Accueil Tags Les

Tag: les

12 conseils de référencement local éprouvés pour dominer les SERP et le pack de cartes

0

Pour attirer de nouveaux clients, vous devez vous assurer d’être face à des internautes locaux à la recherche de vos produits ou services.

Si vous n’êtes pas optimisé pour la recherche locale, vous manquez une formidable opportunité d’atteindre des clients potentiels dans votre région et de générer des revenus, du trafic et des ventes supplémentaires.

Dans cet article, nous expliquerons pourquoi la recherche locale est importante et comment vous pouvez vous assurer que votre entreprise est optimisée pour les résultats de la recherche locale afin de maximiser les performances.

1. Accédez à une plateforme de recherche locale

De nombreuses plateformes de recherche locales peuvent s’adapter à votre budget, notamment Moz, Yext, RIO, RenderSEO, Chatmeter, Uberall et SweetIQ, pour n’en nommer que quelques-unes.

L’utilisation d’une plateforme facilite grandement la gestion de toutes vos annonces. Cela inclut l’obtention de votre nom, adresse et numéro de téléphone (NAP) répertoriés de manière cohérente et précise sur des centaines de moteurs de recherche et d’annuaires locaux tout en supprimant les listes en double.

Gérer cela manuellement est extrêmement long et fastidieux et peut entraîner des inexactitudes dans l’écosystème de recherche local.

Astuce bonus: Si vous êtes une marque d’e-commerce, vous souhaitez absolument profiter de la nouvelle fonctionnalité de Google, Voir ce qu’il y a dans vos magasins (SWIS).

Cela se fait en intégrant l’inventaire en direct dans votre profil d’entreprise Google.

Tirez parti du nombre de consommateurs qui recherchent quotidiennement vos produits et services en leur permettant de voir l’inventaire en magasin dans une fiche produit gratuite sur les propriétés Google, y compris Images, Shopping et Maps.

Peu de plates-formes l’ont intégré dans l’ensemble des fonctionnalités de base, mais cela vaut vraiment la peine d’être examiné pendant qu’il est encore gratuit.

2. Utilisez des données structurées

Nous savons tous que les données structurées sont importantes pour aider Google à mieux comprendre le contenu et qu’elles peuvent aider à augmenter les clics, les impressions et les conversions.

Le même principe s’applique à la recherche locale.

C’est pourquoi vous devez absolument implémenter des types de données structurées telles que l’entreprise locale, les coordonnées géographiques, l’adresse postale et les avis pour améliorer les performances.

3. Appuyez sur le profil d’entreprise Google et optimisez-le

Si vous n’utilisez pas et n’optimisez pas votre profil d’entreprise Google, vous ratez une formidable opportunité de rendre vos produits et services visibles là où cela compte le plus.

Lors de l’optimisation pour le profil d’entreprise Google, assurez-vous de fournir toutes les informations possibles, y compris les photos, les éléments de menu, les descriptions et les lignes de service.

Un contenu photo de haute qualité, en particulier, peut augmenter l’engagement des utilisateurs avec votre annonce.

Il est recommandé d’ajouter régulièrement de nouveaux contenus photo et d’inclure des images de l’intérieur et de l’extérieur (y compris la signalisation commerciale), ainsi que des photos couvrant les catégories associées à votre type d’entreprise (chambres pour les hôtels, nourriture et boissons pour les restaurants, produits pour la vente au détail, etc.).

Il est important d’inclure des images de votre vitrine et de la signalétique de votre entreprise sur votre fiche pour éviter que l’algorithme de Google ne suspende, ne désactive ou ne marque par erreur votre fiche comme doublon d’une autre entreprise.

En plus d’un contenu photo de haute qualité, vous pouvez également inclure dans votre fiche un court contenu vidéo qui apparaîtra avec vos autres contenus photo ou qui pourra être inclus dans vos publications Google.

Vous voudrez vous assurer de suivre les directives de Google lors de l’ajout de contenu photo et vidéo.

J’ai vu de nombreuses marques ne pas profiter de l’inscription de leurs entreprises dans les bonnes catégories.

Si vous êtes une pizzeria, vous pouvez inscrire votre entreprise dans les restaurants et les restaurants.

Les restaurants peuvent optimiser pour un type de cuisine spécifique, et Google ajoute constamment de nouvelles catégories.

C’est toujours une bonne idée de vérifier si une nouvelle catégorie peut être utilisée par votre fiche d’entreprise pour garder une longueur d’avance sur vos concurrents.

C’est l’un des aspects les plus importants de l’optimisation de la recherche locale, alors prenez le temps de remplir les informations de menu, la description, etc.

De plus, gardez toujours vos informations à jour.

Par exemple, si je cherche [modell’s near me] et trouver un magasin avec de bonnes critiques qui semble être ouvert, mais je m’y rends seulement pour constater qu’il est fermé, j’aurai une mauvaise expérience utilisateur.

S’il est à nouveau ouvert, je ne voudrai peut-être pas donner une autre chance au magasin.

12 conseils de référencement local éprouvés pour dominer les SERP et le pack de cartes

C’est pourquoi il est si important pour les entreprises de mettre à jour les résultats de recherche locaux – pour communiquer clairement aux clients potentiels qu’ils sont fermés.

De plus, Google a commencé à afficher les attributs d’état de fonctionnement du magasin dans Maps.

Les grands détaillants avec plusieurs rayons en magasin peuvent utiliser GBP pour inclure les heures secondaires, comme nous le voyons ci-dessous.

Le cas échéant, utilisez cette fonctionnalité pour mettre à jour :

  • Horaires du département.
  • Heures seniors.
  • Heures de service au volant.
  • Heures de livraison.
  • Heures de plats à emporter.
  • Heures de visite.
  • Heures de ramassage.

Les listes de restaurants peuvent désormais ajouter des heures distinctes pour le petit-déjeuner, le déjeuner, le dîner et le brunch.

12 conseils de référencement local éprouvés pour dominer les SERP et le pack de cartes

N’oubliez pas de mettre à jour les questions-réponses dans votre profil d’entreprise Google avec tous les détails pertinents ou opportuns, tels que :

  • Fermetures ou changements d’horaires.
  • Événements annulés et remboursements/échanges de billets.
  • Volume d’appels/courriels et retards prévus.
  • Modifications des procédures de rendez-vous.
  • Comment vous augmentez les mesures de santé et de sécurité.
  • Modifications des services offerts.

4. Mettre à jour le statut de l’événement

Si vous avez un événement, assurez-vous toujours que vous utilisez le schéma d’événement. EventStatus est un nouveau type de schéma qui permet aux utilisateurs de connaître l’état actuel de leur événement planifié.

Les attributs incluent :

  • Événement annulé : L’événement a été annulé.
  • EventMovedOnline : L’événement a été déplacé vers un domaine en ligne.
  • Évènement reporté : L’événement a été reporté; les nouvelles dates sont à déterminer.
  • ÉvénementReprogrammé : L’événement a été reporté à une nouvelle date.
  • Événement prévu : L’événement doit toujours se dérouler comme prévu.

Les informations sur les événements peuvent être extraites de votre profil d’entreprise via le schéma des événements sur votre site Web ou des sources externes telles que les événements Facebook, Eventbrite et Meetup.

5. Auditez vos annonces

Vérifiez toujours vos annonces pour identifier les éléments suivants :

  • Mises à jour automatiques de l’état de fonctionnement (« Temporairement fermé », etc.).
  • Modifications en attente ou suggérées des heures d’ouverture.
  • Modifications en attente ou suggérées des attributs.
  • Modifications en attente ou suggérées des détails de l’entreprise.
  • Tout autre indicateur de mises à jour en attente ou suggérées.
  • Annonces désactivées.

Google apprécie les commentaires qu’il reçoit des utilisateurs et apportera souvent des modifications à votre fiche d’entreprise en fonction de leurs commentaires.

Malheureusement, les utilisateurs de Google ne comprennent pas toujours correctement, il est donc impératif de vérifier régulièrement votre fiche pour ces mises à jour suggérées afin de vérifier qu’elles sont valides.

6. Gérez votre réputation

Avoir des critiques positives et une bonne expérience client est essentiel pour se classer haut dans le pack de cartes locales. J’ai vu d’innombrables entreprises qui ont des critiques négatives et positives sans aucune réponse de la part de l’entreprise.

Si je voulais embaucher un peintre et que je voyais 20 critiques quatre étoiles et cinq critiques deux étoiles sans réponse, je pourrais hésiter à embaucher ce peintre.

Les gens font confiance aux avis, et les avis négatifs sont pires lorsque le propriétaire ne prend pas le temps de répondre.

S’ils le font, cette réponse renforce potentiellement la confiance des autres utilisateurs et pourrait également contribuer à générer plus d’affaires.

Les plats à emporter: Surveillez et répondez toujours à vos avis – qu’ils soient bons ou mauvais – et concentrez-vous sur l’obtention d’avis naturels non sollicités. Ajoutez également des avis de première partie à votre site Web.

12 conseils de référencement local éprouvés pour dominer les SERP et le pack de cartes

7. Utilisez du contenu hyper-local

Le référencement consiste à fournir une expérience de contenu positive sur tous les appareils et plates-formes pour aider les utilisateurs finaux à satisfaire leurs besoins en informations.

Concentrez-vous toujours sur l’ajout d’un contenu de qualité unique adapté aux emplacements individuels. Ce contenu hyper-local peut aider à améliorer la visibilité auprès des clients potentiels situés à proximité.

Assurez-vous également d’inclure des termes hyper-locaux dans votre stratégie d’optimisation sur la page. Cela inclut les en-têtes, les titres, les métadonnées, le texte alternatif de l’image et le texte.

De plus, ayez toujours du contenu lié au COVID.

Cela renforcera la confiance du point de vue de l’utilisateur final et vous aidera également à obtenir d’excellentes critiques.

Démontrer que prendre les bonnes précautions peut aider à vendre plus de produits et de services lorsque les clients viennent chercher de la nourriture ou faire leurs courses dans le magasin.

Utilisez Google Posts sur votre fiche d’entreprise pour accroître la notoriété des événements spéciaux ou des dernières offres commerciales.

L’utilisation cohérente de la fonctionnalité de publication peut augmenter l’activité des utilisateurs sur votre annonce, ce qui contribuera à augmenter votre classement local.

Les publications sont également un excellent moyen de mentionner des offres qui pourraient ne pas être manifestement liées à vos catégories d’activité principales ou secondaires.

8. Connectez-vous avec les clients via la messagerie permanente

Téléchargez l’application Google Business Profile et activez la messagerie pour aider vos clients à vous contacter.

Si vous n’êtes pas joignable par téléphone ou après les heures d’ouverture, la messagerie peut aider les clients à obtenir l’assistance dont ils ont besoin.

Astuce bonus: Rédigez un message de bienvenue automatique pour informer les clients du statut de votre entreprise.

9. Surveiller les tendances

Surveillez de près Google Trends pour comprendre les changements d’intérêt et de comportement de recherche autour de mots-clés et de sujets pertinents pour votre marque et votre secteur, car nous vivons dans un monde incertain et les choses peuvent changer rapidement.

Analysez les mots-clés les plus intéressants pour votre entreprise et observez l’évolution des recherches pour ces éléments.

Ensuite, surveillez les performances du site Web pour comprendre comment les utilisateurs se convertissent pendant cette période et mettez à jour les prévisions et les rapports pour tenir compte de l’impact des événements mondiaux.

Info-bulle bonus: ExplodingTopics.com affiche des sujets tendance ou « explosifs » provenant des données de Google Trends. Il est utile pour les études de marché et la découverte de nouveaux domaines d’activité.

10. Optimiser pour la recherche vocale et mobile

Nous vivons dans un monde où les utilisateurs posent constamment des questions, et votre marque doit fournir la réponse même lorsque les consommateurs demandent un assistant numérique.

De plus, votre site Web doit être bien optimisé pour fournir des réponses aux questions courantes sur vos produits et/ou services.

Pour obtenir des conseils sur ce qu’il faut inclure, consultez vos statistiques et analyses de recherche internes pour voir les questions courantes que les gens posent à propos de votre entreprise.

Utilisez également des outils tiers et la fonctionnalité People Also Ask (PAA) de Google.

Et comme la plupart des requêtes locales ont lieu sur des appareils mobiles, assurez-vous que votre site est optimisé pour les mobiles avec des images, du contenu et des temps de chargement rapides de haute qualité.

11. Suivre les classements et créer des pages de destination locales

Les classements ne sont pas la solution ultime, mais ils peuvent vous aider à suivre le succès de votre campagne de recherche locale au niveau de l’emplacement et du code postal.

Assurez-vous toujours de créer des pages de destination locales qui offrent une bonne expérience utilisateur et de page, y compris une réactivité, des temps de chargement rapides, la dernière base de code de schéma, des appels à l’action et des éléments de conception.

Tout cela peut aider votre marque à se classer pour tous les emplacements et à améliorer les conversions.

Astuce bonus: La plupart des plates-formes locales ont déjà des pages de destination optimisées qui peuvent être créées rapidement plutôt que de demander à votre équipe interne de créer de nouveaux modèles de page. Ils hébergent également les pages pour vous, ce qui est encore mieux et nécessitera très peu d’implication de vos équipes internes.

12. N’oubliez pas que les liens sont toujours très importants

Obtenez toujours des liens de haute qualité en recherchant des sites locaux et généraux, des blogs, etc.

Obtenir des liens de haute qualité provenant de sources réputées avec un bon contenu et aider les utilisateurs à résoudre des problèmes crée la confiance et la crédibilité, c’est-à-dire le facteur autorité et confiance dans EAT.

Essayez également d’obtenir des listes à partir de listes et de blogs ciblés localement.

C’est quand même un facteur très important qui peut améliorer votre visibilité.

Avoir une forte présence de recherche locale est plus important que jamais, compte tenu des SERP compétitifs d’aujourd’hui.

Les consommateurs recherchent des produits et services liés à votre marque, vous devez donc être visible et devant votre public cible pour augmenter la visibilité, les ventes et les performances.

Suivre ces conseils éprouvés peut vous aider à atteindre le sommet des SERP et à dominer les résultats locaux.

Cependant, si votre restaurant est toujours ouvert pour les plats à emporter, vous pouvez utiliser la recherche locale pour informer les clients que la salle à manger est fermée, mais que la cuisine est toujours ouverte.

De plus, Google a commencé à afficher les attributs d’état de fonctionnement du magasin dans Maps.

12 conseils de référencement local éprouvés pour dominer les SERP et le pack de cartes

Dernier plat à emporter

Toutes les marques qui ont des emplacements physiques doivent être devant leur public cible lorsque les utilisateurs finaux recherchent vos produits et services ou l’emplacement de vos magasins.

Se tenir au courant des changements dans la recherche locale et optimiser vos listes et votre contenu peut aider votre marque à dominer les résultats de la recherche locale, à atteindre plus de clients et à générer des performances supplémentaires d’année en année.

Plus de ressources:

  • SEO local pour les petites entreprises : 7 meilleures façons de gagner en visibilité
  • 5 optimisations clés sur la page pour le référencement organique local
  • Référencement local : le guide définitif pour améliorer vos classements de recherche locale

Image en vedette : silverkblackstock/Shutterstock

Les redirections Javascript sont-elles optimisées pour le référencement ?

0

Donc, vous souhaitez implémenter des redirections JavaScript, mais vous ne savez pas comment elles fonctionnent ?

Oui, ils sont plus difficiles à mettre en œuvre que les redirections standard.

Idéalement, vous devriez utiliser des redirections basées sur 301, 302 ou 307 pour la mise en œuvre. C’est la meilleure pratique habituelle.

Mais… et si vous n’avez pas ce niveau d’accès ? Que se passe-t-il si vous avez un problème avec la création de redirections standard d’une manière qui serait bénéfique pour le site dans son ensemble ?

C’est là qu’intervient l’utilisation des redirections JavaScript.

Cependant, il ne s’agit pas d’une pratique exemplaire que vous devriez utiliser exclusivement.

Mais il existe certaines situations où vous ne pouvez tout simplement pas éviter d’utiliser une redirection JavaScript.

Ce qui suit est une introduction de base sur les redirections JavaScript, quand les utiliser, comment les utiliser et les meilleures pratiques que vous devez utiliser lors de l’utilisation de ces types de redirections pour le référencement.

Que sont les redirections JavaScript ?

Les redirections JavaScript sont essentiellement l’une des nombreuses méthodes permettant d’informer les utilisateurs et les robots d’exploration Web qu’une page est disponible à un autre emplacement.

Ils sont souvent utilisés pour informer les utilisateurs des modifications apportées à la structure de l’URL, mais ils peuvent être utilisés pour à peu près n’importe quoi.

La plupart des sites Web modernes utilisent ces types de redirections pour rediriger vers les versions HTTPS des pages Web.

Ensuite, chaque fois que quelqu’un visite l’URL d’origine, le navigateur charge le fichier JavaScript et exécute le code qu’il contient. Si le script inclut des instructions pour ouvrir une URL différente, il le fait automatiquement.

Faire des redirections de cette manière est utile de plusieurs manières.

Par exemple, vous pouvez changer d’URL sans mettre à jour manuellement chaque URL de votre site. De plus, les redirections JavaScript peuvent permettre aux moteurs de recherche de trouver plus facilement votre propre contenu.

Un aperçu rapide des types de redirection

Il existe plusieurs types de redirection de base, qui sont tous bénéfiques en fonction de votre situation.

Redirections côté serveur

Idéalement, la plupart des redirections seront des redirections côté serveur.

Ces types de redirections proviennent du serveur, et c’est là que le serveur décide vers quel emplacement rediriger l’utilisateur ou le moteur de recherche lorsqu’une page se charge. Et le serveur le fait en renvoyant un code d’état HTTP 3xx.

Pour des raisons de référencement, vous utiliserez probablement la plupart du temps des redirections côté serveur. Les redirections côté client présentent certains inconvénients et conviennent généralement à des situations plus spécifiques.

Redirections côté client

Les redirections côté client sont celles où le navigateur est ce qui décide de l’emplacement où envoyer l’utilisateur. Vous ne devriez pas avoir à les utiliser à moins que vous ne soyez dans une situation où vous n’avez pas d’autre option pour le faire.

Redirections de méta-actualisation

La redirection meta refresh a mauvaise réputation et a une mauvaise réputation au sein de la communauté SEO.

Et pour cause : ils ne sont pas supportés par tous les navigateurs, et ils peuvent être déroutants pour l’utilisateur. Au lieu de cela, Google recommande d’utiliser une redirection 301 côté serveur au lieu de toute redirection de méta-actualisation.

Redirections JavaScript

Les redirections JavaScript, cependant, utilisent le langage JavaScript pour envoyer des instructions au navigateur afin de rediriger les utilisateurs vers une autre URL. Il existe une croyance répandue selon laquelle les redirections JavaScript causent des problèmes pour le référencement.

Bien que Google ait de bonnes capacités de rendu JavaScript ces jours-ci, JavaScript peut toujours présenter des problèmes. Cela est également vrai pour d’autres types de plates-formes, telles que Spotify et d’autres plates-formes de commerce électronique.

Si, toutefois, vous êtes dans une situation où vous ne pouvez utiliser qu’une redirection JavaScript comme seul choix, vous ne pouvez utiliser que JavaScript.

De plus, Gary Illyes de Google a déclaré aussi récemment qu’en 2020 que les redirections JavaScript « ne sont probablement pas une bonne idée ».

Les redirections Js ne sont probablement pas une bonne idée cependant.

— Gary 鯨理/경리 Illyes (@methode) 8 juillet 2020

Meilleures pratiques pour les redirections JavaScript optimisées pour le référencement

Que vous utilisiez des redirections traditionnelles ou des redirections JavaScript, il existe plusieurs bonnes pratiques que vous devez suivre afin de ne pas gâcher les choses pour le référencement.

Ces meilleures pratiques consistent notamment à éviter les chaînes de redirection et les boucles de redirection.

Quelle est la différence?

Évitez les chaînes de redirection

Une chaîne de redirection est une longue chaîne de sauts de redirection, faisant référence à toute situation où vous avez plus d’une redirection dans une chaîne.

Exemple de chaîne de redirection :

Rediriger 1 > rediriger 2 > rediriger 3 > rediriger 4 > rediriger 5

Pourquoi sont-ils mauvais ? Google ne peut traiter que trois redirections au maximum, bien qu’elles soient connues pour en traiter davantage.

John Mueller de Google recommande moins de 5 sauts par redirection.

« Cela n’a pas d’importance. La seule chose à laquelle je ferais attention est que vous avez moins de 5 sauts pour les URL fréquemment explorées. Avec plusieurs sauts, l’effet principal est que c’est un peu plus lent pour les utilisateurs. Les moteurs de recherche suivent simplement la chaîne de redirection (pour Google : jusqu’à 5 sauts dans la chaîne par tentative de crawl). »

Idéalement, les webmasters voudront viser pas plus d’un saut.

Que se passe-t-il lorsque vous ajoutez un autre saut ? Cela ralentit l’expérience utilisateur. Et plus de cinq introduisent une confusion importante lorsqu’il s’agit de la capacité de Googlebot à comprendre votre site.

La réparation des chaînes de redirection peut demander beaucoup de travail, en fonction de leur complexité et de la manière dont vous les configurez.

Mais le principe de base de la réparation des chaînes de redirection est le suivant : assurez-vous simplement de suivre deux étapes.

Tout d’abord, supprimez les sauts supplémentaires dans la redirection afin qu’elle soit inférieure à cinq sauts.

Deuxièmement, implémentez une redirection qui redirige les anciennes URL

Éviter les boucles de redirection

Les boucles de redirection, en comparaison, sont essentiellement une boucle infinie de redirections. Ces boucles se produisent lorsque vous redirigez une URL vers elle-même. Ou, vous redirigez accidentellement une URL dans une chaîne de redirection vers une URL qui apparaît plus tôt dans la chaîne.

Exemple de boucle de redirection : Redirection 1 > redirection 2 > redirection 3 > redirection 2

C’est pourquoi la surveillance des redirections de sites Web et des URL est si importante : vous ne voulez pas d’une situation où vous implémentez une redirection uniquement pour découvrir 3 mois plus tard que la redirection que vous avez créée il y a des mois était la cause de problèmes car elle a créé un rediriger la boucle.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles ces boucles sont désastreuses :

Concernant les utilisateurs, les boucles de redirection suppriment tout accès à une ressource spécifique située sur une URL et finiront par amener le navigateur à afficher une erreur « cette page a trop de redirections ».

Pour les moteurs de recherche, les boucles de redirection peuvent être un gaspillage important de votre budget de crawl. Ils créent également de la confusion pour les bots.

Cela crée ce qu’on appelle un piège à chenilles, et le robot ne peut pas sortir facilement du piège à moins qu’il ne soit manuellement pointé ailleurs.

Corriger les boucles de redirection est assez simple : tout ce que vous avez à faire est de supprimer la redirection à l’origine de la boucle de la chaîne et de la remplacer par une URL fonctionnelle 200 OK.

Vous souhaitez utiliser les redirections JavaScript pour le référencement ? Pas si vite…

Soyez prudent lorsque vous créez des redirections JavaScript, car elles pourraient ne pas être la meilleure solution pour les redirections, selon ce à quoi vous avez accès.

Ils ne devraient pas être votre solution de choix lorsque vous avez accès à d’autres redirections, car ces autres types de redirections sont préférés.

Mais, s’ils sont la seule option, vous ne vous tirerez peut-être pas une balle dans le pied.

Plus de ressources:

  • Un guide des redirections 301 vs 302 pour le référencement
  • Principes de base du référencement JavaScript pour le commerce électronique : ce que vous devez savoir
  • Référencement technique avancé : un guide complet


Image en vedette : RoseRodionova/Shutterstock

10 fonctionnalités PPC les plus importantes et les meilleures de l’année

0

Pouvez-vous croire que la fin de l’année est déjà sur nous? Avec autant de changements dans l’écosystème publicitaire, le temps passe vite.

L’année 2022 restera dans les mémoires pour les changements bienvenus (et indésirables) apportés non seulement aux plates-formes Google Ads et Microsoft Ads, mais également aux nouvelles fonctionnalités des chaînes émergentes.

Avec plus de plates-formes PPC disponibles pour les annonceurs, il est difficile de suivre tous les changements !

C’est pourquoi j’ai décomposé mes choix parmi les 10 meilleures nouvelles fonctionnalités et développements PPC de 2022, englobant autant de plates-formes PPC et de types de campagnes que possible.

1. Google Ads : plus d’annonces textuelles développées

Alors que d’autres plates-formes continuent d’ajouter des formats et des options supplémentaires, Google continue de supprimer lentement les options d’annonces de recherche.

Alors qu’il a été annoncé en 2021, Google a officiellement supprimé les annonces textuelles étendues le 30 juin 2022. Les annonces de recherche sont désormais dominées par le format des annonces de recherche réactives.

Pourquoi est-ce un gros problème ?

Pour les annonceurs, le manque de contrôle a été un énorme revers, en particulier pour toute industrie réglementée qui a besoin d’une approbation légale pour toutes les copies. De plus, de nombreux annonceurs ont constaté que leurs ETA étaient plus performants que les RSA.

Le bon côté de la fin des ETA est que les spécialistes du marketing ont été contraints de repenser leur stratégie de messagerie.

En raison de l’étendue des options de titre et de description, Google peut mélanger et assortir pour diffuser le bon message, au bon moment, pour chaque utilisateur.

Cela signifiait supprimer la copie redondante des RSA et passer à une opportunité de créer des messages plus intentionnels pour chaque thème de mot clé.

Un autre avantage du passage aux RSA était la visibilité accrue des publicités.

Dans une étude réalisée par Optmyzr en mai 2022, il a été constaté que les RSA affichaient 2,1 fois le nombre d’impressions par rapport aux groupes d’annonces uniquement ETA.

Impressions par groupe d'annonces avec ETA vs RSA.

2. Microsoft Ads : lancement des annonces vidéo

Microsoft continue de progresser dans la part du marketing publicitaire en 2022.

Avec l’expansion du Microsoft Audience Network, ils ont officiellement lancé les annonces vidéo le mois dernier. Bien que les annonces vidéo aient été testées en version bêta en 2021, elles sont désormais généralement disponibles dans les domaines suivants :

  • États-Unis.
  • Canada.
  • Royaume-Uni.
  • France.
  • Allemagne.
  • Australie.
  • Nouvelle-Zélande.

Du point de vue d’un spécialiste du marketing, cela vous permet d’atteindre votre public là où vous n’auriez peut-être pas pu l’atteindre auparavant.

Selon les récentes statistiques de Microsoft :

  • 39% des utilisateurs regardent des vidéos sur MSN mais pas sur YouTube.
  • 57% des utilisateurs regardent des vidéos sur MSN mais pas sur Facebook.

Un autre avantage de l’extension de votre stratégie vidéo à Microsoft Ads est que vous n’avez pas à repartir de zéro.

Réutilisez vos annonces vidéo actuelles sur YouTube ou d’autres emplacements pour économiser du temps et des ressources. Assurez-vous simplement que l’intention du public est similaire si vous réutilisez ce contenu.

3. Annonces YouTube : l’audio occupe le devant de la scène

Officiellement sorti des tests bêta, Google a annoncé que les annonces audio seront disponibles pour tous les annonceurs en octobre 2022.

C’est une grande victoire pour les annonceurs qui essaient d’atteindre leur public cible d’une manière différente en fonction de la façon dont ils utilisent YouTube.

Les annonces audio de Google sont diffusées spécifiquement auprès des utilisateurs qui écoutent de la musique sur YouTube.

Les spécialistes du marketing voudront utiliser des publicités audio au lieu de la vidéo pour les auditeurs de musique, car ces utilisateurs ne regardent probablement pas réellement ce qui se passe sur leur écran YouTube.

Un autre grand changement pour l’audio se présente sous la forme de placements de podcasts.

Google a également déployé cette fonctionnalité en octobre.

Vous vous demandez peut-être quel est le rapport avec les publicités YouTube ?

Le placement de podcast sur YouTube est disponible pour les formats d’annonces audio et vidéo.

4. Publicités Facebook : de nouveaux outils pour le B2B et les petites entreprises

À moins que vous n’ayez vécu sous un rocher, Facebook (maintenant officiellement connu sous le nom de Meta) a fait BEAUCOUP l’actualité cette année.

Alors que les nouvelles autour de Meta ont principalement porté sur des problèmes liés aux consommateurs tels que les normes de confidentialité et de contenu, Facebook a introduit de nouvelles fonctionnalités pour les annonceurs cette année.

En mai 2022, Facebook a annoncé de nouveaux outils spécifiquement pour le B2B et les petites entreprises. Ces outils comprennent :

  • Fonctionnalités de messagerie et de conversation.
  • Outils de génération de leads et d’acquisition de clients.

Dans les fonctionnalités de messagerie et de conversation vient un nouveau formulaire d’annonce.

Facebook crée des publicités pouvant être diffusées à la fois sur Facebook et Instagram, directement à partir de l’application WhatsApp Business d’une entreprise.

Ce type d’annonce aide à développer une relation commerciale et client en encourageant l’interaction par message.

Pour prendre en charge cette fonctionnalité, Facebook a identifié que plus de 70 % des consommateurs souhaitent avoir la possibilité de communiquer avec les entreprises de manière plus conversationnelle.

Les nouvelles fonctionnalités de génération de leads et d’acquisition de clients incluent :

  • Demandes de devis sur Instagram.
  • Filtrage des leads avec Instant Forms.
  • Flexibilité créative.
  • Contenu sécurisé.
  • Intégrations partenaires.

D’un point de vue publicitaire, les plus pertinents se trouvent dans les demandes de devis et le contenu fermé, à mon avis.

Avec le besoin continu de données de première partie, la création d’une annonce de contenu fermée est un excellent moyen de capturer des informations essentielles sur les utilisateurs, telles que les e-mails, pour pouvoir interagir avec eux à l’avenir.

5. Publicités Instagram : Présentation des publicités alimentées par l’IA

Certaines des fonctionnalités PPC les plus remarquables d’Instagram proviennent de nouveaux formats publicitaires.

Comme cette plate-forme est devenue plus achetable, Instagram a publié une nouvelle publicité alimentée par l’IA appelée « Annonces multi-annonceurs ».

Exemple de nouvelles publicités achetables sur Instagram alimentées par l'IA.

Ce format d’annonce mettra en évidence les annonces de différentes entreprises en fonction du comportement et de l’engagement d’un consommateur au sein de l’application.

Bien qu’il ne s’agisse pas nécessairement d’un format publicitaire que les spécialistes du marketing peuvent configurer, ce format alimenté par l’IA prend vos publicités existantes et utilise son algorithme pour mettre votre marque devant les acheteurs du marché.

