Accueil Tags Pas

Tag: pas

SEO pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire et à ne pas faire

0

Le commerce électronique devrait s’accaparer encore plus du gâteau de la vente au détail, avec une croissance prévue de près de 11 000 milliards de dollars entre 2021 et 2025.

Un nombre croissant de sites de commerce électronique veulent une part de ce gâteau, il est donc essentiel que votre stratégie de recherche soit à la hauteur.

Ajoutez à cela le fait que les coûts publicitaires atteignent le domaine du prohibitif, pour voir souvent des résultats en baisse, et les pratiques de référencement intelligentes deviennent plus urgentes que jamais.

10 choses à faire pour le référencement de la page produit du commerce électronique

Voici 10 étapes à suivre et 10 à éviter pour une stratégie SEO réussie.

1. Affinez votre stratégie de mots-clés

La recherche de mots clés est la base de l’optimisation des pages produits.

Lors de la recherche de mots-clés, utilisez toujours des sujets axés sur les produits que les utilisateurs recherchent. Ne vous fixez pas sur le volume. Au lieu de cela, pensez à la pertinence et à ce qui sera réellement converti.

Si vous disposez de données provenant d’autres canaux comme la recherche payante, utilisez-les dans votre recherche de mots-clés et de sujets et intégrez une copie publicitaire avec des taux de clics (CTR) élevés dans les méta-descriptions.

Les pages de produits ont une intention transactionnelle, alors assurez-vous que vos pages de destination sont optimisées pour les internautes prêts à acheter.

Quelqu’un qui recherche un produit spécifique tel que « pinceau série S60l & Expression E52 » indique fortement qu’il est prêt à l’acheter en raison de la nature détaillée de sa recherche.

Faites en sorte qu’il soit facile pour eux de franchir cette prochaine étape importante.

2. Optimiser Titres et méta descriptions

Les balises de titre et les méta descriptions sont très importantes dans l’optimisation de la page produit.

Assurez-vous d’inclure des détails tels que :

  • La marque du produit, y compris votre marque propriétaire.
  • Le nom du produit.
  • Le numéro de modèle.
  • Autres informations importantes (par exemple, les dimensions).

3. Marquez les pages de produits avec des données structurées

Avoir le bon type de données structurées peut aider votre marque à apparaître dans les extraits enrichis.

Toutes les pages de produits doivent avoir un schéma de produit et un schéma de révision, qui peuvent :

  • Générez plus d’impressions et de clics.
  • Améliorez votre CTR et augmentez vos ventes.

SEO pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire et amp ;  A ne pas faire

4. Ajoutez une FAQ claire et utile

Un contenu de haute qualité qui répond aux besoins des utilisateurs est essentiel pour un classement élevé dans les SERP.

Si les utilisateurs ne trouvent pas votre contenu utile, vos taux de rebond seront élevés et les clients pourraient décider de ne pas acheter chez vous.

La plupart des pages de catégories et de produits sont légères sur le contenu optimisé et n’ont pas de section FAQ balisée avec des données structurées FAQ.

Au lieu de cela, ils ont tendance à s’appuyer sur le contenu généré par l’utilisateur (UGC), ce qui est une erreur.

Supposons que j’ai une question sur un produit et que je ne souhaite pas parler à un chatbot ou appeler le service client.

Si la marque en question a construit une section FAQ avec des réponses aux questions que les utilisateurs posent fréquemment, je peux facilement trouver les informations que je recherche, et les autres clients aussi.

Cela, à son tour, aide la marque à vendre plus de produits.

5. Rédigez toujours des descriptions de produit et de méta uniques

Je ne peux pas vous dire combien de fois j’ai vu un site de commerce électronique utiliser la même description de produit pour tous les produits. C’est une énorme opportunité perdue.

Chaque article peut être classé pour des mots-clés de marque et sans marque et doit donc inclure une description unique pour tirer pleinement parti du référencement.

Fournissez aux consommateurs des informations utiles et significatives pour les encourager à cliquer sur votre annonce, générant ainsi plus de trafic et de ventes.

SEO pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire et amp ;  A ne pas faire

6. Partagez de vrais témoignages et avis de clients

Les pages de produits avec des avis de clients voient des augmentations de conversion de 52,2% de plus que leurs homologues sans avis, donc cela devrait être une évidence.

Les témoignages authentiques de clients qui ont essayé votre produit en disent long sur les consommateurs du marché qui essaient de déterminer s’ils doivent ou non acheter chez vous.

C’est pourquoi il est si important de laisser les clients partager leurs expériences avec vos produits et comment ils ont aidé à résoudre les problèmes.

Mais il y a aussi d’autres avantages.

Les avis aident à établir la confiance, surtout si vous avez l’approbation d’une célébrité ou d’un influenceur célèbre soigneusement sélectionnés.

Ils fournissent également le contenu frais et unique dont Google a besoin. Assurez-vous simplement de les marquer avec le schéma de révision.

Partagez de vrais témoignages et avis de clients

7. Testez les pages de destination pour trouver la meilleure

Des outils comme Optimizely et Google Optimize offrent un moyen intuitif de tester les moindres variations dans les pages de produits, ce que vous devez absolument faire pour déterminer la configuration idéale.

Changer l’emplacement de votre appel à l’action, par exemple, pourrait générer plus de conversions.

Testez vos options de mise en page pour voir comment elles peuvent mieux soutenir les ventes.

8. Utilisez des vidéos et des images de haute qualité

L’un des inconvénients des achats en ligne est que vous ne pouvez pas toucher ou tester physiquement le produit que vous envisagez.

Des images et des vidéos de haute qualité peuvent combler cette lacune en fournissant aux utilisateurs finaux les informations dont ils ont besoin pour effectuer leurs achats en toute confiance.

Récemment, ma recherche d’une perceuse sans fil m’a amené sur le site de Home Depot. Le site de l’entreprise se classe très haut pour ce terme et sa page de destination est remplie d’un contenu puissant qui comprend :

  • Des vidéos qui répondent aux questions courantes.
  • Q&A avec d’autres clients.
  • L’imagerie de ce qu’un kit particulier comprend.

Ce fut une excellente expérience utilisateur car je voulais savoir combien de piles étaient fournies avec la perceuse et si elle était livrée avec un sac.

Utilisez des vidéos et des images de haute qualité

9. Minimiser les temps de chargement des pages

Vos pages produits doivent être optimisées pour le mobile. De plus en plus de consommateurs effectuent leurs recherches en ligne de cette manière.

Les pages Web à chargement rapide mettront votre contenu devant votre public cible plus rapidement et offriront une meilleure expérience utilisateur.

Cela, à son tour, contribue à augmenter les ventes, les revenus et les pages par session. De plus, cela vous donne une longueur d’avance sur la concurrence.

Cela diminue également vos taux de rebond.

Visez trois secondes ou moins.

10. Auditez vos pages de produits pour les problèmes techniques

Les pages produits peuvent souvent être dupliquées à cause des URL à facettes, ce qui peut causer beaucoup de maux de tête pour le référencement, tels que :

  • Contenu dupliqué.
  • Budget de crawl gaspillé.
  • Équité du lien fractionné.

Pour éviter ces problèmes, auditez vos pages pour voir quels éléments techniques et de contenu doivent être optimisés, le cas échéant.

Les problèmes à surveiller incluent :

  • Dupliquer les balises de titre et les méta descriptions.
  • Temps de chargement des pages lents.
  • Liens brisés.
  • Contenu mince.
  • 404 pages.
  • 302 redirections.
  • Données structurées manquantes.

10 choses à ne pas faire sur le référencement de la page produit du commerce électronique

1. N’utilisez pas les descriptions de produits du site Web du fabricant

C’est l’une des erreurs les plus courantes que je vois dans l’optimisation des pages de produits.

De nombreuses descriptions de fabricants ne sont pas convaincantes, manquent de toutes les informations dont un client a besoin et ne sont pas optimisées pour la recherche.

Cela vaut la peine de prendre le temps d’écrire des descriptions plus informatives et engageantes. Plus les informations sont détaillées, mieux c’est. Cela peut très bien être la différence entre être trouvé et être invisible.

N’oubliez pas non plus que vous ne voulez pas de contenu en double, ce qui nuirait à vos efforts de référencement.

2. Ne tuez pas vos pages saisonnières une fois le pic passé

C’est une erreur courante que les marques commettent.

Bien que la suppression des pages saisonnières après la période de pointe puisse sembler raisonnable, cela vous laissera chaque année avec la même bataille difficile, essayant à nouveau de regagner l’autorité dont votre site a besoin pour se classer pour les termes saisonniers.

Et au moment où vous le ferez chaque année, il sera probablement trop tard.

Si vous avez une page de produit saisonnière qui a construit des classements, du trafic et des ventes au fil du temps, ne l’éliminez pas.

Amazon est un excellent exemple de la façon de bien faire cela. Ils ont une URL dédiée au Black Friday qui ne gagne en autorité qu’avec le temps.

Amazon peut ensuite mettre à jour la page à l’approche de la saison de pointe du Black Friday.

3. N’utilisez pas l’optimisation automatisée

Les pages de produits renseignées dynamiquement avec le nom du produit comme balise de titre, suivi de la marque et rien d’autre, n’est pas une bonne pratique.

De plus, l’utilisation de descriptions automatisées et la modification de quelques variables seulement pourraient avoir un impact négatif sur votre CTR.

Au lieu de cela, incluez des informations importantes dans les titres que vous ne pouvez pas automatiser. Cela peut aider votre site à se classer pour les mots-clés ciblés.

Tous les titres et méta descriptions doivent être uniques.

4. Ne retirez pas les pages en rupture de stock

Parfois, les produits sont en rupture de stock, en particulier lorsque les chaînes d’approvisionnement sont tendues.

Mais si le produit est temporairement indisponible, vous devez garder l’URL active, surtout si la page a des classements et du trafic.

Comme pour les pages saisonnières, cela peut sembler contre-intuitif.

En fait, une stratégie plus rentable consiste à maintenir ces pages en ligne et à fournir des liens vers d’autres produits pertinents jusqu’à ce que l’article soit de nouveau en stock.

SEO pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire et amp ;  A ne pas faire

5. N’utilisez pas le mauvais type de données structurées – ou pas du tout

Les données structurées (c’est-à-dire les avis et les données sur les produits) peuvent aider votre site à se classer dans les résultats riches et à générer plus de trafic et de ventes. Avoir des données sur les produits peut aider votre site à se classer pour les extraits enrichis.

De nombreuses marques utilisent le mauvais type de données structurées ou n’implémentent aucune donnée structurée. Les deux nuisent au classement de votre site.

SEO pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire et amp ;  A ne pas faire

6. N’utilisez pas d’appels à l’action faibles – ou omettez-les complètement

Souvent, de nombreuses marques n’ont pas d’appels à l’action (CTA) forts, mais des CTA clairs et simples sont indispensables pour n’importe quel site.

N’oubliez pas que la tâche principale de votre page produit est de générer des revenus et des ventes.

S’il faut trop de temps aux utilisateurs pour trouver comment acheter vos produits, ils visiteront plutôt les sites de vos concurrents. Faites en sorte qu’il soit facile et convaincant pour eux d’acheter chez vous.

7. N’optimisez pas les mots-clés de PDG et les mots-clés sans volume

Souvent, lorsqu’un PDG demande à un spécialiste du référencement : « Pourquoi ne nous classons-nous pas pour le mot clé XYZ ? » La réponse est que XYZ n’a pas de volume de recherche.

Pensez comme un client, faites vos recherches et utilisez les données pour éclairer vos décisions sur les mots-clés à utiliser.

Par exemple, si j’optimise pour « Lego Spice Girls de retour en stock », cela ne vaudra pas la peine car les utilisateurs ne recherchent pas vraiment ce terme.

Une fois que je me serai classé, je n’obtiendrai pas beaucoup de ventes à cause du faible volume.

8. Ne manquez pas les opportunités de liens internes et de backlinks

Les liens comptent toujours pour le commerce électronique.

Souvent, les marques créent des liens vers leurs pages d’accueil et leurs pages de catégories, mais oublient les pages de produits.

Mais ces pages peuvent se classer, en particulier pour les mots-clés à longue traine qui ont une intention d’achat élevée et peuvent augmenter considérablement les revenus et les ventes.

C’est pourquoi vous devez toujours soutenir les pages de produits avec des liens internes et même des réseaux sociaux payants pour améliorer la visibilité et les performances.

SEO pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire et amp ;  A ne pas faire

9. Ne facturez pas le mauvais prix

Ne pas avoir la bonne stratégie de prix peut amener les consommateurs à ne pas acheter vos produits et peut-être à ne pas faire confiance à votre marque.

Cela est particulièrement vrai lorsque les prix grimpent sur des produits très demandés, comme nous l’avons connu lors de la pénurie d’aliments pour bébés.

Nous connaissons tous les lois de l’offre et de la demande, mais payer 20 % de plus pour du lait maternisé est insensé. Heureusement, les États sévissent contre les prix abusifs.

10. N’oubliez pas l’optimisation mobile

Pour apprécier à quel point il est important d’optimiser pour les achats mobiles, considérez que plus de 60 % des acheteurs en ligne aux États-Unis achètent via des appareils mobiles. Et plus d’un tiers sont des acheteurs uniquement mobiles.

Ne pas avoir de page de produit adaptée aux mobiles peut empêcher les utilisateurs d’acheter des produits sur votre site.

Emballer

En affinant votre stratégie de référencement, vous améliorez également votre marque.

En donnant aux consommateurs les meilleures informations disponibles sur un produit (et rapidement), une raison impérieuse d’acheter, des réponses à leurs FAQ anticipées et un véritable coup de pouce tiers, vous leur donnez des raisons de revenir sur votre site.

La construction de la marque est un engagement à long terme. Même si cela ne débouche pas immédiatement sur un achat, c’est une assurance pour les clients qu’ils peuvent vous faire confiance.

Et être vigilant sur votre référencement est un moyen important de renforcer cette confiance.

Davantage de ressources:

  • 21 fonctionnalités indispensables pour les sites de commerce électronique
  • 7 indicateurs de commerce électronique cruciaux que vous devriez suivre dès maintenant
  • Marketing e-commerce : le guide définitif

Image en vedette : ImYanis/Shutterstock

Google : le moment de la mise à jour principale de septembre après HCU n’est pas une coïncidence

0

Danny Sullivan de Google a répondu à un tweet qui remettait en question le moment de la mise à jour de l’algorithme de base de septembre peu après la mise à jour du contenu utile.

Le Dr Pete Meyers a tweeté qu’il avait du mal à imaginer que les deux mises à jour qui se succédaient étaient une coïncidence.

Il tweeté:

« Difficile d’imaginer qu’une mise à jour de base de septembre juste après (littéralement zéro jour ouvrable plus tard) de la mise à jour du contenu utile est une coïncidence.

Ce ne sont pas des événements spontanés Google se réveille juste lundi matin et décide de lancer.

Pete a suivi plus tard avec un autre tweet pour clarifier son sens :

« Mon tweet a peut-être été plus complotiste que prévu – je ne suggérais pas que l’un était censé obscurcir l’autre autant que je spéculais qu’une mise à jour de base pourrait être un suivi naturel et planifié des nouveaux signaux introduits dans le HCU .”

Une mise à jour de l’algorithme de base suivant de quelques jours la fin d’une mise à jour ciblée comme la mise à jour du contenu utile (HCU) semble inhabituelle.

Pete avait donc de bonnes raisons de supposer que le moment n’était pas une coïncidence.

Et même s’il semblait inhabituel qu’une mise à jour en suive une autre de si près, ce n’était pas sans précédent.

Par exemple, Google a déployé un total de six mises à jour de juin à juillet 2021.

Pourquoi la mise à jour de base a suivi la mise à jour de contenu utile

Danny Sullivan, qui est l’agent de liaison de recherche de Google, a répondu à Pete avec une série de tweets, confirmant que la mise à jour principale n’était pas une coïncidence, qu’il y avait une raison pour que l’un suive l’autre.

Dany tweeté:

« Je viens de voir ça. Nous avons travaillé très dur pour garder les mises à jour séparées les unes des autres, ou aussi peu de chevauchement que possible, pour aider les créateurs à mieux comprendre.

Donc non, ce n’est pas une coïncidence, nous devons une mise à jour de base, mais nous avons dit attendons cela jusqu’à ce que la mise à jour de contenu utile soit déployée… »

Danny a ensuite abordé l’idée que Google a publié la mise à jour principale afin de masquer ce qui se passait avec le HCU.

Il tweeté:

«Je comprends que certaines personnes essaient de lire davantage sur des choses qui n’existent pas, et cela sera toujours un fait de la vie SEO.

Mais si le but était de confondre délibérément ou quoi que ce soit, nous pourrions lancer plusieurs mises à jour le même jour.

Nous avons travaillé pour faire le contraire… »

Danny a poursuivi en déclarant que parfois, il sera inévitable que les mises à jour se succèdent.

Il expliqua:

« Il sera inévitable que certaines mises à jour se chevauchent, car nous ne pouvons pas conserver des éléments qui, selon nous, contribueront à améliorer la recherche. Mais je pense que nous avons fait plus que jamais pour communiquer davantage sur les mises à jour que nous faisons, quand elles se produisent et ce qu’elles impliquent, y compris notre page « 

Dany a continué:

« Et lorsqu’il est inévitable que les mises à jour se chevauchent, nous avons travaillé pour les espacer autant que possible afin que les gens aient une meilleure idée de ce qui aurait pu causer un changement particulier (et pour de nombreux sites, les mises à jour ne provoquent aucun changement). ”

Aucune connexion entre deux mises à jour

Selon Danny Sullivan, il n’y avait aucun lien entre les deux mises à jour.

La raison de la mise à jour principale était simplement qu’une devait être publiée.

Danny a déclaré que Google est capable de déployer plusieurs mises à jour simultanément, ce qui signifie qu’ils auraient pu publier la mise à jour de l’algorithme de base en même temps que le HCU et ne pas mentionner du tout le HCU.

Mais Google a décidé d’annoncer le HCU et de reporter délibérément la publication de la mise à jour principale jusqu’à ce que le HCU soit terminé, les espaçant ainsi.


Image sélectionnée par Shutterstock/mialapi

Premiers pas avec la publicité Reddit : ce que vous devez savoir

0

Dans un paysage de médias sociaux de plus en plus dominé par les réseaux mondiaux Meta et TikTok, une autre chaîne commence à obtenir une reconnaissance bien méritée : Reddit.

Deuxième après TikTok en termes de croissance annuelle en 2021, Reddit est une chaîne très diversifiée et passionnée, remplie d’intérêts qui couvrent à peu près tous les passe-temps, sujets, intérêts ou modes de vie que vous pourriez imaginer.

Cela en fait un canal particulièrement intéressant pour les annonceurs des médias numériques et sociaux qui cherchent à atteindre leurs publics cibles.

Reddit 101

Pour une introduction beaucoup plus approfondie sur Reddit en tant que chaîne, je recommande vivement le Guide du débutant de Brent Csutoras sur Reddit : Comment démarrer et réussir.

Mais pour comprendre les opportunités publicitaires de la plateforme, nous devons comprendre les bases.

Reddit comprend une collection massive de communautés appelées subreddits, toutes organisées autour d’un sujet particulier.

Un r/ préfixe indique les noms de ces subreddits.

Les sous-reddits peuvent varier énormément en termes de sujet et de portée, allant de quelque chose d’aussi large que r/worldnews (avec plus de 27 millions d’abonnés) à quelque chose d’aussi spécifique que r/RealBeesFakeTopHats dédié au photoshop de chapeaux fantaisie sur des photos d’abeilles.

Selon les règles de chaque communauté, les membres peuvent publier des images, des vidéos et du texte dans ces subreddits.

Les messages peuvent ensuite être aimés (upvoted) ou détestés (downvoted) pour permettre au contenu plus populaire de gagner plus de visibilité.

Les utilisateurs de Reddit créent un compte, puis explorent la grande variété de sous-reddits proposés par le site.

Une « page d’accueil » globale regroupe le contenu le plus populaire et le plus tendance sur divers sujets. Cela vaut à Reddit le titre très approprié (et autoproclamé) de « La première page d’Internet ».

Essentiellement, Reddit remonte aux débuts d’Internet, avant l’explosion des médias sociaux, où les babillards électroniques et les forums en ligne étaient la norme.

Seul Reddit abrite environ 3 millions de communautés différentes (subreddits), le tout sous un même toit.

Pourquoi faire de la publicité sur Reddit

Reddit peut offrir aux annonceurs de médias sociaux des avantages par rapport à certains des canaux publicitaires les plus établis comme Meta ou Twitter.

Ciblage de niche

Avec plus de 3 millions de sous-reddits actifs couvrant presque tous les créneaux d’intérêt connus de l’humanité, Reddit peut probablement vous aider à vous concentrer sur votre public cible.

Reddit affirme qu’il peut fournir entre 25 et 70 % de portée non dupliquée, selon la plate-forme.

Si vous rencontrez des difficultés pour trouver votre audience sur une autre plateforme, il y a de fortes chances que ce soit sur Reddit.

Audiences très engagées

Ce qui manque à Reddit dans le nombre d’utilisateurs sur sa plate-forme par rapport à Facebook ou Instagram, il le compense par l’engagement des utilisateurs.

Les personnes qui utilisent régulièrement Reddit le font généralement pendant près de 34 minutes par jour.

La base d’utilisateurs de Reddit tend également vers les jeunes de 18 à 35 ans, et ses utilisateurs sont très actifs dans des segments spécifiques tels que les jeux, la mode et le divertissement.

Réduction des coûts

Moins de concurrence sur la plate-forme publicitaire Reddit signifie que vous pouvez vous attendre à des CPM (coût pour mille) et des CPC (coût par clic) considérablement inférieurs à ceux de vos principaux réseaux de publicité sociale.

Bien que les coûts varient en fonction de l’emplacement, de la cible et de l’objectif, nous avons constaté que les CPM représentaient moins d’un tiers du coût de Facebook et les CPC moins d’un quart.

Premiers pas avec la publicité Reddit

Il en faut peu pour créer un compte publicitaire Reddit. Tout ce dont vous avez besoin est une adresse e-mail et une carte de crédit.

Vous devrez commencer par créer un compte si vous n’en avez pas déjà un.

C’est facile et nécessite une adresse e-mail ou un compte Apple ou Google existant. Notez que tous les annonceurs Reddit ont besoin d’un profil, donc si vous en créez un pour une entreprise ou une marque, n’oubliez pas que lorsque vous sélectionnez un nom d’utilisateur.

Une fois que vous avez terminé de créer votre compte Reddit, rendez-vous sur ads.reddit.com et ajoutez un mode de paiement à votre compte publicitaire. Avec un mode de paiement actif, vous pouvez commencer à faire de la publicité.

Objectifs publicitaires Reddit et structure de la campagne

objectifs-de-campagne-sur-reddit

Comme vous le remarquerez, la plupart des objectifs de campagne ont un type d’enchère de coût par action au lieu de CPM.

Cela nécessitera un peu plus de tests et de stratégie d’enchères que d’autres plates-formes avec des algorithmes d’enchères automatiques basés sur les résultats.

Mais en fin de compte, vous devriez être en mesure de trouver un bon endroit qui vous donne le volume et le prix que vous souhaitez.

La structure de campagne de Reddit est très similaire à la plupart des plateformes de médias sociaux :

  • Campagne (Objectif & Financement).
  • Groupe d’annonces (audience, emplacements et diffusion).
  • Annonce (Création & Trackers).

Options de ciblage des groupes d’annonces

Il existe trois principaux types d’audience que vous pouvez utiliser sur Reddit : les centres d’intérêt, les communautés et les audiences personnalisées :

Ciblage par centres d’intérêt

Il utilise les intérêts perçus du public en fonction de leur comportement de consommation de contenu.

Vous constaterez que le ciblage des intérêts est beaucoup plus large par rapport à un canal comme Meta.

À un niveau élevé, le ciblage par centres d’intérêt contient environ 15 groupes d’intérêt différents, chacun avec une variété de sous-groupes différents :

  • Animaux et animaux de compagnie.
  • Design d’art.
  • Automobile.
  • Affaires & Finances.
  • Divertissement.
  • Relations de famille.
  • Nourriture boisson.
  • Jeu.
  • Mode de vie sain.
  • Nouvelles et éducation.
  • Des sports.
  • Style & Mode.
  • Technologie et informatique.
  • Télévision.
  • Voyager.

Ciblage communautaire

Cela cible les Redditors qui ont récemment interagi ou se sont abonnés à un subreddit spécifique.

C’est là que vous pouvez obtenir des informations très ciblées et spécifiques avec qui vous souhaitez diffuser vos annonces.

Public personnalisé

Ce ciblage utilise diverses données comportementales et de première partie pour diffuser des annonces auprès d’audiences particulières.

Ceux-ci inclus:

  • Ciblage par liste de clients (emails).
  • Reciblage de l’engagement (personnes qui ont visionné une vidéo, cliqué sur une publicité ou interagi avec votre contenu.
  • Reciblage du site Web (personnes qui ont visité votre site et/ou effectué des actions spécifiques.

Vous remarquerez probablement que Reddit n’a pas de ciblage par âge ou par sexe en raison de la quantité limitée d’informations de profil collectées. Cependant, vous pouvez cibler en fonction de la géographie.

Emplacements

Reddit propose deux emplacements pour les publicités diffusées sur son site Web : Flux et Conversations.

  • La emplacement du flux affiche des publicités aux utilisateurs parcourant leurs flux « Accueil », les flux « Populaires » et les sous-reddits individuels.
  • La emplacement des conversations va plus loin et montre des publicités aux utilisateurs qui s’engagent dans un message spécifique. Ces publicités apparaissent au même endroit entre la publication et le premier commentaire.
placement-des-annonces-sur-reddit

Livraison

Les budgets sont alloués sur une durée de vie ou sur une base quotidienne et peuvent fonctionner en continu ou sur une durée définie.

Contrairement à la plupart des plateformes sociales payantes, Reddit n’a pas d’algorithme d’enchères automatiques. Vous devez définir un CPM, CPC ou CPV (coût par vue) maximum (en fonction de l’objectif) que vous êtes prêt à payer.

Bien que cela puisse être intimidant pour les planificateurs de médias et les acheteurs débutants, Reddit fera des recommandations en fonction de votre public cible.

enchères recommandées sur reddit

Créatif

Il existe quatre principaux types de créations publicitaires Reddit, qui devraient tous vous être familiers si vous avez déjà exécuté des campagnes sur les réseaux sociaux :

  • Annonces textuelles.
  • Annonces illustrées.
  • Annonces vidéo.
  • Annonces de la galerie (carrousel).
types de créations publicitaires sur reddit

Vous pouvez trouver une liste détaillée des spécifications pour chaque type de création sur le site Web des annonces Reddit.

Cependant, ils sont généralement conformes aux spécifications standard et aux recommandations de format d’image sur d’autres plates-formes de médias sociaux (1: 1, 4: 5, 16: 9).

Maintenant que nous avons couvert les bases de Reddit en tant que plate-forme, voici quelques éléments à prendre en compte si vous souhaitez lancer une nouvelle campagne ou optimiser une campagne existante :

Meilleures pratiques et conseils de pro

Ne vous précipitez pas

Si vous débutez dans la publicité Reddit, évitez la tentation d’effectuer des tests à court terme.

Au lieu de cela, assurez-vous de définir une durée plus longue pour votre campagne afin de permettre à Reddit de s’optimiser en fonction des résultats initiaux. Reddit recommande au moins 12 semaines, mais vous devriez viser au moins quatre.

Élargissez vos horizons (de ciblage)

Tirez parti des CPM et CPC faibles et prévisibles de Reddit en jetant un filet plus large pour le ciblage.

Utilisez les catégories d’intérêt applicables pour commencer, mais assurez-vous d’ajouter des subreddits pertinents à vos intérêts pour atteindre tous ceux que vous souhaitez.

Trouver les bons sous-reddits à cibler

Malheureusement, Reddit ne propose pas de suggestions sur les sous-reddits à cibler au sein de la plate-forme. Mais profitez de cet outil pratique pour représenter visuellement les sous-reddits liés aux intérêts de votre public.

La créativité est la clé

Le succès sur Reddit dépend davantage du développement de la bonne création que sur d’autres plateformes sociales. Voici quelques points à considérer :

  • Soyez clair et concis: Les Redditors apprécient de savoir ce que vous proposez et ce que vous aimeriez qu’ils fassent. Assurez-vous de mettre en évidence votre CTA clairement et tôt. Ce n’est pas l’endroit pour un langage de marque fleuri, allez droit au but et votre public l’appréciera.
  • Soyez authentique: Connaissez votre public et développez un contenu publicitaire qui lui parle. N’ayez pas peur d’être conversationnel et d’utiliser un langage et des phrases qu’ils connaissent et reconnaissent.
  • Reddit est idéal pour les promotions: N’ayez pas peur d’offrir des offres et des promotions au public de Reddit. Plusieurs subreddits (comme celui-ci) sont consacrés aux bonnes affaires et aux offres spéciales. Ils les aiment.

Emballer

Reddit est un réseau social à croissance rapide qui a beaucoup à offrir aux annonceurs qui cherchent à atteindre un public large et de niche.

Bien que les options de ciblage par intérêt ne soient pas aussi robustes que Meta, LinkedIn ou Twitter, la possibilité de cibler spécifiquement les membres des plus de 3 millions de communautés dédiées (subreddits) peut vous aider à atteindre votre public cible.

Étant donné que Reddit est plus petit que les principaux réseaux sociaux, les annonceurs peuvent s’attendre à des CPM et des CPC beaucoup plus bas, ce qui permet d’obtenir plus d’argent pour le marketing.

Reddit est une plate-forme intrigante, et vous devriez envisager de la tester dans le cadre de votre stratégie de marketing sur les réseaux sociaux, en particulier si vous avez un public difficile à atteindre ou difficile à engager.

Davantage de ressources:

  • 15 exemples impressionnants de marketing des médias sociaux
  • Comment faire du référencement pour les marchés de niche
  • Comment dominer le marketing des médias sociaux : un guide stratégique complet


Image en vedette : Vitalii Vodolazskyi/Shutterstock

SEO pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire et à ne pas faire

0

Le commerce électronique devrait s’accaparer encore plus du gâteau de la vente au détail, avec une croissance prévue de près de 11 000 milliards de dollars entre 2021 et 2025.

Un nombre croissant de sites de commerce électronique veulent une part de ce gâteau, il est donc essentiel que votre stratégie de recherche soit à la hauteur.

Ajoutez à cela le fait que les coûts publicitaires atteignent le domaine du prohibitif, pour voir souvent des résultats en baisse, et les pratiques de référencement intelligentes deviennent plus urgentes que jamais.

10 choses à faire pour le référencement de la page produit du commerce électronique

Voici 10 étapes à suivre et 10 à éviter pour une stratégie SEO réussie.

1. Affinez votre stratégie de mots-clés

La recherche de mots clés est la base de l’optimisation des pages produits.

Lors de la recherche de mots-clés, utilisez toujours des sujets axés sur les produits que les utilisateurs recherchent. Ne vous fixez pas sur le volume. Au lieu de cela, pensez à la pertinence et à ce qui sera réellement converti.

