Accueil Tags Recherche

Tag: Recherche

Google répond si les balises Meta Robots affectent les classements de recherche

0

L’avocat de la recherche Google, John Mueller, explique si l’utilisation de balises méta-robots peut affecter le classement des pages Web dans les résultats de recherche.

Ce sujet est abordé dans le dernier épisode de la série Ask Googlebot sur YouTube.

Mueller répond à la question suivante soumise sur Twitter :

« Si un site n’a pas de balise méta robots, cela affecte-t-il négativement le classement ? »

Les sites Web peuvent utiliser des balises meta robots pour personnaliser l’apparence des extraits de recherche, il est donc courant de demander s’ils ont un impact sur les classements de recherche.

La réponse courte est non; Les balises meta robots ne sont pas des signaux de classement.

La réponse la plus longue est qu’ils peuvent influencer le taux de clics.

Lisez la réponse complète de Mueller dans la section suivante.

John Mueller de Google sur les balises Meta Robots

Répondant à la question concernant les balises méta-robots et leur effet sur les classements de recherche, Mueller déclare :

« Nous parlons si souvent de certains de ces éléments SEO qu’il est facile de supposer qu’ils sont nécessaires. Dans ce cas, non. Une balise meta robots n’est pas requise pour le classement.

La balise meta robots peut spécifier comment une page spécifique doit être affichée dans la recherche, ou si elle ne doit pas être affichée du tout. Cette balise méta n’est nécessaire que si vous souhaitez modifier l’apparence par défaut d’une page dans les résultats de recherche.

Par exemple, si vous souhaitez limiter la longueur maximale de l’extrait de code, vous pouvez utiliser la balise méta max snippet robot. Si vous n’avez aucune préférence concernant la manière dont une page doit être affichée dans la recherche, il est également parfaitement acceptable de ne pas avoir de métabalise robots sur une page.

Si vous êtes curieux de connaître les options, je consulterais notre documentation sur les balises méta des robots ainsi que sur d’autres balises prises en charge par Google.

Google prend en charge plus d’une douzaine de balises méta-robots que les éditeurs peuvent utiliser pour tout personnaliser, du texte d’un extrait de recherche à la taille des images et des aperçus vidéo.

Les balises affectent ce que les gens voient dans les résultats de recherche, mais elles n’auront pas d’impact positif ou négatif sur les classements de recherche.

Les balises Meta robots ne communiquent aucun signal ou information que Google peut utiliser pour savoir où classer une page dans les résultats de recherche.

Par conséquent, une page avec des balises meta robots n’a pas d’avantage inhérent sur une page sans elles.

Cela ne signifie pas pour autant qu’ils ne sont pas utiles. Les balises Meta robots valent la peine d’être utilisées lorsque vous n’êtes pas satisfait de la façon dont Google affiche vos pages dans les résultats de recherche.

Vous constaterez peut-être que Google donne trop de contenu principal d’une page dans l’extrait de recherche, auquel cas vous pouvez limiter le nombre de caractères avec le max-snippet étiquette.

Si vous pensez qu’un extrait de recherche serait plus beau sans un champ de recherche de liens de site, vous pouvez utiliser la nositelinkssearchbox étiquette. C’est un cas d’utilisation qui pourrait avoir un impact sur le taux de clics, mais cela n’affectera pas la façon dont Google classe la page.

Pour plus d’informations sur les balises méta robots prises en charge par Google, consultez la page d’aide officielle.


La source: Centre de recherche Google

Image en vedette : Capture d’écran de YouTube.com/GoogleSearchCentral, septembre 2022.

Google App vous permet de supprimer des informations personnelles de la recherche

0

Google déploie une mise à jour de son application mobile qui permet aux utilisateurs de demander la suppression d’informations personnelles des résultats de recherche.

Cette mise à jour est une extension d’un outil existant conçu pour faciliter l’accès au formulaire de demande de suppression.

Google a lancé l’outil de suppression d’informations personnelles pour la première fois en 2020, bien que vous deviez faire tout votre possible pour le trouver car il est enterré au bas d’une page d’aide.

Maintenant, Google déploie la possibilité d’accéder au formulaire dans son application mobile. Vous pouvez accéder au formulaire à partir du menu de votre profil utilisateur ou des pages de résultats de recherche.

Comment supprimer des informations personnelles des résultats de recherche avec l’application Google

Si vous rencontrez une page dans les résultats de recherche contenant des informations personnellement identifiables, vous pouvez appuyer sur l’icône du menu à trois points et afficher le panneau « À propos de ce résultat ».

Cliquez sur « Supprimer le résultat » et Google vous amènera au formulaire de demande de suppression. Le formulaire vous demande de fournir des informations supplémentaires pour aider Google à comprendre pourquoi vous souhaitez supprimer la page de son index.

Vous pouvez également accéder au formulaire en appuyant sur votre photo de profil et en sélectionnant « Résultats vous concernant ».

L’outil de suppression d’informations de Google vous permet de demander la désindexation des pages contenant :

  • Numéros d’identification (ID) gouvernementaux confidentiels comme le numéro de sécurité sociale américain
  • Numéros de compte bancaire
  • Numéros de carte de crédit
  • Images de signatures manuscrites
  • Images de documents d’identité
  • Dossiers hautement personnels, restreints et officiels, comme les dossiers médicaux
  • Coordonnées personnelles (adresses physiques, numéros de téléphone et adresses e-mail)
  • Identifiants de connexion confidentiels

Google vous enverra un e-mail pour confirmer la réception de la demande et vous informer de toute action entreprise.

Google ne refusera les demandes que lorsque les informations apparaissent sur une page considérée comme largement utile, comme un article d’actualité.

Les informations sur les archives publiques, telles que les sites Web du gouvernement, ne seront pas supprimées non plus.

Disponibilité

La possibilité de demander la suppression d’informations personnelles à l’aide de l’application Google est actuellement déployée en version bêta pour les utilisateurs d’Android.

Si vous ne voyez pas l’option dans l’appli Google, vous pouvez toujours accéder au formulaire de demande à partir de la page d’aide correspondante.


Image en vedette : mundissima/Shutterstock

Recherche vocale : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

0

Si votre entreprise ne se concentre pas sur l’optimisation de la recherche vocale, vous risquez de manquer des ventes.

La montée progressive et la domination de la recherche vocale dans le paysage des moteurs de recherche ne peuvent être ignorées.

Les smartphones, les haut-parleurs intelligents, les voitures, les téléviseurs intelligents, les composants de la maison intelligente, les appareils portables, les appareils électroménagers et autres gadgets connectés sont en augmentation.

Ils offrent un niveau de commodité recherché par le consommateur moderne.

La simple pression d’un bouton, suivie de la récitation verbale d’une phrase, peut donner des résultats instantanés.

La technologie de reconnaissance vocale a rendu nos vies encore plus faciles et les achats plus faciles.

Et de plus en plus de consommateurs comprennent les avantages de l’utilisation d’un assistant virtuel pour leurs besoins.

Les prévisions prévoient que d’ici 2024, le nombre d’assistants vocaux numériques atteindra 8,4 milliards d’unités. Ce nombre est supérieur à la population mondiale.

De plus, près d’un tiers de la population américaine possède un haut-parleur intelligent.

Avant de nous plonger dans des astuces pour optimiser la technologie de recherche vocale, explorons d’abord ce qu’est la recherche vocale et ses origines.

Qu’est-ce que la recherche vocale ?

La recherche vocale élimine une couche d’effort, permettant aux consommateurs de tirer parti de la technologie pour répondre à une question ou simplement pour trouver plus d’informations sur un sujet.

La fonctionnalité de recherche vocale fonctionne via le système de reconnaissance vocale automatique (ASR) pour transformer les signaux vocaux en texte.

Cette technologie de reconnaissance vocale permet aux utilisateurs d’appareils intelligents d’effectuer des recherches en utilisant simplement leur voix.

La technologie de recherche vocale traduira ensuite les mots prononcés en texte.

Ensuite, le moteur de recherche utilise le texte comme s’il s’agissait d’une requête de recherche standard et fournit des résultats de recherche pertinents.

Au fil du temps, l’apprentissage automatique s’améliore pour mieux comprendre le langage humain naturel et l’intention du chercheur de faire apparaître les meilleurs résultats possibles.

L’intelligence artificielle (IA) assiste les assistants vocaux personnels avec une qualité audio, une autonomie de batterie améliorée et un contrôle vocal. Les améliorations du traitement du langage naturel continuent de mieux comprendre les questions et les commandes données par l’utilisateur final.

Comment fonctionne la recherche vocale ?

La recherche vocale est complexe.

Cependant, avoir une compréhension de base peut aider à guider vos efforts d’optimisation de la recherche vocale.

Chaque fois qu’une requête de recherche vocale est effectuée, un assistant de recherche vocale va, à son tour :

  • Filtrer les sonsen s’assurant qu’il se concentre sur la requête vocale indépendamment des bruits de fond.
  • Numériser la requête de recherche vocaletransformant les ondes sonores en données numériques.
  • Réaliser une analyse vocale en traitant les données numériques.
  • Connectez-vous à des sources de données externescomme la recherche Google, pour trouver et fournir des réponses pertinentes.
  • Traduire les informations pour satisfaire l’intention du chercheur.
  • Reconnaître les modèles et comparer la requête aux échantillons existants dans la base de données.

Qui sont les principaux joueurs de haut-parleurs intelligents ?

Les assistants virtuels dominent le marché mondial des haut-parleurs intelligents avec 82 % de part de marché. Les haut-parleurs sans fil arrivent en deuxième position, suivis des autres appareils.

Cependant, il est important de considérer que la plupart des recherches vocales se produisent sur des appareils mobiles, et non sur des haut-parleurs intelligents.

Les haut-parleurs intelligents les plus possédés, par ordre de popularité, comprennent :

  • Écho d’Amazon (20,8%).
  • Google Nest (8,1%).
  • Les autres (5,2%).
  • HomePod (2%).

Les principaux acteurs du marché de la recherche vocale comprennent :

  • Amazon.com, Inc.
  • Apple Inc.
  • Société Avnera.
  • Baidu, Inc.
  • Deutsche Telekom SA.
  • Fabrik.
  • Meta Platforms, Inc. (Facebook)
  • Alphabet Inc. (Google)
  • Brouiller l’audio.
  • KaKao.
  • Lenovo Group Limited.
  • LG Électronique Inc.

En termes de pays leaders, la Chine et les États-Unis sont les plus grands marchés pour les haut-parleurs intelligents.

La Chine représente plus de 40 % des expéditions mondiales d’enceintes intelligentes, tandis que 30 % des expéditions sont destinées aux États-Unis.

Bref historique de la recherche vocale Google

La recherche vocale peut sembler ne faire que commencer à franchir le gouffre, mais ses origines remontent à plus de 70 ans.

Audrey, en effet, a été le premier appareil de reconnaissance vocale créé en 1952.

Créée par Bell Laboratories, Audrey a innové dans la reconnaissance des chiffres prononcés par une seule voix. Cela a ouvert la voie à la technologie de recherche vocale à venir.

Avance rapide jusqu’au 14 juin 2011, lorsque Google a annoncé lors de son événement Inside Google Search qu’il commencerait à déployer la recherche vocale au cours des prochains jours. Le monde ne savait pas alors à quel point la recherche vocale allait révolutionner la façon dont nous trouvons des informations.

Plus d’un an plus tard, le 30 octobre 2012, Google a publié une nouvelle application de recherche Google pour iOS. Cette application comportait une fonction améliorée de recherche vocale Google pour concurrencer l’assistant vocal Siri d’Apple.

En mai 2016, 20 % des recherches dans l’application Google étaient effectuées par la voix. En 2018, 27 % de la population mondiale en ligne utilisaient la recherche vocale sur mobile.

En quoi la recherche vocale diffère de la recherche traditionnelle

La recherche vocale fournit sans doute des résultats plus rapides que si un chercheur utilise son téléphone portable ou son ordinateur de bureau pour taper une requête.

De plus, la façon dont un chercheur communique avec un appareil de recherche vocale sera différente que s’il devait taper le même besoin d’information.

Les utilisateurs de la recherche vocale parlent souvent sur un ton plus conversationnel et naturel, comme s’ils parlaient à un ami. Ils utiliseront probablement des mots-clés à longue traine dans leur requête.

Par exemple, lors de la recherche d’un optométriste, les clients potentiels peuvent effectuer une recherche vocale pour « Où puis-je trouver un optométriste près du quartier Haight-Ashbury à San Francisco ? »

Les utilisateurs de téléphones mobiles qui effectuent une recherche peuvent simplement taper « optométriste près de chez moi » dans la barre de recherche.

Les deux requêtes de recherche basées sur la localisation renverront des résultats de recherche pertinents, cependant, comme vous pouvez le voir, l’une est beaucoup plus spécifique (et plus longue) que l’autre.

En quoi la recherche vocale diffère de la recherche traditionnelle

Maintenant que vous êtes équipé de l’historique de Google Voice Search, de la différence entre une requête de recherche vocale et une requête traditionnelle, et de la répartition de l’utilisation des appareils intelligents, plongeons dans les stratégies d’optimisation de la recherche vocale pour votre site.

Utiliser les meilleures pratiques d’optimisation des moteurs de recherche

Suivez les meilleures pratiques SEO standard lors de la rédaction du contenu de vos pages Web.

Cela inclut l’optimisation de vos balises de titre, l’utilisation du balisage de schéma pour cibler des résultats riches, l’incorporation de mots-clés à longue traîne dans votre contenu, etc.

Avant tout, votre contenu doit être pertinent et utile pour le lecteur.

Les clients potentiels veulent des réponses instantanées, et s’ils ne trouvent pas cela dans les quelques secondes qui suivent la lecture de votre contenu, la grande majorité cherchera ailleurs.

Créez une liste de questions avant de rédiger votre contenu pour vous assurer de répondre à chacune. Évitez les peluches et concentrez-vous sur la fourniture des meilleures informations possibles.

Faites apparaître ces informations en haut de votre article plutôt que de faire défiler votre contenu pour que les clients potentiels trouvent ce dont ils ont besoin.

Être trouvé partout où les chercheurs recherchent

Votre contenu doit être indexé partout où les clients regardent, en particulier sur les principales plates-formes telles que la recherche Google, Google Maps et Apple Maps.

Une requête de recherche vocale aura probablement une intention locale, et le premier endroit où ils peuvent vous trouver est votre fiche d’entreprise locale.

De plus, votre profil d’entreprise Google (anciennement connu sous le nom de Google My Business) doit être complètement exact avec des informations à jour, car il s’agit d’un endroit commun où les clients potentiels trouveront votre entreprise.

Au minimum, votre entreprise doit s’assurer que les éléments suivants sont corrects sur vos fiches locales :

  • Nom commercial.
  • Description de l’activité.
  • Adresse.
  • Numéro de téléphone (un numéro où les appels téléphoniques sont acheminés vers une personne réelle).
  • Les attributs.
  • Heures d’ouverture et de fermeture.
  • Avis (et avis des réponses des propriétaires d’entreprise).
  • Un lien vers vos pages de destination locales ou pour réserver un service.

Créer une page FAQ

La création d’une page FAQ est une excellente idée pour les marques, car elle donne à l’utilisateur final une réponse rapide aux questions courantes.

De nombreux utilisateurs de la recherche vocale ont une question à résoudre. Une page FAQ présente les réponses aux questions courantes que se posent les clients.

Commencez par les questions que votre équipe de service client reçoit le plus souvent. Vous pouvez également trouver vos questions dans la section Q&A de Google sur la fiche d’entreprise de votre emplacement.

Tirez parti du balisage de schéma de la FAQ pour améliorer vos chances d’apparaître dans un extrait en vedette sur la recherche et d’atteindre les bons utilisateurs.

Mener une recherche continue de mots-clés

La recherche de mots-clés n’est pas une stratégie de marketing numérique unique.

Au lieu de cela, cela implique de réviser et d’affiner constamment pour obtenir des résultats optimaux.

Lorsque vous réfléchissez aux mots-clés à cibler, réfléchissez à la manière dont un consommateur effectuera une requête de recherche vocale. Ils poseront probablement une question.

Les outils de recherche de mots clés, tels que Soovle ou AnswerThePublic, peuvent vous montrer les questions les plus populaires que les consommateurs posent autour d’un mot clé de départ.

Votre équipe interne est également une excellente ressource pour les idées de questions.

La recherche Google est un autre endroit privilégié pour trouver des idées de questions. Tapez simplement votre mot clé de départ dans la barre de recherche et Google remplira automatiquement une liste d’idées.

Par exemple, si vous êtes un magasin de vente au détail pour femmes à la recherche de questions à cibler, vous pouvez saisir [cocktail dresses]. Une liste d’expressions de recherche populaires apparaîtra sous votre recherche.

Exemple de robes de cocktail dans la recherche Google

Si vous ajoutez simplement le début d’une question dans votre requête de recherche, [where cocktail dresses]Google affichera différentes suggestions de mots-clés de question.

Robes de cocktail de recherche Google avec exemple de question

Considérez également que de nombreuses requêtes de recherche vocale sont de nature conversationnelle. Si vous ne ciblez pas également des termes de mots clés à longue traîne, vous manquez de nombreuses requêtes de recherche vocale.

Assurez-vous que votre site est adapté aux mobiles

Google a découvert que plus d’un quart de la planète utilise la recherche vocale sur mobile.

Si votre site n’est pas mobile et convivial pour la recherche, votre expérience client est défectueuse.

Pour créer un parcours client transparent sur tous les appareils compatibles avec la recherche vocale, vous devez vous assurer que l’expérience de votre utilisateur reste cohérente, quels que soient la manière et le moment où il interagit avec vous.

Pour créer une expérience adaptée aux mobiles, assurez-vous de respecter les principes de base suivants :

  • Créez des pages adaptées aux mobiles.
  • Créez du contenu pour qu’il soit plus lisible sur les smartphones, comme des blocs de texte plus courts et des sous-titres.
  • Gardez la conception de votre site simple et intuitive.
  • Affichez vos CTA en haut de la page.
  • Diffusez des images optimisées pour les mobiles.
  • Réduisez le temps de chargement de votre page.
  • Placez vos informations de contact dans un endroit bien en vue.
  • Testez votre contenu pour vous assurer qu’il peut être correctement visualisé sur différents appareils, plates-formes et systèmes d’exploitation (par exemple, appareils Apple et Android)

Pensées finales

La recherche vocale a longtemps été itérée et testée pour devenir le gain de temps rapide et fonctionnel qu’elle est aujourd’hui.

Bien qu’il ait mis 70 ans à se développer, il ne fera que continuer à croître et à s’améliorer avec le temps.

Les marques doivent s’adapter à l’utilisation croissante des assistants numériques et de la technologie de reconnaissance vocale pour s’adapter au besoin croissant de commodité des consommateurs.

Si votre marque n’a pas adopté de stratégie de recherche vocale, c’est aujourd’hui qu’il faut commencer.

Davantage de ressources:

  • Optimisation de la recherche vocale à grande échelle : un guide pour les spécialistes du marketing d’entreprise
  • Conseils pour tirer parti de la puissance de l’optimisation de la recherche vocale
  • Comment fonctionnent les moteurs de recherche

Image en vedette : KAMAZON STUDIO/Shutterstock

Comment effectuer efficacement une recherche de mots clés pour le commerce électronique

0

La recherche de mots-clés est un élément essentiel de toute stratégie de référencement de commerce électronique.

Il donne des indications sur les éléments à optimiser et révèle des informations vitales sur la manière de développer votre activité en ligne.

Cela vous aide également à comprendre le paysage et les termes de recherche que les clients utilisent pour trouver votre site Web en ligne, ce qui peut être utilisé pour découvrir de nouvelles opportunités.

En comprenant les mots clés pour lesquels Google se classe, vous pouvez vous rapprocher du haut des pages de résultats des moteurs de recherche (SERP), ce qui entraîne une augmentation de la visibilité, des visites et des taux de conversion.

Dans ce guide, nous verrons comment effectuer une recherche de mots clés pour le commerce électronique.

Recherche de mots clés pour le commerce électronique 101

Avant de se lancer dans la recherche de mots clés de commerce électronique, il est important de comprendre les différents facteurs qui entrent dans le choix des meilleurs mots clés.

Voici quelques considérations importantes :

Volume de recherche

Le volume de recherche (ou recherches mensuelles moyennes) fait référence au nombre total de recherches chaque mois pour une expression de recherche de mot-clé particulière.

Vous souhaitez cibler des mots-clés avec des volumes de recherche mensuels élevés, car cela signifie que de nombreux utilisateurs recherchent ce terme donné.

Cela dit, un volume de recherche élevé peut également indiquer une forte concurrence pour le classement. Si votre contenu est de qualité significative et que vous attirez des backlinks, vous pouvez absolument cibler ces termes plus importants. Mais cela peut prendre plus de temps et être plus difficile.

Notez qu’il n’y a pas de « chiffre magique » à viser, car le bon volume de recherche dépendra de votre site Web. Une règle empirique de base pour le choix des mots-clés est que tout ce qui dépasse 20 recherches mensuelles vaut au moins la peine d’être pris en compte, tant que ce terme signale un prospect qualifié.

Il existe plusieurs outils de recherche de mots clés gratuits que vous pouvez utiliser pour déterminer le volume de recherche, bien que cet auteur ne jure que par l’outil payant Ahrefs.

Difficulté des mots clés

La difficulté des mots clés, également connue sous le nom de difficulté d’optimisation des moteurs de recherche (SEO) ou de concurrence des mots clés, est un score compris entre zéro et 100 qui estime à quel point il serait difficile de se classer sur Google pour votre mot clé donné.

Un score de difficulté de mot clé plus élevé signifie qu’il sera difficile de rivaliser avec les résultats de recherche existants. En fin de compte, cela dépend de la qualité et de la réputation de votre site Web, ainsi que du contenu que vous créez pour chaque mot clé cible.

Ahrefs fournit un outil utile pour déterminer où vous vous situez, interprétant les signaux d’autorité comme une « évaluation de domaine » en fonction de vos backlinks existants.

Capture d'écran du tableau de bord Ahrefs montrant la notation du domaine (DR).

En général, pour un nouveau site Web, vous voudrez rester à l’extrémité inférieure de la difficulté des mots clés.

À l’instar du score de Klout, aujourd’hui disparu, il devient exponentiellement plus difficile de développer la recherche pertinente de termes à mesure que leur difficulté approche de 100.

Pertinence de la recherche

La pertinence de la recherche mesure à quel point la requête de recherche est liée aux résultats de la recherche.

Vous pouvez trouver un mot-clé avec un volume de recherche élevé. Mais s’il renvoie des résultats qui ne décrivent pas ce que vous avez sur la page ou ce que vous vendez, il est peu probable que vous atteigniez des objectifs ou des conversions significatifs.

Pour le contexte, obtenir 10 prospects qualifiés à partir d’une recherche organique vaut plus que 1 000 visiteurs qui ont rebondi immédiatement parce qu’ils n’ont pas trouvé ce qu’ils cherchaient sur votre page.

Comment faire une recherche de mots clés pour le commerce électronique

1. Déterminez où vous vous situez dans la recherche pertinente

Avant de prendre des décisions éclairées concernant la stratégie de mots-clés, vous devez établir des points de repère. Cela peut guider vos efforts autour de la création de nouveau contenu par rapport à la mise à jour de l’ancien contenu.

Si vous avez déjà commencé à créer votre site Web de commerce électronique et que vous avez tenté d’incorporer des mots-clés SEO, assurez-vous que vous utilisez également un type de suivi du classement des mots clés pour déterminer où vous vous situez dans une recherche pertinente.

Encore une fois, Ahrefs peut accomplir cette tâche pour vous aux côtés d’autres fonctions déjà mentionnées avec sa fonction Rank Tracker.

Mais vous pouvez également compter sur des données gratuites facilement disponibles en connectant votre site Web à Google Search Console (GSC).

Outil suggéré : console de recherche Google

Google Search Console surveille la santé et les performances globales de votre site par rapport à la recherche Google.

Il suit les mots-clés pour lesquels votre site Web est déjà classé, afin que vous puissiez déterminer où vous en êtes et quels mots-clés méritent d’être optimisés ou ciblés. Utilisez les informations pour améliorer le contenu.

Tableau de bord du rapport de performance de Google Search Console.

2. Tenez compte de l’intention de recherche

L’intention de recherche est désormais essentielle pour attirer des clients cibles sur votre site Web.

L’ancien algorithme de Google donnait la priorité au placement des mots clés et au nombre de backlinks pointant vers votre site Web. C’est pourquoi la plupart des conseils de recherche de mots clés recommandent d’utiliser des mots clés à longue traine.

Mais avec la prévalence de backlinks de mauvaise qualité et d’articles bourrés de mots clés, l’algorithme de Google a changé pour donner la priorité à la sémantique, à l’intention et à la pertinence – et les stratégies de recherche de mots clés ont changé en même temps.

Mais certains référenceurs peuvent encore ignorer l’intention de recherche, qui est l’une des plus grosses erreurs de référencement que vous puissiez commettre. Ignorer l’intention de recherche entraîne le classement des pages Web pour les mauvais mots-clés ou attire le mauvais public cible. Les deux représentent des occasions manquées et de l’argent gaspillé.

Bien que les SEO experts aient chacun leur propre façon de catégoriser l’intention, selon Think With Google, il existe quatre types d’intention de recherche :

  • Informationnel.
  • Commercial.
  • Transactionnel.
  • Navigation.

Lorsque vous effectuez une recherche de mots clés de commerce électronique, vous pouvez identifier l’intention des mots clés à l’aide d’indices tels que des mots d’identification ou des pages de commerce électronique spécifiques.

Par exemple, les mots-clés informatifs se trouvent souvent sur les pages de blog ou de FAQ, tandis que les mots-clés commerciaux peuvent être trouvés sur les pages de produits. Vous pouvez également utiliser un outil d’intention de mot-clé comme Semrush pour aider à identifier automatiquement l’intention.

Une autre façon d’identifier l’intention des mots clés en termes de commerce électronique consiste à analyser la métrique du coût par clic (CPC) sur votre outil de recherche de mots clés préféré.

Les quatre différents types d'intention de recherche selon Google.

Intention d’information

Les utilisateurs à la recherche de réponses effectuent des recherches d’informations. Ces recherches ne conduisent généralement pas à une vente immédiate, mais représentent des clients potentiels au début du parcours de l’acheteur ou en haut de l’entonnoir de vente. Vous pouvez souvent trouver ces mots-clés sur :

  • La page d’accueil.
  • FAQ.
  • Pages de blogs.

Selon les directives de Google Search Quality Rater, les mots-clés d’intention d’information relèvent de l’intention de recherche « Je veux savoir ». Ils répondent généralement aux questions :

  • Comment.
  • Comment.
  • De quoi.
  • Où aller.

L’optimisation de l’intention d’information a l’avantage supplémentaire de donner à votre contenu une chance d’atteindre l’extrait de code (position zéro) pour vos mots clés cibles.

Les extraits en vedette apparaissent devant les autres contenus actuellement classés dans le top dix d’une page de résultats de moteur de recherche (SERP). Et cela s’applique toujours même si vous n’êtes pas autrement compétitif avec les domaines actuellement classés partageant ce type de contenu.

Les mots-clés d’intention d’information sont les meilleurs pour vous positionner en tant qu’autorité, ce qui est particulièrement important lors de la vente de produits d’information tels que des cours en ligne et des livres électroniques.

Intention de navigation

Les recherches de navigation proviennent d’utilisateurs à la recherche d’une marque, d’un site Web, d’une entreprise ou d’un emplacement géographique spécifique.

Par exemple, lorsque les utilisateurs recherchent un site Web, ils effectuent souvent une recherche rapide sur Google au lieu de saisir l’URL.

Les mots-clés d’intention de navigation sont rarement utilisés dans le commerce électronique.

Néanmoins, d’un point de vue marketing, le classement dans les SERP de votre marque peut être important. Mais assurez-vous de prendre note de toutes les tendances de recherche qui pourraient créer une mauvaise expérience utilisateur.

Intention commerciale

Les recherches commerciales se situent entre les recherches informationnelles et transactionnelles. Ils sont souvent utilisés par les chercheurs au milieu de l’entonnoir de vente.

Ils connaissent votre produit mais ne l’ont pas encore vendu.

Ces chercheurs effectuent des recherches plus approfondies en comparant les caractéristiques et les prix des produits et en recherchant des offres gratuites, des testeurs ou des remises.

Certains signaux de mots clés pour ce type d’intention incluent :

  • Comparer.
  • Pour hommes.
  • Pour femme.
  • Alternative.
  • Examen.
  • Meilleur.

Lors de l’optimisation pour ces mots-clés, créez un contenu qui convainc les clients potentiels que vous êtes meilleur que vos concurrents. Vous pouvez ajouter ces mots clés dans des listes, des articles de comparaison et des critiques de produits.

Intention transactionnelle

Les recherches transactionnelles (ou mots-clés à forte intention commerciale) signifient une forte probabilité pour le chercheur d’agir. Il peut s’agir de se renseigner, d’acheter ou simplement de recueillir des informations, ce qui peut conduire à une vente ultérieure.

Voici des exemples de mots-clés d’intention transactionnelle :

  • Vente.
  • À vendre.
  • Acheter.
  • Où acheter.
  • Remise.
  • Coupon.
  • Prix.

Mots-clés du produit ([winter clothing], [coffee maker]), mots-clés de marque ([HubSpot], [Ahrefs], [Semrush]), et des produits spécifiques (iPhone 13, Samsung S22, Macbook Air M2) indiquent une intention de recherche transactionnelle.

Vous pouvez utiliser ces mots clés pour les pages de produits ou les pages sur lesquelles les utilisateurs peuvent agir immédiatement.

Vous devez également cibler les opportunités de mots clés en analysant vos concurrents.

Méfiez-vous des mots-clés sémantiques ou pertinents, qui donnent aux moteurs de recherche un contexte sur votre page. Vous pouvez utiliser ces mots clés dans les descriptions de produits.

Rassemblez le tout en créant un calendrier éditorial qui reflète une stratégie optimisant pour chaque type d’intention pour vos audiences les plus importantes.

Ne vous concentrez pas uniquement sur l’optimisation de l’intention transactionnelle. Vous créerez un entonnoir de vente plus complet qui touchera les personnes à différentes étapes du parcours de l’acheteur en créant un contenu de haute qualité pour répondre à chaque type d’intention.

