropriée.

10. Travailler pour comprendre les facteurs de classement

L’algorithme d’Amazon A9 fonctionne très différemment de celui de Walmart ou de Target, par exemple.

Analysez la concurrence pour essayer de comprendre quels facteurs ils priorisent et basez votre stratégie sur ces résultats.

Cela peut également éclairer les facteurs que chaque moteur de recherche vertical estime que son public priorise.

11. Créez un contenu unique pour chaque plateforme

Les dangers du contenu dupliqué sont bien connus dans l’industrie de la recherche, mais de nombreuses marques oublient que cela s’applique également aux moteurs de recherche verticaux.

Gardez à l’esprit que ce contenu peut également être diffusé via Google.

Cependant, s’il est dupliqué à de nombreux endroits, vous courez le risque de passer à côté du trafic de recherche traditionnel et d’aliéner les clients qui connaissent le contenu coupé-collé lorsqu’ils le voient.

Utilisez les résultats de vos données approfondies pour créer de nouveaux contenus sur tous les moteurs de recherche verticaux.

12. Maintenir la cohérence

Bien qu’il puisse sembler paradoxal de créer du nouveau contenu pour toutes les plateformes et d’être également cohérent, il y a ici une distinction importante à faire.

On a souvent dit que vous n’étiez aussi fort que votre point de contact de marque le plus faible.

Chaque élément de contenu que vous publiez en ligne est le reflet de l’identité de votre marque et doit conserver une voix cohérente.

Considérez les moteurs de recherche verticaux comme faisant partie du parcours du consommateur, plutôt que comme une stratégie distincte.

Conclusion

En 2019, les relations symbiotiques entre le référencement technologique, le marketing de contenu et l’expertise numérique continueront de se développer.

En particulier, ils convergeront dans les domaines de la recherche vocale, visuelle et verticale.

Les spécialistes du marketing de recherche devraient embrasser cette ère d’opportunités et de responsabilité.

L’industrie peut occuper une place centrale dans le marketing numérique, l’intelligence artificielle aidant à informer, optimiser et mesurer des stratégies plus efficaces.

Davantage de ressources:

  • Recherche visuelle : regarder au-delà du marketing SEO d’image
  • 3 conseils d’optimisation de contenu pour réussir la recherche vocale
  • Un guide du référencement local

L’association de recherche payante lance la toute première organisation à but non lucratif pour aider les professionnels du PPC

0

La Paid Search Association a lancé la première organisation à but non lucratif dédiée à répondre aux besoins des professionnels de la recherche payante.

PSA peut être trouvé en ligne sur paidsearch.org. Son conseil d’administration est composé de certaines des personnes les plus respectées de l’industrie :

  • Amy Bishop, propriétaire, Cultivative, et conférencière fréquente sur la recherche payante.
  • Brad Geddes, co-fondateur d’AdAlysis, auteur, conférencier et principal éducateur PPC.
  • Navah Hopkins, spécialiste du marketing numérique et conférencière internationale chez WordStream.
  • John Lee, stratège d’apprentissage – engagement d’apprentissage chez Microsoft Advertising.
  • Aaron Levy, directeur de groupe, SEM chez Tinuiti, principal conférencier et éducateur PPC
  • Melissa Mackey, superviseure chez Gyro et écrivaine et conférencière sur des sujets PPC
  • Samantha Noble, fondatrice de Biddable Moments and Digital Females et conférencière.
  • JD Prater, évangéliste de Quora chez Quora, conférencier et co-animateur du PPC Show Podcast.
  • Lisa Raehsler, consultante PPC, chroniqueuse, conférencière, fondatrice BigClickCo.com
  • Frederick Vallaeys, PDG d’Optmyzr, auteur, conférencier et éducateur.
  • AJ Wilcox, expert des publicités LinkedIn, conférencier et fondateur de B2Linked.

L'association de recherche payante lance la toute première organisation à but non lucratif pour aider les professionnels du PPC

David Szetela, président de la Paid Search Association, déclare dans une annonce :

« Ces leaders respectés de la recherche payante se consacrent à aider notre communauté à bâtir une association qui offre des ressources, des informations et des événements qui comptent pour les membres. Les spécialistes du marketing de la recherche payante peuvent visiter paidsearch.org pour s’inscrire. »

Les avantages de rejoindre la Paid Search Association incluent :

  • Nouvelles quotidiennes sur la recherche payante livrées par e-mail.
  • Ressources éducatives dédiées à la recherche payante.
  • Un forum en ligne exclusif sur des sujets de recherche payante.
  • Accès à un forum de recherche d’emploi.
  • Un annuaire des membres
  • Liens vers une « richesse » de ressources de recherche payante.

La Paid Search Association vise à faire progresser l’industrie de la recherche payante en encourageant la communication, l’apprentissage, la collaboration, la diversité et des normes éthiques et commerciales élevées parmi les professionnels et les organisations impliqués dans l’industrie de la recherche payante.

YouTube déploie de nouvelles fonctionnalités pour aider les créateurs à augmenter leurs ventes de produits dérivés

0

YouTube aide les créateurs avec une nouvelle fonctionnalité pour augmenter les ventes de marchandises et un nouveau rapport pour mesurer les revenus.

Désormais, lorsque les gens achètent la marchandise d’un créateur pendant une diffusion en direct, la vente sera mise en évidence dans le chat.

Les chaînes YouTube peuvent accéder à des informations mensuelles sur les revenus dans un nouveau rapport dans YouTube Studio.

Voici plus d’informations sur chacune de ces mises à jour.

Nouveau rapport mensuel sur les performances

Les créateurs YouTube ont désormais accès à un rapport sur les performances qui combine plusieurs ensembles de données.

Le nouveau rapport, disponible dans YouTube Studio, fusionne deux rapports mensuels existants sur les abonnés et les revenus. Il y a aussi une toute nouvelle analyse des vues vidéo.

YouTube déploie de nouvelles fonctionnalités pour aider les créateurs à augmenter leurs ventes de produits dérivés

Le rapport comprend une nouvelle visualisation avec un graphique à barres mensuel montrant 13 mois de données.

Les créateurs YouTube peuvent utiliser ce rapport pour évaluer rapidement les performances mensuelles et identifier les tendances saisonnières potentielles.

Vous pouvez trouver ce rapport dans YouTube Studio Analytics dans la section Présentation de la chaîne section. Il sera mis à jour au début de chaque mois.

Alertes en direct pour les achats de marchandises

YouTube met davantage l’accent sur les ventes de marchandises avec une nouvelle alerte qui apparaît pendant les vidéos en direct.

YouTube déploie de nouvelles fonctionnalités pour aider les créateurs à augmenter leurs ventes de produits dérivés

Lorsque la marchandise d’un créateur est achetée lors d’une diffusion en direct, une alerte s’affiche dans l’ensemble de la salle de discussion. C’est comme lorsque quelqu’un devient membre pendant une diffusion en direct ou envoie un super chat.

Cette fonctionnalité est disponible pour les créateurs qui utilisent Teespring pour vendre des produits sur YouTube.

Les alertes offrent aux créateurs une nouvelle façon de promouvoir la marchandise pendant un flux et donnent aux fans un moyen de montrer leur soutien à la chaîne.

Les alertes en direct pour la marchandise ont le potentiel d’accroître la notoriété de la marchandise du créateur et d’augmenter les ventes en conséquence.

Lié: YouTube lance 4 nouvelles fonctionnalités pour les créateurs de vidéos

Des revenus non publicitaires en hausse

YouTube note que les revenus non publicitaires des créateurs sont en hausse.

De plus en plus de chaînes gagnent de l’argent grâce aux autres programmes de monétisation de YouTube, tels que les messages Super Chat, les Super Stickers, les abonnements aux chaînes et les ventes de marchandises physiques.

Au cours des 28 derniers jours seulement, plus de 80 000 chaînes YouTube ont gagné de l’argent grâce à l’un de ces programmes.

Cela représente une augmentation de 20 % depuis mars et une augmentation de plus de 40 % depuis janvier.

Depuis début mars, plus de 2 millions de spectateurs ont acheté leur premier Super Chat, Super Sticker ou abonnement à une chaîne.

Les messages Super Chat et les Super Stickers permettent de remercier financièrement le créateur lors d’une diffusion en direct.

En retour, les acheteurs peuvent soit mettre en évidence un message dans le chat, soit poster un grand autocollant, mais ce sont pour la plupart des outils de don.

Les abonnements aux chaînes offrent un peu plus, bien que tout dépende du créateur individuel.

Le paiement d’une cotisation mensuelle à une chaîne peut accorder des récompenses exclusives telles que des vidéos réservées aux membres, des discussions réservées aux membres et des choses de cette nature.

Les récompenses varieront cependant, car les créateurs ont toute latitude sur ce qu’ils offrent aux membres.

Les abonnements aux chaînes sont encore une fonctionnalité relativement nouvelle, n’ayant été introduite qu’il y a moins d’un an.

Pour plus d’informations, consultez : YouTube présente de nouvelles façons pour les chaînes de gagner de l’argent.

Pour en savoir plus sur l’une de ces nouvelles fonctionnalités, regardez la vidéo d’annonce de YouTube ci-dessous :

Lié: YouTube montrera aux créateurs à quelle heure de la journée leur public est en ligne

SEO pour les organisations à but non lucratif : 7 conseils pour aider votre organisation à se faire connaître

0

Les organisations à but non lucratif peuvent grandement bénéficier d’une exposition en ligne.

Le référencement est un excellent moyen d’obtenir du trafic organique, quelle que soit la mission de l’organisation et l’intention du chercheur.

Oui, il existe des opportunités via les subventions et les soutiens Google Ads pour aider à générer du trafic.

Cependant, être trouvé de manière organique est un moyen rentable et fiable d’acquérir une visibilité à long terme et de poursuivre la mission d’un organisme à but non lucratif.

La plupart des organisations à but non lucratif fonctionnent avec des budgets restreints et doivent être très judicieuses avec leurs ressources.

J’ai eu l’occasion de travailler avec de nombreux domaines et missions couvrant les soins de santé, l’éducation, les arts de la scène, l’adoption, les orphelinats, etc.

Au sein de chaque organisation à but non lucratif, j’ai trouvé des conseils qui aident indépendamment de la plupart des objectifs et des circonstances.

Du financement solide aux organisations de base, il y a beaucoup à gagner en se concentrant sur sept conseils SEO pour aider votre organisation à être trouvée.

1. Développer des objectifs de référencement

J’ai personnellement entendu parler d’organisations à but non lucratif et j’en ai été témoin. Je comprends le fait que les ressources sont limitées et les dollars potentiellement encore plus.

Cela signifie qu’il est encore plus important d’avoir des objectifs spécifiques et réalistes sur ce que le référencement pourrait et devrait faire pour l’organisation. Les efforts disparates et épars qui visent un objectif spécifique sont souvent vains.

De nombreux organismes à but non lucratif ont des groupes de parties prenantes spécifiques et des objectifs différents pour chacun.

Par exemple, j’ai travaillé avec une grande organisation nationale à but non lucratif axée sur une maladie très spécifique.

Leur public comprenait de nombreux publics et visiteurs potentiels, y compris ceux qui venaient d’être diagnostiqués, effrayés et à la recherche d’informations.

Au-delà de cela, ils avaient des objectifs pour les défenseurs, les donateurs, les personnes engagées dans des événements, les personnes intéressées à faire avancer la législation et les partisans généraux.

Tous avaient un certain niveau de sensibilisation, d’engagement et d’objectifs d’action superposés.

Avec un grand nombre d’entonnoirs spécifiques, d’actions de conversion et d’objectifs des parties prenantes pour trouver l’organisation, s’engager en ligne et atteindre l’objectif ultime, il est important de définir des objectifs spécifiques et des mesures de réussite.

2. Créer des entonnoirs et des sections de parties prenantes

En nous appuyant sur ce que j’ai noté sur les parties prenantes disparates et les types d’actions d’objectifs, nous pouvons créer des chemins pour elles et du contenu sur le site Web.

Les sites à but non lucratif peuvent souvent être un gâchis. Ce n’est pas exprès car il peut être difficile de travailler sur tout le contenu nécessaire et de faire évoluer le site Web au fil du temps.

Sondez votre public. Découvrez ce qu’ils veulent vraiment et quelles ressources comptent pour eux.

Adaptez votre contenu en fonction des commentaires et de ce que vous savez de la cause.

Sachez que certaines personnes veulent brancher une carte de crédit rapidement.

D’autres veulent consommer du contenu long.

Encore plus pourraient vouloir en savoir plus sur les événements et les moyens de se connecter.

Donnez-leur chacun leur propre chemin et un voyage personnalisé.

Mon équipe travaille actuellement avec une grande organisation à but non lucratif qui finance de nombreuses organisations valables et encourage l’entrepreneuriat.

Nous nous concentrons sur des sujets spécifiques, des stratégies de contenu et des investissements pour nous assurer que les bonnes personnes sont atteintes et que l’organisation est bien positionnée pour l’engagement par rapport aux sources de contenu à but lucratif et autres.

3. Construire une infrastructure solide

Cela aurait pu être le numéro deux, car il va de pair avec le bâtiment de la section de l’entonnoir et des parties prenantes.

Si vous rencontrez des difficultés avec le numéro deux ci-dessus, c’est peut-être parce que votre site n’est pas facile à gérer.

Veuillez noter que tous les besoins techniques en matière de référencement sont importants pour les organisations à but non lucratif comme pour les secteurs à but lucratif.

En plus de cela, avec les différents entonnoirs et objectifs, une architecture UX et d’information solide est essentielle.

Nous ne pouvons pas perdre des personnes en cours de route ni gaspiller de précieuses impressions et clics. Nous avons besoin de sites qui convainquent et convertissent les utilisateurs.

Nous avons une histoire à raconter et nous avons besoin qu’elle soit racontée sans rebonds et sans perdre de personnes en cours de route car nous ne trouvons pas le bon contenu et la bonne place pour eux sur le site.

J’ai vu de première main comment une organisation à but non lucratif locale a bénéficié de ce type d’approche.

En tant que prélèvement fiscal, mais indépendant, une organisation non gouvernementale à but non lucratif qui accordait des subventions aux organisations de santé mentale, elle avait beaucoup de détails techniques à partager.

L’organisation avait un processus d’octroi de subventions très spécifique. Ce processus pourrait être difficile à comprendre et à suivre.

L’organisation passe beaucoup de temps et se concentre sur la sensibilisation au référencement ainsi que sur les questions-réponses.

Au-delà de cela, il était important de partager la façon dont les fonds des contribuables sont utilisés et comment ils servent la communauté au sens large.

Tous ces entonnoirs, plus certains pour les politiciens curieux, sont les principales raisons pour lesquelles le modèle d’entonnoir et de contenu riche fonctionne si bien.

4. Investissez soigneusement dans le contenu

Le contenu peut être une grande question ouverte pour les organisations à but non lucratif.

Il y a beaucoup de choses vraiment importantes à dire – à la fois sur l’histoire de l’organisation et sur la voix qu’elle a dans la cause.

Les passions pour les blogs, la création de ressources et le récit de l’histoire importante de la cause peuvent générer beaucoup de contenu de qualité.

Dans le même temps, pour certaines organisations, l’écriture peut être mise en veilleuse lorsque les événements, la collecte de fonds et les éléments essentiels à la mission prennent le plus de temps.

Le contenu peut représenter un gros effort, qu’il fonctionne ou non, et il peut nécessiter plus d’attention.

Ou, il peut faire défaut et nécessiter plus de cohérence et de discipline.

Quoi qu’il en soit, un point idéal doit être trouvé pour alimenter les zones de l’entonnoir et se concentrer sur la recherche organique.

Je peux penser à un excellent exemple qui raconte bien leur histoire et sert également de leader en tant que source d’information.

Ils servent les jeunes en difficulté et sont une option pour les parents qui n’ont plus d’options pour leurs enfants du secondaire.

Ils accueillent des jeunes en difficulté de partout aux États-Unis et ont un ratio personnel / étudiants élevé qui les sert avec amour et des soins hautement qualifiés et responsables.

Grâce à leur site, ils partagent leurs recherches, leur expertise et leur leadership éclairé dans leur espace.

Ils ont également une histoire émotionnelle et percutante à partager avec les futurs parents et élèves.

Ils font un travail incroyable et servent une cause bien nécessaire et font un excellent travail en investissant dans le contenu aux niveaux nécessaires pour ceux qui s’intéressent aux statistiques et aux faits, ainsi qu’ils émeuvent les autres en résonnant avec leur situation et leurs émotions exactes.

5. Tirez parti des partenaires pour les liens

En plus des aspects techniques et de contenu du référencement, les organisations à but non lucratif doivent également tirer parti des facteurs hors page.

Une grande partie de cela est constituée de backlinks.

Cela signifie s’assurer que tous les partenaires, défenseurs et associés aident la cause partout où ils le peuvent en se connectant au site Web à but non lucratif.

Par le biais de liens naturels liés à des relations, je ne parle pas de liens spammés ou non naturels.