Si vous disposez de données provenant d’autres canaux comme la recherche payante, utilisez-les dans votre recherche de mots-clés et de sujets et intégrez une copie publicitaire avec des taux de clics (CTR) élevés dans les méta-descriptions.

Les pages de produits ont une intention transactionnelle, alors assurez-vous que vos pages de destination sont optimisées pour les internautes prêts à acheter.

Quelqu’un qui recherche un produit spécifique tel que « pinceau série S60l & Expression E52 » indique fortement qu’il est prêt à l’acheter en raison de la nature détaillée de sa recherche.

Faites en sorte qu’il soit facile pour eux de franchir cette prochaine étape importante.

2. Optimiser Titres et méta descriptions

Les balises de titre et les méta descriptions sont très importantes dans l’optimisation de la page produit.

Assurez-vous d’inclure des détails tels que :

  • La marque du produit, y compris votre marque propriétaire.
  • Le nom du produit.
  • Le numéro de modèle.
  • Autres informations importantes (par exemple, les dimensions).

3. Marquez les pages de produits avec des données structurées

Avoir le bon type de données structurées peut aider votre marque à apparaître dans les extraits enrichis.

Toutes les pages de produits doivent avoir un schéma de produit et un schéma de révision, qui peuvent :

  • Générez plus d’impressions et de clics.
  • Améliorez votre CTR et augmentez vos ventes.

Référencement pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire #038 ;  A ne pas faire

4. Ajoutez une FAQ claire et utile

Un contenu de haute qualité qui répond aux besoins des utilisateurs est essentiel pour un classement élevé dans les SERP.

Si les utilisateurs ne trouvent pas votre contenu utile, vos taux de rebond seront élevés et les clients pourraient décider de ne pas acheter chez vous.

La plupart des pages de catégories et de produits sont légères sur le contenu optimisé et n’ont pas de section FAQ balisée avec des données structurées FAQ.

Au lieu de cela, ils ont tendance à s’appuyer sur le contenu généré par l’utilisateur (UGC), ce qui est une erreur.

Supposons que j’ai une question sur un produit et que je ne souhaite pas parler à un chatbot ou appeler le service client.

Si la marque en question a construit une section FAQ avec des réponses aux questions que les utilisateurs posent fréquemment, je peux facilement trouver les informations que je recherche, et les autres clients aussi.

Cela, à son tour, aide la marque à vendre plus de produits.

5. Rédigez toujours des descriptions de produit et de méta uniques

Je ne peux pas vous dire combien de fois j’ai vu un site de commerce électronique utiliser la même description de produit pour tous les produits. C’est une énorme opportunité perdue.

Chaque article peut être classé pour des mots-clés de marque et sans marque et doit donc inclure une description unique pour tirer pleinement parti du référencement.

Fournissez aux consommateurs des informations utiles et significatives pour les encourager à cliquer sur votre annonce, générant ainsi plus de trafic et de ventes.

Référencement pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire #038 ;  A ne pas faire

6. Partagez de vrais témoignages et avis de clients

Les pages de produits avec des avis de clients voient des augmentations de conversion de 52,2% de plus que leurs homologues sans avis, donc cela devrait être une évidence.

Les témoignages authentiques de clients qui ont essayé votre produit en disent long sur les consommateurs du marché qui essaient de déterminer s’ils doivent ou non acheter chez vous.

C’est pourquoi il est si important de laisser les clients partager leurs expériences avec vos produits et comment ils ont aidé à résoudre les problèmes.

Mais il y a aussi d’autres avantages.

Les avis aident à établir la confiance, surtout si vous avez l’approbation d’une célébrité ou d’un influenceur célèbre soigneusement sélectionnés.

Ils fournissent également le contenu frais et unique dont Google a besoin. Assurez-vous simplement de les marquer avec le schéma de révision.

Partagez de vrais témoignages et avis de clients

7. Testez les pages de destination pour trouver la meilleure

Des outils comme Optimizely et Google Optimize offrent un moyen intuitif de tester les moindres variations dans les pages de produits, ce que vous devez absolument faire pour déterminer la configuration idéale.

Changer l’emplacement de votre appel à l’action, par exemple, pourrait générer plus de conversions.

Testez vos options de mise en page pour voir comment elles peuvent mieux soutenir les ventes.

8. Utilisez des vidéos et des images de haute qualité

L’un des inconvénients des achats en ligne est que vous ne pouvez pas toucher ou tester physiquement le produit que vous envisagez.

Des images et des vidéos de haute qualité peuvent combler cette lacune en fournissant aux utilisateurs finaux les informations dont ils ont besoin pour effectuer leurs achats en toute confiance.

Récemment, ma recherche d’une perceuse sans fil m’a amené sur le site de Home Depot. Le site de l’entreprise se classe très haut pour ce terme et sa page de destination est remplie d’un contenu puissant qui comprend :

  • Des vidéos qui répondent aux questions courantes.
  • Q&A avec d’autres clients.
  • L’imagerie de ce qu’un kit particulier comprend.

Ce fut une excellente expérience utilisateur car je voulais savoir combien de piles étaient fournies avec la perceuse et si elle était livrée avec un sac.

Utilisez des vidéos et des images de haute qualité

9. Minimiser les temps de chargement des pages

Vos pages produits doivent être optimisées pour le mobile. De plus en plus de consommateurs effectuent leurs recherches en ligne de cette manière.

Les pages Web à chargement rapide mettront votre contenu devant votre public cible plus rapidement et offriront une meilleure expérience utilisateur.

Cela, à son tour, contribue à augmenter les ventes, les revenus et les pages par session. De plus, cela vous donne une longueur d’avance sur la concurrence.

Cela diminue également vos taux de rebond.

Visez trois secondes ou moins.

10. Auditez vos pages de produits pour les problèmes techniques

Les pages produits peuvent souvent être dupliquées à cause des URL à facettes, ce qui peut causer beaucoup de maux de tête pour le référencement, tels que :

  • Contenu dupliqué.
  • Budget de crawl gaspillé.
  • Équité du lien fractionné.

Pour éviter ces problèmes, auditez vos pages pour voir quels éléments techniques et de contenu doivent être optimisés, le cas échéant.

Les problèmes à surveiller incluent :

  • Dupliquer les balises de titre et les méta descriptions.
  • Temps de chargement des pages lents.
  • Liens brisés.
  • Contenu mince.
  • 404 pages.
  • 302 redirections.
  • Données structurées manquantes.

10 choses à ne pas faire sur le référencement de la page produit du commerce électronique

1. N’utilisez pas les descriptions de produits du site Web du fabricant

C’est l’une des erreurs les plus courantes que je vois dans l’optimisation des pages de produits.

De nombreuses descriptions de fabricants ne sont pas convaincantes, manquent de toutes les informations dont un client a besoin et ne sont pas optimisées pour la recherche.

Cela vaut la peine de prendre le temps d’écrire des descriptions plus informatives et engageantes. Plus les informations sont détaillées, mieux c’est. Cela peut très bien être la différence entre être trouvé et être invisible.

N’oubliez pas non plus que vous ne voulez pas de contenu en double, ce qui nuirait à vos efforts de référencement.

2. Ne tuez pas vos pages saisonnières une fois le pic passé

C’est une erreur courante que les marques commettent.

Bien que la suppression des pages saisonnières après la période de pointe puisse sembler raisonnable, cela vous laissera chaque année avec la même bataille difficile, essayant à nouveau de regagner l’autorité dont votre site a besoin pour se classer pour les termes saisonniers.

Et au moment où vous le ferez chaque année, il sera probablement trop tard.

Si vous avez une page de produit saisonnière qui a construit des classements, du trafic et des ventes au fil du temps, ne l’éliminez pas.

Amazon est un excellent exemple de la façon de bien faire cela. Ils ont une URL dédiée au Black Friday qui ne gagne en autorité qu’avec le temps.

Amazon peut ensuite mettre à jour la page à l’approche de la saison de pointe du Black Friday.

3. N’utilisez pas l’optimisation automatisée

Les pages de produits renseignées dynamiquement avec le nom du produit comme balise de titre, suivi de la marque et rien d’autre, n’est pas une bonne pratique.

De plus, l’utilisation de descriptions automatisées et la modification de quelques variables seulement pourraient avoir un impact négatif sur votre CTR.

Au lieu de cela, incluez des informations importantes dans les titres que vous ne pouvez pas automatiser. Cela peut aider votre site à se classer pour les mots-clés ciblés.

Tous les titres et méta descriptions doivent être uniques.

4. Ne retirez pas les pages en rupture de stock

Parfois, les produits sont en rupture de stock, en particulier lorsque les chaînes d’approvisionnement sont tendues.

Mais si le produit est temporairement indisponible, vous devez garder l’URL active, surtout si la page a des classements et du trafic.

Comme pour les pages saisonnières, cela peut sembler contre-intuitif.

En fait, une stratégie plus rentable consiste à maintenir ces pages en ligne et à fournir des liens vers d’autres produits pertinents jusqu’à ce que l’article soit de nouveau en stock.

Référencement pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire #038 ;  A ne pas faire

5. N’utilisez pas le mauvais type de données structurées – ou pas du tout

Les données structurées (c’est-à-dire les avis et les données sur les produits) peuvent aider votre site à se classer dans les résultats riches et à générer plus de trafic et de ventes. Avoir des données sur les produits peut aider votre site à se classer pour les extraits enrichis.

De nombreuses marques utilisent le mauvais type de données structurées ou n’implémentent aucune donnée structurée. Les deux nuisent au classement de votre site.

Référencement pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire #038 ;  A ne pas faire

6. N’utilisez pas d’appels à l’action faibles – ou omettez-les complètement

Souvent, de nombreuses marques n’ont pas d’appels à l’action (CTA) forts, mais des CTA clairs et simples sont indispensables pour n’importe quel site.

N’oubliez pas que la tâche principale de votre page produit est de générer des revenus et des ventes.

S’il faut trop de temps aux utilisateurs pour trouver comment acheter vos produits, ils visiteront plutôt les sites de vos concurrents. Faites en sorte qu’il soit facile et convaincant pour eux d’acheter chez vous.

7. N’optimisez pas les mots-clés de PDG et les mots-clés sans volume

Souvent, lorsqu’un PDG demande à un spécialiste du référencement : « Pourquoi ne nous classons-nous pas pour le mot clé XYZ ? » La réponse est que XYZ n’a pas de volume de recherche.

Pensez comme un client, faites vos recherches et utilisez les données pour éclairer vos décisions sur les mots-clés à utiliser.

Par exemple, si j’optimise pour « Lego Spice Girls de retour en stock », cela ne vaudra pas la peine car les utilisateurs ne recherchent pas vraiment ce terme.

Une fois que je me serai classé, je n’obtiendrai pas beaucoup de ventes à cause du faible volume.

8. Ne manquez pas les opportunités de liens internes et de backlinks

Les liens comptent toujours pour le commerce électronique.

Souvent, les marques créent des liens vers leurs pages d’accueil et leurs pages de catégories, mais oublient les pages de produits.

Mais ces pages peuvent se classer, en particulier pour les mots-clés à longue traine qui ont une intention d’achat élevée et peuvent augmenter considérablement les revenus et les ventes.

C’est pourquoi vous devez toujours soutenir les pages de produits avec des liens internes et même des réseaux sociaux payants pour améliorer la visibilité et les performances.

Référencement pour les pages de produits de commerce électronique : 20 choses à faire #038 ;  A ne pas faire

9. Ne facturez pas le mauvais prix

Ne pas avoir la bonne stratégie de prix peut amener les consommateurs à ne pas acheter vos produits et peut-être à ne pas faire confiance à votre marque.

Cela est particulièrement vrai lorsque les prix grimpent sur des produits très demandés, comme nous l’avons connu lors de la pénurie d’aliments pour bébés.

Nous connaissons tous les lois de l’offre et de la demande, mais payer 20 % de plus pour du lait maternisé est insensé. Heureusement, les États sévissent contre les prix abusifs.

10. N’oubliez pas l’optimisation mobile

Pour apprécier à quel point il est important d’optimiser pour les achats mobiles, considérez que plus de 60 % des acheteurs en ligne aux États-Unis achètent via des appareils mobiles. Et plus d’un tiers sont des acheteurs uniquement mobiles.

Ne pas avoir de page de produit adaptée aux mobiles peut empêcher les utilisateurs d’acheter des produits sur votre site.

Emballer

En affinant votre stratégie de référencement, vous améliorez également votre marque.

En donnant aux consommateurs les meilleures informations disponibles sur un produit (et rapidement), une raison impérieuse d’acheter, des réponses à leurs FAQ anticipées et un véritable coup de pouce tiers, vous leur donnez des raisons de revenir sur votre site.

La construction de la marque est un engagement à long terme. Même si cela ne débouche pas immédiatement sur un achat, c’est une assurance pour les clients qu’ils peuvent vous faire confiance.

Et être vigilant sur votre référencement est un moyen important de renforcer cette confiance.

Davantage de ressources:

  • 21 fonctionnalités indispensables pour les sites de commerce électronique
  • 7 indicateurs de commerce électronique cruciaux que vous devriez suivre dès maintenant
  • Marketing e-commerce : le guide définitif

Image en vedette : ImYanis/Shutterstock

SEO – Vous ne pouvez pas vous permettre d’ignorer UX

0

Parfois, les optimiseurs de moteur de recherche sont tellement pris dans les détails du travail qu’ils oublient l’objectif principal de tout site Web.

Il ne s’agit pas de jouer à un algorithme pour se classer plus haut sur une page de résultats de recherche – il s’agit de fournir des informations à des humains réels et vivants.

Et cela revient à créer des expériences de qualité.

C’est une logique simple : si un visiteur est confus ou frustré par votre site, il s’en ira avant de pouvoir agir, ce qui peut inclure effectuer un achat, remplir un formulaire ou même lire un article.

Pour cette seule raison, UX devrait être important pour les optimiseurs de recherche.

Mais il y a plus que cela.

La qualité de l’expérience utilisateur est prise en compte dans votre classement.

Lisez la suite pour savoir comment.

Que sont exactement le SEO et l’UX ?

Si vous lisez ceci, vous en savez probablement déjà un peu sur l’optimisation des moteurs de recherche (SEO).

En termes simples, il s’agit du processus de classement d’une page Web plus haut dans les SERP (pages de résultats des moteurs de recherche) pour les requêtes pertinentes, augmentant ainsi le trafic.

Il se concentre uniquement sur le trafic non rémunéré ou organique plutôt que sur le placement d’annonces payantes.

L’autre terme important que vous ne connaissez peut-être pas est l’expérience utilisateur (UX), qui fait référence à l’expérience d’une personne lors de l’utilisation de votre site Web.

Est-ce facile à utiliser ou déroutant ?

Est-ce esthétiquement agréable ou visuellement désordonné ?

Est-ce efficace ou maladroit et lent ?

Fournit-il facilement les informations que les gens recherchent ou doivent-ils creuser pour les obtenir ?

Les réponses à ces questions et à des questions similaires déterminent si vous avez une bonne ou une mauvaise UX.

Mais qu’est-ce que l’UX a à voir avec le SEO ? En tant que professionnel du référencement, est-ce quelque chose que vous devez prendre en compte ?

Oui : SEO et UX sont des fonctions l’une de l’autre et sont inexorablement liées.

Vous pourriez même faire valoir que chaque recherche satisfaite est UX au travail, où les attentes concernant les résultats interagissent avec la réalité.

Pour bien faire du SEO, il faut aussi adopter un état d’esprit UX.

Quel est l’impact de l’UX sur le référencement ?

À son niveau le plus élémentaire, Google tente de faire une seule chose : fournir aux chercheurs la meilleure réponse possible à leur requête.

Pour ce faire, le géant des moteurs de recherche est toujours en train de bricoler, cherchant à créer un algorithme plus intelligent et plus précis qui comprend mieux l’intention de l’utilisateur, le contexte et d’innombrables autres signaux pour améliorer les résultats de recherche.

Plusieurs mises à jour d’algorithmes, dont Panda en 2011, Penguin en 2012, Hummingbird en 2013 et RankBrain en 2015, incluaient des moyens de plus en plus complexes d’évaluer la valeur d’une page et l’expérience utilisateur.

Ce score d’expérience est ensuite pris en compte avec d’autres éléments SEO plus « traditionnels » comme les backlinks et les mots-clés pour déterminer le classement général.

Une fois de plus pour les personnes à l’arrière : les scores UX sont pris en compte dans les classements SEO globaux.

Google est de plus en plus axé sur l’utilisateur et utilise l’apprentissage automatique, le traitement du langage naturel, l’intelligence artificielle et d’autres technologies émergentes pour déterminer quelles pages Web fournissent les meilleures réponses à une recherche.

Et tout cela fait partie de l’UX.

De quels facteurs UX Google se soucie-t-il le plus ?

D’accord, nous avons donc établi qu’ils sont connectés.

Voyons maintenant où UX et SEO se chevauchent – ​​et comment cela impacte votre positionnement SERP.

Expérience de la page

En mai 2020, Google a publié Core Web Vitals pour aider les propriétaires de sites à mesurer leur expérience de page.

Sans aucun doute quelque chose qui continuera d’évoluer, il comprenait trois points focaux avec des métriques correspondantes :

  • Vitesse de chargement : Le temps que votre page met pour charger l’élément de contenu le plus volumineux.
  • Interactivité : Le temps qu’il faut à un site pour répondre à une entrée.
  • Stabilité visuelle : Comment l’écran est affecté par les mouvements.

Le temps de chargement des pages fait partie du SEO technique depuis longtemps. Désormais, cet aspect de l’expérience utilisateur dispose de métriques traçables de Google. Il veut que vous visiez moins de 2,5 secondes.

La saisie tardive est également un facteur qui peut entraîner une expérience négative. Ne faites pas attendre les utilisateurs que la page réponde après avoir cliqué sur un élément de la page.

La stabilité visuelle peut causer de réels problèmes aux utilisateurs, en particulier si les emplacements des boutons de saisie changent.

La navigation

La navigation est essentielle à l’expérience de votre site Web, tant pour les utilisateurs que pour les moteurs de recherche.

Même sans plan de site XML, vous pouvez vous assurer que les robots d’exploration Google peuvent accéder à toutes vos pages en offrant une bonne expérience de navigation.

Les fils d’Ariane aident les utilisateurs à comprendre où ils se trouvent dans la structure d’un site Web et à revenir aux pages précédentes.

Assurez-vous qu’un utilisateur ou un robot d’exploration peut accéder à chaque page en suivant les liens.

Créez des liens faciles à comprendre et organisez votre site Web en regroupant les pages connexes dans des catégories.

En savoir plus sur l’amélioration de la navigation.

Réactivité mobile

Au quatrième trimestre 2021, le trafic mobile représentait 54,4 % de l’ensemble du trafic Internet.

Ainsi, si vous n’avez pas de site mobile réactif, vous pourriez manquer plus de la moitié de tous les internautes.

Bien sûr, Google le sait aussi.

En novembre 2016, reconnaissant à quel point les vents soufflaient concernant les smartphones et autres appareils mobiles, le moteur de recherche a commencé l’indexation mobile.

En mars 2021, il utilisait d’abord les sites mobiles pour déterminer les classements.

Cela signifie que votre site mobile est encore plus important que votre site de bureau.

Si une araignée de Google explore votre site Web et trouve qu’il manque de réactivité mobile, de performances ou d’expérience utilisateur, cela comptera contre vous lors de la détermination de votre niveau de qualité.

Si vous ne savez pas comment votre site fonctionne pour les utilisateurs mobiles, vous pouvez le vérifier avec le rapport d’utilisabilité mobile.

Annonces interstitielles

Au fil du temps, les publicités contextuelles sont passées de l’ouverture dans des fenêtres séparées à l’apparition sur la page. Et ces popups – qui apparaissent entre l’utilisateur et la page Web qui l’intéresse – sont appelés interstitiels.

Les sites Web ont tendance à les aimer car ils offrent des possibilités d’interaction et attirent l’attention de l’utilisateur.

D’un autre côté, de nombreux utilisateurs les trouvent à peine moins ennuyeux que les popups à l’ancienne.

Google l’a vu des deux côtés, passant de la pénalisation de tous les interstitiels en 2017 à une position plus nuancée qui permet aux webmasters d’utiliser ces publicités tout en minimisant l’irritation qu’elles causent aux internautes.

Cela dit, les soi-disant « annonces interstitielles intrusives » nuiront à l’expérience utilisateur.

Ceux-ci incluent des popups qui couvrent le contenu principal, des publicités autonomes qui doivent être ignorées pour accéder au contenu et des mises en page où le contenu « au-dessus de la ligne de flottaison » ressemble à un interstitiel avec du contenu en dessous.

Gardez à l’esprit qu’il existe certains interstitiels nécessaires, tels que les fenêtres contextuelles de consentement de l’utilisateur.

Sécurité du site

Il y a beaucoup d’informations disponibles en ligne.

Et ce n’est pas seulement cet article « Cinq faits fascinants sur les chats » que votre grand-mère vous a envoyé – ce sont des détails personnels, des numéros de carte de crédit et d’autres informations privées.

À mesure que la technologie est devenue plus sophistiquée, les opportunités pour les mauvais acteurs se sont développées parallèlement.

On ne saurait trop insister sur l’importance de la cybersécurité, c’est pourquoi Google inclut la sécurité des sites dans son classement.

Les sites qui ont sécurisé leurs données via un certificat SSL et un domaine HTTPS sont considérés comme plus sûrs pour les utilisateurs que les sites HTTP classiques.

Et bien que vous ne remarquiez peut-être pas un saut immédiat dans votre position SERP en sécurisant votre site, il y a une raison bien plus importante de le faire : si votre site est risqué pour les visiteurs, ce n’est pas seulement votre référencement qui en souffrira. Les violations de données ont des ramifications importantes.

Par exemple, si un logiciel malveillant infecte votre site, il pourrait même être complètement diminué.

Les aspects SEO de la sécurité du site sont clairs, mais qu’est-ce que cela a à voir avec l’UX ?

C’est simple : UX ne se résume pas à des sites qui ont fière allure et qui sont faciles à utiliser. C’est aussi le fonctionnement d’un site, la cybersécurité étant l’objectif principal.

Et, bien sûr, les gens ne s’attarderont pas sur un site qui ne semble pas sûr, ce qui entraîne des visites plus courtes et des scores d’expérience utilisateur inférieurs.

Meilleures pratiques et mythes UX

Meilleures pratiques UX

Maintenant que nous avons couvert les facteurs d’expérience utilisateur qui entrent dans les classements SEO, il est temps de parler des meilleures pratiques UX qui aideront également votre classement de recherche.

Keep It Simple, Search Engine Optimizer (KISSEO)

La conception UX doit être intuitive et facile à naviguer. Essayez d’aider les utilisateurs à trouver ce qu’ils recherchent en aussi peu de clics que possible.

Adoptez une approche axée sur le mobile

Plus de personnes effectuent des recherches sur le Web à l’aide d’un appareil mobile que d’un ordinateur de bureau, ce qui signifie que votre site doit être conçu principalement pour eux.

Ne négligez pas votre site pour ordinateur, mais assurez-vous de vous concentrer sur la réactivité pour garantir de bonnes expériences et de meilleurs classements.

Faites vite

Personne n’attendra sur un site dont le chargement prend une éternité.

Testez régulièrement la vitesse de votre page pour vous assurer que vous n’êtes pas en retard et corrigez les problèmes tels que les scripts inutiles, les images non optimisées et les redirections.

Gardez une structure claire

La mise en page doit être conviviale, avec des informations pertinentes (comme ce que l’utilisateur recherche) affichées en évidence.

Les hiérarchies d’en-tête rendent votre contenu plus lisible et aident les robots d’exploration Web à mieux comprendre le contenu de la page.

Utilisez le langage auquel votre public répond

Chaque industrie, passe-temps ou organisation a son propre vocabulaire.

Mais plus que le vocabulaire, avec l’essor de la recherche vocale, il est devenu plus important que jamais d’utiliser le langage naturel dans votre texte.

Tenez-vous-en

Les meilleures pratiques UX évoluent constamment, tout comme les approches SEO.

Comprenez qu’il s’agit d’un processus continu et que ce qui fonctionne aujourd’hui peut ne pas fonctionner à l’avenir.

Attendez – Qu’en est-il du référencement et de l’interface utilisateur ?

Nous avons légèrement brouillé la frontière entre UX et UI (interface utilisateur), mais ce ne sont pas les mêmes.

UX fait référence à l’ensemble de l’interaction d’un utilisateur avec votre site Web, tandis que l’interface utilisateur comprend les écrans, les boutons, les icônes et d’autres aspects visuels du site.

En d’autres termes : l’UI est la partie esthétique du site.

Bien que le lien entre SEO et UI soit plus ténu qu’entre SEO et UX, il existe une relation.

À tout le moins, une interface utilisateur efficace empêchera les gens d’abandonner votre site.

Mythes UX et SEO

Il y a beaucoup de désinformation sur l’impact de l’UX sur le SEO.

Jetons un coup d’œil à certains d’entre eux.

Taux de rebond

Les internautes sont volages.

Les utilisateurs quitteront votre page pour toutes sortes de raisons.

Un problème UX est une des raisons. Mais ils pourraient aussi avoir simplement mal cliqué.

Ou ils ont peut-être atterri à la recherche de quelque chose de spécifique et l’ont ensuite trouvé. C’est du bon UX ! S’ils partent ensuite sans interagir, il serait idiot de vous pénaliser pour cela.

Alors, un taux de rebond élevé indique-t-il nécessairement une mauvaise expérience utilisateur ?

Non.

Cela a-t-il un impact sur les classements ?

Non.

Google a été très clair à ce sujet : le taux de rebond est pas pris en compte dans les classements.

Le taux de rebond deviendra plus utile dans GA4 comme l’inverse de Taux d’engagement. Le facteur temps ajouté le rend plus utile, mais les pages de sortie sont probablement encore plus informatives.

Pogo-Collage

Il a souvent été affirmé que le pogo-sticking – qui fait référence à la pratique consistant à basculer rapidement entre les pages Web et les résultats de recherche – est une mauvaise indication.

Cependant, John Muller de Google a déclaré qu’il ne s’agit pas d’un signal au moteur de recherche concernant la qualité de votre site. Il existe de nombreuses autres raisons pour lesquelles un utilisateur peut utiliser un pogo-stick qui n’ont rien à voir avec votre UX.

Tout a besoin d’une image

Certaines personnes vous diront que chaque page Web devrait avoir une image, quoi qu’il arrive – même s’il s’agit d’une photo de stock qui semble complètement déplacée. Ils disent que cela brise le texte et donne plus d’informations aux robots des moteurs de recherche.

C’est faux.

Bien qu’il soit bon d’utiliser des images, des images de mauvaise qualité ou sans rapport n’aideront pas autant vos efforts UX ou SEO que l’organisation claire de vos informations. Trop d’images, ou des images trop grandes, peuvent affecter négativement l’expérience utilisateur en augmentant les temps de chargement.

UX et SEO devraient se compléter

À ce stade, il devrait être clair comment UX et SEO fonctionnent ensemble pour créer des expériences positives pour les utilisateurs et les moteurs de recherche.

Les utilisateurs sont au centre des deux disciplines – qui peuvent accomplir plus en travaillant ensemble que si chacune fonctionnait indépendamment.

N’oubliez pas : votre site Web existe pour l’humain réel et vivant à l’autre bout, et non pour le bot envoyé par un moteur de recherche.

Améliorez leur expérience et votre position SERP suivra.

5 domaines clés où UX impacte le référencement

Voici cinq éléments UX clés qui affectent le référencement en tant que feuille de triche auxquelles vous pouvez vous référer avec une lecture plus approfondie. Nous vous recommandons de vérifier au moins les pièces d’accessibilité.

  • Accessibilité:
    • Accessibilité pour les entreprises numériques : comment votre entreprise peut être un leader
    • Accessibilité Web pour l’expérience humaine : quand nous pouvons vous aider
  • Navigation sur le site et mise en page :
    • Comment améliorer la navigation de votre site Web : 7 bonnes pratiques essentielles
    • 7 conseils pour créer une navigation orientée SEO + UX
  • Vitesse de chargement des pages :
    • Comment effectuer des audits de vitesse de page rapides et approfondis
  • Réactivité/conception axée sur le mobile :
    • La compatibilité mobile comme facteur de classement Google : ce que vous devez savoir
    • Référencement mobile : un guide complet [Ebook]
  • La cyber-sécurité:
    • Comment la sécurité du site Web affecte-t-elle votre référencement ?
    • 5 en-têtes de sécurité HTTP que vous devez connaître pour le référencement

Image en vedette : Chaosamran_Studio/Shutterstock

Quand canoniser, ne pas indexer ou ne rien faire avec un contenu similaire

0

Imaginez votre contenu comme vous le faites vous-même. Vous transportez des bagages dont vous pourriez vous débarrasser ? Vous portez quelque chose que vous voulez garder mais que vous voulez peut-être réutiliser ou voir différemment ?

Ce n’est pas différent en ce qui concerne le contenu du site Web. Nous nous sommes probablement tous assis en tant que groupe d’esprits pour réfléchir au contenu que nous aimerions découper sur notre site Web, mais nous réalisons qu’il y a toujours un besoin, que ce soit pour un prospect spécifique, une équipe interne, etc.

Alors que nous recherchons des moyens de réduire au maximum nos sites Web à des fins de gestion de contenu, nous souhaitons également faire de même pour apaiser les robots des moteurs de recherche.

Nous souhaitons que leur visite quotidienne, nous l’espérons, sur nos sites Web soit rapide et succincte.

Cela leur montre, espérons-le, qui nous sommes, ce que nous faisons et, en fin de compte, si nous devons avoir du contenu qui ne peut pas être supprimé, comment nous l’étiquetons pour eux.

Heureusement, les robots des moteurs de recherche veulent comprendre notre contenu autant que nous le voulons d’eux. Nous avons des chances de canoniser le contenu et le contenu noindex.

Cependant, attention, ne pas le faire correctement pourrait rendre le contenu important du site Web incompris par les robots des moteurs de recherche ou ne pas être lu du tout.

Canonicaliser ?

Quand canoniser, ne pas indexer ou ne rien faire avec un contenu similaire

Les balises canoniques offrent un excellent moyen d’indiquer aux moteurs de recherche : « Oui, nous savons que ce contenu n’est pas si unique ni précieux, mais nous devons l’avoir. »

Cela peut également être un excellent moyen de valoriser le contenu provenant d’un autre domaine ou vice versa.

Néanmoins, il est maintenant temps de montrer aux robots rampants comment vous percevez le contenu du site Web.

Pour l’utiliser, vous devez placer cette balise dans la section head du code source.

La balise canonique peut être un excellent moyen de gérer le contenu dont vous savez qu’il est dupliqué ou similaire, mais elle doit exister pour les besoins des utilisateurs sur le site ou une équipe de maintenance du site lente.

Si vous pensez que cette balise convient parfaitement à votre site Web, examinez votre site Web et adressez les sections du site qui semblent avoir des URL distinctes mais qui ont un contenu similaire (par exemple, texte, image, en-têtes, éléments de titre, etc.).

