Accueil Tags Journée

Tag: journée

Une journée dans la vie d’un responsable du marketing de contenu

0

En tant que fondateur et stratège de contenu principal de ma propre société de contenu et directeur associé du référencement dans une agence mondiale, ma journée est remplie d’activités de marketing de contenu.

De l’idéation du sujet de contenu à la production en passant par la gestion de campagne, je travaille avec des clients pour gérer leur marketing de contenu du début à la fin. Cela comprend l’audit et la stratégie SEO, ainsi que les rapports sur les résultats des campagnes de contenu.

Vous envisagez de vous lancer dans le marketing de contenu ?

Voici une journée réaliste dans la vie d’un responsable du marketing de contenu.

7h15

Mon réveil sonne à 7h15 et de nouveau à 7h30

Je suis un lève-tôt, mais toute tentative de sommeil excessif est interrompue par mon petit chien, qui insiste pour que je me réveille au plus tard à 7h45.

Au cours d’une journée type, je vérifie Slack pour m’assurer qu’il n’y a pas de problèmes urgents, puis je consulte mon agenda Google pour passer en revue mes réunions de la journée.

En règle générale, ma première réunion est le « AM Standup » de mon équipe. D’autres jours, il pourrait y avoir une réunion à 8 h avec nos partenaires de la côte est.

7h45

Heureusement, aujourd’hui, il n’y a pas de premières réunions ou d’exercices d’incendie à aborder.

Je laisse mon chiot, Max, et je l’emmène faire sa promenade matinale. Soit je prépare un café glacé à la maison, soit je me rends dans un café local pour ma commande typique : un moka glacé de 12 oz avec du lait entier.

Je fais défiler mon Gmail pour trouver les tâches à venir pour la journée, les demandes de réunion, les questions des clients et les formulaires financiers à remplir.

8h15

La plupart des employés de notre agence travaillent à distance, je prends donc mes appels depuis chez moi.

J’ai investi dans un bureau debout pour éviter le redoutable « tech neck » et un tapis ergonomique pour soulager mes pieds tout au long de la journée. Parfois, je travaille sur le canapé avec Max assis à côté de moi.

Nos livrables typiques sont les audits SEO, les briefs de contenu SEO, la copie de page de destination, la copie de blog, les présentations et les recommandations techniques (pour les équipes de développeurs via Jira).

Je consacre généralement mes matinées à vérifier l’état des projets à venir et à déléguer les mises à jour des livrables à notre responsable des opérations.

09h00

Je vérifie à nouveau Slack et vois un e-mail de l’un de nos stratèges nous demandant d’établir une « méthode de travail » standardisée avec l’un de nos clients afin de rationaliser les nouvelles demandes de contenu et d’éviter les erreurs de communication.

Nous sautons sur un appel Google Meet pour discuter via un brouillon d’e-mail que j’ai préparé décrivant notre processus recommandé et les questions en suspens que nous avons pour l’équipe client.

Je leur recommande d’envoyer toutes les nouvelles demandes par e-mail et de fournir une explication de la demande, la date limite préférée et tout matériel connexe dont nous pourrions avoir besoin pour répondre à la demande.

Une grande partie de ce que je fais en tant que responsable du marketing de contenu consiste à essayer d’établir des processus plus rationalisés.

Il peut s’agir de trouver des moyens plus efficaces de traiter les nouvelles demandes, des moyens plus rentables de produire un contenu de qualité ou des moyens plus rapides de créer des livrables.

Notre responsable des opérations travaille souvent à mes côtés pour créer des procédures opérationnelles standard (SOP) et des modèles, mettre en place l’automatisation et trouver des talents.

9h15

Cette fois, c’est le coup d’envoi de notre réunion quotidienne avec l’autre directeur associé, les stratèges principaux et le directeur des opérations. Il s’agit d’une session rapide « autour du klaxon » pour parler de ce sur quoi nous travaillons et si quelqu’un a besoin d’une aide immédiate.

Mon objectif principal pour cette semaine est de me concentrer sur le développement de nouvelles affaires.

Cela signifie répondre aux demandes de propositions (RFP) et présenter nos services à de nouveaux clients, ce qui peut impliquer de répondre aux questions d’un prospect via une feuille de calcul Google, ou de planifier, de répéter et de présenter notre présentation de capacités.

9h30 du matin

Asana est ma référence en matière de gestion de projet.

Sans cela, je ne sais pas où j’en serais en termes de gestion du temps, de délais et de processus. Et avec l’aide de notre directeur des opérations, nous avons enfin établi un processus qui fonctionne.

Je vérifie Asana pour voir si j’ai des tâches pour la journée.

Je le fais. Mes tâches sont les suivantes :

  • Créer 4 briefs de contenu SEO pour un client.
  • Commencez la recherche de mots-clés sur un projet d’optimisation de l’App Store (ASO).
  • Terminez un deck de stratégie de contenu à présenter cette semaine.

Asana me permet de créer ce que nous appelons un « plan de projet », qui détermine les tâches à accomplir, qui les fera, quand elles sont dues et combien d’heures sont allouées à chaque tâche.

Étant donné que nous sommes tenus d’enregistrer les heures à des fins facturables, Asana est une source efficace de vérité pour les heures attribuées et les heures travaillées.

10:00 du matin

Le travail d’équipe est essentiel pour créer un environnement de travail positif.

C’est pourquoi j’ai pour priorité d’avoir des réunions hebdomadaires 1:1 avec mon co-manager, mes stratèges seniors et mon directeur des opérations.

Aujourd’hui, j’ai un 1: 1 avec l’une de nos nouvelles recrues contractuelles, un stratège senior. Elle fait partie de notre équipe depuis environ trois semaines et travaille sur un vaste projet d’optimisation de contenu.

Le projet a consisté à auditer les performances du contenu du site Web existant, à déterminer les mots clés principaux et secondaires pour chaque page Web et à mettre à jour les métadonnées et le contenu des pages nécessitant des améliorations.

Elle raconte qu’elle s’entend bien, qu’elle a été très occupée par le projet d’optimisation du contenu et qu’elle aimerait s’impliquer dans d’autres présentations.

Nos présentations présentent généralement les résultats d’audits techniques et/ou de contenu et notre approche d’une stratégie de contenu avancée.

Je prends une note mentale pour qu’elle me suive sur un projet de stratégie de contenu à venir pour une marque mondiale de commerce électronique.

10h30

La « stratégie de contenu » peut être assez large.

Il s’étend à de nombreux types de contenus, de plates-formes et d’applications. Avec cela, une partie de mon travail consiste à en savoir plus sur les tendances et les cas d’utilisation de la stratégie de contenu – comme l’ASO ou ce que j’appelle le « SEO social ».

J’ai encouragé notre agence à étendre nos capacités ASO en adoptant une optique basée sur les performances pour le « référencement des applications ». Nous avons décroché un client « niveau 1 » qui a besoin d’une stratégie et d’une mise en œuvre ASO pour plusieurs applications.

Ce projet comprend la recherche sur le comportement de recherche d’applications, la recherche de mots clés, l’optimisation du taux de conversion (CRO) et l’analyse.

Je rencontre notre directeur des opérations pour rédiger un document de notes pour notre prochain appel de lancement client. J’examine le plan de projet (les phases et le calendrier du projet) et je confirme les jalons/dates.

Je rappelle au responsable du compte que nous devons ajouter le responsable des données à l’appel.

Nous rédigeons une liste de questions de découverte à poser au client lors de la réunion de lancement :

  • Quels sont vos objectifs de performance pour le projet ?
  • Existe-t-il une stratégie de mots-clés existante ?
  • Y a-t-il certains mots-clés pour lesquels vous aimeriez que l’application soit classée ?
  • Pouvez-vous s’il vous plaît décrire le but de l’application dans vos propres mots ?
  • Que signifie pour vous le « succès » pour ce projet ?
  • Quelles sont vos attentes pour le projet ?

Pour les projets de contenu dans lesquels nous avons moins de contrôle sur la gestion et la mise en œuvre, nous aimons définir des attentes claires dès le début.

Nous pouvons développer la stratégie, mais nous ne possédons pas l’optimisation ou la mesure.

Nous ne possédons pas non plus la stratégie d’optimisation de l’application, mais nous pouvons aider à soutenir les tests CRO et A/B pour apporter des améliorations au fil du temps, ce qui pourrait augmenter les téléchargements et les revenus.

