Accueil Tags Personnalisation

Tag: personnalisation

Exemples de personnalisation de contenu inspirants pour le B2B

0

Les consommateurs d’aujourd’hui n’apprécient pas seulement la personnalisation du contenu, ils l’attendent.

Pourtant, bien trop souvent, nous pensons qu’il suffit d’ajouter aux titres de nos e-mails pour bien les personnaliser.

Dans cet article, nous verrons pourquoi la personnalisation est importante et comment commencer à mettre en œuvre la personnalisation tout au long de votre parcours client.

Pourquoi personnaliser ?

La personnalisation consiste à réduire le bruit et à fournir exactement ce que votre client ou client a besoin d’entendre.

C’est un moyen d’établir une connexion plus profonde et plus significative avec les personnes que vous essayez d’atteindre.

D’un point de vue commercial, la personnalisation a un énorme retour sur investissement (ROI).

Les recherches d’Epsilon ont révélé que lorsque les entreprises utilisent la personnalisation dans leur contenu, 80 % des clients sont plus susceptibles d’effectuer un achat.

Et selon une étude de Google, une expérience d’achat hautement personnalisée rend les clients 40 % plus susceptibles de dépenser plus qu’ils ne l’avaient initialement prévu.

Si vous souhaitez créer un contenu performant qui ravit et engage vos clients, la personnalisation est essentielle.

Les métadonnées sont la clé de la personnalisation

La colonne vertébrale de toute stratégie de personnalisation, ce sont les données.

Les métadonnées sont simplement des informations sur vos données. Pourquoi est-ce important?

Eh bien, pour personnaliser le contenu, vous devez connecter vos clients au bon contenu, ce qui signifie que vous avez besoin de données sur les clients et le contenu.

Une fois que vous avez collecté des données client, vous pouvez utiliser ces informations pour créer un contenu personnalisé.

Balisage du contenu

Plus vous aurez d’informations sur notre contenu, plus il sera facile de le diriger vers le bon public.

Pour ce faire, vous pouvez notamment baliser votre contenu avec des informations telles que l’audience, la personnalité, l’étape de l’entonnoir et la campagne.

Vous pouvez taguer du contenu dans de nombreux CMS (systèmes de gestion de contenu) comme HubSpot.

Personnalisation des e-mails

Le courrier électronique est un domaine formidable pour commencer à intégrer une certaine personnalisation du contenu.

Ajouter des prénoms aux sujets des e-mails est un point de départ courant, mais vous pouvez faire bien plus encore.

Regardons quelques exemples.

Si une entreprise technologique envoie un e-mail marketing à l’ensemble de sa liste de diffusion pour promouvoir une vente, c’est plutôt bien.

Mais ce qui serait mieux, c’est d’envoyer un e-mail promotionnel à différents groupes en fonction de leur personnalité. De cette façon, vous pouvez personnaliser le contenu en fonction de vos intérêts.

Au lieu d’envoyer un e-mail de remerciement générique après que quelqu’un a téléchargé une ressource, envoyez-lui un e-mail suggérant plus de contenu lié à ce qu’il a téléchargé.

Nous avons envoyé cet e-mail aux clients potentiels susceptibles d’être intéressés par ce livre blanc en fonction de leur personnalité.

exemple de personnalisation

Historique du site Web

Avec quelques analyses de base, vous pouvez découvrir sur quelles pages de site Web vos clients potentiels passent le plus de temps.

Et s’ils soumettent une adresse e-mail pour une newsletter ou un téléchargement, vous pouvez suivre leur parcours exact sur votre site Web.

En utilisant ces données, vous pouvez créer des e-mails personnalisés qui ciblent spécifiquement les informations avec lesquelles ils interagissent.

Maintenant, cette stratégie n’est pas évolutive et il faudrait beaucoup trop de temps pour suivre chaque prospect.

Mais pour les entreprises B2B, cela vaut la peine d’analyser les parcours de vos prospects et de noter tous les clients potentiellement importants et ciblés.

Quelques e-mails bien placés à un prospect déjà intéressé peuvent faire toute la différence.

Emplacement

Si votre entreprise est internationale, vous pouvez créer des e-mails marketing qui reflètent les saisons et les jours fériés locaux de vos clients.

Plus important que d’essayer de reconnaître chaque jour férié sur la planète, il est simplement de reconnaître que vos clients ne le faites pas vivent tous dans le même quartier.

Je suggérerais que ne pas envoyer d’e-mail « Welcome Summer » à vos clients australiens début juin est en fait une forme de personnalisation.

Au lieu de cela, assurez-vous que toutes les références aux vacances, aux sports et à la météo sont pertinentes pour l’endroit où vous envoyez l’e-mail.

C’est un excellent moyen de montrer que vous comprenez la nature mondiale de votre entreprise.

Intérêt

Au lieu d’offrir tous vos produits ou services aux clients, aidez-les à découvrir du contenu axé sur ce qui les intéresse déjà.

Cela pourrait être aussi simple que de demander sur quels sujets ils aimeraient en savoir plus sur un formulaire d’inscription par e-mail.

Vous pouvez également utiliser des données sur ce que vos clients ont déjà acheté, les pages qu’ils ont consultées et les vidéos qu’ils ont visionnées pour configurer un flux de travail basé sur les centres d’intérêt.

Voici un exemple d’e-mail marketing que nous avons envoyé après une conférence. En fonction du lien sur lequel le destinataire a cliqué, il a été placé dans un flux de travail personnalisé en fonction de ses intérêts.

exemple de personnalisation d'email

Personnage

La personnalisation du contenu en fonction de la personnalité est particulièrement importante pour les organisations B2B.

La messagerie que nous utilisons pour communiquer avec les professionnels de la suite C est différente de la façon dont nous présentons notre message aux rédacteurs techniques.

Vos différents publics cibles auront des défis et des points faibles différents.

J’espère que vous gardez déjà cela à l’esprit lors de la création de votre contenu et que vous le balisez en conséquence.

Une fois que vous avez fait cela, vous pouvez facilement rassembler le contenu de chaque personne et créer une séquence d’e-mails qui leur parle directement.

Personnalisation du contenu du site Web

Parcours des acheteurs

Savez-vous où en sont vos clients potentiels dans le parcours de l’acheteur ?

Quelqu’un qui vient d’entendre parler de votre produit pour la première fois voudra des informations différentes de quelqu’un qui est en train de rechercher des options potentielles.

Vous devez vous assurer que vous créez une variété de contenus qui atteignent le haut des perspectives de l’entonnoir jusqu’au bas de l’entonnoir.

Une fois que vous avez créé ce contenu, vous pouvez le partager avec le public approprié. Une façon de le faire est de suggérer plus d’articles à lire qui sont pour une place similaire dans l’entonnoir.

Personnalisation de l’incitation à l’action

Les appels à l’action (CTA) offrent à vos clients potentiels un moyen clair de répondre à votre contenu et les aident à descendre dans l’entonnoir.

Vous devriez tester différents CTA et noter ceux qui fonctionnent le mieux.

Vous pouvez utiliser des CTA personnalisés pour fournir une étape d’action hautement personnalisée.

Ce premier exemple est un CTA de base. C’est bien, mais c’est très général.

exemple de personnalisation d'annonce

Ce CTA est personnalisé. Nous savons que Jim s’intéresse spécifiquement aux ordinateurs portables, nous personnalisons donc le message pour lui.

Autre exemple de personnalisation d'annonce

Outils de personnalisation

La création de contenu personnalisé peut sembler écrasante au début, il est donc préférable de choisir un domaine et de le tester jusqu’à ce que vous sachiez ce qui fonctionne bien pour votre organisation.

Et il existe de nombreux outils pour vous aider à personnaliser votre contenu, tels que clé de voûte, Recombéeet Algolie.

La rédaction recommande également Piano Analytics + Activation.

Conclusion

Commencez par consolider les personnalités de l’acheteur et créez des listes de contacts basées sur celles-ci. À partir de là, vous pouvez facilement créer une campagne d’e-mails segmentée.

Bientôt, vous serez sur la bonne voie pour cultiver de meilleures expériences client.

Et une fois que vous commencerez à voir le pouvoir de la personnalisation dans votre contenu, vous ne pourrez plus revenir en arrière.