Si un partenaire ou une organisation alignée soutient la cause, assurez-vous simplement qu’ils savent où se connecter pour la meilleure expérience utilisateur possible et pour indiquer aux moteurs de recherche cette association.

Au-delà de cela, toutes les opportunités de sensibilisation et de croissance du réseau doivent également être envisagées.

Une recherche de liens avec des organisations comparables devrait être effectuée. Cela peut contribuer aux efforts de développement ainsi qu’à la sensibilisation pour développer davantage de partenaires.

Un exemple d’organisation à but non lucratif qui tire des avantages SEO des backlinks est un centre phare des arts de la scène.

En tant que lieu, il compte plusieurs organisations résidentes ou d’autres organisations à but non lucratif qui l’habitent pour leurs concerts et performances.

Au-delà de cela, les entreprises sponsors, les organisations civiques, les artistes, les sites de billetterie, etc., sont naturellement liés au centre.

Tirant parti de tous les partenaires et relations spécifiques, le centre des arts de la scène exploite pleinement la valeur des liens et des « votes » de ces autres sites au profit des siens.

6. Utilisez intelligemment les réseaux sociaux

Les médias sociaux ont été l’une des choses les plus débattues en termes d’impact sur le référencement. Je ne suis pas ici pour favoriser ce débat dans cet article.

Cependant, je peux dire que j’attribue au moins la corrélation entre l’activité des médias sociaux et une meilleure performance SEO.

Encore une fois, pas ici pour un débat.

Si vous pouvez vous embarquer avec au moins une corrélation (pas de causalité), alors veuillez prendre en compte votre activité sur les réseaux sociaux avec votre stratégie de recherche.

Regardez le contenu que vous souhaitez bien classer et obtenez des liens vers.

Construisez votre stratégie sociale autour de cela.

Créez un lien vers vos propres comptes sociaux et demandez à d’autres personnes de partager et de créer un lien vers celui-ci.

Une organisation nationale avec laquelle je travaille, une association d’athlétisme intercollégial, fait un excellent travail à cet égard.

Ils tirent parti de leurs investissements dans le contenu pour obtenir le plus de kilométrage possible.

Cela signifie créer le contenu une fois, le publier sur le site et le promouvoir via Google Ads, les réseaux sociaux, les e-mails et tous les canaux possibles.

En fin de compte, ils veulent également une recherche organique et savent que plus ils peuvent obtenir d’engagement, de liens et de références sur leurs données, leurs informations de recherche et leurs informations de recrutement, mieux cela fonctionnera de manière organique. Et c’est le cas !

7. Planifiez, mesurez et répétez

Je peux citer un certain nombre d’excellents exemples d’organisations à but non lucratif possédant des résultats de recherche organiques et en voyant de vrais résultats. La plupart ont un plan et des efforts bien définis et intentionnels en place.

Il ne s’agit pas d’essayer plus fort.

Il s’agit d’une focalisation spécifique et de savoir qu’il y a un retour sur investissement ou un impact réel et mesurable qui peut provenir de la recherche organique.

Dans tant de ces cas réussis, il y a des actions et des tactiques planifiées.

Cela signifie un effort régulier et cohérent dans les facteurs techniques de référencement, le contenu et sachant que le référencement inclut le mot «optimisation».

Ce n’est pas une chose ponctuelle ou une stratégie rapide.

Il faut une définition, une planification, des ressources et s’y tenir.

Vous n’avez pas de concurrents au sens traditionnel, mais vous en avez quand il s’agit de gagner des impressions et des visiteurs et des gens qui parlent du contenu que vous voulez et dont vous avez tant besoin.

Emballer

Vous avez une grande cause et organisation.

Votre mission signifie beaucoup pour beaucoup de gens.

Ne le sacrifiez pas et ne manquez pas votre chance d’attirer des visiteurs qui ont un éventail d’intérêts, d’objectifs et de raisons pour lesquelles ils devraient venir sur votre site.

Utilisez ces sept conseils pour le référencement à but non lucratif et tirez le meilleur parti de vos ressources et continuez à faire avancer votre mission.

Davantage de ressources:

  • Comment utiliser le trafic SEO pour rendre le monde meilleur
  • 7 moteurs de recherche alternatifs qui font du bien social
  • Création de liens pour le référencement : un guide complet

Image en vedette : Drazen Zigic/Shutterstock

3 outils gratuits pour aider à enquêter et à corriger les changements de performances du compte PPC

0

Comprendre pourquoi les performances d’un compte PPC ont changé peut être l’une des tâches les plus chronophages dans PPC.

Non seulement c’est une grande perte de temps, mais c’est aussi souvent associé à un exercice d’incendie, effectué à la demande urgente d’un patron ou d’un client qui demande des réponses après que quelque chose ne se soit pas passé comme prévu.

Je vais expliquer comment une enquête typique est effectuée et partager des outils et des scripts gratuits qui peuvent aider à accélérer ce processus.

La fonctionnalité « Explications » de Google, qui vient d’être annoncée, est particulièrement intéressante, ce qui peut être d’une grande aide lorsque vous essayez de trouver le coupable lorsque les choses ne se passent pas comme prévu.

Comment enquêter sur les modifications des performances du compte

Une enquête typique peut prendre des heures si elle est effectuée manuellement et suit généralement ces étapes :

  • Découvrir que vous avez un problème.
  • Déterminer si le changement concernait l’ensemble du compte ou était principalement dû à quelques éléments malveillants, tels que des mots clés trop larges.
  • Approfondir les entités responsables.
  • Rassembler des métriques provenant de diverses sources pour comprendre si le changement était dû à un changement que vous avez apporté, à un changement de comportement des utilisateurs ou à un changement de concurrents.
  • Résoudre le problème.

Étape 1 : Sachez que vous avez un problème

Nous avons tous beaucoup dans nos assiettes. Il y a donc de fortes chances que vous ne vous connectiez pas à tous vos comptes toutes les heures.

C’est pourquoi il est si important d’avoir une bonne surveillance en place afin que vous receviez une alerte si quelque chose se passe avec un compte.

Si vous n’avez pas une bonne surveillance, soyez assuré que votre client surveillera les choses pour vous.

Mais cela a un inconvénient : ils vous crieront dessus

De plus, à ce stade, les choses ont peut-être beaucoup dérapé.

Alors configurez de bonnes alertes et épargnez-vous ce problème.

Vous ressemblerez à la rock star du PPC que vous êtes si vous résolvez un problème avant qu’il ne devienne incontrôlable.

Étape 2 : Trouvez le meilleur endroit pour commencer l’enquête

Une fois que vous savez qu’une enquête est nécessaire, il est temps de savoir par où commencer.

Un grand changement de performance peut provenir de la combinaison de nombreux petits changements ou de certains changements plus importants isolés.

1 + 2 + 1 et 0 + 0 + 4 sont tous les deux 4

Cela aide à concentrer vos efforts lorsque vous savez où les changements les plus importants semblent s’être produits.

Remarquez que j’utilise le mot « apparaître » car il est possible qu’une campagne sans changement de niveau supérieur ait en fait beaucoup de changements positifs et négatifs qui s’annulent.

La façon la plus simple de procéder à cette étape consiste à classer les campagnes en fonction du changement net le plus important.

C’est simple à faire.

Activez la fonctionnalité de comparaison de plages de dates dans Google Ads. Ensuite, filtrez uniquement les campagnes avec un niveau minimum de données, puis triez-les du plus grand au plus petit changement.

Étape 3 : Explorer plus en profondeur les entités publicitaires concernées

Une fois que vous avez identifié les campagnes les plus responsables du changement, répétez l’étape 2, mais maintenant en examinant les groupes d’annonces présentant le changement le plus important dans chaque campagne concernée, un par un.

Ensuite, répétez cette opération pour les mots clés, les requêtes, les annonces, etc. Après cela, vous disposez d’une liste de problèmes individuels que vous pourrez peut-être résoudre.

Par exemple, vous saurez quel mot clé a enregistré la plus forte baisse de conversions et pourrez résoudre son problème.

3 outils gratuits pour vous aider à enquêter sur &  Corriger les modifications des performances du compte PPC

Ou vous pouvez constater qu’une campagne affectée n’a pas de mots clés particulièrement importants et que tout a diminué de manière égale, ce qui indique que le problème peut être dû à un paramètre au niveau de la campagne, tel qu’un changement de budget.

Comme vous pouvez le constater, cette étape récursive peut prendre du temps pour les grands comptes.

Étape 4 : Explorer les métriques

Lorsque vous avez trouvé les entités les plus responsables d’un changement, qu’il s’agisse de campagnes, de requêtes ou d’autre chose, il est temps d’en rechercher la cause sous-jacente.

Regarder les chiffres vous aidera à vous concentrer sur la cause profonde.

3 outils gratuits pour vous aider à enquêter sur &  Corriger les modifications des performances du compte PPC

Ce n’est pas facile et nécessite de télécharger beaucoup de données (même des données provenant d’annonces extérieures, comme Google Trends) et de les combiner dans des feuilles de calcul.

Alors que l’interface Google Ads affiche les statistiques dans un tableau, il existe des relations plus faciles à voir dans un tableau des causes, qui est illustré à la fois dans l’image ci-dessus de Google et dans celle ci-dessous d’Optmyzr (mon entreprise).

3 outils gratuits pour vous aider à enquêter sur &  Corriger les modifications des performances du compte PPC

Par exemple, une conversion ne peut se produire que si vous obtenez un clic. Et un clic ne peut se produire que si vous obtenez une impression, et une impression ne peut se produire que si un utilisateur recherche votre mot-clé.

Comprendre à quel stade de ces métriques connectées les choses se sont effondrées aidera à identifier la solution probable.

Un annonceur dont les conversions ont diminué doit examiner les clics, les impressions, le CPC moyen, le taux d’impressions, etc. pour déterminer la cause du changement.

Une fois que vous connaissez la métrique de niveau le plus bas qui a été impactée, vous pouvez la corréler avec une cause probable et savoir si la raison est due à quelque chose que vous avez changé, quelque chose qu’un concurrent a changé ou un changement de comportement de l’utilisateur.

Supposons que le « taux d’impressions perdu en raison du classement » ait augmenté, il se peut que :

  • Vous avez baissé les enchères, auquel cas il s’agit d’un problème de gestion des enchères.
  • Vous n’avez pas réduit les enchères, un concurrent peut donc avoir augmenté les siennes. Il s’agit d’un problème de gestion des enchères et peut-être aussi d’un problème de surveillance, car même lorsque vous ne gérez pas activement les enchères, vous devez toujours surveiller les performances de plus près.

La solution, dans les deux cas, peut être d’augmenter les enchères ou d’améliorer le niveau de qualité.

Mais comprendre quel signal vous avez manqué peut également éclairer votre stratégie pour éviter la même erreur à l’avenir.

Outils pour enquêter sur les changements de compte

Les étapes ci-dessus sont manuelles et prennent du temps. Surtout lorsque vous devrez peut-être répéter plusieurs fois certaines des étapes du processus et rassembler une multitude de rapports pour effectuer l’analyse.

Mais heureusement, il existe des outils gratuits qui peuvent accélérer ce type d’enquête.

Commençons par le tout dernier de Google.

Explications Google Ads

Google a introduit des « explications » qui aident à comprendre les changements de performances. Les détails sont bien couverts dans leur annonce.

L’outil est idéal pour effectuer une enquête rapide lorsque vous savez que quelque chose a changé.

Notez qu’il n’indique pas de manière proactive aux annonceurs ce qui est important et qu’il n’envoie aucune alerte. Je couvrirai un outil gratuit qui aide avec cela ensuite.

Ce qui est impressionnant, c’est que Explanations est capable d’extraire des données de certaines sources qui sont généralement difficiles à extraire par des outils tiers ou des annonceurs à l’aide de scripts, par exemple.

Plus précisément, l’intérêt de recherche, l’activité d’enchères et l’historique des modifications sont inclus dans l’analyse.

3 outils gratuits pour vous aider à enquêter sur &  Corriger les modifications des performances du compte PPC

C’est un excellent exemple de la puissance d’utiliser des outils dans PPC plutôt que de faire les choses manuellement. Vous pouvez faire en quelques secondes ce qui prend environ 30 à 60 minutes aux annonceurs les plus expérimentés.

Pour l’instant, cela ne fonctionne que pour les campagnes avec des enchères manuelles ou des enchères basées sur l’eCPC. Mais je ne doute pas que si la version bêta est un succès, les capacités seront étendues à d’autres types de campagnes.

Scripts publicitaires – Détecteur d’anomalies granulaires

L’inconvénient des explications de Google est que vous devez rechercher activement des explications.

Il ne vous donnera pas seulement une liste de toutes les choses auxquelles vous devriez prêter attention.

C’est là qu’un script Google Ads peut être utile car il peut surveiller les changements inhabituels et envoyer automatiquement une alerte par e-mail si quelque chose semble nécessiter un examen plus approfondi.

Google a son propre script Anomaly Detector qui est particulièrement utile à l’étape 1 de l’analyse : découvrir que vous avez un problème.

Mais si vous voulez quelque chose qui intègre également les étapes 2 et 3 et vous indique par où commencer l’enquête, essayez un script que j’ai écrit il y a quelques années, le détecteur d’anomalies granulaires.

Il est basé sur le code de Google mais ajoute quelques paramètres supplémentaires qui devraient être utiles aux rockstars PPC.

Par exemple, vous pouvez demander au script d’examiner les campagnes, les mots clés, etc., avec de gros changements plutôt que de simplement alerter si l’ensemble du compte détecte une anomalie.

Compétence Amazon Alexa

Une approche entièrement différente pour découvrir pourquoi un compte change est avec une compétence Alexa que nous avons publiée l’année dernière.

Il prend l’idée d’un tableau des causes et le transforme en une capacité conversationnelle pour les appareils Amazon Echo.

La skill peut répondre à des questions telles que « Combien de conversions ai-je eues la semaine dernière ? » puis faites un suivi lorsque vous lui demandez « Pourquoi cela a-t-il changé » avec une réponse qui évalue les mesures sous-jacentes qui génèrent des conversions.

Ainsi, par exemple, si les conversions sont en baisse, il analyse les clics et les taux de conversion et peut vous indiquer que la principale raison de la baisse des conversions est une baisse des clics.

Puisqu’il s’agit d’une conversation, vous pouvez poser des questions de suivi plus approfondies, telles que « pourquoi mes clics sont-ils en baisse ? » pour obtenir une réponse sur le niveau suivant de mesures interdépendantes telles que les impressions et le CTR.

Étant donné que la compétence ne peut pas accéder à toutes les mêmes données Google que les explications, elle est plus limitée et ne pourra pas vous dire ce que font des concurrents spécifiques, mais peut simplement faire allusion au fait qu’il y a plus de pression concurrentielle sur Votre compte.

Conclusion

Avec autant de facteurs entrant dans la diffusion des annonces de recherche, découvrir quand et pourquoi un compte ne fonctionne plus comme avant peut nécessiter une enquête extrêmement longue et fastidieuse.

Même si vous n’êtes pas confronté à ce problème maintenant, il est toujours sage de connaître les outils pour rationaliser ce processus, car lorsque le problème se posera, vous n’aurez pas le temps d’apprendre un nouvel outil et votre patron exigera des réponses rapides et des solutions rapides.

Davantage de ressources:

  • 10 tendances PPC importantes à surveiller en 2020
  • 4 façons de se préparer au PPC en 2020
  • 7 conseils d’experts pour booster vos performances PPC dès aujourd’hui

Crédits image

Toutes les captures d’écran prises par l’auteur, décembre 2019

Comment aider votre équipe de contenu à avoir de meilleures idées

0

Diriger ou gérer une équipe de contenu peut être une expérience très enrichissante.

Cependant, trop souvent, cela se traduit par un dilemme.

On s’attend à ce que vous produisiez la majorité des idées pour la production créative de votre département.

Les défis auxquels sont confrontés les responsables des équipes de contenu sont similaires, que vous travailliez au sein d’une agence ou en interne.

Vous ne devriez pas être le seul à assumer la charge de proposer la majorité des idées de contenu pour l’équipe. Cela en soi peut être contre-productif, entraînant le blocage de l’écrivain et l’épuisement des idées.

Il peut également être difficile de savoir par où commencer lorsqu’il s’agit d’encourager les autres membres de votre équipe à s’impliquer dans l’idéation.

Depuis cinq ans, je dirige une équipe de spécialistes du contenu au sein d’une agence de relations publiques numériques. Aujourd’hui, je veux partager mes expériences et mes conseils sur la façon dont vous pouvez tirer le meilleur parti des autres en matière d’idéation.

À bien des égards, vous devez être prêt à changer votre approche en tant que leader. Voici un certain nombre d’actions à envisager d’essayer dans votre propre bureau.

1. Comprendre ce qui empêche votre équipe de s’impliquer dans l’idéation

Votre équipe compte-t-elle uniquement sur vous pour des idées de contenu ? La première chose à faire est de prendre le temps de comprendre Pourquoi.