3. Recherchez des mots-clés cibles

Il existe deux façons de rechercher des mots clés cibles : en faisant vos propres recherches ou en faisant des recherches sur les concurrents. Je recommande de faire les deux.

Pour développer une liste d’idées de mots clés pour votre boutique en ligne, vous pouvez utiliser des outils Google tels que la saisie semi-automatique, People Also Ask et les recherches associées. Vous pouvez même consulter Amazon – le plus grand marché de commerce électronique au monde – pour lancer votre session de brainstorming.

Parcourez votre liste de mots clés pour affiner vos choix pour le mot clé principal. N’oubliez pas que de nombreux facteurs entrent dans la recherche de mots clés de commerce électronique, il est donc important de valider vos mots clés avec des données.

Utilisez des outils comme Ahrefs et Semrush pour déterminer :

  • Volume de recherche.
  • Pertinence de la recherche.
  • Difficulté des mots-clés.
  • Intention de recherche.

Après avoir identifié quelques mots-clés cibles, vérifiez s’il existe des versions à longue traîne que vous pouvez ajouter, en particulier lorsqu’il s’agit de créer des pages de produits et du contenu d’articles de blog pour votre site Web de commerce électronique.

Moins de personnes rechercheront effectivement ces requêtes, mais ce sont aussi des consommateurs plus sûrs de ce qu’ils veulent. En conséquence, ils ont une intention d’achat plus élevée.

Outil suggéré : saisie semi-automatique Google, les gens demandent aussi et recherche associée

Google Autocomplete vous aide à trouver des mots-clés à longue traine.

Si vous avez besoin de rechercher des suggestions de mots clés à longue traîne, les outils intégrés de la recherche Google sont un excellent point de départ.

Vous pouvez associer les résultats de la saisie semi-automatique Google et des recherches associées avec l’extension Google Chrome Keyword Surfer gratuite de Surfer pour afficher des données telles que le volume mensuel estimé et le coût par clic (CPC).

Les recherches associées de Google vous aident également à trouver des mots-clés à longue traîne.

4. Espionner la concurrence

La dernière étape de la recherche de mots clés de commerce électronique consiste à vérifier le classement de vos concurrents. Cela vous aidera à déterminer la quantité de travail que vous devrez faire pour arriver au sommet. Vous obtiendrez également des idées pour concentrer vos efforts de recherche de mots clés.

C’est particulièrement important pour le commerce électronique. Ne pas se classer premier se traduit directement par la perte de conversions. Vous risquez de perdre la moitié du trafic potentiel d’une requête si vous êtes en deuxième position et que votre concurrent est en premier.

Voici quelques éléments à surveiller lors de votre processus de recherche de concurrents :

  • Les mots-clés spécifiques qu’ils recherchent.
  • Le nombre de backlinks dont ils disposent.
  • D’où viennent leurs backlinks, ce qui peut vous donner des idées pour la publication d’invités et d’autres opportunités de collaboration.
  • Les sujets couverts par le contenu, sa qualité et toutes les opportunités manquées que vous pouvez saisir.

L’outil de mots-clés Semrush est l’un des meilleurs pour effectuer des recherches sur les concurrents en termes d’efforts SEO et PPC. Cela peut vous aider à déterminer toutes les pièces susmentionnées du puzzle.

Outil suggéré : outil de mots clés Semrush

L’outil de mots clés Semrush est utile pour surveiller et rechercher votre site Web de commerce électronique. Les référenceurs l’aiment aussi pour son utilité pour espionner la concurrence.

Sa fonction d’aperçu du domaine est un bon point de départ.

Tableau de bord de l'outil de mots clés Semrush.

Tout ce que vous avez à faire est de saisir une URL, et elle affichera des métriques telles que :

  • Volume de recherche organique.
  • Trafic organique au fil du temps.
  • Volume de recherche payant.
  • Nombre de backlinks.
  • Se référant aux domaines et aux adresses IP.
  • Trafic par canaux géographiques.

Vous pouvez voir ces statistiques en termes de recherches sur ordinateur et sur mobile, ainsi que les index Google dans différents pays. Vous pouvez également effectuer des recherches régionales pour les zones spécifiques auxquelles vous vendez.

Semrush vous donne également une liste de mots-clés associés et de mots-clés de correspondance d’expression.

Ce sont des variantes des mots-clés que les utilisateurs saisissent dans la barre de recherche, identifiant les sites Web les plus similaires au vôtre en fonction des mots-clés organiques de départ. Cette fonctionnalité est particulièrement utile si vous ne savez pas qui est votre concurrent le plus proche.

De plus, Semrush propose un outil qui vous permet de voir des mots-clés communs et uniques pour jusqu’à cinq domaines. Il propose également un outil qui montre à quel point il est difficile de se classer par rapport aux mots-clés utilisés par votre concurrent.

Comme si vous donner la possibilité d’espionner la concurrence ne suffisait pas, Semrush dispose également d’un Keyword Magic Tool, qui vous donne accès à plus de 2 millions d’idées de mots clés.

C’est vraiment une solution tout-en-un pour l’analyse des concurrents. Mais il convient de noter qu’Ahrefs propose également de nombreuses fonctionnalités similaires si vous souhaitez vous en tenir à un seul abonnement mensuel à un outil de référencement.

Idéalement, vous expérimenterez les deux avant de choisir celui qui répond le mieux à vos besoins.

Conclusion : comment effectuer une recherche de mots clés pour le commerce électronique en 4 étapes

La recherche de mots-clés de commerce électronique est essentielle lors de l’élaboration d’une stratégie de référencement pour votre entreprise de commerce électronique.

Et s’il est bien fait, il vous aide à trouver les bons mots-clés et fournit des indications utiles sur les tactiques et les stratégies à utiliser dans votre boutique en ligne.


Image en vedette : Paulo Bobita/Journal des moteurs de recherche

7 outils de référencement d’entreprise pour la recherche de mots clés, comparés

0

Les meilleurs référenceurs savent qu’ils ne pourraient pas faire leur travail à moitié aussi bien s’ils n’avaient pas accès aux bons outils. Et puisque les mots clés sont au centre de tout ce que nous faisons en matière de référencement, il est temps de parler d’outils de recherche de mots clés, en particulier ceux destinés aux clients au niveau de l’entreprise.

Qu’il s’agisse d’un géant du commerce électronique, d’un grand cabinet d’avocats ou de tout autre type d’entreprise, vous devez travailler avec des outils de recherche de mots clés capables de gérer le volume de données que vous allez générer et de vous montrer les mesures qui comptent pour vous et vos clients.

Dans cette liste, vous trouverez des poids lourds ainsi que des outils dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler auparavant. Les grands sont grands pour de bonnes raisons, mais ce n’est pas une raison pour écarter les joueurs moins connus.

Alors, allons-y directement. Voici sept outils de référencement d’entreprise pour la recherche de mots clés comparés !

1. Botifier

botify page d'accueil

Tarification

  • Il est divisé en niveaux de tarification Essential, Pro et Enterprise.

Qu’est-ce que Botify ?

Alors, qu’est-ce que Botify, et pourquoi a-t-il fait cette liste au n ° 1 ?

Il s’agit d’un outil de référencement tout-en-un explicitement conçu pour les entreprises. Il est conçu pour gérer le volume et le volume : le robot d’exploration de site de Botify peut gérer jusqu’à 250 URL par seconde.

Botify Analytics est tout ce dont vous avez besoin dans un outil d’analyse SEO, vous montrant les données d’engagement, le suivi des requêtes et les fichiers journaux en un seul endroit. Pendant ce temps, Botify Intelligence rassemble tous les problèmes de référencement qui affligent votre site Web et les hiérarchise pour vous dans une liste afin que vous puissiez traiter ce qui est le plus important.

Il est facile de comprendre pourquoi Botify est un gagnant pour la recherche SEO au niveau de l’entreprise.

Pourquoi Botify fonctionne pour la recherche de mots-clés d’entreprise

  • Botify aide les entreprises à trouver les meilleures opportunités de mots-clés dans leurs classements actuels.
  • Construisez des listes de mots-clés avec n’importe quel groupe thématique que vous souhaitez.
  • Botify utilise les données au niveau de la Search Console pour afficher les pages des utilisateurs avec de bonnes impressions mais de faibles CTR.

L’outil de recherche de mots clés de Botify vous aide à effectuer des recherches de mots clés avec toutes les meilleures capacités de Google Search Console. De plus, il vous permet de rechercher de nouvelles opportunités de mots clés et de trouver vos classements actuels les plus pertinents.

2. Mesures de recherche

mesures de recherche

Tarification

  • Mensuel : 69 $ à 149 $ pour les forfaits de base, que vous pouvez personnaliser au niveau de l’entreprise.

Qu’est-ce que Searchmetrics ?

Searchmetrics s’est marqué intelligemment. Comme de nombreux autres outils de cette liste, il s’agit d’un couteau suisse polyvalent pour la recherche SEO. L’outil vous permet de rechercher des mots-clés, des mesures et des données PPC. Il vous permet de tester votre contenu afin que vous puissiez écrire des articles plus ciblés conçus pour aider les utilisateurs à convertir. Et cela vous permet d’examiner votre portefeuille de backlinks.

Searchmetrics intègre également un peu dans ses packages d’entreprise.

Pourquoi Searchmetrics fonctionne pour la recherche de mots-clés d’entreprise

  • Dans les niveaux de package supérieurs de la plate-forme, les entreprises peuvent accéder à 50 000 à 200 000 classements de mots clés, ce qui devrait fournir plus qu’assez de données pour une recherche approfondie de mots clés.
  • Les rapports de recherche de mots clés affichent toutes les données pertinentes, y compris les volumes de recherche et les mouvements dans le temps
  • La plate-forme propose un outil d’écart de mots clés utile qui vous permet de comparer votre classement des mots clés par rapport à la concurrence.

Searchmetrics est un outil que les entreprises adorent pour ses packages qui s’adressent spécifiquement à elles et aux volumes dont elles ont besoin.

3. SISTRIX

sœur

Tarification

  • Mensuel : 99€-599€ ($99.55-$602.35).

Qu’est-ce que SISTRIX ?

SISTRIX est un autre outil de données SEO complet qui vous permet de faire tout ce dont vous avez besoin pour maintenir votre classement et maintenir votre référencement en ligne.

Sa fonctionnalité de mots clés vous montre les volumes de recherche, la concurrence et les tendances au fil du temps et vous permet de créer vos propres ensembles de mots clés. Vous pouvez également revoir les approches par mots-clés de vos concurrents afin d’intensifier vos efforts.

Ces fonctionnalités, ainsi que ses audits secondaires, son analyse de contenu et ses données médiatiques payantes, font de SISTRIX un outil de référencement qui vaut la peine d’être vérifié.

Pourquoi SISTRIX fonctionne pour la recherche de mots-clés d’entreprise

  • L’outil Keyword Discovery vous permet d’explorer les termes de départ, les mots-clés associés et les données associées.
  • Vous verrez les tendances historiques et la concurrence pour tous les mots clés, ce qui place vos choix de mots clés potentiels dans le contexte de l’industrie.
  • La plate-forme vous permet d’ajouter jusqu’à 10 000 mots-clés à une liste que vous pouvez utiliser pour l’optimisation de la page ou la création de contenu.

Les entreprises apprécieront la possibilité de créer des listes de 10 000 mots clés à partir des idées qu’elles découvrent dans SISTRIX. C’est le genre de volume auquel les grandes entreprises doivent avoir accès pour rester dans la course.

4. Semrush

aperçu des mots-clés semrush
données de mots-clés semrush

Tarification

  • Mensuel : 119,95 $ – 449,95 $.

Qu’est-ce que Semrush ?

Vous ne pouvez pas laisser Semrush sur une liste des meilleurs outils de recherche de mots clés d’entreprise. Il y a tellement de profondeur à sonder avec cet outil, des audits et données de son site SEO à ses informations PPC, aux données de classement actuelles, à l’outil de sujet de marketing de contenu et à l’assistant de rédaction.

C’est l’un des outils de référencement tout-en-un les plus connus. La valeur que vous obtenez pour le prix est incontestable.

Semrush est un bot comme n’importe quel autre outil de référencement, et donc, bien qu’il n’ait pas accès aux données directes de Google, c’est toujours l’un des meilleurs outils pour présenter les tendances et les données des mots clés.

Pourquoi Semrush fonctionne pour la recherche de mots-clés d’entreprise

  • La recherche de mots clés présente vos informations les plus pertinentes, y compris le volume de recherche, les tendances historiques, la difficulté et les données CPC (coût par clic).
  • Recherchez un mot-clé et accédez à plus de 22 milliards d’idées de mots-clés dans la base de données de Semrush.
  • Construisez vos propres listes de mots-clés, avec 1 000 mots-clés par liste.
  • Examinez les écarts de mots clés entre vous et jusqu’à cinq concurrents.

Ces capacités font de Semrush un outil de recherche de mots-clés de premier plan pour les entreprises.

5. seoClarity

sécurité

Tarification

  • Mensuel : 750 $ à 4 500 $.

Qu’est-ce que seoClarity ?

seoClarity se présente comme une plateforme de référencement tout-en-un avec une philosophie tournée vers l’avenir. Il assemble les données SEO, les mesures de mots clés, l’analyse de contenu et l’automatisation des tâches SEO dans un seul outil pour vous permettre de faire de la magie SEO.

L’outil pousse son approche basée sur les données du référencement, en particulier en ce qui concerne le suivi des mots clés, le suivi des erreurs de site Web et les rapports d’analyse.

Pourquoi seoClarity fonctionne pour la recherche de mots-clés d’entreprise

  • La plate-forme affirme qu’elle possède le plus grand ensemble de mots clés disponible au monde, avec plus de 30 milliards d’ensembles dans plus de 170 pays.
  • Il vous montre des idées de mots clés connexes.
  • Tendances des mots-clés agrégées à partir de milliards de recherches.
  • L’outil vous permet de visualiser les 100 meilleurs classements de vos concurrents sur n’importe quel moteur de recherche.
  • Vous pouvez voir vos classements quotidiens de mots clés ainsi que des aperçus des SERP pour ces termes.

Ces points, ajoutés au fait que l’outil ajoute un milliard de nouveaux mots clés à son référentiel mensuel, font de seoClarity un poids lourd pour la recherche de mots clés au niveau de l’entreprise.

6. Pro longue queue

professionnel de la longue queue

Tarification

  • Mensuel, 37-147 $. Annuellement, 297 $ à 1 177 $.

Qu’est-ce que Long Tail Pro ?

Comme son nom l’indique, Long Tail Pro se concentre sur l’angle des mots clés à longue traîne.

C’est aussi un angle pratique, puisque les entreprises de toutes tailles peuvent bénéficier de l’utilisation de mots-clés à longue traîne.

Pensez au gros frappeur du commerce électronique qui doit optimiser ses pages de produits avec les termes que les gens utilisent.

L’outil apporte également son jeu A dans la recherche de concurrents, vous permettant de rechercher des mots-clés et de récupérer instantanément les SERP, afin que vous sachiez comment élaborer une stratégie pour votre approche de contenu.

Long Tail Pro propose également les autres fonctionnalités principales que vous attendez d’un outil de référencement, notamment un outil de suivi des classements actuels, un analyseur de backlinks et un outil d’audit de site.

Pourquoi Long Tail Pro fonctionne pour la recherche de mots-clés d’entreprise

  • Recherchez un terme de départ et récupérez des milliers de variantes à longue traîne de ce terme.
  • Obtenez jusqu’à 400 variantes à longue traîne d’un terme à partir de Google Keyword Planner.
  • Regroupez-les par volume de recherche ou toute autre mesure de votre choix.

Vous pouvez opposer les approches par mots-clés les unes aux autres pour voir les stratégies de vos concurrents et les utiliser à votre avantage.

Une approche par mot-clé à longue traîne peut ne pas convenir à tout le monde, mais il y a des avantages à se concentrer dessus.

On dit souvent que les termes de longue traine sont « plus faciles » à classer (pas toujours vrai) et également situés plus loin dans l’entonnoir de vente, c’est pourquoi vous voyez des marques de commerce électronique optimiser les pages de produits pour elles.

Long Tail Pro fournit des milliers d’idées par recherche et est un outil parfait si vous souhaitez créer une stratégie robuste à longue traîne. Il est parfait pour les grandes opérations de commerce électronique et les niches hautement compétitives.

7. Ahrefs

ahrefs

Tarification

  • Mensuel : 99 $ à 999 $.

Qu’est-ce qu’Ahrefs ?

Comme de nombreux outils de cette liste, Ahrefs est une plateforme de référencement complète qui vous permet d’effectuer des recherches de mots clés, de suivre le classement de vos mots clés au fil du temps, d’analyser votre domaine ou d’autres, d’effectuer des audits de site et d’analyser votre contenu.

C’est simple, mais sachez qu’Ahrefs peut faire tout ce dont vous auriez besoin pour un outil de référencement tout-en-un. Suivez vos backlinks, vérifiez le contenu en double, examinez votre JavaScript et faites bien plus avec cette plateforme.

Pourquoi Ahrefs est bon pour la recherche de mots-clés d’entreprise

  • L’outil Keyword Explorer est le plus grand référentiel tiers de mots-clés.
  • L’outil vous donne accès à plus de 7 milliards d’idées de mots clés.
  • Données de 171 pays.
  • Les mots-clés sont disponibles à partir de 10 moteurs de recherche.
  • Il fait un effort supplémentaire sur les données de mots clés, en affichant les clics par recherche, le pourcentage de clics rémunérés et d’autres mesures.
  • Ahrefs met à jour les données de volume de recherche mensuellement.

En termes de volume d’options dont vous disposez avec des idées de mots clés et des données de mots clés, Ahrefs est une plate-forme que vous ne pouvez pas vous permettre de manquer.

Les entreprises bénéficieront de sa richesse de données provenant des pays et des moteurs de recherche. Si vous voulez du complet, le voici.

Quel outil de recherche de mots clés d’entreprise vous convient ?

Lorsque vous décidez quel outil de référencement est le meilleur pour vous ou votre entreprise, de nombreux facteurs doivent être pris en compte.

En raison de l’énormité de l’infrastructure impliquée dans le maintien d’outils de grattage de données SEO vraiment impressionnants, les outils de recherche de mots clés mentionnés dans cet article s’accompagnent, dans certains cas, d’énormes étiquettes de prix.

Mais lorsque vous pensez à ce que vous obtenez – et aux revenus que vous pourriez générer en optimisant le référencement de votre site Web pour les bons mots clés – les coûts sont justifiés lorsque vous utilisez les outils de manière efficace.

Les entreprises doivent être aussi réfléchies à leurs stratégies de mots clés que n’importe quelle autre entreprise. Des outils comme ceux-ci peuvent être vos meilleurs amis.

Davantage de ressources:

  • 8 meilleurs outils de référencement au niveau de l’entreprise pour l’optimisation du contenu
  • 10 conseils de recherche de mots clés SEO d’entreprise uniques
  • 5 priorités clés en matière de référencement d’entreprise que les directeurs marketing doivent mettre en place

Image en vedette : Rawpixel.com/Shutterstock

Les référenceurs sont-ils responsables du biais de recherche Google ?

0

En 2016, l’ONU a déclaré que l’accès à Internet est un droit humain.

Cette décision a été prise en sachant qu’Internet est un outil permettant à chacun d’accéder à l’information à moindre coût et de s’exprimer.

Cette résolution a suscité des discussions sur l’accès en termes d’infrastructure, où les câbles à fibres sont installés ou mis à jour, ou permettant un accès ininterrompu pendant les troubles civils et autres urgences.

Bien que ces points soient valables et importants, Internet n’est pas seulement des fils et des écrans, et les informations auxquelles on accède peuvent être modifiées en fonction d’algorithmes.

Comme Internet s’est intégré dans nos vies, il fait maintenant partie de notre infrastructure sociale (similaire aux services médicaux ou éducatifs).

Il est bien documenté que des préjugés existent dans les espaces médicaux et éducatifs, y compris l’accès aux soins et la qualité des soins, mais qu’en est-il des résultats de recherche ?

Sont-ils justes ? Sont-ils représentatifs du monde qui nous entoure ? Ou font-ils plus de mal que de bien ?

Qu’y a-t-il dans un algorithme ?

Dans le marketing numérique, « algorithme » est un terme qui est utilisé quotidiennement, que quelqu’un comprenne ou non ce que cela signifie. Chaque plate-forme en possède une (ou plusieurs), et notre travail est d’essayer de les satisfaire.

Un algorithme est une procédure suivie lorsqu’un système effectue un calcul.

Ce processus prend une entrée et utilise des formules, des règles ou d’autres opérations de résolution de problèmes pour produire une sortie.

Pour la recherche, cela signifie que les requêtes saisies dans un champ de recherche sont l’entrée et que la SERP (page de résultats du moteur de recherche) est la sortie.

C’est une explication très simpliste de ce qui se passe. Google utilise plusieurs algorithmes en combinaison avec l’IA (intelligence artificielle) et l’apprentissage automatique.

Disséquer l’ensemble du système serait bien au-delà de ma portée et au-delà du but de cet article.

Le canari dans les SERP

En tant que femme, je ne suis pas étrangère aux préjugés dans les sites Web, les politiques et la société en général.

Chaque jour, je navigue dans le monde avec une pincée de sel. Enquêter sur les biais potentiels dans les résultats de recherche est quelque chose qui m’intéresse depuis un certain temps, et j’ai commencé à faire des recherches sur le sujet en 2021.

Un projet de recherche original (Divulgation complète : que j’ai aidé à mener) appelé Donnez-nous des fonctionnalités, pas des fleurs a examiné les préjugés sexistes du paysage social et de la recherche pour les photographes professionnels.

Plusieurs requêtes non genrées ont été testées, telles que « meilleurs comptes Instagram de photographie » ou « meilleurs photographes ».

Les résultats?

Les femmes ont été présentées comme photographes professionnelles beaucoup moins que les hommes dans les résultats riches et dans le contenu de la première page, bien qu’elles représentent 50 % des professionnels.

Qui est responsable de ces biais ? Les auteurs qui ont écrit les articles ? Les moteurs de recherche pour récompenser ces pages ? Des pros du référencement pour avoir recommandé l’article à leur client ?

Ma réaction instinctive est de blâmer celui qui a créé l’algorithme.

Bien que cela soit vrai dans une certaine mesure, ce n’est pas toute l’histoire et ce n’est tout simplement pas juste.

Les préjugés sont enracinés dans nos structures sociétales existantes, tissés dans notre culture, notre gouvernement et nos interactions avec le monde qui nous entoure.

L’algorithme PageRank est-il biaisé ?

Une étude publiée en 2011 a déjà remis en cause l’équité du PageRank.

Les modèles montrent qu’à mesure que le Web s’est développé, la stabilité des sites Web les mieux classés devient plus stable, laissant les sites Web restants se disputer les restes.

Nature, une revue à comité de lecture, a publié un article en février 2022 examinant l’algorithme PageRank pour voir s’il introduit ou amplifie des biais.

Pour le dire dans les termes les plus simples, les chercheurs ont créé cinq modèles sociétaux potentiels avec différents degrés d’homophilie (« la tendance à se connecter à d’autres semblables »).

Chaque modèle contient 20 nœuds, mais appelons-les sites Web. Ensuite, chaque site Web s’est vu attribuer un rang de page et soit comme faisant partie de la majorité ou de la minorité au sein de la société.

L’inégalité a été mesurée à l’aide du coefficient de Gini (une analyse statistique pour mesurer l’inégalité) pour voir comment un individu a obtenu un score par rapport à une distribution égale. L’inégalité a été mesurée en calculant le pourcentage de minorités dans les premiers résultats de recherche.

Leurs conclusions montrent que l’algorithme de PageRank peut réduire, reproduire ou amplifier les biais selon le modèle utilisé.

Dans les modèles à haut degré d’homophilie, les voix dominantes ont perpétué ces perspectives et préjugés tout en sous-représentant les minorités.

En revanche, lorsque le groupe majoritaire est hétérophile (tendance à se regrouper en groupes divers), il y a surreprésentation des minorités.

Cela jette les bases de recherches futures sur les interventions potentielles ou la réduction des biais des algorithmes.

L’intersection de la culture et des résultats de recherche d’images Google

De nombreuses recherches ont montré que les algorithmes peuvent être et que beaucoup sont biaisés. Comme indiqué précédemment, PankRank peut jouer sur ces biais pour les amplifier ou les diminuer, mais les algorithmes n’agissent pas seuls.

Dans le cas de Google, non seulement plusieurs algorithmes sont en jeu, mais également l’IA et l’apprentissage automatique. Tous ces éléments évoluent continuellement à travers nos interactions (humaines).

Une autre recherche publiée cette année a examiné si les inégalités sociales de genre étaient présentes dans les résultats de recherche Google Image (via des algorithmes de recherche localisés).

Les chercheurs ont tracé l’inégalité entre les sexes par pays (sur la base de l’indice mondial de l’écart entre les sexes) et le pourcentage d’hommes apparaissant dans les résultats de recherche Google Image lors de la recherche de « personne » dans la langue respective de chaque pays (en utilisant un VPN pour accéder aux résultats locaux).

Les pays avec une plus grande inégalité entre les sexes ont vu plus d’images d’hommes pour le mot-clé non sexiste « personne ». Ce qu’ils prétendent être un lien entre les normes sociétales et la sortie algorithmique.

La deuxième partie de l’étude s’est penchée sur la manière dont ces résultats biaisés peuvent influencer la prise de décision des individus.

Les participants ont regardé des captures d’écran des résultats de Google Image provenant de pays à faible et à forte inégalité et ont été interrogés sur le sexe et la profession.

En sautant les détails (bien que je pense que l’article vaut la peine d’être lu), les résultats ont montré que les préjugés culturels présents dans les algorithmes peuvent influencer (et influencent) la prise de décision individuelle.

Lorsque les participants ont vu les résultats d’image des pays à faible inégalité, leurs résultats étaient plus égalitaires que les résultats des pays à forte inégalité, où les résultats renforçaient les préjugés sexistes.

Le niveau d’inégalité sociale entre les sexes se reflète dans l’algorithme de recherche, ce qui m’amène à me demander à quel point. La combinaison de ces éléments influence alors la perception individuelle à travers chaque utilisation.

Qui est responsable des biais dans les SERP ?

J’ai commencé ce voyage en posant cette question en espérant une réponse simple.

Malheureusement, il n’y en a pas car nous sommes tous responsables des biais dans les résultats de recherche. Des codeurs originaux aux rédacteurs, en passant par les professionnels du référencement et les créateurs de liens, en passant par la société, la culture et l’environnement dans lequel nous existons.

Imaginez tous les algorithmes avec lesquels vous interagissez quotidiennement. Si l’exposition à ces algorithmes influence votre perception du monde, cela devient désordonné, démêlant les chaînes de multiples entrées.

Comment pouvons-nous l’améliorer ?

En tant qu’optimiste sans espoir, je ne peux pas vous laisser avec un si lourd fardeau. Commençons la discussion sur la façon dont nous pouvons faire de la recherche et du contenu un espace plus inclusif.

Les chercheurs qui ont examiné les biais dans le PageRank ont ​​expliqué que si les réseaux homophiles étaient à l’origine des inégalités de représentation, les minorités peuvent surmonter cela grâce à un réseautage stratégique.

Ce n’est pas une solution raisonnable, ils ont donc suggéré d’implémenter DPAH (ne vous inquiétez pas, je n’entrerai pas dans les détails !).

Ce modèle éliminerait la nécessité pour les minorités d’être tenues de réseauter avec les majorités.

Des interventions basées sur la psychologie ont été suggérées par l’autre étude car ils ont conclu que l’inégalité sociale entre les sexes se reflétait dans l’algorithme. Ils appellent à une IA plus éthique qui combine notre compréhension de la psychologie et de la société.

Généralement, la plus grande préoccupation d’un professionnel du référencement est de savoir comment faire appel à l’algorithme plutôt que de remettre en question leur équité ou leur égalité ou comment nous pourrions perpétuer des préjugés nuisibles.

Grâce à l’utilisation de logiciels alimentés par l’IA pour interpréter les algorithmes alimentés par l’IA, il devrait y avoir un moment où nous commençons à remettre en question la composante éthique de notre travail.

Actuellement, les résultats de recherche ne sont pas une représentation précise d’un monde équitable quand ils peuvent l’être.

En tant que professionnels du référencement, créateurs de contenu et spécialistes du marketing, nous jouons un rôle important dans la reproduction de contenu inéquitable, en augmentant la visibilité de voix déjà importantes et en perpétuant nos préjugés culturels locaux.

Voici quelques autres suggestions que j’ai eues pour aider à créer un paysage de recherche plus équitable.

  • Arrêtez de répliquer le contenu biaisé – partagez votre plateforme avec diverses voix et créez de nouveaux récits autour de votre créneau.
  • Auditer le contenu de l’IA – Je ne vais pas dire non à tout contenu IA, mais il devrait être revu par un humain car il risque de tomber dans les mêmes schémas.
  • Audits d’algorithmes – de la même manière que nous auditons les sites Web, les algorithmes peuvent être audités. Il existe des ressources pour vérifier les biais potentiels et vérifier les évaluations d’impact.
  • Soutenir l’éducation – soutenir ou faire du bénévolat auprès d’organisations qui fournissent des formations en matière de codage, de logiciels ou techniques aux femmes, aux personnes de couleur ou à d’autres groupes marginalisés. Bravo à Women in Tech SEO pour être l’un de ces espaces.
  • Ressources multilingues – créer des ressources de référencement et d’autres ressources marketing dans des langues autres que l’anglais pour permettre diverses voix et perspectives.
  • Créer des algorithmes et une IA moins biaisés – plus facile à dire qu’à faire, mais Google AI a annoncé l’année dernière KELM, qui a un certain potentiel en matière de vérification des faits et de réduction des biais
  • Arrêtez la gentrification de la recherche – Être anti-concurrentiel, c’est être anti-business. Il supprime les voix nouvelles et diverses, donc j’aimerais voir plus d’entreprises dans le paysage de la recherche et plus de variété dans les résultats.

Je n’ai pas l’intention d’avoir le dernier mot sur ce sujet, car cette conversation devrait se poursuivre dans les fils Twitter, lors de conférences, autour d’un café et dans notre travail quotidien.