Les outils d’audit de site Web tels que Screaming Frog et la section d’audit de site Semrush sont un moyen rapide de voir les similitudes de contenu.

Si vous pensez qu’il pourrait y avoir d’autres coupables de contenu similaires, vous pouvez approfondir votre recherche avec des outils tels que Similar Page Checker et Siteliner, qui examineront votre site pour un contenu similaire.

Maintenant que vous avez une bonne idée des cas de similitude, vous devez comprendre si ce manque d’unicité mérite d’être canonisé. Voici quelques exemples et solutions :

Exemple 1: Votre site Web existe à la fois sur les versions HTTP et HTTPS des pages de site, ou votre site Web existe à la fois sur www. et non-www. versions de pages.

La solution: Placez une balise canonique sur la version de page avec le plus grand nombre de liens, de liens internes, etc., jusqu’à ce que vous puissiez rediriger toutes les pages en double une à une.

Exemple 2 : Vous vendez des produits très similaires où il n’y a pas de copie unique sur ces pages mais de légères variations dans le nom, l’image, le prix, etc. Devez-vous canoniquement pointer les pages de produits spécifiques vers la page parent du produit ?

La solution: Ici, mon conseil est de ne rien faire. Ces pages sont suffisamment uniques pour être indexées. Ils ont des noms uniques qui les différencient, ce qui pourrait vous aider pour les instances de mots clés à longue traîne.

Exemple 3 : Vous vendez des t-shirts mais avez une page pour chaque couleur et chaque chemise.

La solution: Balise canonique les pages de couleur pour référencer la page de chemise parente. Chaque page n’est pas un produit particulier, juste une variation très similaire.

Cas d’utilisation : contenu de balisage canonique suffisamment unique pour réussir

Semblable à l’exemple présenté ci-dessus, je voulais expliquer que parfois, un contenu légèrement similaire peut toujours être approprié pour l’indexation.

Et s’il s’agissait de chemises avec des pages enfant pour différents types de chemises comme les manches longues, les débardeurs, etc. ? Cela devient maintenant un produit différent, pas seulement une variation. Comme également mentionné précédemment, cela peut être efficace pour les recherches Web à longue traîne.

Voici un excellent exemple : un site de vente automobile qui propose des pages pour les marques de voitures, les modèles associés et les variantes de ces modèles (2Dr, 4Dr, V8, V6, édition de luxe, etc.). La pensée initiale avec ce site est que toutes les variantes sont simplement des duplications proches des pages modèles.

Vous vous demandez peut-être pourquoi voudrions-nous ennuyer les moteurs de recherche avec ce contenu presque dupliqué alors que nous pouvons canoniser ces pages pour pointer vers la page modèle comme page représentative ?

Nous avons avancé dans cette direction, mais malgré tout, l’inquiétude de savoir si ces pages pouvaient réussir nous a poussés à baliser canoniquement chaque page de modèle respective.

Supposons que vous balisez canoniquement la page du modèle parent. Même si vous montrez l’importance/la hiérarchie du contenu aux moteurs de recherche, ils peuvent toujours classer la page canonisée si la recherche est relativement spécifique.

Alors, qu’avons-nous vu ?

Nous avons constaté que le trafic organique augmentait vers les pages enfants et parents. À mon avis, lorsque vous attribuez du crédit aux pages enfants, la page parent semble avoir plus d’autorité car elle contient de nombreuses pages enfants qui reçoivent désormais un « crédit ».

Le trafic mensuel vers l’ensemble de ces pages a été multiplié par cinq.

Depuis septembre de cette année, lorsque nous avons révisé les balises canoniques, il y a maintenant 5x le trafic organique mensuel vers cette zone de site, avec 754 pages générant du trafic organique par rapport aux 154 reconnues plus tôt l’année précédente.

Le trafic mensuel vers l'ensemble de ces pages a été multiplié par cinq.

Ne faites pas ces erreurs de canonisation

  • Définir des balises canoniques qui subissent une redirection avant de passer à la page finale peut rendre un très mauvais service. Cela ralentira les moteurs de recherche car cela les obligera à essayer de comprendre l’importance du contenu, mais ils sautent maintenant les URL.
  • De même, si vous pointez des balises canoniques vers des cibles URL qui sont des pages d’erreur 404, vous les pointez essentiellement vers un mur.
  • Balisage canonique sur la mauvaise version de page (par exemple, www./non-www., HTTP/HTTPS). Nous avons discuté de la découverte par le biais d’outils d’exploration de sites Web que vous pourriez avoir une duplication involontaire de sites Web. Ne confondez pas l’importance de la page avec une version de page plus faible.

Pas d’index ?

Vous pouvez également utiliser la balise noindex des méta-robots pour exclure entièrement le contenu similaire ou dupliqué.

Placer la balise noindex dans la section head de votre code source empêchera les moteurs de recherche d’indexer ces pages.

Attention : Bien que la balise noindex des méta-robots soit un moyen rapide de supprimer le contenu en double du classement, elle peut être dangereuse pour votre trafic organique si vous ne l’utilisez pas correctement.

Cette balise a été utilisée dans le passé pour éliminer les grands sites afin de ne présenter que les pages de site critiques pour la recherche afin que les dépenses d’exploration du site soient aussi efficaces que possible.

Cependant, vous voulez que les moteurs de recherche voient tout le contenu pertinent du site pour comprendre la taxonomie du site et la hiérarchie des pages.

Cependant, si cette balise ne vous fait pas trop peur, vous pouvez l’utiliser pour permettre aux moteurs de recherche d’explorer et d’indexer uniquement ce que vous considérez comme un contenu frais et unique.

Voici quelques façons dont le noindexing pourrait être considéré comme une solution :

Exemple 1: Pour aider vos clients, vous pouvez fournir la documentation du fabricant, même s’ils la présentent déjà sur leur site Web.

La solution: Continuez à fournir de la documentation pour aider vos clients sur place, mais n’indexez pas ces pages.

Ils sont déjà détenus et indexés par le fabricant, qui a probablement beaucoup plus d’autorité de domaine que vous. En d’autres termes, vous ne serez probablement pas le site Web de classement pour ce contenu.

Exemple 2 : Vous proposez plusieurs produits différents mais similaires. La seule différenciation est la couleur, la taille, le nombre, etc. Nous ne voulons pas gaspiller les dépenses d’exploration.

La solution: Résolvez via l’utilisation de balises canoniques. Une recherche longue traîne pourrait générer du trafic qualifié car une page donnée serait toujours indexée et capable de se classer.

Exemple 3 : Vous avez beaucoup d’anciens produits que vous ne vendez plus beaucoup et qui ne sont plus une priorité.

La solution: Ce scénario parfait se trouve probablement dans un audit de contenu ou de vente. Si les produits font peu pour l’entreprise, envisagez la retraite.

Envisagez soit de pointer canoniquement ces pages vers des pages catégorielles pertinentes, soit de les rediriger vers des pages catégorielles pertinentes. Ces pages ont un âge/confiance, peuvent avoir des liens et peuvent posséder des classements.

Cas d’utilisation : ne sacrifiez pas les classements/le trafic pour les dépenses d’exploration

En ce qui concerne notre site Web, nous savons que nous voulons mettre notre meilleur pied en avant pour les moteurs de recherche.

Nous ne voulons pas leur faire perdre leur temps lors de l’exploration, et nous ne voulons pas donner l’impression que la plupart de nos contenus manquent d’unicité.

Dans l’exemple ci-dessous, pour réduire l’encombrement du contenu des pages de produits quelque peu similaires à partir des avis des moteurs de recherche, des balises noindex de méta-robots ont été placées sur les pages de variantes de produits enfants au moment de la transition/relance du domaine.

Le graphique ci-dessous montre le nombre total de mots-clés qui sont passés d’un domaine à un autre.

Lorsque les balises noindex des méta-robots ont été supprimées, le nombre total de termes de classement a augmenté de 50 %.

Lorsque les balises noindex des méta-robots ont été supprimées, le nombre total de termes de classement a augmenté de 50 %.

Ne faites pas ces erreurs Meta Robots Noindex

  • Ne placez pas de balise meta robots noindex sur une page avec une valeur de lien entrant. Si tel est le cas, vous devez rediriger définitivement la page en question vers une autre page pertinente du site. Placer la balise éliminera la précieuse équité de lien que vous avez.
  • Si vous n’indexez pas une page qui est incluse dans la navigation principale, le pied de page ou la navigation de support, assurez-vous que la directive n’est pas « noindex, nofollow » mais « noindex, follow » afin que les moteurs de recherche qui explorent le site puissent toujours passer à travers les liens sur la page non indexée.

Conclusion

Parfois, il est difficile de se séparer du contenu du site Web.

Les balises canonical et meta robots noindex sont un excellent moyen de préserver les fonctionnalités du site Web pour tous les utilisateurs tout en informant les moteurs de recherche.

En fin de compte, faites attention à la façon dont vous taguez! Il est facile de perdre la présence dans la recherche si vous ne comprenez pas parfaitement le processus de marquage.

Davantage de ressources:

  • Quand utiliser Rel Canonical ou Noindex… ou les deux
  • Que se passe-t-il lorsque Google sélectionne la mauvaise URL canonique ?
  • Référencement technique avancé : un guide complet

Image en vedette : Jack Frog/Shutterstock

Twitter doublant sa limite de caractères de 140 à 280 n’a pas conduit à des tweets plus longs

0

Un an après que Twitter a doublé sa limite de caractères de 140 à 280, les données montrent que les utilisateurs sont plus polis, utilisent moins d’abréviations et répondent à plus de tweets.

Des utilisateurs plus polis

L’utilisation de sentiments polis est en hausse depuis l’augmentation de la limite de caractères.

Les données montrent que 54 % de tweets supplémentaires utilisent le mot « s’il vous plaît », tandis que l’utilisation de « merci » a augmenté de 22 %.

Moins d’abréviations

La possibilité de tweeter plus de caractères a entraîné un déclin des abréviations et une augmentation des mots complets.

  • L’utilisation de « gr8 » est en baisse de 36 %, tandis que « Great » est en hausse de 32 %
  • L’utilisation de « b4 est en baisse de 13 %, tandis que « before » est en hausse de 70 %
  • L’utilisation de « sry » a diminué de 5 %, tandis que « sorry » a augmenté de 31 %

Plus de réponses et d’engagement

Les réponses aux tweets seraient en augmentation, bien que l’augmentation exacte des réponses aux tweets n’ait pas été fournie dans les données.

Il est possible qu’il y ait plus de réponses parce que les utilisateurs posent plus de questions – 30 % de tweets en plus incluent une question en plus.

Les tweets ne s’allongent pas en moyenne

Curieusement, l’augmentation de la limite de caractères n’a pas conduit à des tweets plus longs pour la plupart.

La longueur la plus courante des tweets en anglais est de 33 caractères, soit en fait un caractère de moins qu’avant le changement.

En fait, seulement 12 % des tweets en anglais font plus de 140 caractères. Seulement 1 % des tweets atteignent la limite de 280 caractères.

En examinant les données dans toutes les langues, 6 % des tweets comportent plus de 140 caractères.

Voici une collection de tweets récemment publiés qui appuient les statistiques ci-dessus.

L’application sociale la plus téléchargée le mois dernier n’était pas Facebook, Instagram ou Snapchat

0

Un nouveau géant des médias sociaux émerge alors que Facebook, Instagram, Snapchat et YouTube ont tous été dépassés dans les téléchargements d’applications le mois dernier.

Selon Apptopia, l’application de partage de vidéos TikTok est en tête des graphiques de téléchargement d’applications aux États-Unis.

Ceux qui n’ont pas entendu parler de TikTok connaissent peut-être son ancien nom – Musical.ly.

Musical.ly a été acquis par la société chinoise Bytedance l’année dernière et a fusionné avec la propre application TikTok de la société il y a trois mois.

Depuis lors, sa croissance a bondi, gagnant plus de 30 millions d’utilisateurs au cours des trois derniers mois.

Pendant cette période, les utilisateurs actifs mensuels sont passés de 100 millions à plus de 130 millions.

Au cours des trois derniers mois depuis la fusion avec Musical.ly, les téléchargements de TikTok aux États-Unis ont augmenté de 25 % et les téléchargements dans le monde ont augmenté de 20 %.

Pourquoi TikTok se développe-t-il si vite ?

Outre l’intérêt suscité par la fusion avec Musical.ly, une partie de la croissance rapide de TikTok peut être attribuée à la publicité.

La société mère Bytedance a considérablement augmenté ses dépenses publicitaires au cours des trois derniers mois et élargi son utilisation de différents réseaux publicitaires. Encore une fois, c’est selon les données d’Apptopia.

Les données montrent également que les utilisateurs qui ont téléchargé TikTok s’y engagent plus fréquemment. Les séances quotidiennes au cours des trois derniers mois sont en hausse de 24 %.

Pour ce que ça vaut, 80% des sessions utilisateur proviennent d’appareils Android.

Au cours des six derniers mois, les utilisateurs actifs quotidiens de TikTok ont ​​augmenté en moyenne de 67 %.

Cependant, bien qu’il s’agisse d’une augmentation considérable, TikTok est toujours bien en deçà de ses concurrents en ce qui concerne les taux d’engagement quotidiens.

Seuls 28,56% des personnes ayant téléchargé TikTok l’ouvrent tous les jours.

Facebook, Instagram, Snapchat et YouTube oscillent tous autour de la barre des 95 % en ce qui concerne les taux d’engagement quotidiens.

Qu’est-ce que cela signifie pour les spécialistes du marketing ?

Si rien d’autre, cela signifie que TikTok est une application qui devrait au moins être dans votre périphérie si ce n’est déjà fait.

Cela vaut peut-être la peine d’être pris en compte si le marketing vidéo destiné aux jeunes adultes est un élément clé de votre stratégie marketing.

Pour les autres, je recommande d’attendre de voir à quoi ressembleront les chiffres au cours des prochains mois et si cette croissance se poursuit ou non.

Google : ne vous précipitez pas pour abandonner le rendu dynamique

0

L’avocat de la recherche de Google, John Mueller, affirme qu’il n’y a pas d’urgence pour que les sites Web abandonnent le rendu dynamique, malgré un document d’aide indiquant que ce n’est pas une solution à long terme.

Mueller a laissé un commentaire sur un fil Reddit qui demande des conseils concernant le rendu dynamique par rapport au rendu côté serveur.

La question se pose parce qu’une mise à jour récente d’un document d’aide de Google indique : « le rendu dynamique est une solution de contournement et non une solution à long terme ».

De plus, le document recommande plutôt le rendu côté serveur, le rendu statique ou l’hydratation.

Il est compréhensible qu’une personne implémentant le rendu dynamique puisse lire cela et conclure qu’elle doit changer.

Cependant, Mueller précise que les différences entre le rendu dynamique et d’autres solutions sont les considérations de configuration et de maintenance de l’infrastructure.

Ce n’est pas que le rendu dynamique causera des problèmes avec Google ou deviendra bientôt non pris en charge.

Voici ce que Mueller a à dire sur le rendu dynamique par rapport au rendu côté serveur.

Mueller : le rendu dynamique ne causera pas de problèmes avec Google

Dans un fil Reddit, un professionnel du référencement recherche des informations sur les avantages de passer du rendu dynamique.

Un document d’aide de Google conseille de faire le changement, mais ce serait une entreprise importante pour une équipe de développement Web.

En ce qui concerne le référencement, cela vaut-il le temps et les efforts ?

Voici ce que Mueller dit :

« Il n’y a pas de bonus de classement SEO pour l’implémenter d’une manière ou d’une autre – ce sont juste différentes façons de rendre le contenu indexable (comme l’est le rendu côté client). Les différences entre le rendu dynamique et le rendu côté serveur de mon POV concernent davantage la configuration et la maintenance pratiques de l’infrastructure (cela peut également affecter la vitesse, en fonction de la configuration des choses).

Il n’y a pas d’urgence à abandonner le rendu dynamique, cela ne deviendra pas non pris en charge ou ne causera pas de problèmes de Google. Le changement au fil du temps est simplement que de nos jours, si vous avez un site basé sur JS, il existe de meilleures options (bonne CSR ou SSR) disponibles, donc faire les choses dynamiquement en fonction de l’agent utilisateur n’est souvent pas l’approche la plus efficace.

Mueller dit que si vous implémentez le rendu dynamique maintenant, il est conseillé d’utiliser une solution différente la prochaine fois que vous ferez une reconstruction de site Web.

Il continue:

« Si vous faites du rendu dynamique maintenant, c’est bien d’examiner les options et d’écrire les avantages et les inconvénients pour vous, bien sûr. J’imagine que la plupart ne seront pas convaincants pour une équipe d’ingénieurs étirée. Cependant, si vous envisagez de reconstruire le site, faites-leur savoir qu’ils n’ont pas besoin de passer trop de temps à rendre dynamiquement le contenu. En même temps, sachez aussi à quoi faire attention :-).

C’est là que la connaissance de JS en tant que référenceur est vraiment payante – vous n’avez pas à faire le codage, mais JS fait partie de tous les sites Web modernes, et c’est à vous de pouvoir déterminer s’il y a des problèmes avec comment c’est implémenté. Si vous faites du rendu dynamique maintenant, c’est bien de regarder les options et d’écrire les avantages et les inconvénients pour vous, bien sûr. J’imagine que la plupart ne seront pas convaincants pour une équipe d’ingénieurs étirée. Cependant, si vous envisagez de reconstruire le site, faites-leur savoir qu’ils n’ont pas besoin de passer trop de temps à rendre le contenu de manière dynamique.“

J’espère que cela vous aidera à vous rassurer si vous aviez des préoccupations similaires à celles de l’utilisateur de Reddit.


La source: Reddit

Image en vedette : Leremy/Shutterstock

12 indicateurs importants de marketing de contenu que vous ne mesurez pas

0

Un pourcentage choquant de 49 % des spécialistes du marketing n’utilisent que des mesures de base telles que les clics et les téléchargements pour mesurer l’efficacité du contenu. Un autre 17 % n’ont aucune mesure en place.

Quelle triste pensée ! En tant que spécialistes du marketing, il est de notre devoir d’apporter des résultats tangibles à nos clients. Ils nous font confiance pour établir des relations avec les clients et augmenter leur trésorerie. Apporter des résultats quantifiables semble être le moins que nous puissions faire.

Alors que les entreprises consacrent de plus en plus leur budget au marketing de contenu, nous devons trouver des moyens d’aligner nos résultats sur leurs objectifs. Il est temps de commencer à mesurer ce qui compte, pas seulement ce qui est facile à suivre.

1. Finition moyenne

Comme le temps engagé, le temps moyen pour terminer révèle le niveau d’engagement de votre contenu. Dans Google Analytics, il est calculé comme la valeur moyenne de l’événement pour l’action « Content Bottom ». Regardez la dernière colonne et voyez le temps exprimé en secondes.

Justin Cutroni donne une idée de ce à quoi cela ressemble :

sej1

2. Longévité du contenu

Vous dépensez du temps et de l’argent pour créer un excellent contenu. Mais savez-vous combien de temps cette pièce continue de récolter des fruits ? Les données des outils de raccourcissement de Bitly nous donnent un bon aperçu.

sej2

Comme vous pouvez le voir, à son apogée, un lien Bitly a reçu environ la moitié des clics qu’il va obtenir, en moyenne.

Les spécialistes du marketing de contenu peuvent utiliser ces données pour planifier et publier d’un point de vue éclairé lorsqu’il s’agit de prédire combien de temps un élément de contenu suscitera un engagement actif.

Voici quelques idées d’autres endroits où vous pourriez mesurer la longévité :

  • Inscriptions à la page de destination
  • Lit les articles de blog
  • Vues sur les vidéos

3. Nombre de lecteurs de retour

L’un des objectifs du marketing de contenu devrait être de développer l’audience de votre blog grâce à un contenu et à des relations de haute qualité. Quand vous faites venir quelqu’un une fois dans une lune bleue, c’est un branchement – pas une relation. La mesure des lecteurs de retour vous donne un aperçu supplémentaire sur la meilleure façon de les acquérir et de les conserver.

En prime, une étude de cas Buzzfeed sur Virgin Mobile nous montre que le retour des lecteurs a également un effet important sur l’intention d’achat.

sej3

4. Temps consacré au contenu

Nous vivons dans un monde bruyant et votre marque doit trouver des moyens de se démarquer de la foule. Et l’un des meilleurs moyens d’y parvenir est d’amener les gens à interagir avec votre contenu.

Comme le montre une étude Chartbeat, les visiteurs avec un temps d’engagement plus élevé avaient un meilleur souvenir de la marque dans l’ensemble :

sej4

Les données montrent que 73 % des spécialistes du marketing ne suivent pas le temps que les utilisateurs passent sur leur contenu. Il n’est pas étonnant que les gens n’aient pas l’impression que leur marketing de contenu est efficace. Ils ne le suivent pas !

5. Contribution du public

Faire en sorte que les membres de votre public contribuent à votre contenu crée une preuve sociale et vous aide dans le processus de vente. L’un des moyens les plus rentables d’encourager la contribution du public consiste à publier des critiques en ligne.

En fait, selon certaines estimations, 79 % des clients font autant confiance aux avis en ligne qu’aux recommandations personnelles.

sej5

Il est temps de commencer à encourager et à mesurer la contribution de votre public au succès de votre marketing de contenu. Cela peut également inclure des mesures plus connues comme les partages sociaux et les commentaires de blog, mais vous devez vous concentrer sur ceux qui démontrent la plus forte corrélation avec les résultats de votre entreprise.

6. Réduction du temps d’achat

En théorie, un bon marketing de contenu facilite la vente de vos clients avant même de leur parler.

http://www.executiveboard.com/exbd-resources/content/digital-evolution/index.html?hs=mnc

Malheureusement, les garanties de contenu peuvent perturber le cycle d’achat traditionnellement mesuré. Avec autant de nouvelles possibilités de collecte d’informations, il peut être difficile de déterminer combien de temps il faut à un prospect pour passer de la première interaction à l’achat.

Même ainsi, les professionnels de la vente comprennent la puissance du cycle d’achat – et il est temps que les spécialistes du marketing de contenu l’adoptent également. Mesurer le cycle de vie à partir du moment où un utilisateur s’inscrit à votre liste de diffusion est un moyen simple de mettre en œuvre cette métrique.

Obtenez un délai de référence, puis mettez votre équipe marketing au défi de le réduire.

7. Liens de leaders d’opinion

Si vous comprenez votre industrie (et vous devriez vraiment, vraiment), alors vous aurez une bonne idée des concurrents et des leaders du paysage. Les bons spécialistes du marketing de contenu savent comment tirer parti du pouvoir marketing des leaders pour eux-mêmes.

Lorsque vous exécutez une analyse des liens, commencez à mesurer le nombre de leaders du secteur qui se connectent à vous. Si vous tombez sur leur radar, cela ouvre de nombreuses opportunités pour vos campagnes marketing et la notoriété globale de votre marque.

Mais si vous ne le mesurez pas, vous ne le saurez jamais. Une fois que vous avez ces données, essayez de les améliorer en investissant dans l’établissement de relations avec ces influenceurs importants.

8. Rentabilité

Un bon marketing de contenu coûte de l’argent. Si vous ne pouvez pas le faire vous-même, vous devrez investir dans quelqu’un qui pourra vous aider à développer un excellent contenu. S’il est bien fait, ce contenu devrait finalement réduire le coût moyen que vous dépensez par prospect.

En fait, selon The State of Inbound, cela devrait réduire considérablement vos coûts :

http://cdn2.hubspot.net/hub/53/file-1589882006-pdf/HubSpot-State-of-Inbound-2014.pdf

Mesurez combien vous dépensez pour l’inbound par rapport à l’outbound. Cela inclut les coûts de votre équipe de création de contenu, ainsi que les frais généraux. Si ce n’est pas un investissement rentable, commencez à chercher un autre fournisseur.

9. Prospects par mot-clé

Quand quelqu’un vous trouve de son plein gré, c’est presque toujours plus rentable pour votre entreprise. Le référencement n’est qu’un moyen organique pour les gens de tomber sur votre entreprise. Et cela peut s’avérer être une machine à plomb très rentable pour vous.

http://cdn2.hubspot.net/hub/53/blog/docs/ebooks/the_2012_state_of_inbound_marketing.pdf

Comprendre quels mots clés génèrent des prospects peut vous aider à orienter vos futurs efforts de marketing. Grâce à ces informations, vous saurez sur quels mots clés vous concentrer, sur quel contenu continuer à partager et sur quels nouveaux types de contenu créer.

10. Ventes issues du marketing de contenu

Pouvez-vous lier vos efforts directement à l’augmentation des revenus ? Si non, comment gérez-vous correctement les performances et le budget ?

RCI. Le Saint Graal des métriques de marketing de contenu. C’est en fait beaucoup plus simple à mesurer que vous ne le pensez. Vous devez mesurer vos revenus, vos coûts de production et vos coûts de distribution. Ensuite, c’est juste une formule simple:

sej9

11. Coûts de production

Saisir vos coûts de production n’est qu’une bonne affaire. Il y a de fortes chances que vous ne créiez pas tout votre contenu par vous-même. Comme mentionné ci-dessus, la plupart des entreprises feront appel à d’autres dans leurs efforts de création de contenu ou de marketing de contenu.

http://unbounce.com/content-marketing/the-content-marketing-explosion-infographic/

Cela signifie que vous devez comprendre ce que cela coûte mois après mois. C’est une tâche facile si vous faites appel à un pigiste ou à une agence. Vous gardez juste une trace de leurs factures.

Cela devient un peu plus compliqué lorsque vous utilisez votre personnel interne pour gérer les efforts de contenu, car vous devez tenir compte de leurs frais généraux, ainsi que de toute perte de productivité due aux tâches dont vos initiatives de contenu les ont éloignés.

Mais il est toujours possible – et cela vaut toujours la peine – de collecter ces informations.

12. Coûts de distribution par pièce

Les gens supposent que la distribution de contenu est un moyen gratuit de générer du trafic. Mais avec de plus en plus d’entreprises se tournant vers Internet, la distribution de contenu n’est plus aussi simple que la mise à jour de votre flux Twitter.

Voici quelques exemples des types de frais de distribution que vous pourriez encourir :

  • Mise à jour des médias sociaux (si vous payez quelqu’un pour le gérer)
  • Atteindre les influenceurs (vous devez tenir compte du coût de votre temps)
  • Promotion payante sur les réseaux sociaux
  • Réseaux publicitaires natifs

Dans l’ensemble, vous devez mesurer combien vous dépensez par pièce. Cela vous donnera un aperçu plus approfondi de votre véritable budget de marketing de contenu et de son efficacité.

Alors, maintenant que vous savez ce qu’il faut mesurer, comment allez-vous le mettre en œuvre dans vos efforts de marketing de contenu ? Laissez un commentaire ci-dessous pour partager la métrique spécifique que vous ajouterez ensuite à vos rapports d’analyse !

Image d’en-tête : Flickr

Captures d’écran prises le 01/05/15

Quand canoniser, ne pas indexer ou ne rien faire avec un contenu similaire

0

Imaginez votre contenu comme vous le faites vous-même. Vous transportez des bagages dont vous pourriez vous débarrasser ? Vous portez quelque chose que vous voulez garder mais que vous voulez peut-être réutiliser ou voir différemment ?

Ce n’est pas différent en ce qui concerne le contenu du site Web. Nous nous sommes probablement tous assis en tant que groupe d’esprits pour réfléchir au contenu que nous aimerions découper sur notre site Web, mais nous réalisons qu’il y a toujours un besoin, que ce soit pour un prospect spécifique, une équipe interne, etc.

Alors que nous recherchons des moyens de réduire au maximum nos sites Web à des fins de gestion de contenu, nous souhaitons également faire de même pour apaiser les robots des moteurs de recherche.

Nous souhaitons que leur visite quotidienne, nous l’espérons, sur nos sites Web soit rapide et succincte.

Cela leur montre, espérons-le, qui nous sommes, ce que nous faisons et, en fin de compte, si nous devons avoir du contenu qui ne peut pas être supprimé, comment nous l’étiquetons pour eux.

Heureusement, les robots des moteurs de recherche veulent comprendre notre contenu autant que nous le voulons d’eux. Nous avons des chances de canoniser le contenu et le contenu noindex.

Cependant, attention, ne pas le faire correctement pourrait rendre le contenu important du site Web incompris par les robots des moteurs de recherche ou ne pas être lu du tout.

Canonicaliser ?

Quand canoniser, ne pas indexer ou ne rien faire avec un contenu similaire

Les balises canoniques offrent un excellent moyen d’indiquer aux moteurs de recherche : « Oui, nous savons que ce contenu n’est pas si unique ni précieux, mais nous devons l’avoir. »

Cela peut également être un excellent moyen de valoriser le contenu provenant d’un autre domaine ou vice versa.

Néanmoins, il est maintenant temps de montrer aux robots rampants comment vous percevez le contenu du site Web.

Pour l’utiliser, vous devez placer cette balise dans la section head du code source.

La balise canonique peut être un excellent moyen de gérer le contenu dont vous savez qu’il est dupliqué ou similaire, mais elle doit exister pour les besoins des utilisateurs sur le site ou une équipe de maintenance du site lente.

Si vous pensez que cette balise convient parfaitement à votre site Web, examinez votre site Web et adressez les sections du site qui semblent avoir des URL distinctes mais qui ont un contenu similaire (par exemple, texte, image, en-têtes, éléments de titre, etc.).

Les outils d’audit de site Web tels que Screaming Frog et la section d’audit de site Semrush sont un moyen rapide de voir les similitudes de contenu.

Si vous pensez qu’il pourrait y avoir d’autres coupables de contenu similaires, vous pouvez approfondir votre recherche avec des outils tels que Similar Page Checker et Siteliner, qui examineront votre site pour un contenu similaire.

Maintenant que vous avez une bonne idée des cas de similitude, vous devez comprendre si ce manque d’unicité mérite d’être canonisé. Voici quelques exemples et solutions :

Exemple 1: Votre site Web existe à la fois sur les versions HTTP et HTTPS des pages de site, ou votre site Web existe à la fois sur www. et non-www. versions de pages.

La solution: Placez une balise canonique sur la version de page avec le plus grand nombre de liens, de liens internes, etc., jusqu’à ce que vous puissiez rediriger toutes les pages en double une à une.

Exemple 2 : Vous vendez des produits très similaires où il n’y a pas de copie unique sur ces pages mais de légères variations dans le nom, l’image, le prix, etc. Devez-vous canoniquement pointer les pages de produits spécifiques vers la page parent du produit ?

La solution: Ici, mon conseil est de ne rien faire. Ces pages sont suffisamment uniques pour être indexées. Ils ont des noms uniques qui les différencient, ce qui pourrait vous aider pour les instances de mots clés à longue traîne.

Exemple 3 : Vous vendez des t-shirts mais avez une page pour chaque couleur et chaque chemise.

La solution: Balise canonique les pages de couleur pour référencer la page de chemise parente. Chaque page n’est pas un produit particulier, juste une variation très similaire.

