Accueil Tags Dannonces

Tag: dannonces

Meta annonce le placement d’annonces Instagram Explore Home via l’API marketing

0

Meta a officiellement annoncé les emplacements d’annonces « Instagram Explore home » via l’API marketing Instagram, qui permet aux spécialistes du marketing de diffuser des annonces sur la page d’accueil d’Instagram Explore.

Meta a annoncé le 4 octobre 2022 que les entreprises pouvaient désormais placer des publicités sur la page d’accueil d’Instagram Explore.

L’annonce d’octobre expliquait:

« Les entreprises peuvent désormais placer des annonces dans l’accueil Explorer, la grille que les gens voient lorsqu’ils arrivent pour la première fois sur l’onglet Explorer. »

Instagram a également annoncé l’introduction de la publicité à domicile Explore :

« Nous introduisons plus d’endroits pour que les gens découvrent des marques et des produits dans Explorer et profiler.

Explore home, la grille que les gens voient lorsqu’ils arrivent pour la première fois sur l’onglet Explorer, comportera désormais des publicités pour atteindre les gens dès les premières étapes de la découverte de nouveaux contenus qui les intéressent.

Plus d’informations sur l’annonce initiale ici.

Nouvelle option de placement de l’API marketing Instagram

Le vendredi 11 novembre, Meta a annoncé que les publicités pouvaient désormais être placées sur la page d’accueil Explore via l’API Instagram Marketing.

L’annonce officielle publiée vendredi dernier indiquait:

« Nous autorisons désormais les publicités dans la page d’accueil d’Instagram Explore via l’API Instagram Marketing.

Ce nouveau placement d’annonces sera disponible sur toutes les versions actuelles de l’API Marketing et ne nécessite pas de mise à niveau. »

Comme indiqué, aucune mise à niveau ou modification n’est nécessaire et les API actuelles fonctionneront avec la nouvelle option de placement INSTAGRAM_EXPLORE_HOME.

L’annonce conseillait :

« Avec ce nouvel ajout, vous pourrez mettre à jour votre application pour permettre à vos clients de créer et de prévisualiser des publicités dans la maison Instagram Explore via l’API. »

Cette nouvelle fonctionnalité apporte trois nouvelles fonctionnalités :

  • Création d’annonces
  • Informations sur les annonces
  • Aperçu de l’annonce

La nouvelle option de placement INSTAGRAM_EXPLORE_HOME peut désormais être utilisée pour créer des publicités.

Les données de performance des publicités pour la page d’accueil Instagram Explore sont disponibles dans les aperçus au niveau du placement.

La publicité peut être prévisualisée.

Meta a indiqué que la documentation du développeur pertinente pour l’utilisation des nouvelles fonctionnalités sera bientôt disponible.

Lisez l’annonce officielle de Meta sur la nouvelle option de placement à domicile Explore disponible via le point de terminaison de l’API Marketing.

Présentation des emplacements d’annonces « Instagram Explore home » via l’API marketing Instagram

Image sélectionnée par Shutterstock/10 VISAGE

Google déploie le ciblage par fréquence d’annonces pour les campagnes YouTube

0

Avec le déploiement de la fréquence cible, Google donne aux annonceurs plus de contrôle sur le nombre de fois où les gens voient leurs publicités sur YouTube.

Auparavant, le contrôle de la fréquence des annonces sur YouTube n’était possible que lors de l’exécution de campagnes de télévision connectée dans Google Display & Video 360.

Désormais, la fonctionnalité de fréquence cible est disponible dans le monde entier pour tous les annonceurs diffusant des campagnes YouTube.

Dans un article de blog, Google explique comment la fréquence cible peut aider les annonceurs à atteindre leurs objectifs sans ennuyer les téléspectateurs avec trop d’annonces :

« Cela aidera les annonceurs à optimiser leur portée et leur fréquence, tout en garantissant que nous continuons à offrir une expérience publicitaire adaptée aux téléspectateurs. La fréquence cible permet aux annonceurs de sélectionner un objectif de fréquence allant jusqu’à quatre par semaine et nos systèmes s’optimiseront pour atteindre une portée unique maximale à la fréquence souhaitée. »

Augmentez la fréquence des publicités sans perturber le retour sur investissement

Il existe toujours un risque de rendements décroissants lorsque la même annonce est diffusée à plusieurs reprises.

Finalement, vous atteindrez un point où les téléspectateurs se déconnecteront et les impressions ajoutées généreront moins de ventes.

Google reconnaît que voir la même annonce est frustrant pour les téléspectateurs et inutile pour les annonceurs.

Une étude commandée par Google révèle que le retour sur investissement des annonceurs TV diminue de 41 % lorsque la fréquence dépasse 6 impressions hebdomadaires ou plus, ce qui représente 46 % des impressions TV diffusées.

C’est près de la moitié des impressions perdues, selon Google :

« Près de la moitié des impressions TV linéaires de notre étude ont été considérées comme du gaspillage, mais la même étude de Nielsen montre que les marques peuvent augmenter leur fréquence hebdomadaire moyenne de un à trois sur YouTube avec un retour sur investissement constant.

C’est une énorme opportunité pour les spécialistes du marketing de maximiser leur impact sur le même groupe de personnes qu’ils touchent déjà aujourd’hui.

Avec la fréquence cible, Google vise à aider les annonceurs à augmenter les impressions sans impact négatif sur le retour sur investissement.

Les annonceurs peuvent sélectionner la cible de fréquence, et Google optimisera la portée unique maximale à l’objectif de fréquence.

Lors des tests, Google indique que plus de 95 % des campagnes de fréquence cible sur YouTube ont atteint leurs objectifs de fréquence lorsqu’elles ont été configurées conformément aux meilleures pratiques recommandées.

Disponibilité

La fréquence cible est disponible dans le monde entier pour tous les annonceurs Google Ads.

Pour commencer à utiliser une campagne à fréquence optimisée, créez une nouvelle campagne de portée vidéo avec l’objectif défini sur la fréquence cible, puis sélectionnez la fréquence hebdomadaire souhaitée.


La source: Google
Image en vedette : Tada Images/Shutterstock

L’outil de création d’annonces bumper de Google est largement disponible

0

L’outil d’annonces bumper de Google, qui raccourcit les vidéos plus longues en annonces bumper de six secondes, est désormais largement disponible. Voici plus d’informations sur la façon de l’utiliser.

L’outil, anciennement connu sous le nom de Bumper Machine, est en test depuis 2019. Il permet aux annonceurs de créer sans effort des annonces bumper pour les campagnes de portée vidéo.

Voici comment Google décrit l’outil désormais connu sous le nom de découper la vidéo:

« Trim Video est un outil de production d’annonces vidéo qui aide les annonceurs à créer rapidement de nouvelles annonces bumper à partir de leurs ressources vidéo plus longues. Trim Video utilise Google Machine Learning pour simplifier le processus de création d’annonces bumper en identifiant les images les plus importantes d’une longue annonce et en les transformant en vidéos de 6 secondes. Il dispose également de fonctionnalités d’édition simples qui permettent aux annonceurs de modifier le résultat final. »

La version de l’outil publiée aujourd’hui comprend des améliorations, telles qu’un modèle d’apprentissage automatique amélioré qui peut mieux sélectionner les clips et une interface plus intuitive.

J’ai testé l’outil et je peux vérifier qu’il est facile à utiliser. Il est conçu pour n’importe qui, quelle que soit son expérience du montage vidéo.

Tout ce que vous avez à faire est de coller un lien vers l’une de vos vidéos YouTube ou d’en récupérer une dans votre bibliothèque Google Ads, et l’outil générera quatre annonces différentes de six secondes.

Vous pouvez comparer les vidéos générées automatiquement, télécharger celles que vous aimez ou les modifier en sélectionnant différents clips.

Comment utiliser l’outil Trim Video de Google

Vous pouvez accéder à l’outil de découpage vidéo via le bibliothèque de ressources dans votre compte Google Ads.

Dans le menu de navigation, cliquez sur l’icône Outils et paramètres.

En dessous de Bibliothèque partagéeCliquez sur Bibliothèque de ressources.

En dessous de VidéoCliquez sur Couper la vidéo et sélectionnez une vidéo.

L'outil de création d'annonces bumper de Google est largement disponible

Il est important de noter que la page d’aide de Google que j’ai liée ci-dessus indique que vous pouvez utiliser une vidéo à partir de n’importe quelle source.

Cependant, comme le montre la capture d’écran ci-dessus, l’outil de découpage vidéo vous demande de coller une URL de YouTube.

J’ai testé des liens vers des vidéos provenant de différentes sources et je peux confirmer que seuls les liens YouTube fonctionnent. Vous pouvez également utiliser une vidéo de votre bibliothèque Google Ads.

Notez que la vidéo doit durer entre sept secondes et 140 secondes.

Après avoir collé un lien, cliquez sur le Générer des vidéos bouton.

L'outil de création d'annonces bumper de Google est largement disponible

Il faut quelques minutes pour générer les clips, puis vous êtes redirigé vers un écran où vous pouvez les prévisualiser ou les modifier.

L’édition d’un clip se limite à la sélection de différents horodatages. Voir un exemple ci-dessous :

L'outil de création d'annonces bumper de Google est largement disponible

Lorsque vous êtes satisfait de vos clips, cliquez sur le bouton de téléchargement de vidéos coupées.

Elles sont désormais disponibles dans votre compte Google Ads pour être utilisées comme annonces bumper.


La source: Google

Image en vedette : TarikVision/Shutterstock

Google Ads déploie 5 nouveaux modèles d’annonces vidéo

0

Pour aider les entreprises à augmenter leurs ventes et à faire connaître leur marque pendant les fêtes, Google Ads déploie de nouveaux modèles d’annonces vidéo sur le thème des saisons.

Les modèles ont des éléments visuels et audio conçus autour des jours fériés et des moments suivants :

  • Diwali
  • Hanoucca
  • Noël
  • Black Friday (modèles horizontaux + verticaux)

Les annonceurs peuvent personnaliser les modèles avec des images, des logos, des couleurs de marque et du texte.

Tous les modèles, à l’exception du Black Friday, autorisent jusqu’à deux images, un logo et six zones de texte.

Les deux versions du modèle Black Friday autorisent jusqu’à cinq images, un logo et six zones de texte.

Fournissez à Google les éléments créatifs et il les assemblera dans une vidéo.

Les vidéos créées avec des modèles Google Ads peuvent être utilisées avec n’importe quelle campagne compatible avec les vidéos, telles que les campagnes Performance Max, les campagnes d’action vidéo et les campagnes d’application.

Voici un aperçu de chacun des nouveaux modèles.

Modèle d’annonce vidéo pour Hanoucca

Ce modèle d’annonce vidéo simule l’ouverture d’un papier d’emballage avec des éléments audio et visuels sur le thème de Hanoucca.

Voir un exemple ci-dessous :

Modèle d’annonce vidéo Diwali

Ce modèle d’annonce vidéo simule l’ouverture d’un papier d’emballage avec des éléments audio et visuels sur le thème de Diwali.

Voir un exemple ci-dessous :

Modèle d’annonce vidéo de Noël

Ce modèle est également axé sur l’ouverture des cadeaux, avec des éléments audio et visuels sur le thème de Noël.

Voir un exemple ci-dessous :

Modèles d’annonces vidéo Black Friday (Horizontal + Vertical)

Ce modèle est légèrement plus générique que les autres modèles saisonniers. Il se concentre sur les achats plutôt que sur les dons et a plus de zones d’image.

Vous trouverez ci-dessous des exemples de versions horizontales et verticales du modèle d’annonce Black Friday :

Disponibilité

Les nouveaux modèles d’annonces vidéo saisonnières sont désormais disponibles pour tous les annonceurs.

Google prévoit d’ajouter d’autres modèles applicables aux moments saisonniers au cours des prochains mois.


La source: Google

Image en vedette : imcsike/Shutterstock

Facebook donne aux annonceurs le contrôle du placement d’articles instantanés et d’annonces InStream

0

Facebook donne aux annonceurs plus de contrôle sur le placement des publicités InStream, Instant Article et Audience Network.

Ceci est accompli grâce à l’utilisation de listes de blocage.

Par exemple, les annonceurs peuvent empêcher leurs annonces d’apparaître aux côtés d’éditeurs et d’applications qui entrent en conflit avec les valeurs de leur marque.

Les annonceurs peuvent également exclure les catégories de contenu sensibles à la marque des publicités sur les vidéos en flux Facebook, les articles instantanés et le réseau d’audience.

Extension des listes d’éditeurs

Depuis l’automne dernier, Facebook permet aux annonceurs de consulter une liste d’éditeurs monétisant leurs sites et applications sur Audience Network.

Les annonceurs peuvent consulter les listes d’éditeurs et déterminer s’il existe des sites et des applications sur lesquels ils ne souhaitent pas que leurs annonces soient diffusées.