Davantage de ressources:

  • Personnalisation du contenu : qu’est-ce que c’est ?
  • Idées de contenu B2B pour générer des liens et influencer l’industrie
  • Gagner au reciblage : conseils pour se reconnecter et convertir


Image en vedette : Mix and Match Studio/Shutterstock

Personnalisation du contenu : qu’est-ce que c’est ?

0

Les clients trouvent-ils du contenu pertinent et informatif lorsqu’ils recherchent votre entreprise ou visitent votre site Web ?

Comment créer une expérience plus fluide et sans friction dès le début du parcours de vente ?

Créer des expériences significatives grâce à un contenu personnalisé est un excellent point de départ.

Si vous ne testez pas, n’analysez pas et n’affinez pas systématiquement votre stratégie d’expérience client, vous risquez de perdre votre clientèle actuelle et potentielle.

L’un des composants les plus importants de l’expérience client est le marketing de contenu.

Pourtant, de nombreux spécialistes du marketing de contenu négligent de créer un contenu pertinent et utile, se concentrant plutôt sur la façon dont le contenu profite à leur entreprise plutôt qu’au client.

Dans cet article, nous allons explorer ce qu’est exactement le contenu personnalisé, comment il profite à l’utilisateur final, des exemples de personnalisation et comment créer une stratégie de personnalisation de contenu réussie.

Commençons.

Qu’est-ce qu’un contenu personnalisé ?

Les clients recherchent la personnalisation dans tous les aspects de la vie – de leurs préférences d’achat aux types d’aliments qu’ils mangent et aux styles de décoration intérieure qu’ils désirent.

Ils sont plus susceptibles de consacrer leur temps et leur argent à des produits et services qui correspondent à leurs préférences, leurs désirs et leurs besoins.

Par exemple, supposons que vous achetiez des bottes d’hiver noires sur le site Web d’un détaillant et que vous consultiez plusieurs pages de produits présentant différentes bottes, mais que vous n’achetiez rien.

Lorsque vous quittez la page, vous recevez plus tard un e-mail promotionnel pour 20 % de réduction sur les vestes d’hiver du détaillant.

Dans ce cas, vous pouvez ignorer l’e-mail du détaillant et même vous désabonner entièrement de sa liste de diffusion, car vous recevez un contenu non pertinent.

Cet exemple interrompt le parcours de l’utilisateur plutôt que de le déplacer plus loin dans l’entonnoir de vente.

Il aurait été plus intéressant de proposer un contenu attrayant basé sur les préférences d’achat prédéterminées du client et les articles qu’il recherche réellement.

Les arguments en faveur de la création d’une stratégie de personnalisation de contenu

La stratégie de personnalisation du contenu consiste à tirer parti des informations sur les données des consommateurs en ligne pour fournir un contenu pertinent.

En surveillant et en analysant constamment ces données, les marques peuvent, à leur tour, mieux comprendre les intérêts et les motivations de leurs utilisateurs finaux.

La présentation d’informations pertinentes et opportunes améliore l’expérience utilisateur en ligne, ce qui entraîne une augmentation des conversions et des ventes.

Les recherches montrent que 80% des consommateurs sont plus susceptibles d’acheter auprès d’une entreprise qui offre une expérience sur mesure, ce qui renforce la nécessité d’une stratégie de marketing de contenu personnalisée.

Les résultats de la personnalisation du contenu sont également tangibles pour les entreprises.

Quatre-vingt-dix-sept pour cent des spécialistes du marketing signalent une amélioration mesurable de leurs efforts de personnalisation.

De plus, une étude distincte a révélé que 51 % des détaillants dotés d’une stratégie de personnalisation de bout en bout obtenaient un retour sur investissement de 300 % ou plus.

Sachant que la personnalisation peut améliorer les taux de conversion, comment les spécialistes du marketing de contenu peuvent-ils améliorer cet effort ? Nous allons explorer cela ensuite.

Comment puis-je personnaliser mon contenu ?

La création de contenu individualisé semble idéale en théorie, mais comment votre entreprise peut-elle entreprendre efficacement cette tâche ?

En tant que spécialiste du marketing avisé, vous devez comprendre les facteurs démographiques et les personnalités cibles idéales qui composent votre public.

Votre public a probablement des désirs et des besoins différents.

En repensant à l’exemple précédent de bottes d’hiver et en l’appliquant à votre public, différents membres de votre public ont probablement des budgets, des préférences de style et des utilisations des bottes différents.

C’est là que la segmentation du public entre en jeu.

Que votre entreprise utilise Google Analytics, un autre service d’analyse Web ou une solution logicielle de personnalisation, vous pouvez diviser vos segments d’audience en groupes.

En décomposant vos segments d’audience et vos comportements, vous comprendrez mieux les types de contenu avec lesquels chaque groupe s’engagera le plus et ce qui résonnera le mieux.

Ces informations sur les comportements des utilisateurs incluent :

  • Comportement d’achat.
  • Pages visitées.
  • Événements visités.
  • Données de localisation.
  • Cycle de vie client.
  • Temps passé sur le site.
  • Personnalités de l’acheteur.
  • Métriques d’engagement.

Généralement, quatre méthodes peuvent être utilisées pour la segmentation de l’audience, que nous expliquerons plus en détail ci-dessous.

Personnalisation démographique

La personnalisation démographique implique de segmenter votre audience en fonction de sa composition démographique et d’autres facteurs comportementaux. Cela peut inclure le ciblage d’un client en fonction de :

  • Âge.
  • Géographie.
  • Langue.
  • Le genre.
  • Titre d’emploi.
  • Appareils utilisés.
  • Navigateur.
  • Résolution d’écran.
  • Catégorie d’appareil (ordinateur de bureau, mobile, tablette, etc.).
  • Et plus.

La personnalisation démographique peut aider à fournir des informations plus pertinentes, mais elle ne devrait pas être la seule façon dont votre entreprise segmente votre audience.

Personnalisation basée sur la personnalité

Chaque entreprise doit avoir une solide compréhension de sa personnalité d’acheteur idéale – de l’apparence de votre client cible à la façon dont il achète, travaille et se comporte.

La personnalisation basée sur la personnalité va plus loin que la simple compréhension des données démographiques de votre public.

Cela implique de comprendre les moteurs d’achat, les points faibles et les défis, ainsi que le rôle de l’utilisateur dans la décision d’achat.

Pour les achats plus complexes, il y a probablement plusieurs personnes clés pour lesquelles vous voudrez développer du contenu.

Personnaliser le contenu pour chaque décideur clé vous permet de vous connecter avec un public plus large de parties prenantes et de répondre plus efficacement à leurs préoccupations.

Par exemple, un chef de l’offre financière (CFO) peut vouloir apprendre comment vous pouvez résoudre ses problèmes à moindre coût. Un gestionnaire peut se concentrer sur la facilité d’utilisation, la formation et la mise en œuvre.

Chaque personnage aura un point douloureux différent. C’est à votre entreprise d’expliquer comment vous pouvez résoudre ces divers problèmes pour chaque partie prenante.

Pour obtenir ce niveau d’information plus approfondi, demandez à vos clients de remplir un bref sondage en ligne après l’achat.

Gardez le sondage en ligne court; chaque question posée doit avoir un objectif d’évaluation du client ou de votre entreprise.

Vous pouvez également créer des profils de clients grâce à vos efforts de marketing par e-mail. Demandez à vos clients d’accepter vos e-mails lors de votre processus de paiement.

Permettez aux clients de sélectionner leurs préférences d’e-mail, du type de contenu qu’ils souhaitent recevoir de votre entreprise à la fréquence des e-mails qu’ils souhaitent recevoir de votre part.

Ces informations vous aideront à discerner les types de contenu que vos clients souhaitent recevoir de votre part.

Personnalisation du parcours acheteur

Il est crucial de fournir du contenu en fonction de la position des utilisateurs dans l’entonnoir de vente.

Par exemple, si un client a trouvé votre entreprise grâce à la recherche, il est probablement au stade de la notoriété et vous compare à vos concurrents.

Ils recherchent plus d’informations pour les aider à orienter leur décision d’achat à ce stade.

Une entreprise peut bénéficier du partage de contenu sous la forme d’un article de blog, d’une vidéo ou d’un contenu social au stade de la sensibilisation.

Si un client a déjà effectué des achats avec vous, il souhaitera un contenu plus personnalisé.

