Accueil Tags électronique

Tag: électronique

Fonctionnalités et conseils de BigCommerce SEO pour le succès du commerce électronique

0

L’adoption des achats en ligne et du commerce électronique s’est accélérée tout au long de la pandémie. Les opportunités de vente en ligne et la concurrence sont plus importantes que jamais.

Et s’assurer que vous utilisez la meilleure plateforme de commerce électronique pour les besoins de votre entreprise est une considération importante.

Que vous débutiez ou que vous ayez un magasin établi et que vous envisagiez de changer de plate-forme, BigCommerce est probablement tombé sur votre radar.

C’est une option populaire pour les commerçants qui recherchent des fonctionnalités optimisées pour le référencement dès la sortie de la boîte.

Dans cette colonne, vous découvrirez ces fonctionnalités de BigCommerce SEO et comment faire bon usage des optimisations disponibles.

Vous trouverez également d’autres conseils et ressources pour vous aider à optimiser votre boutique BigCommerce.

Allons-y !

Fonctionnalités de référencement de BigCommerce

BigCommerce est une plate-forme logicielle de commerce électronique de premier plan qui fournit aux petites et grandes entreprises tout ce dont elles ont besoin pour démarrer et développer leur boutique en ligne.

Il s’agit d’une plate-forme robuste avec une interface conviviale, des fonctionnalités intégrées exceptionnelles et des capacités de référencement.

BigCommerce est livré avec des fonctionnalités de référencement intégrées pour votre boutique en ligne, notamment :

URL optimisées : Celles-ci seront remplies automatiquement pour vous avec des URL optimisées pour le référencement pour les pages de produits, de catégories et autres. La plate-forme vous offre également la possibilité de modifier vos paramètres d’URL.

URL uniques : BigCommerce garantit que chaque page unique n’a qu’un seul URL, afin que votre boutique en ligne ne soit pas compromise par du contenu dupliqué.

Microdonnées : Les microdonnées, ou «rich snippets», sont automatiquement intégrées aux pages de produits de votre site Web pour améliorer vos listes de résultats de recherche avec des informations telles que les notes, les prix, la marque et les niveaux de stock.

Redirections 301 et réécritures d’URL : Si vous décidez de renommer l’un de vos produits, l’URL renseignée automatiquement s’ajustera pour refléter le changement de nom du produit. L’URL précédente sera redirigée vers la nouvelle URL. Les redirections et réécritures automatiques permettent aux moteurs de recherche de comprendre que vous avez apporté des modifications ou déplacé des pages dans votre boutique en ligne.

CDN : Vous pouvez faire plusieurs choses pour augmenter la vitesse de votre site, mais le réseau de diffusion de contenu unique de BigCommerce travaille constamment en arrière-plan pour garantir que votre site se charge rapidement pour les acheteurs et les moteurs de recherche !

Utilisation des champs SEO BigCommerce

Voyons maintenant comment utiliser chacun des champs SEO inclus dans la plateforme BigCommerce et apprenons quelques bonnes pratiques pour chacun.

Structure des URL

Les structures d’URL peuvent être ajustées pour différents produits, pages Web et catégories.

Par défaut, la plate-forme BigCommerce utilise une structure conviviale pour le référencement, mais vous pouvez personnaliser la mise en forme de la structure d’URL en fonction de vos besoins commerciaux uniques.

Dans la plupart des cas, SEO Optimized (Short) est suffisant.

Cet article utile explique que la structure de l’URL doit être facile à suivre, facile à entretenir, facile à surveiller, compatible avec votre CMS et également compatible avec votre serveur.

BigCommerce peut vous aider à y parvenir.

Métadonnées

Comme le dit Loren Baker, « Considérez les métadonnées comme des publicités pour votre contenu. Pourquoi les utilisateurs doivent-ils cliquer ? Que pouvez-vous leur dire ? Utilisez la méta pour encourager les clics, ce qui générera du trafic, ce qui conduira à plus de trafic.

Et selon BigCommerce, « Il est recommandé d’ajouter des méta-descriptions à chaque page de votre magasin, y compris les produits, les pages de contenu, les articles de blog, les pages de catégorie et la page d’accueil. »

Si vous ciblez des mots-clés spécifiques, assurez-vous de les inclure au début de la balise de description.

Mais gardez à l’esprit que Google réécrit ou crée ses propres méta-descriptions 70 % du temps. Souvent, la méta description choisie ou créée par Google contient le contenu des premières phrases visibles sur la page.

Gardez cela à l’esprit lorsque vous créez vos descriptions de produits.

Description du produit et de la catégorie

Les descriptions de produits et de catégories se trouvent sous le Information produit lorsque vous ajoutez et/ou modifiez un produit dans la plateforme BigCommerce.

La copie descriptive sur ces pages permet aux moteurs de recherche de trouver des termes pour les résultats de recherche.

C’est l’occasion d’utiliser le mot-clé cible dans votre contenu, ainsi que de partager les informations et les détails convaincants qui distinguent votre marque de ses concurrents.

Découvrez ces 13 conseils pour rédiger des descriptions de produits qui convertissent.

Mots clés

Ce sont des mots et des phrases dans vos descriptions de page et des métadonnées qui sont pertinentes pour le contenu d’une page et qui constituent une partie essentielle de vos campagnes de référencement et de marketing payant.

BigCommerce est également livré avec cette importante fonctionnalité de référencement pour vous aider à comprendre la densité de vos mots clés (combien de mots clés utilisez-vous) et si cette densité est un bon ou un mauvais chiffre en ce qui concerne le succès du référencement.

Ce que BigCommerce ne peut pas vous dire, ce sont les mots-clés que vous devriez utiliser en premier lieu.

Pour cela, vous avez besoin d’un processus de recherche de mots clés solide. Comment effectuer efficacement une recherche de mots clés pour le commerce électronique de Maddy Osman est un excellent point de départ.

Applications et intégrations SEO BigCommerce

BigCommerce s’intègre nativement avec de grands acteurs tels que Google, Amazon, eBay et Walmart Channel Cloud.

Ces applications et intégrations permettront à votre boutique de commerce électronique d’avoir un plus grand impact dans le monde entier tout en ouvrant de nouveaux canaux au flux de revenus de votre entreprise.

C’est important, car 73 % des acheteurs utilisent plusieurs canaux au cours de leur parcours d’achat.

Ces intégrations vous permettent d’étendre votre portée et votre marché à un public beaucoup plus large.

Plus de conseils SEO pour aider votre magasin BigCommerce à être trouvé en ligne

Création de liens

Les liens jouent un rôle crucial dans la génération de trafic organique vers votre boutique en ligne via les moteurs de recherche, en particulier dans les secteurs trop concurrentiels.

Lorsqu’ils sont combinés à de solides bases techniques de référencement, au référencement sur la page, au contenu et à l’expérience utilisateur, la création de liens peut être efficace pour générer plus de trafic organique vers votre boutique en ligne et améliorer votre classement.

Notre ebook sur la création de liens peut non seulement vous aider à apprendre des stratégies efficaces de création de liens, mais également vous montrer comment réussir avec la bonne stratégie et les bons objectifs en place.

Découvrez cet article où Kevin Rowe partage également ses tactiques de création de liens spécifiques pour les magasins de commerce électronique.

Promotion des médias sociaux

Si vous combinez des stratégies de référencement avec votre plan de marketing sur les réseaux sociaux, vous pouvez stimuler l’engagement et générer un nouveau trafic vers votre magasin.

Il est important que vous soyez authentique et que vous vous engagez sur les réseaux sociaux. Évitez d’être ouvertement axé sur les ventes, mais n’ayez pas peur de partager des offres qui offrent une valeur réelle à votre public.

En savoir plus dans 11 stratégies de marketing des médias sociaux pour les sites Web de commerce électronique.

Marketing de contenu

Le marketing de contenu peut être un moyen incroyablement efficace d’étendre votre visibilité dans la recherche et d’améliorer la découverte.

Mais si vous créez et optimisez votre contenu autour des mauvais sujets, vous perdrez des ventes.

Découvrez ces excellents exemples des types de contenu créatif qui peuvent résonner pour les marques de commerce électronique.

Référencement technique

Le référencement technique est une nécessité car c’est ce qui permet aux moteurs de recherche comme Google de savoir que vous avez un site Web de grande valeur pour les clients.

Avoir un bon référencement technique peut inciter les moteurs de recherche à classer votre site Web plus haut que la concurrence et également aider à améliorer l’expérience de votre client.

La bonne chose à propos de l’utilisation d’une plate-forme comme BigCommerce est que leur équipe s’investit pour maintenir la plate-forme dans son ensemble techniquement solide, de sorte que vous n’avez pas autant de problèmes techniques que vous pourriez sur votre propre construction.

Emporter

En fin de compte, si vous êtes à la recherche d’une solution logicielle de commerce électronique fiable, BigCommerce vaut le détour.

Il fournit tout ce dont vous aurez besoin pour gérer votre boutique en ligne nouvelle ou existante. En prime, BigCommerce fait un effort supplémentaire en vous fournissant ses fonctionnalités de référencement et le support et les informations supplémentaires mis à disposition dans sa base de connaissances.

Davantage de ressources:

  • SEO pour les sites Web de commerce électronique : un guide étape par étape
  • 5 des meilleurs outils de commerce électronique dont chaque commerçant a besoin
  • Marketing e-commerce : le guide définitif

Image en vedette : Katy Flaty/Shutterstock

SEO pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire et à ne pas faire

0

Le commerce électronique devrait s’accaparer encore plus du gâteau de la vente au détail, avec une croissance prévue de près de 11 000 milliards de dollars entre 2021 et 2025.

Un nombre croissant de sites de commerce électronique veulent une part de ce gâteau, il est donc essentiel que votre stratégie de recherche soit à la hauteur.

Ajoutez à cela le fait que les coûts publicitaires atteignent le domaine du prohibitif, pour voir souvent des résultats en baisse, et les pratiques de référencement intelligentes deviennent plus urgentes que jamais.

10 choses à faire pour le référencement de la page produit du commerce électronique

Voici 10 étapes à suivre et 10 à éviter pour une stratégie SEO réussie.

1. Affinez votre stratégie de mots-clés

La recherche de mots clés est la base de l’optimisation des pages produits.

Lors de la recherche de mots-clés, utilisez toujours des sujets axés sur les produits que les utilisateurs recherchent. Ne vous fixez pas sur le volume. Au lieu de cela, pensez à la pertinence et à ce qui sera réellement converti.

Si vous disposez de données provenant d’autres canaux comme la recherche payante, utilisez-les dans votre recherche de mots-clés et de sujets et intégrez une copie publicitaire avec des taux de clics (CTR) élevés dans les méta-descriptions.

Les pages de produits ont une intention transactionnelle, alors assurez-vous que vos pages de destination sont optimisées pour les internautes prêts à acheter.

Quelqu’un qui recherche un produit spécifique tel que « pinceau série S60l & Expression E52 » indique fortement qu’il est prêt à l’acheter en raison de la nature détaillée de sa recherche.

Faites en sorte qu’il soit facile pour eux de franchir cette prochaine étape importante.

2. Optimiser Titres et méta descriptions

Les balises de titre et les méta descriptions sont très importantes dans l’optimisation de la page produit.

Assurez-vous d’inclure des détails tels que :

  • La marque du produit, y compris votre marque propriétaire.
  • Le nom du produit.
  • Le numéro de modèle.
  • Autres informations importantes (par exemple, les dimensions).

3. Marquez les pages de produits avec des données structurées

Avoir le bon type de données structurées peut aider votre marque à apparaître dans les extraits enrichis.

Toutes les pages de produits doivent avoir un schéma de produit et un schéma de révision, qui peuvent :

  • Générez plus d’impressions et de clics.
  • Améliorez votre CTR et augmentez vos ventes.

SEO pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire et amp ;  A ne pas faire

4. Ajoutez une FAQ claire et utile

Un contenu de haute qualité qui répond aux besoins des utilisateurs est essentiel pour un classement élevé dans les SERP.

Si les utilisateurs ne trouvent pas votre contenu utile, vos taux de rebond seront élevés et les clients pourraient décider de ne pas acheter chez vous.

La plupart des pages de catégories et de produits sont légères sur le contenu optimisé et n’ont pas de section FAQ balisée avec des données structurées FAQ.

Au lieu de cela, ils ont tendance à s’appuyer sur le contenu généré par l’utilisateur (UGC), ce qui est une erreur.

Supposons que j’ai une question sur un produit et que je ne souhaite pas parler à un chatbot ou appeler le service client.

Si la marque en question a construit une section FAQ avec des réponses aux questions que les utilisateurs posent fréquemment, je peux facilement trouver les informations que je recherche, et les autres clients aussi.

Cela, à son tour, aide la marque à vendre plus de produits.

5. Rédigez toujours des descriptions de produit et de méta uniques

Je ne peux pas vous dire combien de fois j’ai vu un site de commerce électronique utiliser la même description de produit pour tous les produits. C’est une énorme opportunité perdue.

Chaque article peut être classé pour des mots-clés de marque et sans marque et doit donc inclure une description unique pour tirer pleinement parti du référencement.

Fournissez aux consommateurs des informations utiles et significatives pour les encourager à cliquer sur votre annonce, générant ainsi plus de trafic et de ventes.

SEO pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire et amp ;  A ne pas faire

6. Partagez de vrais témoignages et avis de clients

Les pages de produits avec des avis de clients voient des augmentations de conversion de 52,2% de plus que leurs homologues sans avis, donc cela devrait être une évidence.

Les témoignages authentiques de clients qui ont essayé votre produit en disent long sur les consommateurs du marché qui essaient de déterminer s’ils doivent ou non acheter chez vous.

C’est pourquoi il est si important de laisser les clients partager leurs expériences avec vos produits et comment ils ont aidé à résoudre les problèmes.

Mais il y a aussi d’autres avantages.

Les avis aident à établir la confiance, surtout si vous avez l’approbation d’une célébrité ou d’un influenceur célèbre soigneusement sélectionnés.

Ils fournissent également le contenu frais et unique dont Google a besoin. Assurez-vous simplement de les marquer avec le schéma de révision.

Partagez de vrais témoignages et avis de clients

7. Testez les pages de destination pour trouver la meilleure

Des outils comme Optimizely et Google Optimize offrent un moyen intuitif de tester les moindres variations dans les pages de produits, ce que vous devez absolument faire pour déterminer la configuration idéale.

Changer l’emplacement de votre appel à l’action, par exemple, pourrait générer plus de conversions.

Testez vos options de mise en page pour voir comment elles peuvent mieux soutenir les ventes.

8. Utilisez des vidéos et des images de haute qualité

L’un des inconvénients des achats en ligne est que vous ne pouvez pas toucher ou tester physiquement le produit que vous envisagez.

Des images et des vidéos de haute qualité peuvent combler cette lacune en fournissant aux utilisateurs finaux les informations dont ils ont besoin pour effectuer leurs achats en toute confiance.

Récemment, ma recherche d’une perceuse sans fil m’a amené sur le site de Home Depot. Le site de l’entreprise se classe très haut pour ce terme et sa page de destination est remplie d’un contenu puissant qui comprend :

  • Des vidéos qui répondent aux questions courantes.
  • Q&A avec d’autres clients.
  • L’imagerie de ce qu’un kit particulier comprend.

Ce fut une excellente expérience utilisateur car je voulais savoir combien de piles étaient fournies avec la perceuse et si elle était livrée avec un sac.

Utilisez des vidéos et des images de haute qualité

9. Minimiser les temps de chargement des pages

Vos pages produits doivent être optimisées pour le mobile. De plus en plus de consommateurs effectuent leurs recherches en ligne de cette manière.

Les pages Web à chargement rapide mettront votre contenu devant votre public cible plus rapidement et offriront une meilleure expérience utilisateur.

Cela, à son tour, contribue à augmenter les ventes, les revenus et les pages par session. De plus, cela vous donne une longueur d’avance sur la concurrence.

Cela diminue également vos taux de rebond.

Visez trois secondes ou moins.

10. Auditez vos pages de produits pour les problèmes techniques

Les pages produits peuvent souvent être dupliquées à cause des URL à facettes, ce qui peut causer beaucoup de maux de tête pour le référencement, tels que :

  • Contenu dupliqué.
  • Budget de crawl gaspillé.
  • Équité du lien fractionné.

Pour éviter ces problèmes, auditez vos pages pour voir quels éléments techniques et de contenu doivent être optimisés, le cas échéant.

Les problèmes à surveiller incluent :

  • Dupliquer les balises de titre et les méta descriptions.
  • Temps de chargement des pages lents.
  • Liens brisés.
  • Contenu mince.
  • 404 pages.
  • 302 redirections.
  • Données structurées manquantes.

10 choses à ne pas faire sur le référencement de la page produit du commerce électronique

1. N’utilisez pas les descriptions de produits du site Web du fabricant

C’est l’une des erreurs les plus courantes que je vois dans l’optimisation des pages de produits.

De nombreuses descriptions de fabricants ne sont pas convaincantes, manquent de toutes les informations dont un client a besoin et ne sont pas optimisées pour la recherche.

Cela vaut la peine de prendre le temps d’écrire des descriptions plus informatives et engageantes. Plus les informations sont détaillées, mieux c’est. Cela peut très bien être la différence entre être trouvé et être invisible.

N’oubliez pas non plus que vous ne voulez pas de contenu en double, ce qui nuirait à vos efforts de référencement.

2. Ne tuez pas vos pages saisonnières une fois le pic passé

C’est une erreur courante que les marques commettent.

Bien que la suppression des pages saisonnières après la période de pointe puisse sembler raisonnable, cela vous laissera chaque année avec la même bataille difficile, essayant à nouveau de regagner l’autorité dont votre site a besoin pour se classer pour les termes saisonniers.

Et au moment où vous le ferez chaque année, il sera probablement trop tard.

Si vous avez une page de produit saisonnière qui a construit des classements, du trafic et des ventes au fil du temps, ne l’éliminez pas.

Amazon est un excellent exemple de la façon de bien faire cela. Ils ont une URL dédiée au Black Friday qui ne gagne en autorité qu’avec le temps.

Amazon peut ensuite mettre à jour la page à l’approche de la saison de pointe du Black Friday.

3. N’utilisez pas l’optimisation automatisée

Les pages de produits renseignées dynamiquement avec le nom du produit comme balise de titre, suivi de la marque et rien d’autre, n’est pas une bonne pratique.

De plus, l’utilisation de descriptions automatisées et la modification de quelques variables seulement pourraient avoir un impact négatif sur votre CTR.

Au lieu de cela, incluez des informations importantes dans les titres que vous ne pouvez pas automatiser. Cela peut aider votre site à se classer pour les mots-clés ciblés.

Tous les titres et méta descriptions doivent être uniques.

4. Ne retirez pas les pages en rupture de stock

Parfois, les produits sont en rupture de stock, en particulier lorsque les chaînes d’approvisionnement sont tendues.

Mais si le produit est temporairement indisponible, vous devez garder l’URL active, surtout si la page a des classements et du trafic.

Comme pour les pages saisonnières, cela peut sembler contre-intuitif.

En fait, une stratégie plus rentable consiste à maintenir ces pages en ligne et à fournir des liens vers d’autres produits pertinents jusqu’à ce que l’article soit de nouveau en stock.

SEO pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire et amp ;  A ne pas faire

5. N’utilisez pas le mauvais type de données structurées – ou pas du tout

Les données structurées (c’est-à-dire les avis et les données sur les produits) peuvent aider votre site à se classer dans les résultats riches et à générer plus de trafic et de ventes. Avoir des données sur les produits peut aider votre site à se classer pour les extraits enrichis.

De nombreuses marques utilisent le mauvais type de données structurées ou n’implémentent aucune donnée structurée. Les deux nuisent au classement de votre site.

SEO pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire et amp ;  A ne pas faire

6. N’utilisez pas d’appels à l’action faibles – ou omettez-les complètement

Souvent, de nombreuses marques n’ont pas d’appels à l’action (CTA) forts, mais des CTA clairs et simples sont indispensables pour n’importe quel site.

N’oubliez pas que la tâche principale de votre page produit est de générer des revenus et des ventes.

S’il faut trop de temps aux utilisateurs pour trouver comment acheter vos produits, ils visiteront plutôt les sites de vos concurrents. Faites en sorte qu’il soit facile et convaincant pour eux d’acheter chez vous.

7. N’optimisez pas les mots-clés de PDG et les mots-clés sans volume

Souvent, lorsqu’un PDG demande à un spécialiste du référencement : « Pourquoi ne nous classons-nous pas pour le mot clé XYZ ? » La réponse est que XYZ n’a pas de volume de recherche.

Pensez comme un client, faites vos recherches et utilisez les données pour éclairer vos décisions sur les mots-clés à utiliser.

Par exemple, si j’optimise pour « Lego Spice Girls de retour en stock », cela ne vaudra pas la peine car les utilisateurs ne recherchent pas vraiment ce terme.

Une fois que je me serai classé, je n’obtiendrai pas beaucoup de ventes à cause du faible volume.

8. Ne manquez pas les opportunités de liens internes et de backlinks

Les liens comptent toujours pour le commerce électronique.

Souvent, les marques créent des liens vers leurs pages d’accueil et leurs pages de catégories, mais oublient les pages de produits.

Mais ces pages peuvent se classer, en particulier pour les mots-clés à longue traine qui ont une intention d’achat élevée et peuvent augmenter considérablement les revenus et les ventes.

C’est pourquoi vous devez toujours soutenir les pages de produits avec des liens internes et même des réseaux sociaux payants pour améliorer la visibilité et les performances.

SEO pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire et amp ;  A ne pas faire

9. Ne facturez pas le mauvais prix

Ne pas avoir la bonne stratégie de prix peut amener les consommateurs à ne pas acheter vos produits et peut-être à ne pas faire confiance à votre marque.

Cela est particulièrement vrai lorsque les prix grimpent sur des produits très demandés, comme nous l’avons connu lors de la pénurie d’aliments pour bébés.

Nous connaissons tous les lois de l’offre et de la demande, mais payer 20 % de plus pour du lait maternisé est insensé. Heureusement, les États sévissent contre les prix abusifs.

10. N’oubliez pas l’optimisation mobile

Pour apprécier à quel point il est important d’optimiser pour les achats mobiles, considérez que plus de 60 % des acheteurs en ligne aux États-Unis achètent via des appareils mobiles. Et plus d’un tiers sont des acheteurs uniquement mobiles.

Ne pas avoir de page de produit adaptée aux mobiles peut empêcher les utilisateurs d’acheter des produits sur votre site.

Emballer

En affinant votre stratégie de référencement, vous améliorez également votre marque.

En donnant aux consommateurs les meilleures informations disponibles sur un produit (et rapidement), une raison impérieuse d’acheter, des réponses à leurs FAQ anticipées et un véritable coup de pouce tiers, vous leur donnez des raisons de revenir sur votre site.

La construction de la marque est un engagement à long terme. Même si cela ne débouche pas immédiatement sur un achat, c’est une assurance pour les clients qu’ils peuvent vous faire confiance.

Et être vigilant sur votre référencement est un moyen important de renforcer cette confiance.

Davantage de ressources:

  • 21 fonctionnalités indispensables pour les sites de commerce électronique
  • 7 indicateurs de commerce électronique cruciaux que vous devriez suivre dès maintenant
  • Marketing e-commerce : le guide définitif

Image en vedette : ImYanis/Shutterstock

Comment effectuer efficacement une recherche de mots clés pour le commerce électronique

0

La recherche de mots-clés est un élément essentiel de toute stratégie de référencement de commerce électronique.

Il donne des indications sur les éléments à optimiser et révèle des informations vitales sur la manière de développer votre activité en ligne.

Cela vous aide également à comprendre le paysage et les termes de recherche que les clients utilisent pour trouver votre site Web en ligne, ce qui peut être utilisé pour découvrir de nouvelles opportunités.

En comprenant les mots clés pour lesquels Google se classe, vous pouvez vous rapprocher du haut des pages de résultats des moteurs de recherche (SERP), ce qui entraîne une augmentation de la visibilité, des visites et des taux de conversion.

Dans ce guide, nous verrons comment effectuer une recherche de mots clés pour le commerce électronique.

Recherche de mots clés pour le commerce électronique 101

Avant de se lancer dans la recherche de mots clés de commerce électronique, il est important de comprendre les différents facteurs qui entrent dans le choix des meilleurs mots clés.

Voici quelques considérations importantes :

Volume de recherche

Le volume de recherche (ou recherches mensuelles moyennes) fait référence au nombre total de recherches chaque mois pour une expression de recherche de mot-clé particulière.

Vous souhaitez cibler des mots-clés avec des volumes de recherche mensuels élevés, car cela signifie que de nombreux utilisateurs recherchent ce terme donné.

Cela dit, un volume de recherche élevé peut également indiquer une forte concurrence pour le classement. Si votre contenu est de qualité significative et que vous attirez des backlinks, vous pouvez absolument cibler ces termes plus importants. Mais cela peut prendre plus de temps et être plus difficile.

Notez qu’il n’y a pas de « chiffre magique » à viser, car le bon volume de recherche dépendra de votre site Web. Une règle empirique de base pour le choix des mots-clés est que tout ce qui dépasse 20 recherches mensuelles vaut au moins la peine d’être pris en compte, tant que ce terme signale un prospect qualifié.

Il existe plusieurs outils de recherche de mots clés gratuits que vous pouvez utiliser pour déterminer le volume de recherche, bien que cet auteur ne jure que par l’outil payant Ahrefs.

Difficulté des mots clés

La difficulté des mots clés, également connue sous le nom de difficulté d’optimisation des moteurs de recherche (SEO) ou de concurrence des mots clés, est un score compris entre zéro et 100 qui estime à quel point il serait difficile de se classer sur Google pour votre mot clé donné.

Un score de difficulté de mot clé plus élevé signifie qu’il sera difficile de rivaliser avec les résultats de recherche existants. En fin de compte, cela dépend de la qualité et de la réputation de votre site Web, ainsi que du contenu que vous créez pour chaque mot clé cible.

Ahrefs fournit un outil utile pour déterminer où vous vous situez, interprétant les signaux d’autorité comme une « évaluation de domaine » en fonction de vos backlinks existants.

Capture d'écran du tableau de bord Ahrefs montrant la notation du domaine (DR).

En général, pour un nouveau site Web, vous voudrez rester à l’extrémité inférieure de la difficulté des mots clés.

À l’instar du score de Klout, aujourd’hui disparu, il devient exponentiellement plus difficile de développer la recherche pertinente de termes à mesure que leur difficulté approche de 100.

Pertinence de la recherche

La pertinence de la recherche mesure à quel point la requête de recherche est liée aux résultats de la recherche.

Vous pouvez trouver un mot-clé avec un volume de recherche élevé. Mais s’il renvoie des résultats qui ne décrivent pas ce que vous avez sur la page ou ce que vous vendez, il est peu probable que vous atteigniez des objectifs ou des conversions significatifs.

Pour le contexte, obtenir 10 prospects qualifiés à partir d’une recherche organique vaut plus que 1 000 visiteurs qui ont rebondi immédiatement parce qu’ils n’ont pas trouvé ce qu’ils cherchaient sur votre page.

Comment faire une recherche de mots clés pour le commerce électronique

1. Déterminez où vous vous situez dans la recherche pertinente

Avant de prendre des décisions éclairées concernant la stratégie de mots-clés, vous devez établir des points de repère. Cela peut guider vos efforts autour de la création de nouveau contenu par rapport à la mise à jour de l’ancien contenu.

Si vous avez déjà commencé à créer votre site Web de commerce électronique et que vous avez tenté d’incorporer des mots-clés SEO, assurez-vous que vous utilisez également un type de suivi du classement des mots clés pour déterminer où vous vous situez dans une recherche pertinente.

Encore une fois, Ahrefs peut accomplir cette tâche pour vous aux côtés d’autres fonctions déjà mentionnées avec sa fonction Rank Tracker.

Mais vous pouvez également compter sur des données gratuites facilement disponibles en connectant votre site Web à Google Search Console (GSC).

Outil suggéré : console de recherche Google

Google Search Console surveille la santé et les performances globales de votre site par rapport à la recherche Google.

Il suit les mots-clés pour lesquels votre site Web est déjà classé, afin que vous puissiez déterminer où vous en êtes et quels mots-clés méritent d’être optimisés ou ciblés. Utilisez les informations pour améliorer le contenu.

Tableau de bord du rapport de performance de Google Search Console.

2. Tenez compte de l’intention de recherche

L’intention de recherche est désormais essentielle pour attirer des clients cibles sur votre site Web.

L’ancien algorithme de Google donnait la priorité au placement des mots clés et au nombre de backlinks pointant vers votre site Web. C’est pourquoi la plupart des conseils de recherche de mots clés recommandent d’utiliser des mots clés à longue traine.

Mais avec la prévalence de backlinks de mauvaise qualité et d’articles bourrés de mots clés, l’algorithme de Google a changé pour donner la priorité à la sémantique, à l’intention et à la pertinence – et les stratégies de recherche de mots clés ont changé en même temps.

Mais certains référenceurs peuvent encore ignorer l’intention de recherche, qui est l’une des plus grosses erreurs de référencement que vous puissiez commettre. Ignorer l’intention de recherche entraîne le classement des pages Web pour les mauvais mots-clés ou attire le mauvais public cible. Les deux représentent des occasions manquées et de l’argent gaspillé.

Bien que les SEO experts aient chacun leur propre façon de catégoriser l’intention, selon Think With Google, il existe quatre types d’intention de recherche :

  • Informationnel.
  • Commercial.
  • Transactionnel.
  • Navigation.

Lorsque vous effectuez une recherche de mots clés de commerce électronique, vous pouvez identifier l’intention des mots clés à l’aide d’indices tels que des mots d’identification ou des pages de commerce électronique spécifiques.

Par exemple, les mots-clés informatifs se trouvent souvent sur les pages de blog ou de FAQ, tandis que les mots-clés commerciaux peuvent être trouvés sur les pages de produits. Vous pouvez également utiliser un outil d’intention de mot-clé comme Semrush pour aider à identifier automatiquement l’intention.

Une autre façon d’identifier l’intention des mots clés en termes de commerce électronique consiste à analyser la métrique du coût par clic (CPC) sur votre outil de recherche de mots clés préféré.

Les quatre différents types d'intention de recherche selon Google.

Intention d’information

Les utilisateurs à la recherche de réponses effectuent des recherches d’informations. Ces recherches ne conduisent généralement pas à une vente immédiate, mais représentent des clients potentiels au début du parcours de l’acheteur ou en haut de l’entonnoir de vente. Vous pouvez souvent trouver ces mots-clés sur :

  • La page d’accueil.
  • FAQ.
  • Pages de blogs.

Selon les directives de Google Search Quality Rater, les mots-clés d’intention d’information relèvent de l’intention de recherche « Je veux savoir ». Ils répondent généralement aux questions :

  • Comment.
  • Comment.
  • De quoi.
  • Où aller.

L’optimisation de l’intention d’information a l’avantage supplémentaire de donner à votre contenu une chance d’atteindre l’extrait de code (position zéro) pour vos mots clés cibles.

Les extraits en vedette apparaissent devant les autres contenus actuellement classés dans le top dix d’une page de résultats de moteur de recherche (SERP). Et cela s’applique toujours même si vous n’êtes pas autrement compétitif avec les domaines actuellement classés partageant ce type de contenu.

Les mots-clés d’intention d’information sont les meilleurs pour vous positionner en tant qu’autorité, ce qui est particulièrement important lors de la vente de produits d’information tels que des cours en ligne et des livres électroniques.

Intention de navigation

Les recherches de navigation proviennent d’utilisateurs à la recherche d’une marque, d’un site Web, d’une entreprise ou d’un emplacement géographique spécifique.

Par exemple, lorsque les utilisateurs recherchent un site Web, ils effectuent souvent une recherche rapide sur Google au lieu de saisir l’URL.

Les mots-clés d’intention de navigation sont rarement utilisés dans le commerce électronique.

Néanmoins, d’un point de vue marketing, le classement dans les SERP de votre marque peut être important. Mais assurez-vous de prendre note de toutes les tendances de recherche qui pourraient créer une mauvaise expérience utilisateur.

Intention commerciale

Les recherches commerciales se situent entre les recherches informationnelles et transactionnelles. Ils sont souvent utilisés par les chercheurs au milieu de l’entonnoir de vente.

Ils connaissent votre produit mais ne l’ont pas encore vendu.

Ces chercheurs effectuent des recherches plus approfondies en comparant les caractéristiques et les prix des produits et en recherchant des offres gratuites, des testeurs ou des remises.

Certains signaux de mots clés pour ce type d’intention incluent :

  • Comparer.
  • Pour hommes.
  • Pour femme.
  • Alternative.
  • Examen.
  • Meilleur.

Lors de l’optimisation pour ces mots-clés, créez un contenu qui convainc les clients potentiels que vous êtes meilleur que vos concurrents. Vous pouvez ajouter ces mots clés dans des listes, des articles de comparaison et des critiques de produits.

Intention transactionnelle

Les recherches transactionnelles (ou mots-clés à forte intention commerciale) signifient une forte probabilité pour le chercheur d’agir. Il peut s’agir de se renseigner, d’acheter ou simplement de recueillir des informations, ce qui peut conduire à une vente ultérieure.

Voici des exemples de mots-clés d’intention transactionnelle :

  • Vente.
  • À vendre.
  • Acheter.
  • Où acheter.
  • Remise.
  • Coupon.
  • Prix.

Mots-clés du produit ([winter clothing], [coffee maker]), mots-clés de marque ([HubSpot], [Ahrefs], [Semrush]), et des produits spécifiques (iPhone 13, Samsung S22, Macbook Air M2) indiquent une intention de recherche transactionnelle.

Vous pouvez utiliser ces mots clés pour les pages de produits ou les pages sur lesquelles les utilisateurs peuvent agir immédiatement.

Vous devez également cibler les opportunités de mots clés en analysant vos concurrents.

Méfiez-vous des mots-clés sémantiques ou pertinents, qui donnent aux moteurs de recherche un contexte sur votre page. Vous pouvez utiliser ces mots clés dans les descriptions de produits.

Rassemblez le tout en créant un calendrier éditorial qui reflète une stratégie optimisant pour chaque type d’intention pour vos audiences les plus importantes.

Ne vous concentrez pas uniquement sur l’optimisation de l’intention transactionnelle. Vous créerez un entonnoir de vente plus complet qui touchera les personnes à différentes étapes du parcours de l’acheteur en créant un contenu de haute qualité pour répondre à chaque type d’intention.

3. Recherchez des mots-clés cibles

Il existe deux façons de rechercher des mots clés cibles : en faisant vos propres recherches ou en faisant des recherches sur les concurrents. Je recommande de faire les deux.

Pour développer une liste d’idées de mots clés pour votre boutique en ligne, vous pouvez utiliser des outils Google tels que la saisie semi-automatique, People Also Ask et les recherches associées. Vous pouvez même consulter Amazon – le plus grand marché de commerce électronique au monde – pour lancer votre session de brainstorming.

Parcourez votre liste de mots clés pour affiner vos choix pour le mot clé principal. N’oubliez pas que de nombreux facteurs entrent dans la recherche de mots clés de commerce électronique, il est donc important de valider vos mots clés avec des données.

Utilisez des outils comme Ahrefs et Semrush pour déterminer :

  • Volume de recherche.
  • Pertinence de la recherche.
  • Difficulté des mots-clés.
  • Intention de recherche.

Après avoir identifié quelques mots-clés cibles, vérifiez s’il existe des versions à longue traîne que vous pouvez ajouter, en particulier lorsqu’il s’agit de créer des pages de produits et du contenu d’articles de blog pour votre site Web de commerce électronique.

Moins de personnes rechercheront effectivement ces requêtes, mais ce sont aussi des consommateurs plus sûrs de ce qu’ils veulent. En conséquence, ils ont une intention d’achat plus élevée.

Outil suggéré : saisie semi-automatique Google, les gens demandent aussi et recherche associée

Google Autocomplete vous aide à trouver des mots-clés à longue traine.

Si vous avez besoin de rechercher des suggestions de mots clés à longue traîne, les outils intégrés de la recherche Google sont un excellent point de départ.

Vous pouvez associer les résultats de la saisie semi-automatique Google et des recherches associées avec l’extension Google Chrome Keyword Surfer gratuite de Surfer pour afficher des données telles que le volume mensuel estimé et le coût par clic (CPC).

Les recherches associées de Google vous aident également à trouver des mots-clés à longue traîne.

4. Espionner la concurrence

La dernière étape de la recherche de mots clés de commerce électronique consiste à vérifier le classement de vos concurrents. Cela vous aidera à déterminer la quantité de travail que vous devrez faire pour arriver au sommet. Vous obtiendrez également des idées pour concentrer vos efforts de recherche de mots clés.

