Accueil Tags Dont

Tag: dont

6 clés dont votre entreprise a besoin pour gagner avec votre agence de marketing

0

Vous souhaitez faire avancer votre stratégie digitale et mettre votre entreprise sur la voie du succès ?

Que vous soyez un propriétaire d’entreprise travaillant avec une agence ou un spécialiste du marketing numérique qui a besoin de plus de bande passante, l’un des plus grands défis auxquels vous êtes confronté est de vous démarquer dans ce paysage sursaturé.

Les stratégies de campagne les plus percutantes visent à faire avancer la création de valeur et à vous aider à atteindre vos objectifs.

Bâtir la confiance avec votre agence et établir une base marketing solide est un moyen infaillible de faire passer votre entreprise au niveau supérieur.

Le 12 octobre, j’ai animé un webinaire avec les invités spéciaux de CallRail, Eric et Erin Wilder, co-fondateurs de 81 & Sunny Digital Media.

Les Wilders ont expliqué comment établir un partenariat clair, transparent et de confiance avec votre agence qui génère des résultats.

Voici un résumé du webinaire. Pour accéder à l’intégralité de la présentation, remplissez le formulaire.

Clé #1 : Transparence

Il doit y avoir de la confiance dès le début. La transparence est essentielle dès le départ, surtout si l’annonceur a été brûlé par le passé.

Ne laissez jamais un annonceur se sentir laissé dans le noir ; au lieu de cela, prouvez comment chaque dollar est investi. Il est important de montrer ce qui est fait.

De plus, assurez-vous que tous les comptes publicitaires appartiennent à l’annonceur ; ils devraient repartir avec leurs données à la fin du partenariat.

[Find out how to make your working relationship more comfortable] Accédez instantanément au webinaire →

Clé #2 : Respecter les médias en tant qu’investissement

Traitez les investissements dans les médias numériques de la même manière que les investissements financiers traditionnels.

Sachez qu’ils comportent intrinsèquement des risques, qu’ils nécessitent un certain niveau de capital pour participer et qu’ils doivent être gérés de manière responsable.

Assurez-vous de garder des attentes réalistes en matière de niveau d’investissement et de retour sur investissement.

[Know the right questions to ask] Accédez instantanément au webinaire →

Clé #3 : Assurez-vous que les mathématiques ont du sens

Pour s’assurer que les programmes sont mis en place pour réussir dès le départ, les calculs doivent toujours avoir un sens.

Par exemple, avant de lancer une campagne, une agence doit comprendre les marges bénéficiaires de l’annonceur et quel type de coût par lead (CPL) ou de coût par action (CPA) doit être atteint pour atteindre le seuil de rentabilité ou « réussir ».

Vous devrez comprendre le paysage concurrentiel, vos objectifs et savoir si un programme a du sens, même depuis le début.

[Discover an exercise you can do together] Accédez instantanément au webinaire →

Clé n° 4 : définissez des attentes réalistes

Fixez des attentes réalistes concernant le niveau d’investissement et le retour sur investissement. Ne promettez pas trop de succès immédiat car il faut du temps et des données pour y arriver.

Le succès peut être mesuré en retours ou en « atteignant le seuil de rentabilité » tout en réalisant une croissance de la clientèle.

Une calculatrice peut afficher les attentes d’investissement et de retour sur investissement avec toutes les variables extérieures.

6 clés dont votre entreprise a besoin pour gagner avec votre agence de marketing

Une fois que vous connaissez votre formule de réussite, vous pouvez encore augmenter votre portée.

Lorsque vous connaissez les données, vous savez où optimiser. Et c’est étroitement lié à la clé suivante.

Clé #5 : Suivez tout

Les données racontent toujours la vraie histoire. Le comportement des utilisateurs est en constante évolution, et le consommateur risque de vous surprendre !

Voici comment vous pouvez suivre chaque dollar investi :

  • Utilisez les outils de suivi natifs de Google et Facebook au démarrage.
  • Ajoutez le suivi des appels pour enrichir votre ensemble de données si vous lancez un programme avec deux canaux (par exemple, Google & Bing ou Google & Facebook).
  • À l’aide des données de conversion enrichies, optimisez plus intelligemment et plus rapidement votre campagne marketing globale, notamment en transférant le budget d’un canal à un autre en fonction du coût par vente.

Grâce à la connaissance des données, vous pouvez comprendre non seulement le coût par prospect, mais aussi le coût par vente par canal.

En fin de compte, vous voudriez éliminer le doute sur l’investissement dans des canaux spécifiques basés sur des résultats réels.

[Discover what else you can track] Accédez instantanément au webinaire →

Clé #6 : Adoptez l’approche « Si vous gagnez, nous gagnons »

En tant qu’agence, faites ce qui est le mieux pour l’activité de l’annonceur, car augmenter ses revenus signifie également augmenter les vôtres.

Assurez-vous également que votre contact direct semble bon. Celui qui vous a amené à bord, faites-le promu pour que vous restiez plus longtemps.

Lorsque vous réussissez tous les deux, vous investissez dans un partenariat à long terme qui profite à vos deux entreprises.

[Learn from a case study that gave a 4,000% increase in investment] Accédez instantanément au webinaire →

[Slides] 6 clés dont votre entreprise a besoin pour gagner avec votre agence de marketing

Voici la présentation.

6 clés dont votre entreprise a besoin pour gagner avec votre agence de marketing de Journal des moteurs de recherche

Rejoignez-nous pour notre prochain webinaire !

Comment s’adapter au contenu utile et aux mises à jour principales de Google

Découvrez comment le contenu utile et les mises à jour principales de Google peuvent jouer en votre faveur. Comment pouvez-vous ajuster votre stratégie de contenu pour vous conformer aux dernières mises à jour de Google ? Découvrez comment un contenu utile peut améliorer votre classement dans les recherches.

Réserver ma place


Crédits image

Image en vedette : Paulo Bobita/Journal des moteurs de recherche

5 façons dont les experts SEO gagnent dans la recherche locale avec des API SERP automatisées

0

Ce message a été sponsorisé par Bright Data. Les opinions exprimées dans cet article sont celles du sponsor.

Vous connaissez l’histoire, chaque professionnel du référencement apprend et utilise les mêmes méthodes pour construire sa stratégie de référencement.

Alors, comment découvrir des joyaux cachés qui aident à propulser votre marque locale en haut des pages de résultats des moteurs de recherche (SERP) ?

Comment vous élever d’un simple professionnel à un expert SEO ?

Où obtenez-vous des informations exploitables qui vous aident à revendiquer une position SERP supérieure ?

Les spécialistes du marketing numérique savent que pour gagner une position de tête sur le SERP, ils doivent comprendre le fonctionnement du SERP.

La solution: Des informations de recherche exploitables peuvent être découvertes avec les API SERP.

Pouvoir voir ce qui fait ou défait une première place dans une recherche vous aidera à créer une stratégie gagnante.

Les spécialistes du marketing numérique utilisent les API SERP, ou grattoirs SERP, pour créer :

  • Stratégies de sentiment de marque.
  • Stratégies de gestion de la réputation en ligne (ORM).
  • Amélioration des stratégies de classement des mots-clés pour modifier leur positionnement et augmenter leur visibilité dans les moteurs de recherche.

Avant de faire vos premiers pas vers une stratégie de référencement local plus solide, explorons ce qu’est une API SERP.

Qu’est-ce qu’une API SERP ?

Les API SERP sont des outils automatisés qui extraient des ensembles de données Web publics des SERP.

Ils se concentrent sur la fourniture de données Web à partir de résultats de recherche payants et organiques de différents mots-clés et requêtes saisis dans les moteurs de recherche.

Les API SERP peuvent vous aider à surclasser vos concurrents en :

1. Ciblage automatique de paramètres uniques, notamment :

  • Emplacement (ciblage au niveau de la ville).
  • Langue.
  • Filtres.
  • Mode sans échec.
  • Dispositif.

2. Analyser automatiquement différentes fonctionnalités des moteurs de recherche, telles que :

  • Plans.
  • Achats.
  • Les tendances.
  • Hôtels.
  • Vols.
  • Nouvelles.
  • Suite.

Ces deux ensembles de données publics automatisés vous aident à :

  • Surveillez votre concurrence.
  • Découvrez les tendances cachées.
  • Améliorer les campagnes publicitaires payantes.
  • Exposez les lacunes de contenu.
  • Comprenez les performances de votre contenu d’une région à l’autre.
5 façons dont les experts SEO gagnent dans la recherche locale avec des API SERP automatisées

À quoi servent les API SERP ?

Les API SERP, en particulier celles automatisées comme l’outil API SERP de Bright Data, vous aident à :

  • Découvrez facilement les cotes d’écoute nuisibles et la mauvaise presse afin que vous puissiez réparer votre réputation.
  • Créez une stratégie de mots clés SEO basée sur des données Web en temps réel, plutôt que sur des données historiques.
  • Élaborez une stratégie de contenu qui aide les moteurs de recherche à comprendre votre entreprise et à vous classer plus haut.
  • Découvrez les meilleures opportunités de backlinking.
  • Obtenez automatiquement des informations et gagnez du temps lors des phases de recherche SEO.

1. Découvrez et réparez les mauvaises critiques et appuyez sur pour augmenter le classement SERP

Vous pouvez utiliser les API SERP pour gérer la réputation en ligne de votre organisation.

Inquiet des mauvaises relations publiques ? Soyez alerté pour pouvoir l’anticiper.

Vous vous demandez si de mauvaises critiques font apparaître vos produits plus bas sur les SERP ? Découvrez en quelques secondes.

Les API SERP peuvent vous aider, vous et votre équipe, avec la gestion de la réputation en ligne (ORM).

Comment? En grattant rapidement toutes les données Web publiques des moteurs de recherche et en voyant, en un coup d’œil, quelles pages sont les mieux classées – pour des raisons positives et négatives – lors de la recherche de mots-clés de marque ou de mots-clés de produits.

Votre outil API SERP automatisé vous montrera comment votre marque est positionnée auprès du public et comment sa position est influencée par ces facteurs.

À partir de là, vous pouvez développer une stratégie supérieure qui contrecarre tout contenu négatif par un contenu positif – en tirant parti des informations tirées des données Web SERP pour optimiser la réputation et la portée de votre marque.

Par exempleles équipes de référencement peuvent voir comment leurs avis et notes se comparent à ceux de leurs concurrents et surveiller toute presse ou tout commentaire négatif sur leur marque.

L’utilisation d’une API SERP automatisée peut rapidement montrer les types de sites Web qui apparaissent en premier dans les recherches et s’ils placent ou non la marque dans une position favorable.

2. Construisez votre stratégie avec la recherche de mots clés en temps réel et les données Web

Les outils de référencement traditionnels s’appuient sur des données historiques pour vous donner des informations, en fournissant des résultats ou des données d’il y a une semaine ou plus.

Souvent, ils ne donnent pas aux utilisateurs la possibilité de rechercher par ville ou d’autres paramètres détaillés. Cela devient un problème pour les spécialistes du référencement local, car les résultats des moteurs de recherche pour un mot-clé à Miami apparaîtront différemment de ce qu’ils seront à Orlando.

Il est temps de devancer vos concurrents en créant votre stratégie à partir de données Web en temps réel.

Comment? Les API SERP ont la capacité de récupérer en temps réel les données Web publiques des pages de résultats des moteurs de recherche depuis n’importe quel pays, ville ou emplacement, ce qui les rend parfaites pour le référencement international et le référencement local.

Vous serez en mesure de créer des stratégies de référencement local et des stratégies ORM qui améliorent la position de classement de votre marque à travers les emplacements en temps réel.

En utilisant un scraper SERP automatisé, vous pouvez :

  • Suivez les changements dans les résultats ou les classements des moteurs de recherche locaux par rapport à vos concurrents.
  • Découvrez des tendances spécifiques de mots-clés, de descriptions et de liens.
  • Optimiser les campagnes publicitaires.
  • Localisez les opportunités de backlink inexploitées.
  • Données en double affectant le positionnement de la recherche.

3. Voir automatiquement les tendances de recherche et découvrir les lacunes de contenu

Vous pouvez utiliser les API SERP pour découvrir les tendances des moteurs de recherche et exposer les lacunes de votre stratégie de marketing de contenu.

Les données Web collectées à partir des API SERP peuvent identifier de nouvelles idées de contenu tendance – telles que des blogs, des articles ou des vidéos – qui peuvent vous aider à créer et à gérer un contenu de haute qualité qui génère du trafic organique.

Comment? Une API SERP automatisée peut vous donner un aperçu instantané de ce que votre stratégie de contenu 2023 devrait contenir.

4. Obtenez des informations instantanées sur les balises de titre, les méta-descriptions et les opportunités de backlink les plus efficaces

Les API SERP récupèrent les titres, les balises et les descriptions des SERP.

Cela signifie que vous pouvez voir le contenu dont vous avez besoin sans surfer sur des centaines de SERP.

Grâce à ces informations, vous pouvez mieux optimiser vos pages afin qu’elles apparaissent plus haut dans les recherches que les pages, produits ou services de vos concurrents.

Comment? En grattant les résultats concurrents, les sites Web publics et le contenu, vous pouvez identifier les domaines dans lesquels améliorer vos propres balises de titre et méta descriptions.

Vous pouvez également localiser des opportunités de backlinks inexploitées pour améliorer encore leurs pages et vous assurer qu’elles apparaissent en premier dans les résultats de recherche tendances.

La meilleure partie? Vous pouvez le faire automatiquement.

5. Automatisez vos tâches de scraping SERP avec les API SERP

Les API SERP peuvent automatiser le processus de grattage des SERP.

Si vous êtes une entreprise locale avec de nombreux sites ou un professionnel du référencement international qui utilise une stratégie de référencement local pour les classements internationaux, vous le savez aussi bien : de nombreux éléments différents peuvent affecter les résultats affichés sur une page, notamment l’emplacement, l’historique des recherches et dispositif.

Les agences de référencement ont également plusieurs clients, et cela peut prendre des heures pour effectuer un grattage manuel pour chacun d’eux.

Par conséquent, il n’est pas possible d’enquêter manuellement sur les SERP et de renvoyer des résultats précis en temps réel.

Comment? Les grattoirs SERP vous permettent d’automatiser et d’extraire des données Web d’innombrables sources à la fois, permettant à vos équipes de collecter de gros volumes de données à un rythme plus rapide et d’avoir une plus grande visibilité sur leur positionnement dans les résultats de recherche.

De nombreux fournisseurs de données Web proposent des API SERP qui nécessitent peu ou pas d’expérience pour extraire les données Web des pages de résultats.

Ces outils sont spécifiquement conçus pour cibler tous les principaux moteurs de recherche.

Semblable à l’infrastructure de collecte de données, certains outils sont même livrés avec une technologie de déblocage, et plus important encore, le fournisseur de données mettra automatiquement à jour les API SERP après que les moteurs de recherche auront apporté des modifications aux pages de résultats, garantissant ainsi une collecte de données Web en temps réel précise et ininterrompue.

Ceci est extrêmement important étant donné que des changements constants sont apportés à la structure et aux algorithmes des SERP, et que de nouvelles fonctionnalités sont ajoutées plus fréquemment à ces pages.

Équipez vos équipes SEO avec une automatisation SEO sécurisée, dès aujourd’hui

Les API SERP peuvent vous fournir les outils supplémentaires dont vous avez besoin pour optimiser vos stratégies d’ORM, de référencement localisé, d’optimisation de contenu, de suivi de classement en temps réel et d’autres projets liés au référencement.

Avec l’aide des API SERP, la collecte de données Web SERP précises et en temps réel est devenue une tâche beaucoup plus gérable et a fourni aux équipes SEO une ligne directe vers différents publics et SERP à travers le monde.

Testez l’API SERP de Bright Data, maintenant !

TESTEZ MAINTENANT les API SERP AUTOMATISÉES

Créer du contenu dont votre public a envie : une entrevue avec Mindy Weinstein

0

Au Pubcon 2014 à Las Vegas, j’ai eu l’occasion de m’asseoir et de discuter avec Mindy Weinstein de Bruce Clay Inc. sur la façon de créer le type de contenu dont votre public a envie.

Tout au long de Pubcon, Mindy a fait partie de plusieurs panels d’experts sur la création de contenu partageant ses expériences uniques sur la création de contenu sur le marché en ligne exigeant d’aujourd’hui.

Une chose qui revient sans cesse pendant les sessions de Mindy est sa passion pour la création de contenu qui parle aux gens. Dans la vidéo ci-dessous, Mindy partage ses conseils sur la façon de procéder :

Voici quelques points clés de la vidéo :

  • La passion de Mindy pour la création de contenu découle d’essayer de comprendre qui est à l’autre bout de l’écran et ce qu’ils veulent lire.
  • Le contenu perd ce sentiment personnel, dit Mindy. Quand quelqu’un lit un contenu qui veut savoir que vous le comprenez et que vous avez le bon message pour lui.
  • Les gens aiment généralement le contenu qui satisfait leurs besoins ou résout leurs problèmes. C’est le type de contenu que les gens liront et partageront, et c’est le type de contenu qui transformera un lecteur en client.
  • Comment les entreprises peuvent-elles éviter de perdre cette touche personnelle lors de la création de contenu ? Mindy suggère d’apprendre tout ce que vous pouvez sur votre public avant même de penser à créer du contenu.
  • De nombreuses entreprises manquent cette première étape cruciale. Ils pensent « Quel message est-ce que je veux donner? » au lieu de « Quel message mon public veut-il lire ? »
  • Ce type d’état d’esprit devrait être adopté à l’échelle de l’entreprise, dit Mindy. Un état d’esprit axé sur le client est quelque chose que la haute direction doit adopter dans le cadre de la culture d’entreprise, puis l’inculquer à ses rédacteurs.

Veuillez visiter la page YouTube de SEJ pour plus d’interviews vidéo.

3 façons dont le référencement a changé cette année et ce que cela signifie pour vous

0

L’expression « le contenu est roi » soulignée par les professionnels du référencement dans le passé n’est plus le cas.

Ce fut une année active pour Google. De multiples mises à jour au cours des trois derniers mois ont entraîné des changements importants dans la façon dont le référencement et les entreprises gèrent la qualité de leur site Web.

Le 8 septembre, j’ai animé un webinaire sponsorisé du Search Engine Journal présenté par Jordan Koene, stratège SEO et conseiller chez Searchmetrics.

Il a partagé les trois façons dont le référencement a changé cette année, pourquoi c’est important et ce que vous devez faire pour créer de la croissance.

Voici un récapitulatif de la présentation du webinaire.

3 façons dont le référencement a changé cette année et ce que cela signifie pour vous Webinaire Searchmetrics

Cette année, Google a annoncé les modifications apportées à la recherche.

Qu’est ce qui a changé?

  • MAMAN IA. MUM est le modèle d’IA qui offre une capacité de traitement de l’information plus récente, plus rapide et plus étendue. Il aide Google à gérer la transformation de texte en texte. En conséquence, la capacité de Google à traiter et à comprendre le texte et la signification d’une page est plus rapide que jamais.
  • Règles « changeantes » des fonctionnalités SERP. Au cours de la dernière décennie, le SERP a beaucoup changé. Il y a une quantité accélérée d’influence de Google ces jours-ci.
  • Plus de base pour la performance. Être plus rapide et plus propre ne signifie pas toujours que vous êtes un gagnant. Même si Google nous dit depuis des années que Core Web Vitals et la vitesse sont des facteurs de succès importants, ce n’est plus le cas.

Le rythme auquel Google effectue ces changements est plus rapide que ce que nous avons vu les années précédentes. Mais, grâce à MUM, Google a pu apporter de nombreux changements au cours des 12 derniers mois, comme T5.

T5 concerne les transformations de transfert de texte à texte et la façon dont Google a développé des moyens plus rapides pour traiter les informations d’un point de vue linguistique ou même du sens et de l’intention.

MUM nous a permis de passer à travers cela à un rythme beaucoup plus rapide.

Pourquoi c’est important

La raison pour laquelle MUM et des technologies telles que MUM sont importantes pour Google est qu’elles améliorent leur capacité à avoir un impact sur les entreprises.

3 façons dont le référencement a changé cette année Searchmetrics

Le nombre d’entreprises américaines est passé d’environ 29 millions en 2018 à environ 32 millions en 2020.

Cependant, seulement 17 millions, soit environ la moitié de ces entreprises, bénéficient des services Google (Google My Business, recherche, YouTube, etc.)

Seuls 2 millions, soit moins de 10%, bénéficient réellement des publicités Google de toutes ces entreprises.

C’est pourquoi Google accélère le rythme et la vitesse à laquelle ils effectuent ces changements, car ils souhaitent toucher davantage d’entreprises.

Pour beaucoup d’entre nous dans l’espace SEO, la chasse pour obtenir plus de trafic ne consiste pas nécessairement à se concentrer sur plus de mots-clés ; il va probablement évoluer pour améliorer les performances des mots-clés pour lesquels nous nous classons déjà.

Ce que les gens recherchent : événements en direct

Il y a une croissance massive d’une année sur l’autre des mots-clés et des termes liés aux concerts, aux spectacles et aux stades.

  • Recherche concert à ont augmenté à l’échelle mondiale de plus de 500 % en glissement annuel. Les recherches les plus fréquentes incluent : « concerts à chicago 2021 », « concerts à atlanta 2021 », « concerts à dallas », « concerts à las vegas »
  • Recherche salons de l’auto à proximité ont augmenté à l’échelle mondiale de plus de 300 % en glissement annuel. Les recherches les plus fréquentes incluent : « salons de voitures près de chez moi ce week-end 2021 », « salons de voitures près de chez moi ce week-end »,
  • Recherche sièges de stade ont augmenté à l’échelle mondiale de plus de 600 % en glissement annuel. Les recherches les plus fréquentes incluent : « plan des places assises du stade Dodger », « plan des places assises du stade Busch », « plan des places assises du stade Wembley »,
  • Recherche musique live près de chez moi ont augmenté à l’échelle mondiale de plus de 400 % en glissement annuel. Les recherches les plus fréquentes incluent : « musique live près de chez moi », « musique live près de moi ce soir », « restaurants avec musique live près de moi », musique live près de chez moi »

Pensez-y, sur quel mot-clé vous concentrez-vous maintenant, et comment générez-vous du trafic et de la notoriété à partir de celui-ci ?

La performance d’un ensemble de termes dans un sujet particulier a bien plus d’impact aujourd’hui que notre capacité à aller sécuriser plus de trafic pour plus de mots-clés.

Ce que les gens recherchent : achats en magasin

  • Recherche ouvert maintenant près de moi ont augmenté à l’échelle mondiale de plus de 200 % en glissement annuel. Les recherches les plus fréquentes incluent : « restaurants ouverts maintenant près de moi », « nourriture ouverte maintenant près de moi », « restaurants rapides ouverts maintenant près de moi », « pharmacie ouverte maintenant près de moi »
  • Recherche magasins de matelas à proximité ont augmenté à l’échelle mondiale de plus de 50 % en glissement annuel. Les recherches les plus fréquentes incluent : « magasins de matelas à proximité », « magasins de matelas à prix réduits à proximité », « meilleurs magasins de matelas à proximité », « magasins de lits et de matelas à proximité ».
  • Recherche ouvert 24h/24 près de chez moi ont augmenté à l’échelle mondiale de plus de 80 % en glissement annuel. Les recherches les plus fréquentes incluent : « magasins ouverts 24h/24 près de chez moi », « restaurants ouverts 24h/24 près de moi », « magasins ouverts 24h/24 près de moi », « restaurants ouverts 24h/24 près de moi »,
  • Recherche magasin près de chez moi ouvert maintenant ont augmenté à l’échelle mondiale de plus de 40 % en glissement annuel. Les recherches les plus fréquentes incluent : « magasin de pneus près de chez moi ouvert maintenant », « magasin de pneus près de chez moi ouvert maintenant »,

En particulier, les recherches autour de « ouvert maintenant » ont changé pendant la pandémie.

Ce que vous penseriez généralement être un vecteur de croissance pendant la pandémie, les repas en plein air, n’était pas le cas en raison de la restriction contraignante pour les consommateurs dans les expériences de restauration en salle.

Comprendre ces modèles de recherche peut être utile pour les points de données sur la façon dont nous gérons nos attentes en matière de recherche. Google traite des informations comme celles-ci sur les pages et le contenu à afficher à un rythme beaucoup plus rapide.

Fonctionnalités Google SERP et chemin à parcourir

Les fonctionnalités SERP sont devenues l’atout le plus important de Google pour changer le paysage.

Voici un petit aperçu des différentes fonctionnalités SERP et des volatilités historiques pour d’autres éléments de fonctionnalité dans le SERP.

3 façons dont le référencement a changé cette année Searchmetrics

Google peut désormais accepter des requêtes de recherche sans marque et comprendre où et quand placer des liens de site par rapport à des requêtes de recherche sans marque avec MUM. En conséquence, les liens des sites de recherche sont plus prolifiques dans le SERP.

Tout le concept ici autour des fonctionnalités SERP est notre capacité à repenser l’orientation de notre marque dans la recherche.

Ce n’est donc pas nécessairement un facteur prohibitif de notre capacité à générer du trafic à partir de la recherche.

Tout se résume à notre capacité à développer de nouvelles stratégies qui automatisent les processus, que vous tiriez parti des FAQ ou de votre capacité à optimiser les pages de navigation principales pour qu’elles s’affichent plus fréquemment pour un lien de site.

Les fonctionnalités SERP nécessitent de repenser les données de recherche

La réalité est que le marché dynamique d’aujourd’hui exige une prise de décision plus rapide et plus ciblée que jamais.

  • Repensez l’orientation de votre marque dans la recherche.
  • Exiger l’automatisation du processus.
  • Créez un contenu et un engagement plus rapides et plus dynamiques.

Vous pouvez tirer parti de ces actifs en tant que source de trafic et en tant que source de notoriété dans Google.

La véritable histoire sur Core Web Vitals

Searchmetrics a réalisé une étude sur 2 millions d’URL, en examinant la performance des sites dans Google. Malheureusement, seulement 4 % des 2 millions d’URL qu’ils ont analysées ont obtenu un bon score vital pour le Web de base.

3 façons dont le référencement a changé cette année Searchmetrics

Vous êtes assis dans un endroit où Google est devenu beaucoup plus vocal sur les attentes concernant les éléments vitaux du Web, mais plus important encore, sur les performances.

Être simplement le plus rapide ne signifie pas nécessairement que vous obtenez le plus de trafic.

Chapitre suivant de Core Web Vitals

Un passage de la défense à l’attaque pour Google.

  • Attendez-vous à plus de volatilité des facteurs CVW dans des périodes plus courtes
  • Offrez des avantages concurrentiels au niveau de la page
  • Utiliser davantage de facteurs de conception pour générer des scores d’expérience

C’est un effort collectif. Cela revient à créer un livre de jeu qui nous fait passer d’un simple site Web plus rapide à un positionnement offensif où nous nous concentrons davantage sur les attentes de Google et les exigences concurrentielles requises pour réussir.

Comment créer de la croissance ?

Sur les milliards de recherches effectuées un jour donné, 15 % des recherches quotidiennes sont nouvelles pour Google. Mais ce qui est excitant, c’est que ce nombre est radicalement en baisse par rapport à 2012, qui représentait 20 % des recherches quotidiennes.

Nous devons repositionner notre objectif de croissance pour atteindre plus de recherches et nous concentrer sur notre marque, notre pertinence et notre empreinte SERP.

Le SERP est un nouveau paysage nécessitant de nouvelles techniques pour réussir.

Points clés à retenir

  • En raison de leur désir d’atteindre plus d’entreprises, Google accélère son rythme et sa vitesse pour mettre en œuvre les changements.
  • Il ne s’agit pas nécessairement de se concentrer sur plus de mots-clés pour obtenir plus de trafic ; il s’agit plutôt d’améliorer les performances des mots clés pour lesquels nous nous classons déjà.
  • Pour atteindre plus de recherches, recentrez votre marque, votre pertinence et votre empreinte sur les moteurs de recherche pour vous développer.
  • Le marché dynamique d’aujourd’hui nécessite une prise de décision plus ciblée et plus rapide que jamais, grâce au SERP.

Vous voulez plus d’informations sur Jordan Koene? Il est un invité régulier du podcast Voices of Search. Regardez son dernier épisode sur les gagnants et les perdants d’août 2021.

[Slides] 3 façons dont le référencement a changé cette année

Découvrez le SlideShare ci-dessous.

3 façons dont le référencement a changé cette année et ce que cela signifie pour vous de Journal des moteurs de recherche

Rejoignez-nous pour notre prochain webinaire !

6 clés dont votre entreprise a besoin pour gagner avec votre agence de marketing

Bâtir la confiance avec votre agence et établir une base marketing solide est un moyen infaillible de faire passer votre entreprise au niveau supérieur. Ce webinaire vous expliquera comment établir un partenariat clair, transparent et de confiance avec votre agence et générer des résultats.

Réserver ma place


Crédits image

Image en vedette : VectorMine/Shutterstock
Toutes les captures d’écran prises par l’auteur, septembre 2021

7 idées sur la façon dont Google classe les sites Web

0

L’algorithme de Google est conçu pour comprendre le contenu et les requêtes de recherche et rendre les réponses accessibles aux utilisateurs de la manière la plus pratique.

Ces sept informations montrent comment développer une stratégie de référencement et de contenu gagnante en tirant parti de ce que nous savons des algorithmes de Google.

Voici les idées développées en étudiant les brevets et les documents de recherche publiés par Google lui-même.

Idée 1 : suivez la bonne intention

Certains systèmes de rédaction de contenu exploitent les sites Web les mieux classés et fournissent des suggestions de rédaction de contenu et de mots clés basées sur l’analyse des dix à trente premières pages Web.

Certaines personnes qui ont utilisé le logiciel m’ont dit que l’information n’est pas toujours utile. Et ce n’est pas surprenant, car l’extraction de toutes les pages Web les mieux classées dans une page de résultats de recherche donnée (SERP) va entraîner un ensemble de données bruyantes, inexactes et d’une utilité limitée.

L’un des problèmes liés à l’identification de l’intention de l’utilisateur est que presque chaque requête contient plusieurs intentions d’utilisateur.

Google résout ce problème en affichant d’abord des liens vers des pages Web sur les intentions des utilisateurs les plus populaires.

Par exemple, dans une étude de recherche sur la classification automatique des chaînes YouTube (PDF), les chercheurs discutent du rôle de l’intention de l’utilisateur dans la détermination des résultats à afficher en premier.

Dans la citation ci-dessous, où il utilise le mot « entité, » c’est une référence à ce que vous considérez normalement comme un nom (une personne, un lieu ou une chose):

« Un mappage des noms aux entités a été construit en analysant les journaux de recherche Google, et, en particulier, en analysant les requêtes Web que les gens utilisent pour accéder à l’article Wikipédia pour une entité donnée…

Par exemple, ce tableau associe le nom Jaguar à l’entité Jaguar voiture avec une probabilité d’environ 45 % et à l’entité Jaguar animal avec une probabilité d’environ 35 %.

En clair, cela signifie que les chercheurs ont découvert que 45 % des personnes qui recherchent Jaguar recherchent des informations sur l’automobile et 35 % recherchent des informations sur l’animal.

C’est l’intention de l’utilisateur qui est segmenté par popularité.

Le point à retenir ici est que si votre contenu concerne la vente d’un produit et que les pages les mieux classées expliquent comment fabriquer ce produit, il est possible que l’intention populaire de l’utilisateur pour ce mot-clé soit de savoir comment fabriquer ce produit et non où acheter. ce produit.