Dans l’exemple précédent du détaillant, si le client vous a déjà acheté des bottes noires, il sera peut-être incité à vous acheter à nouveau avec un SMS de 15 % de réduction.

Lorsque votre équipe de marketing numérique crée un contenu convaincant qui anticipe et correspond à l’intérêt de l’acheteur et à l’étape du parcours de vente, vous augmentez les chances de conversion et générez des prospects plus qualifiés.

Les informations sur le contenu permettront également aux spécialistes du marketing numérique et aux équipes de vente de mieux comprendre quel contenu a le plus d’impact, afin que vous puissiez mieux personnaliser votre calendrier de contenu et encadrer votre approche de vente lorsqu’il est temps de vous connecter.

Personnalisation individuelle

Les trois approches susmentionnées du contenu personnalisé vous aideront à améliorer votre stratégie de personnalisation. Cependant, vous créez toujours du contenu marketing pour un public cible plus large.

Les clients veulent se sentir plus qu’un simple numéro.

Une enquête d’Adobe a révélé que 42 % des consommateurs déclarent qu’il est assez ou très important de voir du contenu personnalisé d’une entreprise. Dans la même enquête, 35 % des consommateurs ont déclaré que les expériences personnalisées amélioraient leur perception de l’entreprise.

Il est clair que les consommateurs n’acceptent plus les expériences de contenu à taille unique.

La segmentation des consommateurs individuels peut sembler une tâche ardue à accomplir manuellement, c’est pourquoi les entreprises s’appuient principalement sur l’apprentissage automatique et la technologie de l’IA pour accomplir cette tâche.

Grâce à l’apprentissage automatique et à l’intelligence artificielle, le contenu est diffusé à l’aide de données propriétaires et tierces afin de répondre au mieux aux besoins des consommateurs.

Ce type de personnalisation garantit que le consommateur ne reçoit que du contenu numérique qui lui est pertinent. Cela peut ressembler à des offres spéciales, des pages de destination dédiées, des recommandations de produits spécifiques, des e-mails personnels, etc.

Quels sont quelques exemples de personnalisation de contenu ?

Bon nombre des innovateurs les plus importants et les plus reconnaissables de l’industrie façonnent leurs expériences utilisateur autour de la personnalisation.

Netflix est un nom familier commun et un service bien connu de beaucoup.

Comme le partage Netflix, la personnalisation joue un rôle important dans sa mission.

« Les recommandations personnalisées sur la page d’accueil de Netflix sont basées sur les habitudes de visionnage d’un utilisateur et le comportement d’utilisateurs similaires. Ces recommandations, organisées pour une navigation efficace, permettent aux utilisateurs de découvrir la prochaine grande vidéo à regarder et à apprécier sans entrée supplémentaire ni expression explicite de leurs intentions ou objectifs. »

Google Discover est un autre outil qui s’appuie fortement sur la personnalisation et organise un flux de contenu basé sur les recherches précédentes d’un utilisateur.

Le contenu qui apparaît est unique à l’individu et ce que les systèmes automatisés de Google considèrent comme correspondant bien aux intérêts de l’individu.

Par exemple, si vous recherchez souvent des résultats sportifs ou les chances que votre équipe de football préférée remporte son prochain match, vous aurez probablement un flux rempli de contenu lié au sport.

Ces deux sociétés utilisent un apprentissage automatique et des algorithmes complexes pour piloter leurs efforts de personnalisation.

Alors que la plupart des entreprises ne peuvent pas exécuter leurs stratégies de personnalisation au même niveau que Netflix ou Google, les solutions de personnalisation peuvent aider à combler cet écart.

La personnalisation ne va nulle part

La demande de personnalisation est en hausse et de plus en plus de spécialistes du marketing reconnaissent l’avantage de concentrer leurs efforts sur l’amélioration de l’expérience de leurs clients.

Netflix, Spotify, Google, Nike, Amazon et d’autres grandes entreprises sont d’excellents exemples d’entreprises qui excellent dans la personnalisation du contenu. D’autres entreprises sont également de la partie.

Un tiers des organisations consacrent déjà plus de la moitié de leur budget marketing à la personnalisation du contenu numérique. Et 97 % des organisations prévoient de maintenir ou d’augmenter leur budget de personnalisation au cours des cinq prochaines années.

Répondez aux besoins des clients, arrêtez le contenu généralisé et développez ou intensifiez vos efforts de personnalisation du contenu pour améliorer votre expérience client (et votre retour sur investissement).

Davantage de ressources:

  • 3 façons dont les meilleurs sites Web personnalisent le contenu sur site
  • Google annonce des résultats de recherche plus personnalisés lors de l’événement Search On
  • Gagner au reciblage : conseils pour se reconnecter et convertir

Image en vedette : Dean Drobot/Shutterstock

Les cookies propriétaires de Google AdSense prennent désormais en charge la personnalisation

0

Google met à jour la prise en charge des cookies propriétaires avec des fonctionnalités de personnalisation des annonces. Ce changement affectera les annonces diffusées via AdSense.

Google AdSense a commencé à autoriser les cookies propriétaires en 2020, qui utilisent des informations associées au domaine qu’un utilisateur visite pour diffuser des annonces.

Initialement, la prise en charge incluait la limitation du nombre d’expositions sur les publicités, ce qui limite le nombre de fois qu’un utilisateur voit la même publicité sur un site Web.

Désormais, Google ajoute la prise en charge de la personnalisation des publicités, sans doute la principale raison d’utiliser des cookies propriétaires plutôt que des cookies tiers.

Cependant, vous aurez la possibilité de choisir l’un ou l’autre, car Google AdSense ajoute une bascule pour activer et désactiver les cookies propriétaires.

Pour accéder au contrôle, connectez-vous à votre compte AdSense et cliquez sur Sécurité de la marque > Contenu > Contrôles de blocage > Gérer la diffusion des annonces.

Pourquoi activer les cookies propriétaires dans Google AdSense ?

Les cookies propriétaires contiennent des informations sur l’activité d’un utilisateur sur le site qu’il visite actuellement.

Les cookies propriétaires permettent de limiter la fréquence des publicités, car ils contiennent des informations sur les publicités qu’un utilisateur voit sur le site Web.

La limitation du nombre d’expositions peut potentiellement générer des revenus plus élevés pour les utilisateurs AdSense.

La limitation de la fréquence des annonces empêche Google de diffuser des annonces qu’un utilisateur a ignorées plusieurs fois auparavant.

La limitation du nombre d’expositions empêche également Google de diffuser des annonces sur lesquelles un utilisateur a déjà cliqué.

En plus de la limitation du nombre d’expositions, Google utilisera désormais les informations contenues dans les cookies propriétaires pour personnaliser les annonces AdSense.

Ce changement peut encore augmenter les revenus des utilisateurs d’AdSense, car les visiteurs du site Web verront une sélection d’annonces plus pertinente.

Si vous n’êtes pas satisfait de l’impact des cookies propriétaires sur vos revenus AdSense, vous pouvez les désactiver à tout moment.

Notez que lorsque les cookies tiers ne sont pas disponibles, Google peut utiliser par défaut des cookies propriétaires.

Disponibilité

Le contrôle pour activer et désactiver les cookies propriétaires est disponible dès maintenant, bien que Google indique que votre choix n’affectera pas la diffusion des annonces avant le 10 novembre 2022.


La source: Google
Image en vedette : Tada Images/Shutterstock

Les nouvelles fonctions IF de Google AdWords permettent une plus grande personnalisation des annonces

0

Google AdWords a introduit de nouvelles fonctions IF pour les annonces de recherche qui permettent de personnaliser le texte de l’annonce en fonction du respect ou non de paramètres spécifiques.

Les annonces peuvent être personnalisées de plusieurs manières à l’aide des fonctions IF. Voici quelques exemples :

  • S’il s’agit d’un nouveau client, diffusez des annonces pour les promotions de lancement.
  • S’il s’agit d’un client récurrent, diffusez des annonces mettant l’accent sur votre programme de fidélité.
  • SI le client utilise un appareil mobile, diffusez des annonces mettant l’accent sur le paiement mobile rapide et facile.

Quiconque a déjà utilisé IFTTT (If This Then That) ou a une formation en programmation informatique comprendra l’idée de base derrière les fonctions IF. Si le paramètre X est rempli, alors effectuez l’action Y… et ainsi de suite.

