Accueil Tags Presse

Tag: presse

SEO pour les éditeurs de presse : votre prochain événement incontournable

0

Ce message a été sponsorisé par News & Editorial SEO Summit (NESS). Les opinions exprimées dans cet article sont celles du sponsor.

L’optimisation des moteurs de recherche a des tactiques différentes selon les industries, en particulier pour les éditeurs de nouvelles.

Nos efforts de référencement diffèrent de ceux, disons, du commerce électronique ou local.

Nous savons qu’il ne s’agit pas d’une approche unique.

C’est pourquoi le News & Editorial SEO Summit (NESS) est fait pour vous !

Les 4 et 5 octobre, vous pourrez avoir accès aux meilleurs esprits des secteurs du référencement et de l’édition qui partageront leurs idées et leur expertise.

Vous découvrirez :

  • Les stratégies les plus efficaces pour le contenu d’actualités et le référencement permanent.
  • Ce qui motive les algorithmes basés sur la qualité de Google dans News et Discover.
  • L’actualité de l’AMP et du référencement technique pour les éditeurs.
  • Comment utiliser les données d’analyse pour renforcer votre croissance numérique.

Présenté par NewsSEO.io, l’une des communautés de référencement d’actualités les plus engagées sur le Web, cet événement vous fournit des informations cruciales sur les stratégies de recherche organique qui vous aideront à augmenter votre trafic.

Puisez dans une richesse d’expérience SEO

NESS 2022 mettra en vedette des conférenciers de publications établies ainsi que certains des meilleurs experts en recherche aujourd’hui.

Conférenciers NESS 2022

Obtenez de nouvelles informations SEO actuelles, du contenu, des conseils et des astuces des plus grands esprits SEO de l’industrie de l’information :

  • Claudio E. CabreraThe Athletic : journalisme en direct, stratégies et tactiques de référencement.
  • Léonie Roderick et Ben DilksThe Times : que signifient les paywalls pour le référencement ?
  • Marc BurkaAngi : Commerce & Affiliate SEO pour les éditeurs.
  • Caroline ShelbyDawn Patrol LLC : Utilisation réussie des articles automatisés.
  • Alli BerryTheStreet : Workflows de contenu pour la domination SERP.
  • Koray Tuğberk GÜBÜRSEO holistique et numérique : comment les moteurs de recherche tirent parti des articles basés sur l’opinion pour le classement.
  • Jean ShehataCondé Nast, NESS & NewzDash Fondateur : Top Stories État de l’Union.
  • Barry AdamsFondateur de Polemic Digital & NESS : Le dernier cri en matière de référencement technique pour les sites Web d’actualités.
SEO pour les éditeurs de presse : votre prochain événement incontournable

Panneaux NESS 2022

En plus de nos 10 événements au sommet individuels, vous aurez la possibilité de poser vos questions plus spécifiques sur le référencement des actualités lors de nos deux tables rondes axées sur la croissance :

  • Demandez aux référenceurs: Où vous pouvez poser à ce panel d’experts, Claudio E. Cabrera, Carolyn Shelby, Koray GÜBÜR, Barry Adams et John Shehata, des questions sur le référencement de leur site Web.
  • Évolution de carrière: Écoutez Lily Ray, Chris Moran, Paul Shapiro, Louisa Frahm, Barry Adams et John Shehata parler de leur cheminement de carrière dans le référencement et la publication d’actualités.

Après avoir assisté à cet événement, vous pourrez appliquer ce que vous avez appris à vos sites Web pour augmenter votre trafic organique.

Utilisez « SEJ22 » pour économiser 25% sur votre billet →

Assurez-vous que vos connaissances SEO on-page et techniques sont à jour. Avec toutes les mises à pied et les mises à jour surprises des algorithmes, le perfectionnement et le réseautage sont désormais plus critiques que jamais.

Posez vos questions sur le référencement des actualités : entièrement en ligne et en direct

Toutes les sessions seront en direct et les enregistrements ne seront disponibles qu’aux détenteurs de billets après l’événement.

Nous imiterons un véritable événement en direct où vous aurez de grandes opportunités de passer du temps avec les experts, de leur parler en tête-à-tête et de renforcer vos connexions et vos connaissances grâce au réseautage dans les cabines !

Avec un seul billet, vous aurez un accès complet à toutes les conférences des deux jours et aurez la possibilité de poser vos questions directement à notre panel de conférenciers à la clôture de l’événement.

Qu’est-ce que le News & Editorial SEO Summit ?

Même s’il existe de nombreuses communautés et sommets SEO, il n’y a pas eu d’événement dédié aux éditeurs d’actualités ou aux professionnels du référencement qui travaillent avec des sites d’actualités.