C’est particulièrement important pour le commerce électronique. Ne pas se classer premier se traduit directement par la perte de conversions. Vous risquez de perdre la moitié du trafic potentiel d’une requête si vous êtes en deuxième position et que votre concurrent est en premier.

Voici quelques éléments à surveiller lors de votre processus de recherche de concurrents :

  • Les mots-clés spécifiques qu’ils recherchent.
  • Le nombre de backlinks dont ils disposent.
  • D’où viennent leurs backlinks, ce qui peut vous donner des idées pour la publication d’invités et d’autres opportunités de collaboration.
  • Les sujets couverts par le contenu, sa qualité et toutes les opportunités manquées que vous pouvez saisir.

L’outil de mots-clés Semrush est l’un des meilleurs pour effectuer des recherches sur les concurrents en termes d’efforts SEO et PPC. Cela peut vous aider à déterminer toutes les pièces susmentionnées du puzzle.

Outil suggéré : outil de mots clés Semrush

L’outil de mots clés Semrush est utile pour surveiller et rechercher votre site Web de commerce électronique. Les référenceurs l’aiment aussi pour son utilité pour espionner la concurrence.

Sa fonction d’aperçu du domaine est un bon point de départ.

Tableau de bord de l'outil de mots clés Semrush.

Tout ce que vous avez à faire est de saisir une URL, et elle affichera des métriques telles que :

  • Volume de recherche organique.
  • Trafic organique au fil du temps.
  • Volume de recherche payant.
  • Nombre de backlinks.
  • Se référant aux domaines et aux adresses IP.
  • Trafic par canaux géographiques.

Vous pouvez voir ces statistiques en termes de recherches sur ordinateur et sur mobile, ainsi que les index Google dans différents pays. Vous pouvez également effectuer des recherches régionales pour les zones spécifiques auxquelles vous vendez.

Semrush vous donne également une liste de mots-clés associés et de mots-clés de correspondance d’expression.

Ce sont des variantes des mots-clés que les utilisateurs saisissent dans la barre de recherche, identifiant les sites Web les plus similaires au vôtre en fonction des mots-clés organiques de départ. Cette fonctionnalité est particulièrement utile si vous ne savez pas qui est votre concurrent le plus proche.

De plus, Semrush propose un outil qui vous permet de voir des mots-clés communs et uniques pour jusqu’à cinq domaines. Il propose également un outil qui montre à quel point il est difficile de se classer par rapport aux mots-clés utilisés par votre concurrent.

Comme si vous donner la possibilité d’espionner la concurrence ne suffisait pas, Semrush dispose également d’un Keyword Magic Tool, qui vous donne accès à plus de 2 millions d’idées de mots clés.

C’est vraiment une solution tout-en-un pour l’analyse des concurrents. Mais il convient de noter qu’Ahrefs propose également de nombreuses fonctionnalités similaires si vous souhaitez vous en tenir à un seul abonnement mensuel à un outil de référencement.

Idéalement, vous expérimenterez les deux avant de choisir celui qui répond le mieux à vos besoins.

Conclusion : comment effectuer une recherche de mots clés pour le commerce électronique en 4 étapes

La recherche de mots-clés de commerce électronique est essentielle lors de l’élaboration d’une stratégie de référencement pour votre entreprise de commerce électronique.

Et s’il est bien fait, il vous aide à trouver les bons mots-clés et fournit des indications utiles sur les tactiques et les stratégies à utiliser dans votre boutique en ligne.


Image en vedette : Paulo Bobita/Journal des moteurs de recherche

Principes de base du référencement JavaScript pour le commerce électronique : ce que vous devez savoir

0

JavaScript (JS) est extrêmement populaire dans le monde du commerce électronique car il permet de créer une expérience transparente et conviviale pour les acheteurs.

Prenez, par exemple, le chargement d’articles sur des pages de catégorie ou la mise à jour dynamique de produits sur le site à l’aide de JS.

Bien que ce soit une excellente nouvelle pour les sites de commerce électronique, JavaScript pose plusieurs défis aux professionnels du référencement.

Google travaille constamment à l’amélioration de son moteur de recherche, et une grande partie de ses efforts est consacrée à s’assurer que ses robots d’exploration peuvent accéder au contenu JavaScript.

Mais s’assurer que Google explore de manière transparente les sites JS n’est pas facile.

Dans cet article, je partagerai tout ce que vous devez savoir sur JS SEO pour le commerce électronique et comment vous pouvez améliorer vos performances organiques.

Commençons!

Comment JavaScript fonctionne pour les sites de commerce électronique

Lors de la création d’un site de commerce électronique, les développeurs utilisent HTML pour le contenu et l’organisation, CSS pour la conception et JavaScript pour l’interaction avec les serveurs principaux.

JavaScript joue trois rôles importants dans les sites Web de commerce électronique.

1. Ajouter de l’interactivité à une page Web

L’objectif de l’ajout d’interactivité est de permettre aux utilisateurs de voir les changements en fonction de leurs actions, comme faire défiler ou remplir des formulaires.

Par exemple : l’image d’un produit change lorsque l’acheteur passe la souris dessus. Ou le survol de la souris fait pivoter l’image à 360 degrés, permettant à l’acheteur d’avoir une meilleure vue du produit.

Tout cela améliore l’expérience utilisateur (UX) et aide les acheteurs à décider de leurs achats.

JavaScript ajoute une telle interactivité aux sites, permettant aux spécialistes du marketing d’engager les visiteurs et de générer des ventes.

2. Connexion aux serveurs principaux

JavaScript permet une meilleure intégration backend à l’aide de JavaScript asynchrone (AJAX) et du langage de balisage extensible (XML).

Il permet aux applications Web d’envoyer et de récupérer des données du serveur de manière asynchrone tout en respectant l’UX.

En d’autres termes, le processus n’interfère pas avec l’affichage ou le comportement de la page.

Sinon, si les visiteurs voulaient charger une autre page, ils devraient attendre que le serveur réponde avec une nouvelle page. Ceci est ennuyeux et peut amener les acheteurs à quitter le site.

Ainsi, JavaScript permet des interactions dynamiques prises en charge par le backend – comme mettre à jour un article et le voir mis à jour dans le panier – immédiatement.

De même, il permet de glisser-déposer des éléments sur une page Web.

3. Suivi Web et analyse

JavaScript offre un suivi en temps réel des pages vues et des cartes thermiques qui vous indiquent jusqu’où les gens lisent votre contenu.

Par exemple, il peut vous dire où se trouve leur souris ou sur quoi ils ont cliqué (suivi des clics).

C’est ainsi que JS permet de suivre le comportement et l’interaction des utilisateurs sur les pages Web.

Comment les robots de recherche traitent-ils JS ?

Google traite JS en trois étapes, à savoir : l’exploration, le rendu et l’indexation.

Processus d'exploration d'URL

Comme vous pouvez le voir sur cette image, les robots de Google placent les pages dans la file d’attente pour l’exploration et le rendu. Au cours de cette phase, les bots scannent les pages pour évaluer le nouveau contenu.

Lorsqu’une URL est extraite de la file d’attente d’exploration en envoyant une requête HTTP, elle accède d’abord à votre fichier robots.txt pour vérifier si vous avez autorisé Google à explorer la page.

S’il n’est pas autorisé, les bots l’ignoreront et n’enverront pas de requête HTTP.

Dans la deuxième étape, le rendu, les fichiers HTML, CSS et JavaScript sont traités et transformés dans un format facilement indexable par Google.

Dans la dernière étape, l’indexation, le contenu rendu est ajouté à l’index de Google, ce qui lui permet d’apparaître dans les SERP.

Défis courants du référencement JavaScript avec les sites de commerce électronique

L’exploration JavaScript est beaucoup plus complexe que les sites HTML traditionnels.

Le processus est plus rapide dans le cas de ce dernier.

Découvrez cette comparaison rapide.

Exploration de site HTML traditionnel Exploration JavaScript
1 Les robots téléchargent le fichier HTML 1 Les robots téléchargent le fichier HTML
2 Ils extraient les liens pour les ajouter à leur file d’attente de crawl 2 Ils ne trouvent aucun lien dans le code source car ils ne sont injectés qu’après l’exécution du JS
3 Ils téléchargent les fichiers CSS 3 Les bots téléchargent les fichiers CSS et JS
4 Ils envoient les ressources téléchargées à Caffeine, l’indexeur de Google 4 Les bots utilisent le Google Web Rendering Service (WRS) pour analyser et exécuter JS
5 Voila ! Les pages sont indexées 5 WRS récupère les données de la base de données et des API externes
6 Le contenu est indexé
sept Les bots peuvent enfin découvrir de nouveaux liens et les ajouter à la file d’attente de crawl

Ainsi, avec les sites de commerce électronique riches en JS, Google a du mal à indexer le contenu ou à découvrir des liens avant que la page ne soit rendue.

En fait, dans un webinaire sur la migration d’un site Web vers JavaScript, Sofia Vatulyak, une experte renommée en JS SEO, a partagé,

« Bien que JavaScript offre plusieurs fonctionnalités utiles et économise des ressources pour le serveur Web, tous les moteurs de recherche ne peuvent pas le traiter. Google a besoin de temps pour rendre et indexer les pages JS. Ainsi, la mise en œuvre de JS tout en maintenant le référencement est un défi. »

Voici les principaux défis JS SEO que les spécialistes du marketing e-commerce doivent connaître.

Budget de crawl limité

Les sites Web de commerce électronique ont souvent un volume massif (et croissant !) De pages mal organisées.

Ces sites ont des exigences importantes en matière de budget d’exploration et, dans le cas des sites Web JS, le processus d’exploration est long.

De plus, le contenu obsolète, comme les pages orphelines et zombies, peut entraîner un énorme gaspillage du budget de crawl.

Budget de rendu limité

Comme mentionné précédemment, pour pouvoir voir le contenu chargé par JS dans le navigateur, les robots de recherche doivent le restituer. Mais le rendu à grande échelle demande du temps et des ressources informatiques.

En d’autres termes, comme un budget de crawl, chaque site Web a un budget de rendu. Si ce budget est dépensé, le bot partira, retardant la découverte de contenu et consommant des ressources supplémentaires.

Google rend le contenu JS lors du deuxième cycle d’indexation.

Il est important d’afficher votre contenu au format HTML, permettant à Google d’y accéder.

premier tour de parcours d'URL d'indexation

Allez à la Inspecter l’élément sur votre page et recherchez une partie du contenu. Si vous ne le trouvez pas, les moteurs de recherche auront du mal à y accéder.

Le dépannage des problèmes pour les sites Web JavaScript est difficile

La plupart des sites Web JS sont confrontés à des problèmes d’exploration et d’obtention.

Par exemple, le contenu JS limite la capacité d’un bot à naviguer dans les pages. Cela affecte son indexabilité.

De même, les bots ne peuvent pas comprendre le contexte du contenu d’une page JS, limitant ainsi leur capacité à classer la page pour des mots-clés spécifiques.

De tels problèmes rendent difficile pour les spécialistes du marketing de commerce électronique de déterminer l’état de rendu de leurs pages Web.

Dans un tel cas, l’utilisation d’un robot d’exploration avancé ou d’un analyseur de journaux peut aider.

Des outils tels que Semrush Log File Analyzer, Google Search Console Crawl Stats et JetOctopus, entre autres, offrent une solution complète de gestion des journaux, permettant aux webmasters de mieux comprendre comment les robots de recherche interagissent avec les pages Web.

JetOctopus, par exemple, a une fonctionnalité de rendu JS.

Découvrez ce GIF qui montre comment l’outil visualise les pages JS en tant que bot Google.

Comment google bot voit le contenu de votre page

De même, Google Search Console Crawl Stats partage un aperçu utile des performances de crawl de votre site.

statistiques d'exploration de la console de recherche google

Les statistiques de crawl sont triées en :

  • Kilooctets téléchargés par jour afficher le nombre de kilo-octets que les bots téléchargent chaque fois qu’ils visitent le site Web.
  • Pages crawlées par jour indique le nombre de pages parcourues par les bots par jour (faible, moyen ou élevé).
  • Temps passé à télécharger une page vous indique le temps que les bots mettent pour faire une requête HTTP pour le crawl. Moins de temps pris signifie une exploration et une indexation plus rapides.

Rendu côté client activé par défaut

Les sites de commerce électronique construits dans des frameworks JS tels que React, Angular ou Vue sont, par défaut, définis sur le rendu côté client (CSR).

Avec ce paramètre, les bots ne pourront pas voir ce qu’il y a sur la page, ce qui causera des problèmes de rendu et d’indexation.

Fichiers JS volumineux et non optimisés

Le code JS empêche le chargement rapide des ressources critiques du site Web. Cela affecte négativement l’UX et le SEO.

Meilleures tactiques d’optimisation pour les sites de commerce électronique JavaScript

1. Vérifiez si votre JavaScript a des problèmes de référencement

Voici trois tests rapides à exécuter sur différents modèles de pages de votre site, à savoir la page d’accueil, les pages de catégories ou de listes de produits, les pages de produits, les pages de blog et les pages supplémentaires.

Outil d’inspection d’URL

Accéder au Inspecter le rapport d’URL dans votre console de recherche Google.

Aperçu du SGC

Saisissez l’URL que vous souhaitez tester.

entrez l'URL à inspecter dans GSC

Ensuite, appuyez sur Afficher la page testée et passez à la capture d’écran de la page. Si vous voyez cette section vide (comme dans cette capture d’écran), Google a des problèmes pour afficher cette page.

GSC signale des problèmes de page

Répétez ces étapes pour tous les modèles de page de commerce électronique pertinents partagés précédemment.

Exécutez une recherche Google

L’exécution d’une recherche sur le site vous aidera à déterminer si l’URL se trouve dans l’index de Google.

Tout d’abord, vérifiez les balises sans index et canonique. Vous voulez vous assurer que vos canoniques se référencent eux-mêmes et qu’il n’y a pas de balise d’index sur la page.

Ensuite, allez dans la recherche Google et entrez – Site:votredomaine.com inurl:votre URL

Principes de base du référencement JavaScript pour le commerce électronique : ce que vous devez savoir

Cette capture d’écran montre que la page « À propos de nous » de Target est indexée par Google.

S’il y a un problème avec le JS de votre site, soit vous ne verrez pas ce résultat, soit vous obtiendrez un résultat similaire à celui-ci, mais Google n’aura aucune méta-information ou quoi que ce soit de lisible.

recherche de site sur google

recherche de site sur google

Optez pour la recherche de contenu

Parfois, Google peut indexer des pages, mais le contenu est illisible. Ce test final vous aidera à évaluer si Google peut lire votre contenu.

Rassemblez un tas de contenu à partir de vos modèles de page et entrez-le sur Google pour voir les résultats.

Prenons du contenu de Macy’s.

Le contenu de Macy

Capture d’écran de Macy’s, septembre 2022

Le contenu de Macy

Aucun problème ici !

Mais regardez ce qui se passe avec ce contenu sur Kroger. C’est un cauchemar!

Contenu Kruger

Kruger sur la recherche Google

Bien que repérer les problèmes de référencement JavaScript soit plus complexe que cela, ces trois tests vous aideront à évaluer rapidement si votre Javascript de commerce électronique a des problèmes de référencement.

Suivez ces tests avec un audit détaillé du site Web JS à l’aide d’un robot d’exploration SEO qui peut aider à identifier si votre site Web a échoué lors de l’exécution de JS et si certains codes ne fonctionnent pas correctement.

Par exemple, quelques robots SEO ont une liste de fonctionnalités qui peuvent vous aider à comprendre cela en détail :

  • Le rapport « Performances JavaScript » propose une liste de toutes les erreurs.
  • Le graphique « Événements de performance du navigateur » indique la durée des événements du cycle de vie lors du chargement des pages JS. Il vous aide à identifier les éléments de page les plus lents à charger.
  • Le rapport « répartition du temps de chargement » montre les pages qui sont rapides ou lentes. Si vous cliquez sur ces colonnes de données, vous pouvez analyser plus en détail les pages lentes.

2. Implémenter le rendu dynamique

La façon dont votre site Web rend le code a un impact sur la façon dont Google indexera votre contenu JS. Par conséquent, vous devez savoir comment le rendu JavaScript se produit.

Rendu côté serveur

En cela, la page rendue (le rendu des pages se produit sur le serveur) est envoyé au robot d’exploration ou au navigateur (client). L’exploration et l’indexation sont similaires aux pages HTML.

Mais la mise en œuvre du rendu côté serveur (SSR) est souvent difficile pour les développeurs et peut augmenter la charge du serveur.

De plus, le Time to First Byte (TTFB) est lent car le serveur restitue les pages en déplacement.

Une chose que les développeurs doivent garder à l’esprit lors de l’implémentation de SSR est de s’abstenir d’utiliser des fonctions opérant directement dans le DOM.

Côté client Le rendu

Ici, le JavaScript est rendu par le client à l’aide du DOM. Cela entraîne plusieurs problèmes informatiques lorsque les robots de recherche tentent d’explorer, de restituer et d’indexer le contenu.

Une alternative viable à SSR et CSR est le rendu dynamique qui bascule entre le contenu rendu côté client et côté serveur pour des agents utilisateurs spécifiques.

Il permet aux développeurs de fournir le contenu du site aux utilisateurs qui y accèdent à l’aide du code JS généré dans le navigateur.

Cependant, il ne présente qu’une version statique aux bots. Google prend officiellement en charge la mise en œuvre du rendu dynamique.

Service Google Search Central pour le navigateur et le robot d'exploration

Pour déployer le rendu dynamique, vous pouvez utiliser des outils comme Prerender.io ou Puppeteer.

Ceux-ci peuvent vous aider à fournir une version HTML statique de votre site Web Javascript aux robots d’exploration sans aucun impact négatif sur CX.

Le rendu dynamique est une excellente solution pour les sites Web de commerce électronique qui contiennent généralement beaucoup de contenu qui change fréquemment ou qui reposent sur le partage de médias sociaux (contenant des murs ou des widgets de médias sociaux intégrables).

3. Acheminez correctement vos URL

Les frameworks JavaScript utilisent un routeur pour mapper des URL propres. Par conséquent, il est essentiel de mettre à jour les URL des pages lors de la mise à jour du contenu.

Par exemple, les frameworks JS comme Angular et Vue génèrent des URL avec un hachage (#) comme www.example.com/#/about-us

Ces URL sont ignorées par les robots Google lors du processus d’indexation. Il est donc déconseillé d’utiliser #.

Utilisez plutôt des URL statiques comme http://www.example.com/about-us

4. Adhérez au protocole de liaison interne

Les liens internes aident Google à explorer efficacement le site et à mettre en évidence les pages importantes.

Une mauvaise structure de liens peut être préjudiciable au référencement, en particulier pour les sites contenant beaucoup de JS.

Un problème courant que nous avons rencontré est lorsque les sites de commerce électronique utilisent JS pour les liens que Google ne peut pas explorer, tels que les liens onclick ou de type bouton.

Regarde ça:

Crawler ceci

Si vous souhaitez que les robots Google découvrent et suivent vos liens, assurez-vous qu’ils sont en HTML brut.

Google recommande de relier les pages à l’aide de balises d’ancrage HTML avec des attributs href et demande aux webmasters d’éviter les gestionnaires d’événements JS.

5. Utilisez la pagination

La pagination est essentielle pour les sites Web de commerce électronique riches en JS avec des milliers de produits que les détaillants choisissent souvent de répartir sur plusieurs pages pour une meilleure UX.

Permettre aux utilisateurs de faire défiler à l’infini peut être bon pour l’expérience utilisateur, mais n’est pas nécessairement compatible avec le référencement. En effet, les bots n’interagissent pas avec ces pages et ne peuvent pas déclencher d’événements pour charger plus de contenu.

Finalement, Google atteindra une limite (arrêter le défilement) et partira. Ainsi, la plupart de votre contenu est ignoré, ce qui entraîne un mauvais classement.

Assurez-vous d’utiliser des liens pour permettre à Google de voir la deuxième page de pagination.

Par exemple, utilisez ceci :

6. Images de chargement paresseux

Bien que Google prenne en charge le chargement différé, il ne fait pas défiler le contenu lors de la visite d’une page.

Il redimensionne la fenêtre d’affichage virtuelle de la page, la rendant plus longue pendant le processus d’exploration. Et parce que l’écouteur d’événement « scroll » n’est pas déclenché, ce contenu n’est pas rendu.

Ainsi, si vous avez des images sous le pli, comme la plupart des sites Web de commerce électronique, il est essentiel de les charger paresseux, permettant à Google de voir tout votre contenu.

7. Autoriser les bots à explorer JS

Cela peut sembler évident, mais à plusieurs reprises, nous avons vu des sites de commerce électronique bloquer accidentellement l’exploration de fichiers JavaScript (.js).

Cela entraînera des problèmes de JS SEO, car les bots ne pourront pas rendre et indexer ce code.

Vérifiez votre fichier robots.txt pour voir si les fichiers JS sont ouverts et disponibles pour l’exploration.

8. Auditez votre code JS

Enfin, assurez-vous d’auditer votre code JavaScript afin de l’optimiser pour les moteurs de recherche.

Utilisez des outils tels que Google Webmaster Tools, Chrome Dev Tools et Ahrefs et un robot d’exploration SEO comme JetOctopus pour exécuter un audit JS SEO réussi.

Console de recherche Google

Cette plateforme peut vous aider à optimiser votre site et à surveiller vos performances organiques. Utilisez GSC pour surveiller l’activité de Googlebot et WRS.

Pour les sites Web JS, GSC vous permet de voir les problèmes de rendu. Il signale les erreurs d’exploration et émet des notifications pour les éléments JS manquants qui ont été bloqués pour l’exploration.

Outils de développement Chrome

Ces outils de développement Web sont intégrés à Chrome pour une utilisation facile.

La plate-forme vous permet d’inspecter le rendu HTML (ou DOM) et l’activité réseau de vos pages Web.

Depuis son onglet Réseau, vous pouvez facilement identifier les ressources JS et CSS chargées avant le DOM.

Outils de développement Chrome

Ahrefs

Ahrefs vous permet de gérer efficacement la création de backlinks, les audits de contenu, la recherche de mots-clés, etc. Il peut afficher des pages Web à grande échelle et vous permet de vérifier les redirections JavaScript.

Vous pouvez également activer JS dans les analyses d’audit de site pour débloquer plus d’informations.

ahrefs ajouter javascript pour l'audit du site

La barre d’outils Ahrefs prend en charge JavaScript et affiche une comparaison du HTML avec les versions rendues des balises.

JetOctopus SEO Crawler et analyseur de journaux

JetOctopus est un robot d’exploration SEO et un analyseur de journaux qui vous permet d’auditer sans effort les problèmes courants de référencement du commerce électronique.

Puisqu’il peut afficher et afficher JS en tant que bot Google, les spécialistes du marketing en ligne peuvent résoudre les problèmes de référencement JavaScript à grande échelle.

Son onglet JS Performance offre des informations complètes sur l’exécution de JavaScript – First Paint, First Contentful Paint et le chargement de la page.

Il partage également le temps nécessaire pour terminer toutes les requêtes JavaScript avec les erreurs JS qui nécessitent une attention immédiate.

L’intégration de GSC avec JetOctopus peut vous aider à voir la dynamique complète des performances de votre site.

Outil Ryte UX

Ryte est un autre outil capable d’explorer et de vérifier vos pages javascript. Il affichera les pages et vérifiera les erreurs, vous aidant à résoudre les problèmes et à vérifier la convivialité de vos pages dynamiques.

seoClarity

seoClarity est une plateforme d’entreprise avec de nombreuses fonctionnalités. Comme les autres outils, il propose un rendu dynamique, vous permettant de vérifier les performances du javascript sur votre site Web.

Résumé

Les sites de commerce électronique sont des exemples concrets de contenu dynamique injecté à l’aide de JS.

Par conséquent, les développeurs de commerce électronique s’extasient sur la façon dont JS leur permet de créer des pages de commerce électronique hautement interactives.

D’autre part, de nombreux professionnels du référencement redoutent JS car ils ont connu une baisse du trafic organique après que leur site a commencé à s’appuyer sur le rendu côté client.

Bien que les deux aient raison, le fait est que les sites Web dépendants de JS peuvent également bien fonctionner dans le SERP.

Suivez les conseils partagés dans ce guide pour vous rapprocher de l’utilisation de JavaScript de la manière la plus efficace possible tout en maintenant le classement de votre site dans le SERP.

Davantage de ressources:

  • 10 bases SEO incontournables pour les développeurs Web
  • Comment automatiser la création de pages de catégorie de commerce électronique avec Python
  • Référencement technique avancé : un guide complet

Image en vedette : Génération visuelle/Shutterstock

SEO pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire et à ne pas faire

0

Le commerce électronique devrait s’accaparer encore plus du gâteau de la vente au détail, avec une croissance prévue de près de 11 000 milliards de dollars entre 2021 et 2025.

Un nombre croissant de sites de commerce électronique veulent une part de ce gâteau, il est donc essentiel que votre stratégie de recherche soit à la hauteur.

Ajoutez à cela le fait que les coûts publicitaires atteignent le domaine du prohibitif, pour voir souvent des résultats en baisse, et les pratiques de référencement intelligentes deviennent plus urgentes que jamais.

10 choses à faire pour le référencement de la page produit du commerce électronique

Voici 10 étapes à suivre et 10 à éviter pour une stratégie SEO réussie.

1. Affinez votre stratégie de mots-clés

La recherche de mots clés est la base de l’optimisation des pages produits.

Lors de la recherche de mots-clés, utilisez toujours des sujets axés sur les produits que les utilisateurs recherchent. Ne vous fixez pas sur le volume. Au lieu de cela, pensez à la pertinence et à ce qui sera réellement converti.

Si vous disposez de données provenant d’autres canaux comme la recherche payante, utilisez-les dans votre recherche de mots-clés et de sujets et intégrez une copie publicitaire avec des taux de clics (CTR) élevés dans les méta-descriptions.

Les pages de produits ont une intention transactionnelle, alors assurez-vous que vos pages de destination sont optimisées pour les internautes prêts à acheter.

Quelqu’un qui recherche un produit spécifique tel que « pinceau série S60l & Expression E52 » indique fortement qu’il est prêt à l’acheter en raison de la nature détaillée de sa recherche.

Faites en sorte qu’il soit facile pour eux de franchir cette prochaine étape importante.

2. Optimiser Titres et méta descriptions

Les balises de titre et les méta descriptions sont très importantes dans l’optimisation de la page produit.

Assurez-vous d’inclure des détails tels que :

  • La marque du produit, y compris votre marque propriétaire.
  • Le nom du produit.
  • Le numéro de modèle.
  • Autres informations importantes (par exemple, les dimensions).

3. Marquez les pages de produits avec des données structurées

Avoir le bon type de données structurées peut aider votre marque à apparaître dans les extraits enrichis.

Toutes les pages de produits doivent avoir un schéma de produit et un schéma de révision, qui peuvent :

  • Générez plus d’impressions et de clics.
  • Améliorez votre CTR et augmentez vos ventes.

Référencement pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire #038 ;  A ne pas faire

4. Ajoutez une FAQ claire et utile

Un contenu de haute qualité qui répond aux besoins des utilisateurs est essentiel pour un classement élevé dans les SERP.

Si les utilisateurs ne trouvent pas votre contenu utile, vos taux de rebond seront élevés et les clients pourraient décider de ne pas acheter chez vous.

La plupart des pages de catégories et de produits sont légères sur le contenu optimisé et n’ont pas de section FAQ balisée avec des données structurées FAQ.

Au lieu de cela, ils ont tendance à s’appuyer sur le contenu généré par l’utilisateur (UGC), ce qui est une erreur.

Supposons que j’ai une question sur un produit et que je ne souhaite pas parler à un chatbot ou appeler le service client.

Si la marque en question a construit une section FAQ avec des réponses aux questions que les utilisateurs posent fréquemment, je peux facilement trouver les informations que je recherche, et les autres clients aussi.

Cela, à son tour, aide la marque à vendre plus de produits.

5. Rédigez toujours des descriptions de produit et de méta uniques

Je ne peux pas vous dire combien de fois j’ai vu un site de commerce électronique utiliser la même description de produit pour tous les produits. C’est une énorme opportunité perdue.

Chaque article peut être classé pour des mots-clés de marque et sans marque et doit donc inclure une description unique pour tirer pleinement parti du référencement.

Fournissez aux consommateurs des informations utiles et significatives pour les encourager à cliquer sur votre annonce, générant ainsi plus de trafic et de ventes.

Référencement pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire #038 ;  A ne pas faire

6. Partagez de vrais témoignages et avis de clients

Les pages de produits avec des avis de clients voient des augmentations de conversion de 52,2% de plus que leurs homologues sans avis, donc cela devrait être une évidence.

Les témoignages authentiques de clients qui ont essayé votre produit en disent long sur les consommateurs du marché qui essaient de déterminer s’ils doivent ou non acheter chez vous.

C’est pourquoi il est si important de laisser les clients partager leurs expériences avec vos produits et comment ils ont aidé à résoudre les problèmes.

Mais il y a aussi d’autres avantages.

Les avis aident à établir la confiance, surtout si vous avez l’approbation d’une célébrité ou d’un influenceur célèbre soigneusement sélectionnés.

Ils fournissent également le contenu frais et unique dont Google a besoin. Assurez-vous simplement de les marquer avec le schéma de révision.

Partagez de vrais témoignages et avis de clients

7. Testez les pages de destination pour trouver la meilleure

Des outils comme Optimizely et Google Optimize offrent un moyen intuitif de tester les moindres variations dans les pages de produits, ce que vous devez absolument faire pour déterminer la configuration idéale.

Changer l’emplacement de votre appel à l’action, par exemple, pourrait générer plus de conversions.

Testez vos options de mise en page pour voir comment elles peuvent mieux soutenir les ventes.

8. Utilisez des vidéos et des images de haute qualité

L’un des inconvénients des achats en ligne est que vous ne pouvez pas toucher ou tester physiquement le produit que vous envisagez.

Des images et des vidéos de haute qualité peuvent combler cette lacune en fournissant aux utilisateurs finaux les informations dont ils ont besoin pour effectuer leurs achats en toute confiance.

Récemment, ma recherche d’une perceuse sans fil m’a amené sur le site de Home Depot. Le site de l’entreprise se classe très haut pour ce terme et sa page de destination est remplie d’un contenu puissant qui comprend :

  • Des vidéos qui répondent aux questions courantes.
  • Q&A avec d’autres clients.
  • L’imagerie de ce qu’un kit particulier comprend.

Ce fut une excellente expérience utilisateur car je voulais savoir combien de piles étaient fournies avec la perceuse et si elle était livrée avec un sac.

Utilisez des vidéos et des images de haute qualité

9. Minimiser les temps de chargement des pages

Vos pages produits doivent être optimisées pour le mobile. De plus en plus de consommateurs effectuent leurs recherches en ligne de cette manière.

Les pages Web à chargement rapide mettront votre contenu devant votre public cible plus rapidement et offriront une meilleure expérience utilisateur.

Cela, à son tour, contribue à augmenter les ventes, les revenus et les pages par session. De plus, cela vous donne une longueur d’avance sur la concurrence.

Cela diminue également vos taux de rebond.

Visez trois secondes ou moins.

10. Auditez vos pages de produits pour les problèmes techniques

Les pages produits peuvent souvent être dupliquées à cause des URL à facettes, ce qui peut causer beaucoup de maux de tête pour le référencement, tels que :

  • Contenu dupliqué.
  • Budget de crawl gaspillé.
  • Équité du lien fractionné.

Pour éviter ces problèmes, auditez vos pages pour voir quels éléments techniques et de contenu doivent être optimisés, le cas échéant.

Les problèmes à surveiller incluent :

  • Dupliquer les balises de titre et les méta descriptions.
  • Temps de chargement des pages lents.
  • Liens brisés.
  • Contenu mince.
  • 404 pages.
  • 302 redirections.
  • Données structurées manquantes.

10 choses à ne pas faire sur le référencement de la page produit du commerce électronique

1. N’utilisez pas les descriptions de produits du site Web du fabricant

C’est l’une des erreurs les plus courantes que je vois dans l’optimisation des pages de produits.

De nombreuses descriptions de fabricants ne sont pas convaincantes, manquent de toutes les informations dont un client a besoin et ne sont pas optimisées pour la recherche.

Cela vaut la peine de prendre le temps d’écrire des descriptions plus informatives et engageantes. Plus les informations sont détaillées, mieux c’est. Cela peut très bien être la différence entre être trouvé et être invisible.

N’oubliez pas non plus que vous ne voulez pas de contenu en double, ce qui nuirait à vos efforts de référencement.

2. Ne tuez pas vos pages saisonnières une fois le pic passé

C’est une erreur courante que les marques commettent.

Bien que la suppression des pages saisonnières après la période de pointe puisse sembler raisonnable, cela vous laissera chaque année avec la même bataille difficile, essayant à nouveau de regagner l’autorité dont votre site a besoin pour se classer pour les termes saisonniers.

Et au moment où vous le ferez chaque année, il sera probablement trop tard.

Si vous avez une page de produit saisonnière qui a construit des classements, du trafic et des ventes au fil du temps, ne l’éliminez pas.

Amazon est un excellent exemple de la façon de bien faire cela. Ils ont une URL dédiée au Black Friday qui ne gagne en autorité qu’avec le temps.

Amazon peut ensuite mettre à jour la page à l’approche de la saison de pointe du Black Friday.

3. N’utilisez pas l’optimisation automatisée

Les pages de produits renseignées dynamiquement avec le nom du produit comme balise de titre, suivi de la marque et rien d’autre, n’est pas une bonne pratique.

De plus, l’utilisation de descriptions automatisées et la modification de quelques variables seulement pourraient avoir un impact négatif sur votre CTR.

Au lieu de cela, incluez des informations importantes dans les titres que vous ne pouvez pas automatiser. Cela peut aider votre site à se classer pour les mots-clés ciblés.

Tous les titres et méta descriptions doivent être uniques.

4. Ne retirez pas les pages en rupture de stock

Parfois, les produits sont en rupture de stock, en particulier lorsque les chaînes d’approvisionnement sont tendues.

Mais si le produit est temporairement indisponible, vous devez garder l’URL active, surtout si la page a des classements et du trafic.

Comme pour les pages saisonnières, cela peut sembler contre-intuitif.

En fait, une stratégie plus rentable consiste à maintenir ces pages en ligne et à fournir des liens vers d’autres produits pertinents jusqu’à ce que l’article soit de nouveau en stock.

Référencement pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire #038 ;  A ne pas faire

5. N’utilisez pas le mauvais type de données structurées – ou pas du tout

Les données structurées (c’est-à-dire les avis et les données sur les produits) peuvent aider votre site à se classer dans les résultats riches et à générer plus de trafic et de ventes. Avoir des données sur les produits peut aider votre site à se classer pour les extraits enrichis.

De nombreuses marques utilisent le mauvais type de données structurées ou n’implémentent aucune donnée structurée. Les deux nuisent au classement de votre site.

Référencement pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire #038 ;  A ne pas faire

6. N’utilisez pas d’appels à l’action faibles – ou omettez-les complètement

Souvent, de nombreuses marques n’ont pas d’appels à l’action (CTA) forts, mais des CTA clairs et simples sont indispensables pour n’importe quel site.

N’oubliez pas que la tâche principale de votre page produit est de générer des revenus et des ventes.

S’il faut trop de temps aux utilisateurs pour trouver comment acheter vos produits, ils visiteront plutôt les sites de vos concurrents. Faites en sorte qu’il soit facile et convaincant pour eux d’acheter chez vous.

7. N’optimisez pas les mots-clés de PDG et les mots-clés sans volume

Souvent, lorsqu’un PDG demande à un spécialiste du référencement : « Pourquoi ne nous classons-nous pas pour le mot clé XYZ ? » La réponse est que XYZ n’a pas de volume de recherche.

Pensez comme un client, faites vos recherches et utilisez les données pour éclairer vos décisions sur les mots-clés à utiliser.

Par exemple, si j’optimise pour « Lego Spice Girls de retour en stock », cela ne vaudra pas la peine car les utilisateurs ne recherchent pas vraiment ce terme.

Une fois que je me serai classé, je n’obtiendrai pas beaucoup de ventes à cause du faible volume.

8. Ne manquez pas les opportunités de liens internes et de backlinks

Les liens comptent toujours pour le commerce électronique.

Souvent, les marques créent des liens vers leurs pages d’accueil et leurs pages de catégories, mais oublient les pages de produits.

Mais ces pages peuvent se classer, en particulier pour les mots-clés à longue traine qui ont une intention d’achat élevée et peuvent augmenter considérablement les revenus et les ventes.