Veuillez partager vos réflexions ou vos questions sur ce sujet afin que nous puissions commencer à discuter de la création d’une expérience de recherche qui ne nuit pas à la société.

Davantage de ressources:

  • Comprendre les biais dans les systèmes de recherche et de recommandation
  • Les données marketing et technologiques sont racistes et biaisées : voici comment les spécialistes du marketing peuvent y remédier
  • Google n’est pas vraiment biaisé contre les sites Web conservateurs – Voici pourquoi

Image en vedette : Andrii Yalanskyi/Shutterstock

Google discute du ciblage par mots-clés avec un volume de recherche zéro

0

Lors d’un hangout pendant les heures de bureau de Google, les Googleurs répondent à la question de savoir s’il faut ou non essayer de se classer pour des mots-clés à volume de recherche nul.

La personne qui a posé la question a noté qu’elle se classait pour des mots-clés qui n’avaient aucun volume de recherche et si elle devait les cibler à des fins de classement.

Ils ont demandé:

« Disons que je recherche sur un mot-clé qui n’a pas de volume ou de densité de mots-clés, mais nous apparaissons pour ces mots-clés sur la première page.

Devrions-nous cibler ce mot-clé ? »

Un Googleur s’identifiant comme Lizzi (probablement Lizzi Harvey) a répondu à la question.

Elle a répondu:

“… Vous pouvez optimiser pour tous les mots-clés que vous voulez.

Et il ne s’agit pas toujours des mots-clés qui ont le plus de volume.

Je réfléchirais à la façon dont les gens devraient trouver votre page et cibler ces mots clés. »

Tenez compte de la façon dont les gens recherchent

La réponse de Lizzi est similaire à ce qui est écrit dans la documentation de Google dans le SEO Starter Guide.

Le document du guide de démarrage SEO recommande également de réfléchir à la façon dont les utilisateurs pourraient trouver une page Web.

Ce qui est intéressant, c’est qu’ils suggèrent de réfléchir à la façon dont différents lecteurs pourraient effectuer des recherches en fonction de leurs connaissances ou de leur niveau d’expérience.

Une personne qui découvre un sujet peut effectuer une recherche avec des expressions non conventionnelles, tandis qu’une personne expérimentée utilisera le jargon couramment utilisé.

Par exemple, quelqu’un qui découvre la pêche en eau salée pourrait rechercher leurres de pêche en eau salée.

Une personne plus expérimentée pourrait rechercher un bouchon à lèvre en métal pikie (qui est un leurre en bois fait à la main qui nage avec un mouvement de queue de chiot).

Le guide de démarrage SEO de Google conseille :

« Anticiper ces différences de comportement de recherche et en tenir compte lors de la rédaction de votre contenu (en utilisant un bon mélange d’expressions de mots clés) pourrait produire des résultats positifs. »

En ce qui concerne le contenu, le guide de démarrage SEO conseille de rédiger et d’optimiser les besoins d’un lecteur.

Ciblage par mots-clés sans volume de recherche

On parle d’une tendance appelée ciblage par mots-clés à volume de recherche zéro.

C’est une stratégie de recherche de mots clés inutilement nommée. La stratégie consiste en fait à cibler les requêtes de recherche longue traîne.

Les requêtes longues sont des expressions de mots clés qui sont rarement recherchées.

Le concept de longue traîne est souvent appelé à tort des expressions de mots clés très longues. C’est faux.

C’est la rareté de la fréquence à laquelle il est recherché qui est la caractéristique déterminante.

Et c’est une stratégie utile car si la phrase est quelque chose que quelqu’un rechercherait, il est utile de l’optimiser.

Tout revient donc à ce que Lizzi a suggéré, pour réfléchir à la façon dont les gens pourraient rechercher et utiliser ces phrases dans le contenu.

Écoutez le hangout Google Office Hours à 13:05 minutes


Image sélectionnée par Shutterstock/Rawpixel.com

Comment utiliser Twitter pour augmenter la visibilité de votre recherche Google

0

Twitter est devenu une plateforme marketing puissante pour les entreprises. Cela les aide à se connecter avec les clients, à établir des relations et à promouvoir leur marque.

L’intégration d’images et de liens vers des produits ou des services, des emplacements de magasins, des informations de contact, des offres spéciales et bien plus encore aide les marques à communiquer rapidement des informations vitales.

La clé du succès sur Twitter réside dans la recherche de moyens d’interagir efficacement avec les consommateurs tout en intégrant des tactiques d’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO).

Lorsque les marques prennent le temps de se familiariser avec ces tactiques, elles peuvent plus facilement accéder au haut des pages de résultats des moteurs de recherche (SERP).

Dans cet article, nous vous expliquerons quelques directives de base pour vous aider à obtenir une exposition maximale pour vos tweets.

1. Construisez votre identité de marque et votre notoriété

Parlons d’abord de l’identité et de la notoriété de la marque en effectuant un court exercice.

Google le nom de votre marque. Qu’est-ce qui s’affiche ?

La plupart du temps, vous verrez quelque chose de similaire sur la première page des résultats de recherche :

Ce que vous voyez est le carrousel Twitter de Google.

Ce que vous voyez est le carrousel Twitter de Google.

Cela peut être très bénéfique pour les utilisateurs de connaître une marque en parcourant certains de leurs tweets les plus récents.

Et cela vous donne également un contrôle direct sur ce qui apparaît dans les résultats de recherche autour du nom de votre marque. C’est un gros accord!

À quelle fréquence avons-nous la possibilité de contrôler ce que les utilisateurs voient dans les résultats de recherche ? Rarement.

Remarque : Si vous n’avez pas encore de carrousel pour votre marque, cet article fournit quelques conseils utiles.

En plus de faire passer un message positif devant les consommateurs potentiels, c’est une autre façon de faire connaître, de renforcer le leadership éclairé et d’humaniser la marque.

Il vous aide à vous connecter avec votre public sous une forme plus authentique et facilement digestible.

C’est une autre raison pour laquelle il est important de partager du contenu que votre public trouvera intéressant et précieux et qui montrera votre personnalité.

Il est également essentiel de vous assurer que vos tweets correspondent au message de votre marque et à votre mission commerciale globale.

2. Tirez parti des carrousels Twitter

Cherchez des moyens de tirer parti d’un carrousel Twitter en utilisant un contenu pertinent et pertinent.

Votre marque peut mettre en œuvre l’une des nombreuses tactiques de tendance. Mais voici quelques-uns des plus importants à considérer :

Discutez des sujets à la mode

C’est votre chance d’attirer l’attention de nouveaux publics et de fidéliser votre public actuel. Alors, assurez-vous que vos tweets reflètent à quel point vous êtes opportun, excitant et tendance !

De quoi parlent les gens de votre industrie ? Vous avez un nouveau produit ou un événement à venir ? Essayez de créer des textes et des images attrayants reflétant cela via un carrousel Twitter.

Diffusez du contenu qui intéresse votre public

En plus d’être à la mode, assurez-vous de partager un contenu extrêmement pertinent avec votre public. Gardez à l’esprit leurs défis quotidiens et leurs principales responsabilités.

Alors demandez-vous : «Sur quoi mon public voudrait-il en savoir plus ? Pourquoi apprécient-ils nos produits ou services ?» Et mettre en valeur ces aspects dans un carrousel.

Mentionnez d’autres comptes et encouragez d’autres comptes à vous mentionner

Interagir avec d’autres comptes pertinents et les taguer dans des tweets contribuera à accroître la présence dans les recherches.

Pensez aux publications clés, aux leaders d’opinion et aux influenceurs de votre espace, et assurez-vous de communiquer régulièrement avec eux sur Twitter.

Essayez de trouver des choses que vous avez en commun ou des aspects sur lesquels vous pouvez collaborer.

Ces interactions peuvent aider à faire connaître votre contenu à de nouveaux publics. Cela apporte également plus d’authenticité à votre marque lorsque les gens voient quelqu’un qu’ils reconnaissent utiliser un produit ou s’engager avec une marque qu’ils suivent.

Utilisez des hashtags pertinents et populaires

Incorporez des hashtags pertinents dans vos tweets. Cela vous donnera une chance de vous classer sur les SERP.

Illustrez le message de votre marque

Vous voulez vous assurer que votre public n’est pas dérouté par vos tweets. Ils doivent clairement comprendre en quoi consiste votre marque et pourquoi ils doivent s’en soucier.

Des mots-clés ciblés et un appel à l’action clair aideront à attirer leur attention et à les maintenir engagés.

Encouragez les membres de l’équipe à partager du contenu

Le carrousel Twitter apparaît également pour les particuliers.

Dans cet esprit, encourager les membres de votre équipe interne à promouvoir le contenu peut avoir un impact sur la visibilité de recherche de votre marque.

3. Restez actif et créez votre audience

Rester actif sur Twitter et sur tous vos comptes de médias sociaux est essentiel pour maintenir l’engagement de votre public.

La clé est de s’assurer que les tweets sont pertinents et précieux et que vous ne tweetez pas seulement pour diffuser du contenu.

Nous connaissons l’importance de la légitimité des médias sociaux et son impact potentiel sur les classements Google.

Par exemple, un compte de réseau social avec 10 000 abonnés et deux publications diffère d’un autre compte de 10 000 abonnés avec des interactions et des publications cohérentes.

Plus intéressant encore, Google a déposé un brevet pour déterminer si les comptes de médias sociaux étaient réels ou faux. Cela peut aider à se débarrasser de l’encombrement des faux comptes et des abonnés.

Néanmoins, l’accent devrait être mis sur la construction d’un public et l’établissement d’un public plus large.

En faisant cela, vous pouvez augmenter la probabilité que les utilisateurs connaissent votre marque et fassent confiance et cliquent sur votre contenu dans les résultats de recherche.

Et savez-vous ce qui impacte directement les classements Google ? Taux de clics.

4. Promouvoir le contenu

Créer une stratégie Twitter pour distribuer et promouvoir le contenu à long terme est essentiel. Cela nécessite plus qu’un simple partage de contenu sur une base quotidienne ou hebdomadaire.

La promotion de contenu permanent, ou de contenu spécifique à la marque, sur un mois, voire un an, contribuera à augmenter la visibilité sur les réseaux sociaux et dans les résultats de recherche.

De plus, générer des partages sur les réseaux sociaux aidera du point de vue de la création de liens.

Plus vous avez de portée sur les réseaux sociaux, plus les utilisateurs ont la possibilité de voir votre contenu, de l’aimer et d’être motivés pour y accéder.

Les liens ont également un impact direct sur les classements Google. Et encore une fois, encouragez les membres de votre équipe interne à promouvoir votre contenu, en particulier toute personne qui est un leader d’opinion établi dans l’espace.

Cela aidera à atteindre de nouveaux utilisateurs pertinents et à apparaître dans les résultats de recherche autour des comptes de ces personnes.

5. Optimisez votre biographie sur les médias sociaux

Twitter explique également comment vous pouvez avoir un impact sur la visibilité de la recherche sur Googlepas seulement à travers vos messages, mais à travers ce que vous mettez dans votre profil Twitter.

Ce n’est pas seulement essentiel pour optimiser la bio Twitter de votre marque pour Google, mais parce que c’est la première chose que tout le monde verra lorsqu’il cliquera sur votre profil.

Considérant que le profil Twitter de votre marque apparaît souvent sur la première page de Google, vous souhaitez que votre première impression auprès des nouveaux utilisateurs décrive avec précision votre marque et votre mission.

Cela présente l’opportunité de fournir un aperçu concis de votre marque et un lien vers votre site Web. Et cela vous permet d’incorporer des mots-clés, des emojis et des hashtags qui attireront leur attention.

Dernières pensées

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses façons d’utiliser Twitter pour développer votre audience et établir l’autorité de votre marque sur la plate-forme.

Et si vous cherchez à améliorer la visibilité de votre recherche sur Google, une stratégie Twitter peut être une méthode efficace.

En suivant les étapes décrites ici, vous pouvez augmenter le taux d’engagement de vos abonnés, trouver de nouveaux publics et améliorer votre classement SEO.

Davantage de ressources:

  • 3 stratégies de médias sociaux que vous pouvez utiliser pour booster votre référencement
  • 8 conseils formidables pour optimiser un profil d’entreprise ou de marque Twitter
  • Comment dominer le marketing des médias sociaux

Image en vedette : ibreakstock/Shutterstock

YouTube expérimente de nouvelles fonctionnalités pour l’onglet Recherche Analytics

0

Sur la base du succès de YouTube Search Insights, une fonctionnalité de recherche de mots clés publiée l’année dernière, la plateforme de partage de vidéos expérimente trois nouvelles fonctionnalités dans l’onglet Analytics Research.

Les nouvelles fonctionnalités, Watch Interest, Watch Activity et Custom Insights sont destinées à aider les créateurs de contenu à identifier les domaines d’intérêt pour leur public.

Cette annonce a été faite via une vidéo sur la chaîne YouTube Creator Insider, qui a été lancée en 2017 pour fournir des mises à jour hebdomadaires de l’équipe technique des créateurs du site.

De nouvelles fonctionnalités élargissent les perspectives de développement de contenu

Search Insights a été lancé dans le but d’aider les créateurs à développer du contenu autour de sujets potentiels d’intérêt pour leur public. Il a reçu une réponse positive, avec « 80% des créateurs de l’expérience exprimant leur satisfaction avec l’outil », selon Pierce Vollucci, chef de produit senior YouTube dans la vidéo.

Alors que YouTube travaille sur l’extension de la fonctionnalité pour inclure davantage de langues et de marchés, Search Insights ne fournit actuellement que des informations sur ce que les téléspectateurs recherchent.

Les nouvelles fonctionnalités annoncées, Watch Interest, Watch Activity et Custom Insights, aideront les créateurs de contenu à trouver de nouveaux domaines connexes susceptibles d’intéresser leurs téléspectateurs.

Regarder l’intérêt est destiné à aider les créateurs de contenu à identifier les vidéos les plus populaires, en hausse ou récentes dans un sujet. Ceci est destiné à leur permettre de capitaliser sur les sujets et les vidéos tendances actuelles.

Watch Activity montrera quels types de contenu le public d’un créateur regarde. Cela peut être utilisé pour évaluer l’intérêt pour les types de contenu connexes.

Les informations personnalisées seront adaptées à la chaîne du créateur, fournissant des informations sur les intérêts uniques de son public ou ses vidéos enregistrées. La fonction de sauvegarde, qui n’était initialement disponible que sur le bureau mais qui est maintenant également dans l’application mobile, l’utilise comme un signal d’intérêt.

« Les créateurs sont souvent inspirés par des vidéos dans des niches adjacentes, nous mettons donc en évidence des sujets ou des domaines pertinents adjacents à votre contenu actuel », a déclaré Vollucci dans la vidéo.

Les nouvelles fonctionnalités ne font que commencer les améliorations prévues

YouTube reste tourné vers l’avenir dans son approche de l’analyse et recherche en permanence de nouvelles façons d’aider les créateurs de contenu. Si cette expérience de nouvelles fonctionnalités réussit, comme la précédente mise à jour de Search Insights, YouTube cherchera à la déployer auprès d’un public plus large.

« Ce ne sont là que quelques-unes des améliorations auxquelles nous pensons en ce qui concerne l’avenir de la recherche de contenu », a déclaré Vollucci dans la vidéo. « Nous espérons mener cette expérience pendant une durée limitée, recueillir tous vos commentaires et proposer la fonctionnalité à un ensemble plus large de créateurs. »


Image en vedette : Goutte d’encre/Shutterstock

Comment se démarquer dans la recherche et le leadership : conseils du PDG de Schema App

0

Que faut-il pour se hisser au sommet des résultats de recherche et rester visible ?

Martha van Berkel, co-fondatrice et PDG de Schema App, a donné une réponse définitive dans un épisode de podcast SEJ avec Loren Baker : « Vous devez traduire votre contenu dans la langue des moteurs de recherche. »

Et ce langage est schema.org. L’ajouter à votre site permet aux moteurs de recherche de comprendre plus facilement votre contenu.

Mais il peut être intimidant d’apprendre une nouvelle langue, sans parler de faire un balisage de schéma.

C’est pourquoi Martha et son mari, Mark van Berkel, ont lancé l’application Schema : un outil qui élimine la complexité des données structurées pour aider les organisations de toutes tailles à structurer leur contenu de manière stratégique.

Dans cette interview de style questions-réponses, Martha développe les avantages du balisage de schéma pour les entreprises, l’idée derrière Schema App et son expérience de leadership efficace.

Se lancer dans le référencement

Qu’est-ce qui vous a amené à une carrière dans le SEO ?

Marthe van Berkel : « Après des études d’ingénieur et de mathématiques, j’ai débuté ma carrière chez Cisco en Californie.

Au cours de ma carrière là-bas, je suis passé de l’assistance technique et de la gestion de projet à la création d’une nouvelle organisation et à la gestion des produits, puis à la direction de l’équipe de gestion des produits pour le site Web d’assistance de Cisco à l’échelle mondiale.

J’ai découvert le référencement lorsque nous avons découvert que des clients utilisaient Google pour naviguer sur notre site et trouver des documents et des ressources d’assistance clés.

En interne, nous avons été choqués que personne n’utilise notre recherche sur site !

En tant qu’entrepreneur, notre premier produit était d’aider les petites et moyennes entreprises à gérer leur présence en ligne.

Dans le processus de construction du produit et de fourniture de services, j’ai dû apprendre tous les éléments de base du référencement.

C’est en 2015 que nous avons décidé que notre passion était dans le domaine du marketing de recherche sémantique et des données structurées, puis nous avons plongé à nouveau pour devenir un expert dans la façon de créer des données structurées, puis de le faire à grande échelle.

J’aime la façon dont le travail chez Schema App consiste à créer des données structurées à grande échelle, en incorporant une grande partie de mon apprentissage technique et de mon expérience en gestion du changement depuis mes débuts chez Cisco.

Le voyage avec l’application Schema

L’application Schema a tellement grandi. Quel a été le processus pour votre équipe ?

MvB : « Je suis tellement fier de l’équipe Schema App. Nous avons parcouru un long chemin depuis 2015, lorsque nous avons lancé Schema App et commencé notre voyage vers un balisage de schéma avancé et évolutif.

Nous avons maintenant une équipe à travers le Canada et travaillons ensemble pour activer notre solution de balisage de schéma d’entreprise de bout en bout évolutive avec un soutien expert et des résultats mesurables.

Le voyage a été intéressant. En décembre 2019, j’étais convaincu que 2020 était l’année où le balisage de schéma figurerait parmi les cinq principales stratégies de référencement à aborder ! Nous avons connu une croissance continue depuis lors.

Notre objectif est de créer des liens significatifs – dans les données, mais aussi avec nos clients et en tant qu’entreprise. Nous avions l’habitude de vivre cet objectif ensemble dans notre bureau et avons maintenant évolué vers une première culture flexible où nous établissons des liens significatifs partout où nous travaillons.

Quelle est votre fonctionnalité préférée dans l’application Schema et pourquoi ?

MvB : « J’adore notre surligneur ! Pourquoi? Parce qu’il vous permet élégamment de faire un balisage complexe et imbriqué, à grande échelle, sans code.

Et lorsque le contenu de la page change, il optimise dynamiquement le nouveau contenu ! Pouf ! Balisage de schéma à grande échelle, sans écrire de code.

En tant que personne qui a écrit JSON-LD, l’a produit page par page et a relevé le défi de faire quelque chose à grande échelle dans une organisation comme Cisco, j’ai l’impression que le surligneur est le mélange parfait de sophistication et d’évolutivité.

Comment voyez-vous l’application Schema évoluer à l’avenir pour suivre les changements récents dans l’industrie du référencement (changements d’algorithme, recherche vocale, grande démission) ? Comment cela va-t-il responsabiliser les entrepreneurs ?

MvB : « L’agilité et le retour sur investissement sont deux des valeurs clés que nous offrons à nos entreprises clientes – l’agilité pour changer/mettre à jour/réagir lorsqu’il y a des changements.

Nous avons construit notre solution et notre support expert pour pouvoir travailler avec les clients pour se préparer à ces changements et y répondre.

Par exemple, nous examinons souvent les types mixtes de résultats riches afin qu’il y ait de la diversité si l’un d’entre eux devenait volatil.

Nous pouvons également mettre à jour la configuration du résultat enrichi si nous constatons que l’un est plus performant que les autres.

En ce qui concerne la grande démission et alors que nous entrons dans une année de récession, je me concentrerai sur la démonstration du retour sur investissement des données structurées à nos clients. Nous avons intégré Schema Performance Analytics dans nos outils pour montrer les résultats à nos clients.

Au sein de l’application Schema, mon objectif en tant que PDG est de créer un environnement dans lequel mon équipe peut s’épanouir afin qu’elle soit motivée à venir travailler, en apprenant constamment et en voyant la valeur qu’elle apporte à nos clients.

Cela signifie que nous continuerons à investir dans notre première politique flexible, nos capacités technologiques sémantiques et notre culture de création de connexions significatives.

Les entreprises qui peuvent créer des organisations où les gens s’épanouissent récolteront non seulement les fruits d’une équipe très motivée, mais elles seront également plus productives et cela se verra dans leurs interactions avec leurs clients.

C’est une période passionnante pour diriger une équipe et être en mesure de créer un lieu de travail à la fois aimable et respectueux et qui donne des résultats incroyables. »

Schéma de mise à l’échelle pour les entreprises

Selon vous, quelle est la tactique de référencement d’entreprise la plus sous-estimée aujourd’hui ?

MvB : « Je suis choqué par le peu d’entreprises qui ont adopté des données structurées. Pourquoi? Parce que c’est un domaine du référencement où vous avez un élément de contrôle, où vous pouvez gérer la façon dont vos résultats s’affichent et comment vous guidez vos clients vers votre site Web à partir du SERP.

Parce que j’ai grandi en entreprise, je comprends aussi pourquoi c’est difficile : le manque de ressources informatiques, trop de priorités qui noient l’équipe SEO, ou l’énorme effort pour le faire à grande échelle à travers le site/les unités commerciales/les parties prenantes, etc.

Ce sont ces défis difficiles (que j’ai vécus et respirés chez Cisco) qui me font aimer mon travail chez Schema App. Nous l’avons construit pour résoudre ces problèmes et nous concentrer sur l’obtention de résultats SEO qui leur apportent finalement de la joie.

Comment l’apprentissage automatique et l’IA ont-ils changé la recherche organique, et comment les entreprises devraient-elles adapter leur approche à l’avenir ?

MvB : « Il était intéressant d’entendre dans le podcast ‘Search off the Record : Structured Data’ comment Google utilise l’apprentissage automatique pour comprendre les requêtes, puis exploite les données structurées pour améliorer ou valider leurs résultats.

Ainsi, ils utilisent l’apprentissage automatique pour améliorer les résultats et, par conséquent, l’expérience de recherche. C’est idéal pour la recherche organique, car les requêtes deviendront plus spécifiques et d’actualité, obligeant l’entreprise à adopter une approche plus chirurgicale de sa stratégie de contenu, en créant un contenu très spécifique pour un public spécifique.

Chez Schema App, nous voyons l’opportunité pour l’apprentissage automatique de rendre l’expérience d’adoption de données structurées plus facile (et plus automatisée). Si nous pouvons utiliser ML pour suggérer des types et/ou des propriétés clés schema.org, nous pouvons accélérer l’adoption.

Il existe également une opportunité intéressante d’utiliser l’apprentissage automatique et l’IA dans le domaine de la compréhension du contenu qui génère des résultats.

Pourquoi l’entreprise s’en soucie-t-elle ? Eh bien, si nous pouvons obtenir des informations sur le contenu qui fonctionne pour qui, l’exécution de cette stratégie de contenu spécifique sera plus facile et plus fructueuse.

Je m’intéresse également à la manière dont la sémantique jouera un rôle non seulement dans la recherche organique, mais également dans la manière dont le marketing tirera parti des données pour prendre des décisions.

Lorsque vous structurez correctement les données, vous construisez un graphe sémantique avec des connexions significatives. Le graphe sémantique montre comment les entités et les informations sont connectées et leurs propriétés associées.

Ces graphiques peuvent être réutilisés pour mettre en contexte d’autres données, tant qu’il existe une propriété partagée.

Nous avons exploré comment vous pouvez réutiliser votre graphique que nous produisons à l’aide de Schema App pour apporter les informations de sujet Web à la personnalisation, aux plateformes de contenu, etc.

Schema App est construit sur la technologie sémantique, donc lorsque nous faisons du balisage de schéma, nous générons ces graphiques puissants.

Réflexions finales

Quels conseils avez-vous pour les femmes pros du référencement qui aspirent à un rôle de leadership dans l’industrie technologique dominée par les hommes ?

MvB : « Aux femmes SEO, je vous encouragerais à faire deux choses : apprendre à connaître ce que vous faites de mieux et trouver un mentor.

Tout d’abord, apprenez à savoir dans quoi vous êtes vraiment doué. Cela demande un travail acharné et une réflexion personnelle. Explorez où vous trouvez le flux ou le type de travail vers lequel vous vous dirigez.

Une fois que vous avez réussi, penchez-vous dessus et explorez un rôle de leadership qui tire parti de cette compétence ou de ce talent impressionnant.

Par exemple, l’un de mes super-pouvoirs est d’enthousiasmer les gens pour un nouveau concept ou une nouvelle idée.

Alors, quand j’ai eu l’opportunité de présenter et de construire une organisation chez Cisco, j’ai adoré, et cela m’a donné l’exposition dont j’avais besoin pour accéder à mon prochain rôle de leadership.

Deuxièmement, trouvez un mentor. Ce mentor doit être quelqu’un qui voit votre potentiel et qui est également prêt à vous accompagner au fur et à mesure de votre croissance.

Aucun athlète ne rêverait d’atteindre les plus hauts niveaux sportifs sans entraîneur, alors pourquoi feriez-vous quelque chose de différent en affaires ?

Idéalement, ce mentor est également un influenceur dans votre organisation ou votre industrie. Ensuite, ils peuvent vous coacher, apprendre à vous connaître en vous encadrant, puis vous ouvrir des portes à mesure que vous grandissez.

Pour que ces deux éléments fonctionnent, vous devez faire un travail acharné d’auto-réflexion, puis être dans un état d’esprit de croissance pour apprendre de chaque bonne et mauvaise expérience.

Davantage de ressources:

  • Schema Success Stories : Utilisation de données structurées pour augmenter le trafic
  • Quelle est l’importance des données structurées dans le référencement ?
  • 5 priorités clés en matière de référencement d’entreprise que les directeurs marketing doivent mettre en place

Image en vedette : Avec l’aimable autorisation de Martha van Berkel/Schema App

Comment utiliser la recherche TikTok pour trouver du contenu, une communauté et des créateurs

0

TikTok a fermement consolidé sa place dans notre quotidien en tant que l’un des réseaux de médias sociaux à la croissance la plus rapide.

C’est rapidement devenu l’endroit incontournable pour le contenu vidéo court et ébouriffe suffisamment de plumes chez Meta pour qu’Instagram déploie des changements pour rivaliser.

Mais il y a plus à TikTok que des chats sur des aspirateurs robots ou des mouvements de danse tendance.

Les marques mondiales ont rapidement compris la puissance de l’algorithme TikTok comme moyen de s’engager auprès d’audiences de tous âges et de tirer parti des ventes avec des partenariats d’influence.

Et avec l’utilisateur moyen qui passe plus de 90 minutes sur l’application par jour, trouver une communauté par le biais d’autres créateurs est devenu un élément important de l’attrait de TikTok pour son public cible.

Comment cela fonctionne-t-il pour les spécialistes du marketing numérique ?

Nous allons jeter un coup d’oeil.

Comment TikTok sait ce que vous cherchez

Comme tout bon algorithme de recherche, TikTok recueille des données sur vous pour personnaliser votre expérience sur l’application.

Plus vous interagissez avec les vidéos en aimant, en commentant, en partageant ou en suivant, plus vous commencerez à voir du contenu correspondant à vos intérêts.

Les sons et les hashtags sur les vidéos, ainsi que les paramètres de l’appareil et du compte comme la langue, sont également pris en compte dans l’algorithme.

Toutes ces données sont rassemblées pour générer une page personnalisée « Pour vous » (FYP).

Généralement, les vidéos que vous voyez ici sont un mélange de personnes que vous suivez et de nouveaux créateurs que TikTok pense que vous aimerez, en fonction de ce qu’il sait de votre activité passée sur l’application.

Le contenu thématique guide l’algorithme, et plus vous voyez de contenu et avec lequel vous interagissez (y compris le temps de visionnage), plus l’application vous montrera de contenu connexe et adjacent.

Recherche de contenu

La barre de recherche est l’endroit où aller si vous cherchez à trouver du contenu autour d’un certain sujet.

Ici, vous pouvez être aussi précis que vous le souhaitez, qu’il s’agisse de rechercher un créateur par son nom d’utilisateur ou de vous en tenir à un sujet plus large, comme un nom de ville.

Les résultats les plus pertinents s’afficheront en premier, ainsi que quelques suggestions d’autres recherches que vous pourriez faire autour de ce sujet (similaire à la recherche suggérée par Google avec le flair de « Les gens demandent aussi »).

Par exemple, quelqu’un à la recherche d’idées de recettes utilisant les produits Trader Joe’s peut simplement rechercher « Trader Joe’s » et avoir toute une liste d’options à parcourir, comme :

  • Les recettes de Trader Joe.
  • Les incontournables de Trader Joe.
  • Les pommes de terre rissolées de Trader Joe.
  • Les repas de Trader Joe.

À partir de là, vous ferez votre sélection et serez d’abord dirigé vers le flux « top » – ce sont les vidéos les plus populaires sous cette recherche particulière.

Pour apparaître dans cette section, les créateurs utilisent généralement la phrase de recherche comme hashtag dans leurs sous-titres vidéo pour augmenter leurs chances d’être trouvés et le texte dans la vidéo tout en étant thématiquement pertinent.

Une fois qu’ils auront gagné en popularité, TikTok les listera dans les « meilleurs » résultats.

Vous pouvez faire défiler jusqu’à « utilisateurs » pour trouver toute personne ayant des noms d’utilisateur similaires à la requête que vous avez recherchée, des « sons » liés à cette recherche, tout contenu « en direct » ou des « hashtags » associés – tous ont une présence dans les onglets de filtrage.