La visibilité dans l’écosystème de Google est une source cruciale de lecteurs pour tous les éditeurs en ligne, et les informations sur la manière de l’optimiser peuvent être difficiles à trouver.

Le News and Editorial SEO Summit (NESS) est là pour relever les défis uniques auxquels l’industrie de l’information est confrontée en matière de référencement.

Ce deuxième événement annuel en ligne en direct fournira des informations d’experts, une direction et des opportunités de réseautage inestimables avec les meilleurs esprits de l’édition et du référencement.

De Google Actualités à Discover, des Top Stories aux applications d’actualités, vous apprendrez ce qu’il faut pour accroître votre présence dans tous les lieux organiques où les actualités sont diffusées.

Un sommet conçu pour les éditeurs de presse

NESS est idéal pour :

  • Journalistes et éditeurs impliqués dans la rédaction et la publication quotidiennes de contenus d’actualités qui souhaitent s’assurer que leurs articles ont les meilleures chances d’être classés dans Top Stories et Google News.
  • Les développeurs Web qui souhaitent s’assurer que leurs sites Web respectent les dernières exigences techniques de Google et suivent les meilleures pratiques SEO pour l’exploration et l’indexation.
  • Des professionnels du référencement travaillant avec des éditeurs qui souhaitent mettre à jour leurs connaissances et apprendre auprès d’experts dans le domaine.
  • Stratèges de croissance d’audience à la recherche de moyens de maximiser le trafic et de trouver de nouvelles avenues pour les visites de recherche organique.

Réclamez votre espace et achetez un billet pour le deuxième sommet annuel NESS dès aujourd’hui !

ACHETER UN TICKET

Les communiqués de presse sont-ils toujours bons pour le référencement ?

0

Chaque professionnel des relations publiques connaît le pouvoir du communiqué de presse.

Que vous lanciez un nouveau produit, annonciez une fusion ou que vous souhaitiez partager toute autre information notable, le communiqué de presse est un excellent moyen de diffuser cette information.

Mais cela a-t-il un impact sur vos efforts de référencement ?

Si vous êtes là depuis assez longtemps, vous vous souviendrez peut-être que les optimiseurs de moteur de recherche les utilisaient pour intégrer des mots-clés dans leurs sites. Est-ce que ça marche toujours ?

Et qui plus est, s’il existe un lien entre les classements de recherche et la qualité des communiqués de presse, comment franchir la frontière entre leur optimisation pour les moteurs de recherche et le respect des directives journalistiques ?

Évidemment, ce ne sont pas des questions simples à répondre, mais n’ayez pas peur ; nous sommes là pour vous guider.

Lisez la suite pour plus d’informations sur les communiqués de presse et comment les utiliser dans le cadre de votre stratégie en ligne.

Qu’est-ce qu’un communiqué de presse ?

Vous savez probablement déjà qu’un communiqué de presse est une déclaration officielle informant les journalistes d’un événement marquant.

Il vous permet de diffuser rapidement des informations (et d’aider à façonner le récit qui les entoure) à un réseau de journalistes, dans le but ultime de les faire figurer sur une plateforme d’informations réputée.

Voici un exemple de communiqué de presse de Google Cloud :

Voici un exemple de communiqué de presse de Google Cloud.

Comme vous pouvez le voir, ce communiqué de presse donne aux lecteurs un aperçu rapide de l’actualité dans un titre, étoffe cette information dans le sous-titre, puis plonge plus profondément dans les détails au fur et à mesure que l’article se poursuit.

Les étudiants et les journalistes débutants sont souvent chargés de les écrire dans ce que l’on appelle une «pyramide inversée», où les informations les plus importantes sont données à l’avance.

Au cas où vous ne l’auriez pas encore compris (et nous sommes sûrs que vous l’avez fait), les organisations envoient des communiqués de presse pour plusieurs raisons, notamment :

  • Pour se faire une réputation.
  • Pour obtenir une couverture médiatique.
  • Pour contrôler une crise – publier d’abord votre version de l’histoire est bénéfique lorsque les choses tournent mal.

Au fur et à mesure que la technologie des médias s’est améliorée et que nous sommes passés à un cycle d’actualités plus court, les entreprises ont trouvé une nouvelle raison d’envoyer des communiqués de presse : obtenir des liens à partir de sites d’actualités réputés.

Et, par conséquent, booster le référencement.

Une (brève) histoire des communiqués de presse pour le référencement

Alors que les communiqués de presse existent depuis 1906, lorsque Ivy Lee a publié le premier pour couvrir un accident de chemin de fer, ils ont pris une nouvelle importance à l’ère numérique.