Cas d’utilisation : contenu de balisage canonique suffisamment unique pour réussir

Semblable à l’exemple présenté ci-dessus, je voulais expliquer que parfois, un contenu légèrement similaire peut toujours être approprié pour l’indexation.

Et s’il s’agissait de chemises avec des pages enfant pour différents types de chemises comme les manches longues, les débardeurs, etc. ? Cela devient maintenant un produit différent, pas seulement une variation. Comme également mentionné précédemment, cela peut être efficace pour les recherches Web à longue traîne.

Voici un excellent exemple : un site de vente automobile qui propose des pages pour les marques de voitures, les modèles associés et les variantes de ces modèles (2Dr, 4Dr, V8, V6, édition de luxe, etc.). La pensée initiale avec ce site est que toutes les variantes sont simplement des duplications proches des pages modèles.

Vous vous demandez peut-être pourquoi voudrions-nous ennuyer les moteurs de recherche avec ce contenu presque dupliqué alors que nous pouvons canoniser ces pages pour pointer vers la page modèle en tant que page représentative ?

Nous avons avancé dans cette direction, mais malgré tout, l’inquiétude de savoir si ces pages pouvaient réussir nous a poussés à baliser canoniquement chaque page de modèle respective.

Supposons que vous balisez canoniquement la page du modèle parent. Même si vous montrez l’importance/la hiérarchie du contenu aux moteurs de recherche, ils peuvent toujours classer la page canonisée si la recherche est relativement spécifique.

Alors, qu’avons-nous vu ?

Nous avons constaté que le trafic organique augmentait vers les pages enfants et parents. À mon avis, lorsque vous attribuez du crédit aux pages enfants, la page parent semble avoir plus d’autorité car elle contient de nombreuses pages enfants qui reçoivent désormais un « crédit ».

Le trafic mensuel vers l’ensemble de ces pages a été multiplié par cinq.

Depuis septembre de cette année, lorsque nous avons révisé les balises canoniques, il y a maintenant 5x le trafic organique mensuel vers cette zone de site, avec 754 pages générant du trafic organique par rapport aux 154 reconnues plus tôt l’année précédente.

Le trafic mensuel vers l'ensemble de ces pages a été multiplié par cinq.

Ne faites pas ces erreurs de canonisation

  • Définir des balises canoniques qui subissent une redirection avant de passer à la page finale peut rendre un très mauvais service. Cela ralentira les moteurs de recherche car cela les obligera à essayer de comprendre l’importance du contenu, mais ils sautent maintenant les URL.
  • De même, si vous pointez des balises canoniques vers des cibles URL qui sont des pages d’erreur 404, vous les pointez essentiellement vers un mur.
  • Balisage canonique sur la mauvaise version de page (par exemple, www./non-www., HTTP/HTTPS). Nous avons discuté de la découverte par le biais d’outils d’exploration de sites Web que vous pourriez avoir une duplication involontaire de sites Web. Ne confondez pas l’importance de la page avec une version de page plus faible.

Pas d’index ?

Vous pouvez également utiliser la balise noindex des méta-robots pour exclure entièrement le contenu similaire ou dupliqué.

Placer la balise noindex dans la section head de votre code source empêchera les moteurs de recherche d’indexer ces pages.

Attention : bien que la balise noindex des méta-robots soit un moyen rapide de supprimer le contenu en double de la considération du classement, elle peut être dangereuse pour votre trafic organique si vous ne l’utilisez pas correctement.

Cette balise a été utilisée dans le passé pour éliminer les grands sites afin de ne présenter que les pages de site critiques pour la recherche afin que les dépenses d’exploration du site soient aussi efficaces que possible.

Cependant, vous voulez que les moteurs de recherche voient tout le contenu pertinent du site pour comprendre la taxonomie du site et la hiérarchie des pages.

Cependant, si cette balise ne vous fait pas trop peur, vous pouvez l’utiliser pour permettre aux moteurs de recherche d’explorer et d’indexer uniquement ce que vous considérez comme un contenu frais et unique.

Voici quelques façons dont le noindexing pourrait être considéré comme une solution :

Exemple 1: Pour aider vos clients, vous pouvez fournir la documentation du fabricant, même s’ils la présentent déjà sur leur site Web.

La solution: Continuez à fournir de la documentation pour aider vos clients sur place, mais n’indexez pas ces pages.

Ils sont déjà détenus et indexés par le fabricant, qui a probablement beaucoup plus d’autorité de domaine que vous. En d’autres termes, vous ne serez probablement pas le site Web de classement de ce contenu.

Exemple 2 : Vous proposez plusieurs produits différents mais similaires. La seule différenciation est la couleur, la taille, le nombre, etc. Nous ne voulons pas gaspiller les dépenses d’exploration.

La solution: Résolvez via l’utilisation de balises canoniques. Une recherche longue traîne pourrait générer du trafic qualifié car une page donnée serait toujours indexée et capable de se classer.

Exemple 3 : Vous avez beaucoup d’anciens produits que vous ne vendez plus beaucoup et qui ne sont plus une priorité.

La solution: Ce scénario parfait se trouve probablement dans un audit de contenu ou de vente. Si les produits font peu pour l’entreprise, envisagez la retraite.

Envisagez soit de pointer canoniquement ces pages vers des pages catégorielles pertinentes, soit de les rediriger vers des pages catégorielles pertinentes. Ces pages ont un âge/confiance, peuvent avoir des liens et peuvent posséder des classements.

Cas d’utilisation : ne sacrifiez pas les classements/le trafic pour les dépenses d’exploration

En ce qui concerne notre site Web, nous savons que nous voulons mettre notre meilleur pied en avant pour les moteurs de recherche.

Nous ne voulons pas leur faire perdre leur temps lors de l’exploration, et nous ne voulons pas donner l’impression que la plupart de nos contenus manquent d’unicité.

Dans l’exemple ci-dessous, pour réduire l’encombrement d’un contenu de page de produit quelque peu similaire à partir des avis des moteurs de recherche, des balises noindex de méta-robots ont été placées sur les pages de variantes de produits enfants au moment d’une transition/relance de domaine.

Le graphique ci-dessous montre le nombre total de mots-clés qui sont passés d’un domaine à un autre.

Lorsque les balises noindex des méta-robots ont été supprimées, le nombre total de termes de classement a augmenté de 50 %.

Lorsque les balises noindex des méta-robots ont été supprimées, le nombre total de termes de classement a augmenté de 50 %.

Ne faites pas ces erreurs Meta Robots Noindex

  • Ne placez pas de balise meta robots noindex sur une page avec une valeur de lien entrant. Si tel est le cas, vous devez rediriger définitivement la page en question vers une autre page pertinente du site. Placer la balise éliminera la précieuse équité de lien que vous avez.
  • Si vous n’indexez pas une page qui est incluse dans la navigation principale, le pied de page ou la navigation de support, assurez-vous que la directive n’est pas « noindex, nofollow » mais « noindex, follow » afin que les moteurs de recherche qui explorent le site puissent toujours passer à travers les liens sur la page non indexée.

Conclusion

Parfois, il est difficile de se séparer du contenu du site Web.

Les balises canonical et meta robots noindex sont un excellent moyen de préserver les fonctionnalités du site Web pour tous les utilisateurs tout en informant les moteurs de recherche.

En fin de compte, faites attention à la façon dont vous taguez! Il est facile de perdre la présence dans la recherche si vous ne comprenez pas parfaitement le processus de marquage.

Davantage de ressources:

  • Quand utiliser Rel Canonical ou Noindex… ou les deux
  • Que se passe-t-il lorsque Google sélectionne la mauvaise URL canonique ?
  • Référencement technique avancé : un guide complet

Image en vedette : Jack Frog/Shutterstock

20 conseils utiles pour le marketing de contenu que vous n’utilisez peut-être pas – mais que vous devriez

0

Le marketing de contenu fait partie intégrante de tout plan d’affaires. Mais que faites-vous lorsque vous débutez ou rencontrez peut-être des domaines dans lesquels vous ne vous sentez pas comme un « gourou » ?

Ne vous inquiétez pas. Je suis là pour vous aider !

20 conseils de marketing de contenu simples et utiles qui sont souvent négligés (mais ne devraient pas)

Passez d’un spécialiste du marketing de contenu à un professionnel du marketing de contenu en un rien de temps grâce à ces vingt conseils de marketing de contenu simples à mettre en œuvre.

Conseils de marketing de contenu que vous n'utilisez peut-être pas encore |  SEJ

1) Recherchez les sujets de blog directement dans votre boîte de réception

Vous recevez probablement chaque jour un flux important de questions, de commentaires et de demandes de renseignements sur votre entreprise et, il y a de fortes chances que certains d’entre eux reviennent encore et encore. Lorsque vous vous retrouvez à répondre à la même question de clients ou d’acheteurs à maintes reprises, envisagez de la transformer en un article de blog pour le site de votre entreprise. En plus d’agir comme une FAQ à guichet unique, cela rend également votre entreprise plus accessible, fournit au consommateur des informations précieuses et lui montre que vous réfléchissez à ses besoins et à ses préoccupations.

2) Intégrez vos vidéos

Des études répétées ont montré que les blogs avec des vidéos sont plus susceptibles d’obtenir des visites et des partages supplémentaires que ceux sans vidéos. Cela dit, envisagez de prendre toutes les vidéos promotionnelles ou éducatives que votre entreprise a réalisées au fil du temps et de les intégrer dans des articles de blog.

En plus de fournir aux clients des moyens supplémentaires de consommer votre contenu, les vidéos sont également hautement liées, ce qui signifie qu’il y a de fortes chances que votre site Web atteigne plus de personnes que vos clients existants.

3) Si vous n’avez pas de vidéos, faites-en quelques-unes

Qu’est-ce que votre entreprise fait mieux que n’importe quelle autre entreprise ? Que pouvez-vous enseigner aux gens ? Y a-t-il une chance que vous puissiez prendre cette expertise et cet enthousiasme et en faire une vidéo ?

Une entreprise qui vend du matériel de pêche à la mouche pourrait publier une série de vidéos sur le montage de mouches, tandis qu’une entreprise de création de contenu pourrait mettre en place quelques vidéos sur la publication de superbes blogs. Il y a une énorme demande de connaissances dans le monde et lorsque vous partagez les vôtres, les gens sont susceptibles de les transmettre, générant plus de trafic et des clients supplémentaires sur votre chemin.

4) Compilez une liste « Qui suivre »

Vous êtes un expert dans votre domaine et les gens le savent, mais les gens veulent toujours en savoir plus. Créez une liste bien pensée « qui suivre » d’autres personnes qui excellent dans votre domaine pour les aider à faire exactement cela. Cela offre deux avantages distincts : premièrement, les consommateurs apprécieront le fait que vous vous êtes positionné comme une source d’informations fiable et, deuxièmement, les personnes que vous mettez en lien dans l’article apprécieront que vous ayez dirigé le trafic vers leur direction et que vous soyez hautement susceptible de lui rendre la pareille.

Une bonne partie du marketing de contenu efficace consiste à développer une réputation positive. et il n’y a pas de meilleures façons de le faire que le bouche-à-oreille et l’établissement de relations avec d’autres experts dans le domaine.

5) Créez une liste de faits qui soutiennent votre mission

Les gens aiment apprendre de nouvelles choses et les listes de faits sont convaincantes et faciles à partager. Pour créer un élément de contenu qui a une forte probabilité d’être lié, compilez une liste de faits qui soutiennent l’objectif principal ou l’énoncé de mission de votre entreprise, puis publiez-le dans un blog ou une infographie.

En plus de répondre au besoin de connaissances du client, cette décision montre également que votre entreprise est réfléchie et a fait ses recherches.

6) Racontez une belle histoire

Quiconque a déjà vu une publicité Apple ou Subaru sait que le pouvoir de ces entreprises réside dans leur capacité à raconter une belle histoire qui touche leur public cible. Prenez le temps de réfléchir à ce qui intéresse votre entreprise et à la manière dont cela recoupe sa mission, qu’il s’agisse de ventes ou de conversions, puis trouvez un moyen d’intégrer cela dans votre marketing de contenu.

Si vous vendez un produit de style de vie, racontez une histoire sur la façon dont le produit procure bonheur, confort ou sécurité. La meilleure façon de gagner des clients est de loin de tirer sur leur corde sensible et de raconter une histoire convaincante.

7) Considérez les questions que vos clients posent

Lorsqu’un acheteur souhaite acheter quelque chose, il se tourne presque toujours vers Internet à des fins de conseil et de recherche. Lorsqu’une personne tape une question dans Google, elle reçoit littéralement des millions de réponses et il importe que la réponse de votre entreprise figure ou non parmi celles qu’elle voit.

À l’ère du contenu d’aujourd’hui, il ne suffit plus d’avoir un excellent produit. Les gens ont besoin de le voir et de s’y fier avant de faire un achat, ce qui nécessite qu’une entreprise renforce son autorité dès le départ.

Réfléchissez aux types de questions que vos clients posent et répondez-y via votre blog ou votre site Web. Cela vous établit en tant qu’expert dans le domaine et renforce la confiance des consommateurs nécessaire pour stimuler les ventes et les conversions.

8) Faites-en une date (spécifiquement)

Alors que de nombreuses entreprises offrent aux consommateurs de nombreuses opportunités de s’inscrire à une liste de diffusion ou à un abonnement à un blog, très peu proposent un contenu spécifique à des moments précis. L’auteur et coach de style de vie Tim Ferris le fait souvent avec des résultats étonnants.

En offrant aux clients une invitation à se connecter à un podcast, un webinaire ou une vidéoconférence en temps réel, vous établissez une connexion plus tangible que celle qui peut être produite via un abonnement à une liste de diffusion. En plus de contribuer à la confiance des clients, une décision comme celle-ci aide également à créer une communauté autour de votre entreprise ou de votre produit et pourrait bien déboucher sur des opportunités de marketing supplémentaires, telles que des podcasts, sur la route.

9) Mettez la promotion en premier

Lorsqu’une entreprise se lance dans la conception d’un produit, la première étape consiste souvent à s’assurer qu’il existe une demande du marché pour ledit produit. Si ce n’est pas le cas, la fabrication du produit peut entraîner une énorme perte de temps et d’argent. Il en va de même pour le contenu, croyez-le ou non.

Afin d’employer un excellent marketing de contenu, réfléchissez à la façon dont vous commercialiserez votre contenu avant de vous le développez. Si vous ne pouvez pas trouver un endroit pour promouvoir une pièce donnée, cela ne vaut peut-être pas le temps et les efforts nécessaires pour la produire.

10) Intégrez-vous dans la communauté

De nos jours, il existe des centaines de forums et de communautés en ligne (Reddit étant le plus connu) dédiés à la discussion de sujets spécifiques. Trouvez quelques-unes des communautés qui se rapportent à la spécialité de votre entreprise et participez à la discussion.

Lorsque vous participez au forum, mentionnez que les gens peuvent trouver plus d’informations sur votre blog. En plus de vous établir davantage comme une autorité dans le domaine, cette approche vous permet également d’apprendre de nouvelles choses et d’acquérir une meilleure compréhension de vos clients.

11) Téléchargez du contenu visuel sur SlideShare

SlideShare est une plate-forme de partage de contenu populaire qui prend en charge les présentations de contenu PowerPoint, PDF, KeyNote et OpenDocument. Considérez-le comme le YouTube ou Instagram des diaporamas.

La grande chose à propos de SlideShare est qu’une fois que vous avez téléchargé votre contenu, le ciel est la limite. Les utilisateurs peuvent partager, lier et partager à nouveau votre contenu sur des plateformes telles que LinkedIn, Facebook, Twitter et Google+, ce qui signifie plus de trafic pour vous.

12) Rejoignez et utilisez Pinterest

Souvent considéré comme l’endroit où vont les projets de bricolage inspirés des bocaux Mason, Pinterest est une plate-forme de médias sociaux souvent négligée qui offre un grand potentiel pour faire passer votre entreprise au niveau supérieur, avec des millions d’utilisateurs actifs et en pleine croissance.

Créez de superbes articles, associez-les à des infographies ou des visuels, puis publiez-les sur des tableaux liés à votre créneau. Pinterest permet aux utilisateurs de partager et de partager à nouveau du contenu, ce qui signifie que tout ce que vous créez qui est intéressant et visuellement agréable a de bonnes chances d’être affiché sur des dizaines, voire des centaines de tableaux Pinterest, vous mettant en contact avec de nouveaux clients et élargissant la portée de votre entreprise. .

13) Recycler le contenu

Pour la plupart des entreprises, avoir une grande équipe de création de contenu est hors de portée. Pour cette raison, il est sage d’apprendre à recycler un excellent contenu pour une utilisation prolongée. Pour ce faire, vous pouvez inclure les statistiques pertinentes d’un article de blog dans une infographie ou tweeter les points importants d’un article de blog précédemment publié tout au long d’une semaine. En apprenant à recycler de nouveaux contenus de qualité, vous vous épargnez le fardeau d’avoir à créer constamment de nouveaux contenus de qualité sans sacrifier

14) Visez le contenu Evergreen

Si vous êtes familier avec le marketing de contenu, vous avez probablement entendu le terme « contenu permanent ». Le contenu Evergreen est un outil marketing important qui reste pertinent, peu importe le moment où il est publié. Cela signifie qu’un article publié aujourd’hui pourra être partagé dans cinq ans sans avoir à être amendé.

Cela ne s’applique évidemment pas au contenu qui change souvent, comme les données médicales ou les statistiques de vente, mais peut facilement s’appliquer aux guides pratiques ou au contenu informatif. En visant à créer un contenu à feuilles persistantes, vous vous préparez à un contenu hautement partageable et à des backlinks qui persistent bien au-delà du moment où l’article a été écrit.

15) Optimisez les réseaux sociaux

De nos jours, les médias sociaux dominent Internet et représentent environ 23 % du temps total que les consommateurs passent en ligne. En optimisant vos éléments de marketing de contenu pour les plateformes de médias sociaux telles que Facebook et Twitter, vous augmentez vos chances d’être partagés et transmis sur Internet. Créez une vidéo informative à partager sur Facebook ou créez une infographie qui tue et envoyez-la sous forme de Tweet. Quoi que vous fassiez, ne négligez pas la véritable mine d’or du marketing de contenu que sont les réseaux sociaux.

16) Connaissez votre public

Le marketing de contenu est un monde dans lequel vous voulez rendre les choses personnelles. Si vous ne savez pas qui est votre public cible, il est presque impossible de personnaliser efficacement le contenu pour eux et encore plus difficile de les amener à interagir avec votre entreprise ou votre produit. Pour cette raison, il est sage de passer du temps avec Google Analytics ou un autre outil similaire pour déterminer qui est vraiment attentif.

Que font ces gens ? Où vivent-ils? Quel âge ont-ils? Quelles sont leurs habitudes d’achat ? Il y a de fortes chances que vous parliez différemment à un hipster de dix-huit ans qu’à une infirmière à la retraite de 75 ans, et il est important d’adapter votre contenu aux différents secteurs de votre public. Le contenu unique se traduit par de mauvaises performances commerciales et une connexion client minimale.

17) Optimisez l’URL de votre blog

C’est une étape simple, mais elle peut être importante en termes d’accessibilité. Avant de publier un article de blog, modifiez l’URL générique pour qu’elle contienne un mot clé ou une expression pertinente plutôt qu’une chaîne de lettres et de chiffres. Toujours, toujours s’assurer que votre mot clé est dans cette chaîne. Votre classement vous remerciera plus tard. En plus de donner aux nouveaux spectateurs une idée du contenu de l’URL, ce format rend également votre URL plus facile et plus attrayante à partager.

18) Optez pour une répartition 50/50 entre texte et visuels

La recherche en marketing de contenu et les preuves anecdotiques de ceux qui travaillent sur le terrain ont prouvé à plusieurs reprises qu’une combinaison de texte et d’images est plus efficace que du texte ou des images seuls. Cela pourrait expliquer pourquoi les infographies sont si efficaces.

Au lieu d’être trop textuel ou visuel dans votre matériel de marketing de contenu, essayez de trouver un équilibre entre les deux. Rédigez un article de blog divisé par des images pertinentes ou créez une infographie qui recouvre un graphique ou une icône utile avec de brèves interprétations textuelles des données. Cela offre le plus de valeur à vos clients et vous aide à créer systématiquement un contenu de haute qualité.

19) Utilisez la lecture active

La lecture active, ou le processus de sélection active d’un élément de contenu pour discerner des éléments tels que le point de vue du narrateur et les questions sans réponse, vous permet d’acquérir des connaissances et de combler les lacunes du marché, renforçant ainsi l’autorité et la présence du contenu dans le monde en ligne.

Bien qu’il y ait beaucoup de contenu de qualité dans la sphère numérique, une grande partie ne répond pas à tous les besoins des consommateurs et, en lisant activement ce qui existe d’autre, vous pouvez apprendre à identifier puis à combler les lacunes.

20) Soyez original

En fin de compte, chaque entreprise pratique le marketing de contenu un peu différemment et s’il peut être utile de s’inspirer des entreprises les plus prospères au monde, il est inutile d’essayer de les imiter. Consacrez un peu de temps à comprendre ce qui rend votre entreprise spéciale et unique et construisez là-dessus. Vos clients l’apprécieront.

Conclusion

Un fil conducteur qui traverse presque tous mes points est l’originalité. Je ne saurais trop insister sur l’importance d’être original dans tout ce que vous faites. Utilisez la narration et le contenu visuel. Pensez à qui vous parlez. Ensuite, pensez aux mots-clés afin de maintenir votre potentiel de classement élevé lorsque vous publiez votre contenu.

Par exemple : vous lisez les conseils n° 1 et n° 20, puis créez un blog original et très créatif avec un bon titre. Ensuite, vous utilisez # 17 pour placer votre mot-clé SEO comme chaîne de mots principale dans l’URL de votre blog. Il s’agit avant tout d’être original et créatif, mais aussi d’utiliser des connaissances en SEO. Vous devez faire les deux avec votre marketing de contenu.

Donc, en conclusion, trouvez votre style de marketing de contenu et équilibrez la cohérence, la mise en œuvre du référencement et l’engagement.

Crédits image

Image en vedette : weedezign/Shutterstock.com
Photo postée : bleakstar/Shutterstock.com

Facebook ne peut pas être supprimé de certains téléphones Android

0

Facebook provoque un tollé parmi les propriétaires de téléphones Android après avoir découvert que l’application ne peut pas être supprimée définitivement.

Plus précisément, les propriétaires de téléphones Samsung ne peuvent pas supprimer définitivement Facebook à la suite d’un accord de pré-installation conclu entre les deux sociétés.

Facebook ne peut être « désactivé » que sur les téléphones Samsung, ce qui signifie que l’application restera à jamais sur le téléphone sous une forme ou une autre.

Cette information a fait sensation hier après qu’un article de Bloomberg ait commencé à faire le tour de Twitter.

Y a-t-il vraiment quelque chose dont les utilisateurs doivent s’inquiéter ? Cet article l’examinera des deux côtés.

Quel est le problème avec les pré-installations ?

Les accords de pré-installation avec les fabricants de téléphones Android ne sont pas exclusivement réservés à Facebook, mais ils sont rarement communiqués aux consommateurs.

Samsung affirme que de telles dispositions sont prises afin de fournir « la meilleure » expérience aux utilisateurs.

Il existe également des incitations financières pour que les fabricants de téléphones signent des accords de pré-installation.

Selon un porte-parole de Facebook, lorsque l’application est désactivée, elle agit comme si elle avait été supprimée. Ainsi, il ne collecte plus de données et ne renvoie plus d’informations à l’entreprise.

Cependant, de nombreux utilisateurs ne sont toujours pas satisfaits et préféreraient l’option de supprimer complètement l’application.

Les utilisateurs doivent-ils vraiment s’inquiéter ?

Jane Manchun Wong, pronostiqueur technologique réputé et expert en ingénierie inverse, a disséqué ce problème dans une série de tweets publiés hier.

« Samsung n’expédie que la version stub de Facebook sur ses téléphones. Il s’agit essentiellement d’une coque vide non fonctionnelle, qui sert d’espace réservé lorsque le téléphone reçoit la « vraie » application Facebook sous forme de mises à jour de l’application.

Lorsqu’une application préinstallée est désactivée sur un téléphone Android, elle revient au « stub non fonctionnel », poursuit Wong.

Wong assure aux utilisateurs qu’il n’y a rien à craindre lorsqu’une application est désactivée, car elle n’est pas capable de faire quoi que ce soit.

Autant que je sache, Wong n’a rien à gagner à dissiper ces idées fausses, c’est donc la vision la plus impartiale de la situation que je puisse trouver pour le moment.

Ceux qui sont encore rebutés par les pré-installations pourraient toujours envisager les iPhones. Apple ne préinstalle aucune application tierce sur ses appareils.

Les choses à faire et à ne pas faire du marketing intégré : une entrevue #SEJSummit avec Lauren Vacarello

0

Un grand merci à notre Sommet SEJ parrain 2015, Mesures de recherche — la principale plateforme d’entreprise mondiale pour l’optimisation de l’expérience de recherche.

Lors du SEJ Summit 2015 à Mountain View, Californie, Loren Baker, la fondatrice de SEJ, a eu l’occasion de s’entretenir avec Lauren Vacarello, auteur de livres à succès, Marketing en ligne B2B complet et Le manuel de reciblagesur les choses à faire et à ne pas faire en matière de marketing intégré.

Quelques points clés à retenir de la vidéo :

  • Le marketing est très public. Tout le monde peut voir tout ce que vous faites, que ce soit bien ou mal.
  • La diversité compte. Lorsque vous créez des campagnes de marketing intégrées, assurez-vous d’avoir une équipe diversifiée pour vérifier votre message. Lauren pose ces questions pour guider votre stratégie de messagerie – Avez-vous de la diversité dans votre messagerie ? Est-ce que tout le monde est hyper concentré sur le public cible, qu’il vous manque une sorte de connotation ? Avez-vous des personnes d’origines, d’âges, d’ethnies, de religions et de sexes différents pour contre-vérifier le type de message que vous souhaitez communiquer ?
  • Sois positif. Apportez le côté positif et misez sur la personnalisation de vos marques.
  • Un conseil amusant de Lauren : Trouvez un thème et associez ce thème à tous vos canaux de communication marketing – site Web, e-mail, campagnes de recherche, publipostage ou tout type de marketing basé sur les comptes. Gardez ce même thème cohérent, pour une campagne marketing cohérente avec un message fort.

Rejoignez-nous pour le prochain #SEJSummit le 16 septembre au Manhattan NYC Hotel à New York ! Demandez votre invitation gratuite dès maintenant.

Veuillez visiter la page YouTube de SEJ pour plus d’interviews vidéo.

Quand Google Exact Match n’est pas Exact Match… et ce que cela signifie en pratique

0

Lors de ce qui aurait dû être un vendredi après-midi calme, les utilisateurs de Twitter ont soudainement commencé à passer des mises à jour traditionnelles du TGIF au partage d’un lien de Google avec une mise à jour du fonctionnement d’Exact Match.

Il y a plus de deux ans, Google a dit « Au revoir » à la vraie correspondance exacte avec leur introduction de variantes proches. Le changement signifiait que des variations mineures pourraient correspondre à vos mots clés exacts. Les exemples courants étaient le singulier/pluriel et les fautes d’orthographe (iPod -> iPods).

Le 17 mars, Google est allé plus loin en incluant trois nouveaux cas où votre mot-clé de correspondance exacte ne sera pas vraiment un mot-clé de correspondance « exacte »:

  • Ajouter/ignorer des mots de fonction
  • Réorganisation des mots de fonction
  • Réorganiser le mot-clé lui-même

Réorganiser le mot-clé et l’importance des mots de fonction

Ce changement signifie essentiellement que vos mots clés exacts pourront s’afficher dans ces trois nouvelles situations :

Règles pour les mots de fonction et réorganisation dans les nouvelles variantes proches de correspondance exacte

Exemples:

Exemples de mots de fonction et de réorganisation dans les nouvelles variantes proches de correspondance exacte

La propre explication de Google suit :

Règles et exemples de Google pour les mots fonctionnels et la réorganisation dans les nouvelles variantes proches de correspondance exacte

Crédit image : Google

Exemple et règle de Google pour la réorganisation dans les nouvelles variantes proches de correspondance exacte

Crédit image : Google

Ceci est important car beaucoup d’entre nous ont différentes variantes de nos mots clés qui se convertissent potentiellement à différents niveaux en fonction du mot de fonction spécifique ou de l’ordre des mots.

Les modifications ne s’appliqueront que si la signification du mot-clé ne change pas

Selon Google, ils ne développeraient un mot-clé de correspondance exacte pour fermer les variations que lorsque la variation proche a la même signification que le mot-clé d’origine.

Modification d’un mot-clé de Vols à Chicago au départ de Miami à Vols à Miami au départ de Chicago changera considérablement le sens et devrait donc pas être élargi.

Cependant, changer un mot-clé de chaussures de course par Nike à chaussures de course de Nike ne change pas l’intention de la personne qui effectue la recherche.

Il est à noter que Google ne doit pas déclencher une recherche lorsqu’ils couvrent des variations proches avec de nouvelles significations. Je pense que nous devrions nous préparer à revoir plus strictement les termes de recherche dans un avenir proche (surtout si vous avez un grand compte).

Gardez le contrôle : ajoutez toutes les variantes de votre mot-clé de correspondance exacte

Je suis sûr que la plupart d’entre nous le font déjà (du moins s’il y a un volume de recherche important pour la requête de recherche), mais maintenant il est plus important que jamais d’inclure toutes les variantes d’un mot-clé si vous voulez garder le contrôle total.

Google s’en remettra au mot-clé de correspondance exacte s’il existe. Cela signifie que si vous avez la variante de correspondance exacte d’un mot clé ajouté à votre compte, Google l’utilisera pour correspondre à une requête de recherche. Ce n’est que s’il n’existe pas de variation dans le compte que Google aura recours à l’extension d’un mot-clé de correspondance exacte en utilisant les conditions répertoriées dans cet article.

Google l’explique officiellement ici :

Avec cette expansion des variantes proches, vous n’aurez plus à créer et à maintenir des listes de mots clés exacts reformulés et réorganisés pour obtenir la couverture souhaitée. Si vous utilisez déjà des variantes de mots clés reformulées ou réorganisées, AdWords préférera toujours utiliser ces mots clés identiques aux requêtes de recherche. Les mots-clés d’expression exacte ne sont pas inclus dans cette mise à jour.

Travaillez avec vos mots-clés de correspondance exacts importants dans leurs propres groupes d’annonces

L’une des choses que j’ai appréciées est de travailler avec des mots clés exacts dans des groupes d’annonces ou même des campagnes distincts. La création de ces « campagnes de mots clés uniques » permet d’obtenir les données directement devant vous lorsqu’il s’agit des mots clés les plus importants.

Je créerai généralement une campagne pour le mot clé s’il est très important (par exemple, un volume élevé de conversions ou de trafic), et s’il s’agit d’un mot clé moins important, je créerai simplement son propre groupe d’annonces.

Ces campagnes génèrent souvent une grande quantité de trafic et de conversions. Cela vous donnera plus de contrôle et la complexité n’augmentera que légèrement car vous avez environ 3 groupes d’annonces par campagne.