Vous devez comprendre pourquoi les membres de votre équipe n’interviennent pas et ne proposent pas d’idées pour les éléments de contenu et les campagnes. Lorsque vous faites cela, il est beaucoup plus facile d’aborder la situation et de s’assurer que tout le monde est impliqué.

D’après mon expérience, les raisons pour lesquelles les individus ne s’impliquent pas dans l’idéation relèvent généralement de quelques catégories :

  • Syndrome de l’imposteur: Le doute d’un individu sur la force de ses idées l’empêche de les proposer à l’équipe.
  • Un manque d’autonomie: Où vous, en tant que manager, prenez trop de contrôle sur l’idéation et n’avez pas créé un environnement dans lequel les autres se sentent à l’aise de prendre les devants.
  • Contraintes de temps: L’idéation prend du temps. L’équipe dispose-t-elle du temps dont elle a besoin pour trouver des idées ?
  • Une histoire d’idées rejetées : Un membre de l’équipe a-t-il déjà proposé des idées, mais celles-ci n’ont jamais été mises en production, sans commentaires constructifs ?
  • Attitude: Il n’est pas rare de voir certains types d’individus heureux de s’asseoir et de laisser les autres réfléchir dans un environnement de bureau.

Je trouve généralement que ce sont les raisons les plus courantes qui surviennent. Ils ne sont pas tous faciles à entendre en tant que manager, surtout si on vous dit que leur manque d’implication est dû à votre manque de retour sur les tentatives précédentes ou de contrôle sur les résultats de l’équipe.

Asseyez-vous avec chaque membre de votre équipe en tête-à-tête et entamez une discussion ouverte autour du sujet.

Comme point de départ, je demanderais toujours :

  • Y a-t-il quelque chose qui vous empêche de vous impliquer dans les concepts et les idées de contenu ?
  • Vous souhaitez être impliqué dans le processus ? (Il est important que vous compreniez que tout le monde n’est pas une «personne à idées».)
  • Comprenez-vous pleinement le processus que nous prenons à [company] lorsqu’il s’agit de proposer des idées et le but derrière le contenu que nous créons ?
  • Y a-t-il quelque chose que je puisse faire pour vous aider à vous impliquer davantage dans l’idéation ?

Ceux-ci devraient constituer un bon point de départ pour avoir une discussion ouverte.

Assurez-vous de prendre des notes et de vous asseoir après avoir parlé à toute l’équipe et recherchez les tendances parmi les réponses. Ceux-ci mettront en évidence vos domaines prioritaires d’action.

2. Prenez du recul et arrêtez votre propre implication (pour le moment)

L’un des meilleurs moyens d’encourager votre équipe à prendre l’initiative de l’idéation est de vous retirer du processus.

Cela peut sembler fou, et c’est plus difficile à faire que vous ne l’imaginez peut-être, cependant, c’est souvent la meilleure façon de voir de quoi votre équipe est vraiment capable.

Lorsque vous sortez d’une session d’idéation, vous mettez la pression sur l’équipe de manière à ce qu’elle ne se sente pas dépassée.

Il est probable qu’un leader naturel émerge parmi les autres membres de l’équipe. Je trouve que le moyen le plus efficace de mettre l’idéation sous le contrôle des autres est de commencer par une séance de groupe où l’on revient à l’essentiel.

Cela peut être un excellent moyen de partager vos propres connaissances, processus et approches qui fonctionnent le mieux pour vous, tout en encourageant l’équipe à trouver ses propres méthodes de travail qui les reflètent en tant qu’individus.

Certaines de mes ressources préférées à partager (puis à discuter en groupe) sont :

  • Comment produire de meilleures idées de contenu (Mark Johnstone)
  • Le guide du débutant en marketing de contenu (Moz)
  • Comment générer des idées de publication de blog sans fin pour le marketing de contenu (BuzzSumo)

Plus que tout, ces guides peuvent constituer un excellent moyen d’ouvrir une discussion sur les processus de recherche d’idées et sur l’objectif plus large de la raison pour laquelle nous créons du contenu.

3. Interdisez le brainstorming, encouragez l’idéation individuelle et le raffinement du concept de groupe

Êtes-vous coupable, en tant qu’équipe, d’adopter une approche traditionnelle de remue-méninges pour l’idéation ?

Trop souvent, les équipes de contenu essaient de proposer des idées toutes assises autour d’un tableau blanc, les individus se relayant pour crier des idées.

Je n’ai jamais trouvé cette approche trop productive, en grande partie parce qu’elle aboutit souvent à ce qu’une seule personne (ou quelques personnes lors de sessions plus importantes) dirige toutes les idées et que les autres restent en retrait.

Cela ne fait rien pour ceux qui sont moins confiants (ou expérimentés) que les autres et ce n’est généralement pas l’utilisation la plus productive du temps.

Je recommanderais toujours que l’idéation commence comme un exercice entrepris individuellement.

Commencer le processus d’idéation en tant que tâche en solo signifie que chaque membre de l’équipe peut utiliser des méthodes de recherche et des processus individuels qui lui conviennent le mieux. Tout le monde est également encouragé à proposer au moins quelque chose en termes d’idées et de concepts.

Une fois que tout le monde dans l’équipe a un certain nombre d’idées (je dirais généralement au moins 10 à ce stade), revenez ensemble en groupe et discutez et affinez chacune d’entre elles.

Vous seriez surpris de voir combien de mes contenus les plus performants proviennent d’idées que quelqu’un d’autre dans l’équipe avait et qui ont ensuite été affinées en groupe.

Discuter des idées en équipe signifie que tout le monde entre dans une session dans la même position avec une liste d’idées à présenter à tout le monde.

Cela supprime immédiatement l’hésitation que beaucoup ont et assure une session productive.

Plutôt que de proposer des idées à partir de zéro, il s’agit davantage d’affiner celles proposées et d’obtenir la contribution individuelle de chacun pour prendre une bonne idée et la rendre géniale.

4. Offrez des commentaires et des avis personnalisés sur le concept

C’est bien beau de choisir d’aller de l’avant uniquement pour produire et lancer certaines idées de contenu – il n’y a rien d’inhabituel à cela.

Cependant, à moins que vous ne fournissiez des commentaires spécifiques à ceux dont les idées ont été rejetées, ils ne savent souvent pas pourquoi les idées n’étaient pas bonnes.

Ma préférence ici va à :

  • Asseyez-vous régulièrement avec chaque membre de l’équipe.
  • Parlez de chacune des idées qu’ils ont avancées lors des récentes séances d’idéation.
  • Discutez des raisons pour lesquelles l’idée n’est pas passée à l’étape suivante.
  • Et, plus important encore, comment il pourrait être abordé différemment à l’avenir pour en faire une idée qui fait la différence.

Bien qu’il s’agisse d’un exercice chronophage, il s’agit d’un exercice gratifiant et d’un moyen de faire progresser rapidement les compétences de votre équipe.

Une fois que les gens savent où ils pourraient s’améliorer et où leurs idées ont échoué la dernière fois, c’est une opportunité pour eux d’agir en conséquence et de continuer à faire évoluer leurs propres processus.

5. Déployer une politique de « déploiement d’idées »

L’une des choses les plus difficiles à faire, quelle que soit votre créativité, est de proposer des idées à la demande.

Se mettre, ou mettre votre équipe, sous pression pour trouver des idées dans un court laps de temps n’est jamais la recette du succès. Au lieu de cela, il en résulte des concepts inférieurs aux normes qui ne sont mis en avant que pour «faire avec».

Alors, quelle est la meilleure approche pour surmonter cela? Déployer un processus de idéation roulante.

Qu’est-ce que c’est?

C’est un concept où l’idéation individuelle est une tâche continue qui est toujours en cours d’exécution plutôt que de réserver certains blocs de temps pour générer des concepts.

Chaque membre de l’équipe est encouragé à passer du temps tout au long de sa semaine de travail pour constituer sa propre banque de concepts sans la pression de sujets de concepts spécifiques (ou de clients). Nous utilisons des feuilles de calcul Google individuelles pour cette tâche.

Le tout est d’encourager des idées à compiler sur la base que ceux-ci peuvent être affinés par l’équipe lors d’une séance de groupe.

En tant qu’agence, nous encourageons l’équipe à proposer des idées liées à n’importe quel sujet à ce stade, plutôt que de recevoir un brief pour un client spécifique. Cela supprime les obstacles à la créativité et permet aux idées de circuler.

Réservez une session d’idéation de groupe hebdomadaire ou toutes les deux semaines (en fonction de la production requise de la part de l’équipe en termes de contenus ou de campagnes) pour discuter des idées individuelles de chacun et les affiner.

6. Révisez les résultats – chaque semaine !

Êtes-vous coupable de garder les succès pour vous ou partagez-vous ouvertement les résultats avec tous les membres de l’équipe ?

Il est important que les membres de l’équipe voient par eux-mêmes ce qui fonctionne et génèrent des résultats par rapport aux KPI que vous mesurez généralement le succès du contenu, que ce soit :

  • Liens gagnés
  • Engagement social
  • Trafic
  • Classements
  • Etc.

De cette façon, ils commenceront à acquérir des connaissances et à voir les tendances de ce qui fonctionne bien et de ce qui ne fonctionne pas si bien.

L’examen des résultats en équipe est un excellent exercice du vendredi après-midi et est également l’occasion de féliciter l’équipe pour son excellent travail et de souligner sa progression.

Cependant, il est tout aussi important de prendre le temps d’analyser et d’évaluer les éléments de contenu qui n’ont pas fonctionné comme prévu et de comprendre, en tant que groupe, pourquoi c’était le cas et ce qui pourrait être changé pour favoriser le succès.

Sommaire

La meilleure atmosphère pour trouver de bonnes idées est celle où :

  • Toute l’équipe se sent impliquée et en confiance pour travailler à sa manière.
  • Des retours sont donnés régulièrement pour aider chacun à faire évoluer ses compétences.

Encourager tout le monde à s’impliquer peut prendre du temps, mais c’est la meilleure façon de générer les meilleures idées, d’obtenir d’excellents résultats et de connaître un succès phénoménal en équipe.

Davantage de ressources:

  • Brainstorming de contenu : 8 techniques pour trouver de meilleures idées
  • 5 idées de contenu géniales que vous pouvez voler à BuzzFeed
  • 6 conseils simples pour générer de nouvelles idées de contenu

Google : le texte en gras peut aider votre référencement

0

John Mueller de Google confirme que la mise en gras d’un texte important dans un paragraphe peut aider le référencement de votre site car cela permet à Google de mieux comprendre le contenu.

Ceci est indiqué lors du hangout des heures de bureau de Google Search Central SEO enregistré le 12 novembre 2021.

Une question est soumise concernant les avantages de l’utilisation de texte en gras.

Est-ce un choix purement stylistique ? Ou peut-il également être utilisé à des fins de référencement ?

Mueller déclare définitivement que cela aide le référencement.

Cependant, la mesure dans laquelle cela aide est relative au reste du contenu de la page.

Il y a plus sur ce que cela signifie dans la section suivante.

John Mueller de Google sur l’utilisation du texte en gras pour le référencement

En répondant à cette question, Mueller fait référence à une vidéo de l’ancien Googler Matt Cutts où ce sujet a déjà été abordé une fois.

« C’est quelque chose qui revient de temps en temps. J’ai revérifié avant la session, en fait, et Matt Cutts a fait une vidéo, je pense, en 2012 ou quelque chose comme ça sur l’audace et la force sur les pages.

Je suis retourné et j’ai regardé la vidéo pour découvrir que Cutts ne parlait pas réellement des implications SEO du texte en gras.

Cela fait-il de cette nouvelle une exclusivité Mueller ?

La vidéo de Cutts avait plus à voir avec l’utilisation des balises et et s’il y avait une différence entre elles.

Il n’y a pas de différence, mais ce n’est pas le but de cette discussion.

En ce qui concerne le référencement, Mueller affirme que le texte en gras peut ajouter une valeur supplémentaire à une page.

Les robots d’exploration de Google recherchent du texte en gras ou en italique afin de comprendre ce qui est important sur cette page.

Mueller ajoute que Google peut généralement déterminer ce qui est important par lui-même, mais le texte en gras rend le message plus clair.

« Donc, nous essayons généralement de comprendre de quoi parle le contenu d’une page Web, et nous examinons différentes choses pour essayer de comprendre ce qui est réellement mis en avant ici, et cela inclut des choses comme les titres sur une page.

Mais cela inclut également des éléments tels que ce qui est réellement en gras ou mis en évidence dans le texte de la page. Donc, dans une certaine mesure, cela a une petite valeur supplémentaire, en ce sens que c’est un signe clair que vous pensez réellement que cette page ou ce paragraphe traite de ce sujet ici.

Et généralement, cela correspond à ce que nous pensons que la page traite de toute façon, donc cela ne change pas tant que ça.

Lié: Facteurs de classement Google

Les avantages SEO du texte en gras sont relatifs

Mueller précise que la valeur du texte en gras est relative au reste du contenu de la page.

Quelques extraits de texte en gras dans un article peuvent envoyer des signaux plus forts à Google. Mais mettre en gras tout le texte d’une page n’ajouterait aucune valeur.

« L’autre chose est que c’est, dans une large mesure, relatif au sein de la page Web. Donc, si vous partez et dites, eh bien, je vais simplement mettre toute ma page en gras et Google pensera que ma page est la plus importante, alors en mettant tout en gras, rien n’est en gras parce que c’est la même chose.

Alors que si vous prenez une poignée de phrases ou de mots dans votre page entière où vous dites que c’est vraiment important pour moi et que vous les mettez en gras, alors il est beaucoup plus facile pour nous de dire bien voici beaucoup de texte, et c’est potentiellement l’un des les points les plus importants de cette page, et nous pouvons leur donner un peu plus de valeur.

Et essentiellement, ce genre de choses concerne tout ce qui concerne le HTML sémantique où vous donnez un peu plus de sens à une page en utilisant le balisage approprié pour la page. Et de notre point de vue c’est bien. Cela nous aide à comprendre un peu mieux la page.

Mueller conclut sa réponse en résumant le tout avec une déclaration définitive sur la valeur SEO du texte en gras.

« Donc, si vous voulez en quelque sorte simplifier la réponse en un mot, est-ce que la mise en gras de points importants sur un paragraphe aide le référencement, oui c’est le cas. Cela nous aide à mieux comprendre ce paragraphe ou cette page.

Écoutez la réponse complète de Mueller dans la vidéo ci-dessous :


Image en vedette : marleyPug/Shutterstock

Comment la réorientation du contenu peut aider à maximiser les résultats de la génération de la demande

0

Vous voulez tirer le meilleur parti de votre investissement en marketing de contenu ? Pensez ensuite à réutiliser votre ancien contenu.

La maximisation de votre contenu existant peut avoir un impact durable, tout en rationalisant la création de votre contenu, en collectant des données d’audience et en économisant des ressources.

Le 6 novembre, j’ai animé un webinaire sponsorisé du Search Engine Journal présenté par Corinne Schmid, vice-présidente du marketing chez ScribbleLive.

Schmid a expliqué comment la réorientation du contenu peut aider votre équipe marketing à maximiser les résultats de la génération de la demande tout en économisant du temps et de l’argent.

Voici un récapitulatif de la présentation du webinaire.

réutiliser le contenu

Le dernier rapport du CMI sur la génération de la demande révèle que cette année, 71 % des spécialistes du marketing cherchent à utiliser leur contenu de génération de la demande pour entretenir des prospects au milieu du cycle de vente.

Ce n’est pas vraiment surprenant, car nous savons qu’en marketing, nous dépensons beaucoup de ressources pour produire du contenu haut de gamme pour piloter le pipeline.

Il y a la notion traditionnelle de transfert aux ventes au milieu de l’entonnoir – ce point de conversion – jusqu’à la clôture.

Maintenant, le défi avec cela est parce que nous savons que les acheteurs attendent de plus en plus d’un modèle d’achat en libre-service et cela inclut nos besoins d’information.

Aujourd’hui, les clients B2B progressent à plus de 70 % du chemin à travers le processus de prise de décision avant même d’engager un représentant commercial.

Cela signifie que le marketing devrait regarder plus en aval sur la façon dont le contenu du haut de l’entonnoir peut être utilisé pour alimenter l’entonnoir du milieu à la fin.

Intrinsèquement, cela a ses propres problèmes car les acheteurs sont plus sophistiqués tout au long du voyage.

Un message d’accroche sympa ou une forme de micro-contenu à grignoter que vous utilisez sur Instagram ou LinkedIn ne fonctionnera tout simplement pas au milieu de l’entonnoir.

La question devient maintenant :

Comment le marketing peut-il continuer à piloter le pipeline et à produire un nouveau contenu net qui nourrit les prospects tout au long et plus loin dans les étapes intermédiaires et tardives du cycle de vente sans que la portée ne submerge votre équipe, votre budget et vos ressources ?

Qu’est-ce qu’un contenu premium et comment peut-il avoir un impact sur votre cycle de génération de demande ?

Pour tirer le meilleur parti de votre contenu, il doit :

  • Sois utile.
  • Résonner.
  • Soyez motivé par l’action.

