Accueil Tags Dutilisateurs

Tag: dutilisateurs

Mastodon atteint 2,5 millions d’utilisateurs, le fondateur détient Reddit AMA

0

Depuis qu’Elon Musk a acquis Twitter, Mastodon, une plate-forme de médias sociaux décentralisée et open source, a fait passer sa base d’utilisateurs de 300 000 à 2,5 millions d’utilisateurs actifs par mois.

Eugen Rochko, fondateur de Mastodon, a annoncé le jalon dans un article de blog cette semaine, présentant sa plate-forme comme une « alternative radicalement différente :

« Bien qu’il n’y ait pas de pénurie de plates-formes de médias sociaux nouvelles et anciennes, il s’agit d’une approche radicalement différente des médias sociaux qui offre quelque chose que les médias sociaux traditionnels ne peuvent pas. C’est peut-être l’une des raisons pour lesquelles Mastodon a récemment explosé en popularité, passant d’env. 300 000 utilisateurs actifs mensuels à 2,5 millions entre les mois d’octobre et novembre, avec de plus en plus de journalistes, de personnalités politiques, d’écrivains, d’acteurs et d’organisations qui se déplacent.

La nouvelle propriété de Twitter provoque des frictions avec les utilisateurs, incitant beaucoup à chercher une alternative.

Le logiciel gratuit et open source de Mastodon permet à quiconque d’exécuter une plate-forme de médias sociaux sur sa propre infrastructure tout en se connectant à un réseau social mondial décentralisé.

La popularité soudaine de Mastodon, lancé publiquement en 2016, a suscité de plus en plus de questions et d’inquiétudes de la part des nouveaux utilisateurs.

Rochko a récemment organisé une AMA sur Reddit pour répondre à ces préoccupations, répondant à des dizaines de questions fréquemment posées.

J’ai passé au crible le fil pour en tirer quelques-uns des principaux points saillants, y compris de nombreuses questions que j’ai vues de la part des spécialistes du marketing.

La situation de Twitter

Question: « Lorsque vous avez décidé de développer Mastodon pour la première fois, aviez-vous anticipé une situation comme celle qui s’est produite avec Twitter ? »

Rochko a déclaré qu’il était sceptique quant au leadership de Twitter, mais qu’il n’avait jamais prévu ce genre de situation :

« Certaines de mes motivations initiales pour explorer les médias sociaux fédérés (à l’époque GNU social) et finalement décider de faire ma propre approche avec Mastodon étaient des incertitudes concernant le leadership et l’avenir de Twitter, donc d’une certaine manière, oui. Mais je ne vais pas prétendre que j’avais la moindre idée que ce qu’il adviendrait de mon projet à ce moment-là.

Mastodon comme alternative à Twitter

Question: « Pensez-vous que mastodonte deviendra plus grand que d’autres alternatives à Twitter comme la vérité sociale ? »

Rochko dit oui :

« Si ce n’est pas déjà le cas, ce dont je suis presque sûr qu’il l’est et l’a toujours été, oui. »

Algorithmes

Question: « Que pensez-vous des « algorithmes » ? Verrons-nous plus de ces algorithmes simples et transparents pour le tri des publications, par exemple comme méthode de tri alternative sur /public/local, /public et /home ? »

Rochko dit qu’il n’a pas de sentiments très forts à propos des algorithmes et s’engage à maintenir un flux chronologique inversé :

«Je pense que les algorithmes personnalisés comme les recommandations de TikTok ou de YouTube doivent être abordés avec beaucoup de prudence en raison de la façon dont ils peuvent renforcer vos préjugés et vous envoyer dans des terriers de complot. J’ai évité tout ce qui était lié à l’apprentissage automatique dans Mastodon. Mais je n’ai pas d’opinions arrêtées sur les « algorithmes » en général, seulement sur le fait que le flux d’accueil doit être chronologique inversé et ne contenir que le contenu que vous avez décidé d’y mettre.

Explorer la page

Question: « Est-il prévu d’autoriser l’utilisation du ‘combien de fois qu’un outil a été mis en favori’ comme critère de tri ? Si non, pourquoi la décision a-t-elle été prise de ne pas l’utiliser ? »

Rochko dit que la page Explorer est conçue pour faire cela par défaut :

« Les articles tendance sur la page d’exploration sont classés en fonction de leurs reblogs et les favoris comptent avec une décroissance à partir du moment où le message a été publié (similaire à Reddit et HN). »

Processus d’inscription

Question: « Le processus d’inscription sur Android est un peu archaïque. Comment allez-vous résoudre ce problème pour le rendre plus accessible aux utilisateurs moins avertis ? »

Rochko dit que Mastodon est en train de repenser le processus d’intégration sur Android :

« Notre dernière version bêta sur Android inclut un flux d’intégration repensé. Les plus grandes différences sont que l’écran de démarrage comprend désormais une explication de ce que sont les serveurs, et que l’écran du serveur vous permettra d’appuyer sur Suivant sans faire de sélection en choisissant un serveur général aléatoire dans votre langue pour vous.

Messages directs

Question: « Je suis curieux de savoir pourquoi il n’a pas plus de fonctionnalités de base, comme la séparation des DM des notifications ? »

Rochko explique que Mastodon n’a pas de DM traditionnels, seulement des publications réservées aux utilisateurs individuels :

« Mastodon n’a pas de DM traditionnels, et divers choix UX sont motivés pour rendre cela plus clair. Mastodon a des paramètres de visibilité granulaires pour les publications, ce qui signifie que vous pouvez limiter une publication individuelle (même dans le cadre d’un fil de discussion) à vos abonnés ou uniquement aux personnes mentionnées dans la publication. Ceux-ci peuvent être utilisés dans le même but que les DM, mais surtout en ce qui concerne le modèle de threading et l’adressage, ils ne sont pas les mêmes.

Rochko ajoute que les DM chiffrés de bout en bout sont en veilleuse, mais la priorité est d’améliorer les applications iOS et Android officielles :

« Ce que nous avons en réserve, ce sont des DM cryptés de bout en bout. Et par là, je veux dire, à partir de zéro, conçus pour être des DM. J’ai commencé à travailler sur cette fonctionnalité en 2020, mais elle s’est ensuite bloquée au niveau du client. Nous avions besoin de nos propres applications natives pour faire le travail de base sur la conception des protocoles côté client, et à l’époque nous n’en avions pas. En 2021, nous avons finalement lancé une application iOS officielle, et en 2022, nous avons enfin lancé une application Android officielle, mais il y a tellement de choses dont ces applications ont besoin avant que DM chiffrés de bout en bout qu’il est toujours en veilleuse.

Applications tierces

Question: « Je veux juste savoir pourquoi vous et votre équipe vous concentrez sur les applications iOS et Android puisqu’il existe déjà d’autres applications tierces disponibles qui pourraient être approuvées ? »

Rochko dit que cela se résume aux marques de commerce et à l’image de marque :

« Je suis allé dans les détails à ce sujet lorsque l’application iOS a été annoncée pour la première fois. Les gens recherchent « Mastodon » sur les magasins d’applications des plateformes (en fait, 82 % de nos téléchargements iOS proviennent de personnes utilisant la recherche, et non de liens Web vers l’application). Nous ne pouvions pas donner notre marque à une application sur laquelle nous n’avions aucune influence (et si l’application prenait de mauvaises décisions UX ou cessait d’être maintenue ?), nous ne voulions pas non plus reprendre une application sur laquelle les utilisateurs existants dépendaient déjà et changer il. De plus, nous sommes dans une position unique pour avoir les ressources nécessaires pour investir dans la conception UX professionnelle. Travailler sur nos propres applications nous a donné un aperçu des points faibles avec les API et a directement alimenté les améliorations du code côté serveur dont toutes les applications peuvent bénéficier.

Pour en savoir plus, consultez l’AMA complète ici.


Image en vedette : davide bonaldo/Shutterstock

Pinterest atteint 250 millions d’utilisateurs actifs par mois

0

Pinterest a annoncé avoir franchi le cap des 250 millions de personnes utilisant le réseau social chaque mois.

La quantité de contenu sur Pinterest augmente à un rythme rapide, la société affirmant qu’il y a plus de 175 milliards d’idées à découvrir, soit une augmentation de 75% depuis l’année dernière.

Jon Kaplan, responsable des ventes mondiales, déclare dans l’annonce officielle :

« Pour moi, c’est une preuve supplémentaire que nous construisons un service dont les gens ont vraiment besoin. Pinterest est un endroit où les gens viennent se concentrer sur eux-mêmes, pour trouver l’inspiration pour tout, d’un nouveau passe-temps à un nouveau look.

Kaplan a également partagé une information dont les spécialistes du marketing devraient tenir compte.

Environ 78% des personnes sur Pinterest dire le contenu des marques est utilece qui est beaucoup plus élevé que les autres réseaux sociaux.