6. Annonces TikTok : nouveaux emplacements d’annonces dans la recherche

En mars 2022, les utilisateurs ont identifié pour la première fois un nouvel emplacement d’annonce « sponsorisé » dans les 4 premiers résultats de la recherche d’un utilisateur :

10 plus gros # 038;  Meilleures fonctionnalités PPC de l'année

Il est important de noter que cette liste sponsorisée est toujours en version bêta et que TikTok n’a pas identifié de calendrier pour le déploiement général auprès de tous les annonceurs.

Alors, pourquoi cette fonctionnalité PPC est-elle une grande nouveauté ?

TikTok a été un refuge pour les utilisateurs pour découvrir du contenu sur d’innombrables sujets.

Désormais, avec la fonction de recherche, les annonceurs pourront (espérons-le bientôt) cibler leurs annonces plus précisément en fonction d’une recherche d’utilisateur.

TikTok est, en quelque sorte, en train de devenir son propre type de moteur de recherche. Ce placement est une autre raison de tester cette plateforme publicitaire si vous ne l’avez pas déjà fait.

7. Annonces Pinterest : épingles de produits achetables avec l’extension WooCommerce

Bien que les épingles achetables ne soient pas nouvelles en 2022, une nouvelle fonctionnalité ajoutée en juillet 2022 a permis aux commerçants de créer beaucoup plus facilement des publicités. Plus de 3 millions de marchands, pour être exact.

L’extension Pinterest pour WooCommerce facilite simplement la mise en place de la vente de vos produits sur Pinterest.

Alors, comment ça marche?

Cette nouvelle extension transforme l’ensemble de votre catalogue de produits au format Pinterest Shoppable Product Pin. Les listes de catalogue sont automatiquement téléchargées sur Pinterest, éliminant ainsi le besoin de téléchargements manuels.

Si vous utilisez WooCommerce pour gérer votre site Web d’achat en ligne, vous ne voulez pas manquer cette fonctionnalité.

8. Publicités LinkedIn : interface améliorée du gestionnaire de campagne

Même si LinkedIn a introduit de nouveaux formats publicitaires et options de ciblage, je pense que la plus grande fonctionnalité est sa nouvelle interface Campaign Manager.

LinkedIn a entendu les cris de collègues spécialistes du marketing sur l’inefficacité de la gestion des campagnes et des rapports de performance.

La nouvelle interface vante une navigation à gauche, imitant d’autres plateformes comme Google et Microsoft Ads.

La navigation de gauche comprend des sections faciles à trouver, notamment :

  • Planifier.
  • Afficher.
  • Test.
  • Analyser.
  • Les atouts.
  • Paramètres du compte.
Gestionnaire de campagne LinkedIn

La deuxième plus grande amélioration de fonctionnalité de l’interface vous permet de basculer entre plusieurs comptes beaucoup plus facilement.

Comme les spécialistes du marketing d’agence, réjouissez-vous !

9. Publicités Twitter : publicités dynamiques pour les produits et les collections

Une autre plateforme sociale qui a fait les manchettes à maintes reprises en 2022 ? Twitter.

Comme Meta (Facebook), alors que l’essentiel du battage médiatique a tourné autour du changement de direction et de ses effets résiduels, ne négligeons pas les nouvelles fonctionnalités PPC qu’il a apportées aux annonceurs en 2022.

Si vous êtes dans le commerce électronique, ceux-ci sont pour vous.

Twitter introduit Annonces de produits dynamiques (DPA) et Collection Ads plus tôt cette année.

Les DPA pour les publicités Twitter fonctionnent de la même manière que Facebook ou d’autres plates-formes programmatiques. Les annonceurs qui utilisent une plate-forme de gestion de flux de produits existante peuvent facilement l’intégrer à Twitter.

Avec les DPA, vous pouvez soit recibler les utilisateurs en fonction de leur engagement, soit prospecter de nouveaux clients avec des publicités de produits pertinentes.

Les annonces de collection sont également une forme d’annonces de produits pour présenter des images de produits déroulantes dans une annonce, accompagnant une image statique principale.

Publicités Twitter : publicités dynamiques pour les produits et les collections

10. Apple Ads : Inventaire de placement publicitaire étendu

Enfin et surtout, Apple Ads.

Ce n’est un secret pour personne qu’Apple a affiné les normes et les exigences en matière de confidentialité des utilisateurs au cours des dernières années.

Les restrictions sur la mesure du marketing ont rendu difficile pour les annonceurs de prouver avec précision le succès des campagnes.

Alors que la mesure et la visibilité étaient au cœur des préoccupations des spécialistes du marketing, Apple a officiellement annoncé son expansion des emplacements publicitaires disponibles dans l’App Store d’Apple en novembre 2022.

Les nouveaux emplacements incluent l’inventaire pour :

  • Annonces de l’onglet Aujourd’hui.
  • Emplacements publicitaires de la page produit.

L’inventaire élargi d’Apple Ads est important car il permet aux entreprises d’être découvertes par les utilisateurs au lieu d’être aussi axées sur la « recherche ».

De nombreuses marques ont été limitées par l’inventaire publicitaire d’Apple dans le passé, car les recherches des utilisateurs ne pouvaient que capter la demande.

Avec Apple doublant ses emplacements d’inventaire publicitaire disponibles, les spécialistes du marketing peuvent étendre leurs efforts de sensibilisation spécifiquement à son groupe d’utilisateurs iOS.

Et après?

2022 a été une sacrée année, n’est-ce pas ? Qu’est-ce que tout cela signifie pour l’avenir du PPC ?

2023 apportera sûrement autant de mises à jour aux plates-formes PPC, certaines pour le meilleur ou pour le pire. Restez à l’écoute tout au long de l’année pour toutes les dernières annonces et développements.

Avez-vous adopté l’une de ces mises à jour PPC 2022 ? Quelles sont vos prédictions pour les meilleures fonctionnalités PPC en 2023 ?

Plus de ressources:

  • Google Ads : 4 stratégies pour optimiser les campagnes PPC obsolètes Evergreen
  • Nouvelle fonctionnalité Google Ad Insights et 7 conseils pour une recherche publicitaire compétitive
  • Les plus grandes tendances PPC de 2023, selon 22 experts


Image en vedette : TierneyMJ/Shutterstock

Cheminement de carrière dans les médias sociaux : comment commencer

0

Le paysage des médias sociaux a radicalement changé depuis que nous avons commencé à utiliser Facebook au milieu des années 2000.

De nos jours, les entreprises s’appuient fortement sur les plateformes de médias sociaux pour se connecter avec leurs clients et créer des communautés autour de leurs marques.

En conséquence, de nombreuses personnes se lancent dans le marketing des médias sociaux à mesure que de nouvelles opportunités se présentent et que des cheminements de carrière se développent. Mais il peut être difficile de savoir par où commencer.

Quelles étapes dois-je suivre pour commencer ma carrière dans les médias sociaux ? Est-il possible de devenir un professionnel du marketing des médias sociaux sans expérience préalable ni diplôme ?

Je répondrai à ces questions et à bien d’autres dans ce guide de carrière sur les réseaux sociaux.

Comment commencer

Comme pour la plupart des cheminements de carrière, cela devient plus facile une fois que vous savez ce que vous faites.

La première étape consiste à décider sur quelles plates-formes vous souhaitez en savoir plus, à les rechercher et à les utiliser. Si vous êtes déjà à l’aise et avez un profil avec des plateformes spécifiques, telles que Facebook ou Twitter, vous devriez déjà avoir une base de connaissances.

Une fois que vous avez maîtrisé les bases, vous devriez également envisager de développer votre compréhension d’autres plates-formes telles que LinkedIn, Pinterest, TikTok et Instagram.

La meilleure façon de démarrer avec le marketing des médias sociaux est de développer votre audience sur vos profils. C’est le meilleur endroit pour les essais et les erreurs. Et cela aidera à clarifier les plateformes sur lesquelles vous souhaitez réellement travailler au cours de votre carrière.

Une fois que vous avez compris les différentes plateformes, vous pouvez commencer à développer vos compétences en matière de médias sociaux.

Compétences essentielles

Au fil des ans, les entreprises se sont appuyées sur les réseaux sociaux pour mieux comprendre la psychologie des consommateurs et sonder l’opinion publique.

Cela leur a permis d’identifier les tendances ou les changements avant qu’ils ne se produisent. Mais de quelles compétences avez-vous besoin pour identifier ces tendances ou créer des publications engageantes sur les réseaux sociaux ?

1. Rédaction

Maintenant, je ne parle pas du droit d’auteur ou des droits de propriété intellectuelle. Je parle de créer une copie convaincante pour commercialiser une marque, un produit ou un service.

Même si vous n’avez pas de formation en écriture, vous pouvez toujours développer les compétences nécessaires pour devenir un rédacteur efficace. Faites attention aux publicités et aux publications sur les réseaux sociaux aujourd’hui.

Qui réussit et quelles marques manquent clairement la cible ? Vous pouvez commencer à pratiquer la rédaction en éditant simplement une copie de marque qui manque la cible.

Bien que la rédaction soit une carrière en soi, il est important de pratiquer et de perfectionner l’art de la copie sur les réseaux sociaux.

2. Recherche et analyse

Que vous recherchiez une marque et ses concurrents pour vous familiariser avec le terrain ou que vous trouviez le bon moment pour publier, devenir un bon chercheur vous fera gagner du temps et vous aidera dans le marketing des médias sociaux.

Vous devrez également être capable d’interpréter les indicateurs de performance clés (KPI) pour différentes marques. Ceci est généralement basé sur les informations de la plate-forme ou d’autres programmes utilisés pour analyser les performances des médias sociaux.

Comprendre et utiliser les informations fournies par les plateformes et les programmes de médias sociaux sont des compétences nécessaires à avoir dans ce cheminement de carrière. Et les choses changent rapidement en ligne, et ce n’est pas différent pour les médias sociaux, donc devenir un grand chercheur et analyste est une voie bénéfique.

3. Comprendre la personnalité et le ton de la marque

Si vous travaillez en tant que gestionnaire de médias sociaux indépendant ou avec une agence de marketing, vous devrez être capable de comprendre un guide de marque.

Ces guides incluent généralement le ton de la marque, les couleurs, les polices et la personnalité du marché cible.

Étonnamment, toutes les marques n’ont pas cela, et parfois, vous devrez aider à établir un guide de marque pour une entreprise.

Comprendre et utiliser un guide de marque vous aidera à garder le ton et la personnalité appropriés lorsque vous vous adressez aux clients et créez une copie des médias sociaux pour les marques.

4. Développement créatif

Vous devrez développer une perspective créative incorporant l’identité de la marque lors de la production de vidéos et de graphiques pour les publications d’une marque. De plus, rester dans les couleurs et les types de police de la marque peut aider à créer une unité entre les publications.

Désormais, vous n’avez plus besoin d’être un graphiste expert pour créer des publications sur les réseaux sociaux. Il existe de nombreuses plateformes gratuites, comme Canva et Adobe Express, qui peuvent vous aider à créer des publications professionnelles et uniques sur les réseaux sociaux.

5. Service client

Si vous suivez la voie du gestionnaire de médias sociaux, vous surveillerez également probablement les commentaires et les messages directs des comptes de médias sociaux d’une marque.

Le service client nécessite généralement une réflexion critique et une résolution de problèmes, dont vous aurez également besoin dans ce domaine professionnel.

De plus, il sera important d’être poli, de répondre rapidement et de manière approfondie et de savoir à qui adresser vos questions si vous ne pouvez pas y répondre vous-même.

Éducation recommandée

Il existe de nombreuses façons de vous renseigner sur le marketing des médias sociaux, depuis l’obtention d’un baccalauréat en gestion des médias sociaux, le stage et l’acquisition d’une expérience pratique, des cours en ligne et d’innombrables ressources en ligne gratuites.

Si vous êtes entièrement nouveau dans le domaine et que vous souhaitez vraiment en savoir plus sur la gestion des médias sociaux, obtenez un baccalauréat en marketing ou en gestion des médias sociaux. Les cours de ces programmes peuvent jeter les bases pour comprendre le monde des affaires et vous préparer avec les compétences dont vous avez besoin et pratiquer et exceller dans le domaine.

Si vous n’êtes pas entièrement convaincu par le domaine professionnel ou si vous souhaitez simplement approfondir vos connaissances, vous pouvez suivre un séminaire ou un cours sur la gestion des médias sociaux ou une compétence spécifique.

Par exemple, disons que vous voulez vous améliorer en rédaction. Essayez la Comprehensive Copywriting Academy (CCA) ou Copy Posse.

Vous bénéficierez énormément de l’apprentissage de la rédaction et de la gestion des marques grâce au cours CCA.

Habituellement, des cours en ligne comme ceux-ci vous permettent également de rejoindre des communautés en ligne, comme des groupes Facebook privés. Ces groupes peuvent aider à donner des commentaires sur les cours, répondre aux questions et même vous aider à décrocher un emploi.

Vous pouvez également lire des ressources en ligne telles que la nôtre sur la stratégie des médias sociaux et la publicité sur les médias sociaux. Il existe de nombreux articles, outils et livres électroniques en ligne excellents et gratuits qui peuvent vous aider à rester au courant des tendances des médias sociaux et à en apprendre davantage sur des compétences et des stratégies spécifiques.

Rôles disponibles dans le cheminement social et professionnel à suivre

Aujourd’hui, les médias sociaux jouent un rôle crucial dans la publicité, le service client et la gestion de la marque. Les spécialistes du marketing des médias sociaux jouent un rôle essentiel pour aider les entreprises à évoluer et à se développer.

Plusieurs cheminements de carrière sont disponibles, du gestionnaire de médias sociaux indépendant au stratège des médias sociaux. Voici quelques cheminements de carrière que vous pourriez envisager :

Stratège des médias sociaux

Un stratège des médias sociaux aidera à développer la stratégie de la marque pour chaque plateforme de médias sociaux en ligne.

Ils aideront à identifier et à suivre les KPI pour s’assurer que la stratégie de médias sociaux reste sur la bonne voie. Cela pourrait inclure la surveillance des abonnés entrants, des likes, des partages, des mentions et des commentaires sur les publications.

Ce rôle travaillera probablement avec différentes équipes au sein de la marque pour créer un portail cohérent et précis de la marque. Ils devront également comprendre l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) et comment l’intégrer dans la stratégie des médias sociaux.

En moyenne, les stratèges des médias sociaux gagnent entre 46 000 $ et 73 000 $.

Gestionnaire des médias sociaux

Un gestionnaire de médias sociaux doit savoir comment créer du contenu pour divers réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, YouTube, Instagram et TikTok. Le responsable des médias sociaux doit également comprendre comment optimiser chaque plate-forme et utiliser des outils d’analyse pour mesurer les performances.

De plus, un responsable des médias sociaux doit être capable de communiquer efficacement avec les publics internes et externes.

Comme mentionné précédemment, vous devrez également utiliser vos compétences en service client pour répondre aux commentaires et aux messages directs sur chaque plateforme.

Votre revenu peut varier selon que vous êtes un pigiste ou que vous travaillez pour une agence, mais les salaires varient généralement entre 42 000 $ et 66 000 $.

Influenceur des médias sociaux

Les personnes qui créent du contenu à l’aide de sites de réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram et Snapchat sont des influenceurs des médias sociaux ou simplement des influenceurs. De nombreuses entreprises les embauchent pour promouvoir leur marque ou leurs produits par le biais d’images, de tweets, de publications, de clips vidéo, de blogs, etc.

De plus, ils paient généralement des influenceurs pour publier du contenu en leur nom car ils souhaitent atteindre des publics ciblés.

Cela peut être un cheminement de carrière lucratif et unique. Comme être un gestionnaire de médias sociaux indépendant, être un influenceur vous donne l’autonomie nécessaire pour créer votre cheminement de carrière et travailler uniquement avec des marques qui correspondent à vos valeurs.

En fonction de vos abonnés et des marques avec lesquelles vous travaillez, un influenceur des médias sociaux pourrait gagner entre 41 000 $ et 69 000 $. Maintenant, si vous suivez un niveau Huda Kattan, cela pourrait s’étendre bien au-delà.

Consultante en médias sociaux

Une marque peut embaucher un consultant en médias sociaux si elle a besoin de quelqu’un pour évaluer sa stratégie actuelle ou ses profils de médias sociaux.

Parfois, avoir un regard neuf et une perspective impartiale peut aider à faire passer la présence d’une marque sur les réseaux sociaux à un niveau supérieur. Ils peuvent également aider les marques à fixer des objectifs et à évaluer leur référencement pour leurs plateformes.

Les consultants en médias sociaux gagnent généralement entre 50 000 $ et 82 000 $.

Derniers plats à emporter

Les médias sociaux ont changé notre monde, de la façon dont nous interagissons avec nos amis, notre famille et nos abonnés à la façon dont les marques commercialisent leurs produits et services.

Les opportunités de carrière dans les médias sociaux ne font que s’étendre. Vous pouvez suivre différents cheminements de carrière si vous pratiquez les compétences mentionnées dans cet article et restez au courant des tendances des médias sociaux.

Plus de ressources:

  • 7 meilleures certifications SEO : en valent-elles la peine ?
  • 7 principaux facteurs de stress pour les spécialistes du marketing numérique et comment les gérer
  • Comment dominer le marketing des médias sociaux : un guide stratégique complet

Image en vedette : 13_Phunkod/Shutterstock

Google aide les chercheurs à trouver une aide au coût de la vie

0

En réponse à une augmentation des recherches sur le « coût de la vie », Google met à jour les résultats de recherche avec un accès rapide à des ressources utiles.

Le volume de recherche pour le « coût de la vie » est à son plus haut niveau depuis 10 ans, déclare Google dans un article de blog :

« En fait, l’intérêt pour la recherche sur le « coût de la vie » a atteint son plus haut niveau en 10 ans cette année aux États-Unis. Pour les personnes à la recherche d’informations sur l’aide financière, l’aide est souvent à portée de main.

Nous avons mis à jour notre expérience de recherche pour permettre aux personnes cherchant de l’aide en ligne de trouver plus facilement des réponses aux questions fréquemment posées sur les prestations du gouvernement fédéral et de trouver une aide alimentaire pour leur famille.

Google aide les chercheurs à trouver une aide au coût de la vie

Voici un aperçu des mises à jour des résultats de recherche de Google qui permettront aux utilisateurs de trouver plus facilement de l’aide en ligne.

Trouver des informations sur les avantages

Google fournira un accès plus rapide aux ressources pour les types de requêtes :

  • « Comment obtenir une aide financière. »
  • « Aide financière pour les frais médicaux »
  • « Qu’est-ce que l’aide financière pour personnes handicapées ? »

Les requêtes énumérées ci-dessus sont les questions liées à l’aide financière les plus recherchées aux États-Unis, selon Google.

La recherche de ces questions dans Google vous montrera des informations sur les critères d’éligibilité et comment postuler aux programmes disponibles.

« Il peut être compliqué de comprendre les avantages qui peuvent être disponibles pour vous.

C’est pourquoi nous avons mis à jour notre expérience de recherche pour faciliter la recherche de tout ce que vous devez savoir sur des programmes tels que Medicare, Medicaid et le programme d’assurance maladie pour enfants (CHIP).

Trouver des informations sur l’aide alimentaire

Google indique qu’il y a une augmentation de 20 % d’une année sur l’autre des recherches pour « banque alimentaire et garde-manger ».

En réponse, Google aide à connecter les gens aux programmes fédéraux comme le programme de nutrition et d’assistance supplémentaire (SNAP).

Google déclare dans un article de blog :

«Lorsque vous recherchez des« avantages instantanés », vous pouvez trouver des ressources directes pertinentes localement pour vous aider à déterminer votre admissibilité et comment demander l’avantage.

Une fois approuvées pour le programme SNAP, de nombreuses personnes utilisent les cartes de transfert électronique des avantages (EBT) pour payer la nourriture. Vous pouvez maintenant rechercher « EBT » pour trouver des informations sur le programme de votre état, y compris comment vous connecter, vérifier votre solde et trouver les bons numéros de téléphone pour obtenir de l’aide.

Grâce à nos dernières mises à jour, vous pouvez également trouver des informations facilement accessibles sur le Programme spécial de nutrition pour les femmes, les nourrissons et les enfants (WIC).

Google dispose de plus d’informations sur ces programmes sur findfoodsupport.withgoogle.com.


Source : Google

Image en vedette : Capture d’écran de blog.google/products/search/how-to-use-google-search-to-help-manage-uncertain-times/, décembre 2022.

Google Ads facilite le passage à l’attribution basée sur les données

0

Google facilite le passage à l’attribution basée sur les données pour les campagnes Google Ads et permet aux annonceurs de voir son impact sur les campagnes avant de passer.

L’attribution basée sur les données est l’attribution la plus utilisée et par défaut pour les campagnes Google Ads. Cependant, les annonceurs peuvent hésiter à modifier leur modèle d’attribution préféré en raison de l’incertitude quant à la manière dont cela affectera les performances.

Dans un article de blog, Google préconise de passer à l’attribution basée sur les données, affirmant que les annonceurs connaissent généralement une augmentation des conversions par rapport à leur modèle d’attribution actuel :

« Les annonceurs qui passent à l’attribution basée sur les données à partir d’un autre modèle d’attribution constatent généralement une augmentation moyenne de 6 % des conversions. Avec l’attribution basée sur les données, les algorithmes d’apprentissage automatique attribuent un crédit fractionnaire aux points de contact client qui peuvent avoir été sous-évalués auparavant. Les stratégies d’enchères intelligentes peuvent alors réagir à ces opportunités, ce qui se traduit par des gains de performances. »

Pour aider davantage d’annonceurs à voir des gains de performances similaires, Google apporte plus de transparence sur l’impact de l’attribution basée sur les données sur les comptes.

Google présente un nouvel outil qui permettra aux annonceurs de mieux comprendre les effets de l’attribution basée sur les données avant de passer à celle-ci. L’outil est conçu pour aider les annonceurs à se sentir plus confiants quant au changement de modèle d’attribution.

Outil de simulation d’attribution basée sur les données

Google lance un nouvel outil pour simuler la réaction des enchères automatiques à l’attribution basée sur les données au cours des sept derniers jours.

Les annonceurs peuvent utiliser cet outil pour voir l’impact de l’attribution basée sur les données sur leurs comptes avant d’abandonner leur modèle d’attribution actuel.

Le billet de blog de Google continue :

« Comme pour tout changement de compte, il est essentiel de savoir à quoi s’attendre. C’est pourquoi nous allons bientôt lancer un outil de simulation pour les annonceurs éligibles qui vous permettra de voir comment les enchères automatiques auraient réagi à l’attribution basée sur les données au cours des 7 derniers jours. Cela vous aidera à comprendre les effets de l’attribution basée sur les données sur votre compte avant de faire le changement. »

Attribution basée sur les données pour plus de types d’annonces

Google étend l’attribution basée sur les données à davantage de types d’annonces, en commençant par les conversions d’applications, puis en ajoutant la prise en charge des annonces Discovery :

« Enfin, nous continuons à proposer l’attribution basée sur les données à davantage d’annonceurs et de types d’annonces. Historiquement, l’attribution basée sur les données a pris en charge les annonces Search, Shopping, Display et YouTube. Nous étendons notre prise en charge des conversions d’applications et commencerons à prendre en charge les formats Discovery (y compris ceux de Performance Max) l’année prochaine.

Nous nous engageons à vous aider à mesurer plus précisément les objectifs de votre campagne et à vous donner les outils dont vous avez besoin pour réussir. Grâce aux progrès continus de l’apprentissage automatique et de l’automatisation, vous pouvez vous sentir plus en confiance en utilisant l’attribution basée sur les données pour obtenir des résultats marketing positifs. »


Image en vedette : Lemonsoup14/Shutterstock

Twitter étend les notes de la communauté à tous les utilisateurs

0

Twitter déploie les notes de la communauté dans le monde entier, permettant à chacun de voir et d’évaluer les vérifications des faits apportées par d’autres utilisateurs.

Dans un fil sur Twitter, la société annonce que la fonctionnalité anciennement connue sous le nom de Birdwatch est largement disponible.

Le fil explique ensuite les notes de la communauté plus en détail, ainsi que des instructions sur la façon de devenir un contributeur.

Que sont les notes de la communauté Twitter ?

Les notes de la communauté sont une solution open source pour vérifier les faits et fournir un contexte supplémentaire au contenu que les gens publient sur Twitter.

Les gens s’inscrivent pour devenir modérateurs de Community Notes, ce qui leur donne la possibilité d’ajouter des notes aux tweets et d’évaluer les notes d’autres mods.

Tous les utilisateurs peuvent voir les notes sur les tweets et la note qu’ils reçoivent, ce qui est un signe de preuve sociale que l’information est valide.

Les notes de la communauté sont l’un des rares ajouts récents à Twitter qu’Elon Musk a ouvertement loué lors de la prise de possession de l’entreprise.

Community Notes a été lancé en 2021 sous le nom de Birdwatch et a été rapidement renommé lorsque Musk a pris le relais.

Auparavant, seuls les utilisateurs américains de Twitter pouvaient voir et évaluer les notes. Désormais, les notes de la communauté sont accessibles dans le monde entier.

De plus, Twitter prévoit d’ajouter des modérateurs d’autres pays dans le cadre de cette expansion. Voici comment vous pouvez vous inscrire.

Comment s’inscrire aux notes de la communauté Twitter

Il y a trois étapes pour joindre Le programme Notes de la communauté de Twitter.

Première étape : répondre aux exigences

Pour rejoindre le programme pilote Community Notes, votre compte Twitter doit avoir :

  • Aucun avis récent de violation des règles de Twitter
  • A rejoint Twitter il y a au moins six mois
  • Un numéro de téléphone vérifié d’un opérateur téléphonique de confiance

Deuxième étape : accepter les valeurs de la communauté

Ensuite, vous devez reconnaître que vous acceptez de respecter les valeurs communautaires suivantes :

  • Contribuer à la compréhension
  • Agir de bonne foi
  • Soyez utile, même à ceux qui ne sont pas d’accord

Troisième étape : accepter les contributions publiques

Dans la troisième et dernière étape, Twitter vous demande d’accepter les conditions selon lesquelles toutes vos contributions et notes seront rendues publiques.

L’accord se lit comme suit :

« Nous voulons que tout le monde puisse comprendre et évaluer le fonctionnement de Community Notes. Ainsi, toutes vos notes et classements sont accessibles au public, même si votre compte est protégé. »

Lorsque vous aurez terminé la dernière étape, Twitter examinera votre candidature et vous informera lorsque vous serez accepté dans le programme Community Notes.

En attendant, vous pouvez consulter les contributions d’autres modérateurs pour avoir une idée des types de notes que les gens trouvent utiles.


Image en vedette : Capture d’écran de Twitter.com/CommunityNotes, décembre 2022.

12 conseils de référencement local éprouvés pour dominer les SERP et le pack de cartes

0

Pour attirer de nouveaux clients, vous devez vous assurer d’être face à des internautes locaux à la recherche de vos produits ou services.

Si vous n’êtes pas optimisé pour la recherche locale, vous manquez une formidable opportunité d’atteindre des clients potentiels dans votre région et de générer des revenus, du trafic et des ventes supplémentaires.

Dans cet article, nous expliquerons pourquoi la recherche locale est importante et comment vous pouvez vous assurer que votre entreprise est optimisée pour les résultats de la recherche locale afin de maximiser les performances.

1. Accédez à une plateforme de recherche locale

De nombreuses plateformes de recherche locales peuvent s’adapter à votre budget, notamment Moz, Yext, RIO, RenderSEO, Chatmeter, Uberall et SweetIQ, pour n’en nommer que quelques-unes.

L’utilisation d’une plateforme facilite grandement la gestion de toutes vos annonces. Cela inclut l’obtention de votre nom, adresse et numéro de téléphone (NAP) répertoriés de manière cohérente et précise sur des centaines de moteurs de recherche et d’annuaires locaux tout en supprimant les listes en double.

Gérer cela manuellement est extrêmement long et fastidieux et peut entraîner des inexactitudes dans l’écosystème de recherche local.

Astuce bonus: Si vous êtes une marque d’e-commerce, vous souhaitez absolument profiter de la nouvelle fonctionnalité de Google, Voir ce qu’il y a dans vos magasins (SWIS).

Cela se fait en intégrant l’inventaire en direct dans votre profil d’entreprise Google.

Tirez parti du nombre de consommateurs qui recherchent quotidiennement vos produits et services en leur permettant de voir l’inventaire en magasin dans une fiche produit gratuite sur les propriétés Google, y compris Images, Shopping et Maps.

Peu de plates-formes l’ont intégré dans l’ensemble des fonctionnalités de base, mais cela vaut vraiment la peine d’être examiné pendant qu’il est encore gratuit.

2. Utilisez des données structurées

Nous savons tous que les données structurées sont importantes pour aider Google à mieux comprendre le contenu et qu’elles peuvent aider à augmenter les clics, les impressions et les conversions.

Le même principe s’applique à la recherche locale.

C’est pourquoi vous devez absolument implémenter des types de données structurées telles que l’entreprise locale, les coordonnées géographiques, l’adresse postale et les avis pour améliorer les performances.

3. Appuyez sur le profil d’entreprise Google et optimisez-le

Si vous n’utilisez pas et n’optimisez pas votre profil d’entreprise Google, vous ratez une formidable opportunité de rendre vos produits et services visibles là où cela compte le plus.

Lors de l’optimisation pour le profil d’entreprise Google, assurez-vous de fournir toutes les informations possibles, y compris les photos, les éléments de menu, les descriptions et les lignes de service.

Un contenu photo de haute qualité, en particulier, peut augmenter l’engagement des utilisateurs avec votre annonce.

Il est recommandé d’ajouter régulièrement de nouveaux contenus photo et d’inclure des images de l’intérieur et de l’extérieur (y compris la signalisation commerciale), ainsi que des photos couvrant les catégories associées à votre type d’entreprise (chambres pour les hôtels, nourriture et boissons pour les restaurants, produits pour la vente au détail, etc.).

Il est important d’inclure des images de votre vitrine et de la signalétique de votre entreprise sur votre fiche pour éviter que l’algorithme de Google ne suspende, ne désactive ou ne marque par erreur votre fiche comme doublon d’une autre entreprise.

En plus d’un contenu photo de haute qualité, vous pouvez également inclure dans votre fiche un court contenu vidéo qui apparaîtra avec vos autres contenus photo ou qui pourra être inclus dans vos publications Google.

Vous voudrez vous assurer de suivre les directives de Google lors de l’ajout de contenu photo et vidéo.

J’ai vu de nombreuses marques ne pas profiter de l’inscription de leurs entreprises dans les bonnes catégories.

Si vous êtes une pizzeria, vous pouvez inscrire votre entreprise dans les restaurants et les restaurants.

Les restaurants peuvent optimiser pour un type de cuisine spécifique, et Google ajoute constamment de nouvelles catégories.

C’est toujours une bonne idée de vérifier si une nouvelle catégorie peut être utilisée par votre fiche d’entreprise pour garder une longueur d’avance sur vos concurrents.