C’est pourquoi vous devez toujours soutenir les pages de produits avec des liens internes et même des réseaux sociaux payants pour améliorer la visibilité et les performances.

Référencement pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire #038 ;  A ne pas faire

9. Ne facturez pas le mauvais prix

Ne pas avoir la bonne stratégie de prix peut amener les consommateurs à ne pas acheter vos produits et peut-être à ne pas faire confiance à votre marque.

Cela est particulièrement vrai lorsque les prix grimpent sur des produits très demandés, comme nous l’avons connu lors de la pénurie d’aliments pour bébés.

Nous connaissons tous les lois de l’offre et de la demande, mais payer 20 % de plus pour du lait maternisé est insensé. Heureusement, les États sévissent contre les prix abusifs.

10. N’oubliez pas l’optimisation mobile

Pour apprécier à quel point il est important d’optimiser pour les achats mobiles, considérez que plus de 60 % des acheteurs en ligne aux États-Unis achètent via des appareils mobiles. Et plus d’un tiers sont des acheteurs uniquement mobiles.

Ne pas avoir de page de produit adaptée aux mobiles peut empêcher les utilisateurs d’acheter des produits sur votre site.

Emballer

En affinant votre stratégie de référencement, vous améliorez également votre marque.

En donnant aux consommateurs les meilleures informations disponibles sur un produit (et rapidement), une raison impérieuse d’acheter, des réponses à leurs FAQ anticipées et un véritable coup de pouce tiers, vous leur donnez des raisons de revenir sur votre site.

La construction de la marque est un engagement à long terme. Même si cela ne débouche pas immédiatement sur un achat, c’est une assurance pour les clients qu’ils peuvent vous faire confiance.

Et être vigilant sur votre référencement est un moyen important de renforcer cette confiance.

Davantage de ressources:

  • 21 fonctionnalités indispensables pour les sites de commerce électronique
  • 7 indicateurs de commerce électronique cruciaux que vous devriez suivre dès maintenant
  • Marketing e-commerce : le guide définitif

Image en vedette : ImYanis/Shutterstock

Bluehost dévoile une solution de commerce électronique WordPress facile

0

Bluehost a annoncé une nouvelle solution pointer-cliquer qui permet à pratiquement tout le monde de créer facilement une boutique de commerce électronique avec WordPress.

C’est une opportunité pour les entreprises pour qui la complexité de la technologie était une barrière à l’entrée.

C’est également une ouverture de porte pour les agences qui peuvent désormais servir plus facilement des clients plus petits et les aider à devenir des entreprises plus grandes et plus prospères.

Bluehost a souligné les avantages suivants de sa nouvelle solution de commerce électronique :

  • Facile – Configurez votre belle boutique en ligne en fonction de vos besoins, même sans expérience préalable en matière de site Web, et avec la possibilité de vous appuyer sur des experts internes pour la créer pour vous si nécessaire.
  • Personnalisable – Flexible, puissant, performant et adapté aux débutants. Le nouveau thème Wonder personnalisé, fourni avec le produit, est hautement personnalisable en fonction de votre apparence et de votre convivialité.
  • Organisé – Bluehost simplifie l’expérience WordPress. Profitez de la puissance de WordPress sans avoir à parcourir plus de 59 000 thèmes et plugins. Triés sur le volet et conçus par des experts WordPress, Bluehost fournit tous les plugins dont vous avez besoin, pas ceux dont vous n’avez pas besoin.
  • Puissant – Intégré aux capacités WooCommerce et aux plugins YITH, deux marques bien connues dans le domaine WordPress, c’est le seul produit qui offre cette combinaison de capacités.

Pointez, cliquez et c’est fait

Pour certains, 90% de la bataille pour commencer à vendre en ligne est la technologie.

Même si l’un des principes directeurs de WordPress est de rendre le logiciel facile à utiliser et que son installation ne prend que cinq minutes, WordPress n’est vraiment qu’un noyau de ce qu’un site Web peut être.

Pour compléter un site Web, le noyau WordPress doit être étendu avec des plugins comme WooCommerce et connecté par une interface de programmation d’application (API) pour que d’autres fonctionnalités se produisent.

Ce que Bluehost a fait, c’est de prendre toutes ces parties de la mise en ligne et de les transformer en étapes pointer-cliquer.

La mise en route commence par un processus d’intégration où les composants nécessaires tels que WooCommerce, Yoast et les thèmes de blocs sont installés en arrière-plan.

L’utilisateur clique ensuite sur une série d’étapes telles que la connexion d’un processeur de paiement pour rendre le site Web fonctionnel.

Ceci est accompli grâce à un système de menus basé sur des onglets.

Les onglets correspondent aux étapes suivantes :

  • réglages généraux
  • Ajouter des produits
  • Personnalisez votre boutique
  • Fonctionnalités avancées
  • Lancez votre magasin

Capture d’écran de la page Paramètres généraux

Capture d'écran du tableau de bord WordPress avec des options pour créer un site Web

L’image ci-dessous montre la deuxième étape de la création d’un nouveau magasin, qui comprend les informations nécessaires telles que le processeur de paiement, la configuration des étiquettes d’expédition et les calculs des taxes de commerce électronique.

Capture d'écran en gros plan de l'interface pointer-cliquer

Tout ce qu’un utilisateur doit faire est de cliquer sur les onglets à gauche pour passer à l’étape suivante de manière ordonnée, étape 1, étape 2, étape 3.

Il existe également une documentation contextuelle pour aider les utilisateurs qui pourraient avoir besoin d’informations.

La capture d’écran ci-dessous montre l’interface de téléchargement/importation des données produit, avec un lien vers la documentation en dessous.

Capture d'écran en gros plan montrant un lien vers la documentation

La création de pages importantes sur le site s’effectue à l’aide de modèles de modèles de blocs prédéfinis.

Blocks est la terminologie de l’interface de conception visuelle non codante de WordPress.

Il suffit de sélectionner le type de page à concevoir et de cliquer sur le bouton.

Capture d'écran de l'interface de création de pages Web

Il existe également des fonctionnalités avancées facultatives telles que la fonctionnalité de liste de souhaits des clients, les filtres de produits, les ventes de cartes-cadeaux et une page de compte client personnalisable.

Capture d'écran des fonctionnalités avancées disponibles

Chaque magasin commence par un modèle de point de départ qui peut être personnalisé pour ressembler exactement aux souhaits du propriétaire du site.

Cette partie est probablement l’endroit où il pourrait être utile d’apprendre comment personnaliser les thèmes de bloc pour ajouter des images d’arrière-plan, modifier les polices et les couleurs des différentes sections de la page Web.

Cette partie du lancement d’un site peut être la partie à laquelle certains utilisateurs pourraient s’arrêter.

Mais les blocs WordPress sont conçus avec des menus contextuels intuitifs clairement étiquetés.

Vous trouverez ci-dessous une capture d’écran de l’apparence d’un site de commerce électronique une fois le modèle de démarrage personnalisé.

Capture d'écran d'une page Web terminée

Voici une capture d’écran de l’interface de bloc pour personnaliser une page Web :

Capture d'écran d'une interface de bloc WordPress

Capture d’écran en gros plan de l’interface du bloc WordPress montrant le menu contextuel pour modifier le bloc :

Capture d'écran en gros plan

Solution WordPress de commerce électronique Bluehost

WordPress est un moyen populaire de créer un site de commerce électronique, mais il est difficile pour un propriétaire de site de le faire lui-même.

Cette difficulté est l’une des principales raisons pour lesquelles les plates-formes de création de sites dotées de technologies propriétaires sont de plus en plus populaires.

Ce que Bluehost a fait est remarquable car ils ont pris un système de gestion de contenu qui est largement apprécié mais pas simple de pointer et cliquer et a rendu intuitivement facile pour presque n’importe qui de créer un site de commerce électronique avec des fonctionnalités avancées comme la possibilité de vendre des cartes-cadeaux.

Selon Ed Jay, président de Newfold Digital, la société mère de Bluehost, YITH et Yoast :

«Avec le lancement des nouvelles solutions de commerce de Bluehost, notre équipe répond aux besoins des petites entreprises à la recherche de la flexibilité et de la puissance de WordPress, mais souhaitent que l’expérience de mise en ligne et de vente soit simple.

L’expérience organisée que nous proposons offre un équilibre parfait entre sécurité, fiabilité et fonctionnalité en prenant le pouvoir de WordPress et en le mettant entre les mains des utilisateurs d’une manière intuitive et native pour chacun de nos clients cherchant à développer leur entreprise. ”

Bluehost a atteint l’objectif de faciliter la création de sites Web de commerce électronique avancés.

Ceci est important non seulement pour les propriétaires d’entreprise, mais également pour les développeurs Web et les agences de marketing de recherche, car cela offre un moyen supplémentaire de servir les petites entreprises qui ne sont peut-être pas prêtes pour une solution sur mesure et de les aider à commencer leur parcours vers plus de succès.


Citation

Lire le blog sur Bluehost

Comment notre nouvelle solution de commerce électronique vous facilitera la vie

Image sélectionnée par Shutterstock/Tirachard Kumtanom

Votre contenu de commerce électronique est-il optimisé pour la façon dont les gens recherchent, achètent et achètent en ligne ? [Webinar]

0

Si vous êtes comme tous les autres spécialistes du marketing, vous êtes obsédé par l’observation du trafic sur votre site. Et vous levez la main lorsque le trafic arrive et ne se convertit pas.

Pourquoi ne se convertissent-ils pas ? !

Mais là n’est pas la vraie question.

Recadrons et commençons plutôt ici : Créez-vous le bon contenu pour la façon dont les gens recherchent, achètent et achètent en ligne ?

Parce que si ce n’est pas le cas, il y a de fortes chances que vous leur proposiez du contenu qui ne correspond pas à leur intention. Il ne s’agit pas d’une approche unique.

La plupart des contenus ne génèrent pas de conversions, car ils ne traitent pas de la manière dont les internautes effectuent leurs recherches, où ils en sont dans le parcours d’achat, de leurs questions d’achat, ni de ce qui les motive à acheter.

J’aimerais vous inviter à notre prochain webinaire avec moi-même et l’un de mes invités préférés, Duane Sprague, CMO de Shopper Approved.

Si vous recherchez des informations exploitables pour votre stratégie de référencement de commerce électronique, cette heure pourrait vous faire économiser des heures de travail inutiles sur la route.

Au cours de ce webinaire, il vous aidera à comprendre facilement les intentions de recherche des acheteurs du monde réel et à créer un contenu mesurable et à forte conversion qui augmente réellement les revenus.

Ces points clés vous aideront à formuler votre stratégie de contenu ecomm :

  • Comment les gens recherchent, achètent et achètent en ligne.
  • Comment tester rapidement le ROI de votre contenu.
  • Comment gagner tout le parcours de l’acheteur avec un contenu qui convertit.

S’inscrire maintenant

Duane vous aidera à comprendre quel contenu vous devez créer et à quelles questions répondre pour chaque étape du parcours de l’acheteur.

Rejoignez-nous pour discuter des moyens de générer davantage de conversions et de ventes, de la recherche au paiement.

Et, comme toujours, si vous ne pouvez pas assister au webinaire, inscrivez-vous quand même et nous vous enverrons l’enregistrement et les diapositives à la demande plus tard dans la journée. Espérons vous y voir!

Les 6 conseils SEO de Google pour les sites de commerce électronique

0

Google partage six conseils SEO qui combinent des données structurées et Merchant Center pour tirer le meilleur parti de la présence de votre site Web dans les résultats de recherche.

Alan Kent, Developer Advocate chez Google, décrit chaque conseil en détail dans une nouvelle vidéo publiée sur la chaîne YouTube de Google Search Central.

Tout au long de la vidéo, Kent met l’accent sur l’utilisation de Google Merchant Center, car il permet aux détaillants de télécharger des données produit via des flux structurés.

Les flux Merchant Center sont conçus pour être lus par des ordinateurs, ce qui signifie que les données sont extraites de manière plus fiable que Googlebot n’explore votre site Web.

Cependant, cela ne signifie pas que vous devez renoncer à utiliser des données structurées sur les pages de produits et vous fier uniquement à Merchant Center. Les données structurées sur les produits restent essentielles même si vous fournissez des données produit directement à Google avec un flux Merchant Center.

Google peut recouper les données du flux Merchant Center avec les données structurées de votre site Web.

Les recommandations SEO de Google pour les sites de commerce électronique visent à tirer le meilleur parti des deux outils.

1. Assurez-vous que les produits sont indexés

Googlebot peut manquer des pages lors de l’exploration d’un site si elles ne sont pas liées à d’autres pages. Sur les sites de commerce électronique, par exemple, certaines pages de produits ne sont accessibles qu’à partir des résultats de recherche sur site.

Vous pouvez vous assurer que Google explore toutes vos pages de produits en utilisant des outils tels qu’un sitemap XML et Google Merchant Center.

La création d’un flux de produits Merchant Center aidera Google à découvrir tous les produits de votre site Web. Les URL des pages de produits sont partagées avec le robot d’exploration Googlebot pour être utilisées comme points de départ pour l’exploration de pages supplémentaires éventuellement.

2. Vérifier l’exactitude des prix des produits Résultats de la recherche

Si Google extrait par erreur les données de tarification de vos pages de produits, il se peut qu’il indique votre prix d’origine dans les résultats de recherche, et non le prix réduit.

Pour fournir avec précision des informations sur les produits telles que le prix catalogue, les remises et le prix net, il est recommandé d’ajouter des données structurées à vos pages de produits et de fournir à Google Merchant Center des flux structurés de vos données produit.

Cela aidera Google à extraire le prix correct des pages de produits.

3. Minimiser les retards de prix et de disponibilité

Google explore les pages Web de votre site selon son propre calendrier. Cela signifie que Googlebot ne remarquera peut-être pas les modifications apportées à votre site avant la prochaine exploration.

Ces retards peuvent entraîner des résultats de recherche en retard par rapport aux modifications du site, comme un produit en rupture de stock.

Il serait préférable que vous cherchiez à minimiser les incohérences dans les données de tarification et de disponibilité entre votre site Web et la compréhension de Google de votre site en raison de décalages temporels.

Google recommande d’utiliser les flux de produits Merchant Center pour maintenir les pages mises à jour selon un calendrier plus cohérent.

4. Assurez-vous que les produits sont éligibles pour des résultats de produits riches

L’éligibilité aux résultats de produits riches nécessite l’utilisation de données structurées sur les produits.

Pour obtenir le format spécial de présentation riche des produits, Google recommande de fournir des données structurées sur vos pages de produits et un flux de produits dans Merchant Center.

Cela permettra de s’assurer que Google comprend comment extraire les données produit pour afficher des résultats enrichis.

Cependant, même avec les données structurées correctes en place, les résultats enrichis sont affichés à la discrétion de Google.

5. Partager les données d’inventaire des produits locaux

Assurez-vous que vos produits en magasin sont trouvés par les personnes saisissant des requêtes avec l’expression « près de chez moi ».

Tout d’abord, enregistrez l’emplacement de votre magasin physique dans votre profil d’entreprise Google, puis fournissez un flux d’inventaire en magasin à Merchant Center.

Le flux d’inventaire en magasin comprend des identifiants de produit et des codes de magasin, afin que Google sache où se trouve physiquement votre inventaire.

Comme étape supplémentaire, Google recommande d’utiliser un outil appelé Pointy. Pointy est un appareil de Google qui se connecte à votre système de point de vente en magasin et informe automatiquement Google des données d’inventaire de votre magasin physique.

Les données sont utilisées pour maintenir les résultats de recherche à jour.

6. Inscrivez-vous à l’onglet Google Shopping

Il se peut que vos produits soient disponibles dans les résultats de recherche, mais qu’ils n’apparaissent pas dans l’onglet Shopping.

Si vous ne savez pas si vos produits apparaissent dans l’onglet Shopping, le moyen le plus simple de le savoir est de les rechercher.

Les données structurées et les flux de produits ne suffisent pas à eux seuls à être inclus dans l’onglet Shopping.

Pour être éligible à l’onglet « Shopping », fournissez des flux de données produit via Merchant Center et activez les « surfaces sur Google ».

Pour en savoir plus sur l’un des conseils ci-dessus, regardez la vidéo complète de Google ci-dessous :


Image en vedette : Capture d’écran de YouTube.com/GoogleSearchSC, août 2022.

Ce que le bouton « Acheter » de Google signifie pour le succès de votre site de commerce électronique

0

Levez la main si vous êtes coupable de passer une grande partie de votre temps libre sur votre smartphone chaque jour. La plupart d’entre nous le sont, c’est normal de l’admettre.

Le problème pour de nombreux spécialistes du marketing du commerce électronique est qu’ils le savent, mais les chiffres ne le confirment pas. Les données de ComScore montrent que même si 60 % de toutes les navigations de vente au détail en ligne se font sur des téléphones et des tablettes, seulement 15 % des ventes ont lieu sur ces appareils.

Mais pourquoi? J’ai décidé de réfléchir à mon propre comportement mobile pour mieux comprendre.

La semaine dernière, sur mon téléphone, j’ai cherché des baskets de course pour me rendre au travail et un cadeau pour le 1 de mon neveu.St anniversaire en lisant dans le parc, mais ai-je eu la peine de sortir ma carte de crédit et de taper les chiffres sur mon tout petit écran (j’ai l’iPhone6, ce n’est pas ça minuscule, mais reste)? Absolument pas.

Plus tard dans la semaine de travail, j’ai acheté les chaussures sur mon ordinateur de bureau lorsque ma carte de crédit était plus facilement disponible, et au lieu d’acheter certains des jolis cadeaux que j’ai vus en ligne, j’ai opté pour un jouet que j’ai trouvé dans l’un des magasins pittoresques le long de l’eau dans le Maine lors d’une escapade d’un week-end.

Tout va bien pour moi, mais pour les entreprises de commerce électronique auxquelles j’ai été exposé à l’origine, ça craint. Ils ont gagné un clic et perdu une transaction potentielle.

Googles-acheter-bouton-2

Google comprend cela et ressent votre douleur en tant que spécialiste du marketing e-commerce, et il veut éliminer la friction de l’achat sur mobile, ce qui conduit à – roulement de tambour s’il vous plaît – le BOUTON D’ACHAT de Google ! Les rumeurs concernant le bouton d’achat tant attendu circulaient depuis un certain temps, mais le 15 juillet, Google a confirmé que le bouton d’achat (qu’ils appellent « Achats sur Google ») était en cours de test.

Le bouton d’achat permet aux chercheurs mobiles de rechercher et d’acheter directement via Google sans avoir à sortir une carte de crédit, car Google stockera les détails de la carte après le premier achat pour rendre le processus transparent.

« Kordestani (directeur commercial de Google) a décrit le lancement du produit comme un moyen d’éliminer les frictions pour les utilisateurs afin qu’ils achètent plus de choses en ligne. Environ 90 % du commerce est toujours hors ligne », rapporte Liz Gannes de Re/code.

Ah ! La possibilité d’acheter directement via les SERPs, c’est un rêve devenu réalité ! Ou est-ce? De nombreux spécialistes du marketing ne sont pas ravis parce qu’ils craignent que Google essaie de devenir un détaillant, d’écraser leur fidélité à la marque et de voler leur entreprise.

Respirations profondes, spécialistes du marketing, respirations profondes, ce n’est pas nécessairement le cas.

Chez SMX Advanced à Seattle, j’ai eu la chance d’entendre directement le vice-président des produits de Google, Jerry Dischler, qui a confirmé que Google n’essayait pas de devenir un détaillant.

« Le bouton d’achat concerne vraiment le mobile et la conduite de transactions mobiles », déclare Dischler. « Dans le commerce de détail, les taux de conversion sur mobile sont plus faibles ; la saisie au clavier est difficile, les sessions sont plus courtes, vous n’avez pas toujours les identifiants de paiement disponibles. » Dischler a clairement indiqué que Google avait l’intention d’AIDER, et non de blesser, les entreprises de commerce électronique en se concentrant sur les 5 % du temps qui compte vraiment lorsque les gens prennent des décisions d’achat, et de rendre cela vraiment génial.

Maintenant que nous avons réglé ce problème, que devriez-vous faire, en tant que spécialiste du marketing en ligne, pour vous préparer à l’arrivée du bouton d’achat ?

Assurez-vous d’avoir une stratégie mobile PPC solide en place

Selon Le journal de Wall Street, les boutons d’achat sont initialement réservés aux internautes mobiles, parallèlement aux annonces de recherche payante, et non aux listes organiques. Ceci est essentiel à noter. Les spécialistes du marketing du commerce électronique devraient déjà être partout dans leur jeu de recherche payante avec des annonces d’achat à jour, mais maintenant, l’accent mis sur le chercheur mobile doit considérablement augmenter.

Une fois que « Achats sur Google » sera disponible pour tous les annonceurs de vente au détail, je prédis que l’opportunité d’augmenter les conversions sera importante et changera la donne pour de nombreuses entreprises de commerce électronique. Ce n’est peut-être pas la façon idéale dont vous voulez que les acheteurs achètent, mais c’est une autre façon, vous devriez donc tirer pleinement parti de cette nouvelle fonctionnalité une fois qu’elle sera publiée.

Gardez les anciens acheteurs engagés avec votre marque

L’acquisition de clients fidèles et d’ambassadeurs de marque est essentielle au succès de nombreux sites de commerce électronique, mais avec la possibilité d’acheter directement sur les SERP, il va devenir de plus en plus difficile pour les spécialistes du marketing du commerce électronique de fidéliser la clientèle. « La décision de Google peut inquiéter les détaillants qui souhaitent maintenir une relation étroite avec les clients », déclare BCC News.

« Les pages de produits où Google gère les achats seront fortement marquées pour les détaillants qui vendent les articles, et toutes les recommandations pour d’autres choses à acheter proviendront du marchand », déclare le WSJ, ce qui peut apaiser les inquiétudes des commerçants de détail concernant la perte de contrôle de la marque. .

Outre l’image de marque des pages Google, un autre moyen de s’assurer que vos clients achètent chez vous consiste à recommercialiser les offres connexes qu’ils sont susceptibles d’acheter. Identifiez-les une fois l’achat effectué et assurez-vous d’avoir mis en place une stratégie approfondie pour renforcer l’expérience, espérons-le positive, qu’ils ont eue avec vous.

Le WSJ a également confirmé que Google permettra aux consommateurs de s’inscrire aux mêmes programmes de marketing auxquels ils auraient été exposés via un site de commerce électronique. Alors, détendez-vous les spécialistes du marketing, vous pourrez toujours obtenir des informations supplémentaires telles que des e-mails.

Cela pourrait être un obstacle difficile à surmonter, mais avec des outils tels que le remarketing, le marketing par e-mail, la stratégie sociale et une expérience client solide et transparente, vous devriez être en mesure d’atteindre des clients fidèles et fidèles.

Pensez en dehors de Google et de votre site Web pour toucher autant d’acheteurs que possible

Comme vous le savez peut-être, Google n’est pas le seul à sauter dans le train du bouton d’achat. Facebook, Twitter et Instagram ont tous un type de bouton d’achat en préparation. Pinterest a déployé des épingles achetables le 30 juine.

bouton d'achat de googles

« Pour des plates-formes comme Pinterest et Instagram, l’élément d’inspiration peut jouer un rôle important dans le désir des gens d’acheter ce qu’ils voient, en particulier lorsqu’il est élégamment arrangé en épingles et photos », explique Hilary Milnes de Digiday.

Bien que ce soit passionnant, il est également angoissant de penser à l’impact que cela pourrait avoir sur la façon dont les gens achètent en ligne. Bien que la relation client puisse sembler menacée, ces changements ouvrent également la possibilité de se connecter avec davantage d’acheteurs via diverses plates-formes en dehors de votre site Web seul, que vous n’auriez peut-être pas atteint autrement.

Là où se trouve vraiment l’opportunité de croissance, c’est, encore une fois, le mobile.

« Alors que le commerce mobile a augmenté plus de trois fois plus rapidement que le commerce sur les sites Web de bureau au premier trimestre, le pourcentage de personnes qui achètent quelque chose après avoir cliqué sur une annonce est plus faible sur les téléphones que sur les ordinateurs de bureau », déclare Joshua Del de Re/code. Rayon. « Mais si vous laissez quelqu’un acheter un produit directement à partir de l’annonce sur Twitter, Facebook, Pinterest ou Google – via, disons, un bouton Acheter – l’idée est que le taux de conversion s’améliorera. Et lorsque les taux de conversion s’améliorent, les annonceurs achètent plus d’annonces. »

Del Ray aborde également les problèmes potentiels qui pourraient survenir, tels que le fait que les acheteurs deviennent à l’aise d’acheter via les réseaux sociaux et de recherche, ainsi que la gestion des stocks pour les détaillants. La synchronisation des catalogues de produits, de la gestion des commandes et des systèmes de paiement avec ces réseaux pourrait créer des problèmes et retarder le traitement des commandes. De plus, cibler les bonnes personnes au bon moment pourrait poser un défi.

« Pour l’instant, il travaille avec les sociétés de commerce électronique Demandware et Shopify pour aider à inscrire les marques et les petites entreprises avec lesquelles ils travaillent, mais cette approche ne va pas plus loin », déclare Del Ray.

Dernières pensées

Alors, la prise en main du bouton d’achat pourrait-elle être bénéfique ou préjudiciable aux sites e-commerce ? Cela reste à voir, mais une chose est certaine : les spécialistes du marketing du commerce électronique doivent être prêts à sauter dans le train du bouton d’achat pour voir comment cela affecte leurs opportunités de croissance.

« Bientôt, il y aura un bouton « acheter » partout où vous regarderez. Bonne chance pour faire taire l’envie de faire des achats impulsifs », déclare Seth Fiegerman de Mashable.

Crédit images :

Caractéristique et image #1 : Olga Lebedeva / Shutterstock.com

Image #2 : Conception jumelle / Shutterstock.com

Comment faire du référencement technique pour les sites Web de commerce électronique

0

Au cours des deux dernières années, plusieurs entreprises ont opté pour des modèles en ligne en raison de l’évolution des conditions du marché.

La concurrence s’intensifie rapidement dans de nombreux secteurs.

Certaines entreprises ont obtenu de bons résultats avec des modèles et des solutions de commerce électronique prêts à l’emploi. Mais avec une telle concurrence dans la recherche, vous devez offrir la meilleure expérience utilisateur possible.

À un moment donné, vous devrez vous plonger dans le côté technique de votre site Web pour éviter les erreurs susceptibles de nuire aux performances de recherche, en particulier si vous envisagez de migrer votre site ou de vous éloigner des services prêts à l’emploi.

Bien que vous puissiez gérer même de grands magasins de commerce électronique sur des plates-formes telles que Shopify, vous devez tout de même prendre le temps de comprendre les tâches techniques que ces plates-formes effectuent pour vous.

Un élément crucial de cela est le référencement technique pour les magasins de commerce électronique, qui se divise en deux domaines : la compétence technique et l’optimisation technique.

Architecture de site Web et structures d’URL

J’utilise le terme architecture par rapport à la structure du site, car la structure amène souvent les gens à se concentrer uniquement sur la structure de l’URL.

L’architecture du site idée doit suivre celle d’un catalogue standard.

Les catalogues existent depuis des siècles.

Si vous remontez plus de 100 ans en arrière et regardez les catalogues classiques Sears, Roebuck & Co. du XIXe siècle, très peu de choses ont changé dans la façon dont nous structurons les catalogues hors ligne et même nos sites Web de commerce électronique aujourd’hui.

Des années de répétition ont efficacement formé les utilisateurs à se familiariser avec ce format, en suivant donc une structure de site simple de :

Accueil > Catégories > Sous-Catégories > Produits

C’est quelque chose que les utilisateurs connaissent et qui a un sens logique. Il doit ensuite transcender votre structure d’URL, qui doit être cohérente et descriptive de la page (pour les utilisateurs).

Les produits doivent également figurer dans leur propre sous-dossier indépendant de la catégorie, ce qui signifie que vous pouvez les placer dans diverses catégories pertinentes sans créer de duplication de page de produit.

Par exemple:

  • Page de catégorie : example.com/category
  • Page de sous-catégorie : example.com/category/niche-1
  • Fiche produit : example.com/p/product-name ou website.com/products/product-name

D’expérience, essayer de créer des URL de commerce électronique avec des mots-clés n’est pas une tactique de «déplacement d’aiguille».

Si vous prenez des plates-formes de commerce électronique de premier plan telles que Shopify et Salesforce Commerce Cloud, elles vous imposent des structures d’URL qui incluent des sous-dossiers et des SKU de produits. Et ces sites Web peuvent tout aussi bien rivaliser avec n’importe quel autre.

Plans de site (XML et HTML) et configuration de la console de recherche Google

Un sitemap HTML n’est peut-être pas strictement nécessaire au fonctionnement des sites Web de commerce électronique, mais c’est une bonne idée. Les sitemaps HTML peuvent permettre de meilleurs liens internes vers les pages de catégories et de sous-catégories. Ils permettent de suivre et d’organiser vos pages et aident les utilisateurs à naviguer sur votre site.

Il n’est pas non plus impératif d’avoir un sitemap XML, mais ils peuvent aider Google dans la découverte d’URL.

Et lorsque vous explorez vos URL connectées à l’API d’inspection de la Search Console, vous pouvez également identifier les problèmes potentiels (par exemple, une page de catégorie n’est trouvée que via un sitemap XML et non via un lien interne).

Pour obtenir de meilleures données (moins filtrées) et plus d’informations sur la qualité de vos pages, vous pouvez :

  • Soumettre des sitemaps XML structurés à Google Search Console
  • Ajoutez une propriété Google Search Console pour chaque branche de sous-dossier de votre site Web : votresite.com/vêtements, par exemple.

Ces données peuvent vous aider à déterminer si vous devez améliorer la proposition de valeur et la qualité de certaines catégories, sous-catégories et pages de produits.

Vous pouvez également incorporer une forme de sitemap XML dans la conception de votre page d’accueil afin de fournir un chemin d’exploration naturel pour transmettre le PageRank de la page d’accueil aux catégories et sous-catégories sans listes de liens indésirables, comme cet exemple de la page d’accueil MoneySupermarket.com :

Utilisation de sitemaps HTML comme élément convivial.

Gestion des stocks et 404 souples

Lorsque vos produits sont en rupture de stock, vos modèles de pages de produits en tiennent compte.

Cela peut amener Google à interpréter la page comme un soft 404, la supprimant de l’indexation, ce qui signifie que vous perdez du trafic et du classement pour les termes de recherche associés à la page.

Si un utilisateur recherche un produit spécifique et atterrit sur votre page uniquement pour constater qu’il ne peut pas l’acheter, il aura une expérience de marque négative.

Mais c’est aussi une opportunité de vendre d’autres produits ou d’inciter l’utilisateur à attendre que vous l’ayez de nouveau en stock.

Vous pouvez le faire grâce à l’automatisation.

Lorsqu’un niveau de stock de modèle de produit atteint zéro, s’il affiche un message de rupture de stock par défaut, Google l’identifiera comme un soft 404. Pour éviter cela, apportez des produits et des éléments similaires sur la page du produit pour créer une proposition de valeur différente. L’utilisateur dispose de conseils sur la marche à suivre et vous pouvez éviter l’erreur logicielle 404.

Par exemple, supposons que votre stock de forets Brand X HSS 3 mm soit épuisé. Ajoutez une vérification automatisée qui remplace le message « rupture de stock » si vous avez des produits similaires en stock. Vous pouvez le faire à l’aide de votre système de gestion des informations sur les produits (PIM). Modifiez le modèle pour afficher des marques et des produits similaires qui répondent aux mêmes critères ou à des critères similaires ; dans ce cas, un foret de 3 mm.

Si vous exploitez également des magasins physiques, vous pouvez modifier la messagerie en « rupture de stock en ligne » et diriger les utilisateurs vers un localisateur de magasins.

Vous pouvez également créer des modèles qui utilisent votre PIM pour identifier les opportunités de vente incitative et de vente croisée pour d’autres pages.

Et si vous utilisez un marquage personnalisé dans votre PIM, vous pouvez orienter les clients vers des produits similaires en fonction de différentes variables (par exemple, taille, couleur, forme, événement de lancement).

Ces intégrations PIM avec les pages de produits peuvent également aider à prévenir les expériences utilisateur négatives.

L’utilisation des données PIM pour ajouter de la valeur à l’utilisateur devrait être une pratique courante pour optimiser votre boutique en ligne. La convivialité supplémentaire peut aider vos pages de produits à se démarquer de vos concurrents, en particulier si vos concurrents ont des pages ou des propositions de valeur similaires.

Données structurées

L’utilisation de données structurées peut aider à améliorer les produits d’un site Web de commerce électronique dans les résultats de recherche en fournissant des extraits enrichis dans les SERP. Il présente également clairement les informations aux moteurs de recherche, les aidant à comprendre tous les éléments de base du produit (pour la comparaison avec les sites Web concurrents).

Les extraits enrichis peuvent aider à améliorer les taux de clics des SERP vers vos pages, mais ils ne sont pas garantis.

Pour les pages de produits, le schéma de produit est important et peut permettre d’examiner les extraits enrichis.

Pour vos pages de catégories, vous pouvez également utiliser le schéma ItemList. Si vous avez des magasins locaux, vous pouvez inclure le schéma LocalBusiness sur les pages de magasin individuelles.

En plus du schéma de produit, le site doit également utiliser d’autres types de schémas génériques, notamment :

  • Organisme.
  • Miette de pain.
  • Site Internet.
  • Zone de recherche des liens annexes.

Un site Web technique raffiné offre une meilleure expérience utilisateur et peut vous aider à prendre l’avantage sur la concurrence. Si vous souhaitez en savoir plus, consultez la catégorie SEO technique de SEJ ou ce guide SEO complet pour le commerce électronique.


Image en vedette : Paulo Bobita/Journal des moteurs de recherche

Comment faire du référencement technique pour les sites Web de commerce électronique

0

Au cours des deux dernières années, plusieurs entreprises ont opté pour des modèles en ligne en raison de l’évolution des conditions du marché.

La concurrence s’intensifie rapidement dans de nombreux secteurs.

Certaines entreprises ont obtenu de bons résultats avec des modèles et des solutions de commerce électronique prêts à l’emploi. Mais avec une telle concurrence dans la recherche, vous devez offrir la meilleure expérience utilisateur possible.

À un moment donné, vous devrez patauger dans le côté technique de votre site Web pour éviter les erreurs qui peuvent nuire aux performances de recherche, en particulier si vous envisagez de migrer votre site ou de vous éloigner des services prêts à l’emploi.

Bien que vous puissiez gérer même de grands magasins de commerce électronique sur des plates-formes telles que Shopify, vous devez tout de même prendre le temps de comprendre les tâches techniques que ces plates-formes effectuent pour vous.

Un élément crucial de cela est le référencement technique pour les magasins de commerce électronique, qui se divise en deux domaines : la compétence technique et l’optimisation technique.

Architecture de site Web et structures d’URL

J’utilise le terme architecture par rapport à la structure du site, car la structure amène souvent les gens à se concentrer uniquement sur la structure de l’URL.

L’architecture du site idée doit suivre celle d’un catalogue standard.

Les catalogues existent depuis des siècles.

Si vous remontez plus de 100 ans en arrière et regardez les catalogues classiques Sears, Roebuck & Co. du XIXe siècle, très peu de choses ont changé dans la façon dont nous structurons les catalogues hors ligne et même nos sites Web de commerce électronique aujourd’hui.

Des années de répétition ont efficacement formé les utilisateurs à se familiariser avec ce format, en suivant donc une structure de site simple de :

Accueil > Catégories > Sous-Catégories > Produits

C’est quelque chose que les utilisateurs connaissent et qui a un sens logique. Il doit ensuite transcender votre structure d’URL, qui doit être cohérente et descriptive de la page (pour les utilisateurs).

Les produits doivent également figurer dans leur propre sous-dossier indépendant de la catégorie, ce qui signifie que vous pouvez les placer dans diverses catégories pertinentes sans créer de duplication de page de produit.

Par exemple:

  • Page de catégorie : example.com/category
  • Page de sous-catégorie : example.com/category/niche-1
  • Fiche produit : example.com/p/product-name ou website.com/products/product-name

D’expérience, essayer de créer des URL de commerce électronique avec des mots-clés n’est pas une tactique de «déplacement d’aiguille».

Si vous prenez des plates-formes de commerce électronique de premier plan telles que Shopify et Salesforce Commerce Cloud, elles vous imposent des structures d’URL qui incluent des sous-dossiers et des SKU de produits. Et ces sites Web peuvent tout aussi bien rivaliser avec n’importe quel autre.