Les fonctions SI peuvent être utilisées pour afficher un texte personnalisé si l’un des paramètres suivants est rempli : appareil, heure, public, sexe ou âge. Les fonctions IF peuvent être appliquées dans n’importe quel champ d’une annonce textuelle grand format, à l’exception de l’URL elle-même.

Dans l’exemple fourni par Google ci-dessous, les fonctions SI sont utilisées à la fois dans le deuxième champ de titre et dans le champ de description.

Les nouvelles fonctions IF de Google AdWords permettent une plus grande personnalisation des annonces

Le titre 2 fera la promotion de la « réservation rapide sur mobile » si l’utilisateur effectue une recherche sur un appareil mobile. Dans le champ de description, « Économisez 15 % à la caisse » sera ajouté si le chercheur est dans l’audience LoyaltyMembers.

Si les paramètres ne sont pas remplis, les annonceurs peuvent désormais sélectionner des valeurs par défaut à afficher à la place, ce qui signifie que vous n’aurez jamais à avoir une annonce sans personnalisateur dans votre groupe d’annonces.

3 stratégies pour faire passer votre programme de personnalisation au niveau supérieur

0

Vous l’avez entendu maintes et maintes fois :

La personnalisation n’est plus un luxe.

C’est une nécessité.

Mais il est important de comprendre qu’en matière de personnalisation, votre travail n’est jamais terminé.

La personnalisation a évolué à un rythme rapide pour répondre aux demandes des consommateurs et continuera de le faire à mesure que les besoins des consommateurs continueront d’évoluer.

Pour garder une longueur d’avance sur les attentes des clients, vous devez continuellement explorer de nouvelles approches et stratégies ou risquer de perdre le Saint Graal du marketing : la fidélisation de la clientèle.

En fait, les deux tiers des consommateurs sont fidèles aux marques qui adaptent l’expérience à leurs préférences et à leurs besoins, mais moins de 10 % des organisations pensent qu’elles sont très efficaces en matière de personnalisation.

C’est un gros problème !

En allant un peu plus loin, l’approche de personnalisation d’une entreprise, ou son absence, a également un impact sur le résultat net.

Selon un récent rapport d’Accenture, 50% des consommateurs américains ont déclaré avoir changé d’entreprise auprès de laquelle ils achètent généralement en raison d’une mauvaise expérience.

Alors, qu’est-ce que tu peux faire?

Voici trois stratégies qui vous aideront à réorganiser votre programme de personnalisation et à découvrir de nouvelles façons de créer les expériences dont les clients rêvent.

1. Exploitez la puissance de l’automatisation

La personnalisation n’est pas un nouveau concept pour les spécialistes du marketing.

Cependant, au cours de la dernière décennie, nous avons assisté à des avancées majeures dans le domaine de l’apprentissage automatique et du marketing algorithmique.

Ces nouveaux outils sont désormais facilement disponibles et permettent aux spécialistes du marketing de mieux analyser les informations et de prédire le comportement, afin de personnaliser le parcours client en temps quasi réel.

L’exploitation de l’apprentissage automatique et de puissantes analyses de données permet aux spécialistes du marketing d’automatiser la personnalisation pour une plus grande efficacité, un retour sur investissement et de meilleures expériences client.

Mais est-ce une personnalisation automatisée vraiment personnel?

Il est.

En fait, tirer parti de l’automatisation crée une expérience plus personnelle que n’importe quel humain, en alimentant une grande quantité de données dans un modèle de personnalisation et en offrant une expérience optimale sur n’importe quelle plate-forme en temps réel.

Cela peut également vous aider à entreprendre des tâches fastidieuses qui consomment un temps et des ressources précieux, afin que vous puissiez vous concentrer sur la fourniture des meilleures expériences client possibles.

Swisscom nous montre un excellent exemple d’automatisation bien faite.

La principale entreprise de télécommunications de Suisse a réussi à faire évoluer sa stratégie d’optimisation et de personnalisation, en utilisant quatre types différents d’apprentissage automatique pour déterminer le meilleur modèle de téléphone à promouvoir sur sa page de détails du produit.

À l’aide de données en temps réel, Swisscom a découvert que l’image de l’iPhone argenté avait entraîné une augmentation de 37% de la conversion par rapport au modèle gris qu’ils avaient présenté sur sa page de détails du produit.

Bien qu’il s’agisse d’un léger changement, il a eu un impact majeur sur l’engagement.

Il y a de fortes chances que votre entreprise possède également des domaines qui pourraient bénéficier de petits ajustements personnalisés comme celui-ci.

2. Laissez vos clients parler

Le contenu est roi, mais souvent coûteux.

En fait, les spécialistes du marketing américains dépensent plus de 10 milliards de dollars par an en marketing de contenu, dont la moitié – 5,2 milliards de dollars – va à la seule création de contenu.

Le temps et les ressources consacrés à la création de contenu peuvent être écrasants, d’autant plus que les clients attendent de plus en plus un contenu plus attrayant et personnalisé.

Le contenu généré par l’utilisateur atténue ces problèmes, économise des ressources et apporte à votre marque une authenticité que les clients préfèrent.

Selon Nielsen, plus de 9 consommateurs sur 10 font confiance aux recommandations de leurs pairs plutôt qu’à toute autre forme de publicité. Il n’est donc pas surprenant que les marques tirant parti du contenu généré par l’utilisateur (UGC) puissent augmenter les taux de conversion de 29 %.

Encore mieux? Contenu généré par l’utilisateur et adapté à chaque individu.

Avec plus de 10 millions de mentions sur les réseaux sociaux, T-Mobile souhaitait exploiter la puissance des témoignages en temps réel de ses clients pour créer une stratégie multicanal.

Lorsque l’entreprise a remarqué que de nouveaux clients parlaient régulièrement de l’opérateur qu’ils utilisent et des raisons pour lesquelles ils changent d’opérateur, l’entreprise a doublé sa campagne de « changement ».

Exploitant Twitter, T-Mobile a intégré UGC à son site Web, montrant aux clients actuels d’AT&T, Verizon et Sprint des témoignages personnalisés et réels qui leur ont donné les raisons pertinentes de passer à T-Mobile.

En conséquence, les visiteurs avaient un niveau de confiance plus élevé dans le contenu qu’ils ont vu, et l’entreprise a généré une augmentation significative des conversions de commandes.

3. N’oubliez pas les recommandations

Alors que la simple recommandation « vous avez acheté, maintenant achetez » peut sembler démodée, les recommandations hautement personnalisées restent une méthode éprouvée pour engager les consommateurs.

Avec les bonnes recommandations, vous pouvez augmenter considérablement les conversions, en présentant aux clients de nouveaux articles qu’ils étaient peu susceptibles de trouver ou d’acheter par eux-mêmes.

En fait, environ la moitié des consommateurs déclarent avoir effectué des achats non planifiés simplement parce qu’une recommandation de produit était si précise.

Comme l’a dit Steve Jobs, « Souvent, les gens ne savent pas ce qu’ils veulent jusqu’à ce que vous le leur montriez. »

Prenez DER Touristik, la troisième plus grande entreprise de tourisme en Europe, par exemple.

DER Touristik vise à engager les voyageurs avec une touche plus personnelle et un voyage cohérent à travers un mélange de points de contact en ligne et hors ligne, y compris les sites Web, mobiles et locaux des agences de voyage.

Pour ce faire, il a tiré parti de la puissance des recommandations pour encourager un engagement plus profond avec son large éventail de clients épris de voyages, des familles aux étudiants en passant par les retraités.

Ce faisant, DER Touristik a pu augmenter les taux de conversion de 270 %.

Besoin de plus de preuves que les recommandations sont un outil puissant ? McKinsey estime que 35 % des achats des consommateurs sur Amazon proviennent de recommandations.

Conclusion

Que vous posiez les bases d’un programme de personnalisation ou que vous cherchiez à réorganiser votre programme actuel, ces trois stratégies ne manqueront pas de le faire passer au niveau supérieur, en fidélisant à long terme vos clients.

Davantage de ressources:

  • 5 façons d’optimiser la recherche personnalisée
  • Voici comment et pourquoi vous devriez créer du contenu personnalisé
  • Comment obtenir de gros retours avec un micro-ciblage hyper-personnalisé

Confidentialité, personnalisation et PPC

0

Je parie que vous avez lu ce titre et pensé, « meh, cela ne me concerne pas en tant que spécialiste du marketing de recherche…. Donnez-moi les tactiques et les stratégies concrètes dont j’ai besoin pour faire mon travail.