Nous considérons le contenu premium comme :

Visuel & Vidéo

Le contenu visuel et vidéo du haut de l’entonnoir doit être attrayant, facile à grignoter et facile à digérer.

En ce qui concerne le milieu de l’entonnoir, il doit être :

  • Plus informatif.
  • Avoir des informations plus pertinentes et significatives qui sont spécifiques à la personnalité de l’acheteur.

Interactif

Qu’il s’agisse d’un outil de recherche de solutions, d’une évaluation ou d’un calculateur de retour sur investissement, le contenu interactif a été considéré comme 300 % plus efficace et convertit deux fois plus que le contenu statique.

Il entraîne également la collecte de données zéro partie.

Expériences et événements

Les événements en direct, qu’ils soient en personne ou virtuels, offrent une rare opportunité d’interaction individuelle avec vos clients et prospects.

Lorsque vous combinez des éléments interactifs avec ces événements en direct, cela vous donne la possibilité de :

  • Interagissez avec votre public à grande échelle.
  • Capturez des données précieuses.
  • Utilisez ces informations pour le suivi et la cadence d’engagement au-delà de l’événement.

Conseils pour créer du contenu premium

Pour créer du contenu premium, vous devez :

Connaissez votre public – et qui l’influence tout au long du parcours d’achat.

Lorsque vous créez un élément de contenu, vous devez comprendre :

  • Qui est le public.
  • Comment ils prennent une décision d’achat.

C’est important parce que ce n’est pas un événement isolé. Vous devez comprendre votre personnalité d’acheteur principal ainsi que les profils des centres d’achat.

Par exemple, dans le B2B, votre principal acheteur peut être un spécialiste du marketing numérique, mais disons que l’informatique, la finance et le juridique doivent également être impliqués dans la signature de l’accord.

Dans ce cas, créer un contenu utile et axé sur l’action qui résonne avec chacun de ces acheteurs sera une nécessité. L’infographie qui a engagé le spécialiste du marketing numérique peut ne pas fonctionner avec le responsable de la sécurité et de l’informatique pour l’approbation.

C’est là qu’il sera vraiment important de comprendre tous les différents acteurs du centre d’achat, leurs besoins d’informations spécifiques et le moment où ils s’engagent dans ce cycle d’achat.

Faites l’inventaire des actifs de contenu existants – au-delà du marketing.

Les spécialistes du marketing effectuent souvent des audits des actifs de contenu existants au sein de leur propre équipe, mais regardent très rarement au-delà pour voir la richesse des actifs qui se trouvent dans les groupes de vente, d’avant-vente, de produit, d’ingénierie, de réussite client et de services.

Collecter les données déclarées.

Si vous êtes concerné par des réglementations en matière de respect de la vie privée telles que le RGPD, il est de plus en plus difficile d’obtenir des informations et des données sur vos clients.

L’une des choses que vous pouvez examiner est la notion de collecte de données zéro partie ou de données déclarées. Ce sont les informations qui sont :

  • Donné explicitement par un consommateur ou un prospect avec son consentement.
  • Obtenu en leur posant des questions spécifiques ou directes via des canaux hors ligne (par exemple, des entretiens, des groupes de discussion) ou numériquement via (des formulaires Web ou des expériences interactives).

Les données déclarées sont l’étalon-or pour glaner des informations sur l’intention de vos acheteurs plutôt que de vous fier aux informations déduites que vous achetez potentiellement à des tiers.

Ce qui est remarquable ici, c’est que lorsque vous collectez des données déclarées, elles ont la valeur exponentielle pour créer et réutiliser du contenu que vous pouvez utiliser ensuite plus en aval.

Étude de cas : réorienter le contenu

Alors que ScribbleLive planifiait son plus grand événement – et sa plus grande dépense – de l’année, ils ont examiné comment tirer le meilleur parti du programme pour toucher davantage d’acheteurs tout au long de l’entonnoir.

Ils ont décidé que l’ajout d’interactivité au spectacle était la voie à suivre. L’événement a réuni près de 4 000 acheteurs potentiels sous un même toit.

Mais le défi était : comment seraient-ils capables de glaner et d’extraire des données de leur audience en haut de l’entonnoir afin de les réutiliser pour l’entonnoir moyen et tardif ?

Pour maximiser les résultats avec une expérience complète, ils ont pris en compte :

  • Qui est le public ?
  • Quels actifs peuvent être réutilisés ?
  • Comment les données peuvent-elles être collectées pour mieux permettre les ventes ?

Ils ont décidé de se concentrer sur la collecte des données déclarées en :

  • Actualisation d’une évaluation de solution interactive.
  • Offrir une gravure gratuite.

À leur tour, ils ont reçu des centaines d’évaluations terminées et ont pu créer et réutiliser certains rapports pour l’engagement au milieu de l’entonnoir.

Concernant le suivi :

  • Ils ont inclus un lien vers l’évaluation à partager.
  • Les représentants du développement des ventes ont suivi avec des points de discussion pertinents: Ils ont pu avoir des conversations plus pertinentes car ils ont des informations sur les choses spécifiques qui étaient plus importantes pour un groupe particulier.
  • Les SDR ont suivi avec des actifs de contenu pertinents en fonction de leurs points faibles : Cela leur a également permis de produire des assets post-show intéressants.

Comment réutiliser votre contenu

Si vous cherchez à suivre une approche similaire, voici quelques choses que vous pouvez faire pour réutiliser votre contenu :

  • Un ebook ou page de destination par l’industrie peuvent aborder certains de leurs points de peinture spécifiques.
  • Vidéos: Considérez une vidéo « comment faire » sur un certain sujet pour lequel votre public indique un intérêt.
  • Une infographie est idéal pour illustrer les données que vous avez recueillies.

Conseils pour collecter des données et évaluer votre contenu

  • Portez une attention particulière à l’endroit où l’utilisateur type s’est déposé et utilisez ces informations pour créer un test A/B.
  • Évaluez vos points d’engagement pour une utilisation future en reconnaissant les tendances.
  • Apprenez de ces métriques pour vous améliorer continuellement avec chaque nouveau contenu.

Avec des informations plus pertinentes, votre équipe de vente peut suivre avec un contenu plus pertinent, comme :

  • Envoi d’une invitation à un webinaire.
  • Création d’une bibliothèque de ressources.
  • Partager une Q&A ou un article de blog.

Sommaire

Voici ce qu’il est important de garder à l’esprit :

  • Connaissez votre centre d’achat, pas seulement une seule personne.
  • Faites l’inventaire des actifs – au-delà du marketing.
  • Collecter les données déclarées.
  • Réutiliser les données déclarées :
    • Pour le développement de contenu du haut au milieu de l’entonnoir.
    • Pour fournir des informations aux ventes.

[Video Recap] Comment réutiliser votre contenu et maximiser les résultats de la génération de la demande

Regardez le récapitulatif vidéo de la présentation du webinaire et de la session de questions-réponses.

Ou consultez le SlideShare ci-dessous.

Comment réutiliser votre contenu et maximiser les résultats de la génération de la demande de Journal des moteurs de recherche

Rejoignez-nous pour notre prochain webinaire !

SEO international : les 10 meilleures pratiques à connaître

Avez-vous une marque qui se développe à l’échelle mondiale ?

Découvrez pourquoi le référencement international est important et maintenez votre marque compétitive en trouvant l’équilibre parfait entre fonctionnalité et convivialité sur tous les marchés le 15 juin à 14 h HE.

Réserver ma place

Comment aider Google à classer les produits avec des descriptions en double

0

L’avocat de la recherche de Google, John Mueller, propose des conseils sur la manière de rédiger des descriptions uniques pour des types de produits similaires sans rencontrer de problèmes de contenu en double.

Mueller affirme que le contenu dupliqué n’est pas un signal négatif. Cependant, la rédaction de descriptions uniques peut aider Google à mieux classer les pages de produits largement similaires.

Il propose des suggestions créatives pour la rédaction de descriptions de produits lors du Hangout Google Search Central SEO pendant les heures de bureau enregistré le 7 janvier.

En expliquant comment différencier les descriptions de produits similaires, Mueller a révélé l’importance d’écrire un texte qui décrit ce qui rend un produit visuellement unique par rapport à d’autres produits.

Produits différents mais mêmes descriptions

La personne qui posait la question s’inquiétait de la manière dont Google gérerait le classement des pages Web de commerce électronique pour différents produits ayant une description similaire.

Cette situation spécifique impliquait des chaussures faites à la main pour un groupe d’âge spécifique qui sont créées avec le même matériau et les mêmes techniques, la seule variation étant dans la conception de la chaussure.

La question était :

« Serait-ce considéré comme du contenu en double par Google si j’en écrivais une… une description de produit de haute qualité pour tous ?

Ou est-il préférable d’avoir des descriptions uniques pour chacun, ce qui réduit la qualité du contenu ? »

Un contenu unique ne réduit pas la qualité du contenu

Mueller a commencé sa réponse en exprimant des doutes quant à savoir si la création de descriptions originales pour chaque produit pourrait réduire la qualité du contenu. Il a affirmé que les descriptions de produits pouvaient être à la fois uniques et de haute qualité.

Google ne rétrograde pas les sites pour le contenu dupliqué

Mueller est ensuite revenu à la question principale sur le contenu dupliqué.

Muller a poursuivi :

« Nous verrions probablement cela comme du contenu dupliqué, mais nous ne rétrograderions pas un site Web à cause du contenu dupliqué.

Donc, d’un point de vue pratique, ce qui se passerait si quelqu’un recherchait un morceau de texte qui se trouve dans cette description dupliquée sur vos pages, alors nous reconnaîtrions que ce morceau de texte se trouve sur un tas de pages sur votre site Web et nous essayons de ne choisir qu’une ou deux pages de votre site Web à afficher.

Ce n’est donc pas que nous rétrograderions votre site Web ou… pénaliserions le site Web de quelque manière que ce soit parce qu’il contient du contenu en double.

N’a pas de sens d’afficher plusieurs pages du même contenu

Mueller poursuit en expliquant que limiter le nombre de pages affichées dans les résultats de recherche d’un même site est une considération pratique.

Muller a dit :

« C’est plus d’un point de vue pratique que nous reconnaissons que vous avez ce contenu sur beaucoup de vos pages.

Donc, si quelqu’un recherche spécifiquement ce contenu, il n’est pas logique que nous affichions toutes ces pages.

Et c’est… raisonnable lorsque les gens recherchent un contenu.

Ils n’ont pas besoin de trouver toutes les pages de votre site Web qui ont ce contenu.

Comment aider Google à classer des produits similaires

Ensuite, Mueller souligne l’importance d’utiliser du texte pour expliquer à quoi ressemblent les produits. Il a averti que le fait de ne pas décrire correctement à quoi ressemble un produit peut avoir un effet négatif sur la présence dans la recherche.

Mueller a poursuivi sa réponse avec ce petit conseil de mise en garde :

« La chose à laquelle je pense… faire attention ici, c’est que si vous n’avez rien du tout dans le contenu textuel qui couvre… l’élément visuel de vos produits, il nous est alors très difficile de les afficher correctement dans le Résultats de recherche.

Ainsi, par exemple, vous avez mentionné que vous aviez des chaussures faites à la main. Si vous avez des chaussures bleues et des chaussures rouges et que vous n’avez jamais mentionné la couleur de ces chaussures, alors si quelqu’un recherche des chaussures bleues, nous pourrions penser que vos pages ne sont pas si pertinentes parce que vous ne mentionnez le mot bleu nulle part sur vos pages.

Donc c’est… l’angle que je prendrais ici est que c’est bien d’avoir des parties de la description dupliquées. Mais je m’assurerais certainement que vous ayez au moins quelque chose là-dedans qui contienne vraiment du texte sur les éléments visuels qui sont uniques à ces produits individuels que vous vendez.

C’est donc un peu la direction dans laquelle j’irais.

Le contenu en double rend difficile pour Google le classement des pages

Mueller a déclaré que Google ne rétrograderait pas un site pour du contenu dupliqué. Mais il a également déclaré qu’un manque de contenu textuel décrivant la qualité visuelle d’un produit rend plus difficile pour Google le classement de ces pages.

Donc, si les descriptions de produits de produits similaires sont les mêmes, essayez de trouver les mots pour décrire avec précision les grandes et les petites choses qui rendent le produit individuel différent, comme son utilisation prévue, mais Mueller a particulièrement encouragé les éditeurs de commerce électronique à se concentrer sur l’écriture de texte. qui décrit ce qui rend un produit visuellement différent d’un autre produit.

Citation

Comment Google traite les descriptions de produits en double

Regarder à 45:10 Minute Mark

Pourquoi et comment les référenceurs peuvent aider les marques à créer des vidéos de réponse au coronavirus

0

Même dans l’industrie de la recherche, qui se targue d’agilité et d’adaptabilité, la menace croissante de la nouvelle pandémie de coronavirus est quelque chose de très différent.

Collectivement, nous sommes assez habiles pour concevoir de nouvelles stratégies et tactiques lorsque Google déploie une mise à jour algorithmique majeure.

Nous sommes donc assez bien préparés pour répondre rapidement et efficacement à la pandémie de coronavirus – tant que nous reconnaissons que COVID-19 n’est pas un changement d’algorithme.

En fait, cela a déjà un impact plus important sur l’intention et le comportement des utilisateurs, car la combinaison d’une pandémie mondiale et d’une récession mondiale modifie nos résultats de recherche organiques plus que les mises à jour Panda et Penguin réunies.

Et, alors que beaucoup de nos collègues du marketing numérique sont bloqués et recroquevillés pendant cette menace à double tranchant, cette crise particulière représente une opportunité unique pour les référenceurs d’aider à élaborer la réponse de leur entreprise ou de leurs clients au coronavirus.

Si nous sommes assez audacieux pour le saisir.

Par exemple, il faut du courage pour mener une nouvelle série de recherches de mots-clés et proposer de créer une nouvelle page FAQ qui réponde aux questions que les gens se posent maintenant, telles que :

  • Le coronavirus provoquera-t-il une récession ?
  • Le coronavirus affectera-t-il le marché du logement ?
  • Le coronavirus peut-il vivre sur les vêtements ?
  • Le coronavirus peut-il être transmis par les aliments ?
  • Quand la pandémie de coronavirus prendra-t-elle fin ?
  • Comment le coronavirus va-t-il changer le monde ?
  • Comment le COVID-19 affectera-t-il l’économie ?

Pourquoi est-ce risqué ?

Parce que votre entreprise ou vos clients n’ont peut-être pas répondu à ces questions.

Et, vous devrez être courageux pour inciter vos collègues du marketing de contenu à créer et optimiser plusieurs nouveaux articles de blog qui abordent un nouvel ensemble de sujets qui ne figurent pas dans le calendrier éditorial créé fin 2019.

Pourquoi?

Parce qu’il est plus facile de s’en tenir au plan.

Mais, reculez un instant et vous verrez que ces étapes auraient été une excellente réponse à l’ère des « 10 liens bleus ». Cette ère a officiellement pris fin en mai 2007.

Et, si votre plan de réponse en 2020 n’inclut pas la création et l’optimisation d’une série de nouvelles vidéos YouTube, alors vous êtes toujours en train de mener la dernière guerre.

C’est pourquoi cette crise représente une opportunité non négligeable pour les 500 000 SEO sur les 3 millions dans le monde, qui mentionnent déjà le « référencement vidéo » dans leur profil LinkedIn.

Ils ont déjà les compétences, l’éducation et l’expérience en marketing numérique pour aider les entreprises à créer des vidéos de réponse aux coronavirus.

Et, pour les 83 % restants de référenceurs qui ont besoin d’un aide-mémoire rapide sur les dernières meilleures pratiques pour optimiser les vidéos, je recommande de lire : « Algorithme YouTube : 7 principaux résultats à connaître ».

Et, si vous avez du mal à vous asseoir à la table – en particulier à une époque où de nombreuses équipes de marketing numérique travaillent à distance ou essaient d’augmenter leur distance sociale – alors partagez un lien vers cet article : « La visibilité organique de YouTube en tête de Wikipédia dans les SERP de Google .”

Une fois que vous aurez pris place à la table, vous devrez fournir des informations stratégiques, des données critiques et des conseils tactiques.

Maintenant, je vais partager quelques idées ci-dessous qui devraient vous aider à élaborer vos propres plans, qui devraient être adaptés à votre marché.

Pourquoi?

Parce qu’il n’y a pas de solution unique.

1. Ne pas nuire

La première chose que vous voudrez faire est de vous tenir au courant des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le rôle principal de l’OMS est de diriger la santé internationale au sein du système des Nations Unies et de diriger les partenaires dans les réponses sanitaires mondiales.

Vous constaterez que la chaîne YouTube de l’OMS met en ligne leurs points de presse quotidiens sur le COVID-19 et télécharge des vidéos explicatives telles que « Comment se protéger contre le COVID-19 ».

https://www.youtube.com/watch?v=1APwq1df6Mw

Si votre entreprise ou vos clients sont situés aux États-Unis, consultez les conseils des Centers for Disease Control and Prevention (CDC).