Cette idée peut signifier qu’un nouveau contenu est nécessaire pour cibler la question latente sous-jacente « comment faire » qui est inhérente à cette requête de recherche.

Insight 2: L’écosystème de liens a changé

Les blogs étaient à un niveau record il y a douze ans. De nombreuses personnes allaient en ligne pour produire du contenu et créer des liens vers des sites Web intéressants.

Mis à part le créneau des recettes, ce n’est plus le cas et cela peut affecter le signal de lien que Google utilise à des fins de classement. C’est super important d’y penser.

Moins de personnes recherchant WordPress

Il y a de moins en moins de personnes qui recherchent WordPress chaque année. Cela indique que WordPress perd en popularité dans la population générale.

Le volume de recherche du mot-clé « WordPress » a diminué de 71 % depuis septembre 2011.

La popularité de WordPress est en baisse.

Moins de personnes recherchant des blogs

Ce n’est pas seulement l’utilisation de WordPress qui diminue. Il y a aussi moins de personnes qui recherchent des blogs, avec une tendance qui reflète la baisse des recherches sur WordPress.

Capture d'écran de Google Trends montrant le déclin de la popularité des blogs.

L’écosystème de liens en déclin

Il peut y avoir de nombreuses raisons pour lesquelles les blogs ont perdu de leur popularité.

Cela pourrait être les médias sociaux ou l’introduction de l’iPhone et d’Android a changé la façon dont le public interagit en ligne.

Capture d'écran de Google Trends montrant la popularité croissante d'Instagram.

L’écosystème de liens a décliné

Une chose qui est incontestable, c’est que de moins en moins de personnes bloguent et que l’écosystème du lien a subi un fort déclin. Ce qui l’a causé est hors de propos.

Gary Illyes de Google a confirmé que la motivation pour transformer la directive d’attribut de lien nofollow en indice était que Google puisse utiliser ces liens à des fins de classement.

« Oui. Il leur manquait des données importantes que les liens avaient, en raison du nofollow. Ils peuvent fournir de meilleurs résultats de recherche maintenant qu’ils tiennent compte des liens rel=nofollowed. »

Il n’est pas déraisonnable de considérer que l’utilisation de liens nofollow à des fins de classement a été effectuée car il y a moins de liens naturels générés.

Avec moins de liens générés naturellement, il est fort probable que cela affectera le classement des sites Web et que Google sera de plus en plus sélectif sur les liens qu’il utilise.

Aujourd’hui, il est de plus en plus clair que les stratégies de liens qui reposent sur des liens de blogs sont plus facilement détectées comme spam, car moins de personnes créent des blogs.

Le point à retenir ici est que lors de la création d’une stratégie de création de liens, il est important d’être conscient que l’écosystème de liens est en déclin.

Cela signifie que les liens naturels donnés gratuitement sont également en déclin.

Les stratégies de liens doivent être plus créatives en termes d’identification des personnes restant liées aux sites Web et de compréhension des raisons pour lesquelles elles renvoient aux sites Web.

A propos des liens

Le temps d’être sélectif sur l’obtention de liens à partir de sites dits « d’autorité » est révolu depuis longtemps.

Obtenez ce que vous pouvez obtenir tant que c’est naturel et librement donné par n’importe quel site Web pertinent.

Insight 3 : Stratégie de création de liens contre la sécheresse

Parce qu’il y a moins de liens naturels donnés gratuitement, il est temps de repenser la course pour obtenir le bon texte d’ancrage et des quantités massives de liens.

Bien qu’un lien donné librement avec un texte d’ancrage pertinent soit utile, cela se produira rarement naturellement.

Alors peut-être qu’il est temps de s’éloigner de l’ancienne création de liens traditionnelle axée sur le texte d’ancrage et la publication d’invités (ce qui signifie aujourd’hui des liens payants).

Au lieu de cela, il peut être utile de cultiver des liens à partir d’actualités et de magazines, d’organisations pertinentes et de certaines organisations éducatives.

Maintenant plus que jamais, il est temps de se concentrer sur la sensibilisation, que la sensibilisation aboutisse ou non à des liens. Prenez juste le trafic.

Insight 4 : Les résultats de la recherche montrent ce que les gens veulent voir

Vous êtes-vous déjà promené dans l’allée des céréales d’un supermarché et noté combien de types de céréales riches en sucre bordent les étagères ? C’est la satisfaction des utilisateurs en action. Les gens s’attendent à voir des céréales à la bombe de sucre dans leur allée de céréales et les supermarchés satisfont cette intention de l’utilisateur.

Je regarde souvent les Fruit Loops au rayon des céréales et je me dis : « Qui mange ce truc ? Apparemment, beaucoup de gens le font, c’est pourquoi la boîte est sur l’étagère du supermarché – parce que les gens s’attendent à la voir là-bas.

Google fait la même chose que le supermarché. Google affiche les résultats les plus susceptibles de satisfaire les utilisateurs, tout comme cette allée de céréales.

Parfois, cela signifie montrer des réponses de niveau débutant 101. Parfois, cela signifie montrer quelque chose d’incroyablement raciste et triste.

Par exemple, en 2009, Google a dû s’excuser d’avoir montré une image de Michelle Obama modifiée pour ressembler à un singe à chaque fois que quelqu’un recherchait son nom.

Pourquoi Google a-t-il affiché ce résultat ? Parce que la plupart des gens qui cherchaient le nom de Michelle Obama étaient le genre de personnes qui étaient satisfaites de voir une image d’elle qui ressemblait à un singe.

Les taux de clics et d’autres mesures de la satisfaction des utilisateurs ont indiqué que c’est ce que les gens voulaient voir. L’algorithme d’intention de l’utilisateur de Google leur a donc donné.

Vous souvenez-vous de ces céréales chargées de sucre au supermarché ? C’est ce que sont ces types de résultats. C’est ce que j’appelle un « algorithme Fruit Loops », un algorithme basé sur la popularité qui donne aux utilisateurs ce qu’ils s’attendent à voir.

Satisfaire l’intention de l’utilisateur est ce que Google veut dire lorsqu’il parle d’afficher des résultats pertinents. Auparavant, cela signifiait afficher des pages Web contenant les mots clés saisis par un utilisateur. Désormais, cela signifie afficher la page Web que la plupart des utilisateurs s’attendent à voir.

Essentiellement, les pages de résultats de recherche sont similaires à l’allée des céréales de votre supermarché. Ce n’est pas une critique, c’est un constat.

Je pense qu’il est utile de considérer les résultats de recherche comme une allée de supermarché et de considérer quel type de « céréale » est le plus populaire. Cela peut influencer votre stratégie de contenu de manière positive.

Insight 5 : Étendre la gamme de contenu

Les résultats de recherche de Google sont biaisés pour afficher le contenu que les utilisateurs s’attendent à voir.

C’est pourquoi Google affiche les vidéos YouTube dans les résultats de recherche. C’est ce que les gens veulent voir.

C’est pourquoi Google affiche des extraits en vedette, c’est ce qui satisfait aujourd’hui le plus de gens qui utilisent des téléphones mobiles.

Il n’est pas tout à fait exact de se plaindre que les résultats de recherche de Google favorisent les vidéos YouTube. Les gens trouvent le contenu vidéo utile, en particulier pour le type de contenu pratique. C’est pourquoi Google le montre.

C’est un biais dans les résultats de recherche, oui. Mais c’est le reflet du parti pris des utilisateurs, pas du parti pris de Google.

Donc, si l’utilisateur a un préjugé qui favorise les vidéos YouTube, quelle devrait être votre stratégie en ligne ?

Écrire plus de contenu et créer des liens vers celui-ci ? Ou la réponse appropriée consiste-t-elle à passer au type de contenu que les utilisateurs souhaitent, dans ce cas, la vidéo ?

Donc, si vous voyez que les résultats de la recherche favorisent un certain type de contenu, orientez-vous vers la production de ce type de contenu.

Apprenez à lire la salle en termes de ce que les utilisateurs veulent en portant une attention particulière à ce que Google classe.

Insight 6: Baisse du classement et de la PNL

Les baisses de classement peuvent parfois s’expliquer par un changement dans la façon dont Google interprète ce que les utilisateurs veulent dire lorsqu’ils recherchent quelque chose.

Google utilise de plus en plus des algorithmes de traitement du langage naturel (NLP) qui influencent ce que Google pense que les utilisateurs veulent lorsqu’ils recherchent quelque chose.

Par exemple, j’ai été témoin d’une quasi-réécriture du type de contenu classé en tête dans un certain créneau. Contenu informatif zippé en haut, contenu commercial en bas du top 10.

Il n’y avait rien de mal avec les sites commerciaux qui ont chuté, à part la façon dont Google a compris que l’intention de l’utilisateur avait changé.

Essayer de « réparer » les sites commerciaux en ajoutant plus de liens, en désavouant des liens ou en ajoutant plus de mots-clés à la page est peu susceptible d’aider le classement.

Réparer quelque chose qui n’est pas cassé n’aide jamais.

C’est pourquoi il est parfois judicieux d’étudier d’abord les résultats de la recherche lors du diagnostic de la perte de classement d’un site.

Il n’y a peut-être rien à réparer. Mais il peut y avoir changements à envisager.

Si votre site a chuté dans le classement, examinez ce que Google classe.

Si les types de sites toujours classés présentent un contenu différent (focus, sujet, etc.), la raison pour laquelle votre site a été abandonné n’est peut-être pas liée à quelque chose qui ne va pas.

Il peut s’agir de quelque chose qui doit changer.

Insight 7 : les données de clic aident à déterminer l’intention de l’utilisateur

C’est pourquoi j’utilise l’expression « Fruit Loops Algo » pour désigner l’algorithme de Google axé sur l’intention de l’utilisateur. Ce n’est pas une insulte. Il est destiné à illustrer la réalité du fonctionnement du moteur de recherche de Google.

Beaucoup de gens veulent des céréales pour petit-déjeuner Fruit Loops et Captain Crunch. Les supermarchés répondent en donnant aux consommateurs ce qu’ils veulent.

Les algorithmes de recherche peuvent fonctionner de manière similaire.

Une meilleure définition de la pertinence

Ce n’est pas la pertinence des mots clés par rapport aux termes de recherche que vous recherchez – c’est la pertinence par rapport à ce que la plupart des utilisateurs s’attendent à voir.

Parfois, cela se traduit par le nombre de liens qu’un site reçoit.

Mais je suis assez confiant que l’une des façons dont l’intention de l’utilisateur est comprise est par les données du journal des clics.

Voici un brevet déposé par Google qui traite de l’utilisation des données de clic pour comprendre l’intention de l’utilisateur, Modifier le classement des résultats de recherche en fonction des commentaires implicites des utilisateurs.

« Les moteurs de recherche Internet visent à identifier les documents ou autres éléments qui sont pertinents pour les besoins d’un utilisateur et à présenter les documents ou éléments de la manière la plus utile pour l’utilisateur. Une telle activité implique souvent une bonne dose de lecture de l’esprit – déduire de divers indices ce que l’utilisateur veut.

… les réactions des utilisateurs à des résultats de recherche particuliers ou à des listes de résultats de recherche peuvent être évaluées, de sorte que les résultats sur lesquels les utilisateurs cliquent souvent recevront un classement plus élevé. L’hypothèse générale d’une telle approche est que les utilisateurs qui effectuent une recherche sont souvent les meilleurs juges de la pertinence, de sorte que s’ils sélectionnent un résultat de recherche particulier, il est susceptible d’être pertinent, ou du moins plus pertinent que les alternatives présentées.

Comprendre l’intention de l’utilisateur est si important que Google et d’autres moteurs de recherche ont développé des technologies de suivi oculaire et de temps de visualisation pour mesurer où les utilisateurs mobiles s’attardent sur un résultat de recherche. Cela permet de mesurer la satisfaction des utilisateurs et de comprendre l’intention des utilisateurs pour les utilisateurs mobiles.

Google ou l’utilisateur est-il biaisé envers les marques ?

Certaines personnes pensent que Google a un parti pris pour les grandes marques. Mais ce n’est pas ça du tout.

Si vous considérez cela à la lumière de ce que nous savons de l’algorithme de Google et de la façon dont il tente de satisfaire l’intention de l’utilisateur, vous comprendrez que si Google affiche une grande marque, c’est parce que c’est ce que les utilisateurs s’attendent à voir.

Si vous souhaitez changer cette situation, vous devez créer une campagne pour faire connaître votre site afin que les utilisateurs commencent à s’attendre à voir votre site en haut.

Oui, les liens jouent un rôle là-dedans. Mais d’autres facteurs tels que ce que les utilisateurs saisissent dans les moteurs de recherche jouent également un rôle.

Quelqu’un a un jour soutenu que Google devrait afficher des résultats sur la rivière lorsque quelqu’un tapait Amazon dans Google. Mais ce n’est pas raisonnable si ce que la plupart des gens s’attendent à voir, c’est Amazon le site d’achat.

Encore une fois, Google ne fait pas correspondre les mots-clés dans cette requête de recherche. Google identifie l’intention de l’utilisateur et montre aux utilisateurs ce qu’ils vouloir à voir.

Points clés à retenir

Comprendre les résultats de la recherche

Les 10 liens ne sont pas classés en fonction de la page qui a le meilleur référencement sur la page ou le plus de liens. Ces 10 liens sont classés par intention de l’utilisateur.

Écrire pour l’intention de l’utilisateur

Comprendre ce que les utilisateurs veulent accomplir et en faire le centre du contenu. Trop souvent, les éditeurs écrivent du contenu axé sur des mots-clés, ce que certains appellent un contenu « sémantiquement riche ».

En 2015, j’ai publié un article sur le marketing de l’expérience utilisateur dans lequel je proposais que se concentrer sur l’intention de l’utilisateur vous mettra en ligne avec la façon dont Google classe les sites Web.

• Quelle intention de l’utilisateur le contenu satisfait-il ?
• Quelle tâche ou quel objectif le contenu aide-t-il le visiteur du site à accomplir ? »

Comprendre la popularité du contenu

La popularité du contenu consiste à rédiger un contenu qui peut être compris par le public le plus large possible. Cela signifie faire attention au niveau scolaire minimum nécessaire pour comprendre votre contenu.

Si le niveau scolaire est élevé, cela signifie que votre contenu peut être trop difficile à comprendre pour certains utilisateurs.

Je ne dis pas que Google préfère les sites qu’un élève de sixième peut comprendre. Je dis seulement que si vous voulez rendre votre site facilement compréhensible par les moteurs de recherche et le plus d’utilisateurs, alors prêter attention à la difficulté de votre contenu peut être utile.

Google n’est pas un moteur de recherche de mots clés. Google est sans doute un moteur de correspondance d’intention utilisateur. Savoir et comprendre cela améliorera le référencement de chacun.

Il y a un aperçu profond de la compréhension de cela et de l’adaptation de votre stratégie de marketing de recherche en conséquence.

Utiliser ce que l’on sait des algorithmes de classement de Google

Google publie une quantité étonnante d’informations sur les algorithmes utilisés pour classer les sites Web. Il existe de nombreux autres documents de recherche que Google ne reconnaît pas si la technologie est utilisée ou non.

On peut améliorer leur succès en matière de référencement et de marketing en sachant quels algorithmes Google a admis utiliser et quels types d’algorithmes ont été recherchés.

Davantage de ressources:

  • Facteurs de classement Google : réalité ou fiction
  • Google classe les pages Web, pas les sites Web
  • 5 façons éprouvées d’augmenter votre classement Google
  • Core Web Vitals : un guide complet

Image en vedette : Master1305/Shutterstock

Faites-vous partie des 533 millions d’utilisateurs de Facebook dont les données ont été volées ?

0

Les données extraites de Facebook entre juin 2017 et avril 2018 ont été divulguées à un forum de piratage de bas niveau le 3 avril 2021.

Les données divulguées comprenaient des informations provenant de 533 millions d’utilisateurs de Facebook, notamment :

  • Données de création de compte
  • Date de naissance
  • Adresse e-mail
  • Facebook ID
  • Biographie Facebook
  • Nom et prénom
  • Emplacement
  • Détails du mariage
  • Numéro de téléphone
  • Lieu passé
  • Données relationnelles

Les utilisateurs piratés n’ont peut-être pas eu tous ces points de données volés, et il est actuellement difficile de déterminer précisément quelles informations et de qui les données ont été extraites.

La fuite comprend des informations provenant d’utilisateurs de 106 pays avec 32 millions d’enregistrements appartenant à des utilisateurs de Facebook aux États-Unis, 11 millions d’enregistrements du Royaume-Uni et plus à travers l’Europe :

Numéros de fuite de données Facebook

La fuite a été découverte par Alon Gal, directeur de la technologie de Hudson Rock :

Alon a déclaré à Business Insider :

« Les individus qui s’inscrivent à une entreprise réputée comme Facebook leur font confiance avec leurs données, et Facebook [is] censés traiter les données avec le plus grand respect »,

Il a également déclaré que la fuite de données est un abus de confiance et doit être traitée en conséquence.

Facebook qualifie la fuite d’informations personnelles de « vieilles nouvelles »

Liz Bourgeois, directrice des communications de réponse stratégique de Facebook, a tweeté le jour où la fuite a été découverte, la qualifiant de « vieille nouvelle ».

Cependant, les informations personnelles telles que les adresses e-mail, les noms complets, les numéros de téléphone et les emplacements ne changent pas régulièrement, de sorte que cette dernière fuite est toujours précieuse pour les cybercriminels qui pourraient utiliser ces informations de manière frauduleuse.

Bien que toutes les informations ne soient pas pertinentes aujourd’hui, il est juste de supposer que beaucoup le seront, laissant les utilisateurs vulnérables aux attaques de phishing et au smishing ; où les pirates ou les cybercriminels tentent de faire cliquer leurs victimes sur un lien ou de répondre à un SMS.

Ulrich Kelber, un régulateur fédéral allemand des données, a tweeté une photo d’une tentative :

Son commentaire à côté de l’image se traduit par :

Traduction du tweet d'Ulrich Kelber

Ivan Righi, analyste du renseignement sur les cybermenaces chez Digital Shadows, a déclaré que les informations personnelles auraient été initialement disponibles à un prix élevé, limitant le nombre de pirates choisissant d’acheter les informations.

Il a précisé que les informations ont probablement été revendues plusieurs fois jusqu’à ce que le prix demandé devienne si bas qu’elles soient publiées publiquement, ce qui est un comportement typique des pirates.

Il a également déclaré que :

« Bien que les données soient anciennes, elles ont toujours beaucoup de valeur pour les cybercriminels. »

Il est possible que ces informations puissent être utilisées pour accéder à des comptes nécessitant une authentification à deux facteurs, tels que des comptes bancaires.

À tout le moins, les victimes de Facebook peuvent s’attendre à une augmentation des appels importuns.

Lié: 7 étapes urgentes à suivre lorsque votre compte Facebook est piraté

S’agit-il d’une violation du RGPD ?

Le Bureau du commissaire à l’information stipule que le régulateur concerné doit être informé de toute violation ou fuite de données significative dans les 72 heures.

La question de savoir si Facebook enfreint la législation européenne sur le règlement général sur la protection des données (RGPD) fait actuellement l’objet de discussions.

La fuite d’origine s’est produite avant la mise en œuvre du RGPD ; cependant, comme la plateforme sociale déclare avoir fermé la brèche en 2019, un an après l’activation du RGPD, on se demande s’ils auraient dû suivre le processus de notification.

La Commission irlandaise de protection des données a déclaré hier que des enquêtes étaient en cours pour déterminer si des règles avaient été enfreintes.

Pouvez-vous savoir si vos informations ont été supprimées ?

Vous pouvez découvrir si votre adresse e-mail ou votre numéro de téléphone a été divulgué à l’aide d’un outil appelé Have I Been Pwned? Troy Hunt, créateur de l’outil et directeur régional et MVP de Microsoft a déclaré que l’outil peut être utilisé pour découvrir si vous êtes victime de la fuite :

Facebook s’exprime

Le directeur de la gestion des produits de Facebook, Mike Clark, a publié hier un article sur la violation.

L’article révèle que les informations ont été extraites à l’aide d’une fonction d’importation de contacts Facebook conçue pour aider les utilisateurs à trouver et à se connecter avec leurs amis.

Lorsque la plate-forme sociale a pris conscience de la façon dont les pirates utilisaient cette fonctionnalité, ils ont mis en œuvre des mises à jour.

Sécuriser votre compte Facebook

L’article conseille aux utilisateurs de mettre à jour le contrôle « Comment les gens vous trouvent et vous contactent », d’effectuer régulièrement des contrôles de confidentialité et d’activer l’authentification à deux facteurs.

Malheureusement, les hacks ne sont pas une nouveauté, et à mesure qu’Internet se développe, la technologie qui tire parti de toutes les données disponibles se développera également.

Les utilisateurs de Twitter ont été victimes de hacks le 15 juillet 2020, et WordPress a aussi ses problèmes. Malheureusement, la protection contre ces événements est souvent réactive car les pirates trouvent de nouvelles vulnérabilités à exploiter.

Autres articles relatant l’histoire :

politique
Chaud pour la sécurité
Interne du milieu des affaires

#ICYMI en 2014 : 4 tactiques de recherche payante dont vos campagnes peuvent encore bénéficier en 2015

0

En 2014, il y avait beaucoup de nouvelles tactiques et de nouveaux produits pour aider à influencer les stratégies d’optimisation d’une campagne de recherche payante. Dans cet article, j’ai mis en évidence quatre domaines qui seront toujours utiles sur votre liste de tâches 2015.

Les quatre tactiques que nous couvrirons incluent :

  1. Extensions d’accroche
  2. Stratégies d’enchères
  3. Audiences d’affinité personnalisées
  4. Annonces d’engagement

Mise en œuvre des meilleures pratiques

Ces tactiques de recherche payante peuvent également fonctionner ensemble, dans le bon contexte, pour créer une expérience utilisateur et des performances de campagne encore meilleures. Si ces tactiques sont nouvelles pour vous, je suggère parfois de les mettre en œuvre de manière à ce qu’il soit facile de suivre les performances de la tactique spécifique avant d’ajouter une autre couche.

Par exemple, je diffuserais une annonce d’engagement avec les méthodes de ciblage display actuelles pour définir une référence d’annonce d’engagement par rapport aux performances des annonces illustrées ou textuelles. Ensuite, à l’aide de cette référence, ajoutez une audience d’affinité personnalisée ou une stratégie d’enchères pour voir si les performances s’améliorent. Cela vous donnera un meilleur aperçu, ou à tout le moins, un aperçu plus facile des améliorations ou des échecs des performances de chaque test et de la manière de procéder pour corriger ou améliorer les résultats précédents.

Si vous avez eu la chance de mettre en œuvre tout ou partie de ceux-ci, j’aimerais avoir de vos nouvelles sur votre succès dans les commentaires.

1. Extensions d’appel

Les extensions d’appel sont sorties en septembre 2014 et permettent d’ajouter encore plus de messages au contenu publicitaire. Trois nouveaux messages de 25 caractères maximum chacun peuvent être affichés sous les principales lignes de description pour aider à construire le message de la marque. Cette extension peut également être utilisée avec d’autres extensions comme les avis et les liens annexes. L’autre aspect des extensions d’appel est la planification.

En fonction de la saisonnalité, les appels peuvent prendre en charge différents aspects de l’entreprise. Si la livraison gratuite et l’assistance 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 ne se produisent que pendant la saison des achats des Fêtes, assurez-vous de la planifier et de créer de nouvelles appels pour l’intersaison autour de la correspondance des prix, toujours en stock, ou d’autres messages convaincants pour aider à stimuler les ventes.

extensions d'accroche blog google

2. Stratégies d’enchères

Six stratégies d’enchères flexibles sont désormais disponibles pour améliorer le succès d’une campagne AdWords. Comme je l’ai dit dans un récent article de SEJ sur la nouvelle stratégie d’enchères pour surclasser les concurrents, jouez la sécurité et utilisez toujours avec parcimonie jusqu’à ce que les résultats réels soient visibles. Avec cela, être capable de définir une stratégie et de la surveiller de près donnera les meilleurs résultats. Les stratégies peuvent être créées via la section « Partager la bibliothèque » d’AdWords et peuvent être appliquées à des mots clés, des groupes d’annonces ou des campagnes spécifiques. Cela permet de ne pas avoir à restructurer entièrement un compte uniquement pour tester un CPA cible sur, par exemple, deux mots clés performants dans des groupes d’annonces et/ou des campagnes distincts.

Les stratégies d’enchères disponibles incluent :

  1. Maximiser les clics
  2. CPC amélioré (maximiser les conversions)
  3. Emplacement cible de la page de recherche (positionnement de l’annonce)
  4. CPA cible
  5. ROAS cible
  6. Taux de surclassement cible

présentation des stratégies d'enchères blog google

3. Audience d’affinité personnalisée (pour l’affichage)

En octobre et novembre, les audiences d’affinité personnalisées ont été introduites sur le Réseau Display de Google. Cela permet d’attribuer une combinaison de sites et d’intérêts au client idéal afin de susciter un meilleur engagement et d’atteindre des visiteurs plus profonds dans l’entonnoir, prêts à acheter. Cela se trouve sous l’onglet Centre d’intérêt et remarketing du Réseau Display. Une fois les audiences d’affinité sélectionnées dans le menu déroulant, un « + Personnalisé » apparaît. Cela permettra un nom d’audience d’affinité personnalisé et la possibilité d’empiler les intérêts et les sites visités pour créer le bon public pour les publicités.

audience d'affinité personnalisée

La nouvelle audience d’affinité personnalisée donne également une connaissance beaucoup plus approfondie du segment d’audience en incluant les intérêts qui résonneront avec le groupe de visiteurs souhaité et leurs informations démographiques pour aider à informer et permettre un ciblage plus intelligent pour de meilleurs résultats.

informations sur l'audience d'affinité personnalisée

4. Annonces d’engagement incluant une vidéo

Les annonces d’engagement sont probablement la tactique la plus récente disponible via le réseau Google Display. Ce type d’annonce permet à quelqu’un de cliquer sur l’annonce et d’ouvrir une boîte à lumière avec une expérience utilisateur plus attrayante. Son plus grand avantage est la possibilité de vraiment rendre une publicité achetable au format PLA. D’autres engagements incluent regarder une vidéo et se connecter avec une marque sans quitter la page d’origine. L’autre grand avantage des annonces d’engagement est la possibilité d’être utilisées sur tous les appareils. Il est disponible pour mobile, tablette et ordinateur de bureau.

Ma prédiction pour 2015 est que la publicité de style engagement deviendra la principale option d’affichage publicitaire pour les marques en raison de sa capacité non seulement à diriger quelqu’un vers un site Web et une page de destination, mais aussi à permettre une véritable interaction avec la marque directement dans l’annonce avant même qu’elle ne quitte le site. emplacement d’origine. En termes de capacité d’achat, cela donne une nouvelle dimension et un scénario d’achat direct grâce à un nouveau type d’annonce en dehors de la page de recherche et de la campagne d’achat habituelle. Avec la possibilité de l’utiliser avec des audiences d’affinité, la valeur de ce type d’annonce monte en flèche.

annonces d'engagement achetables

Je suis convaincu que ces tactiques de recherche payante peuvent aider votre planification de fin d’année et vos performances en 2015. Voici quelques conseils simples à garder à l’esprit lors de la mise en œuvre :

  • Jouez la sécurité et testez avant une mise en œuvre à grande échelle sur des stratégies qui nécessitent un budget :
    • Dans la plupart des cas, cela ne s’applique pas aux extensions d’accroche ou aux autres liens annexes.
  • Essayez plusieurs variantes :
    • Pour chacune de ces stratégies, ce n’est pas parce qu’une orientation stratégique ou une mise en œuvre n’a pas fonctionné qu’un ajustement mineur ou même majeur donne des résultats différents.
    • Essayez plusieurs variantes d’extension d’accroche pour voir laquelle augmente le plus l’engagement publicitaire.
  • Suivez différentes mesures de réussite pour les publicités ciblant l’engagement :
    • L’utilisation d’un ou deux KPI seulement peut limiter l’histoire racontée. Ce n’est pas parce que les conversions ne se produisaient pas directement qu’une annonce ciblant l’engagement n’a pas réussi dans l’ensemble. Peut-être que cela a aidé à générer des conversions après affichage sur une courte période ou que ces annonces ont eu un taux de conversion assistée plus élevé.
    • En fonction de l’objectif stratégique, les résultats peuvent être différents pour les objectifs de marque par rapport aux objectifs de conversion. Par exemple, les annonces vidéo ciblant l’engagement peuvent avoir besoin d’examiner le taux d’affichage ou d’autres mesures d’engagement en plus des conversions directes. Alors, définissez les bonnes attentes avec vos supérieurs ou vos clients pour préparer la campagne au succès.

Bonne optimisation !

Crédits image

Image sélectionnée : Pexels.com. Creative Commons
Captures d’écran prises en décembre 2014

Bug dans la façon dont Google détecte que les Soft 404 peuvent causer des pertes de trafic

0

John Mueller de Google a répondu à une question sur un problème persistant du côté de Google lié au code de réponse d’erreur soft 404 et à la manière dont il est géré. C’est à cause d’un changement du côté de Google.

Doux 404

Un code de réponse d’erreur 404 est un code envoyé par une page Web au navigateur Web ou à Google pour les informer que la page qu’ils cherchaient n’existe plus.

Un code de réponse du serveur appelé code de réponse 200 est un message confirmant que la page recherchée par le visiteur existe.

Un soft 404 se produit lorsque le serveur répond avec un code de réponse 200 pour une page qui a peu ou pas de contenu et qui devrait renvoyer une page 404.

Un soft 404 peut également se produire lorsque quelqu’un redirige un visiteur d’une page Web qui n’existe plus vers une autre page (comme la page d’accueil) qui est complètement différente de la page qui n’existe plus.

Google traitera cette page redirigée comme un soft 404.

Un code de réponse 404 signifie qu’une page n’existe plus. Une page 404 logicielle est une page Web qui a un problème avec elle et Google décide de la traiter comme si elle n’existait pas.

Bogue Google Soft 404

Selon John Mueller, il y a eu un problème récent qui a amené Google à abandonner le classement des ordinateurs de bureau de certains sites. C’est lié à une mise à jour de la façon dont Google sélectionne les pages pour devenir des soft 404.

Cette question est liée à un bogue Soft 404 qui fait que Google baisse le classement des sites qui ne devraient pas voir de baisse de classement.

Voici la question :

«Nous avons un sérieux problème avec un projet en ce moment depuis la semaine dernière. Nous n’avons eu que pour le bot de bureau Google, nous avons eu des erreurs 404 logicielles.

… Les classements ne diminuent quotidiennement que pour les classements de bureau et nous ne savons pas quelle est l’erreur. Nous ne pouvons pas trouver de solution à cela.

Il y a d’autres personnes qui ont des problèmes similaires.

Müller a fait remarquer :

« Avec les autres personnes, j’ai pu récupérer les URL et les envoyer à l’équipe et je pense qu’ils examinent ce qui se passe là-bas. »

Mueller de Google a demandé à la personne qui posait la question de publier le nom de domaine afin qu’il puisse le transmettre à l’équipe Google, mais la personne a refusé car le site était une grande marque.

Mueller a ensuite offert des informations sur ce qui se passe.

« … Je pense que l’équipe a trouvé des choses sur lesquelles elle se penche. Mais avoir plus d’exemples est toujours très utile.