Mais si vous pensez cela, je dirais que vous vous trompez.

La confidentialité et les données ont tout à voir avec la stratégie à long terme non seulement pour la recherche, mais aussi le marketing numérique et les tactiques utilisées pour trouver et engager des clients.

La personnalisation, lorsqu’elle est effectuée de manière réfléchie et bien exécutée, peut et contribuera à améliorer vos performances de recherche.

Avec tout ce qui se passe dans le monde qui nous entoure – oui, nous vivons encore une époque sans précédent et la seule chose certaine pour l’avenir est l’incertitude – il y a eu un événement intéressant et inédit axé sur la confidentialité et les données.

Vous avez peut-être parcouru un article sur l’identifiant pour la publicité (IDFA) paralysé par la mise à jour iOS14 à venir cet automne ou sur le fait que Chrome envisage de mettre fin à la prise en charge des cookies de suivi tiers.

Cela vous a-t-il fait frissonner ?

Cela a-t-il semé la peur dans votre cœur ?

Peut etre ou peut etre pas.

Mais peut-être voyez-vous comment ce courant sous-jacent peut avoir un impact sur la recherche et nos stratégies marketing.

Ces tendances et leur venue sont ce qui m’a amené à mener notre étude 2020 sur la confidentialité des consommateurs pour le compte de Microsoft Advertising en collaboration avec Jeremy Hull et Misty Locke d’iProspect.

Nous avons publié les résultats dans le livre blanc, In Brands We Trust: The Intersection of Privacy and Trust in the Age of the Empowered Consumer.

Nous avons interrogé 24 000 clients dans 16 pays (sur tous les continents en dehors de l’Antarctique) pour comprendre les opinions des consommateurs sur la confidentialité, les données, la personnalisation et la confiance.

Pour moi, le plus gros point à retenir était les écarts entre les attentes des consommateurs et ce qui est livré en matière de personnalisation.

Données : le paradoxe de la confidentialité et de la personnalisation

Les données sont le principal obstacle à la personnalisation.

Selon l’étude de Gartner, 27 % des spécialistes du marketing pensaient que les données étaient le principal obstacle à la personnalisation.

La personnalisation et la confidentialité sont symbiotiques – elles vont de pair comme le beurre de cacahuète, le bacon et la gelée.

Le paradoxe est qu’il y a une incohérence entre ce que les consommateurs veulent (et attendent) et ce que nous, en tant que spécialistes du marketing, offrons.

La recherche que j’ai menée reflète les résultats que Gartner a vus.

Les consommateurs sont préoccupés par la confidentialité et les données. Ils partent d’un lieu de méfiance.

Ils veulent de la personnalisation, mais ils ne savent pas vraiment ce qu’ils veulent et ils ne peuvent pas vraiment identifier la personnalisation si on la leur donne (ou non).

Il y a énorme les lacunes dans la compréhension et les attentes des consommateurs et ce qui est offert par les marques et les spécialistes du marketing aujourd’hui.

La personnalisation est – les genoux de l’abeille. Surfait. Mourant.

En décembre 2019, Gartner a déclaré que la personnalisation était en train de mourir et que 80 % des spécialistes du marketing abandonneront leurs efforts de personnalisation d’ici 2025.

Cependant, quelques jours plus tard, l’Association of National Advertisers a déclaré que la personnalisation était le mot marketing de l’année.

Il y a une douce juxtaposition entre ces deux idées – la personnalisation est ce que les spécialistes du marketing pensent améliorer l’expérience client et donc l’engagement, mais le coût de la personnalisation (technologie et temps) et le fait de ne pas répondre aux attentes des clients sont là où nous ne parvenons pas.

Pourquoi sommes-nous en deçà?

Je pense que c’est parce que nous nous sommes mis dans la tête que nous devions faire une personnalisation 1:1. Je suis coupable de vouloir et de convoiter cela.

En réalité, la personnalisation 1:1 est coûteuse et nécessite à la fois des données et des solutions technologiques de haute qualité (transmission des données, puis création de segments et d’options) pour la faire fonctionner.

Au lieu d’une personnalisation 1:1, orientons notre réflexion vers création de segments d’audience sur la base des données dont nous disposons.

Vous pouvez toujours entrer dans le vif du sujet avec la segmentation : un à quelques-uns, un à plusieurs contre un à tous.

Adaptez ensuite le ciblage, la messagerie, les offres, et le expérience au segment d’audience sur la base des données dont nous disposons déjà… avant de nous demandons plus de données.

D’après mes recherches, l’écart le plus important aujourd’hui est que les consommateurs n’ont pas l’impression de tirer un bon profit du partage de leurs données personnelles.

Seuls 15 % des répondants ont estimé qu’ils obtenaient une « bonne valeur » des données qu’ils partageaient.

De plus, les deux tiers des consommateurs avaient peu ou pas de compréhension de la façon dont les entreprises utilisent leurs données personnelles.

Ouah.

C’est le cœur du problème.

La vraie valeur des données réside dans l’échange.

À quoi le consommateur renonce-t-il et que reçoit-il ?

Quels types de personnalisation les consommateurs apprécient-ils ?  Réponses à l'enquête 2020 sur la vie privée des consommateurs

Les répondants au sondage ont reçu une liste de plus de 20 façons d’utiliser les données à des fins de personnalisation.

Nous avons alors posé une série de questions telles que :

  • Accepteriez-vous de partager des informations personnelles de base en échange des éléments suivants […]?
  • Quels types de personnalisation rencontrez-vous aujourd’hui ?
  • Que voudriez-vous ?

Dans l’ensemble, il n’y avait pas de gagnant clair qui se tenait la tête et les épaules au-dessus des autres.

Les deux éléments les plus sélectionnés avec lesquels les gens seraient prêts à partager des informations concernaient la personnalisation des récompenses, des remises et des prix, mais même dans ce cas, seuls 57 % du total des répondants ont sélectionné ces options.

Il n’y avait pas de gagnant clair avec ce que les répondants apprécient d’obtenir du partage de leurs données ou quels types de personnalisation ils souhaiteraient.

Il y a une lacune dans les données que nous collectons et les expériences que nous créons pour nos clients.

Cet écart entraîne un déséquilibre dans l’échange de données. Un déséquilibre dans l’échange de données engendre la méfiance.

La méfiance fait perdre des clients.

Si nous comprenons vraiment nos clients et ce qu’ils apprécient, nous devrions utiliser ces connaissances pour créer d’excellentes expériences client, n’est-ce pas ?

Mais c’est difficile!

Et difficile.

Et. Beaucoup. De. Travailler.

L’expérience client est au cœur de la confidentialité et de la personnalisation

La valeur est la clé.

Vous devez apporter de la valeur à vos clients, à vos prospects, à vos leads.

Gardez ce contexte à l’esprit lorsque vous collectez, accédez et utilisez des données.

Dans notre étude, 91 % des personnes interrogées étaient préoccupées par la quantité de données que les entreprises peuvent collecter à leur sujet.

Dans le même temps, 88 % ont refusé de donner ou fourni de fausses informations lorsqu’on leur a demandé de fournir des informations personnelles.

Vous voyez, la confidentialité n’est pas uniquement une question de politique, de conformité ou de droit.

La personnalisation n’est pas uniquement une question de confidentialité, de données ou de confiance.

Ce sont tous deux des problèmes d’expérience client.

Le consommateur doit être au cœur de tout ce que nous faisons.

C’est un changement d’état d’esprit, passant d’une approche axée sur le marketing à une approche axée sur le consommateur. De la vente d’un widget à la résolution d’un problème ou à la fourniture d’une solution.

Le ciblage d’audience permet la personnalisation dans la recherche

Ouais, ouais, ouais, vous dites : « Mais comment la confidentialité, la collecte de données et la personnalisation se rapportent-elles à la recherche payante ?

(Autre que ces trois mots que vous avez mentionnés plus tôt : Ciblage. Suivi. Attribution)

Je suis content que vous ayez demandé.

Dans le passé, la recherche était axée sur les mots-clés et les produits.

La structure du compte et de la campagne était basée sur des produits ou des services, et les spécialistes du marketing de recherche atteignaient leur public en fonction des mots clés qu’ils avaient sélectionnés.