Facebook élargit les listes d’éditeurs pour inclure les articles instantanés et les vidéos Facebook in-stream.

La société note également que les annonceurs peuvent continuellement revoir et mettre à jour leurs listes de blocage à mesure que de nouveaux éditeurs sont ajoutés.

Les annonceurs peuvent télécharger des listes d’éditeurs en procédant comme suit :

  • Accédez au gestionnaire de publicités
  • Cliquez sur l’icône du menu à trois tirets en haut à gauche et choisissez Paramètres de l’entreprise dans le menu déroulant.
  • Cliquez sur Listes de blocage dans le menu de gauche.
  • Cliquez sur Faire en sorte.
  • Cliquez sur Voir où les publicités pourraient apparaître.

Présentation des rapports de livraison de l’éditeur

Dans un effort pour offrir encore plus de transparence aux annonceurs, Facebook introduit des rapports de livraison aux éditeurs.

Les annonceurs peuvent désormais consulter une liste complète des sites et des applications sur lesquels leurs publicités ont été diffusées en téléchargeant les rapports de diffusion des éditeurs Facebook in-stream, Instant Articles et Audience Network.

Cela donnera aux annonceurs une autre occasion de vérifier où leurs publicités apparaissent et de mettre à jour leurs listes de blocage en conséquence.

Ces changements sont déployés progressivement, de sorte que tous les annonceurs n’y ont peut-être pas encore accès.

30 % des conversions d’annonces Google se produisent sur mobile [STUDY]

0

Marin Software a récemment publié les résultats d’une étude qu’ils ont menée, montrant que les smartphones et les tablettes représentent 30 % des conversions sur les annonces Google.

À mesure que l’adoption du mobile se développe, les smartphones et les tablettes jouent un rôle de plus en plus important dans le parcours d’achat des clients… les smartphones et les tablettes représentent environ un tiers des conversions publicitaires sur Google et Facebook. L’augmentation des conversions publicitaires sur les appareils mobiles suggère que les consommateurs sont de plus en plus à l’aise avec les smartphones et les tablettes pour effectuer des transactions en ligne.

L’étude conclut également que la tendance de conversion mobile est cohérente sur tous les canaux. Des augmentations similaires ont été enregistrées pour les annonces de recherche, sociales et display.

Au troisième trimestre 2014, Marin Software a constaté que les appareils mobiles représentaient 31 % des impressions de recherche payante et 38 % des clics sur les annonces de recherche sur Google. En ce qui concerne la publicité display, les tendances étaient similaires à celles enregistrées pour la recherche et la publicité sociale. Les appareils mobiles représentaient 40 % des impressions d’annonces, 54 % des clics sur les annonces et 38,6 % des conversions. Les conversions mobiles ont augmenté de 4,4 % d’un trimestre à l’autre et de 15,8 % d’une année à l’autre.

Si vous incluez Facebook dans vos campagnes publicitaires, vous serez également intéressé de savoir qu’une conversion publicitaire sur trois sur Facebook a eu lieu sur un appareil mobile au troisième trimestre 2014. Les conversions publicitaires mobiles ont augmenté de 16 % d’un trimestre à l’autre. Les publicités mobiles sur Facebook représentaient 52 % des impressions publicitaires et 63 % des clics.

Ces tendances devraient se poursuivre. Marin Software prévoit que les consommateurs augmenteront leur engagement avec les marques via des publicités mobiles et effectueront davantage d’achats sur des appareils mobiles. Les annonceurs peuvent capitaliser sur cette tendance en ajustant leur investissement dans les publicités mobiles, la recherche, les réseaux sociaux et les canaux d’affichage.

Pour plus d’informations sur cette étude, vous pouvez télécharger le rapport de référence du marketing de performance du troisième trimestre 2014 de Marin Software.

Google rationalise le processus de création d’annonces

0

Google déploie plusieurs mises à jour conçues pour rationaliser le processus de création d’annonces avec plusieurs extensions.

Les extensions d’annonces telles que les liens annexes et les formulaires pour prospects peuvent améliorer considérablement le taux de clics. Google cite des données internes montrant que les annonceurs constatent une augmentation de 20 % du taux de clics lorsque quatre liens annexes s’affichent avec les annonces de recherche.

Le problème pour les spécialistes du marketing pressés par le temps est que la gestion des annonces et des extensions d’annonces nécessitait des étapes distinctes.

Désormais, vous pouvez créer des campagnes avec des extensions d’annonces dans un seul flux de travail.

De plus, vous verrez des « extensions d’annonces » appelées « actifs » dans le reste de cet article, car Google adopte un nouveau terme pour elles.

Les « extensions » de liens annexes sont désormais des « actifs » de liens annexes ; les « extensions » de prix sont désormais des « actifs » de prix, et ainsi de suite.

Il n’y a aucun changement dans la façon dont les actifs fonctionnent ; la différence n’est que de nom.

Une fois cela clarifié, voici plus d’informations sur l’évolution du flux de travail de création d’annonces.

Nouveaux workflows pour les campagnes Search & Performance Max

Lors de la création de campagnes de recherche et de performances maximales, vous rencontrerez une étape supplémentaire avant l’examen final appelé Annonces et actifs.

Google rationalise le processus de création d'annonces

Au cours de cette étape, vous pouvez ajouter divers éléments tels que des images, des liens annexes, des prix, des formulaires de prospect et tout ce qui s’applique aux objectifs de votre campagne.

Si vous ne savez pas quels actifs valent la peine d’être utilisés, Google fournira désormais des recommandations basées sur ce que vous souhaitez réaliser.

Au fur et à mesure que vous ajoutez les actifs, un outil de prévisualisation vous montrera à quoi ils ressembleront dans les résultats de recherche.

Google rationalise le processus de création d'annonces

Les éléments créés pour la première fois au cours de ce nouveau processus seront disponibles lorsque vous travaillerez sur d’autres campagnes et groupes d’annonces.

Les extensions d’annonces existantes passeront automatiquement aux éléments tout en conservant leurs associations au niveau du compte, de la campagne et du groupe d’annonces.

Nouveaux rapports pour les éléments Google Ads

Vous pouvez surveiller les performances des éléments dans le nouveau menu « Annonces et éléments ».

En cliquant sur Actifs, vous serez redirigé vers une page où vous pourrez basculer entre Actif et Association dans un menu déroulant.

Google rationalise le processus de création d'annonces

La vue du tableau « Actif » rapporte sur les titres et les descriptions, tandis que la vue du tableau « Association » rapporte sur les actifs comme les images et les prix.

Vous pouvez voir les performances des éléments au niveau du compte, de la campagne et du groupe d’annonces et filtrer les résultats par type d’élément.

Enfin, un combinaisons rapport vous permettra de voir les combinaisons d’actifs les plus performantes.

Google rationalise le processus de création d'annonces

Disponibilité

Les flux de travail et les rapports Google Ads mis à jour, à l’exception du rapport sur les combinaisons, seront disponibles dans les semaines à venir.

Le rapport sur les combinaisons sera déployé dans les prochains mois, indique Google.


La source: Google

Image en vedette : Piotr Swat/Shutterstock

Rédaction d’annonces AdWords comme les pros en 20 minutes [Blueprint]

0

Au fil des ans, j’ai eu du mal à comprendre le processus typique suivi par les annonceurs AdWords lors de la gestion et de l’optimisation de leurs campagnes. La plupart des annonceurs ont tendance à faire un peu de tout lors de l’optimisation. Il en résulte que l’annonceur a du mal à accéder aux parties qui deviennent fructueuses.

Visual+Asset+-+Write+Adwords+like+the+pros-21Il faut du temps pour se lancer dans une tâche et il a été prouvé que passer constamment d’une tâche à l’autre réduit votre efficacité.

La même chose s’applique à Google AdWords.

Si vous optimisez vos groupes d’annonces un par un et que vous parcourez tout en même temps, vous serez confronté à huit à dix tâches, notamment :

  • Extension des mots clés
  • Optimisation des enchères
  • Tests publicitaires
  • Ciblage géographique
  • Recherche de concurrents

Cela vous laissera seulement 2 à 5 minutes pour chaque tâche. Au lieu de cela, ce que je propose, c’est de se concentrer sur une chose à la fois et de bien la faire.

Aujourd’hui, je vais donc partager le flux de travail que j’utilise personnellement pour rédiger des annonces.

Première étape : réfléchissez à vos USP, avantages, fonctionnalités et statistiques

Avant de commencer à rédiger les annonces proprement dites, il est important que vous preniez 10 minutes (ou plus) pour noter tous les différents attributs que vous considérez comme attrayants pour vos clients. Ne vous attardez pas sur la compatibilité ou non avec les limites de 25 et 35 caractères de vos annonces. Cette fois-ci, c’est le remue-méninges.

Ce qui se passe lorsque vous essayez de penser aux attributs de vos publicités et en même temps de rejeter les options qui ne correspondent pas aux limites de caractères, c’est que votre créativité est étouffée. Vous vous retrouvez avec la possibilité de ne proposer qu’une ou deux annonces décentes, ce qui n’est pas suffisant.

Exemples d’avantages/fonctionnalités

  • Des bretelles de qualité supérieure à des prix abordables
  • Plans de paiement adaptés à vos besoins disponibles
  • Vous pouvez vous présenter et recevoir un traitement à tout moment
  • Nous acceptons toutes les assurances maladie
  • Installations pour les patients avec téléviseurs, lumière naturelle et musique apaisante

Exemples de promotions

  • Promotion spéciale pour les nouveaux patients. Obtenez 25 % de rabais sur votre premier nettoyage.
  • Club d’avantages pour les anciens combattants. Obtenez 25 % de réduction sur tous les traitements en tant que vétéran.

Exemples de statistiques

  • Nous avons plus de 1 000 patients qui nous consultent chaque année
  • Experts en orthodontie avec plus de 50% de nos traitements axés sur l’orthodontie
  • 98 % de taux de satisfaction
  • 92% de tous les patients réfèrent leurs amis

Une fois cet exercice terminé, vous disposerez d’une liste de 20 et 40 lignes de description intéressantes pour vos annonces AdWords. Ce sera dur, mais c’est un début. Encore une fois, ne pensez pas au format ou au nombre de mots que vous utilisez. Laissez simplement couler les idées. Nous travaillerons avec le texte réel à l’étape suivante du flux de travail.

Deuxième étape : Insérez chaque attribut dans un compteur de caractères et personnalisez-le pour AdWords

L’étape suivante consiste à personnaliser vos attributs afin qu’ils correspondent au format d’annonce Google AdWords. Nous n’avons que 35 caractères avec lesquels travailler par ligne de description, il est donc important que vous ne preniez pas de place inutilement.

Les publicités les plus réussies que j’ai écrites et vues sont généralement rédigées en rafales plus courtes qui visent à faire passer le message au lieu d’en faire une phrase complète et cohérente. Cela ne signifie pas que vous avez ma permission de mal orthographier des mots ou d’entasser des phrases ensemble sans réfléchir, mais ne vous inquiétez pas de l’approbation de votre professeur d’anglais de 8e année.

Je vous suggère d’utiliser ce compteur de caractères ou n’importe quel éditeur de code avec des calculateurs de longueur de ligne.

Vous pouvez personnaliser vos attributs de quatre manières différentes, avec des exemples avant et après :

1) Réécrire

Bretelles de qualité supérieure à des prix abordables → Bretelles de haute qualité à des prix imbattables

Club d’avantages pour les anciens combattants. Obtenez 25 % de réduction sur tous les traitements en tant que vétéran.→ Êtes-vous un vétéran ? Bénéficiez de 25% de réduction sur tous les soins

2) Réduire les mots

Vous pouvez vous présenter et recevoir un traitement à tout moment → Bienvenue aux sans rendez-vous !

Nous avons plus de 1 000 patients qui nous consultent chaque année → +1 000 patients traités chaque année

3) Pensez en déclarations, pas en phrases

Installations pour les patients avec téléviseurs, lumière naturelle et musique apaisante → Lumière naturelle. Télévision aérienne et musique. // Musique apaisante. Lumière naturelle. // Téléviseurs suspendus. Lumière naturelle.

Nous acceptons toutes les assurances maladie → Toutes les assurances maladie acceptées.

Experts en orthodontie avec plus de 50% de nos traitements axés sur l’orthodontie → Spécialisation en orthodontie.

4) Utilisez des abréviations

Promotion spéciale pour les nouveaux patients. Obtenez un nettoyage à 25% de rabais sur le prix régulier. → Les nouveaux patients économisent 25 % par rapport à Reg. Prix.

Plans de paiement disponibles adaptés à vos besoins → Plans de paiement sur mesure disponibles.