La chaîne YouTube du CDC met également en ligne une série de vidéos explicatives et s’adresse au secteur privé, aux organisations de santé publique, aux universités et aux sociétés cliniques avec des vidéos comme « Appel aux partenaires du secteur privé du CDC pour COVID-19 – 19 mars 2020 ».

Maintenant, pourquoi devriez-vous passer du temps à regarder les vidéos de l’OMS et du CDC ?

Eh bien, vous devez reconnaître que vous avez besoin d’une approche différente pour effectuer des recherches de mots clés dans une crise qui se développe de façon exponentielle.

Google reconnaît depuis longtemps que 15% des requêtes effectuées quotidiennement par les utilisateurs n’ont jamais été vues auparavant.

Mais peu de référenceurs se sont arrêtés pour demander : « D’où viennent ces toutes nouvelles phrases ?

Eh bien, la cigogne ne livre pas ces mots-clés bébé du jour au lendemain.

Si vous recherchez le père putatif des nouveaux termes de recherche, vous n’avez pas besoin d’être Sherlock Holmes pour déduire logiquement des indices disponibles qu’il s’agit des « nouvelles ».

Et regarder les vidéos de l’OMS et du CDC vous permettra également d’éviter de commettre le genre d’erreurs commises par KFC UK la semaine dernière.

Maintenant, pour être juste, KFC a inventé son slogan « Finger lickin’ good » il y a plus de 60 ans.

Mais c’était quand même une mauvaise idée de lancer une campagne publicitaire en Grande-Bretagne montrant un montage de personnes mangeant du poulet frit de KFC et se léchant sensuellement les doigts, tandis que le Nocturne Opus 9 No.2 de Chopin jouait en arrière-plan.

Je ne peux pas partager la vidéo avec vous ici car KFC UK a retiré la campagne après qu’Eater London a observé :

« Une campagne publicitaire basée sur le léchage de doigts n’aurait pas pu sortir à un pire moment. »

Pourquoi # 038;  Comment les référenceurs peuvent aider les marques à créer des vidéos de réponse au coronavirus

Et, afin de vous assurer que vous ne deviendrez pas « ce type », vous devez vous tenir au courant des dernières nouvelles sur la distanciation sociale, le lavage des mains et les fermetures de restaurants, ainsi que sur les tendances récentes des mots clés.

Par exemple, consultez « McDelivery – Family Night – Board Games », qui a été téléchargé le 13 mars.

Comme le dit la description de la vidéo, « Avec McDelivery, le plaisir ne s’arrête jamais. »

Félicitations à McDonald’s du Canada pour être à l’avant-garde en répondant aux tendances en évolution rapide.

2. Faire une vidéo « Talking Head »

Votre prochaine étape consiste à proposer de filmer une vidéo d’une « tête parlante » s’adressant à la caméra.

C’est le strict minimum que votre entreprise ou vos clients doivent faire pour répondre à la crise.

Maintenant, le choix de la « tête parlante » à mettre devant la caméra vous appartient.

En tant que référenceur, vous comprenez déjà l’importance de l’EAT (expertise, autorité et fiabilité). Il n’est donc pas nécessaire que ce soit votre PDG, bien que ce soit l’un des candidats les plus probables.

Par exemple, le président et chef de l’exploitation de JetBlue est présenté dans « Joanna Geraghty on JetBlue’s coronavirus response ».

De toute évidence, le président et directeur de l’exploitation de la compagnie aérienne est une « autorité » sur la réponse de l’entreprise à la pandémie.

Mais, le Dr Russell Brown, le médecin du groupe Quantas, et Darsh Chapman, le chef des opérations régionales australiennes et des services aéroportuaires, sont présentés dans « Coronavirus Update 12 mars 2020 – Qantas Medical and Cleaning ».

Evidemment, la compagnie aérienne a sélectionné ses « experts » pour s’exprimer sur ces sujets.

Vous voulez un exemple de personne « digne de confiance » à mettre devant la caméra.

Ensuite, regardez « La prochaine épidémie ? Nous ne sommes pas prêts | Bill Gates. »

Pourquoi devriez-vous croire que la « tête parlante » est ce TED Talk ?

Parce que Bill Gates a partagé ces « idées qui valent la peine d’être diffusées » il y a près de cinq ans en avril 2015.

3. Utilisez la vidéo pour montrer et raconter

Ensuite, regardez autour de vous et trouvez quelqu’un qui est suffisamment à l’aise devant la caméra pour pouvoir montrer et donner des informations importantes sans avoir besoin d’un téléprompteur.

Par exemple, Gordon Ramsay est un chef britannique, restaurateur, écrivain, personnalité de la télévision et critique gastronomique.

Il télécharge chaque semaine des tutoriels de recettes, des astuces et des techniques sur sa chaîne YouTube.

Ainsi, lorsque « Gordon Ramsay vous montre la bonne façon de vous laver les mains dans la cuisine », vous pouvez voir immédiatement qu’il est un expert et une autorité en qui les téléspectateurs peuvent avoir confiance.

Et, comme le dit la description sous cette vidéo :

« L’hygiène est si importante en ce moment avec le CoronaVirus (que) Gordon vous montre la bonne façon de vous laver les mains. Soyez en sécurité là-bas et nous nous en sortirons ensemble.

Maintenant, vous n’êtes pas limité à l’utilisation d’une seule personne devant la caméra.

Par exemple, regardez « Comment fabriquer votre propre désinfectant pour les mains | Dr Ian Smith » sur la chaîne Rachael Ray Show.

Comme le note la description de la vidéo, « Le coronavirus (COVID-19) inquiète tellement les gens de tomber malade que le désinfectant pour les mains se vend. Voici comment fabriquer votre propre désinfectant pour les mains si nécessaire.

Ou consultez « Masque de bricolage pour le coronavirus – Solutions innovantes à la pénurie d’EPI chez Henry Ford Allegiance Health ». Comme le dit la description de la vidéo :

«Étant donné la rareté des équipements de protection individuelle (EPI) pour les travailleurs de la santé et les premiers intervenants, Henry Ford Allegiance Health a adopté une approche innovante pour créer le leur, en utilisant des matériaux sûrs et confortables qui protégeront les soignants du virus COVID-19. Avec le soutien de l’Institut d’innovation Henry Ford et des fabricants locaux, nous espérons reproduire ces modèles dans l’ensemble du système de santé Henry Ford.

4. Créer du contenu « Aide »

Ensuite, empruntez une page du manuel des créateurs YouTube pour les marques et créez du contenu « d’aide ».

Qu’est-ce que c’est?

Eh bien, au lieu d’optimiser vos vidéos YouTube existantes, il est plus logique de commencer à créer de nouvelles vidéos qui répondent rapidement et clairement aux requêtes pertinentes.

Si votre marque peut répondre de manière crédible à certaines de ces questions, alors et seulement alors, créez une série de vidéos « d’aide » optimisées pour ces termes de recherche.

Quelle marque réussit le mieux à créer du contenu d’aide sur le coronavirus ?

D’après mes recherches de ces derniers jours, il s’agit de la chaîne Boots UK sur YouTube.

Un détaillant de produits de santé et de beauté ainsi qu’une chaîne de pharmacies au Royaume-Uni et dans d’autres pays,

Boots a mis en ligne 14 vidéos qui ont répondu aux questions sur le coronavirus en cinq jours.

Boots a mis en ligne six vidéos « d’aide » le lundi 16 mars, dont : « 16/03/2020 Conseils sur le coronavirus | Les antibiotiques peuvent-ils tuer le virus ? | Pharmacie des bottes.

Boots a mis en ligne six autres vidéos «d’aide» le mercredi 18 mars, notamment: «18/03/2020 Conseils sur le coronavirus | Que dois-je faire si je commence à développer des symptômes ? | Pharmacie des bottes.

Et Boots a mis en ligne deux autres vidéos le vendredi 20 mars, dont : « 20/03/2020 Vos pharmaciens travaillent-ils toujours ?

Si vous avez besoin de montrer aux décideurs de ce côté-ci de l’étang des exemples de contenu « d’aide », montrez-leur cette série exemplaire de vidéos de Boots UK.

5. Créer du contenu « Hub »

Selon le YouTube Creator Playbook for Brands, le contenu « Hub » est un contenu régulier et programmé qui fournit une raison de s’abonner à une chaîne et de revenir régulièrement.

Par exemple, la nouvelle chaîne YouTube Creators, anciennement connue sous le nom de The Creator Academy, publie de nouveaux contenus chaque semaine, y compris des formations et des inspirations d’experts YouTube et d’autres créateurs.

Cela lui permet d’aborder des sujets nouveaux et tendance comme les derniers changements sur YouTube liés à COVID-19 dès la création du prochain épisode.

Regardez simplement « Coronavirus et YouTube : Répondre aux questions des créateurs » pour obtenir les dernières informations de Matt Koval, l’agent de liaison des créateurs de YouTube.

Et lorsque vous aurez fini de regarder cette vidéo de six minutes, consultez la description ci-dessous. Il utilise les meilleures pratiques pour aider les téléspectateurs à passer à des questions spécifiques.

Un autre exemple de contenu «hub» qui a abordé l’impact du coronavirus sur tout sur la planète, y compris YouTube, provient de la chaîne vidIQ.

Il y a plus d’une semaine, Rob Wilson, YouTuber en résidence de vidIQ, a mis en ligne « Le coronavirus et son impact sur YouTube et les créateurs ».

Dans le même temps, il a publié « Coronavirus : l’impact sur YouTube et les YouTubers » sur le blog de vidIQ.

Et faites attention non seulement à ses conseils pratiques ci-dessous, mais notez également comment il demande aux téléspectateurs de faire des commentaires, ce qui est une autre bonne pratique.

6. Créez du contenu « héros »

Selon le YouTube Creator Playbook for Brands, le contenu « héros » fait référence aux grands événements phares conçus pour apporter un changement radical à la croissance de votre audience.

Le contenu phare peut être un événement diffusé en direct, une vidéo virale, une promotion croisée avec un influenceur YouTube ou même une publicité conçue pour YouTube.

Cela peut tourner autour d’un grand événement culturel comme Halloween ou le Super Bowl, ou il peut s’agir d’un événement majeur que vous instaurez.

Et, pendant la nouvelle pandémie de coronavirus, nous devons créer tout le contenu « héros » que les marques et leurs agences peuvent rassembler. Mais, les référenceurs doivent faire partie de l’équipe qui élabore des vidéos de réponse aux coronavirus.

Pourquoi? Vous avez peut-être déjà lu : « Une publicité pour le Super Bowl est-elle l’équivalent d’allumer de l’argent en feu ?

Si ce n’est pas le cas, laissez-moi attirer votre attention sur ce passage :

« Une analyse des publicités Big Game de cette année par Vidsy a révélé que seulement 23 % avaient fait des versions optimisées pour les mobiles de leur publicité avant de la partager en ligne.

Cela signifie que plus des trois quarts des annonceurs ont simplement publié leur contenu TV horizontal sur les réseaux sociaux, une technique connue pour être nettement moins performante que le contenu créé spécifiquement pour une plateforme numérique.

Ainsi, vous pouvez ajouter de la valeur en optimisant le contenu « héroïque » de votre entreprise ou de vos clients et en l’aidant à être découvert, regardé et partagé sur YouTube.

Désormais, l’une des premières marques à relever le défi de créer du contenu « héros » pour cet événement phare imprévu a été Guinness. J’ai applaudi le vendredi 13 mars après avoir regardé « Un message de la Saint-Patrick de Guinness | Bière Guinness.

Comme le dit la description de la vidéo :

« Nous savons que la Saint-Patrick est différente cette année. Mais nous existons depuis 260 ans et avons appris au fil du temps que nous sommes assez durs quand nous nous serrons les coudes. Quelle que soit la façon dont vous choisissez de célébrer la Saint-Patrick cette année, restez en sécurité et soyez bons les uns envers les autres.

Et l’outil de vidIQ donne à « A St. Patrick’s Day Message From Guinness » un score SEO de 87,4 sur 100.

En comparaison, après avoir regardé « Built to Lend a Hand | FORD » le lundi 16 mars, j’ai oublié pendant environ 35 secondes que mon père avait été directeur du marketing chez Oldsmobile, le concurrent direct de Ford.

Pourquoi?

Parce que le contenu « héros » de Ford est si bon. Comme le dit la description de la vidéo, « Si vous êtes touché par le COVID-19 et que vous louez ou financez via Ford Credit, nous sommes là pour vous aider. »

https://www.youtube.com/watch?v=sCAkKI2dwhs

Cependant, j’ai également utilisé l’outil de vidIQ pour vérifier s’il était optimisé. Et « Built to Lend a Hand » a obtenu 58,8 sur 100 pour le référencement vidéo.

Le titre et la description étaient corrects, mais les balises étaient trop courtes. Il a utilisé des cartes et des écrans de fin, qui sont les meilleures pratiques.

Il avait également été partagé sur Facebook et Twitter, mais il n’avait pas été épinglé sur Pinterest. Ainsi, l’équipe de Ford a fait un assez bon, mais pas un excellent travail de référencement vidéo.

Enfin, regardez « Open for Delivery », qui a été téléchargé sur la chaîne DoorDash le vendredi 20 mars.

Comme le dit la description de la vidéo :

« Au cours des derniers jours, les villes et les États ont dû restreindre les opérations des restaurants et autres entreprises. Partout dans le monde, les restaurants qui constituent l’épine dorsale de nos communautés sont invités à changer leur mode de fonctionnement. Selon la National Restaurant Association, l’épidémie de coronavirus est la plus grande crise à laquelle l’industrie ait jamais été confrontée. Les prévisions économiques indiquent que les restaurants et l’industrie de la restauration pourraient subir des pertes de 225 milliards de dollars et supprimer 5 à 7 millions d’emplois au cours des trois prochains mois. Cela signifie que les moyens de subsistance des 15,6 millions de travailleurs acharnés qui vous servent jour après jour sont en jeu et que leurs portes d’entrée sont fermées, ils trouvent tous les moyens possibles de continuer à servir leurs clients, principalement en restant ouverts pour la livraison et Récupérer. Maintenant, plus que jamais, ils ont besoin de tout notre soutien.

Maintenant, c’est un excellent exemple de contenu « héros ». Mais, l’outil vidIQ lui attribue un score SEO de 14,1 sur 100. Pourquoi ?

En plus des balises trop courtes, le titre l’est aussi.

Ainsi, un référencement entreprenant devrait faire savoir aux gens de DoorDash que les titres sont essentiels.

En fait, 90 % des vidéos les mieux classées ont une variante du mot-clé dans le titre. Ainsi, il serait probablement utile d’optimiser le titre pour lire : « Restaurants ouverts à la livraison dans la crise du coronavirus ».

7. Pensez au-delà de votre propre contenu et chaîne

Enfin, vous devez penser au-delà de vos propres intérêts étroits.

Cela peut sembler aussi contre-intuitif que de laisser le Père Noël chez Macy’s diriger les clients vers Gimbels. Mais, cela vaut la peine d’être fait.

Par exemple, l’un des meilleurs exemples de faire partie de quelque chose de plus grand que vous-même est « Lifebuoy – Coronavirus ».

Téléchargé sur la chaîne Lifebuoy Pakistan le 27 février, ce message de service public dit aux téléspectateurs de « se laver les mains pour rester protégés contre le coronavirus ».

Mais, la vidéo continue en disant: «Veuillez utiliser le savon le plus proche de chez vous. Pas seulement Lifebuoy, mais n’importe quel savon comme Dettol, Safeguard ou Lux.

Comme le dit Warsi Nish dans les commentaires sous la vidéo :

«Il est très encourageant de voir que Lifebuoy se soucie suffisamment de la santé publique, non seulement pour promouvoir sa propre marque, mais également pour d’autres marques authentiques. Il est très important de créer une prise de conscience… Rien n’est au-dessus de l’humanité.

Et découvrez « L’Université du Michigan et l’Université d’État du Michigan combinent leurs forces contre le coronavirus – COVID-19 » qui présente une série de « têtes parlantes », dont le directeur sportif de l’Université du Michigan Warde Manuel et les entraîneurs Juwan Howard, Carol Hutchins et Jim Harbaugh comme ainsi que le directeur sportif de la Michigan State University Bill Beekman et les entraîneurs Tom Izzo, Mel Tucker et Suzy Merchant.

Leur message : « Quand il s’agit d’assurer la sécurité des Michiganders, nous sommes tous une seule équipe. »

Comme le dit Buccannear_9 dans les commentaires sous la vidéo, « Go Blue. Mettre au vert. C’est plus grand que le sport. Prenons soin les uns des autres. »

Amen à cela!

Davantage de ressources:

  • 7 façons dont COVID-19 affecte le trafic de recherche et comment les référenceurs peuvent y répondre
  • 5 raisons complètement sensées pour lesquelles vous ne devriez pas arrêter les efforts de référencement pendant COVID-19
  • 13 façons dont les entreprises peuvent utiliser le référencement et le marketing pour lutter contre l’impact du coronavirus

Crédits image

Capture d’écran prise par l’auteur, mars 2020

5 conseils de blogging pour vous aider à booster votre contenu maintenant

0

Chaque année, Orbit Media publie son enquête sur les statistiques et les tendances des blogs.