L’avantage de travailler avec vos mots clés exacts dans leurs propres groupes d’annonces est que vous serez en mesure de mieux analyser s’il y a des problèmes. Surtout si vous avez un grand compte, vous rencontrerez souvent des problèmes avec des mots clés individuels peuvent être difficiles à suivre, sauf si vous examinez régulièrement les données au niveau des mots clés ou des groupes d’annonces sur l’ensemble de votre compte. Pour un compte à volume élevé, cela ne se produira certainement pas au quotidien, c’est pourquoi je recommande souvent de séparer ces mots-clés afin qu’ils deviennent plus visibles.

Notez qu’une campagne à mot clé unique ne signifie pas que vous n’avez littéralement qu’un seul mot clé dans la campagne. J’aurai normalement plusieurs variantes de mots clés réparties en différents groupes d’annonces par type de correspondance :

  • [sofa bed]
  • [sofa beds]
  • [bed sofa]
  • « canapé-lit »
  • « canapés-lits »
  • +canapé +lit
  • +canapé +lits

Action recommandée : examiner les données historiques

Une étape que je recommande à quiconque de prendre maintenant est de revenir en arrière et de revoir vos informations historiques. Prenez vos mots clés les plus importants et vérifiez s’il existe des différences historiques en ce qui concerne certaines des variantes de mots clés répertoriées ci-dessus.

Si vous ne trouvez pas de différence de conversion

S’il n’y a pas de réelles différences dans la conversion des différentes variantes, je vous recommande d’ajouter les variantes en tant que mots clés exacts aux groupes d’annonces pertinents.

Tu boîte Ignorez également simplement les variantes et utilisez la nouvelle correspondance de variantes proches afin que vos annonces continuent d’être diffusées sur Google pour les différentes variantes, conformément à la nouvelle fonctionnalité.

Ce n’est pas ma recommandation de faire comme une norme, cependant. À mon avis, avoir la possibilité de contrôler votre enchère pour les différentes variantes est important pour maintenir la rentabilité.

Si vous trouvez une différence de conversion

Si vous constatez une différence de conversion significative dans la manière dont les différentes variantes sont converties, je vous recommande de faire deux choses :

  1. Ajoutez la variante du mot clé en tant que mot clé exact à votre liste de mots clés et appliquez une enchère en fonction de ses performances.
  2. Si la différence est suffisamment importante pour que vous ne souhaitiez pas que vos annonces soient diffusées pour la requête de recherche, assurez-vous de l’ajouter en tant que mot clé à exclure.

Ce que dit la communauté

J’ai envoyé un ping à certaines des personnes de PPC qui se sont prononcées sur le changement au cours du week-end et elles ont dit ce qui suit :

Aaron Levy, directeur de la stratégie client chez Elite SEM :

Aaron Lévy

Je ne pense pas que ce sera un énorme changement pour quiconque est particulièrement averti en matière de recherche. La plupart d’entre nous regroupent déjà les termes exacts dans l’intention de les faire correspondre à la copie appropriée ; dans ce cas, les correspondances sémantiques devraient avoir peu ou pas d’effet. Je ne prévois pas non plus de changements majeurs dans l’ordre des mots – Google est plus intelligent que cela et nous aussi. Ceux que cela affectera sont les PME conservatrices qui géraient les comptes par elles-mêmes.

Les personnes qui ont créé un compte de correspondance exacte uniquement et l’ont laissé fonctionner verront un nouveau volume augmenter en ce qu’elles n’avaient pas ciblé auparavant. Je suis sûr que ce sera de qualité variable, mais cela augmentera le volume avec un volume qui devrait être positif. Tant que les annonceurs maîtrisent les pièges potentiels tels que l’ordre des mots, le changement doit être neutre à positif et nous amener à nous concentrer davantage sur l’audience et le contexte.

Kirk Williams, propriétaire chez ZATO Marketing :

Kirk Williams

J’ai des sentiments mitigés à propos des nouveaux changements exacts apportés à AdWords. D’une part, je comprends vraiment pourquoi AdWords met en œuvre les modifications apportées aux mots clés exacts. Sans données devant moi, je ne pense pas qu’il soit exagéré de deviner que la majorité des annonceurs qui utilisent des mots-clés de correspondance exacte ne le font pas d’une manière qui tient compte de toutes les variantes proches possibles. Cela signifie qu’ils ne se présentent pas pour des termes qui pourraient réellement les aider, et Google cherche un moyen d’en tenir compte.

Non seulement cela, mais je crois comprendre que le système AdWords a également augmenté sa capacité à identifier et à évaluer l’intention. Ainsi, non seulement tous les mots clés à forte intention possibles s’afficheront désormais dans un compte AdWords pour un terme de correspondance exacte, mais la probabilité que ces termes soient de haute qualité est bien meilleure que si ce changement avait été déployé il y a quelques années. Ces deux facteurs entrent en jeu pour moi, en pensant que c’est loin d’être la pire décision prise par Google.

D’un autre côté, je suis mécontent de cette décision. Pour commencer, j’ai déjà un système dans mes comptes où j’utilise à la fois Broad Match Modified pour sélectionner les termes de variantes proches auxquels mes termes Exact Match ne correspondent pas. Au fur et à mesure que je vois les principaux termes exacts remonter à la surface dans mes rapports sur les termes de recherche, je peux ensuite les ajouter au compte en tant que correspondances exactes. Ce nouveau système risque de brouiller mes termes de correspondance exacts réels afin de fournir une solution à laquelle j’avais déjà répondu dans mes comptes.

Une autre mise en garde (et plus forte) à noter concernant ce changement, est ce que Brad Geddes a souligné dans son récent article sur le changement. C’est-à-dire que nous comprenons la différence entre la correspondance sémantique (l’intention de la requête) et la correspondance syntaxique (les mots de la requête eux-mêmes correspondent). À cet égard, je dirais qu’AdWords confond trop facilement sémantique et syntaxique avec ce changement, et que les enchères pratiques ne sont pas aussi simples que ce changement le laisse entendre. Ce que je veux dire par là, c’est que nous avons tous vu ces mots qui, à toutes fins utiles, ont exactement la même intention, et pourtant ils se transforment de manière radicalement différente. C’est peut-être la différence de CPA entre [buy widget], [buy a widget]et [buy widgets]. Bien qu’il ne devrait y avoir aucune raison pour que ces mots se convertissent différemment (et maintenant, selon Google, il n’y a pas de différence), beaucoup d’entre nous ont vu la preuve dans nos comptes de la façon dont l’un convertit radicalement différent de l’autre.

Tous les comptes et mots-clés ne sont pas affectés de cette manière, mais ils le sont suffisamment pour que l’on se demande pourquoi il est nécessaire de confondre la correspondance sémantique et syntaxique dans la nouvelle correspondance « Enhanced Exact » (comme beaucoup sur #PPCChat l’appellent). Surtout lorsqu’il existe déjà de nombreux autres types de correspondance pour couvrir les variantes, si l’on choisit de les utiliser.

Frederick Vallaeys, PDG, Optmyzr :

Frederick ValléesAdWords a été conçu pour fonctionner avec une grande variété d’annonceurs, des débutants PPC qui veulent juste plus de prospects aux gestionnaires de compte de longue date qui veulent contrôler chaque détail de leurs campagnes. Je pense que ce changement est destiné à aider le premier groupe, mais malheureusement peut également créer plus de travail sous la forme de gestion des termes de recherche pour le deuxième groupe.

Chez Optmyzr, nous mettrons à jour nos outils pour répondre à la nouvelle définition de « correspondance exacte ». Par exemple, nous ajouterons la capacité de gérer les requêtes provenant de cette nouvelle définition de « correspondance exacte » à notre moteur de règles et nous mettrons à jour notre outil n-gram, le Search Terms Word Cloud, pour identifier de nouveaux mots de remplissage qui correspondent avec des KPI pires que typiques. Cependant, ne vous attendez pas à ce qu’un script annule automatiquement ce changement de Google, car cela reviendrait à renoncer à de nouvelles conversions potentielles.

Pour Google, faire ce changement signifie qu’il y a de bonnes requêtes que les annonceurs semblent manquer. Notre travail en tant que créateurs d’outils consiste donc à aider les annonceurs à capturer rapidement et facilement ce potentiel supplémentaire tout en limitant les dépenses potentielles inutiles.

Conclusion

Il semble que dans l’ensemble, la communauté commence à adopter certains de ces changements imposés à la plate-forme AdWords qui se produisent. La mise en œuvre de la variation de correspondance proche avait beaucoup plus de « cris » si vous voulez lors de sa première mise à jour en 2014.

Comme David Rodnitzky de 3Q Digital l’a dit sur LinkedIn l’autre jour :

Les mots-clés meurent petit à petit. La mort par mille coupures !

Parfois, j’aimerais que Google arrache simplement le pansement, mais je suis sûr qu’ils savent mieux que moi et nous incitent tous à cette nouvelle façon de travailler avec Google AdWords. Vous pouvez dire que cela a bien fonctionné avec les campagnes universelles.

Crédits image

Photo de présentation : Pexels.com

Photos postées : Andrew Lolk et Google, comme spécifié

7 façons d’utiliser les publicités Facebook Lead Gen auxquelles vous n’avez peut-être pas pensé

0

Ce n’est pas parce que quelque chose est spécifiquement développé dans un but précis qu’il n’y a qu’une seule utilisation.

Les annonces de génération de leads sur Facebook (et LinkedIn) ne sont qu’un exemple parmi d’autres de la publicité en ligne.

Ils ont été développés pour aider les entreprises de génération de leads, B2B ou B2C, à générer des leads à suivre dans leurs pipelines de vente.

Mais leurs utilisations ne s’arrêtent pas là.

Qu’elles soient axées sur la génération de prospects ou sur le commerce électronique, la plupart des entreprises ont trouvé un moyen d’utiliser les informations personnelles à leur avantage.

Les annonces de génération de leads sont un moyen rapide et facile d’obtenir ces informations lorsque quelqu’un parcourt ses plateformes de médias sociaux préférées.

Voici sept idées d’utilisation des publicités de génération de leads pour les entreprises qui ne génèrent pas de leads.

1. Inscriptions à la newsletter / à la liste de diffusion

Personne n’a jamais acheté quoi que ce soit sans y penser (à moins qu’il n’ait donné à son enfant un appareil avec la configuration d’achat en un clic d’Amazon).

Les newsletters ou les mises à jour régulières par e-mail sur les stocks, les ventes, etc. sont d’excellents moyens d’inciter les acheteurs à visiter votre site de commerce électronique ou vos magasins physiques.

Plutôt que d’attendre qu’ils sentent qu’ils ont besoin de quelque chose, ou qu’ils aient simplement envie de faire du shopping, vous pouvez leur faire penser à vos produits en ouvrant leur boîte de réception juste à côté de leur correspondance régulière.

Pour cette option, les annonces de génération de leads ont une configuration très simple. Les informations nécessaires pour qu’une personne s’inscrive à votre liste de diffusion doivent être assez minimes. Vous pouvez demander uniquement un e-mail.

Formulaire Facebook Lead Gen - Questions standard

Bonus : de nombreux champs se rempliront automatiquement dans le formulaire si la personne a intégré ces informations à son profil Facebook. Rien de plus simple pour vous ou votre client.

2. Concours/Sweepstakes

Les gens aiment un bon cadeau.

Les publicités de génération de leads peuvent être un moyen facile pour les utilisateurs de participer directement depuis Facebook plutôt que d’aller sur un site et de s’y engager.

Selon le type de concours que vous organisez, vous pouvez demander n’importe quelle combinaison d’informations. Tous les champs personnels ci-dessus peuvent être exploités si quelqu’un n’a qu’à entrer pour gagner.

Mais qu’en est-il de faire un peu travailler le client ?

Peut-être souhaitez-vous poser une question ou demander à quelqu’un de suggérer un nouveau slogan pour votre magasin.

Celles-ci peuvent être facilement réalisées avec des questions personnalisées dans les formulaires de génération de leads.

Annonces Facebook Lead Gen - Questions personnalisées

Vous pouvez choisir parmi quatre types de questions différents :

  • Réponse courte.
  • Choix multiple (où vous ajoutez les réponses potentielles).
  • Conditionnel (qui nécessite une configuration et un téléchargement CSV).
  • Prise de rendez-vous.

Avant de configurer un formulaire avec des questions personnalisées en direct, assurez-vous que votre CRM a les champs mappés de manière appropriée afin que vous puissiez capturer les informations personnalisées à côté des champs standard que vous avez choisis.

3. Prise de rendez-vous

L’un des formats de question personnalisés se prête directement à une autre utilisation des publicités de génération de leads : la prise de rendez-vous.

Facebook Lead Gen Ads - Planification de rendez-vousFacebook Lead Gen Ads - Planification de rendez-vous

Cette option permet à l’annonceur de personnaliser une question et une déclaration de confirmation. Cela peut être utilisé pour demander au client cible quand il souhaite que son rendez-vous soit programmé et lui demander de laisser des informations personnelles pour le suivi.

Bien que cela puisse être utilisé pour les entreprises de génération de leads (par exemple, assurance ou réunion avec un entrepreneur), il peut également être utilisé pour planifier des rendez-vous chez le coiffeur, réserver une table dans un restaurant ou planifier un massage.

Si vous avez une raison de fixer une heure avec un client, la prise de rendez-vous pourrait être une option pour vous.

4. Préavis d’événements/ventes

Email Tuna - Joss & Main - Exemple d'annonce d'accès anticipé

Si nous avons appris quelque chose de l’histoire, nous savons que les gens aiment l’exclusivité.

Votre boutique a-t-elle le potentiel de permettre à certains utilisateurs d’accéder à une vente ou à un événement plus tôt que d’autres ?

Pensez aux choses qui ont des quantités limitées et qui sont très demandées. Pensez : des billets pour un concert ou un événement pour un spectacle exclusif, un premier aperçu de la collection d’été dans une boutique ou un accès anticipé aux soldes du Black Friday.

À l’aide d’annonces de génération de leads, vous pouvez les proposer à vos clients cibles, puis leur envoyer leur pass par e-mail ou leur donner directement la partie de remerciement de l’annonce de génération de leads.

Facebook Lead Gen Ads - Écran de remerciement pour un exemple d'accès anticipéFacebook Lead Gen Ads - Écran de remerciement pour un exemple d'accès anticipé

Par exemple, si vous donniez un accès en ligne anticipé à une vente de vêtements, vous pouvez peut-être mettre le code d’offre directement dans la partie de remerciement de l’annonce de génération de leads afin que l’utilisateur l’ait immédiatement.

5. Collectez les RSVP pour un événement

Bien que Facebook dispose de moyens officiels pour créer et promouvoir des événements, ce n’est peut-être pas la meilleure solution pour votre événement.

De la même manière que pour l’accès anticipé à un événement, les publicités de génération de leads sur Facebook peuvent également être utilisées pour que les personnes répondent à un événement. Votre annonce et votre page d’accueil de génération de leads peuvent faire le travail de vente de l’événement à l’utilisateur.

Facebook Lead Gen Ads - Nombre de têtes pour RSVP

Vous pouvez ensuite utiliser la question personnalisée à choix multiples pour demander pour combien de sièges ils souhaitent confirmer leur présence. Même si vous ne l’utilisez pas comme RSVP « officiel », cela peut être un excellent moyen d’obtenir un décompte pour un événement que vous organisez si vous n’êtes pas sûr de la demande.

6. Inscriptions au programme de récompenses

Presque toutes les entreprises ont un programme de récompenses. Épiceries, restaurants, magasins de vêtements, stations-service, tout le monde.

Voici le truc : ils demandent toujours si vous voulez vous inscrire pendant que vous payez.

Cela crée un sentiment d’urgence et d’immédiateté. « Si vous vous inscrivez aujourd’hui, vous pouvez économiser 20 % sur cet achat. »

Et dans de nombreux scénarios, cela fonctionne.

Mais pas tout.

Moi, par exemple, je suis le genre de personne qui dira toujours non, simplement parce que je n’aime pas particulièrement être mise dans l’embarras comme ça, surtout si d’autres personnes attendent derrière moi dans la file.

Je préfère avoir le temps de comprendre réellement les avantages au-delà de la remise de 20 % d’aujourd’hui avant de prendre une décision. Est-ce un scénario où j’ai envie de payer le prix avec mes informations personnelles ?

Si vous êtes en mesure de cibler votre client sur Facebook, cela pourrait être un excellent moyen d’inciter les utilisateurs à s’inscrire avant d’entrer dans le magasin plutôt que de leur demander sur place pendant qu’ils vérifient s’ils veulent le faire.

De cette façon, ils n’ont plus de pression et vous n’avez pas à compter sur votre vendeur pour expliquer tous les avantages du programme. Vous pourrez probablement tirer parti des champs de formulaire standard qui seront préremplis, mais pour ceux où vous ne le pouvez pas, une simple question personnalisée peut combler les lacunes.

7. Recueillir des commentaires

La partie questions personnalisées des formulaires de génération de leads peut en faire un outil extrêmement puissant. De plus, vous n’avez même pas besoin de demander des informations personnelles dans un formulaire de génération de leads.

Cela semble étrangement contre-intuitif, non ?

Mais pensez-y.

  • Quels commentaires aimeriez-vous obtenir de votre clientèle qu’ils ne souhaitent peut-être pas partager avec leur identité ?
  • Qu’aimeriez-vous comprendre à leur sujet si vous pouviez poser une simple question ou deux ?

Mis à part la bavarde occasionnelle de Cathy à la caisse, je suppose que vous n’obtenez pas beaucoup de commentaires sur la question de savoir si vos clients préféreraient que vous obteniez des articles de meilleure qualité ou à bas prix dans le magasin. Ils ne vous diront peut-être pas qu’ils ont eu du mal à naviguer sur votre site Web ou que la police était vraiment difficile à lire.

Ce sont des questions faciles qui peuvent être posées via des formulaires de génération de leads. Même si seulement quelques personnes répondent, il vaut mieux avoir ce retour que rien du tout.

Facebook Lead Gen - Recueillir les commentaires des clients

Pour la question ci-dessus, vous pouvez facilement créer une audience de remarketing d’utilisateurs qui ont visité votre site Web et les cibler avec une courte question UX. Vous ne savez jamais quel genre de réponses intéressantes vous obtiendrez.

Conclusion

Les annonces de génération de leads ne sont plus réservées aux entreprises de génération de leads. (Honnêtement, ils ne l’ont jamais vraiment été.)

Peut-être que quelques-uns de ces exemples pourraient fonctionner pour votre entreprise. Peut-être qu’aucun d’entre eux ne le fait.

Mais j’espère que vous commencez à réfléchir à des moyens de tirer parti de cet outil pour aider votre entreprise, même si la génération de prospects n’est pas votre objectif.

Davantage de ressources:

  • 5 raisons pour lesquelles vos publicités Facebook ne se convertissent pas et comment les améliorer
  • 4 fonctionnalités impressionnantes qui peuvent améliorer vos publicités Facebook
  • Les 3 métriques publicitaires Facebook que vous ne regardez pas, mais que vous devriez regarder

Crédits image

Exemple d’annonce d’accès anticipé : EmailTuna.com
Toutes les captures d’écran prises par l’auteur, janvier 2019

Premiers pas avec le marketing d’influence : conseils et stratégies pour les « influents »

0

Le marketing d’influence fait fureur. Les gens se rendent compte que beaucoup de personnes individuelles ont beaucoup de confiance et d’attention avec un public précieux (parfois important, et parfois juste très spécifique). Amener ces personnes à partager et à se porter garant de votre contenu ou de votre produit peut être extrêmement précieux.

Mais comment faites-vous cela? Comment faites-vous pour que ces influenceurs prêtent attention à vous et partagent vos trucs ?

En général, la plupart des conseils que vous obtiendrez ici porteront sur « la valeur ajoutée » et « être utile ».

Mais que se passe-t-il si vous êtes une nouvelle entreprise ou simplement une entreprise (ou un particulier) sans grande marque ou public dans un créneau ? Comment pouvez-vous « ajouter de la valeur » pour les blogueurs influents et les partageurs sociaux lorsque vous n’avez pas votre propre influence et distribution ?

Personnellement, je suis toujours intéressé par les progressions « zéro à un » comme celle-ci. J’ai interviewé certaines des personnes à l’origine de blogs à succès pour découvrir ce genre d' »histoires d’origine » pour des plateformes désormais impressionnantes, et j’ai découvert des choses intéressantes, comme la série que j’ai faite pour SEJ il y a quelques mois :

  • Comment Pescetarian Kitchen génère 50 000 visites de blogs par mois
  • Comment KISSmetrics s’est forgé une réputation de diffusion de contenu de qualité
  • Comment Help Scout est passé de zéro à 250 000 visiteurs par mois
  • Comment WordStream déplace l’aiguille sur le trafic, les prospects et l’impressionnante

Je pense que beaucoup de gens sont intéressés par ce genre de points d’inflexion précoces : comment ce site, cette émission ou cette personne est-elle passée du début à l’endroit où elle se trouve actuellement ? Fréquemment, lorsque vous entendez un conseil d’une personne accomplie (sur n’importe quoi, vraiment, mais particulièrement dans le marketing et la distribution de contenu), vous obtenez un certain pourcentage de lecteurs/spectateurs/auditeurs qui répondent :

« Bien sûr, c’est facile pour tutu déjà un public! Cela ne fonctionnerait jamais pour moi !

La réalité, bien sûr, est que dans presque tous ces cas, il fut un temps où cet écrivain ou podcasteur « célèbre sur Internet » n’avait aucun abonné ou auditeur. Ils devaient construire leur public.

Alors, par où commencer ?

Dans cet article, je vais vous présenter neuf façons de débloquer une influence que vous ne saviez pas avoir et d’aider les « influenceurs » de votre créneau.

La première chose est la première : savoir Leur Spectateurs

L’élément fondamental derrière tout effort réussi pour « aider » ou « ajouter de la valeur » est de comprendre ce qui est précieux et utile pour le personne spécifique vous essayez d’aider.

Si vous identifiez un blogueur intelligent et relativement nouveau qui essaie activement de se constituer un public, il pourrait être extrêmement reconnaissant d’avoir l’opportunité d’être interviewé sur votre blog – même s’il n’est pas très populaire – et présenté à votre public.

Si un blogueur a déjà une audience massive, cependant, il y a de fortes chances qu’il ait également des engagements de temps importants, de sorte que la même opportunité d’interview ne serait pas seulement quelque chose qu’il apprécie, mais quelque chose qui utilise son temps de manière inefficace (et par la suite quelque chose qui est soit un fardeau qu’ils considèrent plus comme une faveur que quelque chose que vous faites pour eux, ou quelque chose qu’ils doivent passer leur temps limité à considérer et à refuser).

Posez-vous quelques questions avant de chercher à mettre en œuvre l’une des tactiques ci-dessous :

  • Où cette personne semble-t-elle passer son temps ?
  • Sur quoi travaillent-ils et semblent-ils nécessiter le plus d’aide ?
  • Sur quoi travaillent-ils tu pourrait le plus et le mieux aider?
  • Qu’es-tu leur demander en leur rendant cette « faveur » ? Obtiennent-ils plus que ce qu’ils donnent dans la transaction ?
  • Existe-t-il un meilleur moyen pour eux de leur offrir cette même faveur/valeur ? Pouvez-vous fournir la même valeur de base sans qu’ils aient à renoncer à leur temps ou à leurs efforts ?

Pensez en termes de ce qui sera réellement précieux et utile pour ces personnes, pas seulement ce qui est le plus pratique et utile pour vous. Comme je l’expliquerai ci-dessous, il existe de nombreuses façons d’utiliser votre influence pour aider les influenceurs, même si vous ne saviez pas que vous aviez beaucoup à partager avant de lire cet article.

1. Partagez le travail que vous aimez sur les réseaux sociaux

J’ai quelques milliers d’abonnés sur Twitter. Vous pouvez en avoir plus ou moins, mais dans tous les cas, la plupart des gens conviendront probablement que je ne suis pas un influenceur Twitter de premier plan. Malgré cela, en partageant du travail et du contenu que j’ai trouvé précieux sur les réseaux sociaux, j’ai attiré l’attention de personnes extrêmement intelligentes qui, j’en suis sûr, sont très occupées. Voici mes « Top Tweets » pour deux mois différents selon Twitter Analytics :

Septembre 2014 :

Un exemple d'influenceurs remarquant et retweetant un tweet.

Mars 2015 :

Un deuxième exemple d'utilisateurs influents de Twitter remarquant et partageant un tweet.

En septembre, mon tweet du message de Copyblogger a été retweeté par le compte Twitter de Copyblogger, et James Altucher a retweeté ma part de son podcast en mars. Dans les deux cas, rien qu’en partageant du contenu que j’avais apprécié, j’ai attiré l’attention (et dans ces cas, un retweet de) les personnes dont je partageais le contenu.

James Clear est un blogueur populaire qui écrit beaucoup de choses intéressantes sur divers sujets liés aux habitudes et au changement de comportement. À mi-chemin de sa page à propos, James met en évidence un certain nombre de tweets positifs dans une section « ce que disent les abonnés »:

Exemple de tweets positifs remarqués et mis en avant

De toute évidence, il semble que James lise ces mentions positives, et au-delà, il met en évidence ces personnes sur son site.

Les gens cliquent sur publier sur des articles de blog et des podcasts parce qu’ils veulent que ce travail soit consommé. Vous aidez plus de personnes à trouver et à consommer le travail en le partageant. C’est aussi un excellent exemple d’une action que vous pouvez entreprendre là où il y a de la valeur pour la personne que vous essayez d’aider et qui lui coûte précisément zéro. Ils peuvent re-tweeter votre tweet s’ils le souhaitent (comme vous pouvez le voir ci-dessus, certaines personnes le feront clairement, en particulier si vous prenez le temps d’écrire quelque chose de spécifique et unique sur le message ou l’émission) ou favori ou réécrire, mais ils ne le font pas devez, et il n’y a pas d’attente implicite dans votre part. Vous faites quelque chose pour eux sans rien demander.

La plupart des personnes qui créent et publient régulièrement du contenu lisent leurs mentions. Si vous partagez constamment leurs meilleurs trucs avec une évaluation honnête et unique, il est très probable qu’ils le remarqueront, en particulier au fil du temps.

2. Écrivez un e-mail honnête indiquant à quel point vous aimez leur travail

De la même manière que les personnes qui publient leurs livres, articles de blog, podcasts ou vidéos veulent qu’ils soient vus (et seront reconnaissants qu’ils soient partagés – même si vous n’exposez que quelques personnes de plus au travail) le les créateurs de ce type de contenu apprécient également les éloges authentiques. Si vous travaillez pendant des années sur un livre ou des heures sur un article de blog, il est agréable d’entendre quelqu’un dire à quel point il l’a trouvé utile et comment il en a tiré profit.

Beaucoup de vos héros blogueurs passent plus de temps qu’ils ne le souhaiteraient à parcourir des sections de commentaires toxiques remplies de négativité, d’ignorance, de pinaillage, etc. Vous pouvez contrebalancer cela en envoyant une note aimable et honnête sur ce que vous avez appris de leur travail et comment cela vous a aidé.

3. Lien vers le travail que vous aimez à partir de sites plus importants

Si vous n’avez pas d’influence mais que vous êtes un écrivain fort et que vous possédez une expertise précieuse dans votre créneau, vous pouvez probablement devenir un contributeur pour un site de votre créneau qui a une bonne (voire une excellente) distribution. Au fur et à mesure que vous y créez du contenu, vous trouverez probablement de nombreuses opportunités de partager d’excellentes ressources écrites par les leaders d’opinion de votre créneau. Si vous le faites correctement, cela peut être une « victoire quadruple » – pour vous, le site auquel vous contribuez, la personne dont vous mettez en avant le travail, et bien sûr : les lecteurs de l’article.

4. Interrogez des personnes sur des sites plus importants

De même, interviewer des gens intelligents peut être un excellent moyen à la fois de leur donner une plate-forme et de fournir un contenu intéressant aux lecteurs, et si vous n’avez pas vous-même une grande distribution, vous pourrez peut-être les mener dans le cadre de votre contribution à d’autres blogs.

5. Rédigez une critique de leur travail

Dans une interview, l’auteur à succès Ryan Holiday a raconté comment il s’est rencontré, a construit une relation et a finalement obtenu un emploi avec l’auteur à succès Tucker Max en écrivant et en partageant une critique du livre de Max que Holiday avait écrit pour son article universitaire.

Certains éléments clés de la rédaction d’un examen approfondi du travail de quelqu’un peuvent fréquemment faire remarquer cet acte :

  • Il y a une plus grande barrière à l’entrée pour écrire une critique longue et intelligente d’un article qu’il n’y en a pour un tweet ou un partage rapide. Des milliers de personnes peuvent tweeter ou même envoyer un e-mail à un écrivain populaire, mais il est probable que seule une poignée prendra le temps d’écrire un article de blog complet sur un livre ou une collection d’articles ou de podcasts.
  • Encore une fois : il n’y a pas d’attente ou d’exigence pour l’influenceur : vous rédigez le post, vous le partagez, la personne que vous commentez est libre de le lire et de le partager lui-même ou non.
  • Cet effort supplémentaire de votre part est probablement plus utile à la personne que vous essayez d’aider. Si vous essayez de convaincre les gens qu’un livre, un blog, un cours ou un podcast sera utile et vaudra leur temps ou leur argent, un article bien écrit détaillant ce qui est intéressant et précieux dans le travail sera plus convaincant qu’un tweet simple et rapide. .

Le simple fait d’écrire ce type de critique est un excellent moyen d’aider un influenceur qui a créé un travail que vous aimez, mais comme pour le mentionner dans un message ou l’interviewer, si vous pouvez placer ce contenu sur un site avec plus de distribution, vous re offrant encore plus de valeur (grâce à une exposition et une confiance accrues) pour eux et leur travail.

6. Donnez-leur quelque chose de bien pensé

Si vous sentez que vous avez une bonne idée de ce que l’influenceur aime et apprécierait, lui donner quelque chose de réfléchi pourrait être un excellent moyen d’être utile et de commencer à construire une relation. Un cadeau, dans ce cas, pourrait être un certain nombre de choses :

  • Livres: Avez-vous lu quelque chose que vous pensez qu’ils aimeraient? Envoyez-leur une copie.
  • Échantillons : Offrez-leur des échantillons gratuits de votre produit, ou si vous pensez vraiment que c’est pertinent, un accès à votre outil. Encore une fois : ne leur rendez pas l’accès trop difficile et ne le prenez pas personnellement s’ils ne réagissent pas.
  • Cadeaux personnels : Envoyez-leur des cookies ou un souvenir que vous pensez qu’ils aimeraient en fonction de leur activité sur les réseaux sociaux.
  • Opportunités: Pouvez-vous les aider à décrocher un précieux concert de parole ? Leur faire accéder à un événement exclusif ? Vous avez une recommandation parfaite pour eux pour un conférencier pour leur événement ou un candidat pour leur poste ? Essayez d’aider ! Le pire qu’ils soient susceptibles de faire est de vous ignorer, et la plupart des gens seront au moins reconnaissants de vos efforts.