11h30 du matin

Suivre la synchronisation interne est ce que nous appelons le temps de « collecte d’informations ».

Cela signifie examiner tous les documents du client et les organiser dans Google Drive et Asana. Je demande également au responsable des opérations d’ajouter les matériaux aux notes doc.

J’ajoute et attribue ensuite les tâches suivantes sur Asana :

  • Outils de recherche ASO: Trouvez des outils de mots clés d’optimisation de l’App Store qui ont des mots clés, un volume de recherche et un score de concurrence. Fournissez une liste des options et des coûts pour chacun.
  • Réfléchissez à des mots-clés de départ pour chaque application (au moins 10+): Passez en revue les supports de marque et créez une liste de termes pouvant être liés à chaque application ; nous validerons ultérieurement ces listes avec le client.
  • Version du deck de stratégie de mots clés et de contenu ASO: faites une copie de la présentation, supprimez toutes les mentions de clients précédentes, utilisez la marque de l’agence et enregistrez le modèle sur Google Drive.

Je fais à nouveau référence au plan de projet pour m’assurer que nous avons suffisamment d’heures facturables à consacrer à ces tâches. Je rappelle ensuite à notre responsable des opérations de vérifier les tâches et de me faire savoir si elle a des questions.

12h00

Je suis coupable d’avoir travaillé pendant ma pause déjeuner – et je n’en suis pas fier.

Même si j’essaie de céder à mon alarme quotidienne pour «prendre le déjeuner», quelque chose de plus intéressant se présente généralement.

Donc, à tout le moins, je vais mettre mon repas Freshly au micro-ondes et re-verser mon café glacé. Je ne suis pas un bourreau de travail, je le jure !

(Rappel amical que nous travaillons dans le marketing ; il est rare qu’un « exercice d’incendie » soit la vie ou la mort, et la plupart des réponses par e-mail peuvent attendre. Prenez cette pause déjeuner !)

Même si je suis maintenant manager et directeur associé, j’aime toujours écrire du contenu. J’écris encore du contenu pour plusieurs de mes clients d’agence.

J’adore le processus de recherche, de rédaction d’un plan et d’écriture du contenu.

Aujourd’hui, j’écris un article de blog pour un de mes clients de longue date (quatre ans !). Pour ce client, on me confie les sujets, mais je recherche les mots-clés idéaux à cibler.

Je procède à une analyse organique des articles les plus performants et crée un plan qui aborde les sujets les plus importants. J’écris le contenu, j’ajoute des liens internes et j’écris les métadonnées.

En règle générale, j’envoie le brouillon par e-mail, je demande au client de réviser/d’ajouter des commentaires et j’envoie la facture. Parfois, j’envoie la facture à l’avance ou je demande un acompte de 50 % (pour les projets plus importants).

Je ne travaille qu’avec des clients qui maîtrisent leurs factures et qui m’apprécient en tant que stratège, pas seulement en tant que rédacteur de contenu.

13h30

Mon promeneur de chien est en vacances pendant six semaines. Pour tenter de me faire prendre ma pause déjeuner et sortir davantage de la maison, je me suis engagé à emmener Max faire une promenade de 20 minutes moi-même au lieu d’engager un promeneur de chien de remplacement.

14h00

Je rencontre l’équipe de direction pour faire une rétrospective de la croissance des revenus de notre agence d’une année sur l’autre (YoY).

L’agence a subi de nombreux changements – nouveaux membres de l’équipe, nouvelles méthodes de travail, un nouveau modèle de services et de nouveaux processus – il est donc satisfaisant de voir que cela porte ses fruits.

Nous fixons de nouveaux objectifs pour 2023, tels que :

  • Adoptez un modèle de tarification basé sur la valeur pour les audits.
  • Établissez un document d’une page sur les exigences relatives à la portée.
  • Fixez un seuil minimum pour les engagements SEO (audits et services continus).
  • Annulez les abonnements aux logiciels et outils inutilisés.
  • Assurez-vous que les stratèges principaux ont 80 % d’heures facturables.

Nous créons une feuille de calcul Google qui suit tous les projets de 2021 et 2022, compare les revenus annuels et prévoit les revenus des projets « en pitch ».

Nous discutons également des ressources pour les projets à venir : qui travaillera sur quoi, si nous devons embaucher et quand les nouveaux projets démarrent.

15:00

Nous avons notre appel « Web Analytics Weekly » avec l’équipe d’intégration de l’un de nos plus gros clients.

Nous utilisons ce temps pour discuter de tout projet d’analyse Web, si nous devons embaucher des analystes de données et si des discussions sont prévues pour de nouvelles initiatives de référencement.

Il n’y a pas grand-chose à discuter aujourd’hui car le client souhaite reporter la conversation SEO jusqu’en novembre. L’autre directeur associé est tout bon avec les exigences d’analyse Web et a atteint une cadence solide pour les rapports.

Nous terminons l’appel quelques minutes plus tôt.

16h00

Un client commercial local a besoin d’une copie de page de destination pour la construction de son nouveau site Web.

Le client a obtenu un audit et une stratégie de référencement d’une autre agence et nous a employés pour rédiger la copie. Cela implique:

  • Création d’un outil de suivi du contenu qui tient le client informé de l’état du contenu de la page de destination.
  • Identification des mots-clés cibles et secondaires pour chaque page Web.
  • Rechercher des concurrents pour voir quel contenu ils ont sur leurs pages de service.
  • Création de contours pour les pages de destination.
  • Rédaction d’une page de copie (pour commencer).
  • Envoi de la copie au client pour examen.

Nous mettons également en CC l’agence de référencement pour valider nos recommandations et offrir des commentaires sur la copie.

Le délai d’exécution moyen est d’environ trois jours pour les commentaires. Ensuite, nous incorporerons et modifierons et l’enverrons au client pour un examen final.

17h00

C’est techniquement « après les heures » pour moi, étant donné que je commence ma journée vers 8 heures du matin

Parfois, je programme une séance d’entraînement bootcamp pour 17h00. D’autres fois, je vais au gymnase ou je vise le cours de 18h00.

Aujourd’hui, je vérifie nos réseaux sociaux pour voir ce qui bourdonne :

  • Un article sur LinkedIn sur la participation de l’entreprise à l’AIDS Walk LA.
  • Vidéos TikTok couvrant les tendances marketing, la vie de l’entreprise, Excel et le référencement.
  • Un article LinkedIn sur les revenus perdus en raison d’une mauvaise migration du site.
  • Une épingle repartagée sur Pinterest de l’un de nos meilleurs articles de blog.
  • Une histoire Instagram sur l’écoute du mensuel « Marketing All-Hands » d’aujourd’hui.

Parfois, je republie ou réponds au contenu ; la plupart du temps, je planifie des publications pour du contenu futur.

Ces idées de publication pourraient figurer sur Asana ou sur ma liste de tâches quotidiennes.

Pour TikTok, j’enregistre généralement le son tendance, capture les hashtags et commence un nouveau brouillon.

17h30

Une fois la journée de travail terminée, j’emmène Max faire une autre promenade.

Nous nous promenons dans le quartier (c’est une journée ensoleillée) et je résiste à l’envie de consulter à nouveau mes réseaux sociaux. J’utilise une application pour programmer une session Bootcamp de dernière minute. Je réponds au texto de mon frère sur la nécessité d’aller à la banque et d’assister au match de football de mon neveu samedi.

À ce moment-là, j’ai généralement une énergie étrange et je veux investir dans mes projets personnels.

Dernièrement, c’est ma marque de commerce électronique naissante.

Souvent, il s’agit de commercialiser mon agence sur les réseaux sociaux pour attirer plus de clients. Parfois, il s’agit d’écrire des articles invités pour d’autres sites Web. Comme c’est lundi, je décide de profiter de la journée, de faire de l’exercice et de planifier mon dîner.

Conclusion

Être responsable du marketing de contenu ne se limite pas aux articles de blog et aux outils de partage sur les réseaux sociaux.

C’est la gestion, la planification de projet, les réunions, les entretiens individuels, les pauses et bien plus encore. J’aime la variété tout au long de ma journée et pouvoir interagir avec mon équipe.

Je ne peux pas lier le « contenu » dans un arc bien rangé, mais j’aime ça comme ça.