Pour compiler leurs conclusions, il est envoyé à plus de 1 000 blogueurs uniques et spécialistes du marketing de contenu.

Naturellement, il regorge d’informations précieuses, de graphiques et de friandises qui peuvent transformer votre vision de la création de contenu.

Mais lire un article de blog de plus de 5 000 mots et déchiffrer la signification de dizaines de graphiques prend du temps.

Et se souvenir de tout cela sur toute la ligne sans prendre de notes abondantes et détaillées ? Mince chance.

Alors, je l’ai fait pour vous !

Voici les principaux enseignements que vous pouvez tirer des plus de 1 000 blogueurs interrogés pour améliorer votre contenu.

1. Commencez à passer plus de temps sur chaque message

La plupart des gens passent en moyenne 3 heures et 57 minutes à écrire un article de blog avant de l’envoyer en direct, selon le Blogging Survey.

À moins que vous n’ayez été un expert dans ce domaine spécifique au cours des 10 dernières années, cela ne suffit toujours pas.

Le problème de ne passer que quatre heures sur un seul poste est le manque de recherche.

Il est presque impossible de mener des recherches percutantes (approfondies), de synthétiser les informations et de condenser les principaux points à retenir en 2 000 mots en quatre heures ou moins.

Un problème commun devient alors la régurgitation de contenu déjà existant.

Essentiellement, il suffit de googler le mot-clé cible, de tirer des conseils des meilleurs messages, puis de l’appeler « nouveau ».

Ce n’est pas original et il est certain que vous n’obtiendrez pas de résultats.

Certains des contenus les plus intéressants (et les plus réussis) sont en préparation depuis des mois avant d’être publiés.

Premier exemple : le guide SEO 2020 en 18 parties du Search Engine Journal.

5 conseils de blogging pour vous aider à booster votre contenu maintenant

Maintenant, essayez d’écrire un guide SEO 2020 qui correspond à la qualité ci-dessus en quatre heures et revenez-moi avec les résultats du trafic et du classement.

Ça ne marchera pas.

Le contenu devient incroyable.

C’est plus détaillé que jamais.

Il approfondit les sous-thèmes et sous-sous-thèmes de chaque sujet.

Il est complet avec des tutoriels, des conseils, des études, des recherches originales et une valeur unique.

Si vous voulez des résultats moyens, passez en moyenne 1 à 4 heures sur votre contenu.

Mais les blogueurs qui passent plus de 6 heures par publication sont 38 % plus susceptibles de rapporter des résultats plus solides.

Et je serais prêt à parier qu’à chaque heure supplémentaire (jusqu’à un certain point), ces résultats augmentent encore plus.

2. Arrêtez de mettre l’édition (réelle) en veilleuse

La plupart des contenus sont ennuyeux.

C’est sec, des clous sur un tableau noir content.

Même si la copie est appétissante, cela ne veut pas dire trapu si personne ne peut la digérer.

Le contenu doit éveiller les gens et piquer leurs sens.

Il doit être impeccable dans le ton, le style et la livraison.

Sans éditeur, cela devient une course folle.

Vous venez d’écrire plus de 2 000 mots. La dernière chose que votre cerveau veut faire est de la relire cinq fois pour vérifier les phrases grammaticalement incorrectes ou pour voir si chaque dernière phrase correspond au ton de votre public cible.

Est-ce que vous éditez votre propre travail ?

Si oui, vous n’êtes pas seul.

Selon l’enquête, 41% des écrivains éditent leur propre travail.

Un autre 28% le présentent de manière informelle à une ou deux personnes.

Seuls 22% des écrivains ont un éditeur officiel.

Et devine quoi? Ceux qui utilisent un ou plusieurs officiel les éditeurs rapportent 38% de meilleurs résultats.

Une mauvaise grammaire et une rédaction bâclée peuvent nuire à votre crédibilité et même entraver vos chances d’être promu et d’accélérer l’avancement professionnel.

De plus, les lecteurs ne mentent pas :

42% d’entre eux déclarent que les fautes d’orthographe leur donnent une perception négative de la marque et du statut.

Et, selon le Blogging Survey, le montrer à un ami n’est pas suffisant.

Vous avez besoin d’éditeurs sérieux dédiés à la tâche de perfectionner le contenu.

Il existe d’innombrables sites comme Fiverr et UpWork où vous pouvez embaucher des éditeurs de qualité :

éditeur de contenu à louer

Vous vous sentez économe ?

Il existe des dizaines d’outils de grammaire et d’édition en ligne.

Je n’envoie jamais un article sans le faire passer par Grammarly :

utiliser la grammaire pour éditer des éléments de marketing de contenu

Il vérifie le plagiat, l’orthographe, la grammaire, la ponctuation, la fluidité, la concision, la formalité, la clarté, la variété et le vocabulaire.

De plus, vous pouvez personnaliser les objectifs pour fournir des suggestions d’édition plus précises en fonction de l’intention, du style et de l’émotion que vous recherchez :

utiliser la grammaire pour modifier le ton et le style

Cela devrait servir de base pour l’édition de votre contenu.

Une fois que vous avez fait cela, il est temps de l’exécuter par un éditeur.

Vous n’en trouvez pas ?

Grammarly propose même des services de relecture humaine, vous n’avez donc aucune excuse.

éditeurs de grammaire à louer pour améliorer le contenu

Quoi que vous fassiez, exécutez toujours votre contenu via un outil d’édition et un éditeur professionnel.

Vos lecteurs peuvent (et vont) vous remercier plus tard.

3. Arrêtez de négliger l’ancien contenu

Rédiger un article de blog de qualité supérieure prend des heures. Journées. Semaines.

Peut-être même des mois s’il s’agit d’un long guide avec des visuels de qualité de production.

Avec autant de temps investi dans un contenu, il est facile d’appuyer sur le bouton de publication et de se détendre dans votre fauteuil.

Vous l’avez fait, n’est-ce pas ?

Sorte de. Mais pas vraiment.

Le contenu ne reste pas simplement persistant parce que vous le souhaitez.

Bien sûr, planifier à l’avance des sujets plus persistants peut aider, mais même quand même, rien dans le marketing numérique reste le même pendant longtemps.

Une fois que vous avez cliqué sur publier, votre travail n’est qu’à 75% du chemin parcouru. Les messages peuvent devenir obsolètes en quelques semaines seulement.

Selon l’enquête Blogging Statistics and Trends, plus de 33% des spécialistes du marketing de contenu ne mettent pas à jour leur contenu après avoir cliqué sur ce bouton de publication brillant et instantanément gratifiant.

J’ai aussi été coupable d’avoir activé le régulateur de vitesse.

Pourtant, ceux qui mettent à jour l’ancien contenu sont «2 fois plus susceptibles de signaler le succès».

La mise à jour du contenu vous donne la possibilité de saisir des fruits à portée de main et de dépasser les postes au-dessus de vous si vous prenez du retard, ou de vous assurer que les concurrents ne peuvent pas vous le faire.

Commencez par regarder vos analyses pour des publications données.

Quels classements et trafic aviez-vous lorsque votre message était à son apogée ?

utiliser google analytics pour améliorer le contenu

Le trafic a-t-il stagné ?

Vérifiez si les classements ont changé au fil du temps :

utiliser ahrefs pour vérifier le classement du contenu

S’ils l’ont fait, il est temps de mettre à jour votre message pour répondre aux attentes des chercheurs.

Dirigez-vous vers les SERP pour les mots-clés cibles et examinez les quelques publications se classant au-dessus de la vôtre.

Ciblent-ils l’apprentissage automatique de Google en répondant à des questions essentielles ?

utiliser google machine learning pour améliorer la profondeur du contenu

Leur contenu est-il plus approfondi, plus long ou contient-il plus de visuels que le vôtre ?

Évoque-t-il les dernières mises à jour et actualités pour rester pertinent ?

Enfin demandez-vous :

Que font-ils que je n’ai pas fait ?

Corrigez-le, republiez-le et récupérez votre position SERP légitime.

4. Commencez à mener vos propres recherches pour Backlink Goldmines

Les infographies ont longtemps été présentées comme des «appâts de liens».

Mais la plupart sont beaucoup trop longs, denses et lourds de texte pour avoir un grand impact.

Sans parler de leurs graphiques illustrés ringards que nous avons tous vus des milliers de fois.

Et maintenant, les bonnes infographies sont rares.

Hootsuite a écrit sur le déclin de l’infographie en 2015.

Et une étude de 2010-2015 a prouvé que l’utilisation et l’impact de l’infographie diminuaient.

Alors, qu’est-ce qui fonctionne pour générer de véritables backlinks maintenant ?

Recherche originale – ironique, étant donné que j’écris un article entier sur une étude de recherche originale.

Et c’est vrai : la recherche originale est en train de le tuer en ce moment.

Cas et point, l’étude que je déconstruis ici a déjà 4.25k backlinks.

5 conseils de blogging pour vous aider à booster votre contenu maintenant

Branchez à peu près n’importe quel article de recherche original réputé, informatif, pertinent et statistiquement significatif et vous verrez des résultats similaires.

Beaucoup de:

  • Liens.
  • Mots clés.
  • Trafic.
  • Gagnant.

Pourquoi?

Parce que toute personne qui écrit un bon contenu sait que la recherche est essentielle pour que votre point de vue soit cohérent.

Les rédacteurs ont besoin de données pour étayer leurs affirmations, et les spécialistes du marketing ont besoin de stratégies basées sur les données pour maximiser leur budget.

Fournir des ongles de recherche originaux à la fois avec précision.

Selon l’enquête Blogging Statistics and Trends, 85% de ceux qui publient des recherches originales rapportent des résultats plus solides que les blogs traditionnels.

Vous voulez créer un meilleur contenu qui se fait remarquer ?

Commencez à développer des recherches originales sur des sujets uniques et tendances dans votre créneau.

Bien sûr, cela peut vous coûter quelques milliers de dollars, mais c’est pour ça que ça marche :

Vous ne publiez pas de contenu à l’emporte-pièce.

5. Commencez à faire ce que tout le monde ne fait pas

Il est tentant de pomper un tas de contenu pour le plaisir du contenu.

Cela vous fait vous sentir bien lorsque vous cliquez sur votre blog et que vous voyez des dizaines de messages longs.

Mais, à moins que vous ne fassiez activement ce que la plupart des gens ne font pas, le contenu est une perte de temps totale.

Si vous pensez que vous pouvez écrire un article de conseil SEO à l’emporte-pièce à l’ère actuelle et générer de bons classements, détrompez-vous.

Le paysage d’aujourd’hui est brutal.

Même pour les mots-clés les plus obscurs et à faible trafic.

Consultez les SERP pour « SEO international », un mot-clé avec seulement 250 recherches par mois.

analyser le contenu serp pour améliorer le marketing de contenu

Moz, Search Engine Journal, SEL, Neil Patel, WordStream, SEMrush et HubSpot. Pas un seul AD de moins de 87 ans.

Ouais.

Vous voulez vous classer sans un DA supérieur à 87 et des centaines à des milliers de backlinks au fil des années ?

Deux mille mots ne suffiront pas.

« Long-form » ne signifie pas jack si ce n’est pas différent d’une manière fondamentale.

Vous aurez besoin de beaucoup plus, et la plupart des gens sont bien trop avares ou paresseux pour le faire.

Mais c’est en fait une bonne nouvelle.

Si tout le monde le faisait, vous seriez coincé dans la même position : incapable de surclasser les grands joueurs.

Heureusement, il existe des tonnes de stratégies que la plupart des blogueurs n’utilisent pas, y compris les grands acteurs.

Cela vous donne une puissante opportunité de capitaliser sur ce que les lecteurs (et Google) veulent voir :

  • Seuls 11 % publient des articles de plus de 2 000 mots: Augmentez votre longueur, mais assurez-vous que le contenu n’est pas pelucheux. Rechercher activement des sous-thèmes et apporter de la valeur. Personne ne veut lire 5 000 mots si cela ne les aide pas à résoudre un problème.
  • Seulement 1% collaborent avec des influenceurs: Contactez les influenceurs pour obtenir des devis afin de renforcer votre crédibilité. L’avantage ici est à la fois la crédibilité et la possibilité accrue que ces influenceurs partagent le contenu et y renvoient.

SEJ bon exemple de marketing de contenu

  • Seuls 26 % ajoutent du contenu vidéo à leurs articles et seulement 7 % utilisent de l’audio, mais ils génèrent les impacts les plus importants: Pour seulement quelques dollars, vous pouvez sous-traiter des résumés vidéo et audio de vos articles à des pigistes sur UpWork ou Fiverr et ajouter une valeur immense aux utilisateurs mobiles qui aiment la vidéo ou qui souhaitent écouter un podcast.

Toutes ces stratégies sont répertoriées comme les tactiques les moins courantes parmi plus de 1 000 blogueurs.

Et sans surprise, ils se classent également comme les plus efficaces.

Pourquoi? Parce que tout le reste est réduit en bouillie.

Au fur et à mesure que les tactiques deviennent plus populaires au fil du temps, la réceptivité coule comme un roc (voir: Law of Shitty Click-Throughs)

Vous voulez un meilleur contenu, un meilleur classement et un meilleur engagement ?

Investissez dans ce que la plupart des créateurs de contenu ignorent.

Conclusion

Avec des millions d’articles de blog écrits, édités et publiés quotidiennement, la différenciation est le Saint Graal.

Si vous retenez quelque chose de ce post, ce devrait être ceci :

Faites ce que les autres créateurs de contenu ne font pas.

  • Passer plus de temps sur chaque publication (plus de recherche, plus de contours, plus de développement de flux et plus d’écriture).
  • Demandez à plusieurs éditeurs tiers dédiés de modifier et de relire votre travail. Ils vont attraper les erreurs que vous ne pouvez tout simplement pas.
  • Commencez à réorganiser votre ancien contenu et soyez cohérent. Une fois que vous avez cliqué sur publier, votre travail est loin d’être terminé.
  • Commencez à produire vos propres études de recherche. Les gens aiment la recherche originale. Est-ce difficile à produire ? Euh. Cela prend-il du temps ? Vous connaissez la réponse. Est-ce que ça vaut le coup? Les données disent oui, sans équivoque.
  • Investissez du temps et de l’argent dans des tactiques que la plupart des producteurs de contenu n’utilisent pas : vidéo, audio, sensibilisation des influenceurs, etc.

Plus de 1 000 blogueurs peuvent nous apprendre que faire un effort supplémentaire est le seul espoir dans le bruit des SERP modernes.

Davantage de ressources:

  • 6 conseils rapides et faciles pour booster le contenu de votre blog
  • 10 astuces étonnantes pour rédiger des articles de blog de haute qualité
  • 101 conseils rapides et faciles pour monter en flèche le contenu de votre blog

Crédits image

L’image sélectionnée: Pixabay
Toutes les captures d’écran prises par l’auteur, avril 2020

BrightEdge acquiert Oncrawl pour aider les référenceurs à faire plus avec la science des données

0

BrightEdge, un leader de la recherche organique d’entreprise et des performances de contenu, a acquis Oncrawl « pour rendre les solutions de science des données plus accessibles aux professionnels du référencement », selon la société.

Oncrawl est un outil qui explore les sites Web de la même manière qu’un robot de moteur de recherche, puis génère des rapports remplis d’informations SEO exploitables.

Dans une interview avec Search Engine Journal, Jim Yu, PDG de BrightEdge, et Lemuel Park, directeur technique, ont expliqué que chaque entreprise partage une vision selon laquelle l’avenir du référencement est la science des données, bien qu’ils aient une approche différente pour donner vie à cette vision.

En fin de compte, l’objectif de BrightEdge et Oncrawl est de démystifier la communication machine à machine afin que les entreprises puissent envoyer des signaux plus forts aux moteurs de recherche et autres entités Web, a déclaré Yu.

Il a ajouté que désormais, les entreprises n’ont plus à choisir lequel de ces outils de recherche organique de pointe répond le mieux à leurs besoins.

Ils peuvent bénéficier des capacités des deux, car BrightEdge et Oncrawl s’associent pour combiner des ressources tout en offrant des solutions de marketing de recherche intégrées et dédiées.

Yu et Park ont ​​poursuivi en expliquant que les utilisateurs de BrightEdge pourront effectuer des tâches sophistiquées de science des données, tandis que les utilisateurs d’Oncrawl pourront intégrer l’automatisation et la visualisation des données dans leur flux de travail.

Cela signifie pour les entreprises moins de travail manuel, plus d’évolutivité et de meilleures informations sans avoir à investir dans un outil supplémentaire.

BrightEdge et Oncrawl prétendent offrir une première solution mondiale

Dans un communiqué de presse, les entreprises affirment que cet accord apporte une première solution mondiale sur le marché :

« L’accord crée le logiciel de recherche organique le plus complet, flexible et intuitif au monde. De plus, c’est le premier et le seul capable de répondre aux complexités des données informationnelles auxquelles sont confrontés les départements marketing des entreprises modernes d’aujourd’hui.