Dans la section « hashtags », les vidéos qui ont lancé la balise seront affichées en premier, suivies des vidéos les plus populaires sous ce hashtag.

L’utilisation de l’option de recherche sur TikTok est l’un des meilleurs moyens de trouver des créateurs de contenu et des communautés autour des sujets qui vous intéressent le plus.

Plus votre recherche est précise, plus le contenu qui vous est présenté sera ciblé.

Qu’est-ce que cela signifie pour les spécialistes du marketing numérique ?

La fonction de recherche est idéale pour trouver des communautés centrées sur vos intérêts personnels et/ou des catégories d’affinité avec la marque.

Mais c’est aussi un outil que les spécialistes du marketing numérique avertis peuvent facilement exploiter pour positionner leurs marques devant des publics nouveaux et établis.

Contenu tendance

Grâce au travail de l’algorithme, les comptes avec très peu d’abonnés peuvent gagner du terrain plus facilement sur TikTok que sur des plateformes plus établies comme Instagram ou YouTube.

Sauter sur des chansons ou des hashtags tendance est un excellent moyen pour les marques de capitaliser sur un contenu déjà populaire et d’augmenter leur portée sociale (méfiez-vous simplement de la musique protégée par des droits d’auteur et assurez-vous de suivre les directives de la FTC !).

Pensez à de nouvelles façons de réutiliser le contenu existant que vous avez sur d’autres plates-formes et intégrez-les dans votre stratégie TikTok.

Faites vos recherches pour voir quelles chansons tendance les gens utilisent et comment ils les utilisent dans leurs vidéos.

Avez-vous quelque chose qui pourrait tenir ou être adapté dans une nouvelle vidéo en utilisant le même son ?

Le contenu éducatif fonctionne bien sur TikTok, mais les vidéos divertissantes sont toujours les plus vues, commentées et partagées, en particulier dans des secteurs verticaux comme la mode et la vente au détail.

En fait, selon les données d’analyse de TikTok, « 40 % des utilisateurs de la génération Y de TikTok en voyage dans la mode préfèrent un contenu de marque amusant et divertissant. ”

Si vous êtes prêt à investir de l’argent dans votre marketing TikTok, la fonction de recherche est un moyen utile de vous aider à trouver du contenu tendance que vous pouvez reproduire pour une campagne payante.

(Bien que les tendances créent souvent un meilleur contenu organique car elles évoluent si rapidement sur cette plateforme) !

En tant que canal publicitaire encore relativement nouveau, les impressions, les clics et les conversions sont toujours plus abordables pour la plupart des marchés que sur d’autres plateformes, il est donc temps de commencer à expérimenter.

Les publicités intégrées fonctionnent de la même manière que les histoires Instagram, prenant en charge l’écran de l’utilisateur avant qu’il ne passe à sa prochaine vidéo.

La création d’annonces qui ressemblent à du contenu TikTok non rémunéré est idéale, d’autant plus que les utilisateurs peuvent ne pas se rendre compte au départ qu’ils regardent une annonce.

Cela signifie des temps de visionnage plus longs et une meilleure chance de clics vers votre site ou votre boutique. Le slogan de la plate-forme publicitaire de TikTok est : « Ne faites pas de publicités, créez des TikToks ».

Notez que ce n’est pas le moment d’essayer de réutiliser votre pré-roll ou d’autres spots publicitaires hautement produits. Même votre contenu social provenant d’autres canaux tombera probablement à plat.

TikTok est un écosystème unique et un type de contenu dans lequel il vaut la peine d’investir.

Partenariats d’influence

Ces outils sont également utiles pour trouver des influenceurs avec qui travailler sur des collaborations de marque.

Penser au sujet de votre entreprise est utile ici.

Il n’y a peut-être pas des centaines d’influenceurs qui attendent de travailler avec un cabinet de dentiste, mais si vous proposez des procédures de blanchiment des dents ou des cosmétiques, les créateurs de contenu de beauté ou de bien-être sont un bon point de départ.

Trouver des influenceurs avec lesquels travailler via les outils de recherche est également un bon moyen de trouver du contenu généré par les utilisateurs (UGC) sur votre marque ou des sujets liés à ce que votre marque propose.

UGC fonctionne bien sur presque toutes les plateformes sociales, en particulier sur TikTok.

Il existe également un marché des créateurs auquel vous pouvez accéder si vous essayez simplement de lancer votre programme.

En conclusion

Il ne fait aucun doute que TikTok est de plus en plus utilisé comme moteur de recherche par de nombreuses personnes.

Bien qu’elle ait la réputation d’être une application « jeune », TikTok est de plus en plus l’application incontournable pour de nombreux groupes démographiques pour trouver des créateurs, des communautés, de nouvelles marques et produits, et du contenu qu’ils aiment.

Cela peut sembler être un changement par rapport au marketing social auquel nous sommes habitués et, à certains égards, c’est le cas.

Mais il existe des opportunités pour les spécialistes du marketing intelligents de présenter leur contenu à de nouvelles personnes, et plus tôt nous commencerons à traiter TikTok comme un moteur de recherche, plus votre marque sera en avance.

Davantage de ressources:

  • Comment passer en direct sur TikTok : un guide étape par étape
  • TikTok a une nouvelle façon pour les annonceurs d’atteindre les utilisateurs
  • Marketing des médias sociaux : un guide stratégique complet

Image en vedette : Kaspars Grinvalds/Shutterstock

15 conseils pour créer votre première campagne de recherche payante

0

La création de votre première campagne AdWords est passionnante, mais cela peut s’avérer délicat si vous ne suivez pas les bonnes pratiques. Continuez à lire cet article pour savoir quoi faire, quoi éviter et comment éviter les erreurs du débutant.

#1 Gardez vos mots-clés ciblés

Cibler des mots clés larges pour générer plus de trafic ne vous mènera pas loin. Le trafic ne sera probablement pas converti et vous finirez par dépenser votre budget en un rien de temps.

Votre stratégie doit se concentrer sur la publicité sur des mots-clés ciblés pour pouvoir envoyer du trafic hautement qualifié vers votre site Web.

#2 Recherche de mots-clés négatifs

Recherchez les mots clés à exclure lorsque vous recherchez ceux que vous souhaitez cibler. Cela vous fera gagner du temps et de l’argent. Les mots-clés négatifs sont un atout pour votre campagne et vous évitent de gaspiller de l’argent en vous présentant pour des termes non pertinents.

#3 Surveillez les types de correspondance de mots-clés

Les types de correspondance des mots clés indiquent à Google pour quels termes de recherche vous souhaitez que vos mots clés apparaissent. Vous devez avoir vos mots clés comme correspondance exacte si vous souhaitez cibler le mot clé exact de la même manière que vous l’avez tapé.

Si vous souhaitez cibler une expression spécifique ou une variante d’une expression, vous devez utiliser la correspondance d’expression.

Enfin, si vous voulez avoir quelque chose d’un peu plus large, vous devriez opter pour un modificateur de requête large ou des mots clés en requête large.

Voici un tableau de Google qui l’explique parfaitement :

0306-Google-AdWords

# 4 Ne mélangez pas les campagnes de recherche et d’affichage

Les campagnes d’affichage et de recherche sont optimisées de différentes manières. Créer une campagne à la fois pour les réseaux de recherche et display ne vous permettra pas de maximiser l’efficacité de votre budget marketing.

La meilleure pratique consiste à créer une campagne pour le réseau de recherche et une autre pour le display. Cela peut être facilement sélectionné dès les premières étapes de la création de la campagne.

#5 Annonces test

Tu devrais toujours diffusez plusieurs annonces par groupe d’annonces pour tester ce qui fonctionne le mieux et génère de bonnes performances pour votre entreprise. Pour de meilleurs résultats, vous devez créer des tests qui se concentrent chacun sur un élément de l’annonce.

Par exemple, vous pouvez commencer par un test de titre et continuer avec un test de la ligne de description 1 et de la ligne de description 2. Cette approche vous permet de découvrir quel changement spécifique a un impact positif ou négatif sur vos statistiques.

#6 Distribuez vos publicités uniformément à des fins de test

Vous devez configurer votre compte pour diffuser les annonces de manière uniforme. Il s’agit d’une bonne pratique qui vous permet de tester les annonces plus rapidement et avec une pertinence statistique plus élevée, car Google répartira vos variantes d’annonces à parts égales.

Vous pouvez décider de faire pivoter vos annonces uniformément pendant 90 jours, puis de les optimiser ou de les faire pivoter indéfiniment. Ces deux méthodes vous permettront de continuer à tester les publicités au fil du temps. (Les autres méthodes sont susceptibles de réduire le taux de diffusion des annonces que l’algorithme Google ne considérera pas susceptibles de convertir.)

15 conseils pour créer votre première campagne de recherche payante

#7 Configurer le suivi des conversions

L’exécution d’une campagne sans suivi des conversions limite vos chances de réussite, car vous ne pouvez pas déterminer quels mots clés, annonces ou campagnes produisent réellement de bons résultats.

La configuration du suivi des conversions est simple et ne nécessite que quelques minutes. Voici comment procéder étape par étape.

# 8 N’essayez pas de vous présenter en premier tout le temps

Parfois, les positions inférieures sont plus rentables que les premières. Cela est particulièrement vrai si vous recherchez un certain volume mais que votre budget est limité.

Testez quelle position génère les meilleurs résultats et essayez d’ajuster vos enchères pour la cibler.

#9 Mots-clés de répartition dans les groupes d’annonces ciblés

Ne regroupez pas tous vos groupes dans un seul groupe d’annonces. Décomposez-les en autant de groupes d’annonces que possible pour pouvoir personnaliser vos annonces en fonction des mots clés de chaque groupe d’annonces.

Cela aidera à augmenter le CTR et le score de qualité, qui sont deux mesures fondamentales pour réduire le CPC que vous devez payer pour une position d’annonce donnée dans une action.

#10 Surveiller les performances par heure et par jour

Des heures et des jours différents sont susceptibles d’avoir des performances différentes. Surveillez les tendances comme celle-ci pour savoir quand vous devez réduire les enchères ou suspendre les annonces.

Vous devez effectuer une analyse des jours et des heures au niveau de la campagne pour personnaliser vos stratégies de la manière la plus ciblée possible.

#11 Configurer le lien annexe et d’autres extensions

Les extensions de liens annexes sont des lignes de texte supplémentaires qui apparaissent dans votre annonce et dirigent les internautes vers d’autres pages de votre site que la page de destination. Les liens annexes vous aident à obtenir plus d’espace sur la page de recherche et à augmenter le CTR.

Voici à quoi ressemblent les liens annexes :

0306-Google-Liens annexes

Google propose de nombreuses autres extensions d’annonces, telles que des extensions de lieu, des extensions d’appel et des extensions d’accroche. En savoir plus sur les extensions disponibles pour votre entreprise ici.

#12 Testez la page de destination

Des pages de destination réussies peuvent faire une énorme différence dans le succès de vos campagnes marketing. Testez comment un contenu différent peut influencer le taux de conversion.

Il existe plusieurs éléments d’une landing page que vous pourriez tester : les appels à actions, les textes sur les pages, les images, l’utilisation d’une vidéo, la couleur des boutons et bien plus encore !

Découvrez quelques tests potentiels pour votre page de destination ici.

#13 Ne configurez pas de campagnes display avec un mauvais ciblage

Les campagnes display peuvent être une excellente source de trafic, mais elles peuvent également devenir assez coûteuses et inefficaces si elles ne sont pas configurées correctement.

Les campagnes display peuvent avoir un ou plusieurs ciblages. Vous pouvez choisir parmi les listes de centres d’intérêt, de mots clés, d’emplacements, de sujets, de données démographiques et de remarketing.

Vous devez toujours combiner une ou plusieurs méthodes parmi celles ci-dessus pour pouvoir maximiser l’efficacité de votre budget publicitaire et éviter de gaspiller de l’argent sur des emplacements non pertinents.

#14 Prévoyez de tester le remarketing

Le remarketing est une stratégie publicitaire qui consiste à faire de la publicité auprès des personnes qui ont déjà visité votre site Web. Vous pouvez également exclure les personnes qui ont visité votre site Web et ont effectué une conversion afin d’éviter de gaspiller votre budget avec les clients que vous avez déjà acquis.

Vous devez installer un code de remarketing dès le premier jour et avoir un plan pour déployer une campagne de remarketing dans les premières semaines suivant le lancement de la campagne. Voici un guide étape par étape pour créer une liste de remarketing.

#15 Utilisez Google Analytics

Google Analytics est une source extrêmement utile pour comprendre comment les visiteurs de votre site Web se comportent sur votre site. Restent-ils assez longtemps sur les pages Web ? Certaines pages provoquent-elles un taux de sortie élevé ? Existe-t-il une source de trafic générant de meilleures performances pour vous ?

Répondre à toutes ces questions vous rapprochera de la réalisation de vos objectifs commerciaux. Pour commencer, vous devez vous assurer de lier votre compte Google AdWords et Analytics et de suivre le trafic AdWords directement dans l’interface Analytics.

Existe-t-il d’autres conseils importants pour les débutants ? Veuillez les partager dans la section des commentaires.

Crédits image

Image en vedette : créée par l’auteur pour le Search Engine Journal
Toutes les captures d’écran ont été prises en mars 2015

Comment optimiser les images de blog pour un impact maximal sur les réseaux sociaux et la recherche

0

Vous avez probablement entendu le conseil d’ajouter du contenu visuel à vos articles de blog chaque fois que possible. Le contenu visuel est plus de 40 fois plus susceptible d’être partagé sur les réseaux sociaux.

J’ai donc ajouté des images aux articles de blog.

Et j’ai appris qu’il y a bien plus que cela.

Ajouter des images aux articles de blog est un bon début. Vous constaterez probablement une augmentation du partage social et du temps passé sur la page. Les images rendent simplement tout plus lisible et partageable.

L’ajout d’images apporte également une autre liste de contrôle des éléments à rechercher lors de l’optimisation et de l’ajout – une liste de contrôle que j’ai peur de dire que j’ai manquée pendant longtemps avec l’ajout d’images au blog Buffer. Je suis heureux de partager avec vous toutes les erreurs que j’ai commises avec les images de blog au cours des derniers mois et de vous dire comment j’ai appris de mes erreurs et ce que j’ai changé depuis. J’aimerais savoir si tout cela résonne avec vous !

Erreur #1 : Nous avons téléchargé des images gigantesques

Lorsque je prends une capture d’écran sur mon Macbook, la taille de l’image est souvent de 1 500 pixels de large et de 2 mégaoctets ou plus.

Considérez que la plupart des images de blog ont souvent une largeur inférieure à 1 000 pixels et sont répertoriées en kilo-octets au lieu de mégaoctets et vous commencez à avoir une idée de la charge que je mettais sur nos pages.

Les photos d’archives étaient également incroyablement volumineuses. Je téléchargeais souvent des photos d’archives de certains de nos sites préférés comme Death to Stock Photo, Get Refe et Startup Stock Photos. Leurs images sont excellentes, et cela ferait des merveilles pour les en-têtes de blog (la façon dont nous les utilisons) ou pour les arrière-plans de sites Web ou même les pièces imprimées. En tant que tels, les fichiers image sont énormes, riches et colorés. Une image typique que je téléchargerais à partir de celles-ci serait de 4 700 × 3 100 pixels et 11 Mo !

Lorsque vous considérez que les articles de blog que nous publions contiennent plus de 1 500 mots et sont imprégnés de graphiques et d’images, je pourrais très facilement ajouter des dizaines de mégaoctets supplémentaires au chargement de la page.

Et cela est apparu dans notre rapport sur la vitesse de la page.

Optimisez les images de blog pour un impact maximal sur les réseaux sociaux |  SEJ

Ce que nous faisons pour résoudre ce problème :

L’une des raisons pour lesquelles nous sommes allés si loin avec ces grandes images est que c’est si facile. Vous prenez une capture d’écran, faites-la glisser dans WordPress, et le tour est joué !

Donc, quelle que soit la solution que nous proposions, nous voulions également nous assurer qu’elle maintiendrait les choses en mouvement avec notre flux de travail.

Heureusement, nous avons trouvé un paramètre utile dans WordPress où vous pouvez choisir la taille des tailles d’image que vous utilisez dans les articles de blog. Par exemple, lorsque vous ajoutez une image à partir de la médiathèque de WordPress, vous pouvez choisir de l’ajouter en taille réelle, grande, moyenne ou miniature, et dans les paramètres de WordPress, vous pouvez définir la hauteur et la largeur pour Grande, Moyenne et Miniature. par défaut.

Optimisez les images de blog pour un impact maximal sur les médias sociaux |  SEJ

J’ai ajusté la taille de nos grandes images à 800 pixels de large maximum (la hauteur s’ajuste automatiquement pour s’adapter au rapport d’aspect).

Cela a aidé avec toutes les images à l’intérieur du corps de l’article de blog. Ils auraient fière allure sur les plus grandes tailles de moniteur, et ce seraient des fichiers suffisamment petits pour ne pas trop alourdir la vitesse de notre page.

Pour nos images d’en-tête principales, nous avons trouvé une solution différente. Puisque nous utilisons l’option Image en vedette de WordPress pour les placer, nous n’avons pas tout à fait la possibilité de choisir Grand, Moyen ou Vignette. L’image qui se trouve dans la médiathèque est l’image qui est chargée sur la page.

Nous avons donc dû télécharger une image plus petite.

Nous avons essayé plusieurs excellents plugins WordPress pour voir s’ils pouvaient aider au dimensionnement des images. Avec notre configuration (nous utilisons un système tiers pour l’hébergement et la gestion Web), cela n’a pas tout à fait fonctionné. Voici la liste que nous avons essayée au cas où vous en trouveriez des utiles ici pour vous.

  • Smush.it
  • Optimiseur d’image EWWW
  • Hammy
  • Optimiseur d’image CW

Nos tests nous ont amenés à Compressor.io, un outil Web gratuit qui vous permet de télécharger l’image sur le site, puis de comprimer l’image dans un fichier aussi petit que possible. Je constate souvent des réductions de 60 à 70 % de la taille des images lorsque j’emprunte cette voie.

Alors maintenant, lorsque nous ajoutons des images d’en-tête, nous téléchargeons l’image à partir du site de photos, la téléchargeons sur Compressor.io, téléchargeons la version compressée, puis téléchargeons la version compressée sur WordPress. C’est quelques étapes supplémentaires mais ça vaut bien l’investissement.

Erreur #2 : Nous avons utilisé de petites images comme vignettes

Pendant longtemps, nous avons placé une image de stock en vedette dans le coin supérieur droit de l’article de blog. Cela a aidé avec la largeur de nos paragraphes pour nos intros, et cela a fourni de belles images que les gens pouvaient cliquer pour partager.

Le seul problème : la petite image que nous avons utilisée n’était pas exactement partageable.

Lorsque vous partageriez une petite image miniature de nos articles de blog, cela ne semblerait pas idéal sur Twitter ou Facebook.

Voici à quoi cela ressemblait sur Twitter:

Optimisez les images de blog pour un impact maximal sur les réseaux sociaux |  SEJ

Voici à quoi ça ressemblait sur Facebook :

Optimisez les images de blog pour un impact maximal sur les médias sociaux |  SEJ

La taille de l’image n’était pas idéale pour la façon dont ces réseaux sociaux gèrent les images d’aperçu.

Ce que nous faisons pour résoudre ce problème :

Après de nombreux essais et erreurs, nous sommes tombés sur une taille idéale qui fonctionnait à la fois pour Twitter et Facebook (et Google+ et d’autres également). Maintenant, nous pouvons placer une image qui fonctionnera très bien, peu importe où vous la partagez.

La taille de l’image que nous avons choisie est 1 024 pixels de large sur 512 pixels de haut.

Partager cette image sur Twitter et Facebook la montre en taille réelle sans recadrage.

Twitter:

Optimisez les images de blog pour un impact maximal sur les médias sociaux |  SEJ

Facebook:

Optimisez les images de blog pour un impact maximal sur les médias sociaux |  SEJ

Il existe plusieurs stratégies différentes pour inclure cette image dans les articles de blog.

Premièrement, si nous voulons conserver l’image dans le coin supérieur droit, nous pouvons utiliser les paramètres de WordPress pour le faire. WordPress redimensionne l’image en ajoutant une hauteur et une largeur à la fin du nom de fichier, créant essentiellement une nouvelle image plus petite pour vous.

Par exemple, supposons que vous cherchiez à ajouter ce fichier image à votre message :

https://blog.bufferapp.com/wp-content/uploads/2014/12/blog-images.png

Si vous choisissez d’insérer l’image en taille moyenne, le fichier image WordPress réel qui sera ajouté sera :

https://blog.bufferapp.com/wp-content/uploads/2014/12/blog-images-300×150.png

Dans ce cas, nous avons dû revenir en arrière et supprimer ce code des images afin qu’elles soient partagées à la taille souhaitée. Au lieu d’ajouter une hauteur et une largeur au nom du fichier image, la taille est contrôlée par les attributs de hauteur et de largeur de l’image.

<img class=”alignnone size-medium wp-image-10935″ src=”https://blog.bufferapp.com/wp-content/uploads/2014/12/blog-images.png” alt=”blog images” largeur=”300″ hauteur=”150″ />

La stratégie que nous avons finalement employée était un peu plus simple. Au lieu de placer une image dans le coin supérieur droit du message, nous plaçons l’image sous l’introduction du message, en taille réelle. De cette façon, nous nous assurons que la bonne image à la bonne taille sera vue et partagée.

Erreur #3 : Nous n’avons pas réussi à donner de bons noms à nos fichiers image

S’il vous arrive de parcourir les fichiers image associés au blog Buffer, vous en verrez probablement beaucoup qui ressemblent à ceci :

https://blog.bufferapp.com/wp-content/uploads/2014/12/591.jpeg

… et ça:

https://blog.bufferapp.com/wp-content/uploads/2014/12/Screen-Shot-2014-12-15-at-13.48.49-PM.png

Ce sont les noms de fichiers de la plupart des images que j’ai téléchargées. Oups. Non seulement ils sont complètement non descriptifs, mais ils ne nous aident pas non plus avec le référencement.

L’optimisation des images et le référencement sont un thème que vous pourriez reprendre au fil des prochaines erreurs que nous avons commises. Un manque d’images descriptives nuit au référencement de votre site. Il y a un excellent fil de questions sur Moz qui explique pourquoi les noms de fichiers (et les balises alt et les balises de titre) sont si importants, en particulier cette réponse de Benjamin de Gap Up Internet Marketing :

Oui, nommer les images fait une différence. Pensez-y du point de vue de Google. Si vous explorez un site et que vous tombez sur une image sans balise ALT, sans titre et portant le nom C19823.JPG. Quelle pourrait être cette image ?

Imaginez maintenant que vous êtes Google et que vous tombez sur une image intitulée golden-retriever.jpg. Il y a de fortes chances que cette image soit celle d’un chien. Surtout si le contenu de la page concerne également les chiens. Plus Google peut utiliser d’indices pour comprendre ce qu’est un site, mieux c’est.

Effectuez une recherche Google Image pour « golden retriever » et regardez les noms de fichiers. Remarquez-vous des similitudes ?

Je viens d’essayer le défi de recherche d’images « golden retriever », et bien sûr, les images du haut de la page sont nommées de manière descriptive et précise.

  • http://images.akc.org/breeds/action_images/golden_retriever.jpg
  • http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b5/Canadian_Golden_Retriever.jpeg
  • http://dog-breeds.findthebest.com/sites/default/files/465/media/images/Golden_Retriever_899814.jpg

Optimisez les images de blog pour un impact maximal sur les médias sociaux |  SEJ

Ce que nous faisons pour résoudre ce problème :

Je n’ai pas encore parcouru toutes les images mal nommées et je ne les ai pas corrigées (si quelqu’un connaît un plugin WordPress utile pour aider à cela, je serais ravi d’en entendre parler !). J’ai abordé certaines des images de nos publications les plus importantes, les publications que nous essayons de classer pour un mot-clé particulier ou les images qui ont un besoin direct et utile de renommer.

Je pense que la perspective de parcourir des centaines (des milliers ?) d’images est encore un peu décourageante ! Je vous tiendrai au courant de comment je fais avec ça.

À l’avenir, je peux dire que nous sommes maintenant beaucoup plus concentrés sur l’effort supplémentaire de donner à nos fichiers d’images des noms descriptifs.

  • Lorsque je prends des captures d’écran sur mon ordinateur, je sélectionne l’image sur mon bureau, clique sur le nom du fichier et tape quelque chose de descriptif avant de télécharger l’image sur WordPress.
  • Dans Skitch, lorsque j’enregistre une image sur mon ordinateur, je m’assure de l’enregistrer avec un nom de fichier descriptif.
  • Lorsque je crée des images avec Canva, je m’assure de donner un bon titre à l’image avant de l’enregistrer (le titre est ce que Canva utilise comme nom de fichier).

Optimisez les images de blog pour un impact maximal sur les médias sociaux |  SEJ

Erreur #4 : nous n’avons pas réussi à ajouter des balises Alt et des balises de titre

Je ne suis pas sûr d’avoir bien compris l’utilisation et la valeur des balises alt et des balises de titre jusqu’à tout récemment, alors permettez-moi de commencer par une définition rapide.

La balise alt est une alternative textuelle à une image qui s’affiche lorsqu’un navigateur n’affiche pas l’image. Certains navigateurs choisissent de ne pas afficher les images pour des raisons de vitesse ou de sécurité, et d’autres s’appuient sur des balises alt pour l’accessibilité afin que les personnes handicapées puissent facilement utiliser et parcourir les sites Web.

Les balises de titre sont assez similaires aux balises alt mais sont utilisées pour décrire un lien au lieu d’une image.

Optimisez les images de blog pour un impact maximal sur les médias sociaux |  SEJ

Vous pouvez voir une balise alt ou une balise de titre lorsque vous survolez une image ou un lien avec votre souris.

En plus des avantages d’accessibilité, l’ajout de balises title et alt fait la différence avec le référencement. Mark Hayes de Shopify a écrit une excellente et simple justification de la raison pour laquelle ces balises sont si importantes (une grande partie peut être due à la maxime du « golden retriever » ci-dessus).

L’attribut alt ajoute également une valeur SEO à votre site Web. L’ajout de balises alt appropriées aux images de votre site Web peut aider votre site Web à obtenir un meilleur classement dans les moteurs de recherche en associant des mots-clés aux images. En fait, l’utilisation de balises alt est probablement le meilleur moyen pour vos produits de commerce électronique d’apparaître dans les recherches d’images et sur le Web de Google.

La priorité n°1 en matière d’optimisation d’image est de remplir chaque balise alt pour chaque image (pertinente) de votre site.

Dans l’éditeur WordPress, ajouter le titre et la balise alt à une image est super simple. Vous téléchargez une image, vous entrez dans le titre et la balise alt, et vous êtes prêt à partir.

Optimisez les images de blog pour un impact maximal sur les médias sociaux |  SEJ

Ce que nous faisons pour résoudre ce problème :

Semblable aux correctifs pour les noms de fichiers, nous avons toute une archive d’images à trier. Nous avons abordé les plus importants sur certains de nos messages les plus fréquentés, et nous trions une stratégie pour couvrir le reste. Cela peut impliquer de revenir en arrière et de modifier manuellement toutes les anciennes images, de rechercher un plugin WordPress pour aider avec des lots de celles-ci, ou d’attraper les images au fur et à mesure qu’elles arrivent, alors que nous revisitons les publications passées dans nos audits de contenu semi-réguliers.

À l’avenir, nous avons fait un effort plus concerté pour inclure des balises de titre et alt pour chaque image que nous ajoutons à nos articles de blog.

WordPress est assez intuitif lorsqu’il s’agit d’ajouter ces balises. Par défaut, il ajoute le nom du fichier dans la balise de titre d’une image.

Ainsi, le fait de nommer correctement les photos facilite l’inclusion des balises de titre et des balises alt. Une fois la balise de titre en place, nous pouvons simplement copier-coller dans la balise alt pour terminer le processus de balisage.

Voici un exemple de ce à quoi ressemble la sortie :

<a href="https://blog.bufferapp.com/wp-content/uploads/2014/12/blog-images.png" titre = « images de blog »><img class=”alignnone size-full wp-image-10935″ src=”https://blog.bufferapp.com/wp-content/uploads/2014/12/blog-images.png” alt= »images de blogs »largeur=”1024″ hauteur=”512″ />

Erreur #5 : Nous n’avons pas dimensionné en conséquence

Si vous regardez certaines des captures d’écran que nous avons prises pour être utilisées sur le blog, vous remarquerez peut-être que certains des rapports de taille semblent assez extrêmes. Une capture d’écran bio de Twitter occupe toute la largeur de la publication. Un petit extrait s’étend sur un espace bien trop grand.

Dans de nombreux cas, j’ai laissé les images telles qu’elles étaient lorsqu’elles ont été téléchargées – aussi grandes que possible, et souvent plus grandes que nécessaire.

Ce que nous faisons pour résoudre ce problème :

WordPress a quelques moyens simples pour mieux gérer cela. Pour commencer, vous pouvez définir une hauteur et une largeur d’image personnalisées en cliquant sur l’icône Crayon au-dessus de n’importe quelle image et en modifiant la taille de l’image.

Optimisez les images de blog pour un impact maximal sur les réseaux sociaux |  SEJ

Le problème pour moi était que la modification de ces chiffres me laissait une vision abstraite de ce que ces tailles signifieraient réellement. J’ai dû essayer plusieurs fois pour bien faire les choses, et quand je travaillais vite, j’ai négligé de prendre le temps supplémentaire.

Donc, une solution de contournement que nous expérimentons consiste à ajuster la taille de nos images moyennes par défaut. Actuellement, la taille moyenne est de 300 pixels, ce qui finit souvent par être trop petit pour les images que je souhaite redimensionner. Je fais passer cette taille d’image à 400. Voici un exemple de l’apparence de la nouvelle taille.

Optimisez les images de blog pour un impact maximal sur les médias sociaux |  SEJ

9 façons de tirer le meilleur parti des images de votre blog

Jeremy Rivera de Authority Labs a dressé un excellent aperçu des nombreuses erreurs qui peuvent être commises avec des images sur un blog. La liste des neuf erreurs courantes de Jeremy peut tout aussi bien être transformée en une liste de contrôle pour bien faire les images. Je pense que j’ai appris plusieurs de ces leçons à la dure. Comment vous en sortez-vous avec cette liste de contrôle ?