Davantage de ressources:

  • Devenir consultant SEO : compétences, perspectives de carrière et conseils pour réussir
  • Métriques et analyses du marketing de contenu : 5 types d’informations sur les données
  • KPI de marketing de contenu : votre guide pour choisir les bons KPI pour le contenu

Image en vedette : fizkes/Shutterstock

Wil Reynolds, Reddit, sur-création de contenu, et plus : récapitulatif de la deuxième journée de #StateofSearch 2014

0

Deuxième jour au Dallas-Ft. La conférence sur l’état de la recherche de la Worth Search Engine Marketing Association était tout aussi géniale que le premier jour : des sessions sur les médias sociaux, le référencement, le marketing et le PPC, ainsi qu’un discours d’ouverture du matin de Wil Reynolds, fondateur de SEER Interactive et un discours de clôture de Duane Forrester. Vous trouverez ci-dessous un bref résumé de certaines des séances auxquelles j’ai eu l’occasion d’assister aujourd’hui.

Conférencier du matin : Wil Reynolds

Wil est le fondateur de SEER Interactive et est un conférencier convaincant. Les principaux sujets qu’il a abordés se concentraient sur les concepts rudimentaires de la «vieille école» de la publicité et du marketing remontant aussi loin que les années 1800-1900. Il a recommandé un livre publié à l’époque (1907) intitulé « Publicité scientifique » (le lien est vers le PDF du texte intégral) dont les principes sont toujours valables aujourd’hui, en particulier parce qu’ils n’avaient pas d’algorithme à tromper.

Certains des autres points principaux de Wil incluaient la connexion avec vos clients au lieu d’essayer d’apaiser Google. Il recommande de se connecter avec des gens à un niveau très réel, au lieu d’essayer de tromper ou de disséquer les choses. Il a demandé au public : « Si je ne vous comprends pas en tant que personne, comment puis-je me connecter avec vous en tant que client ? »

[pullquote]L’essentiel est : « Si votre contenu était supprimé du Web, quelqu’un le manquerait-il ? »[/pullquote]

Wil a ensuite posé deux questions au public : Votre contenu résisterait-il à l’épreuve du temps ? et Préférez-vous créer une marque ou un lien ? Vous avez besoin que vos employés et vos clients soient impressionnés par votre contenu même si Google n’existait pas. Cela signifie créer du contenu qui n’est pas toujours créé uniquement pour gagner de l’argent. Il a souligné que les cadres qui sont obsédés par le fait d’être n ° 5 dans le SERP alors qu’ils étaient n ° 3 ne sont pas ceux avec lesquels vous réussissez. Au lieu de gagner de l’argent ou de vous concentrer sur les clics, vous devriez vous concentrer sur l’image de marque.

Un exemple de contenu qui ne réussit pas ou qui ne se concentre pas sur l’image de marque (ou sur ce que représente l’entreprise) est celui des publications d’eBay et de Comcast. Ils ont chacun des dizaines de milliers d’employés, mais n’ont qu’environ 10 à 12 partages sur chacun de leurs contenus. Qu’est-ce que cela dit de vous lorsque même vos propres employés ne partagent pas votre contenu ?

Piste des médias sociaux : avoir un succès à long terme avec Reddit

Stratège en chef des médias sociaux de SEJ Brent Csutoras présenté sur Reddit, expliquant comment un individu de base pourrait commencer à créer son profil Reddit de manière honnête pour éventuellement commencer à partager ses propres liens et contenus. Il a d’abord mis en garde le public sur les jeux Reddit, affirmant que c’était une mauvaise idée et que ses utilisateurs s’opposaient généralement avec véhémence à tout type de contenu marketing ou commercial, cela devrait donc être évité.

Ses autres conseils de haut niveau comprenaient :

  • Il existe deux types de modérateurs sur Reddit : les administrateurs, qui sont des employés de Reddit, et les modérateurs des sous-reddits, qui sont des utilisateurs expérimentés qui ont été promus pour ce poste de bénévole.
  • Selon l’algorithme de classement Reddit, les dix premiers votes sur Reddit sont équivalents aux 100 votes suivants. Donc, les votes initiaux et l’intérêt comptent !
  • Il existe également deux types d’interdictions : les interdictions spécifiques aux sous-Reddit et les interdictions silencieuses, ce qui signifie que vous êtes la seule personne à voir vos contenus.
  • Soyez anonyme, les utilisateurs sont doués pour traquer les gens si vous vous mettez du mauvais côté
  • Apprenez les acronymes populaires utilisés en ligne et sur Reddit en particulier, tels que tl;dr
  • Commentez les messages des autres avant de les soumettre. Certains SubReddits nécessitent même des commentaires avant même de pouvoir soumettre une URL.
  • Impressionnez les modérateurs : répondez à leurs commentaires et faites-vous connaître d’eux.

Recherche et ressources Reddit

Brent a recommandé une pléthore de ressources pour rechercher des commentaires et du contenu Reddit. Celles-ci comprenaient :

  • reddit.com/comments (voir tous les commentaires)
  • reddit.com/r/futureology/comments (remplacez futureology par le subreddit que vous recherchez)
  • reddit.com/r/bestof/ (meilleurs commentaires)
  • github.com/hamstu/reddit-top-comment (voir le meilleur commentaire simplement en survolant un nom de subreddit)
  • RedditMetrics.com (pour voir les sous-reddits tendances)
  • RedditInsight.com (pour obtenir des informations sur Reddit)
  • RedditInvestigator.com vous permet de voir quand les modérateurs sont en ligne
  • Dans Reddit, recherchez site:URL pour voir si quelqu’un publie déjà sur le contenu de votre site. Ensuite, vous saurez dans quels sous-reddits soumettre. Vous pouvez également rechercher des concurrents.

Enfin, Brent a recommandé quelques conseils supplémentaires pour prendre de l’avance sur Reddit lorsqu’il s’agit de créer votre profil. Il est important de renforcer votre présence sur Reddit afin d’être un membre apprécié de la communauté, au lieu d’essayer de vendre ou de pousser quelque chose immédiatement. Vous devriez commenter régulièrement les histoires à venir : rendez-vous sur Rising en première page. Brent recommande un ratio d’écriture de dix commentaires pour une soumission. Concentrez-vous sur la rédaction de commentaires qui amorcent un dialogue utile. [pullquote] »La promotion sur Reddit se fait mieux par le biais d’une conversation. »[/pullquote] Enfin, les heures de soumission à 10 h 00 HNE sont les préférées de Brent, car c’est le moment où de nombreux modérateurs sont les plus actifs.

Kitchen Sink Track : Composer en arrière : comment créer trop de contenu peut diluer votre marque et saper votre autorité

Cette session sur la piste aléatoire/marketing du deuxième jour était l’une de mes préférées. Michelle Lowrey a parlé du fait que nous devenons incontrôlables avec le contenu du site Web. Tous les éléments de contenu ne peuvent pas être « épiques » et, en fin de compte, vous devez vous concentrer sur la qualité plutôt que sur la quantité : si vous créez un volume élevé de contenu, vous diminuez sa valeur. Le meilleur contenu est créé par des personnes qui ont une expertise dans votre domaine vertical ou qui sont des créateurs de contenu experts.

En ce qui concerne la sursaturation du contenu, Michelle a donné une bonne analogie : Prince s’est produit à la télévision six fois depuis 2011 (le dernier étant Saturday Night Live il y a quelques semaines). Comparez cela avec le nombre de fois où vous avez vu Miley Cyrus dans les médias ou à la télévision.

Contenu sur les médias sociaux

Michelle a dit au public qu’« il ne suffit pas d’aller là où se trouve votre public, et que vous devez plutôt vous concentrer sur le fait de rester là où votre public vous répond. Dans le même ordre d’idées, tous les réseaux sociaux ne conviennent pas à toutes les marques.

Une approche du contenu

Michelle a déclaré que suivre aveuglément la sagesse conventionnelle est en soi imprudent. En fin de compte, le contenu pour le contenu est un gaspillage de ressources et plus vous essayez de forcer votre sincérité, plus vous parlez. La fréquence et la cohérence ne sont pas synonymes d’autorité : la véritable autorité vient de la connaissance, de l’expérience et de l’expression des deux par implication plutôt que par une déclaration manifeste.