Plans de site (XML et HTML) et configuration de la console de recherche Google

Un sitemap HTML n’est peut-être pas strictement nécessaire au fonctionnement des sites Web de commerce électronique, mais c’est une bonne idée. Les sitemaps HTML peuvent permettre de meilleurs liens internes vers les pages de catégories et de sous-catégories. Ils permettent de suivre et d’organiser vos pages et aident les utilisateurs à naviguer sur votre site.

Il n’est pas non plus impératif d’avoir un sitemap XML, mais ils peuvent aider Google dans la découverte d’URL.

Et lorsque vous explorez vos URL connectées à l’API d’inspection de la Search Console, vous pouvez également identifier les problèmes potentiels (par exemple, une page de catégorie n’est trouvée que via un sitemap XML et non via un lien interne).

Pour obtenir de meilleures données (moins filtrées) et plus d’informations sur la qualité de vos pages, vous pouvez :

  • Soumettre des sitemaps XML structurés à Google Search Console
  • Ajoutez une propriété Google Search Console pour chaque branche de sous-dossier de votre site Web : votresite.com/vêtements, par exemple.

Ces données peuvent vous aider à déterminer si vous devez améliorer la proposition de valeur et la qualité de certaines catégories, sous-catégories et pages de produits.

Vous pouvez également incorporer une forme de sitemap XML dans la conception de votre page d’accueil afin de fournir un chemin d’exploration naturel pour transmettre le PageRank de la page d’accueil aux catégories et sous-catégories sans listes de liens indésirables, comme cet exemple de la page d’accueil MoneySupermarket.com :

Utilisation de sitemaps HTML comme élément convivial.

Gestion des stocks et 404 souples

Lorsque vos produits sont en rupture de stock, vos modèles de pages de produits en tiennent compte.

Cela peut amener Google à interpréter la page comme un soft 404, la supprimant de l’indexation, ce qui signifie que vous perdez du trafic et du classement pour les termes de recherche associés à la page.

Si un utilisateur recherche un produit spécifique et atterrit sur votre page uniquement pour constater qu’il ne peut pas l’acheter, il aura une expérience de marque négative.

Mais c’est aussi une opportunité de vendre d’autres produits ou d’inciter l’utilisateur à attendre que vous l’ayez de nouveau en stock.

Vous pouvez le faire grâce à l’automatisation.

Lorsqu’un niveau de stock de modèle de produit atteint zéro, s’il affiche un message de rupture de stock par défaut, Google l’identifiera comme un soft 404. Pour éviter cela, apportez des produits et des éléments similaires sur la page du produit pour créer une proposition de valeur différente. L’utilisateur dispose de conseils sur la marche à suivre et vous pouvez éviter l’erreur logicielle 404.

Par exemple, supposons que votre stock de forets Brand X HSS 3 mm soit épuisé. Ajoutez une vérification automatisée qui remplace le message « rupture de stock » si vous avez des produits similaires en stock. Vous pouvez le faire à l’aide de votre système de gestion des informations sur les produits (PIM). Modifiez le modèle pour afficher des marques et des produits similaires qui répondent aux mêmes critères ou à des critères similaires ; dans ce cas, un foret de 3 mm.

Si vous exploitez également des magasins physiques, vous pouvez modifier la messagerie en « rupture de stock en ligne » et diriger les utilisateurs vers un localisateur de magasins.

Vous pouvez également créer des modèles qui utilisent votre PIM pour identifier les opportunités de vente incitative et de vente croisée pour d’autres pages.

Et si vous utilisez un marquage personnalisé dans votre PIM, vous pouvez orienter les clients vers des produits similaires en fonction de différentes variables (par exemple, taille, couleur, forme, événement de lancement).

Ces intégrations PIM avec les pages de produits peuvent également aider à prévenir les expériences utilisateur négatives.

L’utilisation des données PIM pour ajouter de la valeur à l’utilisateur devrait être une pratique courante pour optimiser votre boutique en ligne. La convivialité supplémentaire peut aider vos pages de produits à se démarquer de vos concurrents, en particulier si vos concurrents ont des pages ou des propositions de valeur similaires.

Données structurées

L’utilisation de données structurées peut aider à améliorer les produits d’un site Web de commerce électronique dans les résultats de recherche en fournissant des extraits enrichis dans les SERP. Il présente également clairement les informations aux moteurs de recherche, les aidant à comprendre tous les éléments de base du produit (pour la comparaison avec les sites Web concurrents).

Les extraits enrichis peuvent aider à améliorer les taux de clics des SERP vers vos pages, mais ils ne sont pas garantis.

Pour les pages de produits, le schéma de produit est important et peut permettre d’examiner les extraits enrichis.

Pour vos pages de catégories, vous pouvez également utiliser le schéma ItemList. Si vous avez des magasins locaux, vous pouvez inclure le schéma LocalBusiness sur les pages de magasin individuelles.

En plus du schéma de produit, le site doit également utiliser d’autres types de schémas génériques, notamment :

  • Organisme.
  • Miette de pain.
  • Site Internet.
  • Zone de recherche des liens annexes.

Un site Web technique raffiné offre une meilleure expérience utilisateur et peut vous aider à prendre l’avantage sur la concurrence. Si vous souhaitez en savoir plus, consultez la catégorie SEO technique de SEJ ou ce guide SEO complet pour le commerce électronique.


Image en vedette : Paulo Bobita/Journal des moteurs de recherche

Google partage 6 conseils pour les résultats de recherche de commerce électronique

0

Google a publié une nouvelle vidéo offrant six conseils sur la manière de rendre les sites de commerce électronique éligibles pour des présentations spéciales dans les résultats de recherche.

La vidéo a commencé par mettre en évidence trois éléments clés qui permettent aux pages de produits de commerce électronique de se démarquer :

  1. Les images aident les visiteurs du site à comprendre les produits
  2. Le nombre d’étoiles augmente la confiance
  3. Les prix et la disponibilité aident les acheteurs à choisir entre les vendeurs

Certains de ces éléments dépendent des données structurées du produit pour les rendre éligibles aux listes améliorées, tandis que d’autres nécessitent la participation au flux Merchant Center de Google.

1. Balises de titre

Kent discute des liens de titre, les liens affichés dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP) qui sont générés à partir des balises de titre de page Web.

Il explique que si l’élément de titre ne décrit pas correctement le sujet de la page Web, Google le réécrira, en utilisant le contenu de l’en-tête en haut de la page ou même le texte d’ancrage des liens vers la page Web.

Il conseille également de prendre des précautions supplémentaires avec les balises de titre de produit automatisées pour s’assurer qu’il n’y a pas de contenu en double ou d’informations manquantes.

« Un bon lien de titre peut grandement aider les utilisateurs à comprendre votre offre, en apportant un trafic de qualité sur votre site.

… Des liens de titre de mauvaise qualité peuvent nuire à l’impression qu’ont les utilisateurs de votre site.

Alan met en garde contre l’utilisation de balises de titre générées dynamiquement pour ajouter des données de disponibilité ou de prix à la balise de titre, car il y a un décalage entre le moment où la balise de titre est mise à jour et le moment où Google affiche finalement le lien de titre mis à jour dans les SERP. À ce moment-là, les informations peuvent être obsolètes.

Il recommande d’utiliser un site Google : recherche pour vérifier à quoi ressemblent les balises de titre lorsqu’elles sont affichées dans les résultats de recherche.

2. Inclure des images de haute qualité

Les images de haute qualité sont une considération pour l’expérience utilisateur dans la mesure où elles aident les clients potentiels à se faire une opinion sur un produit.

Alan Kent a partagé :

« Nous avons observé que les utilisateurs réagissent généralement bien aux images de haute qualité et recommandons que les images clés aient au moins 1200 pixels de large. »

Il recommande de vérifier le site pour les images de mauvaise qualité et de les remplacer par des photos de meilleure qualité.

Kent a également conseillé de vérifier les métadonnées Max Image Preview car elles guident Google sur la façon d’afficher ces images dans les SERP.

Enfin, il encourage l’utilisation de données structurées sur les produits pour aider Google à identifier les images correctes à afficher dans les résultats de recherche.

De nombreuses entreprises considèrent des choses comme les images en termes de la façon dont elles peuvent aider leur page Web à mieux se classer dans les résultats de recherche.

Mais il est plus productif de considérer les images de produits en fonction de la manière dont elles aident les utilisateurs à décider d’acheter un produit.

Cela signifie que s’il y a une question sur la taille du produit, il peut être judicieux de juxtaposer le produit avec un objet du quotidien approximativement de la même taille.

Différents angles peuvent être utiles, tout comme montrer à quoi ressemblent les vêtements sur un modèle, à quoi peuvent ressembler les meubles dans une pièce ou à quel point une clôture peut être attrayante dans une cour.

3. Partagez des données produit riches

Les données structurées aident Google à mieux comprendre les pages Web et les rendent éligibles pour être affichées sous forme de résultats enrichis, ce qu’il a appelé des « traitements de présentation spéciaux » dans les résultats de recherche.

Les éléments suivants sont essentiels pour que les données structurées sur les produits incluent :

  • Titre du produit
  • La description
  • Images
  • Notes
  • Prix
  • Disponibilité

Consultez les consignes relatives aux données structurées des produits de Google pour connaître les propriétés obligatoires et facultatives. Les directives relatives aux données structurées changent constamment, ce qui peut entraîner la perte de la liste améliorée d’une page de produit dans les résultats de recherche lorsque les données structurées ne sont plus conformes aux exigences de Google.

Pour le dépannage, utilisez l’outil d’indexation d’URL de la Search Console pour vérifier si la page est indexée, puis utilisez l’outil de test des résultats enrichis pour voir s’il y a des erreurs de données structurées.

4. Partager les données sur la baisse des prix

Le partage d’informations sur les prix avec Google peut rendre la page du produit éligible pour une présentation spéciale de baisse de prix dans les résultats de recherche, ce qui peut attirer l’attention sur elle.
Apparaissant dans les résultats de recherche avec une présentation spéciale baisse de prix n’est pas garanti.

Pour qu’une page soit éligible aux résultats enrichis de baisse de prix, vous devez inclure la propriété Offer dans les données structurées du produit qui correspond à un niveau de prix spécifique et non à une fourchette de prix.

5. Identifiez les produits que vous vendez

Cette astuce conseille d’utiliser des identifiants de produit précis tels que les identifiants GTIN, en utilisant une combinaison de flux Google Merchant Center et de données structurées sur les produits.

Suivre ces conseils peut rendre un produit éligible pour des listes telles que les carrousels de produits.

6. Créer un profil d’entreprise

Enfin, Kent recommande de créer un profil d’entreprise Google si l’entreprise a une présence physique.

« Cela peut être fait via le gestionnaire de profil d’entreprise Google. »

Suivre cette astuce rend un site éligible pour une liste spéciale à côté des résultats de recherche.

Ce type d’annonce n’est disponible que pour les entreprises ayant une présence physique en magasin ou une zone de service couverte.


Citations

Ressources citées

Contrôlez vos liens de titre dans les résultats de recherche

Spécification de la balise Meta Robots.txt

Galerie de recherche Google sur l’utilisation des données structurées

Données structurées sur les produits, y compris les informations sur les prix

Enregistrez votre profil d’entreprise Google

Regardez la vidéo YouTube de Google

Comment faire en sorte que votre site Web de commerce électronique se démarque dans la recherche Google (6 conseils)

Capture d’écran de l’image en vedette par l’auteur

Comment choisir la meilleure page de destination pour les campagnes PPC de commerce électronique

0

Il existe une mine d’informations sur les performances de vos campagnes AdWords, ce qui est à la fois une bénédiction et une malédiction.

D’une part, vous pouvez approfondir les détails les plus infimes pour trouver des domaines dans lesquels vous pouvez optimiser vos campagnes. D’un autre côté, vous pouvez vous perdre dans la richesse des données et manquer des signaux à cause du bruit.

Pour cette raison, les gens ont tendance à se concentrer sur quelques éléments de données clés lors de l’analyse de leurs campagnes : les impressions, les clics, les niveaux de qualité, les CPC et les CPA.

Il est essentiel de prêter attention à ces éléments, mais ils ne représentent que la moitié de votre campagne, la moitié qui vise à inciter les internautes à cliquer sur une annonce qui les amène sur votre site Web. Mais, ils ratent la seconde moitié de la campagne : que se passe-t-il une fois qu’ils sont sur votre site ?

En d’autres termes, qu’en est-il de votre page de destination et de ses performances ?

L’importance de sélectionner les bonnes pages de destination

Il existe une tendance naturelle à supposer que les pages de destination sont une chose et que les gens devraient tous suivre un ensemble unique de meilleures pratiques. C’est pourquoi, lorsque vous vous inscrivez à un outil de page de destination comme Unbounce ou LeadPages, toutes les pages de destination se ressemblent.

Malheureusement, si vous suivez les conseils de ces modèles de pages de destination par défaut, vous risquez de manquer des gains de commerce électronique faciles.

En effet, les pages de destination ne sont pas universelles, en particulier dans le commerce électronique. D’après mon expérience, il existe trois types de pages de destination, chacune avec un avantage spécifique parmi lequel vous pouvez choisir.

Page de produit de commerce électronique

Type #1 : La page produit

Un exemple courant de page de destination pour une entreprise de commerce électronique est la page produit. C’est lorsque vous cliquez sur une annonce de produit spécifique et que vous êtes amené à une page de produit spécifique où vous pouvez en savoir plus sur le produit, voir les avis des clients, une description détaillée et l’ajouter à votre panier.

Avantage clé

La principale raison pour laquelle vous voudriez diriger les gens vers une page de destination de produit est qu’ils aient un accès rapide au panier. Si quelqu’un recherche un terme de catégorie de haut niveau, vous ne le dirigerez pas vers un produit spécifique.

D’un autre côté, s’ils recherchent des « grils d’extérieur », le fait de les diriger vers une annonce pour votre gril d’extérieur le mieux noté peut être plus susceptible de conduire à une conversion que de les envoyer vers une catégorie ou une page de destination de niveau supérieur.

Page de résultats de recherche de commerce électronique

Type #2 : La page de recherche

La page de recherche est l’une des pages de destination les plus sous-utilisées. Ce sont des pages qui ont des listes de produits groupés, ne nécessitent généralement aucune configuration spéciale et ont un mécanisme de tri par défaut pour aider à pousser les produits les plus populaires vers le haut.

Les pages de recherche sont particulièrement utiles si vous n’avez pas de page de catégorie prédéfinie pour un type de produit, mais que vous avez toujours une variété de SKU que vous pouvez vendre sous la même rubrique.

Avantage clé

L’avantage unique des pages de destination de recherche est la possibilité de les personnaliser sans avoir à fouiller dans le code.

L’URL de presque toutes les pages de recherche contient quelque chose comme  » ?search=outdoor+grills » ou « ?s=outdoor+grills » dans les paramètres utilisés pour définir les termes que vous recherchez. En les utilisant, vous pouvez configurer votre AdWords pour qu’il pointe automatiquement vers la page de recherche la plus proche des produits dont vous faites la promotion.

Page de la catégorie E-commerce

Type #3 : La page de catégorie

Si vous avez un ensemble de produits qui sont régulièrement parcourus ensemble, il est logique de créer une page de catégorie. Alors que de nombreuses personnes essaient de les développer dès le départ, il est souvent plus logique d’attendre de voir quels termes de recherche les gens recherchent et de les utiliser comme entrée dans les catégories les plus populaires.

Avantage clé

L’un des principaux avantages des pages de catégorie par rapport aux pages de recherche est qu’elles peuvent être configurées et spécialisées pour refléter les produits vendus. Dans la capture d’écran ci-dessus, vous pouvez voir comment nous pouvons encore affiner la page de catégorie.

Bien que vous puissiez pointer vers une page de recherche à la recherche de ces termes, vous manquez la possibilité de décrire la catégorie, d’apporter les bonnes images et de spécialiser la page de catégorie.

Utiliser la fonction Trier ou Filtrer lors du test des pages de destination

L’une des plus grandes erreurs commises par les annonceurs de commerce électronique AdWords est de négliger de planifier et d’organiser les produits dans leurs pages de catégorie.

Si vous optez pour la valeur par défaut, qui est généralement la plus récente, alphabétique ou par prix, vous ne profitez pas de la fonction de tri fournie par la plupart des pages de destination.

Chaque situation est différente, mais une fois testé, vous constaterez qu’il y a certaines choses que vous voulez toujours montrer en premier et d’autres que vous ne voulez jamais montrer en premier. Dans certaines situations, vous voudrez d’abord montrer l’article le plus cher, parfois l’article le moins cher, parfois le plus populaire et parfois le plus récent. Chacune de ces différentes méthodes de tri devra être testée, mais vous finirez par identifier l’ordre de tri qui génère le profit le plus élevé.

Dans certaines situations, vous voudrez montrer l’article le plus cher en premier, parfois l’article le moins cher, parfois le plus populaire et parfois le plus récent. Chacune de ces différentes méthodes de tri devra être testée, mais vous finirez par identifier l’ordre de tri qui génère le profit le plus élevé.

Fonctions de tri ou de filtrage

En général, si vous débutez, vous pouvez essayer l’option de tri les plus populaires, car elle présente automatiquement les articles que les visiteurs de votre site sont les plus enclins à acheter. Bien que ce ne soit pas une règle universelle, cela vous donne une base pour de futures expérimentations.

Une fois que vous avez une ligne de base, vous pouvez commencer à développer vos propres fonctionnalités de tri personnalisées en tenant compte des articles les plus populaires de votre magasin, des modèles les plus récents, des ventes en cours et des promotions saisonnières. Si vous voulez vraiment être fantaisiste, vous pouvez même commencer à développer un score pondéré pour chacun d’entre eux afin de mettre en valeur différentes parties en fonction de celle qui est la plus importante pour votre magasin.

Vous pouvez même vous appuyer sur ces différentes fonctionnalités de tri en exécutant des tests entre différents mots-clés.

Prenons l’exemple d’un panier-cadeau et vous souhaitez exécuter un mot-clé comme « corbeilles de fruits bon marché ». Essayez d’abord de trier par paniers les moins chers et déterminez votre retour sur les dépenses publicitaires (ROAS) avant de trier par une autre caractéristique comme les promotions de produits de saison en cours. Vous pourriez être surpris par les résultats, car les visiteurs sont souvent ravis de cliquer sur les premiers produits qu’ils voient.

Testez, testez et testez encore plus

La création de vos pages de destination n’est pas une corvée unique. Vous pouvez toujours améliorer vos pages de destination comme vous pouvez toujours optimiser un compte performant.

Suivez chaque modification que vous apportez à vos pages de destination, analysez les conversions et les taux de rebond, et continuez à ajuster différentes variables (ou à supprimer les éléments gênants) pour voir ce qui vous donne le meilleur retour sur investissement.

Les titres, les couleurs de vos boutons Acheter maintenant ou Ajouter au panier, et même les images de vos produits ont tous un effet sur vos ventes. Mais vous ne saurez jamais lequel a le plus d’impact sans les tests A/B.

Bien sûr, vous ne saurez pas non plus quels changements font une différence si vous ne suivez pas méthodiquement ces changements. Cela signifie une feuille de calcul dynamique contenant toutes les expériences, variantes, objectifs et résultats écrits disponibles pour examen à mesure que vous continuez à développer vos campagnes et vos pages de destination.

Regardez vos taux de rebond et vos conversions s’améliorer rapidement

Maintenant que vous savez à quel point vos pages de destination sont importantes dans le grand schéma des conversions, des taux de rebond et de votre résultat global, il est temps de vous mettre au travail pour les optimiser pour réussir.

Tout d’abord, trouvez vos pages de destination les moins performantes. Ensuite, identifiez tous les mots-clés pertinents sur lesquels vous souhaitez que vos campagnes se concentrent et assurez-vous que la copie correspond au titre de votre annonce et au titre et à la copie de la page de destination.

Vous vous en voudrez d’avoir ignoré vos pages de destination pendant si longtemps lorsque vous verrez toutes vos nouvelles conversions de visiteurs ne rebondissant pas de votre magasin.


Crédits image
Image en vedette : conçu avec tous les droits par DesignPicke.com.
Photos postées : captures d’écran prises par Andrew Lolk, août 2017.

Mark Zuckerberg à la conférence F8 annonce une nouvelle plate-forme de commerce électronique et de paiement

0

Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a fait une présentation lors de la conférence F8 où il a révélé que WhatsApp, propriété de Facebook, s’oriente vers l’hébergement de boutiques en ligne où les clients peuvent parcourir les produits d’un magasin et effectuer des achats. Cela peut représenter un moyen de dépasser le modèle publicitaire en devenant une plateforme de commerce électronique.

Whatsapp Entreprise

WhatsApp Business est actuellement une application de messagerie professionnelle. Les entreprises l’utilisent pour communiquer avec leurs clients. Une entreprise peut également créer un profil contenant des informations de base telles que les heures, l’emplacement et la direction.

Un système de réponse automatisé utile peut rationaliser la communication avec les clients. La possibilité d’ajouter des étiquettes aux clients pour identifier leurs besoins en fait une application de gestion de la relation client (CRM) très simple. Tout cela va changer.

Mark Zuckerberg à la conférence F8 annonce une nouvelle plate-forme de commerce électronique et de paiement

Catalogues de produits WhatsApp

Ce que Mark Zuckerberg a annoncé est une extension spectaculaire de l’application WhatsApp Business, avec une fonctionnalité appelée Catalogues de produits.

Zuckerberg était léger sur les détails. Cependant, à en juger par le fait qu’il a suivi en montrant quelqu’un payant des marchandises avec WhatsApp, il est probable que les catalogues de produits WhatsApp Business comporteront des magasins entièrement fonctionnels où les clients pourront non seulement parcourir les produits, mais aussi les acheter.

Mark Zuckerberg à la conférence F8 annonce une nouvelle plate-forme de commerce électronique et de paiementVoici l’annonce de Zuckerberg :

« WhatsApp Business est également une grande priorité. En un an, des millions de petites entreprises à travers le monde l’utilisent pour communiquer en privé avec leurs clients.

Et maintenant, nous lançons une nouvelle fonctionnalité pour cela, les catalogues de produits. Ainsi, vous pourrez facilement voir ce qui est disponible auprès d’une entreprise.

Et maintenant, cela va être particulièrement important pour toutes les petites entreprises qui n’ont pas de présence sur le Web et qui utilisent de plus en plus les plateformes sociales privées comme principal moyen d’interagir avec leurs clients.

Système de paiement WhatsApp

Mark Zuckerberg a également annoncé un nouveau service de paiement qui permettra aux gens de s’envoyer de l’argent entre eux. À en juger par les images de présentation, le système de paiement sera lié à WhatsApp.

Voici ce qu’il a dit :

« Très bien, parlons des paiements, car c’est une partie de la vision qui me passionne particulièrement. Parce que, quand je regarde toutes les différentes façons dont les gens interagissent en privé, je pense que les paiements sont l’un des domaines où nous avons la possibilité de le rendre beaucoup plus facile, c’est l’une des choses les plus importantes que nous puissions faire ici.

Je pense qu’il devrait être aussi facile d’envoyer de l’argent à quelqu’un que d’envoyer une photo. Nous testons déjà cela en Inde avec environ un million de personnes.

Il est beaucoup utilisé et les retours sont excellents. Et nous travaillons déjà à le déployer dans un certain nombre d’autres pays plus tard cette année.

Et vous pouvez jeter un coup d’œil à l’expérience de base et vous savez que les paiements globaux et le commerce privé sont l’un des domaines qui me passionnent vraiment et nous aurons beaucoup plus de nouvelles et de choses à discuter ici. l’année à venir alors que nous débusquons cela davantage.

Mark Zuckerberg à la conférence F8 annonce une nouvelle plate-forme de commerce électronique et de paiement

Facebook s’éloigne de Facebook ?

Mark Zuckerberg étend le modèle commercial de Facebook au-delà de la simple publicité et l’étend au commerce réel.

Tous ses produits se concentrent sur les familles et les amis qui communiquent entre eux, notamment en ayant des conversations privées et des interactions qui sont loin du chaos habituel du partage de nouvelles sur Facebook.

Il est facile de voir comment le produit Portal de Facebook, un appareil de communication vidéo qui exploite WhatsApp, peut devenir une partie de l’expérience d’achat de WhatsApp.

Regardez l’annonce de Mark Zuckerberg sur YouTube.

Captures d’écran par l’auteur, modifiées par l’auteur

Davantage de ressources

  • Les 18 meilleures alternatives PayPal pour votre entreprise
  • Marketing du commerce électronique en 2019 : le guide définitif

8 conseils basés sur les données pour réussir dans le commerce électronique

0

Gérer une entreprise de commerce électronique n’est pas une tâche facile. Assurer son succès est encore plus difficile.

Dans le monde hautement concurrentiel du marketing numérique, les entreprises doivent résoudre de multiples défis et se concentrer sur les bonnes stratégies qui aideront leur entreprise à prospérer.

Les détaillants en ligne sont bien conscients de la difficulté de générer du trafic et d’augmenter les ventes de leurs magasins dans l’espace de commerce électronique encombré.

Pour aider les entreprises à déterminer quels efforts marketing donnent les meilleurs résultats, SEMrush (avertissement : je travaille ici) a mené une étude annuelle sur le commerce électronique.

L’équipe a analysé plus de 8 000 des sites Web les plus visités de détaillants en ligne qui représentent 13 secteurs majeurs et opèrent dans différents pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne et la France.

Remarque : La recherche n’inclut pas les données des pays où Google est un moteur de recherche secondaire (Chine, Corée, etc.).

L’étude fournit aux propriétaires de sites Web un aperçu des meilleures pratiques des détaillants en ligne les plus performants. Ces informations peuvent vous aider à prendre des décisions plus éclairées et à élaborer une stratégie basée sur les données.

Sans plus tarder, voici huit conseils marketing pour stimuler la croissance de votre entreprise de commerce électronique, avec quelques conclusions clés de l’étude.

1. Intensifiez votre jeu SEO, en utilisant une approche tactique

En 2018, l’optimisation des moteurs de recherche devrait rester l’un des outils clés de votre marketing mix.

Selon l’étude, le trafic direct et de recherche représente 42,18 % et 40,1 % de l’ensemble du trafic des sites Web de commerce électronique, ce qui fait de la recherche le deuxième canal le plus important pour générer du trafic parmi les sites analysés.

Cela signifie que si vous n’avez pas mis en place une stratégie de référencement solide, vous risquez de prendre du retard sur la concurrence du commerce électronique et de perdre des clics et des ventes.

Pour obtenir un trafic plus ciblé à partir de la recherche, il est important d’utiliser des tactiques qui aideront votre public à vous trouver.

Sources de trafic

Une approche tactique et une stratégie de mots-clés intelligente vous aideront à découvrir des termes et des expressions très pertinents pour votre marque et vos produits.

Assurez-vous d’utiliser des outils d’analyse pour voir d’où proviennent la plupart de votre trafic et de vos conversions.

Au lieu de répondre aux besoins des moteurs de recherche, optimisez votre site Web en pensant à vos utilisateurs et démarquez-vous avec des titres et du contenu créatifs.

2. Optimisez pour le mobile et maintenez une forte présence sur le bureau

Selon les données fournies par SEMrush, le bureau est en tête du mobile dans le trafic de recherche organique d’environ 14 %, ce qui représente 56,98 % du trafic total du commerce électronique.

Ces chiffres peuvent s’expliquer par le fait que les acheteurs préfèrent toujours collecter des informations détaillées sur les produits et services sur leurs ordinateurs de bureau.

Par conséquent, les propriétaires de sites Web doivent maintenir une présence solide sur le marché des ordinateurs de bureau. Assurez-vous de créer votre site Web de commerce électronique en tant que base de connaissances pour vos clients qui souhaitent en savoir plus sur votre entreprise et votre créneau.

Cependant, à l’heure de la « mobilisation » mondiale, il est plus important que jamais de suivre les réalités d’aujourd’hui et les exigences des chercheurs. Google vise à améliorer autant que possible l’expérience utilisateur et poursuit ainsi la transition vers l’indexation mobile-first.

Pour tirer parti des changements qui se produisent dans l’industrie, les propriétaires de sites Web doivent prêter attention à ce que Google les encourage à faire et se préparer au passage au mobile. C’est particulièrement le cas avec l’électronique, où le trafic de recherche organique mobile est le plus fort (44,78 % du trafic organique total dans l’industrie électronique), par rapport aux autres catégories.

Mais ne sautez pas dans le train mobile juste pour le plaisir. Selon Google, si vous n’avez qu’un site de bureau, le moteur de recherche continuera à l’indexer comme toujours.

Un bon site Web orienté ordinateur vaut mieux qu’un site mobile peu performant ou en panne. Assurez-vous de créer correctement la version mobile de votre site et de la déployer lorsqu’elle est prête.

3. Reconsidérez votre campagne PPC

Même avec des produits uniques, pour attirer les acheteurs vers votre boutique en ligne, vous avez besoin d’une campagne publicitaire solide.

Pour que votre entreprise reste au premier plan lorsque les acheteurs recherchent votre produit ou service, assurez-vous d’amplifier votre stratégie de marketing numérique avec des publicités payantes bien ciblées. Les données de la recherche vous aideront à choisir le bon type d’annonces qui conviendront à votre site Web de commerce électronique.

L’étude montre que l’industrie du e-commerce préfère les annonces graphiques HTML adaptées aux mobiles par rapport aux annonces média standard (69,68 % contre 30,32 %).

Les annonces HTML sont un type d’annonce rich media qui peut aider les entreprises à diffuser efficacement le message de leur marque auprès de leur public. Si vous n’avez pas encore inclus cet outil dans votre arsenal PPC, il est peut-être temps d’envisager de l’implémenter, car nous constatons une adoption significative du HTML pour la publicité display en ligne parmi les principales entreprises de commerce électronique.

En ce qui concerne la taille des annonces display, le monde du e-commerce privilégie la taille d’annonce 728 x 90, appelée « leaderboard », utilisée par la majorité de vos concurrents (44,84 %) et suivie par la taille d’annonce 300 x 250 (20,95 %). pour cent) et 160 x 600 (15,12 pour cent).

Taille des annonces

4. Utilisez de puissants déclencheurs émotionnels dans vos publicités

L’augmentation des conversions de commerce électronique est, à bien des égards, une question de psychologie.

L’utilisation des bons déclencheurs dans vos publicités vous aide à mieux attirer les émotions de votre public cible et à gagner son cœur et son esprit.

Mais comment choisir les bonnes phrases pour vos publicités et appels à l’action ?

Voici ce que les plus grands sites e-commerce utilisent dans leurs campagnes pour attirer l’attention de leurs clients.

Il s’est avéré que les entreprises en ligne ont tendance à souligner les options de livraison gratuite dans leurs annonces. Les expressions les plus souvent utilisées dans les industries du commerce électronique aux États-Unis et au Royaume-Uni sont respectivement «livraison gratuite» et «livraison gratuite».

L’étude montre également les expressions liées à la garantie les plus populaires que les entreprises utilisent dans leurs publicités, car la garantie fournie par les magasins en ligne est l’un des avantages les plus précieux pour les acheteurs. La « garantie de prix » occupe la première place dans ces deux pays.

Annonces de garantie - États-UnisAnnonces de garantie - Royaume-Uni

Si vos annonces créent un sentiment d’urgence, vous êtes plus susceptible de contraindre vos clients à effectuer l’action souhaitée.

Pour rendre leurs boutons CTA accrocheurs et persuasifs, les sites Web de commerce électronique utilisent des termes tels que « maintenant » et « aujourd’hui ».

Le CTA le plus fréquemment utilisé aux États-Unis et au Royaume-Uni est « acheter maintenant ».

Ne sous-estimez pas non plus le pouvoir des déclencheurs émotionnels.

Lors de la création de votre prochaine campagne publicitaire, essayez d’agir sur les sentiments des gens et renforcez votre message avec les bons termes et phrases qui convaincront vos clients potentiels d’agir.

5. Envisagez d’offrir la livraison gratuite

Les gens n’aiment pas payer pour la livraison. Une option de livraison gratuite est l’un des avantages les plus appréciés par les acheteurs.

Si votre entreprise n’offre pas la livraison gratuite, il est peut-être temps de penser à ajouter cette option à votre site Web. Cela peut aider les entreprises en ligne à augmenter leurs ventes, car les consommateurs dépensent 30% de plus par commande lorsqu’une entreprise propose la livraison gratuite.

Comme mentionné ci-dessus, les plus grandes marques de commerce électronique exploitent avec empressement l’expression «livraison gratuite» dans leurs publicités. Par conséquent, il est juste de supposer qu’ils offrent à leurs clients cette option précieuse.

Si vous voulez suivre la concurrence, vous devez donner à vos clients ce qu’ils recherchent. Sinon, ils pourraient quitter votre site et trouver ce qu’ils veulent ailleurs.

6. Accumulez plus d’avis sur les produits

Les avis sur les produits peuvent être un outil extrêmement puissant pour tout site Web de commerce électronique. Ils offrent une crédibilité sociale, convainquant les gens d’acheter chez vous.

Comme l’illustrent les données, les avis sont les plus importants des 15 fonctionnalités SERP analysées par SEMrush. La fonction de révision est affichée dans les 20 premiers résultats dans 57,93 % des SERP mondiaux et 62,03 % des SERP américains.

Fonctionnalités SERP pour le commerce électronique - GlobalFonctionnalités SERP pour le commerce électronique - US

En recueillant des avis clients sur votre site, vous pouvez améliorer la visibilité de votre recherche. La fonction SERP des avis affichera des étoiles de notation et de courts commentaires des clients, ce qui rend les résultats de recherche visuellement attrayants.

Pour obtenir des étoiles sur vos listes de résultats de recherche Google, vous devez implémenter le balisage schema.org.

Selon une enquête BrightLocal, 84 % des personnes font autant confiance aux avis en ligne qu’aux recommandations personnelles.

Mais gardez à l’esprit que Google vérifie la crédibilité des avis. Vous devez vous assurer qu’ils proviennent de vos vrais clients.

Pour encourager les utilisateurs à laisser leurs commentaires, facilitez l’examen de vos produits sur votre site Web. Essayez également de trouver des moyens uniques et conviviaux de leur demander de partager leurs réflexions lorsqu’ils effectuent un achat.

7. Boostez votre croissance avec une stratégie de gain de liens solide

Gagner des liens pertinents pour votre site Web de commerce électronique peut donner à vos pages de produits un énorme coup de pouce dans les résultats de recherche de Google, augmentant ainsi la visibilité de votre boutique en ligne.

Ces dernières années, la construction de liens s’est transformée en construction de relations. Pensez à des moyens de vous connecter avec certains membres influents de votre industrie.

Par exemple, vous pouvez essayer d’envoyer gratuitement des échantillons de votre produit à vos blogueurs de niche, qui peuvent ensuite publier une critique détaillée. Cela vous aidera à collecter des backlinks pertinents et précieux et à renforcer la réputation de votre marque.

Certaines entreprises de commerce électronique coopèrent avec d’autres marques de leur secteur pour créer des partenariats mutuellement bénéfiques. Ils proposent des offres spéciales, offrant des remises ou des codes de réduction pour des produits connexes.

Si vous utilisez cette tactique, n’en donnez pas trop avec vos offres. De plus, vous devez vous assurer que ces produits connexes ne concurrencent pas directement votre marque.

Fait intéressant, les ancres les plus populaires utilisées par les sites Web de commerce électronique sont « rédiger un avis », « voir » et « acheter maintenant ». Bien que les données fournies dans l’étude ne donnent pas de recommandations précises sur la façon de gagner des liens, les propriétaires d’entreprises de commerce électronique peuvent utiliser ces informations pour découvrir ce qui se passe dans leur créneau.

Ces informations vous aideront à mieux comprendre comment organiser vos pages Web et élaborer vos stratégies de sensibilisation et de création de liens.

8. Gardez à l’esprit la spécificité de l’industrie

Bien que certaines techniques soient applicables à toute entreprise de commerce électronique, lors de la planification de votre stratégie, il est crucial de prendre en compte la spécificité de votre secteur.

Par exemple, ce qui fonctionne bien pour l’électronique peut ne pas fonctionner de la même manière pour les bijoux.

Différentes entreprises consacrent différents budgets au marketing et à la publicité, ce qui influence leurs stratégies.

En règle générale, les entreprises dont les gammes de produits changent régulièrement ont tendance à dépenser davantage en publicité, car elles doivent informer régulièrement leurs clients des mises à jour des produits.

Il en va de même pour les entreprises qui travaillent dans des secteurs hautement concurrentiels. D’autre part, les marques qui ne lancent pas régulièrement de nouveaux produits n’ont qu’à rappeler périodiquement à leur public leurs offres spéciales.