Comment tirer le meilleur parti des images sur votre blog :

  1. Utiliser des images
  2. Placez des images en taille réelle dans votre message – plus de vignettes alignées à droite
  3. Donnez à votre fichier image un nom descriptif
  4. Assurez-vous que la taille de votre image est petite et raisonnable
  5. Créez un titre et une balise alt pour chaque image
  6. Évitez les images de stock génériques (essayez plutôt certains de ces sites de photos gratuits)
  7. Placez une légende sur votre image (nous n’avons pas encore essayé celle-ci, qu’en pensez-vous ?)
  8. Lien vers la source de votre image
  9. Essayez de prendre une image vous-même

À vous

Quelles stratégies et techniques avez-vous découvertes pour tirer le meilleur parti des images sur votre blog ?

Quelles erreurs as-tu commises ? Qu’avez-vous appris en cours de route ?

Espérons que cet aperçu de nos apprentissages chez Buffer vous aidera lors de la configuration des visuels sur votre blog. Si je peux ajouter plus de contexte à tout ce qui est mentionné ici, n’hésitez pas à demander dans les commentaires !

Sources des images : IconFinder, Blurgrounds, Startup Stock Photos, Shopify

Ce message est apparu à l’origine sur Buffer et est republié avec autorisation.

5 étapes pour optimiser le retour sur investissement de la recherche payante avec les appels

0

Malgré des outils avancés, des tests A/B et des années d’expérience, la plupart des spécialistes du marketing de recherche optimisent sur des données incomplètes. Si vous ne tenez pas compte des conversions hors ligne, comme les appels téléphoniques, il vous manque une classe entière de données nécessaires pour optimiser les campagnes de recherche payante, mesurer plus précisément le retour sur investissement et prouver votre budget de recherche.

Selon BIA/Kelsey, les appels vers les entreprises à partir d’appareils mobiles atteindront 162 milliards d’ici 2019. C’est plus du double des quelque 77 milliards d’appels générés l’année dernière à partir d’appareils mobiles. Avec l’augmentation de l’utilisation des appareils mobiles, et en particulier de la recherche mobile, le marketing numérique stimule les appels téléphoniques.

En fait, l’analyse d’Invoca de 32 millions d’appels téléphoniques a révélé que plus de la moitié de tous les appels (54 %) provenaient d’un engagement sur un appareil mobile. Le marketing de recherche mobile est le principal moteur, responsable de 45 % des appels téléphoniques entrants.

5 étapes pour optimiser le retour sur investissement de la recherche payante avec les appels |  SEJ

Les acheteurs ont souvent besoin de parler à un représentant commercial au cours de leur parcours d’achat, et bien que les prospects effectuent de nombreuses recherches en ligne, ils apprécient les conversations en tête-à-tête. Cela est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit de clients qui font un achat réfléchi ou qui approchent de leur décision d’acheter.

Dans un monde où les acheteurs effectuent le travail d’attribution du spécialiste du marketing en remplissant des formulaires Web, l’entreprise qui facilite les appels téléphoniques se démarquera.

Pour convertir (et obtenir un crédit pour) ces acheteurs, les spécialistes du marketing de recherche doivent identifier et optimiser tous les points de conversion qui génèrent des opportunités et des transactions. Commencez par ces cinq étapes :

1. Collectez des données pour comprendre le parcours d’achat de vos clients

Il y a de fortes chances que vous ne pensiez pas de la bonne façon aux appels téléphoniques dans le cadre de votre stratégie marketing. Et si c’est le cas, il est probable que vous n’ayez aucune visibilité sur ces appels. Les appels sont le plus grand angle mort des spécialistes du marketing en matière d’attribution. Si vous ne suivez pas les conversations hors ligne, vous passez à côté d’une grande partie du parcours d’achat de votre client. Cela signifie que vous n’obtenez pas de crédit pour les conversions qui se produisent hors ligne, et il y a un énorme trou dans vos analyses.

Commencez à vous attaquer à ce problème en mettant en place un système de suivi des appels entrants. Assurez-vous d’effectuer le suivi des appels provenant à la fois des extensions d’appel et de ceux générés par les annonces display et de recherche payantes. Il est également important de suivre les appels à partir des pages de destination : nos données ont montré que 70 % des appels déclenchés par la recherche payante proviennent des pages de destination, et non des annonces elles-mêmes. Utilisez ces données pour comprendre quels appels entrants génèrent des revenus.

2. Synchronisez avec les données de recherche payante et attribuez les appels entrants à vos analyses marketing

Intégrez vos données d’appels aux systèmes de marketing et de vente pour obtenir une image complète des performances de recherche et du parcours d’achat de vos clients. Cela permet de lier les revenus aux appels et à leurs campagnes et mots clés sources, ce qui vous permet à son tour d’optimiser le marketing de recherche payant. Pour optimiser avec précision les appels qui génèrent les meilleures opportunités – et obtenir un crédit pour les prospects générés par la recherche payante – vous devez comprendre à la fois les métriques du haut et du bas de l’entonnoir. Utilisez des outils de CRM et d’automatisation du marketing pour lier les données d’opportunité et de retour sur investissement aux dépenses de recherche payante, et synchronisez ces données avec Google Analytics.

Capturez des données sur les prospects grâce à un outil comme Marketo et suivez chaque étape du cycle d’achat. Plutôt que de voir des termes génériques comme « appel entrant » ou « prospection commerciale », votre équipe marketing disposera d’une visibilité granulaire sur la véritable source d’un appel. Cela inclut l’identification du canal, de la plate-forme publicitaire, du groupe d’annonces, du mot clé et de la page de destination qui ont généré l’appel. Chez Invoca, nous avons constaté 50 % de conversions en plus grâce au marketing sur les moteurs de recherche après avoir obtenu une meilleure visibilité sur les mots-clés et les offres générant des appels.

3. Maximisez les appels de qualité et éliminez les faux positifs

La plupart des personnes qui appellent votre entreprise cherchent à se connecter. La durée des appels indique souvent une forte intention de l’acheteur, alors comprenez combien de temps vos appels téléphoniques entrants durent généralement et utilisez l’intelligence des appels pour comprendre quels canaux marketing génèrent une activité de prospect spécifique.

En général, la recherche sur ordinateur désigne les appelants qui ont montré une forte intention d’achat et qui effectuent délibérément des recherches et recherchent des réponses. Nos données montrent que les appels générés par la recherche durent en moyenne trois minutes et 58 secondes. Les appels téléphoniques provenant de la recherche mobile sont légèrement inférieurs à la moyenne à 3 min 59 secondes, car beaucoup recherchent des informations locales et ont besoin d’une assistance rapide.

Cela dit, tout comme vous ne voulez pas négliger des points de données importants, assurez-vous de ne pas compter les appels non pertinents comme des conversions. Comme de nombreuses entreprises, vous recevez probablement des appels que vous considérez comme des « indésirables ». Lors de la mesure des conversions, ne comptez que les appels qui répondent à vos exigences de qualification, par exemple, ceux qui durent plus longtemps qu’une durée particulière, ou qui incluent des termes clés qui indiquent des ventes et non des conversations avec le service client.

4. Ajustez, testez et répétez

Une fois que vous avez lié à la fois les conversions en ligne et les conversions hors connexion au retour sur investissement, ajustez votre stratégie d’enchères au CPA cible pour tenir compte des appels téléphoniques. Modifiez les dépenses marketing, les annonces et les mots clés pour générer plus d’appels tout en supprimant les campagnes peu performantes.

Il est également important que vous permettiez aux gens d’appeler facilement votre entreprise. Utilisez les boutons click-to-call pour les audiences mobiles. Affichez votre numéro de téléphone de manière bien visible sur vos annonces de recherche payante, ainsi que sur vos pages de destination, votre site Web, vos formulaires de prospection, vos supports d’événements et vos e-mails. Testez votre contenu publicitaire et vos pages de destination, y compris des appels à l’action clairs qui encouragent les gens à appeler.

5. Personnalisez et optimisez les campagnes de maturation et de génération de leads

Avec une meilleure visibilité sur les mots-clés et les offres générant des appels, vous pouvez transformer les appels téléphoniques en ventes. Vous pouvez aider vos commerciaux à engager des prospects dans des conversations plus personnalisées. De plus, l’équipe marketing peut envoyer des prospects dans la voie de développement la plus pertinente pour une expérience plus personnalisée. Cela augmente la probabilité que les prospects s’engagent avec le contenu de suivi et, à son tour, augmente les opportunités que vous créez.

Si vous optimisez vos campagnes de recherche payante sur la base de données incomplètes – en d’autres termes, si vous ignorez les appels téléphoniques – vous n’obtiendrez pas les résultats souhaités. Les appels téléphoniques font sensation dans la recherche payante, et avec l’essor continu du mobile, cette tendance ne montre aucun signe de ralentissement.

Traitez les appels comme des clics lorsqu’il s’agit de votre stratégie de marketing de recherche payante. Recueillez des données sur les appels entrants, synchronisez ces données avec vos analyses marketing, maximisez vos prospects de la plus haute qualité et continuez à ajuster et tester vos campagnes. Vous permettrez des conversations plus personnalisées, créerez plus d’opportunités pour votre équipe de vente et transformerez vos prospects les plus précieux en conversions.

Crédits image

Image en vedette : wavebreakmedia/Shutterstock.com
Photo postée : Leonardo da/Shuttestock.com

Un document de recherche de Google révèle une lacune dans la recherche

0

Un article de recherche récent de Google sur Réponse aux questions du formulaire long illustre à quel point il est difficile de répondre à des questions qui nécessitent des réponses plus longues et nuancées. Alors que les chercheurs ont pu améliorer l’état de l’art de ce type de réponse aux questions, ils ont également admis que leurs résultats nécessitaient des améliorations significatives.

J’ai lu ce document de recherche le mois dernier lors de sa publication et je voulais le partager car il se concentre sur la résolution d’une lacune dans la recherche qui n’est pas du tout discutée.

J’espère que vous le trouverez aussi fascinant que moi !

Ce que les moteurs de recherche obtiennent correctement

Cette recherche porte sur Réponse longue aux questions dans le domaine ouvertun domaine dans lequel le traitement du langage naturel continue de s’améliorer.

Ce à quoi les moteurs de recherche sont bons s’appelle Factoid Open-domain Question Answering ou simplement Open-domain Question Answering.

La réponse aux questions du domaine ouvert est une tâche dans laquelle un algorithme répond par une réponse à une question en langage naturel.

De quelle couleur est le ciel? Le ciel est bleu.

Réponse aux questions du formulaire long (LFQA)

Le document de recherche indique que la réponse aux questions de forme longue (LFQA) est importante mais constitue un défi et que les progrès dans la capacité à atteindre ce type de réponse aux questions ne sont pas aussi avancés que la réponse aux questions du domaine ouvert.

Selon le document de recherche :

« La réponse aux questions de forme longue en domaine ouvert (LFQA) est un défi fondamental dans le traitement du langage naturel (TAL) qui consiste à récupérer des documents pertinents pour une question donnée et à les utiliser pour générer une réponse élaborée de longueur de paragraphe.

Bien qu’il y ait eu récemment des progrès remarquables dans la réponse aux questions (QA) factoïde du domaine ouvert, où une courte phrase ou une entité suffit pour répondre à une question, beaucoup moins de travail a été fait dans le domaine de la réponse aux questions longues.

LFQA est néanmoins une tâche importante, notamment parce qu’elle fournit un banc d’essai pour mesurer la factualité des modèles de texte génératif. Mais, les repères et les mesures d’évaluation actuels sont-ils vraiment adaptés pour faire des progrès sur la SQFT ? »

Réponse aux questions du moteur de recherche

La réponse aux questions par les moteurs de recherche consiste généralement en ce qu’un chercheur pose une question et que le moteur de recherche renvoie un texte d’information relativement court.

Des questions comme « Quel est le numéro de téléphone du magasin XYZ ?» est un exemple de question typique à laquelle les moteurs de recherche savent répondre, notamment parce que la réponse est objective et non subjective.

La réponse aux questions longues est plus difficile car les questions exigent des réponses sous forme de paragraphes et non de textes courts.

Facebook travaille également sur la réponse aux questions de forme longue et a proposé des solutions intéressantes comme l’utilisation d’un sous-reddit de questions et réponses appelé Explain Like I’m 5 (un ensemble de données appelé ELI5). Facebook admet également qu’il reste du travail à faire. (Présentation de la réponse longue aux questions)

Exemples de questions longues

Une fois que vous aurez lu ces exemples de questions longues, vous comprendrez mieux comment nous avons été formés par les moteurs de recherche pour poser un ensemble limité de requêtes. Il peut même sembler choquant de voir à quel point nos questions sont presque infantiles par rapport aux questions longues.

Le document de recherche de Google propose ces exemples de questions longues :

  • Que se passe-t-il dans ces hautes tours appartenant aux grandes banques ?
  • Qu’est-ce que le feu exactement, en détail ? Comment la lumière et la chaleur peuvent-elles provenir de quelque chose que nous ne pouvons pas vraiment toucher ?
  • Pourquoi la Grande-Bretagne et les autres pays de l’empire anglais s’inclinent-ils encore devant les monarques ? A quoi sert vraiment la reine ?

Facebook propose ces exemples de questions longues :

  • Pourquoi certains restaurants sont-ils meilleurs que d’autres s’ils servent essentiellement la même nourriture ?
  • Quelles sont les différences entre les masses d’eau comme les lacs, les rivières et les mers ?
  • Pourquoi ressentons-nous plus le décalage horaire lorsque nous voyageons vers l’est ?

Les chercheurs sont-ils formés pour poser des questions courtes sur les factoïdes ?

Google (et Bing) ont du mal à répondre à ces types de questions longues. Cela peut avoir un impact sur leur capacité à faire apparaître du contenu qui fournit des réponses complexes à des questions complexes.

Peut-être que les gens ne posent pas ces questions parce qu’ils ont été formés à ne pas le faire à cause des mauvaises réponses. Mais si les moteurs de recherche étaient capables de répondre à ce genre de questions, les gens commenceraient à les poser.

C’est tout un monde de questions et de réponses qui manquent à notre expérience de recherche.

Si je raccourcis la phrase « Pourquoi certains restaurants sont-ils meilleurs que d’autres s’ils servent essentiellement la même nourriture ? » à « Pourquoi certains restaurants sont meilleurs que d’autres ?« Google et Bing ne parviennent toujours pas à fournir une réponse adéquate.

Le meilleur résultat de recherche Google pour cette question provient du blog (HTTP non sécurisé) d’un Indien du Canada.

Google cite cette section du restaurant indien dans les SERP :

« Les gens paient pour l’expérience globale et pas seulement pour la nourriture et c’est pourquoi certains restaurants facturent beaucoup plus que d’autres. Les clients du restaurant s’attendent à ce que les prix reflètent le type de nourriture, le niveau de service et l’ambiance générale du restaurant.

Et si la personne avait à l’esprit Popeye’s Fried Chicken contre KFC lorsqu’elle posait cette question ?

Il y a une certaine part de subjectivité qui peut s’insinuer dans la réponse à ce genre de questions qui exigent une réponse longue et cohérente.

Je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il y a une meilleure réponse quelque part. Mais Google et Bing sont incapables de faire apparaître ce type de contenu.

Google utilise des signaux pour identifier un contenu de haute qualité

Dans un explicatif sur le fonctionnement de la recherche que Google a publié en septembre 2020, Google admet qu’il n’utilise pas le contenu lui-même pour déterminer s’il est fiable ou digne de confiance.

Google explique qu’il utilise des signaux dans un article de blog intitulé « Comment Google fournit des informations fiables dans la recherche ».

« … lorsqu’il s’agit d’informations de haute qualité et dignes de confiance… Nous ne pouvons souvent pas dire à partir des seuls mots ou images si quelque chose est exagéré, incorrect, de mauvaise qualité ou autrement inutile.

Au lieu de cela, les moteurs de recherche comprennent en grande partie la qualité du contenu à travers ce que l’on appelle communément des « signaux ». Vous pouvez les considérer comme des indices sur les caractéristiques d’une page qui correspondent à ce que les humains pourraient interpréter comme étant de haute qualité ou fiables.

Par exemple, le nombre de pages de qualité qui pointent vers une page particulière est un signal qu’une page peut être une source fiable d’informations sur un sujet.

Malheureusement, cette partie de l’algorithme de Google n’est pas en mesure de fournir une réponse correcte à ce type de questions longues.

Et c’est un fait intéressant et important à comprendre car cela aide à être conscient des limites de la technologie de recherche aujourd’hui.

Qu’en est-il du classement des passages ?

Passage Ranking consiste à classer de longues pages Web contenant des réponses courtes à des requêtes courtes normales nécessitant une réponse objective.

Martin Splitt a utilisé l’exemple de trouver une réponse pertinente sur les tomates dans une page Web qui traite principalement du jardinage en général.

Le classement des passages ne peut pas résoudre les questions difficiles auxquelles Google ne peut actuellement pas répondre.

Google et Bing ne parviennent généralement pas à répondre aux requêtes de type LFQA car il s’agit d’un domaine que les moteurs de recherche doivent encore améliorer.

Obstacles au progrès

Le document de recherche lui-même reconnaît cette lacune dans le titre :

« Obstacles au progrès dans la réponse aux questions longues« 

Le document de recherche conclut en déclarant que son approche pour résoudre cette tâche « réalise des performances de pointe », mais qu’il reste encore des problèmes à résoudre et que des recherches supplémentaires doivent être effectuées.

Voici comment le papier conclut:

« Nous présentons un système de génération de « récupération augmentée » qui atteint des performances de pointe sur l’ensemble de données de réponse aux questions longues ELI5. Cependant, une analyse approfondie révèle plusieurs problèmes non seulement avec notre modèle, mais aussi avec l’ensemble de données et les mesures d’évaluation ELI5. Nous espérons que la communauté s’efforcera de résoudre ces problèmes afin que nous puissions gravir les bonnes collines et faire des progrès significatifs.

Questions et spéculations

Il n’est pas possible de fournir une réponse définitive, mais il faut se demander s’il existe des pages Web qui manquent de trafic car Google et Bing ne sont pas en mesure de faire apparaître leur contenu long en réponse aux questions longues.

De plus, certains éditeurs écrasent par erreur leurs articles dans le but de faire autorité. Est-il possible que ces éditeurs s’écrasent eux-mêmes sur le trafic de recherche à partir de requêtes qui exigent des réponses plus courtes puisque les moteurs de recherche ne peuvent pas fournir de réponses nuancées disponibles dans des documents plus longs ?

Il n’y a aucun moyen de connaître ces réponses avec certitude.

Mais une chose que ce document de recherche indique clairement est que la réponse aux questions longues est une lacune des moteurs de recherche aujourd’hui.

Citations

Article de blog sur l’IA de Google
Progrès et défis dans la réponse aux questions de domaine ouvert de forme longue

Version PDF du document de recherche
Obstacles au progrès dans la réponse aux questions longues

Page Web Facebook À propos du SQFT
Présentation de la réponse longue aux questions

7 stratégies pour optimiser les comptes de recherche payants de génération de leads B2C

0

Votre entreprise utilise-t-elle la recherche payante pour sa génération de leads B2C ? La génération de prospects en ligne à l’aide d’options de recherche payante comme Google Adwords peut être une entreprise délicate. Obtenir un visiteur de site Web suffisamment intéressé pour cliquer sur votre annonce, puis remplir un formulaire sur votre site Web nécessite une campagne de recherche payante hautement stratégique.

Vous trouverez ci-dessous sept stratégies pour optimiser les comptes de génération de leads B2C, des stratégies qui aideront votre entreprise à capturer des leads qualifiés et de qualité.

Si vous diffusez des publicités sur le Réseau de Recherche pour collecter des prospects, ces conseils vous aideront à passer au niveau supérieur.

1. Appliquez des RLSA à vos campagnes

Votre entreprise utilise-t-elle les RSLA ? Les listes de remarketing pour les annonces du Réseau de Recherche (RLSA) sont une fonctionnalité puissante qui utilise les listes de remarketing de votre site Web pour générer efficacement des prospects vers votre site Web. L’utilisation des ajustements d’enchères RLSA vous permet d’indiquer à Google que vous êtes prêt à payer un certain pourcentage de plus pour le clic d’un ancien visiteur du site.

Voici comment vous pouvez démarrer avec les RSLA.

Commencez avec cette stratégie RSLA

Commencez votre campagne RSLA en allant plus loin. Tout d’abord, créez une audience de tous les visiteurs du site qui n’ont pas effectué de conversion. Ensuite, appliquez-le à certains de vos groupes d’annonces à fort trafic avec un ajustement des enchères de +15 %. En règle générale, vous verrez clairement l’augmentation du taux de conversion et la baisse du coût par prospect dans cette audience. Si vous réussissez, testez-le sur l’ensemble de votre compte.

Si le trafic sur votre site est faible, essayez de définir la durée de votre fenêtre de remarketing sur plus de 90 jours. Et n’oubliez pas de définir le paramètre d’audience flexible de votre groupe d’annonces pour les centres d’intérêt et les audiences sur « Enchère uniquement » pour permettre à vos annonces d’être diffusées à la fois aux anciens visiteurs et aux nouveaux visiteurs.

Stratégie RSLA avancée

7 stratégies pour optimiser les comptes de recherche payants de génération de leads B2C

Une stratégie plus avancée utilisant les RSLA consiste à créer différentes audiences en fonction du type de contenu du site consulté par ces audiences particulières. Appliquez ensuite ces audiences, avec des ajustements d’enchères, aux groupes d’annonces ou campagnes applicables ciblant ces segments.

Regardons cela du point de vue d’une entreprise B2C dans un exemple concret.

Disons que vous êtes une entreprise de préparation de déclarations de revenus qui cherche à générer des prospects pour les personnes qui doivent préparer et produire des déclarations de revenus des particuliers. Voici comment vous pourriez utiliser une stratégie RSLA avancée pour atteindre de nouveaux clients :

Tout d’abord, vous créez une audience à partir de toute personne visitant vos pages de services fiscaux personnels et ciblez ces personnes dans vos campagnes de services fiscaux personnels. Ensuite, vous suivez les mêmes étapes pour les visiteurs de vos pages de services fiscaux aux entreprises. Maintenant, excluez ou ajustez les enchères sur les visiteurs de votre page d’entreprise à partir du ciblage de votre page personnelle afin de ne pas payer pour le mauvais public.

Améliorez votre jeu avec des éléments comportementaux

Auparavant, vous ne pouviez utiliser que les audiences intégrées à AdWords pour les RLSA. Désormais, vous pouvez également utiliser les listes Google Analytics pour le reciblage des recherches. Cette fonctionnalité vous permet de créer des audiences basées sur des éléments comportementaux – ceux qui n’étaient pas disponibles uniquement avec les outils de remarketing de Google.

Trouvez la bonne opportunité de remarketing en fonction du comportement des visiteurs de votre site et du type de prospects que vous recherchez. Vous souhaiterez peut-être créer une audience RLSA à partir d’une liste de visiteurs qui ont passé un certain temps sur une page particulière, ou créer une audience à partir d’individus arrivés sur votre site Web à partir d’un certain référent.

De plus, vous souhaiterez probablement ajuster les enchères plus haut sur une audience RLSA de visiteurs de sites Web qui ont commencé à remplir un formulaire de devis mais ont abandonné votre site sans soumettre ce formulaire, ou des personnes qui ont accédé à votre page vidéo mais n’ont regardé que la première 30 secondes.

2. Testez une campagne concurrente RLSA uniquement

Maintenant que vous comprenez les bases des RSLA, examinons une stratégie efficace de génération de prospects B2C pour atteindre les visiteurs du site Web qui ont quitté votre site pour rechercher les entreprises de vos concurrents. Bien que la diffusion d’annonces aux conditions des concurrents puisse ébouriffer quelques plumes et déclencher une vilaine série d’augmentations de CPC pour toutes les personnes impliquées, il existe une solution pour récupérer certains de ces prospects potentiels sans les engager dans cette voie.

La solution — une campagne concurrente RLSA uniquement.

Mise en œuvre de votre campagne concurrent RLSA uniquement

Pour commencer, pensez à ces entreprises en concurrence avec vous pour les différents segments de vos offres commerciales, puis créez des groupes ou des campagnes autour de ces segments avec des mots-clés qui incluent une variation des noms d’entreprise ou de produit de vos concurrents. Vous allez essayer de capturer à nouveau les prospects qui sont venus sur votre site, qui sont partis et qui recherchent des informations sur vos concurrents.

Ensuite, créez une audience de tous les visiteurs de votre site et réfléchissez à la durée moyenne de votre cycle de vente pour la fenêtre d’audience. Selon votre entreprise, vous ne voudrez peut-être pas enchérir pour les personnes qui ont visité le site il y a plus de 30 jours. D’autres entreprises peuvent envisager d’exclure toute personne qui a visité la semaine dernière tout en ciblant tout le monde. Pensez au comportement de ces publics différemment car ils effectuent une recherche sur le terme de vos concurrents, vous savez donc déjà que leur intention est de trouver cette entreprise plutôt que la vôtre.

Vous n’avez pas nécessairement besoin de créer des audiences super-granulaires autour des pages de site Web qu’ils ont consultées ou du contenu du site qui correspond aux offres de votre concurrent dans chaque catégorie. Au lieu de cela, le fait que l’utilisateur ait visité votre site et recherche ensuite l’un de vos concurrents devrait fournir un filtre efficace pour votre campagne.

Contrairement aux modifications d’enchères RLSA utilisées dans la première stratégie, vous souhaitez définir votre audience flexible sur « Cibler et enchérir » sur ces audiences que vous avez créées. N’oubliez pas que vous n’enchérissez sur les termes de la marque que si l’internaute correspond aux audiences que vous avez attribuées à chaque groupe d’annonces.

Utiliser des mots-clés liés à la suppression

Après avoir implémenté et testé votre ou vos campagnes initiales RLSA-Only Competitor, vous pouvez étendre vos mots-clés pour inclure tous les termes liés à la suppression (par exemple, « se désabonner » ou « annuler ») associés au nom de votre concurrent. Cette stratégie pourrait livrer votre prochain nouveau client – un prospect qui connaît votre entreprise parce qu’il a visité votre site, mais qui est également prêt à passer de son produit ou service actuel fourni par l’un de vos concurrents.

Le volume de ce type de campagne de génération de leads peut être faible. Cependant, il fera un bon compagnon pour votre marque et vos campagnes génériques. Votre campagne RLSA-Only Competitor peut également avoir un faible CTR et un taux de conversion faible à moyen.

Mais rappelez-vous, ces pistes sont là-bas et elles connaissent votre nom. Peut-être avaient-ils simplement besoin d’un rappel concernant vos produits ou services. Cette stratégie de génération de leads fournira ce rappel.

3. Utilisez une structure de campagne solide basée sur des requêtes

7 stratégies pour optimiser les comptes de recherche payants de génération de leads B2C

Une structure de campagne solide est la clé de la performance de votre campagne de génération de leads.

Construisez toujours vos campagnes et groupes d’annonces autour de ce que vos clients recherchent réellement en ligne. Vous pouvez le faire en répartissant les termes en catégories en fonction de la formulation. En d’autres termes, vous devez diviser chaque catégorie « d’expression » en groupes d’annonces – en plus de la catégorisation normale des segments de campagne – en fonction de votre site Web et des offres de services/produits et par type de correspondance.

Suivre cette structure de campagne basée sur des requêtes vous permet d’accéder à un niveau plus granulaire et de diffuser des publicités avec des messages qui correspondent à ce que vos clients potentiels recherchent en ligne.

Appliquons cela une fois de plus à notre exemple d’entreprise de préparation de déclarations B2C. Les personnes à la recherche d’une « préparation des déclarations de revenus » générale devraient voir des annonces différentes de celles qui recherchent la « préparation des déclarations de revenus 1040 ». Les personnes qui recherchent des « services fiscaux personnels » devraient voir des annonces différentes de celles qui recherchent des « avis sur les services fiscaux personnels ». Et encore une fois, les clients potentiels à la recherche d’une « préparation des déclarations en ligne » devraient voir une annonce différente de celle d’une personne recherchant un « code promotionnel pour la préparation des déclarations en ligne ».

Pourquoi diviser les catégories de phrases ?

Pourquoi avez-vous besoin de ces différents segments de phrases ? Ils sont utiles car tous vos types de mots clés peuvent désormais être contrôlés par enchère et ciblage séparément en fonction des performances variées de cette stratégie de niveau plus granulaire. Une deuxième raison consiste à fournir une copie publicitaire plus efficace aux internautes.

En suivant cette structure de campagne basée sur les requêtes, vous pouvez adapter le contenu publicitaire, les extensions d’annonces et l’expérience de la page de destination à la requête et à l’intention de ces phrases particulières. Évidemment, vous inclurez les mots-clés de l’expression principale du chercheur dans la copie de l’annonce, mais vous pouvez maintenant établir une connexion plus profonde avec le chercheur en discutant du prix dans la copie de l’annonce ou en lui montrant le lien de site pour les critiques et les témoignages.

En d’autres termes, vos annonces de recherche génératrices de prospects fourniront exactement ce que ces personnes recherchaient en ligne.

Observer ce que les visiteurs de votre site partagent avec vous est le moyen le plus puissant de créer une structure de génération de leads solide. Utilisez les informations que vos visiteurs vous donnent – les termes et expressions qu’ils ont utilisés pour trouver et cliquer sur votre annonce. Lorsque vous le faites à un niveau granulaire, vous aurez un contrôle total sur l’intention et les requêtes qui fournissent le plus de prospects de qualité au moindre coût.

Passer de large à exact

Au-delà de la séparation des termes par type de phrasé, vous souhaitez toujours utiliser le cloisonnement par type de correspondance. Créez des versions en double de vos groupes d’annonces ou de vos campagnes, chacune contenant une seule version de type de correspondance des mots clés. Ignorez les versions exactes des mots clés des groupes d’annonces où se trouvent leurs versions de mots clés larges. Cela regroupera toutes les versions exactes des termes dans la campagne Exact, et la campagne large capturera uniquement les variantes ou les versions longues de ces termes.