Actuellement, 1,5 million d’entreprises sont actives sur Pinterest.

Pinterest propose un certain nombre d’outils permettant aux entreprises d’atteindre leurs clients, tels que :

  • Vidéos sponsorisées à la largeur maximale
  • Annonces Shopping
  • Profils d’entreprise

Les entreprises pourront bientôt acheter des publicités sur Pinterest dans certains marchés non anglophones.

C’est important car plus de la moitié des utilisateurs actuellement sur Pinterest et 80 % des nouvelles inscriptions viennent de l’extérieur des États-Unis.

Kaplan poursuit en déclarant que l’entreprise s’est engagée à créer un environnement favorable aux annonceurs et aux consommateurs.

« Depuis mon arrivée sur Pinterest, mon objectif a été d’aider à créer une plate-forme publicitaire que les consommateurs apprécieraient : un endroit où les entreprises peuvent atteindre les gens avec des publicités aussi utiles et pertinentes que le contenu organique. »

La société clôt son annonce en informant les annonceurs que les gens évaluent les publicités sur Pinterest comme 1,4 fois plus pertinentes et utiles que les publicités sur d’autres plateformes.

Faites-vous partie des 533 millions d’utilisateurs de Facebook dont les données ont été volées ?

0

Les données extraites de Facebook entre juin 2017 et avril 2018 ont été divulguées à un forum de piratage de bas niveau le 3 avril 2021.

Les données divulguées comprenaient des informations provenant de 533 millions d’utilisateurs de Facebook, notamment :

  • Données de création de compte
  • Date de naissance
  • Adresse e-mail
  • Facebook ID
  • Biographie Facebook
  • Nom et prénom
  • Emplacement
  • Détails du mariage
  • Numéro de téléphone
  • Lieu passé
  • Données relationnelles

Les utilisateurs piratés n’ont peut-être pas eu tous ces points de données volés, et il est actuellement difficile de déterminer précisément quelles informations et de qui les données ont été extraites.

La fuite comprend des informations provenant d’utilisateurs de 106 pays avec 32 millions d’enregistrements appartenant à des utilisateurs de Facebook aux États-Unis, 11 millions d’enregistrements du Royaume-Uni et plus à travers l’Europe :

Numéros de fuite de données Facebook

La fuite a été découverte par Alon Gal, directeur de la technologie de Hudson Rock :

Alon a déclaré à Business Insider :

« Les individus qui s’inscrivent à une entreprise réputée comme Facebook leur font confiance avec leurs données, et Facebook [is] censés traiter les données avec le plus grand respect »,

Il a également déclaré que la fuite de données est un abus de confiance et doit être traitée en conséquence.

Facebook qualifie la fuite d’informations personnelles de « vieilles nouvelles »

Liz Bourgeois, directrice des communications de réponse stratégique de Facebook, a tweeté le jour où la fuite a été découverte, la qualifiant de « vieille nouvelle ».

Cependant, les informations personnelles telles que les adresses e-mail, les noms complets, les numéros de téléphone et les emplacements ne changent pas régulièrement, de sorte que cette dernière fuite est toujours précieuse pour les cybercriminels qui pourraient utiliser ces informations de manière frauduleuse.

Bien que toutes les informations ne soient pas pertinentes aujourd’hui, il est juste de supposer que beaucoup le seront, laissant les utilisateurs vulnérables aux attaques de phishing et au smishing ; où les pirates ou les cybercriminels tentent de faire cliquer leurs victimes sur un lien ou de répondre à un SMS.

Ulrich Kelber, un régulateur fédéral allemand des données, a tweeté une photo d’une tentative :

Son commentaire à côté de l’image se traduit par :

Traduction du tweet d'Ulrich Kelber

Ivan Righi, analyste du renseignement sur les cybermenaces chez Digital Shadows, a déclaré que les informations personnelles auraient été initialement disponibles à un prix élevé, limitant le nombre de pirates choisissant d’acheter les informations.

Il a précisé que les informations ont probablement été revendues plusieurs fois jusqu’à ce que le prix demandé devienne si bas qu’elles soient publiées publiquement, ce qui est un comportement typique des pirates.

Il a également déclaré que :

« Bien que les données soient anciennes, elles ont toujours beaucoup de valeur pour les cybercriminels. »

Il est possible que ces informations puissent être utilisées pour accéder à des comptes nécessitant une authentification à deux facteurs, tels que des comptes bancaires.

À tout le moins, les victimes de Facebook peuvent s’attendre à une augmentation des appels importuns.

Lié: 7 étapes urgentes à suivre lorsque votre compte Facebook est piraté

S’agit-il d’une violation du RGPD ?

Le Bureau du commissaire à l’information stipule que le régulateur concerné doit être informé de toute violation ou fuite de données significative dans les 72 heures.

La question de savoir si Facebook enfreint la législation européenne sur le règlement général sur la protection des données (RGPD) fait actuellement l’objet de discussions.

La fuite d’origine s’est produite avant la mise en œuvre du RGPD ; cependant, comme la plateforme sociale déclare avoir fermé la brèche en 2019, un an après l’activation du RGPD, on se demande s’ils auraient dû suivre le processus de notification.

La Commission irlandaise de protection des données a déclaré hier que des enquêtes étaient en cours pour déterminer si des règles avaient été enfreintes.

Pouvez-vous savoir si vos informations ont été supprimées ?

Vous pouvez découvrir si votre adresse e-mail ou votre numéro de téléphone a été divulgué à l’aide d’un outil appelé Have I Been Pwned? Troy Hunt, créateur de l’outil et directeur régional et MVP de Microsoft a déclaré que l’outil peut être utilisé pour découvrir si vous êtes victime de la fuite :

Facebook s’exprime

Le directeur de la gestion des produits de Facebook, Mike Clark, a publié hier un article sur la violation.

L’article révèle que les informations ont été extraites à l’aide d’une fonction d’importation de contacts Facebook conçue pour aider les utilisateurs à trouver et à se connecter avec leurs amis.

Lorsque la plate-forme sociale a pris conscience de la façon dont les pirates utilisaient cette fonctionnalité, ils ont mis en œuvre des mises à jour.

Sécuriser votre compte Facebook

L’article conseille aux utilisateurs de mettre à jour le contrôle « Comment les gens vous trouvent et vous contactent », d’effectuer régulièrement des contrôles de confidentialité et d’activer l’authentification à deux facteurs.

Malheureusement, les hacks ne sont pas une nouveauté, et à mesure qu’Internet se développe, la technologie qui tire parti de toutes les données disponibles se développera également.

Les utilisateurs de Twitter ont été victimes de hacks le 15 juillet 2020, et WordPress a aussi ses problèmes. Malheureusement, la protection contre ces événements est souvent réactive car les pirates trouvent de nouvelles vulnérabilités à exploiter.

Autres articles relatant l’histoire :

politique
Chaud pour la sécurité
Interne du milieu des affaires

Twitter a perdu 9 millions d’utilisateurs actifs mensuels au dernier trimestre

0

Twitter a publié son dernier rapport trimestriel, révélant que son nombre mensuel d’utilisateurs a chuté de 9 millions au troisième trimestre 2018.

Les utilisateurs actifs mensuels (MAU) de la société sont passés de 335 millions à 326 millions.

Cependant, il s’agissait d’une perte attendue, et Twitter a même averti les actionnaires il y a des mois qu’il pourrait perdre des MAU dans les « millions à un chiffre ».

Cela est dû à une initiative qui a été lancée pour nettoyer la base d’utilisateurs de Twitter des bots, des comptes inactifs et des mauvais acteurs.

En d’autres termes, Twitter a activement supprimé les comptes spammés et suspects. Il a également empêché la création de nouveaux comptes spammés et suspects.

Comme le montrent les chiffres, Twitter a effacé beaucoup plus de comptes qu’il n’en a ajouté.

La perte de MAU devrait se poursuivre, indique Twitter, car la société s’attend à perdre un nombre similaire d’utilisateurs d’ici le prochain trimestre.

Bien que sa base d’utilisateurs soit en déclin, le PDG Jack Dorsey pense que cette initiative aura un effet positif sur la santé de Twitter à long terme.

Utilisateurs actifs quotidiens et revenus en hausse

Ce n’était pas toutes les pertes dans le rapport trimestriel de Twitter, comme le rapporte la société du quotidien les utilisateurs actifs augmentent de 9 % d’une année sur l’autre.

Bien que, sur une autre note négative, la base d’utilisateurs quotidiens de Twitter ne croît pas au même rythme que l’année dernière.

L’année dernière à la même époque, Twitter a signalé une croissance de 14 % du nombre d’utilisateurs actifs quotidiens.

Cependant, ce qui est peut-être le plus important pour la santé de l’entreprise, c’est qu’elle a généré suffisamment de revenus au cours du dernier trimestre pour réaliser des bénéfices.