La recherche a évolué pour devenir centrée sur l’audience, déplaçant l’accent des produits et des mots-clés vers l’audience.

Les spécialistes du marketing de recherche d’aujourd’hui peuvent tirer parti de stratégies pour atteindre un public spécifique – et personnaliser le message et la page de destination en fonction de ce qu’ils savent sur un public spécifique.

Aujourd’hui, nous prenons des mots clés, ajoutons des données démographiques, connectons vos données à la puissance de l’intelligence Microsoft et ajoutons un ciblage d’audience pour vous aider à identifier vos clients cibles.

Nous pouvons inclure des audiences, exclure des audiences, nous pouvons créer des combinaisons personnalisées d’actions ou d’audiences à inclure ou exclure ensemble pour atteindre un segment de niche très spécifique.Diagrammes de Venn expliquant le fonctionnement de l'inclusion et de l'exclusion ciblant l'audience.

Voici 7 choses à considérer autour de la segmentation pour le ciblage d’audience

1. Connaître Votre public et créez une segmentation et des listes utiles

N’oubliez pas que vous n’êtes pas toujours votre public cible.

Si vous souhaitez commencer par la segmentation d’audience la plus simpliste, je vous recommande les deux segments suivants : ceux qui vous connaissent et ceux qui ne vous connaissent pas.

Ensuite, vous commencez à définir et à créer d’autres segments d’audience à partir de là.

  • Ceux qui abandonnent un panier.
  • Ceux qui ont acheté un produit spécifique.
  • Ceux qui étudient et interagissent avec un produit ou un service mais n’ont pas encore acheté.
  • Ceux qui recherchent des options biologiques ou respectueuses de l’environnement.
  • Ceux qui sont sensibles au prix.

La liste continue encore et encore et encore. Mais rappelez-vous, ce n’est pas parce que vous pouvez segmenter que vous devez le faire.

Si vous n’allez pas ajuster les leviers.

2. Éduquer Vous-même sur les différents besoins et attentes de vos publics

Vous pouvez ajuster votre message et le copier pour vos clients les plus fidèles – et vous voudriez qu’il soit différent de quelqu’un qui vient juste de vous découvrir et d’en savoir plus sur votre marque, vos produits et vos services.

3. Se concentrer sur les mots que votre public utilise (pas seulement ceux que vous utilisez)

Lorsque je travaillais dans l’espace de voyage, nous avions souvent des hôteliers qui disposaient de chambres accessibles ADA.

Ils enchérissaient souvent sur des mots clés tels que « chambres d’hôtel accessibles » ou « hôtels adaptés aux fauteuils roulants ».

C’est un bon début, mais ce n’est pas nécessairement la recherche des personnes en fauteuil roulant.

Ils recherchent peut-être des « hôtels avec douches accessibles en fauteuil roulant ».

Vous voyez l’écart entre les mots clés ?

Prendre [roll-in showers] en tant que mot clé proxy et utilisez-le dans un outil de découverte de mots clés tel que Microsoft Advertising Intelligence pour découvrir des mots clés similaires et autres que votre public peut utiliser.

Cela vous permet de créer un ensemble de mots clés plus inclusif qui engage vraiment votre public cible.

4. Comprendre Comment ajuster les leviers disponibles pour répondre à votre public et à ses besoins

Les audiences peuvent être appliquées au niveau du groupe d’annonces ou de la campagne.

Une fois qu’une audience est appliquée, vous pouvez ajuster votre stratégie en décidant des fonctionnalités que vous souhaitez ajuster tout en atteignant cette audience.

La fonctionnalité ou les leviers disponibles sont :

  • Mots clés.
  • Modificateurs d’enchères (ou CPC)
  • Copie publicitaire.
  • Page de destination.

Vous pouvez changer la façon dont vous atteignez votre public en ajustant un ou tous ces leviers.

Vous pouvez sélectionner différents mots-clés à cibler en fonction de l’audience.

Vous pouvez ajuster la stratégie d’enchères et l’optimiser par rapport à un CPA différent par audience.

Vous pouvez ajuster la copie de l’annonce et le message pour un public.

Et enfin, vous pouvez cibler une page de destination différente ou unique pour un public.

5. Refonte le rôle du ciblage d’audience joue

Incorporez des mots-clés, une langue et un contenu plus inclusifs en plus des campagnes personnalisées.

6. DocumentDocuments, Documents

Pourquoi le document est-il sur la liste ?

Parce que vous voudrez documenter qui sont vos publics, les différences dans les mots-clés ou les messages pour atteindre le public, etc.

Bien que votre stratégie de segmentation puisse vous sembler vraiment intuitive et directe, vos collègues ou votre patron pourraient-ils comprendre si vous vouliez prendre des vacances prolongées ?

Si vous documentez dès le départ, vous disposez des informations dont ils ont besoin pour comprendre qui, quoi, où, pourquoi et comment vous mettez en œuvre votre stratégie d’audience.

sept. Devenir un leader dans la stratégie de recherche basée sur l’audience

Mais rappelez-vous, commencez petit (et basique), puis testez et développez au fur et à mesure que vous comprenez mieux et mieux comprendre votre public.

Le plus grand défi de cette stratégie est que la segmentation et le ciblage de l’audience pourraient rendre les structures de compte PPC folles.

Il a la possibilité d’agrandir de manière exponentielle les comptes. Ce n’est pas mon but avec cette stratégie.

L’objectif ou l’idée est d’utiliser les données dont nous disposons pour créer des expériences meilleures et plus significatives avec nos clients.

Bien sûr, vous utilisez peut-être le ciblage d’audience à partir d’audiences sur le marché, de RLSA, d’audience personnalisée et de correspondance client, peut-être même des combinaisons personnalisées.

Mais le faites-vous avec l’objectif de votre client et de ses besoins, ou avec l’objectif de vos objectifs marketing et de vos besoins marketing ?

Eeks. Je l’ai dit.

Cela peut être un problème si vous vous concentrez uniquement sur vous et non sur le client.

Le rendre exploitable : la segmentation d’audience en action

D’accord, il est maintenant temps de s’amuser en passant d’une théorie ou d’un concept à l’action.

Tout d’abord, par souci de brièveté, je ne vais pas passer par toutes les étapes énumérées ci-dessus. Au lieu de cela, je vais le simplifier.

À ce stade, vous avez identifié votre public et sa place dans le parcours client, ses souhaits et ses besoins.

Voici comment vous implémentez cela.

Inclusion du public : renouer avec les consommateurs qui ont abandonné leur panier d’achat, mais qui effectuent toujours des recherches

Commençons par un exemple simple de réengagement avec des consommateurs qui sont allés sur un site de commerce électronique, ont ajouté un article à leur panier, puis sont repartis sans finaliser l’achat.

Il s’agit d’un scénario assez courant, étant donné qu’en moyenne, les détaillants peuvent avoir un taux de conversion de 1 à 10 %.

Cela signifie que 90 à 99 % des consommateurs visitent le site et repartent sans effectuer d’achat.

L’abandon du panier ne signifie pas que l’utilisateur n’est plus intéressé, surtout si ce consommateur cherche toujours à comparer des produits, à évaluer des produits concurrents et à lire des avis.

Visuel sur les étapes pour créer l'inclusion du public

Étape 1: Le site de commerce électronique peut créer une cible d’audience pour des pages spécifiques de son site Web et des actions sur son site Web, telles que les clics sur le bouton « Ajouter au panier » et les consommateurs qui ne se rendent pas à la page « Merci d’avoir commandé ».

Ce sont des abandonneurs de panier.

Ils peuvent avoir de nombreuses raisons pour lesquelles ils ont abandonné le panier d’achat, de l’indécision aux distractions quotidiennes, en fermant accidentellement une fenêtre de navigateur lors de la recherche de codes promotionnels, ou le consommateur peut être multitâche et faire des achats lors d’un appel professionnel.

Quelle que soit la raison, le panier a été abandonné.

Étape 2: Vous appliquez l’audience via des listes de remarketing pour les annonces du Réseau de Recherche (RLSA) et l’appliquez à une campagne ou à un groupe d’annonces spécifique avec un modificateur d’enchère positif.