Maintenant, avec vos campagnes en silo de type match fort créées, il vous suffit de passer au peigne fin vos campagnes Broad ou Phrase pour rechercher des opportunités de requête à intégrer dans les campagnes Exact. Considérez cela comme une opportunité d’exploration pour créer de nouveaux groupes d’annonces en fonction de ce qui fonctionne actuellement, ou de ce qui prend beaucoup d’impressions ou de dépenses et doit être contrôlé plus étroitement pour offrir un retour sur investissement plus élevé.

Travaillez pour étendre et répartir vos mots clés, groupes d’annonces, campagnes et pages de destination afin qu’ils correspondent aux recherches réellement effectuées par des prospects de qualité. Lorsque vous faites cela, vous êtes sur la bonne voie pour une structure de compte très efficace.

Pour réviser : concentrez-vous sur la création d’une structure de compte solide. Pour ce faire, allez du plus large au plus restreint, choisissez les gagnants et créez de nouveaux groupes d’annonces autour de ces gagnants. Ensuite, personnalisez votre texte publicitaire pour partager ce que vos internautes veulent savoir. N’oubliez pas que vous pouvez le faire parce qu’ils vous ont dit exactement ce qu’ils voulaient lorsqu’ils l’ont recherché.

4. Expériences de page de destination sur mesure

De légères variations de vos pages de destination peuvent faire une grande différence lorsqu’il s’agit de convertir les visiteurs de votre site Web en prospects. Souvent, l’amélioration des taux de conversion consiste simplement à modifier le message au-dessus de la ligne de flottaison pour qu’il corresponde à la copie de l’annonce ou à utiliser des images différentes en haut de la page.

Si vos annonces redirigent les internautes directement vers un formulaire, assurez-vous que la page de destination est conviviale et optimisée pour les appareils mobiles. Le titre et l’appel à l’action de votre formulaire peuvent également varier en fonction de l’intention de la recherche effectuée. Pour un formulaire de devis, par exemple, vous pouvez avoir des variantes du bouton d’envoi de votre formulaire pour dire « Obtenir un devis » ou « Voir le prix », selon ce que le prospect a recherché.

Pour illustrer cela, revenons, une fois de plus, sur notre exemple de génération de prospects en fiscalité.

Quelqu’un recherche « California state tax preparation », ce qui déclenche une annonce dans ce groupe d’annonces californien, puis le client potentiel clique sur votre site. Lorsque cette personne accède à votre site Web, la copie de votre page de destination doit se concentrer sur votre expertise dans la préparation des déclarations de revenus de l’État de Californie. Vous devez également renforcer ce message avec des images connexes.

Si ces visiteurs du site Web ont recherché des avis sur votre service, vous devez afficher les témoignages au-dessus du pli sur la page de destination. S’ils recherchent des prix, montrez-leur les prix. S’ils recherchent des termes concurrents, montrez-leur votre tableau de comparaison des services et des prix.

En d’autres termes, aidez à convertir ces prospects en leur montrant immédiatement ce qu’ils demandent à voir lorsqu’ils atterrissent sur le site Web de votre entreprise. Les pages de destination basées sur les requêtes sont un moyen simple d’aider vos prospects à savoir qu’ils sont au bon endroit.

5. Adoptez toujours une approche basée sur la qualité

Se concentrer sur la qualité plutôt que sur la quantité est une stratégie de génération de leads qui offrira des taux de conversion de leads plus élevés pour votre entreprise. La qualité vaut mieux que la quantité. Afin d’avoir une vue d’ensemble de ce à quoi ressemblent les prospects de qualité, vous devez examiner vos résultats d’entonnoir plus profonds.

Si vous constatez que seulement 10 % de vos prospects sont des clients potentiels à la recherche des produits/services que vous proposez, vous gaspillez alors beaucoup d’argent en génération de prospects. Pour améliorer les taux de conversion, choisissez un objectif plus profond – Leads de qualité – et optimisez vers ces leads.

Requêtes qui génèrent des prospects de qualité

Commencez par suivre les données au niveau des mots clés et déterminez quelles requêtes génèrent des prospects de qualité. Ce que vous constaterez souvent, c’est que de nombreux termes contribuent à la fois à la qualité et à la non-qualité des prospects. Une analyse plus approfondie vous montrera quel pourcentage de ces prospects sont réellement de bons prospects de qualité qui deviennent des affaires gagnées. Une fois que vous avez ce numéro, utilisez-le comme guide pour vos enchères. Vous pouvez également l’utiliser pour mettre en pause ou activer des mots-clés.

Au fur et à mesure que vous optimisez vers ce nouvel objectif d’offres gagnées à partir de la recherche payante, observez l’augmentation du taux de prospects de qualité. N’oubliez pas que votre coût par prospect doit être considéré comme faisant partie de l’objectif global et commencez à prendre en compte le coût par prospect de qualité. Vous serez peut-être surpris des différences en termes de groupes d’annonces, voire de canaux, qui ont le coût le plus efficace par prospect de qualité, car cela peut ne pas correspondre au CPL général.

L’utilisation de libellés dans AdWords pour identifier les mots clés qui génèrent des prospects de qualité, puis l’utilisation d’une règle d’enchères automatiques pour ces termes est une stratégie simple pour aider votre entreprise B2C à commencer à avoir une vue d’ensemble et à concentrer ses efforts sur ce nouvel objectif plus profond. Ou, dans le cadre d’une stratégie d’enchères CPA de grand portefeuille dans un outil logiciel d’enchères, vous pouvez ajouter un remplacement basé sur la position sur ces termes particuliers pour obtenir des résultats similaires.

6. Mettez vos extensions au travail

7 stratégies pour optimiser les comptes de recherche payants de génération de leads B2C

Google Adwords propose une gamme d’extensions utiles qui, associées aux stratégies ci-dessus, amélioreront vos résultats de génération de leads B2C. Le meilleur conseil que nous puissions vous donner concernant ces extensions est simple : utilisez-les. Utilisez toutes les extensions qui font sens pour votre modèle commercial et vos stratégies de génération de leads. (Évidemment, si vous n’avez pas d’emplacement physique et que vous ne voulez pas que des prospects viennent vous dire bonjour, n’utilisez pas l’extension Emplacement).

Commencez avec les liens annexes

Commençons par les liens annexes. Il est important que votre entreprise B2C utilise des liens de site puissants. Pour chaque impression, Google Adwords vous donne la possibilité d’afficher jusqu’à quatre « mini-annonces » supplémentaires (liens annexes) sous votre annonce principale. Mettez ces mini-annonces au travail et donnez à vos prospects les informations qu’ils recherchent à partir de leurs recherches.

Quelques exemples sur la façon d’utiliser efficacement les liens de site seraient de donner aux chercheurs la possibilité de visiter des pages pour voir les avis des clients, lire les FAQ ou télécharger un livre blanc ou une étude de cas. Et n’oubliez pas de toujours utiliser les deux lignes de description supplémentaires de vos liens annexes.

Considérez-le comme un espace libre pour écrire plus de texte.

Implémentation d’autres extensions

7 stratégies pour optimiser les comptes de recherche payants de génération de leads B2C

Utilisez les extensions Callout pour mettre en évidence les propositions de valeur clés et les différenciateurs de votre entreprise B2C. Si vous êtes en mesure de prendre des contacts téléphoniques, utilisez l’extension d’appel.

N’oubliez pas l’extension Avis. Ceci est particulièrement utile pour les prospects qui sont en mode recherche et qui pourraient être poussés à l’action en voyant un texte de présentation complémentaire d’un site Web de confiance. Enfin, profitez de l’extension d’évaluation du vendeur pour que vos étoiles d’évaluation du vendeur s’affichent automatiquement avec vos annonces. Votre entreprise doit être configurée avec un site d’avis tiers et avoir au moins 30 avis pour utiliser cette extension.

Maintenant, conformément à votre structure intelligente, vous devez coordonner l’utilisation de vos extensions. Adaptez les accroches et les liens annexes aux campagnes ou aux groupes d’annonces, en faisant correspondre le segment de votre entreprise qu’ils recherchent avec le message correspondant à l’audience que vous ciblez pour chaque annonce. Cela peut également être vrai pour l’extension d’avis (par exemple, utilisez un avis du Business Journal pour vos campagnes fiscales professionnelles ou utilisez-en un de Consumer Reports pour vos campagnes fiscales personnelles.)

7. N’oubliez pas Bing

Bing Ads est généralement considéré comme le frère cadet ennuyeux et oublié d’AdWords. Mais ne tombez pas dans ce piège. Bing Ads est un outil sous-estimé et important que votre entreprise B2C devrait utiliser pour le marketing de génération de leads.

Commencez à utiliser Bing en important vos campagnes de performances depuis Google. Gardez à l’esprit, cependant, que Bing fonctionne souvent différemment de Google. Pour cette raison, vous souhaitez travailler les enchères et les rapports de requête de recherche (SQR) séparément sur chaque plate-forme.

Il existe également d’autres différences entre ces deux canaux. Actuellement, Bing n’a pas de capacité de reciblage, donc les stratégies de génération de leads RLSA ne sont pas une option. Vous remarquerez également que les extensions d’annonces Bing sont plus limitées que les extensions d’annonces Google.

Cependant, avec des CPC généralement plus bas, un CTR plus élevé et moins de concurrence, il est tout à fait possible d’optimiser votre campagne Bing pour vous offrir un coût par prospect de qualité inférieur et un volume substantiel de ces prospects. Pour ces deux seules raisons, votre stratégie de génération de leads B2C doit toujours inclure Bing comme outil complémentaire à Google AdWords. Les capacités de Bing s’améliorent, alors commencez à utiliser leurs règles automatisées et attendez-vous à ce que le remarketing arrive bientôt.

Votre entreprise dispose désormais de sept nouvelles stratégies pour optimiser les comptes de génération de leads B2C et améliorer sa génération de leads à l’aide de la recherche payante. Si vous avez d’autres questions ou avez besoin d’aide pour conduire des prospects qualifiés et de qualité vers votre entreprise B2C, n’hésitez pas à nous contacter ici chez Unique Influence.

Cet article a été rédigé en collaboration avec Jake Scudder, stratège en marketing numérique chez Unique Influence.

Crédits image

Image en vedette : Robert Kneschke/Shutterstock
Capture d’écran des extensions d’annonces Google prise en septembre 2015 sur YouTube
Toutes les autres captures d’écran prises en septembre 2015 sur google.com/adwords

Google : 2 raisons pour lesquelles le contenu est supprimé des résultats de recherche

0

L’agent de liaison de recherche de Google, Danny Sullivan, explique les deux raisons pour lesquelles le contenu est supprimé des résultats de recherche.

Google vise à fournir un accès ouvert à l’information, dit Sullivan, mais il y a des moments où le contenu doit être supprimé soit pour protéger les utilisateurs, soit pour se conformer à la loi.

Supprimer du contenu des résultats de recherche n’est pas une action que Google prend à la légère. Même les sites qui enfreignent les règles de Google avec le black hat SEO ne sont pas définitivement désindexés.

Qu’est-ce qui inciterait Google à supprimer du contenu des résultats de recherche ? Voici les deux raisons.

Supprimer du contenu pour se conformer à la loi

Google supprimera le contenu des résultats de recherche lorsqu’il sera légalement tenu de le faire.

Les obligations légales de Google, en ce qui concerne les lois sur la confidentialité et la diffamation, varient d’un pays à l’autre.

Sullivan dit que la société se tient à un niveau élevé lorsqu’il s’agit de respecter les exigences légales pour supprimer des pages des résultats de recherche.

Dans la plupart des cas, Google n’est pas en mesure de détecter par lui-même les contenus qui enfreignent la loi. Google compte sur les personnes et les autorités pour signaler le contenu qui peut devoir être supprimé pour des raisons légales.

N’importe qui peut soumettre une demande de suppression d’un contenu qui, selon lui, enfreint la loi en remplissant ce formulaire.

Google examinera la demande et déterminera si le contenu répond aux exigences légales de suppression.

Lorsque cela est possible, Google informe les propriétaires de sites des demandes de suppression via la Search Console.

Suppression de contenu pour protéger les utilisateurs

Google peut supprimer du contenu, même lorsqu’il n’est pas légalement tenu de le faire, lorsqu’il contient des informations très personnelles.

Des exemples de tels contenus incluent des informations financières ou médicales, des pièces d’identité émises par le gouvernement et des images intimes publiées sans consentement.

En raison du risque de préjudice causé par le fait que des informations personnelles tombent entre de mauvaises mains, Google donne à chacun la possibilité de demander la suppression de contenu des résultats de recherche.

Les utilisateurs peuvent également demander que du contenu soit supprimé des résultats de recherche Google lorsque des pages les concernant apparaissent sur des sites avec des politiques de suppression abusives.

Les pages contenant des informations de contact ainsi que des menaces personnelles, une forme de doxxing, peuvent également être supprimées.

La décision de supprimer un contenu est déterminée en évaluant si le préjudice potentiel qu’il pourrait causer l’emporte sur la valeur qu’il offre aux internautes.

Sullivan déclare :

« Dans ces cas, alors que les gens peuvent vouloir accéder à ces sites pour trouver des informations potentiellement utiles ou comprendre leurs politiques et pratiques, les pages elles-mêmes offrent peu de valeur ou d’intérêt public, et peuvent entraîner des dommages à la réputation ou même physiques que nous visons à aider à protéger. contre. »

Utilisation d’insights pour résoudre des problèmes à grande échelle

La suppression de pages individuelles des résultats de recherche ne s’adapte pas à la taille du Web ouvert.

Cependant, Google utilise les informations issues des demandes de suppression pour concevoir des systèmes qui résolvent les problèmes dans tous les résultats de recherche.

Par exemple, si un site Web reçoit un volume élevé de demandes de suppression de contenu valides pour violation de la loi sur le droit d’auteur, Google minimisera l’apparence de ce site dans les résultats de recherche.

Des mesures similaires sont en place pour les sites Web qui reçoivent un volume élevé de demandes de suppression de pages contenant des informations personnelles.

Sullivan rappelle à tous que même si le contenu est supprimé de Google, il peut toujours exister sur le Web.

« En fin de compte, il est important de se rappeler que même lorsque nous supprimons du contenu de la recherche Google, il peut toujours exister sur le Web, et seul le propriétaire d’un site Web peut supprimer entièrement du contenu. Mais nous luttons contre les effets néfastes des informations personnelles sensibles apparaissant dans nos résultats et avons des pratiques strictes pour nous assurer que nous respectons la loi.

Source : Google

Comment optimiser les images de la page Galerie pour la recherche Google

0

La question Ask an SEO d’aujourd’hui vient de Johnny en Californie, qui demande :

«Je suis un artiste avec des pages de galerie pleines d’images de mes peintures et très peu de texte. Comment puis-je améliorer le classement de ces peintures ? J’ai également remarqué que Google classe les photos beaucoup plus rapidement et mieux que les images de peintures. »

Je ne suis pas quelqu’un de très visuel.

Demandez à ma femme.

Lorsque nous regardons les annonces Airbnb, ma femme va immédiatement regarder les photos.

Je défile directement jusqu’à la description de la propriété.

La plupart des artistes visuels que je connais pensent que les mots et les polices sont moches.

Ils veulent naturellement que les visuels soient la vedette du spectacle.

Pour les gens comme moi, cependant, le simple fait de regarder les jolies photos ne va pas me faire acheter.

Quand je cherche de l’art, je veux qu’il ait une histoire.

Je veux connaître le « pourquoi » du tableau que je vais acheter.

Les images Google sont plutôt cool

L’un des secrets les plus cool et les plus importants de Google est la recherche d’image inversée.

Prenez une photo et lancez-la dans Google, et grâce à la magie de la technologie, Google trouve des images similaires et peut même vous dire d’où vient l’image, dans la plupart des cas.

Ceci est particulièrement utile pour ceux d’entre nous qui utilisent la photographie de stock.

Nous l’utilisons pour nous assurer que l’image de stock que nous utilisons n’est pas trop utilisée sur d’autres sites.

Pour les artistes, cela peut aussi être une aubaine.

En plaçant des images d’art sur votre site, vous pouvez apparaître dans les recherches d’images similaires.

Dans la question d’origine, il y a une hypothèse selon laquelle les photos se classent plus rapidement que les peintures.

Je ne suis pas tout à fait sûr que cette hypothèse soit exacte.

Comme la réponse a tendance à être dans le référencement, cela dépend.

J’imagine que certaines peintures, en particulier de la variété de type Jackson Pollack, sont plus difficiles à classer pour l’algorithme – et peuvent donc prendre plus de temps à être indexées.

Les photos sont assez faciles, dans la plupart des cas, à voir et à analyser pour Google grâce à la technologie moderne de reconnaissance d’images.

Une image vaut mille mots – mais les chercheurs ont toujours besoin des mots

Aussi bon que Google soit pour indexer et reconnaître les images, il est meilleur pour indexer et comprendre le texte.

Si vous vendez de l’art, vous devez écrire sur votre art (ou demander à quelqu’un d’autre d’écrire sur votre art).

Un mur d’images se vend rarement très bien sur un site – même un site e-commerce.

Si vous voulez que votre art soit classé, vous devez écrire à ce sujet.

Nous nous plaignons tous des sites de recettes qui racontent de longues histoires avant d’accéder à la liste des ingrédients et aux instructions.

Mais ces sites se classent bien et convertissent.

Et heureusement, la plupart d’entre eux incluent désormais un bouton de navigation pour vous amener directement à la recette si vous ne voulez pas lire comment grand-mère préparait le plat pendant la dépression.

Si cela est fait correctement, rédiger des descriptions et des histoires sur les peintures que vous vendez augmentera non seulement votre classement, mais également vos ventes.

Je veux absolument en savoir plus sur l’art que j’achète – surtout si cet art coûte très cher.

Assurez-vous donc que vous :

  • Utilisez un nom de fichier image optimisé et rédigez un texte alternatif descriptif.
  • Lisez Pourquoi le contenu est important pour le référencement pour approfondir votre compréhension de la valeur d’un contenu unique.
  • Trouvez un processus d’écriture qui fonctionne pour vous afin que vous puissiez écrire des descriptions meilleures et plus rapides de chaque peinture.
  • En savoir plus sur ce que Google recherche en matière de contenu de qualité ici.

Lorsqu’un collectionneur visite une galerie pour acheter une œuvre d’art très chère, il souhaite souvent rencontrer l’artiste et en savoir plus sur le tableau lui-même.

Comprendre d’où vient l’art est une partie précieuse du processus d’achat d’art.

Et c’est également idéal pour classer une peinture pour des mots-clés pertinents dans Google, Bing et au-delà.

Davantage de ressources:

  • Les 11 meilleurs moteurs de recherche d’images
  • 11 conseils importants pour le référencement d’images que vous devez savoir
  • Le guide complet du référencement sur page


Note de l’éditeur: Demandez à un SEO est une colonne hebdomadaire de conseils SEO écrite par certains des meilleurs experts SEO de l’industrie, qui ont été triés sur le volet par Search Engine Journal. Vous avez une question sur le référencement ? Remplissez notre formulaire. Vous verrez peut-être votre réponse dans le prochain article #AskanSEO !


Image en vedette : Alliés interactifs/Shutterstock

LinkedIn améliore les résultats de recherche pour les publications

0

Une série d’améliorations du système de recherche de publications de LinkedIn lui permettra de fournir des résultats plus rapides et plus pertinents dans une interface utilisateur simplifiée.

LinkedIn détaille le parcours de développement d’une nouvelle architecture système tout en expliquant la complexité de son ancien système.

Les résultats de recherche pour les publications étaient auparavant servis par deux index – un pour les publications dans le flux principal de LinkedIn et un pour les articles.

La nature complexe rendait la construction difficile, c’est pourquoi LinkedIn a décidé de découpler les deux index. LinkedIn révèle l’ensemble du processus dans des détails atroces dans un nouveau billet de blog.

Le voici résumé dans un schéma :

LinkedIn améliore les résultats de recherche pour les publications

Une grande partie des informations partagées par LinkedIn sont destinées aux ingénieurs en logiciel. Dans cet article, je vais ignorer les détails techniques et expliquer ce que les changements signifient pour les utilisateurs réguliers de LinkedIn.

La recherche de publications sur LinkedIn offre des résultats plus rapides et plus pertinents

Pour rendre les résultats de recherche plus pertinents, LinkedIn a décidé de créer un système qui prend en compte les aspects suivants :

  • Pertinence de la publication par rapport à une requête
  • Qualité du poste
  • Personnalisation
  • Intention de l’utilisateur
  • Engagement
  • Fraîcheur/récence

LinkedIn affirme que son nouveau système doit également fournir des résultats provenant de diverses sources.

LinkedIn s’appuie sur plusieurs techniques d’apprentissage automatique pour répondre aux attentes des chercheurs afin d’atteindre ces objectifs de pertinence et de diversité.

De plus, LinkedIn a procédé à des évaluations humaines participatives pour les résultats de recherche et a exploité les données pour s’assurer que son nouveau système respecte un certain seuil de qualité.

LinkedIn note que les données d’annotation humaine externalisées fournissent également des données de formation précieuses pour améliorer le classement des résultats.

Nouveau système Vs. Ancien système

Le nouveau système de LinkedIn, alimenté par l’apprentissage automatique, améliore l’ancien système des manières suivantes :

  • Pertinence: Il permet la personnalisation en exploitant des signaux plus profonds et en temps réel pour l’intention, les intérêts et les affinités des membres.
  • Diversité: Il augmente la découverte de contenu potentiellement viral pour les requêtes de tendance et réduit la duplication de contenu similaire.
  • Classement: Il utilise les métadonnées liées aux publications de l’index pour améliorer le classement des publications lorsqu’elles sont mélangées à d’autres types de résultats.
  • La navigation: Il dispose d’une nouvelle interface utilisateur qui permet aux utilisateurs de rechercher des publications d’un auteur spécifique, des publications correspondant à des requêtes citées, des publications récemment consultées, etc.

Les données montrent que le nouveau système est meilleur

LinkedIn affirme que les résultats de recherche fournis par son nouveau système ont augmenté la satisfaction des utilisateurs, reflétée par une 20% d’augmentation en retour positif.

Les résultats très pertinents par rapport à la requête d’un utilisateur, que LinkedIn identifie comme des « résultats pertinents », ont conduit à une amélioration globale du taux de clics de plus de 10 %.

Une plus grande diversité de messages provenant du réseau social du chercheur, de leur emplacement géographique et de leur langue préférée a conduit à une 20% d’augmentation dans la messagerie au sein du réseau du chercheur.

Le temps nécessaire pour fournir des résultats de recherche a été réduit de ~62ms Pour Android, ~34 ms pour iOS, et ~30ms pour les navigateurs Web.

Améliorations futures

LinkedIn partage comment il continuera à améliorer les résultats de recherche pour les publications. Les futures mises à jour impliqueront :

  • Implémenter le traitement du langage naturel pour comprendre le sens sémantique des requêtes.
  • Faire apparaître des résultats plus récents pour les requêtes sur des sujets d’actualité, réduisant ainsi la boucle de rétroaction d’heures en minutes.
  • Étendre les capacités de compréhension de documents pour inclure la gestion de contenu multimédia tel que des images, des vidéos abrégées et de l’audio.

Consultez le billet de blog complet de LinkedIn pour tous les détails techniques derrière ces changements.


La source: LinkedIn
Image en vedette : /Shutterstock

Pourquoi nos classements de recherche chutent-ils le week-end ?

0

Aujourd’hui, Ask An SEO vient de Deimante, qui demande :

« Bonjour, j’ai une question concernant la baisse des positions et des impressions (Google Search Console).

J’ai remarqué que les positions et les impressions chutent le week-end pour mon site. Pourriez-vous expliquer pourquoi cela se produit? Aucun changement n’a été effectué le week-end. Je suis confus. »

Grande question !

Il est difficile de résoudre votre problème sans connaître votre site Web, ce que fait votre entreprise ou si vous êtes une entreprise ou un éditeur.

Mais cette question se pose dans de nombreux scénarios, je vais donc répondre aux causes possibles que j’ai vues travailler dans la brique et le mortier (restaurants et magasins), la génération de leads B2B, le commerce électronique et les éditeurs.

Brique et mortier

L’une des causes des fluctuations du trafic le week-end peut être que vos heures d’ouverture sont répertoriées dans le profil d’entreprise Google, le schéma et sur votre site Web.

Si vos emplacements physiques sont fermés le week-end ou un jour spécifique de la semaine et que vos concurrents sont ouverts, Google peut les afficher lorsque les gens recherchent des services et des détaillants dans votre région.

Pour tester ça :

  • Déconnectez-vous de Google et passez en mode incognito.
  • Maintenant, recherchez quelques-unes des phrases pour lesquelles vous vous présentez normalement.
  • Si vous ne vous présentez pas, mais qu’un concurrent l’est, comparez son schéma et ses heures d’ouverture aux vôtres.

N’oubliez pas que le travail de Google consiste à afficher la réponse la plus utile possible à une requête.

Si un service similaire au vôtre est ouvert et que vous ne l’êtes pas, même si vous êtes le meilleur site Web en termes de référencement, la personne qui recherche a besoin d’une solution qu’elle peut mettre en œuvre maintenant, pas une fois que vous êtes à nouveau ouvert.

De plus, les gens se rendent souvent dans de nouveaux endroits davantage le week-end, ce qui signifie que des résultats plus locaux et pertinents apparaîtront pour les recherches à partir d’un emplacement spécifique. Cela peut entraîner des impressions et des fluctuations de classement en fonction de l’emplacement du chercheur au moment de la recherche.

Entreprises B2B et génération de leads

Supposons que vous soyez dans l’espace B2B, y compris les plombiers/services de conciergerie et les électriciens, les sociétés SAAS ou toute autre chose. Dans ce cas, il y a de fortes chances que votre classement n’ait pas baissé ou changé uniquement le week-end.

Il est plus probable que les personnes qui utilisent et recherchent vos services ne travaillent pas ou ne regardent pas le week-end.

Si vous vendez des serveurs à des équipes informatiques ou au gouvernement, la plupart des personnes qui recherchent sont probablement des professionnels de l’informatique et ne travaillent pas ou ne font pas leurs recherches le week-end.

Étant donné que moins de personnes effectuent des recherches le week-end, vous constaterez des baisses à chaque fois. Votre classement n’a pas changé, juste moins de personnes recherchent des jours spécifiques de la semaine.

C’est similaire à la saisonnalité.

Très peu de gens recherchent des vacances de printemps comme Holi, le Ramadan, la fête des mères, Pâques ou la Pâque en octobre.

Si vous vous spécialisez dans les fournitures pour ces vacances, il n’y a pas de personnes qui recherchent vos phrases, vous n’avez donc pas de trafic jusqu’à ce que la saison recommence.

Éditeurs

Celui-ci devient intéressant.

Le week-end, l’intention de l’utilisateur peut changer. En effet, les activités et les besoins de nombreuses personnes sont différents de ceux des jours ouvrables. Google peut donc réduire les pages qui étaient auparavant bien classées, afin d’afficher des résultats plus pertinents pour la recherche de l’utilisateur.

Par exemple, il peut classer le contenu vidéo en tête des résultats plutôt que les articles de l’éditeur.

Supposons que l’éditeur s’adresse aux employés de bureau, par exemple. Dans ce cas, le trafic peut chuter le week-end, principalement parce que le volume des requêtes de recherche diminue car les gens ne travaillent pas.

Cela se produit souvent lorsqu’un éditeur pense que son classement change le week-end alors qu’il ne regarde pas correctement ses analyses.

Les éditeurs peuvent avoir n’importe quel nombre de sujets.

Si l’éditeur s’adresse aux employés de bureau, vous constaterez peut-être une baisse du trafic le week-end, mais pas vos positions de classement réelles.

Le coupable que je vois le plus souvent lorsqu’un éditeur pense que son classement change le week-end est qu’il utilise ses analyses de manière incorrecte.

Au lieu de regarder le site Web dans son ensemble, regardez par catégorie et par type de sujet.

C’est là que nous trouvons normalement des fluctuations sur des jours spécifiques.

Si vous répondez aux besoins des parents et créez des imprimables, des activités et des choses à faire, j’ai vu des situations où le trafic diminue parce que ces parents sont avec leurs enfants le week-end.

Ils recherchent ce qu’il faut en faire pendant la semaine, puis les font le week-end.

Cette même pensée s’applique aux activités et aux sports comme la pêche.

La personne qui va pêcher apprendra à faire un nœud ou à utiliser un équipement spécifique pendant la semaine, mais elle pêchera le week-end et ne fera pas de recherche sur les sujets.

Oui, ils peuvent rechercher des conseils spécifiques à une région ou à un type de poisson lorsqu’ils sont sur l’eau, mais ils profitent surtout de la journée.

Sans connaître votre situation spécifique ou à quoi sert votre site Web, je ne peux pas donner de réponse exacte.

Mais ce sont quelques-unes des situations les plus courantes que j’ai vues où il semble que les classements chutent le week-end et reviennent en semaine.

Pour la plupart, le classement du site Web n’a pas baissé.

Il n’y a tout simplement pas autant de personnes qui effectuent des recherches le week-end, ce qui peut prêter à confusion.

Davantage de ressources:

  • Pourquoi l’optimisation du contenu existant entraînerait-elle une baisse des classements ?
  • Comment Google examine l’impact du pack de cartes et des classements de recherche organique
  • Un guide du référencement local


Image en vedette : Andrii Yalanskyi/Shutterstock

Note de l’éditeur: Demandez à un SEO est une colonne hebdomadaire de conseils SEO écrite par certains des meilleurs experts SEO de l’industrie, qui ont été triés sur le volet par Search Engine Journal. Vous avez une question sur le référencement ? Remplissez notre formulaire. Vous verrez peut-être votre réponse dans le prochain article #AskanSEO !

L’UE demande aux moteurs de recherche d’être plus transparents sur les publicités

0

L’Union européenne demande aux moteurs de recherche comme Google et Bing d’être plus francs en ce qui concerne la publicité dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

Google est fermement opposé à l’idée d’imposer de nouvelles lois à ce sujet, et à l’heure actuelle, la mise en œuvre d’une nouvelle loi a été exclue, mais une enquête est en cours. La principale préoccupation de Google est la transparence en ce qui concerne les annonces de recherche. Cependant, il n’y a pas que les moteurs de recherche qui ont été la cible de cette enquête, l’Union européenne examine comment toutes les plateformes Web font des affaires

Sachant qu’il n’y a pas de solution unique pour toutes les plateformes Web, cette enquête vise à étudier les problèmes uniques qui existent sur toutes les plateformes Web. Le vice-président de la Commission européenne Andrus Ansip, qui supervise l’enquête, a déclaré vendredi :

« Nous adopterons une approche axée sur les problèmes. Il est pratiquement impossible de réglementer toutes les plates-formes avec une solution unique vraiment bonne.