Démystifier le référencement mobile

Cindy Krum a fait la seule session sur le référencement mobile, qui a mis en évidence les différences entre le référencement normal et l’optimisation pour mobile. Cindy a déclaré qu’au cours des dernières années de Google, la plupart de ses principaux projets de recherche et développements ont impliqué le mobile. Google essaie d’améliorer l’expérience mobile afin de gagner plus d’argent. Mobile [has already] dépassé desktop dans le nombre pur de requêtes soumises.

Certains des avantages du mobile incluent l’élargissement de votre attrait et la possibilité d’atteindre les clients lorsqu’ils ne sont pas devant leur ordinateur, par exemple lorsqu’ils se déplacent ou consultent leurs e-mails le matin depuis leur lit avant de se réveiller.

En quoi les classements mobiles sont-ils différents ?

  • Moins de place au-dessus du pli : Seulement 3-4 résultats, qui sont une combinaison ou payés et organiques
  • Le PPC a plus d’impact sur le SERP : Les résultats PPC peuvent devenir importants sur mobile et pousser des résultats organiques sous le pli. Certaines publicités ont des critiques pour mobile payé., et organique n’en a plus.
  • Plus de connaissances graphiques
  • Les universels se classent mieux (tels que des vidéos, des images, des résultats d’actualités) : vous devez les optimiser sur votre site pour mobile afin qu’ils soient mieux classés.
  • Les micro-formats sont plus importants : faites tout ce que vous pouvez pour le rendre « touchable » – ajoutez un schéma pour augmenter la taille de votre résultat de recherche.

Cindy a également mentionné que Google n’a pas encore * de robot d’exploration de tablette, mais elle soupçonne qu’ils le feront bientôt. Google utilise actuellement le robot d’exploration de bureau à la place.

En quoi le référencement mobile est-il différent ?

  • Zoom algorithmique sur : pagespeed, convivialité, bureau, liaison
  • Focus stratégique sur : Style SERP, micro-formats, réseaux sociaux
  • Zoom technique sur : erreurs et serveur/réseau de distribution de contenu

Quels sont certains des problèmes avec le référencement mobile ?

Voici quelques-uns des problèmes que Cindy constate avec ses clients de référencement mobile :

  • Confusion des chenilles
  • Explorations inefficaces
  • Nouvelles erreurs de domaine
  • Indexation problématique avec les sous-domaines mobiles et les redirections
  • Problèmes avec les plateformes de mobilisation comme goMobi ou Duda Mobile : elles ne sont pas SEO friendly donc Cindy ne les recommande pas.
  • La lenteur est toujours mauvaise en mobile : ralentit le crawler, ralentit pour l’utilisateur, ils partent.

En conclusion, le référencement mobile est un sous-ensemble spécifique du référencement qui doit être traité différemment du référencement traditionnel/desktop. La présentation de Cindy était un bon aperçu, mais il est important d’en savoir plus sur l’optimisation pour les mobiles (soit par le biais d’un design réactif ou de sous-domaines m.) et sur sa spécificité.

Assurez-vous de consulter mon récapitulatif du premier jour et de suivre @sejournal et #StateofSearch pour plus d’informations et de conversations d’experts sur la conférence.

Divulgation : DFWSEM a payé mon voyage et mon hébergement. Toutes les notes et opinions sont les miennes.
Image en vedette créée par l’auteur.

Comportement des utilisateurs, audits SEO, réseaux sociaux : récapitulatif de la première journée de #StateofSearch 2014

0

Premier jour au Dallas-Ft. La conférence sur l’état de la recherche de la Worth Search Engine Marketing Association s’est déroulée sur une journée complète : dix sessions plus un discours matinal de Marty Weintraub, fondateur d’AimClear. Les pistes comprenaient le référencement, le PPC, les médias sociaux et le référencement local. Vous trouverez ci-dessous un bref résumé de certaines des séances auxquelles j’ai eu l’occasion d’assister aujourd’hui.

Conférencier du matin : Marty Weintraub

Marty a ravivé la foule en passant en revue les mythes sociaux classiques auxquels beaucoup d’entre nous (et nos clients ou employés) croient lorsqu’il s’agit de ne pas mettre en œuvre les médias sociaux.

Certains d’entre eux comprenaient:

  • Si vous le construisez, ils viendront
  • Le social ne vaut rien pour le B2B
  • Les communautés sont toujours précieuses
  • Twitter ne fonctionne que pour les célébrités et les grandes marques
  • Ceux qui ont le plus de followers gagnent
  • Les blogs sont une perte de temps
  • Mes clients ne sont pas sur les réseaux sociaux
  • Le social n’est pas possible dans un environnement réglementé

[pullquote]Marty a également évoqué le fait qu’il est crucial pour les entreprises d’être sur Google+, car les profils se classent dans Google, les signaux sociaux comptent pour le référencement et plus de connexions aux réseaux sociaux équivaut à plus de visibilité dans la recherche.[/pullquote]

Les médias sociaux sont utiles pour toute industrie et toute entreprise. Il peut être utilisé pour créer une communauté, éviter de nuire aux affaires (en répondant aux commentaires négatifs), aux ventes et au support client.

Que dois-je faire en premier ?

Afin de démarrer avec les médias sociaux, Marty a recommandé les étapes suivantes :

  1. Élaborez un plan de réponse d’écoute segmenté : Le social est avant tout un canal de communication. Suivez le nom de votre entreprise en termes booléens, ainsi que les concurrents. Les outils pour ce faire incluent : Google alerts, Hootsuite, mention, Sysomos heartbeat et Radian6
  2. Rejoignez les réseaux suivants : Tout le monde devrait être sur : Facebook, LinkedIn, Twitter, Google+. Pour votre entreprise spécifique, rejoignez des canaux et des réseaux de niche pour votre public cible
  3. Déterminez la voix de l’avatar : avoir une conception de profil respectable, optimiser vos profils et créer des liens vers des profils à partir de sites Web
  4. Recherchez, engagez et suivez les influenceurs : Faites les actions suivantes : suivez-les, rediffusez leur contenu, répondez avec des questions, envoyez des remerciements/félicitations/déception si nécessaire, interagissez avec eux et ne soyez pas gratuit ou grossier

Local SEO Track : le comportement des utilisateurs affecte les classements locaux. Maintenant quoi?

Phil Rozek a fait une session sur le fait que ce que les utilisateurs cliquent et (ainsi que leurs pages de sortie et leurs actions de conversion) influence votre classement Google local. Il a dit au public que nous devrions supposer deux choses :

Hypothèse 1 : Google sait tout
Hypothèse 2 : Google juge de tout

Google examine le comportement des utilisateurs (par exemple, avec quels « jouets » les enfants jouent le plus dans la cour de récréation) pour déterminer le classement. Cela nous amène donc à la question à 64 000 $ : « Comment pouvez-vous amener les utilisateurs à montrer à Google que vous êtes un bon résultat de recherche ? »

La réponse/l’objectif : Collecter plus de clics de partout (tous types confondus). Oubliez les classements, vous devriez faire ces choses de toute façon.

Conseils pour augmenter les clics des utilisateurs dans les domaines clés

Phil a identifié quelques domaines clés et des conseils pour chacun :

  • Principaux résultats de recherche : Devenez le résultat de recherche évident sur lequel cliquer. Les conseils incluent l’obtention d’un nom d’entreprise accrocheur ou amusant et l’utilisation du descripteur de lieux Google. Les avis augmentent également le CTR, tout comme le téléchargement de photos attrayantes.
  • Résultats de recherche de marque : Utilisez un titre percutant + des balises de description. Ne pas avoir de balises bourrées de mots-clés. Créez des pages basées sur la recherche semi-automatique sur Google si vous ne les avez pas déjà. Phil recommande également de figurer sur les favoris de Google (leurs « animaux de compagnie », qui incluent BBB, Angie’s List, Facebook)
  • Graphique des connaissances : Incitez les gens à ne pas appuyer sur le bouton de retour en publiant une photo accrocheuse et en ayant plusieurs critiques. Vous pouvez également consulter la section « Les gens recherchent également » des SERP pour obtenir des idées de contenu de concurrents.
  • Page Google Adresses : Demandez à vos clients des avis Google (donnez des instructions manuelles aux examinateurs. Allez sur plus.google.com ou google.com… n’envoyez pas de lien à tout le monde, c’est plus influent), incluez une description détaillée avec des liens et publiez des publications Google qui renvoient aux articles/sous-pages de votre site Web. Google vous recommande également de faire une séance photo Google Business View, qui ajoute une visite virtuelle de votre entreprise. Cela apparaît sur votre graphique de connaissances.
  • Votre site: Évitez les pogo-sticks (en particulier les rebonds), poussez les utilisateurs plus loin vers d’autres contenus sur votre site et incluez des liens vers des sites de révision dans un nouvel onglet, ainsi que des liens click-to-call et plusieurs appels à l’action.
  • Vue « Cartes » : Google encourage les itinéraires routiers sur les sites Web. Vous devez également intégrer la bonne carte (et la mettre sur plusieurs pages).