Troisième étape : combiner des lignes de texte d’annonce qui se complètent

L’étape suivante est l’endroit où vous formez réellement vos annonces. Ce qu’il est important de comprendre lorsque vous écrivez des annonces, c’est que vous ne pouvez pas savoir à l’avance quelles combinaisons convertiront le mieux. Vous pouvez avoir une intuition, mais vous ne le saurez jamais tant que vous n’aurez pas publié l’annonce.

Voici quelques bonnes règles à retenir lorsque vous combinez les lignes d’un texte d’annonce :

1) Ne soyez pas répétitif

Lorsque vous combinez les lignes d’un texte d’annonce, tenez compte de la manière dont chaque texte d’annonce se complète. Essayez de ne pas vous répéter. Un exemple de quelqu’un qui se répète est par exemple :

Service dentaire abordable.

Spécial Nouveaux Patients. Bas prix!

Vous dites deux fois la même chose. Pas besoin de çà.

2) Restez concentré sur l’objectif : Attirer des clients spécifiques

Lorsque vous combinez les lignes d’un texte d’annonce, n’oubliez pas de garder à l’esprit l’audience pour laquelle vous écrivez. Il est important de combiner non seulement des lignes de texte d’annonce parce que c’est pratique, mais aussi parce qu’elles s’emboîtent réellement.

Par exemple, vous ne devriez pas commencer à écrire des avantages généraux si votre annonce cible une annonce sur les accolades. Concentrez-vous sur ce que votre public cherche à trouver.

Mauvais exemple :

  • Dentiste avec plans de paiement.
  • Spécial Nouveaux Patients. Bas prix!

Meilleur exemple :

  • Experts en Bretelles w. Plans de paiement.
  • Les meilleures marques. Invisalign. Haute qualité!

Quatrième étape : Découvrez comment un CTA peut être incorporé

Pendant toute cette phase, nous nous sommes concentrés sur la rédaction d’annonces bien configurées, mais nous n’avons pas inclus l’élément final : le Call-To-Action.

Les appels à l’action sont des mots qui indiquent à votre public l’action que vous souhaitez qu’il entreprenne une fois qu’il a atteint votre site. Ceci est souvent lié à votre objectif ultime derrière les campagnes AdWords. L’une des meilleures « astuces » que j’ai découvertes au fil des ans consiste à aligner directement le CTA dans vos annonces sur le libellé que vous utilisez sur vos pages de destination.

Si vous recherchez des personnes pour « Demander un rendez-vous », vous souhaitez idéalement utiliser l’appel à l’action « Demander votre rendez-vous » au lieu de l’une des autres façons de le dire :

  • Planifiez votre rendez-vous
  • Réservez votre rendez-vous
  • Réservez votre rendez-vous
  • Obtenez votre rendez-vous

2015-09-04_10-42-56

Vos visiteurs rechercheront le libellé exact que vous utilisez dans vos annonces.

Maintenant, cela ne signifie pas que les gens ne peuvent pas comprendre ces choses par eux-mêmes. Je ne propose pas que si vous n’utilisez pas le libellé exact qui se trouve sur votre page de destination, vous aurez de faibles taux de conversion.

Cependant, après avoir travaillé avec des PME pendant de nombreuses années, j’ai réalisé que mes campagnes produiraient de bien meilleurs résultats si je m’en tenais au contenu qu’elles avaient déjà sur leurs pages de destination.

Encore et encore, les résultats de ma campagne seraient excellents si j’utilisais le même libellé pour mes annonces que celui qu’ils avaient sur leurs pages de destination/site Web. C’est même si j’écrirais ce qui, à mon avis, était de meilleures publicités, plus créatives. Cependant, le fil rouge a été perdu lorsqu’ils ont atterri sur le site Web, et les résultats en souffriraient.

Aide-mémoire d’appel à l’action de Luna Metrics

Je suis tombé amoureux de la feuille de triche de Luna Metrics. Ils répertorient de nombreux appels à l’action différents et les classent en fonction du nombre de caractères de chaque CTA. Ceci est très utile lorsque vous réalisez qu’il ne vous reste qu’un nombre défini de caractères pour incorporer un CTA dans vos annonces.

Un petit extrait du Luna Metrics CTA révèle pas mal d’idées :

  • Être
  • Fais
  • Aller
  • Loi
  • Ajouter
  • Ruée
  • sauvegarder
  • Sceller
  • Envoyer
  • Boutique
  • Relier
  • Consulter
  • Contact
  • Livrer
  • Atteindre
  • Assister à
  • Il faut se méfier
  • Parcourir
  • Reconnaître
  • S’abonner
  • Anticiper

Cinquième étape : testez vos annonces et répétez ce processus

L’un des plus grands avantages de suivre le flux de travail que j’énumère ici aujourd’hui est que vous pouvez créer plusieurs nouvelles annonces. Vous ne repartez pas avec une seule annonce pour chaque groupe d’annonces, non – vous aurez 4, 5, 10 annonces par groupe d’annonces que vous pourrez utiliser pour tester à l’avenir.Visual+Asset+-+Write+Adwords+like+the+pros-20

La rédaction de vos annonces n’est que la moitié de la bataille. L’étape suivante consiste à démarrer un processus récurrent dans lequel vous testez à plusieurs reprises les annonces que vous avez écrites. Il existe de nombreux articles différents sur les tests publicitaires et pour ne pas transformer cet article en roman, je recommanderai quelques idées spécifiques sur la façon dont vous pouvez démarrer des tests publicitaires réussis :

  1. Mettre en place un processus fixe d’optimisation des annonces toutes les 1, 2 et 4 semaines
  2. Ayez un portefeuille d’annonces que vous pouvez tester – n’écrivez pas de nouvelles annonces à chaque fois
  3. Définissez les métriques que vous devez tester et respectez-les
  4. Si les annonces n’affichent pas de statistiques différentes au bout de 4 à 8 semaines, mettez l’une d’entre elles en pause et démarrez un nouveau test

Je vous recommande de consulter cet article pour commencer à améliorer vos tests dès aujourd’hui : 7 meilleures pratiques pour les tests fractionnés de votre texte publicitaire.

Vos annonces contrôlent le succès de votre campagne

Peu de facteurs dans AdWords ont un plus grand impact sur votre réussite que les annonces que vous rédigez. Vos annonces contrôlent non seulement qui visitera votre site Web, mais aussi l’état d’esprit avec lequel ils viennent sur votre site Web. Vous pouvez sélectionner les meilleurs mots-clés les plus pertinents et avoir un site Web parfait, mais si vous envoyez des personnes avec le mauvais état d’esprit, vous perdez avant même d’avoir commencé.

J’ai personnellement réussi à rédiger mes annonces en suivant le flux de travail que j’ai répertorié ici aujourd’hui. Si vous vous en tenez à ce flux de travail et que vous l’intégrez à votre arsenal AdWords, je vous promets que vous bénéficierez d’un meilleur retour sur votre temps et que vous deviendrez un meilleur gestionnaire AdWords.

Quel est le processus que vous utilisez actuellement pour rédiger vos annonces AdWords ?

Crédits image

Image en vedette : Images de White Shark Media. Utilisé avec autorisation.
Photos postées : images de White Shark Media. Utilisé avec autorisation.
Capture d’écran par Andrew Lolk. Prise en août 2015.

Pourquoi ma nouvelle campagne/groupe d’annonces n’obtient-il aucun trafic ?

0

La gestion de la recherche payante et des réseaux sociaux payants nécessite de nombreux changements stratégiques.

L’un des plus importants est de comprendre que la recherche payante favorise les entités plus anciennes, tandis que les réseaux sociaux payants favorisent les nouveautés.

Cela dit, il existe parfois des raisons légitimes pour lesquelles une nouvelle campagne ou un nouveau groupe d’annonces n’est pas diffusé.

Dans ce Ask The PPC, nous aborderons cette question.

Rofhiwa de Pretoria demande :

J’ai décidé de créer un nouveau groupe d’annonces avec trois ensembles d’annonces, mais je n’obtiens aucun clic ni impression pour les annonces et les mots clés. Quelle pourrait être la raison?

Notez que cet article couvrira les raisons courantes pour lesquelles une entité n’a pas obtenu de clics.

Chaque compte est différent, et il est toujours préférable de faire part de vos préoccupations au support du réseau publicitaire si vous pensez qu’il y a un problème.

Raison #1 : La date est erronée

La raison la plus courante et la plus évidente est que nous n’avons pas toujours la bonne plage de dates.

Cela peut être dû au fait que nous analysions une autre partie de la campagne ou que nous travaillions sur un compte différent.

Définissez la plage de dates dans le coin supérieur droit (vrai pour tous les réseaux publicitaires) pour inclure au moins hier et aujourd’hui.

Vous pouvez également avoir involontairement défini la date de début pour le futur.

Vérifiez les dates de début et de fin dans les paramètres de la campagne.

Une fois que vous avez confirmé que vous avez la bonne plage de dates, vous pouvez passer à d’autres correctifs techniques.

Raison n° 2 : l’annonce a été refusée

Lorsqu’une annonce est refusée, vous recevez une notification.

Parfois, ceux-ci peuvent se perdre dans les filtres de messagerie ou les spams.

Si vous constatez que votre annonce est refusée, vérifiez s’il s’agit d’une raison valable (par exemple, politiques éditoriales, secteurs restreints, etc.) ou d’une erreur de la part du réseau publicitaire.

Les refus d’annonces valides doivent être corrigés, puis vous pouvez faire appel du refus dans l’interface publicitaire.

Parfois, les publicités sont accidentellement regroupées dans des catégories restreintes en raison de choix de formulation.

Les mots suivants peuvent parfois déclencher accidentellement des drapeaux rouges :

  • Le crédit.
  • Logement.
  • Courtier.
  • Prêt.

Vous pouvez également avoir un problème éditorial sans même vous en rendre compte.

Voici les problèmes éditoriaux les plus courants dans les publicités :

  • Inclure un numéro de téléphone dans le texte d’annonce (doit être contenu pour appeler le poste).
  • Utilisation de toutes les majuscules (par exemple, « GRATUIT » ou « ESSAYER »).
  • Utiliser la ponctuation au mauvais endroit (par exemple, « ! » dans un titre au lieu d’une description).

Raison #3 : Les mots-clés n’ont pas de volume de recherche

Il n’y a rien de pire que de se faire dire que votre mot-clé idéal n’a pas de volume.

Pourtant, certaines industries ont naturellement un volume de recherche plus faible en raison de la niche de leurs produits/services.

Si votre mot clé a un faible volume de recherche, il ne sera pas exécuté.

Un bon terrain d’entente consiste à utiliser une requête large sur vos mots clés à plus longue traîne.

La requête large permet aux signaux d’audience d’indiquer comment le réseau publicitaire fait correspondre votre mot clé aux requêtes.

Cette file d’attente supplémentaire peut faire la différence entre suffisamment de données pour servir et être bloqué dans les limbes de la recherche.

Raison n° 4 : l’enchère est trop faible/la stratégie d’enchères n’a pas de sens

Les nouveaux comptes ne bénéficieront pas des données de conversion.

Cela signifie que les stratégies d’enchères telles que les conversions maximales et la valeur de conversion maximale auront du mal à définir des enchères significatives dans les premiers jours d’un groupe d’annonces ou d’une campagne.

Si l’enchère est trop élevée pour le budget (plus de 10 % du budget quotidien), le réseau publicitaire peut avoir du mal à saisir le mot clé dans l’enchère.

Assurez-vous de définir des enchères et des stratégies d’enchères en fonction de votre secteur d’activité et de l’ancienneté du compte.

Raison #5 : Exclusions accidentelles

Les groupes d’annonces héritent des négatifs de leurs campagnes.

Vous pouvez avoir une liste de mots clés à exclure ou un élément à exclure au niveau de la campagne interdisant la diffusion d’un mot clé sur lequel vous enchérissez activement.

Les audiences peuvent être appliquées à la fois au niveau du groupe d’annonces et de la campagne. Il est donc possible d’ajuster les cibles du nouveau groupe d’annonces.

Cela dit, assurez-vous d’avoir les bonnes exclusions et confirmez si vous avez l’intention d’être sur la cible et d’observer.

Ciblez et observez pour empêcher quiconque ne faisant pas partie de votre public cible de déclencher votre publicité, ce qui signifie que vous excluez des publics sans les exclure activement.

Derniers plats à emporter

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles un groupe d’annonces ou une campagne peut avoir du mal à générer du trafic.

Assurez-vous de vérifier ces pièges cachés, et si vous rencontrez toujours des difficultés, contactez votre représentant de réseau publicitaire.

Vous avez une question sur le CPC ? Soumettez via ce formulaire ou tweetez-moi @navahf avec le hashtag #AskPPC. On se voit le mois prochain!