Et comme tout ce qui a stimulé le succès du référencement, les liens vers les communiqués de presse ont bien commencé.

Et puis vinrent les abus. (Choquant, non ?)

Une fois que les gens ont compris que les liens de nouveaux sites de premier ordre pouvaient aider au classement, ils ont commencé à écrire toutes sortes de communiqués de presse pour toutes sortes de choses – même sur des événements non pertinents comme l’embauche de nouveaux employés (malheureusement, toujours courant) ou le changement de couleur. de leur tapis. (Histoire vraie. J’ai sérieusement vu celle-ci !)

Tous les spams ont conduit Google à remarquer et à pénaliser les sites qui portaient ces liens.

Le résultat?

Les sites « Newswire » ont ajouté l’attribut nofollow aux liens.

Alors oui, vous pouvez toujours obtenir des liens à partir de communiqués de presse.

Mais comme ce seront des liens nofollow, ils pourraient ne pas aider votre référencement.

Voici ce que John Mueller de Google en a dit en 2018 :

« (N)ous essayons d’ignorer les liens de choses comme les communiqués de presse parce que nous savons, en général, que les entreprises publient elles-mêmes les communiqués de presse. Ainsi, tous les liens qui s’y trouvent sont essentiellement placés par eux-mêmes.

Mais si ces liens existent et qu’ils existent, ce n’est pas quelque chose dont vous devez vous inquiéter, car vous ne pouvez pas vraiment tous les récupérer.

Je ne me fierais tout simplement pas à ce genre de communiqués de presse comme stratégie pour créer des liens pour un site Web, car, comme je l’ai dit, nous ignorons la plupart d’entre eux.

Les communiqués de presse sont-ils toujours pertinents aujourd’hui ?

Donc, si vous n’obtenez pas le crédit SEO pour les liens provenant de sites d’actualités, vaut-il toujours la peine d’inclure les communiqués de presse dans votre stratégie numérique ?

Réponse courte : Oui.

Cependant, il y a une chose importante que vous devez absolument garder à l’esprit. C’est-à-dire Pourquoi vous envoyez un communiqué de presse.

Est-ce pour :

  • Informer les gens d’un grand événement que votre entreprise organise ?
  • Annoncer la sortie d’un nouveau produit ou service ?
  • Attirer l’attention sur votre marque ?
  • Empêcher une crise d’exploser ?

Si vous pouvez répondre « oui » à l’une de ces questions, alors allez-y et écrivez ce communiqué de presse.

Mais si vous le faites pour gagner des liens vers votre nouveau site, arrêtez immédiatement.

Même si le « fil de presse » renvoie vers vous, le lien peut ne rien faire pour vous aider sur les SERP de Google.

Mais voici le problème : cette dernière phrase n’est pas strictement vrai. Il existe un moyen d’utiliser les communiqués de presse pour stimuler le référencement ; ce n’est tout simplement pas dans la façon dont vous pensez.

Comment optimiser un communiqué de presse pour bénéficier du référencement

Bien que les communiqués de presse ne le fassent pas directement avoir un impact sur les classements de recherche, ils peuvent les booster indirectement.

Par exemple, vous pourriez être présenté sur un site d’actualités et susciter l’intérêt des gens.

Intrigués par votre communiqué, ils affluent vers votre site, boostant ainsi votre trafic.

S’ils aiment votre site, ils resteront et cliqueront sur différentes pages.

Et si votre contenu est incroyable, ils le partageront sur les réseaux sociaux ou y feront un lien sur leurs propres sites, vous faisant gagner (vous l’aurez deviné !) des liens de qualité.

Et ceux-ci vont booster votre référencement.

Alors, des backlinks spammés obtenus grâce à des actualités de mauvaise qualité ?

Non.

Une tonne de trafic et de backlinks de nouveaux fans ?

Oui.

C’est ainsi que vous « optimisez » un communiqué de presse pour le référencement.

Comment créer et partager un communiqué de presse

Maintenant que vous avez compris l’importance d’utiliser les communiqués de presse dans vos efforts de marketing numérique, il est temps de passer aux choses sérieuses de les créer et de les partager.

Les écrire est beaucoup plus facile que vous ne le pensez. Pour créer votre premier, suivez ces trois étapes faciles :

1. Faites quelque chose d’intéressant

Non, changer la couleur de votre tapis ne compte pas. À moins que vous ne travailliez dans le bureau ovale, cela pourrait présenter un intérêt mineur.