Piste des médias sociaux : Le nouveau LinkedIn – Le noir, le blanc et le gris

Jabez Lebret a donné une session éclairante sur le « nouveau » LinkedIn, ainsi que des techniques pour plus de visibilité, de meilleurs prospects et une interaction globale sur LinkedIn.

Certains de ses conseils généraux sur LinkedIn comprenaient:

  • N’utilisez pas uniquement le titre de votre poste sur LinkedIn pour le titre. Ajoutez où vous êtes publié, vos intérêts, etc. Rendez-le intéressant.
  • Pour la plateforme de publication LinkedIn, faites-en au moins 3 pour qu’elle apparaisse sur votre profil, même si vous ne prévoyez pas de la continuer à long terme.
  • La section des compétences sur votre profil n’affecte pas le classement, elle a juste l’air bien. Vous pouvez modifier vos compétences (supprimer et repositionner) afin de contrôler ce qui apparaît. Juste besoin de dix ou plus.

Plateforme de publication LinkedIn

Jabez nous a avertis que le contenu dupliqué ne fonctionne pas sur LinkedIn : écrivez un nouveau message. Selon ses recherches, les publications au contenu dupliqué n’obtiennent pas autant de vues sur LinkedIn que les publications uniques. Rédigez des articles uniques de plus de 1 000 mots et couvrez des sujets populaires, tels que les conseils commerciaux, les conseils de carrière, l’amélioration personnelle, la croissance de l’entreprise, le marketing et le leadership.

De plus, la barre de notifications n’équivaut pas à des vues. Les partages sont essentiels pour figurer dans la section des tendances Pulse, qui a le plus d’exposition et de vues par les utilisateurs.

Stratégies LinkedIn « Grey Hat »

Jabez a proposé quelques stratégies LinkedIn « douteuses » qui pourraient fonctionner. Ceux-ci doivent être utilisés avec prudence.

  • Coattail sur les articles populaires : écrire un article sur un autre article avec des mots-clés parsemés
  • Publier une annonce sur Facebook pour générer des vues vers la publication : plus il y a de vues initiales… plus il est probable qu’il sera montré à votre réseau.
  • Copiez les titres : (prenez le titre réussi et changez le mot)
  • Mettez à jour l’historique de travail pour obtenir plus de visibilité : Ajoutez également des clients en tant qu’employeurs pour obtenir plus de visibilité sur le réseau
  • Lorsque vous essayez d’effectuer un appel à froid sur LinkedIn : .Soit être brutalement honnête (« vous n’avez aucune idée de qui je suis ») ou inclure du contenu connexe qui pourrait les intéresser.

SEO Track : comment mener un audit SEO

Casey Markee de SearchEngineNews.com a eu une session très utile sur la réalisation d’un audit SEO. Il a commencé par déclarer que lorsque vous faites un audit, assurez-vous de vérifier l’ensemble : est-ce digne de confiance ? Il est également important de rappeler que Google recherche la pertinence : balises méta/données, apparence du site, vitesse de la page, design mobile. Enfin, Casey a recommandé de vérifier et de lire les directives complètes de Google Quality Rater et les 23 questions Panda de Google avant de commencer.

Certains des outils que Casey a mentionnés dans son discours comprenaient :

  • Barres d’outils SEO gratuites : SEO QUake, SEOMoz, SearchStatus
  • Outils d’audit gratuits : Évaluateur marketing de HubSpot, Quicksprout, Woorank
  • Testeur d’extraits SERP de Screaming Frog : Meta Tags/Données : Google utilise la largeur en pixels pour les titres et les descriptions, pas les caractères. Utilisez cet outil pour vérifier la conformité.
  • Optimisation des images : Ne téléchargez jamais d’images de plus de 80 Ko sur votre site. SmushIt et Photoshop sont de bons outils de redimensionnement/consolidation automatique pour les images.
  • Avis de tests utilisateurs : Casey a recommandé Peek.UserTesting.com, qui vous offre un examen gratuit de 5 minutes de votre site par un utilisateur réel.
  • Plus d’outils d’édition : URLprofiler.com, qui peut importer des données Screaming Frog, et Siteliner de CopyScape, qui analyse votre site à la recherche de contenu similaire. Aucune de vos pages de contenu ne doit être trop similaire.

Ce fut certes une journée bien remplie, mais utile. Restez à l’écoute pour le deuxième jour demain et suivez @sejournal et #StateofSearch sur Twitter pour des tweets en direct de la sagesse des conférenciers pendant les sessions !

Divulgation : DFWSEM a payé mon voyage et mon hébergement. Toutes les notes et opinions sont les miennes.
Image en vedette créée par l’auteur.

#CMWorld 2015 : récapitulatif de la première journée

0

Note de l’éditeur : SEJ a reçu un laissez-passer de presse en échange de la couverture de la conférence.

Aujourd’hui était la première journée complète du Content Marketing World 2015 du Content Marketing Institute. C’était la première fois que j’y assistais et j’avais entendu de grandes choses – je n’ai pas été déçu.

Avant de récapituler mes séances préférées de la journée, je veux parler de la nourriture. Il n’en faut pas beaucoup pour qu’une conférence offre une nourriture adéquate. Des fruits frais et des pâtisseries pour le petit-déjeuner, un bon sandwich pour le déjeuner, quelques hors-d’œuvre savoureux pendant les moments de réseautage, et je suis prêt à partir.

CMWorld dépasse de loin le décent – la nourriture était carrément géniale. En plus d’être vraiment savoureux, ils offraient une grande sélection pour les végétariens et les personnes sans gluten. Tout a commencé lors de l’événement de réseautage d’hier soir avec des galettes de pommes de terre, des légumes grillés, des empanadas au poulet, une salade de quinoa et un bar à desserts complet. Il a continué aujourd’hui avec des sandwichs aux œufs et au fromage sur des mini-rouleaux de bretzel et une frittata au brocoli et au cheddar. Le déjeuner était un sandwich à la dinde, une barre granola d’Amy, une poire, une bouteille d’eau et des frites. L’après-midi, il y avait une barre chocolatée entièrement orange.

J’ai vraiment hâte de voir ce qu’il y aura au menu demain. Lors d’une conférence.

Outre la nourriture fantastique, il y avait aussi du contenu génial au menu. Voici les temps forts de mes sessions préférées du premier jour !

Présentation d’ouverture : Joe Pulizzi, fondateur du Content Marketing Institute

La présentation d’ouverture prépare le terrain pour le reste de la conférence, et Joe Pulizzi a commencé avec beaucoup d’énergie. Il a discuté de la progression du marketing de contenu au fil des ans, de la publication personnalisée au marketing entrant en passant par le marketing de contenu tel que nous le connaissons aujourd’hui.

« Maintenant, ce seront les plus grands succès et les plus grands échecs de notre époque. Sans les luttes, il n’y aura pas de progrès. Beaucoup d’entre vous luttent… c’est là que les progrès se produisent.

Il a également donné un aperçu de leur recherche annuelle sur le marketing de contenu, qui sera publiée dans quatre semaines. J’ai hâte de le voir.

Plats à emporter

Joe prédit que 2016 sera l’année de la marque de contenu. Selon lui, il est temps que les marques commencent à penser davantage comme des entreprises de médias.

Kristina Halvorson : le contenu contre le client

Selon Kristina, la raison pour laquelle la plupart d’entre nous avons du mal avec le contenu est que nous ne commençons pas par nous demander pourquoi. Elle a ensuite détaillé la stratégie de contenu planifiée par une agence de marketing travaillant avec une grande marque de serviettes en papier. L’agence était ravie de commencer; ils allaient faire de l’entreprise le Red Bull des serviettes en papier.