De toutes les niches, l’industrie de l’habillement investit le plus dans la publicité payante : les magasins de vêtements en ligne dépensent 37 % de leur budget publicitaire total en publicités (de l’ordre de 50 000 $ et plus).

Les marques de vêtements en ligne revendiquent également les dépenses publicitaires les plus élevées dans la fourchette de 10 000 à 50 000 dollars, ce qui représente 44 % de leur investissement publicitaire total. Pendant ce temps, les magasins de musique et de livres en ligne dépensent respectivement 84% et 75% de leurs dépenses publicitaires totales (de l’ordre de 1 000 $ ou moins).

Vous pouvez également vérifier les données sur le montant dépensé sur AdWords parmi les 13 industries du commerce électronique dans la version complète de la recherche.

Ouvrir votre propre chemin vers le succès du commerce électronique

Il n’y a pas de formule ou d’ensemble de règles éprouvées pour la croissance des entreprises. Lors de la construction de votre propre stratégie marketing, vous devez garder à l’esprit les multiples nuances liées à votre créneau et à votre entreprise.

Les données fournies dans l’étude sont à titre informatif uniquement, mais peuvent néanmoins aider les propriétaires d’entreprises de commerce électronique à prendre des décisions plus éclairées.

Un aperçu de ce que font vos rivaux les plus performants vous permet de mieux comprendre comment façonner votre propre stratégie et atteindre un nouveau niveau de réussite plus élevé.

Plus de ressources marketing pour le commerce électronique :

  • 10 superbes idées de contenu Evergreen pour les sites Web de commerce électronique
  • Comment mettre en œuvre AMP pour le commerce électronique
  • 5 outils Instagram pour booster vos ventes e-commerce

Crédits image

Toutes les captures d’écran prises par Ashley Ward (via SEMrush), janvier 2018

9 optimisations essentielles du site de commerce électronique pour augmenter les ventes de vacances

0

Que vous aimiez planifier à l’avance ou que vous vous précipitiez à la dernière minute comme le reste d’entre nous, augmenter les ventes de vacances est essentiel pour les vendeurs de commerce électronique de toutes sortes.

Les ventes au détail totales dans le monde devraient rebondir aux niveaux d’avant la pandémie cette saison des fêtes, dépassant les 25 billions de dollars américains.

Le commerce électronique s’appuiera sur sa croissance massive de 25,7 % des ventes totales en 2020 avec un autre gain prévu de 16,8 % cette saison.

Comment pouvez-vous vous tailler une part plus importante de ce gâteau de 4 900 milliards de dollars ?

Dans cette colonne, vous trouverez neuf de mes conseils préférés pour augmenter les ventes de commerce électronique pendant les vacances. Ce sont des tactiques éprouvées dans lesquelles j’utilise des marques dans lesquelles j’investis avec mon propre argent, ainsi que des entreprises clientes.

Découvrez ce que vous pouvez retirer de ces meilleurs conseils marketing pour augmenter les ventes de vacances de votre propre site de commerce électronique cette année.

1. Partagez votre dernier jour pour expédier

Il existe plusieurs façons de procéder.

Vous pouvez placer une bannière sur l’ensemble du site dans votre en-tête et avoir un lien texte indiquant « Cliquez ici pour voir le dernier jour d’expédition » et afficher une grille avec les dates de chaque jour férié, par exemple.

L’objectif est de faire savoir à votre client potentiel que s’il achète chez vous et achète aujourd’hui, le produit arrivera à temps.

Vous pouvez essayer de faire une offre de la journée avec un article phare pour les vacances spécifiques qu’ils envisagent. Cela ajoute une incitation à magasiner maintenant au lieu d’attendre le dernier jour pour expédier.

Astuce bonus : Si vous offrez la livraison gratuite, faites en sorte que le message sur les produits éligibles indique : « Cet article est disponible pour la livraison gratuite et arrivera à temps pour les vacances XY ou à la date XY ». Vous pouvez même le faire sur tout le site pendant qu’il est temps. Essayez : « Le dernier jour pour la livraison gratuite et l’arrivée garantie est la date XY » ou « Achetez maintenant pour la livraison gratuite et l’arrivée garantie pour les vacances XY ».

2. Ajoutez des ventes incitatives et une remise à votre mini panier

Un mini panier est une diapositive sur les sites Web de commerce électronique qui vous montre ce qu’il y a dans votre panier au lieu d’avoir simplement le produit ajouté à votre panier sans visuel ni interactivité.

L’un de mes conseils préférés est d’offrir une remise plus importante pour augmenter la valeur moyenne des commandes (AOV) dans le mini panier.

Si nous savons que l’acheteur moyen en novembre dépense 75 $ par commande, je recommande aux clients de consulter leur base de données et de cartographier les produits qui sont achetés ensemble.

Une fois l’un de ces articles ajouté au panier, nous offrons une remise supplémentaire, un produit gratuit ou un avantage appréciable si la personne en ajoute un autre ou le produit complémentaire à son panier pour porter la valeur de la commande au-dessus de la barre des 75 $.

Essayez d’offrir une carte de vœux ou un sac cadeau gratuit s’ils ajoutent le produit. Vous obtiendrez votre marque sur le sac et l’AOV augmenté pour une double victoire.

Astuce bonus : Assurez-vous que vous êtes toujours rentable en recommandant des produits avec des marges plus importantes. S’il s’agit d’un abonnement ou de quelque chose avec une grande valeur à vie (LTV), vous pouvez choisir de prendre la perte. L’acquisition de clients est plus difficile pendant les vacances et vous récupérerez l’argent sur le prochain achat.

3. Rendre la copie d’expédition du dernier jour plus pertinente

Au lieu de simplement dire « dernier jour pour expédier » et de partager la date, dites « Ceci arrive par Hannukah, Noël, Solstice, etc… » selon le produit.

Si vous savez que le produit est pour Noël parce que c’est un jouet et qu’Hannukah est passé, alors utilisez Noël.

Il en va de même s’il s’agit d’un pull Hannukah ou de quelque chose lié à cette fête. En étant pertinent, vous ajoutez une assurance supplémentaire que la personne est au bon endroit pour magasiner.

4. N’oubliez pas Diwali et autres fêtes

Il existe de nombreuses autres religions qui célèbrent des fêtes à cette période de l’année, mais leurs fêtes ne sont pas aussi reconnues.

Diwali, par exemple, est une fête de cadeaux pour plus de 1% des Américains qui sont indiens (4 millions).

La création de promotions pour ce public ouvre votre magasin à plus de 4 millions de personnes qui achètent ou reçoivent des cadeaux. En reconnaissant leur foi et leurs vacances, vous faites preuve de respect et pouvez gagner de nouveaux clients et les fidéliser.

5. Informez les affiliés des ventes à venir bien à l’avance

Si vous avez des affiliés à valeur ajoutée dans votre programme (des partenaires qui font plus que simplement apparaître sur Google pour votre marque avec des coupons ou intercepter votre propre trafic avec une extension de navigateur), fournissez-leur les détails de vos offres de vacances au moins 3 semaines dans avance.

Ce faisant, vous avez une meilleure chance d’être présenté dans leurs rafles pour les offres du Black Friday, dans les newsletters de leurs abonnés et sur leurs comptes de réseaux sociaux.

6. Créez une liste VIP opt-in

Si votre client moyen achète deux fois par an sur votre site, tirez une base de données des personnes qui ont acheté 4 fois ou plus au cours de l’année.

Créez maintenant une connexion privée ou étiquetez leur compte dans votre base de données afin qu’ils soient les seuls à pouvoir accéder aux offres personnalisées lors du paiement. Remarque : leur adresse e-mail et leur adresse de facturation doivent correspondre au compte dans votre base de données afin de réclamer l’offre.

Maintenant, envoyez un e-mail à ces VIP et demandez-leur de s’inscrire à un espace privé ou à une liste de diffusion où vous publierez toutes les offres du Black Friday et du Cyber ​​​​Monday, ainsi que des offres spéciales personnalisées pour eux seuls.

Dans l’e-mail, assurez-vous de leur faire savoir que c’est parce qu’ils sont l’un de vos clients préférés et qu’ils continueront à bénéficier de ces offres personnalisées toute l’année pour vous remercier.

Vous pouvez également leur faire savoir que l’offre n’est disponible pour personne d’autre. Certains peuvent essayer d’amener leurs amis à faire des achats, mais comme l’adresse e-mail et l’adresse de facturation ne correspondent pas, les offres ne s’appliqueront pas et vos VIP sauront qu’il s’agit d’une offre exclusive.

7. Puisez dans l’âge, les célébrations et les occasions spéciales

Une tactique souvent négligée dans le marketing des fêtes consiste à célébrer les événements de la vie des gens. Si vous êtes comme moi et que votre anniversaire est également un jour férié important, vous êtes habitué à ce que les gens vous oublient et prêtent attention aux vacances à la place.

Soyez la marque qui se souvient des événements de la vie oubliés et vous vous démarquerez.

Astuce bonus : Si vous savez que la personne a fêté son 16e anniversaire parce qu’elle achetait ses propres 16 ans, ou qu’elle vous l’a dit dans un sondage, envoyez-lui un e-mail 3 ou 4 semaines avant. Mentionnez leur 17e anniversaire à venir, puis insérez dynamiquement des produits pertinents pour ce qu’ils ont acheté dans le passé.

Ou offrez-leur un cadeau spécial en l’honneur de leur anniversaire. Il en va de même pour les anniversaires, les anniversaires d’animaux de compagnie, les anniversaires d’amis, etc.

8. Permettre aux clients de personnaliser et de personnaliser les produits

Une autre tactique convaincante consiste à être plus inclusif. Par exemple, vous pouvez arrêter de vendre des produits pour couples sous forme d’ensemble.

Au lieu de commander un marié et une mariée comme un ensemble dans l’espace mariage, laissez le client sélectionner le nombre de mariés et le nombre de mariées. Ensuite, laissez-les sélectionner les tons de peau.

Il en va de même pour les cadeaux de vacances pour les couples. Ce faisant, vous rendez vos gammes de produits inclusives pour les clients LGBTQ, bi-raciaux et autres types de clients de manière non invasive. C’est juste une bonne affaire.

9. Traitez vos employés et votre équipe de service client comme de l’or

C’est extrêmement important. Votre équipe de service client va être tout aussi stressée que vous par la ruée vers les fêtes, sinon plus.

Mais contrairement à vous, votre équipe d’assistance est constamment bombardée par des clients pressés, anxieux à propos des vacances et parfois même abusifs.

Apportez à votre équipe de soutien des beignets, du café et des surprises amusantes. Vous pouvez même aller jusqu’à embaucher un comédien pour faire des spectacles pendant les pauses déjeuner ou organiser des concours pour les expériences client les plus positives. Offrez des cartes-cadeaux et de l’argent comme prix et laissez les commentaires des clients sur les fenêtres de discussion ou les sondages déterminer qui les recevra.

En tant que chef d’entreprise, vous pouvez et devez apprendre autant de noms de personnes que possible, en particulier dans le service client. Remerciez-les individuellement pour un travail formidable au milieu et à la fin de la saison.

Organisez une célébration de l’équipe du service client une fois le dernier jour d’expédition terminé pour célébrer la satisfaction de votre équipe d’assistance.

Votre équipe de support client est le visage de votre entreprise, pas vos influenceurs ou vos porte-parole.

Le support client interagit directement avec les personnes qui remplissent vos caisses enregistreuses et votre processus de paiement. Lorsqu’ils sont heureux et aiment leur travail, ils dépassent les attentes des clients, générant plus de ventes, de bonne volonté pour la marque et de précieux avis en ligne.

Ce sont quelques-unes des tactiques de renforcement des ventes qui fonctionnent pour mes clients, et j’espère qu’elles vous aideront aussi !

Davantage de ressources:

  • Une liste de contrôle SEO pour le commerce électronique en 10 points pour les spécialistes du marketing
  • 4 stratégies efficaces de création de liens de commerce électronique
  • SEO pour les sites Web de commerce électronique : un guide étape par étape

Image en vedette : Shutterstock/yuda chen

7 indicateurs de commerce électronique cruciaux que vous devriez suivre dès maintenant

0

Il existe un océan de données à la disposition des propriétaires de magasins de commerce électronique.

Le nombre de ventes par jour, semaine, mois. La valeur moyenne de tous les articles achetés. Abandon de panier. Tarifs d’achat au détail. Abandons de l’entonnoir – la liste continue.

Mais, vous ne voulez pas vous perdre dans les profondeurs d’informations à votre disposition.

Ces sept mesures de commerce électronique faciliteront le suivi du succès de votre boutique.

1. Taux de conversion des ventes

Votre taux de conversion des ventes de commerce électronique est, en termes simples, le pourcentage de personnes qui visitent votre boutique en ligne ou votre page qui effectuent un achat.

Pour calculer votre taux de conversion, utilisez la formule suivante :

Taux de conversion des ventes

Ainsi, si 1 000 personnes ont visité votre magasin cette semaine et que seulement 10 personnes ont effectué un achat, votre taux de conversion pour la semaine serait de 1 %.

Évidemment, vous voudriez un taux de conversion aussi élevé que possible.

Mais la vérité est que le taux de conversion moyen du commerce électronique aux États-Unis est bien inférieur à ce que vous pensez – entre 2% et 3%.

Selon WordStream, cependant, vous pourriez vous en sortir mieux avec Google Shopping Ads.

Taux de conversion du commerce électronique 2022_capture d'écran de wordstream

Maintenant, pour la grande question : comment puis-je améliorer mon taux de conversion ?

C’est un sujet énorme en soi, mais quelques choses que vous pouvez essayer incluent :

  • Accélérer vos pages produits.
  • Téléchargez des images de haute qualité de vos produits.
  • Optimisez les listes de produits à l’aide de mots-clés.

2. Trafic du site Web

Une fois que vous avez suivi et optimisé votre taux de conversion, vous pouvez alors envisager d’attirer plus de personnes dans votre boutique en ligne.

C’est là qu’intervient la mesure du trafic du site Web.

Revenons à votre taux de conversion de 1 %, soit 10 achats pour 1 000 visites. Après optimisation, supposons que ce taux passe à 5 % – 50 ventes pour 1 000 visiteurs.

Nous pouvons alors en déduire que si vous deviez amener 10 000 personnes à visiter votre site, vous multiplieriez également par dix vos ventes.

Ce n’est pas une garantie, bien sûr, mais il est néanmoins important de s’assurer que les gens savent que votre boutique en ligne ou votre page existe pour maximiser vos chances de générer plus de ventes.

Pour augmenter le trafic de votre site Web, vous pouvez :

  • Faites la promotion de vos offres sur les réseaux sociaux.
  • Optimisez votre site/boutique pour les moteurs de recherche.
  • Augmentez le nombre de personnes qui s’abonnent à votre newsletter.

3. Taux d’inscription aux e-mails

Même à l’ère des médias sociaux d’aujourd’hui, le marketing par e-mail continue d’être l’un des outils les plus importants pour le commerce électronique, en particulier lorsqu’il s’agit de remarketing et de fidélisation des clients.

Sur la base de plus de 3,2 milliards de sessions, Sumo évalue le taux moyen d’acceptation des e-mails à 1,95 %.

Semblable au trafic sur le site Web, l’idée est d’obtenir autant de personnes sur votre liste de diffusion, même si elles n’achètent pas nécessairement vos produits tout de suite.

Mais, contrairement aux visiteurs ordinaires de sites Web ou de pages, les personnes qui s’inscrivent à votre newsletter se soucient suffisamment de votre marque pour obtenir des mises à jour sur vos produits et services. Cela signifie qu’ils sont également plus susceptibles de devenir des clients payants dans un proche avenir.

Une façon d’inciter les gens à s’abonner à vos e-mails est d’offrir quelque chose de valeur en échange des adresses e-mail et des coordonnées de votre public.

Par exemple, vous pouvez proposer une offre exclusive (par exemple, un bon ou un code) aux nouveaux abonnés lors de leur prochain achat.

Et selon la Director Marketing Association (DMA), leur rapport 2019 sur les e-mails marketing a révélé que pour chaque dollar dépensé en marketing par e-mail, vous pouvez vous attendre à un retour moyen de 42 dollars.

4. Valeur à vie du client

Valeur vie client

La valeur à vie du client (CLV) mesure le montant total de ce que vous gagnez d’un client moyen au cours de sa vie.

Par exemple, si un client type effectue six transactions, chacune d’une valeur de 30 $, tout au long de sa vie, votre CLV serait de 180 $.

Notez que vous devez toujours déduire vos frais d’acquisition de ce nombre, ce qui nous amène au point suivant.

Votre CLV est importante car elle sert de référence pour combien vous pouvez dépenser pour acquérir des clients et les efforts que vous devez faire pour les garder.

Pour augmenter la CLV de votre boutique en ligne, vous pouvez travailler sur l’amélioration de la valeur moyenne de vos commandes (plus à ce sujet plus tard) et sur la fidélisation de vos clients existants afin qu’ils deviennent des acheteurs réguliers.

5. Valeur moyenne des commandes

Évidemment, vous voulez que vos clients dépensent le plus possible sur votre boutique en ligne.

Comme son nom l’indique, votre valeur moyenne de commande fait référence à la valeur moyenne de chaque achat effectué dans votre magasin.

Pour calculer le vôtre, divisez simplement la valeur totale de toutes les ventes par le nombre de chariots.

Valeur moyenne des commandes

Le suivi de la valeur moyenne de vos commandes vous permet de définir des points de repère et de déterminer comment inciter les gens à dépenser plus pour chaque achat qu’ils effectuent.

Voici quelques façons d’augmenter cette métrique :

  • Vendre des articles complémentaires qui améliorent la convivialité de leur achat principal.
  • Proposez des produits sous forme de package afin que les clients bénéficient d’une petite remise sur chaque article au lieu de les acheter séparément.
  • Offrez la livraison gratuite sur les achats au-delà d’un certain seuil pour inciter les clients à maximiser leurs dépenses.

6. Coût d’acquisition client

Bien que la croissance de votre clientèle soit évidemment importante, elle ne représente que la moitié de l’équation.

Si vous dépensez en moyenne 30 $ pour acquérir chaque client mais que la valeur moyenne de votre commande n’est que de 25 $, cela signifie que votre entreprise fonctionne toujours à perte.

C’est là qu’intervient la mesure de votre coût d’acquisition client (CAC).

Votre CAC suit le coût moyen pour gagner un client, y compris tout, des coûts de marketing et de vente au coût de la rémunération de votre personnel et de l’hébergement de votre site.

Cela vous donnera un chiffre global, mais vous pouvez également calculer votre CAC par source (par exemple, différents canaux de trafic comme les moteurs de recherche, les réseaux sociaux ou les listes de diffusion).

Pour faire baisser votre CAC, vous pouvez :

  • Améliorez votre taux de conversion.
  • Optimisez votre publicité pour dépenser moins pour chaque client acquis.
  • Investissez dans le marketing gratuit/organique comme le référencement et le marketing des médias sociaux.
  • Investissez dans le marketing de référence pour encourager les clients existants à attirer de nouveaux clients.

7. Taux d’abandon du panier

Cette mesure fait référence au pourcentage d’acheteurs qui ajoutent des produits à leur panier mais quittent finalement votre magasin sans finaliser l’achat.

Ce sont des lèche-vitrines qui envisagent un achat mais qui n’ont pas encore tout à fait pris leur décision.

L’abandon de panier est plus courant que vous ne le pensez.

Selon Baymard Institute, 69,82% des acheteurs abandonnent leur panier.

Même si votre taux d’abandon est à peu près égal à ce benchmark, c’est une bonne idée de faire tout ce que vous pouvez pour l’améliorer.

  • Simplifiez l’expérience d’achat, en particulier le processus de paiement, afin que les clients puissent faire leurs achats en toute simplicité.
  • Utilisez le remarketing pour faire revenir les acheteurs indécis dans votre magasin. Cela peut inclure des publicités ciblées et des e-mails de suivi.

Dernières pensées

Ne laissez pas la surcharge d’informations vous submerger.

Suivez ces sept mesures de commerce électronique pour garder la tête hors de l’eau et rester au top de l’ensemble de votre entreprise.

Davantage de ressources:

  • 21 fonctionnalités indispensables pour les sites de commerce électronique
  • SEO pour les sites Web de commerce électronique : un guide étape par étape
  • Marketing e-commerce : le guide définitif

Image en vedette : OPOLJA/Shutterstock

Images postées #1, #3, #4 : Paulo Bobita/Search Engine Journal

10 exemples de magasins Shopify pour inspirer votre stratégie de commerce électronique

0

Vous avez fait le plus dur : vous avez développé un produit, acheté le nom de domaine, trouvé le fabricant et votre inventaire est prêt à démarrer.

Malheureusement, sans un magasin Shopify fonctionnel et, oui, joli, vous ne verrez peut-être pas le succès que vous méritez.

Une boutique Shopify n’est pas seulement la façon dont vous présentez votre produit à votre public cible, mais aussi l’endroit où vous pouvez générer des ventes.

Un bon magasin Shopify, c’est beaucoup de choses :

  • Ça à l’air bien. Cela signifie que les informations sont faciles à comprendre et que vos produits sont présentés avec des photos professionnelles. C’est là qu’un grand thème entre en jeu (plus à ce sujet plus tard).
  • ça navigue bien. Cela signifie qu’il est facile pour les visiteurs de votre site Web de savoir immédiatement où ils peuvent trouver les réponses à leurs questions, où ils peuvent vous contacter si nécessaire, et où et comment ils peuvent effectuer un achat.
  • Il est configuré pour le référencement. Nous savons tous que vous écrivez pour les utilisateurs et non pour les robots, mais le référencement est toujours important pour un site Shopify. Nous ne détaillerons pas les conseils de référencement dans cet article, mais visitez ici pour plus d’informations sur la façon d’optimiser votre boutique pour la recherche.

Si vous débutez, le moyen le plus simple de comprendre ce qui fait un bon magasin Shopify est de voir des exemples de ceux qui le font le mieux.

Cela peut aider à inspirer la configuration de votre magasin et de votre stratégie de commerce électronique dans son ensemble.

Combien de points de contact jusqu’à ce que vous espérez voir un achat ?

Sur quelles pages diffuserez-vous des annonces de remarketing ?

Quelles photos ont le plus de succès et devraient être partagées sur les réseaux sociaux ?

Ce sont tous des aspects de votre stratégie de commerce électronique qui peuvent commencer par une excellente boutique Shopify.

Vous trouverez ci-dessous certains de nos favoris et pourquoi nous les aimons tant.

Alors que certains des plus grands sites peuvent utiliser un thème Shopify personnalisé (où vous pouvez toujours vous inspirer !), si nous pouvions trouver le thème Shopify utilisé, nous l’avons ajouté pour vous ci-dessous :

1. Boulangerie Greyston

magasin shopify de la boulangerie greystone

Située dans le sud-ouest de Yonkers, à New York, cette B-Corporation est surtout connue pour la cuisson des brownies que vous dégustez dans une crème glacée Ben & Jerry’s Chocolate Fudge Brownie.

L’entreprise est fière d’offrir des outils de développement personnel et une formation professionnelle pour donner à tous ceux qui y travaillent les meilleures chances de réussite.

Il accepte tous les candidats, indépendamment de leur incarcération antérieure, de leur sans-abrisme ou de leur consommation de drogue.

Un endroit vraiment inspirant avec un produit incroyable, c’est le numéro 1 sur notre liste pour une raison.

Nous aimons l’utilisation des couleurs et des CTA audacieux dès que vous arrivez sur le site Web.

Le « magasiner par prix » est également une fonctionnalité intéressante que vous ne voyez pas dans tous les magasins de commerce électronique, mais un moyen rapide et facile d’amener les gens à ce qu’ils veulent sans les faire passer au crible quelque chose hors de leur gamme de prix (ce qui peut souvent conduire à un rebond).

2. Happy Organics

Happy Organics boutique shopify

Happy Organics est une entreprise d’apiculteurs de trois générations.

D’abord lancée au Mexique, l’entreprise a débuté lorsque le père de famille a reçu un diagnostic de cancer et ne pouvait plus s’occuper des abeilles.

Ainsi, ses enfants ont trouvé un moyen d’utiliser ce même miel et de l’infuser avec du CBD pour soulager sa douleur.

Il s’est avéré qu’il y avait une longue liste d’avantages thérapeutiques au CBD et au miel, dont vous pouvez en savoir plus sur leur site.

Comme vous pouvez le voir sur leur site, les mots « Bundle & Save » sont les premiers dans le menu.

Cela attire généralement l’attention d’un visiteur et génère du trafic vers la page.

L’entreprise souhaite probablement que les gens visitent cette page particulière, car elle permet au client d’économiser de l’argent en regroupant et permet à Happy Organics de faire des ventes incitatives.

C’est un gagnant-gagnant.

  • Thème Shopify: Supermarché.

3. Bombes

Boutique Shopify Bombas

Un autre classique, Bombas a fait ses débuts sur Shark Tank.

Bien que Shark Daymond John ait déclaré qu’il les avait immédiatement ignorés et qu’il pensait au prochain lancer, la qualité de leurs chaussettes l’a conquis.

Bombas s’est depuis élargie au-delà des chaussettes et est actuellement l’entreprise la plus prospère à sortir de l’émission.

La meilleure partie?

Une partie de ses bénéfices est reversée et l’a toujours été.

En ce qui concerne son magasin Shopify, Bombas est composé.

Il reste simple avec différentes catégories et n’encombre pas le menu avec différentes options.

Si vous visitez le site de Bombas, vous verrez de nombreux CTA bien placés qui permettent au visiteur de comprendre clairement ses options tout en le poussant à acheter (notez le lien « obtenez 20 % de réduction » en bas !).

4. Patagonie

Boutique Shopify Patagonie

C’est une entreprise que vous verrez sur de nombreux « meilleurs sites Shopify » car sa boutique est compliquée (elle a pas mal de produits !), mais magnifiquement organisée avec des sections et des sous-sections.

Non seulement Patagonia garantit tout ce qu’elle fabrique, mais l’équipe se concentre sur la responsabilité environnementale et sociale et s’engage à consacrer 1 % de ses ventes à la préservation et à la restauration de l’environnement naturel.

En tant que l’une des plus grandes marques de plein air, Patagonia fait un travail fabuleux en illustrant ce qui rend l’entreprise unique et en vous permettant de trouver facilement ce dont vous avez besoin en quelques clics.

5. Beauté des pommettes

Boutique Shopify Cheekbone Beauty

Cheekbone Beauty a une belle histoire et veille à la mettre en évidence directement sur la page d’accueil de sa boutique Shopify.

Tous les produits de l’entreprise sont végétaliens et sans cruauté, et elle s’est engagée à devenir sans déchets d’ici 2023.

Le botteur ?

Non seulement le produit de Cheekbone est durable et bon pour l’environnement (il utilise 85 % moins de plastique que les tubes de rouge à lèvres traditionnels), mais l’équipe fait don de 10 % de ses bénéfices chaque année.

  • Thème Shopify: Blockshop.

6. Le maïs soufflé

magasin shopify de maïs soufflé

Pipcorn/Pipsnacks est une autre trouvaille de Shark Tank.

Après son apparition dans l’émission, les ventes de la marque sont passées de 200 000 dollars à 1,1 million de dollars et ont enregistré 12 000 commandes, soit environ 11 000 de plus que jamais.

On peut dire sans risque de se tromper que Pipcorn a maintenu l’élan, et c’est maintenant l’une des meilleures marques de pop-corn sur le marché.

L’entreprise a réinventé le pop-corn en utilisant du maïs ancien, car il est plus durable sur le plan environnemental (et aussi plus nutritif).

Une chose que nous aimons dans ce magasin est l’accent qu’il met sur l’aspect familial du produit – et si vous visitez le blog de Pipcorn, vous verrez qu’il soutient également d’autres petites entreprises familiales.

La boutique propose également des remises aux bons endroits et recommande des articles à ajouter après avoir consulté votre panier, ce qui facilite grandement l’achat !

  • Thème Shopify: Thème de démarrage.

7. Olipop

Boutique Shopify Olipop

Visitez le site Web d’Olipop et vous verrez des offres de rotation en haut de votre écran – la seule de cette liste à le faire – et un design très simple.

Olipop a le goût de votre soda traditionnel, mais soutient le microbiome et le soutien de la santé digestive avec des fibres végétales, des prébiotiques et des plantes.

Selon Shopify, lors de l’examen de votre magasin Shopify,

« Pensez à ce que vous voulez que les clients ressentent lorsqu’ils achètent avec vous. Voulez-vous qu’ils se sentent détendus et estivaux ? Ou qu’en est-il chaud et confortable? Les couleurs que vous utilisez influenceront la façon dont les acheteurs se sentent, alors utilisez votre palette à bon escient.

Olipop est l’exemple parfait d’une marque mettant l’accent sur la couleur.

8. Cravate savoureuse

Cravate savoureuse boutique shopify

Ces cravates pour bébé avec un anneau de dentition au bout sont tellement mignonnes, mais elles ont aussi un excellent magasin Shopify pour démarrer.

En faisant défiler la page, vous remarquerez que ce magasin est axé sur les fonctionnalités et les avantages.

Bien qu’il soit immédiatement clair de quel produit il s’agit, il existe de nombreux avantages moins évidents qui sont également répertoriés sur la page d’accueil.

Par exemple, la cravate a un matériau froissé (quelque chose que vous ne pouvez clairement pas voir sur une photo), et le contenu de la page brosse un tableau de la raison pour laquelle cela est important.

En bref, c’est un bon point de départ si vous cherchez de l’inspiration pour le contenu de votre boutique Shopify.

  • Thème Shopify: Augmenter.

9. Tous les oiseaux

Boutique Shopify Allbirds

Cet exemple et le suivant de notre liste sont largement considérés comme d’excellents exemples de magasins Shopify, et pour une bonne raison.

La boutique Allbirds propose de superbes photos, des couleurs vives, une navigation facile et décrit également l’approche de développement durable de l’entreprise avec des initiatives claires :

  • Inverser le changement climatique.
  • Améliorer l’empreinte carbone.
  • Agriculture régénérative.
  • Utiliser des matériaux renouvelables.
  • Offrir des compensations carbone.
  • Focus sur l’énergie responsable.

Allbirds a créé une page pour chacune de ces initiatives avec tous les détails nécessaires. Vraiment inspirant.

10. Robuste

Magasin Shopify robuste

Ruggable est le seul magasin de cette liste qui utilise vraiment la vidéo pour présenter son produit.

Si vous êtes à la recherche d’inspiration vidéo, c’est celle-ci qu’il vous faut.

Il dispose également d’un bouton « trouvez votre tapis parfait » à l’avant et au centre, où les utilisateurs peuvent répondre à un quiz pour filtrer leurs tapis en fonction de ce qui fonctionne pour eux.

C’est une façon amusante et interactive de faire sentir aux clients que leur expérience est plus personnalisée.

Plus vous en apprenez sur Ruggable, plus vous vous rendez compte que cela a définitivement guidé la stratégie de commerce électronique de la marque dans son ensemble.

Davantage de ressources:

  • 9 exemples de contenu de commerce électronique pour inspirer vos campagnes marketing
  • 5 exemples de pages de destination étonnantes pour inspirer la vôtre
  • Marketing e-commerce : le guide définitif

Image en vedette : Kaspars Grinvalds/Shutterstock

9 choses à optimiser sur un site de commerce électronique pour stimuler les ventes

0

Lorsque vos ventes de commerce électronique ont besoin d’un coup de pouce, il peut être difficile de savoir sur quoi vous devez vous concentrer, ce qu’il faut changer et comment un site optimisé doit fonctionner.

Vous trouverez ci-dessous une liste de neuf choses pour commencer qui ne manqueront pas de générer des ventes supplémentaires :

1. Utilisation intelligente des « pop-up » intrusifs (et souvent ennuyeux)

De nombreux sites de commerce électronique (et non de commerce électronique, d’ailleurs) vous serviront une fenêtre contextuelle dès votre arrivée.

Certains sont nécessaires – comme le respect de la vie privée – tandis que d’autres sont strictement promotionnels.

Les pop-ups peuvent très bien fonctionner, tant que vous suivez quelques règles de base de bon sens :

  • Juste parce que vous avez peut-être une application mobile native pour faire du shopping, ne signifie pas que vous devez inviter votre visiteur à le télécharger dès leur arrivée sur le site.
  • Ne demandez pas à quelqu’un de répondre à un sondage dès qu’il accède au site Web. Attendez qu’ils terminent un achat ou partez sans le faire.
  • Si vous souhaitez collecter un e-mail opt-in, rendez-le intéressant pour le visiteur. Fournissez-leur une incitation qui apportera une gratification quasi instantanée sur un achat immédiat.
  • Assurez-vous de ne pas utiliser les types de fenêtres contextuelles qui peuvent vous causer des problèmes. Voici un article récent du Search Engine Journal qui donne plus de détails sur les pop-ups.

2. Vigilance de la recherche sur le site

Vos visiteurs vous disent exactement ce qu’ils veulent lorsqu’ils effectuent une requête de recherche sur le site.

Assurez-vous d’être attentif et d’agir en conséquence.

Voici quelques éléments de base pour vous assurer que l’expérience de recherche sur le site est utile à vos clients.

  • Examinez régulièrement les requêtes afin que vous sachiez quelles sont les recherches les plus populaires.
  • Testez vous-même les suggestions de recherche et la page de résultats suivante sur les principales requêtes (surtout lorsqu’un nouveau produit est ajouté à la boutique).
  • Utilisez les données des requêtes de recherche pour guider vos décisions en matière de merchandising, de promotion et de produit. N’oubliez pas que vos visiteurs vous disent exactement ce qu’ils veulent, alors répondez en conséquence et profitez-en.
  • Pour une étude plus approfondie de la recherche sur site, voici un récapitulatif d’un récent webinaire du Search Engine Journal (avec une option pour regarder une rediffusion).

3. Pertinence de la vente croisée

C’est un grand qui est souvent négligé.

Il n’y a pas de moyen plus simple d’augmenter votre AOV (valeur moyenne des commandes) que de faire une suggestion pertinente qui déclenche un ajout impulsif à un achat planifié.

Vous les verrez affichés de certaines des manières suivantes tout au long du processus d’achat :

  • À voir également.
  • Les clients ont également acheté.
  • Tu pourrais aussi aimer.
  • Articles connexes.
  • Des articles qui vont bien avec.
  • Recommandé pour vous.

Si votre site est conçu pour la vente croisée d’articles, assurez-vous d’examiner constamment l’expérience pour vous assurer qu’elle est optimale pour votre client. et regarder les données pour surveiller le taux d’attachement.

4. Vitesse du site

Celui-ci devrait être évident : sites rapides = bons. Sites lents = mauvais.

Si vous utilisez une plate-forme hébergée (par exemple Shopify et BigCommerce) pour votre boutique en ligne, assurez-vous que les applications que vous utilisez ne ralentissent pas le site et assurez-vous toujours que la taille de vos images n’entrave pas les temps de chargement.

Si vous utilisez une plate-forme non hébergée (par exemple Magento et Woo-Commerce), votre plan d’hébergement sera fortement pris en compte dans la vitesse globale du site.

Assurez-vous d’avoir le bon plan, les données et les ressources nécessaires pour garantir que la vitesse du site est optimale.

5. Page de liste de produits

L’expérience que vous offrez à vos clients en consultant la page de liste de produits peut très bien faire la différence entre l’ajout d’un article à un panier et la sortie complète du site.

Certains éléments très critiques à prendre en compte incluent :

Tri par défaut et options disponibles

La page de liste est-elle triée par la plus récente en premier ?

Meilleures ventes ? Prix ​​le plus bas?

Le plus pertinent? Articles en vedette? Tendance ?

Demandez-vous ce qui a le plus de sens pour l’utilisateur comme paramètre par défaut et quelles autres façons les visiteurs voudront trier votre sélection de produits.

Filtres de tri

Il s’agit de s’assurer que vous disposez des attributs de produit appropriés pour permettre aux clients de filtrer.

Des exemples de cela incluent la taille, la couleur, le style, le prix, la note, la date de sortie, la compatibilité, etc.

Les attributs dont vous avez besoin varient en fonction de ce que vous vendez, mais assurez-vous de prêter attention à la façon dont les clients voient le produit.

La recherche de mots-clés et les données de recherche de sites peuvent fournir des informations utiles ici.

Disponibilité & Délais de livraison

C’est important – surtout maintenant.

À l’ère des problèmes de chaîne d’approvisionnement et de la rareté des produits, la disponibilité joue souvent un rôle plus important que le prix.

Si vous l’avez en stock pour une expédition immédiate, vous augmentez simplement vos chances d’obtenir la vente.

Assurez-vous que votre boutique en ligne est configurée pour afficher la disponibilité des stocks et les estimations de livraison aux clients avant l’achat.