Le modificateur d’enchère positif signifie que vous incluez cette audience pour voir vos annonces. Dans ce cas, je souhaite atteindre les abandons de panier qui appartiennent à la catégorie des indécis.

Ils ont ajouté le produit au panier, cependant, ils recherchent et consultent toujours les avis, comparent et évaluent les produits de mon concurrent direct.

J’appliquerais cette liste RLSA à un groupe d’annonces avec des mots clés liés au nom du concurrent, au nom du produit du concurrent et au nom de mon produit, ainsi que des termes tels que avis, avis et comparaison.

Étape 3: Ici, vous évaluez les leviers d’audience à utiliser. Les leviers dont vous disposez sont le modificateur d’enchère, les mots clés, le texte publicitaire et la page de destination.

Chaque groupe d’annonces peut utiliser n’importe quelle combinaison de leviers pour personnaliser la manière dont vous interagissez avec l’audience.

Ici, je mettrais à jour la copie publicitaire pour mettre en évidence la proposition de valeur du produit, en particulier par rapport au produit d’un concurrent, et si j’espérais remporter la vente en fonction du prix, j’inclurais également les prix ou les promotions.

Pour la page de destination, si vous avez du contenu avec des critiques et des comparaisons de produits, je le comparerais à la fois au panier avec le produit ajouté au panier et à la page de produit standard pour voir si cela améliore les conversions.

Étape 4: Enfin, en appliquant tous ces éléments ensemble, vous avez la possibilité d’atteindre un public de consommateurs qui ont abandonné le panier mais qui évaluent encore leurs options.

Exclusion d’audience : concentrez vos campagnes de recherche de marque sur les nouveaux consommateurs (ou ceux qui n’ont pas récemment acheté, ne se sont pas connectés à votre site Web ou ne sont pas déjà membres de votre programme de fidélité)

Dans ce scénario suivant, explorons comment les audiences peuvent être utilisées pour atteindre de nouveaux consommateurs nets ou des consommateurs qui n’ont pas interagi avec votre site Web pendant une période spécifique, mais qui recherchent directement votre marque ou vos produits.

Cette stratégie peut être utile si vous essayez de développer votre entreprise en atteignant de nouveaux consommateurs nets.

Cela peut également aider à réduire votre CPA pour les mots clés de marque, car vous choisissez d’exclure un public de ceux qui ont interagi avec vous dans le passé.

Je peux choisir de mettre en œuvre cette stratégie si j’attribue une valeur différente à l’acquisition d’un nouveau client par rapport à l’engagement d’un client existant.

Cela peut vous permettre de modifier votre stratégie d’enchères pour toucher de nouveaux consommateurs.

Visuel pour expliquer le scénario d'exclusion

Étape 1: Créez une cible d’audience pour les utilisateurs qui ont visité votre domaine.

Dans ce scénario, nous choisissons 180 jours ou environ 6 mois pour la durée de la liste, cependant, vous pouvez choisir une période plus courte ou plus longue.

Étape 2: Vous appliquez l’audience via les listes de remarketing pour les annonces du Réseau de Recherche (RLSA) à une campagne ou à un groupe d’annonces spécifique avec un modificateur d’enchères de -100 %.

Un modificateur d’enchères de -100 % empêche une audience de voir une annonce.

Étape 3: Vous évaluez les leviers d’audience à utiliser.

Les leviers dont vous disposez sont le modificateur d’enchère, les mots clés, le texte publicitaire et la page de destination.

Chaque groupe d’annonces peut utiliser n’importe quelle combinaison de leviers pour personnaliser la manière dont vous interagissez avec l’audience. Ici, je mettrais à jour le texte publicitaire pour mettre en valeur la marque et les produits.

J’ajusterais également ma stratégie d’enchères pour qu’elle apparaisse vers le haut de la page afin d’augmenter la visibilité et la notoriété.

Étape 4: En appliquant tous ces éléments ensemble, vous avez la possibilité d’atteindre un public de chercheurs qui n’ont pas visité votre site Web.

Combinaisons personnalisées : fidélisez les acheteurs par abonnement dont l’abonnement est sur le point d’expirer (et passez devant eux s’ils recherchent vos clients directs !)

Dans ce scénario, nous combinons les exemples précédents montrant comment vous pouvez inclure certains publics et en exclure d’autres afin d’être plus ciblé avec votre publicité de recherche payante.

L’utilisation à la fois de l’inclusion et de l’exclusion peut permettre d’atteindre des segments très spécifiques de clients en fonction de ce qu’ils recherchent et du message que vous incluez.

Cette stratégie est plus avancée et vous oblige à réfléchir :

  • Segments d’audience.
  • Leurs besoins.
  • Comment les utilisateurs interagissent avec une marque et un site Web.
  • Comment vous pouvez modifier les mots clés, le message ou la stratégie d’enchères pour atteindre cet ensemble de consommateurs.

Rappelez-vous quand j’ai dit « Document, Document Document ». Ce scénario devrait vous aider à comprendre pourquoi !Explication visuelle du scénario 3, utilisant l'inclusion et l'exclusion de plusieurs listes pour créer une segmentation de combinaison personnalisée.

Étape 1: Il existe plusieurs façons de créer cette cible d’audience à exclure.

Si vous avez un programme de fidélité, vous pouvez utiliser la correspondance client pour créer une liste des membres du programme de fidélité ou des personnes qui ont récemment acheté un produit.

Si votre site Web a un état connecté, vous pouvez également créer une liste RLSA d’utilisateurs qui se sont connectés avec succès à leur compte.

Étape 2: Vous appliquez l’audience via les listes de remarketing pour les annonces du Réseau de Recherche (RLSA) à une campagne ou à un groupe d’annonces spécifique avec un modificateur d’enchères de -100 %.

Un modificateur d’enchères de -100 % empêche une audience de voir une annonce.

Dans ce scénario, j’ajouterais l’exclusion d’audience aux mots clés de la marque, à mon URL et à tous les groupes d’annonces autour des noms de mes programmes de fidélité et de récompenses.

Étape 3: Vous évaluez les leviers d’audience à utiliser. Les leviers dont vous disposez sont le modificateur d’enchère, les mots clés, le texte publicitaire et la page de destination.

Chaque groupe d’annonces peut utiliser n’importe quelle combinaison de leviers pour personnaliser la manière dont vous interagissez avec l’audience.

Ici, je mettrais à jour le texte publicitaire pour mettre en valeur votre marque et la proposition de valeur de votre marque.

Vous pouvez également envisager d’ajuster la stratégie d’enchères pour qu’elle apparaisse en haut de la page afin d’augmenter la visibilité et la notoriété.

Étape 4: En appliquant tous ces éléments ensemble, vous avez la possibilité d’empêcher vos clients les plus fidèles de s’engager avec vos publicités payantes.

Cette stratégie peut toutefois être risquée, car vous empêchez des personnes de voir vos annonces.

Cette stratégie n’est pas recommandée si votre site Web n’est pas bien classé (près du haut de la première page) dans les résultats de recherche organiques.

Confidentialité, personnalisation et PPC s’unissent parfaitement

Le pouvoir des audiences est de tirer parti des données dont nous disposons pour créer et personnaliser l’expérience client.

C’est ainsi que la confidentialité (collecte et utilisation des données), la personnalisation et le PPC se rejoignent parfaitement.

Laissez-moi vous entendre ! Comment comptez-vous utiliser la segmentation et le ciblage d’audience ?

Davantage de ressources:

  • Médias payants et confidentialité : ce qui change et ce que cela signifie pour les spécialistes du marketing
  • PPC Today – Lâcher prise sur ce qu’on nous a appris
  • Comment tirer parti des données de première partie pour améliorer les performances PPC

Crédits image

Images In-Post : Microsoft

Boostez votre stratégie de personnalisation avec du contenu dynamique

0

Certains utilisateurs peuvent être prêts à acheter tandis que d’autres ont besoin de plus d’informations ou préfèrent parcourir et comparer des sites. Le contenu dynamique vous permet d’atteindre toutes ces personnes en temps réel.

Mais qu’est-ce que c’est et quelle est sa place dans votre mix marketing ?

Le contenu dynamique est le contenu d’une page Web, d’un e-mail ou d’une publicité qui change en fonction du comportement d’un utilisateur.

À l’aide d’un système de gestion de contenu (CMS), vous pouvez prédéfinir des comportements d’utilisateurs qui signaleront le contenu à ajuster.