Mais le contenu était difficile à produire. Que pouvez-vous vraiment écrire sur les serviettes en papier?

Lorsqu’elle a demandé à la marque pourquoi la plupart des gens visitent son site Web, la marque a répondu que c’était pour obtenir un coupon. Au lieu de doubler le marketing de contenu, Kristina a suggéré – de manière choquante – qu’ils donnent simplement le coupon aux clients. Même si nous aimons croire que le marketing de contenu est tout, ce n’est peut-être pas toujours la bonne stratégie.

En parlant de stratégie, la plupart des marques confondent stratégie et vision. Selon Kristina, « La stratégie est une décision de prendre un chemin, de dire non. » Et davantage de marques doivent apprendre à dire non. Nous ne pouvons pas tous être Disney ou Red Bull.

Les plats à emporter

Trop de marques confondent activité et réussite. Considérez à quoi ressemble le succès du contenu pour vos clients avant tout. Comment veulent-ils interagir avec vous ?

Robert Rose : Mesure du marketing de contenu : le retour sur investissement est-il vraiment ce que nous recherchons ?

Le retour sur investissement est un gros problème. C’est la métrique utilisée pour mesurer à peu près l’efficacité de n’importe quelle campagne de marketing. Et cela a du sens – les clients veulent savoir que l’argent qu’ils dépensent fait une différence dans leur résultat net. Ils veulent voir des chiffres.

Mais selon Robert, nous avons tout mal regardé. Récapitulatif mondial du marketing de contenu

(Note complémentaire : je suis amoureuse des détails de cette conférence : le dessinateur dessinant pendant la séance, la salle de sieste, la nourriture géniale, la station de bonbons à l’orange l’après-midi et toutes les bornes de recharge. Cela crée vraiment une atmosphère géniale .)

Selon Robert, nous avons maintenant accès à plus de données que jamais auparavant, mais souvent nous ne savons même pas ce que nous mesurons. De plus, considérer le retour sur investissement en pourcentage décourage la prise de risques qui pourraient avoir une récompense plus élevée, mais qui pourraient également échouer.

Les plats à emporter

Ne vous contentez pas de créer du contenu pour créer du contenu. Au lieu de cela, cherchez à construire quelque chose brique par brique, élément de contenu par élément de contenu. Pour créer de la vraie valeur, intégrez toutes les garanties ensemble.

Table ronde : Impliquer les employés dans vos pratiques de marketing de contenu : Carlos Abler, Gina Czark, James Moat et Kristie VanAuken

Les panélistes de cette session comprenaient des membres du domaine des soins de santé, d’un hôpital et d’un aéroport. Ce ne sont pas les entreprises traditionnelles auxquelles vous pensez lorsque vous recherchez des stratégies de médias sociaux fascinantes – ce qui a rendu la session d’autant plus intéressante.Récapitulatif du monde post CM.

Ils ont répondu à quelques questions du modérateur, puis ont ouvert une session de questions-réponses avec le public. Voici quelques faits saillants :

  • Vous devez responsabiliser les employés, en particulier dans les marques « ennuyeuses ». Cela vous permet d’exploiter les ressources dont vous disposez déjà.
  • Créer des ambassadeurs de marque enthousiastes à propos de votre marque vous permet d’être au bon endroit au bon moment.
  • Il est possible de gérer le risque lié au contenu généré par les employés – concentrez-vous sur la formation et communiquez les directives.
  • Envisager un processus d’examen lorsque la responsabilité est un problème majeur.

Discours de clôture : John Cleese

John freaking Cleese de Monty Python était le discours de clôture, et c’était tout ce que j’espérais que ce serait. Il a commencé avec quelques blagues, qui comprenaient une ligne sur la façon dont il ne comprend pas ce qui rend un spécialiste du marketing content (par rapport au mécontentement), et quelques fouilles à Cleveland.

Puis il a commencé à parler de créativité, ce qui était plutôt parfait.

Il a expliqué comment, lorsqu’il était coincé à travailler sur un croquis, il allait se coucher, se réveillait et était capable d’écrire la fin parfaite. Il s’est rendu compte que c’était parce que pendant qu’il dormait, son esprit travaillait sur le problème inconsciemment.

Cleese a fortement recommandé le livre Hare Brain Tortoise Mind: How Intelligence Augmentes When You Think Less, qui détaille deux types de pensée différents.

Il y a la pensée rapide et déterminée par rapport à la pensée plus méditative. Tout ce qu’on nous enseigne à l’école, c’est la partie analytique, pas la pensée créative qui prend plus de temps. En tant que spécialistes du marketing, nous devrions utiliser les deux types de réflexion, selon le problème sur lequel nous travaillons.

Les plats à emporter

Pour être créatif, il faut être capable de jouer, d’être complètement absorbé. Pour être créatif, il est vital de créer des limites d’espace et de temps pour une pensée lente et tortueuse, qui devient de plus en plus difficile dans le monde dans lequel nous vivons.

Prenez le temps de vous asseoir, pour laisser votre esprit vagabonder. C’est alors que les idées viendront.

Si vous êtes à #CMWorld, je veux avoir de vos nouvelles ! Quelle a été votre partie préférée du Jour 1 ?

Photos prises par l’auteur.

Google célèbre la Journée nationale des amateurs de livres en révélant des données de recherche et plus encore

0

Avouons-le, les années 2020 et 2021 n’ont été formidables pour personne, nulle part.

Le dicton « s’évader dans un bon livre » n’a jamais été aussi approprié, et même si de nombreuses librairies et bibliothèques du monde entier ont dû fermer leurs portes en réponse à la pandémie de COVID-19, cela n’a pas empêché les gens d’investir dans un nouveau livre de poche ou relié ou deux.

Et il n’y a pas que le hobby de la lecture que les gens ont redécouvert pendant le confinement.

Beaucoup ont mis le stylo sur le papier ou les doigts sur le clavier, ce qui a entraîné la publication de 600 livres le même jour au Royaume-Uni l’année dernière.

C’est 24 % de livres publiés en plus que l’année précédente.

Toujours prêt à répondre à une tendance, Google a pris le train des passionnés de livres avec des données de recherche et des conseils dont les spécialistes du marketing peuvent tirer parti pour améliorer leurs stratégies et que les acheteurs peuvent utiliser pour trouver des trésors cachés sous la forme de librairies locales.

Google révèle les recherches liées aux livres

Google révèle parfois les tendances de recherche. En février de cette année, le géant de la technologie a révélé des termes de recherche populaires et bizarres liés à la pandémie qui faisaient le tour.

Et hier, Google a répertorié les recherches populaires liées aux livres des utilisateurs aux États-Unis pour leurs « collègues bibliophiles » et nous avons les données des tendances pour les étayer.

Les recherches Google et Maps autour des livres ont culminé le 11 juillet avec une augmentation de 111 % par rapport au même jour l’année précédente.

Mais quelles étaient ces recherches ?

  • Les meilleurs livres fantastiques.
  • Les meilleurs livres de science-fiction.
  • Les meilleurs livres de mystère.
  • Les meilleurs livres de fiction historique.
  • Les meilleurs livres de fiction.

Termes de recherche de livres par genre

Comme vous pouvez le voir, la fiction générale a pris la tête de la plupart des recherches, suivie des recherches de romans fantastiques et policiers.

Google a également révélé les recherches populaires de « livres sur… » :

  • Des livres sur l’amour.
  • Des livres sur la vie.
  • Livres sur la santé mentale.

Termes de recherche de livres par type

Ces tendances de recherche montrent que les gens effectuent à la fois des recherches super spécifiques (livres sur la santé mentale) et des recherches plus générales qui se situent en dehors des catégorisations normales.

Les recherches de « Bookcase » atteignent un niveau record

Non seulement Google a présenté les types de termes que les spécialistes du marketing dans les secteurs de l’édition ou des librairies indépendantes peuvent cibler dans le cadre de leurs efforts de publicité numérique, mais ils ont également abordé d’autres tendances d’achat en ligne liées à la lecture.

Tendances de recherche de bibliothèques et d'étagères

Les recherches Google pour « bibliothèque » ont atteint un niveau record, dépassant largement « étagère à livres ».

Cela aide non seulement les spécialistes du marketing à allouer leurs budgets publicitaires, mais également à décider quels produits stocker à court et à long terme.