Cela marque quatre trimestres consécutifs de rentabilité, ce que Twitter n’a jamais réalisé auparavant.

Instagram va déployer des profils d’utilisateurs repensés

0

Instagram a annoncé qu’il introduirait des profils d’utilisateurs légèrement repensés, qui devraient être déployés au cours des prochaines semaines.

« Votre profil est l’endroit où vous partagez qui vous êtes sur Instagram, donc à partir d’aujourd’hui, nous testons des moyens de mieux vous exprimer et de vous connecter plus facilement avec les personnes qui vous sont chères sur votre profil. »

Dans les nouveaux profils, les éléments en haut de la page ont été réorganisés, tels que les icônes, les boutons et la façon dont les utilisateurs naviguent entre les onglets.

Instagram a partagé un exemple que vous pouvez voir ci-dessous :

Instagram va déployer des profils d'utilisateurs repensés

L’une des différences les plus notables dans les nouveaux profils est que le nombre d’abonnés d’un utilisateur est moins important.

Auparavant, le nombre d’abonnés apparaissait en gras en haut des pages de profil.

Dans la refonte, le nombre d’abonnés est déplacé plus bas dans un texte plus petit. En haut de la page se trouvent le nom, la biographie et l’URL de l’utilisateur.

Ainsi, le nombre d’abonnés ne sera plus la première chose que quelqu’un verra sur un profil.

Au lieu de cela, les utilisateurs apprendront qui sont les autres avant de voir combien d’abonnés ils ont.

Cela rendra-t-il les utilisateurs moins soucieux de leur propre nombre d’abonnés ? Probablement pas, mais cela peut conduire à de meilleures connexions.

Ces changements seront déployés par phases, avec différentes combinaisons testées dans toute la communauté Instagram.

Les histoires YouTube sont désormais disponibles pour plus d’utilisateurs

0

YouTube déploie maintenant ses histoires de type Instagram à plus d’utilisateurs, une fonctionnalité qui est en test depuis l’année dernière.

Les utilisateurs comptant plus de 10 000 abonnés peuvent publier des histoires sur l’application mobile, qui peuvent être consultées par les abonnés et les non-abonnés.

Les histoires apparaîtront automatiquement dans la barre latérale « Suivant » lorsque vous regardez une vidéo d’un créateur qui a récemment publié une histoire.

Ils apparaîtront également dans un carrousel en haut des écrans d’accueil des abonnés.

YouTube propose les mêmes outils de création d’histoires que d’autres plateformes comme Instagram et Snapchat. Cependant, c’est là que s’arrêtent les similitudes.

Les utilisateurs doivent être conscients de certaines différences distinctes entre les histoires YouTube et les histoires sur d’autres applications de médias sociaux avant d’en publier une.

En quoi les histoires YouTube sont différentes des autres histoires

Outre le seuil de 10 000 requis pour utiliser la fonctionnalité, voici ce qui rend les histoires YouTube différentes.

Les histoires restent en place pendant toute une semaine

Contrairement aux histoires sur d’autres plates-formes, qui expirent après 24 heures, les histoires YouTube restent en ligne pendant 7 jours.

Les créateurs doivent donc essayer de s’assurer que ce qu’ils publient sera toujours pertinent jusqu’à 7 jours après la date de publication.

Les réponses ne sont pas privées

Lorsqu’un utilisateur répond à l’histoire d’un créateur, toute la communauté peut la voir.

Les réponses aux histoires sur d’autres plates-formes sont généralement envoyées en privé par message direct.

Lorsqu’un utilisateur répond à une histoire YouTube, elle est ajoutée en tant que commentaire, que les autres utilisateurs peuvent voter pour ou contre.

Étrangement, les créateurs ne peuvent répondre aux commentaires qu’avec une photo ou une vidéo, qui est ensuite partagée comme une autre histoire.

On dirait que toutes les applications sociales sautent sur la tendance des histoires cette année. Pour le meilleur ou pour le pire, au moins, YouTube adopte une approche différente.

Vous pouvez voir une démonstration des histoires YouTube dans la vidéo ci-dessous :

Twitter révèle accidentellement des tweets privés d’utilisateurs d’Android

0

Un bogue de Twitter a empêché le paramètre « Protégez vos tweets » de fonctionner comme prévu pour certains utilisateurs d’Android.

Ce qui est particulièrement remarquable à propos de ce bogue, c’est qu’il affecte les utilisateurs depuis plusieurs années.

La société a révélé que le bogue avait commencé à affecter les utilisateurs le 3 novembre 2014. Il n’a été corrigé que le 14 janvier 2019.

D’après Twitter annoncele paramètre « Protégez vos Tweets » était désactivé pour certains utilisateurs d’Android si certaines modifications de compte étaient apportées, telles que la modification de l’adresse e-mail associée au compte.

Le bug n’a pas touché les personnes qui utilisent Twitter sur iOS ou sur le Web.

Twitter a informé les personnes connues pour être affectées par le bogue. Le paramètre « Protégez vos Tweets » était automatiquement réactivé pour eux s’il était désactivé.

Cependant, note Twitter, il ne peut pas confirmer tous les comptes susceptibles d’avoir été touchés. C’est pourquoi il divulgue publiquement le problème.

Si vous êtes un utilisateur d’Android susceptible d’être impacté par ce bug, Twitter vous suggère de revoir vos paramètres de confidentialité pour vérifier si vos tweets sont protégés ou non.

La société assure aux utilisateurs que des mesures sont mises en place pour éviter qu’un incident similaire ne se produise.

« Nous reconnaissons et apprécions la confiance que vous nous accordez et nous nous engageons à mériter cette confiance chaque jour. Nous sommes vraiment désolés que cela se soit produit et nous procédons à un examen complet pour éviter que cela ne se reproduise.

Si vous avez d’autres questions ou préoccupations, Twitter a ouvert un formulaire de demande de protection des données ici.

Les histoires Instagram sont vues par 500 millions d’utilisateurs par jour

0

Les histoires Instagram ont atteint le nombre d’utilisateurs quotidiens de 500 millions, ce qui est en hausse par rapport aux 400 millions signalés en juin 2018.

Les stories se multiplient également parmi les annonceurs, avec 2 millions de personnes qui achètent désormais des publicités Stories sur Instagram et Facebook.

Ces chiffres ont été révélés lors de l’appel aux résultats du quatrième trimestre 2018 de Facebook, où le PDG Mark Zuckerberg a salué Stories comme la dernière fonctionnalité révolutionnaire de l’entreprise.

Les utilisateurs actifs quotidiens d’Instagram n’ont pas été signalés, bien que Zuckerberg affirme que plus de 2 milliards de personnes utilisent au moins une des propriétés de Facebook chaque jour.

Ainsi, le nombre de personnes qui consultent des histoires chaque jour représente un pourcentage important des utilisateurs quotidiens de l’entreprise.

Oui, les histoires sont populaires, mais quelle est la prochaine étape ?

Après avoir passé 2018 à se concentrer principalement sur l’amélioration de la sécurité, Zuckerberg affirme que 2019 consiste à créer de nouvelles expériences.

Plus précisément, l’entreprise prévoit de proposer de nouvelles expériences dans les domaines suivants.

Achats et Commerce

Zuckerberg dit que le domaine qui le passionne le plus lorsqu’il s’agit d’Instagram est d’offrir « des expériences qualitativement nouvelles » dans le commerce et les achats.

Messagerie

La messagerie est le domaine qui connaît la croissance la plus rapide, dit Zuckerberg. Sans trop en dévoiler, il ajoute :

« … et cette année, les gens vont sentir ces applications devenir le centre de leur expérience sociale de plusieurs façons. »

Il fait peut-être référence aux plans de l’entreprise pour permettre aux utilisateurs de Messenger, Instagram et WhatsApp de communiquer entre eux.

Groupes Facebook

La façon dont les gens vivent les groupes et les communautés s’approfondira cette année.

« Nous allons bientôt arriver à un point où les gens auront l’impression que Facebook concerne autant les communautés que vos amis et votre famille… »

Montre Facebook

Zuckerberg espère que Watch deviendra plus courant. Il y a actuellement 400 millions de personnes qui l’utilisent chaque jour.

Facebook peut introduire de nouvelles façons de développer le contenu vidéo en dehors du fil d’actualité.

Pour plus d’informations, vous pouvez lire la déclaration complète de Zuckerberg ici.

L’authentification à deux facteurs SMS défectueuse de Facebook bloque un nombre alarmant d’utilisateurs

0

Un problème avec l’authentification à deux facteurs par SMS de Facebook empêche un nombre important d’utilisateurs d’accéder à leurs comptes.

Le problème est que les utilisateurs ne reçoivent pas de SMS de Facebook dont ils ont besoin pour vérifier la propriété de leurs comptes.