La personne posant la question a suivi et a demandé s’il s’agissait d’un problème du côté de Google ou du côté de l’éditeur.

La question:

« Est-ce un problème de Google ou de notre site Web ? »

Muller a répondu

« Pour autant que je sache d’après les informations dont je dispose jusqu’à présent… c’est essentiellement un petit changement que nous avons apporté à la détection logicielle 404 et comment cela détecte les choses de manière étrange. »

Bogue Google Soft 404

La partie de l’algorithme de Google qui est liée à la façon dont il détecte les pages 404 logicielles aurait été récemment mise à jour et fait que des sites innocents qui ne sont pas censés être affectés perdent néanmoins le trafic de recherche des utilisateurs sur un ordinateur de bureau.

Citation

Regardez John Mueller de Google répondre à la question sur un bogue logiciel 404 :

Votre contenu de commerce électronique est-il optimisé pour la façon dont les gens recherchent, achètent et achètent en ligne ? [Webinar]

0

Si vous êtes comme tous les autres spécialistes du marketing, vous êtes obsédé par l’observation du trafic sur votre site. Et vous levez la main lorsque le trafic arrive et ne se convertit pas.

Pourquoi ne se convertissent-ils pas ? !

Mais là n’est pas la vraie question.

Recadrons et commençons plutôt ici : Créez-vous le bon contenu pour la façon dont les gens recherchent, achètent et achètent en ligne ?

Parce que si ce n’est pas le cas, il y a de fortes chances que vous leur proposiez du contenu qui ne correspond pas à leur intention. Il ne s’agit pas d’une approche unique.

La plupart des contenus ne génèrent pas de conversions, car ils ne traitent pas de la manière dont les internautes effectuent leurs recherches, où ils en sont dans le parcours d’achat, de leurs questions d’achat, ni de ce qui les motive à acheter.

J’aimerais vous inviter à notre prochain webinaire avec moi-même et l’un de mes invités préférés, Duane Sprague, CMO de Shopper Approved.

Si vous recherchez des informations exploitables pour votre stratégie de référencement de commerce électronique, cette heure pourrait vous faire économiser des heures de travail inutiles sur la route.

Au cours de ce webinaire, il vous aidera à comprendre facilement les intentions de recherche des acheteurs du monde réel et à créer un contenu mesurable et à forte conversion qui augmente réellement les revenus.

Ces points clés vous aideront à formuler votre stratégie de contenu ecomm :

  • Comment les gens recherchent, achètent et achètent en ligne.
  • Comment tester rapidement le ROI de votre contenu.
  • Comment gagner tout le parcours de l’acheteur avec un contenu qui convertit.

S’inscrire maintenant

Duane vous aidera à comprendre quel contenu vous devez créer et à quelles questions répondre pour chaque étape du parcours de l’acheteur.

Rejoignez-nous pour discuter des moyens de générer davantage de conversions et de ventes, de la recherche au paiement.

Et, comme toujours, si vous ne pouvez pas assister au webinaire, inscrivez-vous quand même et nous vous enverrons l’enregistrement et les diapositives à la demande plus tard dans la journée. Espérons vous y voir!

12 façons dont les spécialistes du marketing peuvent améliorer leurs relations avec les journalistes

0

Les spécialistes du marketing et les journalistes ont une histoire longue et pas toujours heureuse. Un spécialiste du marketing essaie toujours de rendre son histoire suffisamment intéressante et convaincante pour susciter l’intérêt d’un journaliste. Le journaliste, en revanche, essaie toujours de séparer le bon grain de l’ivraie ; n’écrivant que des histoires qui ont une valeur intrinsèque, qui génèrent des pages vues ou une autre forme de réaction du public. Les journalistes considèrent comme une partie malheureuse de leur travail qu’ils doivent constamment percer des trous dans les argumentaires de marketing ou de relations publiques afin d’éviter les bouffées indésirables pour les individus, les produits ou les organisations.

Cette tension entre les deux parties a conduit à une relation énergique, et certains diraient scandaleuse, entre le marketing et le journalisme. Pourtant, les spécialistes du marketing et les responsables des relations publiques savent qu’ils doivent développer leurs relations avec les journalistes de manière assez constante pour réussir dans leur travail. Si vous êtes un spécialiste du marketing en ligne et que des journalistes vous claquent généralement la porte au nez, voici quelques éléments à prendre en compte :

Journaliste masculin faisant un communiqué de presse

1.) Avez-vous l’air grossier ?

Les journalistes considèrent souvent les spécialistes du marketing et leurs campagnes comme grossiers et insensibles. Parfois, ils le sont. Soyez toujours conscient de votre environnement médiatique et gardez un œil sur les dernières nouvelles qui peuvent avoir un impact négatif sur la présentation de votre histoire.

2.) Montrez du respect

Un journaliste travaille souvent dur pour obtenir un diplôme dans son domaine et paie sa cotisation en tant que stagiaire ou autre emploi de niveau inférieur avant de devenir un professionnel à part entière. C’est un travail difficile et puissant d’influencer l’information qui est distribuée dans le monde. Vous n’avez pas besoin de leur embrasser les pieds, mais un spécialiste du marketing intelligent fera preuve de respect envers les journalistes avec lesquels il traite.

3.) Des principes solides de marketing de contenu peuvent aider votre cause

Le nombre de journalistes de journaux diminue. Mais le journalisme en ligne se développe. Pour le meilleur ou pour le pire, la recherche de pages vues a conduit à un environnement qui tend à encourager ce que l’on pourrait appeler le clickbait. Si votre titre de sujet indique « Communiqué de presse », un journaliste en ligne peut lui donner un laissez-passer. Au lieu de cela, donnez-leur un titre intéressant qu’ils pourraient utiliser s’ils publient votre histoire. Charles Ryder, PDG de White Chalk Road, déclare : « Si vous connaissez les principes solides du marketing de contenu, vous le saurez, trouver un titre accrocheur pour votre article peut augmenter considérablement le taux de clics. Il en va de même pour votre ligne d’objet lorsque vous contactez des journalistes. Ils reçoivent chaque jour des centaines d’e-mails de présentation d’histoires, vous devez donc rédiger votre ligne d’objet avec le même savoir-faire que vous appliqueriez à vos titres pour attirer leur attention. Une statistique choquante, une déclaration controversée ou un crochet d’actualité font des lignes d’objet très cliquables.

4.) Connaissez le rythme de votre journaliste

Pourquoi aborderiez-vous un journaliste gastronomique avec un article sur la philatélie ? Vous ne le feriez pas – à moins que vous ne sachiez également que ce journaliste particulier collectionnait les timbres comme passe-temps. Connaître la configuration du terrain. Sachez quels journalistes travaillent où et sur quoi ils écrivent principalement. Essentiellement, apprenez à connaître les journalistes en tant que personnes afin de pouvoir jouer sur leurs intérêts personnels ainsi que sur leurs intérêts professionnels.

5.) Obtenez les bonnes informations de contact

Que faites-vous des e-mails qui n’utilisent pas votre nom, l’épellent mal ou portent le nom d’une personne qui occupait votre poste ? Si vous êtes comme beaucoup de gens, vous les supprimez. Les éditeurs sont de la même manière. Sachez à qui vous envoyez des histoires.

6.) Les délais signifient quelque chose

Les journalistes ont des délais. Ils détestent avoir un bon pourboire 15 minutes avant l’événement. Donnez-leur toujours un préavis suffisant. Si vous devez le faire, reportez ou répétez. Communiquez avec eux à quoi ressemblent leurs délais.

7.) Sourcez vos informations

Les journalistes étayent leurs histoires par des faits et des chiffres. Ne pensez pas une minute que vous pouvez habiller une histoire avec du langage et des visuels, mais omettez des sources crédibles, puis attendez-vous à la voir publiée.

8.) Les photographes peuvent être un allié

N’ignorez pas les photographes. Si vous avez affaire à des journaux ou à la télévision, la personne derrière la caméra n’est pas qu’un larbin. Ils ont généralement leur mot à dire dans la sélection et le montage des histoires. Après avoir travaillé avec des vidéastes TV pendant de nombreuses années, je peux vous dire qu’ils font généralement le montage vidéo proprement dit. Leur contribution éditoriale est très appréciée par le journaliste avec qui ils sont mis en relation chaque jour. Si vous pouvez les saisir avec une image visuelle convaincante qui se rapporte à votre client, vous pouvez avoir un allié solide à vos côtés.

9.) Soyez disponible

Êtes-vous facile à contacter ? Vous ne croiriez pas combien de « professionnels » des relations publiques n’ont pas cette partie vers le bas. De nombreux journalistes détestent avoir à traquer une source comme un détective. Facilitez-leur la tâche en ayant vos coordonnées toujours à jour et complètes. Ne partez pas en vacances au milieu d’une campagne de marketing sans laisser un moyen aux journalistes de vous contacter s’ils ont besoin d’une mise à jour. Assurez-vous également que la personne responsable pendant votre absence est pleinement informée et dispose également de ses coordonnées à jour.

10.) Voyez ce qui fonctionne et intégrez-le

Lorsqu’un journaliste clique avec un spécialiste du marketing et trouve assez souvent que son argumentaire est approprié ou digne d’intérêt, il ne s’agit généralement pas d’un cas de favoritisme grossier. Cela n’arrive pas très souvent, et le spécialiste du marketing vient probablement de trouver le bon accord avec ce journaliste. Au lieu de refuser un effort de relations publiques réussi, voyez-le comme une chance de vous renseigner sur ce qui fonctionne et envisagez de les imiter. Bien sûr, ne copiez rien exactement. Adaptez les idées réussies à votre propre approche.

11.) Essayez des médias visuels robustes

Croyez-le ou non, les journalistes se lassent des mots. Si vous ne leur envoyez que des mots, des mots, des mots, vous ne faites pas un geste intelligent. Pimentez votre histoire avec des infographies pour plus d’intérêt.

12.) Connaître les fondamentaux de l’écriture/du style

Les journalistes ont un ensemble de règles de composition qu’ils suivent, comme le livre de style AP. Ils réécriront presque toujours complètement une grande partie de ce que vous leur envoyez, mais vous pouvez leur faciliter la tâche en apprenant au moins les bases de la rédaction de nouvelles.

Pour vous, marketeurs, quelles ont été vos expériences avec les journalistes ? Avez-vous des conseils pour rendre vos interactions avec eux plus optimales ? Laissez vos pensées dans les commentaires ci-dessous.

5 façons dont la vidéo mobile fait vibrer les podiums

0

La vidéo mobile occupe le devant de la scène et si vos marques ne se pavanent pas sur le podium de la vidéo mobile, vous faites une erreur majeure dans le domaine du marketing de contenu. Le tapis rouge du marketing de contenu vidéo est brutal. Tomber à plat laissera vos concurrents vous dépasser.

En fait, les éditeurs utilisent déjà des technologies telles que l’apprentissage automatique pour améliorer leur jeu de marketing vidéo. La vidéo mobile, la vidéo interactive et l’intégration du commerce électronique sont toutes conçues pour maximiser l’expérience de diffusion en continu des consommateurs. Le contenu vidéo n’est plus statique et linéaire. Nous voyons de nouvelles technologies vidéo mobiles comme les flux en direct de Meerkat exploser sur SxSW, Periscope, Twitter et la grande poussée vidéo de Facebook sur F8, toutes axées sur l’innovation avec la vidéo.

La ruée vers la création de superbes histoires visuelles en plein mouvement fait de 2015 une période passionnante et une opportunité ouverte pour ceux qui embrassent un monde en plein mouvement.

Vidéo mobile AnchroFree avec apprentissage automatique intégré. Photo/ Capture d'écran 25/03/2015 www.anchorfree.com

Dans mon article précédent, 5 méthodes de marketing de contenu vidéo natif mobile hypnotiques, j’ai souligné l’importance d’intégrer la vidéo OR menant à la vidéo dans une stratégie de publicité native. La narration vidéo mobile nourrit l’appétit insatiable du consommateur pour le mouvement, le marketing de contenu visuel et l’audio dans un seul package.

Le F8 (Facebook Event) de cette année a été énorme avec leurs annonces sur la vidéo intégrable, les extensions d’API vidéo robustes et Facebook courtisant de nombreux éditeurs de premier plan, codifiant la vidéo qui se déroule entre Facebook et YouTube.

https://www.youtube.com/watch?v=Tp-gZO4EsFM

Défi ou dilemme de l’éditeur

Vidéo mobile sur la section Complex Sport Photo/ Capture d'écran 04/02/15 sur iPhone6

De nombreux éditeurs ont profité de l’offre chargée de Facebook pour augmenter le trafic et placer plus de contenu sur Facebook. Facebook a parlé de « avoir besoin du contenu de l’éditeur », mais l’épée va dans les deux sens. On ne sait toujours pas quelle est la valeur pour un éditeur qui place son meilleur contenu sur FB sans moyen de monétiser. Buzzfeed a fait de Facebook une entreprise, mais maintenant, avec le retrait du contenu de jeu et F8 annonçant clairement des étapes pour filtrer le contenu vidéo « appât », la question reste sans réponse sur la valeur pour les éditeurs à long terme.

L’hypnose des éditeurs de Facebook a été considérée comme intéressante, mais qu’est-ce que Facebook propose vraiment ? Le monde est-il amnésique à propos de ce qui s’est passé dans le passé lorsque les développeurs d’applications ont été poussés vers des onglets ? N’oublions pas toutes ces applications tierces qui ont été poussées vers des onglets sur le dos d’entreprises comme Zanga et RockYou perdant face aux changements de Facebook.

Espérons que cela se passe différemment. Les marques se prélassent sous les projecteurs de la vidéo et connaissent une très belle portée organique et attirent de grosses dépenses. La question à un milliard de dollars est de savoir combien de temps durera cette offre exceptionnelle ?

Les éditeurs doivent faire attention à ne pas se saouler sur l’alcool du trafic gratuit. Si vous considérez Facebook comme une plate-forme, un peu comme LinkedIn le fait avec les blogs, soyez prudent en construisant votre maison sur un terrain loué. John Battelle pose plusieurs questions que toutes les marques et tous les éditeurs devraient prendre en compte avant de se lancer.

La YouTubisation de Facebook a un grand potentiel, mais on ne sait pas quel sera le résultat final pour les éditeurs. Une chose est certaine, 2015 s’annonce passionnante pour la vidéo, quel que soit le canal que vous utilisez. Voici quelques statistiques étonnantes qui montrent pourquoi Facebook est si attrayant.

Projection de croissance de la vidéo mobile par Cisco présentée au F8 Photo prise Chase McMichael

Revendications Facebook :

  • 3 milliards de vidéos vues par jour
  • 65% de cela est sur mobile
  • 53 % de toutes les vues proviennent des partages

Vidéo d’arrêt du pouce

Mobile Video Ad Complex photo/capture d'écran 04/02/2015 sur iPhone 6

Alors, votre vidéo « s’arrête-t-elle » ? Ce terme d’arrêt du pouce était utilisé de manière vague pour décrire l’action d’une personne lorsqu’elle parcourait ses flux. Si vous utilisez une application mobile native ou un site hautement optimisé pour les mobiles avec un excellent design réactif, les règles s’appliquent toujours. Pour la vidéo mobile, le flux est là où il se trouve et les visuels dominent la journée.

Lorsque vous regardez une vidéo sur Facebook, la vérité est que la plupart des vidéos n’ont pas encore été chargées et que ces premiers écrans doivent être incroyables. Contrairement à ce que nous avons vu à F8, tout le monde n’a pas de contenu Marvel ou Fast and Furious comme étant de bons exemples de « Thumb Stopping ». La clé de Fast and Furious était d’avoir beaucoup d’action au tout début. Cela n’a vraiment pas d’importance si la vidéo ne se charge pas ou n’est pas pertinente. Oui, le mouvement fait regarder les humains, cependant, il n’est pas clair si le jeu automatique de Facebook continuera à apporter de la valeur aux marques. Les lectures de vidéos commencent à suivre le chemin du « j’aime » de Facebook, mais les marques recherchent des taux d’engagement et d’achèvement des vidéos plus mesurables.

Lors de la création de votre vidéo, les experts vous ont recommandé de « capter l’attention dès les premières secondes ». C’est un euphémisme. Les gens sur leur flux et sur mobile ne survolent certainement pas les vidéos. Vous avez au mieux les premières images. Les gens feuilletant leurs flux « grignotent des images » à un rythme rapide et n’ont pas le temps de charger des vidéos. La plupart ont vu la spirale tourbillonnante de la mort ou pire encore – l’écran noir avec le bouton de lecture, qui évidemment n’amènera pas les gens à s’engager.

Résurgence du cinéma muet

Charlie Chaplin aimerait le nouveau Facebook, car nous sommes revenus au monde des films muets où vous devez concevoir la vidéo sans son. Lorsque Facebook évoque la lecture automatique, les sons sont désactivés par défaut. Le raisonnement est fondé, car le son est très perturbateur dans certains environnements. Et avoir le son désactivé MASQUE le fait que la vidéo continue de jouer même si vous la faites défiler hors de vue pendant de nombreuses pages de votre flux.

Allez tester sur votre flux en activant le son dans une vidéo, faites défiler hors de vue et vous verrez. Si vous êtes une marque, cela soulève une question majeure : si la vidéo continue de jouer mais qu’elle n’est pas visible, est-ce considéré comme un jeu ? Qu’est-il arrivé à la visibilité ? En fait, c’est incroyable combien de temps la vidéo continue de jouer. Il y a beaucoup de contenu peu recommandable partagé ces jours-ci, donc avoir le son de la vidéo est une bonne chose, mais sommes-nous en train de transformer les sons en étant le nouveau clic pour jouer ?

Voici quelques points clés que toutes les marques et les spécialistes du marketing de contenu vidéo devraient prendre en compte et exploiter lors du lancement de la vidéo mobile sur Facebook :

Analyser:

  • Suivre les mesures d’engagement
  • Comprendre les performances vidéo

Contrôler:

  • Ce que vous pouvez faire avec l’API vidéo de Facebook
  • Planification et retrait
  • Restreindre l’audience
  • Publier directement dans l’onglet Vidéos
  • Télécharger des sous-titres pour plusieurs paramètres régionaux
  • Définir une vignette personnalisée
  • Gérer les vidéos et les listes de lecture en vedette
  • Intégrer sur votre propre site Web

Publier:

  • Faire les bases (CTA, tagging)
  • Télécharger des tailles de fichiers de 1,5 G
  • Téléchargement avec reprise (fonction Killer)

Mesure du rendement:

  • Rétention d’audience
  • Personnes atteintes
  • Durée moyenne de visionnage
  • Vues des vidéos

Interactivité vidéo

Exemple de carte mobile au-dessus d'une vidéo YouTube.  Ce qui s'affiche lorsque vous cliquez sur le (I) en haut à droite de la vidéo Photo / Capture d'écran 14/04/15 www.youtube.com sur iPhone 6

Autrefois, YouTube dominait le marché, mais maintenant, les services de vidéo et de streaming vidéo natifs mobiles comme HBO sont de la partie. Les consommateurs passent d’un monde d’images statiques à une soif de vidéos Full HD et de sons de pompage qui créent une expérience immersive que seule la vidéo peut offrir. Une autre innovation est la vidéo interactive et elle est très prometteuse, c’est là que la vidéo n’est pas seulement une expérience passive, mais que les objets de la vidéo sont cliquables.

Des entreprises comme la vraie[x] et maintenant, les cartes YouTube avec Skippable TrueView alimentent la superposition vidéo avancée, des appels à l’action puissants et une vidéo interactive complète sur les objets qui sont signalés dans la vidéo. Cela crée une véritable expérience interactive.

Il y aura un jour dans un avenir proche où les objets seront lancés dans d’autres flux vidéo, créant un flux de type « créez votre propre histoire ». Je me souviens avoir lu des livres quand j’étais enfant où vous pouviez sélectionner des options au cours de l’histoire pour changer le résultat, et ce type d’approche vidéo immersive est ce que les marques convoitent en raison du temps passé sur le contenu et l’engagement.

Marketing vidéo à grande échelle

Lors de la première conférence des développeurs Yahoo en février, ils ont annoncé l’intégration de BrightRoll avec le réseau d’applications Flurry, donnant une portée et une échelle monstres à 9 000 applications potentielles. De nombreuses marques et éditeurs, comme Complex TV, disposent d’une unité de création de contenu complète ainsi que d’annonceurs générant du contenu pour mobile qui fait vraiment passer l’ensemble de leur narration vidéo mobile au niveau supérieur. Opera a même lancé au début de 2015 Opera Mediaworks, doté d’un Native Video Fund – un fonds créatif de plusieurs millions de dollars conçu pour faciliter et inspirer la narration mobile d’abord avec la vidéo.

D’autres échanges vidéo notés à considérer sont LiveRail, propriété de Facebook, et YuMe. Tous offrent une échelle avec des lecteurs vidéo intégrés conçus pour le mobile. Les choix sont vastes et, selon le public que vous visez, ils ont tous leurs avantages et leurs inconvénients. « Test test test » est la stratégie maintenant.

5 façons de faire basculer votre vidéo mobile sur les podiums

1. Consommation : Connaissez votre public

Connaissez-vous bien votre client ? Plus votre marque est personnelle, plus vous obtiendrez de succès. Les vidéos qui démarrent une conversation aident à maximiser les canaux que les consommateurs utilisent déjà. Tirez parti des outils qui peuvent vous montrer ce que votre public consomme et partage. C’est un excellent moyen de rendre l’attribution vidéo plus attrayante.

2. Scénario : la qualité est-elle le facteur le plus important ou est-ce la personnalité et le scénario ?

Regardez YouTube et les chaînes de niche à succès où la valeur de production n’est pas haut de gamme, mais le contenu et le thème sont cohérents. Certaines des chaînes les plus performantes utilisent cette tactique pour atteindre une audience massive, cependant, la création d’un public ne se fait pas du jour au lendemain. Connaissez-vous votre créneau et est-il conçu pour être important pour vos clients ?

3. Design for Mobile : il y avait une raison pour laquelle Opera a créé le fonds

De nombreuses vidéos sont créées pour la télévision ou le grand écran et les producteurs oublient que la vidéo est visionnée sur mobile. Vous devez concevoir pour un écran plus petit. Compressez tout pour qu’il tienne dans un petit cadre et faites TRÈS ATTENTION à l’inclusion de texte dans votre vidéo. N’oubliez pas qu’il est difficile de lire lorsqu’il y a beaucoup de distraction visuelle. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles nous voyons de nombreuses personnes filmer des vidéos à partir d’un téléphone. La clé est de s’assurer que l’histoire peut être visuellement attrayante pour un consommateur en mode mobile.

4. Monnaie sociale : vont-ils la partager ?

D’après le nombre que Facebook vantait, la réponse est OUI. La plupart des contenus partagés sont émotionnels, drôles et très divertissants. Il est important que votre contenu offre aux personnes qui le partagent des accessoires avec leurs amis. Examinez attentivement le contenu que vous partagez actuellement et analysez plus en détail des sites tels que Reddit, Upworthy, etc. Ce qui est partagé est une science et doit être pris en compte dans votre stratégie de marketing de contenu vidéo.

5. Achèvement de la vidéo : pouvez-vous retenir l’audience ?

Les taux d’achèvement sont essentiels car ils démontrent votre capacité à maintenir l’engagement de votre public. Si votre contenu était capable de captiver votre client avec le bon scénario, la bonne combinaison visuelle et le bon lien émotionnel, vous avez la possibilité de transmettre votre message tout au long du clip. Pouvez-vous faire passer votre message dans les premières images sans SON ?

Alors que de plus en plus d’éditeurs et de fournisseurs de contenu premium poussent l’enveloppe de la création vidéo sur leurs points de contact avec les consommateurs de médias, la stratégie mobile d’abord ou uniquement mobile sera un facteur déterminant majeur dans ce qui est en cours de conception. La vidéo mobile est omniprésente et continuera de croître à l’échelle mondiale avec une plus grande pénétration de la bande passante plus élevée et des téléphones plus intelligents.

L’avènement de l’apprentissage automatique et de l’intelligence artificielle améliore désormais les consommateurs qui s’engageront sur la base de nombreuses attributions. Tout comme dans le monde de l’affichage, où les publicités programmatiques dominent la journée, la vidéo passera d’un monde linéaire à une expérience hautement interactive utilisant des technologies avancées. La question se résume à la vitesse à laquelle la vidéo changera au cours de l’année à venir.

Où va le marché de la vidéo mobile ?

Photo au F8 Chase McMichael 2015

La vidéo mobile est le lubrifiant de contenu plein mouvement pour la communication en déplacement que les humains comprennent le mieux. Le mouvement est une caractéristique fondamentale du cerveau humain et nous vivons dans un monde de mouvement 3D. La réalité virtuelle est sur le point de bouleverser l’ensemble de l’écosystème. Des entreprises comme Facebook, qui a acquis Oculus, Microsoft avec le lancement de HoloLens, et Magic Leap de Google, montrent que la réalité augmentée est sur le point de profiter de la révolution de l’immersion visuelle.

Quelles solutions vidéo utilisez-vous et quels outils vous pouvez partager pour améliorer l’expérience client?

Image en vedette : Shutterstock

5 façons dont le contenu de haute qualité et le PPC se complètent

0

Dans le marketing numérique, il est si facile (et tentant) de séparer les différentes sous-disciplines dans leurs petits mondes.

Voici SEO ici, le grand.

Ensuite, il y a le marketing des médias sociaux, et ici, les publicités PPC.

Mais c’est une vision en noir et blanc des choses.

Dans ce cas, je veux parler de l’intersection du PPC et du contenu de qualité.

Si cette déclaration n’a même pas de sens pour vous, alors ce message est pour vous.

Le contenu et les données PPC peuvent se compléter à plus d’un titre.

De la copie de la page de destination aux données CPC en passant par l’amélioration des taux de clics, il existe de nombreux points où ces deux strates de marketing numérique se rejoignent pour former un ensemble plus solide.

Et si nous supposons que vous souhaitez améliorer à la fois vos performances PPC et votre trafic de contenu, vous pouvez en tirer quelque chose.

Alors, lisez la suite pour obtenir des conseils utiles sur l’utilisation simultanée de votre contenu et de vos campagnes PPC !

1. Utilisez les publicités PPC pour obtenir du trafic RAPIDEMENT

Le problème avec les stratégies de recherche organique est qu’il est presque impossible d’attirer les regards vers votre site Web sans un public établi.

Considérez que plus de 6 millions d’articles de blog sont publiés chaque jour, ce qui rend presque impossible la visibilité de vos articles de blog sans stratégie sous-jacente.

Tirer parti des publicités PPC pour générer du trafic vers votre site Web dans les premiers stades de développement donnera à votre marque une certaine visibilité et des revenus précoces.

Mieux encore, le trafic issu des clics rémunérés représentera une part importante du public cible que vous recherchez déjà pour vendre votre marque.

C’est comme faire d’une pierre deux coups.

À l’aide de Google Ads et de Facebook Audience Insights, vous pouvez tirer des informations plus importantes de votre public tout en l’atteignant pour accroître l’exposition de votre marque.

Taper sur un élément de contenu détaillé ou informatif peut aider à différencier davantage votre marque des autres annonceurs.

Un bon contenu de qualité va plus de pair avec PPC que vous ne le pensez, alors assurez-vous de lire sur l’intersection de ces deux domaines du marketing numérique.

L’idée est de se concentrer sur les deux campagnes simultanément et de cibler des mots-clés similaires.

Le contenu peut être utilisé pour informer, tandis que la publicité payante devrait être votre outil de conversion.

Cette stratégie peut aider votre marque à devenir une priorité chaque fois que vous apparaissez dans les résultats de recherche pour n’importe quelle requête de mot-clé.

2. Utilisez les publicités PPC pour orienter les gens vers votre marque

Contrairement à la croyance populaire, les publicités payantes aident (indirectement) à générer du trafic vers les résultats organiques de Google, car elles augmentent la notoriété de la marque dans l’esprit des utilisateurs.

En effet, les personnes qui consultent des publicités payantes sont plus susceptibles de se souvenir de votre marque lors d’une future recherche, même inconsciemment.

Cela pourrait hypothétiquement rendre votre marque plus autoritaire ou plus grande que nature.

L’affinité avec la marque augmente également considérablement le CTR des visiteurs réguliers.

Des recherches ont montré qu’il est moins coûteux de conserver un client existant que d’en acquérir un nouveau.

3. Offrez une expérience de page de destination impressionnante

Même le gestionnaire de médias payant le plus avisé rencontre parfois des difficultés pour créer une page de destination qui satisfasse les clients et leur vision.

Les spécialistes du marketing de contenu sont naturellement de grands conteurs et créatifs à leur propre égard.

Tirez parti de votre contenu créatif pour créer une expérience de page de destination unique qui nourrit les prospects entrants via votre entonnoir de conversion.

Les visiteurs qui cliquent sur les publicités sont susceptibles d’enquêter sur votre site Web avant d’effectuer une conversion.

Tenez compte du parcours de l’acheteur et de la manière dont le contenu s’applique tout au long de ce processus :

  • Sensibilisation: Un client est alerté d’un besoin ou d’un problème particulier (articles de blog, curated content, infographies, vidéos, articles).
  • Considération: Un client se rend compte d’un besoin particulier et le recherche (livres blancs, témoignages, avis, landing pages, ebooks).
  • Décision: Un client décide d’effectuer un achat ou une conversion (tutoriels, essais, démos de produits).

Envisagez de fournir des témoignages, des avis d’utilisateurs et des liens vers des articles pertinents en plus du contenu de la page de destination que les visiteurs pourront lire avant d’acheter.

Tous les visiteurs qui cliquent sur une annonce n’achèteront pas pendant cette session ou même ce jour-là.

Fournir un contenu pertinent et de qualité sur votre site deviendra un point de contact précieux sur votre chemin d’attribution pour générer des conversions.

4. Trouver des informations sur le contenu à partir des données de mots clés PPC

S’il y a une caractéristique que votre campagne SEO et PPC partage déjà, ce sont les mots-clés.

Tirez parti de vos données de mots clés PPC pour découvrir quels mots clés génèrent le trafic et les revenus les plus élevés.

Vous pouvez également analyser les bonnes performances du contenu publicitaire et l’appliquer à votre campagne de contenu organique.

Envisagez d’utiliser des mots-clés d’intention commerciale dans votre contenu pour promouvoir vos services/produits auprès des clients.

Les mots clés de marque ont un succès incroyable et ont un CTR beaucoup plus élevé que les autres mots clés standard.

Regroupez votre stratégie de mots-clés et transférez le succès d’une campagne à l’autre.

Effectuez des tests A/B pour déchiffrer les mots-clés qui fonctionnent le mieux dans chaque campagne.

5. Volez autant de biens immobiliers SERP que possible

Naturellement, avoir deux liens sur la même page augmenterait les clics sur le site Web.

En plus d’augmenter les taux de clics sur les deux listes, le fait d’avoir des liens supplémentaires augmente l’exposition et l’autorité de la marque aux yeux du chercheur.

S’il est vrai que 53 % du trafic sur le site Web provient de résultats organiques, les annonces PPC continuent d’être fortes dans le Google d’aujourd’hui.

Maintenant, si seulement vous pouviez aussi obtenir un extrait enrichi !

Tactiques exploitables pour augmenter le retour sur investissement du marketing de contenu grâce à des campagnes PPC

Maintenant que vous comprenez les avantages de combiner le PPC et le marketing de contenu, voici quelques moyens de maximiser cela pleinement.