C’est l’un des aspects les plus importants de l’optimisation de la recherche locale, alors prenez le temps de remplir les informations de menu, la description, etc.

De plus, gardez toujours vos informations à jour.

Par exemple, si je cherche [modell’s near me] et trouver un magasin avec de bonnes critiques qui semble être ouvert, mais je m’y rends seulement pour constater qu’il est fermé, j’aurai une mauvaise expérience utilisateur.

S’il est à nouveau ouvert, je ne voudrai peut-être pas donner une autre chance au magasin.

12 conseils de référencement local éprouvés pour dominer les SERP et le pack de cartes

C’est pourquoi il est si important pour les entreprises de mettre à jour les résultats de recherche locaux – pour communiquer clairement aux clients potentiels qu’ils sont fermés.

De plus, Google a commencé à afficher les attributs d’état de fonctionnement du magasin dans Maps.

Les grands détaillants avec plusieurs rayons en magasin peuvent utiliser GBP pour inclure les heures secondaires, comme nous le voyons ci-dessous.

Le cas échéant, utilisez cette fonctionnalité pour mettre à jour :

  • Horaires du département.
  • Heures seniors.
  • Heures de service au volant.
  • Heures de livraison.
  • Heures de plats à emporter.
  • Heures de visite.
  • Heures de ramassage.

Les listes de restaurants peuvent désormais ajouter des heures distinctes pour le petit-déjeuner, le déjeuner, le dîner et le brunch.

12 conseils de référencement local éprouvés pour dominer les SERP et le pack de cartes

N’oubliez pas de mettre à jour les questions-réponses dans votre profil d’entreprise Google avec tous les détails pertinents ou opportuns, tels que :

  • Fermetures ou changements d’horaires.
  • Événements annulés et remboursements/échanges de billets.
  • Volume d’appels/courriels et retards prévus.
  • Modifications des procédures de rendez-vous.
  • Comment vous augmentez les mesures de santé et de sécurité.
  • Modifications des services offerts.

4. Mettre à jour le statut de l’événement

Si vous avez un événement, assurez-vous toujours que vous utilisez le schéma d’événement. EventStatus est un nouveau type de schéma qui permet aux utilisateurs de connaître l’état actuel de leur événement planifié.

Les attributs incluent :

  • Événement annulé : L’événement a été annulé.
  • EventMovedOnline : L’événement a été déplacé vers un domaine en ligne.
  • Évènement reporté : L’événement a été reporté; les nouvelles dates sont à déterminer.
  • ÉvénementReprogrammé : L’événement a été reporté à une nouvelle date.
  • Événement prévu : L’événement doit toujours se dérouler comme prévu.

Les informations sur les événements peuvent être extraites de votre profil d’entreprise via le schéma des événements sur votre site Web ou des sources externes telles que les événements Facebook, Eventbrite et Meetup.

5. Auditez vos annonces

Vérifiez toujours vos annonces pour identifier les éléments suivants :

  • Mises à jour automatiques de l’état de fonctionnement (« Temporairement fermé », etc.).
  • Modifications en attente ou suggérées des heures d’ouverture.
  • Modifications en attente ou suggérées des attributs.
  • Modifications en attente ou suggérées des détails de l’entreprise.
  • Tout autre indicateur de mises à jour en attente ou suggérées.
  • Annonces désactivées.

Google apprécie les commentaires qu’il reçoit des utilisateurs et apportera souvent des modifications à votre fiche d’entreprise en fonction de leurs commentaires.

Malheureusement, les utilisateurs de Google ne comprennent pas toujours correctement, il est donc impératif de vérifier régulièrement votre fiche pour ces mises à jour suggérées afin de vérifier qu’elles sont valides.

6. Gérez votre réputation

Avoir des critiques positives et une bonne expérience client est essentiel pour se classer haut dans le pack de cartes locales. J’ai vu d’innombrables entreprises qui ont des critiques négatives et positives sans aucune réponse de la part de l’entreprise.

Si je voulais embaucher un peintre et que je voyais 20 critiques quatre étoiles et cinq critiques deux étoiles sans réponse, je pourrais hésiter à embaucher ce peintre.

Les gens font confiance aux avis, et les avis négatifs sont pires lorsque le propriétaire ne prend pas le temps de répondre.

S’ils le font, cette réponse renforce potentiellement la confiance des autres utilisateurs et pourrait également contribuer à générer plus d’affaires.

Les plats à emporter: Surveillez et répondez toujours à vos avis – qu’ils soient bons ou mauvais – et concentrez-vous sur l’obtention d’avis naturels non sollicités. Ajoutez également des avis de première partie à votre site Web.

12 conseils de référencement local éprouvés pour dominer les SERP et le pack de cartes

7. Utilisez du contenu hyper-local

Le référencement consiste à fournir une expérience de contenu positive sur tous les appareils et plates-formes pour aider les utilisateurs finaux à satisfaire leurs besoins en informations.

Concentrez-vous toujours sur l’ajout d’un contenu de qualité unique adapté aux emplacements individuels. Ce contenu hyper-local peut aider à améliorer la visibilité auprès des clients potentiels situés à proximité.

Assurez-vous également d’inclure des termes hyper-locaux dans votre stratégie d’optimisation sur la page. Cela inclut les en-têtes, les titres, les métadonnées, le texte alternatif de l’image et le texte.

De plus, ayez toujours du contenu lié au COVID.

Cela renforcera la confiance du point de vue de l’utilisateur final et vous aidera également à obtenir d’excellentes critiques.

Démontrer que prendre les bonnes précautions peut aider à vendre plus de produits et de services lorsque les clients viennent chercher de la nourriture ou faire leurs courses dans le magasin.

Utilisez Google Posts sur votre fiche d’entreprise pour accroître la notoriété des événements spéciaux ou des dernières offres commerciales.

L’utilisation cohérente de la fonctionnalité de publication peut augmenter l’activité des utilisateurs sur votre annonce, ce qui contribuera à augmenter votre classement local.

Les publications sont également un excellent moyen de mentionner des offres qui pourraient ne pas être manifestement liées à vos catégories d’activité principales ou secondaires.

8. Connectez-vous avec les clients via la messagerie permanente

Téléchargez l’application Google Business Profile et activez la messagerie pour aider vos clients à vous contacter.

Si vous n’êtes pas joignable par téléphone ou après les heures d’ouverture, la messagerie peut aider les clients à obtenir l’assistance dont ils ont besoin.

Astuce bonus: Rédigez un message de bienvenue automatique pour informer les clients du statut de votre entreprise.

9. Surveiller les tendances

Surveillez de près Google Trends pour comprendre les changements d’intérêt et de comportement de recherche autour de mots-clés et de sujets pertinents pour votre marque et votre secteur, car nous vivons dans un monde incertain et les choses peuvent changer rapidement.

Analysez les mots-clés les plus intéressants pour votre entreprise et observez l’évolution des recherches pour ces éléments.

Ensuite, surveillez les performances du site Web pour comprendre comment les utilisateurs se convertissent pendant cette période et mettez à jour les prévisions et les rapports pour tenir compte de l’impact des événements mondiaux.

Info-bulle bonus: ExplodingTopics.com affiche des sujets tendance ou « explosifs » provenant des données de Google Trends. Il est utile pour les études de marché et la découverte de nouveaux domaines d’activité.

10. Optimiser pour la recherche vocale et mobile

Nous vivons dans un monde où les utilisateurs posent constamment des questions, et votre marque doit fournir la réponse même lorsque les consommateurs demandent un assistant numérique.

De plus, votre site Web doit être bien optimisé pour fournir des réponses aux questions courantes sur vos produits et/ou services.

Pour obtenir des conseils sur ce qu’il faut inclure, consultez vos statistiques et analyses de recherche internes pour voir les questions courantes que les gens posent à propos de votre entreprise.

Utilisez également des outils tiers et la fonctionnalité People Also Ask (PAA) de Google.

Et comme la plupart des requêtes locales ont lieu sur des appareils mobiles, assurez-vous que votre site est optimisé pour les mobiles avec des images, du contenu et des temps de chargement rapides de haute qualité.

11. Suivre les classements et créer des pages de destination locales

Les classements ne sont pas la solution ultime, mais ils peuvent vous aider à suivre le succès de votre campagne de recherche locale au niveau de l’emplacement et du code postal.

Assurez-vous toujours de créer des pages de destination locales qui offrent une bonne expérience utilisateur et de page, y compris une réactivité, des temps de chargement rapides, la dernière base de code de schéma, des appels à l’action et des éléments de conception.

Tout cela peut aider votre marque à se classer pour tous les emplacements et à améliorer les conversions.

Astuce bonus: La plupart des plates-formes locales ont déjà des pages de destination optimisées qui peuvent être créées rapidement plutôt que de demander à votre équipe interne de créer de nouveaux modèles de page. Ils hébergent également les pages pour vous, ce qui est encore mieux et nécessitera très peu d’implication de vos équipes internes.

12. N’oubliez pas que les liens sont toujours très importants

Obtenez toujours des liens de haute qualité en recherchant des sites locaux et généraux, des blogs, etc.

Obtenir des liens de haute qualité provenant de sources réputées avec un bon contenu et aider les utilisateurs à résoudre des problèmes crée la confiance et la crédibilité, c’est-à-dire le facteur autorité et confiance dans EAT.

Essayez également d’obtenir des listes à partir de listes et de blogs ciblés localement.

C’est quand même un facteur très important qui peut améliorer votre visibilité.

Avoir une forte présence de recherche locale est plus important que jamais, compte tenu des SERP compétitifs d’aujourd’hui.

Les consommateurs recherchent des produits et services liés à votre marque, vous devez donc être visible et devant votre public cible pour augmenter la visibilité, les ventes et les performances.

Suivre ces conseils éprouvés peut vous aider à atteindre le sommet des SERP et à dominer les résultats locaux.

Cependant, si votre restaurant est toujours ouvert pour les plats à emporter, vous pouvez utiliser la recherche locale pour informer les clients que la salle à manger est fermée, mais que la cuisine est toujours ouverte.

De plus, Google a commencé à afficher les attributs d’état de fonctionnement du magasin dans Maps.

12 conseils de référencement local éprouvés pour dominer les SERP et le pack de cartes

Dernier plat à emporter

Toutes les marques qui ont des emplacements physiques doivent être devant leur public cible lorsque les utilisateurs finaux recherchent vos produits et services ou l’emplacement de vos magasins.

Se tenir au courant des changements dans la recherche locale et optimiser vos listes et votre contenu peut aider votre marque à dominer les résultats de la recherche locale, à atteindre plus de clients et à générer des performances supplémentaires d’année en année.

Davantage de ressources:

  • SEO local pour les petites entreprises : 7 meilleures façons de gagner en visibilité
  • 5 optimisations clés sur la page pour le référencement organique local
  • Référencement local : le guide définitif pour améliorer vos classements de recherche locale

Image en vedette : silverkblackstock/Shutterstock

Marketing par e-mail pour les petites entreprises : un guide pour démarrer

0

La plupart des formes de marketing sont coûteuses.

Les publipostages peuvent coûter jusqu’à 1 $ par cible, tandis que les panneaux d’affichage peuvent vous coûter 14 000 $ chacun dans les grandes villes. Et les publicités télévisées peuvent atteindre des millions, une fois que vous incluez le coût de production et de placement.

Avouons-le : la plupart des petites entreprises ne peuvent pas se le permettre.

Mais que se passerait-il s’il y avait un moyen d’atteindre votre public souhaité pour beaucoup moins – peut-être aussi peu que 9 $ par mois ?

Vous n’avez pas besoin d’une fée marraine. Vous avez juste besoin d’exploiter la puissance du marketing par e-mail.

Pourquoi utiliser le marketing par e-mail pour votre petite entreprise ?

Lorsqu’il s’agit d’atteindre de nouveaux publics, de générer des prospects froids ou de rester en tête des clients existants, rien ne vaut le marketing par e-mail, et pas seulement parce qu’il est rentable.

La principale raison pour laquelle vous devez utiliser des campagnes par e-mail est qu’elles sont extrêmement efficaces.

Le taux d’ouverture moyen des e-mails marketing en 2021 était de 21,5 %, soit une croissance de 3,5 % en un an seulement. Cela en fait de loin l’un des moyens les plus efficaces de faire de la publicité.

Les professionnels du marketing savent que cela fonctionne – c’est pourquoi 41,5 % considèrent qu’il s’agit d’un facteur très critique dans le succès de leur entreprise.

En 2019, le marketing par e-mail a fourni un retour sur investissement (ROI) d’un incroyable 52 $ pour chaque dollar dépensé. Cela signifie que vous ne pouvez pas vous permettre de ne pas l’utiliser.

Bien que le prix et l’efficacité soient deux arguments de vente clés pour l’exécution de campagnes de marketing par e-mail, celui qui a tendance à plaire aux propriétaires de petites entreprises occupées est que c’est quelque chose que vous pouvez faire vous-même.

Vous n’avez pas besoin de sous-traiter vos campagnes par e-mail à une agence ou d’embaucher quelqu’un en interne.

Avec un peu d’huile de coude et les informations que vous obtenez ici, vous pourrez créer et lancer votre propre campagne efficace en un rien de temps.

Prêt à commencer? Allons-y.

Comment démarrer le marketing par e-mail pour votre petite entreprise

1. Choisissez la bonne plateforme de marketing par e-mail pour vous

Avoir les bons outils est un élément essentiel de tout travail, qu’il s’agisse de menuiserie ou de marketing. Et pour le marketing d’entreprise, cela signifie sélectionner le bon logiciel de marketing par e-mail.

Vous pouvez renoncer à cette étape et créer manuellement toutes vos listes et campagnes dans Gmail, Outlook ou tout autre fournisseur de services de messagerie que vous utilisez, mais vous avez une entreprise à gérer.

La création manuelle de listes est un processus fastidieux et chronophage qui détourne votre attention et votre énergie des autres domaines.

De plus, une plateforme de messagerie vous donne la possibilité de personnaliser vos messages tout en collectant des mesures de performance. Ces choses à elles seules valent l’investissement.

Lorsque vous décidez entre les dizaines de programmes disponibles, vous devez en trouver un qui a la bonne fonctionnalité pour vous.

Certaines fonctionnalités que vous devriez considérer sont :

  • Fonctionnalités de personnalisation – Les cibles sont 26% plus susceptibles d’ouvrir des e-mails personnalisés. Recherchez une plate-forme capable d’analyser votre liste de noms et de les insérer automatiquement dans les e-mails.
  • Marquage personnalisé – Vos clients associent votre petite entreprise à certaines couleurs et à un logo. Le logiciel que vous choisissez doit vous permettre de personnaliser facilement vos e-mails avec votre marque.
  • Test A/B – Le test de version est l’un des piliers du marketing moderne. Vous devez sélectionner une plate-forme qui vous permet d’essayer différentes lignes d’objet et d’autres contenus pour trouver ce qui convient le mieux à votre domaine.
  • Glisser déposer – Si vous ne savez pas comment coder, vous aurez besoin d’un logiciel qui vous permette de créer de superbes e-mails sans une connaissance approfondie du HTML ou du CSS.
  • Conception réactive – 81 % des e-mails sont ouverts sur des appareils mobiles ; Assurez-vous que votre créateur d’e-mails les adapte automatiquement à différentes tailles d’écran.
  • Outils de segmentation – Pour obtenir les meilleurs résultats, vous souhaiterez cibler différents groupes avec différents messages. Recherchez une plate-forme avec un outil de segmentation qui vous permet de diviser votre liste en groupes plus petits.

Certaines des plateformes de marketing par e-mail les plus populaires incluent :

  • Contact constant
  • HubSpot
  • MailChimp
  • Aweber
  • Sendinblue

2. Construisez votre liste

Un marketing par e-mail réussi dépend de la transmission de vos messages aux bonnes personnes. Pour ce faire, vous avez besoin d’une bonne liste de marketing.

Il existe plusieurs façons d’en obtenir un.

La première consiste à le construire vous-même.

Parcourez vos contacts, sortez les cartes de visite que vous avez recueillies lors de conférences de l’industrie et passez au peigne fin Internet pour trouver les coordonnées des personnes que vous souhaitez atteindre. Cela peut prendre du temps.

Pour accélérer le processus, ajoutez un formulaire d’inscription à votre site Web. Cela permet aux visiteurs intéressés (qui, espérons-le, sont des prospects intéressants) de s’inscrire rapidement et facilement sur votre liste de diffusion.

Envisagez d’offrir un rabais pour encourager ceux qui hésitent. Vous serez choqué par le nombre de nouveaux e-mails que vous pouvez générer simplement en ajoutant un interstitiel à votre site offrant une remise de 10 % en échange d’une adresse e-mail.

Vous devez également tirer parti de la puissance de vos comptes de médias sociaux pour générer des abonnés.

Créez un contenu intéressant et pertinent qui attirera le bon type de personnes. Mettez un lien dans la biographie de votre profil qui dirige vers un formulaire d’inscription.

Les personnes qui vous suivent sur les réseaux sociaux sont probablement déjà au moins un peu intéressées par votre offre. C’est à vous de les inscrire sur votre liste de diffusion.

Une autre option consiste à acheter une liste.

Allant de 100 $ à 600 $ CPM (coût pour mille, c’est-à-dire coût pour 1000 adresses), il existe un certain nombre d’endroits pour acheter ces listes disponibles avec une simple recherche sur Google. Sachez simplement que la qualité de ces listes peut être variable.

De plus, il est très facile d’enfreindre les directives anti-spam lorsque vous achetez des listes. Dans certains endroits, il est illégal d’envoyer des e-mails à des personnes sans leur consentement.

Vous pouvez également finir par nuire à la réputation de votre expéditeur, ce qui, dans certains cas, peut même entraîner la mise sur liste noire de votre adresse IP.

Si vous achetez des listes de marketing par e-mail, vous le faites à vos risques et périls.

3. Planifiez votre campagne

Maintenant que vous avez assemblé vos cibles, il est temps de commencer à déterminer ce que vous voulez que votre campagne par e-mail atteigne.

Quels sont vos objectifs? Souhaitez-vous envoyer des e-mails promotionnels faisant la promotion des ventes et des offres spéciales ? Voulez-vous envoyer des e-mails transactionnels comme des messages de panier abandonné ou des ventes incitatives ? Sollicitez-vous des références ou des avis de clients existants ?

Une fois que vous avez décidé ce que vous espérez accomplir, il est temps de créer votre campagne. Il existe cinq types d’e-mails courants qui répondront à la plupart de vos besoins :

  • Envoyer des e-mails – utilisé pour les annonces générales à un large public.
  • Bulletins mensuels – pour garder votre entreprise à l’esprit et informer votre public des nouveaux développements.
  • E-mails de bienvenue – Pour les nouveaux abonnés ou clients.
  • E-mails promotionnels – offrir des ventes, des avantages ou des incitations pour encourager les transactions.
  • E-mails de rappel – inciter les cibles à finaliser des achats ou à en effectuer d’autres.

L’une des séquences les plus courantes consiste en un e-mail de bienvenue après l’inscription initiale, un ou plusieurs e-mails promotionnels incitant à la vente, suivis d’e-mails promotionnels ou d’e-mails de rappel.

Le marketing par e-mail est également un moyen efficace de réengager d’anciens clients ou de réchauffer des prospects qui se sont refroidis.

Une séquence typique pour cela consiste en un e-mail de réintroduction, leur rappelant votre marque, suivi d’un message « tu nous manques » qui offre une remise ou une autre incitation à utiliser à nouveau votre entreprise.

Il existe également de nombreuses autres utilisations des e-mails.

Vous organisez peut-être une journée portes ouvertes et souhaitez inviter les destinataires. Peut-être avez-vous un bulletin mensuel qui aide à établir votre crédibilité et votre autorité.

La beauté de ce médium est sa polyvalence. Tout ce que vous avez à faire est de personnaliser votre messagerie en fonction de vos objectifs.

4. Créez vos e-mails

C’est là que vos e-mails deviennent réalité.

Une erreur courante commise par de nombreux spécialistes du marketing inexpérimentés est de vouloir ajouter trop de cloches et de sifflets. Non seulement une conception trop élaborée détourne l’attention de votre message clé, mais elle déroute également les clients.

Gardez votre conception propre et simple. Certaines entreprises optent pour des e-mails en texte brut, qui ne contiennent aucun graphique à part peut-être un logo dans la signature.

Cela peut être trop extrême pour vous, cependant. Vous pouvez personnaliser vos e-mails, assurez-vous simplement de les garder simples.

Une fois que vous avez choisi un design, il est temps de vous concentrer sur la messagerie.

La première bataille consiste à ouvrir votre message, ce qui signifie une ligne d’objet convaincante.

Essayez d’inspirer la curiosité ou d’offrir une autre motivation, par exemple, « Vous ne croirez pas cette offre », « 25 % de réduction sur tout le site » ou « Des erreurs qui peuvent vous coûter cher ».

Maintenant que vous avez l’attention de votre lecteur, il est temps de plaider votre cause.

Évitez d’écraser et restez simple. Expliquez ce que vous proposez ou espérez réaliser, puis incluez un appel à l’action (CTA).

Tout vendeur digne de ce nom vous le dira, vous devez demander la vente. Les CTA dans les e-mails et autres supports sont l’équivalent marketing.

Marketing par e-mail pour les petites entreprises : un guide pour démarrer

Certaines personnes trouvent utile d’imaginer écrire à un client spécifique qu’elles connaissent bien.

Vous pouvez utiliser le jargon de l’industrie, mais seulement si c’est quelque chose que tout le monde dans votre domaine comprendra.

5. Envoyez la campagne et analysez les résultats

La plate-forme de messagerie que vous avez sélectionnée à la première étape devrait vous fournir toutes les informations souhaitées sur les performances de vos messages – et cela devrait vous donner une idée de l’endroit où vous pouvez les améliorer à l’avenir.

Vous n’obtenez pas assez d’ouvertures ? Vous pourriez avoir une mauvaise liste ou peut-être avez-vous besoin d’essayer une ligne d’objet différente.

Obtenez-vous des ouvertures, mais aucune conversion ? Essayez de modifier votre contenu.

Voyez-vous beaucoup de désinscriptions ? Vous pourriez envoyer trop d’e-mails et devenir ennuyeux.

Si vos résultats sont médiocres, ne vous inquiétez pas. Le marketing par e-mail est un art et personne ne réussit la première (ou la deuxième ou la troisième) fois. C’est pourquoi vous souhaitez profiter des tests A/B.

Mais si vous vous mettez au travail, vous aurez une idée de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas en un rien de temps et commencerez à générer les résultats souhaités.

Conseils bonus

Voici quelques idées supplémentaires pour vous aider à maximiser vos campagnes par e-mail :

  • Concentrez-vous sur la qualitépas la quantité.
  • Encouragez les inscriptions partout où cela a du sens (réseaux sociaux, sur votre site Web, etc.).
  • Segmentez votre liste afin que vos messages soient plus ciblés.
  • Automatiser les messages où vous pouvez. Cela inclut les messages de bienvenue, les confirmations d’achat et les e-mails de réengagement.

Le marketing par e-mail est un outil puissant pour les petites entreprises

Le marketing par e-mail offre la possibilité d’un retour sur investissement massif, sans beaucoup de coûts initiaux.

Mais vous ne pouvez pas simplement envoyer des messages bon gré mal gré et espérer des résultats.

Planifiez votre stratégie, faites le travail, suivez vos résultats et ajustez vos messages (en d’autres termes, suivez les conseils fournis ici), et vous constaterez que vos campagnes obtiennent d’excellentes réponses en un rien de temps.

Davantage de ressources:

  • Marketing des petites entreprises 101 : Premiers pas
  • Vous venez de débuter en SEO ? Des experts partagent 5 conseils utiles
  • Marketing de contenu : le guide ultime du débutant sur ce qui fonctionne

Image en vedette : milliards de photos/Shutterstock

Les principales tendances de recherche mondiales et locales de Google en 2022

0

Le rapport annuel de Google sur les principales tendances de recherche est disponible, y compris toutes les nouvelles catégories non vues les années précédentes.

Google publie chaque année des données sur les recherches les plus populaires, ce qui est attrayant en soi, mais vous pouvez vous demander : « Que puis-je faire avec ces informations ? »

En plus de satisfaire la curiosité générale, le récapitulatif annuel de Google des recherches les plus populaires de l’année propose des dizaines d’idées pour les éditeurs de contenu.

Chaque année, j’aime me concentrer sur les catégories les plus pertinentes d’un point de vue SEO, telles que « comment » et « proche de moi » des requêtes qui offrent un aperçu de ce pour quoi les chercheurs ont besoin d’aide.

Je pense que l’information est plus exploitable pour les spécialistes du marketing que de savoir que Johnny Depp est la personne la plus tendance de Google en 2022, par exemple.

Cette année, le rapport de Google sur les recherches les plus fréquentes est encore plus utile, avec tout un hub dédié aux recherches locales. Tapez une ville ou un code postal aux États-Unis et Google mettra en évidence les principales tendances dans ce domaine.

Voici un aperçu de plusieurs sections notables du rapport sur les principales tendances de recherche de Google.

Les mots clés à longue traîne les plus populaires de Google en 2022 (États-Unis)

La création de contenu qui répond aux questions des gens est SEO 101, nous allons donc commencer par l’inspiration pour vos prochains articles « comment faire ».

Comment aider

  1. Comment aider l’Ukraine ?
  2. Comment aider les réfugiés ukrainiens ?
  3. Comment aider les droits à l’avortement?
  4. Comment aider l’armée ukrainienne?
  5. Comment aider Uvalde ?
  6. Comment aider l’ouragan Ian ?
  7. Comment aider Porto Rico, l’ouragan Fiona ?
  8. Comment aider une toux sèche?
  9. Comment aider le syndrome des jambes sans repos pendant la grossesse ?
  10. Comment aider un tout-petit qui tousse ?

Comment prononcer

  1. Comment se prononce Qatar ?
  2. Comment se prononce Kyiv?
  3. Comment prononcer puzzle?
  4. Comment se prononce Omicron?
  5. Comment se prononce Encanto?
  6. Comment se prononce Xochitl?
  7. Comment se prononce Adèle ?
  8. Comment prononcer Diwali ?
  9. Comment se prononce oligarque?
  10. Comment se prononce Uvalde?

Recettes (comment faire…)

  1. Sugo
  2. Chili à la Cincinatti
  3. Épousez-moi le poulet
  4. Crêpe rapide
  5. Tarte à la mangue
  6. Salade de la déesse verte
  7. Salade Jennifer Aniston
  8. Sandwich au broyeur
  9. Sandwich Bella Hadid
  10. Les spaghettis de l’ours

Qui est

  1. Qui est Andrew Tate ?
  2. Qui remporte l’élection ?
  3. Qui est le roi d’Angleterre ?
  4. Qui est le veilleur ?
  5. Qui est Alex Jones ?
  6. Qui est Jeffrey Dahmer ?
  7. Qui est le prochain en lice pour le trône ?
  8. Qui est Amber Heard ?
  9. Qui est Aaron Carter ?
  10. Qui est à l’OTAN ?

Les mots-clés locaux les plus populaires de Google en 2022 (États-Unis)

La liste de Google des recherches « près de chez moi » les plus populaires montre qu’il existe toujours une demande importante d’équipements de protection individuelle et de tests à domicile pour les enfants.

Cependant, une augmentation des recherches de concerts indique que les gens étaient plus désireux de sortir parmi la foule cette année.

Recherches les plus fréquentes à proximité

  1. Prix ​​de l’essence à proximité
  2. Test COVID à domicile près de chez moi
  3. Voter près de chez moi
  4. Vote anticipé à proximité
  5. Test PCR à proximité
  6. rappel COVID près de chez moi
  7. Chasse aux œufs de Pâques à proximité
  8. Où voter près de chez moi
  9. Concerts à proximité
  10. masques n95 à proximité

Top des recherches par ville

Cette année, Google a créé un micro-site dédié aux recherches locales les plus populaires en 2022.

Vous pouvez explorer les tendances en saisissant le nom d’une ville américaine ou en cliquant sur une carte.

Top mondial de Google &  Tendances de la recherche locale de 2022

En plus de donner une liste des 10 meilleures recherches dans les grandes villes, Google met en évidence tout ce qui est particulièrement unique dans les tendances de recherche de la ville.

Voici un exemple montrant les principales tendances de recherche locale à Miami :

Top mondial de Google &  Tendances de la recherche locale de 2022
Top mondial de Google &  Tendances de la recherche locale de 2022

Plus de meilleures recherches de 2022

Ceci n’est qu’une sélection organisée des meilleures recherches de l’année,

Il y a beaucoup plus à découvrir dans les mini-sites Year In Search et Year In Local Search de Google.

Google a également mis en place un récapitulatif vidéo de l’année dans la recherche, que vous pouvez voir ci-dessous :


Image en vedette : Capture d’écran de about.google/stories/local-year-in-search-2022/, décembre 2022.

Les fils d’Ariane sont-ils un facteur de classement Google ?

0

Google définit le « fil d’Ariane » comme une navigation qui indique la position de la page dans la hiérarchie du site.

Lorsque vous entendez le terme « chapelure », Hansel et Gretel pourraient vous venir à l’esprit. Dans le vieux conte de fées, les personnages principaux laissent derrière eux une traînée de chapelure pour éviter de se perdre dans la forêt.

De même, les fils d’Ariane sont utiles pour les utilisateurs lorsqu’ils explorent la hiérarchie de votre site.

Un site Web peut afficher un fil d’Ariane de navigation interne sur le site afin qu’un utilisateur puisse facilement retrouver son chemin dans la structure du site Web.

Les fils d'Ariane sont-ils un facteur de classement Google ?

Nous savons donc que le fil d’Ariane est utile pour les utilisateurs et que Google nous dit toujours de nous concentrer sur l’expérience utilisateur. Cela signifie-t-il que la chapelure est un facteur de classement ?

[Deep Dive:] Le guide complet des facteurs de classement Google

L’allégation : la chapelure comme facteur de classement

En 2009, Google a annoncé que les résultats de recherche commenceraient à afficher des hiérarchies de sites.

Il s’agissait d’un effort pour montrer aux utilisateurs l’emplacement (fournissant ainsi un contexte) d’une page sur le site Web.

Vous trouverez ci-dessous un exemple de ce à quoi ressemblaient les résultats de recherche Google en 2009 avant et après ce changement monumental.

Les fils d'Ariane sont-ils un facteur de classement Google ?

Les fils d'Ariane sont-ils un facteur de classement Google ?

Étant donné que Google est discret sur ce que sont exactement les facteurs de classement (pour une bonne raison), la communauté de la recherche s’appuie sur ce qui est accessible pour mieux comprendre le fonctionnement de la recherche.

Cela inclut un mélange de ce que nous pouvons voir dans les pages de résultats des moteurs de recherche, les brevets, la documentation officielle et ce que disent les représentants de Google.