Ces comportements d’utilisateur incluent :

  • Comportement d’achat.
  • Pages visitées.
  • Événements visités.
  • Données de localisation.
  • Cycle de vie client.
  • Temps passé sur le site.
  • Personnalités de l’acheteur.
  • Métriques d’engagement.

Le CMS associe ensuite le comportement de l’utilisateur au contenu approprié.

Ensuite, lorsque les utilisateurs interagissent avec votre site ou d’autres actifs marketing, le CMS déclenche un contenu pertinent pour les faire descendre dans l’entonnoir de l’acheteur.

Un exemple typique de contenu dynamique est celui des sites de vente au détail en ligne. Les utilisateurs voient les produits recommandés, les e-mails concernant les paniers abandonnés ou les publicités pour les produits pertinents.

Contenu dynamique vs contenu statique

Le contenu statique est l’opposé du contenu dynamique : ce sont les pages du site Web qui restent les mêmes, peu importe qui les consulte.

Concrètement, contenu dynamique :

  • Peut être personnalisé.
  • Est basé sur une base de données.
  • Est une expérience plus conviviale.

D’autre part, le contenu statique :

  • Est stocké sur des fichiers HTML.
  • Ne change pas ou ne reconnaît pas le comportement.
  • Ne prend pas longtemps à créer.

Pour les petits sites Web, comme les portefeuilles, il peut être avantageux d’utiliser des pages statiques car il y a moins de contenu à parcourir pour l’utilisateur.

De plus, de nombreux éditeurs de sites Web utilisent simultanément du contenu dynamique et statique.

Par exemple, leur page d’accueil et leur blog peuvent être dynamiques, mais leur page de tarification est statique puisque ces informations ne changent jamais.

Avantages du contenu dynamique

Le contenu dynamique peut fournir des informations précieuses aux éditeurs de sites en fonction du comportement des utilisateurs. Certains avantages incluent :

  • Une expérience personnalisée: En créant une expérience personnalisée pour chaque type de client, vous pouvez contribuer à renforcer la confiance et la pertinence.
  • Parcours d’acheteur guidé: Le contenu dynamique peut aider à guider les utilisateurs dans l’entonnoir de l’acheteur de manière organique, car ils disposent du contenu dont ils ont besoin pour prendre une décision d’achat.
  • Pertinence: Étant donné que les utilisateurs reçoivent un contenu pertinent, le contenu dynamique réduit le taux de rebond.
  • Automatique: Une fois que vous avez configuré le contenu dynamique, vous n’avez pas besoin de le surveiller.
  • Engagement: Les préférences de l’utilisateur sont chargées une fois le site revisité, ce qui crée une expérience plus rapide pour l’utilisateur.

De plus, les clients réagissent bien au contenu dynamique. Certaines statistiques incluent:

  • Les e-mails avec des lignes d’objet personnalisées ont 26 % plus de chances d’être ouverts.
  • 80 % des consommateurs sont plus susceptibles de faire affaire avec une entreprise qui offre des expériences personnalisées.
  • 52% des clients attendent des offres personnalisées.

Exemples de contenu dynamique

En tant qu’internaute actif, vous avez rencontré des sites Web ou d’autres types de contenus dynamiques.

Voici des exemples courants de contenu dynamique :

  • Lignes d’objet d’e-mail personnalisées.
  • Produits recommandés sur les sites de commerce électronique.
  • Annonces faisant la promotion de produits que vous parcouriez précédemment.
  • Prix ​​spéciaux en fonction de l’emplacement.
  • E-mails de panier abandonné.

Lorsque les spécialistes du marketing utilisent du contenu comme les exemples ci-dessus, ils recueillent des informations précieuses, telles que :

  • Combien de fois un utilisateur visite-t-il un site Web ?
  • Quelles pages les utilisateurs voient-ils et combien de temps y restent-ils ?
  • Quels produits les utilisateurs ont-ils déjà consultés ou achetés ?
  • Quels mots clés ont amené l’utilisateur sur un site Web ?

Ces informations peuvent aider les spécialistes du marketing à offrir une expérience plus personnalisée aux utilisateurs.

Stratégies de contenu dynamique

Comme toutes les stratégies marketing, le contenu dynamique doit avoir un but sur votre site.

Avant de mettre en œuvre un contenu dynamique, vous devez vous demander comment il aidera les clients à naviguer sur votre site. Envisagez des questions telles que :

  • Qu’est-ce que j’essaie d’amener le client à faire ?
  • Quel type de contenu sera le plus utile ?
  • Quel chemin est-ce que je veux que le client emprunte ?
  • Comment le client interagit-il avec ma marque (par exemple, médias sociaux, recherche, e-mail) ?

Ces questions peuvent aider à orienter une stratégie plus significative et ciblée pour créer une meilleure expérience client.

Offres spéciales

Vous pouvez utiliser le contenu dynamique pour proposer de nouvelles offres avec des offres téléchargeables.

Par exemple, vous avez un téléchargement d’eBook que vous avez proposé aux clients.

Les déclencheurs dynamiques peuvent suggérer une offre alternative s’ils ont déjà téléchargé l’eBook.

De plus, vous pouvez fournir différents champs de formulaire à d’autres clients pour recueillir plus d’informations. Vous pouvez utiliser ces informations pour comprendre quelles offres proposer.

Guider les gens dans l’entonnoir

En tant que spécialistes du marketing, nous devons nous assurer que les clients potentiels obtiennent les informations nécessaires pour prendre une décision d’achat. Le contenu dynamique peut aider.

Le comportement des visites précédentes peut déterminer l’intention d’un utilisateur et pointer vers un contenu qui peut le guider vers une décision d’achat.

Un excellent exemple de cela est une campagne de maturation par e-mail.

Ces campagnes sont basées sur le contenu que l’utilisateur a précédemment visité.

Ensuite, les spécialistes du marketing envoient du contenu connexe à l’utilisateur, en espérant que cela l’aidera à prendre une décision d’achat.

Donnez plus d’accès aux clients réguliers

Vous avez de nombreuses quantités de contenu à donner, mais il est caché derrière un formulaire ?

Bien qu’il s’agisse d’une excellente tactique de génération de prospects, vous pouvez voir des clients réguliers remplir des formulaires à plusieurs reprises pour y accéder.

Cependant, vous avez toutes leurs informations s’ils ont déjà rempli un formulaire.

Au lieu de demander à vos clients fidèles de remplir des formulaires sans fin, vous pouvez utiliser un contenu dynamique pour reconnaître les clients réguliers.

Cette action peut les aider à contourner le formulaire et à accéder directement au contenu.

Fournir un contenu différent

Le contenu dynamique peut vous aider à rester pertinent pour de nombreux clients différents en fonction de leur emplacement et de leurs besoins.

Par exemple, si vous êtes un site Web de vêtements, vous pouvez créer d’autres images et contenus de page qui s’adressent à un client dans une zone désertique tout en proposant du contenu à un client dans un climat beaucoup plus froid.

De plus, si vous avez un blog, vous pouvez proposer des articles plus pertinents à l’utilisateur en fonction des données précédentes.

Par exemple, supposons qu’un utilisateur consulte des blogs concernant la création de liens.

Le contenu dynamique peut utiliser ces données pour leur proposer davantage de sujets de création de liens lors de leur prochaine visite sur le blog.

Diffusez des annonces ciblées

Certaines publicités vous suivent partout. Il s’agit d’une autre forme de contenu dynamique.

Ces publicités utilisent votre comportement de recherche pour proposer aux utilisateurs des produits pertinents.

Vous pouvez également utiliser ces publicités ciblées pour les téléchargeables, les livres électroniques, les rappels d’événements ou d’autres données démographiques.

Le contenu dynamique peut vous aider à découvrir une multitude d’informations sur vos clients.

Cependant, plus important encore, il peut créer une expérience personnalisée pour les utilisateurs qui conservent un contenu pertinent devant eux.

Cette stratégie crée une expérience Web plus personnalisée et sur mesure pour augmenter les clients réguliers.

Davantage de ressources:

  • Quel est l’impact d’une page construite dynamiquement en temps réel sur le référencement ?
  • 3 façons dont les meilleurs sites Web personnalisent le contenu sur site
  • Contenu parfaitement optimisé du début à la fin

Image en vedette : Roman Samborskyi/Shutterstock