D’où vient cette revendication ?

Eh bien, il existe de nombreuses données que les professionnels du référencement n’utilisent pas.

Traditionnellement, le référencement s’est appuyé sur les meilleures pratiques basées sur des hypothèses. C’est toujours le cas, dans une large mesure.

Selon Gartner, les équipes Martech (en moyenne) n’utilisent que 58 % de leurs piles de technologies marketing.

L’analyse des données est un domaine au sein des plates-formes qui devient largement complexe, en particulier pour le référencement.

Il est possible que les plates-formes existantes soient aussi complexe à naviguer, ce qui explique peut-être pourquoi tant de données restent inutilisées.

Points douloureux traités par BrightEdge et Oncrawl

Avec l’acquisition d’Oncrawl, ont déclaré Yu et Park, BrightEdge veut résoudre le problème des données inutilisées en aidant les professionnels du référencement à accomplir ce qu’ils n’ont pas pu faire avec d’autres outils.

Dans un e-mail de suivi adressé au Search Engine Journal, la société déclare :

« Les équipes SEO doivent s’adapter et ressembler davantage à des data scientists dans leur approche de l’analyse SEO sans ajouter plus de travail manuel.

Les entreprises d’aujourd’hui ont besoin d’une plus grande flexibilité pour créer une pile de technologies SEO. Les solutions doivent simplifier cela tout en permettant une plus grande sophistication dans l’analyse des données.

Pour les organisations utilisant une plateforme technique autonome, les workflows et les hooks d’API doivent être conservés. Dans le même temps, ils ont besoin de capacités clés pour une gouvernance de haut niveau sur les propriétés Web.

Ceci est essentiel pour maintenir l’hygiène sans interrompre les tests et les projets ponctuels.

Seuls BrightEdge et Oncrawl peuvent offrir la flexibilité de faire les deux sous un même toit.

En plus d’extraire des ensembles de données robustes, les utilisateurs ont la possibilité de les manipuler comme bon leur semble.

Les données sont prêtes à l’emploi, mais les utilisateurs les plus techniquement enclins peuvent aller plus loin en créant plusieurs pipelines pour mélanger et faire correspondre les données dans des tableaux à des fins d’analyse.

Tout cela peut être automatisé à l’aide de la technologie d’exploration de sites Web d’Oncrawl et présenté dans un format utilisable avec la technologie de visualisation de données de BrightEdge.

Que signifie cette offre pour les clients existants ?

Dans le cadre de cet accord, BrightEdge a veillé à ce que les clients puissent bénéficier de structures indépendantes et combinées sans modification des prix et sans interruption des services, a déclaré Yu.

BrightEdge met les technologies Oncrawl à la disposition des utilisateurs sans frais supplémentaires.

Les utilisateurs d’Oncrawl auront accès à des technologies d’IA et d’automatisation de masse (telles que BrightEdge Autopilot), ce qui contribuera à faire progresser leurs efforts de référencement.


Image en vedette : Blue Planet Studio/Shutterstock

13 outils de rédaction en ligne essentiels pour vous aider à améliorer votre contenu

0

Un contenu attrayant et de haute qualité est un élément essentiel de vos plans de marketing numérique et de référencement, mais sa création prend du temps et souvent beaucoup d’efforts.

Il y a un débat sur la question de savoir si le contenu est toujours roi (« Vive l’expérience client ! »).

Peu importe qui siège au sommet de ce trône imaginaire dans la hiérarchie du numérique et du référencement, il est indéniable que le contenu alimente chacune de vos interactions avec les chercheurs et les clients.

La publicité payante, le marketing par e-mail, les blogs, le commerce électronique et le référencement, du local à l’entreprise, dépendent du contenu pour alimenter la découverte, l’engagement, la conversion et la fidélité.

Il est essentiel de tirer le meilleur parti de vos investissements dans le contenu.

Dans cette colonne, vous trouverez des types d’outils et des recommandations d’outils spécifiques pour les tests, la recherche, l’édition et bien plus encore pour vous aider à améliorer votre contenu.

Assistants d’écriture et d’édition

Nous savons ce que Google recherche dans le contenu : expertise, autorité et confiance (EAT). Ce n’est pas un grand secret; en fait, Google mentionne EAT 135 fois dans ses directives sur la qualité de la recherche.

Google a également révélé certaines des questions qui peuvent aider à éclairer sa compréhension de la qualité d’une page :

  • Cet article comporte-t-il des fautes d’orthographe, de style ou factuelles ?
  • Quel est le niveau de contrôle qualité effectué sur le contenu ?
  • L’article a-t-il été bien édité, ou semble-t-il bâclé ou rédigé à la hâte ?
  • Vous attendriez-vous à voir cet article dans un magazine imprimé, une encyclopédie ou un livre ?

Même si vous êtes un expert dans votre domaine, cela peut se perdre dans un contenu mal écrit.

Ces outils d’écriture en ligne peuvent vous aider.

1. Éditeur Hemingway

Copiez et collez votre contenu pour évaluation ou écrivez directement dans l’éditeur de texte et obtenez un retour très visuel.

Hemingway Editor met en évidence les passages de texte qui doivent être améliorés, avec des couleurs variant selon le type de problème signalé.

Hemingway Editor met en évidence les passages de texte qui doivent être améliorés, avec des couleurs variant selon le type de problème signalé.

2. Grammaire

Ceci est un favori personnel. J’utilise l’extension Chrome pour que Grammarly puisse faire des suggestions partout où j’écris, que ce soit dans Google Docs, par e-mail, WordPress, etc.

Même en tant qu’éditeur professionnel, je trouve cela utile pour mettre rapidement en évidence les problèmes. Je peux alors soit accepter les recommandations de l’outil, soit décider quoi faire d’autre.

La version gratuite captera les erreurs flagrantes, et il y a une mise à niveau payante si vous cherchez plus d’aide sur la structure des phrases et les problèmes de grammaire complexes.

J'utilise l'extension Chrome pour que Grammarly puisse faire des suggestions partout où j'écris, que ce soit dans Google Docs, par e-mail, WordPress, etc.

3. Outil de test de lisibilité WebFX Flesch-Kincaid

Les professionnels du référencement et les spécialistes du marketing numérique ont tendance à sous-estimer l’importance de la lisibilité.

L’analphabétisme fonctionnel signifie qu’ « une personne peut lire ou écrire, mais à un niveau insuffisant pour les besoins ordinaires. Cela affecte 781 millions de personnes dans le monde et comprend :

  • 21 % des Américains.
  • 1 Canadien sur 6.
  • 9 millions d’adultes britanniques.

Si vous ne faites pas attention aux niveaux de lecture, votre contenu peut être involontairement inaccessible à une bonne partie de votre public. Visez un niveau de lecture de la 5e à la 8e année pour la plupart des contenus.

Utilisez l’outil de test de lisibilité pour tester le niveau de lecture par URL ou par saisie directe. Obtenez des suggestions pour rendre votre contenu plus lisible.

Utilisez l'outil de test de lisibilité pour tester le niveau de lecture par URL ou par saisie directe.  Obtenez des suggestions pour rendre votre contenu plus lisible.

4. Thesaurus.com

Chaque créateur de contenu SEO a besoin d’un bon thésaurus. Trouver des synonymes et des termes associés peut vous aider à le tuer en pertinence d’actualité sans répéter les mêmes quelques mots encore et encore.

Cela rend votre écriture plus riche, variée et plus intéressante à lire.

J’aime OneLook Thesaurus, bien qu’ils avertissent :

« Pour certains types de recherches, seul le premier résultat ou les premiers résultats sont susceptibles d’être utiles. Nous vous invitons à cliquer sur un mot pour vérifier sa définition avant de l’utiliser dans votre discours d’acceptation des Oscars ou votre thèse d’honneur.

Il faut aimer l’humour bibliothécaire.

Chaque créateur de contenu SEO a besoin d'un bon thésaurus.

5. Levure

Yoast, ce grand-père des plugins SEO, vous donne des conseils d’écriture spécifiques à l’optimisation de votre contenu pour la recherche.

Vous n’avez pas besoin de suivre ses recommandations à la lettre.

Néanmoins, il fournit des rappels utiles de vos opportunités pour mieux optimiser le contenu que vous créez.

Si vous rencontrez des difficultés pour mettre en œuvre ses recommandations ou pour incorporer naturellement des phrases clés pertinentes, assurez-vous que votre écriture est étroitement axée sur le sujet.

Si ce n’est pas le cas, vous voudrez peut-être le diviser en plusieurs éléments de contenu.

Yoast, ce grand-père des plugins SEO, vous donne des conseils d'écriture spécifiques à l'optimisation de votre contenu pour la recherche.

Outils de recherche de contenu

La recherche est une étape essentielle de la création de contenu et une activité que vous continuerez probablement tout au long du processus d’écriture.

Là encore, nous nous tournons vers Google pour voir ce que le moteur de recherche recherche dans le contenu qui répond à ces critères EAT :

  • Feriez-vous confiance aux informations présentées dans cet article ?
  • Cet article est-il écrit par un expert ou un passionné qui connaît bien le sujet, ou est-il de nature plus superficielle ?
  • L’article fournit-il un contenu ou des informations originaux, un rapport original, une recherche originale ou une analyse originale ?
  • L’article décrit-il les deux côtés d’une histoire ?
  • Cet article fournit-il une description complète ou complète du sujet ?
  • Cet article contient-il une analyse perspicace ou des informations intéressantes qui vont au-delà de l’évidence ?
  • Les pages sont-elles produites avec beaucoup de soin et d’attention aux détails par rapport à moins d’attention aux détails ?

Voici quelques outils de recherche qui peuvent aider à informer un contenu plus intelligent, plus approfondi et de meilleure qualité.

6. BuzzSumo

La toute première chose que je veux savoir lorsque j’envisage d’écrire sur un sujet donné est ce qui existe déjà. Qui d’autre parle de ça ? Quelles prises sont les plus populaires ?

BuzzSumo vous offre quelques recherches chaque mois avec la version gratuite.

Il vous montre quels articles, vidéos et autres contenus ont été les plus partagés sur une période spécifique, en fonction de votre mot-clé.

BuzzSumo vous montre quels articles, vidéos et autres contenus ont été les plus partagés sur une période de temps spécifique, en fonction de votre mot-clé.

7. RépondreLePublic

Je veux savoir ce que les gens recherchent par rapport à ce sujet que je vais aborder.

Comprendre ce que les gens veulent réellement savoir et comment ils demandent est essentiel pour garantir que votre contenu correspond à l’intention des vrais chercheurs.

Réponse Le public prend n’importe quel sujet et rapporte les questions que les gens se posent à ce sujet.

Vous pouvez voir ces informations visualisées (comme ci-dessous) ou dans des listes en texte brut.

Réponse Le public prend n'importe quel sujet et rapporte les questions que les gens se posent à ce sujet.

8. InLinks

La plate-forme InLinks combine plusieurs fonctions de recherche différentes et formule des recommandations d’optimisation de contenu basées sur l’analyse concurrentielle, la recherche de mots clés et les sujets sémantiquement pertinents du graphe de connaissances.

Cet outil est en partie recherche, en partie optimisation. L’éditeur de texte a une interface utilisateur familière et vous pouvez basculer entre différents types d’informations sur le contenu dans le panneau de gauche lorsque vous écrivez et mettez à jour votre score.

La plate-forme InLinks combine plusieurs fonctions de recherche différentes et formule des recommandations d'optimisation de contenu basées sur l'analyse concurrentielle, la recherche de mots clés et les sujets sémantiquement pertinents du graphe de connaissances.

(Divulgation complète : j’ai écrit des critiques payantes pour InLinks, seulement après l’avoir utilisé dans mon entreprise – et je n’ai reçu aucune compensation pour cette mention.)

Parmi les autres assistants de contenu alimentés par l’IA, vous voudrez consulter Frase.io et MarketMuse.

9. Google Scholar

Oui, vous allez trouver beaucoup d’informations douteuses sur Google.

Cependant, ce serait une erreur de négliger l’utilité de Google pour la recherche de contenu.

Un outil que j’adore est Google Scholar. Ici, vous pouvez rechercher des documents de recherche, des brevets, de la jurisprudence et des citations.

Triez par pertinence ou par date, et filtrez sur des années spécifiques pour obtenir les recherches les plus récentes.

Triez par pertinence ou par date, et filtrez sur des années spécifiques pour obtenir les recherches les plus récentes.

Bien sûr, de nombreuses informations intéressantes se cachent également dans la recherche Google classique. Utilisez Paramètres et Outils pour appliquer des filtres et trouver les informations récentes les plus pertinentes sur un sujet donné.

10. Machine à citer

Maintenant que vous faites toutes ces excellentes recherches, il est important de citer correctement vos sources.

Certains diront que vous devriez utiliser un guide de style plutôt qu’un autre – APA, Chicago, AP, IEEE, et bien d’autres peuvent tous être apparus dans votre vie universitaire à un moment donné.

Ce qui est le plus important pour les blogs et les publications d’entreprise, c’est que vous en choisissiez un et que vous vous y teniez.

Vous pouvez également enfreindre les règles, tant que vous le faites de manière cohérente. Si vous allez suivre votre propre chemin, assurez-vous d’appliquer le même style à chaque fois.

Ce générateur en ligne permet de formater rapidement vos citations.

Cela peut être utile si vous avez utilisé des informations provenant de plusieurs sources et que vous souhaitez démontrer la crédibilité de votre article avec des notes de bas de page dans un livre blanc, par exemple.

Ou, vous pouvez inclure une citation dans le texte dans votre article de blog.

Lorsqu’un simple lien ne suffit pas, utilisez cet outil pour générer une citation de style MLA pour un livre, une page Web, une vidéo, etc.

Lorsqu'un simple lien ne suffit pas, utilisez cet outil pour générer une citation de style MLA pour un livre, une page Web, une vidéo, etc.

Processus de contenu et outils de productivité

Bien sûr, Google n’a aucune recommandation ni directive concernant votre processus d’écriture.

Mais j’ai quelques conseils pour rendre l’expérience d’écriture plus efficace et plus agréable pour vous.

11. Calculatrice d’écriture NaNoWriMo

Combien devez-vous écrire quotidiennement ou hebdomadairement pour compléter un contenu plus long ?

Je suis tout au sujet de décomposer les choses en morceaux moins intimidants.

Bien que cet outil ait été conçu pour les auteurs de romans, c’est un excellent moyen de déterminer comment allouer votre temps pour terminer cet article de blog de 2 000 mots ou cet ebook de 10 000 mots.

Combien devez-vous écrire quotidiennement ou hebdomadairement pour compléter un contenu plus long ?

12. Minuterie de tomates

Non, nous n’avons pas trébuché et sommes tombés sur un blog de recettes.

Le minuteur de tomate porte le nom de la technique Pomodoro qui consiste à travailler en sprints, généralement d’une durée d’environ 25 minutes.

Développé par Francesco Cirillo à la fin des années 80, c’est un hack de productivité destiné à vous donner une concentration intense en courtes rafales.

J’adore écrire en sprints.

Voici comment ça fonctionne:

  1. Réglez la minuterie.
  2. Écrivez comme une possédée.
  3. Ping ! Prendre une pause.
  4. Répéter.

Le minuteur de tomate porte le nom de la technique Pomodoro qui consiste à travailler en sprints, généralement d'une durée d'environ 25 minutes.

13. Restez concentré

Utilisez cette application Chrome pour bloquer les mauvaises habitudes en ligne qui vous font perdre du temps. Une fois que votre temps est épuisé sur vos sites Web spécifiés pour la journée, ils sont bloqués.

Comme l’ont dit ses créateurs :

« Vous vous asseyez devant l’ordinateur et vous jurez que vous serez productif. La prochaine chose que vous savez, c’est douze heures plus tard. Vous avez vérifié vos e-mails, mis à jour votre statut Facebook, parcouru 200 pages de Reddit, lu tous les articles de votre flux Twitter, recherché votre groupe préféré sur Wikipedia, vanity vous a googlé, cyber-traqué votre ex, parcouru tous vos high -l’école écrase les flux Instagram de l’école et a perdu une semaine de salaire en jouant au poker en ligne.

C’est comme s’ils étaient dans mon esprit.

Utilisez cette application Chrome pour bloquer les mauvaises habitudes en ligne qui vous font perdre du temps.

Rédacteurs de contenu IA : un mot de mise en garde

C’est un trou de lapin amusant dans lequel j’ai joué récemment : le monde de la génération de contenu IA.

Les outils basés sur l’intelligence artificielle peuvent-ils vous aider à faire évoluer la création de contenu en prenant votre idée, vos mots-clés ou un peu de recherche et en générant de nouveaux articles ou articles de blog ?

Je ne vais pas dire non.

Mais.

J’ai connu des résultats assez discutables, dont celui-ci:

Les outils basés sur l'intelligence artificielle peuvent-ils vous aider à faire évoluer la création de contenu en prenant votre idée, vos mots-clés ou un peu de recherche et en générant de nouveaux articles ou articles de blog ?