Tarifs et promotions

Celui-ci est simple : faites en sorte que vos remises soient claires pour vos clients.

Si 20 % de réduction signifie que le prix passe de 53,99 $ à 43,19 $, faites le calcul pour le client au lieu de simplement indiquer « 20 % de réduction ».

6. Page détaillée du produit

Quelles informations sont utiles à votre client pour déterminer si un produit est la bonne option ou non ?

Commencez une liste et commencez à exécuter.

Voici quelques suggestions pour vous assurer que la page de détail de votre produit est optimisée.

  • Scénarios de cas d’utilisation.
  • Images sous tous les angles du produit.
  • Possibilité de zoomer sur une image.
  • Aperçu vidéo.
  • Expérience A/R.
  • Inventaire, état des stocks ou délai de livraison.
  • Q & R.
  • Avis modérés.
  • Spécifications détaillées.

Le plus gros point à retenir ici est de comprendre ce qui comptera pour vos clients et assurez-vous de l’inclure.

Prenez quelque chose de simple comme une chemise, par exemple.

Les clients peuvent se soucier de choses telles que :

  • Instructions de nettoyage (nettoyage à sec, machine, lavage à la main, séparément, séchage à froid, etc.).
  • Matériaux.
  • Pays d’origine.
  • Durabilité/respect de l’environnement.
  • Fabrication éthique.
  • Soin des rides.
  • Inflammabilité.
  • Tableau des tailles.
  • Teintures.
  • Etc.

Important: La liste ci-dessus pour les chemises n’est ni complète ni applicable à tous. Si vous vendez un t-shirt bon marché avec un slogan loufoque dessus, ce public se souciera de quelque chose de très différent d’un haut haut de gamme.

7. Le panier

Considérez le panier d’achat comme un point critique du parcours d’achat où votre client confirmera sa décision et avancera, ou commencera à se deviner.

Voici quelques tactiques à utiliser pour aider à apaiser l’anxiété du client :

  • Assurez-vous d’avoir un chemin facile vers la page de détail du produit afin que le client puisse rechercher tous les détails nécessaires.
  • Limpide et politique de retour conviviale.
  • Clarté sur les prix/économies. Encore une fois, ne donnez pas au client un problème mathématique à résoudre.
  • Options d’exécution claires et flexibles (Par exemple : livraison à domicile, livraison en magasin, retrait en magasin).
  • Ventes croisées pertinentes (voir #3).
  • Configurer un programme de panier abandonné où un client connecté reçoit un e-mail si un produit est laissé dans un panier pendant X période de temps.

8. Processus de paiement

Voici certaines choses que vous voulez vous assurer d’avoir en place pour vous assurer que le client termine le processus de paiement après être arrivé jusqu’ici :

  • Possibilité de faire facilement une « paiement en tant qu’invité ».
  • Instructions de paiement claires afin que le client ne soit pas perdu ou submergé.
  • Inclure une option d’expédition gratuite/à faible coût (même s’il s’agit d’une option « bateau lent », vous voulez donner au client une option gratuite).
  • Assurez-vous qu’un client peut profiter des fonctionnalités de remplissage automatique de son navigateur pour réduire les frottements.
  • Options Acheter maintenant Payer plus tard (BNPL). Vous pourriez penser que le prix de votre produit n’est pas assez élevé pour vous soucier des options BNPL, mais vous seriez surpris de la popularité d’une option pour les commandes inférieures à 100 $.

9. Les incontournables de l’expérience Web mobile

Il y a 10 ans, un audit de commerce électronique mobile avait sa propre liste de contrôle distincte.

Aujourd’hui, il n’y a pas de liste de contrôle distincte.

Tout ce qui est noté dans les points un à huit s’applique également à l’expérience mobile.

L’action est claire : testez tout sur mobile pour assurer une expérience agréable à votre client.

Conclusion

Bien que se concentrer sur ces éléments ne puisse garantir le succès, vos revenus de commerce électronique seront beaucoup plus susceptibles de croître en optimisant les domaines couverts dans cet article.

Si vous débutez, utilisez cet article comme une liste de contrôle pour vous mettre sur la voie de la croissance et dans un an, vous regarderez en arrière et vous remercierez.

Bonne chance!

Davantage de ressources:

  • Dernier appel : 5 conseils pour capturer les ventes de commerce électronique de dernière minute
  • Stimulez les ventes en ligne avec ces 5 optimisations de recherche
  • Marketing e-commerce : le guide définitif

Image en vedette : Nouvelle Afrique/Shutterstock

7 indicateurs de commerce électronique cruciaux que vous devriez suivre dès maintenant

0

Il existe un océan de données à la disposition des propriétaires de magasins de commerce électronique.

Le nombre de ventes par jour, semaine, mois. La valeur moyenne de tous les articles achetés. Abandon de panier. Tarifs d’achat au détail. Abandons de l’entonnoir – la liste continue.

Mais, vous ne voulez pas vous perdre dans les profondeurs d’informations à votre disposition.

Ces sept mesures de commerce électronique faciliteront le suivi du succès de votre boutique.

1. Taux de conversion des ventes

Votre taux de conversion des ventes de commerce électronique est, en termes simples, le pourcentage de personnes qui visitent votre boutique en ligne ou votre page qui effectuent un achat.

Pour calculer votre taux de conversion, utilisez la formule suivante :

Taux de conversion des ventes

Ainsi, si 1 000 personnes ont visité votre magasin cette semaine et que seulement 10 personnes ont effectué un achat, votre taux de conversion pour la semaine serait de 1 %.

Évidemment, vous voudriez un taux de conversion aussi élevé que possible.

Mais la vérité est que le taux de conversion moyen du commerce électronique aux États-Unis est bien inférieur à ce que vous pensez – entre 2% et 3%.

Selon WordStream, cependant, vous pourriez vous en sortir mieux avec Google Shopping Ads.

Taux de conversion du commerce électronique 2022_capture d'écran de wordstream

Maintenant, pour la grande question : comment puis-je améliorer mon taux de conversion ?

C’est un sujet énorme en soi, mais quelques choses que vous pouvez essayer incluent :

  • Accélérer vos pages produits.
  • Téléchargez des images de haute qualité de vos produits.
  • Optimisez les listes de produits à l’aide de mots-clés.

2. Trafic du site Web

Une fois que vous avez suivi et optimisé votre taux de conversion, vous pouvez alors envisager d’attirer plus de personnes dans votre boutique en ligne.

C’est là qu’intervient la mesure du trafic du site Web.

Revenons à votre taux de conversion de 1 %, soit 10 achats pour 1 000 visites. Après optimisation, supposons que ce taux passe à 5 % – 50 ventes pour 1 000 visiteurs.

Nous pouvons alors en déduire que si vous deviez amener 10 000 personnes à visiter votre site, vous multiplieriez également par dix vos ventes.

Ce n’est pas une garantie, bien sûr, mais il est néanmoins important de s’assurer que les gens savent que votre boutique en ligne ou votre page existe pour maximiser vos chances de générer plus de ventes.

Pour augmenter le trafic de votre site Web, vous pouvez :

  • Faites la promotion de vos offres sur les réseaux sociaux.
  • Optimisez votre site/boutique pour les moteurs de recherche.
  • Augmentez le nombre de personnes qui s’abonnent à votre newsletter.

3. Taux d’inscription aux e-mails

Même à l’ère des médias sociaux d’aujourd’hui, le marketing par e-mail continue d’être l’un des outils les plus importants pour le commerce électronique, en particulier lorsqu’il s’agit de remarketing et de fidélisation des clients.

Sur la base de plus de 3,2 milliards de sessions, Sumo évalue le taux moyen d’acceptation des e-mails à 1,95 %.

Semblable au trafic sur le site Web, l’idée est d’obtenir autant de personnes sur votre liste de diffusion, même si elles n’achètent pas nécessairement vos produits tout de suite.

Mais, contrairement aux visiteurs ordinaires de sites Web ou de pages, les personnes qui s’inscrivent à votre newsletter se soucient suffisamment de votre marque pour obtenir des mises à jour sur vos produits et services. Cela signifie qu’ils sont également plus susceptibles de devenir des clients payants dans un proche avenir.

Une façon d’inciter les gens à s’abonner à vos e-mails est d’offrir quelque chose de valeur en échange des adresses e-mail et des coordonnées de votre public.

Par exemple, vous pouvez proposer une offre exclusive (par exemple, un bon ou un code) aux nouveaux abonnés lors de leur prochain achat.

Et selon la Director Marketing Association (DMA), leur rapport 2019 sur les e-mails marketing a révélé que pour chaque dollar dépensé en marketing par e-mail, vous pouvez vous attendre à un retour moyen de 42 dollars.

4. Valeur à vie du client

Valeur vie client

La valeur à vie du client (CLV) mesure le montant total de ce que vous gagnez d’un client moyen au cours de sa vie.

Par exemple, si un client type effectue six transactions, chacune d’une valeur de 30 $, tout au long de sa vie, votre CLV serait de 180 $.

Notez que vous devez toujours déduire vos frais d’acquisition de ce nombre, ce qui nous amène au point suivant.

Votre CLV est importante car elle sert de référence pour combien vous pouvez dépenser pour acquérir des clients et les efforts que vous devez faire pour les garder.

Pour augmenter la CLV de votre boutique en ligne, vous pouvez travailler sur l’amélioration de la valeur moyenne de vos commandes (plus à ce sujet plus tard) et sur la fidélisation de vos clients existants afin qu’ils deviennent des acheteurs réguliers.

5. Valeur moyenne des commandes

Évidemment, vous voulez que vos clients dépensent le plus possible sur votre boutique en ligne.

Comme son nom l’indique, votre valeur moyenne de commande fait référence à la valeur moyenne de chaque achat effectué dans votre magasin.

Pour calculer le vôtre, divisez simplement la valeur totale de toutes les ventes par le nombre de chariots.

Valeur moyenne des commandes

Le suivi de la valeur moyenne de vos commandes vous permet de définir des points de repère et de déterminer comment inciter les gens à dépenser plus pour chaque achat qu’ils effectuent.

Voici quelques façons d’augmenter cette métrique :

  • Vendre des articles complémentaires qui améliorent la convivialité de leur achat principal.
  • Proposez des produits sous forme de package afin que les clients bénéficient d’une petite remise sur chaque article au lieu de les acheter séparément.
  • Offrez la livraison gratuite sur les achats au-delà d’un certain seuil pour inciter les clients à maximiser leurs dépenses.

6. Coût d’acquisition client

Bien que la croissance de votre clientèle soit évidemment importante, elle ne représente que la moitié de l’équation.

Si vous dépensez en moyenne 30 $ pour acquérir chaque client mais que la valeur moyenne de votre commande n’est que de 25 $, cela signifie que votre entreprise fonctionne toujours à perte.

C’est là qu’intervient la mesure de votre coût d’acquisition client (CAC).

Votre CAC suit le coût moyen pour gagner un client, y compris tout, des coûts de marketing et de vente au coût de la rémunération de votre personnel et de l’hébergement de votre site.

Cela vous donnera un chiffre global, mais vous pouvez également calculer votre CAC par source (par exemple, différents canaux de trafic comme les moteurs de recherche, les réseaux sociaux ou les listes de diffusion).

Pour faire baisser votre CAC, vous pouvez :

  • Améliorez votre taux de conversion.
  • Optimisez votre publicité pour dépenser moins pour chaque client acquis.
  • Investissez dans le marketing gratuit/organique comme le référencement et le marketing des médias sociaux.
  • Investissez dans le marketing de référence pour encourager les clients existants à attirer de nouveaux clients.

7. Taux d’abandon du panier

Cette mesure fait référence au pourcentage d’acheteurs qui ajoutent des produits à leur panier mais quittent finalement votre magasin sans finaliser l’achat.

Ce sont des lèche-vitrines qui envisagent un achat mais qui n’ont pas encore tout à fait pris leur décision.

L’abandon de panier est plus courant que vous ne le pensez.

Selon Baymard Institute, 69,82% des acheteurs abandonnent leur panier.

Même si votre taux d’abandon est à peu près égal à ce benchmark, c’est une bonne idée de faire tout ce que vous pouvez pour l’améliorer.

  • Simplifiez l’expérience d’achat, en particulier le processus de paiement, afin que les clients puissent faire leurs achats en toute simplicité.
  • Utilisez le remarketing pour faire revenir les acheteurs indécis dans votre magasin. Cela peut inclure des publicités ciblées et des e-mails de suivi.

Dernières pensées

Ne laissez pas la surcharge d’informations vous submerger.

Suivez ces sept mesures de commerce électronique pour garder la tête hors de l’eau et rester au top de l’ensemble de votre entreprise.

Davantage de ressources:

  • 21 fonctionnalités indispensables pour les sites de commerce électronique
  • SEO pour les sites Web de commerce électronique : un guide étape par étape
  • Marketing e-commerce : le guide définitif

Image en vedette : OPOLJA/Shutterstock

Images postées #1, #3, #4 : Paulo Bobita/Search Engine Journal

4 secrets du marketing Instagram que les nouveaux magasins de commerce électronique manquent souvent

0

Les gens aiment Instagram. Il en va de même pour les propriétaires d’entreprises et les entrepreneurs.

Le canal de médias sociaux compte plus d’un milliard d’utilisateurs actifs mensuels et plus de 500 millions d’utilisateurs actifs quotidiens.

Avec environ 80% des comptes suivant une entreprise sur Instagram, la plateforme est devenue un outil marketing lucratif pour les entreprises, en particulier les nouvelles marques de commerce électronique.

Des petits magasins aux grands conglomérats, chaque propriétaire d’entreprise peut utiliser Instagram pour promouvoir son produit ou service avec les rendements les plus élevés possibles.

Avec de nouvelles fonctionnalités telles que le marquage des produits, IGTV, Hashtag plus les liens de profil dans Bio, les histoires d’achat et @shop, les marques de commerce électronique ont plus de moyens que jamais de convertir les abonnés en clients à vie.

Mais, vous devez avoir une stratégie pour réaliser des ventes en utilisant Instagram.

Voici quelques conseils qui aideront les nouveaux magasins de commerce électronique à tirer le meilleur parti de leur marketing Instagram.

1. Trouvez la fonctionnalité Instagram qui vous convient le mieux

La plupart des gens ont l’impression qu’Instagram ne signifie que publier des photos.

Cependant, la plateforme propose diverses fonctionnalités et outils qui peuvent vous aider à commercialiser efficacement votre produit ou service.

Vous pouvez essayer différentes fonctionnalités et choisir celle qui convient le mieux à votre produit ou service.

Par exemple, Instagram Stories est un excellent endroit pour promouvoir vos produits ou services.

Vous pouvez télécharger une photo ou une vidéo. Vous pouvez également prendre différents types de vidéos telles que le boomerang, le superzoom et le rembobinage, entre autres. Toutes ces fonctionnalités vous permettent de produire du contenu créatif.

Cependant, les histoires Instagram ont une durée de vie de seulement 24 heures. C’est donc un excellent moyen de susciter l’intérêt de votre public cible si vous avez un nouveau produit, un événement à venir ou une offre à durée limitée et de créer un sentiment d’exclusivité ou d’urgence.

Vous devrez publier des histoires lorsque vos utilisateurs sont les plus actifs pour générer un engagement instantané.

Lowe’s utilise diverses fonctionnalités d’Instagram Stories à son avantage depuis un certain temps maintenant.

À travers une série de vidéos qui s’adaptent parfaitement à l’écran vidéo d’Instagram, la marque présente une large gamme de ses produits de bricolage conçus pour l’amélioration de l’habitat. L’une des vidéos montre comment transformer un espace négligé dans une maison en salle de jeux pour enfants.

2. Soyez créatif avec des photos et des vidéos

Instagram inonde chaque jour de milliers de vidéos et d’images. Votre contenu est plus susceptible de se perdre dans cette foule s’il manque de créativité ou s’il n’est pas unique.

Heureusement, Instagram offre de nombreuses fonctionnalités qui vous aideront à créer un contenu accrocheur, drôle et éloquent.

En d’autres termes, vous devez ajouter un peu d’âme à vos publications Instagram.

Ben & Jerry’s est connu pour fabriquer des glaces, des yaourts glacés et des sorbets savoureux et uniques. La marque est également admirée pour son approche marketing ludique, spirituelle et créative sur Instagram.

Qu’il s’agisse d’un rouet composé de différentes garnitures de crème glacée ou de présenter leurs produits dans une équation mathématique, Ben & Jerry’s ne vous laisse jamais tomber en matière de contenu créatif.

Voir ce post sur Instagram

Top it like it’s hot.⁠ ⁠ Trouvez votre Scoop Shop local sur le lien dans notre bio !

Une publication partagée par Ben & Jerry’s (@benandjerrys) sur 30 juillet 2019 à 9 h 37 HAP

Voir ce post sur Instagram

🤓 Retrouvez Cookie Dough Chunks près de chez vous sur le lien dans notre bio !

Une publication partagée par Ben & Jerry’s (@benandjerrys) sur 1er juin 2019 à 8 h 55 HAP

La meilleure partie est que, étant drôle, les utilisateurs ont souvent envie de partager le contenu avec leurs amis et leurs pairs. Cette stratégie simple génère une publicité authentique et gratuite pour la marque sur plusieurs canaux de médias sociaux.

N’oubliez pas que plus votre contenu est créatif, plus vos clients sont susceptibles d’interagir avec votre marque sur Instagram.

3. Encouragez le contenu généré par l’utilisateur (UGC)

Le contenu généré par l’utilisateur (UGC) confère de l’authenticité à votre marketing Instagram, augmentant ainsi l’engagement des utilisateurs et les conversions de ventes. Cela rend également votre marque plus humaine et conviviale.

Près de 80 % des personnes déclarent que le CGU a un impact important sur leurs décisions d’achat. Les consommateurs sont également 2,4 fois plus susceptibles de dire que le contenu généré par les utilisateurs est authentique par rapport au contenu créé par la marque.

Vous pouvez tirer parti du contenu généré par les utilisateurs de plusieurs façons. Vous pouvez organiser des concours en ligne ou demander aux utilisateurs de partager des critiques de produits ou de faire appel à vos clients (avec des abonnés importants) en tant qu’ambassadeurs de votre marque.

Aerie, un détaillant de lingerie lifestyle et une marque de vêtements intimes, a lancé une campagne appelée #AerieREAL, qui a tiré parti de la puissance du contenu généré par les utilisateurs. Ils ont demandé aux femmes de publier leurs photos portant les maillots de bain d’Aerie.

La campagne était ouverte aux femmes de tous âges, ethnies, formes et tailles qui souhaitaient partager de vraies photos sans aucun filtre. Cette campagne stimulante a fait beaucoup de publicité pour la marque, non seulement sur Instagram, mais également sur d’autres plateformes de médias sociaux.

Voir ce post sur Instagram

habitat naturel #aérien

Une publication partagée par Josie (@josieoshie) sur 4 août 2019 à 11 h 18 HAP

D’autre part, The Everygirl, une publication en ligne offrant des conseils et des conseils concrets aux femmes de tous horizons, utilise une stratégie de marketing UGC légèrement différente. Ils promettent de présenter du contenu généré par les utilisateurs avec le hashtag #sharetheeverygirl sur leur site et leur flux de médias sociaux.

Comme ils n’ont aucun produit, permettre aux utilisateurs ciblés de publier leurs propres images ou vidéos est le meilleur moyen d’accroître leur présence globale sur les réseaux sociaux.

Voir ce post sur Instagram

Heyy !✨ Eh bien, j’ai pris cette photo l’année dernière pendant nos vacances d’été, mais elle reflète tellement bien le Danemark ! De la nourriture délicieuse, de bons livres et du temps pour se détendre ! Je l’aime beaucoup plus que le premier livre et maintenant j’ai hâte de lire le suivant ! 🤭🙈 Quel est le dernier livre que vous avez terminé ? Je vous souhaite une merveilleuse soirée ! . Heyyy !✨ Das Bild habe ich während unseres letzten Urlaubs hier gemacht, aber es passt immer noch zu gut : etwas süßes, ein gutes Buch und viiiel Zeit um sich zu entspannen !💛 Najaaa heute habe ich außerdem überrascht positif ! Das Buch war wirklich gut und hat mich eigentlich komplett überzeugt ! Viel besser als Band eins- der auch gut war sich aber manchmal gezogen hat🙊 ! Jetzt brauche ich eigentlich dringend den nächsten Teil ! La guerre était-elle eigentlich das letzte Buch was ihr bedet habt.. ? Wünsche euch einen schönen Abend !✨💛 . . . #bookworm #bookstagram #bookstagrammer #booknerdigans #buch #bücher #bücherwurm #booklife #booklove #booklover #bookaddict #bookaholic #booknerd #lesen #read #reading #lovereading #potterhead #photography #bookphoto #bookphotography #bookstagramfeature #germanbookstagram #sharetheeverygirl #mybookfeatures #en train de lire

Un post partagé par Pauline |High Fae🌙 (@my.little.bookworld_) sur 5 août 2019 à 12 h 21 HAP

4. Trouvez des hashtags appropriés

Sans les bons hashtags, il est tout simplement impossible de promouvoir votre marque sur Instagram. Les hashtags sont les mots clés que votre public cible utilisera pour trouver les informations qu’il souhaite.

Par exemple, un passionné de cyclisme commencera probablement à parcourir le contenu avec les hashtags suivants.

  • #cyclinglife
  • #cyclingphotos
  • #cyclingpics
  • #cyclinglove
  • #cyclingadventures
  • #cyclinggirl
  • #cyclingfans
  • #cyclingphotooftheday
  • #cyclinglifestyle
  • #cyclingaddict

Vous pouvez utiliser jusqu’à 30 hashtags dans chaque publication. Mais, vous devez trouver des hashtags pertinents pour vous assurer que votre contenu atteint votre public cible.

Vous pouvez commencer votre recherche de hashtags en découvrant les hashtags que vos concurrents, les influenceurs de l’industrie et les abonnés utilisent fréquemment.

Vous devriez également avoir un hashtag avec le nom de votre entreprise. Ce hashtag aidera à distinguer votre marque sur Instagram.

Cependant, assurez-vous que votre hashtag est facile à retenir et qu’il captera l’attention des gens. Assurez-vous de l’utiliser dans chaque publication.

Vous pouvez utiliser le moteur de recherche Instagram pour trouver les hashtags pertinents. Cependant, vous pouvez également utiliser des outils en ligne tels que Hashtag finder de Tailwind, Hashtagify, All Hashtag et #HashMe pour trouver les hashtags pertinents.

Faites une liste des hashtags les plus tendances et les plus pertinents. Comme les hashtags tendance peuvent changer rapidement, vous devrez garder votre liste à jour.

Si vous utilisez les hashtags à bon escient, vous n’avez pas besoin d’utiliser les 30 hashtags pour chaque publication.

Recreational Equipment Inc ou REI, un fabricant de produits de loisirs de plein air et fournisseur de services, s’assure de marquer l’emplacement d’une photo en utilisant le hashtag correspondant dans chaque publication.

Dans le post suivant, ils ont utilisé #California avec leur hashtag de marque #OptOutside.

Voir ce post sur Instagram

« [PCT] Mille 792 | Team Water Crossing sur le côté nord de Glen Pass: Le tronçon de sentier entre les lacs Bishop et Mammoth a été la randonnée la plus difficile à ce jour. Des appels de réveil froids et humides à 2 heures du matin, combinés à des journées de randonnée de 15 heures, semblaient intimidants au début. « Au cours des premiers jours, j’ai commencé à douter de moi et à me demander si j’appartenais à La Sierra. Ce sont surtout les traversées de rivières qui me sont venues à l’esprit. Bien que je sois un bon nageur, mon poids et ma taille n’étaient pas à la hauteur de la force et de la fureur. des rapides de la Sierra au cours de l’une des années les plus enneigées jamais enregistrées. « Ces pensées se sont rapidement estompées alors que d’autres randonneurs ont insisté pour aider ceux qui étaient plus petits et moins forts dans les rivières en portant des sacs, en reliant les bras et en testant des itinéraires. « J’ai découvert que la plupart des randonneurs ont un sentiment fondamental d’indépendance. Voler à travers le pays ou le monde et se présenter au début d’un sentier ne connaissant personne, c’est avoir le sentiment de posséder sa propre survie et de ne pas avoir à dépendre des autres. Si le Sierra m’a appris une chose, c’est l’importance de dépendre des autres et d’accepter de l’aide gracieusement. Pour moi, il est devenu clair que la somme du tout est tellement plus grande que la somme de ses parties. sept randonneurs dont seulement deux sont américains. Le reste représentant la Suisse, les Pays-Bas, l’Angleterre, la France et l’Allemagne. Il s’avère que la communauté, l’altruisme et le souci des autres transcendent les cultures et les frontières. « Toujours reconnaissant envers les humains qui m’ont aidé à traverser les traversées qui m’ont permis de continuer cette aventure. » Photo : @sarahhmoss dans le parc national de Kings Canyon, #Californie. #OptOutside

Une publication partagée par REI (@rei) sur 5 août 2019 à 7h00 HAP

Mots d’adieu

Plate-forme visuellement riche et époustouflante, Instagram est peut-être le meilleur moyen de promouvoir votre nouvelle boutique en ligne.

Il est beaucoup plus facile d’établir un lien émotionnel avec votre public cible sur Instagram grâce à des images, des vidéos et d’autres éléments visuels de haute qualité.

Espérons que ces conseils vous aideront à configurer votre marketing Instagram pour réussir dès le début.

Quels conseils de marketing Instagram avez-vous utilisés pour promouvoir votre entreprise ? Parlez-nous de votre expérience dans les commentaires.

Davantage de ressources:

  • Comment dominer les médias sociaux : un guide stratégique complet
  • Guide Instagram Analytics : 10 des meilleurs outils pour obtenir des informations
  • 4 stratégies pour trouver les influenceurs Instagram les mieux adaptés à votre entreprise

Crédits image

Image en vedette : créée par l’auteur, août 2019

11 stratégies de marketing des médias sociaux pour les sites Web de commerce électronique

0

Les médias sociaux font partie de ces choses, comme les shorts taille haute ou les personnes qui utilisent encore le hashtag #nomnoms, que vous aimez ou vraiment détester.

Mais, si vous êtes une entreprise de commerce électronique, cela peut être assez frustrant.

Entre Facebook, Instagram et les nouveaux réseaux sociaux comme Vero et Steemit, par où commencer ?

Comme le dit Brent Csutoras, copropriétaire et conseiller du Search Engine Journal :

« En 2019, les entreprises doivent vraiment prendre le temps de comprendre leurs clients et comment ils interagissent avec la marque sur chaque site de médias sociaux, puis s’engager avec eux sur le bon ton, avec le bon support et dans leurs communautés. »

Donc, pour vous aider à faire de votre site Web de commerce électronique une sacrée stratégie de médias sociaux, j’ai sélectionné 11 conseils à partager sur les quatre principaux réseaux sociaux pour stimuler les ventes.

Facebook

Conseil 1 : passez au direct

Arrêtez de programmer vos publications promues, rangez vos calendriers de contenu – Facebook teste un nouvel outil de commerce électronique pour Facebook Live qui permet aux pages d’afficher des produits dans leur flux.

Ensuite, les téléspectateurs peuvent acheter via des captures d’écran.

Jeff Higgin vu la première observation :

Pensez à cela comme un QVC ou un réseau de téléachat.

Je sais, je sais, juste une autre fonctionnalité de Facebook. Mais ça marche.

Emily Ley a vendu 2,28 fois plus d’agendas lors du lancement de mai 2018 par rapport au lancement de l’année précédente avec l’aide de la vidéo et des publicités Facebook Live.

Astuce 2 : créez un lien vers Facebook Messenger depuis votre site Web

Facebook Messenger compte plus de 1,3 milliard d’utilisateurs actifs par mois.

Cependant, c’est toujours un énorme canal de vente qui manque aux marques de commerce électronique.

Une fois que vous avez configuré votre Facebook Messenger, vous devez le lier à votre site.

Après l’avoir lié à votre site, Facebook Messenger affichera les mises à jour des produits, les changements de prix et vous donnera la possibilité de fournir un support client.

Vous voulez une preuve ?

En une journée, cette marque a généré 254 commandes et 23 987,64 $ de revenus avec Facebook Messenger.

Et, tu ferais mieux de t’y mettre bientôt. Facebook a un brevet qui permet aux utilisateurs de payer des produits via Messenger.

Astuce 3 : Investissez dans les publicités Facebook

Comme le dit le vieil adage, « vous devez payer pour jouer ». Et c’est vrai avec Facebook.

La bonne nouvelle est que Facebook propose une variété d’annonces pour les sites de commerce électronique.

Par exemple, PupSocks a dépensé 1 million de dollars en 30 jours pour gagner 4 millions de dollars de ventes.

Comment ont-ils fait ?

Ils ont commencé avec des publications boostées, puis ont transformé la publication la plus performante en une campagne publicitaire continue.

Alors que MVMT a testé plusieurs formats publicitaires Facebook comme la vidéo et le carrousel pour les aider à passer de zéro à 90 millions de dollars en moins de 5 ans.

Instagram

Astuce 4 : commencez à utiliser les publications achetables

C’est peut-être encore le règne de Facebook (pause pour une solidarité pouah !), mais je détecte la montée d’Instagram.

Entrez : Messages achetables.

Cette fonctionnalité est née en 2018 et a involontairement changé le paysage des médias sociaux du commerce électronique.

Spearmint LOVE, une entreprise de vêtements pour enfants respectueuse de l’environnement, a enregistré une augmentation de 25 % du trafic et une augmentation de 8 % de ses revenus après avoir utilisé les publications achetables d’Instagram.

Lulus, une marque de vêtements pour femmes, a reçu plus de 100 000 visites sur son site Web et 1 200 commandes de produits après avoir utilisé des publications achetables.

Les publications achetables donnent aux marques la possibilité de présenter leur vitrine au sein du réseau social.

Les entreprises peuvent utiliser des publications achetables dans des publications d’images standard et des histoires.

Astuce 5 : Développez vos abonnés

Bien que la croissance de vos abonnés sur Instagram puisse sembler être du bon sens pour toute entreprise, il existe des avantages supplémentaires.

Lorsqu’un compte Instagram compte plus de 10 000 abonnés, vous avez la possibilité d’ajouter des liens directs dans les Stories. Cela amènera un utilisateur sur votre site Web en un seul geste.

Les marques de commerce électronique peuvent également créer plusieurs dossiers pour leurs histoires.

Ces dossiers peuvent être utilisés comme catégories de votre site Web, telles que « Vente semestrielle » ou « Meilleures ventes ».

Astuce 6 : Commencez à penser à IGTV

IGTV n’a pas encore décollé pour les marques de commerce électronique comme les autres fonctionnalités d’Instagram. Cependant, les collections d’Instagram peuvent être le point de départ.

La nouvelle mise en page IGTV ressemble à Pinterest, en particulier avec leurs collections.

Si vous vouliez présenter une tenue à partir de vêtements de votre magasin, les marques pourraient ajouter une collection d’articles que vous portiez. Cela inclut les publications achetables. Cela prendra probablement forme en 2019.

Et, IGTV n’est pas la seule nouvelle fonctionnalité pour les marques de commerce électronique qu’Instagram déploie.

La rumeur dit que les développeurs d’Instagram créent des options de paiement natives.

Bientôt, les utilisateurs d’Instagram pourront réserver des billets de cinéma, des restaurants ou potentiellement acheter sans être redirigés vers le site Web.

Pinterest

Astuce 7 : Ajoutez le look Shop à vos épingles

Avec les nouvelles mises à jour de Facebook et Instagram qui arrivent sur la scène ce qui semble être une base quotidienne, il peut être facile d’oublier les réseaux sociaux comme Pinterest.

Mais, avec l’annonce de l’introduction en bourse de Pinterest, cela change la donne pour les marques de commerce électronique.

Pinterest va désormais concurrencer Google alors qu’il cherche à augmenter ses revenus publicitaires grâce à une réponse directe, des achats sur la plateforme et une meilleure découverte contextuelle avec ses épingles « Shop the Look ».

Vous pouvez voir des marques comme Timberland déjà utiliser le nouvel outil avec l’aide du partenaire Pinterest Olapic.

pinterest-shop le look

Vous voulez plus de bonnes nouvelles ? Kunlong Gu, ingénieur pour Pinterest, a annoncé qu’il automatiserait ce processus « Shop the Look ».

Astuce 8 : Dédiez un budget aux publicités carrousel sponsorisées

Avant d’utiliser votre budget publicitaire avec Facebook et Instagram, réservez une petite partie pour tester les publicités carrousel sponsorisées de Pinterest.

Des marques comme Toyota, REI, Everlane, Away, etc. peuvent déjà les utiliser.

Découvrez Cheerios.

publicités carrousel sponsorisées par pinterest

Cette campagne a vu une augmentation de 11,4 points de la notoriété des annonces et de 8,6 points de l’association des messages.

Astuce 9 : Activez les épingles produit

En octobre 2018, Pinterest a annoncé que les épingles produit remplaceraient les épingles achetables.

épingles de produits pinterest

Ces épingles de produit affichent les prix, les informations sur les stocks et la possibilité d’accéder au produit pour l’acheter en quelques clics.

Au cours du dernier trimestre, Pinterest a enregistré une augmentation de 40 % des clics sur les produits vers les sites de vente au détail.

Une fois que vous avez mis en place des épingles produit, les utilisateurs seront également dirigés vers un flux achetable comme celui-ci :

épingles de produit pinterest flux achetable

Autres à surveiller

Astuce 10 : testez les publicités de collection sur Snapchat

Snapchat s’est associé à Amazon en 2018 pour tester les achats de recherche visuelle, ce qui a conduit au lancement de Collection Ads.

Selon un article de blog de l’entreprise, eBay a enregistré un taux d’engagement 5 fois plus élevé avec Collection Ads par rapport aux Snap Ads standard.

La société travaille avec 40 nouveaux partenaires pour développer ses offres de commerce électronique. Je vous recommande donc de suivre Snapchat si vous cherchez à explorer de nouveaux canaux.

Astuce 11 : Créez une stratégie vidéo pour YouTube

Près des deux tiers des utilisateurs de médias sociaux déclarent utiliser YouTube (63 %) et Instagram (61 %) plus en 2018 qu’en 2017, contre 52 % qui déclarent utiliser davantage Facebook cette année.

C’est pourquoi nous voyons des marques de commerce électronique commencer à se tourner vers YouTube pour vendre.

Luxyhair.com est devenu une entreprise à 7 chiffres avec YouTube.

De plus, Zagg a utilisé les publicités YouTube pour augmenter les conversions de 75 %.

Les médias sociaux sont plus qu’un canal de vente

Le succès n’arrive pas par accident sur les réseaux sociaux, peu importe ce que vous vendez.

Il faut commencer, échouer, puis réussir. Vous devez prendre conscience de la valeur de la construction d’une marque, puis vous adapter à votre communauté.

De nombreuses entreprises de commerce électronique font l’erreur de supposer que le simple fait que vous soyez sur les réseaux sociaux signifie que vous donnez à vos consommateurs ce que vous voulez.

Mais, la réalité est qu’il existe maintenant des millions d’options pour les consommateurs. Comment votre produit e-commerce peut-il être différent ?

Une étude de Sprout Social a révélé que 84,9 % des clients n’achèteront pas un article tant qu’ils ne l’auront pas vu plusieurs fois.

Vous devez trouver le canal que vos clients écoutent et leur parler pour développer une connexion. C’est un cercle continu de tests.


Crédits image

Image en vedette : Paulo Bobita
Toutes les captures d’écran prises par l’auteur

10 superbes idées de contenu Evergreen pour les sites Web de commerce électronique

0

Les sites Web de commerce électronique dépendent des conversions (génération de prospects et de revenus) pour survivre. C’est pourquoi il est crucial de diffuser du contenu à feuilles persistantes pour rester pertinent aujourd’hui.

Qu’est-ce que le contenu Evergreen ?

Le contenu Evergreen est essentiellement un contenu qui ne s’appuie pas sur les tendances actuelles pour être utile ou intéresser son public cible. En termes simples, le contenu permanent est un document d’information ou de référence qui reste utile et pertinent longtemps après sa publication sur un site.

Ce type de contenu est vital, en particulier pour les sites de commerce électronique qui dépendent fortement des ventes commerciales pour rester au top.

Prenons, par exemple, un site de vente de vêtements et d’accessoires. Les styles de chemises et les conceptions de robes peuvent aller et venir, mais les tableaux de taille des produits et les instructions d’entretien restent standard.