Ne le forcez pas – si vous ne pouvez pas penser à quelque chose qu’ils trouveraient utile simplement en regardant leur profil Twitter, suivez-les pendant un moment et attendez jusqu’à ce que vous ayez une idée de quelque chose qu’ils trouveraient vraiment utile ou intéressant.

7. Payez pour leur service, achetez leur livre ou donnez de l’argent à quelque chose qui leur tient à cœur

Si vous étiez un auteur, dites-moi quelle ligne d’e-mail d’ouverture vous trouveriez la plus convaincante :

Exemple 1 : Je m’appelle Tom, j’ai adoré {livre}. J’ai trouvé le chapitre sur {référence spécifique à un chapitre que vous avez réellement lu} vraiment intéressant et exploitable. J’ai en fait {chose spécifique que vous avez faite en réponse au chapitre}. J’ai acheté cinq exemplaires de votre livre et je l’ai offert plusieurs fois à des collègues, à des amis et à ma famille.

Exemple 2 : Je m’appelle Tom, j’aime vraiment vos trucs !

Lorsque vous essayez de construire une relation avec quelqu’un, il est important de consommer ce qu’il fait. Il est encore plus précieux que de simplement lire le contenu de leur blog gratuit de mettre un peu de « peau dans le jeu » et de payer pour ce qu’ils font – qu’il s’agisse d’acheter un livre ou un cours, de devenir membre de leur site, de faire un don à un organisme de bienfaisance qu’ils ‘ êtes passionné par – quel que soit le mécanisme que vous pouvez trouver.

Comme pour la rédaction d’un article plus long, faire une contribution monétaire est une barrière à l’entrée que tous ceux qui se disputent l’attention de cette personne ne franchiront pas, et vous séparent des autres, tout en vous permettant de redonner en échange du travail qu’ils ont fait. que vous appréciez. Cela leur fournit évidemment aussi un avantage immédiat et initial (dont ils n’ont pas besoin de lever le petit doigt pour en bénéficier).

8. Aidez leur public

La plupart des influenceurs apprécieront vraiment leur propre public et leurs clients. Si vous avez une expertise qui pourrait être utile à ces personnes, vous pouvez donner cette expertise comme moyen d’ajouter indirectement de la valeur à l’influenceur. Cela peut se faire en répondant aux questions dans les commentaires de blog sur leurs publications ou sur un forum d’utilisateurs/fans qu’ils dirigent, ou en organisant ou en parrainant des rencontres et des événements centrés sur leur travail.

9. Faites du travail gratuit pour eux

De la même manière que faire du travail gratuit peut être un excellent moyen d’obtenir le travail que vous voulez, faire du travail gratuit pour un influenceur peut vous aider à établir une relation avec cette personne. Encore une fois : cela ne doit pas créer plus de travail que de valeur pour l’influenceur. N’envoyez pas un e-mail disant « Hey, puis-je faire quelque chose pour vous? » Faites le travail pour eux afin qu’ils puissent capturer de la valeur avec un minimum d’effort (rappelez-vous : vous voulez y avoir accès, et non l’inverse).

Vous pouvez utiliser les mêmes approches que certaines personnes adoptent pour faire du travail gratuit afin d’obtenir un emploi ou de décrocher un nouveau client pour attirer l’attention des personnes que vous essayez d’atteindre : faites une série de recommandations personnelles et spécifiques avec un description de ce que vous pouvez faire (et pourquoi c’est utile).

Devesh Khanal a expliqué comment il a également utilisé cette approche, avec un certain nombre d’exemples supplémentaires de personnes utilisant la même tactique. Dans de nombreux cas, les conseils visent à attirer des clients, mais encore une fois : si vous cherchez à percer la boîte de réception d’une personne occupée et influente, cela pourrait être un excellent moyen de vous différencier.

Dernières pensées

Il est important de garder à l’esprit lorsque vous appliquez l’un de ces conseils : la plupart des « influenceurs » sont extrêmement occupés. Certains ne répondront pas, certains n’apprécieront pas ce que vous avez fait, certains peuvent même être grossiers. C’est la vie. Si vous voulez percer, établir des relations avec ces personnes, apprendre d’elles et finalement les faire aider, vous devrez faire un travail spéculatif et créer de la valeur. pour eux première.

A votre tour : qu’est-ce que j’ai raté ? De quelles autres manières les débutants peuvent-ils aider les influenceurs avec lesquels ils souhaitent entrer en contact ?

Crédits image

Image en vedette : Image par Pressmaster via Canva.com
Toutes les captures d’écran par Tom Demers. Prise en août 2015.

La tactique de création de liens que vous n’utilisez pas : les liens superficiels

0

Vous avez construit votre site Web fantastique et l’avez rempli de contenu incroyable. Que reste-t-il pour en faire une sensation sur les moteurs de recherche ?

Liens entrants!

Peu importe à quel point vous optimisez votre HTML ou à quel point vous écrivez votre contenu, vos pages Web ne verront pas la première page des résultats des moteurs de recherche à moins que vous n’obteniez ces liens entrants.

Attendez, est-ce que je veux dire « backlinks ? » Non, car nous ne sommes pas dans les années 1990. Je veux dire des liens entrants (ou simplement des « liens »).

Vous avez peut-être lu sur la façon de faire de la sensibilisation de type relations publiques vers d’autres sites Web pertinents ou de balayer les liens de vos concurrents.

Pourtant, il vous manque probablement une stratégie de création de liens qui peut faire toute la différence dans la façon dont votre contenu apparaît dans les résultats de recherche de Google – la correction liens superficiels.

Que sont les liens superficiels ?

Les liens superficiels sont des liens entrants qui doivent renvoyer vers des pages spécifiques et plus profondes de votre site, mais uniquement vers votre page d’accueil.

Pourquoi est-ce un problème ?

Pour comprendre pourquoi les liens superficiels peuvent empêcher votre contenu d’apparaître sur la première page des résultats de recherche, nous devons nous mettre d’accord sur une chose : Google classe les pages Web, pas les sites Web.

Je sais que cela pourrait aller à l’encontre de tout ce que vous avez entendu sur l’existence de signaux de classement « au niveau du domaine ».

Pourtant, malheureusement, comme Google et bien d’autres vous le diront, Google ne tient pas compte de l’autorité de l’ensemble de votre site Web lors de la détermination du classement d’une seule page (il existe, bien sûr, de nombreux autres événements au niveau du domaine pour Google, mais l’autorité n’en fait pas partie).

Ce n’est tout simplement pas la façon dont les moteurs de recherche comme Google fonctionnent.

Qu’est-ce que cela a à voir avec les liens peu profonds ? Eh bien, lorsqu’une page Web renvoie à votre page d’accueil, toute l’autorité de ce lien va directement à la page d’accueil.

Si un site Web utilise une stratégie de liens internes intelligente, une partie de cette autorité se répercute sur les pages inférieures, mais comme Trickle-Down Economics, ce que les pages inférieures obtiennent n’est pas suffisant pour survivre.

Le fait que Google classe les pages Web et non les sites Web signifie que pour que vos liens entrants soient les plus puissants, ils doivent être directement liés au contenu le plus pertinent de votre site Web.

Par exemple, disons que vous êtes un fabricant de chaussures – toutes sortes de chaussures – chaussures de course, chaussures de travail, chaussures pour enfants, chaussures fantaisie. Et un blogueur très influent fait une revue de votre nouvelle paire de cross-trainers.

Mais au lieu de créer un lien vers la page produit de ces nouveaux cross-trainers, ils renvoient vers votre page d’accueil.

Espérons que votre page d’accueil renvoie à ces nouveaux coups de pied. Mais sinon, l’autorité du lien de ce blogueur n’aidera que votre page d’accueil, pas la page du produit.

Comment les liens superficiels se produisent-ils ? La plupart du temps, c’est simplement parce qu’un écrivain bien intentionné n’a pas pris le temps de rechercher sur votre site Web le contenu approprié vers lequel créer un lien, ou parce que vos publicistes ne savent pas que c’est un problème lorsqu’ils font leur travail de sensibilisation. .

À quelle fréquence cette tragédie de création de liens se produit-elle ?

Beaucoup.

En préparation de cet article, j’ai travaillé avec les équipes d’OnCrawl et de Majestic pour extraire des données sur le sujet, mais c’est un problème tellement ignoré que nous ne pouvions même pas facilement récupérer des données sur le problème.

Non, c’est quelque chose que vous allez devoir déterminer pour votre site Web.

Cependant, en tant que personne qui a effectué des centaines (voire des milliers) d’audits SEO au cours de sa carrière, je peux vous dire que c’est un phénomène répandu.

Trouver des liens superficiels

Avant de pouvoir réparer tous ces liens peu profonds, nous devons les trouver.

Malheureusement, les liens superficiels ne sont pas disponibles dans vos outils de référencement les plus fins en tant qu’option basée sur des cases à cocher. Cela demande un peu de recherche et de patience.

À peu près tous les outils de référencement disponibles aujourd’hui vous permettent de créer un profil de lien entrant pour votre site Web.

Pour cet exercice, vous aurez besoin d’une liste complète de vos sources de liens entrants, des pages Web auxquelles elles renvoient et du texte d’ancrage associé à chaque lien.

De plus, s’il est disponible dans le système que vous utilisez, vous pouvez également ajouter des informations sur :

  • Le type de liens (texte vs image).
  • Que les liens soient nofollow ou non (plus à ce sujet plus tard).
  • Et tout ce qui vous aidera à réduire votre liste de cibles à quelque chose de moins effrayant.
Recherche de liens superficiels dans l'outil SEO de votre choix.

J’ai trouvé que le meilleur moyen de garder tous les cheveux sur la tête pendant ce processus est de télécharger votre profil de lien et de l’ouvrir dans le tableur de votre choix.

Je suis moi-même un utilisateur d’Excel, mais tout tableur qui vous permet de filtrer vos données fonctionnera très bien.

Téléchargez ces données de lien dans quelque chose de plus gérable.

Une fois que vous avez importé votre profil de liens entrants, filtrez votre colonne de liens pour n’inclure que les liens vers votre page d’accueil.

Pour ce faire, vous souhaiterez définir le filtre afin que la cellule soit ÉGALE à votre page d’accueil exacte, avec et sans la barre oblique inverse, si cela pose un problème avec vos données source.

Certains outils de référencement vous permettent de tirer le rapport pour inclure uniquement la page d’accueil, ce que je recommande fortement s’il est disponible.

Trier ces données de lien à l'aide de filtres.

(Remarque : j’ai réorganisé les colonnes de ces données à partir du téléchargement d’origine en fonction des données nécessaires.)

Vous aurez maintenant une liste de tous les liens de votre page d’accueil. Cependant, tous ne sont pas des liens superficiels (par exemple, lorsque quelqu’un écrit quelque chose sur l’ensemble de votre entreprise, etc.), vous devrez donc effectuer un filtrage supplémentaire dans la colonne de texte d’ancrage.

Habituellement, j’ai constaté que si vous filtrez cette colonne pour masquer toutes les mentions du nom de votre entreprise, vous vous retrouverez avec une liste beaucoup plus gérable, mais ce n’est pas toujours le cas.

Juste pour être sûr, exécutez un filtre pour afficher uniquement le texte d’ancrage avec le nom de votre entreprise, puis copiez cette liste dans une autre feuille de calcul pour la revoir plus tard, puis masquez-les toutes à nouveau afin que vous puissiez vous mettre au travail.

C’est aussi à ce moment-là qu’il est essentiel de bien connaître votre marque (ou celle de votre client). Par exemple, dans cet exemple de All Birds, vous pouvez voir que j’ai laissé quelques mentions du nom de l’entreprise sur cette liste, mais uniquement parce qu’elles incluent également le mot « chaussures ».

En effet, All Birds fabrique plus que de simples chaussures. Par conséquent, le texte d’ancrage indiquant « chaussures allbirds » est une cible possible pour une correction d’une URL plus spécifique sur leur site Web.

Feuille Excel avec des données complètement filtrées.

Une dernière remarque facultative : si vous souhaitez affiner davantage votre liste, vous pouvez concentrer vos efforts sur les liens qui n’utilisent pas l’attribut nofollow.

L’idée ici est que, puisque c’est à des fins de référencement, si le lien ne partage pas l’autorité de toute façon, il n’est pas nécessaire de le rendre plus spécifique.

Cependant, si votre liste n’est pas énorme, vous voudrez peut-être vous attaquer à ces liens de toute façon. Après tout, les liens ne sont pas utilisés que par les robots des moteurs de recherche.

Corriger les liens superficiels

Maintenant que vous avez votre lien de liens superficiels à réparer, le vrai plaisir commence.

Et par « amusant », je veux dire, pas amusant du tout.

C’est un processus long et chronophage au mieux. Mais le gain en vaut la chandelle.

Tout d’abord, vous devrez ajouter des informations de contact à votre liste de liens peu profonds.

Si vous avez de la chance, vous ou votre publiciste aurez déjà les coordonnées de certaines des publications les plus importantes. Mais sinon, cela signifie visiter chaque lien et trouver l’auteur de ce contenu.

Il existe de nombreux guides sur le Web pour effectuer des recherches de proximité, je ne vais donc pas y consacrer trop de temps, mais je dirai que c’est l’une de ces grandes tâches pour les stagiaires et les assistants virtuels.

Une fois que vous avez votre liste de contenu, il est temps de faire un suivi.

Voici quelques conseils pour rédiger vos e-mails de sensibilisation :

  • Je vous suggère de commencer votre e-mail (et la ligne d’objet) par un grand merci pour le lien vers votre site Web avant de commencer à demander des modifications.
  • Ensuite, expliquez que vous avez remarqué que le lien pointe vers la page d’accueil de votre entreprise au lieu de votre produit ou d’autres pages Web.
  • Ensuite, dites-leur pourquoi vous demandez la mise à jour. Cela pourrait être quelque chose comme « Comme vous le savez peut-être, Google aime les liens aussi spécifiques que possible, ce qui signifie que nous aussi ! » fonctionne bien.
  • Enfin, faites-leur savoir où vous souhaitez qu’ils se connectent.
  • N’oubliez pas de les remercier à nouveau ! N’oubliez pas qu’ils n’ont pas à le faire.

Encore une fois, ce processus peut prendre un peu de temps, alors demandez peut-être l’aide de vos stagiaires ou d’un assistant virtuel.

Comme tous les efforts de sensibilisation, préparez-vous à une déception sous la forme d’auteurs vous disant qu’ils n’ont pas le temps ou l’accès à la page, des e-mails rebondis ou tout simplement un rejet catégorique (espérons-le, ils sont amicaux à ce sujet).

La bonne nouvelle, une fois que vous avez effectué cette première série de modifications, les demandes suivantes seront beaucoup plus petites car vous les attaquerez au fur et à mesure qu’elles se produisent.

Il ne reste plus qu’à garder un œil sur les changements de classement de ces sous-pages !

Davantage de ressources:

  • Pourquoi les liens sont importants pour le référencement
  • Termes de création de liens que vous devez connaître : le glossaire ultime
  • Création de liens pour le référencement : un guide complet


Image en vedette : Samby/Shutterstock

Ce qu’il ne faut pas faire avec votre marketing de contenu : 10 des erreurs de contenu les plus folles

0

Imaginez si vous lanciez une campagne présidentielle pour découvrir que vous aviez mal orthographié « Amérique » sur la plupart de vos supports marketing.

Parlez d’un accident de contenu majeur.

Saviez-vous que cela est arrivé à un candidat à la présidence ? Et ce n’est pas une histoire rare. Parfois, il est facile pour les politiciens, les PDG, les spécialistes du marketing et les entreprises de se convaincre qu’ils n’ont pas besoin d’un bon éditeur ou planificateur de contenu. Ils pensent qu’ils ont couvert cette simple étape de relecture.

Malheureusement, ils se trompent souvent.

Lorsque des personnes de haut niveau commettent des erreurs de contenu facilement évitables, les erreurs sont bien médiatisées et se propagent rapidement sur le Web, ce qui entraîne de l’embarras, une perte de crédibilité et même une pénurie d’affaires pour l’entreprise, l’individu ou le politicien responsable.

Quoi ne pas faire avec votre marketing de contenu |  SEJ

10 mésaventures de contenu qui ont choqué leur public (AKA Ce qu’il ne faut pas faire dans le marketing de contenu)

Les erreurs de contenu sont de toutes formes et de toutes tailles, allant des fautes d’orthographe malheureuses au marketing Twitter manifestement insensible. Ces erreurs peuvent facilement être évitées en engageant une bonne équipe de contenu composée d’éditeurs, de planificateurs de contenu et de rédacteurs qualifiés, et les entreprises qui choisissent de ne pas le faire s’exposent à des incidents de contenu coûteux.

Lisez la suite pour en savoir plus sur les dix erreurs de contenu les plus choquantes de l’histoire récente :

1) Les fautes d’orthographe gravées dans le marbre

Le dernier endroit où beaucoup de gens s’attendraient à trouver des fautes d’orthographe notables est le Mémorial du Vietnam, qui est l’un des lieux les plus sombres et les mieux planifiés au monde. Malheureusement, des fautes d’orthographe existent dans le monument mondialement connu. Environ 100 des noms gravés sur la face en pierre du monument sont mal orthographiés et les responsables ont travaillé sur la tâche de regraver les noms pour les corriger (un coût de près de 4 000 $).

2) L’affaire de la pomme de terre mal orthographiée

Lorsque Dan Quayle était vice-président en 1992, il a commis une erreur de contenu assez choquante. Alors qu’il visitait une salle de classe dans le New Jersey, un petit garçon s’est approché du tableau à la demande de Quayle et a épelé «potato». Bien que le petit garçon ait été parfait dans son orthographe, Quayle ne s’en est apparemment pas rendu compte et s’est fièrement avancé au tableau pour « corriger » la faute d’orthographe en plaçant un « e » à la fin du mot.

Quayle a ensuite demandé au garçon d’épeler à nouveau le mot, avec le « e » mal placé. Lorsque le petit garçon s’exécuta (sans aucun doute incroyablement confus), Quayle se mit à applaudir. Les nouvelles sont sorties et les talk-shows du jour sont descendus sur Quayle pour son snafu d’orthographe.

3) Les commandements mal orthographiés (un autre jeu de fautes d’orthographe dans la pierre)

À Oklahoma City, Oklahoma, il y a un monument au Capitole de l’État qui présente les 10 commandements de la Bible écrits dans la pierre. Malheureusement, le monument semble avoir pu utiliser un bon éditeur. Sur la dalle de pierre, le mot « Sabbat » est mal orthographié comme « Sabbeth » et « servante » est orthographié « maidseruant ».

Le monument de 10 000 $ devra être regravé pour corriger les erreurs – une entreprise coûteuse et difficile.

4) Le mauvais choix de DiGiorno pour #WhyIStayed

Après que Ray Rice ait agressé sa fiancée de l’époque, Janay Palmer Rice, dans un ascenseur en 2014, le hashtag #WhyIStayed était à la mode sur Twitter. Le hashtag visait à sensibiliser aux défis auxquels sont confrontées les victimes de violence domestique et pourquoi beaucoup d’entre elles choisissent de rester pendant et après les abus.

La pizza DiGiorno s’est vraiment trompée quand ils ont choisi de tweeter « #WhyIStayed You had pizza ». Bien que le tweet ait été supprimé presque immédiatement et suivi d’excuses dans lesquelles la société a déclaré qu’elle ne savait pas ce que signifiait le hashtag lors de la publication du tweet offensant, les fans ont été scandalisés. Nous avons le sentiment qu’un bon stratège de contenu sur les réseaux sociaux n’aurait jamais laissé cela se produire.

5) Pas d’espoir pour la galaxie

Plus tôt cette année, l’équipe de football américaine LA Galaxy a perdu 2-0 contre les Whitecaps de Vancouver. Pour ajouter l’insulte à la blessure, les fans ont remarqué plus tard que l’attaquant de l’équipe, Gyasi Zardes, portait un maillot qui épelait son nom de famille « Zardez ». Inutile de dire que ce fut une soirée difficile pour tout le monde.

6) Marketing épicurieux sur l’attentat du marathon de Boston

Après l’horrible attentat du marathon de Boston, qui a eu lieu le 15 avril 2013, le site de cuisine Epicurious a commis une erreur de contenu assez importante. La marque s’est rendue à deux reprises sur son compte Twitter pour commenter la tragédie, puis a inclus deux recettes: une pour les scones aux canneberges à grains entiers et une pour un bol d ‘«énergie du petit-déjeuner».

Les fans ont rapidement réagi, faire honte à la marque pour son insensibilité. La leçon? N’essayez jamais de tirer profit d’une tragédie nationale. Bien que cette erreur de contenu ne soit pas dans la veine d’une faute d’orthographe ou d’une faute de frappe embarrassante, cela montre que tout du contenu d’une entreprise doit être examiné par une équipe de stratégie de contenu compétente avant d’être publié sur le Web.

7) Sarah Palin réfute les critiques sur son orthographe

En 2010, Sarah Palin s’est rendue sur Twitter pour inventer un nouveau mot, même si nous pensons qu’il s’agissait un peu plus d’une faute d’orthographe que d’une tentative honnête de néologisme. L’ancienne gouverneure de l’Alaska a utilisé le mot « réfuter » dans un message Twitter à ses abonnés.

Bien sûr, de nombreux abonnés ne savaient pas si elle avait voulu dire « réfuter » et l’univers Twitter a rapidement réagi à la faute d’orthographe. Palin a poursuivi en s’expliquant et en « réfutant », pour sa part, est devenu le mot de l’année 2010. Voici son tweet qui est venu plus tard :

8) L’opportunité éducative de Rand Paul a mal tourné

Lorsque le sénateur Rand Paul a lancé son site Web de campagne présidentielle plus tôt cette année, il s’attendait à de bons commentaires. Ce qu’il a reçu, cependant, ce sont de nombreuses moqueries de la part des électeurs qui ont remarqué que la page « éducation » du site comportait une faute d’orthographe flagrante. La page du site a mal orthographié « éducation » comme « éducation » et les visiteurs ont remarqué :

RandPaul

Bien que la faute de frappe ait été rapidement corrigée, de nombreux dégâts avaient été causés. Il est prudent de dire que, lorsque les électeurs supposent qu’un candidat à la présidentielle ne sait pas épeler ou ne prend pas le temps de s’assurer que les membres de son équipe le peuvent, ils perdent rapidement confiance et respect pour la campagne elle-même.

9) La grande gaffe des Grammys de 2014

Lors des Grammy Awards 2014, les scénaristes de la série ont choisi d’inclure un hommage sincère aux stars décédées cette année-là, dont le regretté acteur Cory Monteith. Malheureusement, les scénaristes en charge de la vidéo commémorative ont mal orthographié le nom de l’acteur comme « Montieth ». Des stars proches de Monteith ainsi que ses fans ont été indignés et les producteurs de Grammy ont entendu subir leur colère via des publications en colère sur Twitter et Facebook.

10) Mitt Romney a mal orthographié « Amérique »

Dans les campagnes politiques de haut niveau, l’orthographe devrait être une priorité n°1, en particulier lorsqu’il s’agit d’épeler le nom du pays que vous cherchez à diriger. Malheureusement, l’espoir présidentiel Mitt Romney a raté la barre lorsque son équipe a créé un logo qui affirmait que sa campagne visait «Une meilleure Amérique». Tout aurait été bien et bon sauf pour une petite chose : l’Amérique a été mal orthographiée.

Pourquoi tout le monde a besoin d’une bonne équipe de contenu

En termes simples : une bonne équipe de contenu a le potentiel de vous épargner beaucoup d’embarras et des conflits très publics. Personne n’est parfait et des fautes d’orthographe et des insensibilités occasionnelles se produisent, mais lorsqu’une entreprise embauche une bonne équipe de solutions de contenu, la probabilité d’incidents de contenu diminue immédiatement.

Le contenu se présente sous de nombreuses formes et il est juste de dire que tout ce qu’une entreprise ou un individu met à ses abonnés est du contenu. Cela inclut les publications sur Twitter, les interactions sur Facebook, les blogs, les articles et même les transcriptions de discours. Si tout est contenu, alors il va de soi que tout ce qu’une entreprise ou un individu fait avec ce contenu est du marketing de contenu.

Les entreprises qui réussissent savent que le marketing de contenu est une activité importante et elles font tout ce qu’elles peuvent pour améliorer leur stratégie de marketing de contenu. En prenant grand soin de chaque élément de contenu qu’elles créent, ces entreprises prospères offrent à leurs lecteurs ou supporters une grande valeur tout en évitant les mésaventures de contenu embarrassantes.

Nous vivons dans un monde très connecté. Lorsque des individus ou des entreprises commettent aujourd’hui une erreur de contenu facilement évitable, elle se propage sur le Web comme une traînée de poudre et cette mauvaise publicité a le potentiel très réel de faire paraître une entreprise moins crédible, moins autoritaire ou moins intelligente.

Heureusement, les incidents de contenu sont faciles à éviter. En embauchant des équipes de solutions de contenu qualifiées, les entreprises et les particuliers peuvent s’offrir le luxe d’avoir un œil supplémentaire sur leur contenu et de s’assurer que « Amérique » n’est pas mal orthographié, après tout.

En plus des avantages évidents de relecture offerts, une équipe de stratégie de contenu peut également planifier, distribuer et rédiger votre contenu, ce qui sert à garantir qu’il est cohérent, faisant autorité, intéressant et bien adapté à votre public cible.

Les incidents de contenu peuvent être désordonnés et personne ne veut être le gars qui a mal orthographié « patate ». Cela dit, soyez un spécialiste du marketing et embauchez une équipe de contenu de haute qualité pour gérer votre contenu et assurez-vous que rien de ce qui pourrait nuire à votre réputation ou faire de vous une risée ne sort.

Crédits image

Image en vedette : file404/Shutterstock.com
Photo postée #1 : durantelallera/Shutterstock.com
Captures d’écran de Julia McCoy. Prise en septembre 2015.

Le rapport sur l’expérience de la page Google On Why n’a pas de données

0

Martin Splitt de Google explique aux propriétaires de sites pourquoi leur rapport d’expérience de page dans la Search Console peut ne pas contenir de données.

Une question concernant le manque de données sur l’expérience de page dans la Search Console a été posée lors de l’apparition en direct de Splitt dans l’émission Search Engine Journal Today.

Le fondateur de SEJ, Loren Baker, a déclaré à Splitt que les référenceurs et les propriétaires de sites craignaient de ne pas voir les données dans la Search Console, bien que leur site teste bien les Core Web Vitals et d’autres facteurs d’expérience de page.

Selon Splitt, cela revient à dire que ces sites ne génèrent pas suffisamment de données de terrain pour que Google puisse fournir en toute confiance un rapport qui représente ce que les utilisateurs vivent.

Pour être clair, le manque de données n’est pas une indication d’erreurs. La raison pour laquelle d’autres outils sont capables de générer des rapports est qu’ils utilisent des données de laboratoire plutôt que des données de terrain.

Splitt ajoute que même les sites qui reçoivent une bonne quantité de trafic peuvent ne pas générer les données de télémétrie dont Google a besoin pour publier un rapport.

« Pas assez de données de terrain. Il peut y avoir suffisamment de visiteurs, si ces visiteurs ne génèrent pas de données de télémétrie, nous n’avons toujours pas les données de télémétrie.

Et même si nous avons des données, il ne nous suffira peut-être pas de dire avec confiance que ce sont les données qui, selon nous, représentent le signal réel. Nous pouvons donc décider de ne pas avoir de signal pour cela si la source de données est trop irrégulière ou si les données sont trop bruyantes.

… Plus de trafic est plus susceptible de générer des données rapidement, mais ce n’est pas une garantie.

Tout ce que les propriétaires de sites peuvent faire est de rester patient et d’attendre que Google collecte les données de terrain dont il a besoin pour créer un rapport.

Il n’y a aucune raison de paniquer. Si vous, en tant que SEO ou propriétaire de site, avez tout corrigé et que les outils de test montrent que votre site est dans le vert, alors vous avez fait tout ce que vous pouviez jusqu’à présent.

Une chance d’obtenir des rapports plus détaillés sur la console de recherche ?

Une autre question concernant le rapport sur l’expérience de la page de la Search Console a été posée plus tard dans l’émission, et elle concerne le niveau de détail du rapport.

Le rapport fournit actuellement une note globale pour les mesures Core Web Vitals sur la base d’un échantillon de pages.

Google est capable d’identifier les problèmes UX et de mesurer les métriques Core Web Vitals par page à l’aide d’outils dans Chrome. Est-il possible pour Google d’ajouter ce niveau de création de rapports à la Search Console ?

Si Google devait faire cela, Splitt dit que cela pourrait créer des problèmes de confidentialité. Il n’est pas prévu d’ajouter des rapports page par page à la Search Console pour le moment.

« Je suppose que ce ne sera pas toujours facile, surtout parce que nous devons nous assurer que nous ne divulguons pas trop d’informations, car cela pourrait rendre les choses moins privées que vous ne le souhaitez. Mais je ne sais pas s’il y a quelque chose de prévu pour vous donner plus d’informations à ce sujet.

Vous pouvez déjà obtenir de nombreuses informations à ce sujet si vous testez dans vos outils de développement locaux. Mais je ne pense pas qu’il y ait quoi que ce soit de prévu sur la feuille de route pour la Search Console. »

Écoutez la discussion complète dans la vidéo ci-dessous :

Google Analytics et AdSense n’obtiennent pas de laissez-passer Core Web Vitals

0

Martin Splitt de Google a discuté des produits Google et des raisons pour lesquelles ils n’obtiennent pas de score de base Web Vitals. Tout comme les autres modules complémentaires Web tiers, les produits de Google peuvent avoir un impact négatif sur les scores Web Vitals de base.

Les produits Google ralentissent les sites Web

Google Ads et d’autres produits peuvent ralentir un site Web. C’est une source de frustration pour de nombreux éditeurs que le code Google AdSense soit l’un des plus grands contrevenants à Web Vitals.

On pourrait penser que Google donnerait un laissez-passer à son propre réseau publicitaire. Mais ce n’est pas le cas et Martin en explique les raisons.

Loren Baker, fondatrice du Search Engine Journal, a noté que Google Analytics, Google Ads et Google Tags peuvent avoir un impact négatif sur les principaux scores Web Vitals.

Martin Splitt hocha la tête en signe d’accord.

Tous les modules complémentaires tiers sont traités de la même manière

Martin a expliqué que la recherche Google ne fait pas de distinction entre les modules complémentaires tiers, même ceux de Google.

Du côté de la recherche, en ce qui concerne les éléments vitaux du Web, tout est traité de la même manière.

Martin a expliqué :

« Ouais. S’il le ralentit, il le ralentit. Peu importe d’où il vient, qu’il provienne de Google ou non.

La recherche Google est séparée du reste de Google

Martin a poursuivi en expliquant comment Google Search est séparé du reste de l’entreprise, sans aucune aide ou assistance donnée du côté de la recherche aux départements en dehors de la recherche.

Martin Split :

« Et c’est quelque chose que les gens doivent comprendre que Google Search en tant que moteur de recherche que vous utilisez et en tant que moteur de recherche avec lequel vous travaillez est très bien séparé du reste de Google.