Ce qui est ironique dans toute cette situation, c’est que Google n’est même pas considéré comme un moteur de recherche selon la propre définition de l’UE ; mais c’est une toute autre histoire.

Le sujet de cette enquête est également la manière dont les plateformes Web traitent les avis payants. En outre, l’Union européenne envisage d’établir de nouvelles règles sur la manière de traiter le contenu légal d’une manière beaucoup plus claire pour les éditeurs.

Plus de détails sur l’enquête de l’Union européenne seront rendus publics en juin prochain.

Crédit d’image en vedette: symbiot / Shutterstock.com

Modifications majeures de Google AdWords annoncées : annonces textuelles étendues, nouvelles annonces de recherche locale, etc.

0

Google a annoncé aujourd’hui une série de mises à jour majeures et de nouveaux produits pour les annonceurs AdWords lors de son Google Performance Summit. Leurs plus grands annonceurs et partenaires ont eu un aperçu de l’annonce hier, et je suis ravi de vous apporter les détails sur les nouveautés !

Les mises à jour ont été révélées par Sridhar Ramaswamy, Senior Vice President of Ads & Commerce et Jerry Dischler, Vice President of Product Management, AdWords. Voici ce qu’ils avaient à dire sur les modifications intéressantes apportées à AdWords :

Nouvelles statistiques AdWords folles

Google AdWords est plus efficace que jamais et génère une activité économique massive, selon Google. Parmi les statistiques qu’ils ont partagées dans leur présentation :

  • Les outils de recherche et de publicité de Google ont généré 165 milliards de dollars d’activité économique pour plus d’un million d’entreprises, d’éditeurs de sites Web et d’organisations à but non lucratif aux États-Unis en 2015.
  • Il y a maintenant des milliards de recherches sur Google.com et plus de la moitié de ces recherches se produisent sur les smartphones.
  • Près d’un tiers de toutes les recherches mobiles sur Google sont liées à la localisation. En fait, les recherches liées à la localisation augmentent 50 % plus rapidement que les autres requêtes mobiles.
  • Depuis le lancement d’AdWords en magasin il y a deux ans, les annonceurs ont enregistré plus d’un milliard de visites en magasin dans le monde.

Refonte d’AdWords et nouvelles fonctionnalités

Dans l’annonce, Ramaswamy écrit : « Pour aider les spécialistes du marketing à réussir dans ce monde axé sur le mobile, nous avons repensé AdWords de fond en comble et tout repensé, des créations aux enchères, en passant par le flux de travail et la mesure. »

Il a ajouté que Google s’est rendu compte que la prise en compte du mobile et la conception pour le mobile d’abord sont deux choses très différentes, ce qui a entraîné un changement complet de leur façon de penser et de créer AdWords.

Tout d’abord, ils ont créé des campagnes universelles de promotion d’applications, qui ont généré plus de 2 milliards de téléchargements d’applications depuis leur sortie. Maintenant, Google lance de nouveaux produits incroyables :

  • Annonces textuelles développées
  • Annonces responsives pour le display
  • Ajustements d’enchères individuels pour les types d’appareils
  • Annonces de recherche locales pour Google.com et Google Maps

NOUVEAU! Annonces textuelles grand format dans AdWords

Pensiez-vous que Google modifierait JAMAIS ses limites de texte d’annonce ? L’annonce a révélé que la suppression des annonces de la barre latérale droite faisait partie de la préparation de ce nouveau produit, les annonces textuelles étendues.

Désormais, vous aurez plus de place pour vendre vos marchandises sur les SERP, avec deux titres de 30 caractères, 80 caractères pour la description et une URL extraite automatiquement avec un chemin de domaine personnalisable.

composants publicitaires mis à jour

C’est incroyable et cela va rendre le niveau de qualité encore plus important, car ces premières places occuperont davantage de biens immobiliers de premier ordre. Cela rendra tout ce qui se trouve en dessous de #2 ou #3 encore plus inutile.

Les annonces textuelles grand format sont optimisées pour les tailles d’écran des smartphones les plus populaires. Google rapporte que les premiers tests publicitaires montrent jusqu’à 20% d’augmentation du CTR. Les annonces textuelles étendues seront déployées plus tard cette année.

Annonces responsives pour le display

Les nouvelles annonces responsives pour l’affichage s’adaptent au contenu du site sur lequel elles apparaissent. Google promet : « Ils débloquent également un nouvel inventaire natif afin que vous puissiez engager les consommateurs avec des publicités qui correspondent à l’apparence du contenu qu’ils parcourent. »

annonce d'inspiration à la maison

Les annonceurs n’ont qu’à fournir un titre, une description, une image et une URL. Google fera le reste.

Ajustements d’enchères individuels pour les types d’appareils

Les ajustements d’enchères sont un outil très important pour contrôler combien vous payez et où vous apparaissez en fonction de différents paramètres. Vous pouvez ajuster vos enchères pour mobile, par exemple, en définissant un pourcentage que vous êtes prêt à payer (plus ou moins) par rapport à un ordinateur.

Désormais, Google vous permet également de définir des ajustements d’enchères individuels par type d’appareil, de sorte que vous pouvez choisir d’enchérir plus ou moins pour les mobiles, les ordinateurs de bureau ou les tablettes. Ils ont également élargi la plage de réglage, permettant jusqu’à 900 % de variation.

Annonces de recherche locales pour Google.com et Google Maps

Près d’un tiers des recherches mobiles ont une intention locale, a déclaré Google. Leurs nouvelles annonces de recherche locale pour Google.com et Google Maps offrent aux annonceurs utilisant des extensions de lieu plus d’espace sur les recherches de produits ou services spécifiques dans cette zone géographique.

walgreens1

Les internautes pourront voir des offres spéciales ou parcourir l’inventaire disponible directement à partir de l’annonce Google Maps.

Découvrez l’intégralité de l’annonce sur le blog Inside AdWords !

Captures d’écran et photos prises par l’auteur en mai 2016.

Récapitulatif #SEJThinkTank : 5 façons très simples de dominer la recherche de mots-clés PPC

0

Le mercredi 15 juin 2016, Erin Sagin de Wordstream a rejoint SEJ Think Tank pour un webinaire sponsorisé sur la façon de dominer la recherche de mots clés pour votre campagne PPC. Si vous utilisez simplement l’outil de planification KeyWord de Google, vous voudrez regarder le récapitulatif complet de la présentation d’Erin. Elle donne des tonnes d’astuces et d’outils pour rendre votre recherche de mots-clés beaucoup plus efficace.

Si vous utilisez simplement l’outil de planification KeyWord de Google, vous voudrez regarder le récapitulatif complet de la présentation d’Erin. Elle donne des tonnes d’astuces et d’outils pour rendre votre recherche de mots-clés beaucoup plus efficace. Elle passe également 20 bonnes minutes à répondre aux questions des participants.

Quelques conseils qu’elle a mentionnés:

  • Il n’y a rien de mal à espionner de bonne humeur vos concurrents
  • Soyez averti lorsque vous utilisez le planificateur KeyWord de Google
  • Gardez à l’esprit les dialectes régionaux
  • Les rapports sur les requêtes de recherche peuvent être une mine d’or pour les mots clés

Regardez le récapitulatif complet :

Voir les diapositives d’Erin :

5 façons super simples de dominer votre recherche PPC KW avec Wordstream de Journal des moteurs de recherche

Erin a mentionné quelques outils et ressources lors de sa présentation. Les voici:

  • SEMrush
  • tendances Google
  • Planificateur de mots clés de Google
  • PPC U de Wordstream (pour en savoir plus sur le PPC)
  • PPC Hero (Pour en savoir plus sur le PPC)
  • Les 6 meilleurs (et gratuits !) Tutoriels AdWords pour les débutants en ce moment (ressources pour en savoir plus sur le PPC)

Rejoignez-nous pour notre prochain webinaire !

Améliorez votre stratégie de contenu – 5 étapes pour réussir votre référencement

Savez-vous ce qu’il faut pour faire évoluer et exécuter une stratégie de référencement d’entreprise réussie ? Oui, et nous allons vous montrer !

Découvrez ce qu’il faut pour créer, mettre à l’échelle et mesurer le contenu qui offre le meilleur retour sur investissement pour vos efforts de référencement.

Réserver ma place

Crédits image : image en vedette créée par Paulo Bobita

#SEJThinkTank Recap : Le guide du marketing de recherche pour transformer les navigateurs en ligne en acheteurs

0

Le mercredi 27 juillet, SEJ Thinktank a été rejoint par Patrick Hutchison de Marin Software pour un webinaire sponsorisé sur la façon d’utiliser le reciblage et d’autres stratégies multiplateformes pour transformer les navigateurs en ligne en acheteurs.

La présentation de 25 minutes de Patrick a été suivie d’une séance de questions-réponses informative, dirigée par Kelsey Jones, rédactrice en chef du Search Engine Journal. La session de questions-réponses a permis aux spectateurs de demander des conseils à Patrick en temps réel !

Si vous cherchez des moyens d’améliorer les achats en ligne, vous voudrez regarder ce récapitulatif !

Homme faisant un achat à l'aide d'un ordinateur portable avec internet dans les achats en ligne avec remise promotionnelle.  Un style Contemporain avec une palette pastel, fond légèrement teinté beige.  Illustration vectorielle design plat.  Disposition carrée.
Quelques points clés de la présentation de Patrick :

  • Avec 3 millions d’annonceurs sur Google et 50 millions sur Facebook, la concurrence dans les publicités payantes est féroce. Ce qui signifie que nous sommes tous en compétition pour la même quantité finie d’attention des consommateurs.
  • Pour se démarquer, il faut faire preuve de créativité.
  • Une façon de se démarquer consiste à rechercher les déséquilibres du marché, qui sont généralement des domaines de faible concurrence.
  • Les gagnants dans le domaine du marketing en ligne d’aujourd’hui doivent déjouer leurs concurrents en : externalisant les tâches manuelles dans la mesure du possible, en utilisant le reciblage de recherche à recherche, en intégrant les campagnes Facebook et Google et en utilisant le reciblage multi-appareils.

Ressources mentionnées

Patrick a mentionné quelques sites et outils dans sa présentation, dont le navigateur Web Duck Duck Go et les outils de Marin Software.

Le guide du marketing de recherche pour transformer les navigateurs en ligne en acheteurs

Regardez le récapitulatif complet de la présentation de Patrick ici

Rejoignez-nous pour notre prochain webinaire !

Améliorez votre stratégie de contenu – 5 étapes pour réussir votre référencement

Savez-vous ce qu’il faut pour faire évoluer et exécuter une stratégie de référencement d’entreprise réussie ? Oui, et nous allons vous montrer !

Découvrez ce qu’il faut pour créer, mettre à l’échelle et mesurer le contenu qui offre le meilleur retour sur investissement pour vos efforts de référencement.

Réserver ma place

Crédits image :

Image en vedette : Créé par Paulo Bobita

Image postée : Photos de dépôt | rastudio

Recherche : la réouverture génère de nouvelles opportunités de recherche en ligne

0

Une nouvelle étude de BrightEdge montre que les nouvelles tendances de consommation post-pandémique créent de nouvelles opportunités pour la recherche en ligne. Il y a des gagnants clairs dans de nombreux domaines, de la recherche locale aux voyages. D’autres industries auparavant en plein essor connaissent un net recul.

Changements dans les dépenses de consommation

La pandémie a provoqué des changements spectaculaires dans la façon dont les consommateurs dépensent et dans quoi ils les dépensent. La réouverture de l’économie entraîne des changements tout aussi spectaculaires dans les habitudes de consommation en ligne, qui pourraient s’accélérer au fil de l’année.

Réouverture de l’économie

Environ 28 % de la population des États-Unis est entièrement vaccinée, ce qui peut à son tour influencer les changements dans ces secteurs verticaux :

  • Recherche locale – Restauration
  • Voyages et accueil (hôtels, vols)
  • Transformation numérique
  • Commerce électronique

Recherche locale – Restauration

Les tendances pandémiques ont vu une augmentation des recherches de phrases liées aux plats à emporter avec une diminution des requêtes de recherche au restaurant. Cette tendance est maintenant en train de s’inverser.

Les expressions liées aux plats à emporter ont tendance à baisser tandis que les requêtes de recherche liées aux restaurants ont tendance à augmenter.

Le rapport BrightEdge note :

« Dans la catégorie Restaurant, nous constatons un abandon des plats à emporter et de la livraison et une augmentation de la recherche à l’aide du qualificatif « Dîner sur place ».

Changements dans les recherches de voyages

Ces changements se reflètent dans les tendances de recherche de 2021.

Les termes principaux connaissent des tendances à la hausse spectaculaires. Les recherches telles que « Vols » et « Vols pas chers » ont tendance à augmenter.

Bien qu’il puisse y avoir plus de volume dans la phrase-clé Vols internationaux, les vols intérieurs connaissent une reprise plus spectaculaire. Cela peut indiquer que les familles souhaitent se réunir, ce qui entraîne une croissance accrue des expressions de mots clés liés aux vols intérieurs.

Top 10 des requêtes liées à la restauration par croissance

  1. Heureux Heure
  2. Dessert
  3. brésilien
  4. Fruits de mer
  5. le Chili
  6. Sushi
  7. italien
  8. mexicain
  9. Végétalien
  10. Japonais

Requêtes sur les restaurants à tendance négative

Fait intéressant, il y avait quatre types de requêtes de restauration qui avaient une tendance négative en perdant des requêtes de recherche.

  • Chinois
  • thaïlandais
  • Pho
  • Français

Demandes de restauration à croissance plus lente

Alors que les types de requêtes suivants connaissaient une croissance, ils le faisaient à des taux de croissance nettement inférieurs.

  • ramens
  • méditerranéen
  • Pizza

Lié: Recherches populaires sur Google COVID-19, un an après le début de la pandémie

Que signifient les tendances de croissance négatives et lentes ?

Il se pourrait que les requêtes de recherche de chinois et de pizza aient connu une telle croissance pendant la pandémie que les gens soient prêts pour d’autres options de restauration dans une gamme croissante de cuisines.

Les célibataires et les couples peuvent réintégrer la scène des restaurants, comme en témoigne l’augmentation des requêtes pour l’happy hour.

Des vacances à la hausse

Les expressions-clés liées aux vacances ont également tendance à augmenter. Selon BrightEdge, les recherches pour AirBnB enregistrent une forte croissance.

Les expressions liées aux hôtels ont une tendance remarquable de 350 % en avril 2021 par rapport à avril 2020.

Selon BrightEdge :

« L’intérêt pour les hôtels a atteint son plus haut niveau en plus d’un an avec près de 35 millions de recherches d’hôtels en mars par des chercheurs aux États-Unis. »

Les marchés du sud sont en tête des destinations dans les requêtes de recherche d’hôtels.

Top 10 des requêtes de recherche d’hôtels

  1. Hôtels en Caroline du Sud
  2. Hôtels en Alabama
  3. Hôtels en Floride
  4. Hôtels au Texas
  5. Hôtels dans le Missouri
  6. Hôtels au Tennessee
  7. Hôtels à Hawaï
  8. Hôtels en Virginie
  9. Hôtels en Californie
  10. Hôtels en Géorgie

Requêtes sur le commerce électronique liées aux voyages

La demande de bagages connaît une forte tendance à la hausse, ce qui reflète la façon dont les tendances générales des voyages peuvent se répercuter sur le commerce électronique. Recherchez également un regain d’intérêt pour les guides de voyage, les recherches ayant également une forte tendance à la hausse.

Il existe également une forte demande de vêtements de vacances et de voyages d’affaires. Les dix principales requêtes sur les types de vêtements sont dominées par les vêtements de saison et de vacances. Mais BrightEdge note que les costumes ont également une tendance à la hausse, reflétant la façon dont la réouverture post-pandémique provoque des changements qui se répercutent sur le commerce électronique.

Top 10 des requêtes de vêtements par croissance

  1. Shorts
  2. Maillots de bain
  3. Sandales et claquettes
  4. Bas
  5. Tee-shirts
  6. Crampons
  7. Robes et Jupes
  8. Combinaisons
  9. Hauts
  10. Décontractée

Transformation numérique

La transformation numérique consiste à mettre les entreprises en ligne, ce qui inclut la vidéoconférence. BrightEdge note que même si cette zone connaît une contraction, ils notent que « la demande reste à des niveaux nettement supérieurs aux normes historiques.

Tendances pour une période de transition

Ces tendances sont des indicateurs de ce qui pourrait bientôt devenir une croissance explosive. Cependant, il est trop tôt pour dire que nous avons atteint une nouvelle normalité ou pour dire quelle sera cette normale lorsque nous l’atteindrons.

BrightEdge a donné son avis sur ce qu’il considère comme des tendances claires :

  • Les domaines qui ont connu les plus fortes poussées d’intérêt de COVID reculent pour la plupart.
  • Les zones les plus touchées par la pandémie se rétablissent également à mesure que le vaccin se déploie.
  • Quelques domaines clés semblent être là pour rester alors qu’une « nouvelle normalité » commence à émerger.

Citation

Lire le rapport BrightEdge complet

Au-delà de l’évolution de la recherche : comment les vaccins façonneront l’avenir du référencement et du numérique

Achetez et vendez des vêtements directement dans les résultats de recherche de Google

0

Une nouvelle expérience publicitaire, appelée « acheter le look », est désormais disponible pour les annonceurs AdWords. Shop the look permet de vendre des vêtements directement dans les pages de résultats de recherche Google. La nouvelle expérience publicitaire a commencé comme une expérience lancée pendant la Fashion Week ; cette semaine, il est déployé auprès de tous les annonceurs de détail.

Shop the Look est une expérience conçue pour les internautes qui sont prêts à effectuer un achat, mais qui ne sont pas exactement sûrs de la marque qu’ils souhaitent acheter. Par exemple, si vous êtes à la recherche de nouveaux vêtements de sport, vous pouvez saisir un terme générique comme « vêtements de sport pour hommes ». Google renverra un carrousel rempli de modèles de vêtements portant différentes marques de vêtements de sport. Si vous voyez une tenue que vous aimez, appuyez sur l’image pour faire apparaître une page avec des annonces d’achat pour chaque article que le modèle porte. En prime, Google recommandera même des vêtements visuellement similaires.

Selon Google, 90 % des acheteurs mobiles n’ont pas de marque en tête avant de se lancer dans leur parcours d’achat. Achetez le look aide à résoudre ce problème d’une manière que les publicités d’achat ordinaires ne peuvent pas. Les annonces Shopping fonctionnent mieux lorsqu’une marque et un article spécifiques sont recherchés, tels que « chaussures Gucci ». Ils ne sont pas d’une grande utilité lorsque vous n’êtes sûr que de l’article mais pas de la marque. Entrez dans le magasin du look, une expérience qui vous permet de magasiner des looks similaires parmi une variété de marques et de détaillants.

À ce stade, si vous possédez ou travaillez pour une boutique de vêtements en ligne, vous devez vous demander comment vous impliquer dans Shop the Look. Poussons tous un soupir de soulagement collectif sur le fait qu’il n’y a rien de nouveau à apprendre.

Mettre en valeur vos produits en boutique le carrousel de look consiste à :

  1. Créez une campagne d’achat.
  2. Optimisez vos enchères pour qu’elles s’affichent sur mobile.

Si vous débutez avec les campagnes Shopping, vous pouvez tout savoir à leur sujet ici dans notre guide complet pour débutants. Pour le moment, achetez le look n’est disponible qu’aux États-Unis sur les appareils mobiles.

Un guide complet du volume de recherche de mots-clés pour le référencement

0

Le volume de recherche de mots clés est l’une des mesures les plus fréquemment utilisées pour la recherche de mots clés, mais il est très mal compris.

Ce guide dissipera certaines des idées fausses sur le volume de recherche, fournira des moyens de l’utiliser correctement et détaillera plusieurs cas d’utilisation du référencement.

Qu’est-ce que le volume de recherche par mot-clé ?

Le volume de recherche de mots-clés est le nombre de recherches pour un mot-clé donné sur un certain moteur de recherche sur une période de temps spécifiée.

Comment le volume de recherche par mot-clé est-il utilisé ?

Dans l’optimisation de la recherche organique, l’utilisation principale du volume de recherche de mots clés est la recherche de mots clés pour découvrir les informations SEO utiles suivantes (qui sont développées dans la dernière section de ce guide) :

  • Le potentiel de génération de trafic d’un mot-clé.
  • Le niveau de difficulté concurrentiel d’un mot-clé.
  • Création d’estimations de trafic.
  • Déterminer la saisonnalité.

Comment le volume de recherche par mot-clé est-il déterminé ?

Il existe deux méthodes couramment utilisées pour déterminer le volume de recherche des mots-clés.

Planificateur de mots clés Google Ads

Le premier et le plus courant provient de ce que les moteurs de recherche tels que Google rapportent eux-mêmes. Google le signale dans son Keyword Planner.

Quelques points à noter à propos de cette ressource :

  • Il est destiné à la recherche de mots clés liés à Google Ads, de sorte que tous les mots clés ne sont pas signalés.
  • Vous devez disposer d’un compte Google Ads pour accéder à l’outil de planification des mots clés.
  • Les chiffres de volume dans Keyword Planner sont des estimations générales et sont souvent agrégés, combinant des chiffres pour des mots clés similaires. Ils sont également arrondis.
  • Les rapports de volume dans Keyword Planner ont un décalage dans le temps, ils ne sont donc pas utiles pour les mots clés plus récents ou à venir.

Par défaut, les rapports de l’outil de planification des mots clés volume de recherche moyen, la moyenne des 12 derniers mois de volume de recherche. Le chiffre rapporté est donc ne pas pour le mois le plus récent, mais correspond plutôt au volume total de l’année écoulée divisé par 12.

N’oubliez pas non plus que l’outil de planification des mots clés ne fait pas la distinction entre les types d’appareils ou les appareils mobiles et les ordinateurs de bureau. Les chiffres rapportés sont des estimations basées sur une agrégation de divers appareils et supports de recherche.

Google cache le volume de recherche pour un nombre croissant de mots-clés qui pourraient également se trouver dans des domaines socialement ou juridiquement sensibles, même si ces mots-clés peuvent toujours générer des annonces Google.

Et Google signale souvent un volume de recherche nul pour les mots-clés là où les outils basés sur les données de flux de clics montrent que le volume existe.

Cet exemple de Google Keyword Planner montre comment son agrégation de mots clés peut provoquer de fausses hypothèses :

Idées de mots clés dans Google Keyword Planner.

Il est très probable que beaucoup plus de personnes recherchent [HDMI] que pour son équivalent épelé, [High-Definition Multimedia Interface]. Pourtant, Keyword Planner les montre comme ayant le même volume de recherche.

Données de flux de clics

L’autre source pour les numéros de volume de recherche est les données de flux de clics. Il s’agit de données collectées auprès d’un échantillon d’utilisateurs réels, souvent au moyen d’une extension de navigateur que les utilisateurs installent volontairement.

Il est important de noter que les données de flux de clics sont toujours une estimation. Sa précision dépendra du nombre et du type d’utilisateurs interrogés, de la méthodologie d’interrogation et des mathématiques utilisées pour extrapoler l’estimation.

Les avantages des données de volume de recherche basées sur le flux de clics par rapport à Keyword Planner incluent :

  • Il n’est pas limité aux mots-clés qui diffusent des annonces sur Google ou aux mots-clés qui ne sont pas « censurés » par Google.
  • Il peut distinguer les variantes subtiles d’un mot-clé.
  • Il peut être plus en temps réel, fournir des données plus actuelles et inclure des mots clés plus récents et tendance.

Cependant, comme indiqué ci-dessus, vous devez garder à l’esprit que toute estimation de volume basée sur les données de flux de clics est aussi bonne que les sources de données et leurs méthodologies.

Quelle est la fiabilité des données de volume de recherche ?

Comme décrit dans la section précédente, toutes les données disponibles sur le volume de recherche sont basées sur des estimations et des extrapolations.

Il n’y a pas de données réelles sur le volume de recherche disponibles, et il est peu probable qu’il y en ait jamais.

Cela dit, même le volume de recherche estimé peut être utile. Il n’est pas nécessaire d’avoir des chiffres de volume de recherche exacts pour faire des comparaisons valides entre les mots-clés.

Si les estimations de volume sont tirées de la même source et en utilisant la même méthodologie, la distance relative entre deux mots clés et leur comparaison de tendance globale dans le temps doivent être suffisamment précises pour porter des jugements judicieux.

N’oubliez pas non plus que le volume de recherche est souvent saisonnier. il ne reste pas nécessairement constant.

Dois-je ignorer les mots-clés à faible volume pour le référencement ?

Réponse courte : Non !

Réponse plus longue : comme dans tout ce qui concerne le référencement, cela dépend.

Bien qu’il puisse sembler logique d’ignorer les recherches à faible volume sur la base de l’hypothèse qu’elles seront de faibles générateurs de trafic, cette supposition ne se confirme pas dans l’expérience du monde réel.

Tout d’abord, rappelez-vous que c’est un mythe que le volume de recherche et le trafic sont nécessairement corrélés.

Deuxièmement, les mots clés à faible volume peuvent être de précieux « acteurs d’équipe » dans les stratégies de contenu.

Mots-clés à faible volume et regroupement de sujets

Les groupes de sujets (parfois appelés « hubs de contenu » ou autres noms) se composent d’une page « pilier » ou « hub » généralement ciblée sur le « terme principal » principal, plus volumineux, pour un sujet important pour un site.

Il existe ensuite de nombreuses autres pages de contenu « rayon » ou « satellite » qui y sont liées et qui traitent de sous-thèmes plus finement ciblés du sujet principal.

Lorsqu’elle est exécutée de manière stratégique, l’approche par cluster de sujets peut apporter des résultats significatifs car elle signale aux moteurs de recherche que votre site fait autorité sur le sujet principal et que vous l’avez couvert de manière exhaustive.

Il est probable que des moteurs comme Google préfèrent envoyer les utilisateurs vers des sites capables de satisfaire davantage les besoins connexes de l’utilisateur, les choses qu’ils pourraient également vouloir savoir sur le sujet donné.

Les mots clés à faible volume, s’ils sont pertinents pour le sujet du pilier, peuvent être de bonnes sources d’idées de contenu pour le contenu parlé à construire autour de vos sujets principaux.

Les mots-clés à faible volume sont souvent aussi des mots-clés à plus longue traîne, ce qui signifie qu’ils se rapportent à une intention beaucoup plus spécifique du chercheur que les termes principaux.

Cela signifie que même si les pages optimisées pour un mot-clé à longue traîne ne sont pas en elles-mêmes d’énormes moteurs de trafic, elles peuvent :

  • Lorsqu’ils sont vus dans leur ensemble, ils génèrent un trafic important que le site n’aurait peut-être pas attiré autrement.
  • Générez plus de conversions car elles ciblent une intention d’utilisateur particulière, plutôt que de simples informations générales.

Mots-clés à faible volume et industries de niche

L’autre application où les mots-clés à faible volume deviennent des acteurs importants concerne les industries où il n’y a tout simplement pas beaucoup de volume de recherche à avoir, les industries ou les sujets dits «de niche».

Alors que dans le référencement, nous avons tendance à nous concentrer sur les grandes victoires et à les célébrer, les optimisations qui entraînent un trafic énorme, en réalité, de nombreuses entreprises dépendent et même prospèrent de la victoire avec un trafic plus faible mais très ciblé.

Cependant, étant donné que le planificateur de mots clés de Google a tendance à sous-déclarer ou même à exclure ou à « zéro » de nombreux mots clés à faible volume, il peut être nécessaire pour les professionnels du référencement dans les secteurs de niche de se tourner vers des outils de mots clés plus sophistiqués qui utilisent leurs propres sources et calculs pour le volume de recherche.

Les outils qui vous permettent de faire des recherches de mots-clés basées sur des catégories industrielles très granulaires sont particulièrement utiles pour cette application.

Bien sûr, une bonne recherche concurrentielle utilisant des sites établis dans votre créneau peut également aider à découvrir les mots clés précieux mais plus difficiles à trouver que vous voudrez peut-être cibler.

Google Trends est-il un outil de volume de recherche ?

Google Trends est un outil gratuit utile qui affiche la popularité relative d’un terme de recherche au fil du temps.

Cela peut ressembler à la même chose que « volume de recherche », mais il existe des différences subtiles mais significatives.

La mesure principale de Google Trends n’est pas le volume réel de recherches pour un sujet. Il s’agit d’un « score » normalisé sur une échelle de 0 à 100 représentant la fréquence de recherche relative d’un sujet par rapport à la proportion de toutes les recherches du sujet au fil du temps.

Même ainsi, les tendances peuvent toujours être un ajout précieux à votre recherche de mots clés car elles vous aident à comprendre la popularité de vos sujets et si vous pouvez vous attendre à surfer sur une vague montante pour un sujet donné.

Comment utiliser le volume de recherche pour le référencement

Maintenant que vous comprenez mieux ce qu’est le volume de recherche, comment il est déterminé et les diverses restrictions et limitations impliquées, passons à ses applications pratiques.

Voici les principales utilisations des données de volume de recherche pour le référencement.

1. Déterminer la valeur potentielle d’un mot-clé

Bien qu’il semble intuitif que plus un mot clé obtient de volume de recherche, plus il peut générer de trafic, en réalité, de nombreux autres facteurs affectent le potentiel de génération de trafic, notamment :

  • La pertinence du mot-clé pour votre site et votre public.
  • Le taux de clics réel sur les recherches.

Ce dernier peut être grandement affecté par les fonctionnalités de la page de recherche qui peuvent répondre à la requête d’un utilisateur sans qu’il clique sur un site.

Ainsi, le volume de recherche affiché pour un mot clé ne devrait être qu’un facteur à prendre en compte lors de l’évaluation des priorités pour le ciblage par mot clé.

2. Évaluer le niveau de difficulté relative d’un mot-clé

Généralement, plus le volume d’un mot-clé est élevé, plus il y a de concurrence dans les SERP.

Cela signifie (encore une fois, en général) qu’il faudra beaucoup plus d’efforts pour classer un mot-clé à volume plus élevé.