Joe Youngblood, l’un des nombreux utilisateurs actuellement en lock-out, a été documenter le processus d’essayer de retrouver l’accès à son compte.

Il passe plus de 15 jours sans pouvoir se connecter à Facebook :

Malgré de nombreuses tentatives pour contacter Facebook à ce sujet, il n’a reçu aucune aide.

Comme mentionné, il n’est pas seul. Avec une recherche rapide de « Facebook SMS » sur Twitter, vous pouvez trouver de nombreux autres utilisateurs verrouillés sur leur compte pour la même raison.

Le problème d’authentification à deux facteurs par SMS défectueux semble être gravement sous-estimé, même s’il a un impact sur les utilisateurs du monde entier.

Dans un effort de sensibilisation au problème, Youngblood a créé le compte Twitter @FacebookSMS2FA qui contient une collection croissante de retweets d’utilisateurs dont l’accès à leurs comptes est verrouillé.

Ce problème pourrait être particulièrement préjudiciable aux personnes qui comptent sur Facebook pour gérer leur entreprise.

Pour ce que ça vaut, Youngblood a une longue histoire d’achat de publicités Facebook, et cela n’a pas semblé faire de différence pour retrouver l’accès à son compte.

Ce qui est également remarquable à propos de ce problème, c’est que Facebook a fait la une des journaux plus tôt ce mois-ci pour avoir permis aux utilisateurs d’être trouvés à l’aide du numéro de téléphone fourni pour l’authentification à deux facteurs.

Ainsi, non seulement Facebook abuse des numéros de téléphone des utilisateurs, mais il ne respecte même pas sa part du marché en fournissant une authentification à deux facteurs sécurisée et fiable.

Avec plus d’utilisateurs parlant du problème, Facebook fera-t-il enfin quelque chose pour le corriger ? Nous devrons attendre et voir.

Les stories Facebook comptent 500 millions d’utilisateurs quotidiens, 3 millions d’annonceurs

0

Les histoires Facebook ont ​​maintenant atteint 500 millions d’utilisateurs actifs quotidiens, contre 300 millions d’actifs quotidiens signalés en septembre.

Ce chiffre a été révélé par le PDG Mark Zuckerberg lors d’un appel aux résultats d’hier.

Zuckerberg dit que les histoires, ainsi que les messages et les petits groupes, sont de loin les domaines de communication en ligne qui connaissent la croissance la plus rapide.

En plus de cette étape importante, la COO Sheryl Sandberg a annoncé que le format des histoires se développe également parmi les annonceurs.

À partir de l’appel sur les revenus :

« Les annonces de flux Facebook et Instagram constituent aujourd’hui l’essentiel de notre activité. Nous nous attendons à ce que cela continue, mais les histoires sont une opportunité de croissance de plus en plus importante…

Nous sommes fiers d’annoncer que nous avons maintenant 3 millions d’annonceurs qui utilisent Stories Ads pour atteindre les clients sur Instagram, Facebook et Messenger.

Les impressions des annonces d’histoires ont été le principal facteur contribuant à la croissance globale des impressions au premier trimestre 2019.

Les annonceurs s’orientent si rapidement vers les annonces d’histoires que cela entraîne une baisse du prix moyen par annonce, car elles sont vendues à un prix inférieur à celui des annonces de flux.

Une partie de l’adoption rapide des publicités par les annonceurs, explique Sandberg, est due au fait que l’entreprise encourage activement les spécialistes du marketing à les utiliser.

Partant du principe que les spécialistes du marketing ont tendance à être à la traîne des consommateurs, Facebook a pris l’initiative de coacher ses annonceurs sur l’utilisation des publicités dans les stories.

Les efforts de Facebook pour pousser le format des histoires semblent porter leurs fruits auprès des utilisateurs et des annonceurs.

Avec tous les problèmes de confidentialité entourant Facebook ces derniers temps, il est intéressant de voir plus de personnes utiliser une forme de contenu temporaire.

LinkedIn teste une nouvelle section de services dans les profils d’utilisateurs

0

LinkedIn travaille sur un nouvel ajout aux profils qui permet aux utilisateurs d’afficher une liste des services qu’ils proposent.

La fonctionnalité est actuellement en test et a été découverte par nul autre que Jane Manchun Wong :

Comme elle le note dans son tweet, une section de services dans les profils se marierait bien avec la fonctionnalité « Trouver un fournisseur de services » qu’elle a découverte le mois dernier.

Cette fonctionnalité serait particulièrement utile pour les indépendants et autres prestataires de services indépendants.

En tant que réseau professionnel, LinkedIn pourrait faire plus pour accueillir les freelances.

Avec une section de services, les indépendants pourraient transformer leur page de profil en une sorte de page d’entreprise.

Les employés d’autres entreprises pourraient également utiliser une section « services » dans leur profil pour mettre en évidence les tâches qu’ils effectuent dans le cadre de leur travail.

Il est possible que si cette fonctionnalité est déployée publiquement, une section de services pourrait également être utilisée pour aider les recruteurs à trouver des talents.

Cette fonctionnalité n’est pas encore disponible, mais compte tenu des antécédents de Wong, j’imagine qu’il ne faudra pas longtemps avant de voir une section « services » dans le profil LinkedIn.

Snapchat gagne 13 millions d’utilisateurs quotidiens – maintenant à 203 millions au total

0

Snapchat a connu une croissance significative au dernier trimestre, dépassant pour la première fois les 200 millions d’utilisateurs actifs quotidiens.

Du premier au deuxième trimestre de 2019, Snapchat a gagné 13 millions d’utilisateurs actifs quotidiens, ce qui représente une croissance de 8 %.

Au total, 203 millions de personnes utilisent désormais Snapchat chaque jour.

La société attribue cette croissance à la popularité des filtres faciaux de l’application, ainsi qu’à l’investissement dans un ensemble plus large de fonctionnalités du produit.

Lors d’un appel aux résultats, Snapchat estime qu’entre 7 et 9 millions d’utilisateurs ont rejoint le dernier trimestre en raison des filtres de visage, et 4 à 6 millions d’utilisateurs en raison de nouvelles fonctionnalités.

Vous pouvez lire les déclarations complètes de l’appel aux résultats ici. Ci-dessous, je vais résumer les deux principales raisons de la croissance de Snapchat au cours du dernier trimestre.

Pourquoi Snapchat se développe-t-il si vite ?

Fonctionnalités mises à jour

Un ensemble plus large de fonctionnalités fait référence à l’attention renouvelée de l’entreprise sur son application Android, qui était à la traîne par rapport à l’application iOS en termes de mises à jour.

Snapchat a mis à jour l’application et l’a optimisée pour le système d’exploitation Android. Étant donné qu’Android est le système d’exploitation mobile le plus utilisé au monde, une application mise à jour avait le potentiel d’élargir considérablement sa base d’utilisateurs.

Comme le prouvent les chiffres d’aujourd’hui, c’est exactement ce qui s’est passé. Selon le PDG Evan Spiegel, les utilisateurs d’Android envoient 7 % de snaps en plus avec la nouvelle version de Snapchat par rapport à l’ancienne version.

Filtres de visage

En plus d’une application mise à jour pour Android, le trimestre réussi de Snapchat peut également être attribué à un filtre facial viral.

Snapchat a développé un filtre qui fait ressembler les utilisateurs au sexe opposé. Les photos créées avec le filtre ont été partagées au-delà de Snapchat, encourageant les gens à télécharger l’application s’ils ne l’avaient pas déjà.

Ce genre de succès viral est difficile à maintenir. Les gens peuvent avoir téléchargé l’application pour utiliser le filtre sans intention d’en faire une habitude quotidienne.

Nous verrons donc au prochain trimestre combien de ces nouveaux utilisateurs Snapchat parvient à conserver.

TikTok devrait dépasser les 50 millions d’utilisateurs américains d’ici 2021

0

Un nouveau rapport estime que TikTok dépassera les 50 millions d’utilisateurs aux États-Unis d’ici 2021.

Les données d’eMarketer montrent que la base d’utilisateurs de TikTok aux États-Unis augmentera de 21,9 % cette année, atteignant 45,4 millions de personnes d’ici la fin de 2020. Cette année, 21,6 % des utilisateurs de réseaux sociaux aux États-Unis, soit plus d’un sur cinq, utiliseront TikTok au moins une fois. un mois

Cette croissance se poursuivra en 2021, TikTok devant atteindre 52,2 millions d’utilisateurs aux États-Unis.

TikTok devrait dépasser les 50 millions d'utilisateurs américains d'ici 2021

À titre de comparaison, TikTok a augmenté de 97,5 % aux États-Unis en 2019. Cela signifie que la croissance devrait ralentir considérablement dans les années à venir, et même tomber à des pourcentages à un chiffre en 2022.