Et c’est pour la raison qu’il serait injuste de favoriser nos produits, n’est-ce pas ?

Je ne serais pas d’accord pour que nous disions comme oh ouais, pas sûr, nous donnerons un laissez-passer aux analyses et aux publicités et tous les autres fournisseurs de publicités ou tout autre fournisseur d’analyses doivent faire face au fait qu’ils doivent réellement optimiser les éléments vitaux du Web de base .

Nous ne faisons pas cela. Tout le monde a le même terrain de jeu et, évidemment, parfois, les gens de Google essaient de dire, hé (brouillé) pouvez-vous nous aider avec cela et nous sommes comme ici le forum des webmasters, voici les heures de bureau, voici la documentation que vous obtenez.

Il s’agit de canaux d’assistance publics pour tout le monde, y compris les Googleurs.

C’est pourquoi je trouve cela très risqué lorsque les gens se disent, eh bien, nous allons utiliser X parce que c’est un truc de Google.

Cela n’a pas d’importance. Si cela rend votre site Web plus lent, cela rend votre site Web plus lent.

Loren Baker a observé :

« Et puis Analytics est également une implémentation frontale, il existe donc des moyens de changer la façon dont il est également implémenté de ce côté. »

Web Vitals de base et applications tierces

Certes, il peut être un peu pénible d’obtenir les scores de base de Web Vitals. Les solutions pour traiter les produits Google sont les mêmes que pour toute autre application tierce. Il n’y a aucun avantage à utiliser les produits Google en termes de recherche.

Citation

Regardez Martin Splitt à la minute 16:45

13 outils de recherche de mots clés uniques et gratuits dont vous ne saviez pas avoir besoin

0

L’une des plus grandes erreurs de référencement que vous puissiez commettre est de négliger la recherche de mots clés au profit de la production d’un « excellent contenu ».

En effet, vous avez besoin d’une recherche de mots-clés pour déterminer où en sont vos clients dans le parcours client.

En général, une personne recherchant « Comment faire [something] » recherche des informations, tandis qu’une personne qui entre « [product] vente » cherche à acheter le produit.

En utilisant ces informations, vous pouvez produire un contenu pertinent qui incite les clients à cliquer et à convertir.

En un mot, la recherche de mots clés détermine les mots clés les plus importants pour les objectifs de votre site Web.

Lorsqu’il est bien fait, il fournit des indications sur ce que vous devriez optimiser pour la notoriété, la considération ou la conversion.

En raison de la popularité de Google, la plupart des professionnels du référencement se tournent d’abord vers Google Keyword Planner et ses outils associés, qui peuvent être limités ou difficiles à utiliser.

La bonne nouvelle : plusieurs outils de recherche de mots clés gratuits sont disponibles sur le marché.

N’ignorez pas les outils de recherche de mots clés peu courants qui sont idéaux lorsque vous êtes dans une ornière et que vous recherchez des options supplémentaires.

Outils de recherche de mots clés peu communs

  1. TagCrowd.
  2. Mots clés partout.
  3. MerchantWords.
  4. Recherche clé.
  5. Mot-clé.Guru.
  6. GetKeywords.
  7. QuestionDB.
  8. Soovle.
  9. Dominateur de l’outil de mots clés.
  10. Données de recherche Google.
  11. Aussi demandé.
  12. StoryBase.
  13. Mot-clédit.

1. TagCrowd

Outil de recherche de mots-clés peu commun TagCrowd.

TagCrowd est l’un des meilleurs outils de recherche de mots clés gratuits pour le référencement.

Sa proposition de valeur est simple : vous pouvez visualiser la fréquence des mots en créant des nuages ​​de mots/textes/tags sans le prix élevé d’outils comme Buzzsumo et Ahrefs Keywords Explorer.

La fréquence des mots clés reste un objectif important du référencement sur la page.

Si vous ciblez des mots-clés spécifiques mais que vous les utilisez peu, vous aurez du mal à vous classer pour ces mots-clés. D’autre part, le bourrage de mots-clés sur une page avec une fréquence trop élevée peut déclencher une pénalité de Google pour ce qui est perçu comme une technique de référencement black hat.

Vous pouvez utiliser TagCrowd pour déterminer la fréquence optimale des mots-clés pour un sujet en vérifiant les articles des concurrents.

Principales caractéristiques:

  • Interface utilisateur conviviale pour les débutants.
  • Prend en charge l’analyse SEO des concurrents.
  • Plusieurs façons d’ajouter du contenu :
    • Télécharger un fichier.
    • Entrez l’URL de la page Web.
    • Coller le texte de la page.

Meilleur outil de recherche de mots clés pour: Visualisation de la fréquence des mots-clés

Tarification : Libre

2. Des mots-clés partout

Mots-clés Partout outil de recherche de mots-clés peu commun.

Keywords Everywhere est un outil de recherche de mots clés qui fournit des suggestions de mots clés à partir de plus de 15 des outils de mots clés les plus populaires.

Cet outil gratuit de recherche de mots clés pour le référencement possède des extensions Firefox et Chrome qui peuvent être ajoutées à votre navigateur.

Il vous est présenté par la même équipe derrière Keyword Keg.

Principales caractéristiques:

  • Rassemble les données d’outils de recherche de mots clés populaires comme Ubersuggest, Answer the Public, Google Search, Google Analytics, Search Console et Moz Open Site Explorer.
  • Fournit des informations de base mais précieuses – volume de recherche de mots clés et coût par clic.
  • Émet des données aux formats de fichier PDF, Excel et CSV.

Meilleur outil de recherche de mots clés pour: Recherche de mots clés dans les navigateurs

Tarification : Gratuit avec des fonctionnalités limitées. La version Premium utilise le modèle de paiement à l’utilisation. Vous pouvez acheter 100 000 crédits (1 crédit = 1 recherche de mots-clés) pour aussi peu que 10 $.

3. MerchantWords

Outil de recherche de mots clés peu commun MerchantWords.

MerchantWords est l’un des meilleurs outils de recherche de mots clés gratuits pour le référencement si vous possédez une boutique Amazon. Il collecte les données de plus d’un milliard de recherches Amazon pour renvoyer une liste d’expressions de mots clés pertinentes.

Principales caractéristiques:

  • Des informations exploitables sur le marché à l’aide des données de plus d’un milliard de recherches Amazon dans le monde.
  • Volume de recherche mensuel de mots-clés à l’aide des données de mots-clés de Google.
  • Recherches et téléchargements CSV illimités.
  • Service client 24h/24 et 7j/7.

Meilleur outil de recherche de mots clés pour: Entreprises de commerce électronique

Tarification : Gratuit avec des fonctionnalités limitées. Les plans Premium commencent à 35 $/mois (pour les données américaines uniquement) et à 149 $/mois (pour les données mondiales).

4. Recherche clé

Keysearch outil de recherche de mots clés peu commun.

Keysearch est un puissant outil gratuit de recherche de mots clés qui vous aide à obtenir du trafic organique et à trouver des opportunités potentielles de backlink.

Il propose également des outils de recherche de mots clés pour YouTube et Pinterest.

Principales caractéristiques:

  • Vérificateur de difficulté des mots clés.
  • Suivi de classement.
  • Vérificateur de backlink.
  • Analyseur d’audit de site Web.
  • Analyse compétitive.

Meilleur outil de recherche de mots clés pour: Particuliers et entreprises à petit budget

Tarification : Gratuit avec des fonctionnalités limitées. Les forfaits Premium commencent à 17 $/mois.

5. Mot-clé.Guru

Keyword.Guru outil de recherche de mots clés peu commun.

Keyword.Guru est un outil de recherche de mots clés peu courant qui rassemble les résultats des principaux moteurs de recherche (Google, Yahoo, Bing) et des sites de commerce électronique (Amazon, eBay).

Bien qu’il n’affiche pas la densité ou la fréquence des mots clés, il renvoie rapidement les résultats de recherche de mots clés les plus courants et affiche les résultats de recherche de mots clés en temps réel.

Principales caractéristiques:

  • Analyse les données de recherche des principaux moteurs de recherche (Google, Yahoo, Bing) et des sites de commerce électronique (Amazon, eBay).
  • Fournit des données de résultats de recherche en temps réel.
  • Affiche rapidement les recherches les plus courantes.

Meilleur outil de recherche de mots clés pour: Recherche de mots-clés en temps réel

Tarification: Gratuit avec des fonctionnalités limitées. Le plan premium est de 5 $/mois.

6. GetKeywords

GetKeywords est un outil de recherche de mots clés peu courant.

GetKeywords est un outil de recherche de mots clés gratuit et rare qui s’adresse au référencement local.

Avec des filtres pour affiner les résultats de recherche aux pays, provinces et villes et des mesures qui ne sont généralement pas disponibles dans les outils de mots clés gratuits, GetKeywords est l’un des outils de recherche de mots clés gratuits les plus puissants pour le référencement.

Principales caractéristiques:

  • Filtres pour affiner les résultats des mots clés pour les emplacements géographiques.
  • Regroupement de mots clés en fonction de l’intention de recherche – recherches sur le commerce électronique, liées à la vidéo et basées sur des questions.
  • Affiche les principaux emplacements de trafic de chaque pays que vous saisissez, ainsi qu’une répartition du trafic mobile et ordinateur.
  • Affiche le taux de rebond global pour le SERP associé – afin que vous sachiez si vous devez prendre en compte le mot-clé.

Meilleur outil de recherche de mots clés pour: Référencement local

Tarification: Forfait gratuit avec recherches illimitées. Les plans Premium commencent à 24 $/mois lorsqu’ils sont facturés annuellement pour des fonctionnalités avancées telles que la difficulté de référencement et les mots clés des concurrents.

7. QuestionDB

Outil de recherche de mots clés peu commun de QuestionDB.

Si vous recherchez des idées de sujets de blog, QuestionDB est votre meilleur pari.

Cet outil gratuit de recherche de mots clés pour le référencement extrait des idées de mots clés à partir de questions posées sur des sites Web tels que Reddit et Quora.

Principales caractéristiques:

  • Trouve les questions pertinentes pour le mot-clé saisi à partir des sites Web de questions-réponses.
  • Analyse la base de données de questions pour les mots-clés pertinents.
  • Fournit des sources de questions pour organiser le contenu pertinent pour les blogs.

Meilleur outil de recherche de mots clés pour: Création d’articles de blog informatifs

Tarification: Gratuit avec des fonctionnalités limitées. Les forfaits Premium commencent à 7 $/mois lorsqu’ils sont facturés annuellement.

8. Soovle

Soovle outil de recherche de mots clés peu commun.

Soovle est un outil de recherche de mots clés gratuit pour le référencement qui fonctionne à la fois comme outil et générateur de mots clés.

Il aide les utilisateurs à trouver des mots clés sur plusieurs sites Web populaires tels que YouTube, eBay, Amazon et Wikipedia.

Au fur et à mesure que vous tapez quelques termes de recherche, Soovle se complète automatiquement avec des phrases pour vous aider à développer vos idées.

Principales caractéristiques:

  • Génère des termes en fonction de chaque plate-forme.
  • Recherches illimitées.
  • Générateur d’idées.

Meilleur outil de recherche de mots clés pour: Commerce électronique ou entreprises avec plusieurs canaux à la recherche d’idées de mots clés.

Tarification: Libre

9. Dominateur de l’outil de mots clés

Keyword Tool Dominator outil de recherche de mots clés peu commun.

Keyword Tool Dominator apporte des bases de données de huit des plus grands sites Web (Amazon, Bing, eBay, Etsy, Google, Google Shopping, Walmart et YouTube) pour déterminer les derniers mots-clés tendance.

Les inconvénients de Keyword Tool Dominator incluent le manque d’analyse des mots clés et une limite de deux mots clés par jour dans la version gratuite.

Fonctionnalités:

  • Recherches illimitées de mots-clés en temps réel (forfaits premium uniquement).
  • Suggestions de mots-clés illimitées, y compris les mots-clés à longue traine.
  • Classement des mots clés.
  • Exporter des rapports.

Meilleur outil de recherche de mots clés pour: Marketeurs multicanaux

Tarification: Gratuit avec des fonctionnalités limitées. L’accès illimité à vie aux outils commence à 49,99 $.

10. Données de recherche Google

Outils gratuits de recherche de mots-clés pour le référencement : Google Search Data

Cette proposition est-elle unique ?

Cela dépend de votre niveau de connaissance des outils de recherche de mots clés gratuits à votre disposition.

De nombreux débutants oublient la richesse des données de mots clés à leur disposition via Google.

Principales caractéristiques:

  • Saisie automatique: partage des suggestions de recherche qui incluent diverses versions à longue traîne de votre mot clé principal en fonction des données utilisateur réelles.
  • Les gens demandent aussi: partage les questions que les internautes posent concernant votre mot clé. Les gens demandent aussi offre de grandes opportunités pour les sous-titres et les extraits en vedette.
  • Recherches associées: affiche les recherches qui n’impliquent pas nécessairement les mêmes mots exacts que le mot-clé principal que vous avez saisi, mais qui sont sémantiquement liées. Ces recherches représentent des sujets connexes qu’il peut être judicieux d’aborder dans votre article en fonction de ce que les utilisateurs souhaitent apprendre.

Meilleur pour: Tous les utilisateurs

Tarification : Libre

11. Aussi demandé

Outil de recherche de mots clés peu commun AlsoAsked.

AlsoAsked est un outil de recherche de mots-clés freemium centré sur les données Google People ask.

Lorsque vous entrez un mot clé de départ, AlsoAsked suggère des relations entre les sujets avec des visuels utiles. Vous pouvez télécharger des données sous forme de fichiers .CSV ou .PNG.

AlsoAsked est similaire à AnswerThePublic en ce sens que les deux fournissent un contexte supplémentaire aux données Google, AnswerThePublic se concentrant spécifiquement sur les données de saisie semi-automatique.

Traits:

  • Affiche les mots-clés associés.
  • Visualisez les relations entre les mots clés.
  • Exportez les données de mots-clés sous forme de fichiers .CSV ou .PNG.

Meilleur pour: Découvrir de quoi les gens parlent et comment ces sujets sont liés.

Tarification : Gratuit avec des fonctionnalités limitées. À partir de 49 $/mois.

12. Base de l’histoire

StoryBase outil de recherche de mots clés peu commun.

StoryBase est un outil de recherche de mots clés haut de gamme qui se concentre sur les détails les plus fins concernant l’intention de recherche et les caractéristiques du chercheur.

Il s’agit d’un excellent outil pour les marques qui souhaitent se connecter avec leurs publics cibles les plus idéaux dans la recherche.

StoryBase mappe divers points de données ensemble pour vous aider à comprendre plus rapidement leur pertinence.

Un plan payant donne également accès à divers outils d’analyse de contenu utiles, notamment les performances des mots clés et les cartes thermiques.

Traits:

  • Outil de taux de clics (CTR).
  • Cartes thermiques.
  • Intégration de la console de recherche Google.
  • Outils de performance des mots clés.

Meilleur pour: Les marques qui souhaitent se connecter à leurs publics cibles idéaux.

Tarification : À partir de 49 $/mois.

13. Mot-clédit

Keyworddit outil de recherche de mots clés peu commun.

Keyworddit, un outil de recherche de mots clés gratuit conçu par Reddit, offre une autre opportunité d’optimiser votre recherche de mots clés en termes de connexion avec votre public cible.

Keyworddit est une mine d’or pour les idées. Il vous aide en trouvant des mots-clés basés sur des questions souvent posées sur Reddit.

Recherchez des subreddits (groupes) qui représentent les caractéristiques de votre public cible.

Ensuite, exécutez les noms de subreddit via Keyworddit pour extraire les mots-clés qui représentent ce dont les utilisateurs engagés parlent le plus fréquemment.

Gardez à l’esprit que le volume de recherche est basé sur les données de recherche Google, et non sur les données de recherche Reddit.

Traits:

  • Trouve les recherches les plus populaires sur Reddit.
  • Comprenez les sujets qui intéressent le plus votre public.

Meilleur pour: Les marques qui souhaitent commercialiser sur Reddit.

Tarification : Libre

Dernières pensées

La recherche de mots-clés est un élément essentiel de toute bonne stratégie de référencement.

Comme Google met fréquemment à jour son algorithme, il n’est plus logique de se fier uniquement aux données glanées à partir des outils de référencement de Google.

La bonne nouvelle?

Il existe de nombreux outils de recherche de mots clés payants et gratuits pour le référencement. Alors que les outils payants fournissent le plus de données avec la voie la plus simple pour les découvrir, les outils gratuits peuvent toujours être assez perspicaces – sans le prix élevé.

Avons-nous oublié des outils de recherche de mots clés uniques qui, selon vous, devraient faire partie de cette liste ? Tweetez vos pensées sur @sejournal!


Image en vedette : Paulo Bobita/SearchEngineJournal

Pourquoi Google n’affiche-t-il pas les liens annexes que je souhaite ? Demandez à un SEO

0

Si seulement nous avions un contrôle total sur l’apparence de notre site Web dans les propriétés de recherche Google.

Malheureusement, ce n’est pas le cas, comme quelqu’un l’a découvert récemment.

La question Ask An SEO d’aujourd’hui vient de Marwan d’Angleterre, qui demande :

« Comment puis-je supprimer les pages de destination transactionnelles telles que » Agence de branding de restaurant « de mes liens de site organiques Google et avoir à la place des pages principales de mon site Web telles que » à propos de «  » services «  » contact « et blog ?

J’ai mis en place toutes les instructions pour influencer les liens annexes, mais je n’ai pas réussi à les modifier pour l’instant.

Définition des liens annexes organiques

Google essaie de permettre aux gens de trouver facilement ce qu’ils recherchent.

L’une des façons dont Google le fait est d’afficher des liens de site organiques.

Les liens de site organiques sont quatre liens affichés sous la liste organique principale qui mènent à d’autres pages de votre site, ou accèdent directement au contenu des pages à l’aide de liens de fragment (#).

Voici un exemple :

exemple de liens de site dans Google SERP

En analysant la structure des liens sur notre site Web, Google peut présenter notre contenu, afin que les gens n’aient pas à creuser autant.

Mais que se passe-t-il lorsque Google choisit un contenu tel qu’une page de destination transactionnelle que nous ne voulons pas mettre en avant ?

Y a-t-il quelque chose que vous puissiez faire ?

Comment supprimer les liens annexes indésirables

Google automatise les liens annexes.

Les propriétaires de sites et les administrateurs Web ne peuvent pas directement rétrograder ou supprimer un lien annexe indésirable.

Depuis le 28 février 2022, Google laisse entendre qu’il pourrait intégrer les commentaires du propriétaire du site à l’avenir.

Marwan note qu’ils ont mis en œuvre toutes les instructions pour influencer les liens annexes sans succès.

Comme nous ne savons pas quels changements ont été mis en œuvre, il convient de le répéter.

Voici quatre bonnes pratiques, soutenues par Google, qui peuvent influencer vos liens annexes.

1. Les titres de page sont informatifs et compacts

Bien que « Services » soit compact, il n’est pas aussi informatif pour l’utilisateur de la recherche Google que « Agence de branding de restaurant ».

Cela peut expliquer pourquoi les pages de destination transactionnelles sont extraites des pages principales du site Web.

Et si « Services » devenait « Branding Services ? »

2. La structure du site est logique avec des catégories significatives

Nous ne connaissons pas la structure de ce site Web ni la façon dont il renvoie aux pages pertinentes, mais nous savons que Google accorde une grande importance à la structure du site.

La documentation de Google Search Central explique qu’elle examine la structure de votre site (comment vos pages sont liées entre elles) pour trouver des raccourcis qui aideront les utilisateurs à trouver rapidement la réponse à leur requête.

Souhaitez-vous en savoir plus sur la structure du site et les liens internes pour le référencement ?

Jesse McDonald, stratège SEO mondial chez IBM, a écrit un article approfondi pour vous aider à établir une base SEO solide.

3. Le texte d’ancrage est court et précis

Le texte d’ancrage est le texte visible et cliquable d’un lien.

Mindy Weinstein, auteur SEJ et fondatrice de Market Mindshift, explique comment elle supprime les liens annexes indésirables dans les étapes ci-dessous.

Explorez votre site Web pour trouver tous les liens internes vers la page que vous souhaitez supprimer (« Agence de branding de restaurant »).

Passez en revue cette liste et mettez à jour le texte d’ancrage des liens internes menant au lien annexe indésirable.

Soumettez à nouveau dans la Search Console, attendez l’exploration et revérifiez votre liste de recherche.

4. En cas d’urgence : ajoutez Noindex ou supprimez la page

Le dernier conseil ne doit être utilisé que si la page de destination n’est plus utilisée.

Noindex ou supprimer la page de votre site Web.

Cela supprimera effectivement le lien de site organique, car il supprime la page de l’index de Google.

Dernières pensées

Bien qu’aucun contrôle direct ne permette aux propriétaires de sites Web de sélectionner ou de supprimer des liens annexes, nous pouvons utiliser les informations ci-dessus pour influencer les liens annexes qui s’affichent dans les résultats de recherche de Google.

Davantage de ressources:

  • Les données de Google Analytics et de la console de recherche ne correspondent jamais – et voici pourquoi
  • Que faire des noms de domaine supplémentaires ?
  • La liste de contrôle d’audit SEO ultime


Image en vedette : Ribkhan/Shutterstock

Note de l’éditeur: Demandez à un SEO est une colonne hebdomadaire de conseils SEO écrite par certains des meilleurs experts SEO de l’industrie, qui ont été triés sur le volet par Search Engine Journal. Vous avez une question sur le référencement ? Remplissez notre formulaire. Vous verrez peut-être votre réponse dans le prochain article #AskanSEO !

Le responsable d’Instagram admet que la refonte n’est « pas encore bonne »

0

Le responsable d’Instagram, Adam Mosseri, déclare que la refonte plein écran de l’application n’est « pas encore bonne » et témoigne de la quantité croissante de contenu recommandé dans les flux des utilisateurs.

Ceci est indiqué dans une vidéo que Mosseri a partagée sur Twitter cette semaine, où il aborde les frustrations des utilisateurs face aux récents changements d’Instagram.

En plus de recommander plus de contenu de personnes que les utilisateurs ne suivent pas, Instagram teste une refonte de son interface utilisateur de type TikTok.

Alors que l’application s’éloigne de ce qui a amené les gens, les utilisateurs s’indignent de refaire Instagram Instagram.

Mosseri admet qu’il y a place à l’amélioration concernant la refonte plein écran, il peut donc voir quelques révisions avant qu’il ne soit déployé pour tout le monde.

Les messages recommandés dans le flux principal, en revanche, ne vont nulle part. Voici ce que Mosseri a à dire sur le sujet.

Le flux plein écran d’Instagram n’est pas bon

Mosseri dit que le flux plein écran d’Instagram a besoin d’améliorations, c’est pourquoi il n’est disponible que dans un test limité.

« C’est un test pour quelques pourcentages de personnes, et l’idée est qu’une expérience plus plein écran, non seulement pour les vidéos mais aussi pour les photos, pourrait être une expérience plus amusante et engageante. Mais je veux aussi être clair, ce n’est pas encore bon. Et nous allons devoir l’amener à un bon endroit si nous voulons l’expédier au reste de la communauté Instagram.

Bien qu’il semble qu’Instagram imite TikTok, Mosseri souligne son engagement à préserver l’expérience de partage de photos.

Que les gens maintiennent un intérêt pour la publication de photos est une toute autre question, car l’activité sur Instagram se dirige davantage vers le partage de vidéos.

Mosséri poursuit :

« Je veux être clair – nous allons continuer à prendre en charge les photos. Cela fait partie de notre patrimoine. J’adore les photos et je sais que beaucoup d’entre vous aiment aussi les photos. Cela dit, je dois être honnête, je crois que de plus en plus d’Instagram va devenir vidéo au fil du temps. Nous le voyons même si nous ne changeons rien.

Nous voyons cela même si vous ne regardez que le flux chronologique. Si vous regardez ce que les gens partagent sur Instagram, cela se transforme de plus en plus en vidéos au fil du temps. Si vous regardez ce que les gens aiment, consomment et voient sur Instagram, cela passe également de plus en plus à la vidéo au fil du temps, même lorsque nous cessons de changer quoi que ce soit. Nous allons donc devoir nous pencher sur ce changement tout en continuant à prendre en charge les photos.

Les messages recommandés sont là pour rester

Un autre changement apporté aux personnes d’Instagram qui prétendent que « ce n’est pas bon », c’est tout le contenu recommandé dans le flux principal par les utilisateurs que les utilisateurs ne suivent pas.

Mosseri explique que ce changement fait partie d’une initiative à long terme visant à améliorer la découverte de contenu.

Instagram n’a pas l’intention de supprimer le contenu recommandé des flux des utilisateurs. Cependant, l’onglet « suivi » permet aux utilisateurs de rattraper le contenu des comptes qu’ils choisissent de voir.

« Les recommandations sont des publications dans votre flux provenant de comptes que vous ne suivez pas. L’idée est de vous aider à découvrir des choses nouvelles et intéressantes sur Instagram dont vous ignorez peut-être même l’existence. « C’est un test pour quelques pourcentages de personnes, et l’idée est qu’un

Maintenant, si vous voyez des choses dans votre flux qui sont des recommandations qui ne vous intéressent pas, cela signifie que nous faisons un mauvais classement et que nous devons nous améliorer. Et vous pouvez X exclure une recommandation, vous pouvez même répéter toutes les recommandations jusqu’à un mois ou accéder à votre flux « suivi ».

Mais nous allons continuer à essayer d’améliorer les recommandations, car nous pensons que c’est l’un des moyens les plus efficaces et les plus importants d’aider les créateurs à toucher davantage de personnes. Nous voulons faire de notre mieux pour les créateurs, en particulier les petits créateurs, et nous considérons les recommandations comme l’un des meilleurs moyens d’atteindre un nouveau public et d’élargir leur audience. »


La source: @Mosseri sur Twitter

Image en vedette : 4zevar/Shutterstock

Pas de douleur, pas de gain : traiter les points faibles des clients pour améliorer la qualité des leads

0

Rappelez-vous le jeu Devine qui? L’objectif était simple : vous deviez deviner le personnage mystère de votre adversaire avant qu’il ne puisse deviner le vôtre. Le problème était que vous ne pouviez poser que des questions binaires (oui/non), qui étaient limitées aux attributs physiques des personnages.

Si vous êtes comme moi, vous commencerez par demander si le personnage est un homme ou une femme. Cela réduirait essentiellement vos possibilités de moitié. Ensuite, vous le réduiriez à partir de là, en posant des questions sur la couleur des yeux, la longueur des cheveux, les poils du visage, etc., et le tour est joué, le personnage mystérieux est révélé.

Ne serait-il pas formidable que les professionnels du marketing puissent utiliser une approche similaire pour pré-qualifier les prospects ? Malheureusement, la plupart des spécialistes du marketing n’ont ni le temps ni les ressources nécessaires pour vérifier manuellement chaque visiteur du site Web. Cependant, les spécialistes du marketing peuvent faire beaucoup pour établir des critères spécifiques afin d’aider à pré-qualifier les prospects avant qu’ils ne se convertissent.

205587168_c0341ae4c5_b

Avouons-le : le trafic est excellent, mais les clients sont ce qui compte vraiment. La plupart des entreprises avec lesquelles j’ai travaillé suivent deux types de conversions de base. Il y a les conversions en ligne, c’est-à-dire lorsqu’un utilisateur remplit un formulaire sur un site Web, et il y a les conversions de vente, c’est-à-dire lorsqu’un prospect devient un client.

Si quelqu’un se retrouve sur votre site Web, il est prudent de supposer qu’il est intéressé par tout ce que vous avez à offrir. L’astuce consiste à transformer l’intérêt en intention. Ils ne devraient pas simplement vouloir un produit ou un service – ils devraient vouloir votre produit ou service. Dans cet article, je vais discuter de différentes manières de résoudre certains problèmes courants pour augmenter la quantité et la qualité de vos prospects.

Afin d’illustrer les principes qui sous-tendent ces stratégies, j’ai tiré de mes expériences de travail avec BodyLogicMD – un réseau national de médecins spécialisés dans l’hormonothérapie substitutive bio-identique (BHRT).

Point douloureux n° 1 : le prix

Étant donné que BHRT est une procédure élective, la plupart des compagnies d’assurance ne couvriront pas les laboratoires ou les traitements. C’était l’une des questions les plus courantes que notre équipe de vente recevait des prospects. De plus, étant donné que la BHRT est principalement destinée aux femmes en ménopause et aux hommes en andropause (ménopause masculine – oui, c’est une chose), l’âge moyen de notre groupe démographique cible variait de 45 à 65 ans. Cela signifiait que de nombreuses perspectives étaient sur Medicare et Medicaid, ce que la majorité de nos médecins n’ont pas accepté. Dans l’industrie médicale, c’est ce qu’on appelle la médecine « en espèces ». Inutile de dire que le prix est très important, car la plupart des patients paient de leur poche.

Nous avons constaté qu’en adressant le prix avant que le visiteur ne se convertisse (visiteur à prospect), nous étions en mesure d’augmenter notre taux de vente (prospect à patient). Ce faisant, vous risquez de réduire votre nombre global de prospects, mais l’objectif est d’améliorer le nombre de prospects exploitables.

Étant donné que la BHRT est un engagement continu, nous avons décidé de fournir une ventilation complète du montant que les patients peuvent s’attendre à dépenser sur une base annuelle – y compris les consultations, les rendez-vous de suivi, les travaux de laboratoire et les hormones/suppléments.

Gardez à l’esprit que ce n’est pas parce que vous fournissez des informations sur les prix sur votre site Web qu’elles doivent figurer sur toutes les pages. Par exemple, sur le site Web de BodyLogicMD, nous répertorions uniquement les informations de prix sur des pages spécifiques. Tout ce qui compte vraiment, c’est que vos prix soient facilement accessibles.

Voici quelques autres raisons pour lesquelles vous voudrez peut-être envisager d’être plus transparent avec vos prix :

  • Vous risquez de perdre des clients potentiels qui souhaitent voir les prix avant de faire une demande.
  • Cela rend votre entreprise plus légitime et digne de confiance.
  • Vous ne perdez pas de temps à travailler avec des prospects que vous ne pouvez pas vous permettre.
  • Les clients potentiels peuvent Google vos prix.

Point douloureux n° 2 : emplacement

BodyLogicMD a 46 emplacements à travers les États-Unis. Étant donné que très peu de patients sont prêts à parcourir plus de 100 miles (si cela) pour voir un médecin, il est important que nous limitions nos efforts de marketing à des régions spécifiques. De plus, les patients qui vivent plus près de leur médecin assigné sont plus enclins à planifier des rendez-vous de suivi tout au long de l’année, ce qui signifie plus de revenus pour chaque pratique.

Notre première étape consiste à déterminer quels marchés conviendraient le mieux à notre groupe démographique cible. Étant donné que BodyLogicMD utilise un modèle commercial basé sur les espèces, nous ciblons principalement les grandes régions métropolitaines et les communautés aisées environnantes. Le problème avec une approche dispersée est que l’équipe de vente doit passer au crible une tonne de prospects indésirables qui vivent trop loin ou qui ne sont tout simplement pas disposés à parcourir la distance requise pour les rendez-vous.