Davantage de ressources:

  • Premiers pas avec GA4 : ces 4 conseils vous permettront d’être opérationnel
  • 4 personnalisateurs d’annonces pour améliorer les performances des campagnes Google Ads
  • PPC 101 : Un guide complet des bases du marketing au paiement par clic

Image en vedette : Search Engine Journal/Paulo Bobita

Google Campaign Manager propose désormais l’attribution d’annonces LinkedIn

0

LinkedIn s’est intégré à Google Campaign Manager, ce qui permettra aux annonceurs de surveiller les performances des publicités LinkedIn et d’obtenir une attribution pour les publicités LinkedIn sur toutes les plateformes.

Lorsque les annonceurs activeront l’intégration, ils pourront voir les performances de leurs publicités LinkedIn dans Campaign Manager (anciennement DoubleClick Campaign Manager) et utiliser les capacités d’attribution des conversions pour les campagnes de contenu sponsorisé.

Les types de campagnes de contenu sponsorisé incluent :

  • Vidéo
  • Carrousel
  • Formulaires Lead-Gen
  • Annonces textuelles
  • Annonces dynamiques « Spotlight »

LinkedIn déclare dans l’annonce de l’entreprise :

« Cette intégration souligne notre engagement à rendre la plate-forme publicitaire de LinkedIn plus facile à utiliser en offrant la flexibilité dont les spécialistes du marketing ont besoin pour accéder à toutes leurs campagnes en un seul endroit. »

Qu’est-ce que cela signifie pour les spécialistes du marketing ?

L’intégration de l’attribution d’annonces LinkedIn avec Google Campaign Manager offre les avantages suivants aux spécialistes du marketing :

  • Tous les rapports en un seul endroit : Les spécialistes du marketing peuvent désormais voir les performances des publicités LinkedIn aux côtés de tous les autres canaux dans Campaign Manager. Cela inclut à la fois le trafic sur ordinateur et sur mobile dans les rapports multi-appareils.
  • Conversions d’attribution de niveau supérieur : Il sera désormais possible de comprendre l’impact de toutes les interactions qu’un prospect a avec une entreprise sur LinkedIn avant de se convertir.

Comment activer l’intégration

Les annonceurs peuvent activer l’intégration en suivant les étapes ci-dessous.

Étape 1

Après avoir créé une campagne de contenu sponsorisé en tant que « Brouillon », cliquez sur l’icône de la cible « Gérer le suivi » pour ajouter vos balises de suivi Google.

Google Campaign Manager propose désormais l'attribution d'annonces LinkedIn

Étape 2

Ajoutez les balises d’impression et de clics, puis cliquez sur « Enregistrer ». Les balises pour le carrousel et la campagne vidéo vont également ici.

Google Campaign Manager propose désormais l'attribution d'annonces LinkedIn

Autres recommandations

LinkedIn recommande fortement d’utiliser les balises de clic via la méthode ci-dessus au lieu du suivi de l' »URL de destination » ou de l’URL de la page de destination.

Cela permettra aux annonceurs de suivre plus précisément toutes les interactions avec les publicités LinkedIn.

Après avoir ajouté un tag de clic, assurez-vous de supprimer tous les wrappers d’URL existants pour éviter un double comptage.

LinkedIn travaille sur l’ajout de plus de mesures, telles que les actions sociales, et offre un suivi plus transparent avec Google Campaign Manager.

TikTok présente 3 types d’annonces shopping

0

TikTok poursuit sa poussée de commerce électronique avec l’introduction de trois types d’annonces d’achat avec des options de placement étendues qui vont au-delà de la page Pour vous.

Les trois types d’annonces incluent :

  • Annonces d’achat vidéo
  • Annonces de référencement catalogue
  • Annonces shopping en direct

Les nouveaux formats publicitaires sont accessibles dans le gestionnaire d’annonces TikTok via l’objectif d’achat « Ventes de produits ».

Les annonceurs peuvent utiliser ces nouvelles annonces d’achat avec ou sans boutique de commerce électronique sur TikTok.

Voici plus d’informations sur chacun des nouveaux types d’annonces.

Annonces d’achat vidéo

Les annonces d’achat vidéo permettent aux annonceurs de créer des vidéos achetables à afficher sur la page Pour vous.

Ce type d’annonce combine des fonctionnalités d’annonces TikTok existantes – des annonces de collection et des annonces vitrine dynamiques.

Les publicités d’achat vidéo combinent de manière dynamique les créations vidéo et les fiches produit dans différentes variantes. Le format peut être soit spécifique au produit pour stimuler les ventes, soit un message de marque plus large pour susciter la considération.

Au fur et à mesure que TikTok recueille des données, il optimisera les performances d’une campagne en choisissant dynamiquement les meilleures combinaisons de conversion.

TikTok présente 3 types d'annonces shopping

Lorsqu’un utilisateur appuie sur l’annonce, TikTok crée une page de destination intégrée à l’application pour mieux déterminer l’intention d’achat d’un utilisateur. Ces pages permettent aux acheteurs d’en savoir plus sur les produits et de rediriger les utilisateurs vers le site d’un détaillant lorsqu’ils sont prêts à acheter.

Les annonces de collection et les annonces vitrine dynamiques resteront disponibles jusqu’à la fin de l’année, puis TikTok prévoit de les supprimer progressivement au profit des annonces d’achat vidéo.

Annonces de référencement de catalogue

Les annonces de liste de catalogue permettent aux annonceurs de promouvoir des catalogues de produits à grande échelle avec de nouveaux emplacements sur TikTok.

Les annonceurs peuvent apprécier le fait qu’ils ne sont pas tenus de créer du contenu vidéo.

Les publicités permettent aux marques de se présenter devant l’audience de TikTok sans faire de vidéos, ce qui est une première.

Au lieu d’une vidéo, les annonces de référencement de catalogue extraient des images de produits du catalogue d’un détaillant et en font la promotion dans des emplacements achetables. Les utilisateurs découvrent les publicités grâce au contenu de marque sur la page Pour vous.

Annonces Shopping en direct

Les annonces d’achat en direct sont spécialement conçues pour promouvoir les flux d’achat en direct.

Les publicités aident à diriger les gens de la page Pour vous vers un événement d’achat en direct.

TikTok présente 3 types d'annonces shopping

TikTok affirme que ces publicités peuvent augmenter le trafic vers un événement de magasinage en direct en le présentant aux personnes prêtes à acheter.

Disponibilité

Les publicités Shopping sont disponibles pour les tests dès maintenant, ce qui donne aux spécialistes du marketing et aux entreprises suffisamment de temps pour se préparer pour la saison des fêtes.

Conditions

L’accès aux annonces shopping nécessite que les annonceurs atteignent le statut de « niveau un » en intégrant des signaux avancés et en reliant leurs catalogues de produits. TikTok a un guide PDF qui décrit l’ensemble du processus.

Les annonceurs sont non requis pour utiliser TikTok Shop, une solution de commerce électronique intégrée, pour diffuser des annonces d’achat.

Bien que TikTok Shop puisse être utilisé avec des publicités d’achat, les annonceurs peuvent diriger les acheteurs vers un site externe.


La source: TikTok pour les entreprises

Image en vedette : Capture d’écran de tiktok.com/business/en/solutions/ecommerce/shoppingads, août 2022.

Bing Ads vous permet désormais de programmer l’affichage des extensions d’annonces dans la recherche

0

Bing donne aux annonceurs plus de contrôle sur leurs extensions publicitaires avec la possibilité de programmer des heures spécifiques pour leur affichage.

Avec la planification des extensions d’annonces, vous pouvez contrôler exactement quand les extensions d’annonces Bing s’affichent dans la recherche. Le choix des moments optimaux pour l’affichage des extensions d’annonces pourrait réduire le nombre de clics inutiles.

Bing recommande d’utiliser Ad Extension Scheduling pour promouvoir des offres urgentes, telles que des offres à durée limitée, des promotions, des happy hours, etc.

Les annonceurs peuvent choisir les dates de début et de fin de leurs extensions d’annonces et/ou choisir de diffuser la même extension d’annonce pendant une période spécifique tout au long de la semaine.Bing Ads vous permet désormais de programmer l'affichage des extensions d'annonces dans la recherche

La planification des extensions d’annonces est disponible pour les types d’extensions suivants :

  • Extension d’application
  • Extension de lien annexe
  • Extension d’accroche
  • Extension d’appel
  • Extension d’avis
  • Extension de lieu
  • Extension d’extrait de site

Cette fonctionnalité est désormais déployée dans le monde entier. Bing note que la planification d’extensions d’annonces ne garantit pas qu’elles seront diffusées dans les résultats de recherche. Les extensions d’annonces planifiées sont toujours soumises aux politiques d’extension d’annonces de Bing.

Facebook améliore les blocs d’annonces pour les concessionnaires automobiles

0

Facebook met à niveau les capacités de ciblage de ses annonces d’inventaire automobile avec la possibilité d’atteindre plus de personnes.

Les concessionnaires peuvent désormais utiliser les annonces d’inventaire automobile pour toucher les personnes qui ont visité d’autres pages, sites Web et applications liés à l’automobile et aux concessionnaires.

Auparavant, le ciblage des annonces d’inventaire automobile était limité aux personnes qui visitaient le site Web ou l’application d’un concessionnaire.

Selon un récent sondage Facebook IQ, 63 % des acheteurs de voitures découvrent de nouveaux véhicules en ligne. Avec cette mise à jour, les concessionnaires peuvent désormais atteindre davantage d’acheteurs potentiels.

« Voici comment fonctionnent les publicités : disons que quelqu’un recherche et compare des véhicules sur plusieurs sites de voitures et de concessionnaires.

Nous générons ensuite automatiquement des publicités personnalisées qui montrent les véhicules les plus pertinents aux bons publics, comme les personnes qui ont visité une page Facebook liée à la voiture, mais qui n’ont pas encore visité le site Web du concessionnaire.

Les annonces d’inventaire automobile permettent aux concessionnaires de télécharger leur inventaire de voitures avec des détails tels que la marque, le modèle, l’année et l’emplacement.

Les marques qui testent les nouvelles capacités de ciblage de ces publicités obtiennent de bons résultats, selon Facebook.

Lexus Santa Monica a utilisé les publicités pour générer 3,2 fois plus de vues de la page de détail du véhicule (VDP) et 3 fois moins de coûts par vue VDP par rapport aux campagnes de prospection précédentes avec le même budget.

Castle Chevrolet a vu sa portée augmenter de 27 % grâce au nouveau ciblage, par rapport à une campagne de conversion de prospection utilisant des audiences similaires.

Facebook note que les annonceurs automobiles peuvent utiliser ces publicités pour atteindre les acheteurs, mais ils n’apprendront aucune information personnelle à leur sujet.

En outre, les utilisateurs peuvent refuser de voir ces publicités à tout moment.

Les annonces d’inventaire automobile mises à jour sont désormais disponibles pour tous les annonceurs sur Facebook, Instagram et Audience Network.

Google teste plus d’annonces de services locaux dans les SERP

0

Google teste davantage d’annonces de services locaux par ensemble de résultats de recherche, avec trois annonces sur une page au lieu de deux.

Ginny Marvin, Google Ads Liaison, confirme le test en disant que l’objectif est d’augmenter la confiance des consommateurs dans les LSA :

L’expérience de Google est à l’opposé de ce qui est prévu, car elle attire davantage l’attention sur le problème persistant du spam LSA.

Google augmente les LSA à trois par page

L’ajout d’un autre bloc d’annonces peut constituer un changement positif pour les entreprises faisant la promotion de leurs services sur Google.

Cependant, cela rend le spam LSA de Google plus répandu.

Comme indiqué dans les réponses au tweet de Marvin, plusieurs problèmes affectent actuellement les annonces de services locaux. Tel que:

  • Annonces pour de fausses entreprises
  • Annonces pour les profils d’entreprises avec de fausses critiques
  • Annonces pour les profils d’entreprise désactivés

Étant donné que chacun de ces packs d’annonces a la promesse d’être « sélectionné par Google », il doit y avoir un écart d’assurance qualité quelque part.

Marvin assure aux annonceurs que Google prend ces rapports au sérieux :

« Nous nous engageons à garantir que l’unité LSA offre une expérience de confiance aux utilisateurs et aux fournisseurs de services. Nous avons pris vos rapports au sérieux et continuons à travailler là-dessus.

Espérons que Google puisse réduire le nombre de spams LSA avant qu’ils n’érodent la confiance des consommateurs dans le bloc d’annonces.

Pour les entreprises légitimes utilisant des LSA pour promouvoir leurs services, ce test signifie une plus grande chance que votre annonce apparaisse sur la première page de Google.

Si vous remarquez des publicités frauduleuses apparaissant à côté de la vôtre, utilisez l’option de signalement pour en informer Google.


Image en vedette : Andrey_Popov/Shutterstock

L’achat d’annonces Google PPC augmentera-t-il votre classement de recherche organique ?