Google a modifié l’affichage des résultats de recherche et a écrit : « En analysant le fil d’Ariane du site, nous avons pu améliorer l’extrait de recherche pour un petit pourcentage des résultats de recherche, et nous espérons nous développer à l’avenir. »

Les spécialistes du marketing de recherche ont écouté et ont posé la question : la chapelure est-elle un facteur de classement ?

La preuve : la chapelure comme facteur de classement

Les moteurs de recherche essaient de donner un sens à votre site Web en analysant la façon dont le texte est organisé en sujets principaux et sous-sujets.

Les fils d’Ariane renforcent l’arrangement hiérarchique des pages sur un site Web et la manière dont ces pages sont liées.

Les documents de développement de Google expliquent que l’utilisation du fil d’Ariane dans le corps d’une page Web permet de catégoriser les informations de la page dans les résultats de recherche.

Étant donné qu’une page Web se classe pour plus d’un mot-clé, les utilisateurs arriveront souvent à une page à partir de plusieurs types de requêtes de recherche différents.

Chacune de ces requêtes de recherche uniques renvoie la même page Web. Mais, grâce au balisage du fil d’Ariane, le contenu peut être classé dans le contexte de la requête de recherche.

Les fils d'Ariane sont-ils un facteur de classement Google ?

En janvier 2009, Google a déposé une demande de brevet américain intitulée Visualisation de la structure du site et activation de la navigation sur le site pour un résultat de recherche ou une page liée.

Le brevet peut suggérer que Google pourrait inclure des fils d’Ariane dans les résultats de recherche même si un site Web ne les utilise pas.

Cependant, le brevet explique également comment cela pourrait permettre à Google de comprendre plus facilement la structure d’un site Web et d’inclure ces informations dans les résultats de recherche.

Le brevet a depuis été répertorié comme « abandonné ». Cela pourrait-il être un indice que Google a abandonné l’utilisation du fil d’Ariane de cette manière ?

[Recommended Read:] Facteurs de classement Google : réalité ou fiction

Fil d’Ariane Pass Pagerank

En réponse à une question sur Twitter à propos de la chapelure, Gary Illyes, analyste des tendances pour les webmasters de Google, a déclaré : « Nous les aimons. Nous les traitons comme des liens normaux dans, par exemple, le calcul du PageRank.

Les fils d'Ariane sont-ils un facteur de classement Google ?

PageRank (PR) est un algorithme d’analyse de liens utilisé par Google pour classer les pages Web dans les résultats de leurs moteurs de recherche.

Bien qu’il n’ait pas autant d’impact qu’auparavant, Google utilise toujours le PageRank, parmi de nombreux autres facteurs, pour classer les résultats.

Avertissement de la console de recherche Google

Il y a un avertissement dans les guides en vedette de GSC sous le fil d’Ariane pour les actions manuelles contre les sites Web qui utilisent à mauvais escient les directives de données structurées.

Les fils d'Ariane sont-ils un facteur de classement Google ?

La plupart des actions manuelles concernent les tentatives de manipulation de l’index de recherche de Google.

Si le fil d’Ariane ne faisait pas partie de l’index de recherche de Google, il ne risquerait probablement pas d’actions manuelles pour les spammeurs qui en abusent.

Non seulement Google prend au sérieux le fait de ne pas vouloir que les gens manipulent le fil d’Ariane, mais il investit également dans les propriétaires de sites Web qui implémentent correctement le fil d’Ariane.

Consultez le tweet de Google Search Console ci-dessous, à partir de septembre 2019.

Les fils d'Ariane sont-ils un facteur de classement Google ?

GSC a mis à jour son interface pour montrer aux utilisateurs où il y avait des erreurs dans les améliorations de recherche, y compris les fils d’Ariane.

Ce même week-end, GSC a commencé à envoyer des e-mails aux comptes avec des erreurs de données structurées en fil d’Ariane sur leurs sites – et ils le font toujours trois ans plus tard.

Les fils d'Ariane sont-ils un facteur de classement Google ?

Si le fil d’Ariane n’était pas important pour Google, pourquoi consacrerait-il du temps et des ressources à informer les propriétaires de sites Web sur la bonne mise en œuvre et à envoyer des notifications en cas d’erreur ?

[Discover:] Plus d’informations sur les facteurs de classement Google

Notre verdict : la chapelure est une sorte de facteur de classement

Les fils d'Ariane sont-ils un facteur de classement Google ?

La chapelure est par inadvertance un facteur de classement.

Un facteur de classement est un ensemble de critères que les moteurs de recherche utilisent pour évaluer les pages Web et les placer dans l’ordre que vous voyez dans les résultats de recherche.

Google utilise-t-il le fil d’Ariane pour évaluer les pages Web ?

Oui, la documentation de Google soutient la théorie selon laquelle les fils d’Ariane sont utilisés pour évaluer les pages Web.

Et un représentant a confirmé que les fils d’Ariane sont considérés comme des liens normaux dans l’algorithme d’analyse des liens de Google, PageRank.

Le poids accordé à ces liens est inconnu.

Cela signifie-t-il que l’ajout d’un fil d’Ariane propulsera votre page en haut des résultats de recherche ou que vous êtes condamné à ne jamais atteindre la première page en ne les ayant pas ?

Bien sûr que non; l’algorithme de Google est beaucoup trop complexe pour cela.


Image en vedette : Paulo Bobita/Journal des moteurs de recherche

Facteurs de classement : réalité ou fiction ?  Cassons quelques mythes ! [Ebook]

La recherche sur les réseaux sociaux est-elle le nouveau Google ? Comment augmenter le trafic organique en 2023

0

Si vous voulez que votre marque réussisse en 2023, il est temps d’intensifier votre stratégie sur les réseaux sociaux.

Alors que les gens se tournent de plus en plus vers la barre de recherche sur les plateformes de médias sociaux, l’optimisation de votre contenu pour les algorithmes de recherche de plateforme est plus importante que jamais.

Et avec le nouveau type de résultat vidéo court de Google, c’est également le moment idéal pour donner la priorité au contenu vidéo court, qui va de pair avec les tendances actuelles des médias sociaux.

Le 30 novembre, j’ai animé un webinaire avec Rachel Schardt, SEO Success Manager chez Conductor. Schardt a démontré comment vous pourriez tirer pleinement parti des médias sociaux l’année prochaine et augmenter la découvrabilité et la portée organiques de votre marque.

Voici un résumé du webinaire. Pour accéder à l’intégralité de la présentation, remplissez le formulaire.

Pourquoi optimiser pour la recherche sur les réseaux sociaux ?

De plus en plus de personnes utilisent les réseaux sociaux comme moteur de recherche. En réalité,

  • 59% de la population mondiale utilise les réseaux sociaux en moyenne 2 heures et 30 minutes par jour.
  • YouTube est le deuxième moteur de recherche le plus populaire après Google.
  • 40 % des Gen-Z préfèrent effectuer des recherches sur TikTok ou Instagram plutôt que sur Google.
  • Facebook effectue en moyenne plus de 2 milliards de recherches par jour.
  • 83% des utilisateurs d’Instagram disent que cela les aide à découvrir de nouveaux produits et services.

La recherche sociale peut augmenter la portée de vos médias sociaux et le trafic de votre site Web, car ces plates-formes sont garder les utilisateurs sur la plateforme plus longtemps.

[Find out how this drives traffic to your website] Accédez instantanément au webinaire →

Meilleures pratiques d’optimisation des médias sociaux

Il est essentiel de considérer l’algorithme de chaque plate-forme lors de l’optimisation. Alors regardons chacun.

Comment optimiser pour l’algorithme de Facebook

Facebook compte 2 milliards de recherches par jour, alors optimisez votre profil et votre contenu en :

  • En utilisant des mots-clés de votre catégorie d’entreprise (si disponible) et de la description de votre entreprise dans votre profil.
  • Utiliser des mots-clés dans la légende de votre contenu.
  • Choisir une image/vidéo qui reflète le mot-clé.
  • Rappelez-vous que les hashtags ne sont pas un facteur de classement de recherche (sauf pour les bobines).
  • Utiliser du contenu vidéo, car cela fonctionne généralement mieux en termes de portée, d’engagement et de recherche.

[See examples] Accédez instantanément au webinaire →

Comment optimiser pour l’algorithme d’Instagram

Instagram permet aux utilisateurs de découvrir de nouveaux produits et services, alors optimisez votre profil et votre contenu en conséquence en utilisant :

  • Mots-clés dans la ligne de nom – Limite de 64 caractères.
  • Mots-clés dans votre bio.
  • Mots-clés dans la légende, les hashtags et le texte alternatif.
  • 30 hashtags (s’il y en a 30 pertinents), un mélange de populaire et de niche.
  • Carrousels et dévidoirs à portée de main.

[See an example] Accédez instantanément au webinaire →

Comment optimiser pour l’algorithme de TikTok

Vous pouvez optimiser votre profil et votre contenu pour la génération Z, qui préfère effectuer des recherches sur TikTok et Instagram plutôt que sur Google, en utilisant :

  • Mots clés dans la ligne de nom (limite de 30 caractères).
  • Mots-clés dans la légende, les hashtags et dans la vidéo elle-même (texte/son).
  • Trois à cinq hashtags, un mélange de tags tendance/populaires et d’autres de niche.

[See examples] Accédez instantanément au webinaire →

Comment optimiser pour l’algorithme de YouTube

YouTube, le deuxième moteur de recherche le plus populaire après Google, a plus de moyens d’être optimisé que les autres plateformes.

  • Titre: Utilisez des mots-clés aussi proches que possible du début (idéalement 46 caractères) pour les titres.
  • La description: Au-dessus du pli, utilisez une brève description et un mot-clé principal. Sous le pli, utilisez des mots-clés secondaires et un appel à l’action.
  • Mots clés: Inclure cinq à huit mots-clés.
  • Mots-clic : Utilisez trois hashtags axés sur des mots-clés.
  • Nom de fichier: Nommez votre fichier vidéo votre titre vidéo YouTube.
  • L’audio: Utilisez des mots clés.
  • Sous-titrage: Activez cette option et générez automatiquement des transcriptions.
  • Catégorie d’annonce : Inclure une catégorie.

Il convient de noter, cependant, que Types de résultats vidéo courts commencent à apparaître sur les plateformes sociales dans les résultats de recherche Google.

Ce sont des bobines Instagram, des bobines Facebook, des vidéos TikTok et des courts métrages YouTube.

La recherche sur les réseaux sociaux est-elle le nouveau Google ?  Comment augmenter le trafic organique en 2023

[Discover how Google is ranking short-form video] Accédez instantanément au webinaire →

Maintenant que vous savez comment optimiser par plate-forme, il est temps de créer votre stratégie de mots-clés pour les réseaux sociaux.

Comment créer votre stratégie de mots-clés pour les médias sociaux

Lors du choix de vos mots-clés de médias sociaux, il est essentiel de :

  • Maximisez votre contenu. Utilisez les mots clés que vous avez trouvés pour votre site. Vous pouvez affiner ces mots-clés en utilisant des choses comme la suggestion automatique sur chaque plate-forme.
  • Validez le volume de recherche. Utilisez des outils de référencement qui fournissent des données sur les mentions sociales quotidiennes et les mots-clés sur les types de résultats de vidéo et de carrousel vidéo. Une autre façon de valider le volume de recherche sur les réseaux sociaux est le volume d’utilisation d’un hashtag sur Instagram.
  • Soyez conscient de la pertinence et de l’intention. Avant de finaliser votre stratégie de mots clés sur les réseaux sociaux, assurez-vous qu’elle est pertinente pour votre contenu et votre public cible. Assurez-vous que l’intention de recherche correspond au type de contenu que vous créez.

[Boost your organic traffic in 2023] Accédez instantanément au webinaire →

N’oubliez pas de mesurer les abonnés à l’engagement et le trafic du site Web à partir de ces optimisations sur les réseaux sociaux et que vous le suivez avec précision.

Sachez ce qui est inclus dans le trafic de référence pour afficher vos chiffres avec précision afin que vous puissiez prendre des décisions marketing plus éclairées.

[Slides] La recherche sur les réseaux sociaux est-elle le nouveau Google ? Comment augmenter le trafic organique en 2023

Voici la présentation :

La recherche sur les réseaux sociaux est-elle le nouveau Google ? Comment augmenter le trafic organique en 2023 de Journal des moteurs de recherche

Rejoignez-nous pour notre prochain webinaire !

Expert SEO et prédictions d’algorithmes Google pour 2023

Rejoignez Pat Reinhart, vice-président du succès client chez Conductor, pour un récapitulatif détaillé des plus grandes informations SEO de cette année, ainsi que des prédictions d’experts sur ce que 2023 pourrait nous réserver.

Réserver ma place


Crédits image

Image en vedette : Paulo Bobita/Journal des moteurs de recherche

Meta supprimerait plutôt les nouvelles que de payer les éditeurs

0

Meta dit qu’il envisagera de supprimer des articles d’actualité de sa plateforme si un mandat du gouvernement américain oblige l’entreprise à indemniser les éditeurs.

La loi sur la concurrence et la préservation du journalisme (JCPA) permet aux médias de négocier collectivement des accords de partage des revenus avec les plateformes de médias sociaux et les moteurs de recherche.

Le JCPA est conçu pour profiter aux médias américains, car les accords s’appliquent à tous les éditeurs locaux et nationaux.

Les médias peuvent négocier individuellement avec les entreprises dans le cadre du système actuel. Cependant, les négociations en tête-à-tête ne donnent aux éditeurs qu’un tel effet de levier.

Si le JCPA passe, il permettra à l’ensemble du secteur de négocier, donnant aux éditeurs plus de poids sur des entreprises comme Meta et Google.

Meta n’est pas intéressé à négocier avec les éditeurs car la société estime que le trafic et l’exposition sont un paiement suffisant.

Andy Stone, directeur des communications politiques de Meta, a publié un déclaration sur Twitter menaçant de supprimer le contenu des actualités aux États-Unis si la JCPA passe :

« Si le Congrès adopte un projet de loi sur le journalisme inconsidéré dans le cadre de la législation sur la sécurité nationale, nous serons obligés d’envisager de supprimer complètement les informations de notre plate-forme plutôt que de nous soumettre à des négociations mandatées par le gouvernement qui négligent injustement toute valeur que nous fournissons aux organes d’information par le biais d’un trafic accru. et les abonnements.

L’argument de Meta se poursuit par une déclaration qui se traduit approximativement par : « Ils ont plus besoin de nous que nous n’avons besoin d’eux ».

« La loi sur la concurrence et la préservation du journalisme ne reconnaît pas le fait essentiel : les éditeurs et les diffuseurs placent eux-mêmes leur contenu sur notre plate-forme parce que cela profite à leurs résultats, et non l’inverse. »

Meta conclut sa déclaration en assimilant le plan du gouvernement à la création d’une « entité semblable à un cartel »:

« Aucune entreprise ne devrait être obligée de payer pour du contenu que les utilisateurs ne veulent pas voir et ce n’est pas une source de revenus significative. En termes simples : la création par le gouvernement d’une entité semblable à un cartel qui oblige une entreprise privée à subventionner d’autres entités privées est un terrible précédent pour toutes les entreprises américaines.

Le JCPA bipartisan n’est pas encore passé par le Sénat, bien qu’il soit passé par le Comité judiciaire en septembre.

Les experts antitrust pensent que Meta ne donnera pas suite à ses menaces de retenir les informations américaines sur ses plateformes, citant son incapacité à le faire en Australie et au Canada :

Si le JCPA passe et que Meta tient parole, cela pourrait être un coup dur pour les éditeurs de nouvelles américains.

D’un autre côté, le contenu des nouvelles n’a pas été une priorité pour Meta depuis des années. Les éditeurs perdent du trafic de référence depuis 2016, lorsque Facebook a commencé à donner la priorité aux publications d’amis et de famille par rapport aux pages.

Meta a montré un regain d’intérêt pour les nouvelles avec l’introduction de l’onglet Facebook News, qui a été mis en veilleuse plus tôt cette année.

Alors que Meta prévoit de passer à une plate-forme vidéo d’abord, qui sait combien de visibilité les éditeurs d’actualités recevront à l’avenir.

Selon une étude de Pew Research, Facebook est actuellement le leader des plateformes de médias sociaux où les Américains obtiennent régulièrement des informations. Cependant, la même recherche montre que la consommation d’informations se déplace progressivement vers YouTube et Twitter.

En fin de compte, les éditeurs de nouvelles américains peuvent-ils survivre sans Meta ? Compte tenu du récent ralentissement de l’entreprise, il est juste de dire que Meta n’a plus le même pouvoir sur les éditeurs qu’auparavant.


Image en vedette : pnm-stock/Shutterstock

5 KPI SEO locaux communs et comment les mesurer

0

Soyez honnête : avez-vous déjà rassemblé ce que vous savez maintenant être l’un des pire Des rapports SEO déjà réalisés ?

Vous savez ce que je veux dire – un gonflé de 10 pages rempli de données inutiles qui ne signifieront littéralement rien pour le client et qu’il ne lira probablement jamais.

Vous ajoutez les utilisateurs Google Analytics (GA), les sessions, les pages vues, les taux de rebond, le temps passé sur le site et le trafic par canal pour commencer.

Vous saupoudrez certaines données Google My Business (GMB) pour afficher le nombre de vues de la liste sur la recherche et les cartes, puis branchez la console de recherche Google pour un tableau des clics et des impressions.

« Regarde comme j’ai été occupé », vous dites-vous. Regardez tous ceux Nombres! Alors intelligent.

Je vais avouer – je suis coupable tel qu’inculpé. Cela ne veut pas dire que certaines de ces données ne seront pas utiles pour ces clients.

C’est juste qu’avant de préparer nos rapports, il y a quelques choses que nous devons d’abord clarifier, afin de faire ce que les rapports doivent généralement faire.

Nous rapportons afin de collecter les bonnes données et d’analyser ces données afin que nous puissions comprendre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, en termes de nos activités de marketing SEO local.

Et bien sûr, nous nous appuyons sur ces rapports pour démontrer la valeur de notre travail et le retour sur investissement pour le client.

Vos rapports SEO sont-ils impénétrables pour vos clients ?

En tant que spécialistes du marketing de recherche local, il est impératif que nous démontrions la valeur que nous ajoutons à nos clients dans une langue qu’ils comprennent et avec un ensemble de mesures de rapport qui leur sont significatives.

Dans cette colonne, vous trouverez cinq exemples de KPI de référencement local et comment nous pouvons mettre en place un cadre de mesure simple pour les suivre.

Ce que votre rapport de référencement local doit faire

Que vous travailliez sur le référencement local pour une petite entreprise ou un géant multi-sites, il est probable qu’ils voudront voir comment les résultats de recherche locaux entraînent des actions critiques des utilisateurs.

Certaines questions courantes auxquelles les entreprises locales cherchent à répondre en termes de performances GMB incluent :

  • GMB génère-t-il du trafic vers mon site Web ?
  • Les gens m’appellent-ils depuis mon profil GMB ?
  • Les personnes qui visitent mon site Web via GMB se séparent-elles de leur argent durement gagné et achètent-elles en ligne ?
  • Les gens utilisent-ils mon profil GMB pour interagir avec mon entreprise d’une manière qui mènera à des demandes de renseignements et à des ventes ?
  • Les visiteurs qui accèdent à mon site Web via GMB font-ils d’autres choses qui sont importantes pour moi en tant qu’entreprise ?

Si vous n’avez pas encore travaillé avec votre client pour mettre en place une « charte d’objectifs », c’est le bon moment.

En gestion de projet, la charte de projet définit les buts et les objectifs du projet. Appliquez ce cadre dans vos campagnes de référencement local pour définir ce que vous espérez réaliser.

La charte des objectifs répond à trois questions clés :

  1. Quels sont vos objectifs?
  2. Pourquoi ces objectifs existent-ils ?
  3. Comment saurons-nous que nous avons atteint ces objectifs ?

L’examen des questions un et deux de la charte des objectifs vous permet d’identifier les actions critiques qui font avancer l’entreprise et comment celles-ci se traduisent en objectifs.

Où les KPI SEO entrent en jeu

Nous avons donc identifié nos objectifs, et nous savons déjà que ces objectifs doivent être SMART.

Qu’est-ce qu’un KPI déjà ?

Le but est la fin de partie; le résultat que nous espérons obtenir.

L’indicateur de performance clé (KPI) est alors la mesure que nous utiliserons pour nous faire savoir dans quelle mesure nous faisons pour atteindre cet objectif.

Les KPI sont mesurables – ils sont la mesure de la performance que vous utiliserez pour vous aider à évaluer les progrès vers votre objectif.

Rapports de référencement local : sources de données communes

Il y a un cas pour le suivi du classement local, car vous souhaiterez très probablement suivre la visibilité organique sur les termes de recherche importants.

Que vous souhaitiez signaler les classements à un client est une autre affaire ; cela dépend beaucoup du client.

Le fait que vous les ayez classés au sommet du Map Pack pour un fantastique mot-clé à volume élevé ne signifie peut-être pas grand-chose pour l’entreprise.

Mais le fait que cela ait entraîné une augmentation de 5 000 $ par semaine des revenus attribuables à GMB ou 50 appels téléphoniques supplémentaires par semaine via GMB Insights est beaucoup plus susceptible de les enthousiasmer pour vos efforts de référencement local.

Les KPI que nous aborderons ci-dessous nécessitent l’accès aux sources de données suivantes :

Aperçus de Google Mon entreprise

GMB Insights nous fournit d’excellentes données sur les actions du monde réel qui ont le pouvoir d’affecter les résultats de toute entreprise.

Celles-ci sont étiquetées comme des actions client :

  • Vues de votre site Web.
  • Demandes d’orientation.
  • Appels.
  • Réservations.
  • Messagerie GMB.

Il fournit également des données sur « comment les clients voient votre entreprise sur Google » et d’autres mesures (peut-être) moins exploitables/robustes.

Google Analytics

GMB Insights nous fournit des données sur de nombreuses actions effectuées sur notre profil GMB qui ne nécessitent pas de clic vers le site Web.

Mais ce qu’il ne nous dit pas, c’est sur quelles parties de notre profil GMB les clients et les clients potentiels cliquent, et ce qu’ils font sur nos sites Web lorsqu’ils y arrivent.

Pour ce faire, nous pouvons utiliser Google Analytics. Hourra !

Pour obtenir ces données, vous devez avoir mis en place un balisage UTM robuste sur vos liens depuis GMB. Si vous ne l’avez pas déjà configuré, ce guide de balisage UTM pour GMB explique comment procéder.

5 KPI SEO locaux que vous devez connaître

Accrochez-vous à vos chapeaux… voici ces cinq KPI communs.

1. Clics sur le site Web

On a beaucoup parlé du concept de Google comme nouvelle page d’accueil, et il est vrai que Google continue de changer et d’adapter l’interface GMB afin qu’un chercheur puisse faire beaucoup de choses dans le SERP, sans cliquer sur le site Web de l’entreprise.

La fonctionnalité actuelle de GMB comprend :

  • Appelez l’entreprise.
  • Lisez les critiques.
  • Voir les photos.
  • Parcourir les produits et services.
  • Poser des questions.
  • Message.
  • Faire une réservation ou une réservation.

Cependant, il existe encore quelques possibilités d’encourager les clics vers notre site Web à partir de GMB si nous incluons :

  • Un lien vers un site Web.
  • Un lien de rendez-vous (si disponible).
  • Produits Google (si disponibles).
  • Publications Google (si disponibles).
Le lien vers le site Web principal dans le profil de l'entreprise

Comment mesurer les clics sur le site Web via GMB Insights

GMB Insights nous fournit des données sur les « clics sur le site Web ».

5 KPI SEO locaux communs et comment les mesurer

Si vous utilisez l’option « Performances du nouveau profil », vous pouvez sélectionner jusqu’à 6 mois des données les plus récentes.

Clics sur le site Web dans le tableau de bord GMB.

Ces données vous montrent le nombre total de visites sur votre site Web via le lien « site Web » dans votre profil d’entreprise.

Malheureusement, cela n’inclut pas les clics provenant d’autres éléments de votre profil GMB. 😢

Comment mesurer les clics sur le site Web via Google Analytics

Google Analytics à la rescousse ! GA peut nous fournir des données ici, tant que vous avez configuré votre balisage GMB UTM.

En GA, si nous sélectionnons uniquement le trafic GMB dans nos données de campagne :

Campagnes>Toutes les campagnes

Filtrer par nom de campagne :

Filtrer par nom de campagne dans Google Analytics

Et appliquez le filtre, nous verrons le nombre de visiteurs du site Web qui sont arrivés sur notre site Web via GMB.

Mieux encore, nous verrons le nombre de visiteurs arrivés sur notre site Web ventilé selon l’élément de GMB sur lequel ils ont cliqué :

Le nombre de visiteurs qui sont arrivés sur notre site Web ventilé selon l'élément de GMB sur lequel ils ont cliqué.

Vous pouvez voir ici que le lien principal du site Web (« gmblisting » dans cette configuration UTM) génère la part du lion du trafic, mais que d’autres parties de GMB, y compris les publications Google et les produits Google, renvoient également les visiteurs vers le site Web.

2. Appels téléphoniques

Le téléphone sonne. Quelqu’un veut réserver quelque chose, acheter quelque chose ou vérifier que vous pouvez répondre à ses besoins spécifiques.

C’est bon pour les affaires.

  • « Bonjour, puis-je réserver une table pour 6 personnes pour 19h demain soir ? »
  • « Avez-vous des toilettes accessibles aux fauteuils roulants ? »
  • « Pouvez-vous réparer l’écran de mon Pixel 5 ?
Comment mesurer les appels vers votre entreprise via Google My Business

Comment mesurer les appels vers votre entreprise via Google My Business

GMB Insights nous fournit des données d’appel qui indiquent le nombre de clics sur le bouton « appeler » dans votre profil GMB.

Cliquez sur l’onglet « Appels » pour voir les appels via la liste GMB pour cette entreprise sur la période sélectionnée :

Comment mesurer les appels vers votre entreprise via Google Analytics

Nous sommes également intéressés par les visiteurs qui sont redirigés vers nos sites Web via un lien sur GMB, puis qui « cliquez pour appeler » notre entreprise via un lien sur notre site Web :

Exemple de lien vers un numéro de téléphone sur un site Web balisé avec un clic pour appeler.

Google Analytics peut nous fournir des données ici tant que nous avons mis en place notre balisage UTM et si nous avons défini les objectifs et événements pertinents.

Dans ce cas, vous devez avoir ajouté un événement pour suivre les clics sur les numéros de téléphone à l’aide de Google Tag Manager et avoir défini l’objectif associé dans GA :

Ajoutez un événement pour suivre les clics sur les numéros de téléphone à l'aide de Google Tag Manager.

Ensuite, en GA, si nous sélectionnons uniquement le trafic GMB dans nos données de campagne :

Campagnes>Toutes les campagnes

Et filtrez par nom de campagne :

Voir le nombre de visiteurs du site Web qui sont venus sur le site Web via votre liste GMB

Et appliquez le filtre, nous verrons le nombre de visiteurs du site Web qui sont venus sur le site Web via votre liste GMB.

Sélectionnez ensuite l’objectif approprié dans la colonne « Conversions », puis sélectionnez « Appel direct » (ou le nom que vous avez donné à cet objectif dans votre configuration GA) :

Waouh ! Cela représente 975 appels téléphoniques de personnes qui sont venues sur notre site Web après nous avoir trouvés via notre profil d’entreprise, un pack de cartes ou Google Maps.

Une troisième méthode de suivi des appels téléphoniques consiste à utiliser un fournisseur de suivi des appels.

Si vous travaillez avec une entreprise qui utilise une plate-forme tierce de suivi des appels, vous pouvez également ajouter ces mesures au mélange !

3. Recettes

Si vous vendez des choses sur votre site Web, il est fort probable que les visiteurs du site Web via GMB en achèteront une partie.

Ces revenus sont attribués aux canaux directs ou organiques en fonction de l’origine du visiteur, de l’appareil qu’il utilise, de son navigateur ou de son application, etc.

Parce que nous sommes dans le domaine de l’offre de services de référencement local, nous voulons nous assurer que nous pouvons attribuer tout revenu à notre travail.

Montre moi l’argent! D’accord, voici comment.

Comment mesurer les revenus via Google My Business dans Google Analytics

Encore une fois, vous devrez configurer le balisage UTM et vous devrez également faire fonctionner le suivi du commerce électronique.

Rendez-vous sur Campagnes et appliquez ce filtre pour afficher uniquement le trafic provenant de GMB.

Dans la colonne Conversions, sélectionnez « eCommerce »:

Vous verrez alors les revenus directement attribuables au trafic provenant de GMB via le dernier clic.

Si vous souhaitez connaître la valeur totale de GMB et savoir comment il a contribué aux revenus dans le cadre du parcours de conversion pour les clients qui ont effectué une conversion via un autre canal, vous pouvez consulter les conversions assistées dans GA :

Découvrez toute la valeur de GMB et comment il a contribué aux revenus dans le cadre du parcours de conversion pour les clients qui ont effectué une conversion via un autre canal.

4. Nombre total d’interactions avec le profil d’entreprise

Revenons à ces actions importantes qu’un client ou un client potentiel peut entreprendre sur le profil de l’entreprise, et aux éléments pour lesquels les informations GMB fournissent actuellement des mesures :

  • Appels (nous en avons parlé au point 2 ci-dessus).
  • Messages (maintenant disponibles pour l’entreprise à gérer sur le bureau).
  • Réservations (uniquement si vous l’avez configuré à l’aide de Réserver avec Google, en intégrant un partenaire de réservation tiers).
  • Les directions.
  • Clics sur le site Web (nous en avons parlé au point 1 ci-dessus).
Le nombre total d'actions entreprises sur votre profil d'entreprise est susceptible d'être un indicateur utile des performances de GMB.

Le nombre total d’actions entreprises sur votre profil d’entreprise est susceptible d’être un indicateur utile des performances de GMB.

Gardez à l’esprit qu’une augmentation des interactions est généralement positive, mais comme tout rapport, l’interrogation des données est essentielle.

Les pics et les creux de la « vue d’ensemble » sont-ils attribuables à la saisonnalité ou à des événements mondiaux ou nationaux ?

Les pics de l’un des éléments ne sont-ils pas vraiment indicatifs d’une victoire commerciale ? Par exemple, une augmentation des appels téléphoniques a-t-elle été causée par des clients mécontents ou insatisfaits plutôt que par des ventes potentielles ?

5. Autres objectifs et événements

Chaque entreprise est unique. Nous avons couvert quatre KPI de référencement local communs qui seront utiles à de nombreuses entreprises pour mesurer l’efficacité de leurs efforts.

Sur la base de votre charte d’objectifs, il y a très probablement un certain nombre d’objectifs que vous avez identifiés comme étant importants pour votre entreprise, et si vous avez élaboré un cadre de mesure robuste, nous espérons que vous les aurez définis comme objectifs dans Google Analytics. .