1. Faites la promotion de votre excellent contenu avec les publicités Facebook

Utilisez Audience Insights de Facebook pour segmenter votre audience et cibler les publicités sur de nouveaux membres d’audience pertinents pour votre secteur.

Faites la promotion de votre contenu le plus performant en optimisant votre publication Facebook pour cibler des groupes d’audience spécifiques.

Boostez votre publication Facebook fait la promotion du contenu et des publicités auprès de deux publics :

  • « Les personnes qui aiment votre page et leurs amis. »
  • « Les personnes que vous choisissez grâce au ciblage. »

Utilisez les publicités PPC pour créer un public pour votre contenu, puis utilisez la « boost post » pour atteindre plus de personnes susceptibles d’être intéressées par votre contenu.

Facebook Audience Insights et les audiences personnalisées de Twitter fournissent des outils de remarketing uniques pour toute publicité PPC ou contenu promotionnel.

Tirez parti de vos dépenses PPC pour créer une audience pour votre marque et ciblez-la avec différentes campagnes publicitaires en fonction de votre contenu le plus partagé et le plus apprécié.

2. Écrivez des titres irrésistiblement cliquables

Utilisez BuzzSumo pour découvrir le contenu qui est actuellement viral dans votre secteur.

Tirez parti de ces mots clés et sujets pour créer un titre convaincant et pertinent pour l’affichage de votre annonce.

Cela incitera les utilisateurs à s’engager avec l’affichage de votre annonce qui ne s’engagent généralement pas avec les publicités de clic.

Effectuez des tests A/B sur différents titres qui ciblent différents mots-clés de niche pour voir lesquels génèrent le plus de clics et de conversions.

Notez que cliquable n’est pas égal à clickbait. Il est toujours essentiel pour l’expérience utilisateur de créer des titres pertinents pour le contenu lui-même.

3. Pensez mobile d’abord

Utilisez des images, des infographies et toute forme de contenu visuel pour augmenter votre taux de conversion mobile pour les publicités payantes.

Les règles relatives au contenu de la page de destination sont différentes pour les mobiles. Il est primordial que vous activiez la conception réactive et que vous optimisiez le contenu pour mobile.

Quelques conseils:

  • Rédigez des titres courts.
  • Utilisez des paragraphes concis.
  • Évitez les pop-up.
  • Utilisez des images de petite taille.
  • Inclure un appel clair à l’action.

4. Créez des CTA tueurs pour convertir plus de visiteurs

Vous devez présenter un appel à l’action clair sur votre page de destination, en particulier pour les articles promotionnels payants.

Vous pouvez accomplir cela avec un champ de formulaire sur le côté ou un CTA contextuel. Cela aidera à transformer les prospects en conversions pour votre campagne de promotion payante.

Les gens débattent encore de l’opportunité de placer un CTA au-dessus du pli ou à la fin du contenu.

En termes de promotion payante, je suggérerais d’utiliser votre contenu pour attirer l’intérêt du lecteur, puis de lancer votre CTA à la fin de la page de destination pour plus de conversions.

Conclusion

Je le répète : je comprends que le marketing de contenu et le PPC ne semblent pas pouvoir être plus différents.

Ils fonctionnent parallèlement la plupart du temps et les espaces communs peuvent être difficiles à voir.

Mais si vous intégrez un marketing de contenu approprié dans vos données PPC et PPC dans votre marketing de contenu et votre référencement, vous pouvez en apprendre beaucoup et commencer à augmenter les performances globales de votre site.

Davantage de ressources:

  • 7 avantages puissants de l’utilisation de la publicité PPC
  • 10 meilleures pratiques en matière de recherche payante et de planification PPC
  • Un guide complet de marketing PPC pour les débutants


Image en vedette : Dean Drobot/Shutterstock

Se lancer dans le SEO : 10 choses dont chaque stratégie SEO a besoin pour réussir

0

Vous cherchez à créer une stratégie SEO pour votre entreprise ?

Vous ne savez pas par où commencer ?

Créer et exécuter votre première stratégie de référencement peut sembler intimidant et compliqué. Mais, avec les bonnes ressources, les entreprises de toutes tailles peuvent voir la croissance qu’elles recherchent.

Le 10 août, j’ai animé un webinaire par Matt Salzl, vice-président des ventes chez Manta.

Salzl a montré 10 choses dont chaque campagne SEO a besoin pour réussir.

Voici un résumé du webinaire. Pour accéder à l’intégralité de la présentation, remplissez le formulaire.

1. Reconnaissez l’importance du référencement dans votre entreprise

Les recherches organiques et les listes locales constituent la majorité des clics sur Google.

Le référencement permet aux entreprises de se classer au sommet des deux.

Comprendre comment le référencement fonctionne pour votre entreprise vous aide à l’intégrer à votre stratégie commerciale aux bons endroits.

[Learn All The Benefits Of SEO] Accédez instantanément au webinaire →

2. Connaissez votre public

Une campagne de référencement réussie commence par comprendre qui vous êtes et à qui vous vous adressez explicitement.

Voici comment vous pouvez mieux comprendre votre public :

  • Créez des personas d’acheteur.
  • Comprenez comment votre produit leur profite.
  • Définissez votre proposition de valeur.
  • Utilisez les analyses pour comprendre votre trafic et vos données démographiques.
  • Apprenez de la concurrence.
  • Sachez si vous ciblez un public local ou national.

3. Définissez vos objectifs commerciaux

Déterminez où vous voulez être dans un mois, trois mois, six mois, un an, deux ans et cinq ans.

Mettez des repères d’un point de vue commercial et obtenez une vue d’ensemble de la raison pour laquelle vous avez besoin de SEO et où il se branche.

Lorsque vous décrivez vos objectifs commerciaux, vous savez non seulement vers quoi vous travaillez, mais vous serez également en mesure de déterminer votre budget SEO, les types de travail et les types de campagnes qui aideront le mieux votre entreprise à réussir.

4. Déterminez l’intention de votre site Web

Une fois que vous connaissez vos objectifs commerciaux, il est temps de décider comment votre site Web vous conduit à ces objectifs.

Pour que votre campagne de référencement réussisse, vous devez clarifier l’objectif de votre site Web.

[Learn The Purposes You Can Choose From] Accédez instantanément au webinaire →

5. Rechercher et utiliser des mots-clés pertinents

Une fois que vous avez une idée de l’objectif de votre site Web, demandez-vous pourquoi l’internaute recherche votre site. Quelle est l’intention du chercheur ?

Est-ce pour trouver, apprendre ou acheter ?

Les différents types d’intention sont :

  • Navigation.
  • Informationnel.
  • Rechercher.
  • Transactionnel.

[Unlock What Each Intent Means] Accédez instantanément au webinaire →

6. Optimisez votre présence locale

La croissance de la recherche locale a considérablement augmenté depuis 2020.

Si vous avez un magasin physique local et que vous avez une vitrine, vous devrez travailler sur :

  • Intégrations Google Map Pack & Maps sur votre site Web.
  • Profil d’entreprise Google.
  • Gestion des révisions.
  • Optimisation de proximité.
  • Optimisation de la pertinence.
  • Optimisation de la proéminence.
  • Soumissions de citations d’entreprises locales.
  • Soumissions d’annonces d’entreprises classées.

N’oubliez pas que le principal outil d’optimisation est le contenu. Mais où est le meilleur endroit pour commencer ?

[Learn How To Get Started] Accédez instantanément au webinaire →

7. Résoudre les problèmes de site Web et optimiser pour le mobile

Si vous pensez que personne ne vous trouve, vous ou votre site Web, vous avez peut-être négligé les aspects techniques du référencement, dont l’un est l’optimisation mobile.

Assurez-vous donc que votre site est optimisé non seulement pour les ordinateurs de bureau, mais également pour les mobiles.

Se lancer dans le SEO : 10 choses dont chaque stratégie SEO a besoin pour réussir

Si vous avez une entreprise locale, les recherches « à proximité » fonctionnent mieux lorsque les gens utilisent leurs appareils mobiles.

[Learn How To Optimize For Mobile] Accédez instantanément au webinaire →

8. Connaître les types de contenu qui se classent bien

Assurez-vous que votre contenu reflète l’intention de votre site Web et ce que veulent vos utilisateurs.

Envisagez d’écrire ou de créer :

  • Contenu plus long.
  • Contenu réutilisé.
  • Réponses directes.
  • Carrousels de vidéos et d’images.
  • Outils et widgets.
  • Listes de produits.

[Get Tips For Making Engaging Content] Accédez instantanément au webinaire →

9. Incluez une stratégie de backlink

Tout comme le SEO, le backlinking n’est pas mort. Il vient d’évoluer.

Voici les stratégies à espérer en matière de création de liens :

  • Texte d’ancrage : Quel mot dans votre contenu est votre ancre pour votre lien ?
  • Contenu du lien : Assurez-vous que votre lien est pertinent par rapport au contenu qui l’entoure.
  • Liens fiables : Lien uniquement vers des sites Web sécurisés avec des scores de confiance élevés.

[Learn All Current Backlink Strategies] Accédez instantanément au webinaire →

10. Obtenez plus d’avis

De plus en plus de personnes lisent des critiques avant d’aller de l’avant avec votre produit ou service.

Plus votre entreprise reçoit d’avis, plus votre classement sera élevé, alors essayez de contacter des clients passés ou actuels pour obtenir des avis.

[Slides] Se lancer dans le SEO : 10 choses dont chaque stratégie SEO a besoin pour réussir

Voici la présentation :

Se lancer dans le SEO : 10 choses dont chaque stratégie SEO a besoin pour réussir de Journal des moteurs de recherche

Rejoignez-nous pour notre prochain webinaire !

Améliorez votre stratégie de contenu – 5 étapes pour réussir votre référencement

Savez-vous ce qu’il faut pour faire évoluer et exécuter une stratégie de référencement d’entreprise réussie ? Oui, et nous allons vous montrer !

Découvrez ce qu’il faut pour créer, mettre à l’échelle et mesurer le contenu qui offre le meilleur retour sur investissement pour vos efforts de référencement.

Réserver ma place


Crédits image

Image en vedette : Paulo Bobita/Journal des moteurs de recherche

Google met en évidence 3 façons dont les habitudes de visionnage de YouTube changent

0

Google a révélé que les habitudes de visionnage des utilisateurs de YouTube changent de trois manières principales.

En réponse à ces nouvelles tendances de visionnage, Google a récemment déployé davantage de solutions publicitaires pour les spécialistes du marketing.

Voici un aperçu de l’évolution des habitudes de visionnage et de la façon dont Google Ads s’y adapte.

Découverte autonome

Les utilisateurs regardent plus de vidéos qu’ils trouvent par eux-mêmes, soit dans leur maison, soit dans les flux de tendances.

Au cours des trois dernières années, la durée de visionnage des contenus découverts par les utilisateurs sur la page d’accueil YouTube a été multipliée par dix.

Il s’agit d’un changement significatif par rapport à l’époque où le moyen le plus courant de découvrir des vidéos consistait à utiliser des URL partagées.

En réponse, Google Ads a introduit les annonces de découverte vidéo TrueView dans le flux d’accueil YouTube. Les spécialistes du marketing peuvent placer ces annonces dans les campagnes Masthead et Universal App.

Regarder sur les écrans de télévision

De plus en plus d’utilisateurs regardent des vidéos YouTube sur des écrans de télévision ordinaires, soit via des téléviseurs connectés, soit via des appareils connectés tels que des consoles de jeux vidéo et des Chromecasts.

En moyenne, les utilisateurs regardent plus de 180 millions d’heures de YouTube sur les écrans de télévision chaque jour.

En réponse, Google Ads a introduit le type d’appareil à écran TV dans Google Ads et Display & Video 360. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet ici.

Sessions de visionnage plus longues

Les recherches sur l’expérience utilisateur indiquent que les téléspectateurs sont de plus en plus sensibles à la fréquence des coupures publicitaires.

Les téléspectateurs ont tendance à regarder une vidéo plus longtemps lorsqu’il y a moins d’interruptions, même s’ils finissent par voir la même quantité de publicité au cours d’une session de visionnage.

La solution de Google consiste à charger les vidéos à l’avant avec des « modules publicitaires », qui sont deux annonces diffusées dos à dos avant le début d’une vue. Vous pouvez en savoir plus sur ceux-ci ici.

Davantage de ressources

  • SEO YouTube de base à avancé : comment optimiser vos vidéos
  • 6 conseils de référencement YouTube basés sur l’article publié par Google

Codage pour le référencement : 10 façons dont les compétences en codage peuvent améliorer les efforts de référencement

0

Il n’est pas nécessaire de savoir coder pour être un bon SEO.

Les compétences en codage ne sont pas une condition préalable à la compétence SEO, mais des compétences supplémentaires rendent toujours plus efficace.

Voici 10 façons dont la compréhension du code peut aider à transformer un bon référencement en un excellent référencement.

1. Les normes de codage HTML et le référencement vont de pair

Un référenceur familier avec HTML comprend comment un document Web doit être structuré et est attentif aux conséquences de mauvaises pratiques de codage.

Un élément important d’une page Web est constitué par les éléments HTML, qui sont à une page Web ce qu’une fondation, une porte, un sol et un toit sont à une maison.

Les moteurs de recherche peuvent être incapables d’explorer correctement une page Web si les éléments HTML ne sont pas utilisés correctement.

Les spécifications HTML officielles limitent les éléments HTML utilisés dans la section (emplacement des métadonnées que seuls les navigateurs et les robots voient) et les éléments HTML utilisés dans la section (le document lui-même que les utilisateurs voient).

Mais lorsque vous placez des éléments (comme ou

) dans la section où les métadonnées sont censées se trouver, les moteurs de recherche commenceront à afficher la page Web à partir de la section normalement masquée, ce qui entraînera les métadonnées étant indexées dans le cadre du contenu lui-même. Cela signifie que Google ne parviendra pas à indexer cette page Web de la manière dont elle est censée l’être.

Cette erreur peut se produire lorsqu’un code de pixel Facebook est placé au mauvais endroit dans la section d’une page Web.

Un autre exemple de la façon dont un manque de connaissances en codage influence le référencement est le message de réponse d’erreur 400.

Certains référenceurs pensent qu’un code d’erreur 400 est une mauvaise chose car ils voient ce mot « erreur » et pensent instantanément qu’il doit être corrigé car nous comprenons les erreurs comme quelque chose à corriger, en particulier lorsqu’elles sont affichées dans Google Search Console comme des erreurs.

Mais un référenceur qui connaît les normes de codage HTML comprend que le code de réponse d’erreur 400 signifie uniquement que la DEMANDE du navigateur pour une page est en erreur (parce que la page n’existe pas).

Dans la plupart des cas, c’est une bonne chose, c’est ce qui est censé se produire et il n’y a rien à réparer.

Connaître les normes HTML fait d’une personne un meilleur référenceur, car elle a la capacité de détecter encore plus de problèmes qu’un référenceur qui manque de connaissances en codage.

Ils sont également mieux placés pour rejeter les fausses informations SEO courantes qui découlent d’un manque de capacité de codage.

2. Données structurées

Les données structurées sont un langage de balisage, ce qui signifie que le code a des règles qui régissent la façon dont il est écrit.

Il existe plusieurs façons d’exprimer les données structurées Schema.org, mais la préférence de Google, les données structurées JSON-LD, est sans doute la plus facile à comprendre, ce qui facilite le dépannage.

Comme HTML, JSON-LD a des règles qui régissent la façon dont il est écrit, avec une structure imbriquée où vous avez un sujet des données structurées (appelé un type) puis les attributs de ce sujet (appelé une propriété).

Comprendre les données structurées JSON-LD est facile, que vous connaissiez HTML ou tout autre langage de balisage.

Les avantages de comprendre comment coder des données structurées ne peuvent pas être surestimés.

Un balisage correct des données structurées est essentiel pour atteindre de nombreuses positions de résultats riches très convoitées en haut des pages de résultats des moteurs de recherche de Google (alias SERPs).

Un balisage de données structurées incorrect rendra cette page Web inéligible pour les résultats enrichis.

On peut s’appuyer sur le vérificateur de balisage de données structurées de Google pour vérifier si les données structurées JSON-LD sont valides et si elles sont éligibles pour un résultat riche.

Mais ce n’est pas parce que l’outil indique que le code est valide qu’il est éligible pour des résultats enrichis. C’est là que la capacité d’analyser JSON-LD entre en jeu pour corriger les données structurées, de sorte que des résultats riches deviennent une option.

La capacité de dépannage manuel est importante car le vérificateur de données structurées de Google vous indique quand il est cassé et fournit une idée générale de l’endroit où il est cassé. Pourtant, il ne vous dit pas comment le réparer.

On peut compter sur des plugins, bien sûr. Il y a des avantages à définir quelque chose et à l’oublier.

Mais les spécifications des données structurées évoluent constamment et les plugins ne suivent pas toujours assez vite. De plus, ils ne sont pas toujours assez spécifiques pour chaque situation.

Lorsque vous êtes bien classé dans les résultats de recherche, il est généralement préférable de savoir comment coder les données structurées JSON-LD pour obtenir le meilleur avantage sur la concurrence.

3. Mieux communiquer avec les clients

Savoir coder permet à une personne de simplifier une explication afin qu’un client non-codeur puisse comprendre le pourquoi d’un problème particulier et la solution.

On ne peut pas expliquer ce qu’ils ne comprennent pas.

Par exemple, savoir comment coder des données structurées permet au SEO d’expliquer que non seulement il est acceptable de combiner des données structurées, mais aussi d’expliquer les avantages de le faire et comment le faire.

Savoir coder permet d’expliquer qu’un client n’a besoin que de quelques lignes de code dans le fichier functions.php du thème enfant de son site Web WordPress pour éviter d’installer un plugin gonflé pour faire la même chose.

En laissant de côté qu’un référenceur sans compétences en codage ne connaîtrait même pas la solution de fichier functions.php, une personne qui code et maîtrise PHP peut comprendre quand il est préférable d’utiliser un plugin plutôt que la solution de codage, puis l’expliquer au client .

Savoir comment coder confère la capacité de regarder le code HTML et de se concentrer sur les raisons pour lesquelles le site n’est pas indexé de manière adéquate ou fonctionne mal.

Une fois, j’ai audité un site de commerce électronique qui utilisait un modèle sur mesure et présentait (mal) un niveau fou de codage incompétent. Le simple fait de corriger ces codes sur l’ensemble du site a permis au site d’avoir son contenu indexé avec précision.

Connaître HTML m’a permis de détecter les erreurs, puis d’expliquer au client pourquoi il était cassé et comment il pouvait le réparer.

4. .htaccess Savoir, c’est pouvoir

.htaccess est (à mon avis) un langage difficile à apprendre mais raisonnablement facile à comprendre comment l’utiliser.

Le simple fait d’apprendre les avantages de .htaccess et à quoi il sert, puis comment l’ajouter à un fichier peut généralement emmener une personne loin.

Par exemple, vous pouvez utiliser un plugin pour rediriger HTTP vers HTTPS, un plugin pour rediriger des pages spécifiques qui ont été modifiées et un plugin pour corriger les URL cassées vers l’URL correcte.

Mais tout cela peut être accompli avec un fichier .htaccess.

Prendre le temps de se renseigner sur .htaccess peut aider à comprendre comment améliorer un site Web sans recourir à un autre plugin.

Un fichier .htaccess peut également être utilisé pour empêcher d’autres sites d’établir un lien vers vos images et d’autres fichiers multimédias (hotlinking).

L’utilisation d’un fichier .htaccess peut même être utilisée pour empêcher les robots malveillants de copier votre contenu en bloquant le Plages d’adresses IP de mauvais bots qui accèdent à plusieurs reprises à un site Web.

Faire quelque chose comme ça avec un fichier .htaccess est nettement mieux que d’utiliser un plugin ou un mod qui écrit les adresses IP dans une base de données, car l’ajout de dizaines de milliers à des millions d’adresses IP dans une base de données ralentira considérablement votre site.

5. Diagnostiquer les problèmes cachés

En général, les problèmes liés au codage sont cachés dans le code HTML.

Étant donné que la plupart des sites sont basés sur des modèles, les erreurs seront multipliées sur chaque page partageant la structure basée sur des modèles. Apprendre à utiliser un validateur HTML est simple, mais comprendre le HTML est important pour interpréter les résultats.

Les erreurs de codage peuvent être flagrantes et évidentes, comme l’omission d’un crochet fermant (>).

Ou cela peut être subtil, comme l’utilisation d’un caractère non standard dans le code, comme un guillemet intelligent, le type de guillemet bouclé ( » « ) au lieu de la forme droite attendue des guillemets («  »).

Cette erreur se produit généralement lorsque quelqu’un copie du code à partir d’un périphérique logiciel qui insère des guillemets intelligents comme fonctionnalité par défaut.

Le problème des guillemets bouclés peut considérablement perturber la façon dont une page Web est indexée et analysée.

Cela signifie que si vous utilisez quelque chose comme ceci dans le code HTML :

<meta name=robots content=noindex>

Google ne le verra pas car les guillemets bouclés (smart quotes) l’empêchent de le voir comme une balise meta robots et procédera donc à l’indexation du contenu.

Voici un autre exemple.

Si vous codez un lien de cette manière :

<a href="https://www.searchenginejournal.com/10-ways-coding-can-help-your-seo/45402/example.com/test.htm">example</a>

Le lien sera interprété comme ceci :

https://example.com/test.htm

Si, toutefois, vous utilisez des guillemets bouclés pour le même code :

<a href=“example.com/test.htm”>example</a>

Le lien sera interprété comme ceci :

https://%E2%80%9Cexample.com/test.htm%E2%80%9D

Ces types d’erreurs ne sont pas le genre de choses qu’un outil d’audit va automatiquement trouver et ajouter facilement à une liste.

Vous devez savoir comment coder pour reconnaître le code cassé lors d’une inspection visuelle ou à grande échelle s’il apparaît comme une anomalie sur un scan Screaming Frog.

Sinon, la source d’une erreur d’exploration restera masquée jusqu’à ce qu’une personne capable de lire le code HTML ou comprenant la sortie d’un validateur HTML puisse inspecter le site.

6. Le codage peut aider à sortir des impasses SEO

Le mot impasse vient du jeu d’échecs. Il décrit une situation où le gameplay est arrêté dans lequel aucune des parties ne peut bouger pour gagner. C’est essentiellement un état qui compte comme une égalité.

La même situation se produit dans les industries concurrentielles où tout le monde utilise les mêmes plateformes de publication, les mêmes plugins d’optimisation, les mêmes stratégies de contenu et les mêmes stratégies de promotion de liens.

La concurrence entre les sites est largement égale, aucun site n’ayant un net avantage sur l’autre.

Un SEO avec des compétences en codage peut sortir de ce genre d’impasse.

Les compétences en codage permettent à un référenceur de mettre en œuvre des solutions qui améliorent les modèles, CSS et JavaScript.

Par exemple, de nombreux modèles sont livrés avec une utilisation libérale des en-têtes pour les choses qui ne nécessitent pas d’élément d’en-tête, comme la navigation sur le panneau latéral.

Avec des compétences en codage, il est facile de créer un thème enfant et de corriger les éléments d’en-tête voyous afin qu’ils utilisent CSS et non des en-têtes pour styliser les éléments de la page.

J’ai utilisé mes compétences en codage pour modifier complètement les sections d’un modèle afin qu’il soit plus convivial, modifier les couleurs de divers éléments sur la page afin qu’ils soient plus accessibles aux visiteurs daltoniens et ajouter des éléments de contenu dynamiques utiliser PHP pour personnaliser les balises de titre ainsi que pour supprimer les parties superflues d’une page Web.

Les compétences de codage aident à fournir un avantage de classement à n’importe quel site et peuvent être utilisées pour améliorer l’expérience utilisateur au-delà de ce qu’offre un modèle.

C’est particulièrement important dans les niches concurrentielles où les concurrents sont optimisés au plus haut degré et où l’élimination de l’avantage est primordiale.

7. Dépanner un site piraté

La sécurité du site Web ne semble pas quelque chose dont un SEO devrait se préoccuper.

Mais il devient très clair que la sécurité du site Web est en effet un problème de référencement lorsque les classements de recherche d’un site piraté commencent à disparaître.

Savoir coder, en particulier en acquérant une compréhension générale du fonctionnement des fichiers PHP dans un système de gestion de contenu (CMS) donné, peut aider à démystifier un événement de piratage.

Le simple fait de connaître les grandes lignes du fonctionnement de PHP et de la manière dont toutes les parties du CMS fonctionnent ensemble permet de comprendre ce qui n’a pas fonctionné et comment résoudre les problèmes.

La connaissance de JavaScript est également utile. De nombreux hacks sont basés sur le téléchargement de fichiers JavaScript ou l’injection de JavaScript dans d’autres fichiers.

L’analyse des fichiers JavaScript récemment modifiés peut aider à confirmer qu’un site a été piraté. Plus précisément, cela peut aider à déterminer si un plugin spécifique ou WordPress lui-même est responsable du piratage.

Certaines vulnérabilités peuvent rester cachées pendant des mois ou des années avant d’être découvertes. WordPress 5.9.2 a été publié pour résoudre les vulnérabilités de script intersite qui se trouvaient dans le cœur de WordPress lui-même.

Dans le cas de la vulnérabilité WordPress, le problème est survenu en raison d’une erreur de codage obscure où l’ordre dans lequel les processus de sécurité ont été codés a créé la situation où un pirate pouvait contourner ces mêmes mesures de sécurité.

Il illustre comment des erreurs peuvent se faufiler dans des logiciels légitimes et ne pas nécessairement être détectées à temps pour empêcher un événement de piratage.

Google peut informer le propriétaire du site via Google Search Console d’un site piraté, mais Google Search Console ne le réparera pas pour vous.

Une certaine connaissance du fonctionnement de HTML, JavaScript et/ou PHP peut grandement contribuer à dépanner en toute confiance un site piraté.

8. Savoir coder permet de contrôler

Lorsque vous travaillez dans un environnement d’entreprise ou éducatif où les modèles sont verrouillés et où l’on ne peut pas se sortir d’une situation difficile, savoir coder peut accélérer le processus autrement pénible de publication de pages Web.

Que l’on travaille dans un environnement Drupal ou WordPress, avoir la possibilité de conserver une feuille de triche d’extraits de code permet de gagner beaucoup de temps, même avec quelque chose d’insignifiant comme changer un lien sans avoir à passer par 10 étapes en utilisant l’interface native WYSIWYG et en traitant avec idiosyncrasie code.

9. Optimiser pour la vitesse de la page

Les suggestions d’amélioration de la vitesse des pages fournies par PageSpeed ​​Insights de Google ne seront plus énigmatiques une fois que l’on aura appris à coder.

Ce n’est pas comme si on devait apprendre à coder un site Web entier à partir de zéro non plus.

Tout ce qu’il faut, c’est une compréhension générale de JavaScript, CSS et HTML pour comprendre ce que l’on est censé faire pour faire fonctionner un site Web plus rapidement.

Des concepts tels que l’intégration de CSS, la combinaison de JavaScript et la minification de JavaScript ont plus de sens lorsque l’on comprend comment les serveurs fournissent des pages Web et les navigateurs restituent les données pour les visiteurs du site.

10. Maître Python

Python est un langage de programmation qui peut être utilisé pour automatiser un large éventail de tâches de référencement telles que l’exploration, l’analyse de données, le traitement du langage naturel (NLP) et bien plus encore.

L’un des avantages de Python est qu’il n’est peut-être pas nécessaire de coder un outil à partir de zéro, car de nombreux scripts SEO Python peuvent être téléchargés en ligne.

Une grande chose à propos de Python est qu’il n’est pas nécessaire de coder des scripts pour toutes les différentes tâches de référencement nécessaires. Beaucoup de ces scripts sont disponibles sous forme de bibliothèques Python téléchargeables contenant les modules pertinents.

Une bibliothèque Python est une collection de modules. Les modules Python sont les fichiers eux-mêmes.

Selon Ruth Everett dans son introduction à Python, voici quelques bibliothèques Python utiles :

  • « Pandas : utilisé pour la manipulation et l’analyse de données.
  • NumPy : Utile pour le calcul scientifique.
  • SciPy : utilisé pour le calcul scientifique et technique.
  • SciKit Learn : Apprentissage automatique pour l’exploration et l’analyse de données.
  • SpaCy : une excellente bibliothèque de traitement du langage naturel.
  • Requêtes : une bibliothèque pour effectuer des requêtes HTTP.
  • Beautiful Soup : utilisé pour extraire des données de fichiers HTML et XML.
  • Matplotlib : pour créer des visualisations à partir de données. »

Une autre bibliothèque Python importante est TensorFlow, une bibliothèque gratuite et open source qui peut être utilisée pour créer des applications d’apprentissage automatique.

Avec TensorFlow, un spécialiste du marketing de recherche peut créer un réseau de neurones ou un système de recommandation.

Directement lié au référencement, TensorFlow peut être utilisé pour automatiser le processus de création de balises de titre à grande échelle.

Un référenceur qualifié qui apprend à utiliser Python sera en mesure d’étendre ses compétences existantes à de nouveaux niveaux.

Apprenez à coder

Acquérir la capacité de coder est (sans doute) facultatif, et on peut toujours être un SEO compétent sans cette connaissance.

Une personne qui peut coder n’est pas nécessairement un meilleur spécialiste du marketing de recherche qu’une personne qui ne sait pas coder.

Mais apprendre à coder peut rendre un bon référencement encore meilleur, car la connaissance offre des avantages.

Davantage de ressources:

  • Demandez à un SEO : Réponses à 3 questions sur le HTML et le codage
  • Top 8 des compétences dont chaque grand professionnel du référencement a besoin pour réussir
  • Référencement technique avancé : un guide complet


Image en vedette : ASDF_MEDIA/Shutterstock

Codage pour le référencement : 10 façons dont les compétences en codage peuvent améliorer les efforts de référencement

0

Il n’est pas nécessaire de savoir coder pour être un bon SEO.

Les compétences en codage ne sont pas une condition préalable à la compétence SEO, mais des compétences supplémentaires rendent toujours plus efficace.

Voici 10 façons dont la compréhension du code peut aider à transformer un bon référencement en un excellent référencement.

1. Les normes de codage HTML et le référencement vont de pair

Un référenceur familier avec HTML comprend comment un document Web doit être structuré et est attentif aux conséquences de mauvaises pratiques de codage.

Un élément important d’une page Web est constitué par les éléments HTML, qui sont à une page Web ce qu’une fondation, une porte, un sol et un toit sont à une maison.

Les moteurs de recherche peuvent être incapables d’explorer correctement une page Web si les éléments HTML ne sont pas utilisés correctement.

Les spécifications HTML officielles limitent les éléments HTML utilisés dans la section (emplacement des métadonnées que seuls les navigateurs et les robots voient) et les éléments HTML utilisés dans la section (le document lui-même que les utilisateurs voient).

Mais lorsque vous placez des éléments (comme ou

) dans la section où les métadonnées sont censées se trouver, les moteurs de recherche commenceront à afficher la page Web à partir de la section normalement masquée, ce qui entraînera les métadonnées étant indexées dans le cadre du contenu lui-même. Cela signifie que Google ne parviendra pas à indexer cette page Web de la manière dont elle est censée l’être.

Cette erreur peut se produire lorsqu’un code de pixel Facebook est placé au mauvais endroit dans la section d’une page Web.

Un autre exemple de la façon dont un manque de connaissances en codage influence le référencement est le message de réponse d’erreur 400.