Mais « digne d’intérêt » ne signifie pas nécessairement « énorme ».

Vous pouvez simplement organiser un événement.

Ou vous pouvez faire une étude sur quelque chose qui intéresse votre public.

Vous pouvez également modifier un produit ou un service pour le rendre meilleur.

Une fois que vous avez décidé de votre événement digne d’intérêt, assurez-vous de sur-livrer.

Donnez tout.

2. Rédigez un communiqué de presse accrocheur

Commencez avec un titre qui attire l’attention de votre public.

Comme celui-ci de Starbucks.

Les communiqués de presse sont-ils toujours bons pour le référencement ?

Assurez-vous que votre communiqué de presse est court et se lit comme un article de journal.

Les journalistes adorent pouvoir copier et coller directement à partir de celui-ci lorsqu’ils écrivent leur histoire.

Assurez-vous que votre communiqué de presse est court et se lit comme un article de journal.

Conseils importants à garder à l’esprit lors de la rédaction de votre communiqué de presse :

  • Écrivez à la troisième personne.
  • Soyez bref (400 à 500 mots est une excellente règle de base).
  • Ajoutez des captures d’écran et d’autres médias intéressants.
  • Allez droit au but (tuez les peluches).
  • Parlez directement aux lecteurs (coupez le jargon).

3. Partagez votre communiqué de presse avec les bons journalistes

Quoi que vous fassiez, ne spammez pas une centaine de journalistes en espérant que l’un d’entre eux écrira sur vous.

Faites d’abord vos recherches.

Par exemple, vous venez de faire une étude qui a révélé que 56 % des mères sont mécontentes du programme de repas de leur école.

Au lieu de distribuer votre communiqué de presse à toute personne dont vous pouvez trouver l’adresse e-mail, trouvez quelqu’un qui écrit dans un domaine connexe.

L’utilisation d’un outil comme BuzzSumo est un excellent moyen d’obtenir ces informations.

L'utilisation d'un outil comme BuzzSumo est un excellent moyen d'obtenir ces informations.

3 exemples de communiqués de presse réussis à imiter

Prêt à rédiger vos propres communiqués de presse ?

Découvrez ces trois exemples pour vous inspirer.

Communiqué de presse de l’engagement de Mars

Communiqué de presse de l'engagement de Mars

Ce communiqué de presse a eu un tel succès que plusieurs sites l’ont repris et ont écrit des articles dessus.

Un certain nombre de sites l'ont repris et ont écrit des histoires dessus.

Annonce du nouveau produit de la Boston Beer Company

Annonce du nouveau produit de la Boston Beer Company

Ce communiqué de presse du brasseur Sam Adams a connu un tel succès que plusieurs grands sites, dont CNBC, l’ont repris.

Ce communiqué de presse du brasseur Sam Adams a été repris sur CNBC.

Ligne « Stranger Things » de Vans

Ligne « Stranger Things » de Vans

Capitalisant sur l’émission à succès de Netflix, la collection « Stranger Things » de Vans a fait l’objet d’une large couverture dans les publications commerciales sur les baskets, notamment Sneaker News.

Comment utiliser un communiqué de presse pour le référencement

Espérons qu’à ce stade, tout soit clair : les communiqués de presse peuvent être un outil utile pour le référencement, mais uniquement s’ils sont utilisés correctement.

Spammer des sites de médias, des journalistes et des blogueurs avec des communiqués pour tout dans l’espoir que vous recevrez de la publicité ne vous aidera pas.

D’un autre côté, si vous contactez des publications pertinentes (souvent de niche) ou d’autres personnes susceptibles d’être intéressées par votre événement digne d’intérêt (n’oubliez jamais ce point) pour attirer du trafic, des fans et des liens de suivi, alors ils sont très utile.

Souvenez-vous simplement de ce que vous avez appris dans cet article : gardez vos communiqués pertinents (encore une fois, aucun changement de couleur de tapis) et distribuez-les aux bonnes personnes ; ils peuvent jouer un rôle important dans la conduite de votre site plus haut dans le classement.

Davantage de ressources:

  • Meilleurs services de distribution de communiqués de presse : 6 caractéristiques importantes à prendre en compte
  • Stratégie de relations publiques numériques : créer une campagne géniale
  • Marketing de contenu : le guide ultime du débutant


Image en vedette : Pressmaster/Shutterstock

10 façons d’éviter la mauvaise presse

0

Votre présence en ligne peut être la raison pour laquelle votre marque connaît un succès incroyable.

Ou cela peut être votre chute ultime.

Tout dépend si vous avez bonne ou mauvaise presse.

Prenez Wendy’s, par exemple.