Ça se lit bien. Cependant, lorsque j’ai publié ce passage dans Copyscape, il a produit une correspondance directe, mot à mot, avec un article de « leadership éclairé » dans une publication en ligne populaire d’il y a quelques années.

Évidemment, si un outil d’IA produit du contenu qui peut vous valoir une violation du droit d’auteur, cela ne rend pas service à votre entreprise.

Si vous envisagez d’expérimenter avec des rédacteurs IA, voici quelques conseils à garder à l’esprit :

  • Google et Copyscape tout.
  • Vérifiez chaque réclamation ; ne prenez pas la précision pour acquise.
  • Si vous utilisez un assistant IA parce que vous manquez de confiance en vos propres capacités d’écriture, utilisez un éditeur qualifié ou des lecteurs bêta pour vérifier votre contenu avant de le publier.
  • Même l’IA ne peut pas créer quelque chose à partir de rien. Recherchez l’IA pour vous aider, pas pour inventer de nouveaux contenus nets.

La création de contenu ne doit pas être une corvée.

Essayez ces outils d’écriture et développez votre propre arsenal d’aides pour rendre votre écriture plus forte et plus efficace.

Vos lecteurs et votre trafic de recherche vous en remercieront.

Sources:

  • Plus de conseils sur la création de sites de haute qualité, Google Search Central Blog
  • Ce que les webmasters doivent savoir sur les principales mises à jour de Google, Google Search Central Blog

Davantage de ressources:

  • 11 outils qui feront monter en flèche votre promotion de contenu
  • Contenu avec objectif : comment définir des objectifs pour chaque élément de contenu que vous créez
  • Marketing de contenu : le guide ultime du débutant

Crédits image

Toutes les captures d’écran par auteur, avril 2021

Les 6 principales tendances de Twitter pour aider les marques à garder une longueur d’avance

0

Un nouveau rapport de Twitter répertorie 6 tendances que les marques doivent suivre pour rester pertinentes pour les utilisateurs dans les années à venir.

Le rapport vise à éduquer les marques sur l’évolution des tendances culturelles et des conversations car, comme le dit Twitter, « les marques culturellement pertinentes sont les plus performantes ».

Les recherches de Twitter montrent une corrélation de + 73 % entre la pertinence culturelle et les revenus de la marque.

Les données du rapport de 33 pages de Twitter proviennent d’une analyse de milliards de tweets sur une période de 2 ans.

Twitter les a identifiées comme les 6 grandes tendances que les marques doivent suivre :

  • Bien-être: Donner la priorité aux soins personnels pour nous-mêmes et les uns pour les autres.
  • Créateur Culture: Une nouvelle génération d’entrepreneurs du quotidien – la classe des créateurs.
  • Merveille de tous les jours: Rester curieux et connecté avec le monde qui nous entoure.
  • Une planète: Conduire vers un avenir durable en se tenant mutuellement à des normes environnementales plus élevées.
  • Vie technologique: L’intégration généralisée de la technologie inspire un nouveau dialogue sur la nature de nos relations avec elle.
  • Mon identité: Alors que les concepts d’identité continuent de s’élargir, les gens se rassemblent autour de valeurs communes pour exprimer leur sens de soi.

Le rapport de Twitter se lance ensuite dans une analyse détaillée de chacune de ces tendances.

J’ai parcouru le rapport et extrait toutes les statistiques afin que vous puissiez vous familiariser rapidement avec les tendances qui façonnent les conversations sur Twitter.

Voici les statistiques clés sur chacune des tendances répertoriées dans le rapport de Twitter.

Bien-être

  • Croissance de 30 % de la conversion autour de la santé mentale
  • Augmentation de 74 % des mentions de santé mentale
  • Augmentation de 250 % des conversations sur le deuil
  • 25 % de croissance des conversations sur la santé physique
  • Augmentation de 43 % des conversations sur le sommeil en tant que soins personnels
  • 68 % d’augmentation des conversations sur la prise en charge de sa communauté

Créateur Culture

  • 32 % d’augmentation des conversations sur le fait de devenir un créateur professionnel
  • Augmentation de 121 % des mentions de « side hustle »
  • 66 % d’augmentation des conversations autour des plateformes de distribution
  • 64 % d’augmentation des conversations sur la recherche de nouveaux loisirs créatifs
  • 66 % d’augmentation des conversations sur l’artisanat nostalgique
  • 135 % d’augmentation des conversations autour des expériences virtuelles
  • Augmentation de 112 % des mentions des plateformes de contenu participatif

Merveille de tous les jours

  • 43 % d’augmentation des conversations autour de la spiritualité
  • 109 % d’augmentation des conversations autour du tarot et des médiums
  • 52 % d’augmentation des conversations autour de l’évasion
  • Augmentation de 60 % des conversations autour de la fantaisie à la télévision
  • 41 % d’augmentation des conversations autour de la science-fiction
  • 41 % d’augmentation des conversations autour de l’astronomie et des étoiles

Une planète

  • 87 % de croissance des conversations autour des réutilisables
  • 51 % de croissance des conversations autour des aliments et des emballages à base de plantes
  • Augmentation de 53 % des conversations autour des entreprises propres
  • 120 % d’augmentation des conversations autour de l’achat local
  • Augmentation de 29 % des conversations autour des emballages irresponsables
  • 127 % de croissance des conversations autour de l’exploration

Vie technologique

  • Augmentation de 96 % des conversations sur la dépendance sociale/émotionnelle à la technologie
  • 173 % d’augmentation des conversations autour des achats en ligne
  • Augmentation de 94 % des conversations autour de la technologie et de l’impact social positif
  • Augmentation de 275 % des conversations autour de la technologie dans le domaine de la santé
  • Augmentation de 219 % des conversations autour des biais technologiques

Mon identité

  • 30 % d’augmentation des conversations autour du fandom et de l’identité
  • Augmentation de 121 % des mentions de « fan art »
  • 75 % d’augmentation des conversations autour du GN
  • Croissance de 115 % des conversations sur l’égalité
  • Augmentation de 273 % des conversations sur les droits des Noirs
  • Augmentation de 222 % des mentions des droits humains ou civils
  • Augmentation de 32 % des conversations sur les inégalités économiques

Pour plus de détails, vous pouvez télécharger le rapport complet de Twitter ici.

Assistance de la communauté SEO pour l’Ukraine et comment vous pouvez aider

0

avec Brock Cooper

Les rues ukrainiennes autrefois remplies de rires d’enfants et de marches précipitées de personnes se rendant au travail sont désormais abandonnées.

Des travailleurs de toutes sortes ont dû abandonner leur poste pour fuir leur foyer ou pire – pour prendre les armes et défendre leurs familles.

L’invasion de la Russie a une vie terrestre comme ils le savaient à l’arrêt pour des millions d’Ukrainiens.

Les effusions de soutien de l’industrie de l’optimisation des moteurs de recherche et du marketing numérique abondent, car de nombreuses entreprises et employés sont originaires du pays assiégé.

La technologie est une entreprise de 6,8 milliards de dollars en Ukraine et des milliers de ses 4,4 millions d’habitants travaillent dans le secteur.

Cette invasion frappe de très près beaucoup d’entre nous, même ici au Search Engine Journal où la famille de Loren Baker, la fondatrice de SEJ, se bat actuellement pour défendre le peuple et la terre d’Ukraine.

La communauté du marketing numérique et du référencement est une famille. Et lorsque des membres de notre famille souffrent, nous apportons notre soutien de la meilleure façon que nous sachions. Nous ajouterons à cette liste des mises à jour et des moyens supplémentaires d’aider.

Google fait un don de 15 millions de dollars et lutte contre la désinformation

Google et ses employés font un don combiné de 15 millions de dollars en argent et en nature pour aider les secours.

Le géant de la recherche fera également don de 5 millions de dollars en crédits publicitaires à des organisations humanitaires et intergouvernementales qu’il considère dignes de confiance.

« Dans cette crise extraordinaire, nous prenons des mesures extraordinaires pour arrêter la propagation de la désinformation et perturber les campagnes de désinformation en ligne », a écrit le président des affaires mondiales de Google, Kent Walker, dans un communiqué du 1er mars.

« Nous continuerons à surveiller la situation et à prendre des mesures supplémentaires si nécessaire – et nous nous joignons à la communauté internationale pour exprimer l’espoir sincère d’un retour à une Ukraine pacifique et souveraine », a-t-il ajouté.

L’annonce de Google note également que les chaînes YouTube de RT et Sputnik sont désormais bloquées dans toute l’Europe.

Les médias russes financés par l’État ont pour le moment gelé leurs options de monétisation sur toutes les plates-formes Google, et RT est totalement interdit de publicité.

Walker note également que des produits comme Google Pay peuvent devenir indisponibles dans certains pays alors que Google s’efforce de se conformer aux sanctions gouvernementales.

L’événement de conférence annulé fait un don de 35 000 $

Organisateur Christophe Cemper a ajouté: «Nous avons eu des conférenciers d’Ukraine. LRTcon a été présenté par des conférenciers incroyables d’Ukraine. Nous avons eu des invités d’Ukraine. LRTcon a été visité par de nombreuses personnes compétentes et sympathiques d’Ukraine… Je suis très fier de pouvoir aider si rapidement et si gros. Et avec cela, l’histoire de LRTcon se termine.

Le conducteur paiera les salaires des employés recrutés à la famille

Seth Besmertnik de Conductor a fourni des mises à jour sur LinkedIn cette semaine sur l’employé Oleksander Lytvyn, qui risquait sa vie en patrouillant dans les rues pendant que sa famille se recroquevillait dans un parking.

« Notre équipe ukrainienne s’est révélée à maintes reprises loyale, dévouée, fière et ouverte à toujours s’améliorer. » Besmertnik a écrit.

Le chef d’orchestre a vu l’écriture sur le mur il y a plus d’un mois alors que la Russie provoquait et menaçait le pays, a écrit Besmertnik. Ils ont fourni une assistance et des incitations à leur équipe ukrainienne pour s’échapper.

La moitié d’entre eux a choisi de fuir, mais l’autre moitié est restée.

Ils envoient un message aux membres de l’équipe en Ukraine toutes les 12 heures pour leur offrir une aide monétaire et autre.

« Pour ceux qui sont restés, nous leur faisons savoir que s’ils sont enrôlés, nous fournirons un revenu à leurs familles tant qu’ils seront en service », a écrit Besmertnik.

SERPstats envoie un éditeur de blog à l’initiative des journalistes bénévoles

La plateforme de référencement tout-en-un SERPstat, basée en Ukraine, a tweeté le 2 Mars que Taras Prystatsky, son éditeur de blog, avait rejoint l’Initiative ukrainienne des journalistes volontaires.

Aujourd’hui, la société a tweeté :

WebCEO fait un don de plus de 150 000 $ au Fonds des forces armées ukrainiennes

Au cours des premiers jours de l’invasion russe en Ukraine, l’équipe WebCEO a fait don de plus de 150 000 dollars au Fonds des forces armées ukrainiennes. Étant donné que de nombreux membres de l’équipe WebCEO ont des liens avec l’Ukraine, ils continuent de faire des dons au Fonds des forces armées ukrainiennes ainsi qu’à plusieurs fonds humanitaires qui aident la population civile ukrainienne et les réfugiés ukrainiens à l’étranger.

Depuis le 4 mars, la plateforme de marketing internet WebCEO restreint l’accès à ses services en ligne aux utilisateurs russes.

SEJ a fait un don de 10 000 $ pour aider l’effort ukrainien et l’aide humanitaire

L’équipe du Search Engine Journal s’est réunie pour faire un don à la fois à l’initiative de l’UNICEF pour aider, nourrir et vêtir les enfants en Ukraine, ainsi qu’au programme ukrainien Come Back Alive. Comme nous l’avons dit tout au long de cet article, cette guerre frappe très près de chez nous, tant pour nous – sur le front familial qu’au sein de la communauté du marketing de recherche. Nous sommes là pour vous aider… et voici d’autres exemples de la façon dont ceux du monde du référencement aident également nos partenaires en Ukraine.

Comment les professionnels du référencement peuvent aider nos collègues en Ukraine

Embauchez un télétravailleur ukrainien

Olesia Korobka a organisé une base de données de fortune de professionnels ukrainiens du référencement et du marketing numérique qui recherchent actuellement un travail à distance.

Le consultant en référencement Alexis Rylko a compilé un article sur « Outils de référencement et de marketing numérique impressionnants fabriqués en Ukraine » pour ceux qui souhaitent soutenir la cause avec leur entreprise.

Soutenir les entreprises ukrainiennes

Julia NesteretPDG de l’outil d’exploration et d’analyse de journaux Jet Octopus, a envoyé un tweet depuis son véhicule alors qu’elle et son nouveau-né livraient des fournitures médicales, collectaient des fonds et donnaient des démonstrations depuis la route alors qu’elle travaillait à distance :

Le PDG d’Ahrefs, Dmitry Gerasimenko, est ukrainien et a proposé de doubler les abonnements de toute personne faisant un don à des organisations qui soutiennent la paix en Ukraine.

Si une personne fait don du montant d’un plan de six mois, Ahrefs la soutiendra avec une année entière de service.

SE Ranking a un message sur son site Web soutenant l’Ukraine et fournit des liens vers la façon dont les gens peuvent aider.

L’un pointe vers HelpUkraineWin.org, une ressource créée par le chef de produit de Tumblr, Trousse Bohdan. Là, il partage un formulaire pour les dons ponctuels ou mensuels, une liste de façons de faire un don ou de faire du bénévolat d’une autre manière, et un flux de #StandWithUkraine sur Twitter.

La responsable du contenu de SERanking, Svetlana Shchehel, également auteur au Search Engine Journal, recommande aux gens de faire un don à l’Unicef ​​pour fournir une aide d’urgence indispensable aux enfants ukrainiens.

Olga Andrienko, vice-présidente du marketing de marque chez Semrush, tweeté« Nous nous opposons fermement à tout acte de guerre, y compris l’invasion russe de l’Ukraine. Prowllynotre entité polonaise, coordonne un effort pour fournir une aide directe aux personnes dans le besoin en Ukraine via le soutien des ONG.

Toutes les organisations non gouvernementales souhaitant soutenir leurs efforts peuvent les contacter directement à [email protected]

L’agence de marketing numérique Switch out of Malta a une page sur son site Web dédiée au soutien à l’Ukraine et chaque membre de l’équipe consacre une heure par jour à des causes humanitaires. Il existe également un formulaire de contact où les gens peuvent demander ou offrir des services pour aider le peuple ukrainien.

Faites un engagement pour soutenir les refuges pour animaux

Responsable du marketing d’influence chez Duda Anton Shulkequi est basé à Kyiv, recueille des dons pour aider les refuges pour animaux ukrainiens à traverser cette période difficile.

Tous les bénéfices de son site Buy Me A Coffee iront directement à différents refuges pour chiens et chats dans le besoin, permettant à ces sanctuaires de fonctionner avec de la nourriture et des fournitures pour animaux de compagnie indispensables.

Chaque don compte et aucun don n’est trop petit.

Au 17 mars, Shulke avait collecté environ 19 310 $ pour les animaux en Ukraine.

Tout vérifier

L’information et la désinformation sur le conflit ukrainien sont partout, mais un groupe de spécialistes des relations publiques basé à Kyiv veut s’assurer que le monde n’entend que la vérité.

Plus de 100 professionnels des relations publiques ont créé un formulaire Google où les médias peuvent demander des témoignages de première main à des experts, des bénévoles et des témoins oculaires, selon un communiqué de presse. Ils peuvent également recevoir des photos et des vidéos de la guerre.

Avant de faire des dons ou des services pour soutenir l’Ukraine, assurez-vous que l’organisme de bienfaisance est digne de confiance.

Souvent, les gens profitent des conflits et des catastrophes pour gagner de l’argent. Il y en a d’autres qui ont de bonnes intentions mais soutiennent la cause illégalement.

Si vous recherchez l’endroit le plus fiable pour faire un don, visitez la page Soutenir l’Ukraine du ministère des Affaires étrangères de l’Ukraine.

Des demandes circulent également pour que des personnes participent à des attaques DDOS afin de supprimer des sites russes.

Il faut noter que non seulement c’est illégal, mais une personne bien intentionnée pourrait facilement finir par participer à autre chose.

Espérons une résolution rapide

Les cœurs et les esprits du monde sont tournés vers le peuple ukrainien alors qu’il continue de lutter pour sa liberté contre toute attente.

Une fumée âcre s’échappe de l’enveloppe des bâtiments bombardés et des coups de feu retentissent dans les rues alors que les forces russes s’attaquent non seulement à l’armée ukrainienne, mais également aux citoyens.

Search Engine Journal soutient pleinement le peuple ukrainien en ces temps difficiles et encourage chacun à faire ce qu’il peut pour aider les milliers d’innocents pris au milieu.

Avec des recherches et des notes de Brock Cooper, rédacteur de nouvelles.


Image en vedette : DOERS/Shutterstock