Certains référenceurs pensent qu’un code d’erreur 400 est une mauvaise chose car ils voient ce mot « erreur » et pensent instantanément qu’il doit être corrigé car nous comprenons les erreurs comme quelque chose à corriger, en particulier lorsqu’elles sont affichées dans Google Search Console comme des erreurs.

Mais un référenceur qui connaît les normes de codage HTML comprend que le code de réponse d’erreur 400 signifie uniquement que la DEMANDE du navigateur pour une page est en erreur (parce que la page n’existe pas).

Dans la plupart des cas, c’est une bonne chose, c’est ce qui est censé se produire et il n’y a rien à réparer.

Connaître les normes HTML fait d’une personne un meilleur référenceur, car elle a la capacité de détecter encore plus de problèmes qu’un référenceur qui manque de connaissances en codage.

Ils sont également mieux placés pour rejeter les fausses informations SEO courantes qui découlent d’un manque de capacité de codage.

2. Données structurées

Les données structurées sont un langage de balisage, ce qui signifie que le code a des règles qui régissent la façon dont il est écrit.

Il existe plusieurs façons d’exprimer les données structurées Schema.org, mais la préférence de Google, les données structurées JSON-LD, est sans doute la plus facile à comprendre, ce qui facilite le dépannage.

Comme HTML, JSON-LD a des règles qui régissent la façon dont il est écrit, avec une structure imbriquée où vous avez un sujet des données structurées (appelé un type) puis les attributs de ce sujet (appelé une propriété).

Comprendre les données structurées JSON-LD est facile, que vous connaissiez HTML ou tout autre langage de balisage.

Les avantages de comprendre comment coder des données structurées ne peuvent pas être surestimés.

Un balisage de données structurées correct est essentiel pour atteindre de nombreuses positions de résultats riches très convoitées en haut des pages de résultats des moteurs de recherche de Google (alias SERPs).

Un balisage de données structurées incorrect rendra cette page Web inéligible pour les résultats enrichis.

On peut s’appuyer sur le vérificateur de balisage de données structurées de Google pour vérifier si les données structurées JSON-LD sont valides et si elles sont éligibles pour un résultat riche.

Mais ce n’est pas parce que l’outil indique que le code est valide qu’il est éligible pour des résultats enrichis. C’est là que la capacité d’analyser JSON-LD entre en jeu pour corriger les données structurées, de sorte que des résultats riches deviennent une option.

La capacité de dépannage manuel est importante car le vérificateur de données structurées de Google vous indique quand il est cassé et fournit une idée générale de l’endroit où il est cassé. Pourtant, il ne vous dit pas comment le réparer.

On peut compter sur des plugins, bien sûr. Il y a des avantages à définir quelque chose et à l’oublier.

Mais les spécifications des données structurées évoluent constamment et les plugins ne suivent pas toujours assez vite. De plus, ils ne sont pas toujours assez spécifiques pour chaque situation.

Lorsque vous êtes bien classé dans les résultats de recherche, il est généralement préférable de savoir comment coder les données structurées JSON-LD pour obtenir le meilleur avantage sur la concurrence.

3. Mieux communiquer avec les clients

Savoir coder permet à une personne de simplifier une explication afin qu’un client non-codeur puisse comprendre le pourquoi d’un problème particulier et la solution.

On ne peut pas expliquer ce qu’ils ne comprennent pas.

Par exemple, savoir comment coder des données structurées permet au SEO d’expliquer que non seulement il est acceptable de combiner des données structurées, mais également d’expliquer les avantages de le faire et comment le faire.

Savoir coder permet d’expliquer qu’un client n’a besoin que de quelques lignes de code dans le fichier functions.php du thème enfant de son site Web WordPress pour éviter d’installer un plugin gonflé pour faire la même chose.

En laissant de côté qu’un référenceur sans compétences en codage ne connaîtrait même pas la solution de fichier functions.php, une personne qui code et maîtrise PHP peut comprendre quand il est préférable d’utiliser un plugin plutôt que la solution de codage, puis l’expliquer au client .

Savoir comment coder confère la capacité de regarder le code HTML et de se concentrer sur les raisons pour lesquelles le site n’est pas indexé de manière adéquate ou fonctionne mal.

Une fois, j’ai audité un site de commerce électronique qui utilisait un modèle sur mesure et présentait (mal) un niveau fou de codage incompétent. Le simple fait de corriger ces codes sur l’ensemble du site a permis au site d’avoir son contenu indexé avec précision.

Connaître HTML m’a permis de détecter les erreurs, puis d’expliquer au client pourquoi il était cassé et comment il pouvait le réparer.

4. .htaccess Savoir, c’est pouvoir

.htaccess est (à mon avis) un langage difficile à apprendre mais raisonnablement facile à comprendre comment l’utiliser.

Le simple fait d’apprendre les avantages de .htaccess et à quoi il sert, puis comment l’ajouter à un fichier peut généralement emmener une personne loin.

Par exemple, vous pouvez utiliser un plugin pour rediriger HTTP vers HTTPS, un plugin pour rediriger des pages spécifiques qui ont été modifiées et un plugin pour corriger les URL cassées vers l’URL correcte.

Mais tout cela peut être accompli avec un fichier .htaccess.

Prendre le temps de se renseigner sur .htaccess peut aider à comprendre comment améliorer un site Web sans recourir à un autre plugin.

Un fichier .htaccess peut également être utilisé pour empêcher d’autres sites d’établir un lien vers vos images et d’autres fichiers multimédias (hotlinking).

L’utilisation d’un fichier .htaccess peut même être utilisée pour empêcher les robots malveillants de copier votre contenu en bloquant le Plages d’adresses IP de mauvais bots qui accèdent à plusieurs reprises à un site Web.

Faire quelque chose comme ça avec un fichier .htaccess est nettement mieux que d’utiliser un plugin ou un mod qui écrit les adresses IP dans une base de données, car l’ajout de dizaines de milliers à des millions d’adresses IP dans une base de données ralentira considérablement votre site.

5. Diagnostiquer les problèmes cachés

En général, les problèmes liés au codage sont cachés dans le code HTML.

Étant donné que la plupart des sites sont basés sur des modèles, les erreurs seront multipliées sur chaque page partageant la structure basée sur des modèles. Apprendre à utiliser un validateur HTML est simple, mais comprendre le HTML est important pour interpréter les résultats.

Les erreurs de codage peuvent être flagrantes et évidentes, comme l’omission d’un crochet fermant (>).

Ou cela peut être subtil, comme l’utilisation d’un caractère non standard dans le code, comme un guillemet intelligent, le type de guillemet bouclé ( » « ) au lieu de la forme droite attendue des guillemets («  »).

Cette erreur se produit généralement lorsque quelqu’un copie du code à partir d’un périphérique logiciel qui insère des guillemets intelligents comme fonctionnalité par défaut.

Le problème des guillemets bouclés peut considérablement perturber la façon dont une page Web est indexée et analysée.

Cela signifie que si vous utilisez quelque chose comme ceci dans le code HTML :

<meta name=robots content=noindex>

Google ne le verra pas car les guillemets bouclés (smart quotes) l’empêchent de le voir comme une balise meta robots et procédera donc à l’indexation du contenu.

Voici un autre exemple.

Si vous codez un lien de cette manière :

<a href="https://www.searchenginejournal.com/coding-skills-for-seo/458232/example.com/test.htm">example</a>

Le lien sera interprété comme ceci :

https://example.com/test.htm

Si toutefois vous utilisez des guillemets pour le même code :

<a href=“example.com/test.htm”>example</a>

Le lien sera interprété comme ceci :

https://%E2%80%9Cexample.com/test.htm%E2%80%9D

Ces types d’erreurs ne sont pas le genre de choses qu’un outil d’audit va automatiquement trouver et ajouter facilement à une liste.

Vous devez savoir comment coder pour reconnaître le code cassé lors d’une inspection visuelle ou à grande échelle s’il apparaît comme une anomalie sur un scan Screaming Frog.

Sinon, la source d’une erreur d’exploration restera masquée jusqu’à ce qu’une personne capable de lire le code HTML ou comprenant la sortie d’un validateur HTML puisse inspecter le site.

6. Le codage peut aider à sortir des impasses SEO

Le mot impasse vient du jeu d’échecs. Il décrit une situation où le gameplay est arrêté dans lequel aucune des parties ne peut bouger pour gagner. C’est essentiellement un état qui compte comme une égalité.

La même situation se produit dans les industries concurrentielles où tout le monde utilise les mêmes plateformes de publication, les mêmes plugins d’optimisation, les mêmes stratégies de contenu et les mêmes stratégies de promotion de liens.

La concurrence entre les sites est largement égale, aucun site n’ayant un net avantage sur l’autre.

Un SEO avec des compétences en codage peut sortir de ce genre d’impasse.

Les compétences en codage permettent à un référenceur de mettre en œuvre des solutions qui améliorent les modèles, CSS et JavaScript.

Par exemple, de nombreux modèles sont livrés avec une utilisation libérale des en-têtes pour les choses qui ne nécessitent pas d’élément d’en-tête, comme la navigation sur le panneau latéral.

Avec des compétences en codage, il est facile de créer un thème enfant et de corriger les éléments d’en-tête voyous afin qu’ils utilisent CSS et non des en-têtes pour styliser les éléments de la page.

J’ai utilisé mes compétences en codage pour modifier complètement les sections d’un modèle afin qu’il soit plus convivial, modifier les couleurs de divers éléments sur la page afin qu’ils soient plus accessibles aux visiteurs daltoniens et ajouter des éléments de contenu dynamiques utiliser PHP pour personnaliser les balises de titre ainsi que pour supprimer les parties superflues d’une page Web.

Les compétences de codage aident à fournir un avantage de classement à n’importe quel site et peuvent être utilisées pour améliorer l’expérience utilisateur au-delà de ce qu’offre un modèle.

C’est particulièrement important dans les niches concurrentielles où les concurrents sont optimisés au plus haut degré et où l’élimination de l’avantage est primordiale.

7. Dépanner un site piraté

La sécurité du site Web ne semble pas quelque chose dont un SEO devrait se préoccuper.

Mais il devient très clair que la sécurité du site Web est en effet un problème de référencement lorsque les classements de recherche d’un site piraté commencent à disparaître.

Savoir coder, en particulier en acquérant une compréhension générale du fonctionnement des fichiers PHP dans un système de gestion de contenu (CMS) donné, peut aider à démystifier un événement de piratage.

Le simple fait de connaître les grandes lignes du fonctionnement de PHP et de la manière dont toutes les parties du CMS fonctionnent ensemble permet de comprendre ce qui n’a pas fonctionné et comment résoudre les problèmes.

La connaissance de JavaScript est également utile. De nombreux hacks sont basés sur le téléchargement de fichiers JavaScript ou l’injection de JavaScript dans d’autres fichiers.

L’analyse des fichiers JavaScript récemment modifiés peut aider à confirmer qu’un site a été piraté. Plus précisément, cela peut aider à déterminer si un plugin spécifique ou WordPress lui-même est responsable du piratage.

Certaines vulnérabilités peuvent rester cachées pendant des mois ou des années avant d’être découvertes. WordPress 5.9.2 a été publié pour résoudre les vulnérabilités de script intersite qui se trouvaient dans le cœur de WordPress lui-même.

Dans le cas de la vulnérabilité WordPress, le problème est survenu en raison d’une erreur de codage obscure où l’ordre dans lequel les processus de sécurité ont été codés a créé la situation où un pirate pourrait contourner ces mêmes mesures de sécurité.

Il illustre comment des erreurs peuvent se faufiler dans des logiciels légitimes et ne pas nécessairement être détectées à temps pour empêcher un événement de piratage.

Google peut informer le propriétaire du site via Google Search Console d’un site piraté, mais Google Search Console ne le réparera pas pour vous.

Une certaine connaissance du fonctionnement de HTML, JavaScript et/ou PHP peut grandement contribuer à dépanner en toute confiance un site piraté.

8. Savoir coder permet de contrôler

Lorsque vous travaillez dans un environnement d’entreprise ou éducatif où les modèles sont verrouillés et où l’on ne peut pas se sortir d’une situation difficile, savoir coder peut accélérer le processus autrement pénible de publication de pages Web.

Que l’on travaille dans un environnement Drupal ou WordPress, avoir la possibilité de conserver une feuille de triche d’extraits de code permet de gagner beaucoup de temps, même avec quelque chose d’insignifiant comme changer un lien sans avoir à passer par 10 étapes en utilisant l’interface native WYSIWYG et en traitant avec idiosyncrasie code.

9. Optimiser pour la vitesse de la page

Les suggestions d’amélioration de la vitesse des pages fournies par PageSpeed ​​Insights de Google ne seront plus énigmatiques une fois que l’on aura appris à coder.

Ce n’est pas comme si on devait apprendre à coder un site Web entier à partir de zéro non plus.

Tout ce qu’il faut, c’est une compréhension générale de JavaScript, CSS et HTML pour comprendre ce que l’on est censé faire pour faire fonctionner un site Web plus rapidement.

Des concepts tels que l’intégration de CSS, la combinaison de JavaScript et la minification de JavaScript ont plus de sens lorsque l’on comprend comment les serveurs fournissent des pages Web et les navigateurs restituent les données pour les visiteurs du site.

10. Maître Python

Python est un langage de programmation qui peut être utilisé pour automatiser un large éventail de tâches de référencement telles que l’exploration, l’analyse de données, le traitement du langage naturel (NLP) et bien plus encore.

L’un des avantages de Python est qu’il n’est peut-être pas nécessaire de coder un outil à partir de zéro, car de nombreux scripts SEO Python peuvent être téléchargés en ligne.

Une grande chose à propos de Python est qu’il n’est pas nécessaire de coder des scripts pour toutes les différentes tâches de référencement nécessaires. Beaucoup de ces scripts sont disponibles sous forme de bibliothèques Python téléchargeables contenant les modules pertinents.

Une bibliothèque Python est une collection de modules. Les modules Python sont les fichiers eux-mêmes.

Selon Ruth Everett dans son introduction à Python, voici quelques bibliothèques Python utiles :

  • « Pandas : utilisé pour la manipulation et l’analyse de données.
  • NumPy : Utile pour le calcul scientifique.
  • SciPy : utilisé pour le calcul scientifique et technique.
  • SciKit Learn : Apprentissage automatique pour l’exploration et l’analyse de données.
  • SpaCy : une excellente bibliothèque de traitement du langage naturel.
  • Requêtes : une bibliothèque pour effectuer des requêtes HTTP.
  • Beautiful Soup : utilisé pour extraire des données de fichiers HTML et XML.
  • Matplotlib : pour créer des visualisations à partir de données. »

Une autre bibliothèque Python importante est TensorFlow, une bibliothèque gratuite et open source qui peut être utilisée pour créer des applications d’apprentissage automatique.

Avec TensorFlow, un spécialiste du marketing de recherche peut créer un réseau de neurones ou un système de recommandation.

Directement lié au référencement, TensorFlow peut être utilisé pour automatiser le processus de création de balises de titre à grande échelle.

Un référenceur qualifié qui apprend à utiliser Python sera en mesure d’étendre ses compétences existantes à de nouveaux niveaux.

Apprenez à coder

Acquérir la capacité de coder est (sans doute) facultatif, et on peut toujours être un SEO compétent sans cette connaissance.

Une personne qui peut coder n’est pas nécessairement un meilleur spécialiste du marketing de recherche qu’une personne qui ne sait pas coder.

Mais apprendre à coder peut rendre un bon référencement encore meilleur, car la connaissance offre des avantages.

Davantage de ressources:

  • Demandez à un SEO : Réponses à 3 questions sur le HTML et le codage
  • Top 8 des compétences dont chaque grand professionnel du référencement a besoin pour réussir
  • Référencement technique avancé : un guide complet


Image en vedette : ASDF_MEDIA/Shutterstock

Facebook change la façon dont les annonceurs définissent les budgets de campagne

0

Un changement majeur arrive dans la façon dont les annonceurs Facebook définissent les budgets des campagnes.

À partir de septembre 2019, toutes les campagnes publicitaires Facebook seront migrées vers l’optimisation du budget de la campagne.

Cela signifie que les annonceurs devront définir un budget de campagne central pour tous les ensembles de publicités.

Facebook distribuera automatiquement le budget aux ensembles de publicités les plus performants, censés générer les meilleurs résultats pour une campagne.

Voici une visualisation, fournie par Facebook, du fonctionnement des campagnes avec et sans optimisation du budget de la campagne.

Facebook change la façon dont les annonceurs définissent les budgets de campagne

Le changement à venir s’appliquera à toutes les campagnes nouvelles et existantes.

Actuellement, l’optimisation du budget de la campagne est un paramètre facultatif.

Les annonceurs ont également la possibilité de définir des budgets pour des ensembles de publicités individuels.

En septembre, l’optimisation du budget de la campagne sera le paramètre par défaut qui ne peut pas être désactivé.

Il s’agira probablement d’un changement important pour la plupart des annonceurs, qui nécessitera une période d’adaptation.

Bien que Facebook affirme que l’optimisation du budget de la campagne peut générer plus de résultats et réduire les coûts.

Facebook met en évidence les avantages suivants de l’optimisation du budget de la campagne.

  • Capturez le plus de résultats pour votre budget et réduisez votre coût total par résultat.
  • Gagnez un temps considérable grâce à un processus automatisé qui élimine le besoin de déplacer manuellement les budgets entre les ensembles de publicités.
  • Un processus de gestion de campagne simplifié avec moins de budgets à suivre et à réaffecter lors de l’optimisation.
  • Dépenses plus efficaces parmi les audiences grâce à un processus qui trouve les opportunités les moins coûteuses dans tous les ensembles de publicités et les marchés qu’ils ciblent.

Facebook donne aux annonceurs suffisamment de temps pour se familiariser avec l’optimisation du budget des campagnes avant qu’elle ne devienne la valeur par défaut.

Il peut être judicieux de commencer à l’expérimenter maintenant si vous ne l’avez jamais utilisé auparavant.

Davantage de ressources

  • 10 meilleures pratiques de recherche payante et de PPC pour 2019
  • 15 conseils sur la façon de basculer un petit budget PPC
  • 5 façons de maîtriser votre budget PPC
  • Petit budget PPC ? 3 questions importantes que vous devez poser

3 façons dont les blogs en direct en temps réel peuvent tripler votre trafic

0

Et si je vous disais que vous pourriez tripler votre trafic, sans proposer aucune de vos propres idées, simplement en devenant plus rapide dans la publication de votre contenu ?

Est-ce quelque chose qui pourrait vous intéresser ?

Bien, vous pouvez! Et le processus est incroyablement simple et utile pour votre stratégie de contenu. La génération cohérente d’idées pour le contenu du site Web peut être difficile. En fait, 50 % des spécialistes du marketing déclarent avoir du mal à trouver simplement suffisamment d’idées pour alimenter leur stratégie de contenu, selon une enquête de Kapost.

Il existe de nombreux raccourcis pour trouver plus d’idées de contenu, comme la conservation du contenu d’autres personnes ou même la réaffectation de votre propre contenu dans un nouveau format. L’avantage des blogs en direct, cependant, est de se présenter devant un public déjà en ligne et engagé. Cela crée la possibilité de diffuser votre contenu à un public plus large, plus rapidement.

Il existe trois façons de créer rapidement un impact élevé avec les blogs en temps réel.

1. Blog en direct lors de conférences et d’événements

Si vous avez déjà assisté à une conférence, vous savez que le hashtag explose pendant tout l’événement, et souvent les semaines qui le précèdent et le suivent également. Les participants, et même les personnes qui auraient peut-être souhaité y assister, suivent et interagissent avec le hashtag pour apprendre et réseauter.

C’est une excellente occasion pour vous d’intervenir et d’ajouter quelque chose de pertinent à la conversation. La clé ici est la pertinence. Les gens sont très prompts à vous radier si vous contribuez à quelque chose qui semble trop promotionnel ou forcé. Mais si vous ajoutez authentiquement de la valeur à la conversation, vous pouvez faire passer votre message devant un nouveau public et augmenter le trafic vers votre site Web.

Il existe plusieurs façons de capitaliser avec succès sur un hashtag d’événement et de générer du trafic vers votre blog.

Rédiger un résumé de session

Les gens font de leur mieux pour prendre des notes pendant les sessions des conférenciers, mais entre les tweets en direct et la vie, certaines des choses importantes peuvent s’échapper. Et bien que les jeux de diapositives soient vraiment utiles pendant que le présentateur parle, ils ressemblent souvent à un tas de jolies images après coup.

Les participants à la conférence, et ceux qui ont peut-être manqué la conférence, seront sincèrement reconnaissants pour les récapitulatifs composés et approfondis d’une bonne session. Et les orateurs seront tout aussi heureux que vous aidiez à diffuser leur message, et partageront probablement aussi.

Conseils pour réussir :

  • Écrivez tout ce que vous entendez. Videz littéralement autant que vous le pouvez aussi vite que vous le pouvez, vous pouvez revenir en arrière et éditer après. Plus vos notes seront détaillées, plus la rédaction de votre message sera facile.
  • Choisissez une session avec un conférencier connu. Et si vous pouvez participer à une session si populaire qu’ils ont dû refuser les gens, c’est encore mieux. L’orateur partagera probablement votre récapitulatif avec son public. Et les personnes qui ont raté voudront le lire aussi.
  • Mettez le hashtag dans le titre. De cette façon, lorsque les gens cliquent sur le bouton tweet de votre article de blog, votre contenu sera automatiquement introduit dans le flux de la conférence. Mais s’il vous plaît soyez prudent avec cela (c’est-à-dire que les personnes sur un hashtag de conférence se rendront compte très rapidement si vous avez des bots partageant vos messages de manière anormale – pas vous, jamais, n’est-ce pas ?).

Rédiger un récapitulatif général de la conférence

Une deuxième opportunité de conférence, qui va dans le même sens que la première, consiste à rédiger un récapitulatif de la conférence dans son ensemble. Vous pouvez donner votre avis sur les meilleurs présentateurs, parler de ce que les influenceurs prévoient pour l’industrie et faire des suggestions pour les futurs participants.

Conseils pour réussir :

  • Prenez des notes détaillées chaque jour. Écrivez-le pendant qu’il est frais dans votre esprit. Et mieux encore, écrivez un article pour chaque jour (récapitulatif du premier jour, récapitulatif du deuxième jour, etc.). Plus les informations sont récentes, mieux c’est.
  • N’attendez pas trop longtemps pour publier. Alors que les gens vérifient probablement encore le hashtag le lendemain de la conférence, ils sont passés à des choses plus grandes et meilleures si une semaine s’est écoulée. Affichez-le tout de suite (voir un modèle ici ?).

Rédiger une liste de contenu organisée

Vous souvenez-vous que je parlais de l’utilité du contenu organisé pour alléger votre charge de planification éditoriale ? Vous pouvez lui donner un coup de pouce supplémentaire en organisant des informations de conférence en temps réel. Un moyen simple de le faire est d’écrire une liste des « lignes les plus remarquables des présentateurs » ou des « meilleurs tweets de la journée ».

Conseils pour réussir :

  • Assurez-vous qu’il s’agit bien de notes notables. Ne vous contentez pas d’écrire une liste pour l’amour d’une liste. Assurez-vous qu’ils sont utiles et donnez des suggestions sur la façon dont ils pourraient être utilisés.
  • Inclure quelques influenceurs. Encore une fois, les influenceurs sont également les promoteurs de leur propre marque, ils sont donc susceptibles de partager votre liste si vous les faites bien paraître.

2. Créez des récapitulatifs en temps réel des chats Twitter

Tout comme les hashtags de conférence, les chats Twitter sont un excellent moyen de se connecter avec un public qui est déjà activement engagé dans une conversation pertinente pour votre marque. Certains chats Twitter ont jusqu’à 3000 tweets dans leur créneau horaire programmé !

La bonne chose à propos des récapitulatifs Twitter est que vous n’avez pas besoin d’écrire une grande quantité d’informations uniques pour que la publication soit pertinente, ce qui en fait un moyen rapide de produire un bon contenu.

Rédigez une brève introduction, puis segmentez votre publication en fonction des questions posées lors du chat Twitter. Listez quelques-uns des meilleurs tweets par section. Ajoutez ensuite une section qui renvoie au chat pour ceux qui veulent continuer à lire, comme ceci :

 » Cliquez ici pour voir toutes les réponses à la question #9 de #SaaSChats. « 

Le lien hypertexte ci-dessus vous dirige automatiquement vers toutes les personnes qui ont écrit « A9 » dans leur tweet – plutôt cool, non ?

Conseils pour réussir :

  • Copiez les meilleurs tweets tels que vous les voyez. Assurez-vous de prendre de bonnes notes pendant le chat Twitter. Cela peut devenir délicat si vous essayez de participer en même temps. Mais il vous faudra deux fois plus de temps pour revenir en arrière et parcourir les informations plus tard.
  • Envoyez des dédicaces lorsqu’il est publié. S’il vous faut un jour pour que le message soit mis en ligne, assurez-vous de faire savoir aux personnes que vous avez citées qu’elles ont été présentées. Laissez-les vous aider à passer le mot aussi !

3. Sujets pertinents de Newsjack

Ceci est un ancien mais un goodie. Newsjacking signifie sauter dans un sujet tendance et ajouter quelque chose d’unique à la conversation. Les spécialistes des relations publiques le font depuis des années, mais saviez-vous que cela peut également aider votre référencement ? Et vous n’avez pas à trouver l’idée, vous n’avez qu’à partager votre point de vue.

Certaines des meilleures marques sont vraiment douées pour le newsjacking. Nous nous souvenons tous de la brillante publicité Oreo après l’extinction des lumières du Super Bowl :

Oreo-Dunk-in-the-Dark

Le newsjacking est idéal pour les réseaux sociaux, mais vous pouvez également l’utiliser pour rediriger le trafic vers votre contenu en bloguant en direct une publication correspondante. C’est essentiellement ce que les sites d’information comme Search Engine Journal sont vraiment doués pour faire, écrire sur des sujets qui sont à la mode en ce moment et faire passer le message rapidement.

Une compagnie qui fait beaucoup de newsjacking est Spirit Airlines. Ils aiment particulièrement faire des vagues avec des e-mails énervés, comme l’une de leurs lignes d’objet de « Vous savez que tout le monde parle de la falaise » après les tristement célèbres problèmes de la falaise fiscale du Congrès.

Conseils pour réussir :

  • Prévoyez d’être agile. La possibilité de faire du newsjack vient en fait d’une planification minutieuse de la manière dont vous diffuserez rapidement le contenu. Sachez à l’avance qui va écrire, concevoir et éditer afin de pouvoir publier le contenu rapidement.
  • Ne soyez pas un imbécile. J’aime une campagne énervée de qualité, mais NE PAS faire de newsjack quelque chose qui va faire ressembler votre marque à un a ** trou insensible. Cela deviendra un énorme scandale de relations publiques qui ne vaut pas le risque. Ne le faites pas.
  • Assurez-vous d’avoir un CTA. C’est génial si votre marque devient virale pendant une minute dans une conversation, mais amenez les téléspectateurs quelque part maintenant que vous avez leur attention. Ayez un morceau de contenu prêt à être consommé.

Entrez en face d’un nouveau public

Ces trois tactiques vous aideront à présenter votre contenu à un nouveau public que vous n’atteignez pas actuellement – et le meilleur, c’est qu’elles sont toutes gratuites ! En plus de cela, ils simplifient le processus de création de contenu, en vous faisant gagner du temps dans votre journée que vous pouvez consacrer à d’autres choses comme la distribution de votre excellent nouveau contenu.

Avez-vous déjà essayé de bloguer en direct ou de pirater un événement ? Faites-moi savoir comment cela a fonctionné pour vous dans les commentaires ci-dessous.

Crédits image

Image en vedette : Syda Productions / Shutterstock.com
Photo postée : Oreo / wired.com

13 outils de recherche de mots clés uniques et gratuits dont vous ne saviez pas avoir besoin

0

L’une des plus grandes erreurs de référencement que vous puissiez commettre est de négliger la recherche de mots clés au profit de la production d’un « excellent contenu ».

En effet, vous avez besoin d’une recherche de mots-clés pour déterminer où en sont vos clients dans le parcours client.

En général, une personne recherchant « Comment faire [something] » recherche des informations, tandis qu’une personne qui entre « [product] vente » cherche à acheter le produit.

En utilisant ces informations, vous pouvez produire un contenu pertinent qui incite les clients à cliquer et à convertir.

En un mot, la recherche de mots clés détermine les mots clés les plus importants pour les objectifs de votre site Web.

Lorsqu’il est bien fait, il fournit des indications sur ce que vous devriez optimiser pour la notoriété, la considération ou la conversion.

En raison de la popularité de Google, la plupart des professionnels du référencement se tournent d’abord vers Google Keyword Planner et ses outils associés, qui peuvent être limités ou difficiles à utiliser.

La bonne nouvelle : plusieurs outils de recherche de mots clés gratuits sont disponibles sur le marché.

N’ignorez pas les outils de recherche de mots clés peu courants qui sont idéaux lorsque vous êtes dans une ornière et que vous recherchez des options supplémentaires.

Outils de recherche de mots clés peu communs

  1. TagCrowd.
  2. Mots clés partout.
  3. MerchantWords.
  4. Recherche clé.
  5. Mot-clé.Guru.
  6. GetKeywords.
  7. QuestionDB.
  8. Soovle.
  9. Dominateur de l’outil de mots clés.
  10. Données de recherche Google.
  11. Aussi demandé.
  12. StoryBase.
  13. Mot-clédit.

1. TagCrowd

Outil de recherche de mots-clés peu commun TagCrowd.

TagCrowd est l’un des meilleurs outils de recherche de mots clés gratuits pour le référencement.

Sa proposition de valeur est simple : vous pouvez visualiser la fréquence des mots en créant des nuages ​​de mots/textes/tags sans le prix élevé d’outils comme Buzzsumo et Ahrefs Keywords Explorer.

La fréquence des mots clés reste un objectif important du référencement sur la page.

Si vous ciblez des mots-clés spécifiques mais que vous les utilisez peu, vous aurez du mal à vous classer pour ces mots-clés. D’autre part, le bourrage de mots-clés sur une page avec une fréquence trop élevée peut déclencher une pénalité de Google pour ce qui est perçu comme une technique de référencement black hat.

Vous pouvez utiliser TagCrowd pour déterminer la fréquence optimale des mots-clés pour un sujet en vérifiant les articles des concurrents.

Principales caractéristiques:

  • Interface utilisateur conviviale pour les débutants.
  • Prend en charge l’analyse SEO des concurrents.
  • Plusieurs façons d’ajouter du contenu :
    • Télécharger un fichier.
    • Entrez l’URL de la page Web.
    • Coller le texte de la page.

Meilleur outil de recherche de mots clés pour: Visualisation de la fréquence des mots-clés

Tarification : Libre

2. Des mots-clés partout

Mots-clés Partout outil de recherche de mots-clés peu commun.

Keywords Everywhere est un outil de recherche de mots clés qui fournit des suggestions de mots clés à partir de plus de 15 des outils de mots clés les plus populaires.

Cet outil gratuit de recherche de mots clés pour le référencement possède des extensions Firefox et Chrome qui peuvent être ajoutées à votre navigateur.

Il vous est présenté par la même équipe derrière Keyword Keg.

Principales caractéristiques:

  • Rassemble les données d’outils de recherche de mots clés populaires comme Ubersuggest, Answer the Public, Google Search, Google Analytics, Search Console et Moz Open Site Explorer.
  • Fournit des informations de base mais précieuses – volume de recherche de mots clés et coût par clic.
  • Émet des données aux formats de fichier PDF, Excel et CSV.