Connaître les points faibles des clients pour améliorer la qualité des leads |  SEJ

Dans un effort pour puiser dans nos marchés cibles, nous avons créé une série de sites Web locaux qui semblent moins « corporate » que notre site principal et nous permettent également d’hyperlocaliser le contenu pour chaque région spécifique. Non seulement nous avons optimisé pour la ville cible, mais aussi pour les communautés environnantes.

Contrairement à une page de destination autonome qui ne vous permet de personnaliser qu’une seule page, ces sites locaux nous permettent de personnaliser l’ensemble de l’expérience utilisateur, avec des fonctionnalités spécifiques à l’emplacement, telles que des itinéraires routiers détaillés et des numéros de téléphone locaux, au lieu de l’appel gratuit.

Si vous envisagez cela du point de vue du référencement et que votre objectif est de vous classer pour plusieurs emplacements, l’utilisation de plusieurs sites Web n’est peut-être pas la solution la plus pratique. C’est pourquoi nous répertorions toujours nos emplacements et nos médecins sur notre site principal. Mais du point de vue de la conversion, ces sites peuvent être beaucoup plus efficaces lorsqu’ils sont utilisés conjointement avec des campagnes PPC localisées.

Point douloureux #3 : Risque perçu

Ce fut un énorme point douloureux pour nos prospects. Il y a une tonne de controverse autour de BHRT et la grande majorité est négative. Certaines études suggèrent qu’il peut augmenter le risque de cancer, de maladies cardiovasculaires et même de mortalité. Plus nous pouvons éduquer les visiteurs du site Web sur les risques et les avantages associés à BHRT, moins notre équipe de vente a passé de temps à les convaincre que BHRT est le bon choix pour eux.

Une grande partie de notre culture d’entreprise était que notre équipe de vente était un centre d’assistance et non un centre d’appels. Cela signifie que ce n’est pas une vente « difficile ». Par conséquent, notre équipe de vente n’est pas équipée (ou qualifiée) pour débattre des avantages et des risques du BHRT. Au lieu de cela, nous devons nous fier au contenu de notre page de destination pour le faire pour eux.

Nous avons également créé une vaste bibliothèque de vidéos FAQ qui répondent aux préoccupations suivantes :

  • Les hormones bio-identiques sont-elles sûres ?
  • Les hormones bio-identiques causent-elles le cancer ?
  • Quels sont les ingrédients des hormones bio-identiques ?
  • Où puis-je trouver des études qui examinent l’efficacité des hormones bio-identiques ?
  • Quels sont les effets secondaires des hormones bio-identiques ?
  • Les médecins BodyLogicMD acceptent-ils l’assurance maladie ?

Connaître les points faibles des clients pour améliorer la qualité des leads |  SEJ

Il y en a beaucoup d’autres, mais vous voyez l’idée. Nous avons déployé beaucoup d’efforts pour créer une tonne de contenu qui répond à pratiquement toutes les questions qu’un prospect peut se poser avant de s’inscrire pour devenir patient. Les vendeurs et les centres d’appels utilisent généralement les discussions pour surmonter ces obstacles, mais nous avons constaté qu’il est plus efficace d’affronter ces préoccupations avant que le prospect ne remplisse ses informations pour être contacté par notre équipe commerciale.

Comment découvrir les points douloureux de vos clients

La plupart d’entre nous sont obsédés par les gains de trafic, alors que nous devrions vraiment nous concentrer sur les conversions. Bien que le concept d’optimisation de la conversion soit assez simple, les stratégies sous-jacentes peuvent être assez complexes.

La meilleure façon d’améliorer les conversions (que ce soit en ligne ou hors ligne) est de connaître les besoins et les points faibles de vos clients et, plus important encore, d’établir un moyen efficace d’y répondre.

Voici quelques façons d’en savoir plus sur ce qui motive vos clients :

  • Créer des personas d’utilisateur et des psychographies
  • Mener des entretiens clients
  • Créer des enquêtes de satisfaction client
  • Mettre en place une fonctionnalité de chat en direct sur votre site
  • Effectuez des recherches qualitatives pour tester vos théories

De nos jours, les spécialistes du marketing disposent d’une quantité écrasante de données. Il est important que nous continuions à trouver de nouvelles façons d’utiliser ces données à notre avantage. Plus nous en savons sur nos clients, plus nous pouvons les aider et plus nous aurons de succès grâce à cela.

Quels sont les points faibles autres que le prix, l’emplacement et le risque perçu, qui pourraient vous aider à améliorer la qualité de vos prospects ?

Crédits image

Image en vedette : Sorbis/Shutterstock.com
Photo postée : « Guess Who – game in progress » de Ben Sutherland est sous licence CC By 2.0

Toutes les captures d’écran de Brandon Seymour. Prise décembre 2015.

Google : pas besoin de s’inquiéter de l’utilisation de JavaScript

0

Google dit qu’il n’y a pas besoin de s’inquiéter de JavaScript lorsqu’il s’agit de recherche, car il n’y a rien de fondamentalement différent par rapport au contenu statique.

Ceci est discuté dans le dernier épisode du podcast Search Off the Record, qui présente Martin Splitt, John Mueller, Gary Illyes et Daniel Waisberg de Google.

Mueller aborde le sujet de la création d’un site Web à l’aide d’un générateur de site statique, ce qui conduit à la réalisation que lui et Splitt utilisent tous les deux le même outil appelé Hugo.

Pour plus de simplicité, Hugo utilise le langage Markdown pour générer des pages, mais cela vient avec la limitation de ne pas pouvoir utiliser HTML pour des choses comme les balises nofollow et les redirections.

Mueller construit un site personnel qui nécessite des redirections, et la seule façon dont il peut les implémenter dans Hugo est avec JavaScript.

Il demande ensuite à Splitt, l’expert JavaScript résident de Google, s’il y a des raisons de s’inquiéter de l’utilisation de JS.

Il n’y a aucune raison de s’inquiéter, dit Splitt, et il explique pourquoi :

« Non, tu n’as pas à t’inquiéter pour ça…

Une question que je reçois souvent avec JavaScript est de savoir si nous traitons le contenu JavaScript différemment. Nous avons des annotations pour le contenu – ce que nous pensons être la pièce maîtresse d’un article ou ce que nous pensons être du contenu à côté et tout.

Mais pour autant que je sache, et pour autant que je puisse voir, nous explorons une page, puis mettons le contenu dans le document dans notre index, puis nous rendons la page, puis nous complétons le contenu du DOM.

C’est ça. Il n’y a rien de fondamentalement différent entre le contenu généré par JavaScript et le contenu statique, sauf lorsqu’il y a des cas extrêmes, et nous ne pouvons pas voir le contenu généré par JavaScript.

Splitt fait référence à des « cas limites » sans entrer dans les détails de ce qu’ils sont. Bien que Google ait expliqué dans le passé comment les sites peuvent rencontrer des problèmes de référencement lors de l’utilisation de JavaScript.

La principale chose à éviter est d’utiliser JavaScript d’une manière qui oblige les utilisateurs à interagir avec un élément de la page afin d’afficher le contenu.

Un exemple de base serait de cacher le contenu derrière un bouton sur lequel les utilisateurs doivent cliquer pour que le contenu s’affiche.

C’est un problème, en ce qui concerne le référencement, car Googlebot n’interagit avec rien lorsqu’il explore des pages Web.

Si le contenu est caché derrière un élément JavaScript sur lequel les utilisateurs doivent cliquer ou appuyer, Google ne le verra tout simplement pas. Par conséquent, le contenu ne peut pas être utilisé pour comprendre la page et la classer dans la recherche.

Les propriétaires de sites qui ont l’intention d’utiliser JavaScript de cette manière comme choix de conception doivent s’assurer que le contenu caché n’est pas crucial pour comprendre de quoi parle la page.

Si vous ne savez pas si JavaScript empêche Google de voir le contenu de vos pages, il existe un moyen simple de le savoir.

Utilisez l’outil Explorer comme Google dans la Search Console pour avoir une idée de ce que Googlebot est capable de voir lorsqu’il explore votre site.

Si l’outil Fetch as Google est capable de restituer tout le contenu critique, alors vous êtes en clair. Pas besoin de s’inquiéter, comme le dit Splitt.

Ce n’est qu’un des nombreux sujets abordés dans le podcast. Écoutez l’épisode complet ci-dessous.

Google : la suppression d’un sitemap ne nous empêchera pas d’explorer votre site

0

John Mueller de Google informe les propriétaires de sites que la suppression d’un sitemap n’empêchera pas les URL d’être explorées à l’avenir.

Ce sujet est abordé dans le dernier épisode de la série de vidéos Ask Googlebot sur YouTube.

Mueller répond à une question demandant s’il est possible de désactiver ou de supprimer un sitemap de Google Search Console.

La suppression d’un sitemap est possible, et ce n’est pas difficile à faire non plus, mais si l’intention est d’empêcher Googlebot d’explorer les URL, les propriétaires de sites devront utiliser une solution différente.

Comment supprimer un sitemap de Google Search Console

Pour supprimer un sitemap, commencez par vous connecter à Google Search Console et sélectionnez Plans de site dans le menu de navigation latéral.

Google : la suppression d'un sitemap ne nous empêchera pas d'explorer votre site

Cliquez ensuite sur le menu à trois points dans le coin supérieur droit et sélectionnez Supprimer le plan du site.

Google : la suppression d'un sitemap ne nous empêchera pas d'explorer votre site

C’est tout ce qu’on peut en dire. Les plans de site peuvent également être supprimés du site Web lui-même, ce qui entraînerait le renvoi d’un code d’état 404 ou 410.

Google cessera d’utiliser le fichier sitemap, mais il n’arrêtera pas d’explorer le site à moins que d’autres mesures ne soient prises.

Les plans de site aident Google à explorer un site plus rapidement et plus efficacement, mais ils n’agissent pas comme une directive pour explorer ou non les URL. En théorie, un site peut être exploré sans aucun sitemap.

Empêcher Googlebot d’explorer un site ou des URL spécifiques au sein d’un site nécessite l’utilisation d’une balise noindex dans le fichier robots.txt.

Le propriétaire du site qui a soumis la question à Mueller n’a pas mentionné ce qu’il espère obtenir en supprimant son sitemap. Peut-être souhaitaient-ils supprimer le plan du site actuel et télécharger une version mise à jour.

Si tel est le cas, la suppression du sitemap existant n’est pas nécessaire car Google Search Console prend en charge plusieurs fichiers de sitemap. Les propriétaires de sites peuvent même créer un sitemap de sitemaps et soumettre ce à la console de recherche.

Avant de supprimer un sitemap de la Search Console ou du site lui-même, demandez-vous ce que vous espérez en tirer. Il peut y avoir une autre solution qui convient mieux, ou le sitemap n’a peut-être pas besoin d’être supprimé en premier lieu.

Pour en savoir plus, regardez la vidéo complète ci-dessous :

Transcription partielle :

« Celui-ci est assez facile, mais seulement une fois que vous l’avez vu. Pour supprimer un plan du site dans la nouvelle console de recherche, vous accédez au menu des plans du site, puis vous cliquez sur le fichier des plans du site, puis cliquez sur le menu point-point-point en haut à gauche et sélectionnez « supprimer le plan du site ». En faisant cela, Google arrêtera de suivre le fichier de sitemap dans la Search Console.

Alternativement, vous pouvez simplement supprimer le fichier sitemap de votre site Web afin qu’il renvoie un code de résultat HTTP 404 ou 410, ce qui signifie simplement que le fichier n’est pas disponible. Au fil du temps, les systèmes de Google cesseront d’essayer d’utiliser ce fichier sitemap particulier.

Remarque : la suppression d’un fichier de plan de site n’empêche pas l’exploration des URL spécifiées dans le fichier de plan de site. Un fichier sitemap nous aide à explorer plus efficacement, c’est pourquoi nous recommandons généralement de l’utiliser. En particulier, un fichier sitemap nous aide à trouver des pages nouvelles et mises à jour un peu plus rapidement, ce qui est toujours une bonne chose, non ? »

Signaler que la baisse des revenus des médias d’information n’est pas la faute de Google

0

Une nouvelle étude produite par Accenture et commandée par Google affirme que la baisse des revenus de l’industrie de l’information en Europe occidentale était en grande partie due à une perte catastrophique des revenus des petites annonces.

Perte de revenus des médias d’information

L’industrie de l’information a tendance à blâmer des entreprises comme Google et Facebook pour la baisse de leurs revenus publicitaires.

J’ai assisté à la toute première conférence du Google Zeitgeist Partner Forum en 2005, qui s’est tenue au siège de Google à Mountain View, et j’ai écouté les discours de hauts dirigeants d’entreprises comme le New York Times rejeter la responsabilité de leur fortune déclinante sur Google.

La perte de revenus publicitaires à l’ère numérique est un thème constant depuis plus de vingt ans dans le monde entier et beaucoup ont cité Google comme raison.

Mais le rapport de recherche contredit ces affirmations en fournissant des faits qui démontrent que la croissance des opportunités publicitaires n’est pas responsable du déplacement de la publicité traditionnelle.

Selon le rapport:

« … une grande majorité (64 %) de la croissance de la publicité en ligne est venue d’une nouvelle croissance plutôt que de déplacer les marchés existants de la publicité traditionnelle. »

Les revenus des petites annonces sont en grande partie à blâmer ?

Selon la nouvelle étude, l’effondrement des revenus publicitaires est à l’origine de la baisse des revenus de l’information en Europe occidentale. Selon la recherche, près de 50 % de la perte de revenus est due au déclin des petites annonces imprimées dans les organes de presse et à la montée des petites annonces de tiers.

Illustration des pertes des médias d’information d’Europe occidentale

Graphique illustrant la baisse des revenus des annonces classées dans les médias d'information d'Europe occidentale

Selon le rapport:

« Les données sont claires : près de la moitié de la baisse globale des revenus des journaux ne provient pas de la recherche ou de la publicité sociale, mais de la perte de petites annonces de journaux au profit d’acteurs spécialisés en ligne.

… La majorité de la publicité dans les journaux était composée d’annonces classées telles que la vente de voitures et de maisons, ou d’annonces d’emplois, et d’avis de naissances et de décès.

Ces annonces, ou « petites annonces », ont contribué à hauteur de 9,9 milliards d’euros, soit près d’un quart, aux revenus des journaux, et les journaux ont collecté 93 % de toutes les annonces classées en 2003.

Cependant, en 2019, seuls 32 % de ces revenus allaient aux journaux, générant seulement 2,8 milliards d’euros, la baisse représentant 44 % de la baisse totale des revenus des journaux sur la période.

Petites annonces de journaux reprises par des sites spécialisés

Selon le rapport, les agences de presse d’Europe occidentale ont perdu leurs revenus de petites annonces au profit de sites de petites annonces de niche qui ciblaient des secteurs verticaux spécifiques.

Les journaux imprimés étaient autrefois les endroits où les consommateurs et les entreprises annonçaient des voitures à vendre, des offres d’emploi, des appartements à vendre et même des vide-greniers.

Bon nombre de ces annonces classées ont été transférées vers des sites Web spécialisés dans chacun de ces secteurs verticaux.

Le rapport nomme les sites immobiliers Scout24 et Déplacement vers la droitechantier Nombre total d’emploiset sites de petites annonces automobiles Mobile de, Automobile.it, Bilbasen et Motors.co.uk comme les types de sites qui sont en grande partie responsables du siphonnage des revenus des petites annonces.

Le rapport a également noté que certains des sites sont actuellement détenus ou appartenaient aux sites de médias d’information eux-mêmes.

Selon le rapport:

« La domination des journaux sur le marché des annonces classées a été remise en question. La concurrence prédominante provenait des sites Web « purs » – ceux-ci se concentrant sur des marchés verticaux spécifiques. Les fournisseurs en ligne ont gagné une part de marché des deux tiers du marché des petites annonces en 2019.

Nombre de ces pure players appartiennent ou ont appartenu à des éditeurs de journaux ou à des groupes de médias. Cela comprend l’entreprise classée scandinave Schibsted, l’Allemand Axel Springer et l’Espagnol pisos.com, Infoempleo.com et autocasion.com opéré par voix.”

Cela signifie que certaines des agences de presse qui se plaignent de la perte de revenus publicitaires des petites annonces en gagnent encore ou ont vendu leur activité de petites annonces.

Bien que le rapport de recherche ne le dise pas explicitement, l’implication est que certains des responsables de la perte de revenus des petites annonces sont dus aux actions des organes de presse eux-mêmes et certaines des plaintes concernant la perte de cette entreprise n’ont peut-être pas été faites. de bonne foi.

Revenus publicitaires en ligne de l’industrie de l’actualité

Selon le rapport, les revenus publicitaires ont peut-être diminué pour les publications imprimées (ainsi que leur lectorat), mais les revenus publicitaires en ligne ont augmenté par rapport aux périodes étudiées, de 2003 à 2019.

Selon le rapport:

« … la valeur de la publicité en ligne a considérablement augmenté, passant de 2,2 milliards d’euros en 2003 à 50,5 milliards d’euros en 2019, parallèlement à une croissance dans tous les secteurs de la publicité.

Mais cela ne s’est pas fait au détriment des revenus des journaux.

Les agences de presse ont-elles tort de blâmer Google pour leurs pertes ?

Bien que ce rapport concerne les médias d’information d’Europe occidentale, il existe des faits intéressants sur le rôle de Google et de Facebook dans la baisse des revenus des médias d’information australiens qui pourraient être pertinents.

Une commission australienne affirme que Google et Facebook ont ​​grignoté les bénéfices publicitaires de l’agence de presse.

Selon un reportage de la BBC :

« … une enquête de la commission sur la domination de la publicité en ligne des entreprises technologiques, qui a montré qu’en 2018, pour chaque tranche de 100 $ A (56 £ ; 65 €) dépensée par les annonceurs australiens, 49 $ A sont allés à Google et 24 $ A à Facebook. »

Le rapport ne fait aucune mention des revenus supplémentaires que les médias d’Europe de l’Ouest gagneraient si Google ne jouissait pas d’une position dominante dans la publicité en ligne.

Le montant des revenus écrémés par Google et Facebook n’est pas abordé dans le rapport de recherche d’Accenture commandé par Google.

Comme dans tout différend entre deux parties, il y a toujours deux côtés à chaque histoire.

Il sera intéressant de voir comment les médias réagissent à cette recherche.

Citations

Annonce officielle de Google
Recherche : Qu’est-il vraiment arrivé aux revenus des journaux ?

Lien vers le rapport Accenture (commandé par Google)
Tendances du paysage des médias d’information en Europe occidentale 2021 (PDF)

5 raisons de créer une liste de diffusion de newsletter qui ne vise pas à gagner de l’argent

0

Pour les spécialistes du marketing, il est difficile d’envisager de créer une initiative sans objectif précis de retour sur investissement, surtout si vous utilisez du temps et des ressources pour la faire avancer. Cependant, il existe certains types de contenu et de marketing qui, même s’ils ne produisent pas de revenus directs solides, leurs avantages à long terme l’emportent sur les revenus potentiels à court terme.

L’un de ces supports est un bulletin d’information, qui est envoyé régulièrement à votre liste de diffusion. La fréquence peut varier en fonction du contenu et de la disponibilité pour créer des newsletters, mais la plupart sont généralement envoyées une fois par mois. En ce qui concerne les jours spécifiques, du mardi au jeudi sont généralement les meilleurs.

Selon WordStream, les jeudis de 8h à 9h sont le meilleur moment de la journée pour envoyer un e-mail, ce qui coïncide avec les conclusions de MailChimp.

Peu importe quand elles sont envoyées, les newsletters peuvent être une entreprise intéressante, surtout si vous les organisez personnellement ou faites des recherches pour inclure des liens, des illustrations et d’autres informations attrayantes.

Vous trouverez ci-dessous quelques avantages de la création d’une liste de diffusion de newsletter par e-mail – en plus d’essayer de créer des revenus.

Développer le leadership éclairé

Les newsletters peuvent vous aider à établir une présence puissante auprès de votre public cible. De nombreux consultants et entreprises envoient des newsletters organisées qui regorgent de liens, d’actualités de l’industrie et d’informations qu’ils ne partagent pas sur leur blog. Cela renforce l’exclusivité de la newsletter.

Les newsletters sont un excellent moyen de vous positionner (ou d’établir votre organisation) en tant que leader d’opinion dans votre secteur. Par exemple, le stratège des médias sociaux Scott Monty vient de lancer une newsletter hebdomadaire intitulée Le plein Monty, dont il a discuté sur un podcast Marketing Nerds avec moi.

Scott inclut non seulement les principales histoires du marketing et des médias sociaux pour la semaine, et ajoute son point de vue personnel sur les développements. Cela est utile pour sa liste de diffusion, car il offre des conseils sur la façon dont l’industrie va évoluer avec les changements. Cela donne au public l’impression d’être dans une conversation continue avec Scott, ce qui pourrait conduire à des références ou à une prise de contact lorsqu’il a besoin d’aide avec ses propres médias sociaux ou marketing.

Plus loin l’industrie

Lena Dunham est connue pour repousser les limites lorsqu’il s’agit de parler de questions féministes et millénaires. Sa dernière tentative, Lettre de Lenny avec son amie Jenni Konner, est une newsletter bihebdomadaire qui couvre le féminisme, la politique, l’amitié, des interviews exclusives de célébrités, et plus encore. Des versions des articles sont également hébergées sur leur site Web, après un délai.

Pourquoi les listes de diffusion de newsletter non génératrices de revenus sont meilleures pour votre marque

Alors que Lettre de Lenny a maintenant un partenariat avec Hearst Magazines pour la publicité, il a été créé par Lena et Jenni comme un moyen d’approfondir les conversations qui sont importantes pour les femmes. La publicité dans Lettre de Lenny sera utilisé pour assurer l’autosuffisance de l’opération, car elle compte désormais trois employés à temps plein et rémunère ses artistes et contributeurs.

UN Ardoise l’éditeur a recommandé le format du bulletin et Lettre de Lenny a été un succès depuis : selon Nieman Lab, il est passé à plus de 400 000 abonnés avec un taux d’ouverture de 65 %.

En couvrant des questions importantes pour leur public cible, le bulletin a continué de s’épanouir. Il est fréquemment mentionné dans les médias grand public pour ses essais et interviews stimulants, ce qui était son objectif principal : faire parler les gens.

Développer une base d’abonnés

Une lettre régulière de haute qualité peut également être un excellent moyen de développer votre base d’abonnés, que vous envoyiez déjà ou non des e-mails réguliers. En proposant une newsletter régulière, vous offrez à votre public une pause dans tous vos e-mails marketing pour profiter de quelque chose de valeur.

En faisant la promotion des informations précieuses dans la newsletter, vous pouvez générer davantage d’abonnements par e-mail. Commercialisez l’exclusivité de la newsletter et expliquez quelles informations elle contiendra que les abonnés n’obtiendront nulle part ailleurs.

Ensuite, si la newsletter est liée à une campagne de marketing par e-mail en cours, assurez-vous que la fréquence d’envoi de vos e-mails ne génère pas de désabonnements excessifs. Selon le secteur, les e-mails quotidiens sont tolérés, tandis que dans d’autres, un e-mail quotidien tuerait l’engagement et les taux de clics. Assurez-vous de faire vos recherches pour vous assurer de ne pas épuiser votre liste de diffusion.

Pour promouvoir votre contenu et d’autres projets

5 raisons de créer une liste de diffusion de newsletter qui ne vise pas à gagner de l'argentEn plus de partager des informations sur les actualités et les articles de l’industrie, une newsletter par e-mail est également un excellent endroit pour partager votre propre contenu, ainsi que d’autres projets que vous avez à venir. Tant que votre newsletter est un bon mélange d’informations plus externes que de promotions, les mentions apparaîtront comme naturelles. Et parce que votre public a commencé à vous considérer, vous ou votre entreprise, comme un leader d’opinion de l’industrie, il attendra avec impatience d’entendre parler du nouveau contenu que vous avez écrit.

Outre les nouveaux articles de blog, vous pouvez également promouvoir :

  • Conférences ou allocutions à venir
  • Nouveaux podcasts ou webinaires
  • Livres, livres électroniques ou livres blancs

Lorsque vous mentionnez l’un de ces éléments, assurez-vous de venir d’une proposition à valeur ajoutée, ce qui signifie que vous devez expliquer pourquoi la lecture de ce que vous mentionnez résoudra le problème du lecteur. En utilisant une approche basée sur les solutions, au lieu d’une vue d’attribution, votre public personnalisera le contenu et comment il pourrait les aider. Les clients aiment être éduqués de manière à aider leur maison ou leur entreprise, et tout le contenu que vous créez ou promouvez doit garder cela à l’esprit.

Parce que c’est drôle

Enfin, la création d’un bulletin d’information n’a pas à avoir une raison fixe autre que c’est amusant ou que vous voulez le faire. Il existe des tonnes de newsletters vraiment géniales qui comptent des milliers d’abonnés et ont été créées simplement parce que l’entreprise ou la personne pensait que ce serait amusant.

Un bon exemple de cela est le bulletin hebdomadaire de l’écrivain et podcasteur Ann Friedman, qui compte plus de 24 000 abonnés. Elle vient de commencer à vendre des abonnements premium (actuellement 5 $/an) et des petites annonces en 2015, mais dans l’ensemble, sa newsletter n’est qu’un endroit où elle peut partager des articles, des vidéos et des nouvelles intéressantes qu’elle a trouvées en ligne. Elle publie occasionnellement des articles sur les prochains enregistrements de podcasts en direct (Appelle ta petite amie, sa culture pop et son podcast d’actualités avec sa meilleure amie longue distance sont hilarants) et d’autres événements, mais sinon, sa newsletter est en grande partie organique, c’est pourquoi tant de gens l’attendent avec impatience tous les vendredis.

Si vous cherchez un moyen de démarrer une newsletter par e-mail pour partager des liens, des informations, etc., TinyLetter de MailChimp est populaire auprès de nombreux blogueurs et leaders d’opinion qui souhaitent se concentrer sur la création de newsletters très ciblées. (Fast Company a déclaré en 2013 que cela « les avait fait retomber amoureux du courrier électronique ».)

Une autre façon de créer une newsletter qui partage des liens ou des informations est Curated, qui vous permet d’enregistrer des liens pendant que vous naviguez. Vous pouvez ensuite entrer et ajouter des commentaires, des mises en page personnalisées, etc. Curated est de 25 $ / mois jusqu’à 500 abonnés, et augmente à partir de là.

Les plats à emporter

Que vous utilisiez Curated ou un bon vieux service de messagerie comme Constant Contact ou MailChimp, la création d’une newsletter par e-mail qui n’a pas pour objectif principal de générer des revenus peut vous aider à créer votre liste, à développer votre leadership éclairé et à promouvoir vos autres projets. Concentrez-vous sur la qualité, expérimentez les délais d’envoi et les mises en page, et votre newsletter par e-mail devrait vous apporter de nombreux avantages pour les années à venir.

Vous voulez en savoir plus sur la création d’une liste de newsletter qui ne se concentre pas sur l’argent ? Découvrez mon podcast avec l’auteur à succès Ryan Holiday :

Votre navigateur ne supporte pas l’élément audio.

Vous voulez écouter plus de Marketing Nerds ? Abonnez-vous via iTunes, Stitcher ou RSS.

Note de l’éditeur : SEJ et l’auteur ne sont affiliés à aucune des sociétés ou services mentionnés de quelque manière que ce soit.

Pourquoi devriez-vous créer une liste de diffusion de newsletter

Images via Shutterstock, capture d’écran prise en mars 2015.

Google ne classe pas les pages différemment des publications

0

Google ne fait pas de distinction entre les articles de blog et les pages Web lors de l’indexation et du classement du contenu. Une « publication » peut se classer aussi bien qu’une « page ».

C’est ce qu’affirme John Mueller de Google lors de son Hangout SEO hebdomadaire enregistré le 4 juin.

Un propriétaire de site nommé Navin Adhikari rejoint le flux pour demander à Mueller pourquoi ses articles de blog ne génèrent pas autant de trafic que ses pages de services.

Il demande si Google traite le contenu différemment lorsqu’il est publié dans la section blog du site Web par rapport au contenu publié dans d’autres sections.

Mueller dit que la différence de trafic n’a probablement rien à voir avec l’endroit où le contenu est publié, et plus à voir avec les liens internes.

Voici la réponse complète de Mueller.

John Mueller de Google sur le classement des publications par rapport aux pages

Que le contenu soit considéré comme une « publication » ou une « page » est un identifiant dans le backend du CMS d’un site Web. Cela aide les propriétaires de sites à organiser le contenu, mais ce n’est pas quelque chose que Google serait en mesure de reconnaître.

« Je ne pense pas que Googlebot reconnaîtrait qu’il y a une différence. Donc, généralement, cette différence entre les publications et les pages est quelque chose qui se situe davantage dans votre backend dans le CMS que vous utilisez, dans WordPress dans ce cas. Et ce ne serait pas quelque chose qui serait visible pour nous.

Nous les considérerions donc comme s’il s’agissait d’une page HTML et qu’il y avait beaucoup de contenu ici et qu’il était lié à votre site Web de cette manière, et sur cette base, nous classerions cette page HTML.

Nous ne dirions pas oh c’est un article de blog, ou c’est une page, ou c’est un article informatif. Nous dirions essentiellement qu’il s’agit d’une page HTML et qu’il y a ce contenu ici et qu’il est lié à votre site Web de cette manière spécifique.

Adhikari poursuit avec une autre question pour savoir si l’utilisation d’URL plus longues pour les articles de blog pourrait causer des problèmes.

Mueller dit non, cela ne devrait pas être un problème. Le problème est probablement de savoir comment ces articles de blog sont liés à d’autres pages du site.

S’il y a plus de liens internes pointant vers des pages de services que d’articles de blog, Google considérera les pages de services comme plus importantes.

Lorsque les articles de blog ne sont pas liés à d’autres pages d’un site, Google ne peut pas évaluer avec précision leur niveau d’importance, ce qui crée des problèmes pour les classements de recherche.

«Je pense, je veux dire, je ne connais pas votre site Web, donc c’est difficile à dire. Mais ce qui pourrait arriver, c’est que le maillage interne de votre site Web est différent pour la section blog que pour la section services ou les autres parties de votre site Web.

Et si le lien interne est très différent, il est possible que nous ne puissions pas comprendre qu’il s’agit d’une partie importante du site Web.

Ce n’est pas lié aux URL, ce n’est pas lié au type de page. C’est vraiment comme si nous ne comprenions pas à quel point cette partie du site Web est importante.

Dans cet esprit, si les articles de votre blog ne reçoivent pas autant que vous le souhaitez, ajoutez plus de liens internes.

Un lien vers des articles de blog récents à partir de la page d’accueil d’un site Web enverrait un signal fort à Google que le contenu est important.

Il peut également être utile d’ajouter des liens contextuels vers des articles de blog pertinents à partir de pages de services ou d’autres éléments de contenu de haut niveau.

Écoutez la discussion complète dans la vidéo ci-dessous :