0

Note de l’éditeur : « Ask an SEO » est une chronique mensuelle rédigée par un expert technique en référencement Jenny Halasz. Trouvez votre question SEO la plus difficile et remplissez notre formulaire. Vous verrez peut-être votre réponse dans le prochain article #AskanSEO !


La question d’aujourd’hui est de Cindy de Singapour :

Investir dans des campagnes Google PPC aidera-t-il à améliorer mon classement organique dans les résultats de recherche Google ? Récemment, nous avons procédé à une refonte de la page d’accueil dans le monde entier et les consultants numériques du siège social nous avaient recommandé d’investir dans des campagnes Google PPC pour compenser la perte de référencement lors de la refonte ou renforcer le classement. J’ai assisté à des conférences et lu des articles sur le référencement qui m’ont donné un avis mitigé de oui et de non. Qu’est-ce que tu penses?

Non. Investir dans le PPC n’aura pas d’impact direct sur vos performances SEO.

Le PPC doit être considéré comme n’importe quelle campagne de marketing – une opportunité de générer du trafic qualifié supplémentaire vers votre site. C’est une excellente occasion de compenser une baisse à court terme du trafic SEO, mais je dois être un peu direct ici et dire que si vos consultants numériques ont fait chuter votre référencement à la suite d’une refonte, vous avez peut-être besoin de nouveaux outils numériques. consultants.

Bien qu’une refonte importante puisse parfois entraîner une baisse à court terme (c’est-à-dire 2 à 4 semaines maximum) des performances SEO, elle devrait rebondir rapidement. Si ce n’est pas le cas, le référencement n’a pas été bien pris en compte dans le nouveau design. Au contraire, une refonte devrait être l’occasion d’améliorer le référencement.

Le PPC peut parfois avoir un impact indirect sur le SEO. Une campagne de branding bien menée qui accroît la notoriété d’une entreprise ou d’un nouveau produit peut entraîner la rédaction d’articles ou d’autres formes de presse sur votre entreprise ou votre produit. Cela peut entraîner de nouveaux liens, ce qui peut aider le référencement.

Un « buzz » accru autour de votre site peut également entraîner de nouveaux liens. C’est ce qui aide le référencement.

Il existe un mythe selon lequel la publicité dans PPC peut aider Google à trouver un site plus rapidement. C’est faux. Le robot qui évalue les pages de destination pour le PPC est distinct du robot qui évalue les pages pour le référencement.

Je pense que ce mythe se perpétue car lorsque les entreprises lancent une campagne PPC, les règles d’optimisation de la page de destination (mot-clé dans le titre et l’en-tête, pertinence par rapport au mot-clé faisant l’objet d’une enchère, etc.) sont les mêmes choses qui aident le référencement. Par conséquent, Google « voit » soudainement une page qu’ils ignoraient auparavant, et les gens pensent que c’est parce qu’ils ont fait de la publicité. Mais cela s’est avéré faux avec de nombreuses expériences.

En outre, Google a nié cela en 2014 et n’a jamais renversé cette position.

Si vous lisez des articles de quelqu’un qui dit que c’est une chose sans étayer cette affirmation par une étude statistiquement significative (n’existe pas), ajoutez-les à votre liste de personnes à ignorer !


Vous avez une question sur le SEO pour Jenny ? Remplissez ce formulaire ou utilisez #AskanSEO sur les réseaux sociaux.


Image en vedette : Paulo Bobita

Instagram travaille sur un nouveau bloc d’annonces pour les publications sponsorisées

0

Instagram est sur le point de déployer un nouveau format publicitaire pour les publications sponsorisées publiées par les influenceurs.

AdAge rapporte que le nouveau format est appelé « annonce de contenu de marque » et fait partie d’une stratégie plus large visant à établir des partenariats formels entre les marques et les créateurs.

Actuellement, la solution proposée par Instagram est largement informelle.

Les marques peuvent parrainer des utilisateurs populaires d’Instagram et les publications sponsorisées apparaissent avec la balise « Partenariat payant avec [brand name].”

La limitation de ces publications est qu’elles n’atteignent que les adeptes des influences.

Les publicités de contenu de marque seront similaires aux autres publicités sur Instagram où les annonceurs peuvent promouvoir les publications pour qu’elles apparaissent sur tout le réseau.

De plus, n’importe qui pourra postuler pour rejoindre le nouveau programme de contenu de marque. Le programme de partenariat de contenu de marque existant d’Instagram n’est pas disponible pour tout le monde.

Ashley Yuki, responsable de la gestion des produits Instagram, a déclaré à AdAge que ces publicités étaient en test depuis l’année dernière.

Selon Mediakix, le marketing d’influence sur Instagram devrait représenter un marché de 2 milliards de dollars en 2019.

Nouveaux types d’annonces pour les annonceurs LinkedIn et plus d’actualités sur le marketing numérique

0

Dans l’épisode de Marketing O’Clock de cette semaine, les animateurs Jess Budde, Mark Saltarelli et Christine « Shep » Zirnheld vous disent tout ce que vous devez savoir sur le nouveau type d’annonce LinkedIn et toutes les annonces du sommet des partenaires de Snap.

Regardez l’épisode sur YouTube ou écoutez partout où vous consommez vos podcasts.

Nouveaux types d’annonces de LinkedIn

LinkedIn a annoncé qu’il autoriserait les annonceurs à booster les publications organiques sur leur profil d’entreprise, en payant pour augmenter la portée de la publication auprès d’un public défini.

La plate-forme lancera également Event Ads afin que les marques puissent promouvoir leurs événements LinkedIn virtuels. De nouvelles analyses d’événements permettront aux marques de mieux comprendre qui assiste à leur événement et comment elles interagissent avec les publications d’événements.

Lire la suite

Les profils de marque arrivent sur Snapchat

Snapchat a annoncé des profils publics pour les entreprises sur la plateforme. Avec ces profils, les marques peuvent héberger tout leur contenu Snapchat en un seul endroit et accéder aux outils de gestion et d’analyse via Business Manager.

Lire la suite

Google Ads introduit des limites de dépenses mensuelles

Google Ads a discrètement mis à jour la documentation de son centre d’aide pour indiquer que les annonceurs pouvaient définir une limite de dépenses mensuelles au niveau du compte qui peut être appliquée à toutes les campagnes. Depuis l’enregistrement de l’épisode, la documentation a de nouveau été modifiée et a supprimé toute mention des limites de dépenses mensuelles.

Prise de la semaine

Permettez-nous de vous diriger vers la prise de cette semaine de Amalia Fowler et Rob Bettis.

ICYMI

Un Tweet de Duane Brown a déclenché une conversation sur les options de facturation de l’agence.

Tour de foudre

Nous répondons à vos questions brûlantes sur le marketing numérique

  • Qui les annonceurs doivent-ils suivre sur Twitter dès que possible ?
  • Quel est le dernier conseil de Google concernant la mise à jour de l’expérience de la page ?
  • Quand commencerez-vous à voir la vitrine Google Actualités ?
  • Où pourriez-vous commencer à voir des annonces pour une application ?
  • Pourquoi les référenceurs envisagent-ils de supprimer l’AMP de leur site ?
  • Comment gagner une coche bleue sur Twitter ?

Si vous cherchez plus d’informations sur notre émission, rendez-vous sur le site Marketing O’Clock. N’hésitez pas à vous abonner et à nous rejoindre sur Discord !


Crédit d’image en vedette : Samanta Hanson, Cyprès Nord

Bing Ads déploie des extensions d’annonces au niveau du compte

0

Bing Ads permettra désormais aux annonceurs de définir des extensions d’annonces pour toutes les campagnes au niveau du compte.

Les extensions d’annonces au niveau du compte peuvent être ajoutées et modifiées sous l’onglet Toutes les campagnes.

Lorsqu’une extension d’annonce au niveau du compte est créée, elle s’applique automatiquement à toutes les campagnes actuelles et futures.

Bing Ads déploie des extensions d'annonces au niveau du compte

Les extensions d’annonces au niveau du compte Bing Notes s’appliquent à tout sauf aux extensions d’appel et aux liens annexes.

En ce qui concerne les paramètres, si les paramètres de campagne/groupe d’annonces d’un compte ont été sélectionnés, les paramètres d’une extension d’annonce au niveau du compte seront ignorés.

Jusqu’à 20 extensions peuvent être créées pour un compte, dont seulement 6 sont autorisées à être des extensions d’image.

L’association d’extensions d’annonces au niveau du compte est un moyen efficace de s’assurer que toutes les annonces disposent d’une extension susceptible d’encourager davantage de clics.

Plutôt que de créer une extension d’annonce une par une, les annonceurs peuvent désormais attribuer la même extension à un groupe d’annonces en masse.

Cela dit, ce serait une bonne idée de ne pas rendre les extensions trop spécifiques au produit. Puisqu’ils seront affichés avec un groupe entier d’annonces, ils devraient être assez génériques.

Cette fonctionnalité sera déployée pour tout le monde au cours des prochaines semaines, donc si vous ne la voyez pas maintenant, vous le ferez certainement éventuellement.

Annonces Appel uniquement de Google AdWords mises à jour avec des extensions d’annonces

0

Alors que des centaines de milliers d’annonceurs utilisent désormais des annonces Appel uniquement, Google les met enfin à niveau avec une fonctionnalité disponible avec d’autres types d’annonces.

Les extensions d’annonces, des lignes de texte supplémentaires qui apparaissent au bas d’une annonce, peuvent désormais être utilisées avec les annonces Appel uniquement.

Annonces Appel uniquement de Google AdWords mises à jour avec des extensions d'annonces

Dans les tests de Google, l’ajout d’extensions aux annonces Appel uniquement peut améliorer le taux de clics de 10 % en moyenne.

Lorsque vous gardez cela à l’esprit et que vous considérez également que les appels convertissent trois fois mieux que les clics sur le Web, vous commencez à réaliser le potentiel que ces blocs d’annonces peuvent avoir.

Les extensions suivantes pour les annonces Appel uniquement sont désormais disponibles pour tous les annonceurs :

  • Emplacement: incluez des informations sur l’emplacement de votre entreprise qui pourraient encourager les clients à se rendre en personne
  • Légendes: Mettez en évidence les arguments de vente uniques de votre entreprise, tels que la livraison gratuite ou les retours sans tracas.
  • Extraits de site: ajouter des détails spécifiques sur les produits et services. Par exemple, un hôtel peut annoncer qu’il propose un spa, des restaurants, des salles de réunion, etc.

Les annonceurs peuvent être heureux de savoir qu’ils n’auront pas à faire deux fois le même travail. Toutes les extensions d’annonces au niveau du compte que vous avez déjà appliquées seront automatiquement ajoutées aux annonces Appel uniquement.

Les extensions d’annonces vous coûtent-elles réellement des conversions ? [DATA]

0

Comme de nombreux acteurs du secteur de la recherche payante le savent, les extensions d’annonces peuvent avoir un impact positif sur vos campagnes. Cependant, les extensions d’annonces peuvent ne pas toujours avoir le meilleur intérêt à cœur pour vous ou vos clients.

Les extensions d’annonces ont une bonne réputation – parmi la plupart de l’industrie du PPC, c’est une bonne réputation. Les extensions d’annonces peuvent :

  • Améliorez le classement de votre annonce.
  • Améliorez votre niveau de qualité.
  • Réduisez votre coût par clic.
  • Bla, bla, bla…

exemple d'extension d'annonce

Utilisation des extensions d’annonces

Beaucoup dans cette industrie disent « utilisez autant d’extensions d’annonces que vous le pouvez » – en gros, elles ne sont que pour vous bénéficier et n’ont aucune répercussion.

Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas.

J’ai également entendu dire que « les utilisateurs interagissent rarement avec les extensions d’annonces et génèrent donc une infime proportion de vos clics globaux ; ils occupent simplement plus d’espace et aident votre annonce à se démarquer par rapport à vos concurrents. »

Encore une fois, ce n’est pas toujours le cas.

En fait, les clics directement sur diverses extensions d’annonces de certains comptes ont représenté plus de 20 % du nombre total de clics ! Cette est substantiel.

Pour être clair : l’extension d’annonce peut présenter des avantages considérables pour atteindre/soutenir vos objectifs généraux pour une campagne particulière. Mais, ils peuvent également avoir un impact négatif sur votre campagne et ne sont pas suffisamment considérés comme une tactique d’optimisation.

Évolution des extensions d’annonces

Avant d’entrer dans plus de données pour étayer ma déclaration ci-dessus, jetons un coup d’œil à l’histoire et à l’évolution des extensions d’annonces – une que Screaming Frog a fait un travail incroyable en documentant.