Lié: Pourquoi avez-vous besoin de créer un contenu long et permanent

Investir dans la création d’un pool d’actifs numériques permanents pour tout site Web de commerce électronique entraîne presque toujours un cycle vertueux de génération de trafic robuste. Étant donné que ces actifs couvrent des domaines thématiques qui ne sont pas sensibles au facteur temps, il est plus facile d’augmenter la visibilité grâce à la recherche organique et au partage social (et aux liens) gagné en continu.

En fin de compte, une approche de contenu à feuilles persistantes peut vous mettre dans une position où vos abonnés sociaux, vos abonnés par e-mail, vos défenseurs de la marque et vos ventes peuvent augmenter en nombre – presque automatiquement.

Comment créer du contenu Evergreen pour les sites Web de commerce électronique

Commencez par créer du contenu basé sur des mots clés que vos clients cibles recherchent généralement, tels que « meilleurs haut-parleurs Bluetooth » ou « tutoriels de maquillage ».

Effectuez une recherche de mots clés à l’aide du planificateur de mots clés de Google et de Google Trends pour identifier les sujets sur lesquels votre marché cible souhaite constamment en savoir plus.

Évitez de présenter aux téléspectateurs de gros blocs de texte pur. Enrichissez votre contenu avec des visualisations, telles que des infographies, des images de produits visuellement attrayantes et des photographies en cours d’utilisation pour susciter plus d’intérêt et inciter les lecteurs à faire défiler jusqu’à la fin.

Présentez le contenu dans d’autres formats (par exemple, des présentations de diapositives et des vidéos). Les gens les aiment parce qu’ils n’auront pas à lire autant pour obtenir les informations dont ils ont besoin.

Sachez ce que vos concurrents créent. Offrez une meilleure expérience utilisateur et faites de votre contenu une meilleure référence pour la même information (contenu 10x). Ajoutez des conseils bonus, des liens utiles et d’autres informations pertinentes qui plairont à votre public.

Assurez-vous que votre contenu est unique et complet. Soyez aussi étendu et approfondi que nécessaire lorsque vous fournissez des connaissances sur les produits ou l’industrie. Faites-en votre objectif professionnel d’avoir le meilleur contenu à feuilles persistantes sur ce sujet pour devenir véritablement une autorité dans votre espace.

Mettez à jour votre contenu si nécessaire, surtout si vous créez des listes et compilez des astuces.

Lié: Des moyens rentables de créer du contenu et de nouvelles tendances de contenu

Pour brosser un meilleur tableau de ce que vous pouvez faire pour renforcer votre site Web de commerce électronique avec du contenu à feuilles persistantes, voici quelques bonnes idées de contenu à feuilles persistantes et des exemples inspirants.

1. Guides utiles liés à vos produits et catégories

Les supports pédagogiques profitent non seulement aux utilisateurs à la recherche d’informations, mais également à vos efforts de référencement. Les guides vous permettent d’insérer des mots-clés pour lesquels vous souhaitez vous classer naturellement.

Guide d'EffottelessGent pour les combinaisons de couleurs

Jetez un coup d’œil à ce guide indémodable sur les combinaisons de couleurs de vêtements de Effortless Gent – voyez comment il peut être utilisé toute l’année pour différents types de vêtements ?

2. Vidéos et manuels de produits bien conçus

Les descriptions de produits sont bonnes, mais les consommateurs veulent également voir comment les choses fonctionnent et ressemblent, et comment les utiliser et les entretenir correctement.

Exemple d'illustration de produit

Vous feriez bien d’inclure des vidéos de produits partageables et des manuels d’utilisation dans votre site de commerce électronique, comme cette vidéo sur la veste de voyage Baubax riche en fonctionnalités et ce manuel soigné sur le même produit.

3. Tableaux des tailles de produits

Les tableaux de tailles ne sont pas seulement utiles pour les chaussures, les sacs et les vêtements ; ils sont également fortement recommandés pour les sites vendant des outils, des meubles et d’autres articles où les dimensions sont pertinentes.

10 superbes idées de contenu Evergreen pour les sites Web de commerce électronique

Prenez par exemple ce tableau des tailles et le guide de l’acheteur sur le choix d’un snowboard du détaillant en ligne Evo.

4. Histoires de réussite exploitables et études de cas

« C’est bien, mais est-ce que ça marche vraiment ? » C’est l’une des questions que les consommateurs posent généralement avant d’être convaincus de cliquer sur le bouton « Acheter » ou « Ajouter au panier ».

Pour convaincre plus facilement des clients potentiels, vous pouvez inclure des exemples de réussite et des études de cas sur votre site.

Vous pouvez avoir des clients qui ont examiné votre produit ou partagé comment votre produit répondait à leurs besoins – contactez-les et demandez des détails, et demandez-leur la permission de partager leur histoire.

Lorsque vous partagez des études de cas et des histoires de réussite comme celle-ci sur Shape.com, assurez-vous de mettre en évidence la manière dont votre ou vos produits ont contribué à répondre aux besoins de vos clients.

Shape.com Exemple d'étude de cas

Lorsque des personnes ayant les mêmes besoins lisent comment d’autres ont pu trouver satisfaction ou surmonter des difficultés en utilisant votre produit, il y a plus de chances qu’elles aussi achètent et utilisent votre produit.

5. Glossaire spécifique à l’industrie

Les marchés de niche ont souvent leur propre jargon ou ensemble de concepts, c’est donc une grande aide pour les consommateurs intéressés si vous avez un glossaire spécifique à l’industrie sur votre site.

Glossaire du commerce électronique SaleHoo

Un excellent exemple est le glossaire de SaleHoo sur les termes de commerce électronique, de vente en gros et de livraison directe.

6. Ressources basées sur les données

Les utilisateurs aiment ne pas avoir à passer d’un site Web à un autre pour obtenir les informations dont ils ont besoin, c’est donc à vous de rechercher les informations et de les rassembler pour eux afin qu’ils n’aient pas à quitter votre site.

Il existe de nombreuses données accessibles au public (telles que celles des sites Web gouvernementaux) que vous pouvez utiliser pour créer un contenu qui résonnera bien avec votre marché cible.

Les industries à la croissance la plus rapide en Nouvelle-Zélande par région [MAP]

Un exemple est cette ressource pratique sur le travail en Nouvelle-Zélande du site de comparaison et de devis des entreprises de déménagement MovingPros.

Contenu visuel – comme les infographies et d’autres formes de guides visuels – est un autre format de contenu que les propriétaires de sites de commerce électronique et les spécialistes du marketing peuvent explorer en partageant des histoires/conseils intemporels (prenez un guide visuel complet de Bid4Papers pour les erreurs d’orthographe, de grammaire et de ponctuation les plus courantes) .

7. Conseils d’utilisation et astuces pour les produits

Les hacks de produits présentent des moyens intéressants de maximiser l’utilisation d’un article, même quelque chose d’aussi simple qu’un clip de reliure.

Même les personnes qui n’ont pas l’article montré dans le hack seraient incitées à en acheter un et à recommander les trucs et astuces à leurs amis.

Les astuces de la cafetière de Cook

C’est toujours une expérience amusante et étonnante de connaître les nombreuses utilisations d’un certain produit, surtout si le contenu est accompagné d’images et/ou de vidéos. Jetez un œil à cet article sur les hacks de cafetière pour voir ce que nous voulons dire.

8. Listes de contrôle complètes

Voyager, cuisiner, bricoler ? Il y a une liste de contrôle pour cela – ou il devrait y en avoir une – sur votre site.

Si vous vendez du matériel de plein air, créez une liste de contrôle sur ce que tout campeur responsable devrait avoir.

Si vous proposez des services de réparation automobile, dressez une liste détaillée de ce que les propriétaires de voitures doivent vérifier ou de ce qui devrait se trouver dans la trousse d’urgence de chaque voiture.

Liste de contrôle ultime pour les bagages de voyage d'Eagle Creek

À titre d’exemple, voici une liste de contrôle d’emballage de voyage ultime d’Eagle Creek.

9. Listes organisées de produits, services et ressources

Une autre façon d’ajouter du contenu précieux à votre site et de partager un peu d’amour des liens dans le processus consiste à organiser des listes de produits, de services et de ressources Web qui complètent vos propres offres.

Par exemple, si vous vendez du matériel artistique, dressez une liste de tutoriels de dessin en ligne, de démonstrations d’aquarelle et d’autres ressources.

Liste des cours de photographie et de vidéographie de CreativeLive

CreativeLive l’a fait en créant une page contenant divers sujets de photographie et de vidéographie, des cours et des articles de blog informatifs. Vérifiez le ici.

10. Soyez efficace

Soyez plus que créatif, soyez efficace !

Section de questions-réponses sur les produits de LivingSpaces

Des ajouts encore plus simples à vos pages de produits peuvent les transformer en actifs de contenu à feuilles persistantes. Voyez simplement comment LivingSpaces rend chacune de leurs pages de produits utiles en incluant une section de questions-réponses sur les produits sur ces pages transactionnelles.

Sommaire

Voici quelques-unes des meilleures idées de contenu à feuilles persistantes que vous pouvez utiliser sur votre site Web de commerce électronique.

Vous pouvez également répondre aux FAQ des lecteurs et fournir des conseils sur l’industrie via des articles pratiques et des listes de conseils.

La création de contenu permanent vous permet essentiellement d’automatiser vos efforts de vente et de marketing des mois, voire des années après la première mise en ligne de votre contenu. Alors créez et utilisez-le au maximum !


Crédits image :
Images postées : captures d’écran prises par l’auteur.

Snapchat présente un nouveau bloc d’annonces pour les annonceurs de commerce électronique

0

Snapchat déploie Dynamic Ads – une nouvelle unité publicitaire conçue spécifiquement pour les annonceurs de commerce électronique.

« Au fil des ans, Snap a investi massivement dans des solutions permettant aux spécialistes du marketing de performance de piloter leur activité, et ce nouvel ajout ne fera qu’augmenter la profondeur de notre offre. »

Ce que Dynamic Ads offre que les autres options publicitaires de Snapchat n’offrent pas, c’est la personnalisation automatisée, qui offre de nouvelles façons d’évoluer et d’améliorer les performances.

Snapchat vend le bloc d’annonces comme un moyen simple de créer des annonces mobiles à grande échelle tout en conservant l’identité de la marque grâce à des modèles axés sur le mobile.

Les autres avantages des annonces dynamiques incluent :

  • Création de haute qualité: Choisissez facilement parmi des modèles conçus pour présenter visuellement les produits, en donnant aux publicités un aspect natif sur la plate-forme, sans avoir besoin de compétences en conception.
  • Rendement amélioré: Gagnez du temps sur la création manuelle d’annonces et consacrez plus de temps à la croissance de votre entreprise.
  • Pertinence accrue des annonces: synchronisez un catalogue de produits, sélectionnez une audience pour la prospection ou le réengagement, et laissez le système de Snap diffuser l’annonce en temps réel.

La synchronisation d’un catalogue de produits permet à Snapchat d’être continuellement mis à jour sur les modifications apportées aux produits. Cela signifie qu’au fur et à mesure que des modifications sont apportées aux produits (c’est-à-dire le prix ou la disponibilité), les publicités s’ajusteront en conséquence afin que vous puissiez diffuser des campagnes « toujours actives ».

Snapchat souligne que les marques qui utilisent déjà les publicités dynamiques ont obtenu des résultats positifs jusqu’à présent :

« Lors de l’utilisation de Dynamic Ads, la boutique de mode en ligne Princess Polly a connu des premiers succès avec une diminution de 66 % du coût par achat et une augmentation de 171 % du ROAS, par rapport à leur campagne pixel similaire diffusée simultanément aux États-Unis. »

Les annonces dynamiques seront en version bêta ouverte à partir des prochaines semaines, pour les annonceurs ciblant les utilisateurs aux États-Unis. D’autres pays seront pris en charge dans les mois à venir.

7 tactiques de copie PPC pour le commerce de détail et le commerce électronique pour vous donner un avantage supplémentaire

0

Dans le commerce de détail et le commerce électronique, vous avez quelques secondes (et cela peut même être généreux) pour qu’un chercheur qualifié avec une forte intention d’achat morde sur votre annonce de recherche payante ou simplement la passe sous silence.

Des détails apparemment insignifiants dans votre copie peuvent faire toute la différence.

Ce qui suit n’est certainement pas une liste exhaustive, mais voici sept détails importants qui peuvent donner à vos campagnes PPC de vente au détail et de commerce électronique un avantage sur vos concurrents.

1. Comprendre le fonctionnement des titres

Google et Bing proposent tous deux plusieurs titres (jusqu’à 3 avec une limite de 30 caractères chacun) à utiliser dans votre texte publicitaire PPC.

Quelques choses que vous devez savoir :

  • Avoir tous ces personnages disponibles peut être une bénédiction ou une malédiction. Parfois, c’est nécessaire, mais d’autres fois, le vieil adage « moins c’est plus » s’applique. Vous pouvez devenir trop fou et brouiller ce qui devrait être un simple message.
  • Les spécialistes du marketing PPC les plus expérimentés à qui je parle vous diront de mettre l’appel à l’action (CTA) dans le deuxième titre. Commencez par là, mais testez-le évidemment par vous-même.
  • Il n’est pas garanti que ce nouveau troisième titre apparaisse. Donc pour vous, cela signifie que vous devez faire attention au texte que vous y mettez. S’il y a une déclaration ou un CTA « indispensable », ne le mettez pas dans ce troisième titre.
7 Vente au détail &  Tactiques de copie PPC de commerce électronique pour vous donner un avantage supplémentaire

2. Le chemin de l’URL d’affichage

Ne confondez pas l’URL de destination avec l’URL à afficher.

L’URL de destination peut être une longue chaîne laide et c’est très bien. Cependant, vous pouvez faire le afficher l’URL ça se voit dans l’annonce jolie.

Plus important encore, vous pouvez le rendre utile et donner au chercheur un petit coup de pouce de confiance qu’il trouvera ce qu’il veut en cliquant sur votre annonce.

7 Vente au détail &  Tactiques de copie PPC de commerce électronique pour vous donner un avantage supplémentaire

Google et Bing donnent judicieusement à l’URL d’affichage une couleur contrastée, ce qui permet de se démarquer instantanément. Utilisez cet avantage pour vous donner un avantage auprès de votre client potentiel.

3. Extensions de liens annexes

Certes, ce ne sont rien de nouveau ou d’avancé. En fait, il s’agit de l’une des extensions d’annonces disponibles les plus élémentaires.

Pourtant, de nombreux détaillants et sites de commerce électronique ne les utilisent pas ou les utilisent, mais n’obtiennent probablement pas les résultats qu’ils estiment devoir obtenir.

En général, les extensions de liens annexes fonctionnent mieux lorsque vous essayez de diffuser une annonce pour des expressions où plusieurs destinations potentielles pourraient être justifiées ou lorsque l’intention de recherche n’est pas limpide.

Des exemples de ceci seraient:

  • Une campagne de marque où vous afficheriez des liens de site de base pour donner au chercheur des options pour trouver un chemin plus rapide vers ce qu’il pourrait rechercher. L’annonce ci-dessous concerne un détaillant fictif en ligne uniquement qui vend tous les types de robinets que vous pouvez imaginer :
7 Vente au détail &  Tactiques de copie PPC de commerce électronique pour vous donner un avantage supplémentaire
  • Une campagne axée sur des mots clés génériques dans lesquels vous utilisez un type de correspondance large (avec ou sans modificateur) ou d’expression exacte. L’annonce ci-dessous implique le même détaillant fictif en ligne uniquement, mais cette fois, le chercheur interroge « Robinets de cuisine » (notez que des mots clés génériques comme celui-ci ne seront probablement pas bon marché).
7 Vente au détail &  Tactiques de copie PPC de commerce électronique pour vous donner un avantage supplémentaire

Considérations clés avec Tout Extensions de liens annexes

  • La structure et la hiérarchie de votre programme PPC sont importantes. Comme vous pouvez le voir dans les exemples ci-dessus, un chercheur effectuant une requête générale de marque peut avoir besoin d’un ensemble différent d’invites CTA et de destinations de page de destination. Les extensions de site disponibles pour être affichées dans votre annonce dépendront beaucoup de la façon dont vous structurez votre campagne (compte, groupe d’annonces, campagne).
  • Il n’est pas garanti que les extensions de liens annexes s’affichent. Même si vous faites tout correctement, parfois ils ne se montrent tout simplement pas et cela peut être frustrant, alors ne misez pas toute votre stratégie sur eux. Des facteurs tels que le classement des annonces, la position des annonces et d’autres extensions activées jouent tous un rôle dans leur diffusion.
  • Assurez-vous que la page de destination de toute extension de lien annexe est très pertinente par rapport au texte de l’annonce.

4. Extensions d’appel

Certains clients ont juste besoin de parler à quelqu’un avant de pouvoir effectuer un achat.

Peut-être veulent-ils savoir si quelque chose est en stock (oui, ils devraient pouvoir le trouver sur le site Web), parler à un expert ou simplement passer la commande par téléphone.

C’est à vous de faire le calcul pour déterminer si prendre une commande par téléphone est quelque chose que votre modèle commercial prend en charge, mais en général, fournir un autre moyen pour un client de vous joindre n’est pas une mauvaise chose.

Dans ces cas, une simple extension d’appel est très utile sur le bureau et absolument essentielle sur mobile.

7 Vente au détail &  Tactiques de copie PPC de commerce électronique pour vous donner un avantage supplémentaire

Considérations clés sur les extensions d’appel

  • Un appel est traité de la même manière qu’un clic sur l’annonce. En d’autres termes, vous serez facturé.
  • Les extensions d’appel peuvent vous aider à conclure l’accord, mais assurez-vous que vous disposez du personnel approprié pour gérer toute augmentation de volume et formé pour répondre à toutes les questions découlant de l’appel. Si ce n’est pas le cas, ne vous embêtez pas – peu de choses peuvent nuire davantage à votre réputation que de ne pas répondre au téléphone lorsqu’un client vous appelle.
  • Vous pouvez programmer des extensions d’appel afin assurez-vous qu’ils ne s’affichent que lorsque le personnel est disponible pour répondre au téléphone.
  • Si vous utilisez votre propre numéro, assurez-vous qu’il correspond au numéro sur votre page de destination. Si ce n’est pas le cas, vous risquez un refus d’annonce.

5. Notes et avis

Donnez aux acheteurs potentiels la certitude que vous êtes une source fiable auprès de laquelle acheter.

Parfois, un peu de preuve sociale peut faire légèrement pencher la balance en votre faveur dans un espace bondé.

Cela est particulièrement vrai si votre marque n’est pas un nom familier ou si vous êtes dans l’espace où les clients font des achats peu fréquents (comme les robinets de cuisine, par exemple).

7 Vente au détail &  Tactiques de copie PPC de commerce électronique pour vous donner un avantage supplémentaire

Activer cette extension est à la fois simple et difficile :

La partie facile

  • Vous êtes déjà inscrit. (Cependant, il est possible de vous désinscrire.)
  • Il s’affichera si vous avez au moins 100 avis ou si Google détermine que les clients ont fourni suffisamment d’informations pour générer une note.

La partie difficile

  • Obtenir ce volume d’avis n’est pas toujours facile lorsque vous débutez. Mais l’effort pour obtenir ces critiques en vaudra finalement la peine.
  • Il est plus facile de vendre un produit que d’amener un client satisfait à vous donner un avis.

Pour plus d’informations sur les avis, consultez Où et comment obtenir les bons avis pour votre entreprise.

6. Extensions de lieu

Si vous disposez d’emplacements physiques où les clients peuvent acheter des produits, votre annonce sera plus efficace si cette extension est activée.

C’est l’un des moyens les plus rapides d’attirer de nouveaux clients dans votre magasin.

7 Vente au détail &  Tactiques de copie PPC de commerce électronique pour vous donner un avantage supplémentaire

Si vous avez plusieurs emplacements proches les uns des autres, c’est encore plus utile car vous pouvez rapidement donner à ce client potentiel un choix d’emplacement afin qu’il puisse choisir ce qui lui convient le mieux.

7 Vente au détail &  Tactiques de copie PPC de commerce électronique pour vous donner un avantage supplémentaire

L’extension de lieu est simple à activer lors de la configuration d’une annonce tant que votre fiche Google My Business est mise à jour, exacte et liée à votre compte Google Ads.

C’est là que vous devrez vous assurer que vous êtes étroitement aligné avec la personne qui gère votre référencement local.

7. Extensions d’affiliation

Si vous êtes une marque qui vend directement sur votre site Web ou sur Amazon, mais que vous vendez également via le canal de vente au détail physique, il est assez courant d’entendre des grognements selon lesquels vous essayez de concurrencer les magasins mêmes qui vendent votre produit.

C’est là que l’extension d’affiliation peut être utile.

En termes simples, vous donnez le choix aux clients potentiels. Ils peuvent commander en ligne et acheter directement auprès de vous, ou ils peuvent se rendre dans une chaîne de magasins qui propose votre produit :

7 Vente au détail &  Tactiques de copie PPC de commerce électronique pour vous donner un avantage supplémentaire

Conseils supplémentaires et pensées d’adieu

En ce qui concerne la copie publicitaire PPC pour la vente au détail et le commerce électronique, il existe d’autres options à noter, à connaître et à tester par vous-même. Ceux-ci inclus:

  • Option pour un texte d’annonce supplémentaire (Google et Bing prennent désormais en charge les 2e champs de texte d’annonce).
  • Extensions promotionnelles.
  • Extension d’accroche.
  • Rallonges de prix.
  • Extraits de site (le cas échéant).
  • Insertion dynamique de mots-clés (Bing a récemment facilité sa gestion).
  • Campagnes Google Shopping.
  • Et bien d’autres encore. Consultez notre guide PPC 101 pour plus d’informations sur bon nombre d’entre eux.

Il y a quelques éléments essentiels que vous devez toujours garder à l’esprit lorsqu’il s’agit d’utiliser de nombreuses fonctionnalités couvertes dans cet article :

  • Le cadre et la structure de votre programme PPC sont si importants qu’on ne saurait trop le souligner. De nombreuses fonctionnalités abordées dans cet article sont beaucoup moins efficaces avec un programme mal structuré.
  • Il y a longtemps, un éditeur très sage m’a dit « n’utilisez jamais plus de mots que nécessaire pour obtenir la vente ». Vous avez beaucoup de personnages potentiels à votre disposition et il y a beaucoup de raisons valables pour tous les utiliser, mais ne vous sentez pas obligé de le faire. Si vous pouvez faire valoir votre point de vue rapidement, faites-le.

Davantage de ressources:

  • Top 3 des nouvelles fonctionnalités PPC pour augmenter le retour sur investissement de votre recherche payante
  • Pourquoi Google Shopping est le meilleur endroit pour la publicité de recherche de détail
  • Marketing du commerce électronique en 2019 : le guide définitif

Crédits image

Toutes les captures d’écran prises par l’auteur, avril 2019

5 problèmes techniques de référencement sur les grands sites de commerce électronique & Comment les résoudre

0

Souhaitez-vous que vos listes de produits soient mieux classées sur les moteurs de recherche ?

Vous avez l’impression que votre succès est aussi limité que votre budget de crawl ?

Classer efficacement des milliers de produits, des centaines de catégories et des millions de liens nécessite un niveau d’organisation qui peut parfois sembler hors de portée.

Cela est particulièrement vrai lorsque les performances de votre site ecommerce dépendent d’un budget de crawl limité ou d’équipes déconnectées.

Pour les grands sites de commerce électronique, c’est un immense défi.

Dans cet article, vous trouverez des solutions éprouvées pour certains des problèmes techniques de référencement les plus persistants qui affligent des sites comme le vôtre. Vous apprendrez à résoudre les problèmes liés au budget d’exploration, à l’architecture du site, aux liens internes, etc., qui freinent les performances de votre site.

Allons-y.

1. Le budget de crawl est souvent trop limité pour fournir des informations exploitables

Développer votre activité de commerce électronique est formidable, mais cela peut entraîner un volume massif de pages et une structure de site Web désorganisée et obsolète.

L’incroyable croissance de votre entreprise a probablement conduit à :

  • Besoins importants en matière de budget de crawl SEO.
  • Processus d’exploration longs.
  • Un gaspillage de budget d’exploration élevé dû à un contenu obsolète et facilement manqué, tel que des pages orphelines et zombies, qui n’ont plus besoin d’être explorés ou indexés.
  • Rapports difficiles à suivre remplis d’erreurs techniques fondamentales répétitives sur des millions de pages.
  • Données de crawl incomplètes et segmentées, ou crawls partiels.

Essayer de résoudre des problèmes de référencement en utilisant des crawls partiels n’est pas une bonne idée ; vous ne pourrez pas localiser toutes les erreurs, ce qui vous obligera à prendre des décisions SEO qui pourraient faire plus de mal que de bien.

Que les limites de votre budget d’exploration soient liées à la taille du site Web ou aux outils d’exploration basés sur le bureau, vous avez besoin d’une solution qui vous permet d’examiner et de comprendre l’intégralité de votre site Web, dans son ensemble, sans aucune limite.

La solution : utiliser des journaux bruts au lieu de rapports d’analyse

Pour surmonter le problème des budgets d’exploration lents et limités, nous vous recommandons d’utiliser des journaux bruts au lieu des rapports d’exploration.

Les journaux bruts vous permettent de :

  • Surveillez l’exploration, l’indexation et l’analyse détaillée du contenu à un prix plus raisonnable.
  • Comprenez quelles pages ont un impact sur votre budget de crawl et optimisez-les en conséquence.
  • Éliminez les erreurs critiques juste après une mise à jour du produit.
  • Vous permet de résoudre les problèmes avant que les robots Google ne les découvrent.
  • Identifiez rapidement les pages avec les codes d’état 2XX, 3XX, 4XX et 5XX.

L’utilisation d’un outil de journal brut vous donne également une image exacte de l’efficacité du référencement d’un site.

Vous pourrez générer des rapports indiquant le nombre de pages dans la structure du site, les pages recevant des visites de robots de recherche et les pages recevant des impressions dans les SERP.

Cela vous donne une image plus claire de l’endroit où les problèmes de structure et d’exploration se produisent, à n’importe quelle profondeur.

5 problèmes techniques de référencement sur les grands sites de commerce électronique &  Comment les résoudre

Par exemple, nous pouvons voir qu’il y a plus de 4 millions de pages dans la structure du site ci-dessus.

Seuls 725 161 sont visités par des robots de recherche.

Et seulement 29 277 de ces pages sont classées et obtiennent des impressions.

24 189 025 pages visitées par des robots de recherche qui ne font même pas partie de la structure du site.

Quelle occasion manquée !

Comment découvrir et résoudre les problèmes de crawl SEO plus rapidement avec les journaux bruts

Implémentez un outil d’analyse SEO sans limite qui peut explorer des sites Web complets de n’importe quelle taille et structure.

Ultra rapide, JetOctopus peut crawler jusqu’à 250 pages par seconde ou 50 000 pages en 5 minutes, afin de vous aider à comprendre comment votre budget de crawl est affecté.

Simplement:

  1. Créez un compte sur JetOctopus.
  2. Accédez à la section Impact.
  3. Évaluez votre ratio de crawl et les pages manquées.

En quelques secondes, vous pouvez mesurer le pourcentage de pages SEO efficaces et savoir comment améliorer la situation.

5 problèmes techniques de référencement sur les grands sites de commerce électronique &  Comment les résoudre

Notre analyseur de journaux suit le budget de crawl, les pages zombies et orphelines, les erreurs d’accessibilité, les zones de déficience de crawl, le comportement des bots en fonction de la distance par rapport à l’index par taille de contenu, les liens entrants, les pages les plus actives, etc.

Grâce à sa représentation visuelle efficace, vous pouvez booster l’indexabilité tout en optimisant le budget de crawl.

5 problèmes techniques de référencement sur les grands sites de commerce électronique &  Comment les résoudre

Comment?

L’optimisation du budget de crawl est au cœur de tout effort de référencement et plus encore pour les grands sites Web. Voici quelques points pour vous aider à démarrer.

Identifiez si votre budget de crawl est gaspillé.

L’analyse des fichiers journaux peut vous aider à identifier les raisons du gaspillage du budget de crawl.

Consultez la section « Analyse du fichier journal » pour le déterminer.

Débarrassez-vous des pages d’erreur.

Passez en revue l’exploration du site via l’analyse des fichiers journaux pour trouver les pages pouvant contenir des erreurs 301, 400 ou 500.

Améliorez l’efficacité de l’exploration.

Utilisez les données d’exploration SEO et de fichiers journaux pour déterminer les disparités entre les pages explorées et indexées. Tenez compte des points suivants pour améliorer l’efficacité de l’exploration.

  • Assurez-vous que le réglage des paramètres GSC est à jour.
  • Vérifiez si des pages importantes sont incluses en tant que pages non indexables. Les données des fichiers journaux vous aideront à les localiser.
  • Ajoutez des chemins d’interdiction dans le fichier robots.txt pour économiser votre budget de crawl pour les pages prioritaires.
  • Ajoutez des balises noindex et canoniques pertinentes pour indiquer leur niveau d’importance pour les robots de recherche. Cependant, les balises noindex ne fonctionnent pas bien dans le cas des ressources multimédias, à savoir les vidéos et les fichiers PDF. Dans ce cas, utilisez robots.txt.
  • Recherchez les pages non autorisées explorées par les robots de recherche.

2. La gestion d’une structure de liens internes massive peut être compliquée

Les liens internes sont l’un des meilleurs moyens d’informer Google de ce qui existe sur votre site Web.

Lorsque vous créez des liens vers vos produits à partir des pages de votre site, vous donnez à Google un chemin d’exploration clair afin de classer vos pages.

Les robots d’exploration de Google utilisent la structure de liens internes d’un site Web et le texte d’ancrage pour en tirer une signification contextuelle et découvrir d’autres pages du site.

5 problèmes techniques de référencement sur les grands sites de commerce électronique &  Comment les résoudre

Cependant, la création d’une structure de liens internes conviviale pour l’exploration est difficile pour les sites Web à grande échelle.

Suivre le rythme des produits liés en interne qui entrent et sortent constamment en stock n’est pas toujours durable sur un grand site de commerce électronique.

Vous avez besoin d’un moyen de voir où se produisent les impasses lors d’une exploration Google.

Pourquoi la structure des liens internes est importante

Google s’appuie sur les liens internes pour l’aider à comprendre comment les visiteurs peuvent naviguer rapidement et facilement sur le site Web.

Si votre page d’accueil se classe bien pour un mot-clé spécifique, les liens internes aident à distribuer le PageRank à d’autres pages plus ciblées du site. Cela aide ces pages liées à se classer plus haut.

La solution : trouvez les impasses du crawl avec des outils d’efficacité de structure interconnectés

Notre efficacité de la structure d’interconnexion résout ce problème en vous donnant une vision claire de la santé des liens internes de votre site.

  • Sur le tableau de bord, allez à Idées -> Efficacité de la structure.
  • Cette capture d’écran montre la liste des répertoires présents sur le site Web, les pages de ce répertoire, le pourcentage de pages indexables, le nombre moyen de liens internes vers une page de ce répertoire, le comportement du bot ici, les impressions SERP et les clics. Il reflète clairement l’efficacité du référencement par les annuaires pour analyser et multiplier les expérimentations positives.
5 problèmes techniques de référencement sur les grands sites de commerce électronique &  Comment les résoudre

Découvrez comment notre client DOM.RIA a doublé ses visites Googlebot en l’expérimentant.

3. Le dépannage des problèmes de référencement sur les sites Web JavaScript est difficile

JavaScript est la pierre angulaire de la conception de sites Web réactifs, permettant aux développeurs d’améliorer l’interaction et la complexité de leurs applications. C’est pourquoi de grands marchés comme Amazon et eBay l’utilisent.

Cependant, les sites JavaScript sont confrontés à deux problèmes :

  • Crawlabilité: Le contenu JS limite la capacité d’un crawler à naviguer page par page sur le site Web, ce qui a un impact sur son indexabilité.
  • Accessibilité: Bien qu’un crawler lise une page JS, il ne peut pas comprendre à quoi se rapporte le contenu. Ainsi, ils ne pourront pas classer les pages pour les mots clés pertinents.

Par conséquent, les webmasters de commerce électronique ne peuvent pas déterminer quelles pages sont rendues et lesquelles ne le sont pas.

La solution : utiliser un robot d’exploration avancé qui peut voir JavaScript comme Googlebot

Traditionnellement, les robots d’exploration SEO n’étaient pas en mesure d’explorer les sites Web JavaScript. Mais JetOctopus est l’un des robots d’exploration les plus avancés, avec une fonctionnalité de rendu JavaScript.

Dans JS Performance, vous trouverez des informations sur l’exécution de JavaScript – à savoir First Paint, First Contentful Paint et le chargement de la page – et le temps nécessaire pour traiter toutes les requêtes JavaScript.

Il montre également les erreurs JS.

Voici comment mettre cette fonctionnalité à votre service :

  • Accédez à JS Performance dans l’onglet Crawler.
5 problèmes techniques de référencement sur les grands sites de commerce électronique &  Comment les résoudre
  • Affichez votre site Web en tant que Googlebot avec JavaScript. Ce GIF montre le processus.
5 problèmes techniques de référencement sur les grands sites de commerce électronique &  Comment les résoudre

4. Peu d’outils offrent des informations détaillées pour les grands sites Web

Core Web Vitals et Page Speed ​​sont des mesures SEO techniques importantes à surveiller. Cependant, peu d’outils les suivent page par page.

La solution : utilisez un seul outil qui vous donne les tâches véritablement prioritaires

De plus, cela vous permet de rester au courant des problèmes techniques de référencement courants rencontrés par les grands sites Web.

Voici comment.

Prioriser les problèmes mondiaux qui nécessitent une attention

Analysez les Page Speed ​​Insights de toute la catégorie de pages en un seul clic.

Avec cette fonctionnalité, vous pouvez vous concentrer sur ce qui est le plus pressant.

5 problèmes techniques de référencement sur les grands sites de commerce électronique &  Comment les résoudre

Utilisez la visualisation des données à votre avantage

Utilisez des rapports prédéfinis, le chevauchement automatique des données et des graphiques vifs avec des informations SEO précieuses pour récolter les informations les plus précieuses en quelques secondes.

Vous pouvez voir les données visualisées de Google Search Console (GSC), ce qui vous donne une meilleure compréhension de ce que GSC vous dit afin que vous puissiez tirer les bonnes conclusions.

Découvrez comment la section Impact offre des informations claires sur le comportement des bots en quelques secondes :

5 problèmes techniques de référencement sur les grands sites de commerce électronique &  Comment les résoudre

Analysez des données plus précieuses dans Dynamics

Si vous ne regardez que les tendances générales de GSC, vous laissez peut-être de l’argent sur la table.

La dynamique vous permet de :

  • Observez l’évolution en pourcentage des impressions, des clics, du CTR, des pages actives et du classement dans la dynamique.
  • Découvrez quelles URL ont augmenté ou diminué au fil du temps. Trouvez la raison et corrigez la situation ou multipliez les expériences positives sur le reste des pages commerciales.
5 problèmes techniques de référencement sur les grands sites de commerce électronique &  Comment les résoudre
  • Vous pouvez faire tout cela sans toucher à Excel. Tous les graphiques partagés sont prédéfinis et cliquables. De plus, vous pouvez ajouter Google Analytics pour obtenir des informations plus approfondies.
5 problèmes techniques de référencement sur les grands sites de commerce électronique &  Comment les résoudre
  • Vous pouvez également effectuer une analyse détaillée des mots clés avec GSC pour identifier les nouveaux mots clés qui commencent tout juste à obtenir des impressions, les mots clés perdus qui ont cessé d’obtenir des impressions et les mots clés sans clic avec des impressions mais pas de clics. Vous verrez également les gagnants et les perdants par impressions, clics, CTR et positions.
5 problèmes techniques de référencement sur les grands sites de commerce électronique &  Comment les résoudre

5. Garder plusieurs équipes de développement et de produit alignées sur le référencement

Vous connaissez l’exercice : trois équipes ont décidé de mettre à jour l’interface utilisateur du site complet sans vous consulter ni consulter votre équipe de référencement.

Deux équipes marketing ont décidé de migrer un groupe complet de pages sans en informer le reste de l’entreprise.

Votre équipe de référencement sur la page a décidé de mettre à jour ses modèles de page de destination sans mettre à jour le balisage du schéma.

Au moment où votre équipe SEO technique le détecte, il est trop tard. Leurs mises à jour de l’interface utilisateur finissent par nuire au référencement de plusieurs pages ou même de l’ensemble du groupe de pages.

Les ressources sont gaspillées et récupérer le trafic perdu ne sera pas facile.

Comment pouvez-vous être informé des modifications apportées au site Web avant Google et les résoudre ?

Quelle est la meilleure façon de faire en sorte que les équipes poursuivent le même objectif ?