Meilleur outil de recherche de mots clés pour: Recherche de mots clés dans les navigateurs

Tarification : Gratuit avec des fonctionnalités limitées. La version Premium utilise le modèle de paiement à l’utilisation. Vous pouvez acheter 100 000 crédits (1 crédit = 1 recherche de mots-clés) pour aussi peu que 10 $.

3. MerchantWords

Outil de recherche de mots clés peu commun MerchantWords.

MerchantWords est l’un des meilleurs outils de recherche de mots clés gratuits pour le référencement si vous possédez une boutique Amazon. Il collecte les données de plus d’un milliard de recherches Amazon pour renvoyer une liste d’expressions de mots clés pertinentes.

Principales caractéristiques:

  • Des informations exploitables sur le marché à l’aide des données de plus d’un milliard de recherches Amazon dans le monde.
  • Volume de recherche mensuel de mots-clés à l’aide des données de mots-clés de Google.
  • Recherches et téléchargements CSV illimités.
  • Service client 24h/24 et 7j/7.

Meilleur outil de recherche de mots clés pour: Entreprises de commerce électronique

Tarification : Gratuit avec des fonctionnalités limitées. Les plans Premium commencent à 35 $/mois (pour les données américaines uniquement) et à 149 $/mois (pour les données mondiales).

4. Recherche clé

Keysearch outil de recherche de mots clés peu commun.

Keysearch est un puissant outil gratuit de recherche de mots clés qui vous aide à obtenir du trafic organique et à trouver des opportunités potentielles de backlink.

Il propose également des outils de recherche de mots clés pour YouTube et Pinterest.

Principales caractéristiques:

  • Vérificateur de difficulté des mots clés.
  • Suivi de classement.
  • Vérificateur de backlink.
  • Analyseur d’audit de site Web.
  • Analyse compétitive.

Meilleur outil de recherche de mots clés pour: Particuliers et entreprises à petit budget

Tarification : Gratuit avec des fonctionnalités limitées. Les forfaits Premium commencent à 17 $/mois.

5. Mot-clé.Guru

Keyword.Guru outil de recherche de mots clés peu commun.

Keyword.Guru est un outil de recherche de mots clés peu courant qui rassemble les résultats des principaux moteurs de recherche (Google, Yahoo, Bing) et des sites de commerce électronique (Amazon, eBay).

Bien qu’il n’affiche pas la densité ou la fréquence des mots clés, il renvoie rapidement les résultats de recherche de mots clés les plus courants et affiche les résultats de recherche de mots clés en temps réel.

Principales caractéristiques:

  • Analyse les données de recherche des principaux moteurs de recherche (Google, Yahoo, Bing) et des sites de commerce électronique (Amazon, eBay).
  • Fournit des données de résultats de recherche en temps réel.
  • Affiche rapidement les recherches les plus courantes.

Meilleur outil de recherche de mots clés pour: Recherche de mots-clés en temps réel

Tarification: Gratuit avec des fonctionnalités limitées. Le plan premium est de 5 $/mois.

6. GetKeywords

GetKeywords est un outil de recherche de mots clés peu courant.

GetKeywords est un outil de recherche de mots clés gratuit et rare qui s’adresse au référencement local.

Avec des filtres pour affiner les résultats de recherche aux pays, provinces et villes et des mesures qui ne sont généralement pas disponibles dans les outils de mots clés gratuits, GetKeywords est l’un des outils de recherche de mots clés gratuits les plus puissants pour le référencement.

Principales caractéristiques:

  • Filtres pour affiner les résultats des mots clés pour les emplacements géographiques.
  • Regroupement de mots clés en fonction de l’intention de recherche – recherches sur le commerce électronique, liées à la vidéo et basées sur des questions.
  • Affiche les principaux emplacements de trafic de chaque pays que vous saisissez, ainsi qu’une répartition du trafic mobile et ordinateur.
  • Affiche le taux de rebond global pour le SERP associé – afin que vous sachiez si vous devez prendre en compte le mot-clé.

Meilleur outil de recherche de mots clés pour: Référencement local

Tarification: Forfait gratuit avec recherches illimitées. Les plans Premium commencent à 24 $/mois lorsqu’ils sont facturés annuellement pour des fonctionnalités avancées telles que la difficulté de référencement et les mots clés des concurrents.

7. QuestionDB

Outil de recherche de mots clés peu commun de QuestionDB.

Si vous recherchez des idées de sujets de blog, QuestionDB est votre meilleur pari.

Cet outil gratuit de recherche de mots clés pour le référencement extrait des idées de mots clés à partir de questions posées sur des sites Web tels que Reddit et Quora.

Principales caractéristiques:

  • Trouve les questions pertinentes pour le mot-clé saisi à partir des sites Web de questions-réponses.
  • Analyse la base de données de questions pour les mots-clés pertinents.
  • Fournit des sources de questions pour organiser le contenu pertinent pour les blogs.

Meilleur outil de recherche de mots clés pour: Création d’articles de blog informatifs

Tarification: Gratuit avec des fonctionnalités limitées. Les forfaits Premium commencent à 7 $/mois lorsqu’ils sont facturés annuellement.

8. Soovle

Soovle outil de recherche de mots clés peu commun.

Soovle est un outil de recherche de mots clés gratuit pour le référencement qui fonctionne à la fois comme outil et générateur de mots clés.

Il aide les utilisateurs à trouver des mots clés sur plusieurs sites Web populaires tels que YouTube, eBay, Amazon et Wikipedia.

Au fur et à mesure que vous tapez quelques termes de recherche, Soovle se complète automatiquement avec des phrases pour vous aider à développer vos idées.

Principales caractéristiques:

  • Génère des termes en fonction de chaque plate-forme.
  • Recherches illimitées.
  • Générateur d’idées.

Meilleur outil de recherche de mots clés pour: Commerce électronique ou entreprises avec plusieurs canaux à la recherche d’idées de mots clés.

Tarification: Libre

9. Dominateur de l’outil de mots clés

Keyword Tool Dominator outil de recherche de mots clés peu commun.

Keyword Tool Dominator apporte des bases de données de huit des plus grands sites Web (Amazon, Bing, eBay, Etsy, Google, Google Shopping, Walmart et YouTube) pour déterminer les derniers mots-clés tendance.

Les inconvénients de Keyword Tool Dominator incluent le manque d’analyse des mots clés et une limite de deux mots clés par jour dans la version gratuite.

Fonctionnalités:

  • Recherches illimitées de mots-clés en temps réel (forfaits premium uniquement).
  • Suggestions de mots-clés illimitées, y compris les mots-clés à longue traine.
  • Classement des mots clés.
  • Exporter des rapports.

Meilleur outil de recherche de mots clés pour: Marketeurs multicanaux

Tarification: Gratuit avec des fonctionnalités limitées. L’accès illimité à vie aux outils commence à 49,99 $.

10. Données de recherche Google

Outils gratuits de recherche de mots-clés pour le référencement : Google Search Data

Cette proposition est-elle unique ?

Cela dépend de votre niveau de connaissance des outils de recherche de mots clés gratuits à votre disposition.

De nombreux débutants oublient la richesse des données de mots clés à leur disposition via Google.

Principales caractéristiques:

  • Saisie automatique: partage des suggestions de recherche qui incluent diverses versions à longue traîne de votre mot clé principal en fonction des données utilisateur réelles.
  • Les gens demandent aussi: partage les questions que les internautes posent concernant votre mot clé. Les gens demandent aussi offre de grandes opportunités pour les sous-titres et les extraits en vedette.
  • Recherches associées: affiche les recherches qui n’impliquent pas nécessairement les mêmes mots exacts que le mot-clé principal que vous avez saisi, mais qui sont sémantiquement liées. Ces recherches représentent des sujets connexes qu’il peut être judicieux d’aborder dans votre article en fonction de ce que les utilisateurs souhaitent apprendre.

Meilleur pour: Tous les utilisateurs

Tarification : Libre

11. Aussi demandé

Outil de recherche de mots clés peu commun AlsoAsked.

AlsoAsked est un outil de recherche de mots-clés freemium centré sur les données Google People ask.

Lorsque vous entrez un mot clé de départ, AlsoAsked suggère des relations entre les sujets avec des visuels utiles. Vous pouvez télécharger des données sous forme de fichiers .CSV ou .PNG.

AlsoAsked est similaire à AnswerThePublic en ce sens que les deux fournissent un contexte supplémentaire aux données Google, AnswerThePublic se concentrant spécifiquement sur les données de saisie semi-automatique.

Traits:

  • Affiche les mots-clés associés.
  • Visualisez les relations entre les mots clés.
  • Exportez les données de mots-clés sous forme de fichiers .CSV ou .PNG.

Meilleur pour: Découvrir de quoi les gens parlent et comment ces sujets sont liés.

Tarification : Gratuit avec des fonctionnalités limitées. À partir de 49 $/mois.

12. Base de l’histoire

StoryBase outil de recherche de mots clés peu commun.

StoryBase est un outil de recherche de mots clés haut de gamme qui se concentre sur les détails les plus fins concernant l’intention de recherche et les caractéristiques du chercheur.

Il s’agit d’un excellent outil pour les marques qui souhaitent se connecter avec leurs publics cibles les plus idéaux dans la recherche.

StoryBase mappe divers points de données ensemble pour vous aider à comprendre plus rapidement leur pertinence.

Un plan payant donne également accès à divers outils d’analyse de contenu utiles, notamment les performances des mots clés et les cartes thermiques.

Traits:

  • Outil de taux de clics (CTR).
  • Cartes thermiques.
  • Intégration de la console de recherche Google.
  • Outils de performance des mots clés.

Meilleur pour: Les marques qui souhaitent se connecter à leurs publics cibles idéaux.

Tarification : À partir de 49 $/mois.

13. Mot-clédit

Keyworddit outil de recherche de mots clés peu commun.

Keyworddit, un outil de recherche de mots clés gratuit conçu par Reddit, offre une autre opportunité d’optimiser votre recherche de mots clés en termes de connexion avec votre public cible.

Keyworddit est une mine d’or pour les idées. Il vous aide en trouvant des mots-clés basés sur des questions souvent posées sur Reddit.

Recherchez des subreddits (groupes) qui représentent les caractéristiques de votre public cible.

Ensuite, exécutez les noms de subreddit via Keyworddit pour extraire les mots-clés qui représentent ce dont les utilisateurs engagés parlent le plus fréquemment.

Gardez à l’esprit que le volume de recherche est basé sur les données de recherche Google, et non sur les données de recherche Reddit.

Traits:

  • Trouve les recherches les plus populaires sur Reddit.
  • Comprenez les sujets qui intéressent le plus votre public.

Meilleur pour: Les marques qui souhaitent commercialiser sur Reddit.

Tarification : Libre

Dernières pensées

La recherche de mots-clés est un élément essentiel de toute bonne stratégie de référencement.

Comme Google met fréquemment à jour son algorithme, il n’est plus logique de se fier uniquement aux données glanées à partir des outils de référencement de Google.

La bonne nouvelle?

Il existe de nombreux outils de recherche de mots clés payants et gratuits pour le référencement. Alors que les outils payants fournissent le plus de données avec la voie la plus simple pour les découvrir, les outils gratuits peuvent toujours être assez perspicaces – sans le prix élevé.

Avons-nous oublié des outils de recherche de mots clés uniques qui, selon vous, devraient faire partie de cette liste ? Tweetez vos pensées sur @sejournal!


Image en vedette : Paulo Bobita/SearchEngineJournal

Se lancer dans le SEO : 10 choses dont chaque stratégie SEO a besoin pour réussir [Webinar]

0

Est-il temps pour votre entreprise de commencer à mettre en place une stratégie SEO ?

Vous ne savez pas où commencer?

Créer et mettre en œuvre votre première stratégie de référencement peut sembler difficile et écrasant.

Mais les entreprises de toute taille peuvent connaître une croissance avec les bonnes ressources.

Inscrivez-vous maintenant pour apprendre les dix choses dont chaque campagne SEO a besoin pour réussir.

Vous découvrirez :

  • Les 10 choses dont vous avez besoin pour réussir avec le référencement.
  • Comment optimiser avec un contenu de qualité.
  • À quoi ressemble une campagne de référencement réussie.

Bien que les petites entreprises connaissent l’importance du référencement, elles ne savent pas toujours par où commencer.

Inscrivez-vous maintenant pour savoir comment démarrer avec le référencement.

S’inscrire maintenant

Rejoignez Matt Salzl, vice-président des ventes chez Manta, une société Boostability, pour un webinaire le 10 août à 14 h HE.

Salzl vous aidera à trouver la meilleure voie à suivre avec votre budget et à partager les ressources de croissance grâce au référencement.

Vous ne pouvez pas participer au webinaire ? Après l’événement, un enregistrement sera disponible. S’inscrire maintenant!

Facebook change la façon dont il mesure la pertinence des publicités

0

Facebook met à jour ses rapports publicitaires, remplaçant le score de pertinence unique par trois nouvelles mesures de pertinence.

Il y aura également des changements dans la façon dont Facebook calcule la portée potentielle des publicités.

Enfin, certaines mesures moins utilisées sont supprimées des rapports publicitaires de Facebook.

Voici un aperçu plus détaillé de tout ce qui a été annoncé aujourd’hui.

Trois nouvelles façons de rendre compte de la pertinence

Le score de pertinence des publicités de Facebook mesure l’efficacité d’une publicité à atteindre son public cible.

Auparavant, il était mesuré comme une seule métrique. Elle sera bientôt remplacée par les trois nouvelles statistiques suivantes :

  • Classement qualité : La qualité perçue d’une publicité par rapport aux publicités concurrentes pour le même public.
  • Classement du taux d’engagement : Comparaison du taux d’engagement attendu d’une publicité avec des publicités concurrentes pour le même public.
  • Classement du taux de conversion : Comparaison du taux de conversion attendu d’une annonce avec des annonces ayant le même objectif d’optimisation et en concurrence pour la même audience.

Facebook commencera à introduire les trois « diagnostics de pertinence » ci-dessus au cours des prochaines semaines.

L’ancienne statistique de pertinence sera supprimée le 30 avril.

Modifications apportées à la statistique « audience potentielle »

Facebook change sa façon d’estimer la portée potentielle.

Lors de l’estimation du nombre de personnes susceptibles de voir une publicité, Facebook n’inclura que celles à qui une publicité a été présentée au cours des 30 derniers jours.

Auparavant, la portée potentielle était estimée en fonction du nombre total d’utilisateurs actifs mensuels sur le réseau.

Il n’a donc pas été tenu compte du fait que certains de ces utilisateurs n’ont peut-être pas pu voir les publicités.

Cette modification est apportée en réponse aux annonceurs demandant des estimations plus proches des résultats réels.

Suppression des métriques moins utilisées

En avril, Facebook supprimera les statistiques publicitaires suivantes :

  • Offres enregistrées
  • Coût par offre enregistrée
  • Score de pertinence
  • Réponses de messagerie
  • Coût par réponse de messagerie
  • ROAS d’achat d’application mobile
  • ROAS d’achat Web

Les mesures répertoriées ci-dessus sont remplacées par d’autres mesures qui sont censées être plus exploitables.

« Par exemple, nous introduisons la mesure des messages enregistrés afin que les entreprises puissent voir combien de personnes ont enregistré leurs annonces. Les annonces d’offres seront comptées dans la mesure des nouveaux messages enregistrés, nous supprimons donc la mesure des offres enregistrées.

Ces changements se déploient progressivement au cours des prochains mois.

Davantage de ressources

  • 4 puissantes options de ciblage des publicités Facebook
  • 4 fonctionnalités impressionnantes qui peuvent améliorer vos publicités Facebook
  • 5 stratégies de publicités Facebook pour booster votre compte

Google sur la façon dont il classe les sources d’information

0

Google valorise la transparence lorsqu’il s’agit d’élever les sources d’information. L’entreprise partage plus d’informations sur ce que cela signifie dans la pratique.

Dans un article de blog, Google détaille comment il évalue la transparence afin de déterminer quels éditeurs prioriser sur des surfaces comme Google News et le carrousel des meilleures histoires dans les résultats de recherche.

La transparence est considérée comme un élément important, car elle permet de s’assurer que les visiteurs peuvent en savoir plus sur la publication dont ils reçoivent des informations et sur les auteurs qui l’écrivent.

Google note que la transparence est un facteur contributif à l’évaluation de la fiabilité et de l’autorité des sources d’information.

Google partage les détails suivants dans le but d’aider les éditeurs à comprendre ce qu’il recherche dans une source d’actualités transparente et comment répondre à ces critères.

Comment Google évalue la transparence dans les sources d’actualités

Google recherche ces éléments sur le site d’un éditeur pour déterminer son niveau de transparence :

  • Date de publication
  • Signatures de l’auteur
  • Biographies de l’auteur
  • Informations de contact
  • Informations générales sur l’éditeur, l’entreprise ou le réseau

Google considère qu’il s’agit d’informations qu’une personne ordinaire trouverait utiles si elle souhaitait évaluer la crédibilité d’un site. En outre, Google affirme que cela est conforme à la recherche universitaire, aux meilleures pratiques du journalisme et à ses propres tests utilisateur.

D’autres principes guident l’approche de Google pour évaluer la transparence :

  • Attentes au niveau régional et national: Google reconnaît qu’il existe des régions du monde où nommer un journaliste comporte des risques importants.
  • Des pratiques éditoriales variées: Les philosophies éditoriales distinctives, telles que la publication d’articles sans signature, n’affecteront pas la crédibilité d’une source par ailleurs faisant autorité.
  • Disponibilité pour les utilisateurs: Google vise à donner un pied d’égalité aux grands sites avec des interfaces utilisateur techniques et aux sites plus petits qui utilisent des interfaces utilisateur textuelles simples.

« Nos systèmes sont conçus pour utiliser ces principes directeurs lors de l’évaluation si un site adhère à notre politique de transparence. »

Google explique en outre comment il utilise ces principes pour évaluer la transparence au niveau du site et au niveau de l’article.

Évaluer la transparence au niveau de l’article

Au niveau de l’article, Google recherche des informations qui aident les utilisateurs à obtenir rapidement un contexte sur l’histoire ou les journalistes qui couvrent les histoires.

Les éditeurs peuvent envoyer ces signaux à Google en incluant des signatures d’articles qui renvoient à une page de biographie, des dates de publication et des libellés indiquant le type d’article.

Évaluation de la transparence au niveau du site

Au niveau du site, Google recherche des informations qui aident les visiteurs à comprendre l’objectif de la publication, sa structure organisationnelle et les types d’informations qu’ils peuvent s’attendre à lire.

Il existe plusieurs façons de communiquer ces informations à Google, par exemple :

  • Un énoncé de mission
  • Politiques et normes éditoriales
  • Informations sur le personnel et biographies pour le personnel éditorial et commercial
  • Coordonnées non génériques
  • Autres informations au niveau de l’organisation telles que les propriétaires et/ou les sources de financement (par exemple, le parrainage de l’État, les relations avec les partis politiques ou les PAC)

Google conclut son explicatif par une note sur la manière dont il vise à faire évoluer ces politiques tout en tenant compte des différences dans les normes locales et les philosophies éditoriales :

« La transparence nécessite une approche réfléchie, adaptée aux différences de normes locales, de philosophies éditoriales et de ressources, tout en étant dynamique et reflétant l’évolution des normes. Nous espérons que notre engagement ici et dans toutes nos politiques d’information aidera les gens du monde entier à rester mieux informés sur l’actualité et aidera les sources d’information à être reconnues pour leur travail.

Source : Blog de Google Search Central

5 façons dont les annonceurs à gros budget obtiennent un retour sur investissement élevé d’AdWords [DATA]

0

Êtes-vous un spécialiste du marketing travaillant avec un budget PPC mensuel serré, essayant simplement d’obtenir un retour sur investissement de vos campagnes Google AdWords ?

Nous y avons tous été.

Malheureusement, les données ont montré que des budgets AdWords plus importants donnent généralement de meilleurs résultats.

Comment le savons nous?

Eh bien, WordStream (divulgation : je suis un employé) a analysé 18 037 rapports à l’aide de son évaluateur de performances AdWords et a comparé les performances entre les annonceurs qui dépensent plus de 50 000 $ par mois et ceux qui dépensent moins.

Les résultats ont révélé que les grands dépensiers voient un retour sur investissement plus élevé.

Ne jetez pas l’éponge pour l’instant !

Heureusement, le succès avec AdWords ne consiste pas seulement à jeter de l’argent contre le mur.

Au contraire, si vous regardez un peu plus en profondeur, il s’avère qu’être plus actif dans votre compte et faire l’effort de réussir peut générer un retour sur investissement élevé, quelle que soit la taille de votre budget.

Cela a du sens, non ? Les gros dépensiers dépensant plus de 50 000 $ par mois ont beaucoup plus en jeu et vont naturellement être plus actifs dans leurs comptes.

Alors, que pouvez-vous apprendre de ces grands dépensiers ? Quelles actions devriez-vous entreprendre ?

Voici 5 stratégies basées sur les données qui génèrent un retour sur investissement plus élevé pour voler les grands.

1. Les grands annonceurs ajoutent continuellement des mots-clés négatifs

Les mots-clés négatifs sont trop souvent mis en veilleuse. Vous cuisinez avec des mots clés et des types de correspondance réguliers avant même de donner une chance aux négatifs. Cela peut entraîner des dépenses inutiles et des clics non pertinents – un moyen infaillible de faire exploser votre budget sans voir la conversion de ces dépenses.

Les gros dépensiers qui ont généré un retour sur investissement élevé passent du temps à ajouter des tonnes de points négatifs à leurs comptes AdWords.

Pourcentage de comptes avec plus de 250 mots clés négatifs

Nous avons trouvé que 8 % des comptes AdWords à faibles dépenses n’ont pas de mots clés à exclure du tout, et 62 % en ont moins de 250.

D’autre part, 98 % des comptes les plus dépensiers ont plus de 250 mots clés à exclure!

Si vous enchérissez sur les bons mots-clés (c’est-à-dire avec une intention élevée et pertinente), mais que vous avez du mal à obtenir des conversions, ce n’est probablement pas parce que vos prospects ne sont pas intéressés. Il est plus probable que vous n’ayez pas configuré de négatifs, ce qui entraîne des impressions non pertinentes. Ces impressions erronées volent votre petit budget à des personnes réellement intéressées par votre offre.

Si vous travaillez avec un budget marketing réduit, vous ne pouvez pas ignorer les mots-clés négatifs !

Imaginons que vous vendiez des mocassins de luxe et que vous enchérissiez sur le mot-clé +chaussures +hommes. Pour combien de termes souhaitez-vous diffuser des annonces ?

Chaussures pour hommes

Beaucoup d’entre eux sont tout simplement trop larges pour justifier le paiement (voir: « chaussures »). D’autres peuvent être hors marque (« baskets » ou « chaussures bon marché »). Sans oublier que le volume de recherche mensuel sur certains d’entre eux est incroyablement élevé ; vous utiliseriez l’intégralité de votre budget quotidien en quelques clics.

C’est quelque chose que les gros dépensiers ont compris, et donc ils passent du temps chaque semaine (ou même chaque jour) à fouiller dans leurs rapports de requêtes de recherche pour identifier de nouveaux négatifs pour les groupes d’annonces et les campagnes au sein de leurs comptes.

Prenez ces apprentissages et consacrez du temps à consulter votre rapport sur les termes de recherche dans AdWords, filtrez les termes qui ont converti, puis triez par impressions ; à partir de là, vous pourrez discerner si une requête de recherche vous rapporte ou vous coûte de l’argent.

Le rapport sur les requêtes de recherche peut être un excellent endroit pour découvrir de nouvelles opportunités de mots clés pour votre compte.

2. Les gros dépensiers utilisent 4 361 % d’extensions publicitaires en plus (!)

Ne pas utiliser les extensions d’annonces reviendrait à ne pas profiter d’un repas gratuit dans votre restaurant préféré. Peut-être étiez-vous simplement trop paresseux pour vous lever de votre canapé pour vous rendre au restaurant.

Ne laissez pas cela se produire avec les extensions d’annonce !

Ces petits bijoux vous permettent d’étendre la surface de votre annonce avec un minimum d’effort, ce qui augmente donc vos chances d’obtenir des clics et même des conversions.

Moyenne du nombre total d'extensions d'annonces

Sur les 450 comptes les plus dépensiers que nous avons analysés, ils avaient (en moyenne) 4 361 % d’extensions publicitaires supplémentaires par rapport aux 17 587 comptes à faibles dépenses que nous avons analysés.

Les gros dépensiers ont généralement 31 extensions d’annonces pour chaque annonce textuelle, tandis que les plus petits dépensiers fonctionnent généralement sur un ratio de un pour un.

Pourcentage d'annonces utilisant des extensions d'annonces

Les gros dépensiers ont également des extensions activées sur environ la moitié de leurs publicités (48 %) par rapport aux moins dépensiers qui n’ont activé les extensions que sur un triste 17 % de leurs publicités. Cela laisse un Majeur opportunité inexploitée d’activer les extensions d’annonces sur les 83 % restants de vos annonces.

Il s’agit simplement d’un autre moyen d’obtenir de meilleurs résultats avec vos annonces sans dépenser plus d’argent. Les extensions d’annonces sont totalement gratuites !

Non seulement il existe une pléthore d’extensions d’annonces parmi lesquelles choisir (pensez aux extensions de liens annexes, aux extensions d’appel, aux extensions d’avis, etc.), mais elles ajouteront également des chemins de conversion supplémentaires pour les internautes.

Par exemple, si quelqu’un tombe sur votre annonce après avoir recherché des sacs d’automne, votre extension de lien annexe pour « Bottes d’automne » ou une vente BOGO pourrait attirer son attention.

Chaussures en ligne Recherche mobile Google

Ne laissez pas cette opportunité inexploitée. Configurez-les dès aujourd’hui !

3. Les gros dépensiers ont plus de pages de destination

Supposons que vous disposiez d’un compte AdWords magnifiquement structuré : mots clés bien documentés, extensions d’annonces, texte d’annonce écrit avec éloquence, suivi des conversions en place, et la liste continue. C’est merveilleux et tout, mais cela ne signifie rien si vous envoyez tout votre trafic vers une seule page de destination générique.

C’est quelque chose dont les gros dépensiers sont conscients, c’est pourquoi ils diversifient leurs pages de destination et les adaptent au message de leurs annonces. Vos prospects répondront beaucoup mieux aux pages de destination adaptées à leurs requêtes de recherche et aux publicités sur lesquelles ils cliquent.

Nombre d'annonceurs utilisant une seule page de destination

Nous avons constaté que plus d’un sur quatre (26 %) des comptes AdWords à petit budget n’ont qu’une seule page de destination active, contre seulement 4 % des comptes les plus dépensiers.

Bien que cela puisse sembler être un grand défi pour les petits magasins qui ne disposent peut-être pas de ressources de conception, vous pouvez au moins copier votre modèle de page de destination actuel et le rendre plus contextuellement pertinent pour votre texte publicitaire.

Faire cela pour chaque campagne que vous avez créée améliorera instantanément l’expérience du chercheur. Pourquoi? Parce que vous serez en mesure de rendre la langue spécifique et d’améliorer la pertinence non seulement pour vos utilisateurs, mais aussi pour l’algorithme de niveau de qualité (conduisant à des placements plus élevés dans les SERP pour moins d’argent !).

4. Les annonceurs à gros budget suivent leurs conversions

Le suivi des conversions est une évidence, n’est-ce pas ? Eh bien, pour les gros dépensiers, c’est le cas ! En fait, 100 % des annonceurs dépensant plus de 50 000 par mois ont activé le suivi des conversions.

Le suivi des conversions est un élément essentiel pour générer un retour sur investissement avec AdWords : même si vous avez un CTR de 80 % sur vos annonces, si vous ne savez pas si ces clics se convertissent, vous conduisez votre voiture avec un bandeau sur les yeux.

Suivi des conversions activé

Du bon côté, la plupart des annonceurs réalisent qu’ils doivent suivre les conversions. Seuls 7 % des moins dépensiers n’ont pas activé le suivi des conversions. Mais il n’y a aucune raison pour que les deux chiffres ne soient pas à 100 % !

Que vous dépensiez 5 ou 5 millions de dollars sur AdWords, vous devez vous soucier du suivi des conversions. La configuration du suivi des conversions sur votre site Web est simple et entièrement gratuite.

Savoir comment votre argent est dépensé dans AdWords devrait être une priorité pour vous. Cela commence par le suivi des conversions.

5. Les grands annonceurs AdWords sont plus actifs

De bonnes performances sont fortement corrélées aux actions entreprises dans votre compte AdWords.

Que vous vous connectiez à votre compte pour afficher votre rapport sur les requêtes de recherche et ajouter des négatifs, évaluer les performances de vos annonces et ajuster les enchères, ou configurer une toute nouvelle campagne, il est essentiel de prendre des mesures pour réussir.

Comment allez-vous améliorer quoi que ce soit si vous ne regardez même pas votre compte pendant des semaines ?

Sans surprise, nous avons constaté que la foule de 50 000 $ et plus ne dépense pas seulement plus d’argent sur leurs comptes ; ils y passent aussi plus de temps. Vérifiez-le:

Les actions durent 30 jours

Le groupe des gros dépensiers est 1 196 % plus actif.

Ces annonceurs s’y mettent et font tout ce dont nous avons parlé ci-dessus.

C’est la vraie raison pour laquelle ils obtiennent de meilleurs résultats.

Que nous disent ces données ?

La principale conclusion de ces données n’est pas que la clé du succès avec AdWords est d’avoir un budget de plus de 50 000 USD, mais plutôt que des budgets plus élevés égalent une plus grande responsabilité.

Par conséquent, les entreprises qui dépensent beaucoup mettent plus de TLC dans leurs comptes et voient donc des rendements plus élevés.

Si vous ne pouvez pas augmenter votre budget, ne vous découragez pas ! Vous pouvez utiliser les conseils ci-dessus pour commencer à traiter votre compte avec l’amour supplémentaire que font ces annonceurs à gros budget.

Qu’il s’agisse de diversifier vos pages de destination, de passer plus de temps à identifier les éléments négatifs ou de configurer des extensions de liens annexes, vous pouvez prendre de nombreuses mesures pour mieux utiliser votre budget, en générant des rendements plus élevés sans augmenter les dépenses.

Source d’information

WordStream a extrait toutes les données collectées à partir des rapports AdWords Performance Grader au deuxième trimestre 2017, à l’exclusion des rapports en double des utilisateurs qui avaient déjà exécuté un rapport et des utilisateurs avec 0 $ de dépenses. Nous avons analysé séparément les comptes dépensant 50 000 $ par mois et plus, et les comptes dépensant 1 $ à 49 999 $ par mois. Nous n’avons examiné que les annonceurs enchérissant en USD, AUD, CAD, EUR et ZAR.


Crédits image

Images in-post fournies par l’auteur

Captures d’écran prises par l’auteur, octobre 2017.

3 façons dont les agences devraient mesurer le retour sur investissement marketing

0

Voulez-vous offrir de la valeur à vos clients afin qu’ils vous maintiennent en poste?

Si tel est le cas, une donnée précieuse que vous pourriez fournir aux clients de votre agence est le retour sur investissement (ROI) pour des stratégies marketing spécifiques.

Il est particulièrement important de démontrer comment votre agence apporte de la valeur aux clients, car les propriétaires de petites entreprises continuent de faire face aux effets continus de la pandémie.