Exemple d'objectifs dans Google Analytics

Les exemples pourraient inclure :

  • Soumission du formulaire « Contactez-nous ».
  • Inscription à la newsletter.
  • Téléchargement du livre blanc.
  • Prise de rendez-vous.
  • Cliquez pour envoyer un e-mail.

Quelles que soient les actions, en tant que spécialiste du marketing local, vous voudrez savoir comment vos activités contribuent à ces conversions.

Nous pouvons voir ces données dans (vous l’avez deviné) GA.

Vous serez maintenant assez familier avec la navigation vers le trafic GMB dans nos données de campagne :

Campagnes>Toutes les campagnes>Filtrer par ‘GMB’

Sélectionnez « Tous les objectifs » dans les conversions pour afficher le nombre total de conversions attribuables aux différents éléments de GMB au cours de la période sélectionnée.

Analysez par objectif spécifique pour voir comment GMB a contribué à ces conversions :

Analysez par objectif spécifique pour voir comment GMB a contribué à ces conversions

Conclusion

Une entreprise locale peut avoir un emplacement ou plusieurs. Il peut s’agir d’une PME type « maman et pop » ; ce pourrait être une entreprise de plusieurs millions.

Quel que soit le type d’entreprise avec laquelle vous travaillez, il sera essentiel de mesurer l’impact de vos efforts de marketing local sur le résultat net afin de démontrer le retour que le client réalise sur son investissement en vous en tant que fournisseur de services.

Ces cinq KPI de référencement local courants devraient vous donner une bonne idée de vos progrès.

Si ceux-ci ne sont pas déjà en place avant de commencer votre travail, installez-les immédiatement.

Vous voudrez vous assurer que vous pouvez comparer les performances existantes avant de saupoudrer cette magie marketing et de faire sonner ces téléphones et ces caisses (à la fois dans le monde réel et en ligne) !

Davantage de ressources:

  • Comment optimiser complètement votre fiche Google My Business
  • Concurrents locaux enfreignant les directives GMB ? Voici ce que vous pouvez faire
  • Le guide complet des attributs GMB pour le référencement local

Image en vedette : Shutterstock/une photo

Tutoriel Google Ads Conversion Lift pour les annonceurs

0

Dans la dernière vidéo du didacticiel Google Ads, une nouvelle étude sur l’impact sur les conversions a été présentée aux annonceurs.

Le didacticiel couvre Conversion Lift et comment le configurer dans Google Ads.

Qu’est-ce que l’impact sur les conversions et comment ça marche ?

Conversion Lift mesure le nombre de conversions causées par vos publicités qui n’auraient pas eu lieu sans les publicités.

La solution d’amélioration des conversions de Google associe plusieurs tactiques de mesure, notamment :

  • Attribution multipoint
  • Expériences d’incrémentalité
  • Modèles de mix marketing

L’impact sur les conversions est configuré comme un test contrôlé dans l’interface Google Ads qui sépare votre audience en deux groupes :

  • Un groupe qui reçoit des annonces (contrôler)
  • Un groupe qui ne reçoit pas d’annonces (expérience)

Le test peut séparer les audiences en fonction de la sélection aléatoire des utilisateurs ou en fonction de la géographie.

L’impact sur les conversions est disponible pour les campagnes vidéo, Discovery et pour applications.

Pourquoi utiliser l’impact sur les conversions ?

Dans la vidéo du didacticiel Google, l’introduction a commencé par trois points faibles dans la mesure marketing d’aujourd’hui.

  • Les parcours clients sont plus complexes. Lorsque les utilisateurs interagissent avec les publicités sur plusieurs plates-formes, il est parfois difficile, voire impossible, de relier les points à un parcours utilisateur unique.
  • La mesure basée sur les cookies continue de décliner. Cela laisse les spécialistes du marketing avec moins de visibilité sur ce qui fonctionne (et ce qui ne fonctionne pas).
  • Les spécialistes du marketing sont censés faire plus avec moins. Pendant tout ce temps, ils sont de plus en plus scrutés sur le besoin de rentabilité.

Comment configurer l’impact sur les conversions

La vidéo du didacticiel fournissait des instructions étape par étape basées sur la séparation par les utilisateurs.

Étape 1:

Dans l’interface Google Ads, accédez au menu supérieur. Cliquez sur Outils et paramètres >> Mesure >> Mesure de la portance.

Ensuite, cliquez sur « + » pour démarrer une nouvelle étude.

La première étape de la création d'une étude d'impact sur les conversions dans Google Ads.

Étape 2:

Sélectionnez si votre étude sera basée sur les utilisateurs ou sur la géographie :

Choisissez d'exécuter une étude d'impact sur les conversions par utilisateurs ou par zone géographique.

Ensuite, vous pourrez sélectionner la ou les campagnes à diffuser dans cette étude.

Après cela, sélectionnez vos dates de début et de fin.

Enfin, examinez la faisabilité pour estimer la probabilité que votre étude obtienne des résultats.

Examinez la faisabilité de votre étude d'amélioration de la conversion avant d'enregistrer.

Une fois enregistrée, l’étude d’impact sur les conversions commencera automatiquement à mesurer l’impact à la date de début que vous avez choisie.

Mesures de l’impact sur les conversions

Google fournit trois statistiques que les annonceurs peuvent mesurer à l’aide de cette étude :

  • Conversions incrémentielles
  • Valeur de conversion incrémentielle
  • Augmentation relative des conversions

Vous aurez besoin de l’accès de votre équipe de compte Google pour commencer, car cela n’a pas encore été déployé sur tous les comptes.

Regardez le didacticiel complet sur l’impact sur les conversions ci-dessous :

Nouveau LinkedIn Analytics: Plus d’informations sur les abonnés et les meilleurs messages

0

LinkedIn déploie de nouvelles données d’analyse pour les utilisateurs avec plus d’informations sur leurs abonnés et les publications les plus performantes.

Ces mises à jour complètent l’analyse des créateurs introduite plus tôt dans l’année, offrant aux utilisateurs un meilleur accès aux données exploitables.

En savoir plus sur les nouvelles données déployées aujourd’hui et où les trouver.

Croissance des abonnés au fil du temps

Nouveau LinkedIn Analytics : plus d'informations sur les abonnés &  Meilleurs messages

Suivez la croissance de vos abonnés au fil du temps grâce aux nouvelles données disponibles dans l’onglet Audience.

LinkedIn note que vous pouvez utiliser ces données pour déterminer ce qui suscite la croissance du nombre d’abonnés. Par exemple, vous pouvez constater que vos abonnés LinkedIn augmentent chaque fois que vous avez une opportunité de parler.

« Ces informations peuvent les aider à déterminer si un sujet de conversation, un nouveau format visuel ou une opportunité de prise de parole peuvent avoir influencé la croissance de leurs abonnés, les aidant ainsi à éclairer leur stratégie pour aller de l’avant. »

Nouveaux outils démographiques

Sous la section de croissance des nouveaux abonnés dans l’onglet Audience, vous trouverez une nouvelle section intitulée Démographie.

La section Démographie résume votre base d’abonnés, répertoriant les intitulés de poste, les lieux, les industries, l’ancienneté, la taille de l’entreprise et les noms de l’entreprise.

Ces données peuvent fournir une compréhension plus approfondie de l’audience pour laquelle vous créez du contenu, ce qui peut aider à créer des publications plus réussies.

Alternativement, vous pouvez constater que vous n’attirez pas le public visé, ce qui est un signe pour ajuster votre stratégie de contenu.

Messages les plus performants

Nouveau LinkedIn Analytics : plus d'informations sur les abonnés &  Meilleurs messages

Affichez jusqu’à trois de vos publications les plus performantes dans l’onglet Publications.

Les meilleurs messages sont classés soit par impressions, soit par interaction sur une plage de dates sélectionnée.

Ces données vous donneront un aperçu du contenu qui résonne auprès de votre public, afin que vous puissiez identifier et partager davantage ce qui fonctionne.


Image en vedette : Tada Images/Shutterstock

Implémentation d’Hreflang : Les 10 plus grandes idées fausses sur le référencement

0

Bien qu’il ait été introduit par Google il y a dix ans, de nombreux propriétaires de sites ont encore du mal à obtenir un hreflang correct. Souvent, cela est dû à des idées fausses courantes et aux vœux pieux des développeurs.

Dans 4 Reasons International SEO Fails, j’ai souligné les défis communs du contenu dupliqué des sites Web de l’ensemble du portefeuille et recommandé d’utiliser hreflang pour compléter les méthodes de ciblage géographique existantes.

Il peut également vous aider à lutter contre la cannibalisation du trafic par les sites dominants du marché.

Malgré le fait qu’il soit extrêmement efficace lorsqu’il est implémenté correctement, il semble toujours y avoir beaucoup de confusion autour de hreflang.

Les idées fausses peuvent entraîner la paralysie des sites quant à la manière de mettre en œuvre ; nous le voyons dans des recherches récentes qui montrent que 40% des principaux sites Web multinationaux n’utilisaient pas d’éléments hreflang et parmi ceux-ci, 58% l’utilisaient uniquement pour la page d’accueil.

Pire encore, beaucoup vont de l’avant et mettent en œuvre avec de graves erreurs.

Les propriétaires de sites sont confus par les déclarations implicites et littérales dans les conseils d’assistance quelque peu datés de Google et leurs interprétations par les blogueurs SEO populaires.

Donc, dans cet article, je vais tenter d’expliquer certaines de ces idées fausses qui doivent être clarifiées – et j’espère que cela ne confondra pas encore plus les choses.

Idée reçue 1 : Nous n’avons besoin que de Hreflang sur la page d’accueil du site

De plus en plus de sites n’ont implémenté hreflang que pour leurs pages d’accueil, dans de nombreux cas en raison de l’utilisation de plusieurs CMS pour gérer leurs sites. Cependant, cela rend le cross-tagging impossible.

Dans un cas, le professionnel du référencement l’implémentant uniquement sur la page d’accueil m’a dit que « Google est assez intelligent pour le comprendre – nous avons juste besoin de leur donner le modèle et ils comprendront ».

Malheureusement pour le client, Google ne l’a pas compris et affichait la mauvaise page sur les marchés locaux.

Clarification

L’élément hreflang doit être ajouté à toutes les pages qui ont une autre version linguistique ou qui sont inclus dans un sitemap XML et pas seulement des pages d’accueil.

Idée reçue 2 : nous n’avons besoin que d’Hreflang Point-Com Domaines

J’ai entendu cette excuse de la part d’équipes de développement qui ne peuvent pas développer de solution pour mapper des pages sur différents domaines de premier niveau.

Ils supposent qu’étant donné qu’ils utilisent des ccTLD comme .co.uk, le moteur de recherche devrait comprendre quel pays ils ciblent. (Consultez l’excellent article d’Eli Schwartz sur les ccTLD et leurs avantages pour en savoir plus.)

Malheureusement, l’interprétation des ccTLD par les moteurs de recherche n’est pas parfaite, et sur des marchés comme la Suisse et la Belgique qui ont plusieurs langues, Google peut afficher l’une des différentes variantes linguistiques.

Clarification

Je recommande de faire un test pour s’assurer qu’il est compris et qu’aucun autre site local n’est classé sur le marché.

S’il fonctionne très bien mais que d’autres pages du marché ne sont pas correctement classées, vous devez alors plaider en faveur de son implémentation sur tous les domaines.

Utilisez l’élément hreflang pour toute page qui a une alternative, quel que soit le domaine sur lequel elle se trouve. Bien que les ccTLD soient un signal de géolocalisation fort, ils n’indiquent pas la langue, ce qui fait de ccTLD et hreflang la combinaison parfaite pour lever l’ambiguïté.

C’est en fait l’une des meilleures raisons de gérer vos éléments hreflang avec des plans de site XML. Les outils Enterprise hreflang XML peuvent mapper les URL quel que soit le domaine sur lequel elles se trouvent.

Vous pouvez également héberger les plans de site XML pour tous les différents sites au même emplacement. Cela facilite grandement leur entretien.

Idée reçue 3 : Le X-Default ne peut être utilisé que sur la page d’accueil avec un sélecteur de pays

Quelques pros du référencement ont écrit que le x-default ne doit être utilisé que lorsque vous avez une page d’accueil qui a un sélecteur de pays et ne doit être utilisé que sur cette page. Ce n’est que partiellement vrai.

Il existe deux applications spécifiques de x-default.

Clarification

Le premier s’applique aux sites avec des sélecteurs de langue/emplacement forcés comme FedEx ou Ikea. Ces sites présentent une page d’accueil avec un sélecteur de langue et/ou de pays demandant au visiteur de choisir l’emplacement et/ou la version linguistique du site qu’il souhaite visiter.

Étant donné que cette page ne cible pas de langue ou de pays spécifique, x-default indique aux moteurs de recherche de présenter cette page sur n’importe quel marché qui n’a pas de page assignée.

Là où les pros du référencement se trompent, c’est sur la façon de gérer les plus anciennes et les grandes multinationales, en particulier celles des États-Unis, qui utilisent souvent le site dot-com principal à la fois comme site mondial et comme site américain.

Dans cette situation, ils doivent également utiliser x-default.

Un bon exemple est Cisco, qui n’a pas de version américaine dédiée de son site. Étant donné que ces pages ont une double fonction, pour en faire à la fois les URL préférées pour le reste du monde et les définir pour les États-Unis, elles doivent ajouter une double entrée à leur hreflang pour définir la même page en x-default et en anglais américain. , similaire à l’exemple ci-dessous.

Idée reçue 4 : EU, LA et ME ne sont pas des codes ISO régionaux valides pour les éléments hreflang

Certains sites ont défini leur site régional LatAm sur « es-la » en espérant que Google interpréterait « la » comme l’Amérique latine alors qu’il s’agit en fait du code de pays du Laos.

De même, le code de pays « moi » de la Macédoine est utilisé à tort pour les sites régionaux du Moyen-Orient.

Votre entrée indique que les sites sont destinés à ces régions linguistiques spécifiques.

Clarification

Malheureusement, il n’y a pas d’options où vous pouvez utiliser un code de pays pour représenter une région, ou le code d’une « région économique » représente le groupe de pays et de langues représentés par leur appartenance.

Votre seule option est d’utiliser la recommandation ci-dessous pour la gestion des sites régionaux.

Idée reçue 5 : les sites régionaux ne peuvent pas utiliser un élément Hreflang

Les sites régionaux sont l’approche à budget limité pour cibler plusieurs pays dans une région à l’aide d’un site en une seule langue.

Les plus courantes de ces régions sont APAC pour les pays d’Asie-Pacifique, LatAM pour les pays d’Amérique du Sud et centrale ou MENA couvrant les pays arabophones du Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

Clarification

Le hreflang peut être utilisé sur un site régional de plusieurs manières.

La première consiste à définir le site régional sur une langue commune dans la région.

Cela se fait généralement avec un site en langue arabe ciblant la région MENA. Dans l’exemple ci-dessous, ils définissent le site régional comme site préféré pour les marchés de langue arabe.

Une autre façon pour les entreprises d’utiliser l’élément hreflang consiste à baliser la même page pour plusieurs pays.

Les sites le font souvent lorsqu’ils ont déjà un site dans la langue désignée, plusieurs sites locaux dans la même langue et souhaitent que cette version apparaisse sur des marchés spécifiques plutôt que la version x-default ou la version linguistique.

Dans cette approche, l’élément serait répertorié pour chacun des marchés linguistiques que vous ciblez. Google a indiqué qu’il est acceptable de référencer le même site plusieurs fois pour différents marchés linguistiques, mais ne devenez pas fou avec cela.

Idée reçue 6 : Pour enregistrer des lignes de code, ajoutez plusieurs codes à la syntaxe Hreflang=

J’ai vu cela plusieurs fois, en particulier dans les balises hreflang ajoutées aux pages.

Le propriétaire du site m’a dit que le professionnel du référencement qui l’avait mis en œuvre avait été informé par Google qu’il pouvait réduire le nombre d’entrées de plan de site XML ou de lignes de code en ajoutant plusieurs codes de pays et de langue à la syntaxe.

<xhtml:link rel=”alternate” hreflang=”es-ES;fr;fr-BE;fr-CH;pt;it;it-CH;de-CH;de-AT;de;en-GB;en; fr-BE”

Clarification

Non, cela ne fonctionne pas.

La documentation de Google indique très clairement que vous devez créer un élément hreflang distinct pour chaque URL. Si hreflang n’est pas déployé correctement, il sera simplement ignoré.

Idée reçue 7 : vous devez définir votre Rel=Canonical sur le site global

Il s’agit d’un énorme malentendu et cela supprimera vos pages en langue locale presque aussi rapidement que de les bloquer avec une entrée robots.txt.

C’est l’une des plus grosses erreurs que les entreprises commettent en matière de hreflang, à l’exception des codes de pays et de langue incorrects.

La plupart font cette suggestion dans le contexte de la suppression du contenu en double. L’élément hreflang le fait essentiellement pour vous.

Si vous avez un site de commerce électronique pour le Royaume-Uni avec des prix en livres sterling qui est un doublon de contenu du site américain en dollars américains, vous devez utiliser le hreflang pour les séparer.

Ne bloquez pas le site britannique car cela pourrait avoir un impact significatif sur les ventes sur le marché local.

Clarification

Le rel=canonical doit pointer vers la page en langue locale sur laquelle il se trouve et ne pointer jamais vers une autre page à moins que vous ne vouliez que la page soit bloquée.

Si tel est l’objectif, il n’est pas nécessaire qu’une balise hreflang soit sur la page.

Par exemple,

Idée fausse 8 : Vous pouvez combiner des balises hreflang et canoniques

C’est une autre erreur que je vois fréquemment, où les développeurs essaient de combiner l’élément hreflang canonique et l’élément hreflang auto-référencé en une seule balise.

Dans ce cas, il s’agissait de la page pour l’Irlande en anglais.

Clarification

Le rel=canonical doit être sa propre entité, tout comme l’élément hreflang de la page.

Vous ne pouvez en aucun cas les combiner. Une entrée correcte ressemblerait au code ci-dessous.

Idée fausse 9 : Le Rel=Canonical peut servir d’entrée d’auto-référence

Je n’ai pas réussi à trouver la source de ce petit bijou d’information, mais c’est complètement faux. Même ainsi, de nombreux professionnels du référencement l’utilisent encore.

Si votre site contient un grand nombre d’erreurs de non-auto-référencement dans Google Search Console, cela est généralement causé par les propriétaires de sites qui tentent de faire en sorte que l’élément canonique fasse double fonction en tant qu’élément d’auto-référencement.

Voici un exemple de cette erreur lors du référencement de la page espagnole de l’Argentine.

Site Argentine – https://www.mysite.com/ar/

Site irlandais – https://www.mysite.com/ie/

Clarification

Ceci est incorrect et vous devez utiliser un élément hreflang pour l’élément auto-référençant.

Par exemple, si les balises hreflang se trouvent sur les pages locales, elles devraient ressembler à ceci.

Site Argentine – https://www.mysite.com/ar/

Site irlandais – https://www.mysite.com/ie/

Idée fausse 10 : Vous ne pouvez pas utiliser HREFLang avec les domaines ccTLD et Dot-Com

Il s’agit d’une idée fausse relativement nouvelle qui se produit avec les sites de commerce électronique multinationaux à croissance rapide.

On leur a dit que la mise en œuvre de hreflang n’était pas possible en raison de l’utilisation de plusieurs configurations de domaine, notamment des ccTLD, des domaines Dot-Com et des dossiers ou sous-domaines de langue pour représenter des sites de marché ou de langue spécifiques.

Clarification:

S’il est vrai que votre CMS ou votre plate-forme de commerce électronique peut ne pas être en mesure d’ajouter des balises hreflang aux pages en dehors de la configuration principale, cela ne signifie pas que hreflang n’est pas possible.

Les entreprises ont résolu ce défi en utilisant des sitemaps XML hreflang générés indépendamment du système et hébergés sur un emplacement central, puis ont utilisé la méthode de validation XML intersite via Google Search Console pour authentifier la propriété.

Conclusion

John Mueller de Google a déclaré que le hreflang est l’un des problèmes techniques les plus complexes auxquels les professionnels du référencement doivent faire face. Les éléments abordés dans cet article aident à soutenir l’affirmation selon laquelle hreflang est complexe, mais ce n’est pas obligatoire.

Malheureusement, une grande partie de la complexité perçue de hreflang provient d’interprétations incorrectes du fonctionnement réel de hreflang et d’infrastructures de sites Web mondiales trop complexes.

Avant de vous attaquer à votre implémentation hreflang, prenez un moment pour réfléchir aux problèmes que vous essayez de résoudre et si l’une de ces modifications entraînera de nouveaux problèmes.

Commencez par de petites sections de votre site, en particulier celles qui utilisent la même langue, et travaillez à partir de là. Même une mise en œuvre partielle de hreflang peut réduire la cannibalisation du trafic, l’abandon de panier et augmenter les revenus du marché local.

Davantage de ressources:

  • Une introduction au référencement international
  • Un guide rapide pour démarrer dans le référencement international
  • Sous-domaine vs sous-répertoire vs ccTLD : quel est le meilleur en 2018

Image en vedette : Shutterstock/Studio Minerva

Comment éliminer les ressources bloquant le rendu

0

Les ressources de blocage du rendu sont un élément essentiel de l’optimisation de l’infrastructure de votre page Web.

Les réduire peut aider à accélérer le chargement de votre page et à améliorer considérablement les Core Web Vitals de votre page.

Ces ressources bloquant le rendu incluent des éléments tels que des polices externes qui prennent trop de temps à charger (qui n’ont pas besoin d’être utilisées), des fichiers multimédias inutiles, un gonflement du code qui ne disparaîtra tout simplement pas et des plug-ins supplémentaires qui ne le sont pas. nécessaire.

Il existe une myriade de ces types de ressources que vous pouvez compresser et combiner pour créer des fichiers uniques qui se téléchargent plus rapidement sur vos appareils, créant une vitesse de page beaucoup plus rapide.

En optimisant la structure de votre page à cet égard, vous pouvez réduire la quantité de travail que Google doit effectuer pour explorer votre site et vous pouvez ainsi améliorer votre expérience utilisateur.

En fait, tous les avantages de ce processus incluent :

  • Vitesse de page plus rapide.
  • Moins de ressources nécessaires à Google pour charger votre page.
  • Réduction des problèmes causés par le gonflement du code.
  • Taille de fichier globale plus petite de votre DOM (modèle d’objet de document).
  • Moins de fichiers JavaScript et CSS à télécharger.
  • Déploiement meilleur et plus rapide sur une gamme de plates-formes et d’appareils.
  • Amélioration de l’interaction utilisateur sur mobile.
  • Amélioration des performances globales.

De toute évidence, il existe d’énormes avantages à effectuer ce type de processus d’optimisation sur votre site.

Pourquoi devriez-vous identifier les ressources bloquant le rendu ?

L’identification et la réduction des ressources responsables du blocage du rendu de votre page Web est un point d’optimisation critique qui peut faire ou défaire la vitesse de votre page.

Cela peut être si critique qu’il peut en résulter des dividendes pour les mesures d’expérience de la page de votre site (et la satisfaction de votre utilisateur).

En 2021, le temps moyen nécessaire pour rendre entièrement une page Web mobile était de 22 secondes. En 2018, c’était 15 secondes.

De toute évidence, il s’agit d’un nombre nettement supérieur au temps recommandé par Google de deux à trois secondes. C’est aussi beaucoup plus élevé qu’avant.

Qu’est-ce qui pourrait causer ces problèmes avec les ressources bloquant le rendu ?

Qu’est-ce qui est à l’origine de cette augmentation de la vitesse globale de rendu des pages ?

Une tendance intéressante à noter est qu’il y a eu une dépendance croissante aux polices tierces par rapport aux polices système. L’utilisation de polices tierces comme ressource a tendance à interférer avec le traitement et le rendu d’une page.

Avec les polices système, le navigateur n’a rien à charger de plus, il n’a donc pas cette étape de traitement supplémentaire en conséquence.

Il s'agit des statistiques de Web Archive pour l'utilisation de polices Web tierces.

Cette dépendance entre les industries est susceptible d’avoir un impact sur ce temps de rendu. Bien sûr, ce n’est pas la seule cause de ce problème avec les ressources bloquant le rendu.

De plus, les propres services de Google ont tendance à avoir un impact significatif sur le temps de rendu, comme Google Analytics ou l’utilisation d’un pixel Facebook tiers à des fins de suivi.

Le désir de s’appuyer sur de telles technologies n’est pas nécessairement terrible d’un point de vue marketing.

Mais du point de vue des ressources bloquant le rendu, cela peut entraîner des augmentations significatives du temps de chargement de la page et de la façon dont Google (et les utilisateurs) perçoivent votre page.

La solution idéale consiste à garantir que votre page se charge le plus rapidement possible pour l’interaction de l’utilisateur.

Il est également possible que les mauvaises pratiques de développement Web utilisées par les développeurs Web aujourd’hui soient à blâmer.

Quoi qu’il en soit, c’est quelque chose dans chaque projet de site Web qui devrait être abordé dans le cadre de vos audits Core Web Vitals.

L’expérience de la page, cependant, ne se limite pas à la vitesse de chargement de la page entière.

Au lieu de cela, il s’agit davantage de l’expérience globale de la page telle que mesurée par le cadre d’expérience de page de Google ou Core Web Vitals.

C’est pourquoi vous souhaitez travailler à l’amélioration et à l’optimisation de la vitesse de votre page pour le chemin de rendu critique dans le DOM ou le modèle d’objet de document.

Qu’est-ce que le chemin de rendu critique ?

Le chemin de rendu critique fait référence à toutes les étapes nécessaires pour rendre la page entière, depuis le moment où le navigateur commence à recevoir des données jusqu’au moment où il compile finalement la page lors du rendu final.

C’est un processus qui ne peut prendre que quelques millisecondes si vous l’optimisez correctement.

Optimiser pour le chemin de rendu critique signifie s’assurer que vous optimisez les performances de rendu sur de nombreux appareils différents.

Ceci est accompli en optimisant le chemin de rendu critique pour obtenir votre première peinture le plus rapidement possible.

Fondamentalement, vous réduisez le temps que les utilisateurs passent à regarder un écran blanc vierge pour afficher le contenu visuel dès que possible (voir 0.0s ci-dessous).

Graphique montrant les étapes du chemin de rendu critique d'une page Web typique.

Il existe tout un processus sur la façon de procéder, décrit dans la documentation du guide du développeur de Google, mais je me concentrerai sur un poids lourd en particulier : la réduction des ressources bloquant le rendu.

Comment fonctionne le chemin de rendu critique ?

Le chemin de rendu critique fait référence à la série d’étapes suivies par un navigateur pour rendre une page en convertissant le HTML, le CSS et le JavaScript en pixels réels à l’écran.

Un exemple de chemin de rendu critique.

Essentiellement, le navigateur doit demander, recevoir et analyser tous les fichiers HTML et CSS (plus quelques travaux supplémentaires) avant de commencer à restituer tout contenu visuel.

Ce processus se produit en une fraction de seconde (dans la plupart des cas). Les utilisateurs verront une page blanche vierge jusqu’à ce que le navigateur termine ces étapes.

Voici un exemple de la façon dont les utilisateurs peuvent ressentir le chargement d’une page en fonction des différentes étapes du processus de chargement de la page :

Comment les utilisateurs perçoivent le rendu des pages.

L’amélioration du chemin de rendu critique peut ainsi améliorer l’expérience globale de la page, ce qui peut aider à améliorer les performances sur les métriques Core Web Vitals.

Comment optimiser le chemin de rendu critique ?

Pour améliorer le chemin de rendu critique, vous devez analyser vos ressources de blocage de rendu.

Toute ressource bloquant le rendu peut finir par bloquer le rendu initial de la page et avoir un impact négatif sur vos scores Core Web Vitals.

Cela implique un processus d’optimisation de :

  • Réduire le nombre de ressources qui sont critiques pour le chemin de rendu. Cela peut être fait en utilisant une méthode différée pour toutes les ressources bloquant le rendu.
  • Prioriser le contenu c’est au-dessus du pli, et en téléchargeant des ressources multimédias importantes dès que possible.
  • Compresser la taille du fichier de toutes les ressources critiques restantes.

Ce faisant, il est possible d’améliorer à la fois Core Web Vitals et le rendu physique de votre page pour l’utilisateur.

Avant de discuter des techniques d’optimisation que vous pouvez utiliser pour optimiser le chemin de rendu critique, il est important de discuter du processus de chargement initial du navigateur et de la raison pour laquelle le chemin de rendu critique est si important.

Et ce processus implique :

  • Préchargement des éléments de page.
  • Inline des styles critiques.
  • Différer le chargement des fichiers JavaScript.
  • Premiers indices.

Préchargement des éléments de page

Tout d’abord, lorsque la page est récupérée par le navigateur à partir du serveur, le navigateur analyse initialement et trouve tous les éléments de la page à télécharger. Par défaut, cela se produit dans un processus où le navigateur télécharge tous les éléments simultanément.

Mais que se passe-t-il lorsque vous avez de nombreux éléments de page à télécharger (comme ce qui se passe fréquemment avec un site Web WordPress ?) Eh bien, cela peut enliser les ressources du serveur, ce qui augmente encore le temps de chargement de la page.

Comment contourner cela ? En utilisant le lien de préchargement pour télécharger de manière asynchrone les fichiers critiques qui bloquent le rendu de la page (discuté plus loin dans cet article).

Le préchargement des éléments est une technique qui permet d’éliminer les feuilles de style bloquant le rendu, car elle charge les fichiers critiques nécessaires à la première étape de peinture du processus avant de charger tous les autres fichiers.

Vous pouvez précharger CSS, JS, Fonts ou Images. Voici des exemples de la façon de les précharger :

Préchargement JavaScript

<link rel="preload" as="script" href="https://www.searchenginejournal.com/eliminate-render-blocking-resources/466367/critical.js">

Préchargement CSS

<link rel="preload" href="https://www.searchenginejournal.com/eliminate-render-blocking-resources/466367/style.css" as="style" />

Préchargement des polices

<link rel="preload" href="https://www.searchenginejournal.com/eliminate-render-blocking-resources/466367/fonts/webfont.woff2" as="font" type="font/woff2" crossorigin />

Préchargement des images

<link rel=preload href="https://www.searchenginejournal.com/eliminate-render-blocking-resources/466367/cat.png" as=image image>

Cela permet d’accélérer le processus de la page. Cependant, ce n’est pas une méthode idéale.

La méthode idéale consiste à optimiser le site pour n’utiliser que deux à trois plugins, peut-être deux à trois autres fichiers, et à garder les choses au strict minimum pour le rendu de la page entière.

Malheureusement, ce n’est pas une entreprise réaliste à poursuivre.

Parce que les sites WordPress ont tendance à avoir de nombreux plugins et ressources que les développeurs ne veulent pas (ou ne veulent pas) gérer, le chemin le plus simple vers le succès est de s’assurer que ces ressources sont correctement optimisées en utilisant certains plugins.