Le ralentissement de la croissance, note eMarketer, est dû au fait que l’application devient fortement saturée parmi ses principaux utilisateurs plus jeunes.

Debra Aho Williamson, analyste principale chez eMarketer, déclare :

« TikTok a connu une année de percée en 2019, et il est incroyablement populaire parmi les adolescents à ce stade. Certains passent plusieurs heures par jour sur l’application, ce qui témoigne de l’incroyable adhérence de son format vidéo défilant. Mais il doit encore développer une forte popularité parmi les générations plus âgées.

Williamson cite également les préoccupations concernant la censure et la confidentialité comme raison du ralentissement de la croissance de TikTok. En ce qui concerne l’utilisation de TikTok par les spécialistes du marketing, Williamson dit que c’est encore une « expérience » pour beaucoup.

« Des propriétés comme TikTok soutiennent et créent de nouvelles formes d’expression de soi, et les marques veulent en tirer parti. C’est une expérience pour de nombreux spécialistes du marketing. À bien des égards, TikTok est là où se trouvait Facebook à la fin des années 2000 et où Snapchat se trouvait il y a trois ou quatre ans.

Source : eMarketer

LinkedIn ajoute des clips audio de prononciation de nom aux profils d’utilisateurs

0

Les profils LinkedIn peuvent désormais inclure des enregistrements audio d’utilisateurs prononçant leur propre nom pour aider les autres à avoir une prononciation correcte.

Lorsqu’un enregistrement de prononciation de nom est téléchargé sur le profil d’une personne, une icône de haut-parleur apparaît à côté de son nom.

Les autres utilisateurs peuvent cliquer sur l’icône pour entendre prononcer le nom de la personne.

LinkedIn ajoute des clips audio de prononciation de nom aux profils d'utilisateurs

« Avez-vous déjà vu le nom de quelqu’un par écrit et vous ne savez pas trop comment le prononcer correctement ? Une prononciation correcte n’est pas seulement une courtoisie courante – c’est un élément important pour faire une bonne première impression et créer un lieu de travail inclusif.

C’est pourquoi nous avons décidé de fournir une fonctionnalité qui vous donne la possibilité de partager la façon de prononcer votre nom.

Que les utilisateurs souhaitent ou non ajouter cette fonctionnalité à leur profil dépend entièrement d’eux.

Quelque chose que j’ai appris en grandissant avec le nom de famille « Southern » est de ne jamais supposer que votre nom est trop facile à prononcer.

Disons simplement qu’il n’est pas rare que quelqu’un jette un coup d’œil à mon nom écrit et m’appelle «M. Sutherland » à haute voix.

Les gens survolent le texte lorsqu’ils lisent, et cela vaut également pour les noms.

Il s’agit d’une petite mise à jour qui, je crois, sera plus utile que les gens ne le pensent. Parfois tu n’as pas vraiment connaître le nom de quelqu’un si vous ne l’avez jamais entendu le prononcer auparavant.

Lié: LinkedIn pour empêcher les utilisateurs de spammer la page Suivre les invitations

Comment ajouter un enregistrement de prononciation de nom à votre profil LinkedIn

Actuellement, l’enregistrement et le téléchargement des prononciations de noms ne sont pris en charge que sur l’application mobile LinkedIn. Bien que les utilisateurs de toutes les plateformes pourront écouter les enregistrements.

Vous pouvez enregistrer la prononciation de votre nom et l’afficher sur votre profil LinkedIn en suivant ces étapes :

  • Ouvrez l’application mobile LinkedIn sur iOS ou Android
  • Appuyez sur votre photo de profil > Voir le profil.
  • Appuyez sur le Éditer icône de votre carte d’introduction.
  • Robinet + Enregistrer la prononciation du nom.
    • Si vous avez déjà enregistré votre nom, vous pouvez appuyer sur le Éditer icône pour supprimer ou remplacer l’enregistrement existant.
  • Appuyez sur le bouton d’enregistrement et tenir pour enregistrer votre nom.
    • Noter: Vous pouvez également annuler ou prévisualiser l’enregistrement.
  • Appuyez sur le Utilisation lorsque vous êtes satisfait de votre enregistrement.
    • Noter: Vous pouvez également Reprendre l’enregistrement.
  • Robinet sauvegarder.

La durée totale d’enregistrement des prononciations de noms est de 10 secondes. Peut-être assez de temps pour ajouter une courte salutation également ?

Une nouvelle façon de se connecter avec les membres de LinkedIn

La prononciation des noms sur LinkedIn est similaire à la recherche d’un mot dans Google et à l’écoute de la prononciation.

Cependant, cette fonctionnalité a une touche plus personnelle car c’est la personne qui dit son propre nom.

Cet aspect en soi peut rendre cette fonctionnalité intéressante, même si votre nom est aussi facile à prononcer que « John Smith ».

Il s’agit d’une occasion unique pour les connexions en ligne d’entendre votre voix, tout comme elles le feraient si vous vous présentiez à elles en personne.

Avec 10 secondes d’audio à utiliser, vous pourrez peut-être même dire plus que votre nom.

Bien qu’il soit possible que LinkedIn modère ces enregistrements pour s’assurer qu’ils ne s’éloignent pas trop de leur objectif.

LinkedIn déploie actuellement cette fonctionnalité facultative à tous les membres dans le monde au cours du mois prochain.

Source : Blog officiel de LinkedIn

TikTok partage pour la première fois le nombre total d’utilisateurs américains

0

Pour la première fois depuis que l’application est disponible aux États-Unis, TikTok révèle son nombre total d’utilisateurs actifs quotidiens et mensuels.

Le statut de TikTok en tant qu’application de médias sociaux la plus téléchargée a été bien documenté, mais on ne sait jamais combien de personnes utilisent l’application chaque jour.

Désormais, les numéros d’utilisateur de TikTok ont ​​​​été partagés dans des documents déposés dans le cadre d’un procès contre le gouvernement américain.

La poursuite a été déposée en réponse à une proposition d’interdiction qui devrait entrer en vigueur le mois prochain.

Voici plus sur ce qui est indiqué dans le dépôt de plainte.

100 millions d’utilisateurs actifs

TikTok est utilisé par 100 millions d’utilisateurs aux États-Unis chaque mois et 50 millions d’utilisateurs chaque jour.

Le dossier révèle également la croissance des utilisateurs de TikTok au fil du temps, montrant qu’elle a augmenté de 800 % depuis janvier 2018.

Voici quelques jalons liés à la croissance des utilisateurs de TikTok :

  • 11 millions d’utilisateurs américains mensuels en 2018
  • 27 millions d’utilisateurs américains mensuels en 2019
  • 91 millions d’utilisateurs américains mensuels en juin 2020

Cela nous amène au total actuel de 100 millions d’utilisateurs actifs mensuels aux États-Unis.

Numéros mondiaux

À ce jour, TikTok a été téléchargé 2 milliards de fois dans le monde.

En juillet 2020, il y avait 700 millions d’utilisateurs actifs par mois dans le monde.

Voici quelques étapes de croissance mondiale des utilisateurs :

  • 54 millions d’utilisateurs actifs mensuels en janvier 2018
  • 271 millions d’utilisateurs actifs mensuels en décembre 2018
  • 507 millions d’utilisateurs actifs mensuels en décembre 2019

Pour ajouter un peu de contexte à ces chiffres, Facebook compte actuellement 2,7 milliards d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde.

TikTok est donc toujours loin derrière Facebook en termes de nombre de personnes se connectant et l’utilisant chaque jour.

Bien que, si TikTok maintient sa croissance exponentielle, il pourrait éventuellement rattraper son retard d’ici quelques années.

Tout cela pourrait s’arrêter si TikTok finit par être interdit aux États-Unis, ce qui est exactement ce qui se passera si l’administration Trump respecte son décret exécutif.

L’administration Trump considère TikTok comme un risque pour la sécurité nationale car la société mère, ByteDance, est basée en Chine.

On craint que ByteDance utilise la version américaine de TikTok pour collecter des données sur les citoyens américains.

TikTok combat l’interdiction proposée en disant que la société s’est vu refuser une procédure régulière.

« Nous ne prenons pas à la légère les poursuites contre le gouvernement, mais nous estimons que nous n’avons pas d’autre choix que de prendre des mesures pour protéger nos droits, ainsi que les droits de notre communauté et de nos employés.

Avec le décret exécutif menaçant d’interdire nos opérations aux États-Unis – éliminant la création de 10 000 emplois américains et nuisant irrémédiablement aux millions d’Américains qui se tournent vers cette application pour se divertir, se connecter et gagner des moyens de subsistance légitimes qui sont vitaux, en particulier pendant la pandémie – nous avons simplement n’ont pas le choix.

Dans le cas où TikTok ne serait pas en mesure de lutter avec succès contre l’interdiction, il pourrait finir par être vendu à Microsoft ou à Oracle.