Plus votre agence peut les aider à naviguer dans la nouvelle normalité et les impacts qui en résultent sur leurs efforts de marketing, mieux c’est.

Dans cet article, vous découvrirez trois façons d’aider les agences à mesurer le retour sur investissement du marketing.

Pourquoi mesurer le retour sur investissement est important pour vos clients

Pour les entreprises qui génèrent des prospects en ligne, il est crucial de savoir quelles activités marketing génèrent le plus de prospects. Bien qu’il existe des outils d’analyse de site Web gratuits, ils sont limités dans leur capacité à suivre certaines sources de référence, en particulier lorsqu’il s’agit de prospects téléphoniques entrants.

Connaître les sources spécifiques de prospects permet à vos clients d’allouer leur budget marketing aux stratégies les plus efficaces. Être en mesure d’identifier la source des prospects les plus qualifiés de votre client garantit que son équipe de vente passe plus de temps avec des prospects à plus forte conversion – et que votre agence fournit des données précieuses, qui peuvent conduire à un renouvellement de contrat.

Quelle est l’importance de mesurer le retour sur investissement ? Selon une étude de CallRail, les petites entreprises adorent travailler avec des agences qui font ce qui suit :

  • Examiner les analyses avec leurs partenaires consultants (46 %)
  • Utiliser le suivi des appels pour montrer l’efficacité de stratégies spécifiques (39 %)
  • Aider les propriétaires de PME à comprendre leurs clients (31 %)
  • Fournir une bonne transparence du retour sur investissement (31 %)
  • Améliorer la qualité des leads générés (26%)
  • Générer un ROI positif (23 %)

Ensemble, ces réponses au sondage racontent une histoire fascinante.

Les clients sont impatients d’embaucher et de nouer des relations professionnelles durables avec des agences qui iront au-delà des paramètres d’engagement typiques. Nous vous donnerons les outils non seulement pour créer du contenu, mais aussi pour donner aux clients la possibilité de mesurer les performances afin de faire des choix éclairés sur où investir et faire pivoter leurs stratégies.

1. Mesurez le retour sur investissement du référencement

La plupart des entreprises connaissent la valeur de l’intégration de l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) dans tous les aspects d’un plan marketing, de votre site Web et de son contenu aux publicités en ligne.

Des études ont montré que les moteurs de recherche génèrent plus de 50 % du trafic Web vers des sites Web dans la plupart des secteurs, Google générant huit fois plus de trafic que tous les réseaux sociaux réunis. Cela a du sens étant donné que Google détient plus de 92% de la part de marché mondiale des moteurs de recherche.

Suivre les résultats de la stratégie SEO

Il existe plusieurs façons de suivre les résultats de vos stratégies de référencement.

Vous pouvez commencer avec des outils de référencement tels que Semrush ou Ahrefs qui surveillent les changements dans le classement de vos mots clés, le nombre de liens entrants et le score global d’autorité du site Web. Ceux-ci vous donneront un aperçu de la façon dont vos efforts de référencement augmentent votre visibilité dans la recherche de vos mots clés les plus ciblés.

Suivre les conversions

Les petites entreprises qui utilisent Google Analytics avec la configuration des conversions peuvent également déterminer si la recherche organique génère du trafic vers leur site Web qui convertit. 93% des propriétaires de petites entreprises déclarent investir du temps dans l’analyse de leur site Web pour déterminer les meilleures stratégies marketing à poursuivre.

  • Utilisation du rapport Canaux sous Acquisition > Tout le traficvous pouvez comparer le taux de conversion du trafic de recherche organique par rapport au trafic direct, de référence, social, de recherche payante et de messagerie.
  • Dans le rapport Source/Support, vous pouvez déterminer quel moteur de recherche génère le plus de trafic et de conversions vers votre site Web. Au-delà de Google, la plupart des entreprises peuvent repérer le trafic provenant de moteurs de recherche tels que Microsoft Bing, Yahoo et DuckDuckGo.

Utiliser le logiciel de suivi des appels

Bien que vous puissiez obtenir des conseils, il reste encore plusieurs angles morts à gérer dans les données de Google Analytics, vous ne devez donc pas vous fier uniquement aux informations recueillies à partir de cet outil.

Cela inclut les mots clés spécifiques qui ont conduit les utilisateurs de la recherche organique vers votre site Web et le nombre de personnes qui ont choisi d’appeler votre entreprise après l’avoir trouvée dans la recherche organique.

À l’aide d’un logiciel de suivi des appels, les agences peuvent démontrer la valeur et l’efficacité de tactiques de référencement spécifiques. Par exemple, lorsque vous pouvez attribuer le mot-clé spécifique utilisé dans une recherche par un prospect qualifié, vous pouvez mettre en place une stratégie de référencement qui se concentre sur les mots-clés les plus susceptibles de convertir.

Les questions auxquelles il est possible de répondre à l’aide d’un logiciel de suivi des appels et d’analyse marketing incluent :

  • Que recherchent les prospects qualifiés ?
  • Quelles sont les questions les plus souvent posées par les prospects qualifiés ?
  • Quels problèmes les prospects qualifiés cherchent-ils à résoudre ?

Une fois que vous pouvez répondre à ces questions pour les propriétaires de petites entreprises, vous pouvez les aider à créer plus de contenu pour attirer des prospects qualifiés, répondre à leurs plus grandes questions et aider à résoudre leurs problèmes.

2. Mesurer le retour sur investissement du PPC

Les propriétaires de petites entreprises qui investissent dans des campagnes publicitaires au paiement par clic (PPC) ont besoin d’en savoir plus que les annonces qui obtiennent le plus de clics. Ils ont besoin de savoir quelles campagnes publicitaires et quels mots clés génèrent le plus d’appels téléphoniques ou de soumissions de formulaires sur leur site Web.

Ce qui manque à Google Analytics, c’est la possibilité de suivre le visiteur converti tout au long du parcours de l’acheteur. Que se passe-t-il une fois que le visiteur a soumis un formulaire ou passé un appel ?

Suivre les combinaisons de mots-clés de conversion exacte

Si votre agence peut démontrer des résultats en termes de combinaison de mots-clés, de textes publicitaires et de pages de destination qui génèrent les prospects les plus qualifiés, vous pouvez aider les propriétaires de petites entreprises à tirer le meilleur parti de leur budget PPC.

En outre, vous pouvez analyser des détails spécifiques sur les annonces qui convertissent :

  • Une extension d’annonce particulière augmente-t-elle le nombre de clics vers votre site Web ?
  • Un numéro de téléphone avec un indicatif régional fonctionne-t-il mieux qu’un numéro 1-800 ?

Obtenir les réponses à ces questions et les combiner avec les meilleurs mots clés, textes publicitaires et pages de destination peut aider vos petites entreprises clientes à générer un retour sur investissement plus élevé à partir de leurs campagnes de recherche payante et de médias sociaux.

3. Mesurez le retour sur investissement du marketing des médias sociaux

Les principales mesures surveillées par les principaux outils d’analyse des plateformes de médias sociaux mesurent la croissance de votre audience sur les médias sociaux et leur engagement avec votre contenu de médias sociaux.

Bien que ces données puissent vous aider à créer votre profil sur les réseaux sociaux, elles ne vous aident pas à déterminer quelles activités sur les réseaux sociaux génèrent le plus de retour sur investissement.

Découvrez quels réseaux de médias sociaux génèrent du trafic sur le site

Le suivi des visiteurs des médias sociaux à la conversion peut être délicat. Vous pouvez utiliser Google Analytics pour voir quels réseaux sociaux génèrent le plus de trafic et de conversion en utilisant les rapports sociaux sous Acquisition.

Mais si vous essayez de distinguer s’il s’agissait d’une piste de votre publication la plus récente sur Facebook par rapport à un lien dans une histoire Facebook, vous aurez plus de difficulté. Le suivi des appels depuis vos réseaux sociaux sera encore plus délicat.

Tout au plus, vous avez Facebook Insights, qui compte le nombre de clics/tapotements sur votre bouton d’appel à l’action. Cela ne vous donnera toujours pas une image complète, par exemple si le clic sur le bouton CTA entraîne une piste génératrice de revenus.

Attribuer des appels téléphoniques à des éléments de campagne spécifiques sur les réseaux sociaux

Avec un logiciel de suivi des appels, votre agence peut utiliser différents numéros de téléphone pour les efforts de vos clients sur les réseaux sociaux. Lorsque quelqu’un appelle un numéro particulier, vous pourrez montrer à votre petite entreprise cliente exactement où le prospect a trouvé le numéro de téléphone, que ce soit dans un profil de réseau social, une publication ou une publicité.

Avec ces types d’informations sur les appels, vous pouvez aider les petites entreprises à investir dans les bons efforts de médias sociaux.

Par exemple, vous pouvez découvrir que les personnes qui appellent après avoir trouvé une entreprise sur LinkedIn sont plus susceptibles de se convertir en un prospect qualifié par rapport à un visiteur d’Instagram ou de Facebook.

Vous pouvez également utiliser différents numéros pour obtenir encore plus de précisions sur les efforts de marketing des médias sociaux, par exemple si la publication de votre numéro de téléphone dans une histoire est plus susceptible de convertir un prospect qualifié en un numéro de téléphone dans une publication.

Élucidez le mystère de la preuve du retour sur investissement avec CallRail

Si vous souhaitez offrir une valeur durable aux petites entreprises clientes, votre agence doit se concentrer sur les moyens de prouver le retour sur investissement sur tous les canaux marketing. Google Analytics peut offrir un aperçu des canaux et des tactiques qui génèrent le plus de trafic et de conversions sur votre site Web.

Pour les entreprises qui ont besoin de savoir exactement ce qui fonctionne pour générer des prospects qualifiés, votre agence a besoin d’outils de suivi pour obtenir une image complète du parcours de vos prospects qualifiés – de la façon dont ils vous ont trouvé à ce qui est dit lors de leur appel.

Pour en savoir plus sur la façon dont le suivi des appels peut vous aider à déterminer le retour sur investissement d’efforts marketing spécifiques, téléchargez le guide du marketing d’agence pour prouver le retour sur investissement.

7 outils dont vous avez besoin pour la narration visuelle

0

« Une image vaut mieux que mille mots. »

Nous avons tous entendu le cliché, mais je parie que vous ne vous asseyez pas souvent pour contempler le sens profond derrière ce message.

Les images, et non les mots, ont été la toute première méthode avec laquelle les humains ont enregistré leur histoire. Les visuels capturent plus d’informations en un seul coup qu’un livre plein de mots, car ils vous permettent de remplir l’histoire avec votre imagination.

Une image d’une famille jouant au catch dans le parc a des milliards d’interprétations et d’intrigues qui attendent qu’une histoire remplisse les détails.

Quel jour est-il? Est-ce qu’ils sautent le travail? Est-ce leur anniversaire ? S’entraînent-ils pour les essais des ligues majeures ?

Les possibilités sont infinies. Celles-ci sont fondées sur les histoires individuelles de chaque personne qui consulte votre contenu.

Au moment où vous demandez à votre public de commencer à remplir ces détails, il devient un participant actif avec votre contenu (ce qui se trouve être l’un des avantages de la narration). C’est de l’or marketing ! Et ils peuvent même ne pas se rendre compte qu’ils le font.

Qu’il suffise de dire que les images sont un outil essentiel dans la boîte à outils de narration. Alors faites une pause dans l’optimisation de votre stratégie de mots-clés pour les robots et trouvez la voix de contenu parfaite pour votre marque, et sentez quelques roses graphiques avec moi. Il existe une tonne d’outils disponibles pour vous aider à perfectionner votre art visuel (et – bonus – beaucoup d’entre eux sont GRATUITS).

Outils de narration visuelle

Pixabay

Bien sûr, le meilleur scénario consiste à embaucher un photographe professionnel et à capturer des images uniques et de haute qualité pour votre marque. Mais tout le monde n’a pas ce luxe. Et avec tout le contenu que nous produisons chaque jour, nous avons parfois juste besoin d’une bonne photo d’archive. Mais la photographie de stock peut devenir assez chère, et après un certain temps, les photos de tout le monde commencent à se ressembler.

Entrez Pixabay. Pixabay a des centaines de milliers de photos gratuites, dont beaucoup sont dans un style unique qui diffère des autres sur le marché. Vous pouvez les télécharger dans une gamme de tailles en fonction de vos besoins et ils sont ouverts à un usage commercial.

PicMonkey

Si vous avez vos propres photos sur lesquelles vous travaillez, ou si vous voulez simplement éditer une photo d’archives pour la personnaliser, vous aurez besoin d’un logiciel d’édition. Les logiciels de montage visuel sont souvent proposés dans de gros forfaits d’abonnement qui peuvent être assez coûteux (pour ne pas dire compliqués).

À moins que vous n’ayez vraiment besoin du logiciel pour une tonne de travaux de conception graphique, vous pouvez probablement vous en sortir avec l’un des outils en ligne gratuits. PicMonkey est génial car vous pouvez effectuer toutes les modifications que vous attendez d’un logiciel de retouche photo, y compris des tonnes d’options de filtre et de police. Et tout est gratuit !

Une image vaut 1000 mots

Toile

Canva rend la conception pour le Web incroyablement facile. Ils ont cloué leur philosophie de « design made simple ». Il existe une tonne de modèles, de conceptions et de polices modifiables parmi lesquels choisir et le logiciel est incroyablement simple. Il est conçu pour vous guider à chaque étape du chemin. Vous pouvez même choisir des images gratuites ou télécharger les vôtres. Ils proposent des produits haut de gamme que vous pouvez payer si vous recherchez quelque chose de spécifique, mais vous pouvez faire beaucoup de choses dans la version gratuite.

Lorsque vous avez terminé, vous avez de beaux graphiques + texte qui peuvent être utilisés pour les publications sociales, les en-têtes de blog ou tout ce que vous pouvez imaginer. J’ai réalisé le graphique ci-dessus en 5 minutes avec une photo de stock et un modèle ! (Vous êtes les bienvenus pour l’animal mignon qui vient vous chercher !)

Pablo

Pablo est le cerveau des smarties de Buffer. (Si vous n’utilisez pas leur outil de publication gratuit sur les réseaux sociaux, vous devriez absolument le vérifier). Comme leur produit principal était un outil de gestion des calendriers de publication sur les réseaux sociaux, ils ont vu un besoin sur le marché pour un outil graphique qui s’intègre simplement à la plateforme.

C’est quelque chose dont vous devriez également vous soucier, car le contenu avec des images obtient 94 % de vues en plus que le contenu sans images pertinentes ! Ainsi, vous augmenterez votre portée sociale simplement en ajoutant une image à vos publications. Et quelle meilleure façon de partager vos histoires que par le biais de la plateforme d’échange d’histoires la plus populaire au monde : les réseaux sociaux.

Curation sociale par Yotpo

En parlant de médias sociaux, l’un des types de contenu les plus efficaces est celui généré par les utilisateurs. En fait, le contenu généré par les utilisateurs est 50 % plus fiable que le contenu traditionnel basé sur la publicité. Et cela a du sens quand on y pense, non ? À qui êtes-vous le plus susceptible de faire confiance, à votre voisin qui aime vraiment son achat récent ou à l’entreprise qui est rentable ?

Cet effet de preuve sociale du contenu généré par les utilisateurs est exactement la raison pour laquelle les témoignages fonctionnent et pourquoi les plateformes comme Yelp sont si populaires. Nous sommes prêts à faire confiance à de parfaits inconnus en raison de la perception qu’ils n’ont rien à gagner en partageant leur histoire.

Ce tout nouveau produit de Yotpo vous permet de collecter du contenu généré par les utilisateurs à partir d’Instagram et de l’afficher dans des formats haute résolution à d’autres endroits, comme votre site Web. Vous pouvez même modérer les photos pour ajouter des liens vers vos pages produits. C’est un excellent moyen de partager les histoires de vos clients actuels et de créer du contenu simple pour votre site.

Capture d'écran 2016-08-17 à 1.50.08 PM

Stop Motion Studio

Le film Lego était génial. (Mes excuses les plus sincères si je le mentionne, cette chanson thème vous reste en tête, cependant !) Mais je parie que vous ne saviez pas que c’est un processus assez simple pour vous de créer vous-même des vidéos artistiques en stop motion !

Des applications comme Stop Motion Studio sont téléchargeables gratuitement et transforment vos photos en une vidéo amusante. Si vous cherchez une nouvelle façon de partager votre histoire en mouvement, vous devriez vérifier celle-ci. Et tweetez-moi après l’avoir construit parce que j’adore le stop motion !

Visage

Le dernier, mais non le moindre, est l’outil de visualisation de données qui tue, Visage. La narration de données est à la fois un art et une science. Des études ont montré sans conteste que les histoires sont plus mémorables que les faits et les chiffres. Mais si vous additionnez les deux, vous pouvez faire passer vos histoires au niveau supérieur. Les faits fournissent des preuves, et les humains aiment les preuves (elles s’adressent à notre cerveau rationnel).

Visage vous permet de montrer magnifiquement vos données d’une manière qui est également visuellement agréable. Il vous aide à raconter vos histoires avec les chiffres pour les étayer. Un, deux, coup de poing !

Montrez votre histoire

Ce ne sont là que quelques-uns des outils qui sont à votre disposition pour faciliter la diffusion de l’histoire de votre marque à travers des visuels. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse pour ce qui fonctionnera pour vous, l’important pour vous est de tester. Et puis dites-nous comment ça se passe!

Utilisez-vous actuellement des visuels pour soutenir et amplifier vos histoires ? Qu’est-ce qui a fonctionné pour vous ?

7 outils pour la narration visuelle

Crédits image

Image en vedette : Image par Inturact. Utilisé avec autorisation.
Photo postée : Image de Katy Katz
Capture d’écran de Katy Katz. Prise en août 2016.

Top 8 des compétences dont chaque grand rédacteur de contenu a besoin pour réussir

0

Qu’est-ce qui fait un grand rédacteur de contenu aujourd’hui ?

C’est une question à laquelle tout le monde veut une réponse, alors ils savent soit comment le devenir, soit comment embaucher les meilleurs du secteur.

Il a été prouvé qu’un excellent contenu Web donne d’excellents résultats, et tout le monde veut une part du gâteau.

Cependant, tous les rédacteurs de contenu ne sont pas créés de la même manière (comme un rapide tour d’horizon d’une poignée de blogs vous le dira).

Ainsi, l’astuce devient de devenir (ou de trouver) un écrivain qui possède les compétences requises pour donner un coup de pouce à votre présence en ligne.

En toute honnêteté, trouver un bon écrivain n’est pas si difficile.

Dans le monde fou de contenu d’aujourd’hui, il est inhabituel pour quelqu’un de ne pas avoir au moins touché à l’écrit, que ce soit pour un gain personnel ou professionnel.

L’astuce consiste à trouver quelqu’un qui est Suite plus qu’un simple écrivain, quelqu’un qui comprend les différences fondamentales de l’écriture pour le Web et peut les appliquer à votre marque.

Voici les huit compétences essentielles que tout rédacteur de contenu moderne devrait posséder.

1. Connaître les pratiques d’écriture clés

Cela semble tellement évident que cela va presque sans dire, mais c’est tellement important que je vais le dire quand même.

Vous devez savoir comment copier écrire, et vous devez le faire exceptionnellement bien. Il y a tellement d’écrivains qui produisent du contenu que le vôtre doit être de très haute qualité pour se démarquer.

Cela signifie plus que de s’assurer que vous n’avez pas d’épissures de virgules et de phrases interminables. Cela signifie que la cadence et le flux de votre contenu plaisent à votre public cible.

Une suggestion consiste à utiliser les techniques popularisées par Jon Morrow qui décompose une introduction de blog en paragraphes courts, digestes et captivants pour attirer le lecteur.

Bref, c’est savoir bien copier l’écriture, et l’appliquer dans le cadre des bonnes pratiques de rédaction web.

2. Racontez une histoire captivante

Nous connaissons tous un bon conteur – et probablement un très mauvais aussi.

Qu’est-ce qui les sépare ? Qu’est-ce qui rend l’histoire captivante d’une personne et induisant le sommeil d’une autre ?

Il y a plusieurs facteurs, notamment le rythme, l’humour, le timing et, bien sûr, le sujet. Quelle que soit la formule secrète, un grand écrivain doit l’utiliser dans son contenu.

Une technique sous-utilisée devient tout simplement personnelle. Écrivez comme si vous étiez une vraie personne parlant à de vraies personnes.

Écrire pour le Web peut parfois supprimer l’élément humain du contenu, mais il est essentiel de se rappeler constamment que vous écrivez pour des êtres humains.

Une histoire captivante demande à être lue. L’engagement et la compréhension du public seront bien meilleurs si l’histoire les attire plutôt que de les ennuyer.

Les grands écrivains devraient s’entraîner à lire leurs écrits à haute voix. Cela donnera une bonne idée de la façon dont cela se traduirait en une histoire parlée et aidera à donner une meilleure idée du rythme.

3. Soyez averti des médias sociaux

Les spécialistes du marketing peuvent parfois trop se catégoriser.

« Oh, elle est l’experte des médias sociaux, je suis le gourou du référencement. » Ou, « J’écris juste la copie du blog, il s’occupe de la promotion. »

Mais voici le problème : le marketing est une entreprise holistique qui fonctionne mieux lorsque toutes les parties sont en jeu simultanément.

En tant que rédacteur de contenu, vous devez être conscient de ce qui se passe dans la sphère des médias sociaux. Non seulement pour vous tenir au courant (ce que vous devez) mais pour mieux comprendre votre public et vous préparer à la phase de promotion.

Sur les réseaux sociaux, vous avez accès à un merveilleux mélange d’anciens clients, de nouveaux clients et de futurs clients. Partager vos messages et voir comment ils gagnent du terrain parmi les différentes factions vous donnera un aperçu énorme de la future écriture que vous ferez.

Les médias sociaux peuvent agir comme une fenêtre brillante sur le groupe démographique que vous souhaitez cibler et, à leur tour, être une rampe de lancement pour partager ce que vous écrivez. Ne l’ignorez pas, même si ce n’est pas votre domaine d’intérêt.

4. Peut intégrer de l’esprit dans son contenu

Les meilleurs blogs injectent toujours un peu d’esprit vif, n’est-ce pas ? (Je suppose que c’est pour ça que tu es là.)

L’humour est un outil puissant permettant aux écrivains d’attirer leurs lecteurs et de rendre intéressantes les informations importantes.

Les contenus écrits longs et volumineux sont excellents, mais ils peuvent être épuisants à lire en profondeur s’ils ne sont pas totalement engageants.

C’est là que l’esprit entre en jeu – une pointe d’humour ici, une référence intelligente là, peut-être même un gif pertinent pour pimenter les choses.

Le fait est que si vous voulez maximiser l’impact de votre écriture, rendez-la amusante. Vous n’avez pas besoin d’être un comédien professionnel (même si cela ne ferait pas de mal). Essayez simplement d’écrire quelque chose qui vous fait sourire un peu quand vous le lisez.

Souriez-vous encore ?

5. Sait que bien documenté signifie bien reçu

Si vous voulez être écrivain, vous devez aussi être chercheur.

La meilleure écriture Web produite en ce moment n’est certainement pas duveteuse. Au lieu de cela, il s’agit d’un contenu long et bien documenté qui agit comme un outil efficace pour informer son public cible.

Il y a encore beaucoup de mentalités à l’ancienne qui pensent que la quantité équivaut à la qualité (en supposant probablement que le contenu constamment frais profite au référencement).

C’est vrai, dans un sens. Publier plus fréquemment sera une aubaine pour votre blog. Mais si ce contenu n’est pas particulièrement bien documenté ou approfondi, son impact sera considérablement limité.

Comme le note Neil Patel de Quicksprout, les messages plus longs et plus charnus ont tendance à mieux faire. Plutôt que de désactiver les lecteurs, ils sont en fait partagés Suite.

L’écriture est simplement la partie amusante – avant cela, il y a beaucoup de préparation, et tout rédacteur de contenu digne de ce nom est prêt à creuser et à se salir les mains.

6. Connaître les bases d’un bon référencement

Oui, les experts en référencement d’aujourd’hui sont à la pelle, et il semble qu’un article de blog sur le marketing de contenu sur deux sert à le démystifier un peu plus.

Bien que le référencement axé sur les mots clés n’ait jamais été aussi utile, il reste un outil important à utiliser pour le rédacteur de contenu moderne.

Savoir choisir les bons mots-clés, appliquer les titres et sous-titres appropriés, étiqueter correctement les images et rédiger des méta-descriptions tueuses serviront tous à donner à vos messages un petit coup de pouce supplémentaire lors du classement sur les moteurs de recherche comme Google.

Le problème est lorsque les gens se concentrent trop sur les aspects SEO d’un article et oublient qu’il doit être bien écrit.

Les rédacteurs de contenu doivent avoir une bonne compréhension fondamentale du référencement afin de pouvoir appliquer les meilleures pratiques dans leur rédaction, sans sacrifier la qualité réelle.

Vous pouvez apprendre les bases du SEO ici.

7. Comprendre le public cible

Pour qui écris-tu?

S’il vous plaît, ne dites pas « tout le monde ».

Je déteste te le dire, mais tout le monde ne s’en soucie pas.

Une étape fondamentale pour une bonne rédaction Web est de savoir exactement pour qui vous écrivez, et Pourquoi.

Il s’agit de comprendre la démographie de votre public. Les informaticiens ne comprendront probablement pas plus facilement vos références à Kardashian que les joueurs de Magic the Gathering n’obtiendront des allusions au football.

Comme mentionné ci-dessus, les médias sociaux peuvent être un aperçu précieux de ce que recherche votre public cible et du type de contenu qui résonnera avec lui.

L’utilisation d’un outil d’analyse (comme le quasi-omniprésent Google Analytics) vous permettra d’approfondir les données démographiques des personnes qui interagissent avec votre marque en ligne et d’affiner votre approche ciblée.

8. Restez à jour et ouvert au changement

Pendant que j’écris cet article, je ne serais pas surpris si une douzaine de nouvelles bonnes pratiques étaient officiellement publiées concernant l’écriture pour le Web.

Alors que la quantité d’informations disponibles en ligne augmente par à-coups, le changement qu’elle inaugure peut devenir frustrant pour le spécialiste du marketing et l’auteur de contenu déjà saturés de travail.

Toutes ces informations ne sont pas précieuses, mais une grande partie l’est. Il est impératif qu’en tant que rédacteur de contenu, vous vous teniez constamment au courant des tendances actuelles, des dernières mises à jour et des changements de pratiques.

C’est bien beau d’être conscient des flux dans le monde du contenu, mais vous devrez également appliquer ce que vous apprenez.

Comme tout professionnel, certains écrivains résistent au changement. « Je le fais depuis annéesje pense que je sais de quoi je parle », est une mentalité bien trop commune.

Les meilleurs rédacteurs de contenu (en fait, n’importe quel professionnel) adopteront toujours des changements bénéfiques au fur et à mesure. C’est trier ce qui est utile et ce qui ne l’est pas qui vient avec la pratique.

Conclusion

Le point de tout cela est qu’on attend BEAUCOUP de l’écrivain de contenu contemporain.

Vous devez d’abord et avant tout écrire avec une clarté impressionnante, une utilisation des mots immaculée et une ponctuation parfaite.

Mais il y a bien plus que cela.

En tant que rédacteur de contenu, vous devez être un touche-à-tout et un maître de la plupart. Du référencement sur page à la maîtrise des médias sociaux, il incombe aux rédacteurs Web d’aujourd’hui d’utiliser bon nombre de la vaste gamme d’outils à leur disposition.

Personne n’a dit que c’était facile – êtes-vous prêt à relever le défi ?


Crédits image

Image en vedette : Image de Julia McCoy
Photo postée : Alex Brylov/DepositPhotos.com

5 façons dont la publicité sur LinkedIn est différente des autres plateformes sociales

0

La publicité sur LinkedIn n’est pas qu’une mode. Il gagne rapidement du terrain en tant qu’élément essentiel du mix publicitaire numérique, et pour cause.

Il existe de nombreux canaux de marketing informels tels que le courrier électronique, Facebook, Twitter et SnapChat. Mais ces plateformes sont davantage adaptées à notre profil numérique personnel.

Par conséquent, il est de la plus haute importance de s’aventurer dans une stratégie publicitaire qui reste en phase avec les professionnels d’aujourd’hui.

Et c’est précisément là que LinkedIn a un avantage décisif sur les autres plateformes : il vous permet de vous connecter avec des publics commerciaux difficiles à atteindre avec une messagerie ciblée.

Compte tenu de la pléthore de réseaux sociaux disponibles, trouver la plateforme idéale pour concevoir et orchestrer vos initiatives publicitaires peut s’avérer fastidieux.

La ligne autrefois nette séparant les plateformes de publicité sociale est devenue de plus en plus floue.

En fonction des objectifs de votre campagne, la plupart des plateformes proposent des formats publicitaires polyvalents, du texte à l’image et à la vidéo.

De plus, ces canaux vous permettent d’élargir votre portée grâce à leurs options de messagerie directe sponsorisées.

Pourtant, les capacités uniques de LinkedIn s’étendent au-delà des caractéristiques communes des différents réseaux sociaux.

Explorons comment la publicité LinkedIn se différencie du pack.

Les éléments suivants sont destinés à vous aider à réfléchir de manière plus stratégique au rôle de LinkedIn dans votre mix média global.

1. La seule véritable plateforme sociale professionnelle

Les utilisateurs de LinkedIn interagissent activement avec du contenu qui correspond à leurs intérêts de carrière et à leur profil professionnel.

La plateforme est un terrain de jeu, si vous voulez, pour les personnes qui cherchent à :

  • Faire progresser leur carrière.
  • Connectez-vous avec vos pairs.
  • Suivez l’actualité du secteur.
  • Promouvoir leurs compétences et connaissances.

Alors que LinkedIn compte plus de 600 millions d’utilisateurs, d’autres réseaux sociaux disposent d’une base d’utilisateurs encore plus large, notamment Facebook avec plus de 2 milliards de personnes engagées sur sa plateforme.

Dans la publicité numérique, cependant, la qualité prime sur la quantité. Après tout, chaque transaction conclue commence par une piste de haute qualité.

Lorsque vous faites de la publicité sur LinkedIn, vous atteignez de manière transparente les audiences du haut de l’entonnoir.

Et parce que vous interagissez avec eux dans un cadre professionnel, ils sont également plus réceptifs à votre message marketing.

2. Ciblage par profil professionnel

En raison de l’activité élevée des utilisateurs, les plus grandes plateformes de publicité sur les réseaux sociaux sont plus susceptibles d’attirer des audiences non pertinentes qui pourraient déstabiliser vos campagnes.

LinkedIn, avec ses capacités de publicité payante, donne accès à des publics professionnels pertinents, vous mettant en contact avec les décideurs qui ont le dernier mot.

LinkedIn vous permet de cibler par :

  • Ensemble de compétences.
  • Diplôme.
  • Industrie.
  • Taille et nom de l’entreprise.
  • Titre d’emploi.
  • Fonction d’emploi.
  • Et plus.5 façons dont la publicité sur LinkedIn est différente des autres plateformes sociales

Les fonctionnalités de ciblage vous permettent d’exclure certains publics, garantissant ainsi que vos ressources sont protégées contre le trafic de clics non pertinent.

5 façons dont la publicité sur LinkedIn est différente des autres plateformes sociales

Vos ressources marketing peuvent s’exécuter dans :

  • Fil d’actualité.
  • Panneau latéral.
  • InMail (livré directement au profil d’un utilisateur).