Google explique comment les chercheurs peuvent utiliser Google Maps pour trouver des libraires locaux

En plus de révéler des données sur les tendances de recherche qui peuvent être exploitées par les spécialistes du marketing, ils ont également mis en évidence certaines fonctionnalités de Maps dont les acheteurs peuvent tirer parti, notamment :

Ajout de librairies locales aux listes enregistrées

Google conseille aux chercheurs d’utiliser l’onglet Explorer de l’application Maps pour trouver des librairies locales.

Les acheteurs peuvent ensuite consulter les informations du profil de l’entreprise des librairies, telles que :

  • Heures d’ouverture.
  • Emplacement.
  • Commentaires.
  • Statut LGBTQ-friendly.
  • Librairies appartenant à des Noirs.

Lorsque les acheteurs trouvent une nouvelle librairie qu’ils souhaitent visiter, ils peuvent l’ajouter à leurs listes pour s’y référer ultérieurement.

Obtenir des recommandations d’autres personnes

Les acheteurs peuvent également utiliser Local Guides ou suivre les comptes Maps d’autres personnes pour consulter des avis, des photos et des recommandations.

Lorsque les acheteurs suivent d’autres personnes, ils reçoivent des mises à jour lorsque des publications et des avis sont publiés.

Participer pour soutenir les librairies locales

En plus de découvrir de nouvelles librairies et de savoir quelles entreprises valent la peine d’être visitées, Google recommande également aux acheteurs qui ont visité les magasins locaux de laisser des critiques et des photos pour montrer leur soutien.

Les acheteurs peuvent également mettre à jour les informations sur l’entreprise en cas de conflit, telles que les heures d’ouverture, pour s’assurer que les autres utilisateurs bénéficient de la meilleure expérience lorsqu’ils sortent faire du shopping.

L’optimisation pour Google peut souvent être un sujet sérieux, il est donc extrêmement rafraîchissant lorsque Google fournit des informations de manière originale et amusante.

Une journée dans la vie d’un cadre supérieur d’une agence de référencement

0

Mon parcours pour devenir un responsable du référencement s’est étendu sur plus de 14 ans, travaillant dans des agences de premier plan et optimisant pour certaines des plus grandes marques du monde. J’ai également passé quelques années à travailler en tant que SEO interne dans des entreprises de taille moyenne.

Aujourd’hui, je travaille chez Acronym en tant que SVP SEO. Je suis à l’agence depuis 7 ans et je gère l’équipe SEO mondiale, qui se compose de plus de 20 professionnels du référencement aux États-Unis, à Londres, à Singapour, à Berlin et au Canada.

Travailler dans une agence peut être à la fois stimulant et gratifiant.

J’espère que partager l’histoire de la façon dont j’en suis arrivé là où je suis aujourd’hui et de ce que signifie être SVP SEO vous aidera également dans votre propre parcours professionnel.

Se lancer dans le référencement

J’ai découvert le référencement et le marketing Internet pour la première fois en 2003, lorsque j’obtenais ma maîtrise en commerce Internet au Mercy College de Dobbs Ferry, New York.

Avant cela, j’ai travaillé comme spécialiste de l’assurance qualité dans l’industrie pharmaceutique, faisant de l’audit et de la validation informatique. Cependant, j’étais fasciné par Internet et j’ai donc décidé de retourner à l’école pour en savoir plus sur le World Wide Web.

J’ai lancé mon propre site d’emploi pharmaceutique en 2006 et j’avais besoin de plus de trafic, alors j’ai contacté une société de référencement pour obtenir de l’aide.

Après les avoir vus optimiser mon site, j’ai compris à quel point il était intéressant et complexe. Fasciné d’en savoir plus, j’ai été inspiré pour commencer à en faire plus moi-même.

J’ai décroché un emploi de spécialiste SEO chez Digitgrit (maintenant Zeta Interactive), j’ai construit une pratique SEO réussie chez Havas Media, et le reste appartient à l’histoire.

Une journée type dans le leadership SEO

En tant que cadre supérieur de l’agence, je fais beaucoup de développement commercial – je dirige des présentations, je crée des stratégies, je montre comment le référencement fonctionne avec d’autres canaux, par exemple.

Je gère l’équipe pour m’assurer que nous avons les bons outils, ressources, personnel, processus et services pour gérer les clients et les clients potentiels, en plus de générer des documents de leadership éclairé.

Je lis aussi beaucoup pour voir ce qui se passe dans l’industrie. Il est important de rester au courant des autres perspectives et des nouvelles technologies lorsque nous collaborons avec des fournisseurs mondiaux et des équipes internationales.

Ma maîtrise en commerce électronique m’a permis d’acquérir les bases du fonctionnement d’Internet. Cela a radicalement changé au fil des ans, mais j’ai appris que comprendre les principes fondamentaux vous aidera à mieux comprendre et apprécier l’histoire et l’épine dorsale de la façon dont les choses sont connectées.

Être dans l’industrie aussi longtemps m’a également beaucoup appris, en particulier sur le travail avec des clients internationaux et nationaux.

Enfin, j’ai également réalisé que vous devriez toujours faire preuve de diligence raisonnable et creuser plus profondément. Concentrez-vous sur les éléments coûteux et les stratégies qui généreront des résultats commerciaux.

Beaucoup d’agences offrent des services similaires. Pourquoi un client devrait-il aller avec votre agence plutôt que les 5 à 10 autres qui sont dans un appel d’offres ?

Différenciez-vous toujours. Écoutez vos clients et assurez-vous de comprendre leurs buts et objectifs, leurs défis, leurs indicateurs de performance clés et ce qu’ils espèrent retirer d’un engagement.

Prévoyez de montrer qui fait quoi et définissez des attentes réalistes dès le début afin qu’il n’y ait pas de surprises plus tard, c’est-à-dire des choses non mises en œuvre, etc. Construisez des études de cas convaincantes et offrez des perspectives uniques sur les mises à jour et les changements dans les SERP.

Gérer les défis du référencement au niveau exécutif

La gestion du référencement dans une agence mondiale n’est pas une tâche facile avec des clients et des référenceurs dans différents fuseaux horaires, différentes langues et plusieurs moteurs de recherche en jeu, et plus encore.

La priorisation, la communication et des processus solides sont essentiels au succès.

La capacité à tenir compte des différences culturelles et linguistiques, ainsi qu’à déterminer quels pays offriront le meilleur retour sur investissement, est essentielle.

Un autre défi pour les dirigeants, en particulier au niveau de l’entreprise, est que certains clients ont des besoins incroyablement complexes.

Un jour, vous pourriez être confronté à une migration qui a échoué alors qu’ils travaillaient avec une agence précédente.

Un nouveau client peut perdre beaucoup de trafic et de revenus après avoir été affecté négativement par une mise à jour principale.

Vous pourriez travailler avec des ressources limitées, etc.

Une fois, un client a insisté pour utiliser tout un tas de mots-clés qui étaient utilisés à l’intérieur de l’entreprise, mais pas par leur public. Éduquer le client sur les raisons pour lesquelles ce n’était pas une bonne idée était la clé, et cela demande du tact et des compétences en gestion des personnes.

En travaillant avec les développeurs Web que certaines marques emploient, nous sommes souvent obligés d’utiliser des techniques qui vont à l’encontre de la sagesse commune en matière de référencement et il faut donc trouver des solutions de contournement.

Le référencement a en principe une approche fondamentale – mais chaque nouveau client y apporte sa propre touche.

C’est la beauté de travailler dans une agence avec un leadership fort et un accent sur la formation et l’éducation. Cela signifie qu’ils rencontrent fréquemment des défis et développent constamment des solutions.

Trouver l’inspiration et le leadership éclairé

La personne de la communauté SEO que j’admire le plus est Mike Grehan. Mike est un pionnier dans l’espace et un grand visionnaire. Il parlait de choses il y a 20 ans qui se concrétisent maintenant.

Les autres personnes que j’admire dans l’industrie sont Brian Dean de Backlinko. Ils offrent un contenu incroyable et font des études de recherche impressionnantes.

J’ai aussi beaucoup de respect pour Hamlet Batista, qui est malheureusement décédé. J’ai beaucoup appris de lui en peu de temps et nous avions prévu de faire des rencontres ensemble.

Je suis aussi un grand fan de Jim Boykin d’Internet Marketing Ninjas.