L’interdiction de TikTok aux États-Unis devrait avoir lieu le 15 septembre, selon un décret signé par Trump.

TikTok soutient qu’il ne s’agit pas d’un risque pour la sécurité, affirmant que des mesures sont prises pour protéger les données des utilisateurs américains en les stockant en dehors de la Chine.

Lié:

  • TikTok a 45 jours pour vendre ou sortir des États-Unis

Sources : CNBC, TikTok

Gravatar « Breach » expose les données de plus de 100 millions d’utilisateurs

0

La société d’alerte de sécurité HaveIBeenPwned a informé les utilisateurs que les informations de profil de 114 millions d’utilisateurs de Gravatar avaient été divulguées en ligne dans ce qu’ils ont qualifié de violation de données. Gravatar nie avoir été piraté.

Voici une capture d’écran de l’e-mail envoyé aux utilisateurs de HaveIBeenPwned qui a qualifié l’événement Gravatar de violation de données :

Violation de Gravatar

Vulnérabilité d’énumération Gravatar

Les informations d’utilisateur de chaque personne possédant un compte Gravatar pouvaient être téléchargées à l’aide d’un logiciel qui « gratte » les données.

Bien qu’il ne s’agisse pas techniquement d’une violation, la manière dont les informations de l’utilisateur ont été stockées par Gravatar a permis à une personne malveillante d’obtenir facilement des informations sur l’utilisateur qui pourraient ensuite être utilisées dans le cadre d’une autre attaque pour obtenir des mots de passe et un accès.

Les comptes Gravatar sont des informations publiques. Cependant, les comptes de profil utilisateur individuels ne sont pas répertoriés publiquement de manière à pouvoir être facilement consultés. Normalement, une personne devrait connaître les informations de compte comme le nom d’utilisateur afin de trouver le compte et toutes les informations accessibles au public.

Un chercheur en sécurité a découvert fin 2020 que les informations de compte d’utilisateur Gravatar étaient enregistrées dans l’ordre numérique. Un reportage de l’époque a décrit comment le chercheur en sécurité a jeté un coup d’œil dans un fichier JSON lié dans la page de profil a révélé un numéro d’identification qui correspondait au numéro numérique attribué à cet utilisateur.

Le problème avec ce numéro d’identification d’utilisateur est que le profil pourrait être atteint avec ce numéro.

Étant donné que le numéro n’a pas été généré de manière aléatoire mais dans l’ordre numérique, toute personne souhaitant accéder à tous les noms d’utilisateur Gravatar pouvait accéder à ces informations en demandant et en grattant les profils d’utilisateurs dans l’ordre numérique.

Événement de récupération de données

Une violation de données est définie comme lorsqu’une personne non autorisée accède à des informations qui ne sont pas accessibles au public.

Les informations Gravatar étaient accessibles au public, mais un étranger devrait connaître le nom d’utilisateur de l’utilisateur Gravatar afin d’accéder au profil d’utilisateur Gravatar. De plus, l’adresse e-mail de cet utilisateur était stockée de manière cryptée et non sécurisée (appelée hachage MD5).

Un hachage MD5 n’est pas sécurisé et peut facilement être déchiffré (également connu sous le nom de crack). Le stockage des adresses e-mail au format MD5 ne fournissait qu’une protection de sécurité mineure.

Cela signifie qu’une fois qu’un attaquant a téléchargé les noms d’utilisateur et le hachage MD5 de l’e-mail, il était alors simple d’extraire l’adresse e-mail de l’utilisateur.

Selon le chercheur en sécurité qui a initialement découvert la vulnérabilité d’énumération des noms d’utilisateur, Gravatar n’avait « pratiquement aucune limitation de débit », ce qui signifie qu’un bot scraper pouvait demander des millions de profils d’utilisateurs sans être arrêté ou mis au défi pour un comportement suspect.

Selon le reportage d’octobre 2020 qui a initialement divulgué la vulnérabilité :

« Alors que les données fournies par les utilisateurs de Gravatar sur leurs profils sont déjà publiques, l’aspect d’énumération facile des utilisateurs du service avec pratiquement aucune limitation de débit soulève des inquiétudes en ce qui concerne la collecte massive de données d’utilisateurs. »

Gravatar minimise la collecte de données utilisateur

Gravatar a tweeté des déclarations publiques qui ont minimisé l’impact de la collecte d’informations sur les utilisateurs.

La dernier tweet dans la série de Gravatar a encouragé les lecteurs à apprendre comment fonctionne Gravatar :

« Si vous souhaitez en savoir plus sur le fonctionnement de Gravatar ou ajuster les données partagées sur votre profil, veuillez visiter http://Gravatar.com. »

Ironiquement, Gravatar s’est lié à un protocole non sécurisé de l’URL, en utilisant HTTP. En atteignant l’URL, il n’y a pas eu de redirection sur Gravatar vers une version sécurisée (HTTPS) de la page Web, ce qui n’a fait que saper leurs efforts pour projeter un sentiment de sécurité.

Les utilisateurs de Twitter réagissent

Un utilisateur de Twitter s’est opposé à l’utilisation du mot « violation” parce que l’information était accessible au public.

La personne derrière le site Web HaveIBeenPwned a répondu :

Pourquoi l’événement de grattage Gravatar est important

Troy Hunt, la personne derrière le site Web HaveIBeenPwned a expliqué dans une série de tweets pourquoi l’événement de grattage Gravatar est important.

Troy a affirmé que les données que les utilisateurs confiaient à Gravatar étaient utilisées d’une manière inattendue.

Confiance des utilisateurs de Gravatar érodée

Les utilisateurs veulent contrôler leurs informations Gravatar

Troy a affirmé que les utilisateurs veulent savoir comment leurs informations sont utilisées et consultées.

Les utilisateurs de Gravatar ont-ils été piégés ?

Un argument pourrait être avancé qu’un compte Gravatar peut être public mais pas facilement récolté comme première étape d’un événement de piratage par des personnes ayant une intention malveillante.

Gravatar a affirmé qu’après la divulgation de la vulnérabilité de l’attaque d’énumération, ils avaient pris des mesures pour la fermer afin d’empêcher tout téléchargement ultérieur d’informations sur les utilisateurs.

Ainsi, d’une part, Gravatar a pris des mesures pour empêcher les personnes malveillantes de récolter les informations des utilisateurs. Mais d’un autre côté, ils ont déclaré que les informations faisant état de piratage de Gravatar étaient de la désinformation.

Mais le fait est que HaveIBeenPwned n’a pas appelé cela un événement de piratage, ils l’ont appelé une violation.

Un argument pourrait être avancé que l’utilisation par Gravatar du hachage MD5 pour stocker les données de messagerie n’était pas sécurisée et au moment où les pirates ont piraté le cryptage non sécurisé, le grattage anormal des «informations publiques» est devenu une brèche.

De nombreux utilisateurs de Gravatar ne sont pas particulièrement satisfaits et cherchent des réponses :

Twitter dit que plus d’utilisateurs cliquent sur des liens avant de retweeter

0

Twitter dit que pousser les utilisateurs à lire les articles avant de les retweeter fonctionne. Désormais, davantage d’utilisateurs seront invités à le faire à l’avenir.

En juin, Twitter a commencé à tester une fonctionnalité qui invite les utilisateurs à reconsidérer les liens de retweet sur lesquels ils n’ont pas cliqué.

« Les gros titres ne racontent pas toute l’histoire », commence l’invite. « Vous pouvez lire l’article complet sur Twitter avant de retweeter. »

Dans le cadre du test, les utilisateurs qui sont allés retweeter un lien avant de cliquer dessus ont vu apparaître la fenêtre contextuelle suivante :

Twitter dit que plus d'utilisateurs cliquent sur des liens avant de retweeter

À la suite de l’affichage de cette fenêtre contextuelle, les utilisateurs ont ouvert des articles 40 % de plus qu’ils ne l’ont fait sans elle.

De plus, il y a eu une augmentation de 33 % du nombre d’utilisateurs cliquant sur un article avant de le retweeter.

Cela signifie que certains utilisateurs ont cliqué sur un article et ont finalement changé d’avis à propos de le retweeter.

C’est exactement pour cela que l’invite est conçue ; encourager les utilisateurs à prendre des décisions plus éclairées sur le partage de contenu.

Avec cette fonctionnalité fonctionnant comme prévu, Twitter dit qu’il prévoit de la déployer à tout le monde dans le monde.

Étant donné que ces invites génèrent davantage de clics, il semble qu’elles soient une bonne chose pour les éditeurs.

Ou du moins, ils profitent aux éditeurs qui publient un contenu de haute qualité.

Plus de clics et plus de trafic sont généralement des choses positives, mais ni l’un ni l’autre ne sont durables si les utilisateurs sont poussés vers un contenu de mauvaise qualité.