  • Liens annexes : novembre 2009.
  • Extensions téléphoniques ou d’appel : mars 2010
  • Extensions d’examen : juin 2013
  • Associer Google My Business et AdWords pour les extensions de lieu : juillet 2014
  • Extensions d’accroche : septembre 2014
  • Extraits de site : août 2015
  • Extensions de prix : juillet 2016
  • Annonces Cliquer pour envoyer un message : octobre 2016

Google a également déployé des extensions d’annonces « automatiques ». Fondamentalement, si vous n’utilisez pas d’extensions d’annonces et ne pas avoir les a délibérément désactivées, Google déterminera quelles extensions d’annonces s’afficheront et les extraira directement de votre site Web pour ce faire.

Pourquoi Google publierait-il toutes ces extensions d’annonces, et même pousserait-il les extensions automatiques ? Est-ce parce que cela vous donne un avantage concurrentiel ?

Peut-être est-ce parce qu’il a été prouvé que les extensions d’annonces incitent davantage de personnes à cliquer sur vos annonces et rapportent plus d’argent à Google ? Juste une pensée.

Vous avez peut-être entendu dire que « l’ajout de toutes les extensions d’annonces est une bonne pratique ». Je pense que l’expression « meilleure pratique » est surutilisée dans l’industrie du marketing numérique d’aujourd’hui, en particulier dans la publicité de recherche payante.

J’ai quelques problèmes à ajouter toutes les extensions d’annonces possibles est une bonne pratique et les traite vraiment comme des incontournables « universels » :

  • Différents annonceurs peuvent avoir des objectifs différents. Si votre objectif est différent de celui d’un autre annonceur, vous pouvez exploiter différents paramètres de campagne (et extensions d’annonces) dans la recherche payante.
  • Tout le monde mettant en œuvre les mêmes «meilleures pratiques» conduit à peu de différenciation dans un environnement PPC surpeuplé et hautement concurrentiel. Curieusement, les annonces sans extensions d’annonces se démarquent vraiment parce que je suis tellement habitué à ce que tous les annonceurs aient les mêmes extensions d’annonces.

Personnellement, mon plus gros reproche concerne ce que j’appelle les extensions d’annonces « cliquables ». Voici les exemples les plus courants de ces extensions d’annonces :

  • Liens annexes
  • Extensions de lieu
  • Extensions d’appel

En fonction de votre objectif global, ces extensions d’annonces « cliquables » (qui coûtent le même montant si quelqu’un clique sur le titre de votre annonce) peuvent en fait éloigner les utilisateurs de ce que vous voulez.

Par exemple, si vous souhaitez qu’une personne effectue une action sur votre site Web, vous ne souhaitez probablement pas qu’elle trouve vos magasins les plus proches ou qu’elle appelle un numéro de téléphone via des extensions d’appel.

Les extensions d’annonces que vous sélectionnez doivent être basées sur la façon dont vous êtes mesuré, ce que vous pouvez suivre et ce que vous pouvez optimiser.

Exemple réel

Maintenant, un exemple concret pour illustrer davantage mon propos ci-dessus.

Je travaille avec un client qui se concentre sur la génération de leads en ligne. Mon objectif principal et mon KPI pour mesurer la recherche payante sont basés sur le nombre de candidatures en ligne soumises ; c’est ça.

Mon client dispose de plusieurs emplacements pour tirer parti des extensions de lieu, d’un centre d’appels vers lequel transférer les appels pour les extensions d’appel et de différentes pages de destination pouvant être utilisées pour les liens annexes.

Maintenant, la meilleure pratique selon beaucoup serait de tirer parti de toutes ces extensions publicitaires. Mais est-ce que cela vraiment être dans votre meilleur intérêt ?

Le fait est que nous ne savons pas vraiment jusqu’à ce que nous testions l’impact des extensions d’annonces sur le nombre de candidatures en ligne soumises.

Nous avons donc testé l’impact de diverses extensions publicitaires sur les candidatures en ligne soumises et examiné les analyses pour déterminer ce que nous devrions faire.

Voici ce que nous avons découvert :

  • Pour ce client particulier, les campagnes de marque ont tendance à être les moins impactées négativement par les extensions d’annonces ; Les campagnes de marque ont également des CPC faibles. Dans ce cas, lorsque les utilisateurs cliquaient sur un lien de site après avoir recherché un mot-clé de marque, le coût par application en ligne était inférieur de 75 % à celui lorsqu’ils cliquaient directement sur le titre (ce qui est étonnant, soit dit en passant).

clic-type-marque

  • Pour les campagnes sans marque, dans presque tous les cas, le coût par candidature soumise a été impacté négativement par les extensions d’annonces « cliquables » (ce qui signifie que le coût par candidature soumise était nettement plus élevé que si un utilisateur cliquait simplement sur le titre de l’annonce). Ci-dessous, vous pouvez voir que le titre CPL représente environ un quart de ce qu’est le CPL lorsqu’un utilisateur interagit avec les liens annexes.

clic-type-sans marque

  • De plus, les extensions de lieu et les appels téléphoniques n’ont entraîné aucune soumission de candidature, malgré un trafic important. Encore une fois, si nous valorisions les appels provenant d’annonces, l’histoire serait très différente.

clics par clic-type-hors marque

Désormais, vous pouvez mieux comprendre l’impact de vos extensions d’annonces de différentes manières.

L’une des méthodes, et peut-être la plus précise, consiste à tester avec et sans extension d’annonce à l’aide de campagnes AdWords tests. Cependant, assurez-vous de désactiver l’extension d’annonce de la campagne test, sinon vous risquez d’afficher des extensions d’annonces dynamiques.

Vous trouverez ci-dessous un exemple de test d’une campagne avec des extensions de lieu à l’aide de campagnes tests AdWords.

emplacements-extension-test

La deuxième façon de comprendre les performances des différentes extensions d’annonces consiste à tirer parti de la fonctionnalité de segmentation par type de clic de Google AdWords. Cela vous permettra de voir facilement les performances des différentes extensions en termes de clics, de coût et de conversions.

Comme vous pouvez le voir pour cette campagne particulière ci-dessous, il y a eu 83 interactions avec les extensions de lieu, mais aucune d’entre elles n’a entraîné la conversion de l’utilisateur dans la fenêtre des cookies.

type de clic par extension d'annonce

Si vous souhaitez approfondir un peu les liens annexes (ce que je recommande vivement), regardez dans Google Analytics sous AdWords, puis « Liens annexes ». Cela vous permet de voir les performances au niveau des liens annexes individuels, de déterminer ceux qui fonctionnent le mieux (c’est-à-dire la conversion), puis de supprimer ou d’échanger les liens annexes qui génèrent des clics mais pas de conversions. J’ai vu des résultats étonnants en faisant ce type d’analyse.

liens annexes-google-analytics

Sommaire

L’intention de cet article était, espérons-le, de vous amener à sortir des sentiers battus et, vraiment, à penser par vous-même. Laissez les données vous guider dans votre prise de décision. J’espère que vous avez trouvé des conseils pratiques que vous pouvez appliquer à vos campagnes pour améliorer les performances globales.

Plus de ressources de recherche payante :

  • 6 secrets AdWords et Bing Ads que tout spécialiste du marketing PPC devrait connaître
  • 24 applications essentielles pour gérer vos campagnes PPC de n’importe où
  • 10 conseils pour tirer le meilleur parti de Google AdWords Express

Crédits image
Captures d’écran de Joe Castro. Prise en octobre 2017.

Twitter expérimente en montrant aux utilisateurs plus d’annonces

0

Twitter affiche davantage de messages sponsorisés dans les flux des utilisateurs dans le cadre d’une expérience qui teste la fréquence d’affichage des publicités.

Ce test a été confirmé par un porte-parole de Twitter dans une déclaration à Bloomberg :

« Nous menons toujours des expériences avec notre expérience publicitaire, y compris avec les différents aspects de la fréquence et du ciblage des publicités. »

Donc, si vous avez vu plus d’annonces dans votre flux que d’habitude ces derniers temps, vous n’êtes pas seul.

Cependant, tous les utilisateurs n’ont pas la même fréquence d’annonces, ce qui signifie que certains utilisateurs verront plus d’annonces que d’autres.

L’un des facteurs qui détermine la fréquence des publicités est la façon dont une personne continue d’utiliser Twitter après avoir été exposée à un certain nombre de publicités.

Si l’utilisation de Twitter d’une personne diminue après avoir diffusé plusieurs publicités à une fréquence plus élevée, il se peut que moins de publicités lui soient présentées.

En théorie, certains utilisateurs peuvent ne jamais voir de publicités sur Twitter en fonction de la manière dont ils interagissent avec la plateforme.

Selon un rapport de Buzzfeed News, cette expérience a apparemment conduit à une quantité excessive d’annonces spammées.

Un porte-parole de Twitter a confirmé que les comptes diffusant des publicités malveillantes avaient depuis été supprimés.

Google facilite la création d’annonces vidéo

0

Google Ads lance une poignée de nouvelles fonctionnalités, notamment un moyen simple pour les entreprises de créer des annonces vidéo.

Ginny Marvin, agent de liaison Google Ads, annonce que la création de vidéos est désormais disponible dans la bibliothèque d’éléments :

Les fonctionnalités supplémentaires incluent une bibliothèque centrale pour les ressources créatives et un nouvel outil pour ajouter des voix off aux publicités YouTube.

Outil de création de vidéos Google Ads

Les entreprises peuvent créer des annonces vidéo en quelques minutes à l’aide de l’un des nouveaux modèles de Google.

L’outil de création d’annonces vidéo propose 14 modèles, tous conçus autour d’objectifs différents.

Il existe des modèles pour mettre en avant des produits, promouvoir des événements de vente, déclencher des téléchargements d’applications, etc.

Google déclare dans un article de blog :

« Les modèles sont conçus pour YouTube, ce qui signifie qu’ils ont un rythme, des placements de marque et de produit optimaux et des appels à l’action proéminents. Ils sont conçus pour aider votre annonce à se démarquer et générer des résultats. Avec des modèles qui vous guident, la complexité de la création d’une vidéo disparaît et vous pouvez passer plus de temps à développer votre message, vos informations sur l’audience ou votre stratégie de campagne.

Créer une publicité vidéo est aussi simple que de remplir un modèle avec des images, du texte et les couleurs de la marque. Vous pouvez également ajouter de la musique à partir de la bibliothèque audio de Google ou une voix off automatisée.

Ajouter une voix off aux annonces vidéo YouTube

À l’aide des technologies d’intelligence artificielle de Google, une nouvelle fonctionnalité destinée aux annonceurs convertit la saisie de texte en un discours au son naturel à superposer sur les publicités vidéo YouTube.

Google se vante que les voix off sont « de qualité quasi humaine » et « optimisées pour la publicité ».

Vous pouvez accéder à cette fonctionnalité dans la bibliothèque d’éléments Google Ads. Comme indiqué ci-dessous, vous devez entrer un script et sélectionner l’une des sept voix.

Google facilite la création d'annonces vidéo

Désormais, chacune de vos annonces vidéo peut avoir une voix off, y compris les annonces déjà téléchargées.

Les voix off automatisées sont disponibles en anglais, philippin, français, hindi, indonésien, coréen, malaisien, mandarin, espagnol et suédois.

Stockage d’éléments Google Ads

Google présente une bibliothèque de ressources centralisée pour améliorer l’organisation, l’accès et la création des images et des vidéos.

Google facilite la création d'annonces vidéo

Cette fonctionnalité est particulièrement utile pour les équipes marketing où plusieurs membres collaborent sur les mêmes campagnes.

Dans un article de blog, Google déclare :

« Avec la bibliothèque d’éléments, les images et les vidéos sont disponibles pour les utilisateurs de votre compte Google Ads dans une première expérience visuelle. Vous et vos collègues pouvez afficher, importer et organiser les actifs créatifs des campagnes passées et présentes. Cela facilite le partage, la collaboration et la cohérence.

Une bibliothèque de ressources centralisée élimine le besoin de télécharger plusieurs ressources. Vous pouvez accéder aux mêmes images et vidéos dans toutes les campagnes.

Cette fonctionnalité est disponible dans les campagnes Performance Max, Discovery, App, Local, Display et certaines extensions d’annonces.


Sources: Aide Google Ads, Blog Google Ads & Commerce.

Image en vedette : Capture d’écran de blog.google/products/ads-commerce, juillet 2022.

Snapchat présente un outil de création d’annonces en 3 étapes

0

Snapchat introduit un nouvel outil, appelé Instant Create, qui offre un moyen simple de créer des publicités optimisées pour Snapchat.

Les annonces peuvent être créées en trois étapes :

  • Sélectionnez un objectif – vous pouvez augmenter les visites Web, les installations d’applications ou les visites d’applications.
  • Entrez le site Web de votre entreprise.
  • Sélectionnez votre ciblage.

L’annonce est alors prête à être publiée.

Snapchat indique que cet outil est conçu pour les annonceurs disposant de ressources limitées pour démarrer rapidement avec les publicités Snapchat.