Intégration des styles critiques

Le CSS critique est une technique qui extrait le CSS pour le contenu au-dessus de la ligne de flottaison afin de rendre le contenu à l’utilisateur aussi rapidement que possible.

Au minimum, cela nécessite généralement :

  • Toutes les déclarations de police.
  • Tout CSS spécifique à la mise en page.
  • Toutes les règles de style CSS pour les éléments DOM (document object model) au-dessus de la ligne de flottaison.

En utilisant notre exemple précédent de page chargeant toutes les ressources simultanément, l’intégration de styles critiques implique l’utilisation de code dans la balise HTML elle-même.

Si vous vérifiez, par exemple, le code source de google.com, vous le verrez intégré CSS critique dans la section du HTML.

Code source de Google.com.

Il existe plusieurs outils qui peuvent aider à extraire les CSS critiques.

  • Criticalcss.com.
  • Critique.
  • Plugin Webpack critique HTML.

Différer le chargement des fichiers JavaScript

En utilisant cette méthode, il est possible de différer le chargement des fichiers JavaScript jusqu’à ce que d’autres éléments critiques de l’arborescence DOM soient chargés. Cependant, cela vient avec quelques mises en garde.

Exemple de report d’un fichier JavaScript :

<script defer src="https://www.searchenginejournal.com/eliminate-render-blocking-resources/466367/script.js"></script>

Premièrement, vous pouvez avoir un impact négatif sur l’apparence du site lorsque vous différez le chargement des fichiers JavaScript, car certains d’entre eux pourraient être des éléments requis pour que la page se charge complètement.

Deuxièmement, si vous ne faites pas attention, en différant le chargement des fichiers JavaScript, vous pourriez potentiellement introduire des problèmes avec l’interactivité de la page (interaction avec la prochaine métrique Core Web Vitals).

Troisièmement, vous pouvez également introduire des problèmes avec le fonctionnement général du site.

L’idée est que vous devez être prudent lorsque vous travaillez sur ces types d’optimisations, afin de ne pas causer par inadvertance de problèmes ailleurs dans le processus.

Ce faisant, vous pouvez avoir un impact considérable sur la vitesse de votre page et sur la façon dont Google voit votre site.

L’autre préoccupation, cependant, est lorsque vous utilisez des plugins tels que Nitro pour différer des fichiers critiques comme CSS et JavaScript.

Bien que cela puisse avoir un impact positif sur la vitesse de la page, le problème majeur avec cela est que le plugin diffère tous les fichiers CRITICAL jusqu’à ce que la page ait chargé la partie HTML du document.

Qu’est-ce que ça veut dire? Cela signifie que Google ne peut pas voir l’intégralité du document tel qu’il est censé l’afficher. Cela revient à bloquer vos fichiers CSS et JavaScript à l’aide de robots.txt, dont Google a besoin pour déterminer si votre site est adapté aux mobiles.

La page officielle de Google Developer dit ceci, comme mentionné ailleurs :

« Pour un rendu et une indexation optimaux, autorisez toujours Googlebot à accéder aux fichiers JavaScript, CSS et image utilisés par votre site Web afin que Googlebot puisse voir votre site comme un utilisateur moyen.

Si le fichier robots.txt de votre site interdit l’exploration de ces éléments, cela nuit directement à la qualité du rendu et de l’indexation de votre contenu par nos algorithmes. Cela peut entraîner des classements sous-optimaux.

Si vous reportez des fichiers CSS et JavaScript critiques pour des raisons de référencement, tant que vous vous assurez que Google peut voir ces fichiers lors du chargement de la page, vous ne devriez pas rencontrer de problèmes majeurs avec la façon dont Google peut voir votre site.

Utilisation des premiers conseils pour une meilleure optimisation du serveur

Avant de pouvoir parler des premiers indices, nous devons discuter du processus de chargement d’une page Web par le serveur. Les sites sont en effet devenus plus sophistiqués ces dernières années.

Et donc, les serveurs aussi. Mais, il y a des limites. Même si les serveurs peuvent effectuer et effectuent des tâches triviales toute la journée, il est toujours possible qu’un serveur s’enlise en s’efforçant de trop réfléchir à la façon dont il gère les ressources d’un site.

Ainsi, lorsque cela se produit, une latence supplémentaire par rapport à ce qui se produirait autrement se produit – et cela se produit avant que le navigateur ne puisse commencer à afficher la page.

Lorsque cette latence se produit, vous pouvez vous retrouver dans des situations où un site peut prendre quelques secondes avant d’apparaître dans la fenêtre du navigateur.

Et s’assurer que votre serveur restitue correctement les fichiers est un excellent premier pas vers l’augmentation de la vitesse de votre page.

Voici un exemple de ce qui se passe lorsque votre serveur ne répond pas correctement et met trop de temps à traiter certaines ressources :

Premiers indices

Alors, comment fonctionnent les premiers indices ?

Selon le guide du développeur Google Chrome, « les premiers indices sont un code d’état HTTP (103 premiers indices) qui est utilisé pour envoyer une réponse HTTP préliminaire précise avant une réponse finale ».

Qu’est-ce que cela accomplit ?

Cela permet à un serveur de fournir certains types d’indices à un navigateur pour certaines ressources critiques (fichiers JavaScript, feuilles de style CSS, etc.) susceptibles d’être chargées et utilisées par la page Web elle-même.

Ce processus se produit en l’espace de quelques millisecondes ou moins pendant que le serveur travaille sur le rendu des ressources de la page principale.

Les premiers conseils sont quelque chose qui « aide un navigateur » et accélère le temps de réflexion du serveur en travaillant sur ce chargement à l’avance.

Pour cette raison, ce processus permet d’accélérer le temps de chargement de la page.

Des outils pour vous aider à optimiser votre chemin de rendu critique

N’êtes-vous pas un maître du code extraordinaire et vous êtes incapable de travailler avec et d’optimiser le code, les plugins et les éléments sous le capot de votre site Web ?

Eh bien, n’ayez crainte (trop!). Il existe des plugins WordPress disponibles qui peuvent vous aider à faire exactement cela.

Vous trouverez ci-dessous une liste d’outils que vous pouvez utiliser pour vous aider à optimiser votre propre chemin de rendu critique pour réussir :

  • Plugin CSS critique: Cet outil pratique vous permet de générer le CSS critique dont votre site a besoin. Ajoutez simplement votre URL, cliquez sur générer et c’est parti.
  • Plug-in d’optimisation automatique de la vitesse de la page : Ce plugin particulier est encore un autre plugin de vitesse de page qui vous permet également de différer les fichiers critiques. De plus, il aide à injecter du CSS en ligne dans l’en-tête de la page, reporte les scripts au pied de page et minimise vos fichiers HTML.
  • Plug-in de vitesse de page WP Rocket : Ce plugin de vitesse de page est l’un des plugins de mise en cache les plus puissants. Après l’installation, ce plugin particulier vous permet de profiter de la mise en cache des pages, de la compression GZIP, du préchargement du cache et de la mise en cache du navigateur.
  • WP-Optimiser : Il s’agit d’un plugin WordPress qui vous permet de faire plusieurs choses pour aider à mieux optimiser votre site pour des temps de chargement rapides. Ils incluent l’optimisation de votre base de données, la compression de vos images et la mise en cache de vos pages, ainsi que la minification et l’asynchronisation de vos fichiers CSS et JavaScript.

Veuillez noter : Cet auteur n’a aucun parti pris financier avec l’un de ces outils.

Pourquoi devrais-je m’en soucier?

Les données sur le comportement des utilisateurs de Google indiquent que la plupart des utilisateurs abandonnent un site lent après environ trois secondes.

En plus des études qui montrent que la réduction du temps de chargement des pages et l’amélioration de l’expérience de la page entraînent une plus grande satisfaction des utilisateurs, il existe également plusieurs mises à jour majeures de Google à l’horizon auxquelles vous voudrez vous préparer.

L’identification et l’optimisation des ressources bloquant le rendu seront essentielles pour rester au top du jeu lorsque ces mises à jour arriveront.

Google mettra en œuvre l’expérience de page sur le bureau en 2022, commençant son déploiement de l’expérience de page de bureau en février et se terminant en mars.

Selon Google, les trois mêmes métriques Core Web Vitals (LCP, FID et CLS), ainsi que leurs seuils associés, seront désormais liés au classement des ordinateurs de bureau.

En outre, Google travaille sur une toute nouvelle métrique Core Web Vitals, peut-être expérimentale, prenant en compte la durée maximale de l’événement et la durée totale de l’événement.

Leur explication de ces facteurs qu’ils envisagent sont les suivants :

Durée maximale de l’événement : la latence d’interaction est égale à la durée d’événement unique la plus longue de n’importe quel événement du groupe d’interaction.
Durée totale de l’événement : la latence d’interaction est la somme de toutes les durées d’événements, en ignorant tout chevauchement.

Avec de nombreuses études établissant un lien entre la réduction des temps de chargement des pages et l’amélioration de précieux KPI (conversions, taux de rebond, temps passé sur le site), l’amélioration de la latence du site est devenue un objectif commercial prioritaire pour de nombreuses organisations.

Les professionnels du référencement occupent une position unique pour guider cet effort, car notre rôle consiste souvent à combler le fossé entre les objectifs commerciaux et les priorités des développeurs Web.

Avoir la capacité d’auditer un site, d’analyser les résultats et d’identifier les domaines à améliorer nous aide à travailler avec les développeurs pour améliorer les performances et traduire les résultats aux principales parties prenantes.

Les objectifs de l’optimisation des ressources bloquant le rendu

L’un des principaux objectifs de l’optimisation du chemin de rendu critique est de s’assurer que les ressources nécessaires pour rendre ce contenu important, au-dessus de la ligne de flottaison, sont chargées aussi rapidement qu’il est humainement possible.

Toutes les ressources bloquant le rendu doivent être dépriorisées, ainsi que toutes les ressources qui empêchent la page de s’afficher rapidement.

Chaque point d’optimisation contribuera à l’amélioration globale de la vitesse de votre page, de l’expérience de la page et des scores Core Web Vitals.

Pourquoi améliorer le CSS bloquant le rendu ?

Google a dit à plusieurs reprises que le codage n’est pas nécessairement important pour le classement.

Mais, de la même manière, obtenir un avantage de classement grâce aux améliorations de l’optimisation de la vitesse des pages peut potentiellement aider, en fonction de la requête.

En ce qui concerne les fichiers CSS, ils sont considérés comme des ressources bloquant le rendu.

Pourquoi est-ce?

Même si cela se produit en une milliseconde ou moins (dans la plupart des cas), le navigateur ne commencera pas à afficher le contenu de la page tant qu’il ne pourra pas demander, recevoir et gérer tous les styles CSS.

Si un navigateur rend un contenu qui n’est pas stylisé correctement, tout ce que vous obtiendrez est un tas de texte ordinaire et de liens qui ne sont même pas stylisés.

Cela signifie que votre page sera essentiellement « nue », faute d’un meilleur terme.

La suppression des styles CSS se traduira par une page littéralement inutilisable.

La majorité du contenu devra être repeinte afin de paraître le moins du monde acceptable pour un utilisateur.

Comment éliminer les ressources bloquant le rendu

Si nous examinons le processus de rendu des pages, la case grise ci-dessous représente le temps de navigation nécessaire pour obtenir toutes les ressources CSS. De cette façon, il peut commencer à construire le DOM de CSS (ou arbre CCSOM).

Cela peut prendre entre une milliseconde et plusieurs secondes, selon ce que votre serveur doit faire pour charger ces ressources.

Il peut également varier, ce qui peut dépendre de la taille, ainsi que de la quantité, de ces fichiers CSS.

L’arborescence de rendu suivante montre un exemple de navigateur affichant tous les fichiers avec CSS dans le DOM :

Arbre de rendu DOM CSSOM.

De plus, ce qui suit montre un exemple de la séquence de rendu d’une page, dans laquelle tous les fichiers se chargent dans un processus, de la construction du DOM à la peinture finale et à la composition de la page, connue sous le nom de chemin de rendu critique. .

Parce que CSS est une ressource bloquant le rendu par défaut, il est logique d’améliorer CSS au point où il n’a pas d’impact négatif sur le processus de rendu de la page.

La recommandation officielle de Google indique ce qui suit :

«CSS est une ressource bloquant le rendu. Faites-le parvenir au client le plus tôt et le plus rapidement possible pour optimiser le temps de premier rendu.

Le HTML doit être converti en quelque chose avec lequel le navigateur peut fonctionner : le DOM. Les fichiers CSS sont de la même manière. Celui-ci doit être converti en CSSOM.

En optimisant les fichiers CSS dans le DOM et le CSSOM, vous pouvez aider à réduire le temps nécessaire à un navigateur pour tout afficher, ce qui contribue grandement à une expérience de page améliorée.

Pourquoi améliorer le JavaScript bloquant le rendu ?

Saviez-vous que le chargement de JavaScript n’est pas toujours nécessaire ?

Avec JavaScript, le téléchargement et l’analyse de toutes les ressources JavaScript ne sont pas une étape nécessaire pour rendre entièrement une page.

Donc, ce n’est pas vraiment une partie techniquement requise du rendu de la page.

Mais la mise en garde à cela est la suivante : la plupart des sites modernes sont codés de telle manière que JavaScript (par exemple, le framework Bootstrap JS) est requis pour rendre l’expérience au-dessus du pli.

Mais si un navigateur trouve des fichiers JavaScript avant le premier rendu d’une page, le processus de rendu peut être arrêté jusqu’à plus tard et après l’exécution complète des fichiers JavaScript.

Cela peut être spécifié autrement en reportant les fichiers JavaScript pour une utilisation ultérieure.

Un exemple de ceci est s’il y a des fonctions JS comme une alerte qui est intégrée au HTML. Cela pourrait arrêter le rendu de la page jusqu’à l’exécution de ce code JavaScript.

JavaScript a le pouvoir exclusif de modifier les styles HTML et CSS, donc cela a du sens.

L’analyse et l’exécution de JavaScript pourraient être retardées en raison du fait que JavaScript peut potentiellement modifier l’intégralité du contenu de la page. Ce délai est intégré au navigateur par défaut – pour un tel scénario « juste au cas où ».

Recommandation officielle de Google :

« JavaScript peut également bloquer la construction du DOM et retarder le rendu de la page. Pour offrir des performances optimales… éliminez tout JavaScript inutile du chemin de rendu critique.

Comment identifier les ressources bloquant le rendu

Pour identifier le chemin de rendu critique et analyser les ressources critiques :

  • Exécutez un test en utilisant webpagetest.org et cliquez sur l’image « cascade ».
  • Concentrez-vous sur toutes les ressources demandées et téléchargées avant la ligne verte « Start Render ».

Analysez votre vue en cascade ; recherchez les fichiers CSS ou JavaScript qui sont demandés avant la ligne verte « start render » mais qui ne sont pas critiques pour le chargement du contenu au-dessus de la ligne de flottaison.

Exemple de rendu de démarrage.

Après avoir identifié une ressource (potentiellement) bloquant le rendu, testez sa suppression pour voir si le contenu au-dessus de la ligne de flottaison est affecté.

Dans mon exemple, j’ai remarqué certaines requêtes JavaScript qui peuvent être critiques.

Même s’ils sont critiques, c’est parfois une bonne idée de tester la suppression de ces scripts pour tester comment le changement d’éléments sur le site affecte l’expérience.

Exemple de résultats de test de page Web montrant des ressources bloquant le rendu.

Il existe également d’autres moyens d’améliorer ces ressources.

Pour les fichiers JavaScript non critiques, vous pouvez envisager de combiner les fichiers et de les différer en incluant ces fichiers au bas de votre page.

Pour les fichiers CSS non critiques, vous pouvez également réduire le nombre de fichiers CSS dont vous disposez en les combinant en un seul fichier et en les compressant.

L’amélioration de vos techniques de codage peut également se traduire par un fichier plus rapide à télécharger et ayant moins d’impact sur la vitesse de rendu de votre page.

Comment réduire les éléments bloquant le rendu sur la page

Une fois que vous avez déterminé qu’une ressource bloquant le rendu n’est pas essentielle pour afficher le contenu au-dessus de la ligne de flottaison, vous souhaiterez explorer une myriade de méthodes disponibles afin d’améliorer le rendu de votre page et différer les ressources non critiques.

Il existe de nombreuses solutions à ce problème, du report des fichiers JavaScript et CSS à la réduction de l’impact que CSS peut avoir.

Une solution possible consiste à ne pas ajouter de CSS à l’aide de la règle @import.

Assurez-vous de ne pas ajouter de CSS à l’aide de la règle @Import

Du point de vue des performances, même si @import semble garder votre fichier HTML plus propre, il peut en fait créer des problèmes de performances.

La déclaration @import entraînera en fait le navigateur à traiter un fichier CSS plus lentement. Pourquoi? Parce qu’il télécharge également tous les fichiers importés.

Le rendu sera entièrement bloqué jusqu’à la fin du processus.

En effet, la meilleure solution est d’utiliser la méthode standard d’inclusion d’une feuille de style CSS en utilisant la déclaration dans le HTML.

Minifiez vos fichiers CSS et JavaScript

Si vous êtes sur WordPress, l’utilisation d’un plugin pour minifier vos fichiers CSS et JavaScript peut avoir un impact considérable.

Le processus de minification prend tous les espaces inutiles dans un fichier et le comprime encore plus, de sorte que vous pouvez vous retrouver avec une belle amélioration des performances.

De plus, même si vous n’êtes pas sur WordPress, vous pouvez utiliser les services d’un développeur qualifié pour terminer le processus manuellement.

Cela prendra plus de temps mais peut en valoir la peine.

Les fichiers minifiés sont généralement beaucoup plus légers que leurs homologues précédents, ce qui signifie que le rendu initial se terminera beaucoup plus rapidement.

En plus de cela, après le processus de minification, vous pouvez également vous attendre à ce que le processus de téléchargement soit plus rapide car moins de temps est nécessaire pour télécharger les ressources de blocage sans rendu.

Utiliser des polices système au lieu de polices tierces

Bien que les polices tierces puissent sembler rendre un site « plus joli », ce n’est pas exactement le cas.

Bien que cela puisse sembler étonnant à première vue, ces fichiers de polices tiers prennent souvent plus de temps à se charger et peuvent contribuer à votre problème de ressources bloquant le rendu.

En raison des fichiers externes, le navigateur doit faire des demandes externes pour télécharger ces fichiers afin d’afficher votre page, ce qui peut entraîner des temps de téléchargement considérablement plus longs.

Si vous faites partie d’une équipe dont les meilleures pratiques de développement ne sont pas idéales, il peut être logique que vous disposiez de nombreux fichiers de polices tiers qui ne sont pas nécessaires au rendu de votre site.

Dans ce cas, la suppression de tous ces fichiers inutiles peut améliorer considérablement vos ressources de blocage du rendu et contribuer à votre amélioration globale dans Core Web Vitals.

L’utilisation de polices système, en revanche, ne conserve le traitement que dans le navigateur sans demandes externes.

En outre, il existe probablement des polices système très similaires aux polices tierces que vous utilisez.

Cependant, si vous devez absolument utiliser des polices tierces, vous devez faire deux choses pour atténuer les problèmes liés à certains aspects des polices tierces.

Premièrement, si elles sont utilisées conjointement avec le préchargement et l’échange de polices, les problèmes avec les polices tierces deviennent un non-problème.

L’autre problème lors de l’utilisation de polices tierces est que les polices sont invisibles jusqu’à ce que la police elle-même soit chargée, ce qui a un impact négatif sur Core Web Vitals et l’expérience utilisateur. Pour éviter cela, vous pouvez utiliser le CSS d’échange de polices.

Voici comment ça fonctionne: Le CSS Font-Swap explique au navigateur que le texte qui utilise une police particulière doit être affiché immédiatement en utilisant une police système. Une fois la police personnalisée prête, cette police personnalisée remplacera alors la police système. C’est la méthode la plus efficace que vous puissiez utiliser pour éviter les polices invisibles lors du chargement de la page.

The New Kid On The Block : polices variables

Depuis 2020, les polices variables sont devenues largement prises en charge dans la plupart des navigateurs. Que sont exactement les polices variables ?

Avec les polices variables, tous vos styles de police sont contenus dans un seul fichier. Mais avant que les polices variables ne deviennent monnaie courante, vous auriez besoin de plusieurs fichiers de polices distincts pour les polices.

L’utilisation de polices variables présente également plusieurs avantages, notamment :

  • Taille de fichier plus petite : Les polices variables ont une taille de fichier plus petite car il s’agit d’un fichier à police unique qui contient toutes les variations de largeur, de poids et d’autres attributs.
  • Une gamme de conception plus flexible : Avec d’autres types de polices, trois à cinq fichiers de polices différents sont nécessaires pour fournir chaque représentation du langage/de la voix de conception d’un site. Et cela inclut toutes les permutations d’en-têtes, de corps de texte, etc. Mais avec des polices variables, l’utilisation d’un seul fichier de police vous permet d’utiliser toutes les variations possibles qui pourraient être associées à la conception d’une police.
  • Moins et un seul fichier : En raison de ces économies de taille de fichier, cela aide à compresser davantage la taille de votre page et diminue la vitesse de votre page. Et l’avantage du fichier unique lui-même permet au webmaster de vraiment compresser encore plus la vitesse de sa page.

La documentation suivante parle des polices variables et comment les implémenter. En raison de leurs avantages, l’utilisation de polices variables est une alternative acceptable si vous devez absolument implémenter des polices tierces.

Améliorez vos techniques de codage et de combinaison de fichiers

Si vous travaillez vous-même avec du code, vous pouvez (ou non… personne ne juge ici) trouver que les techniques ne sont pas optimales.

Un exemple : vous utilisez partout le CSS en ligne, ce qui entraîne des problèmes de traitement et de rendu dans le navigateur.

La solution la plus simple consiste à vous assurer que vous prenez tous les CSS en ligne et que vous les codez correctement dans le fichier de feuille de style CSS.

Si le code d’un autre développeur n’est pas à la hauteur, cela peut créer des problèmes majeurs avec le rendu de la page.

Par exemple : disons que vous avez une page qui est codée en utilisant des techniques plus anciennes plutôt que des techniques modernes et plus légères.

Les techniques plus anciennes pouvaient inclure un gonflement important du code et entraîner un rendu plus lent de la page.

Pour éliminer cela, vous pouvez améliorer vos techniques de codage en créant un code plus léger et moins gonflé, ce qui se traduit par une bien meilleure expérience de rendu de page.

La combinaison de fichiers peut également améliorer la situation

Par exemple : si vous avez huit ou 10 fichiers JavaScript qui contribuent tous à la même tâche, vous pouvez engager un développeur qui peut combiner tous ces fichiers pour vous.

Et s’il s’agit de fichiers JavaScript moins critiques, alors pour diminuer encore les problèmes de rendu de page, ces fichiers peuvent également être différés en les ajoutant à la fin du code HTML sur la page.

En combinant des fichiers et en améliorant vos techniques de codage, vous pouvez contribuer de manière significative à de meilleures expériences de rendu de page.

Points clés à retenir

Si vous souhaitez créer votre propre processus pour rechercher et réduire les ressources bloquant le rendu, vous disposez désormais des outils pour le faire. Le processus est décrit comme suit :

  • Étape 1: Explorez votre site à l’aide de Screaming Frog ou d’autres outils d’exploration.
  • Étape 2: Identifiez les pages avec une vitesse de page lente.
  • Étape 2a : Vous pouvez également utiliser Google Search Console ou Google Analytics à cette fin.
  • Étape 3: Organisez les pages avec les performances les plus faibles que vous trouvez dans une liste prioritaire.
  • Étape 4: Parcourez les éléments de la liste de contrôle ci-dessus (vous pouvez également créer une feuille de calcul de chaque élément par page si vous préférez) et recherchez, réduisez ou réparez ces ressources bloquant le rendu si nécessaire.
  • Étape 5 : Rincez et répétez pour chaque page de votre site.

L’idée est de créer un processus facilement évolutif, facile à mettre en œuvre et qui peut vous mettre sur la voie du succès avec une vitesse de page beaucoup plus faible en conséquence.

Avec ce processus, vous aussi pouvez bénéficier de l’avantage que vous aurez, et vous pourriez également bénéficier d’un coup de pouce de Google Core Web Vitals.

L’identification et la réparation des ressources bloquant le rendu est un élément essentiel de l’optimisation de la vitesse que la plupart des audits comportent cette étape. Le raisonnement derrière cela est qu’ils aident à créer les meilleurs temps de rendu possibles pour vos pages de classement.

Google travaille constamment à améliorer la vitesse des pages. Mais il y a une chose qui a toujours été cohérente : plus la vitesse de votre page est rapide, mieux c’est.

En intégrant un processus évolutif où vous pouvez accomplir cela rapidement, il est possible de s’attaquer relativement facilement aux projets d’optimisation de la vitesse des pages, même les plus vastes et les plus complexes.

Et cela se traduit également par une meilleure expérience utilisateur.

En trouvant et en réparant les ressources bloquant le rendu, vous pouvez également améliorer la façon dont votre utilisateur expérimente votre site, et vous continuerez à satisfaire les visiteurs de votre site Web.

Après tout, garder votre site en parfait état pour les heures de grande écoute est l’objectif de tout ce travail d’optimisation !

Davantage de ressources:

  • Advanced Core Web Vitals : un guide technique de référencement
  • Différence entre le rapport CWV de la Search Console et PageSpeed ​​Insights
  • Core Web Vitals : un guide complet

Image en vedette : SuperOhMo/Shutterstock

Les résultats de Google Desktop Search sont désormais défilables en continu

0

Google rend les résultats de recherche sur ordinateur plus proches du mobile avec une mise à jour qui permet aux utilisateurs de faire défiler sans cesse plusieurs pages.

Le défilement continu est désormais déployé dans les résultats de recherche sur ordinateur aux États-Unis.

Dans un e-mail au Search Engine Journal, Google explique comment les SERP afficheront jusqu’à six pages d’URL avant d’inviter les utilisateurs à cliquer sur « plus de résultats »:

« … nous apportons le défilement continu sur le bureau afin que vous puissiez continuer à voir des résultats de recherche plus utiles en moins de clics. Il est maintenant encore plus facile de s’inspirer avec plus d’informations à portée de main.

Désormais, lorsque vous faites défiler vers le bas, vous continuez à trouver des résultats pertinents afin de découvrir de nouvelles idées. Lorsque vous atteignez le bas d’une page de résultats de recherche, jusqu’à six pages de résultats seront automatiquement affichées jusqu’à ce que vous voyiez un bouton « Plus de résultats » si vous souhaitez continuer plus loin.

Alors que Google continue de remplir la première page des résultats de recherche avec des annonces, des extraits de code, des médias, des boîtes « les gens demandent aussi » et d’autres fonctionnalités, cette mise à jour est une victoire pour les pages Web classiques.

Donner aux chercheurs la possibilité de faire défiler six pages à la fois augmente leur probabilité de voir plus de résultats avant de se heurter à un barrage routier.

Nous ne nous attendons pas à ce que ce changement ait un impact sur les rapports. Google a noté l’année dernière, lors de la mise à jour des résultats de recherche mobile sur le défilement continu, qu’il n’y avait aucune différence dans la Search Console.

C’est parce que la Search Console suit les positions SERP, pas les pages, explique Google :


Image en vedette : Ashalatha/Shutterstock

WordPress atteint de multiples vulnérabilités dans les versions antérieures à 6.0.3

0

WordPress a publié une version de sécurité pour résoudre plusieurs vulnérabilités découvertes dans les versions de WordPress antérieures à 6.0.3. WordPress a également mis à jour toutes les versions depuis WordPress 3.7.

Vulnérabilité de script intersite (XSS)

La base de données nationale des vulnérabilités du gouvernement américain a publié des avertissements de multiples vulnérabilités affectant WordPress.

Il existe plusieurs types de vulnérabilités affectant WordPress, y compris un type connu sous le nom de Cross Site Scripting, souvent appelé XSS.

Une vulnérabilité de script intersite survient généralement lorsqu’une application Web telle que WordPress ne vérifie pas (nettoie) correctement ce qui est entré dans un formulaire ou téléchargé via une entrée de téléchargement.

Un attaquant peut envoyer un script malveillant à un utilisateur qui visite le site qui exécute ensuite le script malveillant, fournissant alors des informations sensibles ou des cookies contenant les informations d’identification de l’utilisateur à l’attaquant.

Une autre vulnérabilité découverte est appelée Stored XSS, qui est généralement considérée comme pire qu’une attaque XSS classique.

Avec une attaque XSS stockée, le script malveillant est stocké sur le site Web lui-même et est exécuté lorsqu’un utilisateur ou un utilisateur connecté visite le site Web.

Une vulnérabilité de troisième type découverte est appelée Cross-Site Request Forgery (CSRF).

Le site Web de sécurité Open Web Application Security Project (OWASP) à but non lucratif décrit ce type de vulnérabilité :

« Cross-Site Request Forgery (CSRF) est une attaque qui force un utilisateur final à exécuter des actions indésirables sur une application Web dans laquelle il est actuellement authentifié.

Avec un peu d’aide d’ingénierie sociale (comme l’envoi d’un lien par e-mail ou chat), un attaquant peut inciter les utilisateurs d’une application Web à exécuter les actions de son choix.

Si la victime est un utilisateur normal, une attaque CSRF réussie peut forcer l’utilisateur à effectuer des demandes de changement d’état telles que le transfert de fonds, la modification de son adresse e-mail, etc.

Si la victime est un compte administratif, CSRF peut compromettre l’intégralité de l’application Web.

Voici les vulnérabilités découvertes :

  1. XSS stocké via wp-mail.php (poster par email)
  2. Ouvrir la redirection dans `wp_nonce_ays`
  3. L’adresse e-mail de l’expéditeur est exposée dans wp-mail.php
  4. Médiathèque – XSS réfléchi via SQLi
  5. Cross-Site Request Forgery (CSRF) dans wp-trackback.php
  6. XSS stocké via le Customizer
  7. Rétablir les instances d’utilisateur partagées introduites dans 50790
  8. XSS stocké dans WordPress Core via l’édition de commentaires
  9. Exposition des données via le point de terminaison REST Terms/Tags
  10. Fuite de contenu d’e-mails en plusieurs parties
  11. Injection SQL en raison d’un nettoyage incorrect dans `WP_Date_Query`
  12. Widget RSS : problème XSS stocké
  13. XSS stocké dans le bloc de recherche
  14. Bloc d’image de fonctionnalité : problème XSS
  15. Bloc RSS : problème XSS stocké
  16. Correction du bloc de widget XSS

Action recommandée

WordPress a recommandé à tous les utilisateurs de mettre à jour leurs sites Web immédiatement.

L’annonce officielle de WordPress indiquait :

« Cette version comporte plusieurs correctifs de sécurité. Comme il s’agit d’une version de sécurité, il est recommandé de mettre à jour vos sites immédiatement.