Cette fonctionnalité a le potentiel d’exposer les mauvais éditeurs autant qu’elle peut récompenser les bons.

Le contenu contenant du spam, des titres de clickbait et des informations nuisibles/incorrectes a moins de chance de devenir viral si les utilisateurs sont invités à réfléchir à deux fois avant de partager.

Le temps nous dira si cette fonctionnalité a un impact mesurable sur la quantité de fausses informations diffusées sur Twitter.

Il convient de noter qu’au moment où cette fonctionnalité a été testée pour la première fois, elle ne s’appliquait qu’aux éditeurs de nouvelles.

Étant donné que Twitter n’a rien dit de différent, je ne peux que supposer que cela n’affecte que les liens vers les organes d’information.

Lié: Twitter vérifiera si les articles sont lus avant de les partager

Instagram permet à plus d’utilisateurs de gagner de l’argent avec des badges de fans

0

Instagram permet à davantage d’utilisateurs de monétiser leurs flux en direct avec des badges de fans ; une fonctionnalité qui se sent fortement influencée par Twitch.

Les badges de fans d’Instagram Live ont été introduits en mai dernier comme un moyen pour les utilisateurs de contribuer de l’argent directement à leurs créateurs préférés.

En échange d’une redevance, les utilisateurs reçoivent un badge qui s’affiche à côté de leur nom lorsqu’ils commentent le flux en direct d’un créateur.

Les utilisateurs peuvent contribuer soit 0,99 $, 1,99 $ ou 4,99 $.

Les différents prix représentent différents niveaux de niveau. Chaque niveau a son propre badge, afin que les utilisateurs puissent montrer exactement combien ils ont contribué à leur Intagrammer préféré.

Dans l’exemple ci-dessous, vous voyez à quoi ressemblent les badges pour les niveaux 1, 2 et 3 (recherchez les petits cœurs) :

Instagram permet à plus d'utilisateurs de gagner de l'argent avec des badges de fans

Les badges de fans pour Instagram Live ont été déployés pour la première fois auprès d’un nombre limité de créateurs au printemps dernier.

Désormais, la possibilité d’offrir des badges de fan est étendue à 50 000 créateurs Instagram supplémentaires.

Bien qu’il s’agisse encore d’un petit nombre de personnes par rapport à l’ensemble de la base d’utilisateurs d’Instagram, c’est un signe positif que les badges de fans seront éventuellement déployés auprès d’encore plus de créateurs.

Au mois de novembre, Instagram indique qu’il égalera les revenus des créateurs provenant des achats de badges lors des vidéos en direct.

Pour impliquer encore plus les créateurs avec les badges de fans, Instagram ne prend pas de part de revenus sur les achats de badges pour le moment.

Cela peut changer à tout moment à l’avenir, mais pour l’instant, les créateurs conservent tout l’argent qu’ils reçoivent des achats de badges.

Le COO d’Instagram, Justin Osofsky, déclare dans un communiqué :

« Les créateurs font avancer la culture. Beaucoup d’entre eux consacrent leur vie à cela, et il est si important pour nous qu’ils aient des moyens simples de gagner de l’argent avec leur contenu.

Ce sont des étapes supplémentaires dans notre travail pour faire d’Instagram le meilleur endroit où les créateurs peuvent raconter leur histoire, développer leur audience et gagner leur vie.

Cela semble être une bonne affaire pour les créateurs, mais qu’est-ce que les utilisateurs retirent de l’achat d’un badge de fan ?

Regardons quelques-uns des avantages d’être un fan rémunéré.

Badges de fans en direct sur Instagram : à quoi ça sert ?

Plus que tout, les badges de fan sont un petit quelque chose que les utilisateurs supplémentaires reçoivent en guise de remerciement pour avoir payé les créateurs pour leur travail.

Il n’y a aucune obligation de payer quoi que ce soit aux Instagrammers pour voir leur contenu. Ainsi, ceux qui choisissent de contribuer sont récompensés par un badge de fan.

Un badge de fan s’accompagne d’un certain nombre d’avantages. Le principal avantage d’avoir un badge de fan est une meilleure visibilité.

Attirer l’attention d’un influenceur pendant une diffusion en direct peut être difficile, surtout s’il dispose d’un salon de discussion actif.

Un badge de fan est un moyen pour les utilisateurs de se démarquer parmi la foule et d’augmenter les chances de faire remarquer leurs commentaires.

Instagram indique à TechCrunch que l’achat d’un badge de fan déverrouille également d’autres fonctionnalités, telles que le placement sur une liste de créateurs de détenteurs de badge.

La liste des badges et des détenteurs de badges permet aux créateurs de voir rapidement qui sont leurs plus grands fans.

Demander à l’utilisateur de payer pour le flair qui lui permet de se démarquer en tant que principal supporter n’est pas une idée nouvelle.

En fait, un élément clé du modèle de monétisation de Twitch repose sur le fait que les téléspectateurs paient de l’argent réel pour des morceaux de flair numériques.

Tout comme les badges de fans Instagram, Twitch permet aux utilisateurs de payer une icône spéciale à côté de leur nom et d’accéder à des emojis exclusifs.

L’icône et les emojis permettent aux utilisateurs de se démarquer dans la salle de discussion d’un streamer. Les revenus sont partagés à 50/50 entre Twitch et le streamer.

Ce système fonctionne apparemment bien pour Twitch. Un rapport du début de cette année montre que les revenus de Twitch provenant des contributions des fans éclipsent les revenus de la publicité.

Le temps nous dira si Instagram connaît un succès similaire avec sa mise en œuvre de badges de fans.

Cela pourrait finir par être la réponse au manque d’options de monétisation d’Instagram pour les créateurs.

Source : TechCrunch

Pinterest se rapproche de TikTok et Snapchat avec +37 % d’utilisateurs mensuels

0

Vous ne savez pas si votre marque trouvera une audience sur Pinterest ?

De nouveaux chiffres du réseau social visuel suggèrent que c’est plus facile que jamais, car les utilisateurs mensuels moyens (MAU) ont augmenté de 37 % dans le monde.

Bien que les utilisateurs américains de Pinterest aient augmenté plus lentement que son audience internationale, les Américains restent la principale source de revenus de Pinterest et une mine d’opportunités pour les spécialistes du marketing d’atteindre et d’inspirer de nouveaux publics.

Pinterest a rapporté 582 millions de dollars de revenus au quatrième trimestre 2020 aux États-Unis et 123 millions de dollars supplémentaires dans le monde.

Avec une croissance à chaque trimestre, Pinterest a fait passer son chiffre d’affaires d’un peu plus de 1 milliard de dollars en 2019 à 1,69 milliard de dollars en 2020.

Revenus Pinterest 2020

La popularité de Pinterest rivalise désormais avec TikTok et Snapchat

Pinterest a bien fait depuis que la plateforme a été rendue publique le 18 avril 2019, terminant le quatrième trimestre 2020 avec 98 millions de MAU américains.

Cela représente un taux de croissance de 46 % à l’international et de 11 % aux États-Unis par rapport à l’année dernière.

Q4 US MAU 2020

Ce volume d’utilisateurs actifs place Pinterest dans le même domaine de popularité que TikTok, qui comptait environ 100 millions d’utilisateurs en août 2020.

De même, Snapchat comptait 108 millions d’utilisateurs américains en janvier 2021.

Utilisateurs de Pinterest aux États-Unis 2016-2018

Mis à part un léger sursaut au deuxième trimestre 2018, le nombre de membres américains de Pinterest n’a cessé de croître depuis 2016.

Si vous planifiez votre propre stratégie marketing ou recherchez des canaux efficaces pour les clients, Pinterest est parfaitement utilisé avec TikTok et Snapchat.

Mais avec qui allez-vous vous connecter sur Pinterest ?

La GenZ et la génération Y stimulent la croissance de Pinterest

Les femmes étaient le principal public à adopter Pinterest lorsque la plateforme a été lancée pour la première fois et représentent toujours 60 % des utilisateurs de la plateforme mondiale ; cependant, la société a déclaré dans un message du 31 juillet de l’année dernière que :

« La génération Z et la génération Y sont à l’origine d’une grande partie de notre croissance, le nombre d’hommes sur Pinterest augmentant également de près de 50 % d’une année sur l’autre. »

En octobre dernier, la plateforme indiquait également que :

« Le nombre d’utilisateurs qui interagissent avec les surfaces d’achat sur Pinterest a augmenté de plus de 85 % au cours des six derniers mois. »

Selon Pinterest, les épingleurs de la génération Z sont à l’origine de la popularité des tendances beauté telles que « Indie beauty » et « Rainbrows ».

La génération Y, quant à elle, a suivi la tendance « Plus de portes » car elle a trouvé de nouvelles façons d’optimiser l’empreinte de sa maison.