La solution : alignez les objectifs de vos équipes et recevez des alertes SEO qui vous informent avant que Google ne le découvre

  1. Configurez des alertes en temps réel qui vous permettent de savoir exactement quand un problème de référencement s’est produit.
  2. Compilez les problèmes fréquents de votre entreprise.
  3. Créer et mettre en œuvre une stratégie interdépartementale pour impliquer tous les acteurs.
  4. Tirez parti d’un outil de gestion de projet pour suivre les points de contrôle, en veillant à ce que tout le monde soit informé des dates importantes.

Ça s’annonce comme beaucoup de travail? Ces problèmes peuvent être facilement résolus avec des alertes, comme indiqué ci-dessous.

  • Allez dans l’onglet Alertes et cliquez sur Aperçu.
5 problèmes techniques de référencement sur les grands sites de commerce électronique &  Comment les résoudre
  • Vous avez maintenant un aperçu complet des erreurs qui peuvent affecter les performances en ligne de votre site.
5 problèmes techniques de référencement sur les grands sites de commerce électronique &  Comment les résoudre

Voici comment cette fonctionnalité peut vous aider.

Le moyen facile de configurer les alertes SEO

Les alertes vous donnent le contrôle, la sécurité SEO et la possibilité d’éliminer les erreurs et de les corriger avant que les robots n’arrivent sur votre site Web.

Vous recevrez des mises à jour opportunes envoyées par e-mail, SMS, messagerie, etc.

  1. Inscrivez-vous et configurez votre compte et recevez automatiquement des alertes SEO.

C’est ça. Une fois que vous êtes configuré, vous recevrez des notifications sur :

  • Modifications du budget de crawl.
  • Page d’index vers le bas.
  • Txt état non-200.
  • Augmentation des pages avec un code d’état non-200.
  • Un nombre croissant de pages lentes, >2 sec.
  • Carte d’achat qui ne fonctionne pas.
  • Et beaucoup d’autres.
5 problèmes techniques de référencement sur les grands sites de commerce électronique &  Comment les résoudre

Surveiller les expériences SEO de plusieurs équipes

Pour les grands sites de commerce électronique, le référencement sur la page doit être suivi régulièrement, car de petits problèmes peuvent faire boule de neige en un rien de temps.

Observez la dynamique des petites expériences de référencement et profitez de la capacité de Log File Analyzer à fournir un argument à toute épreuve pour soutenir les stratégies et les expériences de référencement.

Cela agit comme un contrôle infaillible de l’efficacité du référencement.

Si les résultats des expériences sont satisfaisants, vous pouvez facilement les appliquer à l’ensemble du site Web.

Le moyen facile de créer une stratégie interdépartementale

Utilisez l’outil de segmentation pour diviser de grandes quantités de contenu de site Web en segments plus petits et logiques à analyser efficacement.

En quelques instants, vous pourrez :

  • Faites une analyse rapide des problèmes de référencement et identifiez les prochaines étapes d’action.
  • Expérimentez avec différents segments complexes (obtenez des données de différents ensembles de données en une seule sélection) pour trouver de nouvelles façons d’améliorer les performances et les conversions organiques.
  • Réduisez le travail manuel et les erreurs, courants avec le référencement de grands sites Web.

Notre outil de segmentation explore et segmente les sites de commerce électronique à l’aide de différents ensembles de données et de filtres faciles à utiliser. Vous pouvez joindre plusieurs ensembles de données tels que GSC, BotLogs, Ahrefs et des données d’exploration pour obtenir une vue plus détaillée des performances du site.

Dans ce rapport All Pages Crawl, par exemple, vous pouvez voir 1 662 633 pages explorées avec 1 647 013 ayant des problèmes critiques et 1 633 039 ayant des problèmes d’avertissement.

5 problèmes techniques de référencement sur les grands sites de commerce électronique &  Comment les résoudre

Remarquez ce qui se passe lorsque vous les segmentez avec des pages avec des méta descriptions non optimisées.

Vous voyez 184 910 pages, dont 171 173 pages ont des problèmes critiques et 166 348 pages avec des problèmes d’avertissement.

5 problèmes techniques de référencement sur les grands sites de commerce électronique &  Comment les résoudre

Pourquoi JetOctopus est-il le meilleur choix pour les grands sites de commerce électronique ?

Si vous souhaitez rendre votre programme de référencement technique plus simple, mieux visualisé et simplement plus faisable, nous avons ce qu’il vous faut.

Ne gonflez pas votre flux de travail avec des dizaines d’outils lorsque vous pouvez utiliser un outil SEO complet et ultra-rapide pour tout faire.

Interface utilisateur intuitive

L’interface utilisateur intuitive de JetOctopus facilite la navigation dans les différentes sections du rapport. L’outil facile à utiliser segmente chaque partie du site Web, comme les pages de destination, les sections de blog, les pages de produits, etc. sur son tableau de bord.

Abordable et rentable

JetOctopus est une plateforme de référencement de haute technologie accessible à tous (pas seulement aux entreprises).

La plupart des robots d’exploration ne permettent pas aux utilisateurs d’explorer complètement leurs sites clients en raison des limites du projet.

JetOctopus comprend que les sites Web de commerce électronique sont volumineux ; par conséquent, nous offrons la possibilité de « ramper sans limites de projet » à un prix raisonnable.

Cela signifie des paiements semestriels ou annuels, ainsi que des remises supplémentaires (10-20%).

Choisissez votre forfait et commençons !

Quel est le meilleur pour le commerce électronique : le référencement sur la page ou la création de liens ?

0

La question Ask an SEO d’aujourd’hui vient de Taha à Chicago, qui demande :

Ma question porte sur le référencement du commerce électronique. Actuellement, je travaille en tant que SEO Executive pour une marque de commerce électronique. Ils n’ont aucun contenu sur le site et leur profil total de backlinks est d’environ 1 000 liens (ce qui n’est rien comparé aux concurrents).

Sur quel domaine dois-je me concentrer en premier afin de classer les pages de catégorie ? Dois-je privilégier le contenu et les optimisations on-page ou créer des backlinks pour concurrencer les profils de mes concurrents ?

Taha, excellente question.

La réponse courte est : vous devriez commencer par l’optimisation du contenu et de la page.

Maintenant, permettez-moi de vous donner la réponse longue, qui s’applique à plus que les pages de catégorie que vous avez mentionnées.

Commencez avec le référencement sur la page

Les backlinks sont importants et nous savons qu’ils font partie de l’algorithme de classement.

Cependant, vous devez avoir un contenu optimisé sur le site Web afin que les moteurs de recherche sachent pour quoi classer votre site Web.

Vous trouverez ci-dessous une brève liste de contrôle sur quoi se concentrer en termes d’optimisation sur la page avant de commencer à investir du temps dans la création de liens.

1. Déterminez vos mots-clés et thèmes

Si vous ne l’avez pas déjà fait, passez un peu de temps à identifier vos mots-clés.

Allez de large à étroit lorsque vous créez votre liste, mais gardez à l’esprit que la pertinence est la considération la plus importante.

Même si vous identifiez des termes généraux, ils doivent toujours être ciblés et pertinents pour vos catégories et produits.

Lorsque je fais des recherches de mots-clés, j’aime d’abord faire un remue-méninges, puis élargir ma liste de graines à l’aide d’outils tels que Semrush, SE Ranking ou SpyFu.

Une fois ma liste construite, je vais ensuite la prioriser, généralement en trois catégories : Priorité 1, Priorité 2 et Priorité 3.

Vous devrez attribuer des mots clés aux pages de votre site Web, ce que l’on appelle le mappage des mots clés et vous aidera à éviter la cannibalisation des mots clés.

Après avoir terminé ce processus, il est temps d’optimiser vos pages.

Gardez à l’esprit qu’il est courant d’avoir 2 à 3 mots-clés principaux par page et plusieurs mots-clés secondaires.

2. Optimisez vos pages

Lorsque vous optimisez vos pages, concentrez-vous sur vos balises de titre, vos balises d’en-tête (en particulier les H1), le corps du texte et les attributs alt de l’image.

Même si la méta description ne joue pas un grand rôle dans le classement, vous devez également l’optimiser.

Il existe des bonnes pratiques à suivre lors de l’optimisation, que vous pouvez trouver dans Le guide complet du référencement sur page.

Voici un conseil de pro : utilisez Google Search Console pour déterminer si le moteur de recherche reconnaît déjà vos pages pour les requêtes pertinentes.

Le rapport de performance dans Google Search Console vous montrera les requêtes pour chaque page.

Si l’une de ces requêtes ressemble à de bons mots-clés, ou peut-être qu’elles figurent déjà sur votre liste, concentrez-vous sur ces mots-clés lors de l’optimisation de la page associée.

Vous pouvez mettre à jour le titre de la page et/ou H1 pour inclure le(s) mot(s)-clé(s).

Vous pourriez même chercher des occasions d’intégrer davantage les mots-clés dans le corps du texte, mais ne bourrez jamais de mots-clés. Le contenu doit se lire naturellement.

3. Ajoutez du contenu pertinent

L’ajout de contenu optimisé est essentiel, quel que soit le type de site Web, et le commerce électronique ne fait pas exception.

Puisque vous avez mentionné les pages de catégorie dans votre question, je vais me concentrer sur les recommandations pour ce type de contenu.

Tout d’abord, sachez que les pages de catégorie offrent de nombreuses possibilités d’ajouter du texte.

Cependant, de nombreuses entreprises hésitent à ajouter trop de texte sur les pages de catégories, car elles pensent que cela nuira à l’expérience d’achat.

La bonne nouvelle est qu’il existe des moyens créatifs d’ajouter du texte optimisé sans être trop intrusif.

Target.com en est un bon exemple.

Ce qui suit est une capture d’écran de la catégorie Cadeaux pour bébé.

Lorsque vous faites défiler vers le bas de la page, vous pouvez voir un texte optimisé avec une option consommable (c’est-à-dire Afficher plus).

Optimisation de la catégorie de commerce électronique target.com

TheCompanyStore.com fournit un autre exemple de contenu de catégorie qui comprend également des FAQ.

magasin d'entreprise d'optimisation de catégorie de commerce électronique

Dans les deux exemples fournis, un visiteur du site Web peut toujours faire défiler facilement les produits au fur et à mesure qu’il descend la page.

Le contenu contenu vers le bas de la page est bon à des fins d’optimisation, mais également utile pour le visiteur.

Réviser + Affiner

Une dernière note : après avoir optimisé vos pages, soyez toujours à l’affût des opportunités d’amélioration.

C’est là que le conseil de pro que j’ai fourni peut vous aider.

Prenez l’habitude de surveiller les performances de vos pages et d’effectuer des mises à jour, au besoin.

Davantage de ressources:

  • 3 types clés de métriques de création de liens et comment les utiliser avec succès
  • Création de liens de coupon pour le commerce électronique : un guide étape par étape
  • Guide de création de liens : comment acquérir et gagner des liens qui boostent votre référencement


Image en vedette : Andrey_Popov/Shutterstock

Note de l’éditeur: Demandez à un SEO est une colonne hebdomadaire de conseils SEO écrite par certains des meilleurs experts SEO de l’industrie, qui ont été triés sur le volet par Search Engine Journal. Vous avez une question sur le référencement ? Remplissez notre formulaire. Vous verrez peut-être votre réponse dans le prochain article #AskanSEO !

Google publie un guide des meilleures pratiques pour le commerce électronique

0

Google a ajouté une nouvelle section de ses pages de développeur axée sur les meilleures pratiques pour les sites Web de commerce électronique. Les nouvelles pages s’adressent aux développeurs mais sont également utiles à tout éditeur de site e-commerce vendant des produits en ligne.

Meilleures pratiques pour le commerce électronique

L’objectif du nouveau guide est de montrer comment rendre vos produits visibles non seulement dans la recherche Google, mais à travers tous les produits de recherche de Google qui proposent des produits aux acheteurs.

Il y a sept nouvelles pages qui se concentrent sur les sujets suivants :

  1. Où le contenu de commerce électronique peut apparaître sur Google
  2. Partagez vos données produit avec Google

    Options disponibles pour le partage des données produit avec Google

  3. Inclure des données structurées pertinentes pour le commerce électronique

    Conseils sur les données structurées du commerce électronique

  4. Comment lancer un nouveau site de commerce électronique
  5. Conception d’une structure d’URL pour les sites de commerce électronique

    Comment optimiser la structure des URL

  6. Aidez Google à comprendre la structure de votre site de commerce électronique

    Comment créer la meilleure structure de navigation de site

  7. Pagination, chargement de page incrémentiel et leur impact sur la recherche Google

    Modèles d’expérience utilisateur qui aident Google à afficher les produits

Où le contenu de commerce électronique peut apparaître sur Google

Google est généralement considéré comme un moteur de recherche. Mais Google comprend de nombreux services étroitement liés au téléphone mobile ainsi qu’aux applications de bureau, mais principalement à l’expérience mobile.

Bon nombre de ces services présentent aux utilisateurs des produits dans des contextes extérieurs au moteur de recherche, au moment même où les consommateurs s’intéressent à ces produits.

Google appelle les services « surfaces», où ils exposent le contenu et les produits aux utilisateurs.

Google répertorie six surfaces importantes :

  1. Recherche Google
  2. Google images
  3. Objectif Google
  4. Onglet Google Shopping
  5. Google Mon entreprise
  6. Google Maps

Google recommande de créer du contenu spécifique pour chacun de ces six contextes :

« Certaines de ces surfaces prennent en charge plusieurs façons d’afficher le contenu »

Partagez vos données produit avec Google

Cette section présente différentes manières de fournir des informations sur les produits à Google, y compris des données structurées et des flux de produits au Merchant Center de Google, afin que Google puisse les montrer aux acheteurs au moment opportun.

Cette section décrit également toutes les façons dont ces informations sont utilisées au profit des sites de commerce électronique.

Lié: Marketing e-commerce : le guide définitif

Inclure des données structurées pertinentes pour le commerce électronique

Cette section répertorie huit données structurées importantes que les sites de commerce électronique doivent connaître et utiliser.

Aidez Google à comprendre la structure de votre site de commerce électronique

Il s’agit d’un aperçu de l’architecture du site qui aide Google à trouver tout le contenu important du site.

Selon Google :

« Google essaie de trouver le meilleur contenu sur votre site en analysant la relation entre les pages en fonction de leurs liens.

Cela signifie que les structures de navigation sur votre site (telles que les menus et les liens entre les pages) peuvent avoir un impact sur la compréhension de Google de la structure de votre site. »

Comment lancer un nouveau site Web de commerce électronique

Un aperçu étape par étape de ce qu’il faut faire lors du lancement d’un site Web de commerce électronique. Le document lui-même sert de vue d’ensemble avec des liens vers un contenu plus approfondi couvrant tous les détails.

Le reste des sections offre un aperçu des aspects techniques d’un site Web de commerce électronique réussi, du point de vue de la conception et du codage.

Lié: Comment lancer un nouveau site Web : un guide complet

Référencement avancé pour le commerce électronique

Il s’agit d’un guide utile destiné aux développeurs, mais qui peut être utile aux propriétaires de sites ayant une certaine compréhension technique.

Il offre un aperçu utile des points importants à comprendre pour une présence de commerce électronique réussie dans la recherche.

Citation

Meilleures pratiques pour le commerce électronique dans la recherche Google

Stratégies PPC avancées pour votre site de commerce électronique

0

Le commerce électronique est l’un des secteurs verticaux les plus difficiles et les plus compétitifs du SEM.

Quel que soit votre secteur d’activité, vous êtes sans aucun doute en concurrence avec des mastodontes comme Amazon / Walmart avec une peur constante des startups de niche décousues qui vous mordent les talons.

Alors que de plus en plus de dollars se tournent vers les publicités Shopping et que la concurrence continue de grimper, les détaillants doivent adopter des stratégies plus avancées pour garder une longueur d’avance.

Mettre en œuvre la segmentation des mots-clés de marque et hors marque

Les annonces textuelles basées sur des mots clés permettent aux détaillants de comprendre facilement la fenêtre d’intention d’un consommateur et de l’optimiser en conséquence.

Cependant, les annonces shopping ont été créées sur un modèle d’enchères basé sur les produits, ce qui signifie que les enchères de Google sélectionnent les produits qui s’affichent pour un résultat de recherche spécifique.

Ce modèle supprime un aspect important de l’optimisation et du contrôle des enchères, car les détaillants ne sont pas en mesure d’enchérir différemment sur un consommateur tout au long de son parcours d’achat.

Bien que cela puisse être décourageant, cela n’a pas à l’être !

Il existe une solution au désavantage des enchères de produits :

Segmentation des mots-clés.

Grâce au paramètre d’achat, à la priorité de la campagne, vous pouvez contrôler le montant de votre enchère pour différents types de requêtes.

Comment fonctionnent les priorités de campagne ?

Lorsque vous avez le même produit dans plusieurs campagnes Shopping, vous pouvez déterminer quelle campagne doit participer à l’enchère pour ce produit avec la priorité de la campagne – élevée, moyenne ou faible.

La campagne la plus prioritaire entrera toujours en premier dans l’enchère, quel que soit le montant de votre enchère.

Pour créer une structure de segmentation des mots clés d’achat, les détaillants doivent commencer par créer trois campagnes du même produit ou groupe de produits, chacune avec un paramètre de priorité différent – élevé, moyen et faible.

Les paramètres de priorité agiront comme un entonnoir, filtrant des mots-clés plus spécifiques via des négatifs.

Vous trouverez ci-dessous un tableau pour mettre en évidence le fonctionnement de la structure de segmentation des mots clés d’achat.

Nom de la campagne Termes de recherche Priorités de la campagne Mots-clés négatifs Offre
Sans marque Requêtes non liées à la marque Haute Requêtes sur la marque Moyen
Attrapez tout Requêtes non liées à la marque inefficaces Moyen Requêtes sur la marque Bas
Marque Requêtes sur la marque Bas Haute

La segmentation des mots clés d’achat permet aux annonceurs de :

  • Posséder le SERP à des conditions de marque.
  • Optimisez les enchères en fonction des performances hors marque.
  • Contrôlez les produits à promouvoir à différentes étapes du parcours d’achat.

La segmentation des mots clés d’achat est une approche intéressante pour vous assurer que vous générez des ventes sur des requêtes à forte intention et que vous réduisez les dépenses sur des termes généraux inefficaces.

Les annonces dynamiques du Réseau de Recherche sont un atout, pas un accessoire

Tirez parti de la puissance de Annonces dynamiques du Réseau de Recherche pour élargir votre ensemble de mots clés à moindre coût.

Lors de la création de campagnes de commerce électronique, vous constaterez souvent que les mots clés les plus logiques sont également les plus chers et les moins rentables.

Selon un vieil adage, environ 15 % des recherches quotidiennes ne sont pas nouvelles pour Google ; vous les trouverez certainement via une requête large avec un CPC plus élevé, mais il est plus efficace de laisser DSA faire le sale boulot à votre place.

Lors de l’élaboration d’une campagne DSA, voici quelques éléments à garder à l’esprit :

  • Les pages et les URL sont vos mots-clés. Assurez-vous de segmenter les sections similaires du site dans leurs propres groupes d’annonces afin de maximiser la pertinence de la copie.
  • De la même manière, utilisez des négatifs ! Empêchez les DSA d’accéder à des pages non pertinentes. Je doute qu’il y ait des requêtes pertinentes provenant de pages sur les carrières ou la politique de retour.
  • Tirez parti d’une suite complète d’extensions, comme vous le feriez pour une campagne de ciblage par mots clés. Ils verront probablement moins de volume en raison d’un classement d’annonce inférieur, mais il est préférable de les avoir présents.
  • Utilisez tous les publics disponibles. Passez la majorité de votre temps à optimiser en fonction des personnes et laissez les moteurs choisir les mots-clés.
  • Les fonctionnalités d’enchères intelligentes (ROAS/CPA cible et eCPC) contribuent à amplifier l’efficacité et l’efficience des DSA. Utilisez-les souvent.

Il est courant de prendre tous les mots clés de conversion d’une campagne DSA et de les déployer dans une campagne traditionnelle ciblée par mots clés pour garder le contrôle.

Bien qu’il s’agisse d’un moyen efficace d’assurer un volume maximal, les CPC augmentent souvent au point d’être inefficaces lors du ciblage tous requête au lieu du moment où les DSA déterminent qu’il est le plus susceptible de se convertir.

À moins qu’une seule requête obtienne un volume dominant ou soit sous-performante par rapport au ciblage par mots clés, il est recommandé de les laisser telles quelles.

Adoptez les annonces Google Showcase Shopping

En 2016, Google a lancé un nouveau format publicitaire – Afficher les annonces Shopping.

Cette solution vise à mieux positionner les annonceurs du commerce électronique, de la vente au détail et de la mode auprès de leurs clients.

Considérez les annonces Google Showcase Shopping comme votre vitrine numérique. C’est la solution de lèche-vitrine que recherchent vos clients en ligne.

Vous pouvez regrouper différents produits de commerce électronique, de mode et de vente au détail à l’aide d’images numériques vives et de haute qualité.

Vous pouvez compléter les produits existants avec plusieurs produits plus petits ou combiner plusieurs produits « moi aussi » dans une offre à prix réduit plus importante.

Les annonces Showcase sont utilisées pour cibler des requêtes plus génériques sans rapport avec la marque et apparaissent sur les résultats de recherche mobiles.

Sur le SERP, l’annonce présente une image de héros personnalisée et spécifique à la marque liée à la requête de recherche, ainsi que deux images plus petites. Afficher les annonces Shopping

Ces petites images montrent les produits réels. Lorsque l’utilisateur clique sur l’annonce, celle-ci présente l’image principale personnalisée, une description personnalisée pour aider à présenter la marque et jusqu’à 10 produits individuels.

Outre les différences visuelles, les annonces Showcase Shopping utilisent des enchères CPE (coût par engagement) maximales, ce qui signifie que les annonceurs définissent le montant le plus élevé qu’ils sont prêts à payer pour un engagement.

Ils sont ensuite facturés lorsque quelqu’un développe l’annonce et passe plus de 10 secondes dans l’annonce ou lorsqu’un utilisateur clique sur un lien vers le site avant les 10 secondes.

En 2018, les annonces Showcase ont continué à augmenter leur part de clics sur mobile et ont continué à prendre de l’ampleur en 2019.

Ce format d’annonce est un excellent outil de marque, adapté à l’engagement des utilisateurs plutôt qu’à l’acquisition d’utilisateurs et mieux utilisé comme tactique d’entonnoir supérieur.

Connectez-vous en ligne à hors ligne avec les annonces produits en magasin

Selon Google, près de 80 % des acheteurs iront en magasin lorsque le détaillant a un article qu’ils veulent immédiatement.

L’un des meilleurs moyens de répondre à cette attente de disponibilité immédiate en magasin est d’utiliser des annonces produits en magasin.

Ce format d’annonce est un excellent moyen d’attirer les clients vers votre magasin, captant leur attention en mettant en évidence les produits disponibles dans les magasins à proximité.

Les annonces produits en magasin apparaissent sur les requêtes mobiles qui incluent une intention locale (par exemple, « robes près de chez moi ») et se déclenchent si l’utilisateur se trouve à moins de 55 miles d’un magasin.

Lorsque les utilisateurs cliquent sur votre annonce, ils sont immédiatement redirigés vers votre page vitrine locale hébergée par Google.

Votre page de vitrine personnalisée comprend :

  • Une description du produit.
  • Une image du produit.
  • Liens vers votre site Web.
  • Votre numéro de téléphone.
  • Les heures d’ouverture de votre magasin.
  • Une carte indiquant l’itinéraire vers votre magasin.

Les clients peuvent également acheter directement en cliquant sur votre site Web.

Annonce d'inventaire local et vitrine locale

Bien que les annonces produit en magasin soient une excellente option pour tous les annonceurs physiques, la configuration et la maintenance peuvent s’avérer difficiles.

Les annonceurs doivent s’assurer que la disponibilité en magasin et les décomptes d’inventaire dans le flux sont mis à jour quotidiennement.

Pour tenter d’alléger l’intégration et la maintenance des flux locaux, Google a lancé un programme de partenariat pour les flux locaux. Ce nouveau programme permet aux fournisseurs de données d’inventaire tiers de fournir des données de vente et d’inventaire à Google au nom du marchand.

Une fois qu’un annonceur lance des campagnes d’inventaire local, la méthode recommandée pour mesurer l’impact consiste à utiliser plusieurs sources, telles que Google Ads et Google Analytics.

La surveillance des mesures clés telles que le trafic en magasin et les commandes en ligne, ainsi que d’autres analyses, permettent aux détaillants d’optimiser les campagnes vers les visites en magasin et les ventes hors ligne et en ligne qui en résultent.

Ciblez le public le moins évident

Les outils d’audience tels que la démographie, la correspondance client et le reciblage sont quelques-unes des fonctionnalités les plus puissantes que Google et Bing ont créées récemment.

Les annonceurs ont la possibilité de personnaliser les messages, d’augmenter/diminuer les enchères et généralement d’identifier ce que vous voulez ou qui vous voulez !

Certaines des audiences les plus couramment utilisées (et recommandées) sont sur le marché, ce qui signifie que Google est en mesure de se concentrer sur les personnes qui recherchent activement pour effectuer un achat important.

Si vous êtes une compagnie d’assurance, il semble évident d’ajouter un public d’utilisateurs qui sont sur le marché de l’assurance, n’est-ce pas ? Le défi est que tous vos concurrents font la même chose.

Envisagez d’utiliser les audiences comme un moyen de trouver ce que autre votre public aime et ciblez en conséquence.

Si vous vendez des sacs à main ou des bijoux, vous pourriez trouver du succès en ciblant les hommes qui veulent acheter quelque chose pour l’anniversaire ou l’anniversaire de leur proche.

Club de fitness boutique? Essayez de cibler les utilisateurs intéressés par les aliments biologiques.

Google dispose également d’une multitude d’outils pour aider à identifier ces cohortes. Dirigez-vous vers le Informations sur l’audience section du gestionnaire d’audience pour avoir une vue de ce que votre public aime par rapport au reste du pays.

Ci-dessous, un instantané d’un vendeur de montres de luxe. Peut-être ne devrait-il pas être trop surprenant que les indices d’audience soient élevés pour les piscines, la voile et les voyages à Miami !

Ciblez le public le moins évident

Réévaluez vos KPI

Le retour sur les dépenses publicitaires (ROAS comme nous l’appelons tous affectueusement) peut être une mesure dangereuse. Il s’agit d’un instantané unique dans le temps, évaluant uniquement si une seule commande a rapporté de l’argent ou non.

L’optimisation du ROAS pour un achat unique réduira la capacité de participer à des enchères difficiles. Envisagez d’évaluer le coût par client acquis, la valeur à vie du client ou le remboursement du client sur un an comme une meilleure mesure du nord vrai.

Pour de véritables termes de recherche de prospection haut de gamme, envisagez de cibler les micro-conversions ou « étapes » comme un moyen d’ajouter de la valeur sans vous ruiner.

Optimisez l’abonnement à une liste de diffusion ou utilisez des termes à un stade précoce pour créer des pools de reciblage à commercialiser plus tard.


Crédit d’image en vedette : Paulo Bobita
Toutes les captures d’écran prises par l’auteur

Comment les sites Web de commerce électronique peuvent atteindre la qualité EAT

0

Lorsque Google a mis à jour ses directives d’évaluation de la qualité de la recherche en juillet de cette année, le concept d’EAT (Expertise, Authority, Trust) a de nouveau été mis en lumière.

Les directives mises à jour ont mis l’accent sur EAT, ainsi que sur l’auteur du contenu en tant qu’individu – et pas seulement sur l’autorité du site Web/de la marque en tant qu’entité.

Pour les sites Web de commerce électronique, la réalisation de l’EAT est un équilibre entre l’optimisation des formats de page et la conception du contenu pour la conversion et la réalisation des signaux de page nécessaires que Google recherche.

Ceci est particulièrement important étant donné que les pages de commerce électronique relèveront probablement de la catégorie des pages YMYL (votre argent ou votre vie), ce qui signifie que les informations affichées sur ces pages devront être de la plus haute précision et fiabilité.

Ce que disent les lignes directrices

Les directives de l’évaluateur de la qualité de la recherche de Google informent les évaluateurs que l’expertise, l’autorité et la confiance sont des éléments essentiels de la façon dont Google perçoit la « qualité du contenu ».

En ce qui concerne EAT pour les catégories de produits et les pages de produits individuelles, le concept diffère de celui du contenu long et des articles de blog.

Pour un site de commerce électronique, un texte faisant autorité sur les pages ne suffit pas. Toutes les fonctionnalités et tous les éléments de la page contribuent à la qualité perçue par l’utilisateur.

Comment les sites Web de commerce électronique peuvent atteindre la qualité EAT

En avril 2016, Moz a publié une vidéo Whiteboard Friday qui, je pense, donne une bonne ventilation du type de contenu que vous devez inclure sur les pages de produits. Cela correspond également à l’idée d’intention de recherche – et à l’optimisation des pages pour qu’elles correspondent aux requêtes de recherche, et pas seulement à celles dont les volumes de recherche mensuels moyens au CPC sont les plus élevés.

Cela correspond à ce que Google décrit dans ses directives quant à ce qu’il s’attend à voir lorsqu’il recherche EAT sur des sites Web de commerce électronique.

Pour les évaluateurs de qualité, dont l’influence n’est que mineure, pour établir l’EAT de vos pages de commerce, il y a certains éléments qu’ils doivent être en mesure d’identifier clairement pour marquer l’expertise, l’autorité et la confiance.

Dans les directives d’évaluation elles-mêmes, à titre d’exemple d’EAT de haute qualité pour les pages d’achat, Google donne l’exemple de la page produit LLBean Deluxe Book Pack. Cette page montre :

  • Très haut niveau d’EAT pour les besoins de la page.
  • Réputation très positive (site web).
  • Une quantité satisfaisante ou complète de contenu principal (MC) de haute qualité.

Alors, comment cela peut-il être réalisé par tous les propriétaires de sites de commerce électronique ?

Qu’est-ce qui démontre l’expertise ?

Les exemples fournis dans les lignes directrices suggèrent que ce qui compte comme expertise pour une page de commerce sont :

  • L’expertise et la réputation du fabricant du produit.
  • Le savoir-faire et la notoriété de la marque au regard des produits commercialisés.

Ce qui est également pertinent ici, c’est le revers de la médaille, l’expertise et la réputation perçues de la marque par des tiers indépendants, car il est conseillé aux évaluateurs de rechercher :

« des recommandations d’experts, des articles de presse et d’autres informations crédibles… »

Cela met en évidence l’importance du marketing traditionnel, des relations publiques et de la sensibilisation (pas pour les liens) et leur impact sur les efforts de référencement.

En termes simples : les vraies entreprises font de vraies activités de marketing et font du bruit à la fois en ligne et hors ligne, et les gens en parlent.

L’expertise est quelque chose accordée par vos pairs et n’est pas quelque chose qui peut toujours être auto-attribué de manière crédible.

Afin de recevoir des recommandations de pairs et que d’autres personnes parlent de la marque et du site Web en ligne, vous devez travailler sur votre réputation.

Comment les sites Web de commerce électronique peuvent atteindre la qualité EAT

Vous pouvez le faire en :

  • S’engager activement avec d’autres membres de l’industrie et contribuer au contenu.
  • Prendre des mesures dignes d’intérêt telles que des accords de parrainage et des dons de charité.
  • Même les tactiques plus étroitement liées à la génération de backlinks, comme l’envoi de produits pour examen.

Ce sont toutes des activités dans lesquelles se livrent de véritables entreprises.

Quel est le coût d’opportunité de ne pas faire des activités comme celles-ci ?

Vous aurez moins de réputation en ligne et auprès de vos pairs que ceux qui se sont activement engagés dans ces promotions.

La réputation exige beaucoup de confiance et de liberté éditoriale.

L’achat sélectif d’emplacements de contenu sponsorisé sur des sites Web et la promotion avec des annonces graphiques ne gagneront pas une réputation positive, et le contenu sélectionné par la marque n’est pas pris en compte lors de cette analyse par les évaluateurs.

Qu’est-ce qui démontre l’autorité ?

Pour en revenir à l’exemple LL Bean des directives de l’évaluateur, dans cet exemple, un commentaire est fait sur la façon dont la page et le contenu sont perçus comme faisant autorité :

Parce que le magasin produit ce sac à dos, ils sont des experts du produit, ce qui fait que la page de leur propre site Web fait autorité.

Cela implique que pour que le contenu fasse autorité aux yeux de Google, le contenu doit provenir soit du fabricant, soit d’un expert du secteur.

En ce qui concerne l’autorité, les directives de Google se concentrent sur le conseil aux évaluateurs sur la façon de rechercher des signes indiquant que les symboles d’autorité sont déformés.

Sur cette base, un site de commerce électronique plus petit avec une portée limitée pourrait être considéré comme ayant autorité s’il prétend être l’autorité sur ses propres produits.

Un bon exemple de cela serait dans une petite niche, où un site de commerce électronique s’adresse à une gamme de produits spécifique et spécialisée.

De même, un site de commerce électronique plus important demandant en tant que marché pour un certain nombre de fabricants et de produits différents peut être vérifié beaucoup plus facilement, et s’il a des affiliations avec ces vendeurs.

Ceci est particulièrement important lorsqu’il s’agit de produits de luxe de grande valeur qui font souvent l’objet de fausses déclarations en ligne.

Rolex, par exemple, est une marque prestigieuse et recherchée mais ne peut pas être vendue en ligne.

Les revendeurs officiels peuvent cependant annoncer qu’ils stockent la marque :

Comment les sites Web de commerce électronique peuvent atteindre la qualité EAT

Cette liste Rolex peut être vérifiée comme authentique immédiatement parce que :

  • Il n’y a pas d’option pour acheter l’article directement en ligne, mais un certain nombre de CTA pour se renseigner sur le produit
  • Il y a un badge « Revendeur officiel Rolex » bien en vue en haut à gauche, qui renvoie au site Rolex.
  • La page elle-même est hébergée sur Rolex.com, mais fait partie de la navigation principale du détaillant.

Qu’est-ce qui démontre la confiance ?

Pour obtenir un score élevé sur l’échelle de confiance, il est conseillé aux évaluateurs de rechercher des quantités satisfaisantes d’informations sur le service client lorsqu’ils évaluent des pages de commerce.

Par expérience, c’est là que les conflits entre SEO et design entrent en jeu.

Essentiellement, toutes les questions, préoccupations ou requêtes supplémentaires potentielles qu’un utilisateur peut avoir concernant le produit ou le service doivent être abordées ouvertement – en particulier si des concurrents vendant le même (ou similaire) y répondent ouvertement.

Au risque d’avoir de longues pages, les informations doivent être complètes et facilement disponibles.

Comme bonne pratique, assurez-vous que les pages de produits contiennent :

  • Informations sur les frais et les délais de livraison.
  • Tous les autres coûts, taxes ou tarifs supplémentaires qui pourraient être encourus lors de l’expédition vers des emplacements spécifiques.
  • Les politiques de retour, les garanties des produits et d’autres informations similaires doivent être accessibles.
  • Les coordonnées de l’entreprise, le chat en direct, le support client et les FAQ doivent tous être faciles à trouver.

Il est également important de se rappeler que Google considère que ces informations font partie du contenu principal de la page et non du contenu de support. Cela doit également se refléter dans la conception du site et, si possible, être accessible avec JavaScript désactivé ou visible au chargement de la page.

D’autres moyens plus évidents de gagner la confiance incluent l’obtention d’avis et la création d’un site Web sécurisé.

En ce qui concerne les critiques, une étude menée par l’Association for Psychological Science a révélé que les utilisateurs sont davantage influencés par le nombre de critiques que par la note globale de la critique elle-même.

Une deuxième étude menée par le Spiegel Research Center de la Northwestern University a également révélé que les utilisateurs ont tendance à faire confiance aux scores d’évaluation globaux entre 4,2 et 4,5 (sur cinq), car des scores globaux plus élevés éveillaient les soupçons.

Offrir aux utilisateurs une fonction pour laisser des avis de manière native sur votre site est formidable, tout comme utiliser un intégrateur tiers ou leur demander de laisser des avis sur votre Google My Business, mais les évaluateurs sont également invités à regarder plus loin d’autres sources d’avis potentielles. vos clients peuvent partir.

Plus de ressources SEO :

  • 5 choses que vous pouvez faire dès maintenant pour améliorer votre note Google EAT
  • 10 conseils de copie de conversion que chaque rédacteur SEO doit connaître
  • Pourquoi la réputation des auteurs est plus importante que jamais pour la recherche ?

Crédits image

Toutes les captures d’écran prises par l’auteur, octobre 2018