Cet outil est accessible en choisissant « Création instantanée » lors de la création d’une campagne.

Snapchat présente un outil de création d'annonces en 3 étapes

Il existe également une option de création avancée, bien que Snapchat indique que c’est mieux pour plusieurs ensembles d’annonces, tandis que la création instantanée est meilleure pour une seule annonce.

Qu’en est-il de la création ?

Les annonceurs n’auront pas besoin de concevoir leur propre création pour ces annonces, car tout se fait automatiquement.

Entrez simplement l’URL de votre entreprise et Instant Create extraira des photos directement de votre site Web pour créer votre annonce.

Alternativement, vous pouvez télécharger vos propres images si vous préférez. Vous aurez également accès aux modèles d’annonces les plus populaires de Snapchat.

Snapchat présente un outil de création d'annonces en 3 étapes

Pour le moment, Instant Create ne prend en charge que les Snap Ads. La création instantanée est disponible pour tous les annonceurs à partir du gestionnaire de publicités en libre-service.

Meta facilite l’exécution d’annonces de crypto-monnaie

0

Il est désormais plus facile de diffuser des publicités sur la crypto-monnaie sur Meta. Les entreprises peuvent désormais obtenir une licence réglementaire au lieu de passer par tout un processus de demande.

Meta augmente le nombre de licences réglementaires qu’il accepte de trois à 27, ce qui devrait rendre de nombreuses autres entreprises immédiatement éligibles pour diffuser des publicités sur la cryptographie.

Auparavant, pour diffuser des publicités sur la crypto-monnaie sur Meta, les entreprises devaient soumettre une demande et inclure des informations sur les licences dont elles disposent, si elles sont cotées en bourse et d’autres détails pertinents.

Meta s’éloigne de la dépendance à une multitude de signaux pour confirmer si une entreprise peut diffuser des publicités sur la cryptographie.

Désormais, les entreprises peuvent diffuser des publicités sur la crypto-monnaie simplement en détenant une licence éligible.

Pourquoi Meta change-t-il ses politiques sur la diffusion d’annonces sur la crypto-monnaie ?

Meta dit qu’il change ses politiques parce que le paysage de la crypto-monnaie a mûri et s’est stabilisé ces dernières années.

En outre, davantage de réglementations gouvernementales ont été mises en place pour établir des règles claires pour l’industrie.

En conséquence, Meta peut rendre sa politique de diffusion d’annonces sur la crypto-monnaie plus équitable et transparente.

Qu’est-ce que cela signifie pour les annonceurs ?

Les annonceurs qui étaient précédemment autorisés à diffuser des annonces sur la crypto-monnaie ne seront pas impactés par ce changement.

La liste des produits et services nécessitant une approbation préalable ne changera pas non plus.

Quoi est changent les étapes que les entreprises doivent franchir pour recevoir l’autorisation de diffuser ces types d’annonces.

Les entreprises qui détiennent au moins une des 27 licences et enregistrements acceptés par Meta peuvent recevoir l’autorisation de diffuser des publicités sur la cryptographie.

Dans le États-Unisles licences acceptables incluent :

  • Enregistrement FinCEN MSB, Émetteur : Financial Crimes Enforcement Network, (FinCEN)
  • BitLicense, Émetteur : Département des services financiers, État de New York (NYSDFS)

Une liste complète des licences est disponible sur la page de politique de Meta.

Qui a besoin d’une autorisation pour diffuser des publicités sur la cryptographie ?

Les types d’entreprises et de fournisseurs de services suivants sont tenus d’obtenir l’autorisation de diffuser des annonces sur la cryptographie :

  • Plates-formes, applications logicielles ou produits connus sous le nom d’échanges de crypto-monnaie et de plates-formes de négociation.
  • Plates-formes, applications logicielles ou produits proposant des prêts et des emprunts de crypto-monnaie.
  • Portefeuilles de crypto-monnaie qui permettent également aux gens d’acheter, de vendre, d’échanger ou de miser leurs jetons de crypto-monnaie.
  • Matériel et logiciel pour l’extraction de crypto-monnaie.

Qui n’a pas besoin d’autorisation ?

Les types d’entreprises et de fournisseurs de services suivants sont ne pas requis pour obtenir l’autorisation de diffuser des annonces sur la cryptographie :

  • Services fiscaux pour les sociétés de crypto-monnaie.
  • Événements, éducation et actualités liés à la crypto-monnaie (lorsqu’aucun produit ou service de crypto-monnaie n’est proposé).
  • L’actualité de la technologie blockchain.
  • Services et produits basés sur la technologie blockchain qui ne sont pas une monnaie virtuelle, par exemple les NFT.
  • Portefeuilles de crypto-monnaie qui permettent aux utilisateurs de stocker leurs jetons de crypto-monnaie sans les fonctionnalités d’achat, de vente, d’échange ou de jalonnement de leurs jetons de crypto-monnaie.

Comme la crypto-monnaie est un espace en évolution, Meta peut affiner ses règles au fil du temps à mesure que l’industrie change.

La société continuera d’examiner les licences disponibles et pourrait élargir sa liste d’éligibilité à l’avenir.

La source: Méta pour les entreprises


Image en vedette : rafapress/Shutterstock

Comment bloquer les emplacements d’annonces peu performants dans les applications à l’aide d’un script

0

Google a récemment annoncé qu’il n’autoriserait plus les annonceurs à exclure de manière groupée leurs annonces de la diffusion sur les applications mobiles.

Auparavant, il était possible d’exclure ce type d’emplacement sur le réseau display en ajoutant « googleadsenseformobileapps.com » comme cible à exclure.

appareil mobile

Lorsque des nouvelles comme celle-ci nous parviennent via une mise à jour du centre d’aide Google Ads, c’est le bon moment pour évaluer s’il existe une solution alternative.

Je propose donc un script qui peut être utilisé pour limiter automatiquement la diffusion d’annonces sur des applications mobiles peu performantes.

Espérons que les annonceurs utiliseront ce script pour faire quelque chose d’un peu plus sophistiqué que d’exclure simplement tout emplacement qui est une application mobile et d’exclure uniquement ceux qui ne produisent pas les résultats souhaités.

Le cas contre le vrac excluant les emplacements d’applications mobiles

Je comprends quand les annonceurs ont une aversion contre la diffusion d’annonces sur des emplacements où il n’y a pas de contrôles supplémentaires.

Dans cette situation, même un annonceur expert qui est prêt à faire des efforts pour optimiser les choses se retrouve avec les mains liées et peut décider qu’il vaut mieux abandonner toute une source de prospects potentiels afin de préserver ses performances.

Mais lorsqu’il existe des moyens de contrôler les enchères et les budgets, il n’y a pas de mauvais endroit pour diffuser une annonce. Il se peut que certains endroits soient trop chers. Si l’offre la plus basse ne peut pas produire de résultats, il est peut-être temps d’exclure cette cible ou cet emplacement coûteux.

En d’autres termes : il n’y a pas de mauvais placement, il n’y a que de mauvaises enchères.

Vous n’excluez pas toutes les requêtes, alors pourquoi exclure toutes les applications mobiles

Les professionnels du PPC intelligent gèrent les requêtes pour les annonces de recherche en ajoutant celles qui sont peu performantes en tant que mots clés ciblés afin qu’ils puissent définir des enchères plus basses (et de même, les plus performantes peuvent être ajoutées avec des enchères plus élevées). Les emplacements automatiques pour le GDN peuvent être optimisés de la même manière.

Dans les deux scénarios, la tactique consiste à expérimenter différentes sources de trafic et à les gérer étroitement pour réduire le risque d’un gonflement des coûts sans valeur ajoutée.

Avec les emplacements d’annonces sur les applications mobiles, une technique similaire peut être suivie. Si une application mobile génère des conversions à un CPA acceptable, elle doit rester dans le compte.

Seules les applications mobiles qui ne génèrent aucune conversion après un montant important de dépenses ou celles dont le CPA est trop élevé doivent être ajoutées en tant qu’exclusions.

Le script pour gérer les emplacements d’applications mobiles sur GDN

Ainsi, le script que nous avons créé recherche les applications mobiles où les publicités ont déjà généré des frais. Pour ce faire, il recherche la chaîne « mobileapp » dans le rapport sur les performances des emplacements que nous intégrons au script via l’API Ads.

Si le coût ou le CPA de cet emplacement dépasse une limite sélectionnée par l’utilisateur, il est ajouté au groupe d’annonces en tant qu’emplacement à exclure.

Le script ajoute les emplacements qu’il a exclus à une feuille de calcul Google et informe l’annonceur par e-mail afin qu’il y ait transparence sur ce qui se passe.

Les annonceurs peuvent programmer ce script pour qu’il s’exécute automatiquement sur une base hebdomadaire (ou plus fréquemment pour les comptes à dépenses élevées).

Paramètres de script que vous pouvez gérer

Comme avec la plupart des scripts pré-écrits que vous avez déjà essayés, vos modifications sont limitées aux premières lignes où les paramètres utilisateur sont conservés. Voici les choses que vous pouvez gérer.

DERNIERS_N_JOURS = 30

Cela définit le nombre de jours que le script regarde en arrière à partir d’aujourd’hui. Si vous souhaitez utiliser une période d’analyse plus longue, augmentez simplement ce nombre. Je vous recommande de ne pas le définir en dessous de votre délai moyen de conversion

MAX_CPA = 25

Le coût par action le plus élevé que vous êtes prêt à payer. Si le CPA d’un emplacement dépasse cette valeur, il sera ajouté en tant qu’emplacement à exclure au groupe d’annonces.

MAX_COST_NO_CONVERSIONS = 22

Si un emplacement a un coût mais aucune conversion (et donc aucune valeur définie pour le CPA), il s’agit du coût le plus élevé autorisé pour l’emplacement dans le groupe d’annonces avant qu’il ne soit ajouté en tant qu’exclusion.

EMAIL = ‘[email protected], [email protected]

Les adresses e-mail qui doivent être notifiées lorsque le script est exécuté et apporte des modifications.

Comment le script crée des emplacements d’application exclus

Le format d’ajout d’emplacements d’application négatifs est un peu compliqué.

Ce n’est pas aussi simple que d’ajouter l’URL d’un site Web que vous souhaitez exclure des annonces GDN.

Comme l’expliquent les documents d’aide de Google, pour exclure les applications iPhone, entrez l’URL iTunes de l’application à exclure.

Par exemple, pour exclure l’application « Colorize », vous devez saisir : https://itunes.apple.com/us/app/colorize/id331480966.

Pour exclure les applications Android, saisissez la dernière partie de l’URL après le champ « Id= ». Par exemple, pour exclure l’application « Colors by Number – inStar », vous devez saisir un emplacement négatif pour : com.inapp.instar.number.coloring.sandbox.game

Modifications de script que vous pouvez essayer

À l’heure actuelle, le script extrait des données, y compris le groupe d’annonces d’un emplacement.

Cela signifie que les coûts et les CPA ne sont pas agrégés lorsque vos annonces sont diffusées sur la même application mobile via plusieurs groupes d’annonces.

Vous pouvez supprimer l’attribut AdGroupName de la requête pour agréger les statistiques au niveau de la campagne.

De même, supprimez le nom de la campagne de la requête pour obtenir des statistiques de placement globales au niveau du compte.

Conclusion

Les scripts sont un excellent moyen pour les spécialistes du marketing d’acquérir de nouveaux contrôles sur leurs comptes Google Ads.

Lorsque Google apporte des modifications qui perturbent la plupart des annonceurs, ceux qui ont la capacité de travailler avec des scripts peuvent souvent trouver des solutions de contournement raisonnables qui sont hautement automatisées et peuvent être personnalisées à votre guise.

J’espère que ce script vous aidera à retrouver une partie du contrôle que vous souhaitez dans Google Ads.

Plus de ressources de recherche payante :

  • 5 choses que vous pourriez automatiser avec les scripts Google Ads
  • 3 scripts pour automatiser les rapports Google Ads dans les feuilles de calcul
  • 6 secrets de Google Ads et Bing Ads que tout spécialiste du marketing PPC devrait connaître

Crédit d’image

Photo postée : Adobe Stock

Facebook présente de nouveaux modèles personnalisés pour les histoires d’annonces

0

Facebook introduit de nouveaux modèles qui permettent aux spécialistes du marketing de créer plus facilement des publicités personnalisées sur Facebook, Messenger et Instagram.

Ces nouveaux modèles s’appuient sur les modèles par défaut précédents, qui permettaient aux spécialistes du marketing de prendre n’importe quel actif numérique et de le rendre sous forme d’annonce verticale plein écran.