Cela vous donne la variété dont vous avez besoin pour tester plusieurs formats de création.

LinkedIn vous permet également d’intégrer des formulaires de génération de leads dans vos campagnes et prend en charge une gamme de formats d’affichage, de texte, de vidéo, de carrousel et de publicité dynamique.

Alors que Facebook vante également ces capacités, les options de ciblage de LinkedIn sont plus avancées et spécifiquement adaptées à un public professionnel.

Les algorithmes de ciblage varient selon les différentes plateformes de médias sociaux.

Chaque plateforme vise à créer un profil statistique basé sur plusieurs variables afin de délivrer une information personnalisée à une audience.

La plupart se concentrent sur l’utilisation du ciblage démographique, comportemental et basé sur les intérêts pour faire avancer leur stratégie publicitaire.

LinkedIn va encore plus loin dans le ciblage.

Les profils LinkedIn sont rarement statiques. Les membres modifient et mettent à jour en permanence leurs antécédents académiques et professionnels, leurs certificats professionnels et toute autre réalisation importante.

Pour les annonceurs, cela signifie qu’ils peuvent atteindre les utilisateurs de LinkedIn sur la base de données authentiques générées par les membres, telles que :

  • Expérience (par exemple fonction, ancienneté, titre).
  • Entreprise (par exemple, nom de l’entreprise, secteur, taille, abonnés).
  • Éducation (par exemple, diplômes, domaines d’études).
  • Autres intérêts et données démographiques pertinents.

Votre client idéal est-il diplômé de CalTech, a-t-il travaillé pour Apple au cours des 5 dernières années et vit-il à Cupertino, en Californie ? LinkedIn dirigera votre annonce uniquement vers les utilisateurs qui répondent à ces critères précis.

Grâce à la fonction Sponsored InMail de LinkedIn, votre utilisateur cible ne recevrait un message personnalisé que lorsqu’il utilise activement la plateforme, qu’il suive ou non votre entreprise.

5 façons dont la publicité sur LinkedIn est différente des autres plateformes sociales

D’autres réseaux sociaux ne vous permettent de distribuer des messages privés directs à des personnes qu’une fois qu’elles se sont inscrites. Par exemple :

  • Cliquer sur un lien d’inscription.
  • Saisie d’une adresse e-mail.
  • Perte d’informations de contact supplémentaires.

Avec LinkedIn InMail, vous pouvez mettre votre message directement devant des prospects potentiels sans vous heurter à des murs.

3. Meilleurs taux de conversion

Dans le monde saturé de publicité d’aujourd’hui, les taux de conversion compétitifs ne se produisent pas par accident.

LinkedIn peut transmettre avec précision votre message aux bons prospects et donc générer un taux de conversion visiteur-lead plus élevé.

Où la communauté des affaires entretient-elle des relations avec des prospects prêts à vendre ?

Sur Linkedin.

L’avantage concurrentiel de LinkedIn est qu’il s’agit d’un site de réseautage professionnel. Cet environnement ne peut être reproduit nulle part ailleurs.

Renoncer à la qualité de l’audience n’est plus une option. Il est essentiel que vous n’investissiez pas dans une campagne pour chasser des pistes sans issue.

En règle générale, les prospects à faible coût vous factureront plus de temps, d’efforts et d’argent à long terme.

Vous paierez plus pour les clics publicitaires et les impressions sur LinkedIn. Mais une stratégie publicitaire axée sur le déclenchement de meilleures interactions – sur n’importe quel canal de médias sociaux d’ailleurs – offrira des rendements plus élevés à un risque moindre.

4. Coûts publicitaires plus élevés, mais potentiel de retour sur investissement plus important

En règle générale, la publicité LinkedIn est plus chère que les autres plateformes. Pourtant, cela ne signifie pas qu’il est trop cher ou qu’il fera dérailler votre budget.

5 façons dont la publicité sur LinkedIn est différente des autres plateformes socialesToutes les modifications que vous apportez au budget et au calendrier de votre campagne s’afficheront immédiatement sur la plate-forme publicitaire LinkedIn.

Le nom du jeu est le retour sur investissement : un investissement coûteux qui génère un rendement plus élevé est préférable à un investissement plus petit qui ne livre pas.

Pour les marchés plus concurrentiels (par exemple, HigherEd, B2B), une dépense quotidienne d’au moins 100 $ peut générer un trafic de clics important vers votre page de produit, votre microsite ou un formulaire de prospect.

Le budget quotidien minimum requis pour lancer une campagne publicitaire sur LinkedIn est de 10 $, avec une enchère minimale de 2 $ pour le coût par clic ou le coût par mille sur les campagnes publicitaires textuelles.

En comparaison, d’autres canaux de réseaux sociaux vous permettent d’investir aussi peu que 1 $ par jour dans une campagne.

Mais la grande mise en garde est que vous pourriez en avoir pour votre argent.

En d’autres termes, vos campagnes pourraient ne pas se connecter avec votre public cible et ne pas atteindre leurs objectifs de conversion.

5. Ciblage d’audience correspondant

Peu de temps après son lancement officiel, le programme Matched Audiences de LinkedIn est devenu l’arme secrète de génération de leads pour les spécialistes du marketing numérique d’aujourd’hui.

Disponible pour tous les formats publicitaires, cette fonction de ciblage vous permet de faire correspondre vos propres données commerciales avec le contenu robuste généré par les utilisateurs de LinkedIn pour des résultats marketing encore meilleurs.

Tout comme d’autres réseaux sociaux populaires, les audiences correspondantes de LinkedIn vous permettent de :

  • Reciblez les visiteurs de votre site Web pour un engagement supplémentaire.
  • Créez des audiences personnalisées et exécutez des campagnes marketing basées sur des comptes en téléchargeant des listes CSV de contacts, d’adresses e-mail ou de noms d’entreprise.

En fonction des visiteurs de votre site Web, des comptes cibles et des listes de contacts, vous pouvez également identifier vos audiences similaires. Par conséquent, vous pouvez commercialiser auprès de nouveaux clients qui présentent des caractéristiques similaires à celles que vous possédez déjà.

Vos efforts publicitaires ne sont efficaces que si vous vous adressez au bon public.

LinkedIn est l’outil le plus précieux de votre arsenal marketing précisément pour cette raison : vos meilleurs prospects font partie des professionnels qui s’engagent activement sur cette plateforme.

À ce jour, aucun autre réseau social ne rivalise avec la proposition commerciale de LinkedIn.

La grande majorité des utilisateurs font la promotion de leur profil numérique le plus authentique, professionnel et à jour sur LinkedIn.

En tirant pleinement parti des puissants filtres de ciblage du réseau, vous pouvez faire de la publicité directement auprès des audiences les plus susceptibles de convertir, tout en minimisant le risque de dépenser votre budget publicitaire sur des données inadéquates.

Souvent, il faut plusieurs impressions d’annonces pour convaincre les utilisateurs de convertir.

Lorsqu’un prospect potentiel tombe sur l’annonce que vous affichez actuellement sur LinkedIn (que ce soit à sa cinquième, sixième ou même septième impression), votre entreprise est par défaut perçue comme étant légitime, professionnelle et digne de confiance.

En fait, votre simple présence sur LinkedIn vous aidera à atteindre ce statut.

Bien sûr, Facebook a l’avantage de la taille de l’audience. Pour cette raison, il pourrait s’agir de la plate-forme de choix pour de nombreuses petites entreprises qui débutent dans le marketing social.

Mais pour les entreprises à la recherche d’une plate-forme qui permet un ciblage supérieur de leur client idéal, LinkedIn est une centrale de marketing numérique – le type sur lequel toute entreprise doit compter pour stimuler sa croissance.

Toutes les plateformes de publicité sociale ne sont pas créées égales

La publicité LinkedIn se démarque de la foule par la force de son audience précieuse et ses options de ciblage inégalées pour chaque format publicitaire et objectif marketing.

Compte tenu des avantages à long terme, investir dans la plateforme publicitaire de LinkedIn peut donner d’excellents résultats malgré l’investissement initial plus élevé.

La publicité numérique est en constante évolution. Assurez-vous de:

  • Suivez le rythme des dernières tendances.
  • Faites passer votre message devant les bonnes personnes.
  • Explorez de nouvelles voies vers la réussite commerciale.

Davantage de ressources:

  • Comment faire de la publicité sur LinkedIn en 2019 : Guide du débutant
  • Les 4 meilleurs conseils pour créer des publications LinkedIn à fort engagement
  • Comment dominer les médias sociaux : un guide stratégique complet

Crédits image

Toutes les captures d’écran prises par l’auteur, juillet 2019

6 façons dont vos employés peuvent accélérer votre marketing de contenu

0

Les employés sont les ambassadeurs de votre marque. Parce qu’ils connaissent le mieux le produit et interagissent quotidiennement avec les clients, ils sont les plus en phase avec les désirs et les besoins de vos clients. Chaque propriétaire d’entreprise souhaite que son contenu soit précieux pour ses clients, alors quelle meilleure façon de s’en assurer que d’impliquer les personnes qui le connaissent le mieux : vos employés.

Les employés répondent aux questions et aux préoccupations des clients. Ils publient des informations sur l’entreprise en ligne. Vous voulez vous assurer que votre équipe est tenue à jour avec le contenu le plus récent. Vous trouverez ci-dessous quelques moyens d’impliquer les employés pour réaliser les campagnes de marketing de contenu les plus efficaces.

Service à la clientèle, soins aux employés, ressources humaines, assurance-vie, force de vente et concepts de segmentation marketing.  Homme d'affaires ou personnel et icônes représentant un groupe de personnes.  Design plat, illustration vectorielle

Partagez votre vision et vos objectifs

Vous voudrez d’abord expliquer ce qu’est le marketing de contenu, sa valeur et comment il affecte votre entreprise. Une fois que les employés maîtrisent les bases du marketing de contenu, expliquez ce que vous faites actuellement pour créer et promouvoir le contenu de l’entreprise. Partagez vos efforts spécifiques, ce qui se passe dans la création de contenu et comment vous attirez des abonnés sur les sites de médias sociaux et le blog de l’entreprise.

Donnez un aperçu de votre vision et de vos objectifs pour l’entreprise. Où voyez-vous votre entreprise à court et à long terme ? Comment aimeriez-vous que votre marketing de contenu évolue et comment voyez-vous les employés contribuer à ces efforts ?

Assurez-vous également de définir et de discuter de votre public cible afin que tout le monde soit sur la même longueur d’onde sur qui exactement vous essayez d’atteindre. Entrez dans les détails sur la démographie. Sollicitez les commentaires des employés, car ce sont eux qui connaissent le mieux vos clients. (Ils pourraient vous surprendre avec de meilleures données !)

Enfin, expliquez vos attentes vis-à-vis de vos employés. Discutez en équipe de la manière dont ils peuvent contribuer et, ensemble, créez des attentes raisonnables mais claires à suivre.

Encouragez les employés à partager des articles de blog et du contenu sur les réseaux sociaux

Un bon moyen d’initier les employés au marketing de contenu consiste à leur demander d’abord de partager le contenu déjà produit. Très probablement, ils ont tous des pages Facebook, Twitter et LinkedIn individuelles qu’ils peuvent utiliser pour promouvoir votre entreprise. Mais pourquoi devraient-ils passer plus de temps à faire cela, alors qu’ils manquent probablement déjà de temps ?

Tout d’abord, expliquez comment cela leur sera bénéfique en tant qu’individus. Le partage de contenu entraînera une exposition accrue, ce qui entraînera très probablement une augmentation des ventes, qui sera récompensée par des bonus et des augmentations. Et qui ne réagit pas à une augmentation de salaire ? Cette exposition supplémentaire s’appliquera également à leurs profils personnels, élargissant ainsi leurs propres réseaux (ce qui est particulièrement bénéfique pour les employés qui ont leur propre entreprise à côté). Vous pouvez également les encourager à créer des liens vers le contenu de votre entreprise via leurs propres blogs et sites Web personnels, ce qui augmentera le trafic pour les deux parties.

Le partage de contenu peut être populaire au début, mais commencer à décliner avec le temps, vous voulez donc vous assurer de surveiller les progrès. Si vous voyez que les choses commencent à ralentir, offrez plus d’incitations à la participation. Vous pouvez également créer un calendrier ou un calendrier pour publier du contenu afin de garder tout le monde sur la bonne voie.

Demander l’avis des employés sur le contenu

Une fois que les employés sont devenus plus à l’aise avec ce qu’est le marketing de contenu et le partage de contenu en ligne, la prochaine étape serait de demander leur avis sur le nouveau contenu. En leur demandant leurs commentaires et leurs idées, vous les tenez à jour et montrez à votre personnel que vous appréciez leur opinion.

Sans oublier que cette stratégie est excellente pour les entreprises car, encore une fois, les employés sont plus à l’écoute des désirs et des besoins des clients. Encouragez-les à parler aux clients et à partager des expériences de service client authentiques et réelles. Ils peuvent offrir des conseils, des astuces et des sujets potentiels à discuter. Encouragez la créativité et le partage d’idées.

Demandez aux employés de revoir l’ancien contenu et de suggérer des révisions

Une autre façon d’impliquer les employés dans le marketing de contenu consiste à leur demander de revoir l’ancien contenu qui a déjà été publié. Demandez-leur de parcourir les anciens blogs et messages Facebook et essayez d’identifier les sujets qui pourraient être pertinents aujourd’hui. Peut-être qu’une application a ajouté de nouveaux éléments et que le billet de blog initial qui la présente peut être mis à jour pour inclure les nouvelles fonctionnalités. Ou peut-être qu’une nouvelle paire d’yeux peut penser à de nouvelles façons de développer un sujet déjà écrit afin de le rendre plus pertinent.

Cette stratégie encourage les employés à être créatifs, les tient au courant des tendances, mais ne leur impose pas trop de pression pour créer un contenu entièrement nouveau. Il est toujours plus facile de travailler avec une idée qui vous a été donnée que de devoir en proposer une toute nouvelle par vous-même.

Autoriser les employés à publier des messages, avec leur propre signature

Pour ceux qui sont devenus vraiment à l’aise avec le marketing de contenu, donnez-leur la possibilité de créer leur propre contenu sur le blog de l’entreprise avec leur propre signature. Tout le monde ne voudra pas le faire, mais certains reconnaîtront les avantages personnels et sauteront sur l’occasion de publier du contenu sous leur propre nom.

Expliquez clairement que vous ne vous attendez pas à ce qu’il soit un écrivain 100% poli avec une orthographe parfaite, que vous aurez des gens pour le nettoyer si nécessaire. Ils ont juste besoin de se concentrer sur le précieux message qu’ils ont à offrir. Donnez-leur des exemples et proposez peut-être même des sujets au début jusqu’à ce qu’ils se familiarisent avec le processus. Vous pouvez également leur donner la possibilité de collaborer sur le contenu en équipe afin qu’ils n’aient pas l’impression de devoir tout résoudre par eux-mêmes.

Facilitez la contribution

Enfin, permettez aux employés de contribuer facilement aux révisions, aux commentaires et au nouveau contenu. S’ils hésitent déjà à contribuer, les obliger à passer par un processus complexe de soumission de travail avec un logiciel inconnu est un bon moyen de les désactiver complètement. Il existe de nombreux sites Web faciles à utiliser qui facilitent la collaboration et la contribution. Envisagez de créer un blog WordPress, un compte Dropbox ou d’utiliser Google Docs. Assurez-vous de donner aux employés un didacticiel sur le mode que vous choisissez d’utiliser et donnez-leur suffisamment de temps pour apprendre le système et poser des questions. Rendez quelqu’un disponible en tant que support technique en permanence afin qu’il ait un contact s’il est bloqué.

Pensez-vous qu’il est utile d’inclure vos employés dans votre stratégie de marketing de contenu ? Comment les tenez-vous au courant des derniers contenus ? Partagez vos impressions avec nous sur les réseaux sociaux !

Crédits image

Image en vedette : tovovan_/DepositPhotos

Image en post : VectorStory/DepositPhotos

Deux mesures de vanité des médias sociaux dont vous avez besoin pour arrêter le suivi

0

Il existe deux mesures de vanité des médias sociaux que vous devez arrêter de suivre aujourd’hui.

Elles sont:

  • Fans Facebook (alias Page Likes)
  • Abonnés (alias Abonnés de page)

Je sais que Facebook et d’autres médias sociaux ont publiquement publié ces mesures de vanité depuis 2006. Mais, ils sont devenus totalement sans valeur au cours des dernières années.

Et si vous continuez à les utiliser dans vos propres rapports, alors vous n’êtes pas mieux que les escrocs, les charlatans et les charlatans qui vendaient de « l’huile de serpent » comme élixir panaché pour de nombreux types de problèmes physiologiques.

Cela dit, je suis toujours surpris de constater combien de responsables marketing suivent encore les fans et les abonnés Facebook.

Ils pensent à tort que la communication de ces métriques rend leurs activités sur les réseaux sociaux attrayantes pour les responsables marketing, qui ont encore du mal à sélectionner les bonnes métriques à utiliser comme indicateurs de performance clés (KPI).

Qu’est-ce qui ne va pas avec le suivi des fans et des abonnés, de toute façon ?

Ces chiffres augmentent invariablement dans les mauvais mois comme dans les bons – c’est pourquoi les spécialistes du marketing adorent ces mesures de vanité.

Ils donnent l’impression que le marketing des médias sociaux s’améliore de plus en plus, même si ou quand ce n’est pas le cas.

C’est l’équivalent moderne de la phrase inventée en 1920 par Émile Coué, « Chaque jour, et de toutes les manières, je deviens de mieux en mieux. »

Cette méthode de psychothérapie et d’amélioration de soi, basée sur l’autosuggestion optimiste, est devenue plus tard connue sous le nom d' »effet placebo ».

Alors, pourquoi la plupart des responsables marketing n’ont-ils pas compris qu’on leur avait déjà vendu de l’huile de serpent ou reçu des placebos ?

Eh bien, ils n’ont pas appris le marketing des médias sociaux au 20e siècle lorsqu’ils sont allés à l’université – parce que cela n’avait pas encore été inventé.

Et ils ne voulaient pas révéler leur ignorance et saper leur autorité en posant trop de questions stupides à leurs jeunes responsables du marketing des médias sociaux.

Et puis, pour aggraver les choses, beaucoup trop de ces responsables marketing ont supposé à tort que le nombre de fans et de followers est le nombre de personnes qui verront chacun de leurs messages et tweets.

Si vous n’êtes pas une marque exceptionnelle, un influenceur de premier plan ou l’occupant actuel de la Maison Blanche, alors je déteste être le porteur de mauvaises nouvelles.

Vous avez de la chance si 0,0035 % de vos fans et abonnés voient même votre message ou tweet ces jours-ci.

Maintenant, ce n’est pas une nouvelle tendance. Tout a commencé en juin 2014, incitant Brian Boland, qui dirige l’équipe Ads Product Marketing chez Facebook, à expliquer publiquement pourquoi la portée organique diminuait sur le réseau social.

À l’époque, 1 500 histoires en moyenne pouvaient apparaître dans le fil d’actualité d’une personne chaque fois qu’elle se connectait à Facebook. Sur ces 1 500 histoires, le fil d’actualité en a affiché 300.

Et c’était il y a cinq ans.

Depuis lors, la portée organique a chuté comme un oiseau blessé.

C’était avant la mise à jour de l’algorithme connue sous le nom de « Facebook Apocalypse » en janvier 2018, incitant Adam Mosseri, le responsable du fil d’actualité de Facebook, à expliquer publiquement :

« Aujourd’hui, nous utilisons des signaux tels que le nombre de personnes qui réagissent, commentent ou partagent des publications pour déterminer à quelle hauteur elles apparaissent dans le fil d’actualité. Avec cette mise à jour, nous donnerons également la priorité aux publications qui suscitent des conversations et des interactions significatives entre les personnes. Pour ce faire, nous prédirons les publications sur lesquelles vous voudrez peut-être interagir avec vos amis et afficherons ces publications plus haut dans le fil. Ce sont des messages qui inspirent des échanges dans les commentaires et des messages auxquels vous pourriez vouloir partager et réagir – qu’il s’agisse d’un message d’un ami cherchant des conseils, d’un ami demandant des recommandations pour un voyage, ou d’un article de presse ou vidéo suscitant beaucoup de discussions.

Il ajouta:

« Parce que l’espace dans le fil d’actualité est limité, afficher plus de publications d’amis et de famille et des mises à jour qui suscitent la conversation signifie que nous afficherons moins de contenu public, y compris des vidéos et d’autres publications d’éditeurs ou d’entreprises. »

À quel point les messages des entreprises ont-ils été touchés par la soi-disant « apocalypse Facebook » ?

L’été dernier, Buffer et BuzzSumo se sont associés pour analyser plus de 43 millions de publications des 20 000 plus grandes marques sur Facebook.

Ils ont constaté que les principales pages commerciales avaient augmenté leur production de 72 000 publications par jour au premier trimestre 2017 à 90 032 publications par jour au deuxième trimestre 2018.

Dans le même temps, l’engagement moyen par poste est passé de 4 490 engagements par poste à 1 582 engagements par poste.

Et nous parlons des plus grandes marques mondiales !

Il convient de noter que l’engagement sur les publications Facebook a chuté pour tous les types de contenu.

  • L’engagement moyen par image est passé de 9 370 par publication au premier trimestre 2017 à seulement 3 454 par publication au deuxième trimestre 2018.
  • L’engagement moyen par vidéo était passé de 5 486 à 2 867.
  • L’engagement moyen pour les liens avait chuté de 2 577 à 763.

Si vous suiviez des mesures de médias sociaux importantes comme les engagements moyens par publication, vous sauriez que vos activités de marketing sur Facebook étaient confrontées à une crise existentielle.

Mais, si vous suivez toujours les likes de page et/ou les abonnés de page, vous vous dites par erreur, ainsi qu’à ceux qui sont plus haut dans l’organigramme, que « Chaque jour, et de toutes les manières, je deviens de mieux en mieux ».

C’est de l’huile de serpent.

Cette incapacité à identifier les mesures des médias sociaux qui comptent explique pourquoi la durée moyenne des CMO est tombée à 43 mois, selon un rapport de Winmo.

Et le mandat du CMO n’est que de 29 mois chez les fournisseurs d’activités numériques (entreprises exclusivement en ligne), selon le même rapport.

Plusieurs grandes entreprises ont récemment supprimé le poste de CMO, notamment Beam Suntory, Hyatt Hotels, Johnson & Johnson, Lyft, Taco Bell et Uber, selon un récent article paru dans Ad Age.

Quelle est l’histoire derrière cela?

Eh bien, si vous étiez le CMO, que diriez-vous si votre PDG vous posait l’une des questions suivantes ?

  • « Nos clients cibles connaissent-ils mieux notre marque après avoir aimé une publication ou un tweet ? »
  • « Le partage d’une publication, d’une vidéo, d’une photo ou d’un tweet a-t-il incité les gens à considérer notre marque ou notre produit ? »
  • « Les clients ont-ils l’intention d’acheter notre produit après avoir commenté une publication, une vidéo, une photo ou un tweet ? »
  • « Quelle valeur économique chaque visite d’un réseau social apporte-t-elle à notre site ? »

Le mandat moyen des PDG est de 7,2 ans. Les PDG feraient mieux de commencer à poser ces questions à leurs CMO le plus tôt possible s’ils veulent rester PDG.

Et les questions qui sont posées dans la suite C vous affectent, peu importe où vous vous situez dans l’organigramme.

Donc, si vous ne remplacez pas bientôt ces deux mesures de vanité des médias sociaux, vous devriez probablement mettre à jour votre CV dans un avenir très proche.

Les mesures des médias sociaux que vous devriez utiliser

Heureusement, il existe de meilleures mesures de médias sociaux à utiliser.

Ils sont cachés à la vue de tous depuis octobre 2011, date à laquelle Avinash Kaushik les a définis pour la première fois dans un article sur son blog Occam’s Razor intitulé « Best Social Media Metrics : Conversation, Amplification, Applause, Economic Value ».

Les définitions ont évolué au fil des ans, mais voici ce que chacune mesure et comment elle est calculée :

  • Taux de conversation: Indique combien de commentaires/réponses en moyenne chacun de vos messages a reçu (par exemple taux de conversation = # de commentaires/ # de messages).
  • Taux d’amplification: Indique combien de fois en moyenne chacune de vos publications a été partagée/retweetée (par exemple taux d’amplification = # de partages/ # de publications).
  • Taux d’applaudissements: Indique combien de Likes/Likes chacun de vos posts a reçu en moyenne (ex. Taux d’applaudissements = # de Likes/ # de Posts).
  • Valeur économique: indique la valeur économique que chaque visite d’un réseau social apporte à votre site en remplissant les objectifs de votre site (par exemple, valeur économique = valeur de l’objectif par session, qui est calculée par Google Analytics lorsque vous attribuez un montant monétaire à chaque activité terminée, appelé un conversion, qui contribue au succès de votre entreprise).

Kaushik est l’évangéliste du marketing numérique chez Google, vous pouvez donc supposer que la grande majorité des spécialistes du marketing utiliseraient désormais ces « meilleures mesures des médias sociaux ». Mais, ils ne le sont pas.

Pourquoi?

Parce qu’ils font que la plupart des activités de marketing sur les réseaux sociaux ressemblent à une perte totale de temps et d’argent.

La plupart des spécialistes du marketing s’en tiennent plutôt aux mesures de vanité et espèrent que personne ne le remarquera.

Ils espèrent que leur patron ne lira pas le message de suivi de Kaushik, qui a été publié en juin 2017. Il s’intitule « Stop All Social Media Activity (Organic) | Résoudre pour une réalité rentable. »

Vous avez bien lu. Kaushik a dit :

«Il est temps de souligner une vilaine vérité et d’être la personne courageuse que vous êtes, l’évaluateur rationnel intelligent de la réalité que vous êtes, et de tuer toute l’activité organique des médias sociaux de votre entreprise. Tout. »

Et pour prouver son point de vue, l’évangéliste du marketing numérique de Google a soumis deux des pages Facebook de Google à des fins d’examen.

Il y a 27 231 557 personnes qui aiment la page Facebook principale de Google et 27 830 029 personnes qui la suivent.

Ce sont de gros chiffres.

N’aimeriez-vous pas les signaler à votre patron ?

Mais jetez un œil à un article récent avec une vidéo sur le Google Pixel 3a. Il a :

  • 1 033 réactions (822 Likes, 118 Loves, 46 Wows, 24 Haha, 21 Angry et 2 Sad).
  • 178 actions.
  • 278 commentaires.

C’est un total de 1 489 engagements. Et ce ne sont pas de gros chiffres.

Message Facebook de Google

Kaushik a également examiné la page Small Business de Google sur Facebook.

Découvrez-le : 81 300 personnes aiment cette page et 87 693 personnes la suivent.

Cool, non ?

Mais, regardez un article récent comme celui avec une photo qui dit: «Quick Candles a vu une opportunité d’utiliser le Web pour livrer des bougies et de la décoration à de meilleurs prix, plus rapidement.

Avec des millions de clients servis, c’est devenu une « sentation olfactive ».

Il a 11 réactions (10 Likes et 1 Love) ; aucune Action ; et 1 commentaire.

Pas si cool.

Publication Facebook Google Small Business

Près de deux ans avant la publication de « Quick Candles », Kaushik a déclaré que la page des petites entreprises de Google sur Facebook « est un désastre complet, aucun message au cours des six derniers mois n’ayant même cinq secondes de valeur pour une petite entreprise ».

Il avait raison à l’époque. Malheureusement, rien n’a changé aujourd’hui.

Et maintenant?

Donc, quand je vous dis d’arrêter de suivre les métriques de vanité comme les fans Facebook (Page Likes) et les Followers (Page Followers), je me rends compte que cela va bien au-delà de « l’amour dur ».

Permettez-moi de vous poser cette question : « Vous sentez-vous chanceux, punk ? »

Tôt ou tard, quelqu’un partagera cet article avec votre patron. Et ça pourrait aussi bien être vous.

Ensuite, vous pourriez devenir la première personne de votre organisation à utiliser un outil comme TrueSocialMetrics (qui a été inspiré par les idées d’Avinash Kaushik) pour mesurer l’engagement actif réel des utilisateurs avec vos pages de médias sociaux en utilisant des métriques importantes comme la conversation, l’amplification, et Taux d’applaudissements.

Vous pouvez également utiliser l’outil pour comparer la valeur économique créée par tous vos comptes de médias sociaux et (espérons-le) trouver les plus efficaces pour votre entreprise.

Et pour un crédit supplémentaire, vous pouvez même comparer vos résultats à ceux de vos concurrents, car aucun identifiant de connexion n’est requis pour analyser les pages de médias sociaux des concurrents.

Hé, si vous êtes l’exception à la règle, alors vous pourrez avancer et vous féliciter d’avoir fait un travail aussi exceptionnel.

Mais, si les taux de conversation, d’amplification et d’applaudissements, ainsi que la valeur économique de toutes vos activités sur les réseaux sociaux, sont vraiment nuls, alors vous pouvez être le premier de votre organisation à proposer des alternatives à « l’apocalypse Facebook » comme :

  • Promouvoir vos publications les plus engageantes avec de la publicité.
  • Lancement d’une campagne de marketing d’influence sur Instagram.
  • Passage au marketing Facebook Messenger.

C’est vraiment comme tu veux. Mais, vous ne pouvez pas vous enfouir la tête dans le sable plus longtemps.

Davantage de ressources:

  • 12 KPI d’engagement sur les réseaux sociaux qui comptent
  • Comment mesurer le retour sur investissement de vos efforts de marketing sur les réseaux sociaux
  • Que sont les KPI de contenu et pourquoi sont-ils importants ?


Crédits image

Toutes les captures d’écran prises par l’auteur, août 2019

Facebook change la façon dont il calcule les impressions organiques

0

Les pages Facebook sont susceptibles de voir les impressions organiques diminuer en raison des modifications apportées à la façon dont les impressions sont calculées.

Matt Navarra a annoncé la nouvelle aujourd’hui sur Twitter, déclarant que les changements se dérouleraient entre le 17 et le 28 octobre.

Voici une ventilation des changements tels que je les comprends.

Qu’est-ce qui change ?

Facebook change spécifiquement la façon dont répéter les impressions de pages organiques sont calculées. Les modifications auront une incidence sur la période pendant laquelle les impressions organiques de la même personne sont calculées.

Les pages peuvent voir moins d’impressions organiques car les impressions ne sont pas comptées aussi fréquemment. Cependant, Facebook dit qu’il ne peut fournir aucune estimation :

« Nous ne sommes pas en mesure de fournir des estimations sur la manière dont cette mise à jour peut affecter votre page, le cas échéant. Les fluctuations des impressions pour les pages et les publications Facebook continuent d’être normales, car le nombre d’impressions peut être influencé par de nombreux facteurs au fil du temps.

Facebook note que cette mise à jour est ne change pas tout ce qui a à voir avec la distribution et d’autres mesures d’engagement, y compris la portée. Ceux-ci devraient tous rester les mêmes, dit la société.

Pourquoi ce changement est-il effectué ?

Selon le mémo partagé par Matt Navarra, cette modification est apportée pour aligner davantage le calcul des impressions organiques sur la façon dont les impressions payantes sont calculées.

Cette mise à jour devrait permettre aux entreprises de faire plus facilement des comparaisons précises entre les impressions organiques et les impressions payantes.

Encore une fois, cette mise à jour est déployée entre le 17 et le 28 octobre. Les modifications ne seront probablement remarquées que lorsque le déploiement sera terminé.