Toutes les versions depuis WordPress 3.7 ont également été mises à jour.

Lisez l’annonce officielle de WordPress ici :

Version de sécurité de WordPress 6.0.3

Lisez les entrées de la base de données nationale des vulnérabilités pour ces vulnérabilités :

CVE-2022-43504

CVE-2022-43500

CVE-2022-43497

Google Ads : 4 stratégies pour optimiser les campagnes PPC obsolètes Evergreen

0

Admettez-le : vous avez une boîte de céréales ou un sac de chips dans votre cuisine en ce moment qui est resté là pendant très longtemps.

Que vous mettiez vos céréales dans un récipient Tupperware ou que vous fixiez ce sac de chips avec une pince à cheveux de qualité industrielle pour le garder frais, nous savons tous que ces choses sont restées là sans surveillance pendant trop longtemps.

Il y a de fortes chances que peu importe à quel point ils étaient bons au début et à quel point vous les avez préparés pour un stockage à long terme, ils n’étaient pas à la hauteur de Father Time.

Tout peut devenir obsolète – et tout finit par le devenir.

Cela inclut vos campagnes de recherche Google Ads à feuilles persistantes.

Mais la bonne nouvelle est que, contrairement aux céréales et aux chips, il y a des choses que vous pouvez faire pour rafraîchir toutes ces campagnes Google Ads à feuilles persistantes.

Allons-y.

Que sont les campagnes obsolètes et persistantes ?

Tout d’abord, nous devons nous mettre d’accord sur ce qui constitue exactement le périmé et le persistant.

Définition des campagnes PPC Evergreen

Les campagnes PPC Evergreen sont des campagnes que vous avez toujours en cours d’exécution principalement parce qu’elles contiennent des mots-clés principaux et ciblés communs à votre entreprise, à votre industrie ou au produit que vous vendez.

La demande de recherche de la campagne Evergreen PPC est généralement stable tout au long de l’année. Bien qu’ils puissent avoir des pics de ventes occasionnels, ils ne suscitent généralement qu’une petite partie de leur intérêt en raison de facteurs liés à la saisonnalité.

Les campagnes Evergreen obtiennent une bonne quantité de recherches mois après mois et année après année.

Au cas où cela ne serait toujours pas clair, voici un exemple.

Un magasin vendant des vêtements et un restaurant vendant des tartes auront des volumes de recherche constants dans certaines campagnes. Pourtant, ils auront des pics notables pendant des périodes comme Noël ou la fête des pères.

Celles-ci sont normales et considérées comme persistantes, car les utilisateurs rechercheraient ces articles toute l’année, même sans ces jours fériés.

De l’autre côté, les entreprises peuvent avoir des campagnes pour la location de costumes de Père Noël ou des services de chasse-neige.

Étant donné que ces campagnes dépendraient fortement de la saisonnalité, même si vous les laissiez fonctionner toute l’année, elles ne seraient pas considérées comme de véritables campagnes persistantes, car la grande majorité de leurs recherches seront effectuées dans une très petite fenêtre de temps au cours de l’année.

Campagnes PPC obsolètes définies

La définition d’une campagne obsolète peut être différente d’une personne à l’autre, voire d’une campagne à l’autre.

Cependant, dans ce cas, je fais référence à des campagnes en cours d’exécution pendant une durée considérable qui n’obtiennent plus d’améliorations dans les indicateurs de performance clés (KPI) traditionnels tels que :

  • Clic par action (CPA).
  • Retour sur les dépenses publicitaires (ROAS).
  • Taux d’impressions sur le Réseau de Recherche (IS).
  • Coût par lead (CPL).
  • Ou toute autre mesure importante pour une campagne spécifique.

Ces campagnes sont peut-être devenues obsolètes parce que vous n’avez rien fait pour les optimiser depuis quelques mois, car vous ne recevez pas suffisamment de données entrantes pour prendre des décisions (ou une centaine d’autres raisons possibles).

Le fait est qu’il s’agit de campagnes importantes qui n’apportent pas le volume de trafic auquel elles étaient habituées, les conversions sont de moins bonne qualité, ou il devient de plus en plus coûteux d’apporter des conversions.

Pourquoi les campagnes PPC Evergreen sont importantes

Les campagnes Evergreen constituent souvent la majorité du trafic PPC qu’une entreprise reçoit d’une semaine à l’autre. Ce trafic provient généralement de la base de l’ensemble de vos efforts de marketing PPC et contient 60 à 80 % de vos clics et conversions hebdomadaires.

Si vous êtes comme de nombreux pros du PPC, vous avez probablement passé des semaines à créer vos campagnes à feuilles persistantes. Vous les avez ajoutés, optimisés, élagués et leur avez probablement accordé presque toute votre attention jusqu’à ce qu’ils fonctionnent bien et fournissent les conversions dont votre client, patron ou entreprise avait besoin.

Mais ensuite, vous avez commencé à créer d’autres campagnes. Et le temps a passé. Le marché a commencé à changer, les concurrents ont changé et vos campagnes ont changé.

Comme nous le savons, les campagnes PPC ne s’améliorent pas comme par magie ; ils ne font qu’empirer s’ils sont ignorés pendant de longues périodes.

Les campagnes Evergreen génèrent probablement la plupart de vos clics, conversions et ventes de marketing numérique.

C’est presque impossible pour ces campagnes ne pas pour attirer l’essentiel de vos conversions numériques importantes, car elles sont toujours en cours d’exécution et contiennent probablement le petit nombre de mots clés qui constituent la grande majorité de vos KPI les plus importants.

4 stratégies pour actualiser les campagnes Google Ads Evergreen

Stratégie 1 : choquer l’algorithme

D’après mon expérience, les algorithmes sont comme les gens. Ils deviennent paresseux, arrêtent de travailler ou arrêtent d’essayer de s’améliorer sans que quelqu’un les pousse à faire mieux.

Ce quelqu’un c’est toi.

Choquer l’algorithme qui contrôle votre campagne à feuilles persistantes est essentiel pour redémarrer l’optimisation.

Voici quelques optimisations sur lesquelles vous pouvez vous concentrer et qui ramèneront votre algorithme dans la salle de sport :

  • Ajoutez d’autres actions de conversion.
  • Modifiez la stratégie d’enchères.
  • Ajoutez de nouveaux mots-clés.
  • Ajouter un nouveau texte publicitaire.
  • Modifiez l’ajustement des enchères en fonction de l’appareil.
  • Optimiser pour la valeur.

Google lui-même soutient même cette stratégie et mentionne des choses supplémentaires que vous pouvez essayer :

« [You] peut modifier votre création publicitaire, améliorer votre page de destination ou concevoir une meilleure expérience d’achat mobile sur votre site de vente au détail. Toutes ces optimisations permettront à un algorithme d’enchères automatiques d’être encore plus performant. »

Maintenant, vous n’avez pas à faire toutes ces choses – mais si vous essayez une ou deux de ces tactiques, elles peuvent fournir à l’algorithme de nouvelles informations.

En conséquence, votre algorithme endormi pourrait bien reprendre vie.

copie publicitaire google ads

Quelque chose d’aussi simple que de changer le contenu publicitaire peut relancer votre algorithme. Consultez cet article SEJ pour apprendre à rédiger de superbes annonces PPC.

Stratégie 2 : Utiliser des stratégies d’enchères intelligentes

Il n’y a pas si longtemps, il fut un temps où l’utilisation d’un type de correspondance de mots clés en requête large modifié et les enchères au CPC manuelles étaient une bonne stratégie. Cette stratégie a souvent surpassé les stratégies d’enchères « intelligentes » automatisées de Google.

Google a mis fin au type de correspondance de mots clés en requête large modifié en août 2021. De nombreux gestionnaires de PPC, dont moi-même, ont été contraints d’explorer les options disponibles, dont la plupart étaient les stratégies d’enchères intelligentes de Google.

Comme j’ai expérimenté presque toutes les stratégies d’enchères proposées par Google au cours des 18 derniers mois, Google a fait de grands progrès dans le département des stratégies d’enchères automatisées, et les résultats ont été prometteurs dans la plupart des campagnes au cours de l’année écoulée.

S’assurer que vos campagnes permanentes utilisent des stratégies d’enchères intelligentes, en particulier si vous utilisez des mots clés en requête large dans la campagne, permet à Google d’utiliser l’apprentissage automatique et des milliers de points de données client pour proposer le bon client.

Je recommande vivement de mettre en place une stratégie d’enchères intelligentes pour chaque campagne permanente, mais seulement si la campagne répond aux critères suivants :

  • Maximiser les conversions: Minimum de 15 conversions par mois.
  • Maximiser la valeur de conversion: Aucun nombre minimum de conversions, mais assurez-vous que toutes les actions de conversion sont associées à des valeurs en fonction de leur valeur pour votre entreprise ou votre client.
  • tCPA: Minimum de 30 conversions par mois.
  • ROAS: Minimum de 15 conversions au cours des 30 derniers jours.
valeur de conversion annonces google

Assurez-vous d’avoir une valeur attribuée si vous utilisez Maximiser la valeur de conversion. Trouver façon en savoir plus sur la valeur de conversion ici.

Vos campagnes doivent répondre aux exigences de la stratégie d’enchères que vous choisissez, car même si les stratégies d’enchères intelligentes peuvent disposer d’algorithmes puissants, elles doivent disposer de données à utiliser. Plus vous fournissez de données de conversion, mieux c’est.

Assurez-vous que votre budget prend en charge les campagnes afin qu’elles puissent générer suffisamment de conversions chaque mois pour soutenir votre stratégie d’enchères intelligentes.

Stratégie 3 : mettre en œuvre le suivi des conversions hors ligne

La mise en œuvre du suivi des conversions hors ligne (OCT) pourrait bien être le meilleur moyen de donner un nouveau souffle aux campagnes obsolètes de Google Ad Search.

Pour être clair, voici comment Google décrit l’OCT :

« Parfois, une annonce ne mène pas directement à une vente en ligne, mais lance plutôt un client sur un chemin qui mène finalement à une vente dans le monde hors ligne, comme à votre bureau ou par téléphone.

En important des conversions hors ligne, vous pouvez mesurer ce qui se passe dans le monde hors ligne après que votre annonce a généré un clic ou un appel vers votre entreprise. »

Un avertissement à propos de l’OCT est qu’il est technique à mettre en place et non une promenade dans le parc, même pour ceux qui ont déjà créé des connexions OCT.

Cependant, bien qu’il soit sans aucun doute difficile à mettre en place, les récompenses valent bien les tracas.

Google affirme que l’OCT peut générer jusqu’à 30 % de réduction des coûts et 20 % de revenus supplémentaires grâce aux campagnes connectées.

Voici les premières étapes pour commencer :

mise en œuvre de l'OCT

Obtenez un didacticiel complet sur la mise en œuvre de l’OCT ici.

Et la meilleure partie absolue de la mise en œuvre de l’OCT est qu’elle ne coûte pas d’argent. Vous n’avez pas besoin d’augmenter les enchères, d’augmenter votre budget ou d’effectuer des travaux supplémentaires pendant une période prolongée.

En fournissant simplement à Google des informations supplémentaires sur vos clients, un peu plus loin dans l’entonnoir, vous pouvez obtenir des gains d’efficacité notables de vos campagnes persistantes qui durent depuis des années.

Stratégie 4 : Exploitez vos propres données

Une méthode éprouvée pour optimiser toute campagne de recherche, y compris les campagnes PPC à feuilles persistantes, consiste à exploiter vos données de première partie.

Vous pouvez le faire pour obtenir un avantage pour une seule campagne ou créer un profil client complet basé sur les actions et les informations des utilisateurs précédents.

Non seulement Google Ads collecte automatiquement une pléthore d’informations sur chaque utilisateur qui a déjà interagi avec vos annonces, mais il existe plusieurs endroits pour y accéder sans même quitter la plate-forme Google Ads.

Une fois que vous avez rassemblé et analysé toutes les données, vous pouvez utiliser ces informations pour prendre une grande variété de décisions d’optimisation qui peuvent améliorer vos campagnes obsolètes et persistantes.

Où trouves-tu toutes ces données ? Deux places.

Cela peut sembler évident, mais certains des menus latéraux de Google Ads offrent un accès à une quantité incroyable d’informations sur la façon dont vos clients agissent et ce qu’ils désirent.

Voici une liste des menus latéraux de la plate-forme qui contiennent probablement des informations essentielles et exploitables sur votre client :

  • Calendrier des annonces > Calendrier des annonces.
  • Dispositifs.
  • Performances des annonces.
  • Performances LP.
  • Publics > Segments de public (cliquez sur la flèche « Afficher le tableau » pour voir les performances du segment d’audience).
  • Publics > Démographie.

Vous pouvez découvrir tant de choses simplement en consultant les données que Google Ads vous fournit dans les différents menus de campagne.

Cependant, les informations peuvent devenir encore plus profondes si vous creusez un peu plus profondément dans la plate-forme à l’aide de sous-menus ou du menu Outils et paramètres.

Ces informations peuvent être trouvées aux endroits suivants :

  • Outils et paramètres > Bibliothèque partagée > Gestionnaire d’audience > Vos informations sur les données (voir en photo ci-dessous)
  • Outils et paramètres > La mesure > Attribution (et tous les sous-menus qu’il contient)
  • Onglet Compte, Campagne ou Groupe d’annonces > Onglet Mot clé > Trois points > Diagnostiquer Mots clés > Exécutez le diagnostic.
aperçu des données annonces google

Comment incroyable est cette information!

Découvrez comment utiliser toutes ces données ici.

Conclusion

L’industrie est en constante évolution, donc nos campagnes devraient l’être aussi.

En tant qu’acteur important dans la fourniture de clics, de conversions et de ventes, les campagnes PPC à feuilles persistantes en valent toujours la peine.

Prenez le temps d’appliquer certaines de ces tactiques et donnez un nouveau souffle à vos campagnes Google Ads à feuilles persistantes.

Davantage de ressources:

  • Comment optimiser les annonces de recherche réactives de Google (RSA)
  • PPC immobilier : conseils pour optimiser les campagnes Google Ads
  • Les plus grandes tendances PPC de 2023, selon 22 experts

Images en vedette : Pasuwan/Shutterstock

Ce que les changements SEO de 2022 pourraient signifier pour 2023 et au-delà [Webinar]

0

Vous êtes-vous déjà senti submergé par les mises à jour apparemment constantes de l’algorithme de Google ? Si oui, vous n’êtes certainement pas seul.

De nombreux professionnels du référencement sont sous le choc du tourbillon d’une année de Google, avec huit mises à jour confirmées et plusieurs mises à jour non confirmées qui ont chuté en 2022.

Et avec tant de volatilité dans la recherche au cours de l’année écoulée, vous pouvez souvent avoir l’impression de vous démener pour suivre le rythme.

Mais que signifie le chaos de 2022 pour 2023 ? Peut-on s’attendre à plus de mises à jour ? Verrons-nous plus de tests?

Comment pouvez-vous être au premier plan des nouveaux déploiements de Google et vous assurer que vous êtes prêt pour les changements à venir ?

Comment pouvez-vous adapter votre stratégie de référencement pour la garder fraîche et pertinente ?

Pour les professionnels du référencement qui cherchent à prendre une longueur d’avance, notre prochain webinaire se concentre sur la façon de gérer les changements fréquents d’algorithmes et les changements de marché.

Rejoignez Pat Reinhart, vice-président du succès client chez Conductor, pour un récapitulatif détaillé des plus grandes informations SEO de cette année, ainsi que des prédictions d’experts sur ce que 2023 pourrait nous réserver.

Principaux points à retenir de ce prochain webinaire sur l’algorithme de Google

  • Quelle folle 2022 pour Google signifie pour 2023.
  • Comment la croissance de la recherche sur les réseaux sociaux aura un impact sur la stratégie l’année prochaine.
  • Ce que la popularité de la recherche visuelle signifiera à l’avenir.

S’inscrire maintenant

Tendances à surveiller en 2023

Alors que la technologie continue d’évoluer et que de nouvelles tendances numériques émergent, la communauté SEO doit s’adapter rapidement.

Avec la recherche d’images de plus en plus importante et Google commençant à donner la priorité aux vidéos courtes sur les SERP mobiles, le contenu visuel devrait avoir un impact majeur sur les classements de recherche à l’avenir.

Entre l’essor des médias sociaux et l’explosion du contenu vidéo court, plusieurs facteurs devraient avoir un impact majeur sur le référencement en 2023.

Non seulement les gens partagent davantage sur les plateformes sociales maintenant, mais un nombre croissant de personnes s’appuient sur la recherche sur les réseaux sociaux pour trouver ce qu’ils recherchent en ligne.

Cette tendance, ainsi que la popularité croissante de la recherche visuelle, devraient être des considérations clés dans votre stratégie de référencement pour l’année prochaine.

Découvrez plus d’informations sur la façon dont ces tendances pourraient affecter le référencement l’année prochaine en vous inscrivant à ce webinaire.

Optimisez votre stratégie de référencement

Si vous avez eu du mal à suivre les mises à jour fréquentes des moteurs de recherche cette année, les prédictions SEO que vous découvrirez dans ce webinaire pourraient changer la donne pour votre entreprise.

Si vous voulez rester compétitif en 2023, il est temps d’agir et de commencer à optimiser votre stratégie SEO.

Inscrivez-vous à ce webinaire et découvrez comment le passé récent de Google influencera l’avenir.

Twitter met désormais les tweets recommandés dans les flux de tout le monde

0

Twitter étend les tweets recommandés à tous les utilisateurs, y compris les personnes qui ont réussi à les éviter jusqu’à présent.

Dans un annoncela société déclare :

« Nous voulons nous assurer que tout le monde sur Twitter voit le meilleur contenu sur la plate-forme, nous élargissons donc les recommandations à tous les utilisateurs, y compris ceux qui ne les ont peut-être pas vus dans le passé. »

Twitter renvoie à un article de blog de septembre qui explique le fonctionnement des recommandations.

En bref, les recommandations sont des tweets sélectionnés par algorithme à partir de comptes que vous ne suivez pas.

En faisant apparaître les tweets recommandés aux côtés d’autres contenus dans le flux principal, Twitter vise à aider les utilisateurs à découvrir d’autres comptes qu’ils pourraient être intéressés à suivre.

Ce changement ne signifie pas nécessairement que les personnes qui ont vu les tweets recommandés commenceront à en voir davantage.

L’annonce de Twitter souligne que cette mise à jour s’applique aux personnes qui ne voyaient pas déjà les tweets recommandés.

Cependant, les utilisateurs réels signalent une augmentation des tweets recommandés. Certains reçoivent même des recommandations dans leur onglet de notification.

Si vous n’aimez pas les tweets recommandés ou si vous en voyez trop, vous pouvez passer au flux chronologique et les éviter complètement.

Le ratio de tweet ci-dessus vous donnera une idée du consensus autour des recommandations et du manque d’options pour les désactiver.

Un contingent vocal d’utilisateurs de Twitter préférerait voir des recommandations plus pertinentes ou avoir plus de moyens de les désactiver.

Il y a seulement quelques mois, le PDG de Twitter, Elon Musk, a critiqué l’algorithme de recommandation, affirmant qu’il préférait le flux chronologique :

L’expansion des tweets recommandés par Twitter pourrait-elle signifier qu’il y a des améliorations à l’algorithme ?

Vous pouvez personnaliser vos recommandations en appuyant sur l’icône à trois points à côté des tweets individuels.

À partir de là, vous pouvez dire que vous n’êtes «pas intéressé par ce tweet» ou aller plus loin et désactiver le compte afin que Twitter ne vous le recommande plus.

Certes, c’est un moyen fastidieux d’améliorer le système de recommandation de Twitter, mais c’est la seule alternative au passage aux « Derniers Tweets ».


Image en vedette : Roman Samborskyi/Shutterstock

Google met à jour les règles de suspension au niveau du compte Display & Video 360

0

Tout au long de l’année, Google a apporté de nombreuses mises à jour et clarifications à ses politiques de refus.

Ces mises à jour ont principalement consisté à fournir plus de contexte aux annonceurs sur la nature des refus d’annonces.

Plus tôt cette année, Google a mis à jour sa politique de destination des annonces, sa politique de vidéo indisponible et sa règle des 3 coups.

Pour terminer l’année, Google met à jour ses suspensions au niveau du compte pour les utilisateurs de Display et Video 360 en décembre 2022.

Qu’est-ce qui change ?

Google met à jour la page principale des refus et des suspensions pour avoir une page dédiée aux utilisateurs de Display and Video 360.

La nouvelle page précisera quelles violations constitueraient une suspension de compte. Ceux-ci inclus:

  • Systèmes de contournement
  • Pratiques trompeuses coordonnées
  • Contrefaire
  • Promotion des pharmacies non autorisées
  • Pratiques commerciales inacceptables
  • Violation des sanctions commerciales
  • Contenu sexuellement explicite

Bien que la nouvelle page Display and Video 360 ne soit pas encore disponible, attendez-vous à voir un contexte supplémentaire sur les violations ci-dessus pour vous assurer de les éviter.

Des violations répétées peuvent entraîner une suspension

En plus des violations énumérées ci-dessus, Google a annoncé qu’un compte partenaire pourrait également risquer d’être suspendu.

S’il s’avère qu’un annonceur d’un compte partenaire enfreint les règles à plusieurs reprises, le compte lui-même peut être suspendu. Pour être clair, cela ne signifie pas que toute violation pourrait entraîner la suspension d’un compte.

L’annonce de Google indiquait que si le compte partenaire ou l’annonceur s’était « livré de manière répétée ou principalement à des violations flagrantes des règles », cela entraînerait une suspension.

Selon la définition de Google, les violations flagrantes sont :

  • « Une violation si grave qu’elle est illégale ou cause un préjudice important à nos utilisateurs ou à notre écosystème de publicité numérique. Les violations flagrantes indiquent souvent que l’activité globale de l’annonceur ne respecte pas les règles Google Ads ou qu’une violation est si grave que nous ne pouvons pas risquer d’être exposés à nos utilisateurs à l’avenir. »

Alors, que pouvez-vous faire si cela se produit?

La bonne nouvelle est que le partenaire et l’annonceur peuvent faire appel des suspensions de compte s’ils en subissent une.

Sommaire

Google revoit en permanence ses règles et infractions en matière d’annonces et de comptes. Des mises à jour régulières tout au long de l’année ont apporté plus de clarté aux annonceurs non seulement sur la nature du refus, mais également sur la manière de résoudre ces cas de non-respect.

Étant donné que Google s’appuie à la fois sur l’interaction humaine et l’automatisation pour détecter les violations, il est toujours judicieux de vérifier votre compte chaque semaine pour détecter tout refus.

Au fur et à mesure que Google déploiera la nouvelle page de politique, nous mettrons à jour cet article pour inclure le lien.


Image en vedette : conception de papier découpé/Shutterstock

6 façons d’engager votre trafic de recherche organique sur les médias sociaux

0

Il peut sembler qu’il faille une éternité pour créer une audience en ligne de personnes qui souhaitent réellement lire ce que vous publiez, s’engager dans votre contenu et acheter les produits et services que vous proposez, en particulier lorsque vous essayez de vous développer de manière organique.

La croissance organique peut parfois prendre des mois voire des années pour atteindre un point rentable.

Ce qui est fou, c’est que la plupart des créateurs et des propriétaires d’entreprise attendent toujours que Google avec un peu de chance amener une autre personne sur leur site Web ou leur page.

Et s’il existait un moyen de résoudre ce problème ?

Et s’il existait un moyen meilleur et plus rapide d’engager votre trafic de recherche organique et votre contenu de médias sociaux en même temps ?

Heureusement, il y en a !

Nous avons créé ce processus simple en six étapes pour engager votre trafic de recherche organique sur les médias sociaux et étendre considérablement votre portée de recherche organique en utilisant les audiences similaires de Facebook.

  • Étape 1: Effectuez une recherche de mots-clés.
  • Étape 2: Créez un contenu (pour cet exemple, ce sera un blog).
  • Étape 3: Obtenez du trafic organique vers ce contenu.
  • Étape 4: Configurez votre pixel de médias sociaux et pixellisez les personnes qui lisent l’article de contenu.
  • Étape 5 : Créez une audience similaire à Facebook.
  • Étape 6 : Diffusez des publicités sur les réseaux sociaux à ce public.

Les étapes peuvent sembler un peu longues, surtout si vous débutez dans la croissance organique. Mais ne vous inquiétez pas ; ce blog va le décomposer pour vous.

Étape 1 : Effectuer une recherche de mots-clés

La plupart des personnes qui débutent dans la recherche de mots clés ont déjà quelques mots clés ou expressions qui, selon eux, conviendront à leur entreprise ou à leur créneau. Il peut s’agir de mots clés liés à leur entreprise ou à leur marque, comme [best books to read for business] ou [what foods cause inflammation?].

Recherche de mots-clés (mots-clés) ou les mots et expressions spécifiques que vous et votre public idéal utilisez en rapport avec vos produits, services, industrie, etc.

Ces sujets de semences très spécifiques sont très importants et constituent un excellent point de départ.

Souvent, le contenu que vous souhaitez créer et classer et quel est votre public réellement taper dans la barre de recherche sont probablement complètement différents.

C’est l’une des raisons les plus importantes pour effectuer une recherche de mots clés en premier lieu.

Si les gens ne le recherchent pas, alors pourquoi perdre du temps à le créer en premier lieu ?

Le moyen le plus intelligent d’éviter cela est de trouver les mots et expressions exacts que vos clients idéaux recherchent actuellement sur Google et les autres principaux moteurs de recherche.

Comprendre cela n’est pas aussi compliqué qu’il y paraît. Il existe une poignée d’outils de recherche de mots clés qui peuvent vous aider.

Par exemple, nous utilisons Ahrefs pour rechercher la phrase, [how to get followers on Instagram].

ahrefs recherche des données pour savoir comment obtenir des abonnés sur instagram

Vous pouvez voir dans l’image ci-dessus combien de personnes recherchent cette phrase clé et les autres sujets parents liés à celle-ci.

Lors de la création de contenu pour les moteurs de recherche, il est essentiel de créer un contenu qui réponde à une question à la fois.

Vous pouvez développer cette question, même jusqu’à quelques milliers de mots. Mais ne confondez pas un article avec trop de questions et de sujets.

Par exemple, vous pouvez prendre ces mots-clés à court et à long terme et rédiger un article de blog sur chaque sujet (bien sûr, lorsque cela a du sens pour votre entreprise).

S’il n’est pas logique d’écrire un sujet sur chacune de ces questions et que les mots-clés sont trop pertinents, alors il est peut-être plus logique d’utiliser cet ensemble de mots-clés comme titre H1 ou H2 à la place dans le même article de blog, ce qui jouent également un rôle important dans le classement des moteurs de recherche.

Étape 2 : créer un élément de contenu

Maintenant que vous comprenez l’importance de trouver les bons mots-clés à utiliser dans votre stratégie de marketing de contenu, il est temps de créer un article de blog.

Lors de la rédaction d’un blog, il est essentiel de se rappeler que l’objectif est d’attirer régulièrement de nouveaux lecteurs sur votre blog, ce qui conduira éventuellement à une vente.

C’est aussi pour obtenir des lecteurs et de l’engagement sur le blog, donc des signaux sont envoyés aux médias sociaux et aux moteurs de recherche pour aider votre article à obtenir un classement en première page et à se classer dans les 10 premiers articles de blog sur Google.

Encore une fois, c’est là que la recherche de mots-clés entre en jeu.

Assurez-vous de lire tous les blogs sur la première page de Google liés à votre recherche de mots clés. Ce faisant, assurez-vous que votre article surpasse chacun de ces articles de blog ou est jugé plus précieux.

Lorsque vous effectuez correctement une recherche de mots clés, il ne faut pas de temps pour obtenir les meilleurs classements dans Google, car vous savez ce que les gens recherchent et à quelle fréquence ils le recherchent.

Une fois que votre article de blog est publié sur votre site Web, il est temps d’attendre que certaines personnes le lisent et s’y engagent.

Étape 3 : Obtenez du trafic organique

La seule chose que vous avez à faire dans cette étape est d’attendre que du trafic organique s’infiltre ; l’objectif est d’avoir environ 1 000 personnes. Si 1 000 vous semble trop, essayez d’en avoir au moins 100.

Au fil du temps, lorsque le contenu que vous avez créé commence à obtenir des résultats de recherche, vous pouvez configurer un pixel (c’est l’étape suivante) et commencer à diffuser des publicités sur les réseaux sociaux pour pirater le processus et obtenir plus de regards sur votre contenu plus rapidement.

Cependant, permettez-moi de commencer par dire que cela n’est peut-être pas aussi simple qu’il y paraît – c’est l’étape où la plupart des entreprises se retrouvent bloquées et ne savent pas comment se développer raisonnablement.

La plupart des créateurs, des entreprises et des entreprises comprennent le fonctionnement d’un entonnoir marketing simple, mais ce qu’ils ne comprennent pas, c’est comment attirer en permanence de nouvelles personnes qualifiées dans chaque élément de l’entonnoir marketing.

Même ainsi, la plupart des entreprises ne comprennent pas comment réussir à entrelacer plusieurs plates-formes et utiliser les médias sociaux pour augmenter leur trafic de recherche organique ou vice versa.

Les gens ont créé tous ces excellents contenus, mais ils ne comprennent pas comment utiliser ce contenu génial pour les faire passer au niveau supérieur.

Les gens n’ont pas assez de temps pour créer du nouveau contenu chaque jour. La pression de devoir proposer de nouvelles idées chaque jour, de filmer des vidéos ou d’écrire un article de blog de 2 500 mots conduit souvent à l’épuisement professionnel.

Et lorsque vous utilisez plusieurs plates-formes, c’est là que cette stratégie marketing entre en jeu.

Vous devez comprendre comment suivre chaque personne qui touche votre contenu, du premier au dernier contact.

Des études ont montré qu’il faut généralement sept interactions ou contacts avec une entreprise avant de faire un achat.

Pour savoir combien de fois une personne interagit avec votre contenu, il est essentiel d’avoir un pixel placé sur votre site Web pour un suivi précis des données, menant à l’étape suivante.

Étape 4 : Configurer le pixel des réseaux sociaux

Une fois que vous avez publié votre article de blog et qu’une petite ou grande quantité de trafic interagit avec votre contenu, il est temps de configurer votre pixel de médias sociaux sur votre site Web.

comment configurer un pixel

Si vous n’êtes pas familier avec un pixel, voici la définition.

Un pixel est constitué de quelques lignes de code que vous copiez dans la section d’en-tête de votre site Web.

Il fonctionne en plaçant et en déclenchant des cookies pour suivre les utilisateurs lorsqu’ils interagissent avec votre site Web et vos publicités Facebook.