En 2016, le responsable des médias sociaux de Wendy a innocemment publié un mème de Pepe la grenouille sur le compte Twitter de l’entreprise.

Ce qu’il ne savait pas, c’est que Pepe la grenouille s’était depuis transformée d’une jolie grenouille dessinée en un symbole de la suprématie blanche et du racisme.

Imaginez la réponse qu’il a obtenue.

Maintenant, vous ne voulez pas de mauvaise presse comme ça pour votre marque !

Mais est-il possible de l’éliminer complètement dans un monde où les utilisateurs ont le droit d’exprimer librement leurs opinions en ligne ?

Et bien non.

Mais il existe des moyens d’éviter ou même d’atténuer la mauvaise presse lorsqu’elle vous frappe.

Regardons certains d’entre eux.

10 conseils pour éviter et gérer la mauvaise presse

Ces 10 conseils éprouvés vous aideront à éviter le côté vulgaire et laid de la publicité en ligne.

1. Faites vos recherches

C’est normal que votre marque ait une voix amusante, pleine d’esprit, voire sarcastique.

Vous pouvez même exprimer des opinions bien arrêtées pour attirer l’attention.

Mais rappelez-vous toujours de faire suffisamment de recherches avant de publier quoi que ce soit en ligne.

Comme dans l’exemple ci-dessus, le responsable des médias sociaux de Wendy a publié le mème antisémantique de Pepe the Frog parce qu’il ne savait pas qu’il avait pris un nouveau sens.

La réponse de Wendy à la mauvaise presse

Rappelez-vous, vous n’avez pas besoin de passer des heures sur votre recherche.

Une recherche rapide sur Google vous dira si quelque chose peut être publié en toute sécurité.

2. Éloignez-vous de la controverse

Bien qu’il existe des moyens d’utiliser la controverse pour susciter l’intérêt pour votre marque, évitez les sujets sensibles tels que :

  • Politique
  • La religion
  • Sexualité
  • Abuser de
  • Racisme

Par exemple, lorsque IHOP a retweeté un message controversé sur la campagne d’Hilary Clinton, cela a provoqué une tonne de réactions.

La crêperie a été forcée de supprimer le poste et de prétendre que son compte avait été piraté.

Tweet controversé IHOP

Voici un autre exemple de McDonald’s.

Le tweet controversé de McDonald's

Ce message politique a reçu le hashtag #BoycottMcDonald’s de la part des partisans en colère de Trump.

3. Évitez d’attiser les flammes

C’est déjà assez grave d’être touché par la mauvaise presse.

C’est encore pire si vous ripostez avec vos propres commentaires en colère.

Prenez, par exemple, Amy’s Baking Company.

En 2013, le restaurant figurait dans l’émission « Kitchen Nightmares » de FOX.

Peu de temps après le long métrage, la page Facebook du restaurant a été critiquée par Redditors.

Irrités par leurs commentaires, les propriétaires Amy et Samy Bouzaglo ont riposté avec leurs propres statuts vulgaires.

ajouter à la controverse

Bien qu’il soit acceptable de publier des statuts comme ceux-ci sur votre compte personnel (enfin, pas vraiment), jamais faites-le sur le compte de votre marque.

4. Répondez aux critiques rapidement et professionnellement

Lorsque votre marque reçoit des commentaires négatifs, répondez calmement et professionnellement.

Découvrez quel est le problème et faites de votre mieux pour y remédier.

Voici un excellent exemple d’un acheteur d’Aldi UK.

commentaire négatif d'un client Aldi

La réponse d’Aldi UK ?

La réponse d'Aldi au client

Prendre à cœur la plainte d’un client et faire de votre mieux pour la résoudre apaisera votre client et vous apportera une contribution précieuse que vous pourrez utiliser pour améliorer votre marque.

Ajoutez une touche d’esprit et d’humour à votre véritable préoccupation pour votre client, et vous aurez une formule magique pour traiter les plaintes et la mauvaise presse.

Comme vous pouvez le voir, la réponse d’Aldi UK a obtenu 32 316 likes sur Facebook.

5. Faites-les oublier par des performances exceptionnelles

La mémoire humaine est au mieux fragile.

C’est une bonne nouvelle pour vous en tant que propriétaire de marque.

Cela signifie que peu importe à quel point vous avez mauvaise presse, il y a toujours un moyen de faire oublier aux gens ce qui s’est passé.

Un excellent moyen d’y parvenir est de surpasser vos concurrents.

Soyez silencieux et laissez votre performance parler.

Par exemple, qu’est-ce qui vous vient à l’esprit lorsque vous pensez à Airbnb ?