Je conseille à chaque professionnel du référencement de se tenir au courant des dernières technologies. Nous vivons dans un monde dynamique où l’automatisation est essentielle. Il existe d’excellentes plates-formes et solutions qui font beaucoup de bruit dans l’espace et aident vraiment à rationaliser le processus de référencement, afin que nous puissions nous concentrer davantage sur la stratégie.

Évaluez-les pour voir s’ils peuvent vous aider à atteindre vos KPI en interne et en externe.

En outre, évaluez et testez différentes méthodologies pour voir ce qui fonctionne pour atteindre les objectifs commerciaux globaux et, surtout, les conversions.

Si vous ne le faites pas, il est temps pour vous de vous recentrer. Le référencement consiste à amener un trafic qualifié sur un site qui se convertit en clients.

N’ayez pas peur d’échouer et acceptez de nouveaux défis; cela fait partie d’être innovant et complet.

Faites vos propres recherches. Essayez d’acquérir autant d’expérience que possible avec la recherche payante, la programmation, les réseaux sociaux et l’analyse, mais n’oubliez pas non plus de développer des compétences pour diriger une équipe. Vous devez avoir une vue d’ensemble, car tout est lié au niveau de la direction.

Conseils pour les leaders potentiels de l’industrie du référencement

Pour réussir en tant que responsable SEO, vous devez être capable d’embaucher et de constituer une équipe solide, d’écouter et d’être réceptif aux commentaires, et de motiver les personnes qui ont le potentiel de devenir les rock stars de votre entreprise.

Offrez un environnement de travail créatif et consultatif et tracez une voie claire pour que vos employés puissent faire avancer leur carrière. Permettez-leur de travailler sur différents comptes dans divers secteurs verticaux pour élargir leur expérience.

Soyez toujours humble et incluez votre équipe pour obtenir leur point de vue sur chaque problème, que ce soit pour cette raison qu’ils pensent que le trafic peut être en baisse, comment améliorer les classements, comment nous pouvons gagner ce pitch, etc.

Aucun homme n’est une île. Un grand leader est aussi bon que l’équipe qu’il dirige.

N’oubliez pas non plus que les chiffres ne mentent pas. Montrez toujours des résultats et continuez à apporter des idées innovantes aux clients et prospects, même si elles semblent farfelues.

Si vous souhaitez gravir les échelons, vous devez également être en mesure de démontrer comment votre leadership se traduit par des résultats commerciaux.

Continuez à travailler sur ce plan pour développer de nouvelles activités de plus de 20 % d’une année sur l’autre, obtenez des revenus supplémentaires auprès des clients existants en offrant de nouveaux services, pensez de manière créative – et soyez prêt à le prouver.

De plus, si vous avez la chance d’écrire une colonne pour la publication la plus prestigieuse de l’industrie de la recherche, allez-y.

Être un cadre SEO pour une agence de premier plan peut être une carrière enrichissante. Il offre non seulement la longévité, mais également toutes les récompenses inhérentes au fait d’aider les collègues à progresser dans leur carrière et les clients à atteindre leurs indicateurs de performance clés année après année.

Si vous deviez choisir seulement quelques domaines clés pour faire avancer votre carrière dans le leadership SEO, je dirais que ce sont les « secrets » de mon succès :

  • Embauchez toujours les meilleurs talents.
  • Collaborez avec votre équipe.
  • N’ayez jamais peur d’essayer de nouvelles idées.
  • Tenez-vous au courant des dernières technologies.
  • Testez par vous-même différentes tactiques et stratégies d’optimisation.
  • Lisez les publications de l’industrie et suivez les leaders d’opinion dans l’espace.
  • Soyez innovant et efforcez-vous de vous démarquer de vos concurrents.

Davantage de ressources:

  • 7 choses que j’aurais aimé savoir plus tôt dans ma carrière SEO
  • Les 15 domaines de connaissances SEO que vous devez maîtriser pour réussir
  • SEO pour les débutants : une introduction aux bases du SEO


Image en vedette : Shutterstock/Gorodenkoff

YouTube montrera aux créateurs à quelle heure de la journée leur public est en ligne

0

YouTube étend ses capacités d’analyse en montrant aux créateurs de vidéos quand leur public est le plus susceptible d’être en ligne.

Cette fonctionnalité à venir a été présentée en avant-première dans la dernière vidéo de la chaîne Creator Insider de YouTube.

Dans la vidéo, un membre de l’équipe d’ingénierie d’analyse de YouTube explique en détail comment naviguer dans les nouvelles données.

Des recommandations sur la meilleure façon d’utiliser les données sont également fournies dans la vidéo.

Voici un récapitulatif de la présentation de YouTube sur ce tout premier ajout à sa plateforme d’analyse.

Nouvelles données : lorsque vos spectateurs sont sur YouTube

YouTube a toujours donné aux créateurs l’accès à des données démographiques de base telles que l’âge, le sexe, l’emplacement et ce genre de choses.

Ce nouvel ensemble de données augmente le niveau de perspicacité et de compréhension du public bien au-delà des données démographiques de base.

Souvent, les informations démographiques de base ne sont pas directement exploitables.

Les ingénieurs d’analyse YouTube cherchent toujours des moyens de fournir aux créateurs plus de données qu’ils peuvent réellement utiliser pour développer leur chaîne.

Leur dernier projet, qui en est maintenant aux premiers stades de développement, est la possibilité de faire savoir aux créateurs quand leur public est en ligne.

Plus précisément, les données détermineront à quelles heures de la semaine l’audience d’une chaîne est la plus active.

Voici un exemple de ce à quoi ressemblent les données dans le tableau de bord d’analyse de YouTube Studio.

YouTube montrera aux créateurs à quelle heure de la journée leur public est en ligne

Dans le graphique, vous pouvez voir comment chaque bloc de temps est représenté en violet clair ou en violet foncé.

Plus les cases deviennent sombres, plus votre audience est en ligne à un moment donné.

Dans cet exemple particulier, le graphique indique que l’audience de la chaîne est constamment en ligne tout au long de la journée.

Les plages horaires violet foncé indiquent que l’audience de la chaîne est la plus active sur YouTube entre 16 h et 20 h.

Pour être clair, cela n’indique pas nécessairement quand les gens regardent la chaîne elle-même.

Ces données indiquent quand l’audience d’une chaîne est la plus active en regardant des vidéos sur YouTube.

La raison pour laquelle les données ne représentent pas le moment où le contenu d’une chaîne est regardé est qu’elles seraient fortement biaisées en fonction des heures de publication de la chaîne.

Indiquer quand une audience est la plus active sur la plate-forme YouTube en général sera probablement plus utile aux créateurs de vidéos.

Comment utiliser ces données

Vous pourriez immédiatement supposer que la meilleure façon d’utiliser ces données est d’identifier les meilleurs moments pour publier des vidéos en fonction du moment où votre public est le plus actif.

Cependant, YouTube hésite à dire si la programmation de vidéos dans les zones les plus sombres du graphique aura un impact sur les performances à long terme d’une chaîne.

« Nous n’avons pas tout à fait la confiance des données pour dire cela, » dit un membre de l’équipe d’ingénierie d’analyse de YouTube.

Selon la société, il est difficile d’obtenir des preuves concluantes démontrant les meilleurs moments pour publier une vidéo.

Qu’est-ce que ces données boîte est d’aider les chaînes à interagir avec leur communauté en programmant des publications lorsque leur audience est la plus active.

Les chaînes peuvent également profiter de ce temps pour répondre aux commentaires vidéo ou trouver d’autres moyens d’interagir avec leur communauté.

Une autre tactique qui pourrait être particulièrement efficace consiste à diffuser des flux en direct lorsque la majeure partie de votre public est en ligne.

YouTube recommande de suivre ces suggestions plutôt que d’utiliser les données pour déterminer quand les vidéos doivent être publiées.

« Nous ne sommes pas convaincus que vous devriez adapter votre calendrier de téléchargement à cela, ou votre calendrier de publication à cela, l’utiliser d’autres manières peut vous aider à créer ce rythme avec votre public. »

Bien sûr, rien ne vous empêche de programmer des vidéos lorsque votre public est le plus actif si vous souhaitez le tester par vous-même.

Encore une fois, cette fonctionnalité est actuellement en phase de développement et n’est pas encore accessible au public.

Voir l’aperçu complet dans la vidéo ci-dessous :