De nombreux outils de recherche de mots clés expriment cela en termes de score de difficulté des mots clés, le volume de recherche étant l’un des nombreux facteurs déterminant ce score.

En fait, un score de difficulté des mots clés bien construit peut être plus précieux que le volume de recherche seul, simplement parce qu’il tient compte de ces autres facteurs.

Il se peut qu’un mot-clé à volume élevé ait une difficulté relativement faible, mais lorsque cela se produit, vous devez creuser plus profondément pour savoir pourquoi.

Il se peut que vous soyez tombé sur une opportunité que vos concurrents n’ont pas encore découverte, mais cela peut également signifier que ce mot-clé ne créera tout simplement pas de trafic utile pour vous.

3. Création d’estimations de potentiel de trafic (peut-être)

J’ai délibérément utilisé le mot « créer » ci-dessus parce que c’est un mythe qu’un volume de recherche plus élevé est corrélé à un potentiel de trafic plus élevé.

Ce boîte Cela signifie que puisque bien sûr (toutes les autres conditions étant favorables), plus de personnes dans le pipeline de recherche signifie plus de personnes susceptibles de cliquer sur votre résultat.

Mais cette mise en garde « toutes les autres conditions » dans la phrase précédente n’est pas insignifiante.

Par exemple, il se peut que les quelques meilleurs résultats pour un mot clé à volume élevé soient si bons et si pertinents qu’ils engloutissent la plupart des clics. Même si vous êtes dans les dix premiers résultats, vous n’en tirerez peut-être pas grand-chose.

Une autre possibilité qui sape le potentiel de trafic d’une recherche populaire sont des fonctionnalités telles que les extraits en vedette. Ceux-ci pourraient satisfaire les besoins de nombreux chercheurs, entraînant une situation dite de zéro clic pour les résultats Web organiques sur la page.

Pour ces raisons, les outils de recherche de mots clés utilisent souvent des formules qui combinent le volume de recherche avec le taux de clics estimé, et parfois d’autres facteurs, pour déterminer le trafic potentiel d’un mot clé.

4. Déterminer la saisonnalité

Un outil qui montre la tendance mois par mois du volume de recherche de mots clés peut être votre meilleur guide pour savoir dans quelle mesure la période de l’année affecte l’intérêt pour votre mot clé.

N’oubliez pas que le nombre rapporté par Google Ads Keyword Planner est une moyenne sur 12 mois, il ne donne donc aucune indication de variations saisonnières.

Dans le cas d’un site de commerce électronique, ces connaissances peuvent être particulièrement précieuses pour savoir quand intensifier les efforts pour un produit ou une catégorie en particulier.

Par exemple, voici une tendance du volume de recherche sur 24 mois pour les « gros manteaux ».

Tendance du volume de recherche pour

Sans surprise, les recherches de manteaux épais commencent à grimper à l’automne et culminent en novembre.

Cependant, toutes les saisonnalités ne sont pas aussi intuitives, donc un outil qui le montre peut découvrir des informations cachées qui peuvent être utiles au-delà du référencement.

Conclusion : la valeur du volume de recherche dans le référencement

Le volume de recherche est sans aucun doute un indicateur clé pour une recherche de mots clés efficace.

Cependant, le chercheur doit être conscient des limites des mesures de volume de recherche ainsi que des moyens d’améliorer les informations fournies par les données de volume de recherche pour permettre des évaluations plus précises.

Si vous comprenez toutes ces nuances concernant le volume de recherche, cela deviendra une partie plus précieuse de votre propre processus de recherche et d’évaluation des mots clés.

Davantage de ressources:

  • Recherche de mots-clés SEO : 15 des plus grosses erreurs que vous DEVEZ éviter
  • 44 outils gratuits pour vous aider à trouver ce que les gens recherchent
  • Comment faire une recherche de mots-clés pour le référencement : le guide ultime

Image en vedette : smashingstocks/Shutterstock

Comment voir les résultats et les classements de la recherche Google pour différents emplacements

0

Chaque fois que quelqu’un entre une requête dans Google, le moteur de recherche applique une équation compliquée pour découvrir précisément ce que le chercheur recherche.

Toutes sortes de facteurs sont inclus dans cet algorithme prédictif, mais l’un des plus importants est l’emplacement du chercheur. Google a été très clair sur l’importance qu’il accorde à la recherche locale.

Et c’est très bien si vous êtes une maman et un pop du quartier desservant une petite zone géographique.

Mais que se passe-t-il si vous avez plusieurs emplacements ? Ou si vous opérez à l’échelle nationale voire internationale ? Pouvez-vous toujours vous classer aussi haut que vos concurrents locaux pour le chercheur ?

Pour les réponses à ces questions et plus encore, lisez la suite.

Pourquoi les résultats de recherche varient-ils selon l’emplacement ?

La raison pour laquelle Google tient compte de l’emplacement dans son classement est assez évidente quand on y pense : dans de nombreux cas, local signifie plus pertinent.

Par exemple, si vous avez envie d’un moka latte, une recherche Google qui vous dirige vers un café à l’autre bout du pays n’est pas très utile ; même un résultat de l’autre côté de la ville n’est pas aussi utile qu’un juste au coin de la rue.

Les capacités de localisation de Google sont très précises, utilisant plusieurs sources pour estimer où vous vous trouvez. En fonction de ce qui est disponible, il prend en compte :

  • Emplacement de votre appareil (via la localisation Wi-Fi, la triangulation du téléphone portable ou le GPS, qui peut localiser votre position à environ 20 mètres).
  • Vos lieux étiquetés (c’est-à-dire les noms qui s’affichent à côté des marqueurs sur Google Maps).
  • L’adresse personnelle associée à votre compte Google.
  • Activité précédente dans les produits Google.
  • Votre adresse IP.

En travaillant ensemble, ces éléments permettent à Google de déterminer où vous êtes et ce qui se trouve dans votre rayon de recherche local. Et cela signifie que vous et une personne vivant à un pâté de maisons pourriez obtenir des résultats de recherche différents pour la même requête exacte.

Considérez maintenant que 25% des personnes cliquent sur le tout premier résultat de recherche, et que la grande majorité ne quitte jamais la première page, et vous pouvez commencer à comprendre pourquoi le classement local est crucial.

Pour ce faire, l’optimisation de votre moteur de recherche local doit être précise, en particulier si votre entreprise dépend du trafic physique.

Mais comment savoir si le vôtre fonctionne ? Vous pourriez sauter dans votre voiture et parcourir toute la ville (ou le pays) en effectuant des recherches à divers endroits pour vérifier votre classement, mais cela prendrait une éternité.

Heureusement, Google vous permet de voir votre classement sans quitter le confort de votre bureau. Voici comment procéder :

Ajouter un paramètre local à votre recherche

Google fournit un moyen pratique de vérifier le pack de cartes locales à des endroits spécifiques. Effectuez simplement votre recherche dans Google, puis ajoutez « &near=cityname » à la fin de l’URL dans la barre de recherche.

Par exemple, imaginons que vous faites du référencement pour un café avec des succursales dans tout le nord-ouest du Pacifique, mais que vous vivez à Kansas City. Appelons cette entreprise imaginaire « Jitters ».

Vous voulez voir comment Jitters se compare à la concurrence à Seattle, alors vous accédez à Google et tapez [coffee shops near me].

Lorsque la page de résultats apparaît, allez à la fin de l’URL longue et ajoutez « &near=Seattle ».

Appuyez sur Entrée, et le tour est joué : vous avez effectué une recherche locale à 1 800 kilomètres.

Ajouter un paramètre local à votre recherche

Modifier vos paramètres régionaux

Vous pouvez modifier manuellement vos paramètres régionaux si vous recherchez une vue de niveau supérieur des résultats de recherche pour un lieu donné.

Cela vous donne des résultats de recherche au niveau du pays plutôt que de fournir des résultats à partir de votre adresse IP ou d’autres sources.

Pour ce faire, cliquez sur Réglages dans le coin inférieur droit de Google.com et sélectionnez Paramètres de recherche. Cela vous enverra à la page Paramètres de recherche (évidemment).

Modifier vos paramètres régionaux

Faites défiler vers le bas et vous verrez une liste de paramètres de région.

Choisissez la région que vous souhaitez utiliser pour la recherche et enregistrez les paramètres. Vous verrez maintenant les résultats de recherche du pays que vous avez choisi.

Poursuivant notre exemple de café, disons que Jitters vient d’ouvrir un emplacement à Lisbonne. Vous sélectionnerez « Portugal » comme région, ce qui vous permettra de vérifier le classement de la nouvelle beanerie portugaise.

Remarque : Si vous n’ajoutez pas le paramètre local décrit précédemment à l’URL de recherche, vous continuerez à voir les résultats en fonction de votre emplacement actuel.

Gérez vos emplacements de travail et de domicile sur Google Maps

L’un des avantages de la recherche locale de Google est ses capacités d’apprentissage automatique.

Il identifie automatiquement les lieux que vous visitez souvent, y compris votre domicile et votre lieu de travail. Et parce qu’il comprend vos habitudes de déplacement, il peut vous faire gagner beaucoup de temps et vous fournir des recherches plus pertinentes.

Bien sûr, ce n’est pas parfait. Parfois, il ne se rend pas compte que vous avez quitté cet emploi à l’usine de biscuits il y a des mois. Mais définir vos lieux de travail et de domicile est facile.

Ouvrez Google Maps, cliquez sur Menualors Vos lieuxet choisissez Emplacements. Prendre Travail ou domicile et entrez l’adresse. Cliquez sur sauvegarderet vous êtes prêt.

Vous pouvez désormais effectuer des recherches locales à partir de l’un ou l’autre emplacement en ajoutant le modificateur [near home] ou [near work] à votre requête.

Supprimer l’historique des positions dans les contrôles d’activité de votre compte Google

Certaines personnes trouvent cela un peu Big Brother-ish, mais Google suit votre position, même lorsque vous n’utilisez pas activement un produit spécifique du moteur de recherche.

Il le fait parce qu’il utilise votre historique de localisation pour l’aider à améliorer la précision.

Par exemple, s’il note que vous visitez à plusieurs reprises une salle de sport d’arts martiaux, il est plus susceptible de répondre aux questions sur la boxe avec des sites de pugilisme plutôt qu’avec des blogs sur les boîtes en carton.

Ceci est utile à bien des égards, mais cela peut compliquer le processus d’examen des résultats de recherche à partir de différents emplacements.

En 2020, Google a annoncé qu’il supprimerait l’historique de localisation des utilisateurs après 18 mois, mais si vous ne pouvez pas attendre aussi longtemps, il est facile de le supprimer ou de désactiver le service.

Accédez à la section « Historique des positions » de votre compte Google, et vous pouvez l’activer et le désactiver.

Si vous souhaitez utiliser l’historique de localisation sur un appareil mais pas sur un autre, vous pouvez le modifier à partir de cette page. Vous pouvez supprimer manuellement tout ou partie de votre historique de localisation de votre navigateur ou de Google Maps.

Vous devez savoir que si vous supprimez ces informations, vous perdrez certaines informations personnalisées telles que les recommandations basées sur les lieux que vous avez visités, les rapports de trafic et les albums Google Photo générés automatiquement.

Remplacer votre emplacement avec les outils de développement Google Chrome

Si vous êtes plus féru de technologie, vous pouvez également vérifier les résultats des moteurs de recherche en remplaçant votre emplacement à l’aide des outils de développement du navigateur Chrome.

Pour ce faire, ouvrez DevTools, puis ouvrez une invite de commande. Sélectionner Afficher les capteurs et appuyez sur entrée.

Dans la liste « Géolocalisations », choisissez l’une des villes prédéfinies ou choisissez « Emplacement personnalisé ». Si vous optez pour ce dernier, vous pouvez entrer les coordonnées de longitude et de latitude pour un positionnement précis.

Vous pouvez également sélectionner « Emplacement non disponible » pour voir comment votre site fonctionne lorsque l’emplacement d’un utilisateur est inconnu.

Modifier les paramètres de localisation sur votre appareil

Certains appareils mobiles permettent aux utilisateurs de modifier leur emplacement sous l’onglet Paramètres. D’autres exigent que vous soyez un peu plus intelligent.

Le moyen le plus simple de vérifier les résultats de recherche à partir d’un emplacement différent consiste à utiliser une application de changement de GPS.

Plusieurs d’entre eux sont disponibles à la fois sur l’App Store et sur Google Play. La plupart fonctionnent en utilisant un opérateur de réseau pour modifier votre position GPS, vous permettant ainsi d’effectuer des recherches à partir de l’emplacement de votre choix.

Expérimentez avec l’outil de prévisualisation et de diagnostic de Google Ads

L’outil de prévisualisation et de diagnostic des annonces de Google est un excellent moyen de voir comment vos annonces payantes apparaissent dans les recherches locales, mais saviez-vous que vous pouvez également l’utiliser pour afficher les recherches Google à partir de différents emplacements ?

Ouvrez l’outil et sélectionnez Emplacement dans le menu déroulant. Entrez maintenant l’emplacement souhaité. Vous pouvez afficher par pays, ville ou code postal, afin d’obtenir une vue de haut niveau ou précise, en fonction de vos besoins.

Vous pouvez également modifier le type d’appareil pour vérifier si vous êtes aussi performant sur mobile que sur ordinateur.

Voir les résultats de la recherche locale avec Valentin.app

Valentin.app est un outil en ligne gratuit qui vous permet de vérifier les classements des moteurs de recherche à partir d’un emplacement précis sans outils ni sources de données supplémentaires.

Il est extrêmement facile à utiliser. Saisissez vos mots clés, sélectionnez votre région et votre langue, puis saisissez une adresse.

Voir les résultats de la recherche locale avec Valentin.app

Votre entrée d’adresse sera ensuite convertie en géolocalisation et envoyée à Google (avec vos autres entrées).

Valentin.app ouvre alors une page de résultats de moteur de recherche localisée de Google dans un nouvel onglet.

Utilisez un VPN pour changer votre emplacement

Une autre façon de supprimer les données de localisation de l’équation de recherche consiste à modifier le paramètre de localisation sur votre appareil.

L’un des moyens les plus courants et les plus simples de le faire est d’utiliser un réseau privé virtuel (VPN).

Longtemps utilisés par les pirates (les pirates virtuels, pas les pirates), les VPN masquent votre adresse IP en la faisant passer par des serveurs sécurisés situés ailleurs. (Veuillez noter : Search Engine Journal ne tolère en aucun cas le vol de propriété intellectuelle ou la violation de la loi de quelque manière que ce soit, alors ne nous appelez pas si vous avez besoin d’une caution).

Les VPN ont des utilisations légitimes, bien sûr, y compris vous protéger contre les pirates, sécuriser vos données et contourner ces bloqueurs YouTube ennuyeux qui restreignent certaines vidéos dans votre pays. Et ils constituent également un excellent moyen d’obtenir des résultats de recherche à partir d’un emplacement différent.

L’inconvénient de cela est que la plupart des VPN n’ont qu’une poignée d’emplacements IP parmi lesquels choisir. Donc, si vous cherchez à voir exactement comment votre café se classe dans les recherches basées à Vancouver, vous n’aurez peut-être pas de chance.

Automatisez avec des outils de vérification de classement locaux

Le suivi des pages de résultats de recherche locale pour une entreprise avec deux emplacements est tout à fait gérable par vous-même. Mais que se passe-t-il si notre prétendue entreprise de café est rachetée par une entreprise qui veut prendre Jitters à l’échelle mondiale ?

Vous vous rendrez fou en essayant de gérer les recherches locales dans chacun des 315 sites mondiaux de l’entreprise. Pas besoin de s’inquiéter – des plateformes existent pour résoudre justement ce problème.

Appelés outils de vérification de classement, ils peuvent automatiser les recherches locales et générer des rapports afin que vous puissiez décider où vos efforts de référencement peuvent être mieux appliqués.

Certains d’entre eux que vous connaissez peut-être incluent :

  • BrightLocal.
  • GéoRanker.
  • Whitespark.
  • Surfeur local.
  • Vérificateur de site.
  • Faucon local.
  • AuthorityLabs.
  • Suivi ProRank.

L’emplacement est tout

Les résultats de Google sont différents pour différentes personnes à différents endroits sur différents appareils. Et cela signifie qu’il est incroyablement difficile d’adopter une approche unique pour l’optimisation des moteurs de recherche.

Avec l’accent mis par Google sur la recherche locale, il est essentiel que vous vous présentiez aux personnes du quartier, que vous gériez un seul emplacement, que vous fassiez du référencement à distance ou que vous gériez un site Web pour une entreprise avec plusieurs emplacements.

Heureusement, vous n’avez pas besoin d’être dans ce quartier pour voir ce que les chercheurs locaux obtiennent sur les pages de résultats des moteurs de recherche. Il existe plusieurs façons de voir comment vous vous classez à partir de différents endroits, chacune avec ses propres avantages et inconvénients.

Peu importe celui qui, selon vous, correspond le mieux à vos besoins, la possibilité d’ajuster votre référencement pour cibler des clients dans un domaine spécifique est quelque chose que vous ne pouvez pas vous permettre de négliger.

Davantage de ressources:

  • Qu’est-ce que le référencement local et pourquoi la recherche locale est importante
  • SEO local pour les petites entreprises : 7 meilleures façons de gagner en visibilité
  • Référencement local : le guide définitif pour améliorer vos classements de recherche locale

Image en vedette : Antonio Guillem/Shutterstock

WordPress sauve le moteur de recherche Creative Commons de l’arrêt

0

Creative Commons Search rejoint WordPress.org, ce qui aidera à faire fonctionner le moteur de recherche d’images gratuites dans un avenir prévisible.

Matt Mullenweg, PDG de la société mère de WordPress, Automattic, a déclaré qu’il avait décidé d’intégrer CC Search après avoir entendu qu’il risquait de fermer :

« Je suis un partisan de longue date de Creative Commons et de leur travail influent sur les licences de contenu ouvert, et lorsque nous avons appris qu’ils envisageaient de fermer leur moteur de recherche CC, nous avons immédiatement commencé à explorer les moyens de le maintenir. »

L’une des façons dont Mullenweg va continuer à faire fonctionner CC Search est de lui donner une nouvelle maison sur WordPress.org.

Cela supprimera des frais généraux importants pour CC Search, car WordPress couvrira les coûts d’hébergement de son référentiel de 500 millions d’images.

« Je suis impatient de donner une nouvelle maison à leur produit de recherche ouverte sur WordPress.org dans un engagement continu envers les libertés open source et de fournir cette ressource communautaire pour les décennies à venir. »

Creative Commons est une organisation à but non lucratif qui offre une expérience de recherche sans publicité. CC Search dépend des dons pour continuer à fonctionner.

Avec la suppression des coûts d’hébergement, CC Search dépendra moins de la générosité des utilisateurs à l’avenir.

De plus, Automattic recrute des membres clés de l’équipe CC Search et sponsorise leur travail.

Creative Commons s’appuie sur une équipe de développeurs bénévoles pour maintenir ses projets open source.

Il est possible que certains de ces bénévoles soient payés pour leur travail pour la première fois. Bien qu’il ne soit pas clair si Automattic embauche des bénévoles de CC ou des membres de son personnel d’ingénierie à temps plein.

Dans tous les cas, c’est une grande victoire pour Creative Commons, qui aide les éditeurs à trouver des images sous licence ouverte depuis 2001.

Mullenweg note que CC Search ajoutera bientôt la prise en charge de l’audio et de la vidéo. Il est probable que cela ne serait pas possible sans cette assistance de WordPress.

L’embauche de membres de l’équipe CC Search ouvre la porte à l’expansion de ses capacités avec plus de fonctionnalités à l’avenir.

Mullenweg dit qu’il partagera les détails des plans à venir dans quelques semaines une fois que tout ce qui concerne CC Search sera en ligne et fonctionnera sur WordPress.

À l’heure actuelle, on ne sait pas ce que le changement signifiera pour les propriétaires de sites WordPress. Autre que l’avantage d’avoir un accès continu à CC Search.

Je suis sûr qu’en haut de la liste de souhaits de tout le monde se trouve la possibilité de rechercher et d’ajouter des images aux publications sans quitter l’éditeur WordPress.

Creative Commons propose actuellement un plugin WordPress officiel qui permet aux propriétaires de sites d’ajouter facilement des licences d’utilisation gratuites à leur propre contenu. Il est possible que des fonctionnalités soient proposées nativement dans les futures versions de WordPress.

Creative Commons n’a pas encore publié de déclaration officielle, mais l’ancien PDG Ryan Merkley a fait part de ses réflexions sur Twitter:

« Lorsque j’ai lancé CC Search, j’ai toujours espéré qu’il ferait partie de l’infrastructure d’Internet. [Matt Mullenweg] et j’ai parlé pour la première fois de CC Search en 2018, et il a immédiatement vu le potentiel. Je suis si heureux de voir cela se produire. C’est génial pour WordPress, et génial pour Commons.

Source : blog personnel de Matt Mullenweg

Pourquoi devriez-vous utiliser les opérateurs de recherche booléens pour le référencement

0

La recherche booléenne comprend un groupe spécifique d’opérateurs de recherche qui se rapportent à la logique inhérente aux mots Et, Ouet Pas.

Bien qu’il s’agisse de trois mots simples, leur effet sur les résultats de recherche – et l’utilité des recherches booléennes liées au référencement – ne peut être surestimé.

Ces opérateurs de recherche sont utilisés comme des conjonctions qui permettent de combiner des mots pour la recherche (Et), d’élargir une recherche (Ou) ou de restreindre la recherche pour la rendre plus spécifique (Non).

La recherche booléenne constitue la principale méthode de recherche pour obtenir des données liées au référencement.

Une fois que les recherches booléennes sont pleinement explorées et comprises, on peut apprendre d’autres opérateurs de recherche au-delà de ceux de la logique booléenne, dont And, Or et Not font partie.

Parce que les recherches booléennes sont capables de tant de choses, il est facile de se retrouver à y revenir à plusieurs reprises parce qu’elles sont si utiles.

C’est pourquoi il est important de comprendre et de maîtriser ces opérateurs de recherche.

Pourquoi ça s’appelle booléen

Booléen fait référence à George Boole, un mathématicien du XIXe siècle qui a inventé la logique booléenne.

Bien que George Boole ait vécu du début au milieu des années 1800, ses contributions à la logique et aux mathématiques sont considérées comme un ancêtre essentiel de l’informatique moderne.

L’Encyclopedia of Philosophy de l’Université de Stanford écrit à son sujet:

« Il a révolutionné la logique en appliquant à la logique des méthodes du domaine alors émergent de l’algèbre symbolique… La méthode de Boole a fourni des algorithmes généraux dans un langage algébrique qui s’appliquaient à une variété infinie d’arguments de complexité arbitraire.

… Boole a mentionné la possibilité théorique d’utiliser la théorie des probabilités, renforcée par son algèbre de la logique, pour découvrir les lois fondamentales régissant la société en analysant de grandes quantités de données sociales par un grand nombre d’ordinateurs (humains).

Ne sous-estimez pas le pouvoir de Et, Ou et Pas.

Ils constituent un moyen puissant d’extraire des données utiles liées au référencement à partir des recherches Google.

Pourquoi les opérateurs de recherche booléens sont importants

Les opérateurs de recherche booléens sont utiles car ils peuvent rendre une recherche granulaire et spécifique. Mais la recherche booléenne peut également élargir une recherche pour trouver encore plus de données.

En fin de compte, les opérateurs de recherche booléens sont importants car ce sont des méthodes puissantes pour contrôler ce que Google affiche dans les résultats de recherche.

La logique booléenne aide le chercheur à contourner l’algorithme habituel de Google pour produire des résultats de recherche plus précis.

1. Le concept de ET dans la recherche

Chaque mot utilisé dans une recherche est considéré ensemble par défaut.

Les moteurs de recherche modernes élargiront également une requête et commenceront à utiliser des synonymes, ce qui peut parfois modifier les résultats de manière indésirable.

Le problème avec l’utilisation de synonymes est que parfois nous voulons des mots spécifiques dans les résultats de la recherche, et nous devons donc utiliser la logique booléenne « ET » pour forcer les moteurs de recherche à renvoyer les résultats de recherche contenant les mots spécifiques que nous voulons.

Il n’y a pas d’opérateur de recherche « ET » dans la recherche Google. Ainsi, un moyen d’intégrer la logique « Et » dans la requête de recherche consiste à exiger les mots spécifiques en utilisant des guillemets («  »).

Les guillemets obligent le moteur de recherche à fournir des résultats de recherche contenant les mots-clés exacts dans les pages Web classées.

Les opérateurs de recherche entre guillemets ne sont pas explicitement des opérateurs de recherche « ET ». Ce sont des opérateurs de recherche de correspondance exacte.

C’est un correspondance exacte rechercher, pas une recherche booléenne « ET ».

Cependant, avec un opérateur de recherche de correspondance exacte, vous pouvez forcer les moteurs de recherche à renvoyer des résultats en utilisant la logique « ET », comme les pages Web qui contiennent [keyword 1] ET [keyword 2].

Lorsque vous effectuez une recherche dans Google comme ceci (sans correspondance exacte) :

pie recipe apple turmeric

Les résultats de la recherche peuvent ne pas contenir le mot « curcuma », comme c’est le cas actuellement où le premier résultat de la recherche est une page Web pour [apple ginger pie] qui ne contient pas de curcuma comme ingrédient.

L’utilisation des guillemets oblige Google à renvoyer les résultats de recherche souhaités :

pie recipe "apple" "turmeric"

Capture d'écran des résultats de la recherche à l'aide de

Les recherches « Et » sont utiles dans de nombreux contextes SEO.

Par exemple, on peut utiliser la logique AND pour trouver des pages de liens de sites qui renvoient à des avocats spécialisés en dommages corporels.

"favorite links" "personal injury"

La recherche ci-dessus force Google à trouver des pages Web qui contiennent les deux expressions, « liens favoris » et « blessure personnelle ».

La logique de recherche « Et » est très puissante et utile car elle ouvre la porte à un plus large éventail de résultats de recherche utiles à des fins de référencement.

2. Comment utiliser l’opérateur de recherche « OU »

La fonction d’opérateur de recherche « OU » peut être considérée comme une combinaison de mots-clés, tels que donne-moi ceci OU donne-moi cela.

Mais ce qui se passe, c’est que l’opérateur de recherche « OU » permet de faire plusieurs recherches avec une seule recherche.

Une autre façon de penser à l’opérateur de recherche « OU » est de forcer Google à afficher les résultats de recherche avec des synonymes spécifiques ou des mots apparentés (si vous voulez voir ces mots spécifiques dans les résultats de recherche mais pas nécessairement sur la même page).

Les recherches avec l’opérateur de recherche « OU » peuvent être considérées comme « donnez-moi ceci et donnez-moi cela dans le même ensemble de résultats de recherche, mais pas nécessairement sur les mêmes pages Web.

L’opérateur de recherche « OU » peut être conceptualisé comme un raffinement de l’opérateur de recherche « ET ».

Alors que les types de recherche « ET » (utilisant des guillemets) renvoient des sites Web contenant toutes les expressions de mots clés dans chacun des sites Web affichés dans les SERP, l’opérateur de recherche « OU » donne des sites Web contenant l’un ou l’autre des mots clés.

Si l’on recherche des liens d’avocats spécialisés dans les dommages corporels, on peut effectuer deux recherches simultanées avec une requête de recherche comme celle-ci :

"favorite links" OR "Link Resources" "personal injury"

Important: Notez que l’opérateur de recherche « OU » ne fonctionne que lorsqu’il est utilisé en lettres majuscules comme ceci : « OU« et pas comme ça »Ou » ou ca « ou.”

3. Concept de non : exclure des mots des résultats de recherche

L’exclusion de mots clés d’une recherche est un moyen puissant de rechercher des données liées au référencement.

Il n’y a pas d’opérateur de recherche « NOT », mais il y a un signe moins (-) qui accomplit les opérations de recherche NOT.

Les recherches NOT (avec le signe moins) trouvent des sites avec les expressions de mots clés souhaitées, à l’exception de l’expression de mots clés précédée du signe moins.

En d’autres termes, chaque mot qui a un signe moins à côté sera exclu.

Comment utiliser les recherches de signe moins pour le référencement

En 2009, l’ingénieur de recherche Google de l’époque, Matt Cutts (qui n’est plus chez Google), a expliqué le fonctionnement du signe moins.

Capture d'écran de Matt Cutts expliquant l'opérateur de recherche de signe moins

Dans une vidéo YouTube intitulée Conseils de recherche Google, il a expliqué :

« Maintenant, supposons que vous vous intéressiez à Matt, mais pas à moi.

Vous pourriez faire :

Matt (espace) -Cutts.

Et cela ne montrera que les pages qui ont Matt mais qui n’ont pas le mot Cutts.

Le signe moins est idéal pour rechercher des backlinks.

Bien que de nombreux outils puissent faire la même chose, la recherche sur Google elle-même est un bon moyen de faire apparaître les pages Web que Google a indexées.

Le signe moins est un moyen de trouver tous les sites liés à un domaine. La façon de le faire est de rechercher le domaine mais d’exclure le domaine lui-même.

Comment trouver des backlinks de concurrents avec un exemple de signe moins :

example.com -site:example.com

Si le site Web a un nom de marque unique, vous pouvez effectuer une recherche similaire en utilisant le nom de la marque.

Recherche de backlink de nom de marque

example -site:example.com "links"

Si vous rencontrez des problèmes avec cela, vous pouvez segmenter les liens par domaine de premier niveau (TLD).

Segmentation des recherches avec l’opérateur de recherche de signe moins :

exemple -site:exemple.com « liens » site:.edu

exemple -site:exemple.com « liens » site:.net

exemple -site:exemple.com « liens » site:.com

Logique booléenne pour les recherches SEO

Comprendre ce que booléen signifie et d’où il vient aide à comprendre à quel point il est important à des fins de référencement.

Ces exemples ne sont qu’un point de départ pour un moyen presque illimité d’extraire des données SEO significatives à l’aide de Google et des recherches booléennes.

Davantage de ressources:

  • Un guide SEO pour les opérateurs de recherche avancée Google
  • Apprenez à connaître Google avant : et après : les opérateurs de recherche
  • SEO pour les débutants : une introduction aux bases du SEO

Image en vedette : Master1305/Shutterstock