« Lors de la conception d’une création pour une campagne numérique, nous recommandons toujours de créer des éléments uniques pour différents emplacements lorsque cela est possible. Cependant, en tant que spécialistes du marketing et entreprises, nous disposons de ressources et de temps limités, et il n’est pas toujours possible de créer des actifs spécifiques pour chaque placement. Pour aider à relever ce défi, nous simplifions la création pour les entreprises de toutes tailles pour les emplacements d’histoires verticales en plein écran. »

Les modèles d’histoires personnalisables permettent aux spécialistes du marketing de transformer les actifs existants en annonces d’histoires avec un minimum d’effort.

Voici comment ça fonctionne:

  • Importer un élément existant dans le gestionnaire de publicités
  • Choisissez parmi une variété de mises en page
  • Personnaliser les couleurs de fond
  • Ajouter du texte
  • Sélectionnez les options de recadrage

Avec ces outils, les spécialistes du marketing peuvent produire une création qui semble naturelle à l’environnement des histoires.

Les premiers tests avec Instagram Stories ont montré que l’utilisation de modèles personnalisables au lieu d’utiliser les modèles par défaut peut conduire à de meilleures performances de campagne. En effet, cela permet aux spécialistes du marketing d’adapter un actif à leur marque et à leur campagne spécifiques.

Streetbees, une entreprise spécialisée dans les informations en temps réel, a constaté une augmentation de 40 % des installations d’applications supplémentaires et une réduction de 29 % du coût par clic supplémentaire lors de l’utilisation de modèles personnalisables par rapport au modèle automatique par défaut.

Les nouveaux modèles personnalisables de Facebook pour les annonces d’histoires sont disponibles dès maintenant.

Snapchat présente un nouveau bloc d’annonces pour les annonceurs de commerce électronique

0

Snapchat déploie Dynamic Ads – une nouvelle unité publicitaire conçue spécifiquement pour les annonceurs de commerce électronique.

« Au fil des ans, Snap a investi massivement dans des solutions permettant aux spécialistes du marketing de performance de piloter leur activité, et ce nouvel ajout ne fera qu’augmenter la profondeur de notre offre. »

Ce que Dynamic Ads offre que les autres options publicitaires de Snapchat n’offrent pas, c’est la personnalisation automatisée, qui offre de nouvelles façons d’évoluer et d’améliorer les performances.

Snapchat vend le bloc d’annonces comme un moyen simple de créer des annonces mobiles à grande échelle tout en conservant l’identité de la marque grâce à des modèles axés sur le mobile.

Les autres avantages des annonces dynamiques incluent :

  • Création de haute qualité: Choisissez facilement parmi des modèles conçus pour présenter visuellement les produits, en donnant aux publicités un aspect natif sur la plate-forme, sans avoir besoin de compétences en conception.
  • Rendement amélioré: Gagnez du temps sur la création manuelle d’annonces et consacrez plus de temps à la croissance de votre entreprise.
  • Pertinence accrue des annonces: synchronisez un catalogue de produits, sélectionnez une audience pour la prospection ou le réengagement, et laissez le système de Snap diffuser l’annonce en temps réel.

La synchronisation d’un catalogue de produits permet à Snapchat d’être continuellement mis à jour sur les modifications apportées aux produits. Cela signifie qu’au fur et à mesure que des modifications sont apportées aux produits (c’est-à-dire le prix ou la disponibilité), les publicités s’ajusteront en conséquence afin que vous puissiez diffuser des campagnes « toujours actives ».

Snapchat souligne que les marques qui utilisent déjà les publicités dynamiques ont obtenu des résultats positifs jusqu’à présent :

« Lors de l’utilisation de Dynamic Ads, la boutique de mode en ligne Princess Polly a connu des premiers succès avec une diminution de 66 % du coût par achat et une augmentation de 171 % du ROAS, par rapport à leur campagne pixel similaire diffusée simultanément aux États-Unis. »

Les annonces dynamiques seront en version bêta ouverte à partir des prochaines semaines, pour les annonceurs ciblant les utilisateurs aux États-Unis. D’autres pays seront pris en charge dans les mois à venir.

Nouvelles protections Google pour les mineurs : moins d’annonces, un contenu plus sûr, etc.

0

Google apporte des modifications pour créer un espace plus sûr pour les enfants et les adolescents sur Internet, avec une liste de nouvelles fonctionnalités et outils.

Au cours de la dernière année, les parents et les enfants se sont tournés vers les espaces de travail virtuels, créant une plus grande dépendance à Internet dans leur vie quotidienne. En conséquence, les parents, les éducateurs, les décideurs et les experts en matière de protection de la vie privée ont exprimé leur inquiétude quant à la création d’un environnement sûr pour les adolescents.

Modifications de la publicité

Google étendra les mesures de protection pour empêcher que les catégories d’annonces sensibles à l’âge ne soient diffusées auprès des adolescents. Les publicités seront bloquées en fonction de l’âge, du sexe et des centres d’intérêt des personnes de moins de 18 ans. Ces changements commenceront à se déployer à l’échelle mondiale au cours des prochains mois dans le but de garantir qu’ils offrent des expériences publicitaires adaptées à l’âge.

Donner aux mineurs le contrôle de leur empreinte numérique

Google propose des options de suppression pour les personnes utilisant la recherche Google, mais reconnaît que les enfants courent un risque particulier lorsqu’il s’agit de contrôler leurs images sur Internet.

Google prévoit d’introduire une nouvelle politique qui permet à toute personne de moins de 18 ans, ou à son parent ou tuteur, de demander la suppression de ses images des résultats d’images Google. Le supprimer du SERP ne le supprimera pas du Web, mais diminuera l’exposition.

Améliorer l’expérience Web pour les enfants et les adolescents

Paramètres de téléchargement YouTube

Le paramètre de téléchargement pour les adolescents sur YouTube sera par défaut l’option la plus privée. Google fournira également des garanties supplémentaires et une formation sur le contenu commercial.

Dans le cadre de ce changement, YouTube commencera à supprimer de YouTube Kids le contenu trop commercial, c’est-à-dire le contenu qui encourage les enfants à dépenser de l’argent. YouTube donne l’exemple d’un contenu axé sur l’emballage des produits.

YouTube met également à jour les divulgations qui apparaissent sur les comptes supervisés et le contenu « conçu pour les enfants » pour être très clair lorsqu’une vidéo contient des promotions payantes.

YouTube fait également une pause dans les rappels à l’heure du coucher et la lecture automatique pour les utilisateurs de moins de 18 ans. Une option de lecture automatique sera ajoutée à YouTube Kids – bien qu’elle soit désactivée par défaut – pour donner aux parents la possibilité de décider ce qui convient à leur famille.

Mises à jour de l’historique des positions

L’historique des positions est désactivé par défaut et les enfants disposant de comptes supervisés n’ont pas la possibilité de l’activer. Cela sera bientôt étendu à tous les utilisateurs de moins de 18 ans dans le monde, ce qui signifie que l’historique de localisation restera désactivé pour tous les adolescents.

Mises à jour de Google Play

Google lance une nouvelle section de sécurité, qui permettra aux parents de savoir quelles applications suivent les politiques familiales. Les applications seront tenues de divulguer comment elles utilisent les données qu’elles collectent, ce qui permettra aux parents de décider plus facilement si une application convient à leur enfant avant de la télécharger ou de l’utiliser.

Modifications apportées à Google Workspace for Education

Les enfants utilisant Internet pour le travail scolaire, on s’est inquiété de la sauvegarde de cette expérience. Google s’est efforcé d’améliorer la capacité des administrateurs à personnaliser les expériences de leurs utilisateurs, par exemple en limitant l’activité des étudiants sur YouTube et en activant la technologie SafeSearch par défaut pour tous les utilisateurs.

Recherche sécurisée

Google a mis en place des paramètres pour empêcher les utilisateurs de voir du contenu mature qu’ils n’ont pas recherché. SafeSearch filtre les résultats explicites lorsqu’il est activé et est déjà activé par défaut pour les utilisateurs connectés de moins de 13 ans qui ont des comptes gérés par Family Link. Dans les mois à venir, Google prévoit d’étendre cette technologie aux utilisateurs de moins de 18 ans.

Mises à jour de l’Assistant Google

Google prévoit d’introduire de nouvelles protections par défaut pour empêcher le contenu mature de faire surface pour un enfant.

Google Ads améliore ses statistiques d’annonces de recherche avec des informations plus claires

0

Google Ads déploie de nouvelles statistiques pour fournir aux annonceurs un meilleur aperçu de l’endroit où leurs annonces apparaissent sur la page de résultats de recherche.

Les statistiques actuellement disponibles pour les annonceurs ne sont pas aussi claires qu’elles pourraient l’être, explique Google.

Par exemple, la métrique de position moyenne n’indique pas où une annonce apparaît sur la page, contrairement à ce qui est généralement compris.

La métrique de position moyenne décrit l’ordre dans lequel une annonce apparaît par rapport aux autres annonces dans la mise aux enchères des annonces.

Si une annonce a une position moyenne de 1, cela ne signifie pas que l’annonce s’affiche tout en haut de la page. Cela signifie que l’annonce est diffusée avant toutes les autres annonces.

Dans certains cas, l’annonce peut en fait être affichée en bas de la page, mais elle aura toujours une position moyenne de « 1 » si aucune autre annonce n’apparaît au-dessus des résultats de recherche naturels.

Les nouvelles mesures introduites par Google fourniront des informations plus claires sur l’endroit où les annonces apparaissent sur la page de résultats de recherche.

Les nouvelles métriques d’annonces de recherche de Google incluent :

  • Impr. (Haut absolu) %: Le pourcentage d’impressions d’annonces affichées en tant que toute première annonce au-dessus des résultats de recherche naturels.
  • Impr. (Haut) %: Le pourcentage d’impressions d’annonces affichées n’importe où au-dessus des résultats de recherche naturels.
  • Recherche (Top absolu) IS: nombre d’impressions reçues dans le premier emplacement absolu divisé par le nombre estimé d’impressions susceptibles d’être reçues dans le premier emplacement.
  • Recherche (Haut) IS : le nombre d’impressions reçues au premier emplacement (n’importe où au-dessus des résultats de recherche naturels) par rapport au nombre estimé d’impressions susceptibles d’être reçues au premier emplacement.

Pour les annonceurs qui utilisent actuellement la position moyenne pour suivre l’emplacement de leurs annonces sur la page, Google recommande d’utiliser plutôt Impression (Absolute Top) % et Impression (Top) %.

Ceux qui utilisent la position moyenne pour enchérir sur un emplacement de page doivent utiliser Search (Abs Top) IS et Search (Top) IS à la place.

Bing facilite la gestion des campagnes d’annonces dynamiques du Réseau de Recherche

0

Bing Ads introduit des flux de pages qui permettront aux annonceurs de gérer plus facilement les campagnes Dynamic Search Ads.

Les flux de page évitent aux annonceurs d’avoir à créer des cibles pour chacune de leurs URL de site Web.

Au lieu de cela, les annonceurs peuvent télécharger des flux de pages, qui sont des listes d’URL à cibler.

L’utilisation des flux de page avec les campagnes Dynamic Search Ads indiquera à Bing quelles URL sont considérées comme les plus précieuses.

Par conséquent, un flux de pages améliorera la couverture globale du site Web d’une campagne.

Comment utiliser les flux de page dans Bing Ads

Voici les étapes à suivre pour travailler avec les flux de pages.

Tout d’abord, créez un flux de pages, qui devrait ressembler à l’exemple ci-dessous.

Bing facilite la gestion des campagnes d'annonces dynamiques du Réseau de Recherche

Vous pouvez attribuer un libellé à une URL individuelle dans la colonne « Libellé personnalisé ».

Ensuite, chargez le flux de page dans le Données d’entreprise section des annonces Bing Bibliothèque partagée:

Bing facilite la gestion des campagnes d'annonces dynamiques du Réseau de Recherche

Vous pouvez ensuite associer un flux de pages à une campagne d’annonces dynamiques du Réseau de Recherche en accédant à la campagne Réglages onglet et localisation Source de ciblage:

Bing facilite la gestion des campagnes d'annonces dynamiques du Réseau de Recherche

Vous aurez la possibilité de cibler uniquement les URL de votre flux de pages ou de cibler les URL de votre flux de pages ainsi que d’autres cibles automatiques, le cas échéant.

Cliquez sur sauvegarderpuis votre campagne d’annonces dynamiques du Réseau de Recherche est désormais configurée avec des flux de page.

Selon Bing, dans certains cas, l’exploration des nouvelles URL peut prendre jusqu’à quelques jours.

En plus de configurer les flux de pages de cette manière, vous pouvez également les importer depuis Google Ads.

Les flux de pages seront déployés pour tous les clients Bing Ads au cours des prochaines semaines.

Davantage de ressources

  • 6 raisons pour lesquelles votre stratégie de recherche payante doit inclure Bing Ads
  • Bing met à jour les annonces textuelles étendues avec la possibilité d’ajouter encore plus de texte
  • 5 façons dont le référencement pour Bing est différent du référencement Google