C’est vrai.

Vous pensez à une entreprise de plusieurs milliards de dollars très prospère.

Vous avez probablement oublié (ou même jamais su) qu’Airbnb était autrefois une petite startup qui luttait pour joindre les deux bouts en créant des boîtes de céréales personnalisées.

Des performances exceptionnelles font oublier les échecs et la mauvaise presse.

6. Ne faites pas de promesses que vous ne pouvez pas tenir

Pour promouvoir leur maillot de bain sur le thème de Baywatch The Pamela, Sunny Clothing Co. a lancé un défi intéressant.

Celui qui taguerait et republierait sa photo promotionnelle recevrait un maillot de bain gratuit d’une valeur de 65 $.

vêtements-ensoleillés-co

Le problème était que plus de 3 000 personnes ont rejoint le défi et que Sunny Clothing Co. ne pouvait pas répondre à la demande.

Le résultat?

Une tonne de clients furieux, sarcastiques et déçus.

7. Éloignez-vous des problèmes sensibles

Il est tout simplement impossible de plaire tout le monde aujourd’hui.

Mais en règle générale, évitez les campagnes qui peuvent être appelées :

  • Sexiste
  • Hors de portée
  • Honte corporelle

Par exemple, vous vous souvenez de l’énorme quantité de critiques que Peloton a reçues pour sa publicité de Noël 2019 ?

Réponse à l'annonce Peloton

8. N’ayez pas peur de prendre le blâme

Lorsque vous recevez des critiques, évitez de pointer du doigt et de rejeter la faute.

Si vous recevez de mauvais commentaires de clients, examinez le problème et soyez 100 % honnête et transparent.

Aussi, n’ayez pas peur de vous excuser auprès des clients mécontents.

Par exemple, jetez un œil à la réponse de Toblerone à un acheteur mécontent.

Réponse de Toblerone à un acheteur mécontent

9. Préparez-vous avec un plan d’urgence

Peu importe à quel point vous protégez votre marque, la mauvaise presse vous frappera tôt ou tard.

La meilleure chose que vous puissiez faire est d’être préparé.

Élaborez un plan détaillé sur la manière de répondre aux critiques et de gérer les pires scénarios.

10. Engagez un gestionnaire de communauté

Au fur et à mesure que votre marque grandit, vous aurez de moins en moins de temps pour traiter les commentaires des consommateurs.

Ce que vous pouvez faire pour résoudre ce problème, c’est embaucher un professionnel qui peut gérer tous vos blogs et comptes de médias sociaux.

Un gestionnaire de communauté saura comment calmer les choses lorsque des commentaires négatifs commencent à arriver.

Comment éviter la mauvaise presse qui nuira à votre marque

Vous voulez que votre présence en ligne vous donne un coup de pouce au lieu de vous abattre.

Pour cela, suivez les conseils pour éviter ou gérer la mauvaise presse :

  • Faites preuve d’une réelle inquiétude lorsque les clients expriment leurs problèmes.
  • Évitez les sujets délicats et la controverse.
  • Restez calme et professionnel.
  • Surpassez vos concurrents.
  • Engagez un professionnel pour entretenir votre présence en ligne.

Suivre attentivement ces conseils vous permettra de dormir plus profondément la nuit.

Davantage de ressources:

  • 7 fois où les marques sont devenues virales pour toutes les mauvaises raisons
  • Les 7 péchés capitaux de la création de contenu social
  • 25 choses que vous ne devriez jamais faire sur les réseaux sociaux

Crédits image

Toutes les captures d’écran prises par l’auteur, mai 2020

Comment créer un contenu digne de la presse pour des niches ennuyeuses

0

L’une des questions les plus fréquemment posées par les clients potentiels est :

« Pouvez-vous créer du contenu qui peut gagner la presse dans notre industrie » ennuyeuse « ? »

C’est également une question courante sur les forums et les fils de commentaires, et pour une bonne raison. Si vous n’êtes pas sûr qu’un effort de marketing de contenu puisse fonctionner dans votre secteur, vous hésiterez à investir dans la stratégie.

La réponse courte est, en fait, oui.

Pour la réponse longue, je vais vous guider à travers:

  • Comment vous aborderiez l’idéation pour quelques exemples d’industries ennuyeuses.
  • Comment vous pouvez trouver relativement facilement un contenu digne de la presse et des liens, même avec un sujet « ennuyeux » restreint.

Avec quoi travaillez-vous ?

Disons, par exemple, que vous travaillez pour une entreprise qui vend des pièces automobiles et que vous souhaitez créer un contenu attrayant.