Le pixel a deux objectifs principaux :

  • Pour effectuer un remarketing auprès d’une personne qui a visité l’une de vos pages.
  • Pour savoir quelles pages ils ont visitées et pour suivre et voir si quelqu’un a terminé l’action souhaitée, quelle qu’elle soit.

Ce que fait le pixel, en substance, c’est permettre à Facebook de suivre son audience sur notre plateforme ; nous donnons essentiellement accès à Facebook à notre suivi.

Si vous ne savez pas comment créer un pixel Facebook et ajoutez le Facebook Pixel à votre site Web, suivez ce processus en deux étapes :

Partie 1 : Créer un pixel Facebook

  • Accédez au gestionnaire d’événements.
  • Cliquez sur Connecter les sources de données et sélectionnez la toile.
  • Sélectionner Pixel Facebook et cliquez Relier.
  • Ajoutez votre Nom du pixel.
  • Entrez l’URL de votre site Web pour vérifier les options de configuration faciles.
  • Cliquez sur Continuer.

Partie 2 : Ajoutez le pixel Facebook à votre site Web

Une fois que vous avez créé votre pixel, vous êtes prêt à mettre le code du pixel Facebook sur votre site Web.

Il existe différentes options pour configurer cette partie :

  • Vous pouvez ajouter manuellement un code de pixel à un site Web.
  • Utilisez une intégration partenaire.
  • Utilisez les instructions par e-mail.

Une fois que le suivi est en place et que vous comprenez parfaitement les schémas de votre public cible, vous pouvez commencer à mettre en œuvre la stratégie R3MAT, en montrant le bon message à la bonne personne au bon moment avec les bonnes attentes.

Une fois que vous avez configuré votre pixel de réseau social, il est temps de passer à l’étape suivante.

Étape 5 : Créer une audience similaire

Saviez-vous que Facebook peut prédire si vous êtes enceinte avant de savoir que vous êtes enceinte ? Ou que Facebook peut savoir si vous trompez votre partenaire ? Ou que vous allez divorcer ?

Il peut suivre chaque défilement vers le haut ou vers le bas, un glissement de doigt, chaque cœur, republier, retweeter et connaître chaque personne, entreprise et profil avec lesquels vous interagissez.

Cela semble assez effrayant, non?

Mais c’est là que cela devient super puissant.

Facebook a une option où vous pouvez créer une audience similaire basée sur ses capacités de suivi pour atteindre de nouvelles personnes qui sont les plus susceptibles d’être intéressées par votre entreprise car elles sont similaires à vos meilleurs clients existants.

Vous pouvez créer un groupe de personnes ayant des goûts, des intérêts et des données démographiques similaires à ceux qui interagissent déjà avec votre site Web.

Voici comment créer une audience Facebook similaire :

  • Accédez à vos audiences.
  • Clique le Créer un public déroulant et choisissez Public sosie.
  • Choisissez vos notes sources :
    • Une source peut être une audience de clients non créée avec vos données de pixel, les données de votre application mobile ou les fans de votre page.
    • Envisagez d’utiliser 1 000 à 50 000 de vos meilleurs clients en fonction de la valeur à vie, de la valeur de la transaction, de la taille totale de la commande ou de l’engagement.
  • Choisissez le ou les pays où vous souhaitez trouver un ensemble similaire de personnes.
  • Choisissez la taille d’audience souhaitée avec le curseur.
  • Cliquez sur Créer un public.
comment créer une audience personnalisée

La création de ce public permet à n’importe quelle entreprise de créer un petit sous-ensemble de personnes à qui vous pouvez parler comme bon vous semble.

Vous pouvez désormais afficher des annonces pertinentes pour ce public, les déplacer dans l’entonnoir de vente, établir votre relation avec eux et augmenter votre portée et votre fréquence.

Tout cela est possible parce que Facebook surveille en permanence tant de petits points de données.

Facebook collecte en permanence des informations sur ce que vous achetez, les personnes que vous recherchez ou vos amis, les sites Web que vous visitez et les comptes que vous suivez et ne suivez plus.

De plus, des milliers d’autres informations personnelles sont collectées à partir des archives publiques et de votre activité sur les réseaux sociaux.

Étape 6 : Servir le public avec les publicités sur les réseaux sociaux

La dernière étape consiste à diffuser des annonces pertinentes auprès de votre nouvelle audience similaire que vous venez de créer.

Pour que ce processus se poursuive, assurez-vous de montrer systématiquement à votre ou vos audiences similaires un nouveau contenu pertinent qui les rencontre à chaque étape du parcours de leurs acheteurs.

Cela signifie que vous les toucherez avec du contenu nouveau ou recyclé (et le type avec lequel votre public aime s’engager) au stade de la sensibilisation, de la réflexion et de la décision du parcours des acheteurs.

Lorsque vous terminez ce processus en six étapes, vous prenez officiellement votre recherche organique et vous l’allumez.

Conclusion

Assurez-vous de continuer à répéter ce processus simple en six étapes pour engager votre trafic de recherche organique sur les médias sociaux encore et encore pour voir les meilleurs résultats.

Répétez tout, de la recherche de nouveaux mots clés à la création de nouveau contenu et à la configuration de votre nouveau pixel, en passant par la diffusion de nouvelles annonces sur le contenu auprès d’un public enregistré ou nouveau.

Cela ne signifie pas que vous devez changer ce qui fonctionne, mais peut-être retirer quelques clips de votre contenu existant et le montrer à votre public.

Divisez les gros morceaux de contenu en segments plus petits pour créer de nouveaux morceaux de micro-contenu à partir de votre contenu existant actuel.

Davantage de ressources:

  • 5 stratégies de médias sociaux que vous pouvez utiliser pour booster votre référencement
  • 7 façons d’utiliser le courrier électronique pour augmenter le trafic organique
  • Comment dominer le marketing des médias sociaux : un guide stratégique complet

Image en vedette : oatawa/Shutterstock

Google : les liens ont moins d’impact aujourd’hui que par le passé

0

Dans une vidéo des heures de bureau de Google SEO, un Googleur a répondu à une question sur les backlinks et les classements et a proposé le fait intéressant que les backlinks ont moins d’impact en tant que signal de classement qu’auparavant.

Signal de classement des backlinks

Les liens et les signaux de texte d’ancrage ont fait de Google un meilleur moteur de recherche que la concurrence lors de son introduction.

Auparavant, le référencement consistait principalement à optimiser les titres, les en-têtes et le contenu avec des mots-clés.

Après que Google est devenu important, on s’est rendu compte que les liens étaient la clé d’un meilleur classement.

Des industries entières se sont développées pour répondre au besoin de liens, tels que les annuaires Web et les courtiers de vente de liens.

Diverses techniques de création de liens sont également apparues, telles que les liens réciproques, le spam de commentaires, le spam de forum, etc.

Google a largement perdu la guerre contre le spam de lien. Le tournant a été 2012 avec l’introduction de l’algorithme Penguin, ainsi que d’autres mises à jour de l’infrastructure de Google (Hummingbird) qui ont permis à Google de faire des quantités de plus en plus massives de fonctions de classement liées aux liens.

Aujourd’hui, nous sommes à un point où Google est capable de classer les liens de manière à éliminer les liens de mauvaise qualité.

Les liens continuent d’être un facteur de classement important, mais il reste un mystère quant à l’impact des liens aujourd’hui.

John Mueller a émis l’hypothèse récemment que les liens pourraient commencer à jouer un rôle décroissant dans le classement, en disant :

« … c’est quelque chose où j’imagine qu’avec le temps, le poids des liens diminuera un peu car nous pourrons comprendre un peu mieux comment le contenu s’intègre dans le contexte de l’ensemble du Web. »

Les backlinks ont moins d’impact aujourd’hui

Il est intéressant d’entendre un Googleur dire que les liens ont moins d’impact aujourd’hui parce qu’il était entendu que la réduction d’importance était quelque chose dans le futur.

Mais peut-être que le point clé à garder à l’esprit est que la force du signal de lien est comparée au moment où Google a commencé.

La remarque sur les liens est née d’une question sur la raison pour laquelle Google utilise toujours des backlinks et si les campagnes de création de liens ne sont pas autorisées.

Ceci est la question:

« Pourquoi Google continue-t-il à utiliser les backlinks comme facteur de classement si les campagnes de création de liens ne sont pas autorisées ?

Pourquoi Google ne peut-il pas trouver d’autres facteurs de classement qui ne peuvent pas être facilement manipulés comme les backlinks ? »

La réponse de Google :

« Il y a plusieurs choses à déballer ici.

Premièrement, les backlinks en tant que signal ont un impact beaucoup moins important que lorsque Google Search a commencé il y a de nombreuses années.

Nous avons des signaux de classement robustes, des centaines d’entre eux, pour nous assurer que nous sommes en mesure de classer les résultats les plus pertinents et les plus utiles pour toutes les requêtes.

C’est tout à fait vrai, les liens ont beaucoup moins d’impact aujourd’hui qu’au début de Google, principalement parce que moins de types de liens (comme les liens d’annuaire, les liens payants) ont la capacité d’avoir un impact sur les classements de recherche.

Il n’est pas clair si Googler faisait référence à plus que les types de liens qui ont encore un impact.

Le Googleur a poursuivi :

«Deuxièmement, les campagnes de création de liens complets, qui sont essentiellement des spams de liens conformément à notre politique anti-spam.

Nous disposons de nombreux algorithmes capables de détecter des liens non naturels à grande échelle et de les annuler.

Cela signifie que les spammeurs ou les référenceurs qui dépensent de l’argent sur des liens n’ont vraiment aucun moyen de savoir si l’argent qu’ils ont dépensé pour la création de liens en vaut vraiment la peine, car il est très probable qu’ils gaspillent de l’argent en construisant tous ces liens spammés et ils étaient déjà annulés par nos systèmes dès que nous les voyons.

Les liens et la promotion du site sont toujours importants

Les liens ont une fonction qui va au-delà du simple classement. Google découvre les pages Web par le biais de liens.

La propre documentation de Google ne cite pas seulement des liens comme la façon dont Google découvre les pages Web, elle encourage les éditeurs à promouvoir leurs sites.

La documentation dit:

« Google trouve également des pages via des liens provenant d’autres pages. Apprenez à encourager les gens à découvrir votre site en faisant la promotion de votre site.

… Il y a de fortes chances qu’il existe un certain nombre de sites qui couvrent des sujets similaires au vôtre. Ouvrir la communication avec ces sites est généralement bénéfique. Les sujets d’actualité dans votre créneau ou votre communauté pourraient susciter des idées supplémentaires pour le contenu ou la création d’une bonne ressource communautaire.

La quantité de liens pointant vers un site indique toujours l’importance d’un site.

Les modèles de liens créés à partir de liens naturels aident Google à comprendre également ce qu’est un site grâce au graphique de liens résultant.

Questions de suivi

Les déclarations de Googlers semblent nécessiter des questions de suivi.

  • Le Googleur voulait-il dire que les liens que Google utilise pour le classement ont moins d’impact que par le passé ?
  • Qu’en est-il des campagnes de création de liens centrées sur le fait de parler d’un site aux autres et de demander un lien, sont-elles considérées comme du spam ?
  • Lorsque Googler a fait référence à des « campagnes de création de liens », parlait-il de campagnes pour payer les publications d’invités ou d’insertions de liens dans des articles existants ?

Les réponses données sont de bons points de départ mais ce nouveau format pour les heures de bureau de Google n’est pas mené en direct.

Cela signifie qu’il n’y a aucun moyen de poser des questions de suivi, ce qui rend certaines réponses moins utiles.

Citation

Image sélectionnée par Shutterstock/Asier Romero

Écoutez les heures de bureau de Google à la minute 6:08

Google : les pages non indexées n’ont pas d’incidence sur le budget de crawl

0

L’équipe Search Relations de Google confirme que les pages non indexées n’ont pas d’impact négatif sur le budget d’exploration d’un site Web, quel que soit le nombre de sites.

Ce sujet est abordé non pas une mais trois fois lors de l’édition de novembre 2022 de la session de questions-réponses de Google sur les heures de bureau SEO.

Les défenseurs de la recherche Google John Mueller et Gary Illyes répondent à tour de rôle à trois questions similaires posées par des personnes craignant d’avoir trop de pages non indexées sur leurs sites.

D’après les réponses de Mueller et Illyes, nous apprenons qu’il n’y a pas de « trop » de pages indexées. De plus, à moins que votre site Web ne compte plus d’un million de pages, vous n’avez pas à vous soucier du budget de crawl.

Voici un bref récapitulatif de chaque question et réponse.

Question 1 : Nombre excessif de pages indexées

À 8h23 des heures de bureau de Google en novembre 2022, Illyes répond à une question demandant si un nombre « excessif » de pages indexées est un problème pour la découverte ou l’indexation.

Illyes dit que noindex est un outil pour aider les sites Web à garder le contenu hors des moteurs de recherche. Google encourage l’utilisation de la balise noindex lorsque cela est nécessaire, et pour cette raison, il n’y a aucun effet indésirable qui lui est associé.

« Noindex est un outil très puissant que les moteurs de recherche prennent en charge pour vous aider, ce propriétaire de site, à garder le contenu hors de leurs index. Pour cette raison, il n’entraîne aucun effet indésirable en matière d’exploration et d’indexation. Par exemple, avoir de nombreuses pages sans index n’influencera pas la façon dont Google explore et indexe votre site. »

Question 2 : Ratio de pages indexées/non indexées

La question suivante se pose à 10:22 :

« Devrions-nous garder un œil sur le rapport entre les pages indexées et non indexées dans la Search Console afin de mieux reconnaître le budget de crawl éventuellement gaspillé sur les pages non indexées ?

Mueller démystifie que les sites Web devraient tenter d’équilibrer leurs pages indexées et non indexées.

À cette fin, le budget de crawl est un facteur auquel peu de sites doivent réfléchir ; Muller dit :

« Non, il n’y a pas de ratio magique à surveiller. De plus, pour un site qui n’est pas gigantesque, avec peut-être moins d’un million de pages, vous n’avez vraiment pas à vous soucier du budget de crawl de votre site Web. C’est bien de supprimer les liens internes inutiles, mais pour les sites de petite et moyenne taille, c’est plus un sujet d’hygiène du site qu’un sujet de référencement.

Question 3 : Pages non indexées liées à des sites de spam

À 11:26, une question sur l’absence de pages indexées est légèrement différente des deux précédentes.

La question se lit comme suit :

« De nombreux référenceurs se plaignent d’avoir des millions d’URL signalées comme exclues par noindex dans Google Search Console. Tout cela sur des pages de recherche internes absurdes liées à des sites de spam. Est-ce un problème pour le budget de crawl ? »

Ilyes réitère le point précédent sur le fait que noindex est un outil que les sites peuvent utiliser au besoin.

En supposant que les pages ne sont intentionnellement pas indexées, il n’y a pas lieu de s’inquiéter du fait que la Search Console les signale. Cela ne signifie pas que vous faites quelque chose de mal.

Illyes déclare :

« Noindex est là pour vous aider à garder les choses hors de l’index, et cela n’a pas d’effets négatifs involontaires, comme nous l’avons dit précédemment. Si vous voulez vous assurer que ces pages ou leurs URL, plus précisément, ne se retrouvent pas dans l’index de Google, continuez à utiliser noindex et ne vous souciez pas du budget de crawl.


La source: Google

Google partage de nouvelles informations sur les vulnérabilités trouvées dans Chrome

0

Les chercheurs en sécurité de Google partagent de nouvelles informations sur les vulnérabilités détectées dans Chrome, Firefox et Windows.

Dans un article de blog, Google et Threat Analysis Group (TAG) détaillent les étapes suivies depuis la découverte d’une opération de logiciel espion commercial liée à Variston IT.

Basé à Barcelone, en Espagne, Variston IT prétend fournir des solutions de sécurité personnalisées. Cependant, la société est connectée à un cadre d’exploitation appelé « Heliconia ».

Heliconia fonctionne de trois manières :

  • Il exploite un bogue du moteur de rendu Chrome pour exécuter des logiciels malveillants sur le système d’exploitation d’un utilisateur.
  • Il déploie un document PDF malveillant contenant un exploit pour Windows Defender.
  • Il utilise un ensemble d’exploits Firefox pour les machines Windows et Linux.

L’exploit Heliconia a été utilisé dès décembre 2018 avec la sortie de Firefox 64.

De nouvelles informations publiées par Google révèlent que Heliconia a probablement été utilisé dans la nature comme un exploit zero-day.

Heliconia ne présente aujourd’hui aucun risque pour les utilisateurs, car Google affirme ne pas pouvoir détecter une exploitation active. Google, Mozilla et Microsoft ont corrigé les bugs au début de 2021 et 2022.

Bien que Heliconia soit corrigé, les logiciels espions commerciaux sont un problème croissant, déclare Google :

« Les recherches de TAG soulignent que l’industrie de la surveillance commerciale est florissante et s’est considérablement développée ces dernières années, créant des risques pour les internautes du monde entier. Les logiciels espions commerciaux mettent des capacités de surveillance avancées entre les mains des gouvernements qui les utilisent pour espionner les journalistes, les militants des droits de l’homme, l’opposition politique et les dissidents.

Pour vous protéger contre Heliconia et d’autres exploits similaires, il est essentiel de maintenir à jour vos navigateurs Internet et votre système d’exploitation.

Les recherches de TAG sur Heliconia sont disponibles dans le nouveau billet de blog de Google, que Google publie pour sensibiliser à la menace des logiciels espions commerciaux.


La source: Google

Image en vedette : Tombé par terre/Shutterstock

Stratégie de contenu sur les médias sociaux : du début à la fin

0

Une stratégie de contenu de médias sociaux est comme une carte et un guide réunis en un seul.

C’est un document essentiel qui vous indique comment aller d’un point A à un point B pour assurer un retour sur investissement (ROI) des médias sociaux.

Il vous indique où publier, quoi publier et à quelle fréquence publier pour atteindre vos objectifs. Il vous donne une direction, ainsi qu’un moyen d’atteindre votre destination.

Sans stratégie, l’utilisation des médias sociaux pour développer votre entreprise peut être trop aléatoire ou dispersée pour fonctionner.

Avec un plan en main, cependant, vous aurez une meilleure chance d’atteindre les bonnes personnes, avec le bon contenu, sur les bonnes plateformes.

C’est important parce que plus de personnes que jamais auparavant se rassemblent sur les réseaux sociaux – près de 60% de la population mondiale totale.

Aux États-Unis, 72 % des personnes utilisent les médias sociaux, les plateformes les plus populaires étant Facebook, Instagram et LinkedIn.

Cela signifie que votre public se trouve probablement sur au moins une de ces plateformes, mais vous ne vous connecterez pas à elles, n’augmenterez pas le trafic vers votre site Web ou n’augmenterez pas les ventes sans une solide stratégie de contenu sur les réseaux sociaux.

Qu’est-ce qu’une stratégie de contenu sur les réseaux sociaux ?

Une stratégie de contenu de médias sociaux est un plan qui contient tous les tenants et aboutissants de la façon dont vous utiliserez le contenu pour développer votre marque et atteindre vos objectifs sur les plateformes de médias sociaux.

Idéalement, votre stratégie sera documentée afin que vous puissiez vous y référer lorsque vous effectuerez les tâches associées à la création de publications sur les réseaux sociaux, à leur publication et au suivi de vos résultats. Si vous avez une équipe, votre document de stratégie aidera également à garder tout le monde sur la même longueur d’onde.

N’oubliez pas : vous pouvez et devriez voir une croissance directe de la marque grâce au marketing de contenu sur les réseaux sociaux si vous le faites correctement – avec un plan.

Si, d’un autre côté, vous publiez n’importe quoi, n’importe quand, sans stratégie, objectifs ou mesures, vous ne verrez probablement que peu ou pas de résultats.

Comment construire votre stratégie de contenu de médias sociaux en sept étapes

1. Fixez des objectifs qui correspondent à votre marque

Chaque stratégie doit commencer par fixer un ou deux objectifs pour ce que vous voulez que cette stratégie atteigne.

L’établissement d’objectifs affine votre concentration et guide vos actions afin que vous ne perdiez pas de temps sur des choses qui n’ont pas d’importance.

Par exemple, si l’un de vos objectifs de marketing de contenu sur les réseaux sociaux est de générer plus de trafic vers votre site Web, des mesures telles que les likes et les partages n’auront pas beaucoup d’importance pour vous. Au lieu de cela, vous examinerez vos taux de clics (CTR) et le trafic de votre site Web à partir des médias sociaux.

Voici quelques autres objectifs communs de marketing de contenu sur les réseaux sociaux :

  • Accroître la notoriété de votre marque: suivez vos abonnés, publiez des partages/mentions et publiez la portée.
  • Gagnez plus de prospects: Mesurez les inscriptions par e-mail, les téléchargements de lead magnet et les clics provenant des réseaux sociaux.
  • Augmentez l’engagement avec votre marque: faites attention aux mentions J’aime, aux commentaires et aux partages par publication. Suivez les mentions et les réponses à vos histoires.

Rappelez-vous, ne suivez pas tout – suivez ce qui vous aidera à atteindre vos objectifs.

2. Recherchez votre public et les plateformes qu’il utilise

Si votre marque fait déjà du marketing de contenu, vous comprenez à quel point il est important de définir votre audience avant de commencer à créer du contenu.

La recherche d’audience guidera ce que vous publiez plus que tout autre facteur ; Chaque message que vous créez doit les engager à un certain niveau.

Pour ce faire, vous devez savoir Quel les engagera.

Vous pouvez vous baser sur ce que vous savez d’eux, comme leur âge, leur sexe, leur revenu, leur fonction ou leur secteur d’activité, etc., ou vous pouvez le découvrir directement de leur bouche avec des méthodes telles que :

  • Entretiens (échangez des e-mails ou des messages directs, ou parlez-leur en tête-à-tête).
  • Ecoute sociale.
  • Enquêtes.

La recherche d’audience vous aidera également à déterminer les plateformes que votre marque devrait utiliser.

Et, non, tu ne devrais pas être sur tout les plateformes. Au lieu de cela, choisissez-en une ou deux sur lesquelles concentrer l’essentiel de vos efforts et choisissez-les en fonction des plates-formes les plus courantes utilisées par votre public.

3. Optimisez vos profils de médias sociaux

Un profil social non optimisé nuira au travail que vous mettez dans le marketing de contenu des médias sociaux. Un profil non professionnel, bâclé ou hors marque n’aidera pas les visiteurs à comprendre qui vous êtes ou ce que vous vendez.

Au lieu de cela, assurez-vous que vos profils sont engageants, informatifs et correctement marqués afin que vous puissiez aider les prospects à en savoir plus sur vous.

  • Utiliser une photo de profil de marque: Gardez-le cohérent sur tous vos profils pour un look homogène.
  • Clarifiez votre biographie: Soyez bref mais agréable et assurez-vous d’expliquer succinctement ce que vous faites pour les clients.
  • Inclure les bons liens: incluez toujours un lien vers votre site Web, qu’il s’agisse d’une page de destination ou de votre page d’accueil.

Cela ne doit pas être compliqué. Par exemple, Rifle Paper Co. est une entreprise d’articles en papier extrêmement prospère avec le profil Instagram le plus simple possible. Il coche toujours toutes les cases :

Stratégie de contenu sur les médias sociaux : du début à la fin

4. Choisissez vos domaines thématiques et vos types de publication

Il est maintenant temps de choisir vos domaines d’intérêt pour votre contenu de médias sociaux ainsi que les types de contenu que vous publierez sur chaque canal.

L’intersection de l’expertise de votre marque et des intérêts des clients devrait éclairer vos domaines thématiques. Sur quels sujets pouvez-vous publier avec autorité et savoir-faire ? De quels sujets votre public souhaite-t-il entendre parler ? Affinez-le afin que vos profils sociaux soient cohérents et pertinents.

Après cela, précisez les types de publication que vous allez créer.

Chaque plate-forme de médias sociaux offre un éventail d’options, mais votre public peut s’attendre à voir certains types de contenu sur des plates-formes spécifiques, par exemple, de nombreux contenus visuels sur Instagram ou des publications et des liens textuels sur Twitter.

Par exemple, Stumptown Coffee Roasters se concentre principalement sur la publication de caractéristiques visuelles des produits sur Instagram, tandis que sa page Facebook est dédiée au partage d’événements et présente ses nombreux cafés à travers les États-Unis.

Stratégie de contenu sur les médias sociaux : du début à la fin

5. Configurez un calendrier de contenu et un calendrier de publication

Une publication cohérente est l’un des principes clés d’une bonne stratégie de contenu sur les réseaux sociaux.

La publication régulière de contenu de haute qualité augmente votre visibilité et donne à votre public plus de chances de s’engager avec vos publications. C’est pourquoi, pour faciliter la cohérence, vous devez maintenir un calendrier de contenu sur les réseaux sociaux et créer un calendrier de publication.

Planifiez tout, de ce que vous publierez au jour et à l’heure de publication. Vous pouvez également planifier des campagnes ou partager d’anciens messages avec le bon outil, comme MeetEdgar (mon préféré).

Stratégie de contenu sur les médias sociaux : du début à la fin

N’oubliez pas de programmer des publications pour les moments où votre public sera en ligne et fera défiler ses flux.

Vous pouvez vous appuyer sur des études et des benchmarks pour vous aider à comprendre cela, ou vous pouvez apprendre les meilleurs moments pour publier pour votre public grâce à des tests (et un peu d’essais et d’erreurs).

6. Créez un plan pour vous engager avec les autres

N’oubliez pas de prendre en compte l’engagement lorsque vous planifiez votre stratégie de contenu sur les réseaux sociaux.

Et non, je ne parle pas de l’engagement de votre public – je veux dire votre marque.

Les médias sociaux ne sont pas une rue à sens unique, mais plutôt un dialogue continu entre vous et votre public. Poursuivez la conversation en vous engageant avec eux et avec votre communauté au sens large.

Si vous ajoutez un plan d’engagement à votre stratégie, il sera plus facile de rester responsable. Par exemple, « Aimez et commentez deux à trois publications de la communauté par jour ». Vous pouvez même planifier la spontanéité, comme « Engagez-vous chaque fois que vous voyez une opportunité de vous connecter ».

7. Gardez une trace des performances de votre stratégie de contenu sur les réseaux sociaux

Une fois que vous avez commencé à créer et à publier du contenu en fonction de votre stratégie, vous pouvez commencer à suivre les métriques.

Certaines mesures importantes incluent :

  • Atteindre.
  • Impressions.
  • Engagement (y compris les likes, les commentaires, les sauvegardes, les partages, etc.)
  • Croissance des suiveurs.
  • Notoriété de la marque.
  • Taux de clics (CTR).
  • Sentiment de marque.

Et ce n’est que la pointe de l’iceberg.

Rappelez-vous, vous ne suivez pas tout les métriques, mais plutôt uniquement celles qui se rapportent à vos objectifs (que vous avez établis à l’étape 1).

Toutes vos idées de contenu ne fonctionneront pas, mais c’est le but du suivi : pour savoir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, afin que vous puissiez vous adapter en conséquence.

Gardez l’esprit ouvert, soyez flexible et n’ayez pas peur d’essayer de nouvelles idées.

Plus important encore, vérifiez régulièrement vos statistiques sur les réseaux sociaux afin d’avoir une image claire de vos performances au fil du temps.

Une stratégie de contenu de médias sociaux vous permet de rester concentré et responsable

Les médias sociaux peuvent être un lieu accablant pour les marques sans plan.

Vous n’êtes pas un utilisateur solo qui s’amuse – vous êtes une entreprise qui doit être en mesure de justifier le temps que vous consacrez au marketing de contenu sur les réseaux sociaux.

C’est exactement pourquoi vous devriez créer une stratégie.

Vous avez besoin d’un plan si vous voulez atteindre vos objectifs et faire bon usage de votre temps et de vos ressources.

Avec un plan, vous êtes beaucoup plus susceptible de déplacer l’aiguille.

Alors, allez-y et commencez à élaborer des stratégies – et prévoyez de voir les résultats.

Davantage de ressources:

  • 9 étapes pour une stratégie de médias sociaux pérenne dans un monde Web3
  • Médias sociaux payants : un guide pour réussir la publicité sociale
  • Marketing des médias sociaux : un guide stratégique complet

Images en vedette : ronstik/Shutterstock

Microsoft fait 3 prédictions pour les tendances PPC dans la nouvelle année

0

Microsoft fait trois prédictions pour les catégories de produits qui augmenteront les clics publicitaires au cours de la nouvelle année et conseille d’optimiser les campagnes en conséquence.

Selon une étude mondiale menée par Opeepl, le Nouvel An le plus populaire des gens est d’être en meilleure santé, ce qu’ils prévoient d’accomplir grâce à un régime alimentaire et à l’exercice.

En examinant les tendances à venir en matière de santé, Microsoft Advertising partage des moyens d’optimiser les campagnes pour les trois catégories de produits les plus importantes.

1. « Alimentation biologique » en hausse de 20 %

Microsoft Advertising prévoit que les clics sur les publicités pour les aliments biologiques augmenteront au cours de la semaine du 14 janvier, entraînant une croissance de 20 % par rapport à la même semaine en décembre.

Pour capitaliser sur cette tendance, Microsoft Advertising suggère ce qui suit :

« Ciblez les utilisateurs à la recherche d’options alimentaires saines et nutritives en janvier avec les audiences sur le marché. Nos données de prévision internes suggèrent que les clics culmineront pendant l’hiver le 14 janvier. Par conséquent, bien que vous deviez augmenter votre budget après la fin des vacances, assurez-vous de ne pas en manquer au milieu du mois. »

2. « Vêtements de sport » en hausse de début décembre à janvier

Microsoft Advertising prévoit que les recherches de vêtements de sport commenceront à augmenter début décembre et se poursuivront jusqu’en janvier.

Dans un article de blog, Microsoft Advertising partage les conseils suivants :

« Utilisez les campagnes Shopping pour présenter vos vêtements de sport et de fitness fin novembre et début décembre lors des soldes des fêtes. Les données internes de Microsoft estiment que les consommateurs rechercheront le plus de matériel entre les semaines du 26 novembre et du 3 décembre, mais l’activité restera élevée jusqu’en janvier.

3. Les recherches « Fitness & Nutrition » arrivent par vagues

Sans surprise, les recherches de fitness et de nutrition devraient augmenter au cours de la nouvelle année.

Cependant, Microsoft Advertising conseille une approche « toujours active » pour cibler cette catégorie, car l’intérêt pour la recherche augmentera plusieurs fois au cours de l’année.

« En utilisant les données de 2021 comme comparaison de ce à quoi s’attendre en termes d’activité au cours de l’année prochaine, nous pouvons supposer que les clics pour la nutrition et la forme physique culmineront en janvier, mai, juillet et octobre. Envisagez une approche permanente, car les annonces d’audience sont présentées pour inciter les utilisateurs à descendre dans l’entonnoir vers les tactiques de recherche. »


La source: Publicité Microsoft

Image en vedette : SeaStudio/Shutterstock