Si vous cherchez à vous connecter avec des gourmets, vous voudrez cibler les Pinners de la génération X avec vos épingles sponsorisées. Il s’agit de l’activité génératrice d’audience sur des recherches telles que « Charcuterie épique », « Vous êtes le meilleur chef » et « Le fade est interdit ».

Vous trouverez également des baby-boomers sur Pinterest. La plate-forme indique qu’il s’agit de la démographie derrière les recherches « Nomad normal » et « Getaway car » alors qu’elles cherchent à échapper au verrouillage de la pandémie.

Pinterest continue de faire progresser son offre, notamment en mettant à jour ses tableaux et en lançant des outils marchands supplémentaires pour faciliter la découverte et aider les entreprises à faire passer les clients potentiels au-delà de la ligne de conversion.

Si vous n’avez pas encore expérimenté Pinterest, il est peut-être temps de commencer.

Sources:

  • Présentation des résultats Pinterest du quatrième trimestre 2020
  • Présentation des résultats Pinterest du 4ème trimestre 2019

LinkedIn ajoute des notes et des avis aux profils d’utilisateurs

0

Une mise à jour des profils LinkedIn permettra aux utilisateurs d’être évalués et évalués sur les compétences qu’ils offrent en tant que fournisseurs de services.

Les avis seront affichés dans une nouvelle section sur les profils d’utilisateurs pour lesquels l’option de listes de services est activée.

La fonctionnalité de listes de services de LinkedIn permet aux fournisseurs de services et aux PME de mettre en évidence les compétences qu’ils peuvent offrir aux clients potentiels.

Il a été lancé en 2019 et n’était jusqu’à présent qu’une liste statique de différents noms de services.

  • Voir : Les utilisateurs de LinkedIn peuvent désormais répertorier les services qu’ils proposent sur leur profil

Désormais, la section Services des profils LinkedIn hébergera les avis d’anciens clients, ce qui peut être un moyen efficace de se démarquer et de se vendre dans un domaine concurrentiel.

Les utilisateurs dont la page Service est activée sur leur profil ont reçu un e-mail de LinkedIn indiquant :

« Nous sommes ravis de vous annoncer que vous pouvez désormais recevoir et consulter des avis en tant que fournisseur de services sur LinkedIn. Pour voir les avis que vous avez reçus d’anciens clients ou pour gérer vos avis, accédez simplement à votre page de service. Si vous n’avez reçu aucun avis sur votre page de service, assurez-vous de commencer à augmenter les avis en envoyant des invitations d’avis.

Dans un effort apparent pour prévenir les abus des deux côtés, les avis LinkedIn ne peuvent être laissés que sur invitation uniquement. Cela devrait protéger les utilisateurs contre les attaques par des critiques négatives.

Pour empêcher les utilisateurs de spammer des contacts avec des invitations de révision, chaque utilisateur disposera de 20 crédits d’invitation. Cette limite stricte devrait encourager les utilisateurs à bien réfléchir à qui les invitations sont envoyées.

Si vous n’avez pas encore créé de page de services sur votre profil LinkedIn, c’est le moment idéal pour le faire. Voir les instructions dans la section suivante.

Comment créer une page de services sur LinkedIn

Les utilisateurs individuels et les PME peuvent créer des pages de destination dédiées sur leurs profils LinkedIn pour présenter leurs services.

Suivez les étapes ci-dessous pour créer une page de service :

  • Cliquez sur l’icône de profil en haut de votre page d’accueil LinkedIn.
  • Clique le Ouvert à bouton.
  • Sélectionner Fournissant des services.
  • Clique le Continuez bouton après examen Comment ça fonctionne.
  • Complétez les informations de configuration de la page de service.
  • Clique le Suivant bouton.
  • Prévisualisez les informations qui apparaîtront sur votre page de service.
  • Clique le Faire des changements bouton pour ajuster votre page de service ou cliquez sur le Publier bouton pour rendre votre Service
  • Page visible par les membres.

Une fois qu’une page de service est créée, vous pouvez inviter jusqu’à 20 anciens clients à rédiger un avis. Les clients doivent être des relations de premier degré.

Voici comment inviter des clients à évaluer votre service :

  • Cliquez sur l’icône de profil en haut de votre page d’accueil LinkedIn.
  • Clique le Voir le profil bouton.
  • Clique le Fournissant des services module en haut de votre profil.
  • Clique le Inviter à revoir bouton.
  • Sélectionnez une catégorie de services.
  • Clique le Suivant bouton.
  • Cochez la case à côté du ou des anciens clients concernés.
  • Clique le Inviter bouton.

Cette fonctionnalité se déploie progressivement et n’est disponible que sur ordinateur. Les avis peuvent être collectés pendant le déploiement, mais ils ne seront pas affichés immédiatement.

La source: Matt Navarre sur Twitter

LinkedIn se lance en hindi, élargissant la base d’utilisateurs potentiels de 600 millions

0

LinkedIn se lance en hindi, ce qui en fait la première langue régionale indienne sur LinkedIn à prendre en charge la communauté de langue hindi de plus de 600 millions de personnes dans le monde.

Après les États-Unis, l’Inde est le deuxième marché de LinkedIn avec 82 millions de membres.

Dans une annonce, la société déclare :

« LinkedIn, le plus grand réseau professionnel au monde, a franchi aujourd’hui une nouvelle étape avec le lancement de l’hindi, la première langue régionale indienne sur LinkedIn, dans le but de soutenir 600 millions de locuteurs de l’hindi dans le monde.

Avec ce lancement, LinkedIn vise à éliminer les barrières linguistiques, en offrant un meilleur accès aux opportunités professionnelles et de réseautage aux locuteurs de l’hindi en Inde et dans le monde. Avec le lancement de l’hindi, LinkedIn prend désormais en charge 25 langues dans le monde.

Les utilisateurs de LinkedIn pourront désormais créer un profil en hindi, ce qui permettra aux recruteurs d’être plus facilement trouvés et d’entrer en contact avec d’autres membres parlant hindi.

En savoir plus sur ce que ce lancement signifie pour LinkedIn et sur ce que l’entreprise a prévu pour la communauté de langue hindi à l’avenir.

Pourquoi ce lancement est une étape importante pour LinkedIn

L’Inde est un marché de croissance essentiel pour LinkedIn, car sa base de membres a augmenté de plus de 20 millions de personnes au cours des trois dernières années (croissance de 15 % d’une année sur l’autre).

Le marché indien a connu une augmentation notable de l’engagement et des conversations sur LinkedIn depuis la pandémie.

Dans le cadre du lancement « Phase 1 » de LinkedIn en hindi, les utilisateurs pourront accéder à leur flux, leur profil, leurs emplois, leur messagerie et créer du contenu en hindi sur leur ordinateur de bureau et sur leurs téléphones Android et iOS.

Dans les prochaines phases, LinkedIn indique qu’il s’efforcera d’élargir l’éventail des opportunités d’emploi disponibles pour les professionnels parlant hindi.

De plus, LinkedIn continuera d’ajouter plus d’éditeurs et de créateurs en hindi dans les semaines à venir pour stimuler l’engagement des membres et les conversations en hindi.

Comment utiliser LinkedIn en hindi

Sur téléphones intelligentsles utilisateurs devront sélectionner l’hindi comme langue préférée de leur appareil dans les paramètres du téléphone pour afficher l’application mobile LinkedIn en hindi.

Pour les membres de LinkedIn qui utilisent déjà l’hindi comme langue préférée sur leurs smartphones, LinkedIn passera automatiquement à l’hindi.

Sur bureaules membres devront cliquer sur l’icône « Moi » en haut de leur page d’accueil LinkedIn et sélectionner « Paramètres et confidentialité ».

Ensuite, cliquez sur « Préférences du compte » à gauche, sélectionnez « Préférences du site », cliquez sur « Modifier » à côté de « Langue » et sélectionnez « Hindi » dans la liste déroulante.

Une fois sélectionné, l’interface utilisateur de LinkedIn, y compris la barre de navigation, s’affichera en hindi.

Le contenu généré par l’utilisateur, tel que les publications sur le fil d’accueil d’un membre, sera affiché dans la langue dans laquelle il a été créé à l’origine. Cliquez sur l’option « Voir la traduction » pour afficher les traductions en hindi des publications des utilisateurs dans d’autres langues.

Les nouveaux membres auront la possibilité de s’inscrire sur LinkedIn en hindi lors de l’enregistrement de leur profil pour la première fois.

Une option pour ajouter un profil de langue seconde est disponible sur Desktop. Pour créer un profil de langue seconde, cliquez sur l’icône « Moi », puis sur « Afficher le profil », puis sur « Ajouter un profil dans une autre langue ».

La source: news.linkedin.com


Image en vedette : Capture d’écran de news.linkedin.com, décembre 2021.