Avoir la bonne idée dès le départ est la clé de tout le processus.

Tout d’abord, réfléchissez au type de contenu que vous êtes capable de créer en fonction de vos ressources actuelles. Certains exemples incluent l’exécution d’enquêtes ou l’analyse de plusieurs ensembles de données (ou même de données internes).

Si vous ne l’avez pas déjà fait, contactez votre équipe de contenu ou de marketing pour :

  • Explorez les types de méthodologies avec lesquelles les gens sont familiers.
  • Faites des recherches sur les autres types de méthodologies qu’il est possible d’apprendre.

Savoir quelles exécutions de contenu sont disponibles pour vous peut considérablement aider à l’idéation.

Portez une attention particulière aux méthodologies qui impliquent de nouvelles données et informations.

Si vous allez promouvoir votre contenu, vous devez apporter quelque chose de nouveau aux journalistes, sinon ils ne donneront pas un second regard à votre contenu.

Qu’est-ce qui pourrait susciter l’émotion ?

Comprendre les types d’exécution de contenu disponibles vous donne un échafaudage. Ensuite, vous ajoutez à cet échafaudage en pensant à des sujets généraux auxquels vous ressentez personnellement une réaction émotionnelle.

Cela vous donnera plus de concentration lors de l’idéation. Peut-être de manière contre-intuitive, fournir plus de structure/directives pour l’idéation rend souvent le processus beaucoup plus facile que si vous commencez largement.

Dans notre exemple automatique, peut-être que des questions comme celles-ci se posent :

  • Comment puis-je savoir que je fais une bonne affaire et que je ne me fais pas arnaquer par un mécanicien ?
  • Comment puis-je savoir que la pièce que je reçois est sûre et va durer ?
  • Est-ce que l’ajout/la réparation de cette pièce automobile rendra la conduite de ma voiture plus sûre, confortable ou amusante ?
  • Comment le processus d’avoir besoin d’une pièce automobile me fait-il ressentir mon autonomie et ma capacité à réparer les choses qui doivent être réparées ?
  • Comment pourrais-je faire une erreur qui me ferait perdre beaucoup de temps ou d’argent lié à une pièce auto ?
  • Qu’est-ce que les experts peuvent me montrer qui me rendra plus sûr ou me fera économiser de l’argent ?
  • Comment les nouveaux types de mises à niveau de pièces changent-ils notre façon de conduire ?

Lorsque vous exploitez ces vraies questions humaines, vous exploitez probablement également le potentiel de création de contenu émotionnel, ce qui augmente ses chances de trouver un écho auprès du public.

Mettez-les tous les deux ensemble

Il est maintenant temps de réfléchir à des idées spécifiques autour de ces thèmes émotionnels en rapport avec les types d’exécution que vous avez définis.

Voici quelques exemples d’idées pour l’espace automatique afin que vous puissiez voir ce processus en action.

Notez que chaque idée a une composante émotionnelle, des questions auxquelles le projet devrait répondre et un plan clair sur la façon de l’exécuter.

Source : Enquête

Idée: Écrans tactiles vs boutons et cadrans

Concept: Au cours des 5 dernières années environ, de nombreuses nouvelles voitures ont commencé à intégrer des écrans tactiles au profit de cadrans et de boutons. Certains, comme Tesla, ont poussé cela à l’extrême, éliminant complètement les boutons et les cadrans au profit d’un système de contrôle à écran tactile à 100 %.

Pour beaucoup, cela est contraire à la façon dont ils ont toujours contrôlé leur voiture, et il existe de plus en plus de preuves que les écrans tactiles peuvent causer des problèmes de distraction. À tel point, en fait, que Mazda a décidé de supprimer les écrans tactiles des futures voitures.

Ce serait une enquête auprès des consommateurs posant des questions sur ce dilemme.

  • Que pensent les gens des écrans tactiles par rapport aux boutons et cadrans ?
  • Avoir un écran tactile change-t-il leur comportement ?
  • Quel impact cela a-t-il sur la distraction ?
  • Quel impact cela a-t-il sur la sécurité ?
  • Pensent-ils que l’avenir ira vers les écrans tactiles ? Cadrans et boutons ? Une combinaison des deux ?

Source : ensemble de données

Idée: Cartalk – Une analyse des problèmes de pièces automobiles des gars de voiture préférés de tout le monde

Concept: L’émission de radio NPR « Car Talk » de longue date est extrêmement bien connue, en particulier du public cible. L’émission elle-même pourrait facilement être un ensemble de données que nous exploitons pour approfondir notre compréhension des problèmes courants des appelants.

Heureusement, tous ces épisodes sont faciles à télécharger. Pour faire une analyse de données textuelles, nous ne pouvons pas travailler avec l’audio, nous devons donc faire transcrire ces 2 000 émissions. Pour cela, nous pouvons utiliser l’API Cloud Speech to Text de Google.

La prochaine étape serait d’écrire un script rapide qui parcourrait le fichier MP3 pour chaque épisode et concaténerait le texte généré à partir de l’API Speech to Text.

Une fois cette opération terminée, nous pouvons commencer l’analyse du texte. Dans sa forme la plus simple, nous pourrions simplement rechercher la fréquence de différents mots/phrases. Par exemple:

  • Quelles marques/modèles sont mentionnés le plus souvent ?
  • Quelles marques/modèles sont le plus associés à X types de pièces ?
  • Quelles sont les pièces les plus souvent citées ?
  • Quels sont les diagnostics les plus courants ?
  • Quels sont les bruits que les gens mentionnent ?

Extraire ces informations des données textuelles nous donnerait un nombre important de visualisations de données exploitables, toutes étroitement liées au thème central des « pièces automobiles ».

Source : examen de conduite

Idée: Comma.ai contre le pilote automatique Tesla

Concept: Si Tesla est l’Apple de la conduite autonome, Comma.ai tente d’être l’Android. Ils ont un code open source et un kit après-vente qui vous permet de fabriquer des dizaines de modèles de voitures semi-autonomes.

Ils affirment que leur système est proche ou à égalité avec ce qu’une Tesla vous donne, mais ne coûte qu’environ 700 $. Nous mettrions cela à l’épreuve et enverrions une Tesla et une voiture améliorée Comma.ai à travers les mêmes défis dans une rue fermée.

  • Comment Tesla se comporte-t-il par rapport à Comma.ai sur des aspects importants de la conduite semi-autonome ? Maintien de voie, démarrage/arrêt, changement de voie, etc. ?
  • Comment les personnes utilisant ces services caractérisent-elles leur efficacité ?
  • Se sentent-ils en sécurité dans une Tesla par rapport à une voiture compatible Comma.ai ?
  • Comment chacun affecte-t-il sa distraction ?

Source : Enquête auprès des experts

Idée: Nécessaire contre vente incitative : entretiens avec des mécaniciens et des techniciens de l’entretien automobile

Concept: Il s’agirait d’une enquête auprès d’experts uniquement : ceux qui sont chargés de faire des recommandations sur le remplacement, la mise à niveau ou l’ajout de nouvelles pièces à une voiture lorsque la voiture est réparée.

Par exemple, nous avons probablement tous éprouvé la frustration de ne pas savoir si le mécanicien automobile est honnête à 100 % sur la nécessité de changer notre filtre à air en plus de la vidange d’huile.

Cette enquête utiliserait des publicités Facebook pour cibler ceux qui occupent ce genre d’emplois et leur demanderait de peser sur les « confessions des mécaniciens et des entreprises d’entretien automobile ». (Nous avons constaté que demander à un public d’experts de « confesser » ou de révéler des aspects de leur travail qui sont peut-être tabous est quelque chose qu’ils sont très désireux de faire.)

Nous chercherions à obtenir au moins 200 répondants, en leur posant des questions sur la façon dont on leur demande de vendre, avec quelle précision ils donnent aux propriétaires de voitures les informations réelles sur ce dont ils «ont absolument besoin» par rapport à «peut-être devraient-ils avoir».

L’objectif serait d’arriver à un tas de conseils pratiques comme: « Ne faites jamais la mise à niveau du changement de filtre à air lorsqu’il est recommandé lors d’un changement d’huile. »

Idéation pour un contenu digne de la presse dans des niches « ennuyeuses »

Plus vous proposez d’idées et plus vous faites de recherches, plus il vous sera facile de vous souvenir de ce qui peut être fait. Cela est particulièrement vrai pour les projets de jeux de données où il est important d’avoir une bonne idée des données disponibles.

Heureusement, il existe de nombreuses bonnes ressources pour rechercher des ensembles de données, et le plus souvent, les idées de données que vous avez auront soit des ensembles de données existants, soit des ensembles de données pouvant être créés à l’aide de grattage, soit des ensembles de données pouvant être générés par le biais d’enquêtes.

Alors vas-y pense !

Davantage de ressources:

  • Comment créer du contenu sexy et intéressant pour une industrie ennuyeuse
  • Un guide étape par étape pour créer du contenu qui attire des liens de haute qualité
  • 14 façons d’éviter de créer du contenu sûr et ennuyeux